Issuu on Google+

Ve 27 juin 2014 dès 19h30 Concert au Théâtre de Vidy Sa 28 juin 2014 dès 15h dans les jardins de l’Elysée


La Nuit des images est un événement organisé par le Musée de l’Elysée avec le soutien de ses partenaires :

Partenaires principaux

Partenaires

Partenaire institutionnel

Partenaire de la Nuit à l’Elysée

Partenaire du concert à Vidy

Couverture : AES+F, Liminal Space Trilogy © AES+F


Garden-party La 4e édition de la Nuit des images souhaite la bienvenue au Théâtre VidyLausanne qui rejoint l’événement et présente le vendredi 27 juin la performance visuelle et sonore du Couscous Clan, le groupe clandestin de Rodolphe Burger et Rachid Taha. Le lendemain, samedi 28 juin, vous avez rendez-vous dans les jardins de l’Elysée, dès 15h et jusque tard dans la nuit, pour fêter la photographie. Dans l’après-midi, les enfants sont à l’honneur avec de nombreuses activités spécialement conçues pour eux. Au programme, création d’un flipbook en hommage à Charlie Chaplin, et, pour les plus militants, grande manifestation d’un point de vue organisée par l’artiste Jean-Daniel Berclaz. Désormais, le salon du livre On Print réunit plus de 20 éditeurs indépendants. Florence Grivel animera une rencontre détonante pour présenter leur travail. Tout au long de la soirée, profitez des concerts, des traiteurs, des bars, des animations photographiques et même d’un stand de tir photo. Visez dans la cible et repartez avec votre portrait ! Dès 22h, les six écrans vont s’illuminer pour présenter plus de 40 projections placées sous le signe de la découverte, avec plus d’une dizaine de cartes blanches offertes à des institutions

engagées au plus près de la création. Ne ratez pas les performances live, notamment le dialogue entre deux grands photographes de guerre, le Français Patrick Chauvel et le Suisse Matthias Bruggmann, ni la présentation des huit nominés du nouveau Prix Elysée lancé avec le soutien de Parmigiani Fleurier en février dernier. Portée par le Canton de Vaud et la Ville de Lausanne, la Nuit des images s’affirme, plus que jamais, comme une grande manifestation populaire et généreuse. La Nuit est possible grâce au soutien de nos partenaires : nous sommes très heureux d’accueillir Parmigiani Fleurier, qui rejoint UBS au titre de partenaire principal de l’événement, ainsi que Retraites Populaires – le partenaire de la Nuit des enfants –, la Loterie Romande et le Pour-cent culturel Migros. Nous les remercions chaleureusement de leur confiance et de leur engagement. Merci à tous les artistes pour leur talent. Nous sommes fiers de les accompagner. Merci à la formidable équipe du Musée de l’Elysée, qui, en quelques années, a réussi à ancrer la Nuit des images dans le paysage lausannois. Merci aux bénévoles, toujours plus nombreux, qui croient en l’aventure. Merci enfin à vous, qui, édition après édition, venez toujours plus nombreux. Une fois encore, notre plus grand plaisir sera de vous accueillir à la garden-party de l’Elysée. Sam Stourdzé

3


4

Samedi 28 juin


Vendredi 27 juin dès 19h30 Un concert gratuit et en plein air de Rodolphe Burger et Rachid Taha

5


6

Théâtre Vidy-Lausanne Concert de Rodolphe Burger et Rachid Taha La Nuit des images s’invite au Théâtre Vidy-Lausanne le vendredi 27 juin  dès 19h30 entre le théâtre et le lac ! Venez donc profiter d’un concert inédit et gratuit du Couscous Clan qui vous mènera des bords du raï au post-punk.

dès 19h30, musique et restauration dès 22h, concert du Couscous Clan Théâtre Vidy–Lausanne

Voix basse, textes tendus, le guitariste et chanteur Rodolphe Burger est l’un des grands explorateurs du rock français, qui chemine régulièrement avec d’autres artistes de tous bords. Il invite son complice de longue date, le chanteur Rachid Taha avec qui il a formé le groupe Couscous Clan, pour ouvrir cette nouvelle édition de la Nuit des images avec un concert en plein air, sur la terrasse du Théâtre Vidy-Lausanne. Avec Hakim Hamadouche, Kenzi, Alberto Malo et Julien Perraudeau. → Concert à retrouver en direct sur RTS / Couleur 3 de 22h à minuit →

Le Théâtre Vidy-Lausanne reçoit le soutien de : la Ville de Lausanne, le Canton de Vaud, la Loterie Romande, Pro Helvetia, Le Temps, RTS / La 1ère, RTS / Couleur 3 et Richard Mille


Vendredi 27 juin

© Marc-Antoine Serra / Philippe Lévy

7


8


Samedi 28 juin dès 15h La garden-party de l’Elysée

6 écrans 40 projections un concert un salon du livre des animations des traiteurs des bars

9


Ecran 1

10

Grand écran

Prix Elysée avec le soutien de Parmigiani Fleurier

Ne manquez pas l’annonce des huit nominés du nouveau Prix Elysée, en présence des artistes ! Après un hommage à Marcel Imsand, la photographie de guerre sera à l’honneur. Venez découvrir la guerre 14-18 en couleurs, comme vous ne l’avez jamais vue, et écouter Patrick Chauvel parler de son travail sur les terrains les plus minés.

Cette année, le Musée de l’Elysée lance la première édition du Prix Elysée, un prix de soutien à la photographie. Décerné tous les deux ans, il s’adresse aux photographes du monde entier, dont le travail a fait l’objet de premières expositions et publications. Le lauréat reçoit 80 000 CHF pour la production d’un projet et d’un livre. Les huit nominés sont révélés à la Nuit des images.

dès 21h45 environ 1h, projeté en boucle plan

1

→ www.prixelysee.ch


Samedi 28 juin

Marcel Imsand, une vie en images de Jean-Baptiste Roumens Le photographe suisse Marcel Imsand a mis sa sensibilité au service de son art. Que ce soit pour une photographie de Barbara ou de Nina Simone, d’une forêt gruérienne ou d’un enfant au carnaval de Bâle, sa douce humanité transparaît au travers de ses sujets. Marcel Imsand évoque ici ses photographies les plus marquantes agrémentées d’inédits puisés dans la collection du Musée de l’Elysée. → Avec le soutien de British American Tobacco

11

ALERTE ! Petite histoire privée du photojournalisme de Patrick Chauvel et Matthias Bruggmann Performance unique vers 22h15 Patrick Chauvel, légende vivante de la photographie de guerre, et Matthias Bruggmann prennent la parole et commentent leurs images sur scène. Ils parlent de photographes, de photographie, de guerre, de photographie de guerre, et de photographes ayant, ou pas, photographié des guerres, Picasso dans son bain, des révolutions et des créateurs de mode. Alerte !, pour résumer le travail que les photographes tentent d’accomplir en parcourant le monde de la guerre afin que ceux du monde de la paix ne puissent plus dire : On ne savait pas ! → www.patrick-chauvel.com → www.boring.ch/matt/

© Musée de l’Elysée

© Patrick Chauvel


12

Grand écran

Les champs de bataille de Jules Gervais-Courtellemont, 1914-1917 une proposition de la Cinémathèque Robert-Lynen

Carte blanche Cinémathèque Robert-Lynen A travers une collection d’autochromes du photographe Jules Gervais-Courtellemont, qui fit œuvre de mémoire en photographiant les champs de bataille de la Marne et de Verdun de 1914 à 1917, cette projection met en avant le centenaire de la Première Guerre mondiale. → www.paris.fr

© Collection Cinémathèque Robert-Lynen, Ville de Paris

© Yann Marchesi


Samedi 28 juin

13


Ecran 2

14

Jeux (interdits) Le jeu se pratique à tout âge et dans tous les domaines. Des jouets innocents que les enfants affectionnent aux plaisirs adultes, en passant par la danse et la musique, les photographes jouent sur ces différentes pratiques, plus ou moins interdites.

The Liminal Space Trilogy. Au seuil du paradis et de l’enfer du collectif AES+F

Carte blanche Musée des Beaux-Arts La Chaux-de-Fonds Le fil rouge du groupe d’artistes russes AES+F est la manipulation, celle d’une imagerie glamour issue des mondes de la mode, du cinéma ou de la publicité, utilisée pour revisiter un imaginaire rattaché à des œuvres littéraires classiques ou à l’art ancien. A l’aide de montages photographiques, les artistes proposent un monde manipulé, étrange et dérangeant. → www.aesf-group.org

dès 22h environ 40 min, projeté en boucle plan

2 © AES+F


Samedi 28 juin

Other Music de Catherine Ceresole

Carte blanche Montreux Jazz Festival et Centre culturel suisse, Paris Catherine Ceresole aime le rock. Avec son mari, Nicolas, collectionneur passionné de vinyles, cette Rolloise débarque à New York en 1979. Très vite, elle photographie des concerts. Pendant douze ans, elle écume le CBGB, la Danceteria, la Dolce Vita et d’autres lieux du rock et de l’expérimental, et photographie ceux qui écrivent devant elle l’histoire de la musique : Nick Cave, Arto Lindsay, Iggy Pop, Suicide, Christian Marclay, Lydia Lunch, Beastie Boys et des dizaines d’autres. → www.montreuxjazzfestival.com → www.ccsparis.com

© Catherine Ceresole

→ A l’occasion de l’exposition Other Music de Catherine Ceresole, une table ronde avec l’artiste, le Centre culturel suisse de Paris, les éditions Patrick Frey et le Musée de l’Elysée est organisée au Montreux Jazz Festival, le 7 juillet 2014

15


16

Jeux (interdits)

Toy Stories de Gabriele Galimberti Durant trois ans, Gabriele Galimberti a photographié, dans des dizaines de pays, des garçons et des filles entourés de leurs biens les plus précieux : leurs jouets. Malgré leurs origines diverses, c’est la joie spontanée et naturelle qui unit tous ces enfants. La fierté capturée est touchante, drôle et provocatrice. → www.gabrielegalimberti.com

Fred Boissonnas rythmicien une proposition du Centre d’iconographie genevoise

Carte blanche Centre d’iconographie genevoise En 1904, Fred Boissonnas monte une double exposition qui réunit ses prises de vue de Grèce et celles du Geste en état d’hypnose. Ces images participent d’un même idéal, celui d’une Antiquité réactivée par le regard photographique. Boissonnas poursuit ce rêve sur les chemins de l’Odyssée d’Ulysse et lorsqu’il donne forme à la rythmique de Jaques-Dalcroze. → www.ville-ge.ch/bge/collections/ centre-iconographie.html

© Gabriele Galimberti/Institute

© Fred Boissonnas/BGE, Centre d’iconographie genevoise


Samedi 28 juin

Karma d’Óscar Monzón

Espagne à l’honneur

Tediousphilia de Laia Abril et Ramon Pez

17

Espagne à l’honneur

Carte blanche RVB Books Avec Karma, Óscar Monzón a entrepris un travail d’envergure sur l’univers automobile et le rapport entre le conducteur et son véhicule. La voiture offre cet espace privé en pleine sphère publique, crée un univers familier qui autorise les pratiques les plus personnelles. Óscar Monzón viole cet espace clos, se jouant de l’intimité des automobilistes.

Souvent au chômage, touchés par la crise, les membres de la « génération Facebook » n’ont pas peur d’exposer leur intimité pour quelques centaines de dollars par semaine. Des milliers de couples partagent leurs ébats à travers des webcams, aux confins de leur chambre à coucher. Tediousphilia s’arrête sur ces moments suspendus, avant l’acte, lorsque les couples attendent qu’on les paie pour commencer le spectacle.

→ www.oscarmonzon.com → www.laiaabril.com → Retrouvez les éditions RVB Books à On Print

© Óscar Monzón

Le livre Tediousphilia de Laia Abril est publié par le Musée de l’Elysée. Lancement à l’occasion de la Nuit des images sur le stand de la librairie du musée

© Laia Abril et Ramon Pez


Ecran 3

18

On dirait le Sud… Parce que c’est l’été, parce qu’il y a de l’exotisme, parce qu’on y voit des conflits, parce que la pauvreté rôde, parce qu’il y a des peuples opprimés, on dirait le Sud…

The Pigs de Carlos Spottorno

PIGS est un terme inventé par la presse financière pour se référer au Portugal, à l’Italie, à la Grèce et à l’Espagne au cours de la crise économique actuelle. Ce projet est une suite de photographies, à la fois vraies et incomplètes, qui tentent d’illustrer les stéréotypes portés par la notion de PIGS (cochons). Il s’agit en somme de la traduction par l’image des articles que nous pouvons lire dans les médias financiers. → www.spottorno.com

dès 22h environ 30 min, projeté en boucle plan

Espagne à l’honneur

3 © Carlos Spottorno


Samedi 28 juin

Amazonian Memory de Daniel Schweizer et Aurélien Fontanet

Carte blanche HEAD A partir d’images oubliées et détériorées de l’Amazonie, un film de montage qui fait abstraction de leur signification d’origine pour évoquer un monde disparu. Un processus d’exhumation et de remémoration d’une histoire et d’un passé oubliés. Un film pour la mémoire des Indiens, un hommage aux victimes de Putumayo. Ethnographie expérimentale, ce film interroge l’historiographie des archives.

Bab-El de Valentine Vermeil Israël est décrit depuis la nuit des temps comme le pays du lait et du miel ; un pays qui à partir de 1948 ne cesse de s’enfermer dans des certitudes à l’égard de ses voisins et de ses habitants. Dans Bab-El, Valentine Vermeil renouvelle l’image de cette terre qu’elle envisage comme une gigantesque tour de Babel avant que Dieu ne décide de brouiller les langues et de séparer les hommes. → www.valentinevermeil.com

→ www.hesge.ch

© Daniel Schweizer et Aurélien Fontanet

© Valentine Vermeil

19


20

On dirait le Sud…

Last Best Hiding Place de Tim Richmond

Field Trip de Martin Kollar

L’Ouest américain que Tim Richmond présente dans cette série se situe entre les stéréotypes et la vision très particulière de l’artiste. Les cow-boys, les motels, les lieux ainsi que les personnages ont tous leur singularité, et rappellent le genre popularisé par le cinéma de Terrence Malick ou Bob Rafelson.

Field Trip dépeint de manière opaque la vie et le paysage d’Israël. La présence militaire pèse lourdement et l’anxiété suinte dans ces images. Des animaux massacrés côtoient des portraits de résidents israéliens et laissent le spectateur douter de la limite entre paysage militaire et terre civile.

→ www.timrichmond.co.uk

→ www.martinkollar.com

© Tim Richmond

© Martin Kollar


Samedi 28 juin

GO WEST! une proposition de Corinne Currat

Carte blanche Fondation de l'Hermitage A l’occasion de l’exposition Peindre l’ Amérique. Les artistes du Nouveau Monde (1830-1900), la Fondation de l’Hermitage propose une immersion dans l’Ouest américain du XIXe siècle. Paysages grandioses (Yosemite, Yellowstone, Grand Canyon), portraits de chefs de tribus indiennes, ainsi que photographies d’exploration signées Watkins, O’Sullivan, Jackson ou encore Gardner.

Work in progress/Salento de Gabriel Mauron Un coup d’œil rapide sur le paysage architectural du Salento, dans le sud de l’Italie, donne à penser que la plupart des bâtisses sont laissées à l’abandon. Mais un aspect plus paradoxal transparaît à travers les parents qui passent leur vie à construire une maison pour la prochaine génération. Ces constructions en devenir se mêlent à l’environnement naturel, le subliment parfois, et participent à la création d’un décor unique. → www.gabrielmauron.com

→ www.fondation-hermitage.ch

© Musée de l'Elysée/Fonds du Musée cantonal d’archéologie et d’histoire

© Gabriel Mauron

21


Ecran 4

22

Je me démasque Les artistes jettent le masque. Grâce à des images d’archives personnelles, par l’autoportrait et des commentaires sur leur propre travail, les photographes se dévoilent et partagent une part de leur intimité.

HER de Marjorie Salvaterra Marjorie Salvaterra photographie des femmes en noir et blanc et réfléchit, à travers ses images, à sa propre vie. Elle examine la psychologie des femmes de son âge, par des interprétations surréalistes et exagérées qui rappellent le cinéma italien. Des images qui reflètent une idée universelle de la femme. → www.marjoriesalvaterra.com

dès 22h environ 40 min, projeté en boucle plan

4 © Marjorie Salvaterra


Samedi 28 juin

Adrien II, 97-07 d’Adrien Borruat

23

Portrait de l’expatrié d’Alfredo Brant

Carte blanche

Carte blanche

HEAD

Nuits Photographiques

« Ma grand-mère a photographié mes premières années, collectionnant ces images dans de grands albums que je redécouvre aujourd’hui. De tous ces moments vécus, je ne garde aucun souvenir ; de mon jeune visage, il ne reste que quelques traits... Où est donc passé le garçon qui a vécu mon enfance ? » → www.hesge.ch

Alfredo Brant a constitué une série de portraits d’expatriés installés à Toronto et Montréal. Au cours des rencontres, il a photographié ces individus dans leur quotidien ainsi que les éléments qui, autour d’eux, pouvaient retenir son attention par une charge symbolique. Ce projet aborde l’expatriation dans une perspective subjective pour permettre à l’artiste de revenir sur sa propre condition d’émigré. → www.alfredobrant.com

© Adrien Borruat

© Alfredo Brant


24

Je me démasque

Cher Olivier de Jean Perret

Carte blanche

Asylum of the Birds de Roger Ballen

Des films 8 mm de famille émerge un frère disparu, dans le désordre chronologique des images en noir et blanc et en couleurs. La mémoire n’est-elle qu’une affaire d’invention d’un possible récit fait de fragments d’histoires de la vie qui seraient oubliés au jour le jour ?

Après l’exposition présentée au Musée de l’Elysée en 2012, la projection Asylum of the Birds coïncide avec la publication du dernier ouvrage éponyme de Roger Ballen. Les photographies documentent la présence du photographe dans un monde surréaliste, complexe, étrange, où les oiseaux, les gens et les animaux vivent ensemble d’une manière inoubliable.

→ www.hesge.ch

→ www.rogerballen.com

© Jean Perret

© Roger Ballen et Ben Crossman

HEAD


Samedi 28 juin

Je devais tomber du ciel. Le voyage de Rachid B. de Bruno Ulmer

Carte blanche HEAD Rachid B. est le pseudonyme artistique de Bruno Ulmer, cinéaste, pour ses projets en arts plastiques. Bruno Ulmer/Rachid B. propose une histoire courte sous la forme d’un diaporama des années 1970 où le personnage, s’identifiant au fils de Tarzan, part à la recherche de cette figure paternelle inattendue mais toujours présente dans les œuvres du cinéaste.

PIC-NIC de Jean-Daniel Berclaz Jean-Daniel Berclaz s’installe avec des pique-niques dans les endroits les plus inattendus. Il se mue en serveur et se doit, comme une sorte de statue, de rester insensible à ce qui l’entoure : gens qui passent, temps qui se gâte, chien qui aboie, curieux le regardant de près et s’interrogeant sur ses motivations. → www.documentsdartistes.org/ artistes/berclaz/page1.html

→ www.brunoulmer.com

→ Participez dès 15h à l’atelier Manifestation d’un point de vue de Jean-Daniel Berclaz

© Bruno Ulmer

© Jean-Daniel Berclaz / Musée du Point de Vue

25


26

Je me démasque

Descartes de Thierry Bouët et Carl Diner Descartes est une correspondance sous forme de cartes postales qu’entretient Thierry Bouët avec son meilleur ami. Chaque carte est fabriquée en un seul exemplaire. Le recto est un tirage photo, le verso un texte en résonance avec l’image. Seules 20 cartes postales – la collection en comprend 500 – sont intégrées à la projection. Vingt-cinq ans plus tard, Thierry Bouët n’a toujours pas reçu de réponse. → www.thierrybouet.com

© Thierry Bouët

© Reto Duriet


Samedi 28 juin

27


Ecran 5

28

Le ventre de l’architecte Dans le ventre de l’architecte, il y a la nature. Les formes naturelles nourrissent les constructions architecturales, qui à leur tour transforment le paysage. Un canard devient monument, l’horizon fait écho aux lignes géométriques les plus surprenantes et le travail photographique met en scène un monde aux facettes multiples.

DUCK – Une théorie de l’évolution d’Olivier Cablat

Carte blanche Festival Images Vevey DUCK est une vaste recherche photographique sur les structures architecturales vernaculaires dont la forme reflète pleinement leur contenu fonctionnel ou commercial. → www.oliviercablat.com →

DUCK, Prix Nestlé du Grand Prix international de photographie de Vevey, sera à découvrir au Festival Images en septembre 2014

dès 22h environ 35 min, projeté en boucle plan

5 © Olivier Cablat


Samedi 28 juin

Eidolapolis de Cyrille Lallement

Carte blanche Nuits Photographiques La série de Cyrille Lallement parcourt des simulacres de paysages urbains régis par des règles géométriques où seuls les habitants, au hasard de leurs pérégrinations, semblent réels. La symétrie de ces espaces transmet une impression d’équilibre, qui exerce une forte attraction sur certains architectes, mais est mise en question par d’autres. Ces paysages nous projettent dans des architectures surprenantes jusqu’à être oppressantes.

Horizons de Sze Tsung Leong Horizons est l’interprétation du monde de l’artiste anglo-américain, né au Mexique, Sze Tsung Leong. Chacun des multiples paysages qu’il capte est relié par une ligne d’horizon commune. Sur une musique originale de Justin Meldal-Johnsen, grâce à des juxtapositions inattendues et évocatrices de paysages, le photographe invite le spectateur à remettre en question ses idées préconçues autour du connu et de l’inconnu, du proche et du lointain. → www.szetsungleong.com

→ www.cyrillelallement.com

© Cyrille Lallement

© Sze Tsung Leong / Courtesy Yossi Milo Gallery, New York

29


30

Le ventre de l'architecte

Résonance une proposition de Christophe Ponceau

Carte blanche Lausanne Jardins

J’habite une ville fantôme de Jean-Baptiste Roumens, d’après l’œuvre photographique de Thibaut Derien

Carte blanche RTS

Ces images illustrent une chronologie accélérée de l’histoire récente du jardin et des influences naturalistes qui le modifient. L’économie en mouvement produit de nouvelles friches : le végétal colonise des espaces à l’abandon. La richesse botanique de ces lieux rejoint celle des délaissés du tiers paysage. Une résonance de jardins de l’Eden à Detroit. Avec des images de Marie Combes, Yann Monel, Patrick Renaud et Vincent J. Stoker. → www.lausannejardins.ch →

Lausanne Jardins 2014 s’installe à l'entrée du parc avec un jardin de topiaires créé par des étudiants de l’ECAL et le Swag wagon, une remorque ludique fabriquée par deux jeunes architectes du Michigan

© Combes et Renaud

Dans une vie antérieure, alors qu’il était chanteur, Thibaut Derien a sillonné la France de part en part. S’arrêtant entre deux concerts pour prendre des photos, il a accumulé des images de devantures de lieux abandonnés trahissant un monde en mutation. Mises bout à bout, dans un court-métrage expérimental, elles constituent l’artère principale d’une ville imaginaire. Un endroit déserté et oublié de tous dans lequel on aime se promener au risque de s’y perdre. → www.derien.fr

© Thibaut Derien


Samedi 28 juin

Expo 64 – Diaporama une proposition du Théâtre Vidy-Lausanne En écho à l’exposition présentée par le Théâtre Vidy-Lausanne Expo 64. La naissance d’un théâtre, ce diaporama de 42 photographies couleurs et noir et blanc permet une visite de l’Exposition nationale suisse organisée il y a 50 ans à Lausanne. → www.vidy.ch

31

Disconformidad de Zarah Vargas

Carte blanche HEAD Le film parcourt l’architecture et le paysage social d’une cité pensée comme un paradis ouvrier dans les années 1950. Peu à peu, les habitants ont transformé la cité, en bloquant des espaces communautaires pour créer des espaces individuels. → www.hesge.ch

© Fritz Maurer

© Zarah Vargas


Ecran 6

32

Au fond de la piscine

WK de Philippe Bazin

Trois films explorent l’image en profondeur. Une immersion de 14 minutes dans une seule image par Philippe Bazin, un plongeon dans le cinéma d’Antonioni par Harry Gruyaert et une exploration au ras du sol de la planète Mars.

La projection audiovisuelle WK se compose de 426 scans réalisés sur la photographie panoramique intérieure du triple album vinyle original de Woodstock paru en 1969. La photographie d’origine est de Jim Marshall (1936-2010). La bande-son est un montage réalisé à partir des intermèdes entre les chansons de ce triple album. → www.philippebazin.fr

à 22h et à minuit environ 45 min, projeté à deux reprises en alternance avec le concert de Duck Duck Grey Duck plan

6 © Philippe Bazin


Samedi 28 juin

Variations sous influences/Hommage à Antonioni d’Harry Gruyaert Harry Gruyaert dévoile son rapport intime au cinéma d’Antonioni. Dans les années 1960, le photographe filme sa petite amie pour lui prouver son amour avant qu’elle ne le quitte, et s’imprègne des plans d’Antonioni sur Monica Vitti. L’influence du cinéaste ne s’arrêtera plus et les photographies d’Harry Gruyaert garderont la marque indélébile de ce travail de deuil sur la figure humaine. → www.magnumphotos.com

33

Mars, une exploration photographique de Xavier Barral Ce film invite à survoler des paysages martiens insoupçonnables d’après des observations de la caméra HiRISE équipant la sonde MRO, mise en orbite par la NASA à une distance moyenne de 300 km de la planète Mars. Chaque relevé couvre 6 km de large et révèle, avec une résolution jamais atteinte, un paysage principalement sculpté par le vent depuis plus de 3 milliards d’années. Le film est réalisé avec le conseil scientifique de Francis Rocard et Alfred S. McEwen et réalisé en partenariat avec la NASA, le Jet Propulsion Laboratory et l’Université d’Arizona. → www.exb.fr

© Harry Gruyaert/Magnumphotos

© Nasa/JPL/The University of Arizona/Editions Xavier Barral


34

Samedi 28 juin


L’invité de la Nuit Night Less with ECAL, un projet dirigé par Nicolas Haeni Par un parcours hallucinatoire dans un univers tropical qui révèle la richesse du biotope, allant de la photographie pure à l’image en mouvement, en passant par des projections lumineuses et des créations sonores, les étudiants de l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) se sont risqués à sortir des sentiers battus.

C’est dans une jungle luxuriante truffée d’installations inattendues que le visiteur doit s’aventurer pour découvrir les réalisations des étudiants de deuxième année de Bachelor en Photographie à l’ECAL imaginées lors d’un atelier dirigé par le photographe genevois Nicolas Haeni. Le fruit de leurs recherches est habilement valorisé par Camille Blin, designer, cofondateur du bureau ACE et professeur à l’ECAL, chargé de la scénographie de cette installation.

dès 15h plan

7 © Jacques-Aurélien Brun et Benoît Jeannet/ECAL

35


Salon du livre

36

On Print

Les éditeurs font leur show Une proposition de Florence Grivel (RTS)

Cette année, On Print met en avant la diversité des éditions suisses et ouvre ses portes à un invité français. Véritable forum de rencontres et de découvertes, On Print révèle la richesse de l’édition alternative.

Habitués à mettre en valeur les artistes qu’ils défendent par leurs livres ou leurs revues, les éditeurs sont des passeurs. Et, si le temps d’une heure, ils faisaient leur show ?

de 15h à 22h plan

Dans le cadre de On Print, les éditeurs investissent un rôle à contre-emploi. Pendant une heure, sur scène, chacun a successivement carte blanche pour présenter ses éditions au travers d’une publication récente, et répondre à trois questions liées à sa profession, tirées au sort. Florence Grivel, journaliste à la RTS, met à nu les éditeurs.

de 16h30 à 17h30 8

plan

8


Samedi 28 juin

a/b Books Fondées au Japon en 2010 par l’artiste suisse Alexander Bühler, les éditions a/b Books sont basées à Zurich depuis 2011. L’accent est mis sur des projets de collaboration avec divers artistes et la publication de livres d’artistes en série limitée et confectionnés à la main. → www.a-bbooks.org

© a/b Books

abstract Situé dans le quartier du Flon au centre de Lausanne depuis 2000, l’espace d’art abstract est un laboratoire pour les artistes et les collectionneurs qui y exposent. Depuis 2009, la « collection abstract » consacre une parution annuelle à la présentation d’une collection d’art, sous la direction d’Alain Weber. → www.abstract.li

© abstract 2014

37

art&fiction Le livre comme espace fictif d’exposition est la matière du collectif art&fiction depuis ses débuts à Lausanne en 2000. Des dispositifs insolites sont inventés, des collectionneurs invités, des bibliothèques itinérantes ou inaccessibles créées. De ce laboratoire éditorial a émergé un catalogue qui compte aujourd’hui plus de 120 titres. → www.artfiction.ch

© Seb Kohler

Editions Circuit Le centre d’art contemporain Circuit à Lausanne est une plateforme incontournable de l’art en Suisse romande. Créé et dirigé par des artistes, c’est un lieu vivant de recherche et de création. Depuis 1998, il produit des œuvres originales multiples d’artistes sous le label Editions Circuit. → www.circuit.li

© Joël Tettamanti


38

Salon du livre

davel 14 éditions Les éditions davel 14 sont nées à Cully en 2003 de la collaboration entre des artistes et Carmilla Schmidt, relieuse et directrice de la galerie du même nom. Publiés en très petits tirages, plusieurs de ces objets rares, voire uniques, ont un lien direct ou indirect avec la photographie. → www.davel14.ch

© davel 14

Hakuin Verlag Les éditions Hakuin, fondées en 2009 à Zurich, sont le résultat de la collaboration entre différents artistes de Hambourg, de Londres et de Zurich. Hakuin Verlag a pour but de publier de manière indépendante les projets singuliers et personnels du collectif et de ses amis. → www.hakuin-verlag.com

© Yves Suter

Editions de l’ECAL L’école d’art et de design ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) produit une dizaine de livres chaque année. En 2013, deux de ses ouvrages ont été primés dans le cadre des « Plus beaux livres suisses ». → www.ecal.ch

© ECAL Nicolas Genta

Happy Birthday Les éditions Happy Birthday, fondées en 2011 à Zurich par Anna Griesbach et Meret Wagner, réalisent des publications en éditions limitées. Elles se concentrent sur la mise en valeur de projets de graphisme, des arts visuels et de littérature. → www.editionhappybirthday.ch

© Dominic Michel et Dominik Sieber


Samedi 28 juin

Editions HEAD Les étudiants de la Haute école d’art et de design de Genève présentent une profusion de livres, de magazines et de productions éditoriales réalisés en collaboration avec des artistes. A découvrir, Living in the theme park, Printerests, Hard Copy, Micro-édition et bien d’autres. → www.head-geneve.ch

© HEAD – Genève, Emmanuelle Bayart

IDPURE IDPURE est une maison d’édition indépendante située à Morges, axée exclusivement autour des arts graphiques et de la photographie. Fondées dans le sillage du magazine IDPURE, reconnu par les professionnels, ses éditions défendent le savoir-faire, les normes graphiques et les valeurs fondamentales d’un ouvrage. → www.idpure-editions.ch

39

LASSO LASSO est un magazine bâlois pour les arts et la littérature. Il collecte textes et images et les assemble, telle une exposition portable sous forme de magazine. LASSO s’intéresse aux dialogues et interférences entre les différentes formes créatives. Le nouveau numéro de LASSO a pour thème le « Brave New World ». → www.lassomagazin.ch

© Alex Withey et LASSO

Le Dévaloir Le Dévaloir est un fanzine lausannois gratuit, édité par l’association Ressac et conçu par Anaëlle Clot, Vanessa Besson et Laura Morales. Cette publication a pour but de démocratiser divers moyens d’expression artistique à travers un contenu éclectique. → www.ledevaloir.ch

© Vanessa Besson


40

Salon du livre

Magazine de Vidy Le Théâtre Vidy-Lausanne publie un nouveau programme deux fois par année. Le Magazine de Vidy prend le temps de présenter les artistes de la saison et les enjeux de leurs travaux. René Walker, de l’agence Wapico, l’a conçu en faisant dialoguer typographie et photographie. → www.vidy.ch

© wapico/Charlotte Walker

NEAR NEAR, association lausannoise pour la photographie contemporaine, mène différents projets éditoriaux (livres et catalogues d’exposition) afin de promouvoir ses membres. Cette année marque le lancement d’une série de monographies avec Till Schaap Edition. → www.near.li

© Brigitte Lustenberger

Novembre Fondé en 2009 à Lausanne par JeanneSalomé Rochat, Florence Tétier, Florian Joye et Maxime Büchi, Novembre est un magazine qui propose un contenu pluridisciplinaire. Associant mode, design, art conceptuel, cinéma structurel, musique et politique, Novembre s’emploie à transformer la perception et l’expérience de son pays d’origine : la Suisse. → www.novembremagazine.com

© Novembre

Ripopée La petite maison d’édition Ripopée, basée à Nyon, s’intéresse à la production contemporaine, aux artistes qui ont une pratique de dessin, d’écriture ou de photographie. Elle publie des carnets d’artistes et des livres à tirage limité et, pour les présenter, organise des événements dans des galeries, des salons d’édition et des espaces d’art. → Signature de Léonie Vanay et Barbara Cardinale → www.ripopee.tumblr.com

© Editions Ripopée


Samedi 28 juin

RVB Books Créée en 2011 par Matthieu Charon et Rémi Faucheux, RVB Books est une maison d’édition basée à Paris et dédiée aux publications d’artistes. La forme livre y est pensée en étroite collaboration avec l’auteur, dans le but de créer un objet spécifique qui traduise et exprime au mieux la démarche photographique. → www.rvb-books.com

© Augustin Rebetez

Sérendipité Sérendipité(.ch) est une librairie mobile et en ligne basée à Lausanne qui propose des magazines et des revues indépendantes, inspirantes et créatives. Les arts et la découverte y ont la part belle. Une sélection dédiée à la photographie sera présentée tout spécialement à On Print. → www.serendipite.ch

© Céline Debray

41

Ultraeditions Ultraeditions proposent de relayer les œuvres d’artistes, de photographes, de graphistes et d’illustrateurs grâce à de petits carnets de cartes postales confectionnés avec passion et de qualité – 100% Swiss made ! A l’époque d’Internet, ces éditions permettent de redécouvrir la carte postale, de prendre le temps pour dessiner des mots et écrire des paysages. → www.ultraeditions.ch

© ultraeditions

YET magazine YET magazine, basé à Lugano, est une publication trisannuelle de photographie qui met en valeur des textes et des séries photographiques d’artistes du monde entier. YET magazine aspire à explorer le travail de chaque artiste en profondeur afin de découvrir leurs finalités et leur raison d’être. → www.yet-magazine.com

© 2014 YET magazine


42

Salon du livre

La librairie du Musée de l’Elysée Prisé du public, le livre devient l’un des vecteurs importants de la transmission de la photographie. Au cœur de l’événement de la Nuit des images, la librairie du Musée de l’Elysée propose un choix d’ouvrages pour les néophytes et les amateurs. Pour cette édition de la Nuit, la librairie du musée propose des signatures avec des photographes et invite des photographes formés au CEPV (Centre d’enseignement professionnel de Vevey) à présenter leurs derniers projets éditoriaux (livres publiés ou maquettes en cours).

Signatures de 18h à 19h Luc Chessex, Castro, Che, Coca, 2014, Cherchez la femme, 2014 Catherine Leutenegger, Kodak City, 2014 Myriam Ziehli, La Montagne dorée, 2014 de 19h à 20h Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me, 2014 Delphine Burtin, Encouble (prix HSBC 2014 pour la photographie) Valentina Suter, Palace – Scenario of a High Society, 2012 de 18h à 22h CEPV + ELSE Alternance des photographes qui présenteront leur travail.

© Reto Duriet


Samedi 28 juin

ELSE #7 A l’occasion de la Nuit des images, le Musée de l’Elysée présente le 7e numéro de son magazine ELSE. Venez le retrouver sur le stand de la librairie du musée à On Print.

Comme chaque année, le nouveau numéro d’ELSE paraît à l’occasion de la Nuit des images. Du Liban électrique de Joreige et Hadjithomas aux sosies de Mao, des tests de Rorschach aux vers luisants photographiques, ELSE #7 célèbre l’autre photographie à travers une douzaine de portfolios centrés sur l’obsession photographique. Publié deux fois par an, en juin et en novembre, ELSE est disponible sur abonnement et dans toutes les bonnes librairies. → www.elsemag.ch

de 15h à 22h plan

43

8 © Olivier Culmann


A vous de jouer !

44

Visez, tirez, souriez ! Cette année, la Nuit des images propose une animation photographique intrigante : un stand de tir permettant aux glaneurs de la Nuit des images de se faire tirer le portrait.

SHOOT ! une proposition de Martin Becka A l’ère des autoportraits, des selfies et autres mises en scène personnelles, venez tenter votre chance au stand de tir de Martin Becka. Si vous tirez dans le mille, une photo sera déclenchée et vous repartirez avec le butin : une cible et votre portrait ! Bien mieux qu’une peluche ! → Animation réalisée avec l’aimable collaboration des Rencontres d’Arles et du Festival Images Vevey → Avec le soutien d’UBS SA

dès 15h plan

9 © Martin Becka


Samedi 28 juin

BYOB

Bring Your Own Beamer une proposition de Manuel Sigrist

Concept curatorial « à emporter » développé en 2010 par l’artiste Rafaël Rozendaal, BYOB contamine la Nuit des images.

Le Musée de l’Elysée invite des artistes et leurs projecteurs vidéo à investir un espace des jardins. Situé au cœur de la Nuit des images, BYOB s'apparente à un véritable laboratoire en plein air, un lieu de création et d’échange où la seule contrainte est d’amener son propre matériel de projection, quel qu’il soit. → sur inscription préalable : byobnuitdesimages.tumblr.com

dès 22h plan

10 © Yann Marchesi

45


La Nuit des enfants

46

Manifestation d’un point de vue Un atelier mené par Jean-Daniel Berclaz et le Musée du Point de Vue Dénichés sur les cartes géographiques, sur les bords de route ou dans les services topographiques du monde entier, les pictogrammes de Jean-Daniel Berclaz indiquent toujours un point de vue. L’artiste découvre que leur graphisme varie dans leur forme, mais pas dans leur sens. Ils sont toujours là pour nous dire dans toutes les langues : ici il y a quelque chose à voir.

• • • • •

Concevez et créez vos propres pictogrammes avec Jean-Daniel Berclaz Peignez votre pictogramme et réalisez un drapeau Imaginez des slogans Créez des banderoles et des tracts Défilez en fanfare dans les jardins pour la manifestation d’un point de vue

→ pour les familles de 5 à 105 ans → sur inscription préalable : www.nuitdesimages.ch → →

Retraites Populaires est le partenaire de la Nuit des enfants Les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents

de 15h à 18h à 19h début du défilé plan

11 © Jean-Daniel Berclaz / Musée du Point de Vue


Samedi 28 juin

Charlot a 100 ans ! Une proposition de Chus Díaz Bacchetta et Elisabeth Herrmann En 1914, Charles Chaplin inventait le personnage mythique de Charlot. Pour ce 100e anniversaire, les enfants sont invités à venir à la Nuit des images déjà déguisés et maquillés en Charlot (ou à se déguiser sur place) et à jouer une scénette pour créer et repartir avec leurs propres flipbooks. Venez découvrir comment, de quelques images fixes, on fait un film !

• • • • • •

Découvrez le personnage de Charlot dans des courts-métrages Costumez-vous, maquillez-vous et créez votre propre personnage de Charlot Jouez Charlot, mettez-vous en scène et faites-vous photographier Faites un puzzle avec le storyboard des courts-métrages Passez de l’image fixe à l’image animée en fabriquant votre flipbook Participez au portrait de groupe de tous les petits Charlots de la Nuit des images

→ pour les familles, dès 6 ans → venez maquillé et costumé en Charlot → → →

le Fonds Charlie Chaplin reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas Suisse Retraites Populaires est le partenaire de la Nuit des enfants Les enfants sont sous la responsabilité de leurs parents

de 15h à 21h à 18h30 photo de groupe des petits Charlots plan

12

47

© From the Archives of the Roy Export Company Establishment / Courtesy Musée de l’Elysée


Le son de la Nuit

48

En live !

Duck Duck Grey Duck (CH) Power trio genevois !

Une fois encore, le Bourg a concocté la programmation musicale de la Nuit des images. Laissez-vous emporter par le son de la Nuit !

Inspiré par le rock des 70s et par ces groupes contemporains qui ont fait volé en éclats les frontières stylistiques dès 2001, des Black Keys à Alabama Shakes, Duck Duck Grey Duck navigue entre surf et soul, ligne de bass-fuzz et voix qui oscillent entre douceur et rugosité. Un son nuancé, des morceaux vocaux et instrumentaux, un groove psyché méditerranéen et soul de Louisiane. Duck Duck Grey Duck s’accompagne parfois sur scène de Brandy Buttler, formidable chanteuse de Philadelphie (The Fonxionaires, Chamber Soul) installée sous nos latitudes ! Robin Girod à la guitare et au chant (Mama Rosin, Frères Souchet), Nelson Schaer à la batterie, Pierre-Henri Beyrière à la bass-fuzz (Kind & Kinky Zoo). → duckduckgreyduck.bandcamp.com

à 20h concert acoustique à 23h concert live électrique environ 45 minutes plan

13

14 © Lamax Pieroni


49


La Nuit au musée

50

Pendant que la Nuit des images bat son plein dans les jardins de l’Elysée, les expositions du musée accueillent elles aussi les visiteurs jusqu’à minuit en accès libre.

Luc Chessex, CCCC (Castro, Coca, Che, Cherchez la femme) Luc Chessex vécut de 1961 à 1975 à Cuba. Membre de l’agence Prensa Latina, directeur artistique de la revue Cuba internacional, il a été un témoin engagé de la révolution. Le Musée de l’Elysée présente quatre séries de photographies de son séjour : Cherchez la femme, Castro, Che, Coca. L’exposition est réalisée à partir de nombreux tirages originaux, de publications, d’articles de presse et d’un livre inédit sur la femme cubaine. L’exposition est une coproduction du Musée de l’Elysée et de la Fondation A Stichting de Bruxelles. →

L'exposition est accompagnée de deux livres publiés par les éditions du Musée de l'Elysée, Castro, Coca, Che et Cherchez la femme

de 15h à minuit entrée gratuite plan

15 © Luc Chessex/Collection Musée de l’Elysée


Samedi 28 juin

Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me

4948 : les photographies anonymes de la collection

Le Musée de l’Elysée produit et expose en avant-première la nouvelle série du photographe lausannois Matthieu Gafsou, Only God Can Judge Me. Son projet, traitant du milieu de la drogue à Lausanne, propose une autre approche de ce sujet d’actualité et banalisé, sous la forme d’une balade poétique et onirique. La série s’articule autour de portraits de toxicomanes, de vues détaillées de substances toxiques et de leurs usages, ponctués par des mises en scène de paysages nocturnes évoquant les paradis artificiels.

Dans les collections du Musée de l’Elysée, il y a 4948 photographies sans auteur, sans date, généralement sans informations sur les circonstances de leur création, parfois sans noms de lieu ni de personne. Que se passe-t-il lorsque ce lien n’existe pas et que le lecteur est placé seul devant une photographie au sujet de laquelle il n’a aucune certitude ? La photographie est une trace, une apparence ambiguë, mais aussi la boîte de Pandore de vérités possibles. Cette exposition est l’occasion de vivre cette expérience en découvrant les beautés et les mystères de l’anonymat.

→ L’exposition est accompagnée d’un livre publié par Kehrer Verlag

© Matthieu Gafsou/Courtesy Galerie C

© Anonyme/Collection Musée de l’Elysée

51


OFFICIAL WATCHMAKER CONFEDER AÇAO BR A SILEIR A DE F U TEBOL

TONDA METROGR APHE

www.parmigiani.ch STUDIO PARMIGIANI GSTAAD ASCONA GIOIELLI-OROLOGI HERSCHMANN | BASEL GÜBELIN | BERN GÜBELIN CRANS-MONTANA L’ATELIER DU TEMPS | GENÈVE AIR WATCH CENTER, BENOIT DE GORSKI, GÜBELIN, ZBINDEN INTERLAKEN KIRCHHOFER | KLOSTERS MAISSEN | LAUSANNE GUILLARD | LUGANO GÜBELIN LUZERN GÜBELIN | MONTREUX ZBINDEN | NEUCHÂTEL BONNET | ST. GALLEN LABHART-CHRONOMETRIE ST. MORITZ GÜBELIN | VILLARS-SUR-OLLON BRÄNDLI CREATION & CO ZERMATT HAUTE HORLOGERIE SCHINDLER | ZÜRICH GÜBELIN, ZEIT ZONE


Jules Jacot Guillarmod, Les Sherpas aux prises avec les premières pentes raides du Kangchenjunga, entre les camps V et VI, Himalaya, 1905. © Musée de l’Elysée, Lausanne.

A travers les collections du Musée de l’Elysée Photographies de Jules Jacot Guillarmod Pionnier de l’Himalaya (1902 – 1905) Exposition du lundi 26 mai au vendredi 4 juillet 2014 de 8h30 à 17h30 (fermé le samedi et dimanche). Entrée libre. UBS SA Place St-François 16 1002 Lausanne

© UBS 2014. Tous droits réservés.


54

Remerciements

Le Musée de l’Elysée remercie les artistes et les commissaires dont les projets illuminent la Nuit, ainsi que tous les bénévoles et toute l'équipe qui, une fois de plus, se sont mobilisés pour assurer la réussite de cet événement.

Les institutions ayant répondu à nos cartes blanches : Centre d’iconographie genevoise Le Centre d’iconographie genevoise abrite les collections iconographiques de la Bibliothèque de Genève, une institution de la Ville de Genève.

Cinémathèque Robert-Lynen – Ville de Paris La cinémathèque de la ville de Paris ouvrit ses portes en 1926. Elle conserve des films et a vocation d'éduquer le jeune public à l'image.

ECAL Bachelor en Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne.


55

Fondation de l’Hermitage Située dans une belle demeure du XIXe siècle surplombant le Léman, la Fondation de l’Hermitage, institution de renommée internationale, organise des expositions temporaires consacrées aux beaux-arts.

Lausanne Jardins Lausanne Jardins est une manifestation phare de la ville de Lausanne qui questionne la place du jardin en milieu urbain. Lancée en 1997, elle en est à sa 5e édition. Lausanne Jardins 2014 – Landing, quand le végétal surgit et surprend.

HEAD Département cinéma/cinéma du réel de la Haute école d’art et de design, Genève.

Images Vevey Festival Images – le festival des arts visuels de Vevey. Un festival de photographie en plein air, un Grand Prix de photographie et de cinéma et un espace pour l'image contemporaine.

Montreux Jazz Festival/Centre culturel suisse à Paris Le Montreux Jazz Festival accueille chaque année de nombreux talents du jazz, du rock et du blues. Le Centre culturel suisse, situé à Paris, a pour vocation de faire connaître en France une création contemporaine helvétique ouverte sur le monde.


56

Remerciements

Musée des beaux-Arts La Chaux-de-Fonds Le Musée des beaux-arts de La Chauxde-Fonds fête son 150ème anniversaire en 2014 avec une exposition d’AES+F intitulée The Liminal Space Trilogy. Au seuil du paradis et de l'enfer.

Les Nuits Photographiques Une plateforme inédite vouée à diffuser le film photographique sous toutes ses formes.

RVB Books Une maison d’édition indépendante consacrée à la conception et à la réalisation de livres d’artistes.

La RTS Entreprise audiovisuelle, la Radio Télévision Suisse (RTS) développe ses programmes de service public sur 4 chaînes de radio, 2 chaînes TV, et plusieurs plateformes interactives.

Théâtre Vidy-Lausanne Comme il l’est depuis son origine, Vidy est avant tout un lieu de création où les artistes viennent chercher et inventer le théâtre d’aujourd’hui.


57

Les prĂŠcieux partenaires de la Nuit


58

Directeur artistique : Sam Stourdzé Commissaire : Pauline Martin, assistée d’Elisabeth Herrmann Chargé de production et du Web : Manuel Sigrist assisté de Simona Foletta Administration : Sinje Kappes et Christine Giraud Logistique : Laurence Hanna-Daher Régie : Simira Räbsamen, Yannick Luthy et Jean-Jean Clivaz assistés de Sainath Bovay Développement : Pascal Hufschmid et Holly Roussell Communication : Julie Maillard et Maria Amendola, assistées de Julia Vaudroz Librairie et éditions : Nathalie Choquard et Elsa Frémont Médiation culturelle : Afshan Heuer et Chus Díaz Bacchetta Graphisme et signalétique : Nordsix


En un clin d’œil

60

15h

16h

17h

18h

19h

27 juin Théâtre Vidy-Lausanne

28 juin

1

Jardins de l’Elysée

2 3 4 5 6 7

Night Less with ECAL

8

On Print

9

Visez, tirez, souriez !

Les éditeurs font leur show

10 11

Manifestation d’un point de vue

12

Charlot a 100 ans !

13

14

15

A

La Nuit au musée et Café Elise Bars et restauration

B

C

D

E

F

G

H

I

Défilé Photo

Bars et restauration


61

20h

21h

22h

23h

0h

Musique et restauration Concert du Couscous Clan Ecran 1 Ecran 2 Ecran 3 Ecran 4 Ecran 5 Ecran 6

Ecran 6

BYOB

Concert

Concert

1h

2h


Plan

62

Ecrans

Le son de la Nuit

1 Grand écran 2 Jeux (interdits)

3 On dirait le Sud…

14 Duck Duck Grey Duck concert live électrique 15 La Nuit au musée

4 Je me démasque 5 Le ventre de l’architecte

13 Duck Duck Grey Duck concert acoustique

Bars et restauration A Café Elise

6 Au fond de la piscine

B Le Bourg à l’Elysée

L’invité de la Nuit

C PizzaMobile

7 Night Less with ECAL

D Bar à champagne Laurent-Perrier

Salon du livre 8 On Print

E Bar à vin et bières artisanales (Les fous du roi)

A vous de jouer ! F Pla Thu Thong – Thaï 9 Stand de tir G Tiff-in – Couscous 10 Bring Your Own Beamer H Abyssinia – Ethiopien La Nuit des enfants I La part des anges – Burger 11 Manifestation d’un point de vue Un atelier de Jean-Daniel Berclaz a Rendez-vous pour le défilé 12 Charlot a 100 ans ! b Photo de groupe des petits Charlots

Venez à la Nuit des images, même sous la pluie ! En cas de mauvais temps, toutes les animations et les projections sont redéployées à l’intérieur du musée et dans les bâtiments adjacents du collège de l’Elysée.


← Métro M2, arrêt « Délices »

Bus no 25, arrêt « Elysée » Avenue de l'Elysée

7

A Musée de l’Elysée

15

B

12

C

1 13

D

8

10 a

2

14

E

B b

6

B F G H

3 Direction lac

11

9

I

4

5


www.nuitdesimages.ch @ElyseeMusee

Musée de l’Elysée 18, av. de l’Elysée CH – 1006 Lausanne www.elysee.ch

facebook.com/elysee.lausanne

Théâtre Vidy-Lausanne Av. E.-H. Jaques-Dalcroze 5 CH – 1007 Lausanne www.vidy.ch

# nuitdesimages


Nuit des images 2014 - programme