Issuu on Google+

Page 5

Le point sur les travaux réalisés et en cours

Page 6

Regard sur le service Communication

vivre à

Pages 9 à 11

Dossier : réforme territoriale et suppression de la taxe professionnelle

Page 12

Zoom sur l’association familiale laïque Aire et Tursan

aire

le journal d’information de la ville d’Aire sur l’Adour Février / Mars 2010 • N°69

Réforme territoriale et suppression de la TP : quels impacts sur la commune ?


l’édito Quels que soient les projets et les équipes municipales, les prochaines années sont pour toutes les communes françaises chargées d’incertitude. La suppression de la taxe professionnelle, effective depuis le 1er janvier et le projet de réforme territoriale en discussion au Sénat, inquiètent en effet tous les élus. Il y a de quoi ! La suppression de la taxe professionnelle n’est pas rejetée dans son principe (notamment pour l’industrie exposée à la mondialisation) mais elle aurait dû être remplacée par un dispositif fiscal qui garantisse le même niveau de ressources pour les communes et les intercommunalités. Or, le système retenu aura pour conséquence, dès 2011, d’imposer davantage les ménages ! Dans le même esprit législatif de recentralisation, supprimer la compétence générale aux départements et aux régions c’est, demain, enlever à ces collectivités la possibilité de subventionner les associations sportives et culturelles de notre pays ! Supprimer les financements croisés au nom de la simplification, c’est moins d’aide pour les communes, pour le financement de leurs projets ! Créer le Conseiller Territorial au lieu et place des conseillers généraux et régionaux, c’est moins de proximité pour cet élu qui sera moins accessible et disponible pour les citoyens ! Tout cela est inutile et dangereux pour la démocratie locale. Dans cette période de crise économique, il est dommageable de fragiliser à ce point les collectivités qui réalisent 75 % de l’investissement public. Espérons que le Parlement apporte toutes les clarifications nécessaires pour modifier ce projet de loi inapproprié. Les élus demandent au contraire, un renforcement de la décentralisation, une meilleure autonomie fiscale des collectivités et un renforcement de la démocratie locale. Je vous invite à venir en débattre le mardi 16 février 2010 à 18h30 au Centre d’animation. Robert CABÉ Maire d’Aire sur l’Adour Président de la Communauté de Communes

EN BREF page 4

Les actus de la Ville

Un local technique pour la Chasse, de nouveaux logements HLM à Aire, les résultats de l’enquête Qualiville…

EN COURS

page 5

Le point sur les travaux en cours

Nouvelles plantations dans le parc municipal, les remembrements d’exploitations agricoles…

regard sur… page 6

Le service communication de la Ville

Le service communication constitue une passerelle entre les élus, les services de la ville et la population.

C’est voté ! page 7

En direct du Conseil Municipal

Retour sur le Conseil Municipal du 17 décembre 2009

proche de vous page 8

Infos pratiques, infos services

Numéros utiles, permanences juridiques gratuites…

le dossier pages 9 à 11

Réforme territoriale et suppression de la taxe professionnelle Quels impacts sur la commune et la Communauté d’Aire sur l’Adour ?

ils et elles… font aire page 12

L’Association Familiale Laïque (AFL)

Regard sur une association au service des autres…

sortir pages 13 et 14

L’agenda

Tout l’agenda culturel et sportif des mois de février et mars 2010

Le carnet Expression des groupes politiques d’opposition Directeur de la publication : Robert Cabé • Maire-adjoint délégué à la communication : Bernard Bézineau • Rédaction et mise en page : Christelle Corolleur, chargée de la communication • Création maquette : Agence Ésens • Photos : ville d’Aire sur l’Adour, Cyril Vidal, Le Petit Aturin, DR • Imprimeur : Castay, Aire sur l’Adour • Distribution : La Poste • Dépôt Légal : Février 2010 • Tirage : 3 800 ex. La commune d’Aire sur l’Adour a fait le choix d’une communication éco-responsable. Ce document a été réalisé sur du papier respectant la norme PEFC (forêts gérées durablement). Après l’avoir lu, si vous ne souhaitez pas le conserver, merci de tenir compte que ce journal est entièrement recyclable.


Ca s’est passé... C’est dans un centre d’animation archi comble que le 9 janvier dernier, Robert Cabé, entouré de tout son Conseil Municipal, a présenté ses voeux aux Aturins. Le Maire, qui accueillait parmi ses invités le nouveau Préfet des Landes, Evence Richard, ne s’est pas contenté des propos de circonstances. En plus de souhaiter une bonne année 2010 à tous, il a choisi d’axer son discours autour des verbes : subir, choisir, agir. Une manière appropriée de synthétiser les événements qui ont marqué l’année 2009 et de présenter les projets à venir. À l’issue de la cérémonie, trois élus ont reçu la médaille communale pour leur engagement municipal au service des citoyens (médaille d’argent, 20 ans, pour Bernard Bézineau et Florence Gachie, médaille de vermeil, 30 ans, pour Jean-Jacques Labadie).

q Subir,

vraies bulles d’Aire

La 8e édition du festival BD «Bulles d’Aire» qui s’est déroulée les 5 et 6 décembre derniers au centre d’animation a connu un nouveau succès. Bien installé désormais parmi les animations culturelles de la Ville, ce festival attire tout autant les bédéphiles que les curieux. Près de 4000 amateurs ont fait le déplacement pour rencontrer, discuter et se faire dédicacer les ouvrages par les 33 auteurs présents.

t Bienvenue ! Les nouveaux Aturins ont répondu présents à la réception conviviale organisée en mairie, fin décembre, en leur honneur. Après avoir écouté les mots de bienvenue du Maire, entouré des conseillers municipaux, les dialogues informels se sont installés naturellement autour d’un pot. Tous sont repartis ravis des échanges, avec une pochette sous le bras contenant toute la documentation utile de leur nouvelle ville.

Les serviettes ont tourné le 10 décembre dernier au centre d’animation. Tous les ans, les 230 bénéficiaires du service «aide à domicile» du Centre Intercommunal d’Action Sociale sont conviés à fêter Noël ensemble avec les 60 agents qui interviennent au quotidien dans ce cadre. Cette année, 150 personnes ont fait le déplacement pour participer à la fête. Le spectacle musical, proposé par Caroline et Jean-Christopher, a ravi tous les convives, qui ont repris en coeur de célèbres refrains de Mistinguett, Luis Mariano ou encore Tino Rossi. Les plus hardis se sont même essayés à la danse !

• déc. / janvier 2010

p Un rendez-vous attendu

Vivre à aire

p De

choisir, agir

3


En bref... UN LOCAL D’UTILITÉ PUBLIQUE

Samedi 28 novembre, dans le patio des arènes, était inauguré le local technique de l’Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) mis à disposition par la municipalité. Un local conforme aux normes sanitaires en vigueur pour pouvoir procéder à l’éviscération des animaux faisant l’objet de battues, dans le cadre de la régulation cynégétique. Cet espace est désormais parfaitement opérationnel pour procéder à la conservation et à la distribution des sangliers et des chevreuils, avec l’aide et le contrôle des services vétérinaires. Les ACCA accomplissent une véritable mission d’utilité publique en organisant des battues pour limiter la prolifération des certaines espèces responsables de nombreux accidents sur les routes.

Remerciant l’ACCA pour son activité, Robert Cabé se déclara ouvert à la réflexion nécessaire à propos d’un local complémentaire qui permettrait d’améliorer l’accueil des chasseurs après les battues. Il annonça aussi l’étude d’un projet similaire pour les pêcheurs, à proximité des nouveaux plans d’eau ouverts par le chantier de la déviation autoroutière. 

Enquête de satisfaction 2009 Dans le cadre de la certification «Qualiville» obtenue en 2008 pour son service «Accueil-EtatCivil-Élections», la mairie d’Aire sur l’Adour a réalisé, du 2 mai au 3 juillet 2009, une enquête de satisfaction concernant l’ensemble des activités donnant lieu à des engagements de service désormais certifiés, auprès de tous les usagers de la Mairie. Les usagers étaient interrogés concernant l’accueil téléphonique au standard, l’accueil au guichet du service, les locaux, les prestations et les horaires d’ouverture au public du service. Au final, les usagers interrogés ont attribué une note moyenne de 8,85 / 10 au service et les taux de satisfaction des usagers oscillent entre 92 % et 100 %. Au vu des résultats, plusieurs points seront intégrés dans le plan d’actions 2010 : - Amélioration du confort et de la confidentialité des locaux. - Réflexion sur une ouverture plus tardive en semaine pour les personnes travaillant. - Amélioration de la communication autour des enquêtes de satisfaction - Information plus systématique de la possibilité d’émettre des suggestions ou réclamations - Incitation auprès des usagers pour enregistrer leurs expressions orales sur les documents existants à cet effet. Une réponse personnalisée à toute suggestion ou réclamation (quel que soit son mode de transmission) liée aux engagements du service est apportée en moins de 10 jours ouvrés après sa réception via la Direction Générale des Services.

Vivre à aire

• février / mars 2010

100 ans d’aviation

4

Rarement une conférence organisée par la Ville dans le cadre de son partenariat avec l’Université du temps libre de Pau, a eu autant de succès que celle consacrée à l’aviation dans les Pays de l’Adour. Et pour cause ! Grâce à l’accès aux archives de nombreuses personnes, dont celles de Roland Potez, cette conférence a illustré 100 ans d’aéronautique régionale et d’histoire locale, toujours replacés dans leur contexte national ou mondial.

DE NOUVEAUX LOGEMENTS HLM au petit séminaire L’ancien bâtiment du Petit Séminaire situé au flanc de l’église Sainte Quitterie, quartier du Mas, abrite depuis 1992 une résidence de logements étudiants gérée par le CROUS. Depuis début 2010, 19 logements vacants ont été rachetés par l’Office public de l’habitat (OPH anciennement HLM) afin d’augmenter l’offre destinée à de jeunes travailleurs à revenus modestes sur Aire sur l’Adour. Il s’agit de 12 «T1 bis» (30 à 39 m2 loyer de 290 à 310 euros chauffage compris) et de 7 «T1» (20 m2 loyer de 240 à 260 euros chauffage compris). Les personnes intéressées peuvent retirer un dossier à la mairie d’Aire ou directement à l’OPH de Mont de Marsan. Rens. : 05 58 71 47 00


En cours

aménagement travaux aménagement

travaux travaux travaux travaux

aménagements

En prévision du renouvellement de certains sujets âgés et pour remplacer ceux qui ont déjà été abattus pour des raisons de sécurité, 10 chênes supplémentaires ont été plantés dans le parc municipal. Sur toute la bordure du canal, 20 arbustes de 4 variétés différentes ont également été plantés. Ils permettent, d’une part, de protéger les abords du canal fragilisés par l’habitat en galeries souterraines de certains rongeurs, d’autre part, de former un écran végétal esthétique et de délimiter un périmètre visuel de sécurité. Pour autant, ces plantations ne devraient pas nuire à la pratique de la pêche et à l’organisation des concours qui se déroulent plusieurs fois par an en bordure du canal. Enfin, dans le courant de l’année 2010, un nouveau parcours de santé sera installé sur l’ensemble de l’espace de l’ancienne piste cavalière. Une attention particulière sera portée afin de faire cohabiter ces nouveaux équipements avec toutes les autres formes de pratiques sportives qui existent dans cet espace très apprécié, en plein centre-ville.

AMÉNAGEMENT

Un nouveau pont Chemin Perrot

Le chemin de Perrot assurera la liaison entre la zone industrielle de Peyres, l’échangeur autoroutier et la bretelle de Barcelonne du Gers. Avec la mise en service de l’A65, cette voirie rurale sera donc profondément modifiée : elle contournera l’aire de service de l’autoroute (travaux assurés par le concessionnaire Aliénor). Elle sera élargie à 6 m pour permettre un trafic plus important et sécurisé (facilitant les livraisons et expéditions des entreprises de la zone de Peyres). C’est dans ce cadre que la Communauté de communes a intégralement reconstruit le pont franchissant le ruisseau Parabère (élargissement et création d’une passerelle piétons). Ces travaux, d’un coût de 146 952 euros TTC, ont été réceptionnés fin janvier. Ils seront poursuivis par la reprise complète de la voirie au printemps 2010.

AMÉNAGEMENTS FONCIERS L’Aménagement Foncier Agricole et Forestier (AFAF) est la procédure qui s’est substituée au remembrement rural. Il consiste à regrouper des terres agricoles appartenant à un ou plusieurs propriétaires divisées en de nombreuses parcelles dispersées. Il est maintenant très encadré par la loi et prévoit une procédure concertée qui a pour vocation de préserver l’environnement et de limiter les conflits d’usages. Les grands remembrements sont souvent induits par la construction d’infrastructures nouvelles, fragmentant le parcellaire agricole. C’est dans ce cadre que la ville d’Aire sur l’Adour a fait l’objet de deux remembrements, l’un lié à la déviation, l’autre à l’autoroute A65. Pour cela, le préfet crée une commission communale qui a pour objectif de proposer le périmètre et d’initier et d’analyser une étude sur l’impact environnemental du projet. La commission communale se réunit ensuite pour évaluer les données : classification des sols, inventaire des surfaces et des biens de chaque partie prenante. Cette étape est la plus conflictuelle car il s’agit de hiérarchiser les terres en fonction de leurs qualités. Les procédures de remembrement ne coûtent rien aux propriétaires (frais à la charge du maître d’ouvrage de l’infrastructure). • Remembrement lié à la déviation : la procédure s’est étalée sur plus de 5 ans (fin 2002 à début 2008), a concerné près de 200 propriétaires, sur un périmètre de 1178 hectares et a nécessité une cinquantaine de réunions. • Remembrement lié à l’autoroute : la procédure a commencé en juin 2006 et s’achèvera en mars 2010, elle concerne près de 60 propriétaires, sur un périmètre de 350 hectares et a nécessité près de 25 réunions. L’adjointe en charge de ces dossiers pour la Ville est Florence Gachie, déléguée à l’urbanisme.

• février / mars 2010

De nouvelles plantations dans le parc municipal

Vivre à aire

ESPACES VERTS

5


Regard sur ... les services municipaux

Le service communication

C p

Vivre à aire

• février / mars 2010

Christelle Corolleur travaille de manière régulière avec Denis Brevet, conseiller municipal chargé des nouvelles technologies et Bernard Bézineau, adjoint au Maire délégué à la communication.

6

On connaît sa signature, moins son visage. Stylo dans une main, carnet dans l’autre, elle pose des questions plus souvent qu’elle n’y répond. Christelle Corolleur est arrivée à la mairie d’Aire sur l’Adour en décembre 2008 pour occuper les fonctions de chargée de communication. Fonction qu’elle exerçait auparavant à la mairie de Mont de Marsan. Sa première mission est de faire évoluer le périodique d’information de proximité «Vivre à Aire». Le premier numéro «nouvelle génération» voit le jour en février 2009. Depuis, c’est tous les deux mois que l’opération se renouvelle. Pour autant, malgré un changement de forme et de ton, c’est l’esprit de l’ancien «Vivre à Aire» qui demeure : celui d’un journal à l’écoute de ses habitants, proche des Aturins, un journal à visage humain qui met en valeur la vie locale tout en offrant plus d’informations pratiques et de proximité. Ainsi, vous y retrouvez régulièrement un point sur les réalisations et les projets de la municipalité, mais aussi des portraits, des reportages, dédiés aux différents acteurs de la vie locale dans toute sa diversité. En dehors du journal municipal «Vivre à Aire», Christelle Corolleur s’occupe aussi des

réé il y a un peu plus d’un an, suite à une volonté des élus municipaux de toujours mieux informer les Aturins sur les actions menées et sur les grands projets liés au développement de la ville, le service communication constitue une passerelle entre les élus, les services de la ville et la population.

Pour dénicher ses sujets, Christelle Corolleur assiste aux réunions publiques, épluche les compte-rendus des réunions internes… Le recueil, l’analyse et le traitement d’informations sont des éléments essentiels. Le sommaire validé par le Maire, vient le temps des reportages sur le terrain, puis celui de la rédaction. « Je passe également beaucoup de temps à choisir les photos, à relire les papiers et à peaufiner la mise en page. C’est une facette du travail moins visible, mais capitale ». Christelle apprécie la variété des sujets qu’elle traite, autant d’occasions de rencontres inédites. « On trouve toujours une raison de s’émerveiller !». Et les critiques ? « ça arrive de temps en temps, comme les compliments, ça fait partie du jeu ».

Le 1er mars, soyez curieux…

Rendez-vous sur : www.aire-sur-adour.fr Depuis son arrivée, Christelle Corolleur travaille aussi à la refonte complète du site Internet de la Ville, en partenariat avec l’ALPI (Agence Landaise pour l’Informatique) qui propose un logiciel de gestion de contenus et administre l’architecture du site.

relations presse (réalisation de communiqués et de dossiers de presse) ; elle exerce

Le nouveau site Internet proposera un habillage graphique plus moderne et une meilleure mise en valeur de l’information. La nouvelle version se veut également plus interactive avec un accès simplifié aux rubriques et aux services, par des menus dynamiques. Une utilisation plus marquée de la palette des couleurs concourra notamment à rendre la navigation plus agréable. Accessible 24h/24, il proposera aux usagers d’effectuer leurs démarches à distance. La nouvelle version proposera aussi un mini-site dédié aux associations avec une fiche spécifique pour chaque association aturine, un agenda des manifestations, un forum…

Les fonctionnalités de ce nouvel outil, au service des citoyens et des associations, seront expliquées à l’occasion d’une réunion publique «spéciale site Internet» le mardi 9 mars à 18h30, au Centre d’animation. Prenez-en note ! Contact : 05 58 71 35 58 communication@aire-sur-adour.fr

une fonction support auprès des autres services dans leur communication ; elle conçoit

affiches, dépliants, flyers, pour annoncer la tenue de tout type d’événement municipal…


• Cession de biens au profit de la Communauté de Communes d’Aire sur l’Adour dans le cadre de la réalisation d’une résidence «Séniors» et d’un local d’animation pour les personnes âgées • Réalisation des nouvelles cuisines centrales municipales et d’un restaurant d’entreprises - Versement d’un fonds de concours à la Commune par la Communauté de Communes d’Aire sur l’Adour • Versement de subventions «Contrats d’objectifs», «Frais de déplacement», «Formation encadrement» • Conventions de mise à disposition de personnels de l’Association Laïque des Accueils de Loisirs Éducatifs d’Aire sur l’Adour pour l’encadrement des enfants pendant le temps de restauration scolaire et lors de la garderie du soir • Signature d’une nouvelle convention relative à la remise à la commune d’ouvrages réalisés par l’État dans le cadre de la réalisation de la déviation d’Aire • Octroi d’aides financières dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif de «Pass-Foncier» au niveau du lotissement communal «Les Vergers de Chicas» • Vente des lots n° 27 et 34 du lotissement communal «Les Vergers de Chicas» • Réalisation d’un restaurant d’entreprises - Demande de subvention au titre de la Dotation Globale d’Équipement des Communes (DGE) 2010 • Déclassement de voies communales, désaffectation de chemins ruraux et classement de voies communales • Travaux d’infrastructure de fibre optique au niveau du secteur de Bellevue/ Polyclinique - SYDEC (commande) • Réalisation des travaux sur le réseau pluvial - Versement d’un fonds de concours de la Commune à la Communauté de Communes d’Aire sur l’Adour. • Motion du Conseil Municipal sur la suppression de la taxe professionnelle et la réforme territoriale Le texte complet des délibérations est publié au recueil des actes administratifs ainsi qu’au registre des délibérations de la Mairie d’Aire sur l’Adour. Ces délibérations sont librement consultables en mairie aux heures habituelles d’ouverture au public.

conseil en di Conseil en direct

en direct

Cession de biens à la Communauté de Communes

Dans le cadre de la réalisation d’une résidence «Séniors» à caractère social, destinée aux retraités à revenus modestes, et d’un local d’animation pour les personnes âgées, le Conseil Municipal a accepté, à l’unanimité, la cession des parcelles rue du Gal Labat et rue du Tursan à la Communauté de Communes d’Aire sur l’Adour contre la somme de 1 euro symbolique. Cette solution permet de laisser à la Communauté de Communes la charge de réaliser, à ses frais exclusifs, le local d’animation et de diminuer le coût global du projet en bénéficiant de financements que la commune seule n’aurait pas pu obtenir. Un coût global moindre du projet permettra ainsi de proposer des loyers plus bas pour la résidence «Séniors». Les travaux commenceront en septembre 2010. Le local d’animation pourrait ainsi être prêt au printemps 2011 et la résidence «Séniors» à l’automne 2011.

Subventions aux associations

Formation des dirigeants de clubs sportifs locaux Au vu notamment de l’avis favorable de la commission municipale «Jeunesse, Sports, Loisirs» en date du 16 novembre 2009 et considérant que la commune avait prévu dans son budget primitif pour 2009 une somme de 2 100 euros au titre de la «formation encadrement» des dirigeants des clubs sportifs locaux, le Conseil Municipal a décidé, à l’unanimité, de verser les subventions suivantes : - 1 680 euros à l’Avenir Aturin Athlétisme. - 420 euros au club de Canoë-Kayak d’Aire.

municipal

Motion du Conseil Municipal sur la suppression de la taxe professionnelle et la réforme territoriale

Les conseils municipaux peuvent voter des Motions portant sur des sujets d’intérêt général qui ont un impact sur le tissu local. C’est dans ce cadre qu’a été voté le texte proposé par l’Association des Petites Villes de France (APVF). Le Conseil municipal d’Aire sur l’Adour a ainsi voté, à l’unanimité, le 17 décembre dernier, une motion contre la suppression de la taxe professionnelle et la réforme territoriale examinée en ce moment par les parlementaires. À l’unanimité, le Conseil Municipal : - Affirme son attachement indéfectible à la décentralisation, conçue comme la possibilité, pour des conseils démocratiquement élus au plus près des besoins des concitoyens, de mener les projets d’intérêt public local qu’ils ont librement identifiés - Formule le voeu que le Département et la Région puissent continuer à apporter librement, dans le cadre de la solidarité territoriale, une contribution indispensable au financement des équipements et des projets municipaux ; - Exprime son inquiétude de voir réduites les dotations versées par l’État, cette année, pour la plupart des collectivités locales et la taxe professionnelle remplacée par des impôts moins dynamiques, principalement acquittés par les ménages et sans que soit garantie une compensation intégrale et pérenne pour chaque commune ; - Souhaite que la définition des périmètres des intercommunalités et la détermination des compétences qu’elles exercent demeurent fondées sur le libre choix des communes, en cohérence avec les orientations de la commission départementale de coopération intercommunale en faveur, notamment, de la solidarité entre territoires. - Appelle le Gouvernement et les parlementaires à engager une véritable réforme des finances locales et à renforcer les acquis de la décentralisation, la solidarité territoriale et le rôle primordial des communes dans la gestion des services publics de proximité et comme pilier de notre démocratie.

• février / mars 2010

Principales délibérations du Conseil Municipal du 17/12/09

conseil municipal

EN DIRECT DU CONSEIL MUNICIPAL

Vivre à aire

DÉLIBÉRATIONS

C’est voté !

7


Proche de vous NUMÉROS UTILES MAIRIE : 05 58 71 47 00 Services techniques : 05 58 71 47 07 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES : 05 58 45 19 05 CiAs : 05 58 71 41 91 Médiathèque : 05 58 71 67 74 Centre SAINt Louis : 05 58 71 61 65 GES : 05 58 71 62 43 SYDEC : 0 810 40 90 40 SICTOM OUEST DU GERS : 05 62 08 93 84 Polyclinique Les Chênes : 05 58 06 64 64 Médecin de garde : 05 58 44 11 11 Samu : 15 gendarmerie : 17 pompiers : 18 N° d’urgence européen : 112

Permanences et consultations gratuites • À la mairie :

Conciliateur de justice, sur rendez-vous, les 10 février et 10 mars à 14 heures. Tél. pour RDV au 05 58 79 05 13

• Le Point Info Famille

Rue Carnot, ouvert le mardi de 10h à 13h ; le mercredi de 14h à 17h ; le jeudi de 13h30 à 18h. Permanence Notaire sur RDV le mardi 2 mars de 11h à 12h Permanence Avocat sur RDV les mercredis 17 février et 17 mars de 14h à 17h. Rens. : 05 58 71 92 98

Vivre à aire

• février / mars 2010

Courriel : pifat@wanadoo.fr

8

• Au Centre médico social

Pour connaître les permanences proposées et les jours et heures de celles-ci, contacter le 05 58 71 61 65.

• À l’ EHPAD (Maison de retraite)

Permanence de la FNATH (accidentés de la vie) tous les 3ème jeudis du mois sur RDV. Tél. pour RDV au 05 58 75 17 05

infos pratiques infos services

Infos Infos Infos infos services

infos pratiques

Les élections régionales

Elles auront lieu les 14 et 21 mars 2010. Les électeurs vont y élire les représentants des 22 Régions métropolitaines et des 4 Régions d’outre-mer. Au total, se sont plus de 1880 conseillers régionaux qui seront élus jusqu’en 2014 et pour la dernière fois. Ils sont en effet appelés à être remplacés en 2014 par les «conseillers territoriaux» siégeant également au département, si le projet de réforme territoriale du Gouvernement est voté par le Parlement. Le vote est organisé au scrutin proportionnel à deux tours. Au 1er tour, seules les listes ayant obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés se qualifient au second tour. Elles peuvent, le cas échéant, fusionner avec d’autres listes non qualifiées si celles-ci ont obtenu au moins 5 % des suffrages.

Le médiateur national de l’énergie

Sa mission est d’informer les consommateurs sur leurs droits en les conseillant pour qu’ils se repèrent mieux dans cette nouvelle réalité qu’est l’ouverture des marchés de l’électricité et du gaz et de protéger les consommateurs en apportant des solutions aux litiges qu’ils rencontrent avec les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel. Comment les consommateurs saisissent le médiateur ? • Par Internet : www.energie-info.fr www.energie-mediateur.fr

• Par courrier (sans affranchir) Médiateur national de l’énergie Libre réponse n°59252 75443 PARIS Cedex 09 • Par tél. au 0 810 112 212 (coût d’un appel local depuis un poste fixe)

passeport biométrique

Depuis début janvier 2010, le montant du droit de timbre a été modifié pour toute demande de passeport pour laquelle le demandeur produit des photographies d’identité « papier» à l’appui de son dossier. Le droit exigible est désormais : • de 86 euros pour le demandeur majeur (au lieu de 88 euros) • de 42 euros pour le demandeur mineur de 15 ans et plus (au lieu de 44 euros) • de 17 euros pour le demandeur mineur de moins de 15 ans (au lieu de 19 euros).

ACCUEIL DE JOUR A L’EHPAD

Dans la limite des places disponibles, il est proposé un accueil de jour au sein de l’EHPAD d’Aire sur l’Adour afin de rompre l’isolement, de participer à des activités (atelier mémoire, gym douce, chorale...) ou de permettre un temps de répit aux aidants. Rens. et RDV au 05 58 71 41 00

CPAM DES LANDES

Avec les antibiotiques, vous ne guérirez pas plus vite Vous êtes souvent victimes d’infections hivernales courantes ? Quoiqu’il en soit, n’insistez pas

auprès de votre médecin pour qu’il vous prescrive des antibiotiques. Les maladies respiratoires et celles qui touchent au nez, à la gorge et aux oreilles sont, la plupart du temps, d’origine virale. Et dans ce cas, les antibiotiques ne servent à rien. Face à une infection virale, ils ne font ni baisser la fièvre, ni guérir plus vite car ils ne traitent pas la cause de l’infection. Ils ne préviennent pas non plus la contagion. Par ailleurs, la surconsommation d’antibiotiques conduit à une perte de leur efficacité lorsqu’on a vraiment besoin d’eux.

Le geste utile… Au moment où la France redécouvre qu’un hiver peut aussi ressembler à un vrai hiver, il est bon de s’interroger sur les gestes simples à accomplir pour économiser l’énergie électrique. Comment réduire la consommation de chauffage ? En réglant vos appareils de sorte qu’ils ne surchauffent pas vos pièces. En parvenant à chauffer à 19° on atteint un bon niveau de confort pourvu que votre logement soit correctement isolé. Il faut savoir qu’une économie de 1° peut entraîner ure réduction annuelle de votre consommation de 7 %.


le dossier

FINANCES LOCALES

Vivre à aire

Alors que la suppression de la taxe professionnelle est effective depuis le 1er janvier 2010 et crée en partie le vide dans les ressources des collectivités, c’est au tour de la réforme des collectivités territoriales d’être examinée au Sénat, puis à l’Assemblée Nationale. Quels seront les impacts économiques et financiers sur la ville d’Aire sur l’Adour et la Communauté de communes face à ces mesures qui menacent l’autonomie fiscale des collectivités locales et qui renvoient à la répartition de la charge des impôts entre particuliers et entreprises ?

• déc. / janvier 2010

Réforme territoriale et suppression de la TP : quels impacts sur la commune ?

9


le dossier

Vivre à aire

• février /mars 2010

L’annonce de la suppression de la taxe professionnelle conjuguée à la réforme de l’organisation et des compétences des collectivités territoriales, ont plongé les élus locaux dans un grand trouble, préjudiciable à la construction de leur budget et à la mise en oeuvre des politiques publiques pour leurs concitoyens et territoires.

10

la plus dynamique et la plus importante pour la Communauté de communes. Or, les modalités de remplacement de la taxe professionnelle proposées aujourd’hui par le gouvernement font craindre à la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour de dépendre à partir de 2010 de ressources beaucoup moins dynamiques. En effet, une partie supplémentaire dépendra des concours de l’État, dont l’évolution est inférieure à l’inflation. Autrement dit, la réforme de la taxe professionnelle aboutit à annuler la principale recette des communautés de communes sans garantir demain la compensation à l’euro près de son produit, comme Sur la méthode, le l’exige la Constitution gouvernement a décidé Si la plupart des élus française modifiée en ce de supprimer la taxe s’accordent pour er sens en 2004. professionnelle au 1 janvier 2010, ressource reconnaître nécessaire Au moment où la crise économique rend urgente fiscale majeure pour la suppression de la et nécessaire la réponse à l’ensemble des collectivités, apporter aux habitants et avant de discuter des taxe professionnelle, aux enjeux du territoire et missions et compétences qui pénalise les de ses acteurs économiques. fixées pour chacun des D’un côté, jamais les niveaux de collectivités. investissements des besoins de politiques Sur le fond, cette réforme entreprises, ils trouvent communautaires n’ont été profonde de la fiscalité forts en termes de locale a pour effet de particulièrement injuste aussi petite enfance, de services à transférer la charge fiscale de la compenser par une la personne, d’urbanisme, de des entreprises sur les durable et ménages. augmentation de la fiscalité développement d’emploi ; de l’autre jamais Entreprises et ménages pesant sur les ménages. ses ressources n’ont été fournissaient jusqu’alors, aussi fragilisées. chacun, la moitié des recettes fiscales des collectivités. Aujourd’hui, la suppression de la taxe Pourquoi une réforme des professionnelle a pour principale conséquence collectivités territoriales ? de reporter sur les familles près des trois quarts Les objectifs avancés de la réforme par le de la fiscalité locale. gouvernement sont : - Mettre fin au morcellement des structures 1, 65 millions d’euros et au «mille-feuille territorial» : 36 682 C’est le montant que percevait la Communauté communes, 2 601 EPCI (Établissement Public de communes d’Aire sur l’Adour au titre de la de Coopération Intercommunale), 15 363 taxe professionnelle unique jusqu’au 1er janvier syndicats intercommunaux, 101 départements, 2010. Aujourd’hui, la réforme aboutit à annuler 26 régions, État, Europe... cette principale recette et la ressource fiscale

- Simplifier et clarifier le paysage institutionnel. - Adapter l’organisation territoriale aux grands ensembles urbains. - Mettre fin à l’enchevêtrement des compétences. - Rationaliser les structures autour de 2 pôles «  Département/Régions  » - «  Communes/ Intercommunalités ». - Conforter le développement de l’intercommunalité et achever la couverture intercommunale du territoire. - Favoriser la démocratie avec l’élection des conseillers communautaires au suffrage universel direct dans le cadre des élections municipales. - Créer des métropoles de taille européenne.

Le Conseiller Territorial

Le Conseiller Territorial siègera à la fois au Conseil Général et au Conseil Régional. Il sera élu, à partir de 2014, pour 6 ans dans le cadre d’un scrutin mixte : 80 % des sièges seront pourvus au scrutin uninominal à 1 tour. Les 20 % de sièges restants seront attribués, dans le cadre du Département, au scrutin de listes avec application de la répartition proportionnelle au plus fort reste. Le département des Landes comptera 19 Conseillers Territoriaux. Le redécoupage s’effectuera dans le cadre des circonscriptions législatives, sur des cantons élargis. Le gouvernement avance comme avantages : - Plus d’efficacité de l’action des élus siégeant à la fois au Conseil Général et au Conseil Régional - Réduction du nombre d’élus : environ 3000 Conseillers Territoriaux au lieu des 6062 élus actuels (4182 Conseillers Généraux et 1880 Conseillers Régionaux) Les inconvénients de cette réforme sont multiples : - Le scrutin uninominal à 1 tour favorise clairement les grands partis politiques et remet en cause la parité (aujourd’hui en vigueur pour les scrutins régionaux).

À savoir : Une réunion publique aura lieu le mardi 16 février 2010 à 18h30 au Centre d’animation. Elle aura pour objectif d’e

les conséquences sur les finances locales. Nous vous invitons à venir nombreux débattre et vous mobiliser afin de défendre la c


le dossier

- Les Conseillers Territoriaux élus au niveau départemental et siégeant au Conseil Général pourraient favoriser des logiques départementales sans vision véritablement régionale (or, les compétences de la Région en matière économique et d’aménagement du territoire nécessitent une vision supra départementale). - L’éloignement des élus par rapport à leurs électeurs dans le cadre de plus grandes circonscriptions.

La redéfinition des règles en matière de compétences Le projet prévoit une limitation drastique des financements croisés entre collectivités. Le maître d’ouvrage devra assurer une part significative du financement (+ 50 %) et il ne pourrait y avoir plus d’un co-financeur sauf pour les projets dont l’envergure le justifie et pour les projets répondant à des motifs de solidarité ou d’aménagement du territoire. Ces mesures de spécialisation et d’interdiction des financement croisés vont conduire à une diminution drastique des aides des

• Perte d’autonomie des collectivités locales : il faut s’attendre à une baisse des investissements publics pourtant indispensables en période de crise (les collectivités locales représentent 75 % de l’investissement public). • Les Régions et Départements, en particulier, vont devenir de simples guichets ou prestataires sociaux (Départements) et devront se recentrer sur leurs compétences obligatoires. Quid du soutien aux Communes, aux associations, au sport et à la culture, des capacités d’action sur les territoires ? • Accroissement de la pression fiscale sur les seuls ménages : avec cette réforme, la part des impôts payés par les ménages passera de 49 % à 73 % selon l’AMF.

expliquer les tenants et les aboutissants de cette réforme territoriale et de mieux saisir capacité des élus locaux à développer les territoires et les services publics de proximité.

• AVANT RÉFORME : Coût total : 923.841,16 euros HT Dont Travaux : 868.353,12 euros HT Honoraires : 51.528,97 euros HT Divers (publicité…) : 3959,07 euros HT Subvention Conseil Régional d’Aquitaine 122.500 euros (13,26 %) Subvention Conseil Général des Landes 262.500 euros (28,41 %) Dotation Globale d’Équipement des Communes 40.050 euros (4,34 %) FNDS (Fond National pour le Développement du Sport) : 85.000 euros (9,20 %) Communauté de Communes : 76.220 euros (8,25 %) Sous-Total : 586.270 euros (63,46%) Participation communale : 337.571,16 euros HT (36,54 %) • APRÈS RÉFORME : Coût total : 923.841,16 euros HT Subvention Conseil Régional d’Aquitaine 0 euro Subvention Conseil Général des Landes 0 euro Dotation Globale d’Équipement des Communes : 0 euros FNDS : 85.000 euros (9,20 %) Communauté de Communes : 76.220 euros (8,25 %) Sous-Total : 161.220 euros (17,45 %) Participation communale : 762.621,16 euros HT (82,55 %) Ne s’agissant pas d’un équipement à vocation régionale ou départementale, la Région et le Département ne peuvent apporter de subventions. Seule la Communauté de Communes le peut et l’État ne verse plus qu’une seule subvention. Coût supplémentaire pour la ville comparé à la situation actuelle : + 425.050 euros (plus de 17 points de fiscalité). Conclusion : un projet qui n’aurait tout simplement pas pu voir le jour !

• février / mars 2010

Quels seront les impacts de la réforme ?

Redéfinit ion des règles en matière de compétences : un cas concret avec la rénovation de la piste d’athlétisme d’Aire sur l’Adour et du terrain de rugby

Vivre à aire

Départements et Régions aux associations dans tous les domaines et en particulier en matière sportive, sociale, artistique …. aux collectivités et notamment aux mairies, ce qui pourrait conduire à annuler des projets d’investissement (notamment pour les petites Communes). Sans soutien de la Région et du Département, il va être difficile de mener à terme de nombreux projets d’investissement.

11


Ils et elles... font Aire Fiche d’identité de l’association : • L’association familiale laïque Aire et Tursan (AFL) a été créée en 1988 • Présidente : Mme Françoise Laborde • 10 bénévoles dont 6 membres du bureau de l’association • 96 membres

L’Association Familiale Laïque

D

Vivre à aire

• février / mars 2010

epuis sa création en 1988 par Mme Ghislaine Allégret, l’AFL n’a de cesse de développer de multiples actions autour de la mission qu’elle s’est fixée. À savoir : défendre les intérêts des familles sur tous les terrains du cadre de vie (éducation, habitat, consommation, loisirs…). Depuis 2001, c’est Françoise Laborde qui a repris le flambeau.

12

Si l’on devait choisir 4 mots pour qualifier l’action de l’AFL ils seraient : Accueil, Échange, Créativité et Solidarité. Dès le début de l’association, 44 familles ont adhéré. À l’époque, une aide à l’hébergement des étudiants leur était proposée (aide qui se poursuit encore aujourd’hui). Au fil du temps, les activités de l’AFL se sont multipliées et diversifiées. En 1991, un atelier «patchwork» est créé (découverte des techniques du patchwork

t 1000 euros, c’est le montant de l’aide que la Fondation Caisse d’Épargne Aquitaine a remis à l’AFL le jeudi 26 novembre 2009. Le projet financé porte sur la réalisation d’un livret en couleur avec pictogrammes et plans destiné à aider les personnes en difficulté à mieux connaître les services sociaux mais aussi, le patrimoine de la Ville.

et du boutis). Il accueille aujourd’hui 18 personnes tous les jeudis après-midi. Le grand saut a été la création en 1996 de l’atelier DEFI : Découverte, Écoute, Formation, Insertion, qui consiste en : - une aide en faveur de personnes ne maîtrisant pas suffisamment l’écrit, l’oral ou les mathématiques ; - l’apprentissage du français aux étrangers ; - l’acquisition de savoirs de base pour le code de la route et soutien via un CD Rom et un DVD interactif créés par les bénévoles de l’association ; - une aide ponctuelle aux devoirs à la demande des travailleurs sociaux ; Au départ, 21 personnes fréquentaient les différents cours. Aujourd’hui c’est presque une cinquantaine. Les neuf bénévoles de l’association familiale laïque qui interviennent sur l’atelier DEFI suivent régulièrement des stages à Bordeaux où on leur propose un appui sur des actions d’apprentissage de la langue française, ou des savoirs de base.

De fil en aiguille…

Le dernier né des ateliers est l’atelier «de fil en aiguille» (couture, tricot, broderie, canevas) créé en 2006. Il accueille 15 personnes tous les mercredis après-midi. En tant qu’antenne locale de l’UNICEF, les ateliers patchwork et «de fil en aiguille» sont de temps en temps sollicités pour la confection de costumes et de poupées (centre de loisirs, lycée Gaston Crampe, Maison familiale rurale). L’AFL assure enfin un rôle de représentation dans différentes instances : - aux conseils d’administration du Centre communal d’action sociale (CCAS) et du Centre intercommunal d’action sociale (CIAS) - au conseil d’administration des associations familiales laïques - au conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

Si vous souhaitez rejoindre l’association familiale laïque en tant que bénévole ou devenir membre d’un des ateliers, contactez Mme Françoise Laborde au 05 58 71 71 67


SORT I R Bach détient le record de paternité de l’histoire de la musique avec 20 enfants ! Tous ne seront pas musiciens, mais ceux que le CAMA vous présente font le lien entre l’héritage baroque reçu de leur père, et la musique classique qui va bientôt naître sous la plume de Haydn et de Mozart. À découvrir absolument le jeudi 11 mars, par l’Orchestre de Chambre de Toulouse.

Bach , père et fils

AUDITIONS PUBLIQUES

Venez assistez aux auditions de Clarinette et Saxophone des élèves de l’école municipale de musique. Mercredi 17 février, 18 h Salle voûtée Gratuit, ouvert à tous Par l’Orchestre de Chambre de Toulouse

d’existence et avec le renouvellement des différents pupitres, il s’est forgé une personnalité reconnaissable entre toutes : rigueur, élégance, raffinement et virtuosité. Programme : • Johann Christoph Friedrich Bach : Sinfonia en ré mineur • Carl Philipp Emanuel Bach : Sinfonia en do majeur • Jean Sébastien Bach : - Offrande musicale

- Chaconne - Concerto pour 2 violons en ré mineur, - Concerto en la mineur Jeudi 11 mars, 20h30 Centre d’animation Rens. : 05 58 71 90 98

DANSE STAGE DE DANSE ORIENTALE ÉGYPTIENNE Organisé par l’école de danse Arabesque et animé par Kolyani.

• Samedi : enfants (8/13 ans) 15h / 16h30 - adultes 16h30 / 18h30 • Dimanche : enfants 10h / 11h30 - adultes 11h30 / 13h30 Pour les stagiaires, et tous ceux qui souhaitent partager un moment avec Kolyani, un repas en commun est proposé le samedi soir dans un restaurant.  Les 13 et 14 février Tarifs et rens. : 05 58 71 86 13 ou 06 89 30 45 96

«

BACH, PÈRE ET FILS

Sous la direction de Gilles Colliard depuis 2004, l’orchestre a choisi d’aller au bout de sa démarche d’authenticité en proposant des concerts baroques sur instruments anciens. De renommée internationale, l’Orchestre de Chambre de Toulouse est une des grandes structures régionales musicales conventionnées par la Région. En cinquante ans

Vivre à aire

MUSIQUE

• février / mars 2010

Musique • Exposition • Théâtre • Danse • Conférence • Sport • Loisirs

13


SORTI R SPORT BADMINTON • Interclubs Régionale 3 Les 13 et 14 février • Championnat des Landes Seniors Les 20 et 21 mars Salle omnisports, route du Houga. Gratuit Rens. : 06 88 73 71 84

ATHLÉTISME

Championnats régionaux de «Durée marche» Samedi 27 mars, 12h / 19h Piste René Jourdan, gratuit

NIHON TAI JITSU

de cirque adapté), cette activité est ouverte à tous à partir de 16 ans, sans pratique préalable nécessaire. Ce stage ne nécessite pas d’acquisitions techniques mais consiste plutôt à créer son propre langage corporel. Les disciplines abordées : · Jonglerie à 1 ou plusieurs objets · Acrobatie dansée · Équilibre sur objet et trapèze fixe · Jeu d’acteur Coût : 55 euros pour les 2 jours - 15 participants

Rencontre interrégion, Coupe Kawano Dimanche 7 mars, 9h30 / 12 h Salle omnisports, gratuit

RUGBY

Aire rencontre Bardos Le 28 février, 15 heures Aire rencontre Nogaro Le 28 mars, 15 heures Stade municipal Rens. : 05 58 71 84 23 VOLLEY VA • Championnat départemental féminin Samedi 27 mars Salle omnisports, route du Houga. Gratuit Contact : 05 58 52 21 71

Vivre à aire

• février / mars 2010

GYMNASTIQUE VIOLETTE ATURINE

14

• Repas annuel animé Samedi 27 février, 20 h Centre d’animation • Championnat départemental et challenge de la Violette Aturine Les 13 et 14 mars Salle Omnisports, route du Houga. Gratuit Contact : 05 58 71 69 95

LOISIRS STAGE «ART DU CIRQUE»

Proposée par l’AFCA (association française

Week-end du 27 et 28 mars Chapiteau AFCA, Quartier de la Plaine Inscription avant le 18 mars Tel : 05 58 71 66 94 a.f.c.a@wanadoo.fr

ATELIERS D’ÉCRITURE D’AIRE DES MOTS

Les ateliers de groupe ont lieu les lundis 8 et 22 février, 8 et 22 mars et lundi 5 avril, de 14h à 16h. Tarif : adhésion annuelle de 20 euros et participation par atelier de 8 euros. Les ateliers d’écriture par correspondance (par courrier postal ou mail) fonctionnent eux toute l’année, vous pouvez vous y inscrire à tout moment. Rens. et inscriptions auprès de Marie-Christine Lecomte au 06.89.80.86.36 ou 05.58.44.73.40 ecriture.creative@free.fr

VACANCES D’HIVER, LE CABARET DE LA PLAINE

Du 22 février au 5 mars, le centre de loisirs sera ouvert du lundi au vendredi de

7h45 à 18h15. Ces vacances seront l’occasion pour les enfants de préparer et présenter un spectacle de cabaret à leurs parents le vendredi 5 mars à partir de 19 heures sous le chapiteau du cirque. De nombreux numéros de magie, acrobaties, danses, chants, mime, clown… seront présentés. Inscriptions à partir du 8 février • Tél. : 05 58 71 61 63 • Quartier de la plaine

BOURSE D’AIDE POUR L’OBTENTION DU BAFA

L’Association Laïque des Accueils de Loisirs Éducatifs propose aux jeunes intéressés par la découverte du travail d’animateur, une aide, sous forme de bourse, qui couvre la totalité des frais de formation, pour l’obtention du B.A.F.A. (Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur). Les conditions requises sont d’avoir 17 ans révolus au moment de la formation, d’être résident de la Communauté de Communes d’Aire sur l’Adour et de s’engager à travailler au Centre de Loisirs durant deux années (à minima) lors de certaines périodes de petites et de grandes vacances. La formation B.A.F.A. sera organisée par les FRANCAS d’Aquitaine. Candidatures à envoyer avant le 31 mars à : Mme la Présidente Association A.L.A.L.E. Quartier de la Plaine 40800 AIRE SUR L’ADOUR

SOIRÉE JEUX DE SOCIÉTÉ ET CRÊPES

L’Association Laïque des Accueils de Loisirs Éducatifs organise une soirée Jeux de société / crêpes ouvert à toutes les familles voulant passer un

moment convivial et de détente. La seule consigne est d’amener des crêpes. Vendredi 12 Février, 20 h Centre de loisirs, gratuit

SOIRÉE «BODEGA Y TAPAS»

Organisée par la peña Los Arsouillos Samedi 6 mars , 20 heures à l’Orangerie. Entrée gratuite.

SOIRÉE ESPAGNOLE

Organisée par l’association La Confrérie dont l’objet est de faire découvrir la culture de différents pays autour de soirées à thème. Samedi 20 février , 20 h Orangerie, ouvert à tous. Rens. : 06 82 51 59 03

DIVERS PORTES OUVERTES CITÉ GASTON CRAMPE

Au programme: - Présentation de l’établissement (locaux scolaires, internat, self,...) - Présentation des activités du foyer et de l’UNSS - Présentation des filières, de la 6ème à la licence professionnelle, en passant par les BTS. - Présentation d’une nouvelle option facultative aéronautique (classe de seconde) en partenariat avec l’aéroclub aturin, qui sera proposée à la rentrée 2010 (Brevet d’Initiation aéronautique, brevet de pilote de planeur) Samedi 13 février de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rens. sur le site Internet www.gcrampe.fr

PORTES OUVERTES À LA MFR

La maison familiale rurale organise deux journées découvertes de son établissement. À découvrir : les

différentes formations dispensées, les options disponibles… Samedi 20 mars 9 h / 17 h Samedi 10 avril 9 h / 17 h 2, place Sainte Quitterie Tél. 05 58 71 70 70 www.mfr-aire.org

MARCHÉ AU LYCÉE JEAN D’ARCET

La classe de Terminale BEP Métiers du secrétariat organise un marché sur le thème du Maroc. Vendredi 12 mars, de 8h30 à 17h, ouvert à tous Lycée Jean d’Arcet 1, place Sainte Quitterie Rens. : 05 58 71 63 50

LE COUP DE COEUR DE LA MÉDIATHÈQUE

Histoire de l’aviation dans les Pays de l’Adour  

Turbomeca, Messier, Morane-Saulnier, Fouga, Potez Aéronautique… : pourquoi les grands noms de l’industrie aéronautique sont installés en Béarn, en Bigorre et dans le sud des Landes ? C’est ce que raconte Bernard Vivier dans son ouvrage, en remontant le temps jusqu’au début du XXème siècle, avec l’arrivée à Pau des frères Wright. Une histoire de l’aviation qui est aussi une page d’histoire locale. Une lecture indispensable sur cette terre aturine où les établissements Potez Aéronautique sont toujours au cœur de l’économie locale. Rens. : 05 58 71 67 74


Le Carnet Naissances

DÉCÈS

• Emma CRABOS de Jonathan Pierre CRABOS et Amandine CLOFENT • Baptiste BARRAILH-LAFARGUE de Vincent BARRAILH-LAFARGUE et Katia DARMUZEY • Matteo René Jean PALAZZI-CHOLLEY de Stéphane Daniel Pierre CHOLLEY et de Laurence Edith Fiordinêve PALAZZI • Charline BERGÈS de Jérôme Denis BERGÈS et de Nathalie LEGENDRE

MARIAGES PAS DE MARIAGE SUR CETTE PÉRIODE

• Agnés Marie Augustine RAÏSSAC veuve ARREULE • Marie BAZEILLES épouse DEYRIS • Yvette Marie ARRAT veuve FEDIEU • Madeleine Andrée GABARRA veuve BIDOT • Francis Pierre Xavier CAZADIS • Angélique BRÈTHES veuve BRETTES • René Edouard CHAILLET • Joseph Pierre DUPOUY • Joseph PRIAM • Angéla BIEDA veuve LAUGARO • Jeanne Marguerite MAURIN veuve BERTHOU • Elio PRATAVIERA

• Alice Noélie LAGONELLE veuve COURALET • Fernand COSTARRAMONE • Eric Jean-Luc DELASSUS • Houcine TEDLAOUTI • Angèle Marie CASTAY veuve DESCOUBÈS • Jeanne MANCIET veuve DUPAU

Chères Aturines, chers Aturins,

La réforme de la taxe professionnelle ainsi que les reformes fiscales et territoriales sont au cœur de tous les débats. Il est effectivement important dans ce contexte économique, de supprimer cet impôt (idiot pour l’ensemble de la classe politique !) afin que nos entreprises soient plus compétitives et ainsi permettent le retour de l’emploi. De même que de vouloir simplifier et clarifier ce millefeuille territorial. Dans ce magma administratif, il faut que chacun d’entre nous sache « qui fait quoi ? » mais aussi où vont nos impôts et à quoi ils servent ? Quoi de plus dynamique que de simplifier et clarifier les compétences de toutes les collectivités territoriales afin de répondre encore mieux et plus vite à chacun d’entre vous, pour être réactif et compétitif dans un monde qui bouge sans cesse. Ces transformations doivent se faire en concertation et dans le dialogue. Tous les acteurs doivent participer : du gouvernement jusqu‘au maire de la plus petite commune de ce pays. Dans un monde en perpétuel (et rapide) mouvement, il faut agir et être réactif mais en impliquant tout le monde afin de mieux appréhender les changements nécessaires. Cette diversité territoriale a des faiblesses qu’il faut gommer, mais est aussi un atout considérable pour le développement de nos régions et de ce pays. Dans cette tourmente économique, comme le gouvernement l’a consenti par une clause de « revoyure », faisons en sorte d’être actifs en évitant  in fine de déplacer des charges des entreprises sur les ménages. En ce début d’année, j’adresse tous mes vœux à chacun d’entre vous et à vos proches. Des vœux de santé, de bonheur et de réussite dans le privé ainsi que dans la vie professionnelle. Que 2010 soit le signe de forces nouvelles et que cette crise fasse partie du passé. BONNE ANN ÉE A TOUS Cordialement, Xavier LAGRAVE Représentant de la liste « Aire un élan d’avenir »

L’année 2009 vient de se terminer avec son cortège d’événements. Une pensée émue pour les Haïtiens plongés dans le dénuement, devant cette incommensurable catastrophe. • Je reviens sur un des faits marquants, la déviation d’Aire sur l’Adour, qui a alimenté l’actualité. Auparavant ayant fait couler beaucoup d’encre. Les partisans, les non partisans, avantages et conséquences directes ou indirectes. Évolution des temps qui passent, amélioration de la qualité de vie . • Accueil en Mairie des familles récemment installées à Aire. Présentation du Conseil Municipal, des divers services, installations sportives, associations. Remise d’un agenda concernant les renseignements pratiques et utiles. • Suppression de la taxe professionnelle. Taxe retoquée il y a quelques années. Partagée dans la réflexion de cette taxe acquittée par les commerçants , artisans , et autres professions. Cette taxe apparaissait aux yeux de tous à revisiter. La suppression de la TP, compensée par l’état en 2010. Pour ma part, par raison, je suis opposée à sa suppression, car source de recettes fiscales pour les communes, une maladresse d’occulter les recettes sous sa forme actuelle. Il conviendrait de la réactiver soit sur le chiffre d’affaire ou la valeur ajoutée. Les ménages ne sont pas en capacité en ces moments de crise de supporter des charges supplémentaires, notamment les plus faibles revenus. Néanmoins, évitons de stigmatiser cette suppression. • Mes Voeux : être humaniste est un atout précieux pour relever les défis de notre siècle et des années difficiles que nous traversons. Agissons vers une société de responsabilité sociale et écologique. Chères Aturines, chers Aturins, je vous souhaite une joyeuse et heureuse année 2010, pour vous et tous ceux qui vous sont chers. Bien cordialement,

Bernadette JOURDAN, Représentante de la liste « Ensemble pour une Aire Nouvelle »

La loi sur la démocratie de proximité n° 2002-276 du 27 février 2002 prévoit que dans les communes de 3500 habitants et plus, diffusant un bulletin d’information générale sur leurs réalisations et leur gestion, un espace soit réservé à l’expression des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité municipale. Les textes publiés au sein de cette rubrique sont sous la responsabilité de leurs auteurs.

Vivre à aire

Chères Aturines, chers Aturins,

• février / mars 2010

Expression des groupes politiques d’opposition

15


La relève est là ! 29. C’est le nombre d’enfants et de jeunes élus en décembre 2009 pour représenter leurs camarades au sein du Conseil municipal d’enfants et de jeunes, dit CMEJ. À en croire leur profession de foi distribuée pendant la campagne, le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont déjà bien avertis de la cause publique… p

Les 29 élus du CMEJ, accompagnés de Jean-Jacques LABADIE, Maire-adjoint chargé de l’Éducation.

Après une semaine de campagne électorale appuyée par des débats, des affiches et de nombreux arguments de campagne, 29 enfants et jeunes étaient élus le 7 décembre dernier à la tête du CMEJ d’Aire sur l’Adour. C’est au total 356 enfants, du CM1 à la 4ème, qui ont rempli leur devoir de jeunes citoyens. Le verdict des urnes rendu, le temps est venu de passer aux choses sérieuses. Or, pour permettre à un conseil municipal d’enfants et de jeunes de vivre et d’agir, il est important d’accompagner, de manière interactive et ludique, ses acteurs dans leurs nouvelles fonctions. C’est ce qui a été fait lors de la première réunion plénière le 13 janvier 2010. Nos 29 élus sont partis à la découverte de la Commune à travers un jeu. Qu’est-ce qu’une Commune ? Comment est-elle gérée ? Son fonctionnement ? Le rôle des élus ? Aujourd’hui, le rôle et le fonctionnement d’une Commune n’a presque plus aucun secret pour eux.

Promesses de campagne…

«Rendre plus accessible le terrain de mini-

golf» ; «Construire un centre commercial» ; «Construire les Galeries Lafayette» ; «Une journée sans pollution par an à Aire sur l’Adour» ; «Arrêter ceux qui sont soûls pour plus qu’ils ne cassent des choses» ; «Moins de papiers dans la cour d’école» ; «Créer un zoo en centre-ville» ; «Créer un bowling» ; «Transformer le vélodrome en réservoir d’eau de pluie et le relier au château d’eau» ; «Faire une piste cyclable» ; «Mettre un toboggan à la piscine» ; «Agrandir le parc municipal pour créer un terrain de paintball» ; «Organiser des concerts par des élèves»…

Des arguments sans faille…

«Si vous voulez une nourriture meilleure au self et aller plus souvent en dehors du collège pour des activités, votez pour moi !» ; «Si je suis élu, je satisferai vos besoins et essayerai de changer ce que vous voulez» ; «Voter pour moi, c’est voter pour l’avenir de la planète» ; «Votez pour moi, une planète écologique vivra !» ; «Si je suis élu, je ferai en sorte que tout le monde ait à manger» ; «Je me présente parce que je veux lutter contre la pollution et aider les gens pauvres» ; «Voter pour moi et je ferai une journée sans véhicule !»…

Les 29 élus du CMEJ sont : Mathilde CARTEAU, Bruno GARCIA, Maïeul HAUVET, Zoé MAUMUS, Cloé SIGAL-GUILLÉ, Marion DARRIAUT, Julia PESQUE, Maxence BRUAND, Mathias COLOMBET, Alexandre DUBROUS, Quentin SAUVAUD, Zoé VAVRILLE, Justine DUGARRY, Justine SEMPÉ, Léa AMIEL, Mathilde BOURRETÈRE, Alexandre DUBERTRAND, Emma Lou POMMIERS, Mathilde SOUC, Matthew BOILLON, Lola DAYMAND, Matthieu DUBROCA, Maéva FABÈRES, Lucas FITTE, Chloé BOURREC, Charlène CHAUMONT, Quentin DERLOT, Maxime MINVIELLE, Marine COUET-LANNES. Le CMEJ est coordonné par Sylvie VergnolleBézineau, Christophe Sauvaud et Stéphane Picard de l’Association laïque des accueils de loisirs éducatifs. (ALALE) Tél. : 05 58 71 61 63 Courriel : centre.de.loisirs.aire@wanadoo.fr


Vivre à Aire n°69