Page 1


French Art de Vivre

French : franรงais

Photo Michel Gibert, non contractuelle. Stone Sculpture museum of the Fondation Kubach-Wilmsen.


Préface. Canapé par éléments, design Studio Roche Bobois. Cascade. Table basse et bout de canapé, design Fabrice Berrux.

www.roche-bobois.com


&Décoration Art n° 534/septembre 2018

94

RepoRtage

Atmosphère néo-rustique

Vos rendez-vous 9 Édito Le patrimoine en partage du temps 11 air tout ranger dans la maison 26 exposition « prisme », au musée Lalique

ÉVÉnement 28 plongée dans l’art contemporain à la Fondation Carmignac

aux enchères 32 Vente L’actualité

34 brocante L’actualité 36 patrimoine Brun de Vian-tiran ouvre son musée sensoriel

38 tendance Jolies écailles reVue de dÉtails 40 Bouilloires : à toute vapeur ! carnet d’archi 42 Isabelle Dancy Da Costa, espaces réinventés

Nos reportages privée de la Cité universitaire de Paris 46 Visite Depuis cent ans, le campus des universités de paris héberge, au sein de ses 40 résidences, des étudiants du monde entier.

Inspiration coloniale 56 au Cap-Ferret, la décoratrice Candice de Saint-Sauveur a rénové une bâtisse sans charme dans un style typique et exotique.

Écriture graphique 74 près de Brest, armelle et pierre ont fait construire un écrin contemporain en bois et béton, facile à vivre et ouvert sur l’extérieur.

Atmosphère néo-rustique 94 près d’Uzès, une maison de village pleine de charme mêle matériaux soignés et mobilier chiné.

Influence marocaine 122 C’est l’été toute l’année dans cette habitation marseillaise qui se donne des airs de riad avec un style simple et chaleureux.

Passion brocante 140 en Vendée, un jeune couple de brocanteurs a transformé une ancienne ferme en un lieu convivial au charme intemporel.

Campagne chic et arty 162 près de Dijon, une ancienne maison vigneronne cache derrière

© Sophie Lloyd

son apparence classique un intérieur design et lumineux.

CMYK / .e

Rejoignez-nous sur facebook.com/artetdeco retrouvez-nous sur instagram

n

cebook “f ” Logo

ain Proch … numéro bre

ptem le 21 se 18 20

5


OUV DDÉÉCC O VRREEZZ

LLEESS T R ÉÉSSOORRSS DES DDUU D S IIGGNN

VVI INNTT

G G EE EETT

NTEM MPPOORRAAI NI N CC N RR SSUURR P A AM MOONNOO. F. F


172

Art Décoration n° 534 /septembre 2018 &

dossier

Jouez l’effet marbre !

Nos dossiers AccEssoiREs DE buREAu : unE REntRéE Déco 66 Carnets, boîtes, crayons, lampes, horloges et organiseurs adoptent un style naturel, une touche de fantaisie en plus.

PEints : tRésoRs histoRiquEs 82 PAPiERs Les éditeurs remettent au goût du jour des motifs issus d’archives, de tableaux anciens ou d’illustrations vintage.

fAçons DE s’AgRAnDiR 106 10 extension, véranda, souplex, mezzanine… découvrez les solutions pour gagner de l’espace et du confort à la maison !

DE buREAu ! 132 chAngEz il est temps de se remettre au travail avec entrain, grâce à notre sélection de bureaux graphiques, colorés et fonctionnels.

un DREssing à PoRtéE DE mAin 150 Les aménagements multiplient les fonctions et les astuces architecturales pour se fondre dans l’espace avec style.

JouEz l’EffEt mARbRE ! 172 Authentique ou imitation, cette pierre aux nuances subtiles fait son retour dans toutes les pièces de la maison.

DŽcouvrir nouvelle vague 182 nice, Au-delà du décor de carte postale, la belle Azuréenne est portée par une riche créativité artistique et réinvente l’art de vivre au soleil.

Service LecteurS Abonnez-vous .........................................105 Notre carnet d’adresses ..........................197 Contactez la rédaction ............................202

SuppLémentS régionaux Retrouvez lÕactu dŽco de votre rŽgion apr•s la page 202.

Retrouvez aussi Art&Décoration sur iPad* *sur les applications Relay et le Kiosque à télécharger sur l’App Store

En couverture : Spectaculaire, une baie vitrée style atelier éclaire ce salon à l’esprit bohème. Stylisme, Amandine Berthon. Photo, Julien Fernandez. Lire notre reportage page 56. Photo couverture régionale « Nice », Édith Andréotta N°534 /SEPTEMBRE 2018

S’agrandir! EXTENSION, SURÉLÉVATION, VÉRANDA... 10 FAÇONS DE GAGNER DES M2

BUREAUX 20 MODÈLES PRATIQUES ET STYLÉS PAPIERS PEINTS LA MODE DES MOTIFS HISTORIQUES

Papier provenant majoritairement d’Italie 0 % de fibres recyclées, papier certifié PEFC. Eutrophisation : Ptot 0.018 kg/T Un encart abonnement est jeté dans les éditions Suisse romande et France, hors abonnés. Une partie des exemplaires kiosques de France métropolitaine est vendue avec un extrait du livre Le•ons de couleurs (éditions Massin) pour 1,40 € en plus du magazine, soit 6 €, dans la limite des stocks disponibles. Un dépliant VPC du groupe Marie-Claire est posé en 4e de couverture des exemplaires abonnés. Un catalogue Atmosphera est posé en 4e de couverture sur une partie des exemplaires kiosques de France métropolitaine. Un encart Linvosges est posé en 4e de couverture sur une partie des exemplaires abonnés de France métropolitaine. Un encart Bloomon est jeté à l’intérieur d’une partie des exemplaires kiosques et abonnés de France métropolitaine. Ce numéro comporte des envois de correspondance pour la France métropolitaine et les DOM-TOM.

CHAMBRE

BIEN INTÉGRER SON DRESSING

Vrai ou faux, vive le marbre !

ESCALE À NICE : LA NOUVELLE VAGUE

DR

certifié peFc/pefc-france.org

© ADAGP Paris 2018, pour les œuvres de ses membres.

7


45 magasins en France N° clients : 01 69 90 90 90 www.porcelanosa.com

AU SOL : TANZANIA NUT • AU MUR : SYDNEY SILVER • COLLECTION DE SALLE DE BAINS TONO : VASQUE AVEC ÉTAGÈRES, MIROIR ET ROBINETTERIE.


Édito

Le patrimoine en partage le style s’inspire souvent du pays qu’elles représentent. Nous avons ouvert pour vous les portes des pavillons franco-britannique, néerlandais, danois et grec (lire page 46). Dans chacune de ces maisons, les décors, objets et mobilier sont l’œuvre des architectes eux-mêmes ou de grands designers. Ainsi, emblématique du mouvement De Stijl, le Collège néerlandais, conçu par l’architecte Willem Marinus Dudok, affiche une austère sobriété, tandis que la Fondation danoise est parée du mobilier et des luminaires de Hans Wegner, Arne Jacobsen et Poul Henningsen. La promesse d’un périple européen architectural et décoratif tout à fait unique. Clémence Blanchard, rédactrice en chef Le programme des Journées européennes du patrimoine est accessible sur le site www.journéesdupatrimoine.fr

© Sophie Lloyd

L

es 15 et 16 septembre aura lieu la 35e édition des Journées européennes du patrimoine, placée sous le thème « 2018 : Année européenne du patrimoine culturel - l’art du partage ». Sites archéologiques, châteaux, lieux de mémoire de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, bâtiments contemporains… ces deux journées constituent une formidable opportunité de découvrir des monuments d’exception qui, pour certains, n’ouvrent leurs portes qu’à cette occasion, ou de les appréhender différemment grâce à des visites commentées. Lieu de partage entre étudiants venus du monde entier, la Cité internationale universitaire de Paris nous a semblé un sujet particulièrement en phase avec le thème de cette édition. Créée après la Première Guerre mondiale dans un contexte de pénurie de logements et portée par un idéal humaniste de rapprochement des peuples, elle rassemble, au sein d’un parc arboré de 34 hectares, 40 résidences dont

9


L ’ a b u s

d ’ a l c o o l

e s t

d a n g e r e u x

p o u r

l a

s a n t é .

À

c o n s o m m e r

a v e c

m o d é r a t i o n .


AIR DU TEMPS tout-en-un

épuré

Réfrigérateur, congélateur, cave à vin intégrée (capacité 31 bouteilles, réglage en façade de + 5 °C à + 20 °C), vitre anti-UV teintée isolante, H 182 x L 90,8 x P 68,6 cm, 3 000 €, Beko.

Miroir étagère « Horizon », en verre et acier, Ø 34 cm, 80,50 €, Normann Copenhagen chez Made in Design.

Tout ranger dans La

MaIsOn Meubles multifonctions, accessoires malins, étagères graphiques, boîtes magiques… Voici une sélection pour un intérieur au cordeau ! sélection stéphanie huré et karine villame.

effet pagode

Casier en bambou pour 12 bouteilles, H 40 x L 32 x P 19,5 cm, 15 €, Cocktail Scandinave.

DR

luxueux

Meuble-bar, structure en bois (ébène, sukupira, chêne, noyer…), pieds et poignées en bronze, H 180 x L 80 x P 45 cm, à partir de 9 348 €, design Attilio Zanni, Bellavista Collection.

minimaliste

Applique « Campagne », en bois clair, H 14 x L 35,5 x P 28 cm, 50 €, Leroy Merlin.

11


AIR DU TEMPS mini-jardin

Terrarium artificiel en bois et plastique, sous cloche en verre, Ø 14 x H 27 cm, 10 €, Primark.

stylée

Bayadère

Papier peint « Tirade 01 », 125 € le rouleau de 10 m x 52 cm, Mériguet-Carrère.

Étagère « Kaari », en chêne massif, mélamine et acier, H 142 x L 100 x P 55 cm, 1 530 €, design Ronan et Erwan Bouroullec, Artek, chez The Conran Shop.

en équilibre

Étagère ronde « Sable », en bois, Ø 45 cm, 30 €, Alinéa.

Une entrŽe graphique et pratique

pour cacher ce qui est disgracieux. ethnique

Tapis style berbère, en coton imprimé, 70 x 140 cm, 60 €, Becquet.

multi-reflets

Ensemble de miroirs en aluminium, 82 x 43 cm, 100 €, Absolument Maison.

perchée

Lampe à poser « Aloa », en métal noir, Ø 25 x H 60 cm, 320 €, Sophie Séguéla Intérieurs.

esprit vintage

Banquette « Caprice », structure en pin et panneau de fibres, coussin revêtement polyester, garnissage en mousse polyuréthane, H 60 x L 120 × P 40 cm, 200 €, Conforama.

élancé

Portemanteau « Oslo », en pin naturel verni, Ø 60 x H 175 cm, 30 €, But.

Géométriques

Boîtes en résine et bois, H 12,5 x L 10 x P 10 cm, 25 €, et H 7,5 x L 20 x P 15 cm, 30 €, Absolument Maison.

Vase « Laurel », en verre, Ø 17 x H 18 cm, 35 €, Habitat. SUITE PAGE 14

12

DR

Bombé


DU DANEMARK. VERS LE MONDE.

NOUVELLE COLLECTION 2019

D E S I G N D A N O IS DEP UIS 19 52 | BO C O N C E P T. C O M


AIR DU TEMPS modulable

Étagère combinée 3 parties, en chêne, structure en acier, H 210 x L 229 x P 47 cm, 5 915 €, Flamant.

alvéolaire

Étagère « Wooden Cloud », en multiplis de peuplier plaqué frêne, H 105 x L 187,5 x P 44,5 cm, Ø 30 cm, 8 535 €, design Ronan et Erwan Bouroullec, Cappellini.

Chic

Porte-revues « Magazine », structure en laiton, plateau en céramique et verre avec finition marbre, poche en cuir couleur cognac, H 52 x L 73 x P 36 cm, 798 €, Calligaris.

Un salon aux lignes affirmées

o• chaque objet trouve sa place. sensuel

canapé « l’imprévu », modulable, disponible en tissu ou cuir, H 91 x l 217 x P 113 cm, à partir de 3 971 €, design Marie christine Dorner, cinna.

Gravé

Vase « Himalia », en verre soufflé bouche, Ø 16,5 x H 29 cm, 220 €, cFoc.

Fauteuil « Kaline », structure en métal tubulaire, assise et dossier en velours, H 75 x L 54,5 x P 68 cm, 218 €, Hanjel.

14

astucieuse

Table basse « Indie », structure en acier laqué noir mat, plateaux en panneaux de fibres décor chêne, rangement sous plateau supérieur, Ø 75 x H 45 cm, 215 €, But (exclusivité Internet).

DR

Fifties

SUITE PAGE 16


UNE COUVERTURE UNIQUE POUR VOTRE PISCINE LA PERFECTION DES LIGNES

UNE COUVERTURE UNIQUE LA PERFECTION ET POUR LONGTEMPS

www.abrisud.com 05.35.54.37.82

Automatique, silencieuse, résistante, elle bénéficie du revêtement Precontraint® Serge Ferrari. La nouvelle génération de couverture pour couvrir les plus belles piscines.


Bicolores

AIR DU TEMPS

Suspensions « Dot », en métal noir et verre opalin, Ø 12 cm, H 21 cm : 189 €, H 16,6 cm : 179 €, H 13 cm : 169 €, design Rikke Frost, Woud, sur Lightonline.fr

élégant

tubulaire

Vase « Tubini » en céramique, Ø 20 x H 31 cm, 229,50 €, Calligaris.

raffinées

Assiettes à dessert en faïence, Ø 23,2 cm, 108 € les 6 assorties, coll. Les Dépareillées, Gien.

Égouttoir « L’Arbre à verres », pour 18 grands verres à pied, en Inox et acier chromé, Ø 41 x H 33 cm, 90 €, L’Atelier du Vin.

Une salle ˆ manger mŽtissŽe

entre tradition et modernitŽ.

structuré

Vaisselier « Ermont », en chêne sauvage plaqué (5 finitions), pieds en métal, un cassier range-bouteilles, H 147 x L 140 x P 45 cm, à partir de 2 399 €, H & H.

Classique

Lampe à poser « Big », pied en verre, abat-jour en tissu, Ø 26 x H 72 cm, 220 €, House Doctor sur Livingandcompany. com

Design

Chaise « Sanba », assise en bois, pieds en métal noir, H 80 x L 40 x P 50,5 cm, 385 €, design PJ Mares, Serax.

16

Plateaux en placage de bouleau, « Soft Islands », 32 x 15 cm, 30 €, et « Deep Jade », 43 x 33 cm, 49 €, design Clara Bergman, Studio Formata, à la boutique 107 Rivoli.

DR

végétalisés

SUITE PAGE 18


AIR DU TEMPS Champagne

enrubanné

Tabouret « Bouchon », en liège et métal, Ø 40 x H 45 cm, 215 €, Domitalia chez Camif.

Range-bouteilles « Ribbon », en acier laqué époxy noir, H 20 x L 42 x P 16 cm, 160 €, Alessi chez Made in Design.

ponctuelle

Pendule en MDF et ABS, Ø 29 cm, 5 €, Atmosphera.

Une cuisine esprit bistrot

qui multiplie les rangements futŽs. amis du petit déj’ Boîtes en métal et bois, de 4 € à 5 €, E. Leclerc.

rayonnante

aimanté

Bloc « Compact », en bambou magnétique pour 5 couteaux « Bonne cuisine », 191 €, Déglon.

Corbeille « Abiba », en osier et métal filaire, H 19,5 x L 46 x P 42 cm, 30 €, Alinéa.

Décor mural

Rangement et porte-plantes « Dymas », en manguier et métal, H 96 x l. 61 cm, 82 €, Kave Home.

Compartimenté

Poubelle sur pied « Bo Touch Bin », en Inox et plastique, 34 litres, 2 seaux, 169 €, Brabantia.

18

rutilantes

Set de 2 coupelles à fruits empilables, en Inox et noyer, Ø 22 à 31 x H 32 cm, 156 €, Blomus. SUITE PAGE 20

DR

tri facile

Meuble « b solitaire », plateaux en chêne, structure en aluminium, grille en fonte émaillée, H 91 x l. 70 x P 70 cm, prix sur demande, Bulthaup.


Le cahier d’inspirations n°2

790€

995€ PRIX DE LANCEMENT**

canapé d’angle 5 places Saou

*by = par

ALINÉA RCS 345 197 552.

**Du 27 août au 23 septembre 2018 SAOU Canapé angle gauche fixe. Structure en pin massif et panneau de particules. Revêtement 100% polyester. Dossier en fibre de polyester, avec passepoil. Coussins déco garnis de fibres polyester. Pieds démontables en acier métal. Vendu avec 2 coussins velours 100% polyester. Coloris beige nèfle. L225xH82xP150cm. 995€ Prix de lancement 790€ taxe Éco-mobilier incluse 8,50€. VITOUR Bout de canapé. Acier finition époxy noir avec plateau finition émaillée. Coloris: rouge, bleu myrte, gris clair, bleu niolon. Diam.41,5xH40cm. 45€ taxe Éco-mobilier incluse 0,18€

Catalogue Nouvelle Collection Automne 2018 à découvrir en magasin et sur alinea.com

« Gallery by alinea », second opus. alinea s’affirme au cœur d’une collection renouvelée en profondeur. De nouveaux produits, coloris et motifs qui gardent tous une âme, un style élégant et accessible.


AIR DU TEMPS Douillets

Coussins « Lueur », en velours, déhoussables, 40 x 40 cm, 79 € l’un, Descamps.

résille

tricotée

suspension « industriell », en polypropylène, Ø 45 x H 48 cm, 30 €, ikea.

Rangement mural en métal perforé, H 61 x L 40 x P 17 cm, 125 €, Bloomingville chez Made in Design.

Une chambre toute douce

et en ordre pour dormir en paix. À revers

Paniers « Tango Bloom », en coton, Ø 23 x H 30 cm : 33 €, Ø 19 x H 24 cm : 28 €, Ø 15 x H 19 cm : 23 €, Nobodinoz.

romantique

commode « Memories », en MDF, pieds en pin, H 80 x l 110 x P 45 cm, 290 €, Atmosphera.

Capitonné

lit « Bergerac » avec grand rangement intégré, en merisier, revêtement en lin et coton, H 130 x l. 159 x P 221 cm, 899 €, Made.com

tripode

lampadaire « tressy », en bois de hêtre et métal blanc, abat-jour en polycoton, Ø 47 x H 160 cm, 95 €, But.

rétro

table de chevet « Georg », en manguier et canne tressée, H 60 x l 40 x P 30 cm, 183 €, Kave Home.

Quadrillée

Housse de couette « Pin Point Shaker », en coton Oxford, 220 x 240 cm, 269 €, Lexington.

parfumée

Bougie « Iris », 190 g, 50 €, Diptyque. SUITE PAGE 22

20


AIR DU TEMPS triple douceur Distributeur de savon mural, en acier inoxydable, H 24,5 x L 32 x P 9,4 cm, 100 €, Simplehuman.

Bleu lagon

À patères

Miroir « Kiruna », structure en panneau de fibres de moyenne densité, H 40 x L 35 cm, 30 €, But.

Organiseur « Easy Store », en ABS, H 12 x L 24,9 x l. 11,6 cm, 23 €, Joseph Joseph chez Made in Design.

Filaire

Panier de douche d’angle « Néo », en acier inoxydable, 20,15 x 20,15 cm, 15 €, Leroy Merlin.

Une salle de bains nordique

o• les accessoires ont la vedette. mentholées

Serviette de toilette « Extrasoft », en coton, 50 x 100 cm, 15 €, Jalla.

style nature

Meuble sous vasque « Imandra », en bois laqué brillant, H 60 x L 120 x P 45 cm, 220 €, plan de toilette en chêne, 183 x 45,5 cm, ép. 27 mm, 109 €, vasques à poser en céramique blanche, Ø 35 x H 11 cm, 69 € l’une, et mitigeurs de lavabo chromés, H 29,6 cm, 89 € l’un, le tout Castorama.

scandinave

Étagère « Vilto », en bouleau, tissu polyester, H 90 x L 47 x P 20 cm, 45 €, Ikea.

Champêtre

DR

Panier « Botanique », en coton enduit sérigraphié, H 30 x L 43 x P 25 cm, 11 €, et Ø 12 x H 15 cm, 4 €, Mini Labo.

SUITE PAGE 24

22


VOS PLUS BELLES NUITS SONT SIGNÉES GRAND LITIER FRANCIS HEURTAUT & CONSULTANTS. RCS Toulouse 352 646 822 000 28. Photo non contractuelles. Fauteuil Lounge Chair - VITRA.

®

Assurance Confort

Assurance Confort

La garantie des experts. La garantie deswww.ac.grandlitier.com experts. www.ac.grandlitier.com

STEARNS AND FOSTER® Depuis 1846. Stearns & Foster met tout en œuvre pour vous offrir le meilleur des conforts. Seuls des matériaux soigneusement sélectionnés entrent dans la composition des matelas Stearns & Foster. La finition, réalisée à la main, est confiée à des artisans traditionnels. L’association de l’expertise Grand Litier et de l’exceptionnelle qualité des produits Stearns & Foster vous garantissent un niveau de bien être inégalé. Demandez un essai personnalisé à votre conseiller Grand Litier.

VOTRE BIEN-ÊTRE COMMENCE ICI

100 magasins sur grandlitier.com


AIR DU TEMPS vitaminée

Horloge à quartz « Tolix Time », cadran rond bicolore, composé de 2 parties en acier, Ø 30 cm x P 4,5 cm, 335 €, design Killian Schindler, Tolix.

montgolfière

Applique « Air Balloon », en chêne plaqué, H 34,5 cm, 72 €, Ferm living sur lightonline.fr

ludiques

étagères maison « Milk », en chêne, H 38,5 x l 30 x P 20 cm, et H 29,7 x l 23 x P 18,8 cm, 79 € les deux, Habitat.

pop

Un espace enfant joyeux

avec un lit cabane et des couleurs qui chantent.

Étagère « Mono Cylindre », en acier et aluminium, Ø 46 x H 200 x l. 55,4 cm, 4 551 €, design Frédéric Gaunet, Tolix.

ramure

Portemanteau « Merlin », en MDF plaqué chêne avec support en chêne massif, H 16 x L 73 x P 4,5 cm, 55 €, Reine Mère.

Baluchon

Sac à jouets « Baobab », en coton, Ø 42 x H 42 cm, 50 €, Nobodinoz.

arc-en-ciel

Tapis « Indreni » en feutre, Ø 120 cm, 195 €, Muskhane.

architectural

lit cabane « Wild », en pin, H 180 X l 100 x P 200 cm, 329 €, Maisons du Monde.

teintes d’été

camion pouf « softruck », tissu et mousse polyuréthane, H 42 x l 72 x P 25 cm, 311 €, design tim Brauns, ligne Roset.

DR

en route

Série de paniers « Lylan », en jacinthe d’eau tressée sur cadre en métal, Ø 35 x H 40 cm : 20 €, Ø 30 x H 34 cm : 16,50 €, Ø 25 x H 28 cm :12,50 €, Conforama. Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 197

24


EXPOSITION

Parmi les 650 œuvres retraçant l’histoire de la maison Lalique dans les salles permanentes du musée de Wingensur-Moder, le vase « Bacchantes », créé en 1927 par René Lalique. Une table tactile permet de visionner des vidéos prises dans la manufacture à toutes les étapes de la fabrication. En touchant le vase, le visiteur peut ressentir les motifs en relief et les variations de la matière jusqu’à l’achèvement de la pièce.

MUsée LALiqUe

Le cristaL trouve un nouveau souffle Fleuron de la cristallerie française, Lalique accorde une place de choix aux œuvres d’art réalisées en collaboration avec des artistes contemporains ou des designers d’exception. Un univers à découvrir au musée éponyme de Wingen-sur-Moder, en Alsace. par pascalE thuillant.

26


© Lalique SA

© Lalique SA

Zaha Hadid, coupe Fontana, 2016, Ø 41 x H 18,5 cm. Cristal soufflé-moulé, édition numérotée et signée.

D

epuis 2011, Lalique Art développe une collection d’objets d’art en cristal avec des artistes contemporains et des designers majeurs de la scène internationale. Une manière de s’inscrire dans les pas du fondateur de la maison, René Lalique, qui voyait dans le verre un médium « presque sans borne ». Surnommé « le Rodin des transparences », il utilisait le procédé de la cire perdue, traditionnellement réservé à la fonte du bronze, pour créer des œuvres en verre, uniques ou en petites séries. Les maîtres verriers de la manufacture de Wingen-sur-Moder ont renoué avec cette technique sophistiquée, tout en pratiquant parallèlement le soufflage et le moulage, pour éditer des pièces d’exception en cristal, conçues par des artistes d’aujourd’hui ou interprétées d’après des œuvres du XXe siècle. Très révélatrices du nouveau souffle apporté à la création verrière, celles-ci, exposées au musée alsacien, permettent une immersion fascinante

© Anish Kapoor and Lalique - DR, DACS / ADAGP Paris 2018

© Musée Lalique

Damien Hirst, Eternal Immaculate, 2017. Cristal, édition à 20 exemplaires.

© Damien Hirst, Science Ltd and Lalique. DR, DACS/ ADAGP Paris 2018

Mario Botta, vase Géo, 2016, H 40 x L 40 x l. 17 cm. Cristal moulé à la cire perdue. Édition numérotée et signée en 8 exemplaires.

Anish Kapoor, Untitled, 2016, H 220 cm. Perplex, cristal moulé à la cire perdue.

dans des univers singuliers. Les sculptures L’Éléphant dansant, d’après Rembrandt Bugatti, et La Victoire de Samothrace, d’Yves Klein, s’offrent une nouvelle matérialité dans le cristal de couleur, tandis que l’expression abstraite d’Anish Kapoor triomphe dans les transparences radicales du cristal clair. Terry Rodgers revisite le vase « Bacchantes » de René Lalique en lui substituant des sirènes hyperréalistes. L’architecte Zaha Hadid signe des vases aux formes courbes en mouvement, et Mario Botta architecture les siens grâce à de virtuoses bossages en pointe de diamant. Quant à Damien Hirst, il nous invite à méditer sur la vie et la mort avec des papillons, crucifix, têtes de mort et autres objets symboliques.

.

Jusqu’au 4 novEmbrE, « prISME. Quand lE crIStal lalIQuE rEncontrE l’art contEMporaIn », MuSéE lalIQuE, 40, ruE du HocHbErg, 67290 WIngEn-Sur-ModEr. tél. : 03 88 89 08 14 Et WWW.MuSEE-lalIQuE.coM

27


ÉvÉnement

La lumière naturelle, filtrée par ce spectaculaire plafond d’eau, éclaire comme le fond d’une mer les salles d’exposition. Ces dernières dessinent une sorte d’immense cathédrale creusée dans le sous-sol de la maison.

fondation carmignac

plongée dans l’art contemporain

reportage anne valéry. photos PhiliPPe lesénéchal.

28


Située au cœur du Parc national de Port-Cros, l’île de Porquerolles reste préservée, sans possibilité d’y construire de nouveaux bâtiments.

1. Au milieu des cannes de Provence, Path of Emotions, le labyrinthe de miroirs de l’artiste danois Jeppe Hein, appelle le visiteur tel le chant des sirènes. S’y balader revient à perdre ses repères dans cet espace mouvant qui suscite la réflexion.

L’architecte Mouktar Ferroudj, de l’agence GMAA, a réhabilité la villa existante en installant les salles d’exposition sous le remblai.

1

2. Nils-Udo a déniché cette délicieuse clairière pour y installer sa CouvŽe. Cinq œufs géants, en marbre de Carrare, au toucher doux et frais comme de la soie.

2

Sur l’île de Porquerolles, Édouard et Charles Carmignac nous invitent à déguster un de ces moments rares où l’osmose entre nature et architecture forme un écrin pour des pièces iconiques, notamment du Pop Art… Visite guidée.

M

er azur, ciel bleu, soleil et chant des cigales… La montée vers la villa de la Fondation Carmignac se fait à pied, lentement, sur cette île de Porquerolles préservée, sans voitures. Le regard embrasse de splendides paysages méditerranéens et l’on grimpe jusqu’au domaine viticole de la Courtade. C’est d’abord l’architecture qui émeut. Une sorte de belvédère en pierres et verre, une large rampe bordée de murs en pierres et l’on se trouve face à cet imposant Alycastre de Miquel Barceló, qui semble monter la garde. Nous ne sommes pas dans un musée, mais comme invités dans

cette monumentale villa, construite sur un mas provençal par l’architecte Henri Vidal (1924-2007) dans les années 1980, et qui sert désormais d’écrin à la collection d’Édouard Carmignac. À  Porquerolles, site classé, pas d’extension possible. Il a donc fallu dégager 2 000 m2 sous la bâtisse existante tout en apportant de la lumière naturelle. Un travail titanesque, mené de main de maître par l’agence GMAA, qui a notamment créé cet extraordinaire plafond d’eau illuminant le sous-sol. Pour préserver le rapport intime entre œuvres et visiteurs, seules 50 personnes par demi-heure sont admises dans ce sanctuaire, au cœur d’un jardin de

...

Ils nous laissent venir à eux, tels les Moai de l’île de Pâques. En bronze, yeux clos, Les Trois Alchimistes de l’Espagnol Jaume Plensa semblent les gardiens d’un savoir perdu.

29


evenement

Au fil des salles, on découvre ces superbes toiles de Roy Lichtenstein, très inspirées des « comics » américains, et dont Édouard Carmignac possède la plus belle collection en Europe.

...

15 hectares. Il faut commencer par les extérieurs où se découvrent, dans ce que le paysagiste Louis Benech a imaginé comme un « non jardin », les sculptures de Gonzalo Lebrija, Wang Keping ou Nils-Udo, créées pour le lieu ; affronter les ardeurs du soleil et se balader dans le labyrinthe de miroirs de Jeppe Hein ; s’asseoir devant Les Trois Alchimistes de Jaume Plensa… Une fois la porte de la bâtisse franchie, un rituel, un cheminement presque spirituel nous attend. L’entrée dans la maison ressemble à une plongée dans un délice de fraîcheur. Après s’être déchaussé,

débarrassé du soleil, du bruit, de ses a priori, le calme s’installe. On déambule dans les salles entre de superbes Roy Lichtenstein, d’iconiques Andy Warhol, des toiles sensuelles de Gerhard Richter et même de Botticelli. L’exposition inaugurale, « Sea of Desire » (70 pièces), est conçue comme un voyage au cours duquel les artistes se répondent d’un support et d’un siècle à l’autre – et que l’on retrouve dans le catalogue édité par Skira. Dans ce royaume de lumière et de lignes épurées, elle procure une extraordinaire expérience artistique.

.

jusqu’au 4 novembre 2018, « sea of desire », fondation carmignac, île de porquerolles, 83400 hyères. tél. : 04 89 29 19 73 et www.fondationcarmignac.com

30


ÉvÉnement 1. Miroir plaqué sur l’un des murs de la villa, La Traversée, de l’artiste sétois Jean Denant, dessine les contours de la Méditerranée. Elle réfléchit le ciel et la course du soleil, proposant un paysage toujours changeant.

1

2. Au bas du grand escalier qui mène aux salles d’exposition, la première impression de fraîcheur vient de cette installation, sonore et poétique : One Hundred Fish Fountain, de Bruce Nauman, une fontaine de poissons en apesanteur.

2

3

4

3. Il faut se caler dans les poufs pour s’imprégner de cette œuvre magique de Miquel Barceló, créée spécialement pour la Fondation. Sur 16 mètres de long, d’étranges céphalopodes font corps avec l’architecture… À l’instar des

Nymphéas de Monet au musée de l’Orangerie. 4. Bordé de fraîches galeries, le bassin a remplacé la piscine. C’est son fond, en verre, qui filtre la lumière et éclaire les salles.

31


VENTEs AUX ENCHÈREs

l’art de lu À DROUOT À la suite d’une exposition à voir lors des

Journées européennes du patrimoine, un assortiment de mille pièces relatives au célèbre biscuit nantais est mis en vente.

D

XIXe siècle,

epuis la fin du les biscuits LU, créés à Nantes par un couple lorrain, font partie de notre patrimoine. C’est leur histoire que reflètent les 1 000 pièces mises en vente par Maître Damien Leclère, et qui constituent le dernier ensemble d’une telle importance conservé en mains privées. Réunies par Olivier FruneauMaigret, elles ont pour la plupart été directement acquises auprès de la famille Lefèvre-Utile. Parfaitement conservées, elles rendent hommage à une réussite familiale et industrielle remarquable, relayée par cinq générations. Toutes ces pièces s’inscrivent dans l’histoire des Arts décoratifs, grâce au concours de grands

noms de l’Art nouveau, de l’Art déco et du design. Les biscuits Lefèvre-Utile s’affichent sur papier ou métal, tel cet habillage pour boîte de gaufrettes d’Alfons Mucha (800 € à 1 000 €), s’offrent le luxe d’une boîte Christofle en métal et ébène de Macassar (300 € à 500 €) ou d’un plateau en faïence de Sarreguemines (400 € à 600 €). À noter également 54 photographies prises par Louis Lefèvre-Utile lors de l’Exposition universelle de 1900, seules images connues de l’intérieur du pavillon LU (1 200 € à 1 500 €).

Vente le 19 septembre, à 11 h, à Drouot-Richelieu (salle 9). Exposition du 13 au 18 septembre au 12 Drouot, de 11 h à 18 h. L’exposition, pendant les Journées européennes du patrimoine, accueillera quatre conférences orchestrées par O. Fruneau-Maigret. Leclère. Tél. : 04 91 50 00 00.

Vincent Bocchino, Les Enfants à la vitrine, gouache et aquarelle sur papier, 65 x 50 cm, 1904.

Anonyme, Biscuits Néva, chromolithographie sur papier montée sur carton, 51,5 x 36,3 cm, 1892. Imprimerie F. Champenois, Paris.

En bas, seau à biscuits d’après Marcel Simas, Les Coquelicots et les Épis de blé, chromolithographie sur métal, 1898.

ne ratez pas… Antibes (06600)

Mobilier, objets d’art…

Le vendredi 7 septembre, à 14 h. Hôtel des ventes, 33, bd Maréchal-Foch. Carvajal. Tél. : 04 92 93 16 35.

VersAilles (78000)

tableaux xixe et Modernes, sculptures

Le dimanche 16 septembre, à 14 h 30. Hôtel des ventes du château, 13, avenue de Saint-Cloud. Éric Pillon Enchères. Tél. : 01 39 02 40 40.

lyon (69002)

atelier jacques truphÉMus (1927-2017)

Le samedi 22 septembre, à 14 h 30. Hôtel des ventes, 6, rue Marcel-Rivière. Bérard-Péron. Tél. : 04 72 77 78 01.

nAncy (54000)

trÉsors du patriMoine lorrain Le mercredi 26 septembre, à 14 h. Hôtel des ventes, 12-14, rue du Placieux. Anticthermal. Tél. : 03 83 28 13 31.

chArtres (28000) Mobilier art dÉco

Le dimanche 30 septembre, à 14 h. Hôtel des ventes, 7, rue Collin-d’Harleville. Galerie de Chartres. Tél. : 02 37 88 28 28.

SuitE pagE 34

32

© LECLÈRE mdv

Alfons Mucha, Gaufrettes vanille, habillage pour boîte de format cubique dite « Tin box ». Chromolithographie sur papier, vers 1898. Imprimerie Ferdinand Champenois.


BROCANTE

SalON du ViNtaGe Le palais des congrès de Strasbourg accueillera plus de 120 exposants professionnels sur plus de 3 000 m2. Un seul objectif : partager la passion d’une époque au travers d’une sélection rigoureuse d’objets iconiques. Sur le stand Legrand Design, entreprise familiale installée depuis 1989 sur la route des vins, Marie-Christine mettra en scène d’authentiques meubles de métier, du mobilier industriel dont un vestiaire Strafor, du design scandinave et français, mais aussi des lampes Jieldé, un portemanteau Roger Feraud, un tabouret industriel…

DR

À STRASBOURG

L’édition 2018 du salon présentera une exposition intitulée « Les années orange, 1960 / 1975 ».

ne ratez pas…

Samedi 22 et dimanche 23 septembre, de 10 h à 19 h, palais des congrès, place de Bordeaux, 67000 Strasbourg. Salon du vintage. www.salonduvintage.com

strAsbourg (67000)

Marché de la brocante et du design

Braderie de lille

Le samedi 1er septembre, de 8 h à 18 h. Place Broglie. ABFNS. www.brocantes-strasbourg.fr

Aix-en-ProVence (13100) antiquités brocante

© Ville de Lille / Daniel Rapaich

Le dimanche 2 septembre, de 8 h à 18 h. Cours Mirabeau. Syndicat des antiquaires et brocanteurs du Pays d’Aix. Tél. : 06 11 16 01 99.

Le plus grand et le plus célèbre marché aux puces d’Europe est de retour les 1er et 2 septembre. Comme chaque année, pour le premier week-end de la rentrée, la métropole lilloise se transforme en capitale de la chine et accueille plus de deux millions de visiteurs. Venus de toute l’Europe, mais également de bien plus loin, ils arpentent les rues de Lille à la recherche de bonnes affaires,

lesquelles se réalisent le plus souvent le premier jour de la braderie. Pour les accueillir, des milliers de vendeurs sont répartis sur plusieurs secteurs. Les antiquaires seront très largement représentés tout au long des boulevards Louis-XIV et de la Liberté. Vous retrouverez également un grand rassemblement de brocanteurs spécialisés dans les antiquités du Royaume-Uni, entre les rues de la Porte-de-Roubaix et de l’Opéra.

Du samedi 1er septembre à 8 h au dimanche 2 septembre à 18 h. Braderie de Lille. Tél. : 0899 49 01 75.

34

le grAnd-QueVilly (76120) les puces rouennaises

Du vendredi 7 au dimanche 9 septembre, de 10 h à 19 h. Parc des expositions, avenue des Canadiens. Tél : 02 35 18 28 28. www.pucesrouennaises.com

reims (51100) puces

Le dimanche 9 septembre, de 9 h à 17 h. Basses Promenades. Euro Puces. Tél. : 03 26 02 04 06.

PAris (75008)

biennale des antiquaires

Du samedi 8 au dimanche 16 septembre, de 12 h à 20 h, jusqu’à 22 h 30 le 13. Grand Palais, avenue Winston Churchill. SNA. Tél. : 01 44 51 74 74.

libourne (33500)

antiquités belle brocante

Le samedi 15 et le dimanche 16 septembre, de 9 h à 18 h. Caserne Lamarque, place Joffre. Association ABDC. Tél. : 06 82 81 43 42. RubRiquE RéaLiSéE paR aNNE ROUSSILHE.


#jefaisfairemadeco

Ma dÊco sur-mesure C’est tout simple : 1- Je choisis mon tissu, un modèle et sa finition. 2- Je prends les mesures. 3- Je laisse faire les pros !

mondialtissus.fr


PATRIMOINE

La FILaVenTUre

La fibre noble

À L’Isle-sur-la-Sorgue, près de sa Manufacture, Brun de Vian-Tiran a ouvert son musée sensoriel. Un hommage 100 % douceur au savoir-faire lainier, tissé avec des fils de modernité. TexTe françoise Lefébure. phoTos Pierrick Verny.

E

n Provence, la petite Venise Comtadine s’était déjà tissé une solide réputation auprès des chineurs. La voici qui nous raconte une histoire de laine, de gestes, d’hommes et de transmission qui ne manque pas d’étoffe ! Au seuil d’une ex-filature et d’une bâtisse datant du XIXe siècle, la silhouette onirique de quelques bêtes à poils ou à laine titillent la curiosité… Ici, la célèbre Manufacture Brun de Vian-Tiran a inauguré début juillet un musée sensoriel doublé d’une boutique, un vaste espace de 460 m2, baptisé La Filaventure en hommage à la saga d’une entreprise familiale née il y a plus de deux siècles. En 1808, Laurent Vian et son beau-père, Charles Tiran, créent sur la rive de la Sorgue un moulin à foulons. Huit générations de lainiers se sont succédé, et la Manufacture est aujourd’hui dirigée par Pierre Brun et, depuis 2002, son fils Jean-Louis. Tous deux perpétuent dans les ateliers un savoir-faire exceptionnel qui donne naissance à des étoffes et couettes chaudes et légères. Les balles de laine venues des cinq continents y convergent : mohair, cachemire, alpaca, chameau, et autres toisons rares choisies pour leurs qualités singulières et leur extrême douceur. Une quinzaine d’étapes sont nécessaires pour assembler couvertures, plaids et produits finis. Cardage, filature, ourdissage, tissage, épincetage… autant de gestes ancestraux mis à l’honneur dans La Filaventure. Scénographié par l’agence Abaque, le musée entraîne le visiteur dans un parcours initiatique, guidé par un filambule, l’invitant tantôt à toucher les mèches ou la laine cardée, tantôt à appréhender le poil des camélidés ou à s’imaginer pendant un moment avec l’apprêteur, le teinturier, la tisseuse ou la fileuse au sein de la Manufacture. On se penche sur les microscopes, on joue avec les écrans et on apprend… Saviez-vous que les machines de la Manufacture filent 1 000 kilomètres de fil par jour ou que le Schoenherr fut le premier métier à tisser mécanique et qu’il arriva en 1895 à L’Isle-sur-la-Sorgue ? Une expérience à vivre comme un voyage sur des terres de douceur. La fiLaVenture, musée sensorieL des fibres nobLes, Avenue de lA libérATion, 84800 l’isle-sur-lA-sorgue. Tél. : 04 28 70 28 00 eT www.brundeviAnTirAn.com

.

1. Au rez-de-chaussée de la Filaventure, la boutique Brun de Vian-Tiran présente, sur 160 m2, ses collections de couvertures, plaids, châles et couettes. 2. Dans les vitrines du musée, un éventail d’anciennes navettes, à roulettes, à broche de métier mécanique pour des « cocons » ou navette moderne géante pour le tissage de feutres. 3. Outils pour la tonte des moutons : forces, ciseaux et tondeuse. 4. Carde à échantillonner du début du XXe siècle, une machine qui démêle, répartit et parallélise des milliers de fibres par seconde. 5. Chaque table de découverte raconte les laines ou les fibres rares du yak ou du cashgora.

36

À l’ombre d’un gigantesque platane, un troupeau original, en fer et béton ou en tôle, campe l’esprit du musée.

1

2


4

3

5

Comme au cinĂŠma, dans des faisceaux de fils de mohair, Pierre et Jean-Louis Brun nous font partager leur passion pour la douceur des ĂŠtoffes.

37


Tendance

1

jolies écailles Pour une déco graphique et colorée, on mise sur le motif écailles, qui donne du relief au mobilier et aux accessoires, ou ondule sur les murs telle une vague rafraîchissante. Une façon de prolonger l’été avant la rentrée !

DR

par Anne prud’homme-béné.

38


3

2

4

DR

T

out en rondeurs, le motif écaille s’invite dans la maison, rappelant les peaux de reptile ou de poisson. Dès le XVIIe siècle, cet ornement est très apprécié dans les arts décoratifs. En architecture, c’est sous la forme d’ardoises arrondies et sculptées que l’écaille décorait des parements de mur ou les toitures. Dans les années 1920 et 1930, dans la pure tradition Art déco, elle devient graphique et se présente sous la forme d’éventails ou de palmiers, s’opposant aux lignes rectilignes des meubles. Aujourd’hui, le motif se réinvente et explore de nouveaux domaines comme la vaisselle en céramique, par exemple. Sens dessus dessous, les écailles s’orientent vers le haut sur un papier peint, et vers le bas sur un buffet. En version mini et colorée, elles créent une illusion d’optique qui fait onduler un mur en mosaïque. Un mouvement aux accents rétro qui évoque l’univers aquatique des sirènes et des coquillages et qui nous donne envie de plonger.

.

5

1. Mosaïque murale brillante « Mini Scale », en pâte de verre, 36 x 29 cm, 102 € le m2, Surface. 2. Vaisselle en céramique : saladier, petit plat et pichets « Dragon », et mugs « Mix de peau », prix sur demande, Céline Cavallin.

3. Suspension « Conia », en polypropylène, Ø 40 x H 50 cm, 89 €, Vita Copenhagen chez nedgis. 4. Façade décor « Big Fish », en MDF, coloris Grannie pink, à partir de 99 €, Superfront,

à adapter pour customiser toute la gamme de meubles « Bestå » de chez Ikea. 5. papier peint intissé « Hexagone », l. 53 cm, 35 € le rouleau de 10,05 mètres, ugépa.

Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 197

39


revue de détails

1

2

3

À toute vapeur

Parfaitement carrossées, esprit vintage ou high-tech, les bouilloires, électriques ou pas, ont toute leur place sur les plans de travail. Vous prendrez bien une tasse de thé ! sélection karine villame.

7

5

6

8

9

1. non électrique, tous feux, en acier inoxydable, poignée en plastique, 4 litres, 99 €, Hay chez made in Design. 2. « KMix », en métal, 1 litre, niveau d’eau visible, 85 €, kenwood. 3. « emma », double paroi en acier inoxydable laqué (reste toujours froide), poignée en hêtre, 1,2 litre, 150 €, Stelton chez made in Design. 4. en inox verni rouge, poignée chromée, sur socle, 1,7 litre, double visualisation du niveau d’eau : litres et tasses, 149 €, Smeg. 5. non électrique, tous feux, en acier inoxydable, 1,75 litre, 20 €, Hema. 6. « Glass Vision », en verre, 1,7 litre, sur socle, arrêt automatique, 55 €, Tefal. 7. « chester », en acier inoxydable, 1,7 litre, ébullition rapide (50 secondes), 29 €, russell Hobbs. 8. silencieuse, double paroi, extérieur en plastique, intérieur en inox, 1,4 litre, 50 €, Siméo. 9. « Feeling’s », 1,7 litre, en acier inoxydable, socle en plastique, niveau d’eau visible, 60 €, Schneider.

40

DR

4


10

13

DR

16

11

14

17

12

15

18

10. théière et bouilloire « elva », en inox et verre, 1 litre, température sélectionnable de 50 à 100 °c, maintien au chaud 30 min, 100 €, riviera & Bar. 11. en métal brossé, 1,7 litre, indicateur de niveau d’eau, 45 €, Philips. 12. non électrique, tous feux, en porcelaine émaillée, 1,9 litre, 130 €, kitchenaid. 13. « ibis », en inox brossé, disponible en 0,5 litre, 1 litre ou 1,5 litre, à partir de 50 €, Bodum. 14. non électrique, tous feux, en acier inoxydable, poignée en polyamide, avec sifflet mélodique en laiton, 2 litres, 209 €, design Richard sapper, alessi. 15. en polypropylène, acier inoxydable et caoutchouc, 1,5 litre, 100 €, eva Solo. 16. « Demi », non électrique, tous feux, en acier émaillé, poignée froide, 1 litre, 79 €, le Creuset. 17. « Vario », en cromargan et verre, 1 litre, 5 températures, support sachet de thé intégré dans le couvercle, 100 €, WmF. 18. « Distinta », en métal, 1,7 litre, arrêt à température désirée, 100 €, De’longhi. Tous les prix sonT donnés à TiTre indicaTif. carnet d’adresses page 197

41


Carnet d’arChi

Isabelle Dancy Da Costa

EspacEs réinvEntés Initiée par de grands noms de l’architecture, Isabelle œuvre dans les intérieurs parisiens avec un mot d’ordre : utiliser chaque mètre carré en combinant fonctionnalité et esthétique. Un challenge à chaque projet !

À Paris, cet ancien atelier de mécanique de 120 m2 a été converti en deux lofts de 60 m2. Installée sous une verrière, la chambre baignée

42

de lumière est séparée du salon par une grande cloison vitrée. Des stores en lin, confectionnés sur mesure, préservent l’intimité.

DR

PaR NATHALIE SOUBIRAN.


Après quelques années d’exercice à Nancy, Isabelle Dancy Da Costa s’est spécialisée dans l’optimisation des petits espaces et appartements familiaux à Paris.

Sa palette idéale « HAGUE BLUE », FARROW & BALL

« TP03 JOAiLLERiE », RESSOURCE

« YELLOW PiNK », LiTTLE GREENE

« JULiE’S DREAM », LiTTLE GREENE

DR

Des couleurs intenses réveillées par un blanc lumineux.

© alexandre Réty

Dans cette grande pièce à vivre, le décloisonnement a permis de faire communiquer salon, salle à manger et cuisine. La bonne idée : avoir gardé une partie du mur pour cacher l’espace technique de la cuisine.

Ce qui L’inspire L’Extase de sainte Thérèse, une sculpture en marbre de l’artiste italien Gian Lorenzo Bernini, visible à Rome.

DR

D DR

La « Desert House », à Palm Springs, dessinée parl’architecte Richard Neutra.

La maison conçue par l’architecte Jean Prouvé, à Nancy, et meublée avec ses créations.

© Olivier-Henri Dancy

DR

Le tableau Lucrèce, peint par l’artiste vénitien Paul Véronèse, pour ses accords de couleurs et de matière.

evenir architecte, c’est un rêve qu’Isabelle Dancy Da Costa a caressé toute son enfance. Après un baccalauréat scientifique, elle s’inscrit – contre l’avis de ses parents – à l’école d’architecture de Nancy. Pendant cette période d’études, elle rencontre des architectes charismatiques comme Arnoldo Rivkin ou Santiago Calatrava, qui vont marquer à jamais sa vision de l’espace et de la lumière. Elle aura également la chance d’être accompagnée, pendant plusieurs mois, par l’architecte designer Jean Prouvé sur son projet de thèse. Son diplôme en poche, en 1984, Isabelle affûte ses compétences au sein de l’agence fondée par Claude Prouvé et Jean Luc André. Elle répond à plusieurs appels d’offres dans la région de Nancy, avec de grands noms tels que Renzo Piano. En 1985, elle décide de s’installer à Paris et travaille pendant treize ans pour l’agence Jean Pierre Buffi sur des projets d’habitat collectif, d’aménagement de bureaux… Directrice de projets chez Icade

... 43


Carnet d’arChi au Centimètre près

© Olivier Hallot

Grâce à l’aménagement des combles, cet petit appartement s’est agrandi. Une mezzanine avec des rangements a pu être créée.

un bain sous Les toits DR

Sous les rampants de toiture et les charpentes, cette salle de bains immaculée se compose d’équipements design aux formes arrondies. Un miroir agrandit visuellement l’espace.

« J’aime repartir des volumes d’origine pour retrouver le charme des lieux »

... (Caisse des Dépôts), elle dirige de grands chantiers comme la rénovation du musée Rodin. Mais Isabelle se lasse, elle trouve la durée des projets publics bien trop longue et décide, en 2009, de fonder sa propre agence, avec son mari, Jean-Marie Dancy, pour travailler en direct avec les particuliers ! « J’ai eu un premier lieu de 50 m2 à rénover pour un ancien collègue, puis le bouche-à-oreille a parfaitement fonctionné », explique l’architecte.

TERRE CUiTE ÉMAiLLÉE

PARQUET ARTiSANAL (ATELiER DES GRANGES)

CARRELAGE MÉTAL TiTANE (AiR AzUR)

ARDOiSE EN CHEvRONS (AiR AzUR)

CLOiSONS AvEC TiSSU BiSSON BRUNEEL

PAPiER PEiNT (ARTE iNTERNATiONAL)

L’art de l’optimisation Son credo ? Repenser et articuler les espaces pour optimiser le moindre centimètre, imaginer des rangements astucieux pour tout stocker sans jamais rien céder à l’esthétisme. « En rénovation, je cherche systématiquement à retrouver l’histoire et le charme des lieux, en enlevant les faux plafonds. J’aime repartir des volumes d’origine », précise-t-elle. Parce que ses clients ne veulent pas toujours quitter leur maison, Isabelle s’arrange toujours pour trouver des solutions qui permettent de gagner des mètres carrés. Elle réorganise l’espace, et quand c’est possible, elle ajoute des extensions, dessine des surélévations, colonise les combles, par exemple. Le résultat est souvent bluffant à tel point que « bien souvent, mes clients me disent, une fois que les travaux sont terminés, qu’ils ont vraiment l’impression d’avoir déménagé ! », se réjouit-t-elle.

.

44

Table des matières

« Pour les matériaux, je choisis volontiers des modèles basiques mais retravaillés et, surtout, détournés. L’ardoise, par exemple, pourra être revisitée avec une pose en chevrons. C’est idéal pour les grandes pièces à vivre en rez-dechaussée qui donnent sur un jardin, car c’est chic et facile à vivre. Un parquet en chêne dont les lames sont entremêlées a beaucoup d’originalité. C’est parfait pour redonner de la modernité aux appartements haussmanniens. J’aime le carrelage en grès cérame

aspect métal rouillé pour habiller les murs ou les sols des lofts parisiens. Travaillés en lames comme un parquet, ils dynamisent l’espace. Dans les salles de bains, je privilégie les terres cuites émaillées blanches, dont les formats et les surfaces irrégulières donnent du relief aux murs. Elles accrochent la lumière et redonnent de l’éclat aux pièces les plus exiguës et sombres. Enfin, je m’amuse avec le papier peint, que j’utilise en touches pour souligner ou animer certains murs, et pour mettre un peu de fantaisie. »


FENÊ TRES - PORTES - V ÉR ANDA S

TAO - Imagine What’s Next (Imaginons l’avenir). - © pixteur.com Mobilier : Ligne Roset - Rodolfo Dordoni, Molteni & C - Marco Ficarra - Decameron

OUVREZ LA FENÊTRE ALUMINIUM ANTI-BRUIT ACTIVE ET LAISSEZ LE BRUIT DEHORS !

Renouvellement de l’air sans nuisance sonore Innovation brevetée qui diminue le bruit de 300 fois Réduit le volume sonore jusqu’à -25dB en position ouverte

Maîtriser le bruit en créant une acoustique agréable chez soi, c’est notre définition de l’harmonie.

La fenêtre Anti-Bruit Active® analyse les sons entrants, puis génère un son opposé afin d’annuler le bruit parasitaire. Ainsi, le bruit extérieur reste toujours à l’extérieur. Parce que l’harmonie est essentielle à votre quotidien, nous imaginons des menuiseries intelligentes créatrices de bien-être.


visite privĂŠe

citĂŠ internationale universitaire de paris

voyage architectural RepoRtage pascale thuillant. photos sophie lloyd.

46


créé après la première Guerre mondiale, le campus des universités de paris rassemble quarante résidences dont le style est souvent inspiré par le pays qu’elles représentent. Fidèle à sa tradition d’accueil, ce site unique assure d’excellentes conditions de travail et favorise les rencontres entre les étudiants du monde entier.

Face à l’entrée de la Cité, la Maison internationale, inaugurée en 1936, a été construite par les architectes Jens Frederick Larson et Lucien Bechmann. Inspirée par le château de Fontainebleau, elle abrite des services communs mis à la disposition des résidents : restaurants, bibliothèque, théâtre, salons de réception, salles de sport et piscine.

47


visite privée cité internationale universitaire de paris

S

ituée face au parc Montsouris dans le 14e arrondissement de la capitale, la Cité internationale universitaire de la Ville de Paris s’ouvre sur le boulevard Jourdan et s’étend dans un parc arboré de 34 hectares jusqu’aux communes de Gentilly et de Montrouge. À la différence des campus classiques, on n’y dispense aucun enseignement. Depuis près de cent ans, seul l’hébergement est au cœur de sa mission. Administrée par une fondation nationale reconnue d’utilité publique, elle accueille chaque année douze mille étudiants (à partir du niveau master), chercheurs, artistes et sportifs de cent quarante nationalités, au sein de ses quarante maisons toutes différentes.

1 2

le modèle des cités-jardins Le projet de cet ensemble de résidences internationales est né dans le contexte de pénurie de logements de l’après-guerre 1914-1918 pour améliorer les conditions de vie des étudiants séjournant à Paris. Porté par André Honnorat, ministre de l’Instruction publique, rejoint par Paul Appel, recteur de l’Université de Paris et cofondateur de l’Association française pour la Société des nations, ainsi que par quelques personnalités d’exception, il s’inscrit dans un idéal humaniste de rapprochement et de compréhension entre les peuples visant à consolider la paix de manière durable. Le rétablissement du rayonnement des universités de Paris fait également partie des objectifs. Grâce au mécénat du riche industriel et philanthrope d’origine alsacienne Émile Deutsch de la Meurthe, une première résidence, inspirée par le concept de cité-jardin, destinée à 350 étudiants, voit le jour en 1925. Son architecte, Lucien 1. La salle de lecture de la bibliothèque centrale, au 2e étage de la Maison internationale, offre 160 places. Elle se présente comme une longue nef, ornée d’une voûte en béton à caissons de verre. À l’extrémité, une peinture de Georges-Léo

48

Degorce célèbre les origines médiévales de l’Université de Paris. Les collections, axées sur la culture française, sont constituées de 50 000 livres, 365 000 e-books, 8 900 périodiques et 60 bases de données.

1 2

...

2. Façade arrière du Collège franco-britannique, inauguré en 1937. Son architecture, signée Pierre Martin et Maurice Vieu, inspirée des campus de GrandeBretagne, devait incarner l’amitié franco-britannique au lendemain de la Grande Guerre.


Dans un esprit british, le grand hall du Collège franco-britannique est habillé de lambris en bois qui courent à À l’extérieur, les mi-hauteur sur les murs éléments mobiliers et sur les piliers en bois,leincrustés soutenant plafond de dans la baie, style Renaissance rythment la L’escalier façade. élisabéthaine. Les matériaux donne accès à une petite (béton brut, verre, salle de conférence. acier, bois verni) ont été ici choisis pour leur esthétique, mais aussi pour leur faible coût, leur mise en œuvre rapide et leur entretien aisé.

49


visite privée cité internationale universitaire de paris Emblématique du mouvement moderne du XXe siècle, avec des références au mouvement hollandais De Stijl, le Collège néerlandais a été conçu par WillemMarinus Dudok. Inauguré en 1938, classé Monument

historique, il abrite 170 lits derrière ses murs révélant un remarquable jeu de volumes d’esprit cubiste. Sa rénovation complète, dans le respect de ses dispositions d’origine, a nécessité cinq ans, de 2011 à 2016.

1

50

2


1. La cuisine du Collège néerlandais se présente comme un espace convivial où chaque résident peut disposer des équipements collectifs et d’un petit réfrigérateur individuel fermé.

3

2. L’entrée dessert un vaste hall ainsi qu’une salle des fêtes et de spectacles en retour d’angle

qui s’organisent autour d’un patio central de 150 m2 servant de puits de lumière. 3. Dans les chambres, le mobilier intégré, en bois plaqué chêne naturel, a été conçu par l’architecte W.M. Dudok lui-même. La zone de travail comprend une longue table-

bureau et un spacieux placard bibliothèque. 4. Le lit-divan fait partie intégrante de l’aménagement fonctionnel imaginé par Dudock. L’équipement est complété par une penderie et un nouveau bloc sanitaire, dissimulé derrière le mur.

... Bechmann, dresse également le plan d’ensemble de

4

la Cité, en collaboration avec Jean-Claude Nicolas Forestier, chargé de la conception du parc alliant espaces de promenade, de détente, et terrains de sport et de jeux. Parallèlement à l’agrandissement du domaine, les constructions sortent de terre les unes après les autres : Maison de l’Argentine, puis celle des étudiants canadiens, de l’Asie du Sud-Est, Fondation suisse, Collège d’Espagne, Maison du Japon, Collège néerlandais, Maison internationale… À la veille de la Seconde Guerre mondiale, leur nombre s’élève à dixneuf. Dix-sept nouvelles résidences sont à leur tour édifiées entre 1952 et 1969, où est inaugurée la Fondation Avicenne, ex-maison de l’Iran, signée Claude Parent et André Bloc. Depuis les années 2010, la Cité a repris son extension, qui avait été stoppée par la construction du périphérique responsable de l’amputation d’une frange de ses terrains au sud. Après l’inauguration, en septembre 2017, de la Maison de l’Île-de-France, à énergie positive de source 100 % solaire, et la Maison de la Corée du Sud (en cours de construction), c’est une dizaine de maisons au total qui enrichiront le campus parisien d’ici 2020.

un ambitieux chantier de réhabilitation Parallèlement à cet essor visant à augmenter sa capacité d’accueil et à rénover des espaces paysagers, la Cité internationale a entamé en 1998 des travaux de réhabilitation de ses pavillons anciens dans le respect de leur disposition d’origine afin de les adapter aux normes de confort et de sécurité actuelles. Datant de la première phase de construction de la Cité dans les décennies 1920-1930, ceux que nous avons sélectionnés sont issus de pays européens et incluent la Maison

... 51


visite privée cité internationale universitaire de paris 1. œuvre de l’architecte Kaj Gottlob, la Fondation danoise, inaugurée en 1932, a été restaurée en 2014-2015. Ses façades en briques à jointoiement horizontal sont typiques du Danemark. Depuis la rénovation, la façade latérale,

où s’alignent des loggias donnant au bout des couloirs desservant les chambres, a été équipée d’un ascenseur pour permettre l’accès aux handicapés. 2. La Fondation danoise abrite une cinquantaine de chambres.

Une banquette d’origine du designer Hans Wegner est placée dans le vestibule. Au-dessus, tableau de Vibeke Tojner, Places II (2006). La suspension « PH Pomme de pin » est de Poul Henningsen.

À l’intérieur de chaque résidence, des décors, des œuvres d’art et du mobilier signés par les architectes eux-mêmes ou de grands designers.

2

... internationale pour contribuer à illustrer le thème du partage, choisi pour les Journées européennes 2018. Certaines de ces résidences ont une identité nationale forte comme la Fondation hellénique, la Fondation danoise, le Collège franco-britannique. D’autres, tel le Collège néerlandais, édifice majeur et seule œuvre de Willem Marinus Dudok en France (classé au titre des Monuments historiques en 2005), font figure d’icônes du mouvement moderne et international du XXe siècle. Constituant l’embryon historique de ce phalanstère estudiantin, ces bâtiments sont à la base d’une sorte de musée d’architecture en plein air dont l’intérêt se prolonge à l’intérieur, grâce aux aménagements signés par les architectes eux-mêmes ou par de grands noms du design. À la Fondation danoise, conçue par l’architecte Kaj Gottlob, inaugurée en 1932, le groupe de designers d’origine constitué, entre autres, par Johnny Sørensen, Arne Jacobsen et Poul Henningsen, s’est agrandi avec les frères Bouroullec, qui ont livré du mobilier pour les chambres. Dans les chambres du Collège néerlandais, le mobilier intégré conçu par W.M. Dudok lui-même, restauré dans son état d’origine ou restitué, continue à remplir parfaitement ses fonctions. Ces pièces, modernisées par l’ajout de blocs sanitaires, judicieusement dissimulés, symbolisent le souci de confort qui a toujours animé la Cité depuis ses débuts. Bien que de styles différents, toutes les maisons et fondations sont aussi dotées d’espaces collectifs pour se rassembler, étudier, organiser des événements : cuisines communes, salons, bibliothèques. Vivant comme

52

1

...


Espace de détente, de travail et de rencontres culturelles, le salon de la Fondation danoise est orné de peintures murales de Kraesten Iversen qui évoquent des paysages danois à travers les quatre saisons. Le mobilier et les luminaires ont été imaginés par Hans Wegner et Poul Henningsen. La statuette en grès émaillé est l’œuvre de Jean-René Gauguin (1881-1961), fils de Paul Gauguin et de son épouse danoise, Mette Sophie Gad.

53


visite privée cité internationale universitaire de paris Le salon de la Fondation hellénique, restauré en 2007 par l’architecte Yannis Tsiomis, a retrouvé son décor néoclassique, avec ses colonnes et pilastres cannelés, son tapis de mosaïque au sol et ses lampadaires en bronze patiné interprétant les

54

vasques grecques antiques sur trépied. Sous le plafond, une frise peinte par Pierre Victor Robiquet (1879-1951) représente des scènes inspirées des jeux antiques et de la mythologie. Une série de photos de Frédéric Boissonnas (1858-1946) orne les murs.


1. Au centre de la façade de style néo-grec de la Fondation hellénique, construite en 1932 par l’architecte Nicolas Zahos, un porche monumental à colonnade ionique reproduit celui

de l’Erechthéion (Ve s. avant J.-C). Au-dessus du fronton, le décor sculpté intègre la figure d’un phoenix. 2. La bibliothèque, entièrement restaurée, a retrouvé son

caractère agréable et studieux. Le fonds, riche de 3 000 volumes, comprend les grands textes de la littérature grecque ainsi que des ouvrages scientifiques, encyclopédiques et des usuels.

... au sein d’une grande famille, les résidents assurent le dynamisme culturel de leur maison et entre les maisons au sein de la Cité, en programmant des concerts, des expositions, des conférences, des rencontres, des tables rondes, des projections de films.

Brassage des nationalités et échanges culturels

1 2

Quel que soit son mode de fonctionnement, chaque maison accueille toujours sous son toit des étudiants et chercheurs de nationalités et de disciplines différentes. Par exemple, sur les 80 résidents qui sont hébergés à la Fondation hellénique, seuls 55 sont grecs. Le melting-pot est une règle d’or sur le campus, qui prône depuis toujours l’amitié et la connaissance mutuelle entre les peuples. Et pour remplir pleinement sa mission d’accueil, la Cité dispose également de services centraux et d’équipements communs rassemblés dans l’imposante Maison internationale, dont la construction, en 1936, a été financée par le philanthrope américain John D. Rockefeller Junior. Située au cœur historique de la Cité universitaire, elle abrite restaurants, cafétéria, salons, ateliers, mais aussi salles de sport, piscine, salle des fêtes, bibliothèque, ainsi qu’un théâtre au service d’une programmation pluridisciplinaire qui fait référence et témoigne de l’ouverture de la Cité au public extérieur.

.

cité internationale universitaire de paris 17, boulevard Jourdan, 75014 Paris. Visites guidées en groupe ou en individuel, sur réservation. Tél. : 01 76 21 26 96. Pour les Journées euroPéennes du PaTrimoine les 15 et 16 septembre, des visites guidées sont organisées. entrée libre. Programme sur www.ciup.fr/l-oblique À Voir Jusqu’au 4 novembre, festival Jardins du monde en mouvement, cinq créations éphémères d’architectes et paysagistes sur le thème de la nature dans la ville. À lire La Cité internationale universitaire de Paris – De la Cité-jardin à la cité-monde, de Brigitte Blanc, photographe Philippe ayrault, cartographe Hervé Bouilly, éditions lieux dits.

55


Rhabillée de bardage blanc à couvre-joints typique des cabanes ferretcapiennes (réalisation, Soggic), et largement ouverte par une verrière, cette maison lovée dans la pinède est un véritable havre de paix.

56


au cap-ferret

Inspiration coloniale

Rénovée par la décoratrice Candice de Saint-Sauveur dans l’esprit des cabanes locales, avec une touche d’exotisme, une maison sans charme est devenue la villa de vacances rêvée d’une famille d’expatriés. RepoRtage AmAndine Berthon. photos Julien FernAndez.

57


au cap-ferret

Côté piscine, la terrasse abritée par l’avancée du toit permet de vivre au grand air quelle que soit la météo.

A

moureux du Cap-Ferret, les propriétaires, des Français vivant à l’étranger, rêvaient d’y établir leur port d’attache familial. À défaut de trouver la maison idéale, ils ont confié à Candice de Saint-Sauveur le défi de transformer une banale habitation en parfaite villa de vacances. « La bâtisse n’a plus rien à voir avec ce qu’elle était à l’origine : un cube massif aux ouvertures horribles couvert de crépi ! » se souvient la décoratrice. Afin de l’inscrire dans la tradition architecturale des cabanes ferretcapiennes, la façade a été bardée de bois blanc à couvre-joints. Côté salon, une verrière occupant toute la largeur et la hauteur du mur a remplacé la porte-fenêtre. « Nous n’avions pas prévu de vitrer jusqu’au plafond. C’est vite apparu comme une évidence, raconte la jeune femme. Le salon semble ainsi perché dans les arbres. C’est magique ! » En vis-à-vis, de l’autre côté, l’immense baie vitrée qui ouvre la cuisine sur l’extérieur invite la lumière à traverser toute la pièce à vivre. L’ouverture de la maison sur la nature était un

...

58


Sous l’auvent spacieux qui coiffe tout un côté de la maison, la terrasse (réalisée par Maxi Bois Construction) accueille un salon d’extérieur et un espace repas, organisé autour de deux tables réunies pour plus de générosité. Tables et fauteuils tressés, Mi Casa (Shanghai). Couverts en bois rapportés de Tanzanie. Vaisselle, Lodge (Bordeaux). Broc en métal, chiné. Argenterie de famille. Verres marocains. Plats « poisson », reçus en cadeau. Suspensions, Maisons du Monde. Banquettes en bambou, La Mule (Cap-Ferret). Salon de jardin, Vshine (Shanghai).

59


60


au cap-ferret

Un style bohème aux influences asiatiques, invitation à une détente absolue. Spectaculaire, l’immense verrière en acier de style atelier et la charpente, laissée apparente et peinte en blanc, confèrent volume et cachet à la pièce à vivre baignée de lumière. Grâce à la cheminée intégrée dans le mur, celle-ci est agréable à vivre en toute saison. Canapé, Canapés by Maison du Sud. Suspensions, Couleur Locale. Tapis, Casa Pagoda (Shanghai). Table basse achetée dans une brocante en Chine. Rideaux, La Boutique de Francine (L’Isle-sur-laSorgue). Fauteuil, Concha Bay. Coussins, Maison de Vacances et H&M. Coupelles tressées rapportées de Singapour. La toile, peinte par la mère de la propriétaire d’après Au bal du Moulin de la Galette, de Toulouse-Lautrec, apporte une note artistique.

61


au cap-ferret

“ 62

Habituée à vivre dans des pays chauds, la famille souhaitait effacer les frontières entre dedans et dehors


1

1 et 2. La cuisine à l’esprit campagne mâtiné d’exotisme ouvre sur l’extérieur par une large baie vitrée en aluminium, permettant de profiter pleinement de la terrasse. Les meubles, réalisés sur mesure par

2

Decolux, sont en lattes de pin peintes en blanc comme celles du sol. Hotte et électroménager, Smeg. Robinetterie, Ikea. Table de boulanger chinée en Espagne. Tabourets rapportés de Chine.

Suspensions, Couleur Locale. Appliques, Leroy Merlin. Poterie marocaine. Fouta, Bordeaux Home. Vaisselier, La Boutique de Francine (L’Isle-surla-Sorgue).

63


Toute simple, la chambre du couple ouvre sur la terrasse et son salon, côté piscine. La toile murale, peinte par la propriétaire, et le linge de lit rehaussent la blancheur de la pièce d’une note épurée et graphique. Appliques, Couleur Locale. Tables de chevet, Platane (Shanghai). Rideaux, La Boutique de Francine. Linge de lit et coussins, AM.PM. Dessus-de-lit, Ikea.

Les meubles en bois brut et les matières naturelles insufflent un esprit estival empreint de simplicité. ... impératif du cahier des charges. « Cette famille, habituée à vivre à l’extérieur dans des pays chauds, souhaitait effacer au maximum les frontières entre dedans et dehors », poursuit Candice de Saint-Sauveur. Face à la piscine, une grande terrasse abritée est aménagée avec un salon d’extérieur et une table de repas. La large avancée du toit permet d’en profiter par tous les temps. Bien installé sous cet abri, on jouit de la vue sur le jardin, magnifiquement réaménagé par le paysagiste Joseph Bartherotte. À l’intérieur, les volumes ont été entièrement repensés. Les pièces, autrefois cloisonnées et basses de plafond, ont laissé place à un espace de vie vaste et aéré. « En cassant le faux plafond, nous avons découvert une belle charpente traditionnelle, explique la décoratrice. Nous l’avons laissée apparente afin d’apporter du cachet

64

et du volume à l’ensemble. Peinte en blanc, elle s’accorde au bardage extérieur. » La villa a été rénovée pour s’y sentir bien également en hiver. « Les propriétaires viennent souvent et l’intérieur se devait d’être cosy pour y passer aussi les fêtes de fin d’année. Au départ, nous pensions poser une cheminée pivotante centrale mais cela cassait les perspectives. Nous avons choisi de l’intégrer dans le mur derrière une façade épurée. » De ses voyages, notamment en Asie, le couple a rapporté des meubles et des objets qui composent un intérieur chaleureux. La décoration, aux accents ethniques et bohèmes, apporte une pointe d’exotisme. Après des mois de travaux, la famille a pu passer ses premières vacances dans la villa, déjà adoptée par tous comme leur lieu de villégiature en France.

.


au cap-ferret

Même style naturel dans la salle de bains des enfants, où le bois brut, le carrelage mural de style métro et celui du sol façon carreaux de ciment (les deux, Leroy Merlin) font bon ménage. Miroirs et appliques, Ikea. Robinetterie, Cristina Ondyna. Vasques et baignoire, Roca. Meuble sur mesure réalisé par Decolux. Panière achetée au marché du Cap-Ferret. Serviettes, Ikea et Harmony.

CARnET D’ADRESSES PAGE 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

65


DOSSIER accessoires de bureau

une rentrée 100% déco Carnets, boîtes, crayons, lampes, horloges, organiseurs astucieux, les accessoires de bureau adoptent un style naturel et authentique, et se déclinent en laiton, bois, métal noir, verre… Une touche de fantaisie pour une rentrée conjuguant beauté et plaisir !

Dossier karine villame assistée De virginie chevet. photos alexandre réty.

De gauche à droite, « Portfolio », accordéon de papier à dessin épais enserré entre deux plaques de chêne massif, à utiliser comme herbier, album photo, carnet à dessins, 21 x 21 cm, 89 €, design PiKs Design, l’atelier d’exercices. Organiseurs de bureau en tilleul, « Volume 05 », 22,5 x 15 cm, 49 €, et « Volume 01 », composé de 4 supports de 7,5 x 7,5 cm pour crayons, cartes de visite, Smartphone, trombones, 45 €, cinq Points. Crayons graphite HB parfumés senteur « Bois du Tibet », édités en collaboration avec mizensir, 28 € la boîte de 4, caran d’ache.

En ambiance de fond, successivement : papier kraft, peinture grise « French Grey Mid 162 », émulsion mate, 42 € le litre, little greene, motifs de décoration « Hirondelles », en papier népalais Lokta noir, existe aussi en naturel et or, 15 € les 10, muskhane, stickers « 1925 », adhésifs et repositionnables, en vinyle, 19,4 x 16,8 cm, coloris beige / or ou noir / or, planches de 5, 10 ou 15, à partir de 25 €, Paper mint.

66


Secrétaire « Shaker » en noyer et structure en acier, avec abattant, doté de 2 roues pour le déplacer, H 106,6 x L 109 x P 42,5 cm, 3 750 €, design Ladies & Gentlemen Studio pour the conran Shop. Sur l’étagère supérieure, de g. à d. : horloge multifonction (alarme et calendrier rétro), en ABS et aluminium, H 11 x L 19 x P 6,2 cm, 31,50 €, monograph chez French rosa. Bougie parfumée naturelle rechargeable « Flâmeoir », bougeoir en porcelaine et cuivre, 125 €, rempli d’huile végétale « Gaieté Folle », 200 ml, environ 60 heures de combustion, 5 parfums, 48 €, Flâme Paris. Sablier en verre, Ø 6 x H 21 cm, sable noir, 23,90 € le duo (sable blanc et noir), amadeus sur Jardindeco.com Posés sur le plateau du bureau, de g. à d. : pot à crayons « Hexagon », en laiton doré,

Ø 10 x H 9 cm, 38 €, Ferm living chez made in design. Carnet « Oiseaux de paradis », 21 x 14,7 cm (format A5), 72 pages, 14 €, Éditions Reliefs chez les Jolies choses. Crayons rondins, collection personnelle. Sur le mur, motifs de décoration « Hirondelles », en papier népalais Lokta noir, 15 € les 10, muskhane.

67


DOSSIER accessoires de bureau

68


Bureau « Tikal » en mindi, 2 tiroirs, H 90 x L 120 x P 60 cm, 399 €, kave home. Sur l’étagère : support organiseur « Vessel Château », en chêne brut, L 60 x P 13 cm, 55 €, mathy by Bols. Crayons bois avec

gomme, 1,50 € les 10, Primark. Sur le plateau : lampe « Projo », en métal cuivré, Ø 16 x H 36 cm, 96 €, athezza. Crayons de couleur en bois, 4,25 € les 24, vendus en étui cylindrique cartonné sur

etre-nature.fr Agenda non daté, 18 x 13 cm, 19 €, et coffret de 25 cartes de correspondance avec enveloppes, 18,4 x 9,5 cm, 20 €, coll. Adrift, design Natalie Stopka, galison, librairie Flammarion

du centre Pompidou. Boîtes « Aileen », en céramique, poignée cuir, Ø 12 x H 11 cm, 16 €, et Ø 15 x H 18,5 cm, 28 €, kave home. Distributeur de trombones en plastique et métal, 5 €, Bouchara.

69


DOSSIER accessoires de bureau

Carnet « Canvas Botanical », couverture en toile, tranche colorée à la main, 15 x 21 cm, 192 pages, 35 €, Slow Design. Crayon à papier en laiton avec gomme, L 10 cm, 25 €, Traveler’s Company, et rivets/ trombones (appelés Clip Number sur le site) en laiton, 17 € la pochette de 12, le tout chez Les Jolies Choses. Règle plate « Brass », en laiton, L 15 cm, 25 €, Monograph sur Lovecreativepeople.com Coupe-papier règle en laiton, L 15 cm, 25 €, Men’s Society, stylo roller en laiton, L 15 cm, 105 €, et stylo (fermé sur la photo), hexagonal, en laiton massif, L 15 cm, 50 €, les deux Ystudio, le tout chez The Conran Shop.

70


Ensemble de pots à crayons « Brass », composé de 7 cylindres assemblés, en laiton massif verni mat, H 13,5 x L 15 cm x P 12 cm (Ø 6 cm chacun), 82 €, Ferm living chez made in design. Dans les pots, crayons à papier, 6 € le set de 3, maison Sarah lavoine. Pinceau lavis, 11 €, lukas chez lefranc Bourgeois. Globe terrestre « Coexist », en verre transparent, structure en laiton, 38 x 30 x 32 cm,

3 400 €, en édition limitée, design Gio Tirotto, Secondome chez the conran Shop. Posées sur des cartes galison, gouttes pressepapier ou décoratives « Wöod », en hêtre non traité, fabriquées par un tourneur sur bois français, Ø 7 x H 11 cm et Ø 5 x H 8 cm, 39 € le set de 3, Zü sur Zu-boutique.com

71


DOSSIER accessoires de bureau

Desserte à roulettes « Jack », structure tubulaire en métal, plateau perforé, H 75 x L 45 x P 45 cm, 60 €, But. Organiseur de bureau modulable en laiton, comprenant un plateau, un séparateur amovible et un pot à crayons, H 10 x L 26,6 x P 9 cm, 46 €, house doctor chez made in design. Dans le pot, set de 5 crayons d’architecte différents et 1 kutch éventail, 28 € l’ensemble, devant, gommes « Maison », 6 € les 3, le tout cinq Points. Pendule « Art », en acier et plastique, H 39,5 x L 19 x P 5,5 cm, 97 €, house doctor chez French rosa. Bloc-notes « Spiral », à spirale en laiton, 14 x 14 cm, 14,50 €, monograph chez Jane de Boy.

72


Bannette filaire en métal noir, H 10 x L 37 x P 32 cm, 13 €, alinéa. Posé sur une enveloppe jaune, carnet « Tattoo », couverture en cuir à motifs en relief, 23 x 16 cm, 130 €, Slow design. Étui à passeport « Palmeo », en papier, 9,5 x 13 cm, 9 €, Sema design. Porte-mine « Cog Flare » en laiton, Ø 1,6 cm x L 13,5 cm, 32,40 €, design tom dixon chez made in design.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

73


en bretagne

Écriture

graphique

À Locmaria-Plouzané, à l’ouest de Brest, Armelle et Pierre ont acheté une parcelle de terrain pour y faire construire la maison de leurs rêves. L’architecte DPLG Jean-Luc Héry a conçu pour eux une habitation en bois et béton, facile à vivre et ouverte sur l’extérieur. RepoRtage Céline Hassen. photos CHristopHe rouffio.

74


Les volumes atypiques, le travail du bois en bardage et en pilotis, ainsi que l’association des matÊriaux font de cette maison une belle prouesse contemporaine.

75


A

près trois ans de recherche, Armelle et Pierre ont jeté leur dévolu sur un terrain dans une commune du Finistère, sur lequel était édifiée une maison de vacances datant des années 1930. La décision fut rapide : c’est ici qu’ils voulaient faire bâtir la maison de leurs rêves, dans le style des Case Study Houses, ces habitations californiennes à l’allure moderniste construites dans les années 1950 et 1960. « Lorsque nous avons rencontré Jean-Luc Héry dans le cadre des journées de l’architecture, nous avons été enchantés par sa capacité à faire entrer la nature dans l’habitat. C’est avec lui que nous voulions collaborer absolument », expliquent les propriétaires. Pour ce projet, l’agence de l’architecte DPLG, L’Atelier d’Ici, est partie de zéro, car il a fallu raser l’ancienne

76

maison, infestée de champignons et de vermine, et même polluée par l’amiante ! Comme travail préparatoire, Armelle et Pierre lui ont chacun communiqué un « book » avec des photos de maisons qui leur plaisaient et leurs préférences architecturales. Le cahier des charges était simple : le couple voulait deux chambres, une grande pièce de vie, de la lumière, une vue sur la mer et un maximum de fluidité entre l’intérieur et l’extérieur. L’architecte a respecté leurs vœux en tous points. « Nous étions sur la même longueur d’ondes, c’était donc facile de lui donner carte blanche. Nous avons adopté en quasi-totalité l’esquisse qu’il nous a présentée », précisent-ils. À présent, la bâtisse de 160 m2 se dresse face à la mer. Ses volumes graphiques, associant le béton et le bois, se fondent harmonieusement

...

Inspirée des jeux de construction de leur enfance, la cuisine en bois et métal d’Armelle et Pierre est à la fois originale et fonctionnelle, avec une touche de bleu vif qui dynamise l’espace. Cuisine « Meccanica », Valcucine. Hotte aspirante plafonnier, Novy. Centrifugeuse, Riviera & Bar. Faitout, Staub. Verres colorés, mugs blancs et vase (sur la table), Villeroy & Boch. Presse-agrumes « Juicy Salif », design Philippe Starck, Alessi. Robot pâtissier, KitchenAid. Table à manger, design Emmanuel Gallina, AM.PM. Chaises, Fly. Suspension, Ikea.


en bretagne Cuisiner en contemplant la mer, puis déjeuner sur la terrasse à proximité… Des plaisirs simples auxquels les propriétaires s’adonnent au quotidien grâce à l’architecture fonctionnelle et aérée de la maison. Tabouret de bar « Miunn », Lapalma. Table de cuisson et plaque teppanyaki, Siemens. Four, Neff. Planche à découper, Ikea. Torchon, Harmony. Mobilier de jardin, Leroy Merlin.

77


en bretagne

Encadré par de larges baies vitrées, le paysage maritime sublime l’atmosphère design du salon.

78


Aménagé comme un cocon, le salon fait la part belle aux signatures design et au confort. Il bénéficie d’un accès direct sur la terrasse et d’une vue sur la mer et le fort de Berthaume. Dessinée par l’architecte Jean-Luc Héry, la bibliothèque basse s’intègre dans la pièce en toute discrétion. Sol en béton ciré réalisé par Le Scanff

Laurent (Saint-Jean-duDoigt). Suspensions « FL/Y », design Ferruccio Laviani, Kartell. Téléviseur « Serif TV », design Ronan & Erwan Bouroullec, Samsung. Chaîne hi-fi, Denon. Tables basses « Kabi », Treku. Canapés « Togo », Ligne Roset. Coussins, Harmony. Fauteuil, Fly. Lampe, Ikea. Dehors, transats, AM.PM, avec coussins, Caravane.

79


1

... avec le paysage maritime. Le rez-de-chaussée

de 80 m2 est aménagé avec deux terrasses en ipé qui, aux beaux jours, prolongent l’espace de vie à l’extérieur. Le bois, matériau cher au couple, a été utilisé pour le bardage, ainsi que pour la partie « suspendue » de la maison – qui accueille la chambre des propriétaires –, posée sur des poutres « doublées » en bois lamellé collé, à la façon de pilotis. Côté décoration, le couple a opté pour la sobriété. Peu de meubles, car, ici, on se passe du superflu. En revanche, on aime le confort, avec

80

des canapés de designers qui se déplacent facilement, une table en chêne XXL qui peut réunir plein de convives ou des bibliothèques intégrées (dessinées par Jean-Luc Héry) peu encombrantes. La cuisine, ouverte, tient une place centrale : agencée à la façon d’un jeu de construction, elle apporte une touche originale et colorée qui rythme la pièce. « Nous voulions une maison agréable et facile à vivre, dans un esprit vacances, afin d’y recevoir les amis et la famille », conclut Armelle. Nul doute que le résultat est à la hauteur de leurs ambitions.

.

1. Dans la partie « suspendue » de la maison, la chambre des propriétaires est peu meublée et privilégie la vue sur l’extérieur avec de grandes baies vitrées. Rideaux, Ikea. Housse de couette, AM.PM. Édredon et coussins, Fly.


en bretagne

2

2. Réalisée sur mesure (par la menuiserie Le Gall) dans des tonalités naturelles, la salle de bains mêle mosaïque, carrelage en grès cérame, tadelakt et bois. Vasque « Quadra Class », Alterna chez Cedeo. Carrelage, Casalgrande Padana (posé par l’entreprise Gordet, à Guilers). Tapis de bain, Ikea. Serviettes, Descamps. Peignoir, Harmony. Babouches, Caravane.

3

3. Chanceux, le petit garçon des propriétaires s’est vu dessiner sur mesure par Jean-Luc Héry une mezzanine ludique et astucieuse (réalisée par la menuiserie Le Gall), idéalement placée près d’une fenêtre. Tapis, Pappelina. Armoire blanche, Ikea. Méridienne convertible « Romy », Made.com. Dessus-de-lit et coussin, Harmony.

CARNET D’ADRESSES PAGE 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

81


Évoquant à la fois la chasse et les tropiques, ces quatre décors verticaux sont tirés de peintures à l’huile anonymes d’origine française, datées entre 1760 et 1799. Posés seuls ou en série, ils dynamisent une atmosphère design. Panneaux intissés (de gauche à droite) « Reed with Badger », « Oak Tree with Panthère », « Reed with Dog » et « Oak Tree with Fox », H 220 x L 45 cm chaque, 135 € l’un, coll. Volume 4, Au Fil des Couleurs.

82


PAPiers Peints DOSSIER

trésors historiques Les éditeurs remettent au goût du jour des motifs issus d’archives, de tableaux anciens ou d’illustrations vintage. Retravaillés dans leurs dimensions ou leurs coloris, ils forment des décors subtils sur les murs de nos intérieurs contemporains. Suivez la tendance !

DR

DR

Dossier isABelle ChABeur.

Envoûtant, ce motif en forme de fleur de lotus est tiré d’archives françaises du XIXe siècle. Sa teinte aubergine et noir est idéale pour créer une ambiance feutrée, que l’on peut accentuer avec un éclairage tamisé. Papier peint « Lotus Reimagined », disponible en 14 couleurs et deux tailles de motif, l. 53 cm, 165 € le rouleau de 10 mètres, Farrow & Ball.

83


84

Envolée royale

Ce dessin est la reproduction d’un textile imprimé dans l’esprit orientalisant de la seconde moitié du XiXe siècle. Le feuillage exotique et foisonnant invite à un voyage vers les pays lointains. revêtement mural « La Pérouse », soie imprimée contrecollée sur papier intissé, coloris sous-Bois, l. 128 cm, 212 € le mètre, Braquenié chez Pierre Frey.

extrait des fabuleuses archives de Cole & son, ce thème emblématique provient d’une gravure sur bois du XViiie siècle. intemporel, ce revêtement bucolique orne toujours les murs de la chambre de la reine Victoria au palais de Kensington. Papier peint intissé « Hummingbirds », l. 52 cm, 142 € le rouleau de 10 mètres, coll. Archive Anthology, Cole & son chez Au Fil des Couleurs.

DR

Esprit botanique


PAPiers Peints DOSSIER

Volutes orientales

DR

À l’origine, ce papier peint bicolore a été imprimé au bloc par Morris & Co., à partir d’un dessin probablement réalisé par l’architecte anglais George Gilbert scott (1811-1878). Les archives de l’entreprise révèlent qu’il a été le modèle le plus recoloré au fil des décennies. « indian », disponible en 3 coloris, l. 52 cm, 139 € le rouleau de 10 mètres, Morris & Co pour style library.

85


Géométrie intemporelle

DR

Conçu d’après un dessin réalisé en 1968 par Anthony Little, cofondateur de l’enseigne Osborne & Little, ce papier peint graphique est d’une étonnante modernité. « Trifid », l. 68,5 cm, 142 € le rouleau de 10 mètres, Osborne & little.

86


PAPiers Peints DOSSIER

DR

Empreinte Art dŽco À la fois précieux et festif, ce motif est tiré de la reproduction d’un rideau en lampas de soie datant des années 1920. Un bel hommage aux Années folles ! revêtement mural « Darius », textile contrecollé sur papier intissé, l. 148 cm, 159 € le mètre, Pierre Frey.

87


DOSSIER PAPiers Peints

en hommage à l’odyssée d’Homère, ce revêtement revisite la toile de Jouy avec des motifs graphiques mêlant chevaux et navires sur fond d’écume et de nuages. Une épopée antique à revivre sur nos murs ! Papier peint intissé « ithaque », l. 52 cm, 101 € le rouleau de 10,05 mètres, Nobilis.

88

Héritage des années 1930 Ce thème, créé vers 1935, est typique des années 1930 avec son motif qui se répète en symétrie. il s’inspire d’une pièce charismatique du XXe siècle acquise par la Whitworth Art Gallery de Manchester. il a été recoloré pour s’adapter à nos intérieurs modernes. Papier peint intissé « Loriini », l. 52 cm, 133 € le rouleau de 10 mètres, little Greene.

DR

Mythologie grecque


Romantisme anglais

DR

Ce papier peint lumineux provient de jacquards en pure soie tissée du XiXe siècle. orné d’un motif abondant de glycines en fleur, il rappelle le charme des riches demeures anglaises à l’époque edwardienne. « Wisteria », disponible en 10 coloris, l. 53 cm, 165 € le rouleau de 10 mètres, Farrow & Ball.

89


DOSSIER PAPiers Peints

Impression végétale

DR

Réinterprétation d’un célèbre motif de bambous créé dans les années 1960, ce papier peint s’offre une allure fraîche et moderne, présenté sur un fond bleu ciel. « Bambous Natural », l. 68,5 cm, 199 € le rouleau de 10 mètres, isidore leroy.

90


ƒloge du sport

DR

À la façon d’une scène pastorale, ce thème est la reproduction d’un document de l’entre-deux-guerres exaltant le sport et l’hygiénisme. Revisité sur un fond bleu, il affiche une élégante modernité. Papier peint intissé « Train bleu », l. 68,5 cm, 113 € le rouleau de 10 mètres, Pierre Frey.

91


DOSSIER PAPiers Peints

Bouquets centenaires

92

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

DR

Ce décor mural revisite un motif ancien de roses datant du début du XXe siècle. réactualisé en noir et blanc, il gagne en personnalité sans rien perdre de son cachet. panneau en papier intissé « rosegarden », H 270 x L 225 cm, 243 €, Rebel Walls chez Au Fil des Couleurs.


Évoluant au fil du temps et des propriétaires, cette bâtisse du XVIIIe siècle a gardé sa façade d’origine. Plusieurs aires de détente – terrasse, cour, jardin - ont été aménagées à l’abri des regards. Table en fer forgé et chaises, chinées.

94


dans le gard

Atmosphère

néo-rustique

Fraîchement rénovée par sa propriétaire, cette maison de village près d’Uzès a retrouvé fière allure grâce à des matériaux bien choisis et un style soigné, où chaque objet raconte une histoire. RepoRtage nathalie soubiran. photos sophie lloyd.

95


dans le gard

Ouvert sur la salle à manger, un petit salon de lecture recrée une ambiance intimiste, façon boudoir. Sous les charpentes en bois blanchi, la méridienne, retapissée avec de la toile de jute, est auréolée d’une série de miroirs soleil accrochés sur un mur bleu profond. Peinture, Farrow & Ball. Miroirs et méridienne, chinés.

96


T

ravaillant en Suisse, Julie souhaitait trouver un pied-à-terre dans la région d’Uzès pour se ressourcer le week-end et accueillir ses amis. Ses recherches ont duré deux ans. « J’étais en quête d’une maison de village, afin de ne pas m’isoler et de garder une vie sociale. Ce qui m’a tout de suite séduite avec celle-ci, c’est la grande diversité des espaces mais aussi le côté très mystérieux qu’elle dégage. Côté rue, c’est une maison comme les autres, mais à l’intérieur, c’est un véritable jardin secret, qui se déploie sur deux niveaux, avec un sous-sol et une multitude de pièces toutes très

différentes », s’enthousiasme Julie. Datant du XVIIIe siècle, la bâtisse se composait à l’époque d’une grange pour les animaux en sous-sol, d’un étage pour l’habitation et d’un grenier. Quand Julie l’a acquise, c’était une maison de vacances laissée dans son jus avec une décoration provençale surannée. La nouvelle propriétaire avait une idée précise de ce qu’elle voulait en faire : « Une maison de campagne à l’esprit moderne ! » Elle décide alors de prendre une année sabbatique pour suivre le chantier (qui durera finalement un peu plus…). D’une superficie totale de 110 m2, la maison restait

...

Au sous-sol, un travail méticuleux a permis de transformer cette salle voûtée en un salon convivial. Jadis couvertes d’un enduit blanc, les pierres ont toutes été grattées et jointoyées pour retrouver une belle authenticité. Taillées directement dans la pierre, des banquettes sont recouvertes de coussins réalisés à partir de toile de lin chinée.

97


dans le gard

Repeint en blanc, le confiturier d’autrefois met en scène une collection de vaisselle ancienne.

98


Décor rustique chic dans la salle à manger, où trône une imposante table de ferme, rehaussée par un lustre à pampilles. Un cadre idéal pour recevoir de nombreux convives en toute convivialité. Chaises de style scandinave, chinées à L’Isle-sur-la-Sorgue. Table, lustre et confiturier, chinés.

99


Les sols des pièces à vivre sont unifiés par des carreaux en pierre grise de tailles différentes, avec un calepinage et des décors variés. Ils apportent une belle dynamique et de la modernité dans cette partie de la maison très authentique, coiffée de plafonds et de charpentes en bois, et où trône un fauteuil rustique provençal du XIXe siècle.

100


La cuisine a conservé le mobilier et les carreaux de ciment d’origine. Seule la crédence s’est refait une beauté, habillée avec un béton ciré (Mercadier) qui modernise l’ensemble. Touche personnelle, la

dans le gard

propriétaire a écumé les brocantes et chiné des pots en terre cuite, un banc de ferme et des crochets de boucher. L’îlot central est un ancien comptoir de magasin (chiné) recouvert d’un plan en marbre.

En chinant, je découvre un monde qui n’existe plus, des métiers oubliés. J’ai à cœur de leur donner une seconde vie

... exiguë et assez sombre, avec une vue très limitée sur les autres bâtisses du village. Julie décide alors de créer une surélévation de 75 m2, aménagée comme un loft indépendant avec une vue imprenable sur le château et la campagne de l’Uzège. Le choix des matériaux a été prépondérant dans la réussite de cette rénovation, Julie a misé sur le duo intemporel du minéral associé au bois brut. « Durant la rénovation, j’ai vraiment découvert comment utiliser les matériaux anciens de façon moderne. J’ai par exemple choisi des éléments bruts

qui ont une histoire, comme des lames de wagon SNCF que j’ai détournées en parquet. » Tous les murs ont été replâtrés à l’ancienne avec des enduits à la chaux déclinés en blanc ou en beige, des couleurs claires qui confèrent beaucoup de chaleur et de douceur. Refaite à l’identique, avec son mobilier et ses carreaux de ciment, la cuisine a conservé tout son cachet d’autrefois. Elle est modernisée par un enduit en béton ciré gris qui habille la crédence. Côté décoration : « Il n’y a pas grand-chose de neuf chez moi ! J’ai arpenté et fouillé les

... 101


dans le gard

Les adresses brocante de La propriétaire À uZÈs • La Chine Populaire (antiquités, brocante, curiosités), 7, avenue de la Libération (L’esplanade). • La Belle Vie, 32, avenue du Général-Vincent. • D’Hier pour Aujourd’hui, 5, place d’austerlitz. • Tout Autre Chose, 12, avenue du Général-Vincent. • UltimStudio (mobilier du XXe siècle), 12, rue du Quatre-septembre (sur rendez-vous). • David Borge (objets et jouets anciens, matériel de cinéma), sur rendez-vous, tél. : 06 19 83 01 80. À l’isle-sur-la-sorGue • L’Île aux Brocante, 7, avenue des Quatre-otages. • Le Carré d’Herbe, 13, avenue des Quatre-otages. • Le Village des antiquaires de la gare, 2, avenue de L’égalité. • Dongier Antiquités, 15, esplanade robert-Vasse. • Les Rives de Béchard, 38, avenue charmasson. dans le nord • Espace Nord Ouest, 644, avenue du Général-de-Gaulle, 59587 bondues. • Le Marchand d’Oublis, 70, rue Jean-baptiste-Lebas, 59910 bondues. • Le Grenier, 37, rue charles-Gounod, 59100, roubaix.

102


Dans un écrin de pierre sèche, d’anciens casiers industriels ont été détournés en tête de lit.

L’extension de 75 m2 a été conçue comme un loft chaleureux où se mêlent le bois et la pierre. Le linge de lit et les rideaux ont été confectionnés dans de la toile de lin (chinée). Miroirs, banquette en cuir, coussins, tabourets en rotin et suspension, chinés.

103


dans le gard

Dans la chambre d’amis, le lit se pare de linge aux tons poudrés. Un gros bouquet de fleurs assorti et une méridienne (chinée) retapissée avec du velours noir complètent cette mise en scène infiniment romantique. Linge de lit en lin lavé, Harmony et Linge Particulier.

... stands de nombreuses brocantes à l’affût de

Dans la salle de bains, un ancien établi de menuisier accueille une vasque en pierre brute taillée par un artisan à la demande. Déclinée dans un camaïeu de gris, la pièce forme un écrin minéral très enveloppant.

meubles de métier, de vaisselle, d’accessoires et d’objets que j’ai revisités. J’ai transformé, par exemple, d’anciens casiers d’usine en tête de lit. J’ai déniché des vieux lins pour habiller les lits, confectionner des rideaux et des nappes… En chinant, je découvre tout un monde qui n’existe plus, des métiers oubliés… J’ai vraiment à cœur de leur donner une seconde vie. » Avec ses trouvailles, Julie s’amuse à composer des tableaux élégants dans toutes les pièces, du salon de lecture à la cuisine, de la salle à manger à la chambre d’amis… Elle met en scène des ambiances de caractère qui donnent un joli supplément d’âme à cette maison au décor singulier et authentique.

.

CARNET D’ADRESSES PAGE 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

104


ABONNEZ-VOUS À

11 NUMÉROS (50,60€)

+

LES 3 SOLIFLORES (30€)

pour vous,

29€,95

SEULEMENT au lieu de 80,60€*

Ces 3 jolis vases en céramique à motif gris fleuriront votre maison et agrémenteront votre intérieur. Ø 6 cm H 15 cm.

PLUS SIMPLE, PLUS RAPIDE, Abonnez-vous aussi sur internet : www.3vases.artetdecoabo.com

BULLETIN D’ABONNEMENT

A compléter et à renvoyer sous enveloppe affranchie à : Art & Décoration - CS 50002 - 59718 LILLE CEDEX 9

OUI, je souhaite profiter de votre

offre d’abonnement et recevoir 11 numéros de Art & Décoration + les 3 soliflores pour 29,95€ seulement au lieu de 80,60€*,

N°/Voie :

SOIT 50,65 D’ÉCONOMIE.

Cplt adresse :

Je règle par : Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Art & Décoration

Prénom :

Mr

Code postal :

Ville :

Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon cadeau. E-mail :

N° Expire fin :

Mme Nom : Mlle

M

M

A

A

Date et signature obligatoires

Prix de vente en kiosque. Art & Décoration est édité par HFA. Offre valable 2 mois, réservée aux nouveaux abonnés de France Métropolitaine. Après enregistrement du règlement, réception du 1er numéro sous 4 semaines maximum et sous 4 à 6 semaines les 3 soliflores par pli séparé. L’envoi de votre bulletin vaut prise de connaissance et acceptation des CGV, accessibles sur www.jemabonne.fr ». Vous pouvez acquérir séparément chaque numéro de Art & Décoration au prix de 4,60 € et les 3 soliflores au prix de 30 €. Abonnement résiliable à tout moment (remboursement des numéros non reçus). En cas de litige, vous pouvez saisir le médiateur de la consommation (MEDICYS, 73 Bld de Clichy, 75009 Paris ou formulaire sur www.medicys.fr). Vous disposez d’un droit de rétractation pendant 14 jours après réception du 1er numéro, sauf offre 100% numérique (cf. formulaire de rétractation à adresser sur www.jemabonne. fr. Retour des numéros déjà reçus à vos frais. Ces données sont destinées à HFA et à ses prestataires techniques afin de gérer votre abonnement, et, si vous y consentez, à ses partenaires commerciaux, à des fins de prospection. Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la limitation et portabilité de vos données, ainsi qu’au sort de celles-ci après la mort à l’adresse suivante : HFA-149, rue Anatole France-92534 Levallois Cedex – 01 75 33 70 31 ou par email abonnementsartdecoration@cba.fr. Voir notre Charte données personnelles (www. jemabonne.fr). Hachette FILIPACCHI ASSOCIES -RCS Nanterre B324 286 319-TVA FR 88 324 286 319.

Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de Art & Décoration. Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de Art & Décoration.

HFM AR623

N° Tél. Votre date de naissance :

J

ART & DÉCORATION Service Abonnement CS 50002 - 59718 Lille cedex 09

J

M

M

A

A

A

A

NOUS CONTACTER 01 75 33 70 31 - Lundi au vendredi de 8h30 à 19h - Samedi de 9h à 13h - Prix d’un appel local

abonnementsartdecoration@cba.fr


DOSSIER

10 façons de s’agrandir Extension, véranda, souplex, surélévation, mezzanine, boîte… Autant de solutions pour gagner des mètres carrés sans rien céder au confort ni à l’esthétique de votre maison ou de l’environnement. À vous de choisir !

Dossier SOPHIE GIAGNONI. Photos SOPHIE LLOyd, ALExANdrE réty et CHrIStOPHE rOuffIO.

106


1

Jouer les prolongations enveloppe harmonieuse et épurée, qui modernise le look de la maison. L’avis de l’architecte « Le challenge d’apporter de la luminosité dans la pièce à vivre a été relevé grâce à l’intégration d’un puits de lumière à l’intérieur et à de généreuses baies vitrées. » Fiche technique Surface ajoutée : 30 m2. Coût des travaux : prix sur devis. Architecte : Agence Fort & Salier Architectes.

© Alexandre Réty

Située dans un village sur le bassin d’Arcachon, cette petite maison de style landais se composait de pièces exiguës et sombres et avait besoin d’être remise au goût du jour. Agrandie de 30 m2, elle dispose désormais d’une pièce à vivre intérieure de 15 m2 et, dans la continuité, d’une terrasse couverte de même dimension. Entre les deux espaces, une grande baie d’angle coulissante sans poteau ouvre le salon sur la terrasse pour abolir la frontière entre l’intérieur et l’extérieur. Les lames de la terrasse, en bois exotique, montent sur le mur et le plafond du toit à deux pentes, formant une

107


DOSSIER 10 façons de s’agrandir

2

Coloniser la charpente

Dans ce vaste grenier d’un bâtiment industriel, en Meurthe-et-Moselle, le plateau de 500 m2 était à l’origine totalement décloisonné. Des chambres avec salles de bains y ont été aménagées, et des parties découvertes pour créer des terrasses, ramenant ainsi à 220 m2 la surface dévolue à la grande pièce à vivre. Là, sous une hauteur de faîtage atteignant 6 m, l’enjeu était de meubler le volume, de le doter d’un caractère chaleureux et intime. Ainsi les architectes ont-ils eu l’idée de venir poser dans les fermes de la charpente une boîte légère, en ossature bois habillée d’osB, qui abaisse le plafond dans le couloir de distribution des chambres. Jaune, ouverte d’une fenêtre dans un angle, la boîte structure et anime l’espace de

108

sa présence ludique, offrant en sus une chambre d’amis avec salle d’eau. sculptural, l’escalier en acier, constitué d’un simple limon aux marches boulonnées, participe de cette animation. L’avis de l’architecte « L’enjeu n’était pas tant ici de créer des mètres carrés que de sculpter le volume. La plus-value de cette boîte réside davantage dans sa singularité et son caractère ludique que dans le gain de surface. » Fiche technique Surface ajoutée : 26 m2. Coût des travaux : 400 € / m2. Architectes : Henri Speidel et Yann Caclin, ABC Studio Architectures Back Caclin.


109

© Alexandre Réty


© Alexandre Réty © Alexandre Réty

4

Prendre de la hauteur avec une surélévation

Cette curieuse et étroite bâtisse d’aspect polygonal abritait à l’origine un commerce. Construite au XiXe siècle dans le Finistère, elle avait été surélevée dans les années 1930 d’un étage avec comble, qui portait sa surface de 35 à 65 m2. Cette surélévation maçonnée sans qualité a été détruite et remplacée par trois étages aux murs en verre, aussi légers que minces, qui ont permis de ne pas alourdir les fondations et de gagner de la surface. Afin de préserver l’intimité et de maîtriser l’ensoleillement, les parois ont été parées, à l’extérieur, d’une seconde peau en bois, animée d’un jeu de persiennes qui recomposent, au fil des heures et des saisons, l’apparence des façades. Les chambres occupent le rezde-chaussée, libérant les étages, lumineux et avec vue, pour les pièces de vie. elles sont reliées par

un escalier en acier brut, installé dans une trémie en tôle patinée. Le soir, l’édifice, en bout d’îlot dans un port, s’illumine tel un phare. L’avis de l’architecte « Les surélévations permettent de densifier la ville. Celle-ci, vitrée, offre des vues panoramiques. Les proportions doivent néanmoins rester conformes à celles des bâtiments voisins. L’intégration est primordiale : il est impératif de s’inscrire harmonieusement dans son environnement. » Fiche technique Surface ajoutée : 55 m2, dont 6 m2 gagnés sur l’épaisseur des murs grâce au verre. Coût des travaux : 2 000 € / m2. Architecte : Dominique Bonnot, Saba Architectes.

111


5

Se dŽployer en souplex

Bâtie sur une forte pente, en région lyonnaise, cette maison accueille les chambres en dessous des pièces de vie, à l’étage inférieur. L’une d’elles ouvrait à l’origine sur un patio cerné de murs de soutènement de 2 m de haut. humide et enterré, ce dernier était peu utilisé. C’est pourtant à cet endroit que les propriétaires ont décidé de construire une extension pour leur chambre et un petit bureau. tel un bijou dans un écrin, une boîte isolée est ainsi venue se loger entre ces murs. son sol en parquet de chêne prolonge celui de la chambre attenante.

112

ses murs, protégés de l’humidité ambiante par un vide d’air, dissimulent une VMC qui régule l’hygrométrie. Mais son originalité réside surtout dans sa couverture : une dalle en béton portant une terrasse en acacia percée d’un châssis métallique dans lequel s’encastre un vitrage qui laisse affluer une abondante lumière zénithale. Dessinée pour se fondre dans le sol de la terrasse, cette verrière polygonale offre un étonnant jeu de vues entre intérieur et extérieur et fait du bureau un espace atypique au caractère affirmé.

L’avis de l’architecte « S’agrandir en R -1 relève d’une vraie gageure technique. Des murs enterrés induisent de potentiels problèmes d’humidité, d’isolation et de lumière. Le confort thermique, la ventilation et la luminosité doivent guider le chantier. Sans garantie, mieux vaut renoncer. » Fiche technique Surface ajoutée : 10 m2. Coût des travaux : 2 600 € / m2. Architecte : Steven Guigoz, Dank Architectes.


© Alexandre RŽty

10 façons de s’agrandir DOSSIER

113


© Alexandre Réty

DOSSIER 10 façons de s’agrandir

114


6

Relier deux b‰timents existants

Dans le Morbihan, deux petites maisons en granit de 35 m2 chacune, qui appartenaient à deux familles distinctes depuis le XViiie siècle, ont été reliées par un bâtiment lorsque les propriétaires de l’une ont acquis la seconde. Aussi profonde que ces dernières, l’extension comble aussi l’interstice qui les séparait d’une longère mitoyenne à l’arrière, pour ne former qu’un seul logement de 130 m2. en ossature bois, bardé de bois Douglas à clins verticaux et couvre-joints teints en noir, à la manière des cabanes ostréicoles, l’édifice de liaison valorise par un doux contraste l’architecture traditionnelle et minérale des maisons existantes. Conçue en ardoise comme celles des parties anciennes, sa toiture volontairement peu élevée limite son impact volumétrique. Cette nouvelle construction est vitrée sur toute sa façade et bien plus lumineuse que les autres bâtiments. elle abrite un vaste

séjour qui profite de l’ensoleillement d’un patio, aménagé autour d’un palmier entre la longère et le pignon d’une des maisons. À l’abri des vents, il constitue une pièce supplémentaire dès l’arrivée des beaux jours. L’avis de l’architecte « La bonne intégration du bâtiment de liaison constitue l’enjeu principal de ce type de projet, surtout quand les maisons existantes présentent une telle qualité architecturale. Un impact volumétrique maîtrisé et la coexistence douce de styles différents sont des facteurs de réussite, tout comme l’ancrage dans une identité régionale – ici, une référence aux anciens ateliers ostréicoles. » Fiche technique Surface ajoutée : 60 m2. Coût des travaux : 2 360 € / m2. Architecte : Alain Le Masson.

115


DOSSIER 10 façons de s’agrandir

9

Implanter une cabane

Quand la propriété est immense par rapport à la demeure, pourquoi ne pas empiéter sur la première pour agrandir la seconde par le biais d’une cabane ? Chambre d’amis, salle de sport, atelier d’artiste, bureau, studio indépendant, cette dernière peut s’adapter à différents usages. installée dans le Domaine Monte Verdi, dans le Var, cette cabane sur pilotis nichée dans la végétation abrite une chambre d’hôtes. Construite en panneaux d’épicéa trois plis, cette structure autoportante ne nécessite pas de dalle ou de terrassement, et s’avère respectueuse de l’environnement dans lequel elle se fond. Grâce à une isolation de 8 cm d’épaisseur assurée par la fibre de bois et un raccordement aux réseaux d’électricité et de plomberie, elle garantit un niveau de confort élevé. sa tête de lit dissimule un bloc sanitaire constitué d’un WC,

118

d’une cabine de douche et d’une double vasque. Une totale autonomie. L’avis de l’architecte « Construire une cabane offre une solution d’agrandissement économique et flexible. Cela tient à leur caractère démontable, qui leur vaut de pouvoir être édifiées sans permis de construire, mais également à leur affectation qui peut être très variée. Ainsi, il est tout à fait possible de les isoler de manière performante, du point de vue phonique, pour y établir un studio de musique. » Fiche technique Surface gagnée : 27 m2. Coûts des travaux : 1 200 € / m2. Architecte : Nelson Wilmotte pour Copacabanon.


119

© Alexandre Réty


Bien caché derrière la façade de cette maison citadine, un jardin méditerranéen s’épanouit dans la quiétude d’un patio. Sous la terrasse, contre les murs peints à la chaux, Ingrid a aménagé un salon d’extérieur (chiné à Marrakech), dont la famille profite tout l’été. Table basse noire, Honoré. Fauteuil rotin fifties, chiné. Tabourets, Honoré. Matelas rouge, fait au Maroc. Sac seau, Guanabana.

À marseille

Influence

marocaine

Une étroite bâtisse a pris des airs de riad sous l’impulsion de sa propriétaire, Ingrid Giribone – cocréatrice de la marque Honoré –, qui a dynamisé ses volumes pour en faire une maison de famille où les vacances se prolongent toute l’année… RepoRtage marie-maud levron. photos CéCile Perrinet-lhermitte

122


123


1 124


À marseille

A 2 3

u détour d’une ruelle, dans un quartier bobo du sud de Marseille, une façade plutôt sombre et anodine dissimule, comme une surprise, une grande habitation lumineuse… « En découvrant cette maison traversante divisée en deux appartements, j’avais d’abord imaginé une déco avec des parquets, des velours foncés dans un esprit cocooning à l’anglaise, mais en réalité, elle ne s’y prêtait pas du tout ! » se souvient Ingrid. La décoratrice envisage très vite au contraire un intérieur sobre, simple, tout blanc et ouvert sur la vie d’un jardin caché, dans la lignée des maisons marocaines qui l’inspirent depuis toujours. Avec la complicité d’une amie architecte, elle en repense les volumes, imagine l’envolée d’un bel escalier en béton lissé, véritable sculpture au cœur de la demeure, décide de rabaisser les plafonds du salon pour gagner de la hauteur dans les chambres du premier étage, d’où l’on aperçoit au loin la Grande Bleue. Derrière les larges baies vitrées du rez-dechaussée, les pièces à vivre bénéficient d’une circulation fluide. Une chape en béton a été coulée d’un seul tenant sur le sol, signant un esprit brut et épuré en parfaite harmonie avec les structures maçonnées qui forment

...

1. À l’ombre des canisses, la terrasse revêtue de carreaux en ciment marocains a été créée pour agrandir la maison en surplomb du jardin. Elle invite la convivialité à sa table aux tonalités méditerranéennes (chinée au Marché aux Puces de Marseille). Fauteuils « Croisette » et suspensions « Ibiza » en roseau tressé, Honoré.

2. Graphique et sculptural, l’escalier en béton lissé (réalisé par BLR International à Saint-Cyr-sur-Mer), est un élément majeur de ce salon épuré. Enfilade en palissandre des années 1950 et lampe œuf vintage, chinées au Marché aux Puces de Marseille. Tapis andalou et cache-pot, Honoré. Au mur, photo personnelle.

Peinture murale dans la cage d’escalier, Farrow & Ball. 3. Un petit tabouret en bois de laurier (Honoré) s’est posé devant des verreries seventies aux tons épicés, chinées. Comme une invitation au voyage, l’ensemble compose un tableau à l’esprit marocain sur cette étagère maçonnée en prolongement de la cheminée.

125


Pour réchauffer les soirées d’hiver de cette maison habitée toute l’année, une cheminée toute simple a été creusée et habillée de briques. Plusieurs pièces du mobilier affichent l’esprit frais et intemporel des créations d’Ingrid. Tables basses en fer, bois et laiton, tabouret

126

en laurier, chaise, tapis suspension, coussins et horloge, le tout Honoré. Fauteuil, Gervasoni. Canapé, réalisé sur mesure au Maroc. Vases et céramiques des années 1950, lampadaire années 1970 et lampe Maison Rougier, chinés. Panière, chinée au Maroc.


Ă€ marseille

Notes orientales et esprit fifties composent un salon propice au farniente‌

127


À marseille

Un intérieur naturel et estival habillé de blanc et de bois, tout simplement… ... niches et étagères, et sculptent l’espace tout en laissant circuler la lumière. Côté jardin, la cuisine et la salle à manger ouvrent de plain-pied sur une terrasse articulée autour d’un vieux platane à l’ombre bienfaisante ; une véritable pièce extérieure qui prend ses aises sous la tonnelle de canisses, et dont la famille profite presque toute l’année ! En contrebas, le jardin aux allures de patio offre quiétude et fraîcheur dans un bel espace revêtu de bois brésilien agrémenté d’une vaste piscine et d’un salon d’été. Les différentes plantations y sont entretenues avec passion : palmiers, agrumes, graminées, roseaux, bignones, griffes de sorcière et autres succulentes… des plantes méditerranéennes dont les boutures d’origine proviennent en majorité de Marrakech. Dedans comme dehors, règne un heureux mélange de matériaux – fer, corde, bois, tôle perforée, laiton doré, fibres tressées, osier, raphia, cuir, verre… –, de trouvailles seventies, d’objets et de meubles façonnés par la décoratrice, et de créations de sa marque réinventant le bohème chic : fauteuils, suspensions, textiles, vaisselle en bois de citronnier… Autant de séries ou de petites pièces qui apportent une singularité et habillent de simplicité le quotidien de cette joyeuse maison provençale.

.

1 et 2. Dans la cuisine ouverte sur la terrasse et la salle à manger, les repas se prennent sur le pouce, perché sur des chaises hautes (Honoré). On se régale de plats aux accents du Sud et on travaille en famille autour de l’îlot central, partagé entre un plan de travail en Inox et un comptoir en chêne, réalisés par Ingrid et son mari. La pièce, fraîche et naturelle, marie le blanc des

128

murs et le bois blond. Sur le mur du fond, les veinures des panneaux en contreplaqué créent le décor. Telles deux lanternes orientales et poétiques, des boules en verre soufflé de Bali, détournées en suspensions lumineuses, coiffent l’ensemble. Électroménager, Ariston et Smeg. 3. La pièce maîtresse de la salle à manger est cette grande table

carrelée qu’Ingrid a elle-même façonnée. Des chaises dépareillées et une bibliothèque (chinées aux puces de Marseille) la complètent. La maîtresse de maison a, ici aussi, disposé des plantes ramenées en boutures de ses escapades à Ibiza, Marrakech ou Cadaquès. Suspensions « Parasol » et miroir, Honoré. Damesjeannes, de famille.

1 2


3

129


Ă€ marseille

130


1 et 2. Dans la chambre parentale qui offre une vue sur la mer, au loin, la fraîcheur du dessus-de-lit vert côtoie la note précieuse du chevet doré. Percé en tête du lit, un cadre vitré apporte lumière et vue à la salle de bains installée juste derrière. Derrière le store vénitien (Ikea), une baie vitrée ouvre sur le petit balcon protégé par un auvent d’esprit Riviera (réalisé par Ingrid), comme dans une chambre d’hôtel. Linge de lit, Honoré et Le Monde Sauvage. Liseuses, Örsjö. Chevet, fauteuil et miroir, Honoré. Appliques rouges, chinées à Marrakech.

2 1

3

Simplissime, la salle de bains est revêtue de carreaux blancs rapportés du Maroc. Deux vasques (Duravit) sont posées sur un plan en bois juponné. Robinetterie, Grohe. Miroir, Honoré. Échelle et suspension, chinées. Serviettes, Harmony.

CARnET D’ADRESSES PAGE 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

131


DOSSIER

changez de bureau! Pour égayer le retour de vacances et se remettre au travail avec entrain, pourquoi ne pas s’offrir un nouveau bureau ? Épurés façon consoles, pratiques avec moult rangements, ou lilliputiens pour les petits espaces… Notre sélection va vous faire aimer la rentrée !

Dossier céline hassen.

Dr

Tout en symétrie et lignes pures, ce modèle double aussi décoratif que fonctionnel est parfait pour un maximum de concentration… « Ktab », structure en métal, plateau et caissons en teck, H 74 x L 150 x P 45 cm, 2 150 €, design José Pascal, Kann Design.

132


1

2

graPhiques, colorÉs, et dotÉs de PrÉcieux tiroirs

3

Dr

4

1. « origami », en chêne, H 94 x L135 x P 55 cm, 1 019 €, ethnicraft sur le cèdre Rouge. 2. « Bel ombre », en chêne teinté noyer, plateau en verre teinté, H 75 x L 120 x P 60 cm, 1 390 €, Jardin Pamplemousse. 3. « empil », en chêne massif issu de forêts françaises gérées durablement, caissons

pivotants, façades en MDF, H 75 x L 120 x P 60 cm, 1 598 €, Drugeot labo. 4. « Coby », en chêne et caissons en MDF teinté, pieds en métal thermolaqué, H 74 x L 140 x P 65 cm, 379 €, design simon Moorhouse du studio britannique invisible City, sur Made.com

133


DOSSIER bureaux

2

1

3

1. « Watford », plateau, caisson de rangement et étagères en MDF plaqué noyer, montants en acier finition époxy laqué noir, H 190 x L 102,4 x P 42 cm, 549 € sur la Redoute intérieurs. 2. « Hugo Gris », en chêne massif, façades des caissons en MDF, piètement en acier, H 170 X L 80 x P 57,5 cm, 840 €,

134

Rien à cirer. 3. réédition d’un meuble de tri postal à plateaux casiers sur crémaillères, en acier recyclable, H 189 x L 105 x P 72 cm, 2 895 €, design Xavier Pauchard (années 1930), Tolix, chez Persona Grata. 4. « Metalaz », en sapin et métal, H 108 x L 110 x P 65 cm, 1 053 €, athezza.

Dr

4

combiNÉ bibliothèque ou cabaNe Pour uN esPace de travail comPlet et iNtimiste


Dr

Posé dans un salon, ce bureau à baldaquin s’habille de tissus que l’on dispose à sa convenance pour créer un espace de travail bien à soi. « Koya », en frêne massif et plateau plaqué frêne, H 179 x L 120 x P 65 cm, 2 495 €, kit de 4 tissus vendu séparément, 299 €, design Marie Christine Dorner, ligne Roset.

135


DOSSIER bureaux

Discret et quasi invisible une fois fermé, ce secrétaire mural trouve sa place un peu partout, dans un couloir, une entrée, une chambre… « Cupertino », en MDF plaqué chêne ou noyer, peut être équipé d’un haut-parleur Bluetooth, H 63 x L 100 cm, à partir de 499 €, Bo concept.

Dr

1

136


1

2

3

de Nouveaux secrÉtaires, Pratiques et gaiN de Place

Dr

4

1. « La secrète », en MDF plaqué noyer, piètement en noyer, H 110,8 x L 97,4 x P 55,7 cm, 3 274 €, design Philippe Dutto, cinna. 2. « Teanna », en MDF et piètement en chêne, H 76 x L 94 x P 53 cm, 399 €, design Nuno rosa, camif.

3. « Nestor », en chêne, H 52 x L 59 x P 26 cm, 438 €, signature. 4. « Nubo », en chêne et plateau recouvert de lainage façon mallette de voyage, H 55 x L 80 x P 14 cm, 1419 €, design GamFratesi, ligne Roset.

137


DOSSIER bureaux

1

2

3

4

1. « riga », en MDF, piètement en hêtre et aluminium, H 75 X L 140 x P 70 cm, à partir de 5 615 €, design Marc Newson, cappellini. 2. « Hyppolite », en MDF plaqué chêne, piètement en métal, H 89 x L 120 x P 55 cm, 780 €, hartô sur

138

Mondesign.com 3. « Clapet », en acier, H 75 x L105 x P 68 cm, à partir de 887 €, design sebastian Bergne, Tolix. 4. « Litho », en MDF plaqué chêne et laque jaune, H 78 x L 130 x P 61 cm, 1 699 €, design Thibault Desombre, cinna.

Dr

esPrit coNsole, ÉlÉgaNt et ÉPurÉ, Pour se foNdre daNs le dÉcor


Ambiance scandinave intemporelle pour ce bureau en bois de manguier et piètement en métal blanc. Doté d’un tiroir, d’un caisson à abattant et d’une niche centrale, il offre un beau volume de rangement. « Boho », H 80 x L 118 x P 60 cm, 415 €, Miliboo.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 197 Dr

Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

139


en vendée

Passion

brocante

Près de La Roche-sur-Yon, les brocanteurs Matthieu et Audrey Charpentier ont redonné vie à une ancienne ferme en lui offrant le caractère chic et vibrant d’une maison de famille. RepoRtage pascale de la cochetière. photos charly erwin.

140


La pause-café s’improvise pour quelques minutes devant la maison. À côté du simple tronc coupé servant de petite desserte, le fauteuil « AA » (Airborne) à la housse en coton couleur algue illumine la scène.

141


1

142


en vendée

D 2 3

éjà locataires dans la région, Matthieu et Audrey ont tout naturellement fait le choix d’acquérir cette ancienne ferme, près de La Roche-sur-Yon. Le jeune couple de brocanteurs, bien connu alentour, a jeté son dévolu sur cette bâtisse qui entrait en résonance avec leur activité mais nécessitait de gros travaux. « Presque rien à l’intérieur n’est resté en l’état, le travail de rénovation était immense », raconte Matthieu avec amusement. De l’habitation initiale, patiemment restaurée durant presque deux longues années, il ne reste en effet que l’escalier et les ouvertures extérieures. Il aura fallu beaucoup d’imagination et d’énergie pour redistribuer les pièces, abattre des murs et des plafonds, trouver le parfait équilibre entre les différents espaces, adaptés aux besoins du couple et de ses deux enfants, dessiner la cuisine à vivre et créer deux salles de bains, l’une pour les parents, l’autre pour leurs filles, ou encore isoler l’habitation. Vint ensuite la pose de nouvelles poutres décoratives et de parquets, ou encore l’organisation des rangements. Devenue une maison familiale, la bâtisse affiche désormais avec évidence

...

1. Le détournement est comme une seconde nature chez Audrey et Matthieu. Dans l’entrée, une ancienne lanterne a été revisitée en suspension et des couvertures en laine ont repris vie, transformées en rideaux, fruits d’un savoirfaire empreint

d’élégance et de singularité. Mobilier et objets, Couleurs & Co. 2. Rien de mieux qu’une sieste près de la volière pour se ressourcer, bercé par le roucoulement des tourterelles. Volière et chaises longues, Couleurs & Co. Coussins

« Kerala », Harmony. Verres, Q de bouteilles. 3. De beaux coquillages dans un vase cratère en fonte, des coraux et des oursins composent une scène de cabinet de curiosités sur le buffet patiné. Le tout, Couleurs & Co.

143


en vendée

1. La bibliothèque XXL peinte en gris perle habille tout un mur du grand salon et matérialise la partie bureau. Bibliothèque, table, méridienne en osier et bureau, Couleurs & Co. 2. Chaque porte est ancienne et patinée par Audrey avec une base de gris et de noir mat. Celle-ci ouvre sur la chambre parentale.

Dame-jeanne, lampes et fauteuil à bascule, Couleurs & Co. 3. Classicisme et originalité font bon ménage dans le salon qui mêle une plaque émaillée, une grande étoile en bois, des objets de déco contemporaine et d’autres détournés, à l’image de cette nasse de pêche recouverte

d’une toile à beurre teinte en vert et réhabilitée en suspension. Canapé en lin, Maisons du Monde. Coussins « Kerala », Harmony. Verres, Q de bouteilles. Bougies noires, Bougies la Française. Étoile, plaque et tableau, Couleurs & Co. Parquet, Leroy Merlin.

... (et élégance !) la passion du couple pour les meubles de métier, les grandes bibliothèques, les luminaires vintage et les objets de curiosité. Créatifs et spécialistes du détournement de mobilier et d’objets, Matthieu et Audrey ont imaginé des lampes à partir de pièces industrielles et récupéré une verrière ancienne pour cloisonner leur salle de bains. Des plaques émaillées, bancs, coquillages, décalés, signent leur style de brocante et l’esprit de leur société, Couleurs & Co. Le couple affiche une prédilection pour les harmonies de couleurs douces – des gris subtils, des noirs mats, des demi-teintes –, qu’ils habillent, en finition, de leurs fameuses patines. La mise en lumière des matières, du mobilier, mais aussi des lieux fait depuis longtemps partie de l’ADN familial. Lui a grandi avec une mère décoratrice et brocanteuse qu’il assistait très jeune en atelier, et a toujours su qu’il suivrait ses traces, à la fois pour traquer la jolie pièce, mais aussi pour la restaurer, l’assembler, lui donner du caractère. Bien entendu, c’est dans cette demeure à leur image que Matthieu et Audrey ont aussi établi leur atelier ainsi qu’un showroom ouvert sur rendez-vous. La convivialité est de mise dans ce lieu au charme intemporel empreint d’authenticité, signature de la créativité de ces artisans brocanteurs. Dans le jardin, lui aussi recomposé, une pergola abrite les déjeuners et dîners d’été. Contre la barrière, escortée de deux chaises longues invitant au repos, l’ancienne volière témoigne du temps passé…

.

144

1 2


3

145


en vendée

Ouverte sur la pièce de vie, la cuisine n’en est séparée que par un châssis de verrière, non vitré pour profiter pleinement des enfants et amis pendant la préparation des repas. Une harmonie de noirs mats et de bois anciens joue une partition à la croisée du rustique et du contemporain. Cuisine « Delinia », Leroy Merlin. Luminaires réalisés par Couleurs & Co. Tabouret, Bleu Nature. Mobilier et plaque émaillée, Couleurs & Co.

146


Au cœur de la maison, une cuisine avec vue sur la salle à manger et le coin salon.

147


en vendĂŠe

1

148


2

3

Mobilier ancien et objets de curiosité signent, dans chaque pièce, un style unique.

1. L’imposante verrière ancienne en bois (chinée, peinte et remontée par Matthieu et Audrey entre leur chambre et leur salle de bains), et le linge de lit se répondent en une harmonie de teintes douces baignant de poésie la chambre parentale. Linge de lit en lin « Viti » et couvre-lit « seoni », Harmony.

suspensions réalisées en papier mâché par Matthieu et Audrey. 2. La salle de bains des filles mêle brocante et confort : sous un miroir fabriqué, la vasque est posée sur une table ancienne, une plaque émaillée est vissée sur la porte, et une bouée d’autrefois à flotteurs vient

animer le mur d’une touche marine aussi esthétique que singulière. Le tout, Couleurs & Co. 3. La créativité est une histoire de famille ! Le mouton à bascule qui trône dans la chambre des filles, Louise et de Juliette, a été fabriqué par leur grandpère. Mobilier, Couleurs & Co.

CARNeT D’ADResses PAge 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

149


DOSSIER

un dressing

à portée de main Indispensables à la bonne organisation de la maison, les dressings multiplient les fonctions et les astuces architecturales pour se fondre dans l’espace avec style. Exemples à suivre…

Dossier céline de almeida.

150


de tête de lit avec chevets intégrés. Formant une sorte d’alcôve, la partie centrale affiche une plus faible profondeur et alterne rangements ouverts et fermés. Côté couleur, les nuances gris-bleu et gris macadam, apportent de la douceur et renforcent l’atmosphère contemporaine et raffinée. Conception et réalisation, Marie Le Magueresse, architecte d’intérieur, murs & merveilles. Compter environ 5 000 €.

DR

Entièrement restructuré, cet appartement de 50 m2 se compose d’une grande pièce de vie rythmée par une baie vitrée qui permet de distinguer l’espace jour de l’espace nuit. Visible depuis le salon, le vaste dressing en MDF peint se devait d’être en harmonie avec la décoration tout en étant fonctionnel. Équipés de nombreux placards qui grimpent jusqu’au plafond et de deux penderies, il fait également office

151


152

DR

© Francis Amiand

DOSSIER dressings

Cabine d’essayage

Banquettes intégrées

Les propriétaires de cet appartement de 174 m2, situé dans le très chic 7e arrondissement de la capitale, souhaitaient revisiter leur intérieur dans un esprit plus sophistiqué et actuel. Le but était de créer une atmosphère atypique, entre tradition et modernité. Démonstration dans l’une des chambres, où une structure résolument contemporaine vient

Conçu à la fois comme un élément architectural, fonctionnel et décoratif, ce dressing épuré, long de 4,44 m, affiche des façades en mélaminé peint. Ce modèle d’intégration en ferait presque oublier sa fonction première avec ses niches détournées en assises d’appoint, idéales pour ôter ses chaussures avant de les ranger dans le placard. Astucieuses,

dynamiser le décor haussmannien tout en moulures et parquet ancien. Adossé à la tête de lit, un miroir rétroéclairé délimite l’espace dressing. réalisée sur mesure en médium peint, la structure de 9 m2 souligne la belle hauteur sous plafond et permet d’enfiler ses vêtements à l’abri des regards. Conception et réalisation, maison Sarah lavoine. Prix sur demande.

les solutions de rangement permettent d’optimiser l’espace, avec, notamment, des étagères coulissantes et un élévateur de garde-robe. La bibliothèque assortie, elle aussi dotée de portes coulissantes, complète l’ensemble. Dressing « Ambiance secret », sur mesure, coloris Kashmir et sépia, à partir de 8 137 € (pose et livraison comprises), mobalpa.


oPtimisAtion Au miLLimètre Près Besoin d’aménager un dressing dans toute une pièce, dans un espace atypique ou simplement dans un renfoncement ? l’enseigne célio a imaginé une collection d’aménagements sur mesure adaptée à toutes les situations. en forme de U ou de l, hauteurs et largeurs multiples, étagères, penderies, tiroirs, placards, portes de séparation, miroir… Toutes les configurations sont envisageables, le tout dans de nombreuses teintes et combinaisons de façades différentes. dressing « imagina », à partir de 3 529 € (hors pose et livraison), CŽlio.

153


DR

DOSSIER dressings

154

Révolution industrielle

Gain de place

Dans cet appartement parisien, les propriétaires souhaitaient profiter d’une suite parentale avec dressing et salle de bains. Pour obtenir cette configuration, il a fallu réunir deux pièces (une chambre et une cuisine). L’espace a d’abord été entièrement décloisonné avant d’être réorganisé en trois parties avec une structure en verre et métal noir laqué qui sépare l’avant de la pièce, où est

Comment installer un dressing et un lit pour deux personnes dans une chambre d’à peine 10 m2, sans faire de concession sur le sentiment d’espace et sur le style ? réponse avec ce projet réalisé sous les toits. Première étape, retirer le faux plafond afin de récupérer toute la hauteur des combles et profiter des poutres apparentes. Deuxième étape, optimiser la pièce avec un

installé le lit, du dressing et de la salle de bains, situés derrière. même aveugle, le dressing récupère ainsi la lumière naturelle depuis la chambre et la salle de bains. Le choix de panneaux en verre clair et verre armé permet de préserver à la fois la clarté et l’intimité. Conception et réalisation, rebecca Benichou, architecte DPLG, Batiik Studio. Compter 10 000 €.

dressing en médium qui occupe les deux pans de mur disponibles. Dessiné en biais, il joue avec les pentes de la toiture et évite de saturer l’espace. une niche qui fait office de chevet a été créée dans l’angle, là où est installé un lit rond, idéal dans cette configuration. Conception et réalisation, rachel marcus, architecte DPLG, maéma architectes. Compter 3 000 €.


© Alexandre Réty

un DressinG en queLques CLiCs dessiner son dressing sur mesure en ligne, c’est possible sur mobibam.com, un site doté d’un configurateur particulièrement intuitif. Pour débuter, choisissez entre des portes battantes ou coulissantes, puis entrez les dimensions et la finition souhaitée. le nombre de portes s’ajuste automatiquement. ensuite, configurez l’intérieur du meuble et sélectionnez les accessoires : étagères, tiroirs et penderies. Reste à trouver la couleur des portes : blanche, graphite miroir ou imitation bois. la bonne surprise : une fabrication made in France et deux niveaux de service : à monter soi-même ou clé en main. www.mobibam.com

155


DR

DOSSIER dressings

156

Une pièce indépendante

Open space

tendance, l’aménagement d’une suite parentale sous les toits permet de gagner des mètres carrés tout en disposant d’un espace indépendant. seul hic, cette configuration atypique est parfois complexe à agencer, surtout si l’on souhaite y intégrer une salle de bains ou un dressing. Dans cette suite aux dimensions confortables, le parti pris a été de créer une pièce annexe pour le

Deux questions sont à prendre en compte lorsque l’on souhaite disposer d’un dressing ouvert sur la chambre : comment offrir une parfaite cohérence avec la décoration de la pièce et comment garder les vêtements à portée de main tout en dissimulant certains éléments plus intimes, comme la lingerie, par exemple. Conçue pour que chacun puisse disposer de ses

dressing. L’espace est fermé par des portes coulissantes en bois, coordonnées à la teinte des poutres pour une harmonie parfaite. L’intérieur, immaculé, est équipé d’une tringle et d’étagères. Le tout est éclairé grâce à un conduit de lumière naturelle installé entre le toit et le faux plafond. réalisation avec conduit de lumière « sun tunnel », Velux. Prix sur demande.

propres étagères, cette réalisation est composée de deux meubles de 2 mètres de long, associés à un retour d’1 mètre. Le décor en chêne fait écho au parement mural de la chambre et assure une belle harmonie. quant aux tiroirs blancs, ils permettent de ranger les accessoires et la lingerie. modèle sur mesure, à partir de 6 742 € (hors pose et livraison), archea.


DR

L’authenticité du bois, conjuguée aux éléments de décor gris, confère une élégance intemporelle à la pièce.

157


DR

DOSSIER dressings

Sur des roulettes Difficile d’imaginer que cette maison d’architecte était autrefois un squat laissé à l’abandon. ici, tout est neuf, excepté un pan de mur en brique rouge, vestige du passé qui a pu être conservé. Autre particularité de cet espace atypique, sa configuration. La bâtisse n’est pas divisée en pièces mais en espaces modulaires, chacun avec son code couleur. L’architecture intérieure fait ainsi la

158

part belle aux structures amovibles et mobiles, à l’instar de cette armoire-dressing en mDF peint en vert, en accord avec le coloris de la tablette installée au-dessus du lit. Cette structure nomade sur roulettes permet de cloisonner à l’envi l’espace volontairement dépourvu de portes. Conception et réalisation, agence lalm. Compter 1 500 € le bloc roulant.


DR

Bo”te ˆ malices installer une chambre d’adolescente dans un renfoncement : c’est le pari réussi de cette réalisation signée par un cabinet d’architecture russe. L’idée : remplacer les meubles qui encombraient l’espace – armoire, bibliothèque, commode et lit – par une boîte multifonction. Compacte, la structure en contreplaqué de bouleau comprend une zone de couchage, mais aussi des étagères,

des niches, des placards, des tiroirs et une penderie coulissante XXL. Pensée comme un cocon douillet, la boîte est habillée d’une peinture brillante vert d’eau qui reflète la lumière le soir venu. Derrière le lit, un panneau coulissant fait office de tableau noir, de miroir ou d’écran pour le projecteur selon la surface choisie. réalisation, inT2 architecture. Compter 3 000 €.

159


DR

DOSSIER dressings

La combinaison de matières raffinées apporte style, rythme et légèreté.

160

GŽomŽtrie variable Haut de gamme et raffinée, cette réalisation se présente sous la forme d’un système d’armoires polyvalentes, mixant laque grise brillante et placage noyer véritable. malgré ses dimensions imposantes (H 2,12 x L 6,50 m), ce dressing d’angle parvient à conserver une certaine légèreté. son secret ? Des façades aux angles biseautés, associées à une console fixée

à mi-hauteur du mur, comme en lévitation au-dessus du sol. L’astuce architecturale à retenir : la hauteur des meubles qui s’arrête volontairement avant le plafond afin d’éviter l’effet bloc. Armoires « multi Forma ii » et console « multi Varis », à partir de 9 460 € l’ensemble (pose et livraison comprises), Hülsta chez maison noel.


DR

Double jeu Conçu pour un jeune couple vivant sous les toits de Paris, cet ensemble, composé d’un dressing et d’une bibliothèque coordonnée, répond à deux fonctions distinctes dans cette chambre qui fait également office de bureau. Côté dressing, vêtements et accessoires sont bien organisés derrière de grandes portes coulissantes en verre laqué taupe, tandis que,

côté bibliothèque, des niches et des tiroirs abritent livres, souvenirs et documents administratifs. Adaptée aux contraintes architecturales, la composition, peu encombrante (L 3,50 m) épouse la pente du toit. rétroéclairée, elle diffuse une douce lumière tamisée à toute heure de la journée. Dressing sur mesure, en chêne mélaminé lasuré gris, à partir de 8 000 €, Quadro.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

161


près de dijon

Campagne

chic & arty

Un couple en quête d’espace a quitté le centre-ville de Dijon pour s’installer dans une maison vigneronne du XIXe siècle. Derrière son apparence classique se cache un intérieur design et lumineux. RepoRtage céline hassen. photos frenchie cristogatin.

162


Après rénovation, la construction, typique de la région, arbore une façade beige rosé percée de portes-fenêtres aux volets blancs. L’ambiance est bucolique sur la terrasse

où il fait bon se détendre aux beaux jours. Table et chaises de jardin, Botanic. Plaid (en guise de nappe), Harmony. Coussin, Zara Home. Applique, Tectona. Cabas, Vanessa Bruno.

163


À l’arrière de la maison, une aire de repos à l’abri des va-et-vient offre un cadre idéal pour accueillir un fauteuil design culte (« Diamond », design Harry Bertoia, Knoll) et une œuvre picturale poétique (La Table aux pivoines, d’Alain Chevrette).

164


près de dijon

1

D

ésireux de se mettre au vert et de gagner de l’espace, Anne et son mari ont été séduits par une demeure vigneronne du début du XIXe siècle, alliant la grâce d’une architecture classique et le charme de la pierre de pays. Des atouts qui compensaient deux défauts majeurs, aux yeux du couple : elle était alors composée de plusieurs petites pièces et manquait cruellement de luminosité. Il fallait donc redessiner les volumes et multiplier les ouvertures sur le jardin. C’est l’agence Vurpas Architectes qui s’est chargée du projet. Grâce à elle, la maison est aujourd’hui un cocon familial

2

contemporain et lumineux. Elle a opté pour la dépose de l’ensemble des murs et n’a conservé que l’escalier, afin de réorganiser les pièces de vie plus librement. Les travaux ont été orchestrés par l’entreprise Trident. Ainsi, le rez-dechaussée abrite la cuisine et le salon-salle à manger, le premier étage est réservé à la suite parentale, et le deuxième étage est dédié aux enfants. « À notre arrivée, nous avons fait appel à un menuisier local pour réaliser la cuisine et la salle de bains. Quelques années plus tard, nous avons simplement changé les façades des meubles afin de redonner à ces pièces une seconde jeunesse », confie Anne.

...

1. sur les murs, le blanc, dans différentes nuances, met en valeur les œuvres d’art, mais aussi le bois des meubles et du parquet. au plafond, l’éclairage est une création simone sisters. peinture, Ressource. table, Maison hand. Chaises, arrivetz. sur le mur du fond, toile de hilary Dymond. sur la cheminée, œuvre de Chantal Fontvieille. sur la table, sculpture

intitulée Fille aux quatre marches, d’agnès Baillon. 2. Ici, le mélange des styles fonctionne à merveille, comme le prouvent les deux tableaux de l’artiste contemporain Robert Combas, fixés au-dessus d’une enfilade des années 1960 signée Charlotte perriand (achetée à la galerie Nathalie Rives). Bronze de sylvie Derely, intitulé L’Élan. Coussin, Lindell & Co.

165


166


près de dijon Composition douce dans le salon, où se mêlent teintes naturelles, lin épais, œuvres abstraites et mobilier design. Relevé par quelques touches de noir, l’ensemble prend une allure sophistiquée. Sur le mur, deux tableaux (visage et petit carré sur fond noir) achetés à la Galerie Nathalie Rives. Les deux autres tableaux sont de Philibert Charin, acquis à la galerie Le Soleil sur la Place. Lampadaire 3 bras, Serge Mouille, et rideaux, chez Maison Hand. Tables basses en marbre noir, chez Scène de Vie (Annecy). Fauteuils « Shell Chair CH07», design Hans J. Wegner, Carl Hansen. Canapé et banquette, Caravane. Tapis « Berbère », design Baxter P., Baxter. Guéridon « Tulipe », design Eero Saarinen, Knoll.

La propriétaire expose les œuvres qu’elle possède comme dans une galerie. Ici, un bronze d’Agnès Baillon, intitulée Fille aux cheveux longs. Sur la cheminée, œuvre de Chantal Fontvieille. Au sol, lampe, Caravane.

... Le décloisonnement a permis de faire entrer abondamment la lumière dans la maison. Celle-ci est renforcée par les couleurs naturelles qui habillent les murs (blanc, taupe, beige, gris), créant ainsi une atmosphère douce et apaisante, propice à mettre en valeur les tableaux et œuvres des propriétaires, passionnés d’art. Cécile Siméone, décoratrice et fondatrice de l’enseigne lyonnaise Simone Sisters, est intervenue sur la cuisine. Elle a réchauffé l’espace en ajoutant un plafond et un placard très originaux, réalisés en bois de pin thermoformé, provenant de la Clusaz et utilisé pour l’intérieur des chalets de montagne. Au sol, le parquet mêle bois neuf et lames de récupération. L’association crée l’illusion d’un revêtement ancien qui a toujours été là. À l’étage, la sérénité est également de mise dans les chambres, où la décoration fait la part belle aux textiles colorés et aux objets soigneusement sélectionnés par Anne. Repos et joie de vivre s’apprécient au quotidien dans cette maison moderne et chaleureuse, à des annéeslumière des tracas des centres urbains.

.

167


près de dijon

168


En opposition avec l’ambiance contemporaine, le bois vieilli rappelle l’esprit chalet de montagne.

Conçue par la décoratrice Cécile Siméone (de la boutique lyonnaise Simone Sisters), la cuisine contemporaine est rehaussée par un plafond original en bois de pin thermoformé, provenant de La Cluzaz. Au sol, un revêtement en pierre de Villebois reflète de jolies nuances

de gris. Piano de cuisson et hotte, Lacanche. Table et chaises, chinées. Suspensions en perles de verre, Ochre. Lampadaire, Serge Mouille. Pichet en étain, La Cornue. Casseroles, Mauviel. Torchon, Fragonard. Devant la fenêtre, une sculpture d’Isabelle Healy, intitulée L’EnvolŽe.

169


près de dijon

1 2 1. sobre et peu meublée, la chambre se pare de couleurs douces. elle contraste avec la salle de bains attenante, laissée dans son jus et simplement repeinte dans un noir profond. au sol, le parquet d’origine de celle-ci a été peint à la main. tête de lit, Caravane. Lampes de chevet, Lampe gras chez Maison hand. Coussins, Caravane. Linge de lit, Zara home. photo de William Klein.

2. Branche de lilas, toile romantique chinée aux puces, robinetterie à l’ancienne (Margot), plan de toilette habillé de marbre… La salle de bains diffuse un doux parfum rétro. Vasque, Duravit. au mur, étoile en fer patiné, trouvée chez simone sisters. Dessin de patrice giorda.

CARNET D’ADRESSES PAGE 197 Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

170


PROGRAMME ET INSCRIPTION SUR

LeMonde.fr/festival

Opéra Bastille - Palais Garnier Théâtre des Bouffes du Nord Cinéma Gaumont Opéra


DOSSIER

jouez l’effet

marbre Associée au luxe et souvent taxée de froideur, cette belle pierre ne laisse personne de… marbre ! Elle effectue un véritable retour en force et pas seulement dans les palaces. La  bonne nouvelle, c’est que l’on peut désormais s’offrir l’illusion du marbre sans se ruiner, grâce aux innovations des imitations.

Dossier maud pilat detto BraÏda.

172


Dans ce salon aux dimensions spectaculaires, le sol en marbre vient magnifier l’architecture en plein cintre de la baie vitrée. Le carrelage s’expose en grands carreaux hexagonaux et en quatre coloris, réfléchissant abondamment la lumière. Les idées à retenir : suivre l’adage « less is more » – ne pas encombrer le salon pour laisser au sol le premier rôle –, associer les tonalités à l’environnement proche, comme ici avec le vert de la façade en vis-à-vis, et utiliser la réflexion naturelle du marbre pour accentuer la luminosité. « Flaminia Foresta », en marbre Nero Marquinia, Verde Imperiale, Bianco Carrara et Grigio Bardiglio, à partir de 1 185 € le m2, Bisazza.

© Gianni Franchellucci / Bisazza

Chic à l’italienne

173


DOSSIER effet marbre

Camaïeu de bleu-gris 1. C’est grâce à ces carreaux hexagonaux aux tons bleus et gris veloutés que le marbre s’installe sur les murs de ce salon. Comme aucun n’est semblable aux autres du fait des veines de la pierre, un décor assez graphique prend vie. Mate et subtile, loin de dégager de la froideur, cette fresque tout en nuances et en douceur prend possession des lieux. Associé à une paroi peinte dans une tonalité un peu plus soutenue, ce carrelage fait presque office de papier peint panoramique, la matière en plus. « Amsterdam Hexagon White », en marbre, 19 x 19 cm, 253 € le m2, porcelanosa.

Délicats chevrons

Mosaïque graphique

DR

2. Le marbre revisite ses classiques ! on l’attendait plutôt sur le sol, mais c’est au mur que l’on retrouve ce carrelage constitué de petites lames disposées en chevrons, motif qui opère un grand retour sur le devant de la scène déco. Détail luxueux dans cette cuisine, avec ses tons blanc laiteux aux légers nuages gris clair, ce marbre apporte à la pièce une touche de fraîcheur et de délicatesse. « east Haven », à partir de 140 € le m2, Claybrook.

2

3. Dans cette salle de bains au tempérament classique, c’est le sol qui apporte dynamisme et rythme. se mariant parfaitement au bois foncé du meuble et au chrome des pieds de la console à double vasque, le marbre se prête au jeu de la mosaïque, à la façon d’un parquet marqueté, et multiplie les nuances sur de petits carreaux hexagonaux dans un lacis d’entrelacs. Cette collection de sols en mosaïque, tous taillés à la main de manière artisanale, propose 17 variations de motifs dans 5 sortes de marbres pour un résultat toujours graphique. Coll. elite, à partir de 1 320 € le m2, devon & devon.

174

DR

CoMMent en prenDre soin une seule règle pour entretenir le marbre : utiliser des produits naturels. poreux, il absorbe toutes les substances et peut être endommagé assez rapidement, notamment par les produits anticalcaires car le marbre est une pierre calcaire ! pour le sol, un balai en microfibre humidifié suffira. pour les plans de travail, le savon noir, la glycérine, le bicarbonate et les cristaux de soude (sur les taches) seront vos meilleurs alliés. au fil du temps, votre marbre va se patiner et se protéger tout seul contre les salissures.

1


DR

3

175


DOSSIER effet marbre

Entrelacs végétaux

DR

Pour mettre en valeur les lignes pures de cette baignoire îlot, le marbre se déroule comme un tapis. Son noir profond (Black Marquinha) et ses filigranes marquetés (Crema Marfil) figurent des motifs floraux et féminins qui adoucissent le classicisme de la baignoire gris clair et du carrelage mural métro immaculé. Une démonstration magistrale de l’art de faire du sol le point de mire de la décoration. « Prestige », en marbre marqueté, 60 x 60 cm, 323 € le m2, devon & devon.

176


En majesté

© Félix Forest / Studio FF / Handelsmann + Khaw

L’imposant îlot en marbre Paonazzetto de Calacatta est la pièce maîtresse de cette vaste cuisine. Sa particularité ? Un blanc pur marqué de veines très foncées qui dessinent un paysage coloré et minéral, et s’accordent à merveille au bois des meubles, des poutres et du parquet formant comme un écrin. Trônant au beau milieu de la pièce, cet îlot majestueux fait la déco à lui tout seul. Prix sur demande, Handelsmann + Khaw.

177


DOSSIER effet marbre

DR

1

178


Mur minéral 1. Quand l’effet marbre grimpe au mur, il apporte une touche de mystère et de profondeur. or, il s’agit ici de grès cérame et la nouveauté, c’est la grande largeur de la dalle (160 x 320 cm) qui permet de couvrir rapidement une surface avec un minimum de joints. son gris chic tout en nuances est réchauffé et sublimé par le laiton de l’applique. Les lattes horizontales de la porte persienne s’opposent avec subtilité aux veinures verticales des dalles murales, dynamisant cette chambre à coucher tout en la modernisant. « Grande Marble Look », en grès cérame, existe en 13 coloris, 3 finitions, 4 dimensions, à partir de 108 € le m2, marazzi.

2

DR

Chocolat show

3

2. remarquable par sa couleur gourmande, cet îlot paraît aussi chaleureux que du bois, balayant au passage la froideur réputée de la pierre. Élégamment moucheté et strié de veines claires, ce matériau a toute l’apparence du marbre, pourtant il n’en est rien ! il s’agit de « silestone eternal », composite de quartz et de résine. Cela donne des façades et un plan de travail ultra-résistants, insensibles aux chocs et aux rayures, très faciles d’entretien et dans des dimensions sur mesure, même en grandes largeurs. Un substitut du marbre efficace et très abouti, qui ne cède rien sur le plan de l’esthétique. « silestone eternal », nouveau coloris emperador, à partir de 496 € le mètre linéaire, Silestone by Cosentino.

Marbre is the new black

DR

3. non, l’effet marbre n’est pas réservé aux intérieurs « grand genre » ! Grâce à ce sol noir brillant parfaitement veiné, qui est en réalité du grès cérame émaillé teinté dans la masse, l’imitation est parfaite. twisté par des chaises dépareillées, relevé par des touches de couleur menthe, il devient un véritable écrin pour la décoration. Avec son prix très abordable, son entretien simple et sans contrainte, ce matériau est la preuve que l’on peut apporter style et panache dans sa maison sans se ruiner ! « rimini », en grès cérame, 60 x 60 cm, 39,95 € le m2, leroy merlin.

179


Luxueuse simplicité la cuisine d’une touche de luxe. Ultime signe d’élégance, la robinetterie version gold finalise l’ensemble avec classe. Associer aux fonctions de la préparation du repas ou du nettoyage de la vaisselle le matériau le plus chic, voilà qui en dit long sur l’amour que les Scott portent à la cuisine ! Conception, Scott & Scott architects.

DR

Au Canada, les architectes David et Susan Scott ont revalorisé les codes de la cabane. Dans une cuisine sans façon, avec son plafond et ses meubles en bois clair, un bloc de marbre de 800 kg assure les fonctions d’évier et de plan de travail. Issue de la carrière d’Hisnet Inlet, sur l’île de Vancouver, cette pépite a été sculptée d’un seul tenant et magnifie

180


effet marbre DOSSIER

Total look Lorsque la célèbre architecte d’intérieur parisienne Laura Gonzalez imagine une salle de bains, elle fonce vers sa matière de prédilection ! Digne d’un décor onirique, ce marbre de Calacatta court du sol au plafond, constitue les meubles vasques et habille même la baignoire. Ce décor totalement minéral aurait

pu être monotone mais, au contraire, grâce aux importantes et dynamiques zébrures de la pierre, il anime l’espace avec fougue. On obtient un effet « boîte à trésors précieuse » qui confère à cette salle de bains de petites dimensions une intimité apaisante. Prix sur devis. Conception, laura Gonzalez, pravda arkitect.

Tous les prix sont donnés à titre indicatif.

Carnet d’adresses page 197 DR

Rejoignez-nous sur

www.facebook.com/artetdeco

181


découvrir

Nice Nouvelle vague

Jeune et branchée, la capitale de la Riviera ? Mais oui ! Fini le temps où elle somnolait dans son décor de carte postale. La belle Azuréenne s’est réveillée, portée et transformée par de multiples rénovations, une bouillonnante créativité artistique et une nouvelle génération, bien décidée à réinventer l’art de vivre au soleil. RepoRtage Guylaine idoux. photos Édith andrÉotta.

182


Conçue dès les années 1830 comme un trait d’union entre le Vieux-Nice et les « nouveaux » quartiers des aristocrates hivernants, la place Masséna a été redessinée et modernisée pour le passage du tramway, sans perdre son âme.

183


découvrir nice

Coup de jeune sur la vieille ville Riche de son passé italien, de ses ruelles et palais baroques, le centre historique s’offre une véritable cure de jouvence.

L

ongtemps boudé, le Vieux-Nice connaît un nouvel âge d’or et c’est son authenticité qui attire toute une jeune génération. Les gourmands ont été les premiers à comprendre qu’une petite révolution avait lieu dans ce quartier historique : au tournant des années 2010, de petites perles bistronomiques se sont mises à fleurir dans les ruelles, vite rejointes par de ravissantes boutiques… Adieu stationnement anarchique, bars louches, venelles plus ou moins propres… Manucurées, piétonnisées, ces dernières, tellement étroites que le soleil ne s’y faufile qu’au zénith, revivent. Les façades, repeintes, offrent un patchwork jaune vanille et rouge framboise ponctué des notes vert pistache des persiennes, comme autant de parfums de glaces – que l’on trouve à tous les coins de rue et qui racontent aussi bien qu’un manuel d’histoire l’héritage italien de la ville. Possession du comté de Savoie puis du royaume de PiémontSardaigne, la cité ne devint française qu’en 1860. Une mémoire toujours blottie au creux de ses ruelles médiévales, comme celle de son âge d’or, ce XVIIe siècle nourri du commerce maritime avec la Ligurie et la Provence, qui a permis d’édifier les riches palais et les églises baroques où se pressent les visiteurs. Le quartier est à nouveau tellement prisé que de nombreux appartements sont rénovés pour devenir des locations de tourisme, au grand dam des Niçois qui ont vu les prix de l’immobilier s’envoler. C’est sûr, le Vieux-Nice aiguise les appétits.

.

1. Excellente petite table, Chez Palmyre a été l’une des premières à parier sur l’attrait des ruelles et la cuisine « nissarde ». 2. Bijou de l’architecture baroque génoise, le palais Lascaris et ses somptueux appartements du XVIIe siècle abritent un musée des instruments anciens. 3. La nouvelle génération n’a pas chassé les tables traditionnelles, telle Chez Thérésa, où l’on déguste la « socca », fameuse galette de farine de pois chiches. 4. Régal des esthètes, le Vieux-Nice est aussi un spot déco qui recèle de jolies adresses comme Cabane. 5. Doté d’une adorable mini-terrasse, le restaurant-salon de thé Marinette mitonne une savoureuse cuisine familiale, dont « l’Indémoulable », un incroyable moelleux au chocolat ! 6. Un parfum de dolce vita flotte sur le cours Saleya… On y prend un verre en terrasse, un œil sur l’animation du marché, l’autre sur la façade de l’église de la Miséricorde. 7. Gros succès pour la jeune boutique Trésors Publics : ses deux propriétaires courent les régions françaises pour dénicher des produits 100 % hexagonaux, au doux parfum de nostalgie.

184

1

2


3

Porte d’entrée du Vieux-Nice, la place Garibaldi a été redessinée pour accueillir le tramway. Elle a aussi retrouvé ses couleurs du XVIIIe siècle, réussissant le difficile équilibre entre modernisation et préservation.

4

5 6

7

185


dĂŠcouvrir nice

1

2

3

4

186


Le port Lympia prend son envol Au bout de la promenade des Anglais, ce quartier arrive comme une surprise, un QG bobo o• il fait bon vivre.

P

Barques traditionnelles des pêcheurs niçois, les « pointus » n’ont pas disparu en même temps que la profession : il en reste environ 80 amarrés dans le port, soigneusement bichonnés par leurs propriétaires.

eu de gens savent que Nice possède le premier port cimentier de France. Est-ce cette réalité industrielle – pourtant discrète – qui a préservé le quartier des appétits immobiliers, alors qu’il se trouve à quelques centaines de mètres de la promenade des Anglais ? Longue à venir, la métamorphose de ce port créé au XVIIIe siècle sur une zone marécageuse est achevée, portée en grande partie par la jeune génération, heureuse de profiter de loyers modérés dans un décor magnifique, petites barques de pêcheurs d’un côté, vue sur la Méditerranée de l’autre, et en toile de fond, la silhouette façon temple antique de l’église néoclassique Notre-Dame-du-Port. Le ballet des ferries, des yachts de luxe et de quelques cargos se profile au loin ; les silhouettes ébouriffées des palmiers se découpent comme des tableaux sur les façades ocre des immeubles cossus, troués d’arcades, qui rappellent l’Italie toute proche… Tout autour, des quais à la place du Pin, en passant par la rue Bonaparte, les nouvelles adresses se sont épanouies sous le soleil : boutiques de créateurs, de néo-artisans, petits restaurants, agréables cafés et bars branchés composent la panoplie bobo par excellence. Ici, les touristes sont également moins nombreux que dans d’autres parties de Nice, ce qui, dans une ville aussi fréquentée, peut apparaître comme un atout pour ses habitants. Autre bonne nouvelle : l’extension du tramway, qui, d’ici à fin 2019, reliera le quartier au reste de la ville. Le port est sur de bons rails.

.

6 7

5

1. Emblématique du renouveau, la place du Pin concentre les adresses branchées et les terrasses où l’on peut boire un verre, de jour comme de nuit. 2. Comme David Mournard, ébéniste-restaurateur à l’Atelier Bonaparte, de jeunes artisans ont pris la suite de leurs aînés ; à l’arrière de l’atelier se cache un jardin où Napoléon serait venu se reposer ! 3. Place à l’innovation avec Joya Lifestore, boutique déco qui fait restaurant éphémère, propose des ateliers créatifs et loue des espaces de coworking. 4. Sur l’esplanade de Rabau Capeù, le fameux hashtag tricolore en métal, en réaction à l’attentat du 14 juillet 2016. 5. Trait d’union entre le port et la promenade des Anglais, celle du quai Rauba Capeù, autrefois envahie par les voitures, a été brillamment réaménagée en terrasse panoramique. 6. Écrin noir et gâteaux bijoux, la boutique pâtisserie Déli Bo est une précieuse adresse pour les gourmands. 7. Chez O’Quotidien, on achète des produits et légumes bio locaux ou italiens, mais on peut aussi les déguster en bons petits plats.

187


découvrir nice

Des rénovations spectaculaires Du tramway à la coulée verte et aux quartiers réhabilités, le nouveau visage de la ville se dessine au quotidien.

D

ressées comme des points d’exclamation vers le ciel, les grues signalent les nombreux chantiers qui achèvent une spectaculaire mutation initiée au début des années 2000. Depuis, Nice a accouché, entre autres, d’un tramway flambant neuf, de quartiers rénovés et de la spacieuse coulée verte du Paillon, l’un des chantiers qui auront le plus changé son cœur : ce formidable poumon a poussé sur une gare routière qui défigurait la zone entre le Vieux-Nice et le centre moderne. Une promenade verdoyante proposant un voyage végétal à travers les cinq continents y court désormais, sur plus d’un kilomètre, jusqu’à la mer. Cette énergie nouvelle s’est également répandue dans les voies adjacentes, à commencer par la rue Defly, devenue en quelques années un spot déco. D’autres projets sont en cours, dont un très attendu « Covent Garden » à la niçoise, une halle gourmande qui s’installera fin 2018 dans l’ancienne gare du Sud, à trois stations de tramway de la place Masséna, dans le quartier de la Libération. Déjà riche de son marché quotidien, ses cafés en terrasse et ses commerces traditionnels, la « Libé », comme l’appellent les Niçois, est en passe de devenir l’une des nouvelles « places to be ». Lifting également amorcé pour le (vilain) quartier de la (belle) gare Thiers, édifiée en 1870 pour accompagner le tourisme naissant. Quant à l’extension du réseau de tramway, elle reliera, d’ici à septembre 2019, le quartier du port à l’aéroport, situé à 9 km à l’ouest. Vivement !

.

1. En décembre, l’ancienne gare du Sud rouvrira après trois ans de travaux, transformée en halle gourmande avec 22 kiosques de restauration, sur le principe des food trucks. Un nouveau temple des saveurs dans ce quartier de la Libération, réputé pour la qualité de son marché et ses commerces de bouche… tel Cafés Maori (2), épicerie fine et torréfacteur. 3. Près de la coulée verte, la rue Defly compte de belles adresses déco, comme le showroom Zita Vito, de la décoratrice d’intérieur Séverine Pillot. 4. Juste en face, Henri et sa sœur Hortense ont ouvert en 2016 Borgoltz Berthelemy, une « quincaillerie nouvelle » emplie de leurs coups de cœur : petits meubles, luminaires, affiches, vaisselle… 5. Il fait bon flâner sous les arcades de la place Masséna, l’une des premières réhabilitations.

188

Bâtie sur le lit de la rivière du même nom et dessinée par le paysagiste Michel Péna, la coulée verte du Paillon, ponctuée d’un rafraîchissant miroir d’eau, a transfiguré le cœur de Nice.


1

2

3

4

5

189


découvrir nice 1

L’esprit Riviera souffle toujours Flâner sur la promenade des Anglais, rêver devant la baie des Anges… cela fait trois siècles que le charme opère.

3

N

ice se réinvente tout en veillant sur son identité originelle, l’esprit « French Riviera », qui a fait son succès dans le monde entier. Aujourd’hui encore, il s’incarne particulièrement dans la promenade des Anglais : son tracé en demi-lune le long de la baie des Anges, ses palaces Belle Époque, et son nom, bien sûr, sont un hommage aux racines du tourisme niçois, lancé par l’aristocratie britannique, la première à être venue se réchauffer, l’hiver, au soleil de la Côte d’Azur. Trois siècles plus tard, malgré la circulation dense au pied des anciens palaces et le traumatisme de l’attentat du 14 juillet 2016, la « Prom’ » reste une vieille dame pleine d’élégance. Dans les avenues proches, tracées au cordeau au XIXe siècle pour accompagner le développement du tourisme, bien d’autres lieux conservent le souvenir de cette époque enchantée. Fêtes mondaines, écrivains en villégiature (Nietzsche y a en partie écrit Ainsi parlait Zarathoustra) s’établissaient dans des villas plus belles les unes que les autres, enfouies au cœur de jardins luxuriants où s’épanouissent des plantes tropicales acclimatées du monde entier. Consciente du caractère exceptionnel de son histoire, Nice a présenté sa candidature au Patrimoine mondial de l’Unesco dès 2014. Après avoir franchi plusieurs étapes clés, le dossier est en cours d’instruction, les plus optimistes prévoyant une conclusion d’ici à 2020.

.

1. Le musée des Beaux-Arts est une pépite méconnue installée dans un sublime palais édifié à la fin du XIXe siècle pour une princesse ukrainienne. L’on y admire des toiles signées Dufy, Monet, Bonnard ou Van Dongen avant de profiter du joli jardin. 2. Fleuron du groupe Happy Culture, qui a ouvert huit établissements à Nice ces dernières années, The Jay Hotel met en scène un décor inspiré des Années folles, du salon-bar à cocktails aux 38 studios et suites douillettes, toutes avec kitchenette. 3. Incontournable et intemporelle, la promenade des Anglais s’alanguit au bord de la baie des Anges, comme un balcon suspendu sur la Méditerranée. 4. Vaisselle ancienne, gants en dentelle, bijoux Belle Époque… Dans la boutique Au Bonheur des Cocottes, les antiquités ont le parfum d’une élégance délicieusement surannée. 5. Édifiée au XIXe siècle sur la promenade des Anglais pour Victor Masséna, prince d’Essling, la villa Masséna est devenue un musée consacré à l’histoire de Nice et du tourisme sur la Riviera.

190

4

5


2

Icône parmi les palaces qui bordent la promenade des Anglais, le Negresco, édifié en 1912, est plus qu’un hôtel, presque un musée. L’on y dort dans des chambres au charme « à la française », au milieu d’œuvres d’art de la collection privée de la propriétaire, Jeanne Augier.

191


découvrir nice Sous les toiles rayées emblématiques du cours Saleya, la brocante du lundi (de 7 h à 18 h) est un rendez-vous majeur pour les chineurs. En toile de fond, le palais des Rois Sardes, actuelle préfecture.

Un paradis pour les chineurs Attention, pépites ! il fait bon musarder dans les brocantes de la cité azuréenne, qui concentre les bonnes adresses, sous le soleil exactement.

S

urprise : on le sait peu mais Nice est un repaire d’amateurs de brocante. Hypnotisé par les plages, les jardins et les palaces, on en oublierait – presque – que la cité azuréenne est l’une des capitales des antiquités en France. En coulisses, pourtant, les marchands s’affairent, tout comme les acheteurs. Outre plusieurs boutiques dans le centre et près du cours Saleya, il y a ici un « quartier des antiquaires », soit une trentaine de boutiques et de galeries concentrées près du port – rue Catherine-Ségurane, rue Antoine-Gautier, rue Martin-Seytour… Tout près, les officielles « Puces de Nice » déroulent une vingtaine

192

de stands permanents, agréablement installés face aux yachts et pointus amarrés sur le quai Papacino. Autre lieu à ne pas manquer : le Village Ségurane, à deux pas, qui réunit une vingtaine d’adresses dans une vaste arrière-cour sur deux niveaux. Ronronnant, ce village d’antiquaires a retrouvé de l’énergie avec l’arrivée de nouveaux brocanteurs, plus axés sur le design. Les marchands niçois suivent bien sûr les tendances du marché, mais ne s’y limitent pas. Car l’offre accompagne l’histoire de la ville, liée à celle des arts décoratifs pour servir les besoins – et les envies – des nouveaux résidents, arrivés par


1

3

2

4

5

vagues successives. Aux XVIIIe et XIXe siècle, il a ainsi fallu meubler et équiper les palais de l’aristocratie européenne et russe, qui rivalisaient de faste ; puis les villas construites par la bourgeoisie au XIXe siècle, les cabanons des vacanciers, dans le sillage des congés payés au XXe siècle, ou encore les villas d’architectes à partir des années 2000… À chaque période ses fleurons. Une mine pour les marchands, qui se lit dans la variété des étals de la brocante du lundi sur le cours Saleya, incontournable rendez-vous des chineurs venus de toute la région, voire de plus loin : meubles et œuvres d’art de toutes les époques, objets de toutes origines… Des trouvailles à dénicher dans un décor exceptionnel : le palais des Rois Sardes d’un côté, les arcades du cours de l’autre, la vue sur la promenade des Anglais, les palmiers et la Méditerranée. Le rêve.

.

1. Toutes les époques – et tous les prix – se côtoient dans un faux désordre aux Puces de Nice, où une vingtaine de kiosques se déploient en plein air sur l’un des quais du port. 2. Caverne d’Ali Baba du meuble et de l’objet moderne (avec quelques incursions plus classiques), Art du XX se niche dans un ancien garage automobile qui a gardé sa rampe intérieure pour relier les deux niveaux. 3. Le Village Ségurane réunit sous son toit une vingtaine de brocanteurs et abrite même un restaurant où l’on peut déjeuner de plats familiaux au coude-àcoude avec les marchands. 4. Michaël Naumain fait partie de ceux qui ont initié la tendance vintage à Nice. Installée dans la rue Defly, plutôt chic, sa boutique, Monsieur Edmond, fait la part belle à l’art contemporain et aux « objets rares et extraordinaires du XXe siècle ». 5. Dans les ruelles du Vieux-Nice, les fashionistas connaissent bien Caprice et son dressing vintage et chic, surtout 1950-1970 et souvent griffé haute couture. En prime, un petit corner déco en sous-sol.

193


découvrir nice École de Nice, Nouveaux Réalistes, Supports/Surfaces… L’avant-garde niçoise s’expose au Musée d’art moderne et d’art contemporain (Mamac), dans une sorte de château fort d’aujourd’hui conçu par les architectes Yves Bayard et Henri Vidal en 1990.

Une ville d’art avant-gardiste Forte d’une belle tradition artistique, Nice tient à rester une référence pour l’art contemporain en France. et pas seulement avec ses musées.

Q

Ç

uand j’ai compris que chaque matin je reverrais cette lumière, je ne pouvais croire à mon bonheur… » En quelques mots, Henri Matisse dit toute la fascination des artistes pour Nice et la Côte d’Azur, ce creuset artistique qui a attiré des géants du XXe siècle,  Picasso, Léger, Chagall, Renoir… Matisse, lui, s’y installe dès 1917 et y vivra jusqu’à sa mort, en 1954. Quelques années plus tard, le musée qui porte son nom s’installe sur les hauteurs de la cité. La belle histoire aurait pu s’arrêter là, Nice se rendormir sur ses lauriers. Mais le flambeau est vite repris par des trublions nommés Yves Klein, Ben, Claude Viallat, César et Arman, pour les plus connus. De l’après-guerre jusqu’à la fin des années 1970, ils secouent la promenade des Anglais et font de la ville la plus créative de France (avec Paris), jusqu’à faire parler d’eux à New York et Los Angeles. Aujourd’hui encore, l’ébullition se poursuit dans les nombreux ateliers, galeries d’art – même la municipalité a la sienne – et au 109, d’anciens abattoirs transformés en friche artistique dirigée par Cédric Teisseire, lui-même artiste et défenseur de la création contemporaine notamment locale. Hors des institutions, celle-ci s’invite désormais dans la rue : sculptures lumineuses de Jaume Plensa place Masséna, arc et lignes obliques du sculpteur Bernar Venet sur les promenades du Paillon et des Anglais… Ces grands noms de l’art seront rejoints par des installations dans toutes les stations de la nouvelle ligne de tram. Encore une chance pour la ville. Et pour nous.

.

1. Toujours présent sur la scène artistique niçoise, l’artiste Ben a créé sa galerie dans la vieille ville : le Laboratoire X16, dit Au César, pour rappeler que c’était l’ancien atelier du célèbre sculpteur. 2. Le musée Matisse attire des visiteurs du monde entier venus admirer les toiles du père du fauvisme, et ses découpages, dans une somptueuse villa génoise transformée en musée en 1963. 3 et 4. Artiste et directeur de la friche artistique du 109 (initialement « Sang Neuf »), « pôle de cultures contemporaines », Cédric Teisseire est l’un des acteurs du renouveau actuel de l’art contemporain. Pour pallier le manque d’ateliers dans une ville devenue trop chère, les anciens abattoirs ont ainsi été transformés afin d’accueillir expositions, ateliers, mais aussi laboratoires de réflexion et concerts. 5. L’art contemporain descend aussi dans la rue : un arc de Bernar Venet ponctue la promenade du Paillon.

194

1

2


© succession h. Matisse pour les œuvres de l’artiste

3

4

5

retrouvez nos adresses à nice page 197

195


C’EST DANS L’AIR

ACTUALITÉS COMMERCIALES

Bouchara

Marque lifestyle Maison & Homewear, Bouchara propose une large palette de décoration, linge de maison, arts de la table, rideaux et tissus d’ameublement, ainsi que toute une gamme de senteurs, d’accessoires pour la maison et de vêtements d’intérieur. La nouvelle collection poétique Influence Indigo, aux inspirations japonaises, ne vous laissera pas indifférent(e). Vaisselle et linge de table sont travaillés avec simplicité et légèreté pour créer une atmosphère à la fois fraîche et sereine. Les collections sont à découvrir dans l’un des 80 magasins et sur www.bouchara.com

BUROV

Fort du succès de son canapé Beaubourg, dessiné par Pascal Daveluy, Burov étoffe sa collection en présentant un angle méridienne aux proportions généreuses (dim. L 284 x H 84 x P 178 cm ) et aux lignes pures résolument contemporaines. Grâce à son savoirfaire unique, le confort reste incomparable, usant d’un savant mélange de plumes et de mousse moulée afin d’offrir une assise ample et accueillante. L’esprit lounge et l’atmosphère cocooning de l’angle méridienne Beaubourg invitent à venir s’y lover et profiter du moelleux et de la douceur de son accueil XXL. Liste des concessionnaires Burov sur www.burov.com

Bel’M

Bloomon

Apportez de l’élégance et de la couleur à votre intérieur avec les créations Bloomon. Chaque semaine, les stylistes créent un nouveau bouquet, au gré des saisons et des dernières tendances, pour vous enchanter avec des compositions fraîches et originales. Choisissez votre taille de bouquet préférée, puis décidez de votre calendrier de livraison pour recevoir régulièrement des fleurs sur le pas de votre porte, partout en France, selon vos envies et vos besoins. Bloomon travaille directement avec les producteurs afin de vous offrir des fleurs de la plus grande fraîcheur. L’opportunité de vous octroyer une dose quotidienne de bonheur. Bouquet à partir de 24,95 € (prix observé). www.bloomon.fr

196

Fabricant français de portes d’entrée, Bel’M a mis le sens de l’accueil et l’exigence du savoirfaire au cœur de sa démarche. Avec une approche du design à la fois technique et esthétique, la marque crée des portes, marquises et luminaires qui répondent aux enjeux écologiques, sociaux et technologiques actuels. L’enseigne propose des portes aluminium et bois équipées d’une serrure motorisée. Plusieurs modes de commande sont disponibles selon les besoins de chacun : platine d’effleurement, badge, digicode et même son Smartphone. Une solution innovante pour piloter le verrouillage de sa porte d’entrée, même les bras chargés. Avec une porte Bel’M, l’accueil prend une tout autre dimension ! Collection et vidéo à découvrir sur www.belm.fr


C’EST DANS L’AIR

ACTUALITÉS COMMERCIALES

Dutchbone

La marque hollandaise Dutchbone est une signature atypique à fort caractère, au style chic et sophistiqué. Les créations sont le fruit des nombreux voyages de l’équipe de designers aux quatre coins du monde. Ils prônent l’authenticité et s’inspirent des couleurs de la terre. Une touche nomade avec un peu d’aspérité, un mélange d’objets d’artisanat et industriels, chaque meuble possède une âme. L’équipe Dutchbone chérit ses souvenirs comme des trésors, ce qui signifie qu’il y a de merveilleuses histoires derrière chacune de ses collections. www.dutchbone.com

UNI

Toute nouvelle marque française de boissons aux ingrédients 100% naturels, bio, peu caloriques et riches en super-aliments, Uni décline trois références. Chacune allie un thé infusé frais à des thés d’altitude sélectionnés dans des régions montagneuses d’Asie. « White Tea », la référence bien-être, associe le thé blanc à deux puissants antioxydants, la baie de goji et la grenade. « Green Tea », composé de thé vert, de gingembre et de ginseng, est un véritable allié détox, tandis que « Black Tea » avec du thé noir, de la mangue, de la pêche et de l’aloe vera, offre une pause de toute fraîcheur. À partir de 1,95 € la brique de 33cl. Disponible en grande distribution. Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. www.mangerbouger.fr

ABRISUD

Le beau et l’utile réunis… Nouveauté de la gamme Abrisud, cet abri de piscine ultra bas aux lignes sobres et épurées s’intègre à la perfection aux extérieurs d’aujourd’hui. Son revêtement transparent Cristal® (exclusivité brevetée) fait oublier l’abri pour ne garder que la vision de l’eau qu’il protège. Pour l’utilisation, il s’ouvre des deux côtés (à gauche et à droite) par une seule personne. Un système de guidage sans rail au sol offre des plages totalement libérées lorsqu’il est fermé. Et une fois la piscine découverte, il est d’un encombrement réduit et permet un rangement discret en bout de bassin. Plus d’infos sur abrisud.com ou au 05 35 54 37 82.

Glade

Embaumez votre quotidien sans lever le petit doigt avec ce diff diffuuseur à détecteur de mouvement. Doté de capteurs, l’innovant Glade® by Brise® sense & spray™ parfume instantanément la pièce lorsqu’il détecte votre présence. Discret et design, il permet de réduire le gaspillage car il inclut un mode stand-by (pause) qui dure vingt minutes et un bouton booster pour vous permettre de parfumer la pièce à tout moment. D e n o m b re u x p a r f u m s Glade® de grande qualité sont disponibles. Plus d’infos sur www.glade.com/fr

198


Joseph Joseph, www.josephjoseph.com/fr-fr/ Joya Lifestore, 04 22 13 26 50 et http://joyalifestore.com Kann Design, 09 53 40 86 98 et www.kanndesign.com Kartell, www.kartell.com/fr

Little Greene, www.littlegreene.fr Living and Co., www.livingandcompany.com Lodge, www.lodge-boutique.fr Love Creative People, www.lovecreativepeople.com Lukas, voir Lefranc Bourgeois ou http://www.lukas.eu

Kave Home, www.kavehome.fr

Made in Design, 0 825 622 628 et www.madeindesign.com

Kenwood, www.kenwood.fr

Made.com, www.made.com

KitchenAid, www.kitchenaid.fr

Maéma Architectes, www.maema-archi.com

Knoll, www.knoll-int.com L’Atelier d’Exercices, 01 44 07 87 85 et www.atelierdexercices.com L’Atelier d’Ici, 02 98 45 68 06 et www.atelierdici.com L’Atelier du Vin, 03 44 07 07 11 et www.atelierduvin.com La Boutique de Francine, 06 20 60 26 04 et www.laboutiquedefrancine.fr La Cornue, 01 34 48 36 36 et http://lacornue.com La Mule, 05 57 17 52 44 et www.lamule.com

Maison de Vacances, www.maisondevacances.com Maison Hand, 04 78 37 05 92 et www.maison-hand.com Maison Noel, 01 46 28 71 07 et http://maisonnoelparis.com Maison Sarah Lavoine, www.maisonsarahlavoine.com Maisons du Monde, www.maisonsdumonde.com Marazzi, www.marazzi.fr Marché aux Puces de Marseille, www.centre commerciallespuces.com

La Redoute Intérieurs, 0 892 350 350 et www.laredoute.fr

Margot, www.margot.fr

Lacanche, www.lacanche.fr

Mathy by Bols, 0032 60 31 30 30 (Belgique) et www.mathy-by-bols.be

Lapalma, voir Made in Design ou www.lapalma.it

Marinette, 04 93 88 29 52.

Laura Gonzalez, Pravda Arkitect, 01 42 78 05 94 et www.lauragonzalez.fr

Matthieu Charpentier, voir Couleurs & Co.

Laurent Mayoud et Nils Degrémond, voir Playtime Agence d’Architecture.

Maxi Bois Construction, 05 40 50 47 43.

Le Cèdre Rouge, 01 75 43 09 51 et www.lecedrerouge.com Le Creuset, www.lecreuset.fr Le Monde Sauvage, 01 40 26 85 06 et www.lemondesauvage.com Le Scanff Laurent, www.dallagebeton-lescanff-29.fr Lefranc Bourgeois, www.lefrancbourgeois.com Leroy Merlin, www.leroymerlin.fr Les Jardins Bartherotte, www.lescabanes.com Les Jolies Choses, www.lesjolieschoses-boutique.fr Lexington, www.lexingtoncompany.com Librairie Flammarion du Centre Pompidou, 01 44 78 43 22. Lightonline, www.lightonline.fr Ligne Roset, www.ligne-roset.com/fr Lindell & Co, 01 43 57 43 42 et http://lindellandco.com Linge Particulier, 09 72 45 82 09 et www.lingeparticulier.com

CARNET DÕADRESSES

Joseph Bartherotte, voir Les Jardins Bartherotte.

Mauviel 1830, www.mauviel.com

Menuiserie Le Gall, 02 98 04 31 02 et www.menuiserie-legall.com Mériguet-Carrère, 01 58 90 15 75 et www.meriguet-carrere.fr Mi Casa, www.expatree.com/ boutique/micasa Miliboo, www.miliboo.com Mini Labo, www.minilabo.fr Mizensir, www.mizensir.com Mobalpa, www.mobalpa.fr Mon Design., 09 81 41 37 08 et www.mondesign.com Monograph, voir Love Creative People. Monsieur Edmond, 09 50 15 18 11. Morris & Co, 01 40 41 17 70 et www.stylelibrary.com Murs & Merveilles, 06 76 78 82 22 et http://mursetmerveilles.fr Muskhane, www.muskhane.fr Nathalie Rives, 04 78 38 15 88 et www.nathalierives.com Nedgis, www.nedgis.com Neff, www.neffelectromenager.com SUITE PAGE 201

199


Recevez chez vous 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret Cedex. Tél. : 01 41 34 60 00.

1 an-9 numéros

Directrice de la rédaction Sylvie de Chirée Rédactrice en chef Clémence Blanchard Rédactrice en chef adjointe Nathalie Soubiran Directeur artistique Jean-Philippe Roussilhe Rédacteurs graphistes Catherine Chaussat et Philippe Langlais Secrétaires de rédaction Dominique Salles et Emmanuelle Schoeser Conseillère style Karine Villame Assistante de la rédaction, archives photos - Service lecteurs Sandrine Bellini, tél. : 01 41 34 67 38 et artdeco@lagardere-active.com Ont collaboré à ce numéro : Amandine Berthon, Isabelle Chabeur, Céline de Almeida, Pascale de la Cochetière, Sophie Giagnoni, Céline Hassen, Stéphanie Huré, Guylaine Idoux, Françoise Lefébure, Marie-Maud Levron, Maud Pilat Detto Braïda, Anne Prud’homme-Béné, Anne Roussilhe, Pascale Thuillant, Anne Valéry, Karine Villame

2 ans-18 numéros

35 € 66 €

au lieu de 41,40€* au lieu de 82,80€* soit 1 numéro gratuit

Art & Décoration (9 numéros par an) est édité par Hachette Filipacchi Associés, SNC Locataire-gérant au capital de 78 300 €. RCS Nanterre 324.286.319. Siège social : 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret cedex. Associés : Hachette Filipacchi Presse S.A., Lagardère Active S.A.S.

soit 3 numéros gratuits

Gérante et directrice de la publication Constance Benqué Directrice générale déléguée d’édition Anne-Marie Labiny Directrice de la communication et promotion Stéphanie Videau-Aphatie, tél. : 01 41 34 61 80 Responsable de la promotion Charlotte Porquet, tél. : 01 41 34 82 96 Diffusion Directeur : Pascal Mouilley Responsable titre : Katia Parent, tél. : 01 41 34 85 10 Marketing direct Directrice : Sandrine Mascle Chef de produit : Nathanaëlle Moisan Chef de fabrication Alain Bonis Impression : Imprimeries Hélio-Charleroi, avenue de Spirou, 23/A, 6220 Fleurus (Belgique), et Imaye Graphic, zone industrielle des Touches, 96, bd Henri-Becquerel, 53000 Laval Photogravure : Compos Juliot Dépôt légal : 3e trimestre 2018 Printed in France 2018 C.P.P.A.P. n° 0120 K 79349 - N° ISSN : 0004-3168 Distribution : Presstalis © HFA 2018 Hachette Filipacchi Associés est une filiale de Lagardère Active SAS Président du directoire : Denis Olivennes PUBLICITÉ Lagardère Publicité, 10, rue Thierry-Le-Luron, 92300 Levallois-Perret Directrice générale déléguée Caroline Pois Directeur commercial Patrick Robin Directrice de la publicité Jennifer Imbert, tél. : 01 41 34 96 80 Directrice de clientèle Stéphanie Van Troeyen, tél. : 01 41 34 92 05 Assistante de publicité Céline Dubost, tél. : 01 41 34 96 84 PUBLICITÉ RÉGIOnALe Lagardère Métropoles, tél. : 01 74 85 85 85 Directrice générale adjointe Amélie Pouradier Duteil Région Île-de-France Média Marketing - Nathalie Marié, tél. : 01 41 38 86 11 Région Grand Ouest Christal - Cécile Rohou, tél. : 02 99 68 77 46 Région Méditerranée • Lagardère Métropoles (05, 13, 83, 84), tél. : 04 91 21 48 48 • Christiane Gold-Megliarini (01, 06, 20, Monaco), tél. : 04 93 81 16 57 • Cathy Hanriot (11, 30, 34, 66), tél. : 06 84 51 44 11 Région nord Lagardère Métropoles, tél. : 03 20 31 71 00 Région normandie Lagardère Métropoles, tél. : 06 19 58 41 09 Région Rhône-Alpes/Auvergne Lagardère Métropoles, tél. : 04 72 40 44 48 Région Sud-Ouest • Adéo Média - Julie Garcia (09, 12, 19, 31, 32, 46, 65, 81, 82, 87), tél. : 06 83 61 89 35 • MD Régie - Philippe Deleporte (16, 17, 24, 33, 40, 47, 64), tél. : 05 40 01 33 21 Belgique Philippe De Jonghe - Éditions Ventures, chaussée de Louvain, 431 D, Lasne 1380. Tél. : 00 32 2 379 29 90. Fax : 00 32 2 379 29 99 Suisse Zürichsee Werbe AG, Fachmedien, Laubisrütistrasse 44, CH-8712 Stäfa. Tél. : 0044 928 56 11 et info@fachmedien.ch PUBLICITÉ InTeRnATIOnALe Lagardère Global Advertising, tél. : 01 41 34 90 69 Directrice générale Stéphanie Delattre

Étranger : pour les pays non mentionnés ci-dessous, consultez-nous au (33-1) 75 33 70 31. Pour les pays suivants, contactez les services Abonnements correspondants. Belgique : Partner Press, rue de la Petite-Île, 1, 1070 Bruxelles. Tél. : (32) 02/556 41 40. Fax : (32) 02/525 18 26. www.partnerpress.be • Canada : Express Mag, 8155, rue Larrey, Anjou, Québec, H1J 2L5. • États-Unis : Express Mag, PO Box 2769, Plattsburgh, N.Y., USA 12901-0239. • Espagne : Comercial Atheneum, Sant Boi de Llobregat, Apartado de Correos 1148, Barcelona. • Italie : A. Pieroni 28, Viale Vittorio Veneto - 20124 Milan. • Liban : Messageries du Moyen-Orient Saifi, rue Nahr Ibrahim - Beyrouth. • Suisse : Dynapresse, 38, avenue Vibert, 1227 Carouge. Tél. : 022 308 08 08.

Bulletin d’abonnement Offre réservée à nos nouveaux abonnés

oui,

je m’abonne à Art & Décoration q Mme q Mlle q Mr

q Pour 1 an (9 numéros) 35 € au lieu de 41,40 €, soit 1 numéro gratuit (Pays étrangers, voir ci-dessus)

Nom :

q Pour 2 ans (18 numéros) 66 € au lieu de 82,80 €, soit 3 numéros gratuits

AR586

Abonnez-vous sur www.art-decorationabo.com ou renvoyez ce bulletin accompagné de votre règlement à : Art & Décoration, CS 50002, 59718 Lille cedex 09.

Prénom :

N°/ Voie :

Code postal :

Ville :

Pays :

Relation abonnés et anciens numéros Gérez vos abonnements, abonnez-vous ou posez-nous vos questions : Par Internet abonnementsartdecoration@cba.fr Par téléphone 01 75 33 70 31 (France) et 00 33 01 75 33 70 31 (étranger) Par courrier Art & Décoration Abonnements, CS 50002, 59718 Lille cedex 09 Anciens numéros 01 75 33 70 31

N° Téléphone : Je laisse mon adresse email pour recevoir toutes les informations liées à mon abonnement Email :

Abonnement : 9 numéros, 35 € La rédaction décline toute responsabilité vis-à-vis des documents remis. Les citations de marque sont données à titre d’information sans but publicitaire. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, des textes et illustrations, est strictement interdite.

q Je souhaite être informé(e) des offres commerciales de Art & Décoration q Je souhaite être informé(e) des offres commerciales des partenaires de Art & Décoration q Chèque bancaire ou postal à l’ordre de Art & Décoration

Expire fin :

Date et signature obligatoires

N¡ M

M

A

A

*Prix de vente au numéro. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ le 1er numéro de votre magazine. Si vous n’êtes pas satisfait, nous vous remboursons immédiatement les numéros restants à servir. Informatique et libertés : le droit d’accès et de rectification des données concernant les abonnés peut s’exercer auprès du service Abonnements. Sauf opposition formulée par écrit, les données peuvent être communiquées à des organismes extérieurs. Hachette Filipacchi Associés - 149, rue Anatole-France, 92534 Levallois-Perret Cedex - RCS Nanterre B 324 286 319.

ReCTIFICATIOn DR

q

Dans le cahier Ile-de-France du n° 532 (daté mai-juin 2018), page 11, nous avons omis de créditer les images des œuvres de Silver Sentimenti. L’auteur de ces images est Gaëtane Girard à qui nous adressons toutes nos excuses pour cet oubli.


650 - Une idée sur le toit

Sculpter la lumière 1935 : Jean Perzel invente les dalles de verre incrustées de lumière. Ainsi débute la légende… Venez nous voir au show room : 3 rue de la Cité Universitaire, 75014 Paris, tél. 01 45 88 77 24 ou découvrez la collection sur www.perzel.fr/legende

.


CHANEL.COM

COCO CRUSH BAGUES ET BRACELETS DIAMANTS, OR BLANC ET OR JAUNE

Profile for elmas679

Cxzsdfghbvhh  

Cxzsdfghbvhh  

Profile for elmas679
Advertisement