Page 1

REVUE PROFESSIONNELLE POUR ARCHITECTES & CONSULTANTS

ANNEE 9 AVR-MAI-JUI 2015 - N36

DIMENSION

Bureau de dépot 1099 Bruxelles X - P602602 - Périodique trimestriel - Editeur responsable: Filip Cossement - Bld. des Canadiens 118 - B-7711 Dottignies

ARCHITECT@HOME CHRISTINE CONIX - CONIX RDBM ARCHITECTES • UNE VILLE EN IMAGE COURTRAI • PROJET MAISON DE WEEKEND WACHTEBEKE - GAFPA • TABLE RONDE L’ASSURANCE OBLIGATOIRE POUR L’ENTREPRENEUR VA-T-ELLE ENFIN VOIR LE JOUR? • EVENT DOSSIER ARCHITECT@WORK

Photo: Quartier résidentiel social Venning - Courtrai - BURO II & ARCHI+I © Gerald Van Rafelghem


04

ARCHITECT@HOME Christine Conix - CONIX RDBM Architectes

06

REPORTAGES Un concept de climat intérieur sur mesure pour les bureaux de Televic Des convecteurs économiques Zehnder en monolithe et au design sobre pour Sibelga ITEC rafraîchit des logements pour étudiants La laine minérale a la meilleure valeur isolante pour les murs creux maison-témoin basse énergie Est-il encore possible d’exclure la responsabilité in solidum dans les contrats d’architecte? L’Akademie TRILUX ouvre ses portes aux professionnels du Benelux Decathlon Evere: un bardage Woodface® en point de mire L’architecture de soins baigne dans la lumière naturelle ROCKWOOL isolation en laine de roche pour le hall omnisports de Genk Un chauffage fiable pour un nouveau parc aquatique Les portiques d’accès SpeedStiles dirigent les visiteurs du Musée des Beaux-Arts

UNE VILLE EN IMAGE: COURTRAI

12 15 18 26 29 32 36 45 46 49 54 20

PROJETS Maison de weekend Wachtebeke - GAFPA Quartiers durables: le nouvel eldorado?

34 39

TABLE RONDE L’assurance obligatoire pour l’entrepreneur va-t-elle enfin voir le jour?

51

EVENTS Dossier ARCHITECT@WORK Belgian Building Awards 2015

PRODUCTSPOT NEW

57-74 76 81 & 82 85

DIMENSION

HELPDESK

Vous avez dit “simplification administrative”? Le fait que nous soyons constamment sur le point d’être submergés par une véritable marée de paperasse reste une des préoccupations quotidiennes des fédérations professionnelles d’architectes. Elles ne pourront donc que se féliciter de l’annonce du gouvernement flamand, qui veut créer une seule attestation pour les candidats à la construction, à la rénovation ou à l’achat d’un logement, d’autant que les ministres compétents ont mis la barre fort haut, en présupposent que ce document apporte une valeur ajoutée et doive pouvoir être délivré dans un délai assez court (un mois environ). L’attestation intégrée inclurait non seulement les attestations actuellement obligatoires, comme celles qui concernent l’installation électrique et de chauffage, la citerne de mazout, le PEB ou CPE, le sol et les égouts mais aussi d’autres documents facultatifs comme l’attestation de conformité. Ce regroupement - et la numérisation simultanée qui est prévue - en un seul document doivent entraîner une simplification administrative et une réduction des coûts. L’initiative est louable, mais avant de me jeter avec enthousiasme dans la grande profondeur, j’aimerais pouvoir mettre un orteil dans l’eau pour tâter la température. Un document rassemblant la majorité des attestations actuelles ne me semble pas vraiment correspondre à une simplification, car il sera la somme d’une même quantité d’efforts que l’ancienne formule. Il serait beaucoup plus utile que le gouvernement flamand profite de l’occasion pour examiner d’un œil critique les obligations existantes. Une concertation avec les autres pouvoirs publics du pays me semble également indiquée, dans la mesure où elle permettrait notamment d’inclure dans le débat des thèmatiques fédérales comme la coordination de la sécurité et, pourquoi pas, le contrôle de la situation sociale et fiscale des entrepreneurs. Car ces obligations ont elles aussi des retombées administratives et financières qui impliquent directement ou indirectement le maître d’œuvre. Allons-nous pour autant rejeter l’idée sans autre forme de procès? Certainement pas. Toute démarche visant à simplifier le processus de construction peut compter sur notre appui. Mais une véritable simplification administrative doit être digne de ce nom et ne pas se borner à gagner un peu de place dans un classeur (numérique).

PREFACE


HELPDESK 01 Lors de son premier état d’avancement des travaux, un entrepreneur n’a pas appliqué la formule de révision de prix. Il nous a informés

REVUE PROFESSIONNELLE POUR ARCHITECTES & CONSULTANTS

DIMENSION

qu’il ne décidera qu’à la fin du chantier, s’il va appliquer ou non la révision. Il affirme que pour ceci, il dispose d’une période qui court jusqu’à 3 mois après la réception provisoire. Est-ce exact?

Periodicité Trimestrielle Rédactrice en chef Tilly Baekelandt T +32 (0)56 33 42 72 tilly.baekelandt@fcomedia.be Rédaction Staf Bellens & Colette Demil, Koen Vandepopuliere, Philip Declercq Publicité - conseil Katja Wijffels GSM +32 (0)473 86 59 70 katja.wijffels@fcomedia.be Conception graphique marieke.veys@fcomedia.be Editeur responsable FCO Media: Filip Cossement Boulevard des Canadiens 118, 7711 Dottignies - T 056 77 13 10

Nederlandse versie op aanvraag Aucune partie de cet ouvrage ne peut être reproduite et/ou publiée par impression, photocopie, microfilm ou de quelque manière que ce soit, sans accord écrit préalable de l’éditeur. Les articles signés n’engagent que la responsabilité de leur auteur. Le contenu des publicités n’engage que la responsabilité des annonceurs. L’éditeur se réserve le droit de refuser d’insérer les publicités proposées.

DIMENSION

Membre de l’union des editeurs de la presse periodique.

04

La révision des prix est un droit. Par le fait que l’entrepreneur n’applique pas immédiatement la révision des prix, dans son premier état d’avancement, il ne peut, d’après moi, être considéré comme faisant abandon de son droit de revoir les prix. Il n’y a pas de délai particulier concernant la révision des prix et son application. Il faut se référer à l’art. 73 des Règles générales d’exécution (AR 14 janvier 2013) qui fixe que chaque action en justice en rapport avec une mission peut être introduite au plus tard avant la fin des trente mois qui suivent la réception provisoire. Par conséquent l’entrepreneur semble encore disposer du temps nécessaire pour appliquer la révision des prix. Joris Wouters, GSJ Avocats

02 L’entrepreneur du gros-œuvre, qui était encore en plein travail sur l’un de nos chantiers, est décédé subitement. Il détenait la majorité des parts; les autres parts étaient réparties entre différents actionnaires. La poursuite du chantier se déroule laborieusement et pas dans le respect des accords pris, c’est pourquoi nous aimerions mettre fin prématurément à la collaboration. Nous ferons cela à l’aide d’un recommandé envoyé au siège social de l’entreprise. Mais est-ce que ceci est aussi possible sur base d’un accord interne signé avec l’un des actionnaires? De votre questionnement, je comprends que l’entrepreneur du gros-œuvre est une société (il est question de parts sociales). Le fait qu’un des actionnaires de la société est décédé ne change, selon moi, rien à l’existence même de la société qui est une personne morale distincte. Les architectes souhaitent manifestement communiquer à l’entrepreneur, au nom du maître d’ouvrage, de leur volonté de mettre fin à la collaboration. Ceci implique selon moi des risques sérieux. Nonobstant le fait que le maître d’ouvrage a le droit de mettre fin unilatéralement à un contrat d’entreprise, la conséquence de ceci est bien

»


HELPDESK

qu’il doit dédommager l’entrepreneur de tous ses frais, de tout le travail effectué et de son manque à gagner (voir article 1794 du Code civil). Mettre fin sans plus, à un contrat d’entreprise, implique de ce fait pour l’entrepreneur un droit à un dédommagement. Dans cette optique, il est conseillé d’en venir à un accord avec la société. Dans cet accord il est posé que les parties conviennent de mettre fin au contrat en concertation commune, sans que l’entrepreneur ait droit à un quelconque dédommagement suite à cette fin de contrat. Il est cependant nécessaire qu’une signature valable, au nom de la société puisse être obtenue. Par conséquent, il sera nécessaire de vérifier qui est compétent pour engager la société. S’il s’agit d’une sprl, c’est généralement l’un des gérants ou une autre personne qui a été mandatée à cet effet. Joris Wouters, GSJ Avocats

03 L’entrepreneur a commencé les travaux de fondation pour une nouvelle construction, partie d’habitations jumelées. Lors du creusement des tranchées de fondation, il a cependant sectionné un câble. Il semblerait que le raccordement électrique du bâtiment voisin, ne passe pas par le terrain propre, mais via la parcelle sur laquelle l’entrepreneur est en train de travailler. Il s’agit d’une information que ni l’entrepreneur, ni le maître d’ouvrage ne pouvait savoir. Eandis mentionne que l’entrepreneur est obligé d’être assuré pour de tels événements. Est-ce exact? Ou Eandis fait-elle allusion à une police TRC éventuelle? D’après moi, en cette matière, il n’y a pas d’assurance obligatoire. Généralement les dégâts occasionnés à des tiers par l’entrepreneur sont couverts par sa police responsabilité civile (pour autant qu’il soit satisfait à ses conditions). Eandis ne semble pas faire allusion à une police TRC, car ce genre de police n’est absolument pas obligatoire. Pour terminer, je mentionne encore que l’entrepreneur n’est, en principe, responsable que des dégâts qui sont occasionnés quand l’entrepreneur a commis une faute qui est en lien causal avec les dommages. Ceci devra être estimé de manière concrète. Pour des travaux dans le soussol, un certain nombre d’obligations repose en principe sur l’entrepreneur. Ainsi il y a l’obligation de se renseigner, qui consiste entre autres choses à ce que l’entrepreneur se voie obligé de demander les plans d’emplacement des conduites auprès des compagnies d’utilité publique.

Après réception de ceux-ci, il doit encore localiser les conduites présentes dans le sous-sol, sur base des plans et sur base des repérages. S’il n’a pas respecté ces obligations, l’entrepreneur pourrait être considéré comme responsable. Cependant, dans le cas présent, il est possible de discuter, puisque manifestement il n’y avait aucune mention de la présence de conduites souterraines sur la parcelle en question. Joris Wouters, GSJ Avocats

04 Nous devons établir un contrat avec un entrepreneur (maître d’ouvrage = particulier) qui n’est pas enregistré et pour lequel il n’y a pas de donnée d’agrément disponibles. Il est cependant indiqué qu’il n’a pas de dettes sociales ni fiscales. Il me semble que seules les dettes sociales et fiscales avaient de l’importance et que l’agrément et l’enregistrement ne sont plus obligatoires pour un entrepreneur. Est-ce exact? Le contrôle des dettes sociales et fiscales existantes est important dans le cadre de l’obligation de retenue et de la responsabilité solidaire. L’enregistrement (éliminé) et l’agrément en tant qu’entrepreneur n’ont rien à voir avec cela. Un agrément en tant qu’entrepreneur n’est pertinent que pour l’exécution des marchés publics d’un certain type et d’une certaine envergure. Le contrôle des dettes fiscales et sociales doit uniquement être réalisé par les maitres d’ouvrages qui ne sont pas des particuliers. Celui qui en tant que particulier fait appel à un entrepreneur ne doit pas, lors du paiement de la facture, vérifier s’il existe des dettes sociales ou fiscales. S’il y a une dette, alors le maitre d’ouvrage, qui n’est pas un particulier, doit retenir sur la facture 15% (dettes fiscales) ou 35% (dettes sociales) (hors TVA) et les transmettre au fisc ou à l’ONSS. S’il ne le fait pas, il risque d’être tenu pour solidairement responsable des dettes de son cocontractant. Nathalie Put, SBB Accountants & Adviseurs

Le helpdesk de NAV a pour but de répondre aux questions de première ligne de ses membres dans un délai raisonnable de quelques jours. Dans cette optique, NAV fait appel à un réseau de conseillers et spécialistes: architectes, UNIZO / Fédération des Professions Libérales, SBB Accountants et Adviseurs et le bureau d’avocats GSJ Avocats et le bureau d’advis VEKMO. NAV et les personnes consultées ne sont pas responsables du contenu et de l’interprétation des réponses données.

DIMENSION

»

05


@HOME

Christine Conix – CONIX RDBM Architectes

DIMENSION

© Studio Dann

“La conception n’est pas un privilège d’egos, mais un travail d’équipe”

06


@HOME

Né en 2013 d’une fusion, CONIX RDBM Architectes met la barre très haut. Au programme: la croissance à l’international et le rétablissement de la position de l’architecte en tant que maître d’œuvre. Le bureau entend y parvenir par une approche architecturale basée sur le travail d’équipe multidisciplinaire qui, pour chaque mission, cherche la valeur ajoutée sur le plan du contexte, de la durabilité, de la société et du savoir. Un entretien avec Christine Conix sur la motivation, l’audace, le respect et l’intelligence émotionnelle de l’architecture.

La maison de la Cogels Osylei Le travail n’a jamais rebuté Christine Conix, que du contraire. Pour elle, c’est la seule manière de concrétiser ses ambitions, quel que soit le métier choisi. Son histoire commence au milieu des années 1970, lorsqu’elle entame une formation d’architecte. Ses jobs de vacances et son stage l’amènent notamment chez Léon Stynen et Paul De Meyer (“une expérience fantastique”) ainsi que chez Eduard Van Steenbergen (“il m’a appris à dessiner et à créer des détails”). Elle ouvre son propre

bureau en 1979. C’est un saut dans l’inconnu, car les répercussions du second choc pétrolier battent leur plein... Et son refus de se plier à la demande omniprésente de fermettes ne lui facilite pas les choses. “Je m’étais donné cinq ans. Chaque mission demandait énormément de force de persuasion, et dix à quinze designs.” La maison de la Cogels-Osylei, dont la construction a débuté à la fin des années 1980, va marquer un tournant. “A l’origine, les maîtres de l’ouvrage ne juraient eux aussi que par un projet relativement classique pour leur terrain, sur lequel s’était jadis dressée la villa Mercurius de l’architecte Bascourt, une maison double démolie en 1933. La parcelle attenante avait entretemps été reconstruite. Mon projet était en harmonie avec le concept. La maison voisine n’était pas intéressante du point de vue architectural, et de l’autre côté se dressait un immeuble imposant qu’il n’était pas question de dupliquer. Après avoir analysé les maisons de la rue, j’ai conçu un projet contemporain incluant des références aux caractéristiques stylistiques existantes. J’ai commencé par présenter séparément ma maquette à l’urbanisme et à la conservation des monuments, avant de rassembler ces services autour de la table. Ils ont réagi avec enthousiasme et le permis a rapidement été délivré. Certains habitants de la rue ont protesté après coup, mais c’était trop tard. Cette approche est typique de son parcours. Savoir où l’on va, défendre et argumenter avec la motivation nécessaire, toujours en concertation et sans perdre la participation de vue. Elle aime à dire qu’elle tient cette motivation de son père. Celui-ci était docteur en chimie et en économie, deux cursus qu’il a suivis en parallèle et pour lesquels il répartissait chaque année les examens sur deux sessions. En revanche, c’est sa mère qui lui a légué sa créativité et son sens de l’humour.

Upstream La croissance du bureau se reflète dans son environnement de travail: “On communique dans une large mesure par les projets qu’on réalise pour soi-même.” De la conception sur la table de la cuisine, à un étage bureau complet en passant par la maison voisine, pour finir par occuper dès la deuxième moitié des années 1990 un bâtiment dédié: le fameux Upstream sur le quai Cockerill. L’immeuble a contribué à mettre en branle la revalorisation des quais anversois, une entreprise à laquelle Christine Conix a participé grâce à plusieurs projets. » DIMENSION

L

es voyages architecturaux sont une véritable mine d’histoires passionnantes. Les bases de CONIX RDBM ont été posées lors d’un voyage d’études à Singapour et à travers l’Asie du Sud-Est. Le potentiel architectural qui s’y déployait a avivé les ambitions internationales des participants. C’est la découverte du fait que les partenaires respectifs cherchaient un moyen d’assurer la continuité de leur bureau qui a donné le coup d’envoi de la conversation. Christine Conix, qui fêtera ses 60 ans cette année, a voulu assurer la continuité suffisamment tôt; à cette fin, elle avait déjà prévu un scénario qui ne s’était cependant pas concrétisé. RDBM cherchait une solution pour répondre à la surpondération de l’architecture de soins dans son portefeuille. Les premiers entretiens ont révélé une grande complémentarité et un ADN très similaire, notamment au niveau des secteurs d’activité et des régions, mais aussi de la vision architecturale, de l’approche en équipe et de l’organisation professionnelle. A titre d’exemple, les deux bureaux disposent d’un conseil consultatif où siègent des représentants du monde économique. La fusion a été soigneusement planifiée. Les partenaires ont commencé par faire la connaissance de leur conseil consultatif réciproque, ce qui a permis de poser toute une série de questions pertinentes. Pour la suite, ils ont demandé l’accompagnement d’un administrateur expérimenté en fusions et acquisitions internationales, et ont désigné ensemble un juriste pour établir une valorisation neutre. En conséquence, le bureau de Christine a intégré la holding commune, dont les trois associés sont devenus co-actionnaires. Une situation qui, manifestement, convient à Christine Conix. “Je peux à présent me contenter d’un temps plein au lieu d’un horaire double, et je n’ai plus à me préoccuper de l’informatique, des ressources humaines ni de la comptabilité.”

07


©CONIX RDBM Architects

@HOME

01

DIMENSION

Un deuxième bureau s’ajoutera à Bruxelles en 2004, non loin de Tours & Taxis. L’ampleur et la complexité des contrats influent sur le nombre de collaborateurs. “Indépendamment de notre croissance, nous avons toujours laissé de la marge à la conception de maisons particulières, ce qui fait parfois froncer les sourcils à certains collègues. Mais un bon architecte doit pouvoir répondre à ceux qui cherchent une protection, un habitat. Dans cette optique, l’architecte exerce la plus ancienne profession de la communauté. Aujourd’hui, nous nous montrons critiques par rapport aux demandes de maison dans un nouveau lotissement. Par souci de durabilité, nous préférons les rénovations, les agrandissements et les optimisations de sites déjà construits, par respect pour le patrimoine existant s’il a de la valeur.” Nous demandons si les maisons particulières se justifient encore d’un point de vue économique pour un bureau qui emploie 70 personnes. “Non, mais les concours non plus. Jadis, ils étaient très importants pour nous, mais aujourd’hui, chaque contrat est jeté en pâture à la concurrence et il faut donc être très sélectif. Pour les concours, nous avons adopté un système de sélection impliquant de multiples paramètres, et qui est régulièrement mis à jour.” Dans n’importe quelle organisation, la croissance est assortie des maux qui l’accompagnent. “Bien s’organiser, déléguer ce qui peut l’être, continuer à s’occuper soi-même de l’essentiel, et tout remettre en équilibre à chaque poussée de croissance: c’est cela, la clé. Il faut aussi pouvoir le faire quand on est une femme qui travaille et qui a des enfants, comme moi. Or, il se fait que les architectes ne sont pas vraiment formés pour diriger une entreprise, c’est pourquoi j’ai vite assemblé une ‘caisse de résonance’ regroupant des représentants d’autres secteurs de la vie économique.”

08

L’Atomium et Shanghai En plus de la motivation, Christine Conix estime qu’un esprit ouvert est indispensable pour accomplir ce qu’elle a accompli. “A Bruxelles, nous sommes arrivés au bon moment. Tout le monde en avait assez de l’architecture habituelle pour les grands projets. Il fallait du changement.” D’où l’intérêt d’un rajeunissement permanent et d’un environnement où jeunes et anciens s’équilibrent mutuellement. Des concepteurs fraîchement diplômés osent remettre en question des habitudes et des évidences, mais doivent aussi avoir la possibilité d’évoluer. D’où l’importance d’être attentif à ce qui se passe dans le monde. Ce monde, on peut le faire venir à soi en embauchant des collaborateurs étrangers qui vont chambouler le cadre de référence connu et apporter de nouvelles questions et de nouveaux points de vue. On peut aussi le découvrir dans son propre pays. Le nom de Conix est par exemple lié pour longtemps à deux pavillons mondiaux, le pavillon belgo-européen

©CONIX RDBM Architects

“Pour les architectes, l’équilibre entre la raison et l’émotion est crucial. Il faut en permanence viser l’équilibre entre conditions cadres et liberté créative, et mettre son âme à nu.”

02


@HOME

01. Au Maroc, CONIX RDBM Architectes participe à la construction d’une nouvelle ville, un projet qui élargit le tissu urbain de la ville portuaire de Nador et le relie avec la lagune de Marchica. C’est JNC qui est responsable de la planification urbaine. Le plan d’ensemble prévoit des quartiers ayant chacun leur identité propre, des pôles d’attraction spécifiques, un réseau routier adapté entre la nouvelle Nador et l’ancienne, des promenades tranquilles sur le chemin côtier, et des boulevards animés dans le centre. Le concept est basé sur le développement du potentiel économique, écologique et social de la lagune. 02. Un vaste complexe s’est érigé sur le campus de la Vrije Universiteit Brussel; il combine 650 logements pour étudiants, des centres de recherche, des salles de cours, des bureaux et des infrastructures culturelles et de détente. Deux bâtiments très distinctifs situés aux deux extrémités de l’allée d’accès verte définissent la relation de la nouvelle ville (estudiantine) avec le campus. 03. Ostende veut revaloriser le quartier décrépit de l’Oosteroever en y développant espaces résidentiels, bureaux et infrastructures de détente. 1200 appartements y seront construits au cours des prochaines années. CONIX RDBM Architectes donnera le coup d’envoi avec l’immeuble situé au numéro 12 du Baelskaai, une tour résidentielle de 49 appartements dont la superficie varie de 88 à 270 m². L’ouverture, la dynamique et la transparence des étages supérieurs contrastent avec la façade calme et plus sobre de la base. 04. Vue sur le projet avec lequel CONIX RDBM Architectes a participé au concours pour Up-site à Bruxelles. La façade reflète la dynamique de la ville. Le noyau légèrement rehaussé crée une relation avec le terrain

©CONIX RDBM Architects

public et avec l’environnement.

pour l’Exposition universelle de Shanghai 2010 et la rénovation de l’Atomium. Il faut aussi rester ouvert aux missions à l’étranger. Un client belge qui avait du mal à gérer un projet à Gdansk et avait lancé un mini-concours pour y parvenir a emmené Conix en Pologne. Une candidature a ouvert la voie d’un master plan pour une nouvelle ville au Maroc. “Le donneur d’ordre est venu en Belgique pour rencontrer les candidats. Le courant est bien passé, et il nous a proposé de venir visiter le site la semaine suivante. J’ai immédiatement accepté, sans me soucier des contrats, de la sécurité financière etc. Il faut savoir prendre le train quand il passe, et à trop vouloir planifier dans le détail, on risque de le rater.”

03

»

04 DIMENSION

Chez CONIX RDMB Architectes, nous décrivons le processus de conception comme une spirale propulsée par trois moteurs: savoir où l’on va, organiser en ‘brainstormer’, rechercher et concevoir. On répète l’exercice jusqu’à obtenir la réponse qui offre la meilleure valeur ajoutée au niveau du contexte, de la durabilité, de la société et du savoir. “Définir où l’on veut aller constitue le point de départ, sans quoi on s’enlise dans une architecture de consensus qui ne représente qu’une perte de temps pour toutes les parties. La conception proprement dite est un processus fragile. Il faut que l’étincelle jaillisse sur la base d’une collection variée de pièces de puzzle provenant

©CONIX RDBM Architects

La conception, un processus fragile

09


©CONIX RDBM Architects

@HOME

05

DIMENSION

10

©Serge Brison

“Ce travail d’équipe doit permettre de créer une architecture qui suscite des émotions, en ne se satisfaisant pas d’extrapoler les programmes et les mètres carrés”, poursuit Christine Conix. Un bâtiment doit avoir un quotient intellectuel, mais aussi une certaine intelligence émotionnelle. Angle de l’éclairage naturel, perspective, tactilité, combinaisons adéquates... le processus de conception déborde de considérations et d’explorations qui permettent de créer cette émotion. Le résultat est une architecture contextuelle qui offre une réponse unique au site. “Nous ne sommes pas une Zada Hadid ni un Frank

05

©CONIX RDBM Architects

de sources multiples - programme, exigences conscientes et inconscientes du client, budget, environnement, communauté, durabilité, règlementation... Cette première idée est une fécondation qui, peu à peu, doit se transformer un embryon viable et se terminer par une naissance. On ne peut pas se contenter de ce qui existe; il faut à chaque fois savoir mobiliser l’énergie positive nécessaire pour remettre la spirale en mouvement et aller encore plus loin. Le travail de notre cellule de conception est examiné et questionné par d’autres à l’occasion de réunions communes. Dans ce parcours extrêmement sensible, tout le monde se met pratiquement à nu, mais chacun a aussi une voix et mérite le respect de tous. Un stagiaire peut émettre des remarques tout aussi valables qu’un membre de l’équipe de conception. La conception n’est pas un privilège d’egos, mais un travail d’équipe. L’essentiel, c’est que personne ne se laisse décourager, que personne ne se contente d’un résultat médiocre.”

©CONIX RDBM Architects

“Bien s’organiser, déléguer ce qui peut l’être, continuer à régler soi-même les affaires essentielles, et tout remettre en équilibre à chaque poussée de croissance: c’est de cela qu’il s’agit.”

06

07

01


@HOME

cueillir 1000 élèves du premier degré, sera terminée. Le site, réalisé dans le cadre du projet “Scholen van Morgen” (“Écoles de Demain”), se compose de quatre ailes d’un étage entourant une cour de récréation centrale avec cantine en podium. La profusion de verdure et de verre privilégie l’ambiance et la transparence.

©Studio Dann

05. A la mi-2016, la nouvelle école catholique de Herentals, qui doit ac-

06. CONIX RDBM Architectes a conçu pour Guillaume Kervyn et Lucas Boels cet immeuble durable et à faible consommation énergétique au cœur de Bruxelles. Pépin Faubourg d’Egmont inclut quatorze appartements, une galerie d’art au rez-de-chaussée et un penthouse au dernier étage. La façade revêtue de cassettes de cuivre non patiné est un élément marquant de l’immeuble. 07. Le lifting du siège d’Umicore reste un important projet de référence, avec en point focal le nouvel immeuble de bureaux en verre et zinc. Les coulées de zinc renforcent la forme des volumes empilés et semblent, depuis la rue, former un ensemble ininterrompu.

Gehry, qui appliquent le même langage des formes - même s’il est très beau - partout dans le monde. Bien entendu, il faut quelques édifices remarquables ça et là, qui reprennent le rôle des anciens clochers ou insufflent une vie nouvelle à un lieu, comme cela a été le cas pour Umicore à Hoboken.”

L’architecture, ce personnage clé “Ce qui est frustrant, c’est que dans de très nombreuses villes, on n’en a pas la possibilité sauf s’il s’agit de grands bâtiments publics. Mais les développeurs privés se heurteront vite à une commission chargée de la qualité des projets architecturaux ou à des règles en matière d’harmonie qui les contraindront à se rabattre sur du prêt-à-porter. Nous avons besoin de plus d’audace.” Ce plaidoyer est encore renforcé par sa foi dans le rôle de l’architecte, une foi qu’elle partage avec ses deux associés, Frederik Jacobs et Jorden Goossenaerts. “Notre rôle central dans la conception, juste à côté du donneur d’ordre, l’évolution de la technologie avec entre autres le BIM, et les défis qui vont en s’intensifiant de toutes parts, nous donnent l’occasion de recommencer à jouer notre rôle de maître d’œuvre et d’être un maillon central de la chaîne. Plus le contexte est complexe, plus les solutions architecturales que l’on peut concevoir sont fortes. Cela demande une certaine adaptation psychologique de la part de l’architecte. Notre bureau s’est organisé en fonction de cette donne, avec une mission bien définie, un accent fort sur les connaissances techniques - sans lesquelles on produit des livres et des conférences, mais pas d’immeubles -, ainsi que sur le facteur humain, en respectant la vulnérabilité et les éventuelles résistances.” (Par Colette Demil & Staf Bellens)

Le secret d’une fusion réussie Comme toute fusion, la naissance de CONIX RDMB Architectes a entraîné plus d’un changement. Les deux bureaux anversois ont été réunis dans la London Tower, un projet propre à usage mixte doté d’une personnalité forte dans le quartier de l’Eilandje, et capable d’accueillir 40 des 70 collaborateurs actuels. Depuis lors, 5 nouvelles personnes se sont ajoutées et l’on a presque besoin d’un chaussepied pour y entrer, de sorte que les associés commencent à chercher un autre emplacement à Anvers. La fusion des deux cultures n’est pas allée de soi. Par exemple, là où RDBM ne comptait pratiquement que des collaborateurs sous statut d’employé, c’était tout le contraire chez Conix. Pour vaincre les résistances respectives face à la perspective d’un changement de statut, rien n’a été modifié dans un premier temps. Par la suite, les collaborateurs ont eu la possibilité de changer de statut, avec bien entendu une description de fonction correspondante respectant toutes les dispositions légales. Actuellement, deux tiers des collaborateurs sont sous statut d’employé. “Une communication ouverte et honnête est indispensable pour une fusion réussie”, explique Frederik Jacobs. “Et il faut aussi pouvoir expliquer à chacun quel avantage il y trouvera. Prenons un exemple: notre équipe multidisciplinaire comptait, en plus des métiers graphiques et de conception habituels pour un bureau d’architectes, du personnel technique ayant l’expérience des chantiers et une connaissance de l’immobilier. Grâce à leur knowhow, les concepteurs peuvent placer la barre encore plus haut durant la phase de conception. Dès que les uns et les autres découvrent cette forme de complémentarité, les choses se mettent à rouler.” Les trois associés accordent une même attention aux relations humaines. “Pour les architectes, l’équilibre entre la raison et l’émotion est crucial. Il faut en permanence viser l’équilibre entre le cadre et la liberté créative, et mettre son âme à nu. Si on parvient à ce que cela soit envisageable, on ouvre une immense fenêtre d’opportunités. Frederik Jacobs et Jorden Goosenaerts songent déjà à l’étape suivante de la continuité. “La différence d’âge avec Christine est d’environ 15 ans. Ce serait magnifique si, dans une prochaine étape, nous pouvions avoir à nos côtés des partenaires qui ont 15 ans de moins que Jorden et moi.” DIMENSION

www.conixrdbm.com

11


REPORTAGE

Un concept de climat intérieur sur mesure pour les bureaux de Televic Dans les locaux agrandis et rénovés de Televic, Duco Ventilation & Sun Control a installé un bel échantillon de ventilation high tech. Le système combine ventilation de base, brise-soleil extérieurs et rafraîchissement par ventilation sous forme d’une ventilation intensive, qui permettent de gérer naturellement le climat intérieur.

T

elevic, une entreprise de haute technologie qui développe des systèmes de communication pour les marchés de niche, emploie quelque 650 personnes dans le monde, dont 150 environ à son siège d’Izegem. Ce dernier méritait amplement un agrandissement. A la demande expresse du maître de l’ouvrage, le bureau d’architectes Naert & Declerck-Daels a accordé une attention toute particulière au climat intérieur. “Un bâtiment entièrement fermé et étanche ne me semble pas réaliste. Une ventilation intégralement mécanique n’était pas non plus une solution. Nos collaborateurs doivent toujours avoir la possibilité d’ouvrir une fenêtre en demi-saison. Je suis partisan d’un système de ventilation ‘intelligent’. Par exemple, le chauffage doit se couper automatiquement dès que les fenêtres sont ouvertes”, explique Thomas Verstraeten, CEO de Televic. Duco a participé à l’élaboration d’un concept aussi naturel que possible, combinant ventilation de base naturelle, brise-soleil extérieurs et rafraîchissement par ventilation.

Ventilation de base naturelle et brise-soleil extérieurs

DIMENSION

L’immeuble de bureaux est subdivisé en 22 zones avec un ventilateur d’évacuation mécanique séparé. La ventilation de base s’active par la commande manuelle des grilles de ventilation insonorisantes DucoMax ZR. Compte tenu du trafic relativement intense sur le terrain industriel, des grilles acoustiques ont été installées côté rue. De grandes baies vitrées favorisent l’éclairage naturel et le contact avec l’environne-

12

Le DucoGrille NightVent, un volet de ventilation esthétique, est protégé de l’extérieur par une grille murale anti-vandalisme (DucoGrille Solid) Une combinaison de stores résistants au vent et de brise-soleil architecturaux en lamelles d’aluminium de type DucoSun Cubic y contribue.

ment, et les concepteurs ont veillé à éviter la surchauffe ainsi que les reflets parasites les jours ensoleillés. Une combinaison de stores résistants au vent et de brise-soleil architecturaux en lamelles d’aluminium de type DucoSun Cubic y contribue.

Rafraîchissement par ventilation Pour parachever le concept, le rafraîchissement par ventilation (ventilation intensive) a été utilisé. Dans ce bâtiment presque entièrement construit en béton, Televic a opté pour une isolation des toits et façades poussée. L’application des principes du refroidissement ventilant demande une masse thermique suffisante pour stocker l’air frais prélevé à l’extérieur et le restituer. Le DucoGrille NightVent, un volet de ventilation esthétique, est protégé de l’extérieur par une grille murale anti-vandalisme (DucoGrille Solid) derrière laquelle se trouve un volet ouvrant à commande à actuateur. Le volet et le chauffage sont intégrés dans un même caisson. La commande du rafraîchissement par ventilation s’effectue à l’aide du système de gestion du bâtiment, en fonction de la température ou sur commande manuelle. (Par Philip Declercq) www.duco.eu


DucoTronic System

DUCO at HOME

La forme la plus avancée de la ventilation

La solution totale pour un intérieur sain et confortable Système de ventilation pilotée. Ventilation en fonction du taux de CO2, de l’humidité (HR) et de la température. Mesure directement près de la source. Communication sans fil. Gamme complète d’ aérateurs à commande électronique.

HOME OF OXYGEN

jusqu’à freduc,vent

0,35

info@duco.eu - Handelsstraat 19 - 8630 Veurne - Belgium - tel +32 58 33 00 33 - fax +32 58 33 00 44

Votre porte de garage ... visible ou invisible

Vous êtes à la recherche d’une porte de garage pour votre projet de construction ou de rénovation. Vous attachez de l’importance à l’isolation, à la sécurité, au confort, à l’économie d’espace et au design ? Dans ce cas, L-DOOR a assurément une solution sur mesure à vous proposer pour votre habitation. Que vous optiez pour une porte de garage visible ou pour un modèle qui se fond dans votre revêtement de façade, vous ne manquerez pas de trouver la porte sectionnelle de vos rêves dans notre gamme – la plus vaste du marché. En choisissant L-DOOR, vous optez pour un produit 100 % belge et novateur, des conseils et un service personnalisés, et un délai de livraison rapide. Plus d’info sur www.l-door.be

23 & 24 april / avril 2015 Kortrijk Xpo 10:00-20:00

ARCHITECT @WORK BELGIUM

28 & 29 mai / mei 2015 Liège Expo 13:00-20:00


Habito™, la nouvelle génération de plaques Gyproc® Moi ? Je peux accrocher de tout à un mur en Gyproc. De plus en plus souvent, les plaques Gyproc sont mises en oeuvre dans la nouvelle construction ainsi que dans la rénovation. C’est pourquoi Gyproc a développé les plaques Habito, une nouvelle génération de plaques spécialement adaptées pour permettre aux utilisateurs de profiter rapidement et au mieux des espaces de vie disponibles. Les cloisons revêtues de plaques Habito vous offrent toute la flexibilité pour aménager de nouveaux espaces, transformer des espaces ou même modifier l’ensemble de votre maison. La fixation de tringles à rideaux, d’écrans plats, d’étagères, ... devient un véritable jeu d’enfant. Les plaques Habito sont en outre jusqu’à cinq fois plus dures que les plaques classiques et réduisent les nuisances sonores des pièces adjacentes.

SAINT-GOBAIN CONSTRUCTION PRODUCTS BELGIUM

sa

- Sint-Jansweg 9 - Haven 1602 - 9130 Kallo - Tél. +32 3 360 22 11 - www.gyproc.be


REPORTAGE

Des convecteurs économiques Zehnder en monolithe et au design sobre pour Sibelga Ces dernières années, les locaux du gestionnaire de réseau de distribution bruxellois Sibelga ont fait l’objet d’une rénovation en profondeur. Le bâtiment D, qui date de 1928 et en est à sa troisième rénovation, est certainement la cerise sur le gâteau de l’opération. La monumentale cheminée industrielle s’est vu confier un nouveau rôle contemporain, et l’immeuble bénéficie désormais d’un chauffage économique en énergie assuré par des convecteurs Stana de Zehnder.

Un immeuble n’est pas l’autre Depuis 2005, les bâtiments A, B et C ont été entièrement rénovés selon les règles des marchés publics. C’est l’architecte Philippe Julémont d’Archi PJ (Genval) qui a été retenu: “Les bâtiments ont été déshabillés jusqu’à la structure en béton, isolés et ventilés aux normes contemporaines, et dotés d’un

Le complexe d’immeubles de Sibelga situé quai des Usines compte une demi-douzaine de bâtiments. Les structures en béton et le double vitrage du sol au plafond caractérisent tous les immeubles.

nouvel éclairage. Voici trois ans, de nouvelles chaudières ont été installées dans le bâtiment D. Les structures en béton et le double vitrage du sol au plafond caractérisent tous les immeubles. C’est à présent au tour du bâtiment D.”

Troisième rénovation pour le bâtiment D Le bâtiment D - qui est aussi le plus ancien à l’arrière du site, en est donc à sa troisième rénovation. Quelques 150 personnes y travaillent, et il se distingue des autres édifices par sa grande cheminée industrielle en son milieu. “Nous l’avons transformée en une cafétéria circulaire centrale et en un point de rencontre à chaque étage. Cet espace, entouré par un grillage métallique, empli de galets blancs spéciaux, relie pour ainsi dire les diverses salles de réunion, grandes et petites, qui s’ouvrent sur lui. La rénovation s’est articulée sur deux phases: la première a concerné le rez-de-chaussée et le deuxième étage, d’une superficie de 1600 m² chacun. La seconde portera sur le premier étage”, précise Philippe Julémont. » DIMENSION

S

ibelga est le seul gestionnaire de réseau de distribution et de gaz naturel pour les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale. Sa mission consiste notamment à construire, exploiter et entretenir un réseau de câbles et de canalisations jusque chez le consommateur final. Les pouvoirs publics régionaux lui ont également confié une série d’obligations de service public. Avec un millier de collaborateurs, Sibelga est également responsable du relevé des compteurs, de la validation et de la gestion des données de consommation. “Le complexe d’immeubles de Sibelga situé quai des Usines compte une demi-douzaine de bâtiments. Le plus ancien, qui s’orne d’une monumentale cheminée industrielle pour la production d’électricité, date de 1928; c’est l’immeuble D. D’autres immeubles ont été démolis pour faire place à des bâtiments neufs (le A, le B et le C), qui datent de la période 1968-1970”, explique Stefaan Roelant de Sibelga.

15


REPORTAGE

01. Les convecteurs Stana de Zehnder dans le bâtiment D sont pourvus

01

d’échangeurs de chaleur avec lamelles de convection en aluminium qui fournissent un plus grand volume de chaleur. 02. Radiateur design vertical, Roda, de Zehnder 03. Détail du convecteur Stana de Zehnder 04. Par le passé, lors de rénovations, des radiateurs design Radiavektor de Zehnder avaient déjà été installés.

Économiser l’énergie consacrée au chauffage Des radiateurs design Radiavektor de Zehnder avaient déjà été choisis pour la rénovation des bâtiments A et C, ainsi que pour le hall d’accueil des modèles Roda, eux aussi design, et du même constructeur. Christophe Thimmesch (Account Manager Heating Zehnder Group Belgium): “Jadis, c’est un système à air chaud qui équipait les bâtiments A et C; nous avons installé des radiateurs de plinthe à l’occasion de la rénovation. Pour le réaménagement du bâtiment D, le maître d’ouvrage et l’architecte ont opté pour des convecteurs de nouvelle génération. Ces appareils témoignent de l’évolution technologique et de l’innovation qui ont marqué les produits de Zehnder ces dernières années. Si les bâtiments A et C ont été dotés de radiateurs de plinthe classiques, ce sont des convecteurs Zehnder Stana à échangeurs de chaleur qui chaufferont le bâtiment D. Les convecteurs intègrent des lamelles de convection en aluminium diffusant un volume de chaleur beaucoup plus important, avec un meilleur rendement et une puissance maximale de 4.138 Watts. Des modèles muraux Zehnder Lateo ont également été installés. La couleur (RAL 7044) a été choisie sur mesure pour correspondre à celle des sols.” C’est IMTECH Projects qui procède à l’installation chez Sibelga.

Design sobre et monolithe

DIMENSION

Les convecteurs Zehnder Stana ne se distinguent pas seulement par leur design sobre et carré, mais aussi par leur simplicité d’installation. Christophe Thimmesch: “La plupart des convecteurs actuellement disponibles sur le marché sont en fait des kits. Ils contiennent divers composants (consoles, échangeur de chaleur, capot et plaquettes d’angle...). Le Zehnder Stana a été conçu en deux éléments seulement, pour une installation rapide et efficace - un gain de temps considérable pour des projets de cette ampleur. Chaque convecteur est en outre équipé d’un système de purge automatique. Ce type de convecteur convient parfaitement aux grands locaux généreusement vitrés, comme c’est le cas de cet immeuble de bureaux. Mais ils sont tout aussi bien adaptés aux locaux résidentiels, par exemple aux grandes vérandas.”

16

02

03

04

Des raccords élégamment dissimulés Grâce à Zehnder Stana, l’air chaud se diffuse de manière idéale à travers la pièce. Les raccords sont intégrés de façon invisible dans le pied du convecteur. Grâce à la multitude de modèles et au travail sur mesure, ce convecteur s’intègre parfaitement dans n’importe quel local. Christophe Thimmesch énumère les principales caractéristiques du Zehnder Stana: “A côté du design fermé grâce à la structure compacte, il y a aussi la rapidité de réaction qui assure un chauffage rapide. Le pouvoir chauffant élevé permet de chauffer les grandes pièces, et constitue une solution idéale pour utilisation à des régimes de chauffage plus faibles. Les convecteurs Zehnder sont disponibles en version plinthe (Stana) et pour montage mural (Lateo), avec ou sans technologie NEO pour augmenter la puissance.” (Par Philip Declercq - Photos: Zehnder) www.zehnder.be


UN DESIGN PARFAIT POUR LE MAXIMUM DE POSSIBILITÉS VENEZ NOUS RENCONTRER À ARCHITECT@WORK LIÈGE STAND 64 www.trilux.com/polaron-iq


REPORTAGE

ITEC rafraîchit des logements pour étudiants Bruges se positionne de plus en plus comme ville estudiantine. Selon Skyline Europe, il s’agit d’une chance unique de convertir des anciens complexes de bureau en logements modernes pour étudiants. A la recherche d’un revêtement de sol résistant, le concepteur de projet bruxellois a fait appel à ITEC Contract Floors, une marque du Groupe Belge IVC.

L

es projets, baptisés Campus Mater & Campus Amicorum, sont situés dans la Spanjaardstraat et dans la Werkhuisstraat. “Campus Amicorum est installé dans un bâtiment historique datant du début du 18ième siècle, qui a abrité autrefois le Service d’Aménagement du Territoire de la Communauté Flamande”, précise Philip Vanhoenacker, Project Manager chez Skyline Europe. “Les bâtiments étaient vides. Mais on ne pouvait pas en tirer grand-chose. L’unique affectation rentable, c’était d’en faire des studios et des duplex pour étudiants.” Les logements modernes pour étudiants n’ont plus rien à voir avec les petites chambres miteuses d’avant. Dans ce qui était le complexe de bureau de la Werkhuisstraat, tout est placé sous le signe de la convivialité et du confort. Il y a 79 studios pour étudiants, répartis harmonieusement sur deux étages et autour d’une cour intérieure. Chaque flat dispose de sa propre cuisine ainsi que d’une salle de bain avec douche, lavabo, et toilette. Il y a également 2 espaces communs, un logement de concierge, un abri à vélo couvert et un jardin devant avec 18 places de parking.

“Le choix le plus esthétique”

DIMENSION

Selon Philip Vanhoenacker: “La route a été longue. Seule la structure extérieure est restée, à l’exception des menuiseries.

18

Le reste de l’édifice a été vidé et tout a été renouvelé. Le grand défi dans ce cas-ci, c’était les équipements techniques: le système d’égouttage, l’électricité, le chauffage, les sanitaires et surtout la ventilation. Le plancher porteur à l’étage était une vieille charpente en bois. Malgré les renforcements et le plancher flottant, nous avons estimé qu’un revêtement souple serait le meilleur choix.” Dans les bâtiments de la Werkhuisstraat, il règne une atmosphère chaleureuse. Le blanc des murs, des plafonds et des meubles alterne avec des touches d‘aluminium noir et un revêtement en vinyle brun caramel à motif imitation bambou: “Nous avons choisi le Concept Bolivia 539 d’ITEC. C’était pour nous le choix le plus esthétique”, précise Philip Vanhoenacker: “Surtout par son caractère contemporain. C’est également un motif “sans soudures” avec lequel on n’a pas de perte. Les sols en vinyle de la Werkhuisstraat constituent 95 pourcent de la surface totale des sols.” Les deux sites, Campus Amicorum & Campus Mater totalisent 3.800 m² de sols vinyles, en bandes de 2 mètres. 2.500 m² de vinyle ITEC Concept Bolivia 539 ont été placés sur le site de la Werkhuisstraat et 900 m² à la Spanjaardstraat. En outre, 400 m² de vinyle Isafe d’ITEC ont également été placés dans la Spanjaardstraat. “Le vinyle Isafe d’ITEC a une excellente impression résiduelle. C’est un vinyle permanent antidérapant facile à poser et à entretenir” déclare le Product Manager d’ITEC, Ortwin Top. “Le vinyle Concept d’ITEC a également une excellente résistance et est très facile à entretenir grâce à sa couche supérieure renforcée en polyuréthane. Les deux revêtements peuvent être posés en 4 mètres de large sans démarcation apparente.” www.itecfloors.be (Campus Amicorum – Architecte: Salens Architecten, placement: Slosse Vloerbekleding, finitions: Matthijs en Co, Client: Skyline Europe, ITEC Contract Floors: IVC Belgique)


Un confort absolu toute l’année

avec Daikin.

COP 5,23 jusqu‘à

(7/35°)

La pompe à chaleur air/eau Daikin haute performance :

Possibilité de connection avec les capteurs solaires Connexion aisée en bivalence à d’autres sources de chaleur Fonctionnement garanti jusqu’à -25°C Hygiène optimale de l’eau chaude sanitaire Régulation possible via smartphone Unité ultracompact Isolation thermique garantie 10 ans Large gamme de puissances

La pompe à chaleur nouvelle génération de Daikin vous offre une chaleur confortable en hiver et un rafraîchissement en été (en option). Cette pompe à chaleur air/eau compacte et très complète réduira drastiquement vos coûts d’énergie grâce à sa régulation intuitive. Son stockage intelligent de l’eau chaude sanitaire et de chauffage permet de réaliser encore plus d’économies !

Plus d’info? www.daikin.be •  0800 840 22


UNE VILLE EN IMAGE

Vincent Van Quickenborne, bourgmestre et Wout Maddens, échevin - Courtrai

DIMENSION

© Klaas Verdru

“Nous allons donner un tout nouveau visage au centre”

20


UNE VILLE EN IMAGE

Courtrai perd des habitants. Ce n’est pas vraiment le scénario idéal pour une ville ambitieuse. Vincent Van Quickenborne: “De par leur situation périphérique, presque toutes les villes de Flandre Occidentale perdent du terrain. Mais les pronostics en matière de population se fondent sur une politique inchangée. Nous devons faire de Courtrai une alternative intéressante. Une étude réalisée voici quatre ans démontrait que les Gantois et les Anversois percevaient Courtrai comme plutôt provinciale et un peu blasée. Nous devons faire évoluer cette image de marque, et c’est pourquoi nous sommes en train d’élaborer, avec quelques têtes pensantes, une projection de Courtrai en 2025. Où la ville veut-elle en être dans dix ans? Comment vendre le concept?” “Nous disposons d’atouts puissants. Au sein de l’eurométropole, nous misons (tout comme Tournai et Lille) sur le marché du Nord de la France avec ses deux millions de consommateurs, ainsi que de nombreuses initiatives économiques et culturelles. En Flandre, nous sommes la seule ville qu’une rivière - la Leie, la ‘golden river’ - traverse en plein centre, et dont les rives offrent de multiples opportunités de développement. Le déménagement d’un commissariat de police, trois sites hospitaliers et plusieurs anciens terrains d’entreprise vont libérer, dans les prochaines années, une douzaine d’emplacements pour le développement. C’est là qu’est l’avenir de Courtrai, car habiter près de l’eau est une tendance mondiale dans les villes de plus grande taille.” “Les permis et les fonds qui permettront de donner à la ville un nouveau visage sont disponibles. Sur le Campus ‘Kortrijk Weide’, l’ancien entrepôt de la SNCB avec ses bâtiments des douanes, nous construisons un nouveau quartier avec un parc, un campus de haute école, une salle des fêtes et une piscine olympique. La gare et ses environs seront remodelés en profondeur dans les dix à douze prochaines années, avec un investissement de 150 millions d’euros à la clé. L’abaissement des berges de la Leie près des tours de Broel ren-

forcera l’attrait de notre centre historique. Cette importante artère pour la distribution internationale par voie d’eau est le théâtre d’un mouvement permanent. En outre, la Leie est relativement étroite, ce qui bénéficie aux échanges d’une rive à l’autre. D’ici 2018, le dernier nouveau pont piétonnier, le Reepbrug, sera terminé et le projet Nieuwe Leie également. Il était temps, car nous célébrerons cet été, avec l’événement ‘De Grote VerLeieding’, les travaux sur la Leie qui ont commencé voici vingt ans.”

D’où provient l’argent pour tous ces projets, à l’heure où toutes les communes se serrent la ceinture? Vincent Van Quickenborne: “Nous appliquons un plan d’économies strict. Nous économisons plus de 10% sur les effectifs. Les coûts de fonctionnement ne peuvent augmenter que de 1% par an, ce qui est inférieur à l’inflation. Les dotations sont gelées à l’exception de deux secteurs, et notre budget d’investissement est donc plus important que celui de la précédente législature; nous sommes ainsi en mesure de libérer des fonds pour des projets de la ville et du CPAS, qui va notamment construire une nouvelle maison de repos et de soins ainsi qu’un restaurant social. Nous nouons également des partenariats. Pour la gare, nous avons travaillé entre autres avec la SNCB et les pouvoirs publics flamands, pour les bords de la Leie avec les Voies d’eau intérieures et le Canal maritime, et pour la piscine avec un partenaire DBFM. Les quatre nouveaux parkings souterrains de notre régie de parking autonome, PARKO, sont réalisés en PPP, et la DBFM Écoles de Demain compte pas moins de huit projets dans notre ville.”

Le changement de majorité a aussi sonné le glas de quelques initiatives. Vincent Van Quickenborne: “Nous avons laissé tomber la bibliothèque qui était prévue à côté du Conservatoire, car ce projet n’arrivait pas au moment opportun. Nous voulons d’abord nous attaquer aux abords de la gare et construire, sur la place du Conservatoire, un centre musical où - et ce sera une première en Flandre - tous les genres musicaux et aspects de la musique seront pris en considération, formations incluses. Courtrai est un véritable vivier de jeunes groupes musicaux, et nous avons libéré un budget de quatre millions d’euros pour ce centre. La bibliothèque existante a entretemps été rénovée, et son fonctionnement a été numérisé.” Wout Maddens: “Sur le campus de Weide, nous avons supprimé le commissariat prévu au profit d’un quartier agréable à vivre, où se côtoieront activité économique, enseignement, une piscine et un parc de deux hectares. L’actuel commissariat déménagera vers les bâtiments de l’école supérieure HOWEST sur l’Oudenaardsesteenweg, qui seront inoccupés dès que l’école aura pris ses quartiers sur son nouveau site du campus de Weide. » DIMENSION

L’initiative Stadsmonitor, qui analyse le développement, la qualité de vie et la convivialité familiale des 13 villes du cœur de la Flandre, a mis au jour quelques points susceptibles d’amélioration à Courtrai. Dans un dialogue avec le bourgmestre Vincent Van Quickenborne et l’échevin Wout Maddens, chargé de tout ce qui a trait à la construction et à l’habitat, nous nous étendons sur ces points faibles et, bien entendu, sur les ambitieux plans de rénovation urbaine de l’équipe de gestion.

21


© Wienerberger

© BURO II & ARCHI +I

UNE REPORTAGE VILLE EN IMAGE

01

02

Des tours résidentielles ambitieuses On ne peut pas s’empêcher de remarquer que vous privilégiez la construction en hauteur, qui est actuellement une thématique délicate.

DIMENSION

Vincent Van Quickenborne: “Nous voulons fournir des logements abordables, dans des quartiers où tous les âges ont leur place, et un mélange hétérogène de maisons, d’appartements et, effectivement, de trois tours résidentielles. Une administration communale doit pouvoir oser prendre des risques. Sachant que ces nouvelles ‘cathédrales’ marqueront l’image de notre ville, nous avons exigé une architecture durable de haut niveau, que nous avons intégrée dans la verdure et entourée d’un mélange d’autres types de logements. Pour leur K-Tower, qui culminera à plus de 66 mètres de haut, Koramic et Van Roey ont choisi l’architecte Philippe Samyn. Pour les deux tours résidentielles de la Blekerij, le développeur Ghelamco travaille avec Andrew Bromberg d’Aedas, un bureau d’architectes de Hong Kong qui figure dans le top 5 mondial. La ville a toujours été attentive à une architecture expressive dans un espace public en équilibre avec l’environnement. On peut citer l’exemple de la tour Tack ou des interventions de Bernardo Secchi sur la Grand-Place et à Hoog Kortrijk. Nous voulons poursuivre sur cette lancée.” Wout Maddens: “Pour les projets de construction en hauteur, nous ne nous sommes pas décidés du jour au lendemain: nous avons mis en place un cadre de développement dynamique. A mesure que les travaux sur la Leie avançaient et que le bel espace public se révélait, des propositions de sites à développer sont arrivées sur mon bureau, avec notamment un immeuble de caractère. Pour tout mener à bonne fin, nous avons examiné, avec Bob Van Reeth, comment nous pouvions nous y prendre. Bob ne participant pas au développement proprement dit, il avait la possibilité de donner librement son

22

avis. La ville et l’intercommunale Leiedal ont ensuite rédigé, avec le bureau HUB, la note stratégique intitulée “La Leie fait la ville” (“De Leie maakt de stad”) reprenant des propositions quant à ce qu’il serait possible de construire sur les trois kilomètres de quai. Là où des blocs résidentiels avaient été amputés suite à des expropriations, nous les avons rétablis. Aux deux extrémités, nous avons opté pour des constructions en hauteur dans un environnement ouvert. Même si le plan d’aménagement du campus de Weide inclut lui aussi trois tours, nous avons décidé de ne pas les construire sous cette législature et de donner la préférence à un parc. Partout ailleurs, nous avons fixé des directives pour les gabarits.” “Bien entendu, nous continuons à appliquer notre ‘test de type de logement’ pour d’autres projets dans la ville: il s’agit d’une liste de questions concrètes permettant de déterminer où il est préférable de construire des maisons et où il est possible d’opter pour des appartements. Cet instrument nous permet d’éviter de construire des appartements sur des sites qui ne s’y prêtent pas. C’est un système qui fonctionne bien.” Vincent Van Quickenborne: “Pour veiller sur la qualité de l’architecture, nous envisageons à présent la création d’une commission qui nous accompagnera dans l’évaluation des propositions et autres projets. Wout Maddens: “Cette commission pourra émettre des avis d’ordre urbanistique, mais aussi examiner comment exploiter au mieux notre patrimoine et notre architecture, compte tenu de l’intérêt pour des projets sur de nombreux sites typiques de notre centre historique. L’objectif est qu’elle devienne une chambre de réflexion dynamique à caractère consultatif, qui ne se contentera pas de compromis mais apportera elle-même des idées bien définies et enrichira le débat. Cela permettra aussi d’éviter de faire reposer toute la pression sur nos fonctionnaires de l’urbanisme. Mais le débat concernant cette commission et son éventuelle composition est encore à venir.”


UNE VILLE EN IMAGE

Logements abordables pour chacun Les prix des maisons et des appartements à Courtrai sont les plus bas de toutes les villes du cœur de la Flandre, mais leur qualité laisse à désirer.

© ABSCIS ARCHITECTEN

Vincent Van Quickenborne: “Une bonne partie du patrimoine date d’après la Seconde Guerre mondiale, et est effectivement vétuste. Mais depuis trois ans, nous avons entamé un mouvement de rattrapage énergique.” Wout Maddens: “Nous misons beaucoup sur la rénovation et cherchons à permettre à chacun de rénover pour transposer à Courtrai la politique régionale de la Flandre. Nous prévoyons chaque année un budget de 1,2 million d’euros pour les primes à la rénovation. Nous sommes actuellement en négociation avec des entreprises locales du secteur de la construction pour évaluer des possibilités de coopération. Notre ac-

03

compagnement à la rénovation est un instrument important, qui est accessible aux propriétaires mais aussi aux locataires. Au besoin, nos accompagnateurs se rendent sur place pour fournir des conseils en matière de sécurité, d’énergie et de durabilité ou encore de primes. Nous souhaitons ainsi toucher les habitants qui ne prendraient pas eux-mêmes l’initiative de rénover, ce qui est également positif pour les architectes, les entrepreneurs et les fournisseurs. Nous cherchons aussi à définir comment nous pouvons stimuler le marché de la location privée en créant un bureau du marché locatif qui s’adresserait aux candidats se trouvant juste au-dessus de la limite permettant de bénéficier d’un logement social.” “Nous travaillons aussi au logement abordable avec notre entreprise autonome de développement, la SOK. Elle dispose d’un fonds de roulement qui lui permet d’acheter des logements vides et à rénover, de les remettre en état et de les proposer à la vente, et d’un fonds pour les contrats emphytéotiques ou de location à long terme. Le projet de lotissement est une autre initiative dans le cadre de laquelle la SOK a commencé par acheter des logements dans un quartier délabré près de la voie de chemin de fer. Ils ont été revendus

»

“Nous misons beaucoup sur la rénovation et cherchons à permettre à chacun de rénover pour transposer à Courtrai la politique régionale de la Flandre. Nous prévoyons chaque année un budget de 1,2 million d’euros pour les primes à la rénovation.”

01. Suite à la disparition des anciennes industries, Courtrai compte nombre de bâtiments industriels abandonnés qui attentent leur réaffectation. La restauration, la rénovation et la reconversion des anciens séchoirs de Koramic en immeubles de bureaux par le groupe Wienerberger est un projet-modèle. dans lequel Lens° Ass Architectes a respecté dans toute la mesure du possible le caractère du bâtiment d’origine. 02. La rénovation durable du quartier de Drie Hofsteden par BURO II & ARCHI+I est un projet important, qui prévoit la rénovation de l’architecture de façade de deux immeubles de 102 et 108 appartements sociaux et leur mise aux normes basse énergie. L’adaptation aux normes de superficie actuelles dans le logement social permettra également d’obtenir des appartements plus vastes. 03. Le programme DBFM Écoles de Demain construit ou rénove pas moins de 8 écoles à Courtrai. La transformation du collège de Guldensporen (an-

04

Une construction neuve avec cour de récréation et hangar à vélos est prévue pour le deuxième degré. Les bâtiments destinés au troisième degré (voir illustration) sont rénovés et agrandis par l’adjonction de deux nouvelles ailes et d’une cantine.

04. Vue sur le nouveau pont de Noordbrug, qui remplace l’ancien pont du Palais de Justice. Cette structure suspendue en acier de 120 mètres de long a une hauteur de pylône de 26 mètres et une portée médiane de 90 mètres. DIMENSION

©Thomas Depaepe

ciennement Sint-Amand) s’effectue en partenariat avec Abscis Architectes.

23


© Gerald Van Rafelghem

UNE REPORTAGE VILLE EN IMAGE

05

pour un montant abordable à de jeunes familles qui se sont engagées à le démolir et à en construire un autre à 6% de TVA en collaboration avec un architecte sélectionné dans un pool constitué au préalable. Nous avons ainsi encouragé la construction de logements qui montrent comment il est possible de jouer avec l’espace dans une maison urbaine, et qui sont susceptibles d’inspirer tous ceux qui envisagent de s’établir à Courtrai et d’habiter en ville, indépendamment du projet en question. Depuis lors, nous avons déployé le projet dans un deuxième quartier, et nous avons l’intention de délimiter un troisième secteur. “En ce qui concerne le logement social, nous avons un programme de reconversion ambitieux. Il y a bien entendu le quartier neutre en CO2 de Venning, où nous avons créé 30 logements supplémentaires neufs ou rénovés. Les appartements du quartier de Drie Hofsteden sont actuellement déshabillés et rénovés au plan énergétique. A Bissegem, le quartier de Knok est en cours de démolition, et sera remplacé par des logements empilés et imbriqués les uns dans les autres. Pour mieux nous acquitter de notre fonction de régie en matière de logement, nous allons examiner la possibilité de fusionner les cinq sociétés de logement social existantes. Ces discussions ne sont pas faciles, mais nous souhaitons mettre en place un guichet d’inscription unique pour toutes les sociétés dès cette année; ce sera la première étape intermédiaire, qui sera immédiatement tangible pour les candidats locataires.

Travail et concertation Avec K, Courtrai s’est doté d’un centre commercial prestigieux au cœur de la ville, mais aussi d’un grand nombre de locaux commerciaux vides.

DIMENSION

Vincent Van Quickenborne: “C’est pourquoi nous avons mis sur pied le projet Kortrijk Zaait. Nous donnons aux propriétaires le choix: soit payer une taxe sur la vacuité des locaux, soit louer leur bien pour trois, six ou douze mois à des entrepreneurs pour un prix peu élevé. Treize locaux ont déjà été loués par des entrepreneurs qui pourront faire leurs gammes et créer leur marché pendant quelques mois, pour passer ensuite à une solution conventionnelle. Avec Immo Ceusters et le groupe Quares, nous procédons à une étude sur la planifi-

24

“Nous y réduisons le trafic automobile en construisant des parkings souterrains durables, des places piétonnières, à commencer par la Grand-Place, et en abaissant les rives de la Leie près des tours Broel.” cation urbaine commerciale. Nous nous efforçons d’insuffler une nouvelle vie sur les places moins animées en achetant certains immeubles. Nous cherchons à concentrer dans certaines rues des activités données, comme l’alimentation ou la mode, en tenant compte de l’ambiance et de l’expérience des visiteurs. Notre but est d’attirer de nouveaux commerces à Courtrai. Nous faisons le lien entre la ville historique et le shopping en investissant dans une nouvelle signalisation et en organisant des weekends d’emplettes avec une ouverture dominicale des magasins le premier dimanche du mois, en visant aussi les consommateurs français.”

En dépit de son statut de ville estudiantine de Flandre Occidentale, Courtrai perd de jeunes familles. La ville est également en-dessous de la moyenne en matière de métiers du savoir et créatifs, bien que le développement de jeux vidéo soit justement un de ses atouts au niveau de l’enseignement. Vincent Van Quickenborne: “Nos deux écoles supérieures et nos deux universités, qui totalisent dix mille étudiants, doivent renforcer leurs liens mutuels pour devenir moins dépendantes, car cette dépendance est un facteur d’attrition par excellence. Actuellement, leurs maisons-mères de Gand et de Louvain les considèrent encore trop comme une transition vers une autre université. La ville fait des efforts pour promouvoir cette coopération. Quelques institutions se trouvent en périphérie, sur le campus de Hoog Kortrijk, mais nous essayons aussi de faire venir les étudiants dans le centre. HOWEST va entièrement déménager sur le campus de Weide, et si cela ne dépend que de moi, l’actuel palais de justice deviendra dans l’avenir un campus ou un point de chute pour une des écoles. Aujourd’hui, de plus en plus d’étudiants se rendent dans le centre, ce qui bénéficie à l’horeca et aux commerces sur ces axes.


UNE VILLE EN IMAGE

places de parking en surface sont libres au cœur de la ville.” Nous donnons aussi la parole à nos citoyens en développant un logiciel spécifique, et le Stadsmonitor nous attribue un très bon score. Nous faisons du porte-à-porte quarante dimanches par an. Les Courtraisiens reçoivent un budget qui leur permet, au moyen d’un jeu spécifique, d’exprimer des choix par quartier. Nous avons une application permettant de signaler les déjections canines, les décharges sauvages ou les trottoirs déchaussés. Nous essayons ainsi de rétablir la confiance et la fierté, car c’est là que le bât blessait. Beaucoup de choses se sont jadis passées ici, notamment sur le plan architectural, mais la plupart du temps, les gens n’avaient pas voix au chapitre. La connexion avec les habitants était insuffisante.” (Par Colette Demil & Staf Bellens)

© Jaspers-Eyers

“A coté de cela, nous voulons mettre en place une culture de starters avec des entreprises de la région comme Van De Wiele, Barco, Van Marcke et LVD ainsi que des acteurs tels que Telenet Idealab et KBC Start It. Nous souhaitons nous baser sur le modèle d’Eura Technologies à Lille, un des pôles de croissance économique du Nord de la France. Une ancienne usine de textile y accueille actuellement 150 entreprises, dont IBM avec 1000 collaborateurs.” “Nous souhaitons maintenir ou attirer les jeunes familles grâce à l’emploi local et à une ambiance accueillante. Barco construit un nouveau siège social de 50 millions d’euros. Van Marcke bâtit un nouveau centre de distribution de 60 millions d’euros. Nous disposons de terrains d’entreprise, ainsi que d’entreprises en croissance familiales ou autres. L’eau, les plaines de jeu et la compacité de la ville qui permet de la parcourir à pied d’un bout à l’autre sont autant d’atouts pour Courtrai. Nous y réduisons le trafic automobile en construisant des parkings souterrains durables, des places piétonnières, à commencer par la Grand-Place, et en abaissant les rives de la Leie près des tours Broel - le tout sans tomber dans l’extrême, car la voiture n’est pas bannie du centre. Nous avons notamment introduit le système Shop & Go, qui propose 250 places de parking intelligentes où l’on peut se garer gratuitement pendant une demi-heure sans ticket ni SMS. Les petits commerçants apprécient beaucoup la formule, qui permet aussi à Courtrai de garantir à tout moment que des

06

05. Pour le compte de la société de logement social Goedkope Woning, BURO II & ARCHI+I a réalisé le quartier neutre en CO2 de Venning, en partenariat avec l’Université de Gand (monitoring), d’E-ster (performances énergétiques) et evr-Architectes (masterplanning), Ingenium (réseau local cent est mis sur les économies d’énergie, l’utilisation responsable des matériaux, un cadre vert et une étroite cohésion sociale. Ainsi, la porte d’entrée de chaque appartement donne sur une galerie couverte qui est une véritable rue intérieure. Le quartier est doté de son propre réseau de chauffage à la biomasse (copeaux de bois). 06. Dès l’an prochain, Barco concentrera toutes ses activités sur son

© Stad Kortrijk

de chauffage) et Jos Dumoulin (environnement et infrastructure). L’ac-

07

nouveau site du parc Kennedy. Jaspers-Eyers Architectes a opté pour un spectaculaire bâtiment principal circulaire flanqué de plusieurs unités sobres plus basses, d’un grand plan d’eau et d’axes verts. 07. L’an prochain commenceront les travaux de réaménagement et d’abaissement des berges de la Leie, destiné à renforcer l’attrait du centre historique et le contact avec l’eau. Le concept de réaménagement des

d’études Arcadis. 08. Le crématorium conçu par Souto de Moura et SumProject s’intègre avec fluidité dans l’environnement et le paysage. Le bâtiment réservé aux cérémonies, en béton avec toit de verdure, est enchâssé dans le terrain en pente.

08 DIMENSION

français Michel Desvigne en collaboration avec l’Atelier JPLX et le bureau

© Stijn Bollaert

quais de l’ancien bras de la rivière est l’œuvre de l’architecte paysager

25


REPORTAGE

La laine minérale a la meilleure valeur isolante pour les murs creux maisontémoin basse énergie Avec le service d’études de T. Palm, le bureau d’architectes Coppens & Coen a construit une maison clé sur porte présentant un rapport optimal entre investissement supplémentaire et faible consommation énergétique. La maison basse énergie a été isolée conformément aux normes en la matière, à l’aide de panneaux Multimax 30, le modèle de panneau de laine de verre le plus perfectionné d’ISOVER.

D

ans une maison basse énergie, la valeur U des murs extérieurs ne dépasse pas 0.24 W/m²K. Pour atteindre ce chiffre, les murs creux de la maison sont isolés à l’aide de 12 cm de laine de verre (en l’occurence les panneaux Multimax 30 d’ISOVER.). Les auteurs du projet ont opté pour la laine de verre, car ce matériau permet une pose rapide et simple à l’emplacement choisi (dans ce cas de figure, la totalité des murs creux). Cette valeur U est conforme à l’exigence U, et T. Palm utilise ces panneaux pour toutes ses maisons.

Une valeur isolante exceptionnelle et des dimensions pratiques Le panneau Multimax 30 est la version la plus perfectionnée du panneau en laine de verre d’ISOVER. Il est fabriqué à base de verre recyclé et est hydrofuge. Il est aussi ignifuge, flexible, perméable à la vapeur et résistante aux UV. Autre avantage: ses dimensions pratiques, si on le compare avec le polyuréthane. Il est fait de laine de verre très fine, pour un produit très agréable à travailler et ne provoquant pas d’irritations. Grâce à sa valeur isolante particulièrement élevée, le panneau convient surtout pour les maisons dont l’isolation doit être très poussée, comme la maison-témoin basse énergie de Mere. La valeur lambda se chiffre à 0,030 W/m.K, ce qui est le maximum jamais atteint pour la laine minérale.

Perméable, ignifuge et résistant aux UV

DIMENSION

Contrairement aux panneaux en polyuréthane ou polyisocyanurate, le Multimax 30 est perméable, ce qui permet de remplir la totalité du mur creux. On obtient ainsi un mur étroit, sans qu’il ne soit nécessaire d’élargir ou de renforcer la fondation, et sans risque de courants de convection dans

26

le mur creux puisque le panneau adhère au mur porteur / à la face intérieure du mur creux. Après avoir monté celle-ci, les résidus de mortier sont éliminés à la brosse, après quoi on posera l’isolation et on maçonnera le parement. Les ponts thermiques ne provoquent pas seulement des pertes de chaleur; l’humidité a tendance à se condenser sur les surfaces plus froides, ce qui provoque des problèmes d’humidité et de moisissures.

Les panneaux isolants adhèrent étroitement au mur portant Les panneaux Multimax 30 sont fixés au moyen de crochets (minimum 4 par panneau). Les rondelles fixées sur les crochets permettent un bon contact des panneaux avec le mur portant, surtout s’ils présentent une certaine flexibilité, ce qui les distingue des plaques rigides. Autre élément important, le panneau est ignifuge (ce qui influe sur l’assurance incendie de la maison) et ne s’affaisse pas (il conserve donc sa qualité pendant toute sa durée de vie). (Par Philip Declercq) www.isover.be

Le bureau d’architectes Coppens & Coen a conçu, avec le service d’étude de T. Palm, une maison basse énergie clé sur porte à la portée des jeunes souhaitant construire. Pour obtenir la valeur de 0,24 W/m²K, les murs creux de la maison ont été isolés à l’aide de 12 cm de laine de verre Multimax 30 d’ISOVER. (Photos: ISOVER)


Quand le toit devient balcon… Fenêtre balcon CABRIO® › Nouvelle largeur: 114 cm

© 2015 VELUX GROUP ® VELUX, VELUX LOGO, CABRIO, INTEGRA, io-homecontrol ET Pick&Click! SONT DES MARQUES DÉPOSÉES ET UTILISÉES SOUS LICENCE PAR LE GROUPE VELUX.

› Illumine généreusement la pièce

Agrandit l’espace de vie

Plus d’informations sur pro.velux.be


Reynaers Aluminium, votre créativité magnifiée Vous aimez les volumes, les formes et les couleurs. Les profilés de fenêtre et de porte Reynaers Aluminium offrent les solutions fonctionnelles et esthétiques idéales que vous ne manquerez pas d’admirer avec fierté. Petits chefs-d’œuvre de créativité et très polyvalents, ils sont du plus bel effet dans les intérieurs modernes que classiques, dans les nouvelles constructions que les constructions rénovées. De plus, ils sont très pratiques : ils nécessitent peu d’entretien, garantissent une excellente isolation et sont fabriqués dans des matériaux durables.

www.reynaers.be

Qui voit loin, choisit Reynaers Aluminium


REPORTAGE

Est-il encore possible d’exclure la responsabilité in solidum dans les contrats d’architecte?

Jeroen De Smet, architecte: “Un ami avocat m’a signalé que la Cour de Cassation a proscrit l’exclusion contractuelle de la responsabilité in solidum. Est-ce exact? Marijke Evens (Juriste d’entreprise Protect): “La Cour de Cassation a effectivement bien répondu, dans un arrêt du 5 septembre 2014, à la question ‘un entrepreneur ou un architecte peuvent-ils contractuellement exclure la responsabilité in solidum mutuelle et avec d’autres partenaires de la construction?’ Dans cet arrêt, la Cour de Cassation pose que “La clause en vertu de laquelle l’architecte, en cas de faute concurrente avec celle de l’entrepreneur, n’est redevable de dommages et intérêts au maître de l’ouvrage qu’à concurrence de sa part dans la réalisation du dommage, implique une limitation de la responsabilité de l’architecte à l’égard du maître de l’ouvrage sur la base de l’article 1792 du Code civil et, dans cette mesure, est contraire à l’ordre public.”

Jeroen De Smet, architecte: “Qu’implique au juste cet arrêt?” Nathalie Heymans (Juriste - Chef de service sinistre Protect): “La responsabilité décennale de l’architecte prévue par les articles 1792 et 2270 du Code Civile relève de l’ordre public. Il n’est donc pas possible de l’exclure. Autrement dit, on ne

Rebecca Ramboer, Nathalie Heymans

peut exclure cette responsabilité décennale ni la limiter. Toute clause prévoyant une exclusion ou une restriction est en violation de l’ordre public et doit donc être considérée comme nulle. La Cour de Cassation a donc jugé que l’exclusion contractuelle de la responsabilité in solidum doit être considérée comme une limitation de la responsabilité décennale. Grâce à cette clause, le maître de l’ouvrage qui a subi un préjudice du fait de fautes concurrentes de l’entrepreneur et de l’architecte ne peut se retourner contre ce dernier que pour sa part, et non pour l’ensemble. Si l’entrepreneur co-responsable n’est pas solvable, le maître de l’ouvrage ne pourra donc récupérer qu’une partie de son préjudice. Selon la Cour, ce n’est pas acceptable.”

Jeroen De Smet, architecte: “Pourtant, on trouve une abondante jurisprudence où l’exclusion est acceptée.” Marijke Evens: “C’est exact, mais cette jurisprudence suivait la tendance selon laquelle l’article 1792 du Code civil n’interdit pas que l’architecte limite sa responsabilité au préjudice dont il est la cause. Ainsi, un architecte pouvait prévoir qu’en cas de fautes concurrentes avec un entrepreneur, il ne serait tenu de dédommager le maître de l’ouvrage que pour sa part dans la survenue du dommage. A l’époque, Test Achats avait soumis cette clause d’exclusion de la responsabilité in solidum à la Commission des clauses abusives, qui avait conclu que la clause n’était pas nulle et ne signifiait en rien que l’architecte rejetait ou limitait sa responsabilité pour ses propres fautes. Elle jugeait en revanche que la clause contractuelle ne pouvait s’opposer à la compétence d’appréciation souveraine du juge, et que le cas échéant, celui-ci pouvait déterminer ex aequo et bono la part de chacun dans la réparation du dommage. La Commission avait estimé que la clause n’était pas invalide, à condition d’être claire et compréhensible. Le point de vue de la commission et de la jurisprudence évoquée ci-dessus se base sur l’argumentation » DIMENSION

J

eroen De Smet est architecte indépendant à Overmere et travaille entre autres pour Architectes Achtergael. Lors d’une rencontre avec un ami avocat, la discussion a tourné autour de la responsabilité de l’architecte et le risque non négligeable d’une condamnation solidaire avec d’autres partenaires de la construction. L’avocat a attiré son attention sur un récent arrêt de la Cour de Cassation qui considère l’exclusion de l’obligation solidaire dans le contrat d’architecte comme nulle quand il s’agit de la responsabilité portant sur des défauts mettant la stabilité en danger. Jeroen De Smet est allé demander conseil à son assureur afin de recevoir des réponses à quelques questions.

Dgàd: Marijke Evens,

29


REPORTAGE

qui veut que la responsabilité in solidum repose sur la théorie de l’équivalence dans le droit général des responsabilités, qui ne relève pas de l’ordre public. La clause n’exonère pas l’architecte de sa responsabilité pour ses propres fautes, mais implique que le donneur d’ordre renonce à son droit de se retourner contre l’architecte pour la totalité (et donc pour la partie qui est à la charge de l’entrepreneur). Le récent arrêt de la Cour de Cassation a donc balayé cette tendance, du moins en ce qui concerne la responsabilité régie par des articles en question. La Cour de Cassation suit l’autre tendance, qui estime que l’exclusion de la responsabilité in solidum en matière de responsabilité décennale est contraire à l’ordre public.

Jeroen De Smet, architecte: “Cela signifie-t-il que les tribunaux vont rejeter systématiquement la clause d’exclusion de responsabilité in solidum? Nathalie Heymans: “Non, l’arrêt de la Cour de Cassation concerne uniquement la responsabilité décennale (articles 1792 et 2270 du Code Civil), autrement dit les défauts menaçant la stabilité. Les motivations de la Cour de Cassation permettent de déduire qu’il doit encore être possible de maintenir l’exclusion de la responsabilité in solidum pour les responsabilités qui ne relèvent pas des articles en question.”

Jeroen De Smet, architecte: “Une limitation contractuelle de la responsabilité pour les défauts ne menaçant pas la stabilité, en revanche, est donc bien généralement acceptée par la doctrine et la jurisprudence? Nathalie Heymans: “Cette responsabilité n’a pas trait à l’ordre public, et les parties peuvent donc librement l’exclure ou la limiter, pour autant que cela ne soit pas au détriment des prestations. Selon nous, une exclusion contractuelle de la responsabilité in solidum portant sur tout ce qui n’a pas trait à la responsabilité décennale prévue par les articles 1792 et 2270 du Code Civil reste donc valable. Elle touche en effet une responsabilité qui ne relève pas de l’ordre public, de sorte que les parties sont libres de l’exclure ou de la limiter, au niveau de sa portée ou de sa durée, ou de la responsabilité solidaire. Tant que les clauses contractuelles n’entraînent pas une fragilisation complète des prestations, le juge acceptera ces clauses comme autorisées. Bien souvent, la jurisprudence accepte encore la validité de l’exclusion, mais on trouve aussi des exemples contraires. Les juristes de Protect ont une clause adaptée que l’on peut trouver sur le site Internet.”

Jeroen De Smet, architecte: “Que signifie la solidarité in solidum et quels sont les avantages et les inconvénients d’une exclusion?”

DIMENSION

Marijke Evens: “Lorsqu’un donneur d’ordre subit un préjudice suite à des fautes concurrentes de plusieurs parties im-

30

pliquées dans la construction de son bâtiment, et que ce préjudice tel qu’il se produit concrètement ne se serait pas produit sans la faute de chacun d’entre eux, le donneur d’ordre peut se retourner contre chaque partie impliquée pour obtenir réparation de la totalité du dommage. Un juge condamnera solidairement toutes les parties concernées à concurrence de la totalité du préjudice, et le maître de l’ouvrage pourra choisir contre quel(s) partie(s) concernée(s) il se retournera pour l’indemniser. Celui qui paiera au-delà de sa part pourra ensuite se retourner à son tour contre les autres co-responsables qui ont été condamné solidairement avec lui. Dans la pratique, cela revient souvent à ce qu’un architecte, couvert par son assurance RC obligatoire, soit interpellé pour la totalité puis doive en récupérer une partie auprès des autres co-responsables. Autrement dit, l’architecte et son assureur supportent souvent le risque de l’insolvabilité des autres partenaires. L’exclusion contractuelle de la responsabilité in solidum entraîne que le donneur d’ordre préjudicié suite à des fautes concurrentes d’un entrepreneur et d’un architecte, par exemple, renonce à son privilège de se retourner contre chacun d’entre eux pour couvrir la totalité du dommage, mais ne peut le faire que pour leur part respective. En cas d’exclusion contractuelle valable, le juge devra condamner individuellement l’entrepreneur et l’architecte dont les fautes concurrentes ont provoqué le dommage à la réparation de leur part. De cette façon, l’architecte ne supportera plus le risque d’un éventuel entrepreneur insolvable.”

Jeroen De Smet, architecte: “Puis-je encore exclure la responsabilité in solidum dans mon contrat, compte tenu de l’arrêt de la Cour de Cassation de septembre 2014? Nathalie Heymans: “Comme nous l’avons déjà dit, la Cour de Cassation n’a retenu l’invalidité de l’exclusion comme contraire à l’ordre public que quand il s’agit de la responsabilité décennale des entrepreneurs et des concepteurs tels que prévue dans des articles en question. Ces deux catégories d’intervenants ont toutefois une responsabilité qui va bien au-delà des défauts menaçant la stabilité. La majeure partie ne ressort pas des articles 1792 et 2270. Il est donc important de continuer à exclure contractuellement la responsabilité in solidum, mais uniquement pour les responsabilités ne ressortant pas des articles en question. A notre sens, une exclusion générale n’a plus lieu d’être car un juge pourrait, le cas échéant, la rejeter comme invalide. Dans cette situation, vous ne pourrez pas non plus invoquer la clause pour les sinistres qui ne ressortent pas des articles 1792 et 2270 du Code civil. Mieux vaut donc prévoir une exclusion spécifique en responsabilité solidaire pour tous les sinistres ne ressortant pas de ces articles. Les juristes de Protect ont une clause adaptée que l’on peut trouver sur le site Internet.”


een so bescher EEN SO voor BESCHER stevig be VOOR REPORTAGE

een solide bescherming EEN SOLIDE STEVIG BE voor een BESCHERMING een solide stevig beroep VOOR EEN be bescherming EEN SOLIDE UNE PROTECTION EEN SOLIDE STEVIG BEROEP voor een BE BESCHERMING BESCHERMING PROFONDE POUR ste stevig beroep VOOR EEN Ainb wordt ondersteund door:

Jeroen De Smet, architecte: “Pour les principaux problèmes - ceux qui ont trait à la responsabilité décennale, nous continuons donc à supporter le risque d’un entrepreneur insolvable.”

Jeroen De Smet, architecte: “Outre cette clause, que puisje faire d’autre, en tant qu’architecte, part www.interfaceflor.be www.gira.be pour voir mawww.aquaconcept.be en cas de dommage répartie plus concrètement entre les partenaires responsables?” Rebecca Ramboer (Administrateur-Délégué Protect): “Les gestionnaires sinistres de Protect observent une jurisprudence socialisante. Un architecte a l’obligation légale de s’assurer pour sa responsabilité civile, y compris décennale. Or, ce n’est pas the future of Glass since 1665 encore le cas pour l’entrepreneur. Tant que les entrepreneurs www.sigma.be www.saint-gobain-glass.com ne sont pas tenus de s’assurer, nous vous recommandons de conseiller à votre maître de l’ouvrage de souscrire une assurance TRC et une assurance décennale. Deux couvertures qui, dans une certaine mesure, peuvent contribuer à une limitation des conséquences de la responsabilité in solidum de l’architecte. D’autre part, et bien que ce ne soit pas possible pour tous les sinistres, il vaut également mieuxwww.formica.be prendre les choses en main soiwww.abet.be même et chercher une solution à l’amiable hors des tribunaux pour éviter une procédure interminable dans laquelle le risque d’insolvabilité de l’entrepreneur ne fera qu’augmenter au fil des années. www.protect.be partnerpagina ainb.indd 1

AiNB wordt ondersteund www.argentalu.be door:

VOOR EEN UNE PROFESSION STE STEVIG BEROEP SOLIDE STEVIG BEROEP www.dedon.be

www.giroflex.be

www.desso.be www.glazz.eu

Ainb wordt ondersteund door:

Ainb wordt ondersteund door:

www.vescom.be AiNBwww.silestone.com wordt ondersteund www.argentalu.be door:

www.vola.beondersteu www.giroflex.be AiNB wordt

een so bescher EEN SO voor BESCHER stevig be VOOR

AiNB

AiNB wordt est soutenu ondersteund par:www.bosspaints.be door: www.dedon.be

www.desso.be www.gira.be www.glazz.eu

www.hansgrohe.be www.vola.be www.hansgrohe.be www.sigma.be

www.argentalu.be www.lambrechts.eu www.aro.be www.vescom.be

www.dedon.be www.dedon.be www.silestone.com www.interfaceflor.be www.aquaconcept.be

the future of Glass since 1665 www.vescom.be www.vescom.be www.bosspaints.be www.saint-gobain-glass.com

STEVIG BE

Ainb wordt ondersteund door:

www.gira.be

www.interfaceflor.be www.aro.be www.formica.be www.gira.be www.formica.be www.abet.be www.argentalu.be AiNBwww.aquaconcept.be wordt ondersteundwww.lambrechts.eu door:

www.deltalight.be www.gira.be

partnerpagina ainb.indd 1 the future of Glass since 1665 www.nmc.be www.dedon.be www.saint-gobain-glass.com www.nmc.be

www.sv.be www.sigma.be www.giorgetti.eu www.giroflex.be

www.sigma.be www.desso.be www.deltalight.be www.sigma.be www.glazz.eu

www.ainb.be

27/02/12 09:51

www.silentgliss.be www.formica.be

www.vispring.be www.vescom.be www.abet.be www.vispring.be

www.formica.be www.vola.be www.formica.be www.sv.be www.giorgetti.eu

DIMENSION

Marijke Evens: “C’est cela. Pour la Cour de Cassation, la resAinb ponsabilité in solidum ne peut wordt être exclue pour ces problèmes. ondersteund C’est précisément là que le risque de ne pas pouvoir se retourdoor: ner contre l’entrepreneur est nettement plus important, de sorte qu’en cas de faute concurrente, le risque repose entièrement sur les épaules de l’architecte. Les fautes d’exécution sont régulièrement (bien que pas toujours à bon escient) reliées à unwww.argentalu.be contrôle AiNB wordt ondersteund door: insuffisant de l’architecte, ce qui rend une condamnation solidaire possible. L’architecte sera généralement interpellé pour la totalité et court donc le risque de se trouver sans recours. Il est donc plus que temps que les entrepreneurs se voient eux aussi imposer une assurance obligatoire. Nous pouvons nous demander si la responsabilité in solidum est compatible avec le principe d’indépendance de l’architecte préwww.dedon.be www.desso.be www.glazz.eu vu dans la loi de 1939. C’est précisément ce principe, qui touche à l’ordre public, qui a incité le Connseil d’État, dans son arrêt du 22 octobre 2013, à annuler partiellement l’article 51 § 2 de l’AR du 15 juillet 2011 relatif à la passation des marchés publics. L’article en question prévoyait initialement une solidarité entre participants d’un contrat public pour les offres déposées par groupement, donc aussi entre l’architecte et l’entrepreneur qui www.vescom.be www.vola.be participent en groupement à un contrat public. Le Conseil d’État a jugé que cette disposition compromettait l’indépendance de l’architecte et modifié l’article de loi en question. Ne peut-on pas dire la même chose dans le cadre de la responsabilité solidaire?”

www.ainb.be www.ainb.be 31 www.ainb.be


REPORTAGE

L’Akademie TRILUX ouvre ses portes aux professionnels du Benelux Après avoir fêté ses trois ans l’année dernière, l’Akademie TRILUX franchit une nouvelle étape. Ses trois sites du Benelux (Namur, Malines et Amersfoort, aux Pays-Bas), accueillent désormais les professionnels belges de l’éclairage dans les dépendances de l’Akademie. Jan van Riel dirige les trois dépendances belges de l’Akademie.

F

idèle à l’approche pratique de l’Akademie TRILUX d’Arnsberg créée en 2011, TRILUX souhaite aujourd’hui offrir une gamme de formations professionnelle, diversifiée et concrète dans le Benelux. Rendre compréhensible les connaissances spécialisées en matière d’éclairage, créer l’enthousiasme pour les possibilités technologiques et l’avenir de l’éclairage: telle est la mission de l’Akademie TRILUX. Une approche hautement pédagogique et méthodique permet d’apporter des connaissances étendues, portant par exemple sur la technologie LED, les avantages du Human Centric Lighting, ou encore les techniques de planification. Il s’agit de programmes de formation qui ont déjà fait leurs preuves dans la pratique. Les créateurs d’éclairage, architectes, installateurs et facility managers du Benelux peuvent désormais suivre les formations de l’Akademie TRILUX plus près de chez eux pour acquérir ces connaissances spécialisées. Les sites de Namur (cours en français), Malines et Amersfoort permettent désormais à l’Akademie TRILUX de répondre à l’importante demande de connaissances dans le secteur de l’éclairage.

Le ’L’ de Leçon d’apprentissage tout au Long de la vie

DIMENSION

Après que Willem Dammers (Administrateur) et Jan Van Riel (Directeur) aient inauguré l’Akademie TRILUX au Benelux, c’est Catherine Lootens, de l’Université de Leuven, qui a pris la parole. “Dans le monde de l’éclairage, tout tourne autour de la lettre L: Lumière, Lumen, Led... Mais aussi leçon d’apprentissage tout au Long de la vie. Les questions à l’ordre du jour sont nombreuses: Pour le LED, pensons à l’indice de rendu des couleurs, la tolérance... Il y a aussi l’importance de la

32

communication visuelle par l’éclairage et l’Internet des objets. Tant les formation d’amont en aval - qui correspond à la philosophie de Groen Licht Vlaanderen - que d’aval en amont - la conception de l’Akademie TRILUX - sont à la fois nécessaires et souhaitables.” Jan Van Riel reconnaît les besoins de connaissances des divers groupes-cibles et prend dès lors la direction des trois nouveaux sites: “Mon objectif consiste à aménager l’offre de formations destinée aux professionnels de l’éclairage de manière à ce que les connaissances ainsi acquises contribuent à simplifier les activités quotidiennes.” La TRILUX Akademie du Benelux offre déjà les séminaires “Cours de base LED”, “Vendre la technologie LED” et “DIAlLux”.

Formules flexibles Les formations complémentaires se présentent sous plusieurs formes, telles que journées thématiques, séminaires et webinaires. Les journées thématiques sont destinées aux professionnels qui souhaitent acquérir une vision complète ainsi que des connaissances compactes utiles au sujet d’un thème spécifique abordé par des experts réputés. Les séminaires visent à offrir un soutien technique spécialisé optimal en privilégiant l’échange et l’interactivité en petits groupes de 15 à 20 participants. Les webinaires, enfin, sont destinés à quiconque souhaite suivre une formation à partir de son lieu de travail, de manière à économiser du temps et de l’argent. En moins d’une heure, ils permettent de s’informer su des thèmes actuels liés à l’éclairage. (Par Philip Declercq - Photos: TRILUX)

www.trilux-akademie.com


Plus d’info ?

DESIGNING RESIDENTIAL COMFORT

Télécharge notre brochure sur :

www.renson.be

DESIGNING RESIDENTIAL COMFORT

Découvrez comment optimiser encore davantage l’esthétique et la fonctionnalité de vos projets. Grâce à une combinaison intelligente de ventilation, protection solaire et solutions Outdoor, RENSON ® contribue à créer des espaces de vie sains et confortables, tout en réduisant au maximum la consommation énergétique.

architect ARCHITECT meets @WORK innovations BELGIUM / KORTRIJK 23-24/04/2015 Stand 130

23 - 24 april / avril 2015 Kortrijk Xpo 10:00-20:00 www.architectatwork.be

28-29/05/2015 Stand 32

dimension_FR_205x132_0315.indd 1

16/03/15 11:58

NOUVELLES UNITÉS EXTÉRIEURES VRF

Efficacité énergétique tout au long de l’année Le premier échangeur de chaleur en aluminium au monde à tubes plats dans un système VRF Confort de chauffage élevé, même lors du processus de dégivrage

L’efficacité n’a pas de saison : exemple.mitsubishi-les.com

Les nouvelles pompes à chaleur VRF jettent une nouvelle lumière sur l’efficacité saisonnière du refroidissement et du chauffage. Elles se font remarquer par leurs coûts d’exploitation réduits, des conduits plus longs et plus de confort de chauffage lors du processus de dégivrage. De plus, elles répondent déjà à la future directive ErP, une grande première! City Multi fait figure d’exemple pour la nouvelle génération de systèmes VRF.


PROJET

Maison de weekend Wachtebeke - GAFPA

Une construction bois surélevée comme séjour temporaire Qu’est-ce qui fait la spécificité d’une maison de weekend? Qu’est-ce qui la distingue des autres maisons? Sur un terrain de Wachtebeke, le jeune bureau d’architectes GAFPA a imaginé ce que pourrait être une maison de weekend; le projet leur a valu une mention spéciale lors des derniers Belgian Building Awards. La maison de weekend illustre à merveille un talent original qui s’exprime depuis la mise en scène d’expositions jusqu’aux projets paysagers.

Les donneurs d’ordre, qui habitent dans le centre de Gand, cherchaient un lieu où se ressourcer loin de la vie trépidante de la ville. GAFPA a donné forme à ce souhait en concevant ce séjour “provisoire” (à plus d’un titre) à quelques encablures de la ville.

DIMENSION

Séjour provisoire (1)

34

La maison de weekend donne à ses habitants la possibilité d’échapper au quotidien. En ce sens, elle manque de représentativité, sachant qu’il n’y a pas besoin d’accueillir de visiteurs. La maison de vacances s’écarte de la route pour se tourner résolument vers la campagne environnante. L’accès est dissimulé derrière une haie, et seule la présence d’une poignée à l’extérieur du bâtiment distingue la porte d’entrée des fenêtres que des volets métalliques permettent de fermer entièrement lorsque la maison est inoccupée. Lorsqu’ils sont ouverts, ils forment du côté des voisins des auvents qui préservent l’intimité des chambres par rapport à la rue.

cet étroit patio, un puits de béton ouvert est à moitié glissé sous le volume, tandis qu’un buisson se fraie un chemin vers l’espace ouvert. Le jardin donne sur le paysage. Un arbre spécialement choisi a été planté de manière à ce que sa couronne projette une ombre sur la façade vitrée durant les mois d’été. Sous le tronc se trouve un rocher, et d’autres gros blocs de pierre font office de marches pour atteindre le niveau de la maison ou de la terrasse

Relation à la nature

Séjour provisoire (2)

La maison est tournée vers les champs. Depuis sa position surélevée, on a vue sur les ajoncs jaunes qui s’étendent vers le Moervaart. Les pièces sont ordonnées selon un U inégal dont chaque extrémité accueille un séjour avec terrasse couverte et dont la face interne est entièrement vitrée, formant entre les pièces une connexion qui relie et sépare tout à la fois. Dans

Dans une maison de weekend, pas besoin de chambres très vastes. En l’occurrence, elles ont reçu des dimensions compactes à dessein, et ne peuvent guère contenir qu’un lit. L’armoire est intégrée au mur qui sépare les chambres du couloir. Lorsque les portes coulissantes sont ouvertes, l’espace du couloir vient agrandir les chambres. Lorsqu’elles sont fer-


PROJET

mées, les armoires situées à l’intérieur sont accessibles. Les espaces de séjour sont plus grands, et avec sa double hauteur, la salle à manger est même de proportions royales. Entre la partie cuisine et la salle à manger, un escalier en colimaçon donne accès à la mezzanine où se trouve l’alcôve des parents. Sur plan, la distance jusqu’au plan de travail semble plutôt modeste, mais en réalité, elle procure l’espace nécessaire entre la cuisine et la salle à manger. La friction augmente la valeur de vécu de la pièce.

Séjour provisoire (3) La maison se dresse telle une habitation sur pilotis moderne au-dessus d’éléments de soutènement en T. Dans sa légèreté, elle semble simplement posée là pour un instant. Le volume de bois peut être démonté, les socles en béton déterrés, après quoi l’herbe toute-puissante pourra reprendre possession du lieu. La structure est construite selon une travée de 1 mètre 20, visible dans la façade grâce aux profils en aluminium. Tout comme les volets et l’escalier intérieur, ceux-ci sont peints en vert foncé. Le remplissage entre les profils se compose de panneaux de bois que l’imprégnation pare d’une cire verte subtile, entrecoupée par les volets en métal déployé devant les fenêtres. A la hauteur des pièces de séjour, il se transforme en mur-rideau dans lequel les profilés en aluminium maintiennent le verre en place. Le recouvrement des terrasses semble soutenu par la même structure fragile. En réalité, l’avancée du toit forme un élément de la construction auquel ces structures sont suspendues. Les techniques de construction à ossature bois, encore assez récentes dans nos contrées, ont été appliquées avec discernement dans cette maison basse énergie. Tant l’intérieur que l’extérieur des murs sont revêtus de plaques de bois. L’isolation est optimisée grâce à des flocons de papier insufflés dans les murs et à du triple vitrage. Le sol en chape polie est non seulement bien assorti au bois, mais fournit également la masse nécessaire (avec la toiture végétale) pour augmenter l’inertie thermique du bâtiment.

Entrepreneur général: VH-bouw Charpentes: Lab-15 Menuiseries extérieures: Woodframes Structures métalliques: Tinel Interieurs Aménagement extérieur: Patrick ‘t Hooft Ingénieur: Arthur De Roover

Relation à l’architecture

DIMENSION

La manière dont cette maison de bois repose librement sur les surfaces en béton évoque l’architecture japonaise traditionnelle. Cette impression est encore renforcée par les blocs de pierre qui donnent accès aux terrasses surélevées, qui sont presque en elles-mêmes une allusion à l’engawa, la véranda couverte japonaise. Pour autant, ce projet fait clairement référence aux expérimentations occidentales portant sur les constructions légères en éléments standard, comme les maisons de Jean Provué ou des époux Eames. Indépendamment d’éventuelles références, cette maison est un exercice réussi dans l’art de concilier avec sensibilité programme et environnement. (Par Arnaud Tandt)

35


REPORTAGE

Decathlon Evere: un bardage Woodface® en point de mire Le nouveau magasin Decathlon situé sur le site Da Vinci, à la limite entre Evere et Bruxelles, est un point de mire pour quiconque rejoint notre capitale à partir de l’aéroport de Zaventem. Les façades en béton du gigantesque complexe commercial sont agrémentées par un bardage Woodface® d’Outdoor Wood Concepts, une combinaison de lattes en bois massif et de profilés en aluminium sur mesure.

A

près une innovation remarquable au début des années 2000 avec le profil pour le revêtement de façade “Free Willy®”, Outdoor Wood Concept surprend à nouveau. “Avec l’artiste et designer Roel Vandebeek, qui a des affinités familiales avec le bois, et qui fait en même temps partie d’un bureau d’architectes limbourgeois, nous avons cherché de nouvelles synergies susceptibles de donner naissance à un concept de façade innovant et commercialisable. Dans ce cadre, il était crucial que le profil ne constitue en aucun cas une limitation”, explique Stephan Rogge de l’entreprise Outdoor Wood Concepts (Avelgem).

Un bardage vertical en bois massif Cette quête a donné le jour à Woodface®, un bardage vertical en bois massif pour façades qui offre le choix entre trois largeurs et épaisseurs. Les lattes en bois massif se combinent aux profilés en aluminium réalisés sur mesure pour le client, disponibles de manière standard en exécution anodisée ou laquée (toutes les couleurs RAL). Des bandes LED peuvent être intégrées pour créer plus d’ambiance. En 2013, l’initiative DesignRegio Kortrijk a retenu Woodface® comme l’un des produits les plus novateurs de la région, et le concept a notamment reçu le prestigieux label Henry Van de Velde en 2014.

Épicéa modifié Thermowood

DIMENSION

Pour le projet Decathlon d’Evere, le maître d’œuvre et l’architecte Damien Van Oost, du bureau AAVO (Mouscron) ont choisi Woodface® en exécution modifiée épicéaThermowood®

36

Woodface®, une combinaison de lattes en bois massif et de profilés en aluminium sur mesure. L’exécution en épicéa modifié Thermowood® s’est imposée, tant pour sa stabilité et sa décoloration que son prix.

certifié PEFC, en alternance avec des profilés d’aluminium anodisés. C’est De Keyser Construct (Hoogstraten) qui s’est chargé de la pose. “Pour l’exécution technique, il a fallu travailler en concertation très étroite avec ce poseur, et tous les détails techniques ont été soigneusement étudiés”, précise Stephan Rogge. “Le but est de pouvoir, à l’avenir, proposer ce concept Woodface® en trois essences de bois (épicéa Thermowood®, Western Red Ceder et padouk africain). Dans ce projet, c’est l’épicéa modifié Thermowood® qui a s’est imposé, tant pour sa stabilité et sa décoloration que son prix.

Personnalisable L’outil Internet Woodface® permet de personnaliser le bardage. “Le but est de faciliter le travail de l’architecte au niveau des modalités de la conception et de la pose. Il peut faire ses propres simulations, pour obtenir une façade à largeur variable et à épaisseur fixe, ou à largeur et épaisseur variables. Dans ce projet-ci, c’est la seconde possibilité qui a été retenue. L’outil donne immédiatement deux vues de la façade, un ordre de montage et un état du matériel”, conclut Rogge. (Par Philip Declercq) www.outdoorwoodconcepts.be


OB62044

PROOF PDF

Comment améliorer le rendement de vos investissements énergétiques ? Z-energy vous éclaire sur l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, l’approvisionnement en énergie et la mobilité verte. Z-energy, chaque mardi sur Canal Z dès 20h00. Egalement sur www.canalz.be En collaboration avec

OB62044_ZENERGY.indd 2

05/03/15 15:39

Plus d’information ?  03 360 79 96  www.isotec.be

ISOTEC fournit dès à présent également isolation PUR de 140 mm et 160 mm d’épaisseur De par les exigences d’isolation plus accrues, ISOTEC® a réussi à fabriquer également des panneaux de 140 mm et 160 mm. Le système ISOTEC® est un panneau composé en polyuréthane rigide recouvert d’aluminium gaufré pure. L’ISOTEC® XL (toiture), est une évolution de la version standard, l’ISOTEC® LInEa (toiture et façade) et l’ISOTEC® PaRETE (façade) ont completé la gamme. Avec ses 30 ans d’expérience ISOTEC® suit continuellement les évolutions des exigences du marché au niveau de l’isolation de toiture et de façade. La distinction avec d’autres systèmes se situe principalement dans la latte métallique intégrée et les panneaux entièrement fabriques sur mesure. Les panneaux ISOTEC® XL et LInEa se placent à l’exterieure de la toiture, sur les chevrons ou les fermes et forment ainsi un bouclier isolant sans interruption et sans ponts thermiques allant de 80mm à 160mm d’épaisseur. L’ ISOTEC® LInEa et PaRETE permettent également une isolation thermique très forte des façades sans ponts thermiques jusqu’à une épaisseur de 160 mm.


PROJECT

Produit localement en Belgique, le béton permet de construire à un prix abordable. Grâce à sa faculté à emmagasiner la chaleur en hiver et le froid en été et à son étanchéité naturelle à l’air, il permet d’arriver à des critères basse énergie et passifs. Alors n’hésitez plus, construire en béton aujourd’hui c’est aussi penser à demain.

www.holcim.be

Depuis de nombreuses années, Holcim a fait le choix d’assumer ses responsabilités. En termes d’impact sur notre environnement, mais également en tant qu’employeur responsable et acteur économique important pour les régions où il opère. ACT for the future

by Holcim

Force. Performance. Passion.


PROJET

Quartiers durables: le nouvel eldorado?

L

a liste des quartiers durables s’allonge à toute allure: quartier de Cadix et Groen Kwartier à Anvers, Tweewaters à Louvain, quartier Clement à Sint-Niklaas… L’architecte-urbaniste Stijn Saelens, qui est également expert en développement durable auprès de l’Autorité flamande, nous en dit plus sur ce phénomène.

Équipe multidisciplinaire Pour Saelens, on ne peut plus dire que les concepteurs de quartiers sont des gens qui décident sur la table à dessin de rues, parcelles et logements. Mieux vaut les considérer comme des acteurs importants dans une équipe où les diverses disciplines ont leur place. Quelques exemples? Pour commencer: un biologiste. Celui-ci pourra, au beau milieu d’une ville, jeter un regard différent sur le site d’un projet qu’un historien ou un archéologue, qui joueront par exemple un rôle sur le plan du patrimoine. Un géologue pourra quant à lui donner son avis sur le sous-sol, la capacité d’infiltration

et le drainage naturel: autant de données qui valent de l’or pour un architecte paysager. Ce dernier pourra à son tour inviter un expert en mobilité à donner son avis, de manière à savoir s’il doit prévoir, dans son profil de voirie, une capacité de stockage pour l’eau de pluie. Travailler avec une équipe multidisciplinaire permet notamment d’éviter les coûts superflus. Saelens: “Par exemple, si l’on réfléchit à un stade précoce au maintien des eaux de pluie en surface, à leur réutilisation et à leur infiltration, il faut prévoir moins d’égouts souterrains. C’est moins coûteux et plus durable.”

“Rassemblez divers acteurs et leurs savoirs suffisamment tôt, et prévoyez suffisamment de temps pour la concertation.” Voix au chapitre Les habitants doivent aussi être considérés comme un acteur détenteur d’un savoir spécifique, poursuit Saelens: “Et c’est tout aussi vrai au début du processus - ce qui se passe dans le quartier, ce qui fonctionne ou pas - qu’à la fin, car ils ont un rôle à jouer dans la gestion du quartier une fois celui-ci construit.” Mais d’autres spécialistes externes doivent aussi avoir voix au chapitre. Saelens: “Prenez par exemple un réseau de chauffage, qui constitue un plus pour les quartiers durables. C’est une option si on dispose de chaleur résiduelle provenant, par exemple, d’une entreprise située à proximité. Mais pour qu’un tel réseau soit intéressant, il faut qu’il y ait concertation entre l’expert énergétique et le planificateur urbain. Car si le projet concerne un quartier de villas, un tel réseau ne sera pas rentable; en revanche, s’il s’agit d’un quartier varié et compact incluant une école, la formule » DIMENSION

Les quartiers durables parlent à l’imagination. Ils peuvent par exemple accueillir plus de verdure, plus d’espace de jeu pour les enfants, moins de voitures. Les logements y sont très économiques en énergie et ont un climat intérieur particulièrement sain. Les maisons y sont construites en matériaux durables, et la faible consommation d’eau y est un atout. Cette tendance offre de nouvelles possibilités aux architectes... Mais elle les place aussi face à de nouveaux défis.

39


ARCHITECTURAL “VERTICAL” ALUMINIUM FACADE SYSTEM nano et R2 nano LA SOLUTION IDÉALE POUR LES PONTS THERMIQUES !

conn insulaetcting ions

Meilleure valeur λ , résistance à la compression la plus élevée et étanche ! Marmox THERMOBLOCK® R2 nano/100 est par excellence indiqué pour combattre les pertes d’énergie au pied du mur de façade. Étant donné que dans ce cas de figure, l’isolant thermique du sol ne peut rejoindre de façon contiguë l’isolation du mur creux, l’insertion d’un Marmox THERMOBLOCK® R2 nano/100 apporte la solution idéale de ce nœud constructif. Il combine en effet toutes les caractéristiques nécessaires : • Une isolation thermique avec une valeur λ‘ = 0,047 W/m²K • Résistance à la compression = 10 N/mm² • Épaisseur nominale = 10 cm. Ainsi, la transition MT® - maçonnerie se situe toujours sous et non au-dessus du niveau ultérieur du sol, ce qui évitera à terme une possible fissuration du plafonnage. • Excellent comportement sous charges excentriques • Étanchéïte à l’humidité ascentionnelle • Lors de l’utilisation en pied de mur suivant l’option B – règle de base 2, satisfait toujours à l’exigence de valeur λ, à celle de valeur R et à celle d’épaisseur de contact.

Le système ALINEL a été conçu avec une attention rigoureuse portée aux détails, comme les coins et les raccordements pour fenêtres. ALINEL est un système complet rempli de détails, une composition entièrement mise au point pour le revêtement de presque toute les surface imaginables. Par type, ALINEL comprend une série de 8-10 profilés. Ensemble, ils constituent un système unique et breveté. Une technique ingénieuse qui permet de fixer les profils de manière invisible et la technique inventive qui permet de les emboîter afin qu’ils puissent s’adapter à chaque surface. Design: C’est du Belge!

ALINEL Type C: les lignes uniques à symétrie verticale et en forme de bloc. Ce qui est caractéristique est la variation en profondeur. ALINEL Type D: Cette série se caractérise par les ailettes nervurées à froid. ALINEL Type A: les lignes uniques à symétrie verticale et en forme de bloc.

mortier de ciment (nano)polymère double treillis en fibres de verre béton (nano)polymère polystyrène extrudé double treillis en fibres de verre mortier de ciment (nano)polymère

ALINEL NV www.albintra.be www.marmoxthermoblock.be

T:+32 9 250 03 06

Industriepark 14/106 www.alinel.be

B-9031 DRONGEN info@alinel.be


PROJET

A Den Draad, les constructions neuves se composent exclusivement de matériaux durables qui ont fait leurs preuves.

PAR ETAPES Den Draad, premier quartier durable de Re-Vive, a vu le jour en trois phases. La première a débuté au printemps 2011. Elle inclut 5 maisons, un immeuble d’angle caractéristique à l’entrée du nouveau quartier et deux immeubles résidentiels de 29 appartements situés à côté du nouveau parc., Quelques bureaux sont prévus dans le bas de ces deux immeubles. La phase 2 incluait 28 maisons unifamiliales allant d’énergétiquement économiques à passives disposées autour d’une place centrale. La phase 3 a ajouté 25 maisons passives ou basse énergie. BURO II & ARCHI+I a conçu les 5 premières maisons de la phase 1 et les 15 maisons passives de la phase 2. HUB s’est chargé des appartements de la phase 1. CAAN a conçu les maisons énergétiquement économiques de la phase 2. Weysen & De Baere ont créé les maisons énergétiquement économiques de la phase 3, et Denc!-Studio, enfin, les maisons passives de cette dernière phase.

peut être intéressante... Une bonne communication avec les pouvoirs publics et les sociétés de services aux collectivités est importante. Ainsi, la décision d’opter ou non pour un réseau de distribution de gaz fait une grande différence. Si on décide d’en installer un, il y aura des chaudières au gaz et les pompes à chaleur seront moins rentables.” Le fait de rassembler plusieurs personnes et leurs connaissances est enrichissant, affirme Saelens, qui précise néanmoins qu’il est important d’y consacrer assez de temps avant de concrétiser ses choix sous la forme d’un plan d’affectation ou d’un master plan.

à Gentbrugge. Pour obtenir une durabilité décisive, elle s’est basée sur le ‘compteur de durabilité’ de la ville de Gand.

Espace public L’administrateur, Nicolas Bearelle, dit commencer par le domaine public. “Cela doit contribuer autant que possible à la qualité de vie du quartier”, affirme-t-il. “Nous examinons quels types nous avons, et quels rôles ils peuvent jouer: ce morceau de rue, cette portion de place, ce jardin, ce parc... Ce qui est pavé ou ne l’est pas. Dans ce contexte, une bonne concertation entre les planificateurs - publics et privés - est très importante. Plus le plan d’affectation sera flexible, plus nous pourrons aller loin.” Si un plan d’affectation est flexible, il est possible d’utiliser une partie du domaine public pour des hangars à vélos, et une autre partie pour le compostage de quartier. Il est aussi plus facile d’installer un réseau de chauffage, car en fin de compte, celui-ci passe sous le domaine public. Idem pour prévoir des emplacements de voitures partagées et des bornes de charge pour les véhicules électriques. Bearelle: “Nous voulons des bancs où les gens puissent s’asseoir et se rencontrer. Nous voulons des plaines de jeu, des potagers de quartier, des endroits qui peuvent accueillir des marchés, où les habitants peuvent organiser une fête de quartier...”

Caractère vert Saelens estime que dans le processus, le régisseur est parfois le développeur proprement dit, et parfois les pouvoirs publics: “Mais dans de nombreux cas, c’est le concepteur qui joue le rôle de pivot et qui tient la plume. C’est également lui ou elle qui doit faire la synthèse ultime de toutes ces données et doit pouvoir les transmettre avec autorité aux exécutants.”

Le cas de Re-Vive La SA Re-Vive, constituée en 2009, est un développeur de projets qui se spécialise dans les brownfields. Un assainissement du sol précède une réaffectation qui, avec Re-Vive, prend la forme de quartiers durables. En 2010, l’entreprise a lancé la construction du premier de ces quartiers: Den Draad,

Sur le site de Gentbrugge, on trouve aussi un parc de 1,5 hectare. Plusieurs variétés de plantes y ont été prévues afin de protéger la biodiversité. L’architecte paysager Benoit Fondu de F-la Landschapsarchitecten, a été sollicité pour la création d’un nouveau parc urbain. Reste à savoir si la ville de Gand, qui aménagera le parc, reprendra tous ses principes, mais on sait que Fondu veut des sentiers récréatifs verts de façon à ce que le parc s’intègre avec les zones résidentielles environnantes. Il deviendra ainsi un espace polyvalent. Le parc doit contribuer à générer une communauté intragénérationnelle et à mettre les habitants en mouvement. Des plaines de jeux et des zones pour skateboard sont également prévues, et les enfants sont en sécurité, car les voitures et les chiens ne seront pas admis. Enfin, un » DIMENSION

Régisseur

41


PROJET

club de jardinage permettra aux voisins de participer à la gestion et à l’entretien de l’ensemble.

Participation “Nous avons organisé des séminaires avec les acheteurs et les futurs habitants, et leur avons demandé ce qu’ils souhaitaient encore ajouter”, explique Bearelle. “C’est de là qu’est venue l’idée du ‘YAW’, autrement dit ‘You Are Welcome’. Il s’agit d’un espace multifonctionnel et principalement social que les habitants partagent entre eux. Ils l’utilisent pour des activités personnelles ou communes. Et Re-Vive a d’autres trajets participatifs en cours, même avec les enfants du voisinage, qui participent à la conception d’une nouvelle plaine de jeux.

Mobilité Den Draad se trouve à deux kilomètres du musée gantois, et à distance de marche ou de vélo de toutes sortes d’infrastructures: écoles, crèches, magasins, hôpital etc; Le quartier résidentiel est aussi une zone de modération du trafic automobile, avec une vitesse maximale de 30 kilomètres par heure. La plupart des jardins arrière des maisons sont dotés d’un portique pour vélo. Et des sentiers permettent de parcourir l’ensemble du quartier à pied ou à bicyclette. La nouvelle rue est plantée d’arbres, le parking s’effectue dans le jardin avant ou en sous-sol, et deux parkings pour visiteurs accueillent les autres voitures.

Bâtiments verts Il n’y a pas d’habitations basse énergie à passives certifiées, et même pas de logements énergétiquement neutres. La réduction de la demande énergétique provient principalement de la qualité de l’isolation. Les maisons sont également conçues de manière à exploiter au maximum la chaleur du soleil, avec en plus une ventilation à double flux (système à récupération de chaleur). Enfin, l’immeuble de bureaux sur le site est chauffé et refroidi par géothermie. Le fait que divers matériaux de démolition aient été réutilisés sur le site est également écoresponsable. Et les constructions

COMPTEURS DE DURABILITE

DIMENSION

Pour créer des quartiers durables, les compteurs de durabilité sont extrêmement utiles. Ils traitent à chaque fois une dizaine de thèmes, par exemple la participation, et le rôle de la verdure et de l’eau dans un projet. L’Autorité flamande les a listés sur son site: http://do.vlaanderen. be/meetinstrumenten-0. Sa propre version beta pour les quartiers durables (http://duurzaamheidsmeter-wijken. be/, ndlr) mérite l’attention. On connaît aussi celui de la ville de Gand (https://stad.gent/zoeken?zoekterm=duurzaamheidsmeter, ndlr).

42

PREMIERS SOINS POUR LA DURABILITE La durabilité est certes tendance... Mais tous les architectes ne sont pas des spécialises en la matière. Pour les aider, l’Autorité flamande a mis sur pied une communauté d’apprentissage thématique (baptisée ‘lerend netwerk duurzame wijken’, ou ‘réseau d’apprentissage quartiers durables’). Dans le cadre de ce réseau, huit sites de Flandre bénéficient actuellement du soutien et de l’accompagnement d’une équipe d’experts qui participent à la réflexion avec les développeurs et cherchent des solutions à la mesure de chaque projet. Le prédécesseur de ce réseau était le projet Ecopolis, dont le ‘mode d’emploi’ reste un instrument utile (http://www. ecopolisvlaanderen.be/doewijzer/, ndlr). On y trouve aussi une liste complète de conseils techniques. Citons encore les points de soutien dédiés à la construction et à l’habitat durable. Chaque province en a un. Les bâtisseurs, développeurs et administrations communales peuvent leur demander conseil. Ils font partie du réseau de transition vers la construction et l’habitat durable DUWOBO.

neuves se composent uniquement de matériaux durables qui ont fait leurs preuves: selon Bearelle, 80% des matériaux entrent dans la classification environnementale pour matériaux de construction NIBE 2B. Enfin, l’entrepreneur a été tenu de donner cinq pour cent des travaux en adjudication à l’économie sociale, de manière à renforcer davantage encore le volet social de la durabilité. (Par Koen Vandepopuliere)

Gauche: Stijn Saelens (Expert en développement durable auprès de l’Autorité flamande): “Les habitants doivent aussi être considérés comme un acteur détenteur d’un savoir spécifique.” Droite: Nicolas Bearelle (Administrateur SA Re-Vive): “Le domaine public doit contribuer autant que possible à la qualité de vie du quartier.”


PLS Lambda

La grande révolution

nouveau

Porotherm Système-Collage

1. Résistant & isolant La combinaison parfaite

λui = 0,185 W/mK fmean≥ 10 N/mm²

90°

2. La solution ‘rouge’ pour les nœuds constructifs La maçonnerie collée fait partie de l’enveloppe isolante La solution économique

3. Rendement supérieur Plus rapide, plus simple, meilleur marché

‘ Une solution économique pour la plupart des nœuds constructifs’ Pour ériger des murs intérieurs, le collage forme une alternative parfaite à la maçonnerie traditionnelle. Wielfaert Architecten opte depuis déjà longtemps pour Porotherm Système-Collage. Pas besoin d’éléments isolants interposés: “Avec sa valeur lambda inférieure à 0,20 W/mK, ce bloc pour murs intérieurs propose une solution économique pour la plupart des nœuds constructifs. Il ne faut pas prévoir d’éléments

www.porotherm.be

isolants interposés à hauteur de l’appui de fondation, ce qui facilite tant la conception que le contrôle du chantier. Cela simplifie aussi la déclaration PEB. Nous sommes donc impatients d’utiliser PLS Lambda.”

Tim Wielfaert Wielfaert architecten


UNE ÉQUIPE DE PROFESSIONNELS PASSIONNÉS ENFILENT LEURS GANTS ET MONTENT SUR LE RING, CHAQUE JOUR...

... POUR VOUS !!

Who else ?

HEATING WATER NEW-ENERGY SERVICE Riello S.A. - Waverstraat 15 - 9310 Moorsel - www.riello.be - 053/769 030


REPORTAGE

L’architecture de soins baigne dans la lumière naturelle La maison de repos Ter Bleuk (Bonheiden), aujourd’hui démolie, a cédé la place à quatre groupes compacts de 6 ou 8 logements assistés par étage. Une architecture de soins qui mérite pleinement son appellation. Les verrières modulaires VELUX permettent à un abondant éclairage naturel de pénétrer à l’intérieur.

Hilde De Ruysscher: “Les couloirs médians de chaque pavillon sont des sentiers qui sortent de la forêt et se faufilent dans le bâtiment. Discrètement car la lumière naturelle est partout présente. Le même sentier va aussi jusqu’au pavillon du jardin. Lorsqu’il pleut, les résidents peuvent prendre l’ascenseur vers le sous-sol, où une connexion est prévue. On y trouve notamment une brasserie avec terrasse donnant sur la forêt, un coiffeur, une infrastructure de wellness...”

Verrières modulaires

Suivez le sentier Le concept des architectes malinois Elisabeth Elebeert et Hilde De Ruysscher offre aux habitants suffisamment d’espace pour choisir entre plusieurs itinéraires. Tant pour l’œil que pour le corps, pas de couloirs entre les logements, mais des sentiers.

Pour exploiter au maximum la lumière naturelle, Hilde de Ruysscher a choisi des verrières modulaires de VELUX. Dans ce projet entièrement préfabriqué, équipé de modules simples, toutes les pièces correspondent exactement à l’ensemble du système développé. Frédéric Devos de VELUX Belgium: “La fonctionnalité supérieure, la forme parfaite du système et la simplicité de l’installation ne sont pas les seuls atouts. LE fait que les verrières modulaires ne demandent aucune adaptation sur place est un autre avantage. Le concept permet à l’architecte de créer une formule très minimaliste sans éléments qui dépassent. Grâce au design modulaire entièrement intégré, les commandes sont intégrées dans le cadre et la protection solaire a été simplifiée. Les pièces de la ventilation et de la protection solaire sont subtilement intégrées dans le design de la verrière modulaire. Les commandes des modules de ventilation et des stores déroulants sont dissimulées dans les profilés. Le cadre des verrières modulaires VELUX est composé à 80% de fibre de verre ininterrompue et de 20% de résine de polyuréthane bicomposant. Ce composite garantit une grande stabilité du profil ainsi que d’excellentes performances au niveau de l’isolation. Avec les vitrages énergétiquement efficaces, ces verrières ont des valeurs U les plus basses du marché en matière de châssis et vitrages assemblés.” (Par Philip Declercq) www.verrieresmodulaires.velux.be

Ter Bleuk se compose notamment de quatre groupes compacts de 6 ou 8 logements assistés par étage. Le matériau des cadres des verrières modulaires VELUX, composé de fibre de verre et de polyuréthane, donne un vitrage énergétiquement efficace. DIMENSION

L

es logements assistés de Ter Bleuk sont destinés aux seniors actifs qui cherchent une forme de logement alternatif de type résidentiel, loin de l’environnement des maisons de repos traditionnelles et dans un environnement vert et calme. Les quatre groupes de logements assistés sont reliés par un escalier, le vide et un ascenseur. Chaque flat est un logement autonome qui donne sur la forêt ou les champs. Pour maximiser l’impression d’espace dans chaque logement, la partie de jour et de nuit sont juxtaposées, de sorte que la terrasse devient un espace privé supplémentaire entre le lieu où s’assoir et où dormir.

45


REPORTAGE

ROCKWOOL isolation en laine de roche pour le hall omnisports de Genk Un double hall d’une superficie de 4800 m² a été construit sur le terrain du centre sportif de Genk. BEL! Architectes et Ney & Partners ont signé le projet spécial constitué de trois paraboles voûtées qui ont permis de résoudre la forme, la stabilité, l’acoustique et la gestion de la lumière. L’isolation Caproxx Energy de ROCKWOOL en 60 mm d’épaisseur, posée en trois couches, est un choix bien réfléchi pour le toit voûté du bâtiment.

S

achant que le centre sportif communal existant est un immeuble protégé, le donneur d’ordre - la ville de Genk - voulait donner au nouveau hall une aura tout aussi forte. Le bâtiment qui, avec ses 18 mètres de haut se dresse à la même hauteur que la piscine voisine, sera un double hall omnisports dont les deux parties seront séparées par l’entrée, la cafétéria et les vestiaires.

Isoler un toit voûté: mission délicate

Protection anti-incendie et confort acoustique

couches sur l’ensemble du toit voûté. Cette isolation de laine de roche ROCKWOOL pour les toits voûtés (et plats) est ignifuge, durable et offre un bon niveau de confort acoustique. En parallèle, quelque 6500 m² d’isolation pour mur en rideau de ROCKWOOL ont été utilisés. Peter De Zutter, Account Manager de ROCKWOOL BELUX: “Le fait que notre isolation de toiture ait été choisie est notamment dû à l’acoustique et à la protection anti-incendie dans ce hall omnisports. L’isolation en laine de roche ROCKWOOL garantit une meilleure acoustique dans l’espace intérieur et réduit la réverbération sonore. De plus, contrairement au pir par exemple, ce matériau est souple et se prête particulièrement bien à l’isolation de toits voûtés.” La fixation mécanique se compose au minimum de 4 vis sur la plaque supérieure, à 100 mm environ de chaque angle. C’est une différence de taille par rapport à la technique du collage, qui impose de maintenir les plaques en place pendant un certain temps pour garantir une bonne adhérence. Les travaux d’isolation du nouveau hall omnisport ont été menés à bien par la firme Tectum (Genk), spécialiste des travaux d’étanchéité. (Par Philip Declercq - Photos: ROCKWOOL)

Quelque 18.000 mètres cubes de Caproxx Energy de 60 mm d’épaisseur ont ainsi été posés et fixés mécaniquement en 3

www.rockwool.be

DIMENSION

John Pipeleers, architecte projet du Bureau Bouwtechniek (Anvers): “Le projet posait une série d’exigences spécifiques sur le plan de l’acoustique, de la résistance thermique, de la manipulation et de la rigidité, de la méthode d’exécution, de la résistance à la pression et du coût de l’isolation du toit. Plusieurs matériaux ont été examinés pendant l’étude préalable pour voir s’ils répondaient à ces critères, que ce soit individuellement ou en combinaison avec d’autres isolants. Les limites des divers produits ont été étudiées lors d’entretiens avec les fabricants, et quelques maquettes ont même été construites pour visualiser et évaluer le tout. En fin de compte, le choix s’est porté sur la pose d’une structure à trois couches de plaques de fibre minérale de 60 mm d’épaisseur sur la couche en Steeldeck du toit voûté. Pour la paroi latérale en béton, nous avons choisi une structure à 4 couches, réunissant trois plaques de fibre minérale de 60 mm d’épaisseur et 1 couche de polystyrène expansé de 100 mm.”

46


StoVentec Liberté totale dans la conception

Visitez-nous à Architect@Work à Courtrai, stand 96 ou à Liège, stand 40!

StoVentec, les systèmes de façade ventilée de Sto font naître les projets uniques. • Liberté de forme : surfaces courbes, encorbellements, effets avec ou sans joints… • Large éventail de finitions: crépis, plaquettes de briques, mosaïques de verre, carrelages céramiques, panneaux en verre ou pierres naturelles www.sto.be

minimum size, maximum power

Connaissez-vous déjà notre ? Le seul mur porteur en 12 cm. • Au moins 2 cm de gain d’espace par mur • Résistance à la compression > 30 N/mm² • Une densité très élevée • Concept complet : SB-bloc , Lambdabloc et linteaux Stalton Plus d’information www.xswall.com

A R C H IT E C T @WORK Visitez-nous : LIÈGE | 28 & 29 ma

SA Briqueteries de / Steenbakkerijen van Ploegsteert nv ∙ Rue du Touquetstraat 228 ∙ 7782 Ploegsteert ∙ T. +32 56 56 56 56 ∙ F. +32 56 56 55 01 ∙ info@ploegsteert.com

br IQ ∙ F. +32 56 56 55 08 ∙ briq@ploegsteert.com

stand 41-42

i 2015,


Comparez votre vision avec notre technologie

Systèmes de façades innovateurs Ne soyez pas limité dans votre projet et découvrez les nombreuses possibilités créatives des systèmes de façades ROCKWOOL. Regardez nos systèmes innovateurs d‘isolation de façades par l‘extérieur et nos systèmes de façades ventilées sur www.rockwool.be


REPORTAGE

Un chauffage fiable pour un nouveau parc aquatique

Installation en cascade sous l’habillage Les auteurs du projet ont opté pour deux chaudières à gaz à condensation Remeha 610 Eco Pro de 1150 kW chacune. Ces modèles se présentent sous la forme de deux corps de chauffe indépendants à évacuation des fumées commune et panoplie séparée permettant un fonctionnement modulaire flexible: chaque corps de chauffe peut moduler jusqu’à 20% de la puissance. Il s’agit autrement dit d’une installation en cascade sous un seul habillage. Les chaudières serviront principalement à chauffer l’eau de la piscine et l’eau sanitaire, grâce à une série d’échangeurs à plaques situés dans les caves et approvisionnant des circuits spécifiques. Des mesures anti-légionnellose très strictes ont été prises pour l’eau chaude sanitaire, avec notamment un contrôle des températures de retour, une désinfection thermique régulière et un système de rinçage automatique dans les douches.

Cinq groupes de traitement de l’air Le chauffage est principalement assuré par cinq groupes de traitement de l’air installés sur le toit: trois de 35.000 m³/h pour la piscine, et deux plus petits (15.000 m³/h) pour, res-

Un réglage flexible et fiable Toute l’installation est régulée au moyen d’un système Priva développé par la firme Six d’Izegem. Partenaire Priva, cet installateur est à même de définir toute la programmation des réglages, de façon à obtenir un résultat sur mesure dont l’entreprise connaît tous les détails et toutes les modifications: une solution flexible et fiable personnalisée pour Plopsaqua. Il s’agit d’un développement entièrement réalisé par la firme Six et qui permet de surveiller toute l’installation à distance. (Par Philip Declercq) www.remeha.be

Les deux chaudières à gaz à condensation Remeha 610Eco, de 1150 kW chacune. DIMENSION

P

lopsaland travaillait déjà avec Remeha pour l’équipement de ses parcs d’attractions: plusieurs chaudières de la marque équipent le site de La Panne, notamment pour le chauffage du théâtre, et d’autres modèles domestiques au gaz ont été installés pour les locaux administratifs. Plopsaqua, le nouveau parc aquatique, proposera notamment une piscine à vagues, une rivière sauvage et plusieurs toboggans: de quoi justifier une solution sur mesure sur le plan du chauffage.

pectivement, les vestiaires et les tours des toboggans. En principe, le système doit suffire pour chauffer toute la piscine, mais les concepteurs ont prévu 1200 m² de chauffage par le sol supplémentaires afin d’offrir plus de confort aux visiteurs. La distribution s’effectue à l’aide de pompes à régulateur de régime qui modifient le débit en fonction de la demande. Plopsaland appliquant des amortissements sur 7 années, le choix des systèmes à énergie renouvelable n’était pas évident. La solution a consisté à installer des chaudières à gaz à condensation ayant fait leurs preuves, combinées à des pompes à régulateur de régime et à des caissons de traitement de l’air à récupération de chaleur.

© Remeha

Le paradis tropical Plopsaqua est le nouveau cheval de bataille de Plopsaland à La Panne. Pour le chauffer, Plopsaland a fait appel au fabricant de chaudières Remeha et à l’installateur Six, chargés respectivement de la livraison et de l’installation.

49


Ambachtstraat 5 I B-9700 Oudenaarde I t 055/ 33 10 90 I www.desloover.be I info@desloover.be


L’assurance obligatoire pour l’entrepreneur va-t-elle enfin voir le jour? DIMENSION a réuni quatre experts autour de la table pour une conversation au sujet de l’assurance de l’architecte, qui va voir l’assurance en responsabilité civile légalement obligatoire s’étendre aux autres partenaires. Tout le monde est déjà d’accord sur un point: le fait que l’idée apparaisse dans une note stratégique et une proposition de loi récente confirme que l’époque et les mentalités sont mûres pour cet élargissement. Nous accueillons Steven Daelman (AR-CO), Michel Van Droogenbroek (CEA Belgium), Rebecca Ramboer (Protect) et Tancha ter Braake (Euromaf).

L

a situation de départ de l’assurance RC légalement obligatoire est connue. Contrairement à l’architecte, d’autres partenaires (dont les entrepreneurs et les ingénieurs) ne sont pas tenus de répondre à cette exigence. Cette situation est susceptible d’entraîner des problèmes si l’entrepreneur commet des erreurs d’exécution et qu’un contrôle correct de la part de l’architecte aurait permis d’éviter ou de limiter les dommages. Si le juge condamne les deux parties solidairement et que l’entrepreneur fait faillite, c’est l’assurance de l’architecte qui indemnise la totalité du sinistre, sans pouvoir se retourner contre l’entrepreneur puisqu’il a disparu. De plus, une expertise s’orientera rapidement vers l’architecte, dans la mesure où il est toujours assuré. En 2007, cette situation dévoyée a été à l’origine d’un arrêt de la Cour Constitutionnelle qualifiant de discriminatoires pour l’architecte les conséquences potentielles d’une condamnation solidaire et sommant le législateur de mettre un terme à cette inégalité de traitement. Quatre ans plus tard, Peter Van Rompuy et Wouter Beke (CD&V) ont présenté une proposition de loi, mais celle-ci n’a pas franchi le cap des élections. Entretemps, les assureurs se sont efforcés d’inverser la vapeur, notamment en insérant dans les contrats qu’ils proposaient aux architectes une clause excluant la responsabilité solidaire. Mais les juges ne la retiennent pas toujours, et un jugement de la Cour de Cassation du 5 septembre 2014 déclare la clause nulle si elle porte sur la responsabilité décennale. Alors, que faire?

Le moment est venu d’élargir l’assurance obligatoire

Rebecca Ramboer: “L’assurance RC est obligatoire pour des professions liées à la construction relativement récentes comme coordinateur de la sécurité, rapporteur / conseiller / responsable PEB et spécialiste énergétique. Mais ce n’est pas le cas pour l’entrepreneur, qui est pourtant le partenaire le plus actif durant la phase d’exécution. Il faut que cela change. A côté de la problématique des condamnations solidaires, dont nous parlions tout à l’heure, une assurance obligatoire pour l’entrepreneur est surtout indispensable pour mieux protéger le maître d’ouvrage-consommateur. Aujourd’hui, celui-ci pense à tort que l’entrepreneur est bien assuré parce qu’il a une responsabilité décennale, mais bien entendu, c’est inexact. Si, par la suite, les immeubles subissent des dommages dus à une mauvaise exécution et que l’entrepreneur fait faillite, le maître d’ouvrage risque fort de devoir payer les pots cassés. Il mettra alors tout en oeuvre pour récupérer au maximum les conséquences financières de cette responsabilité de l’entrepreneur auprès de l’architecte et de son assureur. C’est ce qui explique que certains assureurs, les fédérations professionnelles et une série d’architectes individuels aient mis le ministre compétent en demeure dans le but de rouvrir le dialogue, avec à la clé la menace d’une citation à comparaître des pouvoirs publics.” Selon Michel Van Droogenbroek, ce dialogue a depuis lors » DIMENSION

© Studio Dann

TABLE RONDE

51


TABLE RONDE

Tancha ter Braake

“Les architectes ne réalisent pas toujours la portée de leur obligation d’information et de conseil, et en cas de procédure judiciaire, ils risquent vite d’être condamnés.” vu le jour. “Dans sa note stratégique, le ministre de l’Emploi, de l’Économie et de la Protection du consommateur Kris Peeters annonce qu’il veut rendre l’assurance RC obligatoire pour tous les partenaires de la construction, et le CD&V a repris la proposition de loi de 2011. La problématique est donc sur la table à bon escient. Nous devons commencer par faire comprendre aux autorités qu’avec la règlementation actuelle, le consommateur risque d’en être pour ses frais. Il appartient aux pouvoirs publics d’examiner, en concertation avec toutes les parties, quelles solutions sont réalistes, abordables et acceptables pour tous. Le fait que certaines parties soient moins enthousiastes à l’idée de l’élargissement de l’assurance obligatoire ne doit pas être un obstacle, mais au contraire permettre une comparaison réfléchie.”

Plusieurs scénarios pour un élargissement?

DIMENSION

L’objectif est que les assureurs mettent sur la table, au bon moment, une proposition reprenant les modalités minimales de leur point de vue. Il n’est pas encore possible de dire ce qu’elle inclura au juste. Steven Daelman souhaiterait que l’élargissement aille aussi loin que possible. “La proposition de loi actuelle, qui mentionne un élargissement aux entrepreneurs de travaux?immobiliers, laisse de nombreuses parties hors de portée. Nous plaidons pour une solution globale impliquant toutes les parties susceptibles de causer des dommages et de disparaître après les travaux, comme les bureaux d’ingénieurs, les géomètres et même les fabricants. Afin de limiter le coût pour le consommateur - ce qui est une importante préoccupation pour le politique, nous pourrions éventuellement procéder à une sélection au sein du groupe-cible, en limitant

52

par exemple la couverture à la construction de logements, ou à certains projets particuliers. A côté de la responsabilité décennale, je chercherais aussi une solution pour les problèmes qui surviennent pendant le chantier, par exemple quand un entrepreneur fait faillite. Le consommateur-maître d’ouvrage doit souvent payer deux fois, par exemple quand certains travaux ont été mal exécutés et qu’il faut faire appel à un deuxième entrepreneur. C’est un cas de figure dans lequel la responsabilité décennale n’intervient pas. Un système autorégulé, avec un fonds de garantie créé par les entrepreneurs, pourrait constituer une alternative. Pour pouvoir réaliser une bonne synthèse, il faut d’abord analyser tous ces problèmes en profondeur.” Tancha ter Braake: “Je pense qu’il vaut mieux opter pour une approche progressive. En premier lieu, il faut résoudre la question de la responsabilité décennale d’une manière qui convienne à tout le monde, tout en allant aussi loin que possible et en coûtant le moins cher possible au maître d’ouvrage. Vouloir tout régler d’un coup ne donne pas toujours les résultats souhaités, comme le prouve l’exemple de la France. L’assurance obligatoire que la loi Spinetta impose à tous les partenaires entraîne une forte augmentation des coûts pour le consommateur.” Michel Van Droogenbroek: “Si tout le monde est assuré, on peut craindre que chacun se sente moins responsable et que la qualité ne soit pas toujours au rendez-vous. Il ne faut pas non plus tomber dans la naïveté et croire qu’un élargissement de l’assurance obligatoire règlera d’un coup tous les problèmes sans autre forme de discussion.”

Principaux points à surveiller Autant pour l’assurance obligatoire, passons au point suivant. Quels sont, pour nos experts, les principaux éléments auxquels l’architecte doit être attentif pour éviter les problèmes? “L’obligation d’information et de conseil reste un point important, sur lequel nous revenons d’ailleurs régulièrement dans notre communication”, explique Rebecca Ramboer. Tancha ter Braake la rejoint: “Les architectes ne réalisent pas toujours la portée de cette obligation, et en cas de procédure judiciaire, ils risquent vite d’être condamnés.” Les juges se montrent souples, voire subjectifs, et vont de plus en plus loin. C’est justement pour cela que les contrats spécifiques que les assureurs proposent aux architectes sont si étoffés. En théorie, l’architecte est censé lire toutes les clauses avec le maître d’ouvrage et lui demander de le signer. Ce n’est pas simple, car il arrive fréquemment que le maître d’ouvrage menace de décrocher quand il se trouve face à un contrat trop consistant. Steven Daelman: “Les missions partielles constituent un autre problème. Celui qui limite sa mission à un gros oeuvre étanche au vent doit non seulement relire son contrat d’assurance mais


TABLE RONDE

aussi consulter l’article 21 du règlement des devoirs professionnels, qui précise qu’il doit communiquer à l’Ordre et aux services de l’Aménagement du territoire l’identité du confrère qui lui succèdera pour le reste de sa mission de contrôle.” Tancha ter Braake: “Ce que les architectes doivent éviter à tout prix, c’est de signer un contrat pour une mission complète mais de se limiter ensuite, pour l’une ou l’autre raison, à un gros oeuvre étanche au intempéries. S’il se produit un sinistre lié à la phase de parachèvement, ils seront le dindon de la farce. La règlementation PEB ne leur facilite pas non plus la tâche pour les missions partielles. Michel Van Droogenbroek: “La prudence est aussi de rigueur quand on crée une société avec un confrère, que la collaboration bat de l’aile et qu’on la liquide pour en créer une autre. Dans ce cas, on se trouve face à une couverture de postériorité pour la première société, qui doit être rachetée. Les architectes perdent parfois ce détail de vue.”

partie lésée demande au juge d’annuler les engagements pris en invoquant leur non-conformité par rapport à la déontologie et à la législation actuelles?” Tancha ter Braake: “Certains architectes pensent que la confiance née d’un partenariat de longue durée avec un entrepreneur et un promoteur est suffisante pour parvenir à une solution commune en cas de dommages. Mais s’ils sont importants, cela ne fonctionnera pas. Si l’équipe inclut un entrepreneur, il ne sera pas possible d’avoir une discussion indépendante sur une indemnisation en cas de problèmes sur le chantier. Rebecca Ramboer: “Sans parler d’un éventuel partenaire pour la maintenance. Comment l’assurer pour 20 ans?” Steven Daelman: Il reste beaucoup à faire: adaptation de la déontologie, nouveaux textes de loi... C’est pourquoi l’élargissement de l’assurance obligatoire, sous quelque forme que ce soit, fait partie de nos priorités jusqu’à nouvel ordre. (Par Staf Bellens - Photos Studio Dann)

Equipe de construction: il y a encore du travail Que pensent les assureurs de la coopération en équipe de construction? Les réactions sont sans équivoque: il y a encore du travail. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la NAV participe à un projet qui explore le potentiel des travaux en équipe de construction ainsi que les adaptations requises. Michel Van Droogenbroek: “Ni la déontologie ni la législation ne répondent actuellement à ces nouvelles formes de coopération auxquelles participe l’entrepreneur. La construction reste donc problématique. Quid si, en cas de discussion, une

7000 m² des ign de meubles MOLTE NI MONTIS MOOOI MOR OS O MUUTO NANIMAR QUINA NE MO INTE R LUB K E NIMB US JAB NYA NOR DIS K A J OR I OLUC E J OV O P INIO N C IAT T I K AR TE LL PAO L A L E NT I K AS THALL PAS T O E K INNAS AND P OR R O K NOLL P O L IF O R M K R IS TALIA P O LT R O NA F R AU K UNDALINI P R ANDINA K VADR AT Q U INZE & MIL AN LAB E L R E X IT E LAG O R IMADE S IO LANGE PR ODUCTION R IVA 1920 LA PALMA R O L F B E NZ LE OLUX S . HE S S L E IN LIB E C O S C HÖ NB U C H LIG NE R OS E T S E R R AL U NG A LINTE LOO S IL E NT G L IS S LIVING DIVANI S UR & P LUS LUC E P LAN S W IS S F L E X LUMINA T E C NO MAG IS MAR TINE LLI LUC I T HO NE T VAN R O S S U M MAXALTO V IT R A M. G R AS S I WALT E R K NO L L MDF ITALIA W IT T MANN ME TAF OR M XO MINOTTI ZANOT TA MIS S ONI ZIMME R + R O HDE MOLINAR I

7000 M² ME UB E L DE S IG N

“A côté de la problématique des condamnations solidaires, une assurance légale obligatoire pour l’entrepreneur est surtout indispensable pour mieux protéger le maître d’ouvrageconsommateur.”

AC E R B IS ALIAS AMAT ANTA AR C O AR P E R

AR TE K AR TE MIDE AR TIF OR T AUP ING B ALE R I ITALIA BAUMANN CR E ATION BE KA B E LUX B & B ITALIA B ONALDO B ONTE MP I B R OK IS

DR IADE E 15 E DR A E XTR E MIS FATB OY FS M F IAM C AP P E LLINI F IS C HB AC HE R C AR L HANS E N F LE XF OR M C AR LUC C I F LOS C AR P E T S IG N F ONTANA AR TE C AS ALIS F OS C AR INI C AS AMILANO F R ITZ HANS E N C AS S INA C ATTE LAN ITALIA G AL. & R ADIC E G E LDE R LAND CATTE LANI & S MITH G E R VAS ONI C LAS S IC ON G IOR G E TTI C LE I G LAS S C OR G UB I DANS K INA DAVIDE G R OP P I G UF R AM G UTZZ DE PADOVA HAY DE S E DE H. MILLE R DE S ALTO DE S IGN ON S TOCK INDE R A ING O MAUR E R DR AE NE R T

MA INT E NA NT: MA S T E R MAG A ZINE , A B ONNE Z-VOUS PA R WWW.MA S T E R ME UB E L .B E

S TE E NWE G OP DIE S T 111 • TUR NHOUT • OUVE RT DE 11 à 18H • OUVE RT LE DIMANCHE • FE R ME LE VE NDR E DI W W W. MAS T E R ME U B E L . B E • MAS T E R @ MAS T E R ME U B E L . B E DIMENSION

Rebecca Ramboer

53


REPORTAGE

Les portiques d’accès SpeedStiles dirigent les visiteurs du Musée des Beaux-Arts vers les expositions de leur choix A travers le monde, de nombreux joyaux architecturaux conçus par des bureaux d’architectes de renom sont équipés des portails d’accès design ultra-rapides SpeedStile du spécialiste suédois de la sécurité Gunnebo. C’est toutefois le Musée des Beaux-Arts, à Bruxelles, qui constitue la référence par excellence. Intégrés discrètement à l’intérieur, les portiques en finition inox guident les visiteurs vers une ou plusieurs expositions en cours et retour.

G

unnebo Belgium a récemment lancé les portails SpeedStile en matériau synthétique, équipés de moteurs silencieux, et modulables. Ils peuvent être revêtus de diverses finitions (trespa, corian, inox...) et peints dans toutes les couleurs RAL de 3M. Ils participent ainsi à la décoration de l’entrée et des ascenseurs de nombreux immeubles de grande qualité architecturale. Le développement du produit a été précédé d’un sondage mené auprès d’un millier d’architectes en Grande-Bretagne et en France, afin d’exclure d’éventuelles erreurs sur le plan de l’utilisation des matériaux ou des aspects techniques. Ce sondage a donné lieu à un concours destiné à sélectionner un bureau d’architecte qui a développé le SpeedStile, en collaboration avec le département R&D de Gunnebo. A côté d’un design élancé et raffiné, le portail d’accès se distingue par une interface utilisateur intuitive. Il s’intègre et se connecte de manière flexible, dispose d’une détection de mouvement réglable, peut s’installer très discrètement et dégage un effet lumineux.

SpeedStiles pour les Beaux-Arts

DIMENSION

Pour Gunnebo, innover, c’est aller à la recherche de partenariats. C’est seulement dans les immeubles administratifs sensibles et les grands hôtels que Gunnebo Belgium installe elle-même les portails SpeedStile. Pour les applications dans les musées ou autres parcs animaliers, l’entreprise travaille en étroite collaboration avec Syx Automations (Ypres). Ce dernier a notamment installé, en plus des SpeedStiles, des lecteurs de codes-barres dans le Musée des Beaux-Arts, au

54

Les SpeedStiles de Gunnebo à l’étage -5 du Musée des Beaux-Arts, Bruxelles.

cœur de Bruxelles. Ils ont été intégrés et programmés par le département IT et le service technique du musée. Le cahier des charges prévoyait d’autres composants (scanners, lecteurs de badges, boutons, clés de contact et signalétique).

Protection anti-incendie “En fonction du ticket que le visiteur achète à l’entrée, il peut soit visiter uniquement les expositions temporaires, soit faire une visite combinée qui concerne également tous les musées. Une fois à l’intérieur, seul un visiteur par ticket peut passer par un des deux SpeedStiles. Jusqu’en octobre 2014, cette tâche était encore effectuée manuellement par les gardiens du musée”, explique Michel Posthumus (Key Account Manager Gunnebo Belgium). “Pour intégrer cette nouvelle forme de contrôle des accès dans le musée, il fallait également tenir compte des prescriptions en matière de sécurité anti-incendie prévues dans le cahier des charges. En cas de risque d’incendie, l’alimentation des portails d’accès se coupe automatiquement, ce qui implique la possibilité de les ouvrir manuellement et de garantir l’évacuation rapide des personnes présentes.” (Par Philip Declercq) www.gunnebo.be www.speedstile.com www.fine-arts-museum.be/fr


The High Line New York

Life on Roofs

Life on Roofs Toitures vertes, terrasses végétalisées ou multifonctionnelles. Influencez le paysage urbain et apportez de la vie sur le toit avec ZinCo. Les systèmes de solutions hautement qualifiés de ZinCo vous offrent la sécurité que vous recherchez en tant que développeur de projet, architecte, couvreur ou horticulteur de toit.

ZinCo Benelux b.v. - Postbus 9092, NL

- 1006 AB Amsterdam - Tel. +32 473 575 324 - info@zinco.be - www.zinco.be


architect meets innovations

L’ÉVÉNEMENT EXCLUSIF RÉSERVÉ AUX ARCHITECTES, ARCHITECTES D’INTÉRIEUR ET AUTRES PRESCRIPTEURS

architect @work belgium

Liège Expo 28 - 29 mai 2015

4° édition - 13:00-20:00 thème: l’architecture & l’eau < conférences - Rudy Ricciotti: 28 mai - 16:00 - Koen Olthuis / Waterstudio.NL: 29 mai - 16:00

< exhibit Wonders of Water by MATERIA < images by DAPh < exPo Photo RE•ARCHITECTURE, re•cycler, ré•utiliser, ré•investir, re•construire by le Pavillon de l’Arsenal (Paris) < art ‘Arbre à parapluies’ by PACO

Organisation

T +32 (0)56 24 11 11 belgium@architectatwork.eu

PRÉ TREZ GIS LE E R EN US VIA C O V AVE SITECODE LE 200 @atw_intl #atwbe 19 www.architectatwork.be

belgium

architect @work

the netherlands

architect @work

architect @work

architect @work

architect @work

architect @work

germany

austria

luxembourg

switzerland

Média

Avec la collaboration de

architect @work

architect @work

architect @work

architect @work

france

italy

united kingdom

denmark


© Photojoost.com

EVENT

ARCHITECT@WORK LIEGE L’édition ARCHITECT@WORK LIEGE se tiendra les jeudi 28 et vendredi 29 mai. L’événement aura lieu en même temps que Métamorphoses, ce qui promet un effet stimulant. - L’architecte et ingénieur français Rudy Ricciotti fera une lecture le jeudi à 16h. En tant que membre de l’Académie des technologies, il fait partie d’une génération d’ingénieurs qui allie puissance de création et culture constructive. En tant que pionnier et ambassadeur du béton, il sublime le monde avec des réalisations remarquables et des éléments en béton novateurs. - L’architecte hollandais Koen Olthuis (Waterstudio) fera une présentation le vendredi (16h). Sous le thème “FLOAT! Flexible Land On Aquatic Territory’’, il partagera sa conviction sur l’avenir de l’habitat sur l’eau. - A ne pas manquer: l’oeuvre d’art de PACO “Arbre à parapluies”. INFORMATION PRATIQUE: Liège Expo (Avenue Maurice Denis 4 - Liège), de 13h à 20h, entrée: pré-enregistrement en ligne avec code unique

Nouvelle édition réussie d’ARCHITECT@WORK

N

athalie Sandra (Group Exhibition Manager) se dit satisfaite de cette édition: “Nous choisissons délibérément de ne pas trop nous étendre en limitant le nombre de stands à 324. D’après certains architectes, le comité de cette édition a été plus sévère quant à la sélection des exposants et des innovations, et donc il y a eu énormément de choses à découvrir. Nous sommes fiers de la qualité de nos stands. La présentation des produits est vraiment le point de mire. Le nombre de visiteurs est stable par rapport à l’édition de 2013 et nous en sommes satisfaits. Comme de tradition, nous avons accueilli 35% de visiteurs le jeudi et 65% le vendredi.”

Vif intérêt pour le thème de l’eau Le thème Eau a attiré pas mal d’attention. La NAV et l’AiNB ont totalisé environ 250 inscriptions à leur session d’information traitant de la gestion de l’eau en construction et des infiltrations d’eau de pluie. Julie Alboort, consultante Eau à la NAV a présenté le programme des systèmes d’infiltration, et Omgeving, Denc!-Studio et B-Bis Architecten ont expliqué comment les architectes et les architectes paysagistes peuvent protéger leurs projets contre l’eau et profiter de la plus-value que cela peut apporter. Le thème de l’eau s’est également reflété dans l’exposition de Materia sur les nouveaux matériaux, présentée sur les tables centrales des zones lounge (Wienerberger), et dans l’exposition de photos d’architecture ‘Images’ de DAPh. L’exposition Re-Architecture sur les nouveaux bâtiments des villes européennes et la contribution artistique ‘Mindscape’ avec le travail de Yoshin Ogata valaient également le détour. (Par Tilly Baekelandt)

www.architect@work.be DIMENSION

La formule ARCHITECT@WORK continue de charmer. La septième édition du salon professionnel biennal dédié aux innovations de produits et aux architectes, architectes d’intérieur et prescripteurs s’est tenu les 23 et 24 avril derniers à Courtrai XPO. Le concept fut à nouveau novateur, exclusif et tendance. Placé sous le thème ‘Architecture et Eau’, l’événement a rassemblé autant de visiteurs que l’édition précédente, soit 5.350 personnes.

57


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

HunterDouglas® Baffle Ceiling Le système de plafond HunterDouglas® à lames verticales offre un look parfaitement linéaire et d’excellentes performances acoustiques. Le plafond à lames convient notamment pour les espaces présentant un niveau de bruit élevé ou exigeant le respect d’exigences strictes en matière d’acoustique, comme les écoles, bibliothèques et lounges. Bien qu’il s’agisse d’un plafond ouvert à plus de 70 %, il présente de nombreuses possibilités d’utilisation, notamment dans les bâtiments à noyau de béton activé. Le système de lames verticales offre une grande liberté au niveau de la conception du plafond. Les lames sont disponibles dans une large variété de largeurs, hauteurs et longueurs et peuvent être combinées en toute flexibilité. De plus, les lames peuvent être peintes par poudrage dans n’importe quelle couleur RAL, mais on peut aussi choisir de les faire imprimer avec un texte ou un motif au choix, tout comme une structure en bois ou en béton. Grâce à son caractère linéaire, le système se combine aussi parfaitement avec des modules LED directement intégrés dans les lames. Cela permet d’accentuer la structure architectonique en soulignant le look linéaire des lames.

DIMENSION

www.hunterdouglas.be

58

ALINEL franchit le mur de la monotonie

Eurothane® Bi-4 l’isolation PIR universelle pour toitures plates avec lambda 26 Recticel Insulation continue à améliorer considérablement ses solutions d’isolation. Le successeur de l’isolation Eurothane® Bi-3 est l’isolation PIR Eurothane® Bi-4 pour toitures plates avec une valeur isolante améliorée (λd = 0,026 W/mK). En plus, les panneaux ont un nouveau revêtement unique en voile de verre bituminé, très peu poudreux. Tout comme Eurothane® Bi-3, l’isolation Eurothane® Bi-4 est, elle aussi, moins critique lors de la pose dans notre climat belge. Cette isolation Recticel® est déjà utilisée depuis une quarantaine d’années et reste la référence pour l’isolation des toitures plates en Belgique, tant pour les nouvelles constructions que pour la rénovation. L’isolation Eurothane® Bi-4 est, tout comme son prédécesseur, utilisée pour les toitures plates avec la majorité des couches d’étanchéité synthétiques ou bitumineuses. Pour des projets de rénovation et pour des nouvelles constructions, l’isolation pour toitures plates Eurothane® Bi-4 est une solution idéale. www.recticelinsulation.com

Avec son type D longuement attendu, ALINEL vise la finition des habillages de profilés. Avec sa structure en ailettes sobre, ce revêtement de façade est extrêmement apprécié dans l’univers de l’architecture. Tout comme pour les séries A et C, ALINEL multiplie à nouveau les détails raffinés. L’utilisateur n’obtient pas un profilé, mais un système élaboré et pensé comme un tout qui se distingue par son esthétique, son évolutivité et ses fixations invisibles. De plus, l’aluminium est recyclable et disponible dans toutes les couleurs. Créé en 2013, ALINEL, totalise aujourd’hui plus de 100 références en Belgique et à l’étranger: “Nous considérons nos revêtements comme une touche de détail sur la façade, une manière de couper la monotonie et d’ajouter une troisième dimension. Pour les maisons particulières, il s’agit généralement d’une façade avec porte intégrée, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation. Pour les bureaux et les immeubles commerciaux, on pourra choisir des touches soit uniquement esthétiques, soit qui soulignent une fonction de l’immeuble.”

www.alinel.be


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Panovista® - Nouveau store pour fenêtres d’angle sans cadre

www.renson.be

SMARTHOMES – SMARTBUILDINGS – SMARTLIVING IPBuilding n’aime pas que ses solutions “smarthome” soient comparées aux systèmes domotiques qui rendent des utilisateurs entièrement dépendants d’une marque donnée. L’Internet des objets (qui permet à d’innombrables appareils d’être connectés - et donc réglés - via un protocole Internet) constitue pour l’entreprise de Wetteren “the next big thing”, une tendance qui s’imposera aussi rapidement que le smartphone. Un système au prix accessible caractérisé par son coté intuitif, modularité, protocole ouvert (TCP/IP) et sa compatibilité. Plus de 1000 de ces systèmes intelligents sont déjà opérationnels dans des maisons, appartements, résidences-services, bureaux, magasins, etc. L’expérience utilisateur (“user expérience”) est la clé du succès: dans le système “smarthome” d’IPBuilding, une personne très âgée est en mesure de régler le chauffage aussi facilement qu’un adolescent. Comme tout se déroule via le protocole IP, les utilisateurs peuvent choisir entre d’innombrables produits et marques d’interrupteurs, écrans, modules etc., tout en ayant l’assurance que leur application restera opérationnelle et modulable même dans un avenir lointain. Par souci de clarté, le système fonctionne sur le réseau LAN fermé de l’utilisateur, c’est-à-dire hors de portée des personnes animées de mauvaises intentions.

L-DOOR - Porte de garage sectionnelle recouverte d’un revêtement de façade vertical L-DOOR, producteur et installateur de portes sectionnelles, présente la porte de garage sectionnelle recouverte d’un revêtement de façade vertical. La business unit CRE-8-IVE by L-DOOR a conclu à cette fin un partenariat avec RENSON® et Alinel pour le revêtement de façade vertical en aluminium. La couleur est au choix du client. Un revêtement en bois fait également partie des possibilités, auquel cas le client a le choix entre le bardage Woodface ou le frêne thermo-traité. A la demande de l’architecte ou du maître d’ouvrage, le revêtement peut être prolongé sur une partie ou l’entièreté de la façade, notamment pour les panneaux latéraux fixes et la porte d’entrée. De cette manière, la porte de garage sectionnelle se fond véritablement dans le revêtement de façade. L’habillage d’une fenêtre dans le même matériau est envisageable également.

www.l-door.be

www.ipbuilding.com DIMENSION

RENSON® présente Panovista®, un store pour des applications comportant des fenêtres d’angle sans cadre. Contrairement aux stores traditionnels, il n’y a pas de profils en aluminium ou de câbles visibles en permanence dans l’angle. Les deux côtés du système peuvent être enroulés ou déroulés simultanément et permettent donc un ombrage parfait de votre lieu de vie ou de travail, sans perte de vue sur le panorama autour du bâtiment. Lors de la conception du Panovista®, une attention toute particulière a été apportée à l’aspect esthétique et à l’intégration parfaite. Le caisson et les coulisses peuvent être dissimulés discrètement et même la barre de charge disparaît dans le caisson lorsque le store est entièrement enroulé. Ce système est fourni avec des toiles en fibre de verre possédant un coefficient élevé de protection solaire. Les profils et les toiles peuvent être réalisés dans de nombreux coloris. Le Panovista® est idéal pour des fenêtres d’angle sans cadre d’une largeur maximale de 4.000 mm de chaque côté et d’une hauteur maximale de 2.700 mm. Cette solution convient pour la construction neuve et la rénovation d’habitations particulières ou d’immeubles de projets.

59


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

Echange de chaleur efficace et durable grâce à système DVM S de Samsung

MOSO Bamboo X-treme - Bambou thermo-traité pour revêtement de façade et lames de terrasse

La pompe à chaleur Samsung DVM S constitue une solution globale économe en énergie pour le chauffage et le refroidissement pendant toutes les périodes de l’année. Même lorsque les températures à l’extérieur sont extrêmement basses, les plus hautes capacités de chauffage et les rendements les plus élevés sont atteints. Avec le DVM S, plusieurs espaces peuvent être refroidis et/ou chauffés simultanément, indépendamment les uns des autres. Chaque pièce dispose de sa propre régulation et commande, ce qui permet au système de répondre aisément aux souhaits de chaque utilisateur. Ainsi, le DVM S exploite la récupération de la chaleur. La chaleur qui est prélevée dans une pièce (où il faut refroidir) est utilisée sous forme de chaleur utile dans une autre pièce (là où il y a une demande de chauffage). C’est ainsi qu’un bâtiment est équilibré énergétiquement. En cas d’excédent de chaleur, le DVM S restitue la chaleur excédentaire à l’air extérieur; en cas de déficit, cette chaleur est prélevée dans l’air extérieur. Le DVM S utilise des compresseurs mis au point par Samsung: des compresseurs à injection de gaz intermédiaire à double étage avec inverter. Cette technologie d’injection de vapeur est fournie d’origine et accroît encore le rendement du système.

Avec le lancement de Bamboo X-treme, MOSO offre une véritable alternative écologique et durable aux bois tropicaux qui sont de plus en plus rares. Cette alternative est destinée à des applications extérieures. Bamboo X-treme se compose de lames bambou pleines fabriquées à base de fibres de bambou modifiées thermiquement puis comprimées. Grâce à ce procédé unique et breveté le produit atteint le meilleur classement de durabilité (classe 1 en vertu de la norme EN 350) ce qui augmente considérablement sa stabilité et sa dureté. Contrairement à d’autres produits à base de bois, ce produit obtient en outre un classement au feu élevé (Euroklasse B en vertu de la norme EN 13501-1) sans imprégnation par des produits ignifugeants! D’un point de vue écologique MOSO Bamboo X-treme enregistre également de bons résultats: il est fabriqué à partir de la plante dont la croissance est la plus rapide au monde, son bilan carbone est prouvé neutre sur l’intégralité de son cycle de vie (analyse LCA menée par l’université Technique de Delft 2014) et il est disponible avec la certification FSC. C’est l’une des raisons pour lesquelles l’application de Bamboo X-treme contribue à des labellisations BREEAM et LEED plus exigeantes. Le produit convient à différentes applications extérieures et actuellement il est surtout utilisé pour des revêtements de façade et des terrasses, vous offrant ainsi une solution “outdoor” globale en bambou.

DIMENSION

www.samsung-klimaat.nl

60

Lumière inspirante Pendant ses études, Michael Sieger a toujours été passionné par le métier de designer. Sa volonté: développer des produits utiles aux clients et garantir leurs succès. Le design de la nouvelle marque de produits TRILUX, POLARON IQ, lui revient. Il a puisé son inspiration du Panthéon à Rome pour créer le design de POLARON IQ. “La lumière du jour passe à travers le sommet de la coupole et éclaire ainsi le monument. La concentration sur cette unique source de lumière, essentielle et minimaliste, est la caractéristique même de ce concept. La dernière technologie led réduisant les volumes et adaptable sur mesure, permet ce minimalisme. Les modes de vie deviennent plus flexibles, les anciennes structures se brisent. Notre bien-être devient une priorité, lequel est influencé par l’éclairage qui doit s’adapter aux besoins respectifs, temporaires ou automatiques. Grâce aux dernières technologies LED, l’éclairage est plus libre. Cela signifie plus d’harmonie dans les lieux de vie. L’éclairage devient une expérience dynamique, intégrée. Avec mon équipe, nous formons ce futur”, commente Sieger. www.trilux.com/polaron-iq

www.bamboo-xtreme.eu


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

PrimoFiore, un look cuir naturel

www.decolegno.be

Sika ComfortFloor et SikaProof A Sika ComfortFloor revêtements de sols raffinés et durables en PUR pour les zones résidentielles, commerciales et les locaux publics sont élégants, doux à toucher et offrent un confort d’utilisation sans égal. Caractéristiques: facile à nettoyer, stabilité de couleur, absorbant les chocs. SikaProof A est un système d’étanchéité unique et durable avec membrane en FPO, à adhérence totale, pour les structures souterraines, avec CE selon EN 13967. Caractéristiques: aucun écoulement ni migration d’eau latérale, résistant aux intempéries et aux substances agressives, bonne flexibilité et pontage des fissures. www.sika.be

Bellus: silhouette élancée, faible poids, couleurs inaltérables Avec Bellus, Wienerberger présente l’ardoise céramique la plus légère et la plus fine disponible pour l’instant sur le marché: le produit Koramic idéal pour remplacer d’anciennes ardoises et tuiles. Mais ces ardoises céramiques offrent également une plus-value indéniable en nouvelle construction. Grâce à leur ligne contemporaine élancée et aux accessoires assortis, les toits revêtus d’ardoises céramiques Bellus arborent un look extrêmement épuré et contemporain. En outre, Bellus satisfait aux exigences strictes de l’écolabel natureplus. Wienerberger est le seul producteur en Belgique à s’être vu décerner ce certificat environnemental pour des matériaux de couverture. www.koramic.com

WINSTA® Le kit d’éclairage WAGO Le kit d’éclairage WINSTA® contient tous les éléments essentiels pour réaliser rapidement et efficacement un circuit d’éclairage à faible consommation. Grâce au principe “plug and play” le fonctionnement est garanti et le temps d’installation est réduit au minimum. Tous les composants peuvent être connectés en un simple clic et sont protégés à 100% contre les erreurs de connexion. Avec la pression d’un bouton-poussoir la lumière s’allume. Quand la présence n’est plus détectée, les lumières s’éteignent automatiquement. Les recherches menées entre-autre par le CSTC ont montré que c’est la manière la plus économique pour gérer la commutation de l’éclairage. Ainsi, jusqu’à 30% d’énergie peut être économisée. Cette économie d’énergie peut également être incluse dans le certificat PEB. En ajustant les paramètres du détecteur de présence, il est facile à réaliser d’autres fonctions, comme l’allumage et l’extension automatique de l’éclairage dans les couloirs et les toilettes. Le kit est approprié pour la plupart des applications d’éclairage d’un bâtiment. Le kit peut être utilisé pour les zones jusqu’à 30 m². La planification du projet est donc plus facile; par pièce ou zone de 30 m², un kit peut être prévu. www.wago.be DIMENSION

Le cuir - un produit naturel qui respire - est chaleureux et possède des caractéristiques naturelles qui confirment son charme et sa beauté. Le PrimoFiore de Cleaf (panneau mélaminé et HPL) a l’aspect et le toucher du cuir véritable. La texture est innovante et unique en son genre. PrimoFiore combine caractère, variations de couleur attrayantes, aspect naturel élégant et la sensation fascinante, indémodable, du cuir véritable. La beauté sensuelle est complétée par l’élégance intemporelle d’un produit naturel noble qui permet d’intégrer un look cuir authentique à n’importe quelle boiserie d’intérieur.

61


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

invisidoor® SD(X): cadres invisibles en aluminium uniques pour portes coulissantes à galandage En marge de sa gamme d’encadrements invisibles en aluminium pour l’intégration esthétique de portes intérieures ouvrantes et pivotantes, Argent Alu présente les nouveaux systèmes pour l’intégration discrète de portes coulissantes dans l’architecture minimaliste des maisons contemporaines. L’invisidoor® SD et SDX sont des encadrements invisibles en aluminium pour portes intérieures qui coulissent dans la paroi. L’argenta® invisidoor® SD est un kit de base grâce auquel le menuisier prévoit également l’encadrement de porte, tandis que l’ invisidoor® SDX d’Argenta est une solution complète unique pour portes coulissantes à galandage. Ils permettent d’intégrer les portes coulissantes de manière esthétique dans un intérieur sans encadrements visibles. L’argenta® invisidoor® SD et SDX sont équipés en série des accessoires pour porte coulissante: argenta® proslide, d’un joint acoustique amovible en TPE-et de la serrure magnétique magnotica®. Ces nouveaux systèmes pour l’intégration invisible des portes coulissantes conviennent pour toutes les ouvertures de portes standard ou non et ce pour la construction et la rénovation.

Berker by Hager Le matériel Berker by Hager se distingue par une qualité de fabrication irréprochable et des gammes en perpétuelle évolution. En effet, des nouvelles finitions innovantes viennent régulièrement enrichir l’offre d’appareillage proposée: ardoise naturelle, béton, chêne, cuir et acrylique sont quelques-uns des matériaux récemment ajoutées au panel de finitions. La division Berker Manufacture permet de personnaliser tous les produits des différents programmes d’appareillage. Ces derniers peuvent donc être agrémentés de marquages spéciaux (lettrages, symboles, logos,…), recevoir des traitements de surface spécifiques ou encore être fabriqués dans des matériaux haut de gamme…. Le résultat: un savant mélange de haute-technologie et d’artisanat conférant un caractère exclusif à vos réalisations. Hager travaille régulièrement avec des architectes et des designers dans le cadre de projets faisant intervenir des besoins très spécifiques. www.hager.be

NMC introduit Arstyl® Wall Panels NMC présente son nouveau produit Arstyl® Wall Panels. Les six modèles de panneaux muraux tridimensionnels créent un revêtement mural absolument inédit et ultramoderne.

DIMENSION

www.argentalu.com

62

http://wallpanels.arstyl.com - www.nmc.eu

Ursus habille les joues de fenêtre Ursus, le spécialiste de la livraison de solutions en aluminium pour le secteur des portes et des fenêtres, confirme avec le nouveau système de revêtement de joues de fenêtre son rôle d’expert en finition des façades et de leurs alentours. Cette innovation brevetée joue sur la tendance des matériaux alternatifs dans l’enveloppe et l’isolation de plus en plus épaisse. Comment combler de manière esthétique et durable l’espace entre revêtement de façade et menuiserie? Avec Ursus, ce qui pose souvent problème aujourd’hui devient une opportunité: transformer la joue de fenêtre en touche décorative de la façade. Ursus joue sur les exigences de plus en plus strictes en matière d’étanchéité à l’air et à l’eau en construisant un système laissant beaucoup de liberté à l’architecte, à pose rapide, et étanche. www.ursus.be


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Zehnder lance son système de ventilation intelligent ComfoAir Q

DAUBY introduit la ligne de luxe des dalles métalliques

Une alliance parfaite entre innovation et supériorité technologique pour une ambiance agréable, saine et économe en énergie. Le Zehnder ComfoAir Q - système de ventilation à double flux - réunit les connaissances et technologies les plus récentes en ventilation. Le ComfoAir Q contrôle et ajuste encore plus précisément la qualité de l’air d’un logement et améliore le confort. L’échangeur de chaleur “diamant” fournit un rendement plus élevé et les nouveaux ventilateurs permettent une économie d’électricité. Des capteurs intégrés gèrent le bypass modulant, l’hygrométrie, les flux d’airs et le fonctionnement automatique. Le préchauffeur “intelligent” permet un fonctionnement optimal de l’appareil en hiver contre une consommation d’énergie minimale. La ventilation hygiénique est assurée par une alarme de filtres reliée au temps et au volume d’air. Avec sa technologie innovante, son intelligence intégrée, ses performances supérieures, Zehnder ComfoAir Q est le choix le plus sûr pour satisfaire sans problèmes aux normes futures. Le système est prêt pour obtenir les certificats nécessaires PHI, PEB et l’Etiquette Energétique.

Dauby, spécialiste des revêtements de porte et de fenêtre de qualité, emploie exclusivement des matériaux naturels comme le bronze, le bronze blanc, le bronze blanc argenté, le britannium et la fonte. Tous les produits sont coulés de manière authentique dans des moules en sable puis finis à la main. Les nouvelles dalles Pure Tiles complètent la gamme en conservant la même qualité luxueuse et intemporel. Les dalles donnent à votre intérieur une valeur ajoutée supplémentaire. Elles sont disponibles en dimensions carrées (10 x 10 cm) ou rectangulaires (10 x 20 cm) et en deux exécutions, aspect fer vieilli ou bonze blanc. Les dalles peuvent aussi faire l’objet d’une finition personnalisée sur la plan de la couleur et du motif. Elles peuvent être revêtues d’un dessin, d’une image ou d’un logo choisi par le propriétaire. Ils sont apposés en relief et apportent une touche personnelle à toute la paroi. Ces dalles sont toujours fabriquées selon un procédé artisanal, dans un moule en sable puis finies à la main. Les petites imperfections soulignent leur caractère unique. L’entretien des dalles est extrêmement simple, et s’effectue de préférence à l’aide d’un chiffon doux humide.

Breveté dans le monde entier, le système exclusif EES libère la pose d’un foyer gaz de toutes les règles classiques d’installation. Il autorise une longueur des buses jusqu’à 50 m à l’horizontale, en descente ou dans toutes les directions. L’installation sera largement facilitée. Compact et silencieux, l’EES est facile à entretenir, à raccorder et à utiliser. En plus de la version standard deux autres versions sont disponibles: L’EES BI-FLUX permet d’installer un appareil gaz Bodart & Gonay en séparant les conduits de flux d’air et de fumées. Ses avantages: - Possibilité de raccorder l’arrivée d’air avec un conduit en plastique dont le coût est moindre. - Limitation du conduit d’évacuation à un diamètre standard de 80mm (coût réduit) et une plus grande facilité d’installation qui permet de passer dans des conduits de cheminées très étroits. L’EES COLLECTIF permet de brancher jusqu’à 15 appareils sur un même conduit, ce qui signifie un seul et unique conduit au lieu de 15. Le coût est revu largement à la baisse, tandis que l’installation s’avère nettement plus facile et rapide. www.bgfires.com

www.dauby.be DIMENSION

www.zehnder.be

Système EES de Bodart & Gona

63


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

La nouvelle collection Evola d’UNILIN

Système de dispositifs podotactiles VIA-DOT

Evola allie beauté, authenticité et un look étonnamment réaliste. Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à l’authenticité. UNILIN, division panels, joue sur cette tendance avec cette nouvelle collection. Les panneaux décoratifs reprennent les tendances intérieures jusque dans les moindres détails. Les designs imitent des matériaux originaux en respectant chaque trait de caractère. L’offre initiale de décors bois a été non seulement élargie, mais aussi complétée par huit couleurs unies différentes, en plus d’une gamme de designs métal et béton extrêmement réalistes. Avec des technologies innovantes, UNILIN, division panels, veille à ce que chaque accent visuel, aussi subtil soit-il, corresponde parfaitement au relief. De quoi permettre d’imprimer des structures vivantes sur des panneaux mélaminés ou des laminés, avec un panneau de particules extrêmement robuste comme support. Le résultat est un produit durable, résistant aux griffes et facile à entretenir qui peut être intégré rapidement et simplement dans diverses applications d’intérieur et de mobilier. La nouvelle collection sera disponible dès juin 2015 dans tous les bons magasins spécialisés. Demandez un échantillon gratuit sur le site.

Avec le vieillissement de notre société des exigences de plus en plus nombreuses se posent au niveau de l’accessibilité et qualité d’usage du cadre bâti, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des établissements recevant du public. Avec son système de dispositifs podotactiles VIA-DOT pour application en intérieur, VIAKAN a réussi d’allier sécurité, durabilité, esthétique, facilité de pose et adaptabilité en fonction des exigences locales. Ces plots d’éveil à la vigilance sont en polyamide renforcé de fibres de verre ou, depuis peu, en acier inoxydable, laiton ou aluminium. Ils sont fournis en kit avec un anneau autoadhésif préinstallé, une colle réactive adaptée, des gabarits de positionnement réutilisables et un pistolet-doseur. Un système équivalent a été développé pour les lignes de guidance tactile, spécialement mis au point faciliter les déplacements et orientation des personnes à déficience visuelle et pour aider à accélérer l’évacuation en cas d’incendie. Des centaines d’applications, dont certaines dans des lieux très fréquentés, ont été réalisées dans six pays européens: gares, musées, centres culturels, maisons communales, institutions de soin et de santé.

DIMENSION

www.unilinpanels.com

64

Dornbracht CL.1 Sharpen your senses Dynamique, élégant, progressif et sportif. CL.1 se distingue par ses formes épurées. Son design allie des contours bruts et doux et s’élance avec élégance vers les hauteurs. Lignes et surfaces droites, arrondis clairs et un nombre d’or. La coordination est parfaite, les proportions harmonieuses. CL.1 se reconnaît à son bec déverseur conique élancé et à l’espace précis entre le socle et le corps de la robinetterie. Les nouvelles poignées à structures tridimensionnelles confèrent au design un style très personnel. Outre la version classique lisse, les poignées se déclinent aussi dans des surfaces chrome et platine mat. Leur finition impeccable est palpable. Un type de jet innovant unique en son genre. Les 40 jets distincts du lavabo lavent les mains tout en douceur. La surface des jets spécialement conçue à cet effet se caractérise par une faible consommation d’eau et peu de projections. Qualité de fabrication et précision jusque dans les moindres détails, comme toutes les robinetteries Dornbracht, CL.1 est également fabriquée à 100% en Allemagne. Les surfaces métalliques raffinées telles que le chrome et le platine mat ont été élaborées à partir de standards de qualité rigoureux et d’un long savoir-faire. www.dornbracht.com

www.viakan.be


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Hi-Finity maintenant aussi disponible comme solution d’angle impressionnante

http://reynaers.be/fr-BE/produits/hi-finity

Liberté créative avec Marmoleum Modular Cette collection fait table rase du caractère traditionnel du linoléum. La gamme Marmoleum Modular offre un jeu de couleurs et de motifs d’une générosité inégalée à ce jour dans le monde des revêtements de sol. Des nuances subtiles ou des contrastes soutenus? Vous pouvez créer un motif rappelant un béton industriel ou un sol en marbre, jouer sur des différences ton sur ton subtiles pour créer l’illusion de la pierre naturelle ou du béton. Ou vous pouvez jouer la carte de l’audace et choisir l’expression des couleurs pour créer votre propre motif qui illuminera votre environnement. La gamme Marmoleum Modular, un tout nouveau concept, offre la possibilité de créer le revêtement de sol de votre choix. La collection vous invite à jouer, à combiner les formes, les tailles et les couleurs des dalles que vous décidez d’utiliser.

www.forbo-flooring.be

Liberté de création illimitée grâce aux systèmes de façade ventilée de Sto Propriétés isolantes optimales, fiabilité du système: tels sont les exigences de base auxquels doit répondre une façade bardage ventilé. Mais StoVentec fait un pas de plus. Le système offre une grande liberté de forme, avec des possibilités de finition sans limites. Esthétiquement, presque tout est possible: surfaces incurvées, encorbellements, effets avec ou sans joints…. Le choix des finitions n’est pas moins large: panneaux en verre, carrelages céramiques, plaquettes de briques, mosaïques de verre, pierres naturelles, crépis…. La ventilation naturelle permanente par l’arrière du panneau StoVentec s’allie aux caractéristiques de celui-ci pour créer un système idéal, permettant ainsi toutes les teintes, mêmes les plus sombres. Le soleil réchauffe la façade; le vide ventilé évacue l’excès de chaleur; on évite ainsi les tensions thermiques, au bénéfice d’un climat intérieur agréable. La sous-construction efficace du système StoVentec en fait une solution parfaite même pour les façades très inégales. Ajoutons que le système est extrêmement léger et durable. L’utilisation de matériaux de qualité garantit une excellente protection contre les impacts extérieurs, quelle que soit leur nature.

www.sto.be DIMENSION

L’année passée, Reynaers Aluminium lançait Hi-Finity, le coulissant design avec profilés ultra-minces. Aujourd’hui Reynaers présente sa dernière innovation: le coulissant Hi-Finity solution d’angle. La frontière entre l’intérieur et l’extérieur s’estompe encore plus avec ce chef d’œuvre de fonctionnalité. Le coin ouvrant assure une ambiance d’été maximale étant donné qu’il n’y a pas de profilés de coin qui empêchent la vue ou le passage. Les solutions Hi-Finity sont disponibles avec double ou triple vitrage. Les deux variantes sont conformes aux exigences de sécurité les plus strictes et savent porter le poids même de très grandes dimensions de vitrage. Hi-finity n’est pas seulement un chef d’œuvre de design, mais le système affiche aussi en terme d’énergie une performance impressionnante. Pour son caractère durable et hyper isolant, Hi-Finity a été récompensé du prestigieux label de qualité helvétique MINERGIE®. Pour l’architecte, le maître d’ouvrage et les hommes de métier, qui peuvent s’appuyer sur la qualité du système certifié, c’est l’assurance d’un gain de confort, de temps et d’argent.

65


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

ProScreen ZIP Recess 95 de Helioscreen® Le nouveau système ProScreen ZIP Recess 95 de Helioscreen® vous permet d’intégrer très simplement un système protection solaire particulièrement efficace dans pratiquement n’importe quelle façade. Ce système de protection solaire extérieure enroulable et résistant au vent combine la qualité, l’esthétique, l’efficacité et la durabilité. Le système ProScreen ZIP offre ainsi une solution à tous les acteurs allant de l’architecte, jusqu’à l’utilisateur final. Helioscreen® ProScreen ZIP Recess 95 se prête particulièrement bien à un encastrement dans un vide ou une niche. Grâce à ses lignes fluides et à sa fixation discrète, le système n’altère pas l’apparence générale de l’immeuble. L’usage de guides extralarges (largeur de 95 mm) permet aussi une obturation latérale du vide. Sur la hauteur totale de la toile est fixée une tirette qui coulisse dans les guides. Ce système permet de garantir une résistance élevée au vent (classe de vent 3) selon la norme EN 13561. La commande est effectuée électriquement via le système de gestion du bâtiment, ou via un système de réglage basé sur des capteurs solaires et de vent. Les stores verticaux Helioscreen® sont utilisés avec succès depuis déjà plus de 50 ans dans la construction utilitaire. Du concept au service après-vente, en passant par l’exécution, une équipe de spécialistes en systèmes de protections solaires se tient à votre service.

DIMENSION

www.hunterdouglas.be

66

DucoBox Silent & Focus/ DucoSun Cubic Wood

Nouvelles surfaces Manufaktur pour postes intérieurs de Siedle Le German Design Council a décerné à Siedle le très renommé Interior Innovation Award 2015. Ce sont plus précisément les nouvelles surfaces Manufaktur pour les postes intérieurs de Siedle qui ont été récompensées. Innovant, le programme Manufaktur l’est sans aucun doute: des matériaux exclusifs comme le carbone, le bois et le cuir donnent aux postes intérieurs pour la communication dans le bâtiment un toucher bien particulier. Si le carbone à l’aspect technique joue sur des touches de l’industrie automobile, les matériaux chaleureux que sont le cuir et le bois contrastent avec le caractère high tech des appareils. Les propriétés inhabituelles des matériaux, par exemple le dessin naturel du bois, font de chaque poste intérieur une pièce unique. Le programme Manufaktur est, littéralement, du fait main. Il demande savoir-faire et extrême précision. Ainsi, le cuir a été découpé en couche très fine, appliqué à la main sur le panneau et collé au dos. Les surfaces Manufaktur sont disponibles pour tous les postes intérieurs de Siedle. www.siedle.be

Duco Ventilation & Sun Control réunit à nouveau le meilleur de deux mondes. Avec le DucoBox Silent & Focus, le spécialiste des systèmes de ventilation et des pare-soleil naturels s’adresse à nouveau à la construction résidentielle. Ce système permet d’évacuer mécaniquement l’air vicié et humide, pour garantir une qualité de l’air parfaite dans chaque local. Les deux principaux avantages sont d’une part les capteurs qui s’installent de manière très simple et rapide, et le silence de fonctionnement du boîtier d’évacuation. En ce qui concerne le DucoBox Focus, les soupapes brevetées garantissent, sur la base d’un fonctionnement déclenché par le CO2 et l’humidité, une évacuation intelligente et efficace, uniquement où et quand elle est nécessaire, et dans les quantités requises. Le DucoSun Cubic Wood a été conçu pour la construction des structures utilitaires. Pour ce système de pare-soleil, c’est le Western Red Cedar (classe de durabilité 2) qui a été retenu à dessein. Cet élément, combiné avec les lamelles rectangulaires qui soignent l’esthétique extérieure, fait de DucoSun Cubic Wood un véritable petit chef-d’œuvre architectural.

www.duco.eu


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Decospan présente une mise à jour de la collection Querkus

Cette acoustique pour applications de type paroi ou porte d’armoire est nouvelle sur le marché (brevet déposé type E). Une âme en MDF perforé est revêtue d’une couche supérieure Ntgrate en vinyle tissé. Une fibre de verre est co-extrudée avec un manteau en PVC bicolore, ce qui permet de tisser un textile grâce à la technologie du tissage d’écran. Ce tissu acoustique est très dense mais reste perméable à l’air. Il est utilisé comme couche supérieure sur le noyau acoustique: la résonance de Helmholtz résulte de la friction des molécules sonores sur la couche supérieure serrée et la détente dans les cavités forées du noyau en MDF. Le produit permet un toucher 3D, est facile à entretenir, résistant aux coups et à l’usure, acoustiquement invisible et présente une valeur w alpha élevée de 0,9. En structure murale 70 mm avec 50 mm de laine minérale. www.triplaco.be

www.decospan.com - www.querkus.com

ErgoSystem® A100 ALU de FSB FSB présente avec le nouveau ErgoSystem® A100 en aluminium l’alternative à prix étudié du ErgoSystem® E300 en inox. Les installations réalisées sous des contraintes budgétaires importantes peuvent ainsi accéder à la qualité FSB. Les deux variantes du système présentent un alignement diagonal unique d’une section de la poignée ovale. On y applique les règles de l’ergonomie des poignées pour un confort inégalé et une prise en main optimale. ErgoSystem® A100 comprend une gamme répondant à pratiquement chaque besoin: Les combinaisons de barres d’appui très variées aux profils personnalisés facilitent la planification et le montage. Utilisables à gauche ou à droite, avec ou sans bouton d’appel led, les barres d’appui rabattables ainsi créées sont polyvalentes. Le système est complété par des poignées murales, un rangement d’angle, un porte-douchette réglable, des tablettes et différents accessoires. Le grand choix de coloris permet de personnaliser les produits selon l’intérieur et le style souhaité. Les couleurs des appuis et des poignées peuvent être combinées librement, et créer des contrastes conférant une visibilité et une lisibilité optimales dans la pièce. www.fsb.de DIMENSION

PRINT ACOUSTICS® Panneaux acoustiques

Querkus, c’est une gamme innovante de panneaux plaqués exclusivement chêne de qualité supérieure. Querkus répond à une tendance d’aménagement intérieur actuelle dans le nord de l’Europe. La combinaison de matériaux authentiques et d’éléments sobres et modernes témoigne d’un renouvellement qui ne néglige pas pour autant la richesse de notre histoire. Decospan joue sur cette tendance en proposant plusieurs variétés de chêne: “Oak Natural”, qui privilégie la pureté, “Oak Vintage”, avec d’anciennes poutres découpées en placage, et “Oak Smoked” pour une image plus virile et masculine. En fonction de l’aspect, les épaisseurs disponibles sont de 0,6 mm, 1,0 mm, 1,5 mm et 2 mm. Il est également possible de prévoir des reliefs en 3D sur la surface plaquée, pour un bois au toucher raffiné ou plus brut. Les panneaux peuvent être d’une part brossés pour accentuer leur grain naturel, ou recevoir une finition qui rappelle la découpe à la scie à ruban grâce à un procédé breveté. Quel que soit l’aspect, nous avons prévu des plinthes assorties. A côté d’une mise à jour de la collection Querkus, nous nous sommes aussi penchés sur des outils destinés à venir en aide au distributeur et à l’architecte: un site Internet clair, une brochure illustrée facile à consulter, le cahier d’échantillons pour les architectes et le display pour les points de vente.

67


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

Umbris - édition bois Il y des possibilités infinis pour personnaliser Umbris. Ceci est rendu clair avec l’édition bois de Umbris. La combinaison d’aluminium et de bois donne à la construction une atmosphère chaleureuse qui raccord parfaitement avec chaque style d’architecture. Ainsi, le client peut opter pour un paroi qui consiste d’un cadre en aluminium et des bâtonnets en bois. Ce panneau peut servir de support, remplaçant des colonnes souvent gênants pour la vue, ou d’ élément de décoration, exécution fixe ou coulissante. Des lames orientables en bois ou en aluminium sont aussi une possibilité: idéale pour un maximum d’intimité ou pour supprimer le vent. A côté de l’édition bois, Umbris présente aussi le travail au millimètre près avec une toiture à lames triangulaire. Cette exécution accentue davantage notre expertise en travail sur mesure et démontre que Umbris, comme dérivé de la société de construction métallique Mebo est un système de haut gamme très solide.

DIMENSION

www.umbris.be

68

SLV présente STRUCTEC LED et PLASTRA CUBE Le STRUCTEC LED est un luminaire discret pour une utilisation sur un système de rail triphasé dans les magasins et espaces d’exposition. Grace aux ailettes de refroidissement intégrées, le design élégant est ainsi mis en évidence. Le STRUCTEC LED est équipé d’un COB (Chip On Board) LED avec un flux lumineux de 2300LM ou 3400lm selon le modèle choisi. Les deux modèles sont disponibles avec un faisceau de 38° ou 60° dans les couleurs noir, blanc ou gris argent. Le PLASTRA CUBE est une armature en plâtre munie d’une douille G9 et peut être équipé d’une lampe halogène ou LED. Le luminaire peut être peint dans une couleur de choix pour compléter l’intérieur. www.slvbelgium.be

Produits innovants switchTec®, Sigan® Elements et Sigan® Elements Plus La variété toujours croissante de revêtements décoratifs en PVC impose des exigences extrêmes aux colles et produits de pose. Ceux-ci peuvent, par exemple pendant une rénovation, présenter les réactions les plus diverses avec le revêtement posé. Peut-être avec des conséquences esthétique négatives. Avec ses nouveaux produits innovants switchTec®, Sigan® Elements et Sigan® Elements Plus, UZIN fournit la solution parfaite. La pose des revêtements en pvc décoratifs présente des dimensions parfaitement stables. La rénovation se déroule sans poussière et sans bruit. Il n’y a pas d’attente ou de temps de séchage qui doit être pris en considération et le nouveau revêtement de sol peut immédiatement être mise en service. Le nouveau revêtement pvc décoratif et dalles pvc se pose aussi bien sur le revêtement d’usure en place (Sigan® Elements) que sur ragréage, panneaux de bois aggloméré ou métal (Sigan® Elements Plus + Planus). Les adhésifs Sigan® Elements et Sigan® Elements Plus sont rapides, propres, fiables, durables, et offrent une dépose sans trace même des années plus tard. www.unipro.be


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Viva Made est intégrée dans le groupe Emil Ceramica depuis maintenant six années accomplies. L’identité de Viva Made a toujours été d’innover et de créer des tendances que le reste du marché suit par après. Cette année, la nouveauté est un retour à la matière brute. On présente une évolution de carreaux en tête cuite avec des formats modernes 80*80, 60*120 et des coloris chauds. Cette série est l’Acustico 12. La nouvelle série est un travail sur une base de terre crue qui est mélangée, malaxée, spatulée et dans laquelle y est ajoutée des textures type tissu de lin. La 99 Volte présente un 80*80 et tous les autres formats classiques, dans sept coloris différents. La couleur la plus proche de la terre crue est la Terra opaca et le Fango qui est cette même terre mais mouillée qui rappelle le matériau utilisé en poterie. La technologie digitale qui est utilisée lors du processus de production permet d’obtenir des graphiques très différents au sein de la même série. Dans tous les formats 60*120 et 80*80, vous trouverez un min de 30 dessins différents, ce qui apporte une modernité incontestable à chaque série.

www.cerviva.it

Acoustique & design - La combinaison d’expression & confort acoustique en 3D

Litefront - La perfection des balustrades tout en verre Le système Litefront, avec son profilé de fixation ingénieux, réglable en hauteur, ouvre de nouvelles perspectives dans le domaine des balustrades modernes tout en verre. L’architecture moderne privilégie les formes simple et les lignes claires. Parfaitement adaptées à cet égard, les balustrades tout en verre garantissent également une sécurité maximale. On profite ainsi en toute sécurité d’une vue sans aucune entrave sur la nature environnante. Polyvalent et simple à poser, ce système répond néanmoins aux plus hautes exigences architectoniques. www.dejond.com

Le système breveté PRESIDENT permet une grande liberté de composition et d’expression. Il forme un système flexible, modulaire, adaptable et facile à configurer. Le système PRESIDENT est tout à fait novateur et peut créer une large gamme de compositions avec des dessins innovants. PRÉSIDENT est une combinaison spéciale de l’architecture et de la technologie et offre à l’utilisateur la possibilité de travailler en 3D. PRESIDENT est composé de profils en bois massif ou aluminium unis à des panneaux insonorisés coulissants, superposables, modulaires, ouverts à toute multiplication. Le choix important de dimensions et de finitions permet au système de se configurer et de s’adapter facilement à n’importe quel environnement grâce à ses possibilités infinies de composition. Selon la technologie Marqué CE, ces panneaux acoustiques sont revêtus de tissu sur les deux côtés avec 100% de matériaux recyclés et sont parfaitement adaptés à l’absorption de fréquences sonores entre 500 Hz - 2000 Hz. L’absence de cadres et de coutures, et la spécificité du matériel de base créent des panneaux très légers, peu encombrants et qui s’adaptent très bien à n’importe quel intérieur.

www.doxacoustics.be DIMENSION

Nouvelle série de Viva Made

69


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

Outdoor Wood Concepts: un nouveau regard sur les revêtements de façade durables et naturels

StoTherm FoamLime: un système d’isolation de façade étanche à l’eau, durable et naturel

Outdoor Wood Concepts, un département de Houtmagazijn Verdonckt (Avelgem), développe depuis quelques années déjà des systèmes de revêtement de façade à lignage horizontal ou vertical. Ces systèmes, connus sous les marques Free Willy®, Woodface® et h(Age)® permettent à l’architecte de jouer sur la demande croissante de façades plus uniformes dans lesquelles les portes, fenêtres et portes de garage s’intègrent en un ensemble fluide. Le système de revêtement de façade Woodface® répond au souhait d’authenticité et de personnalisation. Il permet d’apporter unité, rythme, profondeur et lignage vertical à une façade. On peut faire contraster le bois et l’aluminium, ajouter l’éclairage led adéquat, jouer avec les couleurs RAL et expérimenter diverses épaisseurs de bois. Le résultat est un revêtement de façade authentique, naturel et durable qui convient à divers styles architecturaux. Les aspects techniques font également l’objet d’une attention soutenue, comme les angles intérieurs et extérieurs, les raccords de fenêtres, les finitions de baies de fenêtre en bois et aluminium.

Le système d’isolation de façade StoTherm FoamLime est la solution durable remarquable pour l’isolant de façade thermique: il combine toutes les caractéristiques de l’isolation de verre cellulaire FOAMGLAS® et celles d’un enduit à base de chaux naturelle. Ce nouveau système est le premier résultat d’un collaboration de FoamLime, FOAMGLAS® et Sto. StoTherm FoamLime conserve ses caractéristiques durant plus de 50 années. Par la mise en œuvre continue du système sur toute la façade, les ponts thermiques et les nœuds constructifs sont totalement évités. FOAMGLAS® est le seul isolant qui est insensible à l’eau et la vapeur, ce qui donne une bonne valeur d’isolation thermique. Le mortier à la chaux et la peinture silicate comme finition sont étanche à l’eau. De plus, StoTherm FoamLime est incombustible (classe Eurobrand A1) et très résistant aux intempéries. Les composants principaux sont certifiés par le label natureplus®, le label de qualité international pour de produits d’habitation et de construction durables et écologiques.

Briqueteries Nelissen vous présente le N70 Le N70, une nouvelle brique au format exclusive, n’est pas seulement 3 cm moins épais, il est aussi 3 cm plus long qu’une brique traditionnelle. Avec le N70, les murs extérieurs seront moins épais, ce qui permettra soit de créer un espace de vie complémentaire ou d’augmenter l’isolation de 3 cm. La brique est plus légère, donc plus facile à mettre en œuvre sur le chantier et elle nécessite moins d’énergie pour le transport, ce qui la rend plus écologique. En plus de ses caractéristiques techniques, la brique est aussi très agréable à l’œil. Les 3 cm gagnés en longueur apportent une finition incomparable. Par sa longueur et son épaisseur, la brique se prête particulièrement à la maçonnerie collée et vous permet de créer votre façade de rêve. Le N70 est disponible en 5 coloris.

© Outdoor Wood Concepts® - Woodface® Padoek, Architectuur Depot

www.nelisssen.be/N70

DIMENSION

www.outdoorwoodconcepts.be

70

www.foamglas.com


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Eco Solutions - Revêtement esthétique et fonctionnelle

www.ebema.be

Les fenêtres coulissantes Methermo®XL de Metaglas Metaglas présente ses nouvelles fenêtres coulissantes innovantes Methermo®XL dans une configuration d’angle permettant une ouverture complète. Dans cette configuration, le contact entre intérieur et extérieur est optimal et ouvre d’autres possibilités au niveau de la conception. Les éléments fixes et coulissants se combinent à l’infini, de manière à réaliser des façades vitrées hors du commun. Grâce à leur commande légère, les grands panneaux vitrés s’ouvrent sans effort. Les fenêtres coulissantes Methermo sont très fines et leurs profilés en aluminium s’intègrent entièrement dans les murs, sols et plafonds. Seul le recouvrement des glissières de 48 mm de large est visible. Par conséquent, le système ne fait pas saille et la surface vitrée est le seul élément visible. Du sol au plafond, d’un mur à l’autre. Le résultat est fin, élégant et pratique. Le profilage minimal permet de maximiser l’éclairage naturel et la vue.

La menuiserie de Jef Peeters fabrique sur mesure des colonnes en bois. Grâce à la pièce d’accouplement innovante que Jef Peeters a mis au point, il est possible d’obtenir des longueurs plus importantes en gardant la force portante. La vitesse avec laquelle il est possible d’appliquer verticalement et de joindre les différentes pièces est remarquable. De plus, le transport de ces colonnes est tout à fait aisé grâce à cette pièce d’accouplement innovante. Les colonnes en bois représentent une alternative stable et esthétique aux piliers de soutien en béton ou acier traditionnels. Vous en trouvez dans les bâtiments industriels ou publics. Cependant c’est parce que leur aspect est beau et chaud, qu’elles conviennent naturellement particulièrement bien au habitation. Du fait de leur conception creuse, les colonnes sont sans contrainte ni fissure à l’intérieur tout en étant toutes droites. Ces colonnes sont en outre disponibles dans toutes les longueurs et diamètres. Jef Peeters, spécialiste de son domaine, a mis à point les colonnes en bois il y a 18 ans. Ce produit de qualité s’est entretemps forgé une solide réputation dans l’univers de la construction en raison du succès rencontré par la construction durable. Pour faire face à la demande de longueurs de plus en plus importantes, Jef Peeters a eu l’idée de mettre au point cette pièce d’accouplement. www.peetersjef.be

www.metaglas.nl DIMENSION

Les problèmes dus à l’eau sont de plus en plus fréquents dans les villes. Aux moments de pointe, les égouts n’arrivent plus à absorber les pluies abondantes. L’eau ne peut plus s’infiltrer dans le sol, les égouts sont saturés et débordent en mettant les rues sous eau tandis que les ruisseaux et rivières sortent de leurs lits. Eco Solutions d’Ebema propose une solution fonctionnelle à ce problème. Une vaste gamme de revêtements perméables laissent infiltrer l’eau de pluie, la tamponnent ou ralentissent son évacuation à l’égout. Les pavages perméables peuvent en principe se poser aux mêmes endroits que les revêtements en pavés classiques. Avec Ebema, l’architect Maxime Saïsse s’est penché sur une solution pour réaliser l’intégration souple des pavages perméables dans l’environnement naturel. Le résultat de cette collaboration est Aviena Circle, avec bordure intégrée un dallage vert suffisamment solide pour la circulation légère.

Une “pièce d’accouplement innovante” pour colonnes en bois rondes

71


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

E-Board: isoler, rénover et être créatif avec de la brique

Cassia: une brique de parement à deux visages surprenants Wienerberger introduit dans son assortiment de briques de parement Terca le nouveau modèle Cassia, une brique de parement de pratiquement 50 centimètres de longueur dotée d’une face à l’aspect raboté et d’une face à l’aspect brisé. En alternant ces faces lors de la mise en œuvre, la façade prend une intensité, une vie, un jeu d’ombres et des nuances de couleur inconnus. Cassia est une brique de parement originale qui permet de conférer une identité hyper individuelle aux façades. Et ce, en premier lieu, grâce à son format distinct. Cette brique de parement mesure 495 x 95 x 48 mm, soit pratiquement un demi-mètre de longueur. Sa seconde caractéristique exclusive concerne la finition de ses faces apparentes. Alors que la première arbore un aspect raboté, la seconde présente un aspect brisé. En combinant ces deux faces dans le plan de façade, on obtient une façade qui rompt avec la monotonie. Les différences de relief créent un jeu de lumière et d’ombres passionnant, sans cesse différent. Un effet encore accru par les nuances de couleur. Cassia est disponible en plusieurs variantes de couleur.

DIMENSION

www.wienerberger.be

72

KWC ZOE touch light PRO KWC ZOE touch light PRO, le premier mitigeur dans le monde avec douche extractible qui est contrôlé électroniquement. L’unité de commande est discrètement positionnée sur le côté de la console et donne au design sculptural du mitigeur encore plus de caractère. Son mode de fonctionnement est immédiatement évident et symbolise à la fois une valeur numérique et une technique complètement nouvelle. La technologie a été testée et le principe de contrôle est très intuitif. Aussi avec des mains sales ou si vous n’avez pas des mains libres, il suffit de juste toucher pour actionner le robinet. La conception de la commande est faite instinctivement: cela vous donne une surface de contact optimale. Les paramètres comme débit et température de l’eau sont parfaitement réglable. Démarrer les programmes préréglés avec une seule touche. Débit et température de l’eau peuvent être programmées chaque fois individuellement sur des préférences personnelles. La douche extractible intégrée ergonomique est pratique dans la main et en touchant le bouton change de jet d’eau Neoperl® vers douche. www.franke.be

Vandersanden Group présente plusieurs applications innovantes et créatives avec le système de façade E-Board. En première instance, ce système d’isolation a été conçu pour isoler de manière optimale des murs extérieurs et les rénover avec de la brique. Mais E-Board ne se limite pas à cela. Le système permet d’user de créativité avec du relief, des appareillages, saillies, etc. avec ou sans joint. Le projet à Genk de l’architecte Sabine Palumbo en est un bel exemple. Les briques en plaquettes peuvent être posées en relief sur E-Board. Et ce, dans tous les motifs imaginables, avec des différences d’épaisseur entre les plaquettes de parement. C’est ainsi que l’architecte Sabine Palumbo du groupe de construction Marchetta a opté pour une application très réussie du système E-Board. Elle a combiné une pose décalée avec un relief. Dans la pose décalée, on travaille avec briques de différentes longueurs. La grande particularité est la pose décalée sans joints associée aux différences d’épaisseur entre les plaquettes de parement. Cela renforce à nouveau le caractère ‘décalé’ de la maçonnerie, ainsi que le côté naturel de la brique. (Projet: Couleur des plaquettes de parement: Vandersanden Kolding Wasserstrich, Application E-Board: en pose décalée, relief et sans joint, Architecte: Sabine Palumbo, Maisons Marchetta, Entrepeneur: Kris Vanbilsen, I&C)

www.e-board.be


REPORTAGE ARCHITECT @WORK

BELGIUM

Armstrong présente Effects on Metal

Les douches de plain-pied sont très populaires. C’est pour répondre à cette tendance du marché que Geberit a conçu son nouveau caniveau d’évacuation Geberit CleanLine. Efficace, hygiénique et esthétique, ce caniveau de douche présente de nombreux atouts pour satisfaire à tout le monde. Les nouveaux caniveaux de douche en acier inoxydable brossé, sont nouveaux à plusieurs égards. Chaque détail répond aux exigences normatives des techniques sanitaires: de la grande capacité d’évacuation du coupe-air plat au concept d’installation et à la technique d’étanchéité testés sous toutes les coutures. Les caniveaux de douche offrent différentes possibilités d’installation. Bien que les caniveaux soient souvent placés au seuil de la douche, le CleanLine peut être également installé sans problème le long du mur, ou au centre de la surface de la douche. Geberit propose deux versions du caniveau, CleanLine60 et CleanLine20, disponibles chacune en longueur de 0,9 m ou 1,3 m. Pour encore plus de flexibilité, ils peuvent être coupés aux dimensions de l’espace de douche au moment de l’installation. www.geberit.be

Ntgrate® Klic, le revêtement de sol “new-look” en vinyle tissél Ntgrate® est reputé pour sa collection unique de revêtements de sol en vinyle tissé. Ntgrate® Klic permet de distinguer par une technologie révolutionnaire d’assemblage de panneaux, faciles à encliqueter. Caractéristiques: système rénovateur de dents et de rainures pour l’assemblage de deux panneaux (sans devoir utiliser outils, vis ni colle), permet une pose flottante, ne requiert pas de base tout à fait plane, amovible, peut être posé sur un chauffage par le sol, pose rapide et simple, classification d’usage 33 (professionnel élevé). www.ntgrate.eu

www.armstrong-plafonds.be DIMENSION

Les caniveaux d’évacuation Geberit CleanLine

Armstrong Plafonds présentera sa nouvelle collection: Effects on Metal. Grâce à un procédé simple mais ingénieux, les plafonds métalliques sont pourvus d’effets spéciaux. Les effets disponibles sont le Bois, le Chrome et le Bronze. On peut se diriger vers un plafond métallique pour différentes raisons. Un plafond en bois n’est par exemple pas adapté à une pièce où l’humidité de l’air est élevée. Outre une résistance relative à l’humidité plus élevée, un plafond métallique possède une durée de vie plus longue et se nettoie plus facilement. Armstrong a conçu Effects on Metal pour apporter une certaine ambiance d’intérieur, tout en offrant les avantages d’un plafond en métal. Vous souhaitez obtenir l’aspect chaud, naturel et élégant du bois? L’effet “Bois” qui se décline dans les teintes Frêne, Chêne, Chêne rouge, Cerisier d’Amérique et Noyer d’Amérique est la solution idéale. Vous voulez donner un look industriel à un bureau, un magasin ou un hôtel Optez pour les effets “Chrome” ou “Bronze”.

73


ARCHITECT @WORK

REPORTAGE

BELGIUM

L’architecture BIOSSUN bioclimatique

ZinCo lance Natureline Le fournisseur de toitures vertes Zinco lance Natureline, un nouveau système composé de bioplastiques entièrement renouvelables. Natureline vient s’ajouter à la gamme durable de ZinCo, composée de matières premières recyclables, recyclées et/ou biodégradables. ZinCo a élaboré l’idée d’une structure pour toitures végétales en matériaux intégralement recyclables en partenariat avec Tecnaro GmbH. Cette entreprise allemande produit des bioplastiques depuis 1998 avec beaucoup de succès, ce qui lui a notamment valu la Green Blend Germany. Un des matériaux de Tecnaro a été spécialement développé pour les applications thermoformées (éléments de drainage p.ex.) et présente des propriétés comparables à celle du polyéthylène conventionnel. Les toiles protectrices et filtrantes de la série se composent en grande parties de fécule de maïs fermentée. Ce matériau est non seulement robuste et facile à traiter sur des machines existantes, mais il présente en outre une bonne biodégrabilité.

DIMENSION

www.zinco.be

74

Concentré de technologie et de design, l’architecture BIOSSUN bioclimatique permet de trouvez le parfait équilibre entre habitat, comportement de ses occupants et conditions climatiques et ce, afin de maîtriser au mieux les besoins de chaleur et d’aération de chacun. En effet, une construction bioclimatique BIOSSUN est une structure dans laquelle chauffage et aération sont obtenus en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire et de la circulation naturelle de l’air. Ce type d’architecture permet donc de réduire les boisons énergétiques, de réguler et maintenir un niveau de température agréable, de contrôler le taux d’humidité et de favoriser l’éclairage naturel. Issue de matériaux recyclables, cette BIOSSUN solution écologique entre dans la construction des bâtiments à haute qualité environnementale (hqe) et basse consommation (bbc).

www.biossun.be

XS wall Le seul mur porteur de 12 cm D’une minceur inédite, l’XS wall est synonyme de concept mural intelligent et répondant aux besoins d’un maître d’ouvrage contemporain. L’optimisation dimensionnelle ne fait aucune concession sur le plan de l’isolation et de la stabilité. Le poids du SB-bloc mince est égal ou supérieur à celui d’un bloc de construction standard de 14 cm. Ce matériau présente une résistance à la compression supérieure à celle des blocs de construction standard dont la résistance moyenne à la compression > 30 N/mm². Un mur édifié en SB-bloc de 12 cm peut résister 40,8 t/m. La largeur restreinte du SB-bloc garantit un gain de place de 2 cm au minimum par enveloppe murale. En d’autres termes: confort accru dans les habitations de moindres dimensions, ou bien volume moindre autorisant une isolation supplémentaire. l’XS wall se contente de fondations moins pesantes, mais n’en demeure pas moins respectueux des normes de qualité structurelle auxquelles répondent les maçonneries plus lourdes. Le SB-bloc garantit un confort résidentiel délectable et feutré. Grâce à son densité élevé, le SB-bloc maintient le même poids par m² qu’un bloc de construction classique de 14 cm. Contribuant à l’obtention d’une température ambiante agréable, ce bloc de construction étouffe des nuisances sonores telles les bruits aériens et structurels. www.xswall.com


ww w.ifire. be

BELGIUM’S MOST ADVANCED FIREPLACE


©Filip Dujardin

EVENT

Belgian Building Awards 2015

01

Le 4 mars, les Belgian Building Awards ont été décernés au salon Batibouw, en présence du Premier ministre Charles Michel. Cet événement, organisé par Batibouw en collaboration avec différents partenaires, récompense notamment des réalisations d’architectes, de maîtres d’œuvre, de bureaux d’étude et d’entreprises de construction.

Les Architecture Awards 2015 Je Vais Construire et Rénover a élu le Bâtiment de l’année. Pour ce prix, les maîtres d’œuvre pouvaient introduire des projets dans les catégories Bâtiment non résidentiel et Bâtiment résidentiel (neuf ou rénové, individuel ou collectif). Le jury se composait de: Henk De Smet (De Smet Vermeulen architecten) et Tom Vanhee (Atelier Tom Vanhee) (tous deux vainqueurs de la précédente édition des Belgian Building Awards), ainsi que Robert Treselj (Atelier d’Architecture Robert Treselj et président de l’Union wallonne des architectes) et Paul Delaby (vainqueur du Prix Horta 2014).

Bâtiment non résidentiel de l’année

DIMENSION

Dans la catégorie Non résidentiel, le jury a sélectionné cinq projets: • Le centre sportif de quartier Kiel, UR architects, Regis Verplaetse et Nikolaas Vande Keere, Anvers • De Hoorn, 360architecten bvba, Jan Mannaerts, Gand • Le site Dungelhoeff Lier, Architecten Achtergael, Jeffrey Berghman, Gand • Le hangar de stockage de sel stratégique à Grobbendonk, Goossens & Bauwens ir.‐architecten bvba, Saint-Nicolas • Le gymnase Kau d’Uccle (photo 1) URA, Yves Malysse et Kiki Verbeeck, Bruxelles La salle de sport de l’Athénée d’Uccle (KAU), un projet des architectes Kiki Verbeeck et Yves Malisse du bureau URA, a été désignée vainqueur de cette catégorie. Plutôt que de concevoir

76

une simple extension des bâtiments existants, les architectes ont choisi d’intégrer la nouvelle salle de gymnastique dans l’environnement boisé et vallonné. Pour atteindre le bâtiment, les écoliers empruntent donc un chemin boisé, puis un escalier escarpé qui les mène à l’entrée étonnamment placée au niveau du premier étage. Cette astuce a notamment permis d’intégrer des tribunes permanentes au bâtiment. Pour respecter le budget, les architectes ont opté pour des matériaux bruts apparents, tels que le béton, l’acier, le bois et le verre. L’originalité du projet se cache dans sa conception étonnamment sobre et simple. Malgré son ancrage partiel dans la butte, l’ensemble exprime la légèreté et le raffinement. Le jury a été conquis par l’audace de ce dépouillement presque absolu, résultat d’une conception extrêmement rigoureuse.

Bâtiment résidentiel de l’année Pour cette catégorie, le jury a nominé les quatre projets suivants: • Het Gielsbos, Dierendonckblancke architecten, Gand • Loft for, ADN architectures, Bruxelles • Maison de vacances Wachtebeke, GAFPA bureau voor architectuur en steden, Gand • PIB Sint Amandsberg, URA, Yves Malysse et Kiki Verbeeck, Bruxelles • Haringrodestraat, Anvers Vermeiren De Coster architecten (photo 2, page suivante) Le projet vainqueur, une transformation signée Lieve Vermeiren, est une maison d’angle à Anvers. Celle-ci est une ode à la ville du 19e siècle, un plan compact sur une parcelle de coin minuscule (à peine 50 m² de surface au sol) avec de grandes baies vitrées habilement dessinées donnant sur la ville et la cime des arbres du boulevard. Un soupçon de minimalisme, sans doute, pour ce projet qui se caractérise aussi par ses côtés tactile, chaleureux et douillet. Les architectes démontrent intelligemment comment sublimer un espace réduit tout en renforçant son contexte urbain par sa présence. Le jury a également attribué une mention spéciale à la maison de vacances à Wachtbeke du jeune bureau d’architectes »


Fabricant de revêtements de façade et de terrasses

Caserne de pompiers (Lanaken) Arch. Sofie Merckx

Projet pour la banque Crelan (Lo) Architecture d’intérieur iXtra – Vanryckeghem Filip

Demandez votre

boîte d’inspiration en ligne

www.outdoorwoodconcepts.be

Immeuble Take Off, Brantsandpatents Bontinck architecture

Doorniksesteenweg 202 8580 Avelgem, België

Tél.: +32 (0)56 64 40 42 Fax: +32 (0)56 64 58 82

www.outdoorwoodconcepts.be info@outdoorwoodconcepts.be

23 - 24 april / avril 2015 Kortrijk Xpo 10:00-20:00

28 - 29 mai / mei 2015 Liège Expo 13:00-20:00

Joli revêtement de sol solide et confortable

La combinaison parfaite de la couche d’usure solide (0,70 mm), l’épaisseur compacte (2mm) avec dos à haute densité, donc un poinçonnement rémanent minimale et une bonne résistance au glissement (R10), garantissent une durée de vie maximale. En outre les sols de la collection Itec sont très facile à entretenir grâce à la couche révolutionnaire de PUR HyperGuard +.

MADE IN BELGIUM

T +32 (0)499 64 11 61 projectsbelux@ivcgroup.com www.itecfloors.be

Le dessin Bolivia avec effet sans joint, fait partie de la nouvelle gamme ITEC CONCEPT ULTIMATE. Ce dessin a déjà été utilisé dans 3 projets de logements d’étudiants : Campus Amicorum, Campus Mater et Campus Studorium, tous à Bruges.


EVENT

Un indépendant doit souvent tout faire lui-même. Heureusement, pour ses télécoms, il y a l’Option Pro de VOO. Vous, les indépendants, vous êtes souvent au four et au moulin. Vous vous occupez de tout. C’est donc à votre attention que VOO lance l’Option Pro, une option aussi pro que vous. De plus, elle ne coûte que 20€/mois HTVA. Et le premier mois est offert. Cette option vient compléter idéalement vos services VOO : l’internet le plus rapide, le téléphone fixe le moins cher et la télé riche en contenu. Profitez-en sur VOO.be, dans votre boutique VOO ou au 0800 43303.

L’Option Pro de VOO, aussi pro que vous. ‚ ‚ ‚ ‚ ‚

Un service de réparation en 4 heures. Un service clientèle réservé aux professionnels. Des appels gratuits de fixe à mobile. Une carte data de 2Go de surf mobile. Un système anti-virus.


EVENT

©Lieve Vermeiren

L’Innovation Award récompense l’entreprise qui a proposé le produit ou concept le plus innovant au sein du secteur de la construction durant l’année écoulée. L’innovation Award a été décerné par la Confédération Construction. Ce prix est l’occasion pour cette dernière de mettre l’accent sur l’importance de l’innovation pour l’avenir du secteur de la construction. Les nominés de cette année étaient: • Cit BLATON • ETIB • Hooyberghs L’entreprise de construction Cit BLATON a été désignée vainqueur. Celle-ci a été sacrée pour les techniques innovantes qu’elle a appliquées lors de la construction du nouveau centre de congrès à Mons. Le design du bâtiment est l’œuvre de Daniel Liebeskind. La structure portante est formée par des murs préfabriqués courbes et inclinés, une prouesse technique qui a fait pencher la balance pour l’attribution de l’Innovation Award. En plus de l’Innovation Award, cette année, le Safe4Zero Award insiste sur l’importance de la sécurité dans le bâtiment. C’est l’entreprise ProFix Services qui a remporté ce prix.

©Lieve Vermeiren

Innovation Award & Safe4Zero Award

©Lieve Vermeiren

GAFPA. Toutes les caractéristiques modernes se manifestent avec élégance dans ce projet: planchers et murs en panneaux lamellés collés apparents, façades en panneaux de multiplex standard, le tout serti dans des cadres en acier très fins.

02

Design Award

03

L’International Award

D’une part, de nombreux chefs-d’œuvre en Belgique ont été réalisés par des architectes et maîtres d’œuvre étrangers. D’autre part, des architectes et bureaux d’architectes belges se sont fait remarquer avec leurs projets à l’étranger. Paola Viganò dirigeait le Studio Associato Bernardo Secchi Paola Viganò avec Bernardo Secchi, décédé l’an dernier. Le bureau est actif dans le monde entier et a fait forte impression dans notre pays, notamment avec Park Spoor Noord, la Theaterplein à Anvers (photo 3), ainsi que le cimetière et la Grand-place de Malines. Studio Associato Bernardo Secchi Paola Viganò participe, en outre, au développement du projet Nieuw Zuid à Anvers, pour lequel il collabore avec l’architecte paysagiste Bas Smets.

Ce prix démontre que nos connaissances dans le secteur de la construction et du design ne se limitent pas à nos frontières.

www.belgianbuildingawards.com

BouwGazellen Dans la catégorie “valeur sûre”, c’est GeoSea qui a remporté le premier prix. Dans la catégorie “starters”, Les Entreprises Esmer ont été choisies comme gagnant.

DIMENSION

Le Design Award couronne l’entreprise qui propose au salon la nouveauté, lancée sur le marché, au design le plus avant-gardiste. Le jury était composé de représentants de l’Ordre des Architectes et de l’AiNB (Association d’architectes d’intérieur). Cette année, il a sélectionné: • Xinnix Door Systems: Porte acoustique “invisible” • Hansgrohe - Axor: Robinet transparent de Philippe Starck • Barrisol: Lampes sculptées de Ross Lovegrove Barrisol a été récompensé par le Design Award pour ses lampes sculptées uniques, conçues par le designer de renom anglais Ross Lovegrove. Le jury a particulièrement apprécié l’équilibre parfait entre la forme organique de l’objet lumineux, la technique visant à améliorer l’acoustique dans les pièces et l’intégration de l’éclairage LED dans le cadre tubuleux.

79


GRADA INTERNATIONAL SA FABRICANT BELGE HVAC GRILLES ET ACCESSOIRES VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE

• Sélection facile de produits • Références • Exemples de produits fabriqués sur mesure

Grâce à notre propre département de recherche et dévelopement et notre laboratoire, nous pouvons répondre à chaque demande dans un délai rapide. Grada International propose des produits innovants avec une production efficace dans le respect de l’inviroment. Grada peut, en plus de la gamme standard, réliser des solutions sur mesure pour un projet spécifique.

ONZE HVAC-PRODUCTEN EN TOEBEHOREN Toekomstlaan 18 - 9160 Lokeren - België UIT VOORRAAD LEVERBAAR MET

DIRECT

Pour plus d’info, visitez notre page: www.grada.be

GRADA EXPRESS VOOR 10.00u BESTELD = DE DAG NADIEN GELEVERD

in uw magazijn of op de werf

HVACR

HVACR

HVACR HVACR

HVACR

HVACR

Afhalingen zijn mogelijk tussen 8.00u en 16.00 u; op vrijdag tot 14.30u. Mocht u om één of andere reden toch uw keuze niet HVACR vinden in ons GRADA EXPRESS gamma dan kan u ook nog steeds bij ons terecht voor alle op maat gemaakte producten. Maandag - Donderdag 8.00u - 12.00u 13.00u - 17.00u Afhalen Materiaal: ten laatste aanmelden 16.00u

VrijdagHVACR 8.00u - 12.00u 13.00u - 15.30u

Bel ons op 09 340 40 55 of contacteer ons via mail express@grada.be

HVACR

HVACR

Afhalen Materiaal: ten laatste aanmelden 14.30u

14+15 OCTOBRE 2015

• BRABANTHAL LOUVAIN •

Toekomstlaan 18 - 9160 Lokeren - België

Voor meer informatie en voorwaarden, surf naar www.grada.be

HVACR

HVACR

www.climatechno.be


PRODUCTSPOT

Photo dessus: Advantix Vario wandafvoer

Advantix Vario

Photo dessous: L’élément Eco Plus et le boîtier

Finesse extrême, design primé et raccourcissement sur mesure: voilà pourquoi la rigole de douche “Advantix Vario” séduit depuis son introduction sur le marché. Avec un nouveau modèle, Viega intègre maintenant également tous ces avantages au mur. Avec l’ “évacuation murale Advantix Vario”, l’eau s’écoule sur toute la largeur de la douche. Grâce à une profondeur d’encastrement de 25 mm seulement, cette nouvelle évacuation peut même être placée devant un mur massif. Cela en fait une solution idéale pour les petites salles de bains. La symbiose réussie entre le design minimaliste et la fonctionnalité a conquis cette année le jury du concours “Design Plus powered by ISH”.

de raccordement encastré

Elément Eco Plus réglable en hauteur maintenant aussi pour lavabos Viega élargit ses solutions produits pour la construction intergénérationnelle et le secteur des soins: outre l’élément déjà connu pour le réglage en hauteur des WC, il existe désormais également une version pour le réglage individuel des lavabos. Comme pour les éléments de WC déjà connus, Viega a développé une commande mécanique fiable: en appuyant simplement sur un bouton, sans aucune électronique, le lavabo peut être réglé en continu à tout moment dans une plage de 20 cm.

Les boîtiers de raccordement encastrés: du rangement sous le lavabo Les installations sous le lavabo sont en général d’aspect peu attrayant. Viega a conçu un boîtier de raccordement encastré qui met maintenant de l’ordre: le siphon et les vannes équerre disparaissent entièrement dans le mur grâce au boîtier de raccordement mais restent facilement accessibles grâce à une plaque de recouvrement chromée. (Photos: Viega) www.viega.be DIMENSION

Nouveautés Viega

Viega a présenté au salon ISH 2015 beaucoup de nouveautés, comme par exemple l’Advantix Vario, l’élément Eco Plus réglable en hauteur maintenant aussi pour lavabos et les boîtiers de raccordement encastrés qui met de l’ordre sous le lavabo.

81


PRODUCTSPOT

Une détection anti-incendie à la fois perfectionnée et élégante Le détecteur d’incendie plat ‘invisible’ de Bosch s’intègre dans un plafond pour ne pas déparer le projet architectural de la pièce.

Technologie puissante Le détecteur plat est extrêmement fiable et évite les fausses alertes. Il utilise une chambre de mesure optique virtuelle une technologie de pointe développée par Bosch - pour détecter un départ de feu, ce qui lui permet de ne pas dépasser du plafond. La surface lisse évite que l’appareil n’accumule la poussière dans les lieux poussiéreux, et il gagne ainsi en fiabilité tout en se nettoyant facilement de manière à réduire le temps et le coût de l’entretien. L’accumulation de la poussière sur le détecteur est mesurée en permanence, et un signal de défaillance est émis dès qu’un nettoyage s’impose. Les matériaux inflammables et la poussière ne sont plus un problème pour le capteur de la série 500: c’en est fini des fausses alertes résultant du dépôt de fibres, le fonctionnement est à présent garanti sans défaut. La série 500 est un système de détection à base de lumière diffusée à deux zones de détection. L’appareil est extrêmement fiable grâce aux senseurs qui contrôlent deux zones lumineuses indépendantes dans l’espace ouvert.

Détecteur multicapteurs

L

DIMENSION

e détecteur anti-incendie plat de la série 500 est très mince et s’intègre dans le plafond. L’architecte peut éventuellement opter pour la pose d’anneaux de couleur dans le détecteur, ce qui permet d’harmoniser sa couleur à celle du plafond. Grâce au profil de montage bas, les détecteurs de la série 500 sont invisibles dans n’importe quel plafond. Leur méthode de fixation unique, permet de les dissimuler facilement dans n’importe quel aménagement, ce qui donne aux architectes à la fois plus de liberté et la possibilité de se concentrer entièrement sur la conception et l’aspect visuel.

82

Le détecteur plat est aussi disponible en version multicapteurs, avec un détecteur de monoxyde de carbone (CO). Cette combinaison de capteurs de lumière diffusée et de CO permet d’évaluer les alarmes à l’aide de méthodes de traitement des signaux intelligentes, pour réduire davantage encore le risque de fausses alarmes et élargir le champ des applications potentielles. Ce détecteur fonctionne parfaitement dans les environnements auxquels les modèles optiques standard ne sont pas adaptés. www.boschsecurity.be


du feu pour tout le monde

www.vuren.be

Showroom Eke-Nazareth: Nieuwe Steenweg 12b, 09 384.85.98 Showroom W a a s m u n s t e r : P a t r i j z e n l a a n 2 A , 0 3 2 1 9 2 8 2 8


THE LEADING SOLUTION PROVIDER OF A SAFER FUTURE

Lorsque la rapidité et le design s’imposent ! Dans le monde entier, de nombreux joyaux architecturaux conçus par des architectes de renom sont équipés de couloirs d’accès rapides et design « SpeedStile » de Gunnebo. Les entrées et ascenseurs de nombreux grands hôtels, des bâtiments administratifs à haut risque et sièges sociaux de banques sont pourvus des solutions de l’entreprise de sécurité suédoise orientée sur l’innovation. Un design élégant et raffiné, combiné avec la meilleure technologie disponible, rend « SpeedStile » approprié pour toutes les situations où les valeurs esthétiques, le flux important des personnes, une fiabilité maximale et une sécurité sans compromis sont importants.

www.Gunnebo.be En intégrant des systèmes de contrôle d’accès, les « SpeedStiles » offrent une haute protection et capacité en une solution empêchant efficacement l’accès non autorisé. Les « SpeedStiles » sont également disponibles en version extra large, accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

www.Speedstiles.com Gunnebo Belgium Amadeus Square Avenue Mozart 6 1620 Drogenbos Belgium Tel : + 32 2 464 19 11 Fax : + 32 2 464 19 30 Email : info.be@gunnebo.com


NEW

Basalte présente le table base pour iPad Air et iPad mini

Bulex gamme de climatiseurs vivAIR

Basalte a récemment introduit sur le marché un pied de support élégant pour Eve Air et Eve mini. Le nouveau “table base” soutient le Eve Air et Eve mini et peut être utilisé pour les applications résidentielles et publiques. Ce pied peut être pratique comme écran extra dans la cuisine ou le living. Il est disponible en aluminium supérieur brossé ou poli, dans une version horizontale ou verticale. www.basalte.be

Cette gamme comprend des appareils mono-split de 2,5 kW à 5 kW et des appareils multi-split 2x1, 3x1 et 4x1 avec une puissance de 2,2 à 11 kW, s’installant facilement dans les habitations privées, les petites entreprises et les bureaux. Les climatiseurs vivAIR présentent un rendement énergétique élevé, allant jusqu’à la classe énergétique A++. Chaque appareil répond dès lors aux exigences de la nouvelle directive ErP. Grâce à la technologie de régulation Inverter, l’appareil adapte sa puissance aux besoins réels des locaux. Cela permet d’obtenir plus rapidement une température ambiante souhaitée et de la conserver de manière plus stable dans le temps. www.bulex.be

Eurodal • Gestion des eaux de pluie avec infiltration et stockage On a approuvé il y a un an une nouvelle ordonnance sur les eaux de pluie. Il est important de faire infiltrer un maximum d’eau de pluie. Les revêtements actuels sont encore trop peu perméables. Les grandes surfaces revêtues doivent remplir certaines exigences de stockage, en combinaison avec des débits de déversement limités. Eurodal a développé le système Hydrops®, un concept révolutionnaire pour une gestion efficace des eaux de pluie. www.eurodal.be

HANSAMURANO X Le designer Bruno Sacco a uni dans cette robinetterie un capteur de proximité innovant avec concept lumineux attrayant. D’une architecture stricte et futuriste s’écoule avec douceur une large mais fine cascade, comme issue d’une fraîche source naturelle. La robinetterie peut être enclenchée et arrêtée sans contact grâce à un capteur infrarouge dans la surface en verre. Une bande lumineuse DEL donne à l’utilisateur un retour visuel concernant le réglage. www.hansa-belgium.be

Deceuninck • Nouvelles portes Zendow#neo procédé Linktrusion Les nouveaux profilés de portes Deceuninck Zendow#neo utilisent pour la première fois la mousse et le fil d’acier, avec pour résultat une isolation thermique supérieure (Jusqu’à + 30%) inégalée. Un autre avantage est la rigidité. Comme la technologie Linktrusion utilise une structure de base en fibres de verre, des portes de grandes dimensions peuvent être fabriquées. www.deceuninck.com

Separat élargit sa gamme de portes pliantes

DIMENSION

SEPARAT architectural garage doors a récemment lancé des portes architecturales pour compléter sa gamme. Une porte pliante s’ouvre en deux panneaux hors de la façade, de manière à ne perdre que très peu d’espace dans le garage. Les portes pliantes sont revêtues d’un matériau au choix, pour s’intégrer parfaitement dans les éléments de façade se trouvant au-dessus ou à côté. www.separat.be

85


REPORTAGE NEW

Grundfos • Une pompe intelligente pour une installation plus performante

Stiebel Eltron • Pompe à chaleur inverter air|eau WPL trend

Produit phare de la gamme Grundfos, la nouvelle pompe in line TPE3 représente une avancée décisive pour les bâtiments collectifs. Elle allie la qualité Grundfos avec un rendement moteur parmi les meilleurs de sa catégorie, et possède aussi une série de fonctions avancées qui influent sur la performance de l’ensemble de l’installation. be.grundfos.com

Cette pompe à chaleur inverter air|eau est un modèle d’entrée de gamme facile à installer. Pour plus de facilité d’installation et une efficacité augmentée du système, cette pompe à chaleur rest uniquement offerte en sets, avec des composants parfaitement accordés. (Caractéristiques: 5 puissances, de 5 à 12 kW (A-7/W35), pour les nouvelles constructions et la rénovation, température de départ max. 62 °C, COP jusqu’à 4,2 pour A2/W35 (EN 14511), ‘Silent mode’ pour fonctionnement pendant la nuit). www.stiebel-eltron.be

Vink • Steni Nature pour Bank van Breda - Kapellen

ISOBOUW • SlimFort

Récemment, la façade des bureaux de la Bank van Breda à Kapellen a reçu un revêtement en Steni Nature SN305. Le cabinet d’architectes de Meester-Schrijvers-Speybrouck a réalisé là un design tout à fait extraordinaire. Dans le cadre du projet, les concepteurs ont consacré une attention exceptionnelle à la finesse de la finition des détails d’angle. 160 m² de Steni Nature ont été collés de façon quasi-invisible, les panneaux étant sciés à un angle de 45 degrés. www.vink.be

Blyweert aluminium présente OCULTO b-Quick est particulièrement révolutionnaire dans son mécanisme, son système isolation et son montage. b-Quick est breveté. En utilisant la technique éprouvée, avec l’isolation ABS en combinaison avec les joints pré-assemblés, on a atteint des valeurs Uw très basse à partir de 0,89W/m²K. Par cela, b-Quick est hyper isolant et dépasse les normes européennes idéales pour des maisons à basse énergie et les maisons passives. Le design pur sang est lisse à l’intérieur et à l’extérieur. Un autre avantage: un capuchon d’eau plat. Nouveau dans la gamme est OCULTO, avec ouvrant cachée, profondeur des profilés: dormant: 82mm, ouvrant: 91mm, hauteur de feuillure: 14mm, valeur thermique Uw à partir de 1,22 W/m²K. www.blyweertaluminium.com

Grâce à SlimFort d’IsoBouw, 3 étapes très simples suffisent pour réaliser une isolation extérieure ventilée optimale. SlimFort est un nouveau système d’isolation breveté équipé d’étriers métalliques intégrés, qui évitent tout contact avec la structure du bâtiment. Un système de feuillure exclusif assure en outre une isolation continue par emboîtement des plaques. www.isobouw.be/SlimFort-FR

Moduleo® présente ses collections design Select et Transform

DIMENSION

Les collections Select et Transform qui ont été revisitées constituent une nouvelle génération de planches et de dalles en vinyle modulaires. De leurs motifs allant des fascinantes nervures du bois à la texture détaillée à un aspect béton froid avec une touche de brilliance. La pose aisée caractérise la nouvelle génération. Le système d’encliquetage amélioré LockXpress [LXP] permet une pose flottante rapide tout en présentant un verrouillage vertical deux fois plus puissant: idéal pour les projets de renovation. Les sols sont en outre également disponibles dans une version à coller. www.moduleo.com

86


VOLA Round shower Uniquely refreshing. Visibly VOLA.

VOLA Studio Tour & Taxis Havenlaan 86C 1000-Bruxelles Tel.: 02 465 96 00 sales@vola.be www.vola.be


I

Cielle (BE) - Ph. Bosquée (Marche-en-Famenne)

I

Barvaux (BE) - LRARCHITECTES (Tourinnes-Saint-Lambert)

ARDOISES EN FIBRES-CIMENT : INSPIRATION ASSURÉE

Motifs et couleurs pour toitures et façades

I

Kermt (BE) - Claes - Vanoppen (Kermt)

Recevez notre livre présentant les références les — Rendez-vous sur : www.eternit.be/fr/toiture/best-of-slates/ plus inspirantes : Best of Slates 4

Eternit SA - Kuiermansstraat 1 - 1880 Kapelle-op-den-Bos - Belgique - Tél. +32 (0)15 71 73 54 - Fax +32 (0)15 71 71 79 - info@eternit.be - www.eternit.be

DIMENSION 36 - FR  

Revue professionnelle pour architectes & consultants

DIMENSION 36 - FR  

Revue professionnelle pour architectes & consultants

Advertisement