Page 1

© Radio France Christophe Abramowitz

L’accès à l’information : la première des discriminations par Olivier Kaeppelin Directeur du projet Palais de Tokyo

Les

« Beaux-arts », ce mot résonne ici et là dans les rues des villes, dans les chansons, ou dans l'imaginaire : école des Beaux-Arts, musée des Beaux-Arts... Mais combien de jeunes gens ou de parents savent ce que sont précisément les écoles d'art formant des créateurs, des créatifs, des professionnels dans des domaines où l'esthétique et les formes sont déterminantes ? Ces écoles, résolument modernes, forment bien sûr des peintres, des sculpteurs, des dessinateurs, des photographes, des vidéastes, des créateurs d'images nouvelles, mais aussi des designers d'espace, d'objets, des graphistes, des spécialistes de la communication ou de la publicité. Elles sont essentielles, car leur enseignement, de niveau supérieur (Bac + 3, Bac + 5, Master) permet aux étudiants de trouver un emploi ou de faire sien le pari de la création pour plus de 75% d'entre eux dans les domaines de leurs études. Elles ne forment pas des théoriciens même si la théorie ne leur est pas étrangère et accompagne leurs pratiques. A l'heure où plus que jamais la forme et les images sont prépondérantes dans nos sociétés, à l'heure où les langages ne sont pas suffisants pour dire et construire le monde, il est important que des praticiens et des chercheurs deviennent les acteurs accomplis de cette pensée en acte que sont les arts plastiques. Informer des élèves issus de lycées de l'éducation prioritaire, qui, peut-être, malgré leur désir pourraient penser « ce n'est pas pour moi », c'est les détromper, et je l'espère leur permettre de ne pas manquer leur vrai chemin. C'est, pour nous, bénéficier de leurs capacités d'innovation et de création sans lesquelles nos cultures et nos sociétés n'ont pas d'avenir.


texte-informer-kaeppelin  

Informer des élèves issus de lycées de l'éducation prioritaire, qui, peut-être, malgré leur désir pourraient penser « ce n'est pas pour moi...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you