Page 1


PRÉFACE LA TRADUCTION PAROLE DE VIE LA BIBLE L’Alliance biblique universelle croit que tout être humain a le droit de recevoir la Parole de Dieu. Ceux qui ont rédigé les évangiles ont choisi d’écrire de façon très simple. La Bible « Parole de Vie » essaie de suivre leur exemple. Les traducteurs espèrent qu’à travers ces mots de tous les jours, chacun pourra entendre la Parole de Dieu. Elle donne la vie.

LA TRADUCTION PAROLE DE VIE La Bible « Parole de Vie  », en français fondamental, est une véritable traduction, faite à partir des textes originaux. Pour l’Ancien Testament  : Biblia Hebraica Stuttgartensia, © 1967, 1977, Deutsche Bibelgesellschaft, Stuttgart. Pour le Nouveau Testament : The Greek New Testament, 4e édition, © 1966, 1993, Deutsche Bibelgesellschaft, Stuttgart.

L’ÉQUIPE ÉDITORIALE Des spécialistes catholiques, protestants et évangéliques ont vérifié et approuvé la Bible « Parole de Vie ».

C’EST L’ESPRIT SAINT QUI DONNE LA VIE, L’HOMME TOUT SEUL NE PEUT RIEN FAIRE. LES PAROLES QUE JE VOUS AI DITES VIENNENT DE L’ESPRIT SAINT ET ELLES DONNENT LA VIE. JEAN 6.63

6 | Préface - La traduction Parole de Vie


L‘évangile de Marc

SOM M A I R E

Bienvenue PAGE 9

La vie de Jésus PAGE 11

Introduction à l’évangile de Marc PAGE 15

L’évangile de Marc : l’expérience visuelle PAGE 19

La prière PAGE 72

L’Église PAGE 74

Le Saint-Esprit PAGE 76

L’Évangile PAGE 78

La Bible PAGE 80

La grâce PAGE 82

Jésus est PAGE 84

Prière PAGE 85


V


L ’ É VA N G I L E D E

M A RC L’EXPÉRIENCE VISUELLE


Chapitre un Jean-Baptiste lance cet appel : « Changez votre vie ! »

L

a Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, Fils de Dieu, commence ici. 2 Dans le livre du prophète Ésaïe, on lit : « Moi, Dieu, je vais envoyer mon messager devant toi, pour préparer ton chemin. 3 Quelqu’un crie dans le désert  : “Préparez la route du Seigneur ! Faites-lui des chemins bien droits !” »

Ainsi Jean-Baptiste vient dans le désert. Il lance cet appel : « Faitesvous baptiser, pour montrer que vous voulez changer votre vie, et Dieu pardonnera vos péchés.  » 5  Tous les habitants de la région de Judée et de la ville de Jérusalem viennent vers Jean. Ils avouent leurs péchés devant tout le monde, et Jean les baptise dans l’eau du Jourdain. 6   Jean porte un vêtement en poils de chameau et il a une ceinture de cuir autour de la taille. Il mange des sauterelles et du miel sauvage. 7  Il annonce  : «  Celui qui va venir après moi est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me baisser pour lui enlever ses sandales. 8 Moi, je vous ai baptisés dans l’eau, mais lui, il vous baptisera dans l’Esprit Saint. » 4

Le baptême de Jésus 9 Alors Jésus arrive de Nazareth, village de Galilée. Jean le baptise dans

le Jourdain. 10 Au moment où Jésus sort de l’eau, il voit le ciel s’ouvrir. Et il voit l’Esprit Saint descendre sur lui comme une colombe. 11 Une voix vient du ciel et lui dit : « Tu es mon fils très aimé. C’est toi que j’ai choisi avec joie. » L’esprit du mal tente Jésus dans le désert 12  Tout de suite après, l’Esprit Saint envoie Jésus dans le désert. 13 Pendant 40 jours, il reste dans le désert et il est tenté par Satan. Jésus est avec les bêtes sauvages, et les anges le servent. Jésus annonce la Bonne Nouvelle en Galilée 14   Un jour, Jean est mis en prison. Alors Jésus va en Galilée. Il annonce la Bonne Nouvelle de Dieu 15 et il dit : « Le moment décidé par Dieu est arrivé, et le Royaume de Dieu est tout près de vous. Changez votre vie et croyez à la Bonne Nouvelle ! » Jésus appelle les premiers disciples 16   Jésus marche le long du lac de Galilée. Il voit Simon et André, le frère de Simon. Ce sont des pêcheurs, et ils sont en train de jeter un filet dans le lac. 17  Jésus leur dit : « Venez avec moi, et je ferai de vous des pêcheurs d’hommes. » 18  Aussitôt, ils laissent leurs filets et ils suivent Jésus.

« MOI, DIEU, JE VAIS ENVOYER MON MESSAGER DEVANT TOI, POUR PRÉPARER TON CHEMIN. QUELQU’UN CRIE DANS LE DÉSERT : “PRÉPAREZ LA ROUTE DU SEIGNEUR ! FAITES-LUI DES CHEMINS BIEN DROITS !” » Marc 1.2-3

Marc 1 | 21


19 En allant un peu plus loin, Jésus voit Jacques et Jean, deux frères. Ce sont les fils de Zébédée. Ils sont dans leur barque et réparent leurs filets. 20  Aussitôt Jésus les appelle. Ils laissent leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers, et ils s’en vont avec Jésus.

Jésus guérit un homme qui a un esprit mauvais 21 Jésus et ses disciples arrivent à la ville de Capernaüm. Le jour du sabbat, Jésus entre dans la maison de prière et il se met à enseigner. 22 Ceux qui l’entendent sont très étonnés par sa façon d’enseigner. En effet, il n’enseigne pas comme les maîtres de la loi, il le fait avec l’autorité que Dieu lui donne. 23   Juste à ce moment, un homme qui a un esprit mauvais en lui entre dans la maison de prière. Il se met à crier : 24 « Jésus de Nazareth, qu’estce que tu nous veux  ? Est-ce que tu es venu pour notre malheur ? Je sais bien qui tu es, tu es le Saint que Dieu a envoyé  !  » 25  Jésus menace l’esprit mauvais en lui disant  : «  Tais-toi et sors de cet homme  !  » 26  L’esprit mauvais secoue l’homme avec force et sort de lui en poussant un grand cri. 27 Tous sont très étonnés et ils se demandent entre eux : « Qu’est-ce qui se passe ? Cet homme enseigne d’une façon nouvelle et avec assurance. Il commande même aux esprits mauvais, et ils lui obéissent ! » 28 Alors les gens se mettent à parler de Jésus dans toute la région de la Galilée. Jésus guérit la belle-mère de Pierre 29  Jésus sort de la maison de prière et tout de suite après, il va chez Simon et André. Jacques et Jean l’accompagnent. 30  La belle-mère de Simon est couchée, avec de la fièvre. Aussitôt, on parle d’elle à Jésus. 31 Jésus s’approche, il lui prend la main, il la fait lever et la fièvre la quitte. Ensuite la belle-mère de Simon se met à les servir. 22 | Marc 1

Jésus guérit beaucoup de malades 32 Le soir, après le coucher du soleil, les gens amènent à Jésus tous les malades et tous ceux qui ont des esprits mauvais. 33 Tous les habitants de la ville sont rassemblés devant la porte de la maison. 34  Jésus guérit toutes sortes de malades. Il chasse aussi beaucoup d’esprits mauvais et il ne les laisse pas parler, parce qu’ils savent qui est Jésus. Jésus part de Capernaüm pour annoncer la Bonne Nouvelle 35  Le matin suivant, pendant qu’il fait encore nuit, Jésus se lève et sort de la maison. Il va dans un endroit désert, et là, il se met à prier. 36 Simon et ceux qui sont avec lui partent le chercher. 37  Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche.  » 38  Jésus leur répond  : «  Allons ailleurs, dans les villages voisins. Là-bas aussi, je dois annoncer la Bonne Nouvelle. En effet, c’est pour cela que je suis venu. » 39   Et Jésus va dans toute la Galilée. Il annonce la Bonne Nouvelle dans les maisons de prière et il chasse les esprits mauvais. Jésus guérit un lépreux 40  Un lépreux s’approche de Jésus. Il se met à genoux devant lui et lui demande son aide en disant : « Si tu le veux, tu peux me guérir. » 41 Jésus est plein de pitié pour lui. Il tend la main, touche le lépreux et lui dit : « Je le veux, sois guéri. » 42 Aussitôt la lèpre quitte le malade, il est guéri. 43  Jésus parle sévèrement à l’homme. Aussitôt après, il le chasse en lui disant : 44 « Attention, ne dis rien à personne  ! Mais va te montrer au prêtre et offre le sacrifice que Moïse a commandé. Ainsi, tous auront la preuve que tu es guéri.  » 45   L’homme s’en va, mais il se met à raconter partout, et à tout le monde, ce qui s’est passé. C’est pourquoi Jésus ne peut plus se montrer dans une ville, il reste en dehors, dans des endroits déserts. Et les gens viennent à lui de tous les côtés.


« JÉSUS DE NAZARETH, QU’EST-CE QUE TU NOUS VEUX ? EST-CE QUE TU ES VENU POUR NOTRE MALHEUR ? JE SAIS BIEN QUI TU ES, TU ES LE SAINT QUE DIEU A ENVOYÉ ! » Marc 1.24

Marc 1 | 23


Chapitre deux Jésus guérit un homme paralysé Aussitôt, l’homme se lève devant tout le monde, il prend sa natte et il sort. Tous les gens sont très étonnés et ils disent : « Nous n’avons jamais vu une chose pareille ! Vraiment, Dieu est grand ! » Marc 2.12

Q

uelques jours après, Jésus revient à Capernaüm. On apprend qu’il est à la maison. 2 Beaucoup de monde se rassemble, et il ne reste plus de place, même pas dehors devant la porte. Jésus leur annonce la parole de Dieu. 3  Des gens arrivent pour lui amener un homme paralysé. Quatre personnes portent le malade, 4 mais, à cause de la foule, ils ne peuvent pas le placer devant Jésus. Alors, ils enlèvent une partie du toit au-dessus de l’endroit où Jésus se trouve. Et, par ce trou, ils font descendre le paralysé couché sur sa natte. 5  Quand Jésus voit leur foi, il dit au paralysé  : «  Tes péchés sont pardonnés. » 6   Quelques maîtres de la loi sont assis dans la maison et ils pensent  : 7  « Quoi ? Cet homme insulte Dieu ! Personne ne peut pardonner les péchés  ! Dieu seul peut le faire  !  » 8   Jésus comprend tout de suite ce que les maîtres de la loi pensent et il leur dit : « Pourquoi avez-vous ces pensées-là  ? 9  Qu’est-ce qui est plus facile ? Dire au paralysé : “Tes péchés sont pardonnés”, ou lui dire : “Lèvetoi, prends ta natte et marche” ? 10 Eh bien, vous devez le savoir : le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre. » Alors Jésus dit au paralysé : 11 « Je te le demande, lèvetoi, prends ta natte et rentre chez toi ! » 12  Aussitôt, l’homme se lève devant tout le monde, il prend sa natte et il sort. Tous les gens sont très étonnés et ils disent : « Nous n’avons jamais vu une chose pareille ! Vraiment, Dieu est grand ! »

Jésus appelle Lévi à le suivre 13 Jésus retourne au bord du lac de Galilée. Une foule nombreuse vient auprès de lui, et il les enseigne. 14 En passant, Jésus voit Lévi, le fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Jésus lui dit : « Suis-moi. » Lévi se lève et il suit Jésus. 15  Ensuite, Jésus prend un repas dans la maison de Lévi. Beaucoup de gens mangent avec Jésus et ses disciples  : ce sont des employés des impôts et des pécheurs. Ils sont nombreux à suivre Jésus. 16 Des Pharisiens, maîtres de la loi, sont là. Ils voient que Jésus mange avec les pécheurs et avec les employés des impôts. Alors ils disent aux disciples de Jésus : « Votre maître mange avec les employés des impôts et avec les pécheurs. Pourquoi donc ? » 17  Jésus les a entendus et il leur dit : «  Les gens en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, ce sont les malades qui en ont besoin. Je ne suis pas venu appeler ceux qui se croient justes, mais ceux qui se reconnaissent pécheurs. » Jésus parle du jeûne 18   Un jour, les disciples de JeanBaptiste et les Pharisiens sont en train de jeûner. Des gens viennent dire à Jésus  : «  Les disciples de Jean et les disciples des Pharisiens sont en train de jeûner, mais tes disciples à toi ne jeûnent pas. Pourquoi donc ? » 19 Jésus leur répond : « Est-ce que les invités à un mariage peuvent jeûner quand le marié est avec eux ? Pendant tout le temps où le marié est avec eux, les invités mangent et boivent. 20 Mais le

moment va venir où on leur enlèvera le marié. Alors, ce jour-là, ils jeûneront. 21 « Personne ne coud un morceau de tissu neuf sur un vieux vêtement. Sinon, le morceau neuf arrache une partie du vieux vêtement, et le trou dans le vieux vêtement est encore plus grand  ! 22  Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres. Sinon, le vin fait éclater les outres, et on perd à la fois le vin et les outres. Au contraire, il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves. » Le Fils de l’homme est le maître du sabbat 23  Un jour de sabbat, Jésus traverse des champs. Ses disciples se mettent à arracher des épis le long du chemin. 24   Les Pharisiens disent à Jésus  : «  Regarde, pourquoi est-ce que tes disciples agissent ainsi ? Le jour du sabbat, c’est interdit ! » 25 Jésus leur répond  : «  Vous n’avez jamais lu ce que David a fait  ? Un jour, il avait faim et ceux qui étaient avec lui avaient faim aussi, mais ils n’avaient rien à manger. 26 Il est entré dans la maison de Dieu. C’était au temps où Abiatar était grand-prêtre. David a mangé les pains qui étaient offerts à Dieu, et il en a donné aussi à ceux qui l’accompagnaient. Pourtant, seuls les prêtres avaient le droit d’en manger ! » 27 Et Jésus ajoute : « Dieu a fait le sabbat pour les êtres humains, il n’a pas fait les êtres humains pour le sabbat. 28  C’est pourquoi le Fils de l’homme est le maître même du sabbat. » Marc 2 | 25


THÈMES L’EXPÉRIENCE VISUELLE


L A N AT U R E O R G A N I Q U E D E

LA PRIÈRE La prière est un des plus grands mystères de la vie. Tout au long de l’histoire, même parmi les plus grands esprits s’y sont heurtés. En vérité, la plupart d’entre nous, à un moment ou à un autre de notre vie, nous poserons forcément des questions sur la prière, telles que « La prière marche-t-elle vraiment ? », « Y a-t-il une façon de prier ? » et, enfin, « Mais la prière, qu’est-ce que c’est ? » La prière est une pratique courante. Bien sûr, il s’agit d’une pratique religieuse, mais de nombreux agnostiques et athées avouent 72 | La prière

eux aussi prier, surtout lorsqu’ils traversent une crise ou une épreuve. En 2014, une étude a montré qu’une vaste majorité d’Américains (74 %) priaient régulièrement, même s’ils ne s’identifiaient à aucune religion précise. La prière étant une pratique partagée par la plupart des gens, il est donc crucial d’essayer de comprendre ce dont il s’agit, et c’est dans la Bible que nous pourrons trouver la meilleure réponse. Dans Matthieu 6, nous voyons Jésus apprendre à une foule à prier, pendant son célèbre Sermon sur

la Montagne. Il dit aux personnes assemblées devant lui : « Vous devez prier de cette façon… » et commence alors à leur apprendre à bien prier. Il leur donne des astuces sur la meilleure façon de prier, il les aide à définir les contours de ce qu’est la prière, et comment procéder. La prière devait être une pratique courante dans la culture de l’époque, comme elle l’est aujourd’hui, ce qui suggère que, comme nous, les personnes à qui Jésus s’adressait avaient juste besoin d’être guidées pour en tirer le meilleur profit. Dans


ce passage, Jésus montre qu’il n’est pas compliqué de prier : il suffit de parler à Dieu et de l’écouter. La prière peut être définie, de façon très simple, comme le fait d’être en communication avec Dieu. C’est pour nous un moyen de grandir dans notre relation à Dieu. C’est en parlant avec Dieu que nous découvrons de plus en plus qui il est et ce qu’il a fait pour nous. Nous pouvons parler à Dieu comme nous parlons aux autres personnes que nous croisons tous les jours, en sachant que Dieu nous appelle ses amis et qu’il nous écoute toujours. Beaucoup de gens croient que la prière consiste seulement à chercher à obtenir des faveurs de la part de Dieu. Mais il ne s’agit pas de faire la liste de nos demandes, comme si Dieu était un Père Noël cosmique qui n’était là que pour exaucer nos requêtes. La prière, pour Dieu, est bien plus vaste que cela : Dieu veut nous connaître dans notre intégralité, il ne veut pas que nous nous contentions de lui exposer nos besoins et nos désirs. La prière nous permet d’entrer dans une relation intime avec le Dieu de l’univers. Il désire être en relation avec nous, et il a tracé un chemin pour que nous puissions le découvrir de façon personnelle ! Même si nous pouvons prier à n’importe quel moment, il est souvent bénéfique de définir un temps dans la journée pour parler à Dieu. Essayez peut-être de commencer votre journée en priant. Vous

pouvez vous fixer comme objectif de débuter votre matinée par une prière, puis d’essayer de prier au fil de la journée, au fur et à mesure des circonstances que vous vivrez. Comme dans toute relation, plus vous parlez à l’autre, plus votre relation s’approfondit. C’est exactement la même chose pour votre relation avec Dieu : plus nous prions, plus nous le découvrons. Et ce qui est incroyable, c’est que Dieu est toujours là, toujours prêt à nous écouter ! Il est vraiment incroyable de voir combien nos vies peuvent changer lorsque nous nous rendons compte que nous pouvons avoir une relation avec Dieu ici-même, sur Terre ! Par la mort et la résurrection de Jésus, nous pouvons connaître Dieu de façon personnelle et le découvrir toujours plus. Jésus a montré l’exemple lorsqu’il était sur Terre : il était en étroite relation avec son Père et passait souvent du temps en sa présence, à parler avec lui. Vous vous demandez peut-être comment concrètement commencer à prier. Vous pouvez vous servir d’une méthode très pratique qui consiste à articuler votre prière autour des trois mots « Merci, pardon, s’il te plaît », qui vous aideront à structurer votre façon de prier Dieu et qui peuvent faire partie du temps que vous passerez avec lui : MERCI Commencez votre temps de prière en remerciant Dieu pour

ce qu’il est et ce qu’il a fait dans votre vie. Cela vous aidera à cultiver votre gratitude pour tout ce que Dieu a fait pour vous, tout ce qu’il vous a donné. PARDON Après avoir remercié Dieu, vous pouvez demander pardon pour tout ce qui, dans votre vie, a besoin du pardon de Dieu. Nous savons qu’à la croix, Jésus a pardonné tous nos péchés, afin que nous puissions vivre de ce pardon, et non pas pour le péché. Mais en tant que chrétiens, nous continuons toujours à pécher, nous préférons en faire à notre tête, et il est souvent nécessaire de revenir à Dieu, plein de contrition. S’IL TE PLAÎT À la fin de votre temps avec Dieu, présentez-lui vos demandes, ce dont vous avez besoin. Il désire nous bénir et nous offrir tout ce dont nous avons besoin, et nous pouvons sans crainte l’approcher et lui présenter ce que nous avons sur le cœur. Quelle que soit la façon dont vous choisissez de prier, décidez que la prière fera partie de votre vie. En effet, la communication avec Dieu peut nous permettre d’accéder à une intimité de relation avec lui qui ne peut se trouver nulle part ailleurs. Dieu est toujours là pour vous, et grâce à la prière, vous pouvez vous adresser à lui qui est votre Seigneur, votre Sauveur et votre ami.

La prière | 73


Profile for Editions Scriptura

L'évangile de Marc - L'expérience visuelle  

La Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, Fils de Dieu, commence ici. Dans le livre du prophète Ésaïe, on lit : « Moi, Dieu, je vais envoyer mon me...

L'évangile de Marc - L'expérience visuelle  

La Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, Fils de Dieu, commence ici. Dans le livre du prophète Ésaïe, on lit : « Moi, Dieu, je vais envoyer mon me...

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded