Page 1

Sanguinet point COM JournalJournal municipal n°6 – édition Eté 2009 municipal n°6 – édition Eté 2009

Edito Une période de turbulence L’équipe municipale mise en place le 16 mars 2008 par la plus petite majorité, 12 sièges contre 11, et suite à un revirement, s’est vue refuser un budget sans motif financier. Cette situation au sein du conseil municipal ne permet plus d’envisager une gestion sereine des affaires communales. Afin de redonner à la commune une majorité nécessaire à son bon fonctionnement, l’ensemble des conseillers municipaux a émis le principe d’une démission collective au 31 juillet prochain. La préfecture désignera une délégation de trois personnes afin de gérer les affaires courantes de la commune pendant une période de deux mois au cours de laquelle s’organiseront de nouvelles élections. Malgré toute cette agitation, l’équipe en place a continué à gérer la commune dans un souci d’intérêt général : une délégation de service public vient d’être signée afin de donner un nouveau souffle à notre camping. La préfecture a réglé le budget 2009 sur proposition de la Chambre régionale des comptes. Nos services techniques s’activent sur les

plages afin qu’elles soient prêtes à accueillir les futurs estivants. Enfin, le musée du lac a ouvert ses portes : 180 personnes enthousiasmées sont venues admirer les dernières découvertes, avec un œil particulièrement attentif sur les deux pirogues. Cet édito clôture donc la trop brève gestion d’une nouvelle équipe qui s’est présentée à vos suffrages pleine d’espoir et d’enthousiasme, mais ce n’est pas comme dans les films, « mission impossible » n’a toujours pas une fin heureuse. Gilles Laborde, Maire de Sanguinet

Sommaire Vie municipale Actualité municipale

2

Environnement Pour un été paisible et plaisant De la tonte de gazon dans les massifs Cherche chat gris...a trouvé chat noir

3/4

La parole aux élus

5

Vie locale

6 Bon été !

Vie pratique Un nouveau passeport pour voyager Il est nouveau parce qu’il intègre deux données biométriques : la photographie et les empreintes digitales. Il s’appelle le passeport biométrique.

N

ouveau car biométrique. Par biométrie, il faut entendre l'identification des personnes en fonction de caractéristiques biologiques. Conformément à un règlement européen de 2004, la France devait délivrer au plus tard le 28 juin 2009 ce nouveau passeport conçu dans un souci de protection de l’identité du citoyen et de lutte contre la fraude documentaire. A noter toutefois qu’il n’est pas exigé d’empreintes digitales pour les enfants jusqu’à six ans.

Nouveau car nécessitant une nouvelle procédure de réalisation. Concrètement, si vous avez besoin d’un passeport, vous devez dans un premier temps vous rendre à la mairie pour constituer un dossier de demande de passeport et dans un second temps, vous rendre dans une mairie équipée d’une station d’enregistrement pour réaliser les empreintes digitales (la mairie équipée la plus proche étant Biscarrosse).

Nouveau car de nouveaux tarifs sont appliqués : 88 € pour une personne majeure, 44 € pour un mineur de 15 ans et plus, 19 € pour un mineur de moins de 15 ans. Renseignements : mairie 05 58 82 11 82.

Mairie BP 13 - 40460 Sanguinet - Tél : 05 58 82 11 82 - Mél : mairie@sanguinet.fr– site : www.ville-sanguinet.fr


Vie municipale Actualité municipale Les Grands Lacs à Vélo : une manifestation intercommunale le 20 septembre

D

ans le cadre de son « plan vélo » et pour promouvoir les pistes cyclables de la région des Grands Lacs, la Communauté des Communes organise, avec le soutien des Offices de Tourisme, une manifestation sur le thème du vélo et de l’histoire de l’aéronautique sur notre territoire le dimanche 20 septembre. Dès le matin, des points de départs seront organisés dans chaque ville participante : Sanguinet, Biscarrosse, Parentis, Ychoux, Ste Eulalie, Gastes. Pour la pause déjeuner, tous les participants seront conviés à se rassembler dans les arènes de Parentis pour un moment festif (banda, bodega…), puis la journée se poursui-

Gestion du camping Lou Broustaricq Dans sa séance du 14 mai 2009, le conseil municipal a entériné la décision de céder l’exploitation du camping Lou Broustaricq à un professionnel qui, sous l’égide de la société « La Brindille », conduira sa destinée pour une période de 24 années et sept mois, soit 25 saisons à partir du 1er juin. Pourquoi une délégation de service public ? (DSP). Cette décision est un choix politique basé sur une double réflexion, l’une d’ordre pratique et l’autre, économique. Le métier d’hôtellerie de plein air a fortement évo-

vra l’après midi à l’aérodrome de Lahitte avec une fête mêlant le vélo, le roller et l’aéronautisme. De nombreuses animations sont proposées avec entre autres la participation de notre club de roller sanguinétois toujours aussi dynamique mais aussi des stands, des expos, des ateliers pour enfants, des initiations et autres animations musicales. Bien entendu, tous les sanguinétois sont invités à participer à cette grande fête du vélo pour un moment convivial avec nos voisins de la communauté des communes.

lué ces dernières années, une municipalité n’est plus aujourd’hui en condition pour diriger et maintenir au plus haut niveau un camping de cette dimension, qui se doit d’être géré comme une véritable entreprise privée hors toutes contingences liées à l’administration territoriale. Sa gestion demande des outils d’exploitation modernes, de l’innovation et des investissements. Fort de son expérience en ce domaine, le nouveau directeur, Monsieur Champetier de Ribes, assure désormais l’avenir de l’établissement et il aura à cœur de maintenir haut l’emblème Lou Broustaricq, si

cher aux sanguinétois. Quels changements pour les habitants ? La principale conséquence pratique de cette reprise concerne l’accès à la piscine (qui, il faut le répéter, n’a jamais été municipale..). Elle est désormais réservée à l’usage unique des résidents du camping. Un accord a cependant été négocié avec le repreneur pour en permettre l’accès éventuel aux élèves de l’école élémentaire pour l’apprentissage de la natation (un programme géré par l’école élémentaire). Bien entendu les commerces restent accessibles à tous.

Budget 2009 de la commune Par délibération du 24 mars 2009, le conseil municipal a rejeté le projet de budget principal 2009 de la commune. Dans cette hypothèse d’absence de vote du budget avant le 31 mars, le préfet saisit la chambre régionale des comptes qui, dans le mois et par un avis public, formule des propositions de règlement du budget. Le préfet règle alors le budget et le rend exécutoire. Dans notre cas, la chambre régionale des comptes a rendu son avis le 26 mai dernier, avis suivi par le préfet qui a réglé le budget de la commune le 15 juin 2006. Retour sur le contenu de ce budget... Un résultat en fonctionnement similaire La section fonctionnement s’équilibre à 3 644 034 € soit 6 000 € de plus que prévu dans la proposition du budget communal. La variation s’explique par l’ajout de dépenses et de recettes. Principale nouvelle dépense : 75 000 € au titre des charges exceptionnelles dues à la tempête. Ces dépenses sont compensées par une baisse conséquente des dépenses générales de la commune. Moins d’investissements La municipalité avait proposé le vote d’une section d’investissement équilibrée à 1 413 186 euros. Cela sera finalement le montant de 1 293 886 €. Si les opérations d’investissement non achevées en 2

2008 sont reportées sur le budget 2009, le montant des opérations nouvelles a été réduit de 119 300 €. Cette réduction s’est imposée en raison de la diminution jugée nécessaire du recours à l’emprunt. Seuls les investissements jugés urgents ont été retenus pour cette année.

Opérations nouvelles d’investissement 2009 Lacs et plages surveillées

15 000 €

Travaux sur les digues de Pavillon et Beau Rivage

Ecoles (travaux, mobilier, équipements)

22 000 €

Réfection de locaux, réaménagement de la cour de l’école maternelle (nouveaux aires de jeux)...

Matériels des services techniques Equipement bâtiment

18000 € 51 800 €

Modification de la pompe à chaleur à la mairie

Signalisation Equipements de sécurité

4200 € 3000 €

Achat de défibrilateurs

Matériel restaurant scolaire

3000 €


Environnement Pour un été paisible et plaisant Les activités nautiques La pratique des engins nautiques à moteur de type scooter marin, scooter aquatique, moto de mer, planche à moteur, engin de vague à moteur, hydroglisseur et hydro ULM est autorisée sur une zone du plan d’eau de Cazaux-Sanguinet mais de façon limitée : du lundi au jeudi de 15h00 à 19h00 (sauf les jours fériés). Le kite surf est autorisé dans deux zones d’évolution : Estey et Aynes sauf dans la conche (Attention ! la zone des Aynes est interdite en juillet et août). La planche à voile est autorisée à partir de 10h. Une taxe de navigation est obligatoire pour toute embarcation à moteur. La vitesse est limitée à 5km/h dans la conche et dans la bande de rive de 300m. Ancienne cale de mise à l’eau : deux piquets en fer plantés pour maintenir les plaques qui se désolidarisent ne permettent plus la descente des bateaux de taille moyenne et plus. Seuls les jet-skis et les barques pourront l’utiliser. La nouvelle cale de mise à l’eau est en service pour tout mouvement. Les digues des ports de Beau Rivage , l’Estey et Pavillon Elles sont interdites, de façon permanente, à la circulation et au stationnement des automobiles. Seuls les véhicules des usagers munis d’un macaron spécial et les engins motorisés municipaux chargés de l’entretien sont autorisés à pénétrer dans ces zones (arrêté municipal du 12 novembre 2008). Cette mesure est motivée par la nécessité de protéger ces digues fortement dégradées et d’assurer la sécurité des usagers. L’accès aux pontons est réservé aux usagers uniquement.

Secours et surveillance ▪ Le service de police municipale (deux agents), renforcé de cinq agents saisonniers durant l’été, surveillent notre territoire, 7j/7 en collaboration avec la gendarmerie : surveillance de la voie publique, de la forêt et contrôle des activités nautiques. Seule la gendarmerie est habilitée à prendre les plaintes (poste de Biscarosse). Contact police municipale de 7h à 23h : 05 58 82 11 80. ▪ Le centre de secours de Sanguinet armé de 22 sapeurs pompiers volontaires est prêt à intervenir à tout moment pour la protection des biens et des personnes. Si nécessaire, le centre de secours principal de Biscarrosse renforce le dispositif. Appel : 18 ou 112 depuis un téléphone portable. ▪ Les Gardes Nature du Conseil Général des Landes effectuent cet été des patrouilles à cheval pour exercer une mission de surveillance des milieux naturels dans le secteur de Put Blanc et des rives du lac.

La surveillance des eaux de baignade En règle générale, la baignade dans le lac n’est pas surveillée ; elle est interdite dans les ports et dans le chenal du club de voile. Seules les plages de Caton et du Pavillon sont surveillées (dans un périmètre limité) par des maîtres nageurs du 27 juin au 28 août 2009 entre 13h et 19h. Un panneau d’informations renseigne sur chacune des zones de baignade surveillée, la période et les heures de surveillance, la qualité et la température de l’eau, la réglementation. La qualité des eaux de baignade En plus des dix contrôles réalisés par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales sur les plages de Caton et Pavillon, un contrat de surveillance active des eaux souscrit avec le laboratoire départemental permet de détecter par des analyses en temps réel toute dégradation de la qualité des eaux et de prendre les mesures de précaution adaptées. Les chiens hors des plages Les chiens, même muselés et tenus en laisse, ou tout autre animal domestique sont interdits sur les plages aménagées ou dans le lac. Cette réglementation vise à protéger la qualité des eaux du lac et la propreté des plages (arrêté du Maire du 29 juillet 1992).

Ne l’ébruitez-pas...mais nous sommes tous « bruiteurs » et « bruités », gêneurs et gênés ! Alors limitons ces bruits agressifs et respectons les règles de bon voisinage. Par leur durée, leur répétition, leur intensité, les bruits peuvent porter atteinte à la tranquillité du voisinage et à la santé de l’homme. Quelques règles sont à respecter (arrêté préfectoral de prévention des nuisances sonores et de lutte contre les bruits de voisinage du 25 novembre 2003 du 25/11/2003) :

৩ les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils à moteur ne sont autorisés qu’aux horaires suivants : du lundi au vendredi : 8h30 à 12h et 14h à 19h30 samedi : 9h à 12h et 15h à 19h dimanche, jours fériés :10h à 12h. ৩ les propriétaires de piscines sont te3

Une prairie fleurie

nus de prendre toutes les mesures afin que le comportement des utilisateurs et les installations ne soient pas source de nuisances sonores pour les voisins.

৩ Travaux bruyants et chantiers publics ou privés réalisés sur la voie publique, dans les propriétés privées, à l’intérieur des locaux ou en plein air : ils sont interdits tous les jours de la semaine de 20h à 7h, toute la journée les dimanches et jours fériés.

৩ les animaux : ceux qui en ont la garde sont tenus de prendre toutes les mesures pour préserver la tranquillité des voisins, de jour comme de nuit.

Le giratoire de Lombard située sur la route de Biscarrosse prendra des allures de prairie fleurie dès les premiers jours d’été. C’est le choix d’aménagement proposé par les jardiniers communaux : un fleurissement original qui se veut champêtre et respectueux de la biodiversité. Le mélange de fleurs porte le chouette nom de fiesta et le pic de floraison est attendu pour le mois d’août !


Environnement De la tonte de gazon dans les massifs Les massifs de la mairie et de l’espace Gemme recouverts de tonte de gazon…Non, ce n’est ni du « laissez aller » ni une idée farfelue des jardiniers mais plutôt une technique de paillage d’été expérimentée depuis quelques semaines sur les massifs.

L

’idée n’est pas nouvelle : créer un paillage naturel avec de la tonte de gazon au pied des plantes. Qu’est-ce qu’un paillage ? Les paillages créent une couche protectrice entre le sol et la lumière ambiante. S’appliquant sur toutes sortes de massifs, ils sont de nature diverses : déchets, écorces de pin, coques de cacao… Ces paillages s’appliquent en couches plus ou moins épaisses en fonction du but recherché. Ils nécessitent un entretien et un apport de complément annuel.

Pourquoi pailler ? Cela protège la terre de l’érosion due à la pluie et du dessèchement. Cela limite les variations de température et d’humidité. Avantage supplémentaire du paillage naturel à base de tonte de gazon : paillage biodégradable qui apporte des éléments nutritifs au sol.

tients », n’attendez pas le prochain printemps pour expérimenter cette méthode et paillez en ce début d’été !

Quand pailler ? La période idéale pour réaliser un paillage d’été est fin avril, début mai. Attendez que le sol soit réchauffé, désherbé et recouvrez quand il est humide. Pour les jardiniers « curieux impa-

Cherche chat gris… A trouvé chien noir Certains animaux se perdent et certains maîtres perdent leurs bêtes à poil, plutôt l’été d’ailleurs.

L

es animaux errent et puis…ceux qui sont identifiés par les services de police municipale retrouvent leur maison, d’autres veinards sont adoptés par un nouveau maître affectueux, et les autres ? Les associations relayées aujourd’hui par la communauté de communes des Grands Lacs se préoccupent de leur sort. Dans le cadre de sa politique en faveur des animaux errants, la communauté de communes travaille sur un projet global sur le territoire communautaire, la création d’une fourrière et d’un refuge. Les animaux errants recueillis seraient détenus dans la fourrière durant une dizaine de jours avant d’être accueillis au sein du refuge en attente d’adoption. Ce projet est étudié en collaboration avec les associations de protection des animaux, notamment la SPA. En attendant sa concrétisation, les animaux errants sont recueillis par les services municipaux, identifiés grâce à un détecteur de puces ou en l’absence d’identification, amenés à la fourrière de Saint Pierre du Mont. Une association « Biscachats » intervenant sur l’ensemble du territoire communautaire accueille, soigne, place et limite la prolifération des chats errants. Contact : Police municipale : 05 58 82 11 80 Biscachats : http://biscachats.1fr.net 4

Ce que dit la loi Qu’est-ce qu’un chien errant ? tout chien qui, en dehors d’une action de chasse ou de la garde d’un troupeau, n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci .../...ou a une distance dépassant cent mètres. Si à ce jour, aucun arrêté municipal n’a été pris pour obliger les maîtres à tenir leur chien en laisse, il est toutefois demandé aux propriétaires de chiens d’être vigilants, ces derniers étant susceptibles de créer un danger. Seuls les chiens de 1ère et 2nde catégorie doivent être tenus en laisse et muselés. Les propriétaires des chiens dangereux doivent également faire une déclaration en mairie ainsi qu’une étude comportementale de l’animal : avant le 21 décembre 2008 pour les chiens déclarés en 1ère catégorie. avant le 21 décembre 2009 pour les chiens déclarés en 2nde catégorie. Obligation de déclaration des chiens dangereux La loi classe certaines races dans deux catégories de chiens dangereux : - 1ère catégorie qui regroupe les chiens d'attaque dont le maître ne peut retracer l'origine par un document (par exemple, Pitbulls, chiens assimilables aux chiens de race Mastiff et chiens d'apparence Tosa-Inu) - 2ème catégorie qui regroupe les chiens de garde ou de défense inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises), par exemple American Staffordshire Terrier. Leur maître dispose de documents délivrés par la Société Centrale Canine (certificat de naissance et pedigree) attestant de l'origine du chien. Les Rottweiler et chiens d'apparence Rottweiler appartiennent à cette catégorie même sans inscription au LOF. Qu’est-ce qu’un chat errant ? tout chat non identifié trouvé à plus de deux cents mètres des habitations .../...ainsi que tout chat dont le propriétaire n’est pas connu et qui est saisi sur la voie publique ou sur la propriété d’autrui. Obligation d’identification La loi impose que tous les carnivores domestiques (chiens, chats, furets) soient identifiés par tatouage ou par puce électronique. Les collectivités doivent rechercher le numéro d’identification des animaux en divagation.


De l’incidence d’un budget rejeté… Lors du Conseil Municipal du 24 mars le Maire présentait le budget 2009 ; un budget réaliste et équilibré qui se voulait dans la veine de celui de 2008, un budget de rigueur qui intègre dans son élaboration la situation financière plus que délicate de la commune, telle que révélée par l’audit de 2008. Il est cependant rejeté par l’opposition majoritaire… Ne pas voter un budget entraîne automatiquement l’intervention du représentant de l’Etat, le Préfet, qui saisit la Chambre Régionale des Comptes (CRC) afin que celle-ci, après analyse, formule ses recommandations. Si le Préfet est en accord avec la CRC il règle le budget et le rend exécutoire, ce qu’il a fait le 15 juin dernier par un arrêté. Entre le 24 mars et le 15 juin, quatre vingt trois jours se sont écoulés pendant lesquels les services de la commune et les élus ont joué les équilibristes afin d’assurer le quotidien et préparer la saison estivale tout en effaçant les traces laissées par la tempête de janvier ; quatre vingt trois

Lors de la séance du Conseil Municipal du 26 mai 2009, les élus présents (19 sur les 22 dont M. le Maire et ses adjoints) ont convenu de démissionner de leurs fonctions occupées au sein de ce même conseil, afin de permettre de nouvelles élections municipales à Sanguinet. Le procès verbal de ce même Conseil précisant les faits ci-avant exposés a été approuvé à l’unanimité en séance du 16 juin 2009. Invité par M. le Maire à une commission générale le 16 juin 2009 dont l’objet était la formalisation de cette démission générale, les conseillers ont pris la décision d’une démission effective au 31 juillet 2009. Pour l’heure, les conseillers de notre groupe ont tenu leur engagement et ont remis leur lettre au Maire de Sanguinet, comme le prévoit le Code Général des Collectivités Territoriales. Notre groupe a pris cette décision grave pour l’intérêt de la commune et pour mettre un terme à la situation de 5

jours de joutes administratives, de négociations comptables et ce constat : que de temps perdu et d’énergie gâchée. Mais qu’elles étaient donc les raisons comptables à ce vote négatif ? aucune ! En effet le budget présenté par le Maire le 24/3 était parfaitement recevable. C’est la CRC qui l’écrit (sic)….considérant que le vote par lequel le conseil municipal de Sanguinet, lors de sa séance du 24 mars 2009, a refusé d’adopter le projet de budget primitif présenté par le maire, n’était assorti d’aucune motivation explicite ; qu’il résulte de l’instruction qu’un tel défaut d’adoption trouve ses origines dans des motifs extérieurs à la situation financière de la commune…etc. La manœuvre orchestrée par l’opposition était donc purement politique. Mais elle n’est pas sans conséquence. La CRC a jugé qu’en l’état des finances quelques « retouches » pouvaient être introduites, en substance :

tempête) mais compensés par des recettes nouvelles : remboursement des assurances, diminution des dépenses de fonctionnement, diminution vers la section investissement et suppression des subventions (associations) - dans la section investissement diminution des opérations nouvelles 2009 de 119300 euros. Le total des opérations 2009 est ramené à 117000 euros. L’objectif : réduire le recours à l’emprunt de 116000 euros. Nous vivons donc l’épilogue d’une action de démolition longuement mûrie. Elle visait de longue date à déstabiliser le Maire et son équipe, quitte à les empêcher de fonctionner. Où est l’intérêt général dans tout cela ? Qu’importe, l’objectif est clair depuis les élections perdues de 2008, reprendre les rênes par tous les moyens. Ils y sont presque…sauf qu’une étape reste à franchir et non la moindre : de nouvelles élections. Le concitoyen responsable jugera !

- dans la section fonctionnement 75000 euros ajoutés (gestion de la

Patrice Soualle, Premier Adjoint

blocage que connaît notre village depuis que le Maire a perdu sa majorité au sein du Conseil. Sanguinet mérite que ses habitants en parlent avec fierté.

capitaux pour le futur de Sanguinet, cette année aura permis de consolider notre expérience en matière de gestion communale et de forger notre vision sur l’avenir de Sanguinet.

La commune va donc connaître à la rentrée de nouvelles élections. Mais il faudra que nous tirions tous les leçons de cette malheureuse expérience. La liste qui remportera le suffrage devra avoir une large majorité afin de mener à bien une politique cohérente et efficace.

Désormais, notre village doit vite retrouver son calme et sa sérénité. Les futurs élus devront se remettre très rapidement au travail afin de gommer cette année de mutisme. De nombreux dossiers devront être abordés très rapidement. Pour cela, Sanguinet a besoin d’une nouvelle équipe municipale réactive, inventive et soudée.

Sanguinet mérite que ses représentants travaillent pour l’intérêt général du village qu’ils aiment et non pour satisfaire des ambitions personnelles. Pour une majorité d’entre nous, ce mandat (certes court) fut le premier et malgré la situation complexe, nous avons participé au quotidien à la vie municipale et pris beaucoup de plaisir à travailler en commission. Passionnés par des dossiers

Finissons-en avec les querelles d’un autre temps, maintenant agissons ! En attendant ces échéances, nous vous souhaitons à tous un bon été. Christine DAVID, Philippine MAURIAC, Régine GAUTIER, David RODRIGUEZ, Eric GIL, Sébastien NOAILLES, Jérôme BERNOS, Frédéric MIREMONT, Jean Philippe DALBOS, Michel ETCHAR, Francis NIN.


Vie locale L’agenda de l’été… quelques dates

Vite dit, vite lu…  Prime exceptionnelle du Conseil Général aux enfants dont l'un des parents était demandeur d'emploi ou bénéficiaire du RMI (en 2008) : dossiers à retirer auprès du CCAS jusqu'au 30 septembre 2009.

du 23 au 26 juillet 2009 Le festival Jazz In Sanguinet soufflera ses 10 bougies. Dix ans que cette belle aventure humaine, fruit de passions croisées, se poursuit...Un festival fait pour la danse, fait pour la fête. Un cru exceptionnel à déguster sans modération. Programme complet de la manifestation disponible à l’office du tourisme ou à la mairie. Pensez à réserver vos places !

 Plan canicule : renseignements et inscriptions des personnes fragilisées au CCAS de Sanguinet. Tél : 05 58 82 12 23.

du 7 au 9 août

15 août

 L’été de vos enfants : l’accueil de loisirs accueille les enfants de 3 à 12 ans du 3 juillet au 21 août autour d’activités ludiques pour passer un agréable été. Renseignements et inscriptions : 05 58 78 68 76.

Estivales du Foie gras Vente et dégustation de produits locaux, bandas, repas et bal.

Foire du lac Vide grenier, brocante et marché, bal, repas et feu d’artifice.

 La rentrée scolaire le 2 septembre pour les collèges et lycées, le 3 septembre pour les écoles de Sanguinet.

Plus de détails sur www.jazzinsanguinet.com.

Retrouvez toutes les animations estivales dans le guide « Animations, Pêche et Nautisme » disponible à l’Office du tourisme ou sur le site de l’Office : www.sanguinet.com.

Musée du Lac Profitez de vos vacances pour découvrir ou redécouvrir la richesse de notre patrimoine local dans un musée intégralement

revisité. Contact : 05 58 78 02 33. Renseignements pratiques : Office du Tourisme ou www.ville-sanguinet.fr.

Succès de l’atelier théâtre des enfants L'atelier théâtre enfant de Sanguinet, heureux partenariat entre le CRABB et la Commune, réunit depuis octobre dernier douze enfants tous les mercredi autour de leur animatrice Zoulikha Hamadi .

O

bjectif de cet atelier d'expressions théâtrales :'accompagner l'enfant dans la découverte de sa créativité, de son imaginaire, du jeu théâtral à travers l'autre, de l'espace, du rythme, de l'écoute, de l'improvisation et dans la découverte de ses outils les plus indispensables : le corps et la voix. Pour cette première année, nos artistes en herbes Sanguinetois nous ont proposé au mois de juin, dans la salle des fêtes de Sanguinet, une création originale : Jessica et le monde secret. Imaginé à partir d'improvisations, ce spectacle a permis à chaque enfant de découvrir de A à Z, la création d'un spectacle. De la réflexion, à l'improvisation, de l'écriture à la mise en scène, pour finir par l'interprétation. Après cette dense exploration, qui sait ce qu'il nous réserve pour l'année prochaine !

Bienvenue aux nouvelles entreprises ALGALEO

Cafés MARS

Créations textiles mode et déco. 14 rue du Parc 05 58 82 18 70 ou 06 07 42 20 45 algaleo@laposte.net

Avenue des grands lacs 05.47.81.90.40

"La couture est ma passion et au fil du temps m'est venue l'envie de créer des pièces uniques, entièrement faites à la main. Accessoires de mode (chapeaux, sacs...) et objets de décoration pour la maison. Venez découvrir mes créations durant l'été lors des marchés nocturnes et du festival de Jazz..." Nathalie RIVERON 6

Torrefaction de cafés, dégustaton de cafés, dégustation de jus de fruits frais, petits déjeuners dés 6h30, café à emporter , thés dans le courant de l'été…

PIZZA MALALA 06 23 89 51 01 Prochainement, ouverture du nouveau kiosque place du marché. : vente à emporter de pizzas, boissons et glaces à l'Italienne...

trottini création 144, Impasse de la rainette 06.70.68.30.43 trottini2@wanadoo.fr Actuellement : Broderie à façon A partir de septembre : Loisirs créatifs en kit et en atelier Cadeaux, déco, custo et +++

Caves & gourmandises Place de la mairie Epicerie fine, caves et accessoires du vin.

Journal n°6. Conception : mairie de Sanguinet - service communication. Photos : mairie. Impression : imprimerie Sodal . Imprimé sur du papier 100% recyclé avec de l’encre végétale.

Sanguinet Point COM  

Le journal municipal de la ville de Sanguinet

Advertisement