Page 1

Le Tarusate

Journal d’informations de la commune de Tartas décembre 2009 - n° 2

Aider les familles pour le logement La mairie se mobilise pour l’amélioration du logement des familles. La mise en place du « pass foncier » est destinée à aider les ménages qui veulent devenir propriétaire. De plus, de nouveaux logements HLM vont être construits sur la butte de Barcayem (image du projet ci-contre). pages 4 - 5

Les rendez-vous de la convialité Le Ta e rusate d’anné n i f e vous souhai d s e t te de bonnes fê et vous adresse ses meilleurs vœux pour 2010

Ville de Tartas

Correspondant de quartier : pourquoi pas vous ? Guidé par l’intérêt général, si vous voulez contribuer à améliorer la vie de notre commune, de votre quartier et de ses habitants, vous pouvez poser votre candidature pour devenir correspondant de quartier en venant vous inscrire sur la liste établie en mairie. dernière page

Voirie : objectifs atteints pour 2009

Entre travaux du quotidien et rénovation de routes, la commune maintient un haut niveau d’investissement sur la voirie. pages 6 - 7

Centre d’animation : le contact des associations

Le centre d’animation offre au public toutes les informations sur les associations tarusates. Celles-ci peuvent y trouver, par ailleurs, un soutien pour leurs actions de communication. page 9 Alors que se préparent les fêtes de fin d’année, le Tarusate revient en images sur quelques rendez-vous de 2009 en souhaitant à tous d’en vivre d’aussi conviviaux en 2010 comme ici à la fête de La Taouziole de septembre dernier. dernière page

Retour en images sur le repas des anciens

page 10


> Sommaire

Sommaire <

En direct de la mairie… > Permanences du maire

le samedi matin

Sans rendez-vous de 9h à midi. Il est aussi possible pour des questions spécifiques de prendre contact avec le maire ou un adjoint au secrétariat de la mairie.

> Ouverture de la mairie Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Le samedi matin (permanence) : 9h à 12h.

> RAPPEL : inscription sur les listes électorales Les nouveaux résidents dans la commune peuvent se faire inscrire sur les listes électorales de Tartas jusqu’au 31 décembre 2009, dernier délai. Les intéressés doivent se présenter en mairie eux-mêmes, munis de la carte d’identité et d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois.

Éditorial Associons toutes les bonnes volontés

page 3

Aides aux familles Le « pass foncier », pour le logement des familles

page 4

Logement

Le chantier des rampants de la Ville Haute qui ont été modifiés.

Des HLM haute performance page 5

Aménagement Améliorer le confort du quotidien

page 6

Voirie Routes : objectifs atteints en 2009

Enfance jeunesse

page 7

> Ateliers mini sports : maxi succès > Hygiène : la commune fournit les serviettes à la cantine

page 8

Vie quotidienne Centre d’animation : le contact des associations

Les ateliers mini-sports au forum des associations

page 9

Vie sociale > CCAS : l’action sociale pour tous > Zoom sur le repas des anciens

Votre agenda

page 10

Les manifestations à ne pas manquer

Zoom sur… La convivialité des quartiers

page 11

dernière page

Mesures d’hygiène à la cantine avec des serviettes changées chaque jour.

Si vous n’avez pas reçu le Tarusate …

Il est possible que certaines boîtes aux lettres aient échappé à la vigilance des distributeurs du Tarusate qui ne sont autres que les élus eux-mêmes. Si vous n’avez pas reçu le premier numéro sorti l’été dernier, faites-vous connaître en mairie à l’accueil. Merci.

DERNIÈRE MINUTE - Merci pour votre générosité Un grand merci à tous ceux qui ont participé à la mobilisation pour venir en aide en urgence, en liaison avec les services municipaux, à la famille qui s’est retrouvée sinistrée suite à l’incendie de sa maison. À l’heure de boucler cette édition, une solution de relogement était en passe d’être trouvée.

Le Tarusate, journal gratuit d’informations édité par la commune de Tartas - Dépôt légal à parution - ISSN en cours - Éditeur : Mairie 6 place Gambetta 40400 Tartas Tél. : 05 58 73 41 06 - Fax : 05 58 73 30 41 - Directeur de la publication : Jean-François Broquères, maire de Tartas. Comité de rédaction : Jean-François Broquères, Dominique Bats, Stéphane Bruey, Dominique Degos, Patrice Lassus, Jean Marsan, Carine Polèse, Catherine Ulmann. Photos : mairie de Tartas. Conception, rédaction, fabrication : Socrate communication 26 avenue Gustave Eiffel 33695 - Mérignac cedex - Tél. 05 56 51 32 86 Courriel : socratecom@free.fr Impression : Imprimerie Lacoste-Roque 8, rue du 4 Septembre 40000 Mont de Marsan - Tél. : 05 58 46 08 08 - Tirage : 1 800 exemplaires. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 2


> Éditorial

Associons toutes les bonnes volontés Décidément, l’année 2009 qui s’achève aura été une année riche en événements qui confèrera à ce millésime un caractère inoubliable. Après le passage le 24 janvier dernier de l’ouragan Klaus, à jamais gravé dans nos mémoires et dont notre territoire portera longtemps les stigmates, les divers projets de lois gouvernementaux relatifs aux collectivités locales (et singulièrement le volet concernant la suppression de la taxe professionnelle) viennent inaugurer une nouvelle phase de fortes turbulences pour la bonne administration de nos communes. À l’occasion du récent congrès des maires, une quasi-unanimité d’élus, toutes tendances politiques confondues, s’est exprimée pour manifester sa vive inquiétude face à ces nouvelles « réformes », dont la forte impréparation et le caractère précipité n’ont échappé à personne. En effet, il ne faut guère être un grand devin pour comprendre que la perte considérable de ressources suite à la suppression de la taxe professionnelle ne pourra au final qu’être compensée par une pression accrue sur les ménages. L’expérience récente nous montre que la prétendue baisse des impôts de l’État (avec pour conséquences visibles son désengagement et l’abandon progressif des services publics) a entraîné une augmentation simultanée des prélèvements indirects (taxes sur l’essence, franchises médicales...). Heureusement, d’autres nouvelles plus encourageantes viennent tempérer cette ambiance morose. Les projets de fuseau dit « des 1000 mètres » en prévision de la Ligne Grande Vitesse (LGV) ont été rendus publics après présentation aux élus.

Il s’agit d’un enjeu considérable pour la Communauté de communes du Pays Tarusate, dont l’ensemble des maires et élu(e)s est mobilisé pour obtenir une décision favorable à l’implantation sur le territoire d’une gare « SRGV » (avec des trains régionaux à grande vitesse) qui placerait la commune de Tartas à moins de 45 minutes du centre de Bordeaux et moins de 3 heures de Paris. Lors de la campagne pour les élections municipales, nous avions mis en avant notre volonté d’anticiper ce nouveau rendez-vous historique pour notre commune. Nous y sommes donc ! Préparer les conditions les plus favorables pour l’accueil de nouvelles populations et de nouvelles activités économiques, accroître son attractivité par la création de nouveaux services, préserver un cadre de vie agréable au plus grand nombre par l’entretien et l’embellissement de notre patrimoine, renforcer le lien social... telles sont les lignes de force de l’action municipale. Il est nécessaire maintenant d’aller plus loin en associant toutes les bonnes volontés à la réalisation de notre projet commun. C’est ainsi que je renouvelle notre appel à candidature pour l’instauration prochaine de correspondants de quartier. Tous ensemble ayons à cœur d’avoir cette ambition sereine, rigoureuse et solidaire, afin de rechercher toujours davantage cette harmonie qui unit les hommes et fonde le bonheur de tous. Une idée qui ne devrait pas être seulement de circonstance, en cette fin d’année où je vous souhaite de passer de bonnes fêtes et vous adresse, d’ores et déjà, tous mes vœux pour 2010.

Jean-François Broquères, maire de Tartas

Votation citoyenne : un oui massif au service public postal Plus de 350 personnes se sont mobilisées le samedi 3 octobre dernier pour dire oui à la défense du service public postal et de La Poste. Le bureau de vote avait été installé devant la mairie pour cette votation citoyenne exceptionnelle. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 3

Jean-François Broquères

> Courriel du maire le.maire.tartas@orange.fr

Toute la population de Tartas sera recensée en 2010

Tartas, comme toutes les communes de moins de 10 000 habitants, fait l’objet d’un recensement auprès de l’ensemble de la population tous les cinq ans. L’opération se déroulera du 21 janvier au 20 février prochain. L’agent recenseur, qui se rendra à votre domicile, sera identifiable par une carte officielle tricolore comportant sa photographie et la signature du maire. Votre réponse est importante car la participation au recensement n’est pas seulement un acte civique, c’est aussi une obligation légale selon la loi du 7 juin 1951 modifiée. Toutes les réponses sont confidentielles. Elles sont transmises uniquement à l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) et ne peuvent être à la source d’aucun contrôle administratif ou fiscal. En dehors de leur traitement national, les résultats de ces enquêtes sont très importants pour la vie de la commune. Ils permettent à vos élus de mieux adapter les infrastructures et les équipements aux besoins de la population (accueil des enfants, services médicaux, établissements scolaires, transports publics…). Il est possible d’obtenir des renseignements complémentaires en contactant la mairie au 05 58 73 41 06.


> Aides aux familles Logement social : 70 % des Landais peuvent y prétendre Les études menées dans le cadre du PLH (plan local de l’habitat) ont fait ressortir un déficit important en matière de logement social, particulièrement en T2 et T3, d’où l’engagement de la commune dans le projet des maisons sur la butte Barcayem (voir page suivante). Souhaitant en finir avec des idées reçues sur le logement social, le maire a rappelé, lors de la séance du conseil municipal du 22 octobre, que près de 70 % des Landais peuvent bénéficier d’un logement social.

Gratuité pour la téléalarme

3

Questions à… Dominique Bats

adjoint au maire chargé des finances, du commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Le « Pass-foncier », une aide au logement pour les ménages La mise en place du dispositif « Pass-foncier » par la commune s’inscrit dans une politique d’aide au logement pour les ménages. Qu’est ce que le Pass-foncier ? C’est un dispositif d’aide à l’accession à la propriété de logements neufs. Il est destiné aux ménages à revenus modestes pour l’achat de la résidence principale. Sa mise en place s’effectue avec le 1% logement et les pouvoirs publics.

À l’occasion du repas des aînés (voir les échos en images en page 10), le maire a annoncé que les personnes disposant d’un revenu annuel inférieur à 18 000 euros bénéficieraient de la gratuité de la téléalarme, son coût étant alors pris en charge par le CCAS. Pour les revenus supérieurs à ce plafond, une participation limitée à 25 euros par an sera demandée. Pas moins de 65 personnes peuvent bénéficier de ce service à Tartas. Renseignement auprès du CCAS. (Centre communal d’action sociale). Contact : 05 58 73 39 68

Qui peut en bénéficier ? Pour pouvoir bénéficier de ce dispositif, trois critères sont nécessaires : - Être primo accédant, c’est-à-dire acheter un logement pour la première fois, ou bien ne pas avoir été propriétaire de son logement durant les deux dernières années. - Disposer de ressources inférieures à un certain plafond. C’est le même que celui requis pour l’obtention du prêt à taux zéro. - Être bénéficiaire d’une aide à l’accession sociale octroyée par une collectivité territoriale. C’est là que l’intervention de la commune de Tartas s’avère essentielle.

ERRATUM

Quel est l’objectif poursuivi ? La question du logement représente une des difficultés majeures pour les

Deux erreurs se sont glissées dans notre précédente édition. Première page du supplément (les chiffres 2 et 3 étaient inversés). Les bonnes informations sont les suivantes : Garde champêtre, Jacques Dassé : standard puis taper 2. Urbanisme/Cadastre, Henri Deyris : 05 58 73 39 64 ou standard puis taper 3. Page 8 du journal : l’impasse Calmette n’est pas une voie communale mais une voie privée.

Dominique Bats

ménages aujourd’hui. Cette mesure doit offrir aux futurs acquéreurs de meilleures conditions pour mener à bien leurs projets. Ils pourront ainsi bénéficier, par exemple, du taux réduit de TVA à 5,5 %. Et puis, cela permet de restaurer l’attractivité de notre commune où le prix des terrains est plus élevé que chez nos voisins, tout en contribuant à maintenir une mixité sociale sur notre territoire.

Chiens dangereux : permis obligatoire au 31 décembre 2009 Une loi de juin 2008 renforce les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux. Les détenteurs de chiens classés en 1ère et 2e catégories doivent désormais être titulaires d’un permis de détention dont la délivrance est confiée aux maires. L’obtention de ce permis nécessite de fournir diverses pièces prouvant la compétence des personnes propriétaires de ces chiens ainsi que l’évaluation comportementale de l’animal. À défaut de la fourniture de ces éléments, la loi prévoit le placement du chien. Le garde-champêtre municipal peut aider les personnes concernées et les informer sur l’ensemble des démarches à effectuer. Contact : 05 58 73 41 06 puis choix 2. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 4


> Travaux - Santé

Nouveaux HLM à haute performance

Illustration en perspective des futurs logements sur la butte de Barcayem

Les logements HLM qui seront implantés sur la butte naturelle de Barcayem vont contribuer à renforcer l’offre locative à Tartas avec des logements de qualité répondant aux critères de très haute performance énergétique. Inspirées de la forme traditionnelle des fermes landaises, les trois maisons familiales d’un étage à ossature et bardage bois pourront accueillir chacune quatre familles. Les T2 et T3 ouvriront sur trois côtés avec une orientation globale nord/sud offrant une vue dégagée sur le paysage. L’engagement de la commune a permis le lancement de cette opération confiée à l’Office public de l’habitat des Lan-

des. Ces opérations sont habituellement réalisées sur des terrains mis gratuitement à disposition par les communes. Or, ici l’Office départemental a acheté lui-même les terrains et il a donc été convenu que la commune verse une participation financière de 80 000 euros. Ainsi, le permis de construire a pu être déposé en cette fin d’année. Le chantier devrait démarrer en avril 2010 pour une livraison prévue au printemps 2011. La configuration du site naturel sera préservée avec une desserte des logements de plain-pied par le haut de la butte afin de faciliter une accessibilité à tous.

Église Saint-Jacques : chantier moins cher que prévu Le chantier de l’église Saint-Jacques, lancé en cette fin 2009, devrait aboutir à une rénovation pour un coût inférieur à celui initialement prévu. Compte tenu du résultat des consultations, le montant de l’opération s’élèvera à moins de 411 000 euros hors taxe, alors que les prévisions affichaient 550 000 euros hors taxe. Le budget permettra d’intégrer la tranche conditionnelle avec ses options (sacristies nord et sud, chauffage et électricité). Des subventions de l’ordre de 50 % du montant sont prévues. L’État a engagé pour sa part 80 000 euros. Rappelons que les églises font partie du patrimoine dont l’entretien relève de la compétence des communes. Fin 2010, l’ensemble sera ainsi entièrement rénové. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 5

La ville mobilisée pour votre santé La question de la santé fait souvent irruption dans le débat public en termes financiers. À Tartas, la réflexion est lancée pour évaluer l’intérêt de créer une Maison de santé pluridisciplinaire afin de maintenir l’accès à des soins de proximité. Ce travail est mené dans le cadre d’un partenariat associant la commune, la Communauté de communes du Pays Tarusate, le Pays Adour-ChalosseTursan et divers organismes sociaux (MSA, …). Par ailleurs, la commune de Tartas a mandaté le CODES (Comité départemental d’éducation pour la santé) pour réaliser une étude originale visant à établir un bilan de santé de la population. À cet effet, un groupe de travail a été constitué rassemblant élus, travailleurs sociaux, professionnels de santé, représentants de la crèche et du monde associatif. Un questionnaire sera prochainement adressé à trois groupes de populations particuliers : familles, séniors et public précaire.

Sept défibrillateurs pour sauver des vies

Démonstration par une équipe de la Protection civile lors du forum des associations

Dans le cadre de ses actions en faveur d’une politique de santé publique, la commune a décidé de s’équiper de sept défibrillateurs destinés à renforcer le traitement de malaises cardiaques. Il s’agit d’appareils semi-automatiques dont l’implantation a été étudiée en partenariat avec le SDIS* et les professionnels de santé. Des séances de formation pour les bénévoles associatifs seront proposées dès le début de l’année prochaine. * Service Départemental d’Incendie et de Secours


> Voirie - Travaux Nouveaux équipements Circuler en ville au quotidien Aménager la ville au quotidien : ce ne sont pas que des chantiers spectaculaires mais ils contribuent à améliorer le confort de circulation. Voici quelques exemples illustrés des opérations menées ces derniers mois.

Installés à la demande de nombreux cyclistes qui cherchaient parfois en vain un support pour garer leur engin, les range-vélos attendent les deux roues en ville…

Meilleur confort et économies d’énergie

Élément important pour le confort des utilisateurs comme pour les économies d’énergie, les menuiseries de plusieurs immeubles de la commune ont été changées. À l’image de l’école élémentaire Jules

Ferry (photo ci-dessus), des portes et fenêtres ont été remplacées au bâtiment administratif, à l’école de musique, à la mairie, au local du stade et au local du tennis. L’ensemble de ces chantiers représente un budget de 42 994 euros.

Extension des locaux du foot : début des travaux en 2010

la signalisation au sol a été refaite par une entreprise spécialisée avec matérialisation d’arrêts minute rue Victor Hugo( photo cidessus) et devant la Poste, et création d’un passage pour piétons rue Chanzy. (photo ci-dessous). Le budget total s’élève à 6 000 euros.

Les locaux du foot à la Plaine de jeux d’Houritiot vont être agrandis au début de 2010. Le permis de construire a été déposé pour l’extension des vestiai-

res existants avec la création d’une salle de réception, d’un bureau, de sanitaires et de locaux de rangement.

Eaux pluviales : une étude sur la Ville Haute Face aux dysfonctionnements du réseau des eaux pluviales en Ville Haute sur les parties urbaine et rurale, le conseil municipal a décidé de lancer une étude complète par bassins versants. Le Tarusate reviendra sur les conclusions de ce travail. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 6


> Voirie - Travaux

Routes : objectifs atteints pour 2009 Un programme de voirie d’un montant de 135 712 euros a été réalisé en 2009. Il concerne les éléments de voies suivants : - Chemin du Moulin - Impasse du Général Leclerc - Chemin du Flamand - Chemin de Batby (de Flamand à Mariterre) - Cimetière neuf (voir en bas de page)

Chemin de Batby

- Chemin N° 106 de Barbe à Caoutré - Carrefour Harlan Mariterre - Chemin de Bourguignon - Chemin de Callonge - Impasse d’Orgas - Route de Ticon 400 m depuis N° 55 - Chemin N° 55 de Taouziole à Pellin - Rue de l’industrie - Impasse du Quartier neuf - Route de Plume L’aménagement des rampants de la ville haute au carrefour de la rue Chanzy et de l’avenue de la Chalosse a été modifié pour offrir un accès moins abrupt (photo ci-dessus). Le coût de l’opération s’est élevé à 13 000 euros hors taxe. Leur installation il y a bientôt trois ans avait déclenché une polémique en raison d’une pente particulièrement raide qui avait surpris plus d’un automobiliste. La vitesse doit cependant toujours être adaptée au passage sur ce type d’équipement visant à améliorer la sécurité.

Route de Guitard

Le choix d’un revêtement adapté Compte tenu de l’importance des budgets engagés, les choix de matériaux pour la rénovation des routes nécessite une réponse adaptée, notamment en fonction de leur fréquentation et du type de véhicule. L’enrobé classique n’est pas toujours la meilleure solution. Suite à l’appel d’offres, une réfection de voirie en enduit bicouche avec finition sable a été choisie pour plusieurs voies non entretenues depuis des années. Cette technique moins coûteuse permet d’obtenir un profil de route amélioré, même si elle ne supprime pas toutes les imperfections. Il faut préciser que les routes ainsi traitées nécessitent une conduite prudente avec une vitesse modérée, des risques de glisse et de projection de sable n’étant pas exclus.

Réaménagement Une pente raisonnable pour les rampants

Les allées renovées au cimetière L’entretien de la voirie concerne aussi des lieux de recueillement et d’accueil des familles comme le cimetière neuf dont les allées ont été entièrement rénovées cette année (photo ci-dessous).

Route de Plume

Chemin du Flamand Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 7


> Enfance - Jeunesse À table ! Serviettes spéciales maternelles

Les détails du quotidien sont important aussi pour les tout petits. À l’école maternelle, les enfants bénéficient de serviettes fournies par la commune avec système d’attache élastique. Ces nouvelles serviettes offrent une meilleure garantie d’hygiène car elles sont lavées tous les jours. Elles permettent aussi une plus grande autonomie des enfants et facilitent le travail du personnel chargé de veiller sur tous ces bambins. L’achat a été décidé dans le cadre de la prévention de la grippe A avec, en parallèle, la fourniture de serviettes en papier aux enfants de l’école élémentaire.

Les enfants suivent l’Itinéraire des Mots Bis Grâce à la participation de la commune, les enfants de 3 à 11 ans des écoles Jules Ferry et Saint-Joseph bénéficient de l’animation « Itinéraire des mots bis » financée à parts égales par la Médiathèque départementales des Landes et la ville. Les enfants peuvent ainsi aller écouter les drôles d’histoires de Pierre Deyle, auteur phare des éditions Didier Jeunesse. Dans le cadre de cette opération, à l’initiative du Conseil général des Landes avec le soutien du ministère de la Culture, une exposition itinérante « De la bouche du conteur aux mains du lecteur » est également proposée à la Bibliothèque municipale du 7 au 11 décembre.

Ateliers mini sports, maxi succès Les ateliers mini-sports mis en place par la commune depuis la rentrée ont séduit autant enfants que parents. Destinés à leur faire découvrir de nombreuses activités sportives, ils permettent aussi de développer les aptitudes physiques des participants tout en leur offrant autant de possibilités de jeux. Après mini-pétanque et mini-tennis, le VTT, le basket, la danse, le hip hop, la gym au sol sont au programme des prochaines semaines. Au printemps, ce sera au tour du rugby, du judo, du foot, du jardin aquatique et de l’équitation. Ces activités, animées par Marc Salabartan, sont destinées aux enfants résidant à Tartas nés en 2003, 2004, 2005. Ils peuvent participer à une séance hebdomadaire par groupes de dix. Le coût de l’inscription pour l’année est de 15 euros (frais d’assurance, entrées piscine et équipements compris).

Mini pétanque : un atelier pris très au sérieux par nos jeunes futurs champions…

Il reste quelques places disponibles et il est encore possible d’inscrire votre enfant pour les séances du mercredi ou du jeudi. Renseignements Marc Salabartan : 06 72 45 99 21 Mairie : 05 58 73 41 06

Une page se tourne à l’école

Une page a été tournée à la rentrée dernière à l’école élémentaire avec le départ à la retraite de Gilles Cazeaux qui assurait la direction de l’établissement. Au cours d’une réception amicale organisée par la municipalité, le maire a salué le parcours de ce diplômé de l’École Normale qui fut détaché auprès des Francas des Landes avant d’enseigner à Audon quelques années, puis de rejoindre Tartas. Il a rappelé également son engagement associatif, sportif et politique. Gilles Cazeaux ne manquait pas d’activités en dehors de son métier. Il a foulé les terrains de rugby tant comme joueur que comme arbitre. Il fut aussi conseiller municipal dès l’âge de 23 ans avant de devenir adjoint au maire. Une sélection de beaux livres sur les Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 8

Gilles Cazeaux, Christine sa femme et Laure, sa fille aînée.

Landes, la tauromachie et l’Espagne a été offerte au jeune retraité tandis qu’un bouquet de fleurs était remis à son épouse Christine. Précisons qu’Anne-Françoise Aubriot assure la direction de l’école élémentaire pour l’année scolaire 2009-2010.


> Vie quotidienne

Centre d’animation : le contact des associations Le centre d’animation constitue un lieu privilégié pour les associations comme pour les particuliers qui souhaitent les contacter. Michèle Pomade fournit sur place ou au téléphone les coordonnées des responsables associatifs de la commune. Affiches et prospectus des animations sont également à disposition du public qui peut ainsi bénéficier d’une information complète sur la vie associative tarusate. Elle assure également la gestion des informations sur les panneaux lumineux et réalise pour les associations, photocopies et, parfois, maquettes de documents. Enfin, Michèle Pomade met en place et coordonne les animations créées à l’initiative de la municipalité. Il en est ainsi des marchés, de la fête de la musique, du forum des associations, du Téléthon, des animations culturelles, spectacles et expositions pour les enfants comme Itinéraire des Mots Bis. À noter, au passage, la création de deux nouvelles associations à Tartas avec Chat Passion (pour les passionnés de chats) et Oté La Réunion lé là (autour d’un intérêt commun pour La Réunion).

Michèle Pomade au centre d’animation : au cœur du contact avec les associations

Tél : 05 58 73 33 71 Lundi, mardi : 9 h 30 – 12 h jeudi, vendredi : 9 h 30 – 12 h et 14 h – 18 h.

Les bénévoles mobilisés pour le forum Une nouvelle fois, le forum des associations a permis en septembre dernier aux bénévoles d’aller à la rencontre des habitants. Une trentaine de stands offraient aux visiteurs l’occasion de découvrir les nombreuses activités disponibles dans notre commune.

Des rencontres qui confirment la dynamique associative Notre commune a accueilli le 7 novembre les neuvièmes rencontres départementales de la vie associative organisées à l’intiative du collectif « Les Landes associatives » et du Conseil général des Landes. Cette manifestation offrait à la fois une dimension pratique avec des espaces conseils tenus par des administrations ou des services spécialisés dans le travail avec les associations et des interventions invitant à la réflexion sur le rôle important joué par les associations. Leur dynamisme est reconnu non seulement dans le renforcement d’une vie sociale mais aussi dans le développement économique. Tartas a

Transports en commun : des bus en plus !

De nouvelles liaisons de bus ont été mises en place pour desservir Tartas. On peut désormais les utiliser le samedi aux horaires suivants pour se rendre à Dax ou Mont-de-Marsan. Départ de Tartas (parking de co-voiturage au rond-point de Bégaar) à 9h10, 12h50 et 18h40 pour une arrivée prévue à la gare routière de Dax 25 minutes plus tard. Départ de Tartas à : 10h10, 13h55 et 19h40 pour une arrivée à la gare SNCF de Montde-Marsan 30 minutes plus tard. De plus, une nouvelle ligne Tartas-Dax a été mise en service. Elle fonctionne du lundi au vendredi (sauf jours fériés) avec un départ de Tartas (Allées Marines) à 10h00 et 16h30 et un départ de Dax à 9h et 15h45 (desserte de Saint-Paul-lès-Dax et Pontonx). Pour plus d’informations : 05 58 05 66 00 ou sur www.rdtl.fr

Gendarmerie : un nouveau commandant

Le capitaine Cabanac, nouveau commandant de la communauté de brigades de gendarmerie du Pays Tarusae a été nommé le 1er août dernier.

Départ de l’abbé Lasserre

Une table ronde a été organisée sur le thème « animer, diriger et gérer votre association de façon durable et efficace ».

su à nouveau, à cette occasion, s’inscrire dans une dynamique départementale. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 9

Une réception a été organisée pour le départ de l’abbé Lasserre, nommé à Labastide d’Armagnac. L’abbé Paintaignan, de Meilhan, assurera l’intérim pendant un an..


> Vie sociale

CCAS : l’action sociale pour tous

Repas des anciens : la recette du succès

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), établissement public communal, représente un acteur central de la politique sociale de la ville. Disposant d’une personnalité juridique propre, il est géré par un conseil d’administration qui regroupe autour du maire, président de droit, un nombre égal de conseillers municipaux et de membres choisis par le maire parmi les personnes participant aux actions d’animation, de prévention ou de développement social dans la commune. Voici la liste des personnalités qui ont été nommées par le maire :  Jeanne Batby (UDAF), Jean-Marie Castets (représentant syndical), Georges Gresselin (Secours catholique), Catherine Baudet (ADMR), MarieAnnick Garrido (Restos du cœur), Michel Laborde (retraité), Guy Navarre (médecin retraité), Ginette Larrouy (Association l’Arbre à Pain).

Le repas des aînés a encore fait recette cette année avec plus de 350 couverts. Une ambiance très conviviale accompagnait l’excellent repas préparé par Tonton Broca. L’équipe des élus s’était mobilisée pour servir les invités qui ont pu prolonger l’aprèsmidi en musique et en chansons. Trois aînés de la commune étaient particulièrement à l’honneur et se sont vus remettre par le maire un coffret « gourmand  ». Marcel Agius, à 93 ans, était le doyen de l’assemblée. Pour André Roquelaure et Georges Deba, c’était leur anniversaire…

La gestion des futurs jardins familiaux

Rappelons que le CCAS intervient notamment pour le portage de repas à domicile, la distribution de bons de secours d’urgence à partir de dossiers transmis par les assistantes sociales ou le dispositif du RSA (revenu de solidarité active). Il participe également aux commissions départementales d’attribution de l’APA (Aide personnalisée d’autonomie) et des logements HLM. De plus, il sera chargé prochainement de la gestion des futurs jardins familiaux. Murièle Lalanne, agent administratif mis à disposition par la mairie, s’occupe de l’accueil des bénéficiaires et du suivi des dossiers. Brigitte Bayonne, salariée à mi-temps, assure le portage des repas à domicile. Contact : 05 58 73 39 68 Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 10


> Votre Agenda

Ça s’est passé cet été… La fête de la musique

Pour la fête de la musique, organisée par la municipalité, de multiples concerts et animations se sont déroulées dans différents points de la ville. Les Cumbancheros ont largement contribué à la fête en circulant à travers la ville (photo ci-contre).

À noter… > 4 - 5 décembre

Téléthon

Salle polyvalente, parvis de la mairie > 5 décembre

Concert de la Sainte-Cécile par l’Harmonie tarusate Salle polyvalente, 20h30 > 23 décembre

Collecte de sang Salle polyvalente de 16h à 19h30

Fest’Afrik : la météo est tombée sur la fête…

Les bikers Tarusates

> 27 décembre

Bal

organisé par l’amicale des retraités Salle polyvalente, 15h > 31 décembre

Réveillon de la Saint-Sylvestre Organisé par les Feux de la Rampe Salle polyvalente > 29 janvier 2010

Soirée country Le festival Fest’Afrik n’a pas été gâté par la météo cette année. Pluie et vent n’ont guère permis aux participants de profiter des spectacles et des stands. Heureusement, le repas et les concerts organisés au dernier moment à la salle polyvalente ont fait salle comble…

Salle polyvalente La fête des Bikers proposait balades, concerts, ou encore démonstrations de « Stunt », avec de véritables artistes.

Miss Landes élue à Tartas

> 27 février 2010

The Original Wailers Salle polyvalente, 20h30 > 5 au 7 mars 2010

Grand Concours Complet et Grand National

Nouveau rendez-vous félin

Centre équestre Ous Pins > 14 et 21 mars 2010

Élections régionales > 3 au 5 avril 2010

CEI* CEI** Endurance

(CEI : Concours d’endurance équestre international)

Centre équestre Ous Pins Première réussie pour l’exposition féline organisée par l’association tarusate Chat Passion.

C’est à Tartas que s’est déroulée l’élection de Miss Landes le samedi 26 Septembre dernier. Marine Bories (ci-dessus au centre), la gagnante. Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 11

en savoir + Centre d’animation 05 58 73 33 71 Office de Tourisme du Pays Tarusate 05 58 73 39 98


> Zoom sur…

Correspondants de quartiers : appel à candidature Afin d’être au plus près de la population et à l’écoute de nos concitoyens, la municipalité va mettre en place des correspondants de quartier. Autonomes et indépendantes, ces personnes de bonne volonté, soucieuses de l’intérêt général, serviront de relais entre les habitants et les élus. Leur rôle sera de faire remonter à tout moment les problèmes de leur quartier, dans les domaines des travaux de proxi-

mité, de la voirie, de la circulation, de la propreté, de la tranquillité publique. Ils disposeront de fiches de liaison à remplir à chaque demande. Les correspondants de quartier seront réunis trois à quatre fois dans l’année par la commission Démocratie locale et des formations sont envisagées afin de leur permettre de mieux connaître le fonctionnement des communes et ainsi jouer plei-

Les rendez-vous de la convivialité Fête et repas de quartiers, repas des voisins,… les Tarusates cultivent la convivialité avec application. Une attention partagée par les nombreux bénévoles qui contribuent à la réussite de ces ani-

mations et qui méritait bien un coup de chapeau ! La rédaction du Tarusate vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Météo favorable et cadre champêtre ombragé : quand les atouts naturels sont au rendez-vous du repas de quartier à la Balente-Péchucq…

Fête des voisins réussie au quartier Hibé… Le Tarusate - n°2 - décembre 2009

Page 12

nement leur rôle. Les six secteurs définis pour les réunions de quartiers étant conservés, il serait souhaitable que chacun soit représenté par une ou plusieurs personnes. C’est pourquoi l’équipe municipale renouvelle son appel à candidature pour compléter la liste de noms déposés en mairie où la carte des quartiers peut également être consultée.

Réunions de quartiers : des échanges constructifs

Une nouvelle série de six réunions s’est déroulée dans les quartiers permettant aux élus et aux habitants d’échanger sur de nombreuses questions (ci-dessus, réunion à La Taouziole). Ces discussions ont permis notamment de préciser le projet de centre de loisirs réalisé dans un cadre intercommunal. Des explications ont pu être fournies sur les efforts d’aménagement paysager qui ont été demandés au concepteur. L’opération devra en effet prévoir des plantations d’arbres afin d’accompagner la nouvelle construction d’un environnement naturel de qualité. Les questions de voirie, l’état de certaines routes et chemins ainsi que la circulation ont également été souvent abordées. L’équipe municipale prend en compte ces commentaires et suggestions afin d’améliorer les plans d’actions dans les limites imposées par les contraintes budgétaires.

Le Tarusate n°2  

Le journal d'informations de la ville de TARTAS, Landes, Aquitaine

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you