Page 1


Youssef Gharbaoui

Étendues Exposition du 18 avril au 17 mai 2019


Youssef Gharbaoui Étendues ou réminiscences rescapées Nos rêves sont (comme nos meilleurs amis) nos compagnons de route. Telles nos ombres, ils nous suivent ou nous précèdent (selon la position de la source lumineuse qui veille sur nos pas) tout le long du chemin, du long chemin de la vie ... Ils nous parlent de façon énigmatique. Leurs mots sont d’ombre et de lumière. Les sens (cachés ou évidents) qu’ils nous transmettent n’ont pas besoin d’interprète. Il suffit qu’on ouvre les yeux du cœur et ceux de l’esprit pour accéder avec le moins de peine à leur essence. ... ... À quoi peut rêver l’artiste (dans son atelier) ? À la lancinante absence Au vide à combler À la brèche à colmater


Au silence de la toile À l’éloquence des formes À ce qu’elles sont À ce qu’elles évoquent À la petitesse du support Aux horizons illimités Aux idées évasives aux pensées fugitives Aux silhouettes furtives Aux ombres évanescentes Aux chiens errants Aux passants qui partent À ceux qui demeurent Aux beaux nuages migrants Aux vagabonds sans repaire Aux étoiles filantes À la brise matinale Au printemps à venir Au soleil levant Au crépuscule translucide

À l’amitié naissante À l’automne imminent de la vie À la tendresse en faux-fuyant À la carence affective À l’amour impossible À la fragilité de l‘espérance Aux rêves rétifs Aux réminiscences joviales Aux souvenirs d’enfance flous et amorphes À l’enfance dont « nul ne guérit » À l’immensité des paysages arpentés Aux anciennes pérégrinations Aux maux lancinants Aux nombreux départs Aux innombrables retours À la route qui mène À celle qui ramène …

Ahmed El Inani 2019 Poète


L’émigration est un questionnement perpétuel Propos recueillis par Fatiha Amellouk « Le voyage ne vous apprendra rien si vous ne lui laissez pas aussi le droit de vous détruire. C’est une règle vieille comme le monde. Un voyage est comme un naufrage, et ceux dont le bateau n’a pas coulé ne sauront jamais rien de la mer. Le reste c’est du patinage ou du tourisme ». C’est avec cette citation de Nicolas Bouvier (Le Vide et le plein, Carnets du Japon) que Youssef Gharbaoui illustre son émigration et son impact sur sa création. Un travail pluridisciplinaire en série, des compositions tantôt surprenantes et tantôt poétiques, des techniques diversifiées du dessin au hard Edge… Mais une thématique incessamment liée au déplacement, au voyage et à l’identité.


e-taqafa  :

« Étendues », pourquoi ce titre ?

Étendues est un mot qui exprime à mon sens, l’aspect indéfini et vaste des espaces, surtout temporels traversés à l’intérieur d’une pratique artistique. Par cette exposition, Étendues, signifie à la fois constance et continuité d’une pratique qui déambule à travers mes déplacements sur les plans géographiques et culturels. Dès lors, le travail exposé marque des écarts en pointant différentes étapes parcourues dans ma pratique depuis plusieurs années.

Youssef Gharbaoui  :

Votre démarche est pluridisciplinaire (peinture, vidéo, photographie) ceci élargit votre espace de création ? e-taqafa  :

Effectivement, la diversité des médiums élargit tellement l’espace de travail et offre plus de latitude dans une démarche de création. Je suis dans une approche qui considère d’un même élan les différents médiums qu’un artiste peut utiliser. Certains s’offrent mieux et s’adaptent plus facilement à des projets en particulier.

Youssef Gharbaoui  :

Les compositions de vos travaux sont surprenantes et diversifiées, les techniques aussi, pourquoi ? e-taqafa  :

J’aime quand mes compositions laissent voir leur propre fabrication, en mettant en avant un processus d’accumulation et de transformation de façon délibérée. Au niveau technique, j’aime adopter une approche intuitive et explorer la matière en développant une dimension expérimentale dans ma manière de travailler. C’est une démarche alimentée par mon intérêt pour le dessin,

Youssef Gharbaoui  :

la matérialité, la surface, le hard Edge, le numérique, etc.

Certains tableaux dégagent une certaine poésie, ceci est lié à un état d’esprit ?

e-taqafa  :

L’aspect poétique est peutêtre inspiré de mes lectures et surtout des lectures en lien avec la notion de déplacement et de voyage de certains auteurs. Ce n’est pas tant que j’y puise l’inspiration nécessaire pour élaborer mes œuvres, mais plutôt pour s’ouvrir sur d’autres genres de création et comprendre les moyens qui font surgir le sens autrement que par la peinture.

Youssef Gharbaoui :

e-taqafa  : Le cercle est omniprésent, des écrits l’évoquent aussi, pourquoi ? Youssef Gharbaoui  : Le cercle dans mes dessins et mes peintures est en général formé par un ensemble de lignes qui constitue un élément important du langage plastique. Les lignes suggèrent des figures dans le but de peupler l’univers du tableau et témoignent de ma préoccupation esthétique. Des fois j’aime livrer mon geste au trait et suivre celui-ci là où il m’emmène.

artistique. Je peux citer ici comme exemple la série Nomade composée de plusieurs tableaux de petits formats qui représentent une variété de formes inusitées qui rappellent la figure de la tente. À travers cette série, j’ai essayé de mettre en avant des aspects éloquents et significatifs que je peux attribuer à des souvenirs de voyage pendant mon enfance en percevant le sens dans les actes qui composent l’ensemble de l’activité de création. e-taqafa  :

Quels sont les autres sujets abordés ?

Youssef Gharbaoui  : L’ensemble de mes œuvres tourne autour d’une thématique qui fait penser au déplacement, au voyage et à la notion de l’identité. Néanmoins, les aspects comme le support, la technique et les dimensions donnent une particularité tangible à chaque série. Je préfère dire que mes sujets sont relativement teintés par l’imaginaire merveilleux des récits d’auteurs dans lesquels je puise pour me ressourcer. J’aimerais citer comme exemple l’écrivain voyageur Nicolas Bouvier et Amin Maalouf qui traitent la question de l’immigration.

e-taqafa  : Certains tableaux constituent une série,

e-taqafa  : Comment vivez-vous votre statut d’artiste marocain vivant au Canada ?

traitent-ils un sujet particulier ?

Youssef Gharbaoui  :

Youssef Gharbaoui  : Mon travail se développe et évolue la plupart du temps dans une pratique qui privilégie davantage un processus de création en série. Une série constitue pour moi un travail en lien avec un projet en particulier. Les sujets abordés en général sont d’abord pour mettre en branle la dynamique de création, ensuite pour intervenir à travers les aspects thématiques et esthétiques de la pratique

En tant qu’artiste marocain vivant au Canada, je vis mon statut d’artiste dans un milieu artistique et culturel relativement semblable aux artistes locaux, Montréal est une métropole qui possède un potentiel culturel important par la qualité et la quantité d’événements artistiques qui s’y déroulent le long de l’année. Une politique est judicieusement instaurée pour le maintien de la diversité artistique, de développer et de faire connaître

sa pratique. Mon temps est partagé entre mon atelier et l’enseignement puisque je suis actuellement enseignant d’art et multimédia à l’école d’éducation internationale de Laval. e-taqafa  :

L’émigration a-t-elle orienté votre

création ? Effectivement, l’émigration a un effet important sur ma création, je m’explique : j’étais toujours fasciné par le voyage et l’exploration exaltante de nouveaux territoires. L’émigration est un déplacement de qualité qui signifie pour moi une extension de l’espace et une accumulation d’expériences authentiques et nouvelles imprégnées de vécu. Cela représente pour moi un potentiel énorme au niveau artistique qui me questionne tous les jours en mettant en doute mes repères géographiques, spatiaux et temporels. L’émigration est un questionnement perpétuel. Évidemment, cela doit émerger à travers ma pratique artistique.

Youssef Gharbaoui  :

e-taqafa  : Que représente pour vous cette exposi-

tion à l’Espace Rivages ? Je n’ai pas exposé au Maroc depuis 15  ans et mes deux dernières expositions ont été organisées en 2003 à Rabat à la galerie Mohamed el Fassi et en 2004 à l’Institut Français de Meknès. Rivages m’offre cette belle occasion de renouer avec l’espace culturel marocain dans un cadre professionnel. C’est un retour chez soi et aux origines après une longue absence qui marque pour moi une étape importante dans ma carrière d’artiste. Je tiens absolument à remercier le personnel expert de la galerie pour son effort et son professionnalisme. Fatiha Amellouk pour e-taqafa.ma

Youssef Gharbaoui  :


Biographie Youssef Gharbaoui est né à Fès (Maroc), il vit et travaille à Montréal (Québec, Canada) depuis 2004. Il a fait ses études en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Montréal. Son travail a été présenté dans plusieurs expositions individuelles et collectives au Canada, en France et au Maroc. Études 2012

Diplôme d’études supérieures spécialisées en arts visuels et médiatiques. Université du Québec à Montréal.

2008

B.A. Baccalauréat en arts visuels et médiatiques. Université du Québec à Montréal.

2010

Programme d’enseignement (MEQ) en sciences de l’éducation. Université de Montréal.

2005

Études en Histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal.

1993

Diplôme d’enseignant d’arts plastiques. Centre Pédagogique régional (CPR) Rabat, Maroc.

Résidences et subventions

Crédit photo Sonia Gharbaoui

2012

Subventions de MAI, Montréal art interculturel du Conseil des Arts de Montréal.

1999

Bourse pour résidence à la Cité internationale des Arts, Paris, France.


Principales expositions individuelles 2017  Sillage, galerie du Monument National, Montréal, Canada 2014

Fastes, galerie Carte blanche, Montréal, Canada

2005  Fragments pigmentés, galerie Air-libre Montréal, Canada 2004

Galerie de l’Institut français, Meknès, Maroc Galerie Mohammed El Fassi, Rabat, Maroc 2001 Galerie Bab Doukkala, Marrakech, Maroc 1999 Galerie Bernanos, Paris, France Cité internationale des Arts, Paris, France 1998 Galerie de l’Institut français, Fès, Maroc 1997 Galerie de la Découverte, Rabat, Maroc 2003

principales Expositions collectives

 n œil ouvert sur le monde arabe, Institut du Monde Arabe, Paris, France U Afrique-Amérique, Artothèque de Montréal 2012 Maison de la culture de St Antoine-sur-Richelieu, Québec 2010 Les sept à la galerie, Cedex, Montréal, Canada 2008 Galerie de l’UQAM, Montréal, Canada 2006 Musée Ramzay, Montréal, Canada Galerie de l’Atelier circulaire Montréal, Canada Projet de la compilation vidéo Futur(e), édité et présenté à l’UQAM, Montréal, Canada 2005 Maison de la culture de Maisonneuve, Montréal, Canada 1999  Artistes Peintres marocains à la Cité internationale des Arts, Paris Salon des créateurs contemporains, Rouen, France Salon d’automne 1999, Paris, France 1998 Galerie nationale Bab Rouah, Rabat, Maroc Salon international d’Art contemporain sur la Musique, Angers, France 1997 Centre de rencontres internationales, Festival d’Assilah, Maroc Galerie de l’Institut français, Rabat, Maroc Rencontre méditerranéenne « Art et dialogue », Rabat, Maroc 1996 Musée du Batha, Fès, Maroc Galerie la Découverte, Rabat, Maroc 1994 Faculté des Lettres et Sciences humaines, Fès, Maroc 1993 Cité universitaire Souissi, Rabat, Maroc 2018 2013


Liste des œuvres

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2017 acrylique sur toile 100/83 cm

Sans titre, 2013 acrylique sur toile 160/130 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 153/122 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 153/122 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 51/41 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 153/122 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2019 Transfert et dessin numérique sur toile montée sur bois 35,5/28 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 122/153 cm

Sans titre, 2019 acrylique sur toile 122/153 cm

Sans titre, 2013, triptyque peinture et graphite sur toile, 3 x 18/13 cm

Sans titre, 2009 huile sur toile, 100/83 cm Sans titre, 2019 Transfert et dessin numérique sur toile montée sur bois 35,5/28 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 45/31,5 cm

Sans titre, 2019 Transfert et dessin numérique sur toile montée sur bois 35,5/28 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 39/29 cm

Sans titre, 2012 technique mixte sur papier 39/29 cm

Sans titre, 2010 Photographie numérique, acrylique et collage sur papier, 51/31,5 cm


Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger Espace Rivages 67, Boulevard Ibn Sina, Agdal, Rabat. Tél. : (212) 0 5 37 27 46 50/51/52 Fax : (212) 0 5 37 67 02 35 espacerivages@gmail.com www.e-taqafa.ma Dépôt légal : 2019MO2238

ISBN : 978-9920-755-13-9

Crédits photos : G  uy l’Heureux réalisation : Espace Rivages conception : Éditions Le Fennec Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans l’autorisation des responsables, est illicite et constitue une contrefaçon.


Profile for e-taqafa

Catalogue de l'exposition " Etendues " de Youssef Gharbaoui  

Catalogue de l'exposition " Etendues " de Youssef Gharbaoui

Catalogue de l'exposition " Etendues " de Youssef Gharbaoui  

Catalogue de l'exposition " Etendues " de Youssef Gharbaoui

Profile for e-taqafa
Advertisement