Page 1


2 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska


Mot du président et du directeur général Le 15 juin, Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées Cette journée a été lancée en 2006 par le Réseau international de prévention contre la maltraitance des personnes âgées pour donner suite au Plan d’action international sur le vieillissement des Nations Unies adopté à Madrid en avril 2002. Le ruban mauve est devenu le symbole de solidarité à la lutte contre à la maltraitance. Avec l’augmentation du nombre de personnes âgées, le nombre de cas de maltraitance et d’abus contre les aînés risque d’augmenter. Cette journée représente ainsi une opportunité pour reporter l’attention sur cette réalité. Les personnes âgées ont le droit de vivre dans la dignité, en sécurité et sans aucune forme d’abus. Or, cela est loin d’être le cas. La maltraitance envers les personnes âgées est un phénomène qui affecte désormais les droits et la santé de millions de personnes à travers le monde. Pouvant prendre différentes formes, y compris l’exploitation financière et matérielle, elle compromet leur santé et leur bien-être et peut même conduire à la pauvreté, la faim, l’itinérance, voire à la mortalité prématurée.

Les séances Ainé-Avisé nous permettent d’aller à la rencontre des gens et de leur fournir des outils pour prévenir et nous protéger contre la négligence et la maltraitance. Dans les échanges que j’ai avec les gens, plusieurs me partagent leurs inquiétudes face à la maltraitance. Je vous partage quelques réflexions dont on m’a fait part : • Je veux qu’on me traite avec bienveillance et qu’on accepte que je ne sois pas toujours en bonne disposition. • Je ne veux pas qu’on me retourne dans tous les sens sans même me prévenir pendant les soins. Je veux qu’on me touche avec douceur et qu’on m’explique ce qu’on me fait. • Quand je serai vieille, je ne veux pas qu’on parle devant moi comme si je n’étais pas là. Je veux pouvoir discuter avec ceux qui s’occuperont de moi. • Je ne veux pas qu’on me dise de faire dans ma protection sous prétexte que je suis trop longue à installer aux toilettes. • Quand je serai vieille, je marcherai moins bien, j’entendrai moins bien, je comprendrai moins bien. Mais

je serai toujours capable d’aimer telle ou telle personne, d’avoir envie de tel ou tel menu, d’avoir peur de tel ou tel événement. • Quand je serai vieux, je veux juste qu’on ne m’enlève pas le droit d’être moi. En signe de solidarité, le 15 juin prochain, portez le ruban mauve.

nord-américains. Qui sait. Nos activités de FADOQ.ca (atelier informatique), nos cours d’espagnol, ainsi que les cours de magie (pour impressionner nos touts petits!) seront disponibles jusqu’à la fin juin. Merci à nos professeurs bénévoles. Merci aux bénévoles responsables des programmes sociaux Aîné-Avisé et Dans la peau d’un aîné. Enfin, ne manquez pas le lancement de notre prochaine activité sur les réseaux sociaux. Notre page Facebook sera disponible bientôt. Vous recevrez l’avis. En terminant, j’aimerais saluer cette chaîne de solidarité qui débute par les bénévoles administrateurs des clubs FADOQ locaux, qui s’impliquent à fond pour vous offrir une gamme complète d’activités, en passant par les membres bénévoles de votre conseil d’administration régionale ainsi que le personnel

administratif de celle-ci. Sans tout ce bénévolat, il nous serait impossible de faire rayonner la FADOQ - Région RichelieuYamaska dans divers champs de compétence et d’être proactifs dans nos implications actuelles et futures

André Lussier Président FADOQ Région Richelieu-Yamaska

Restez actifs et rayonnez! Il semble bien qu’il n’y aura pas de printemps. On va passer de l’hiver à l’été. Le vélo, la marche, la pétanque extérieure et dans certaines municipalités, le pickleball à l’extérieur vont débuter. Toutes les activités physiques offertes par les clubs FADOQ seront disponibles pour éliminer les courbatures et l’ennui de l’hiver. Nos jeux régionaux qui viennent tout juste de se terminer ont encore une fois connu un grand succès. Pour avoir accès aux résultats des différentes compétitions ainsi qu’aux photos, allez tout simplement sur le site fadoqry.ca. Les gagnants vont représenter notre région aux jeux provinciaux à Trois-Rivières du 17 au 19 septembre. Bravo aux gagnants! Peut-être que certains gagnants provinciaux seront par la suite intéressés à participer aux jeux canadiens ou aux jeux

Claude Leblanc Directeur général FADOQ Région Richelieu-Yamaska

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 3


Aîné-Avisé

Prévenir la fraude, la maltraitance et l’intimidation envers les personnes aînées Depuis son lancement en 2010, plus de 50 000 personnes ont assisté aux séances d’information Aîné-Avisé. La maltraitance prend plusieurs formes et touche un nombre significatif d’aînés. La prévention est de mise. Chaque séance inclut la présentation de capsules vidéo suivie d’une période d’échange

avec les participants traitant de plusieurs sujets comme la fraude, l’intimidation, la maltraitance psychologique, l’âgisme, etc. Les séances sont gratuites et s’adressent principalement aux aînés ainsi qu’à tous ceux et celles qui leur apportent du soutien. La majorité des séances du programme se

tiennent dans les résidences pour aînés ou dans des organismes qui donnent des services à une clientèle plus âgée. Pour obtenir de l’information supplémentaire ou pour organiser une séance Aîné-Avisé, contactez-nous au 450 774-8111 ou info@fadoqry.ca.

Maltraitance

Agissons, parce qu’ensemble on est plus fort que la maltraitance! À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, qui se tiendra le 15 juin, la FADOQ – Région-Richelieu-Yamaska vous invite à vous montrer solidaires en portant le ruban mauve, symbole officiel de cette journée. La maltraitance est un problème social qui toucherait entre 4 et 7 % des personnes âgées vivant à domicile, ce qui représente, au Québec, entre 56 000 et 98 000 personnes. On retrouve différents types de

maltraitance soit, la maltraitance psychologique, physique, sexuelle, matérielle ou financière, ou encore organisationnelle. Aussi, la violation des droits et l’âgisme sont considérés comme de la maltraitance. Peu importe le type de maltraitance, celle-ci est inacceptable et il est important de la dénoncer et d’agir. Beaucoup d’actions ont été déployées pour contrer la maltraitance et le Gouvernement du Québec entend poursuivre ses efforts

pour lutter contre ce phénomène par la mise en œuvre du Plan d’action gouvernemental visant à contrer la maltraitance envers les personnes aînées (2017-2022). Pour avoir plus d’information sur ce plan d’action, vous pouvez consulter : http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/version-accessible/plan-mfa-2017-2022/ Pour toute demande d’information générale en matière de lutte contre la

maltraitance envers les personnes aînées, vous pouvez communiquer avec la coordonnatrice régionale spécialisée en lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées de la Montérégie, Louise Lamoureux, au 450 462-5120 poste 16042. Vous êtes témoin ou victime d’une situation de maltraitance? On vous invite à appeler la Ligne Aide Abus Aînés (1 888 489 – ABUS (2287).

CISSS Montérégie-Est

Encourageons la bientraitance

4 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Le sujet de la maltraitance envers les personnes âgées et les personnes majeures en situation de vulnérabilité occupe une place importante dans notre société. La maltraitance peut être sous forme de violence ou de négligence. Elle peut être psychologique, physique, sexuelle, matérielle ou financière, organisationnelle ou reliée à l’âgisme. Une meilleure connaissance et une plus grande sensibilisation accentuent le repérage des situations de maltraitance et favorisent sa prise en charge rapide. Signaler les situations de maltraitance est en soi une façon de favoriser la

bientraitance, de là l’importance d’en reconnaître les indices. Depuis le 5 novembre 2018, une politique visant à promouvoir la bientraitance et lutter contre la maltraitance envers les aînés ou toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité a été adoptée par le conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Est. Cette politique soutient l’engagement de l’organisation à offrir des soins de santé et des services sociaux de qualité favorisant la bientraitance en assurant la sécurité, le bien-être et la qualité de vie des usagers. Le CISSS confirme

ainsi la mise en place d’un processus de gestion et d’intervention afin de faciliter le signalement et la déclaration des cas de maltraitance. Ce processus a pour objectif de soutenir toute personne dans une démarche entreprise dans le but de mettre fin à une situation de maltraitance. La politique présente les différents éléments pour repérer les types de maltraitance et explique les différents contextes de déclaration, dont le signalement obligatoire encadré par la Loi visant à lutter contre la

maltraitance envers les aînés et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité (L-6.3). Elle précise également les instances auxquels une personne doit se référer lorsqu’elle est témoin ou qu’elle est informée d’une situation de maltraitance. La Politique visant à promouvoir la bientraitance et lutter contre la maltraitance envers les aînés ou toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité du CISSS de la Montérégie-Est est disponible au www.santeme.quebec.


Avant de m’envoler

La trousse qui facilitera la vie de vos proches La trousse « Avant de m’envoler » est un outil de planification de 36 pages qui, étape par étape, aide à organiser et rassembler les informations personnelles et les documents utiles pour indiquer où se trouvent les renseignements relatifs aux dispositions prises, en prévision de sa fin de vie. Des fiches à remplir concernant - Vos directives de soins en fin de vie; - Votre testament, mandat de protection, préarrangements funéraires; - Vos dernières volontés, le déroulement souhaité pour les funérailles; - Les coordonnées du notaire, du salon funéraire et des personnes à contacter; - La gestion des documents électroniques, mots de passe; comptes bancaires, paiements préautorisés; - Et plus encore. La trousse Avant de m’envoler Seulement 15 $

(Frais de poste et de manutention 5 $) En vente à la FADOQ Région Richelieu-Yamaska Renseignements : 450 774-8111

Demander l’aide à un professionnel La perte d’un être cher provoque toujours au début une douleur si intense qu’on pense qu’elle ne nous quittera jamais et à laquelle on ne peut s’abstraire. Pire, une douleur que l’on ne peut s’empêcher d’entretenir malgré soi. Nous sommes alors désemparés et ne pouvons ni réfléchir ni agir, tant nous sommes envahis. Si tel est le cas, il ne faut surtout pas hésiter à demander une aide extérieure. Vous pouvez envisager l’aide d’un professionnel tel qu’un psychologue ou un organisme œuvrant dans ce domaine, tel que Les Amis du Crépuscule. Leur mission est d’accompagner des personnes en détresse suite à une perte. Il se compose

de bénévoles ayant une formation qui permet d’offrir aux personnes endeuillées d’assister à des conférences.

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 5


Dans la peau d’un aîné

De belles expériences! Notre expérience Dans la peau d’un aîné Nous avons eu la chance cet automne de vivre l’animation de sensibilisation Dans la peau d’un aîné avec les élèves de la classe de 5e année, de l’École Étincellepavillon Leduc, à Granby. Ces élèves ont débuté avec nous le projet L’Amitié n’a pas d’âge avec les résidents de la résidence Distinction, pavillon Lebrun. Notre objectif était que les jeunes soient conscients des limitations que vivent plusieurs personnes aînées afin de développer leur empathie. Et cela a fonctionné! Dès la première rencontre, les jeunes ont utilisé des moyens pour faciliter la communication avec les personnes aînées.

Ils parlaient lentement, ils se penchaient pour être plus près des aînées lorsqu’ils parlaient, ils offraient leur aide pour se déplacer. Le groupe d’élèves a développé un savoir-être merveilleux! Leur expérience avec l’animation Dans la peau d’un aîné leur a permis de mieux comprendre le vécu des aînés et de briser certains tabous sur le vieillissement.

Les ateliers Dans la peau d’un aîné sont gratuits et s’adressent particulièrement aux adolescents, aux jeunes adultes, ainsi qu’aux personnes qui côtoient sur une base régulière les personnes aînées comme les commerces de détail, les hôpitaux et CLSC, les institutions financières et les organismes communautaires. Pour obtenir de l’information supplémentaire ou pour organiser un atelier, contactez le 450 774-8111 ou info@fadoqry.ca.

Sophie Foisy Coordonnatrice de démarche MADA Granby et de la politique d’égalité

Les élèves de l’École Étincelle-pavillon Leduc à Granby, entourés de Sophie Foisy coordonnatrice de démarche MADA Granby et de la politique d’égalité, Bertran Gingras, Ann Rémillard et Yvan Daniel animateurs, Dans la peau d’un aîné et bénévoles à la FADOQ-RY, Roxana Cledon, organisatrice communautaire CIUSSS de l’Estrie-CHUS, et Gabrielle Lacroix, enseignante.

Des étudiants en technique policière s’initient à un atelier Dans la peau d’un aîné Le 29 mars dernier, la FADOQ de la Région Richelieu-Yamaska a été invitée pour présenter un atelier Dans la peau d’un aîné aux étudiants en technique policière du Cégep de Sherbrooke. Accompagnés de Stéphanie Lemay et Steeve Côté, coordonnateurs locaux en police de proximité de la Sûreté du Québec, les futurs policiers ont vécu des expériences qui simulent la réalité d’une personne vieillissante et ainsi, avoir une meilleure compréhension des contraintes et défis qu’elle doit parfois surmonter au quotidien. Au terme de l’atelier, les participants sont repartis plus outillés pour interagir adéquatement avec des personnes aînées dans différents contextes et situations ainsi que sensibilisés à l’âgisme.

Assemblée générale annuelle de la FADOQ Région Richelieu-Yamaska Mercredi, le 5 juin 2019 à 9 h 30 Domaine de l’Érable (5760, rang des Érables à Saint-Hyacinthe)

L’assemblée générale annuelle est ouverte à tous les membres de la FADOQ-RY.

6 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Inscription auprès de votre Club FADOQ ou en ligne au www.fadoqry.ca avant le 6 mai 2019.


FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 7


RMUTA

Accompagner les utilisateurs du transport adapté de la MRC des Maskoutains Depuis 1989, le Regroupement Maskoutain des Utilisateurs du Transport Adapté (RMUTA) défend les droits et fait la promotion des intérêts des personnes vivant avec des limitations à l’égard du transport adapté. Une des particularités du transport adapté est son service « porte-à-porte ». La prise en charge débute à la porte du point d’origine et se termine à la porte du lieu de destination. Cela signifie que le chauffeur doit assister l’usager tout au long de son déplacement que ce soit en lui tenant le bras ou en poussant le fauteuil roulant si la situation est requise. Le rôle du Regroupement Maskoutain des Utilisateurs du Transport Adapté (RMUTA) est donc de donner aux usagers de l’information concernant leurs droits, de les accompagner dans leurs démarches de

plaintes ou encore de participer à trouver des alternatives aux problèmes qu’ils peuvent rencontrer. Nous vous invitons à consulter notre site www.rmuta.org. Vous y retrouverez toutes les informations concernant le transport adapté, dont le formulaire d’admission (onglet « Documentation »). Le site contient également des références sur les programmes et les aides financières du gouvernement disponibles (onglet « Aides gouvernementales »), ainsi que les organismes participants de la Table de concertation maskoutaine des organismes (TCMO) pour les aînés. N’hésitez pas à nous contacter au 450 771-7723 pour avoir plus d’informations. Nos services sont gratuits.

Jeux régionaux

Un millier de participants!

8 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

La 43e édition des Jeux FADOQ-RY s’est déroulée tout au long du printemps et a su réunir, encore une fois, un millier de participants, dans les 13 disciplines

proposées. Fait à signaler, la forte augmentation des joueurs à la discipline des petites quilles : 290 comparativement à 248 l’an dernier.

Nos médaillés sont maintenant invités à représenter la région Richelieu-Yamaska lors des Finales provinciales qui se tiendront du 17 au 19 septembre, à Trois-Rivières. Participer aux Jeux régionaux de la FADOQ-RY c’est dans un premier temps faire de belles rencontres tout en passant un bon moment. Nous tenons à remercier tous les bénévoles qui contribuent de près ou de loin à la réussite des Jeux FADOQ-RY. Nous

remercions également la participation de précieux partenaires : Gouvernement du Québec, Intact Assurance et SSQ Assurance, Groupe Forget audioprothésistes, L’Eau Vive et Le Saphir, Suzane Fiset, denturologiste, Groupe Maskatel LP et Le Courrier de Saint-Hyacinthe. Pour terminer, prenez note que la région Richelieu-Yamaska sera l’hôte des « Finales provinciales 2020 ». Au plaisir de vous y rencontrer!


Environnement aînés

Comment lier environnement et alimentation? L’automne dernier, les médias ont grandement parlé d’environnement. De nombreux artistes réunis autour du metteur en scène Dominic Champagne ont signé le Pacte pour la transition afin d’interpeler la population et les gouvernements sur la protection de l’environnement. L’une des mesures suggérées portait sur l’alimentation. Elle visait à réduire notre consommation de viande d’élevage, de choisir des aliments produits localement et biologiques pour réduire les gaz à effet de serre. « Nos choix de consommation ne sont jamais anodins, même dans l’alimentation, rappelle Roger Lafrance, conseiller budgétaire à l’ACEF Montérégie-Est. Souvent, en alimentation, on va opter pour le plus bas prix possible, mais on peut acheter selon d’autres critères, notamment pour un meilleur respect de l’environnement. » Si le Pacte propose de manger moins de viande, plusieurs d’entre nous hésiteront à le faire. Par contre, on peut facilement remplacer un plat de viande chaque semaine pour un repas constitué de légumes, de légumineuses ou de pâtes. C’est un bon geste tant pour l’environnement que notre santé! On peut aussi prioriser des produits locaux. « On nous rétorque souvent qu’en hiver, il est difficile d’acheter des produits locaux. Pourtant, même durant la saison froide, il est possible d’acheter des laitues, tomates ou concombres produits au Québec, souligne M. Lafrance. Bien sûr,

c’est un peu plus cher, mais c’est tellement meilleur au goût. » Du côté des produits laitiers, on retrouve de plus en plus de produits provenant d’Europe ou de l’Ontario sur nos tablettes. Pourtant, la gamme de fromages québécois demeure très variée. Quant au lait américain, seul Walmart en importe.

On peut aussi adhérer à l’agriculture soutenue par la communauté. Dans la région de Saint-Hyacinthe, quelques producteurs offrent des paniers de légumes durant la saison des récoltes. On peut les trouver sur le site Internet d’Équiterre. Enfin, qui dit épicerie dit aussi suremballage. On peut choisir des produits qui sont

moins emballés, notamment en achetant en vrac. « Des solutions sont possibles, confie M. Lafrance. Bien sûr, elles demandent un effort et elles peuvent coûter un peu plus cher. Mais il est important de préserver notre environnement et pour y arriver, il n’y a pas de petits gestes. »

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 9


Équijustice

Budget Morneau

La médiation : un outil pour la bientraitance des personnes aînées L’État québécois est actif dans la lutte à la maltraitance envers les personnes aînées depuis plusieurs années. Or, jusqu’à maintenant, très peu d’initiatives proposent de traiter les situations de maltraitance sous un angle relationnel, c’est-à-dire en permettant le dialogue entre les personnes impliquées. Ce dernier fait explique probablement les raisons pour lesquelles le guide de référence pour contrer la maltraitance auprès des aînées nous recommande, les Équijustice et leurs services de médiation citoyenne comme alternative intéressante aux services traditionnels déjà offert à cette population. C’est ce que nous proposons avec notre projet La médiation citoyenne : un outil pour la bientraitance des personnes aînées. La médiation citoyenne s’inscrit fondamentalement dans l’optique de développer la prévention et le règlement des différends, le tout en recourant à une équipe de médiateurs bénévoles qui offrent des services de médiation dans un milieu donné. Ce service est une alternative offerte par des citoyens à des concitoyens qui veulent régler différentes situations litigieuses, sans avoir recours au processus judiciaire, et privilégie le dialogue entre les parties impliquées dans la situation. De plus, nous offrons un atelier sur la gestion des conflits permettant de sensibi-

liser les personnes aînées aux manifestations ou impacts des situations conflictuelles pouvant relever ou non de la maltraitance et à leur offrir des outils pour y faire face. Équijustice Richelieu-Yamaska est un organisme de justice réparatrice et de médiation citoyenne dont la mission consiste à développer une justice équitable et accessible à tous en invitant les personnes à s’engager dans la gestion des difficultés qu’elles vivent en collectivité et en les accompagnant dans le respect de leurs droits et de leurs différences. Pour plus de renseignements sur nos services de médiation, contactez-nous au 450 773-8940 ou visitez equijustice.ca.

Pas d’argent pour les aînés les plus vulnérables, déplore le Réseau FADOQ « Le 4e budget Morneau ne change rien pour les aînés les plus démunis de notre société. C’est un rendez-vous manqué », critique le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont. Le Réseau FADOQ avait pourtant insisté auprès du ministère des Finances sur l’importance de rehausser le Supplément de revenu garanti (SRG) d’au moins 50 $ par mois par aîné. Alors qu’il a fallu tant d’années avant que le SRG soit plus accessible avec l’inscription automatique, voilà que le plus récent budget du ministre Bill Morneau néglige de préserver de la pauvreté de nombreux Canadiens et Canadiennes. « Un aîné ayant seulement la pension de la Sécurité de la vieillesse et le SRG continuera de croupir sous le seuil de la pauvreté avec un revenu annuel de moins de 18 000 $. Le Réseau FADOQ ne comprend pas pourquoi le gouvernement n’a proposé aucune solution pour remédier à la situation dans ce budget, critique M. Dupont. Après s’être battu pendant près de six ans pour obtenir l’inscription automatique au SRG, combien de temps le Réseau devra-t-il se battre afin que les prestataires reçoivent le minimum décent? » Des gains pour les travailleurs d’expérience Le Réseau FADOQ se réjouit que le gouvernement ait suivi sa recommandation de rehausser l’exemption de gains associée au SRG afin de la faire passer de 3500 $ à 5000 $, tout en instaurant une exemption partielle de 50 % qui s’appliquera jusqu’à 15 000 $ en revenu d’emploi et de travail indépendant. « C’est un gain majeur, affirme M. Dupont. Le gouvernement prend acte de la nécessité d’agir pour contrer la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec. Cette exemption, que le Réseau demandait depuis longtemps, va favoriser la participation des travailleurs d’expérience au marché de l’emploi. »

10 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Les proches aidants restent sur leur faim Le Réseau FADOQ juge que le budget aurait dû inclure davantage de mesures pour soutenir les proches aidants, eux qui

comblent quotidiennement le manque de ressources de notre système public. « Dans ce budget, le gouvernement Trudeau envoie le signal qu’il est prêt à s’engager le printemps prochain en matière de lutte contre la démence, mais le fait est qu’actuellement, les proches aidants restent sur leur faim », analyse M. Dupont. En somme, le Réseau se désole que sa demande de doubler le crédit d’impôt pour aidants naturels et d’en faire un crédit d’impôt remboursable ne se soit pas retrouvée dans le budget de M. Morneau. Cette mesure fiscale aurait permis de pallier en partie leurs pertes de revenus dues à leurs responsabilités. « Visiblement, le gouvernement sous-estime le fait que les proches aidants deviendront de plus en plus nombreux au cours des prochaines années, en raison du vieillissement de la population. Ils ont besoin d’aide dès maintenant », soutient M. Dupont. Vers une meilleure protection des régimes de retraite Le Réseau FADOQ est satisfait que le gouvernement prenne en considération ses démarches de sensibilisation pour protéger les fonds de pension des Canadiens dans les cas de faillites de compagnies. « Ce sont là des signaux positifs concernant une préoccupation de nombreux Canadiens et Canadiennes, mais le Réseau demeure prudent à ce sujet puisque ça va prendre des modifications législatives importantes avant que cela ne se concrétise », explique M. Dupont.


FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 11


Assurances

5 avantages d’assurer votre hypothèque chez une compagnie d’assurance Par Peter Doyle, directeur régional des ventes chez SSQ Cabinet de services financiers

Saviez-vous qu’il est possible d’assurer votre prêt hypothécaire chez une compagnie d’assurance? Voyez quels sont les avantages de le faire plutôt que d’opter pour l’assurance proposée par votre institution financière. 1. Choisissez vos bénéficiaires Lorsque vous prenez une assurance hypothécaire avec une institution financière, c’est cette dernière qui demeure propriétaire du contrat. Cela signifie qu’elle est bénéficiaire et héritera du montant d’assurance à votre décès pour payer le solde de votre hypothèque. Avec un assureur, vous n’avez pas à faire ce compromis. Comme vous êtes le propriétaire du contrat, vous choisissez les bénéficiaires et le montant d’assurance leur reviendra en cas de décès. 2. Déterminez votre montant d’assurance Le montant d’assurance prêt d’un contrat avec une institution financière diminue au fur et à mesure que le solde hypothécaire baisse. Une compagnie d’assurance vous offre plus de souplesse. Le montant assuré peut demeurer fixe, malgré la décroissance du solde de l’hypothèque.

De plus, vous pouvez choisir le montant afin qu’il couvre l’ensemble de vos dettes (marge de crédit, prêt auto, cartes de crédit, prêt personnel, etc.), et pas seulement le solde de votre hypothèque à payer. 3. Évitez les mauvaises surprises Avec une assurance hypothécaire d’une institution financière, le montant des primes peut varier en cours de contrat. Il peut augmenter, entre autres, selon le taux de réclamation. De plus, le montant des primes va augmenter à chaque renouvellement hypothécaire. Pourquoi? Parce que votre âge augmente, tout comme le risque de vous assurer. Évitez que le montant des primes joue au yoyo et choisissez une assurance prêt auprès d’un assureur. Le montant des primes est nivelé et garanti pour la durée du contrat, peu importe le taux de renouvellement, votre âge et votre état de santé qui peut s’aggraver au fil des ans. Avec des primes d’assurance fixes, il sera plus facile de prévoir les paiements mensuels et vous n’aurez pas de mauvaises surprises dans votre budget.

votre état de santé et répondre aux critères de sélection. Que de paperasse inutile! Avec une assurance prêt offerte par un assureur, le contrat demeure en vigueur, peu importe si vous changez de prêteur parce que vous êtes à la recherche d’un meilleur taux d’intérêt. 5. Transformez votre assurance Votre assurance hypothécaire avec une institution financière prend fin quand vous avez remboursé votre prêt.

Et que faire si vous avez toujours besoin d’une assurance pour protéger vos proches? Une compagnie d’assurance vous permet de transformer votre assurance prêt en assurance vie permanente. Pour y voir clair Il vaut vraiment la peine de comparer une assurance hypothécaire offerte par votre institution et une assurance vie d’un assureur. Pour ce faire, parlez-en à votre conseiller en sécurité financière. Il analysera vos besoins et vous proposera le produit qui vous convient.

4. Demeurez au même endroit Si vous changez d’institution financière en cours de route, l’assurance hypothécaire prend fin. Vous devez alors faire une nouvelle demande d’assurance où l’on va vérifier

Soutien pour les proches aidants La Maison de la Famille de la Vallée du Richelieu est un organisme communautaire qui a pour mission d’offrir du soutien aux familles et aux proches aidants afin de leur permettre de mieux exercer leur rôle et d’améliorer leur qualité de vie. Services offerts pour les proches aidants - Rencontres individuelles et familiales - Ateliers et formations - Répit à domicile - Halte-répit le « Pavillon des Aînés »

12 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Boutique le Cartier Général Boutique de matériel adapté pour les 0-100 ans. Accessoires, jeux, outils et autre

matériel essentiel pour faciliter, embellir et sécuriser votre vie quotidienne. Matériels et outils adaptés pour l’aide à hygiène, l’aide à l’alimentation, l’aide aux déplacements et vêtements adaptés. Pour informations : 91, boulevard Cartier, Belœil 450 446-0852, poste 32


Salon FADOQ-RY

Denturologie

Le rendez-vous de l’automne Et c’est fait seulement à ne pas manquer pour les autres? La FADOQ – Région Richelieu-Yamaska vous invite à participer à la 12e édition du Salon FADOQ-RY. Ce salon, destiné à la clientèle des 50 ans et plus, aura lieu le 2 octobre aux Galeries St-Hyacinthe, de 9 h 30 à 16 h. D’année en année, des milliers de visiteurs se déplacent au Salon et y retrouvent une foule d’informations. Des exposants couvrant les domaines de la santé, des loisirs, de la finance, des services gouvernementaux et des organismes communautaires seront sur place. Le but du salon est d’informer les gens sur tous les volets de la vie courante : santé, loisirs, prévention, etc. Les commentaires ne sont que positifs.

Que l’on soit exposant, partenaire ou visiteur, lors de ce rendez-vous annuel : • C’est appuyer la FADOQ-RY dans sa mission qui assure un leadership auprès des 50 ans et plus; • C’est collaborer à l’amélioration de la qualité de vie et vivre une retraite plus active et agréable; • C’est appuyer le plus grand regroupement au Québec des 50 ans et plus soit plus de 525 000 membres et au niveau de la région Richelieu-Yamaska nous totalisons 37 000 membres répartis dans 55 clubs. Au plaisir de vous y rencontrer.

Être porteur de prothèse dentaire peut être un handicap. Quand vous portez depuis longtemps des prothèses dentaires et que vos gencives ont fortement résorbées, il se peut que vous soyez malheureux! Curieusement, même si beaucoup de porteurs de prothèses ont de la difficulté à manger avec leurs appareils dentaires, peu d’entre eux le partagent avec leurs proches! Pourtant, au Québec, un adulte sur deux est édenté complètement ou partiellement! Et les édentés complets de longue date souffrent souvent avec leurs prothèses. Pour tout le monde, je dis bien pour tout le monde à qui on enlève les dents, la gencive se résorbe! Une gencive qui résorbe, ça veut dire la perte de l’assise sur laquelle la prothèse se dépose. Parfois, il ne reste tellement plus de gencive en bouche qu’il devient impossible de reconstruire de nouvelles prothèses. La science nous permet maintenant de résoudre les problèmes de prothèses

mobiles dû aux gencives résorbées. Les implants dentaires… voilà une solution à peu près sans douleur qui redonne soit un ancrage pour retenir les prothèses ou pour supporter la mastication! Dépendamment du type de plan de traitement que vous choisissez, les implants joueront un rôle de support ou de rétention des prothèses. On peut placer des implants sur le maxillaire supérieur ou inférieur (prothèse du haut ou du bas). Il n’y a à peu près aucune contre-indication médicale empêchant la pose d’implants. Presque tous les patients à qui on parle d’implants ont peur de l’intervention… pourtant, une fois derrière eux, tous disent qu’avoir su ils l’auraient fait avant! Être bien, manger avec plaisir, sans inconfort, des crudités, du pain crouté frais, des noix… sans blessure, sans douleur! C’est seulement pour les autres tout ça? Questionnez votre denturologiste, il saura vous guider.

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 13


Table des partenaires aînés de la MRC d’Acton Des services plus accessibles

14 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

La Table des partenaires aînés de la MRC d’Acton regroupe des organisations qui œuvrent en prévention de la santé et à l’amélioration des conditions de vie des aînés. Sur le territoire de la MRC d’Acton, les personnes ayant 65 ans et plus représentent 20 % de la population (3145 personnes, autant d’hommes que de femmes). Les partenaires municipaux et communautaires de la Table Aînés de la MRC d’Acton visent à ce que les aînés connaissent davantage les ressources et les services du milieu et que ces derniers soient accessibles afin de briser l’isolement, d’améliorer l’autonomie et la qualité de vie des aînés. Pour atteindre cette vision, les partenaires de la Table valorisent la participation sociale et citoyenne des aînés, la conscientisation des décideurs aux réalités des aînés, la mise en place d’un continuum de services préventifs et d’un mécanisme de référencement commun. Un des premiers projets est la création d’un répertoire de ressources s’adressant aux aînés en quête d’autonomie et aux personnes de leur entourage, ainsi qu’aux responsables d’organismes qui agissent en soutien auprès de ces derniers. Par sa diffusion, les partenaires souhaitent informer des services offerts et mettre en valeur les organismes et autres ressources s’adressant à eux. Le répertoire est disponible aux bureaux municipaux et chez les organismes partenaires.

Les partenaires se sont aussi dotés d’un logo, les cœurs évoquent l’engagement, l’écoute et l’amour. Le choix des couleurs tient compte de leur signification : le bleu signifie la paix, le calme et la sensibilité, et le vert désigne l’harmonie, le bonheur, l’optimiste, le calme, la sérénité et l’énergie. Le choix des personnages en mouvement représente la participation active des aînés. Les organisations partenaires - Centre de Bénévolat d’Acton Vale, - Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie Est, CLSC de la MRC – d’Acton - Centre psychosocial Richelieu-Yamaska - Coopérative aux P’tits soins - FADOQ – Région Richelieu-Yamaska - Horizon Soleil - Maison de la Famille Valoise - MRC d’Acton - Omnibus région d’Acton - Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains - Ressources-Femmes de la région d’Acton - Sclérose en plaques St-Hyacinthe-Acton - Services culturels et sportifs Ville d’Acton Vale - Société Alzheimer Granby et région - Sûreté du Québec


Domotique

À la maison ou dans votre véhicule, êtes-vous branché ? Télématique et domotique : des mots qui riment avec informatique, robotique, électronique. Mais de quoi s’agit-il au juste et comment ces technologies peuvent-elles nous être utiles? La télématique à bord du véhicule En automobile, la télématique permet de recueillir des données sur le comportement des conducteurs et de leur offrir un outil qui pourrait leur permettre d’économiser sur leur prime d’assurance auto. Il peut s’agir d’un lecteur branché dans le véhicule ou d’un programme offert en application mobile. Parmi les données recueillies : le freinage, l’accélération et le moment de la journée où les déplacements ont lieu. Dès

leur adhésion, les assurés profitent d’un rabais sur leur prime d’assurance auto. Ils peuvent ensuite consulter les données sur leurs habitudes de conduite et, selon leur comportement au volant, ils pourraient économiser encore davantage. Plusieurs assureurs offrent la télématique. En adhérant à un tel programme, il faut savoir que ce sont les données recueillies sur l’utilisation du véhicule qui vont influencer la prime, qu’importe qui est au volant, sauf pour certains programmes disponibles en application mobile. Vivre dans une maison branchée Un ordinateur, un téléphone intelligent et une tablette électronique avec accès à Internet sont des appareils présents dans la

plupart des foyers aujourd’hui. À partir de ces appareils, on peut presque tout contrôler dans la maison : l’éclairage, le chauffage, la climatisation, le système d’alarme, la température de l’eau, etc. On parle alors de domotique, soit l’automatisation de différents systèmes à des fins de confort, de sécurité, de gestion d’énergie ou de communication. La domotique peut faire une différence dans la vie des gens. Par exemple, on peut l’utiliser pour adapter les maisons afin de favoriser le maintien à domicile des aînés et sécuriser les proches aidants. Elle peut servir à signaler un problème, comme une casserole oubliée sur le feu. La personne reçoit alors un message l’avisant de corriger la situation. Autre bon exemple : la télésurveillance. Votre maison peut être surveillée à distance par une firme de sécurité chargée d’intervenir lorsqu’une intrusion ou tentative d’intrusion se produit. Même procédé en prévention des incendies : en cas d’incendie, l’alarme reliée à une centrale permet aux secours d’intervenir rapidement. Prévenir les dégâts d’eau Qui n’a pas déjà été aux prises avec un chauffe-eau qui rend l’âme, un lavevaisselle qui coule ou une toilette qui déborde ? Ces situations qui nous prennent souvent par surprise peuvent causer d’importants dommages.

Grâce à la domotique, on peut prévenir les dégâts d’eau. Certains systèmes de sécurité permettent de détecter une fuite d’eau et de couper l’alimentation d’eau principale de la maison, ce qui évite que la situation s’aggrave. Informez-vous auprès de votre courtier sur les rabais auxquels vous pourriez avoir droit en faisant installer un tel système ou pour toute autre question sur vos assurances automobile ou habitation.

«

La domotique permet notamment de favoriser le maintien à domicile des aînés et de sécuriser les proches aidants

«

Par Intact Compagnie d’assurance

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 15


Résidences

Les valeurs humaines sont au centre de nos actions Depuis plus de 40 ans, Groupe Robin préconise les valeurs humaines envers ses clients, mais également au sein de son équipe. Cette valeur est tangible lorsqu’on regarde, notamment, le travail des préposés aux bénéficiaires à notre résidence pour retraités L’Eau Vive. Ce métier est exigeant

Marie-Claude Amyot et Jessica Comptois.

physiquement et émotionnellement. Les gens qui le font sont passionnés, se préoccupent de l’être humain, et ce, au grand bénéfice des personnes âgées. Pour bien l’illustrer, nous vous présentons deux de nos préposées : Marie-Claude Amyot et Jessica Comptois. Jessica est une femme dévouée et exerce sa profession parce qu’elle a un amour profond pour l’humain. « L’Eau Vive me permet d’allier mon intérêt pour l’animation et mon besoin de prendre soin des gens ». Depuis deux ans, elle anime des activités pour des personnes atteintes d’Alzheimer. « Ces gens sont capables de faire des choses, il faut seulement les motiver! Je ne les vois pas comme des personnes malades, il faut qu’ils profitent d’une belle fin de vie. » La devise de Jessica, c’est de prendre soin des gens comme de ses proches. Marie-Claude, quant à elle, trouve son bonheur lorsqu’elle réussit à faire rire les résidents et à créer des échanges. « Il y a une façon de les prendre. Il faut seulement trouver la bonne manière en fonction de chacun. Je ne sens pas mon travail comme un poids. Je m’en vais avoir du fun avec les patients malgré la charge de travail. » Selon Marie-Claude, l’écoute est le facteur essentiel pour créer des liens avec les résidents et leur famille et améliorer la communication. Le travail d’équipe est également un élément important dans leur métier. La complicité, l’entraide et le soutien de

chacun assurent que tout se déroule bien. « Travailler avec des aînés, c’est dealer avec le fait qu’ils doivent faire le deuil de plein de choses, petit à petit. C’est les accompagner avec compréhension dans les bons comme dans les mauvais jours. C’est un mélange délicat entre compassion et neutralité. On se doit d’être le plus humain possible et au final, rester solide pour eux », explique Marie-Claude.

L’implication est totale et l’émotion palpable lorsque ces deux femmes de cœur parlent de leur métier. C’est avec beaucoup de naturel qu’elles le font. Rien de forcé et le tout empreint d’une grande humilité. C’est probablement la clé du succès de ces femmes qui considèrent L’Eau Vive comme leur deuxième famille. Une autre belle façon de véhiculer les valeurs du Groupe Robin.

Saviez-vous que...? - Saviez-vous qu’il y a près de 50 ans, le Réseau FADOQ était fondé par Marie-Ange Bouchard pour briser l’isolement des aînés? - Saviez-vous que la FADOQ – Région Richelieu-Yamaska regroupe plus de 37 000 personnes de 50 ans et plus? - Saviez que votre carte FADOQ est synonyme d’économie et vous permet de profiter de plus de 1200 rabais sur des produits et services? - Saviez-vous que lorsque vous recevez votre avis de renouvellement de carte de membre FADOQ par la poste ou par courriel, il est important de le compléter et de le retourner le plus rapidement possible afin de pouvoir continuer à profiter des activités, rabais et autres privilèges? Ceci est d’autant plus important si vous profitez du rabais avec SSQ assurance et intact assurance. En effet, il est important d’avoir sa carte FADOQ valide en tout temps dans le cas où vous auriez des réclamations à faire. - Saviez-vous que la FADOQ - Région Richelieu-Yamaska regroupe 55 clubs affiliés où vous pouvez participer à des activités de toutes sortes? - Saviez-vous que sur le site Internet de la FADOQ - Région Richelieu-Yamaska vous trouvez plusieurs références et ressources pour vous informer et vous guider dans différents domaines liés au vieillissement comme choisir une résidence pour aînée, la défense des droits, la maltraitance, etc.? - Saviez-vous que nous avions une infolettre qui s’appelle « Les idées claires »? Plus de 6 000 membres en profitent déjà. En ajoutant votre adresse courriel à vos coordonnées, vous aurez la chance de nous lire trimestriellement.

16 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Pour en savoir davantage, consulter notre site internet : www.fadoqry.ca


Réduisez vos risques de blessures grâce aux exercices fonctionnels! Yoga, aquaforme, tai-chi, stretching… plusieurs disciplines permettent aux aînés de garder la forme. Vous aimeriez essayer une nouvelle activité pour améliorer votre santé? Découvrez les bienfaits des exercices fonctionnels! L’entraînement dit « fonctionnel » habitue les muscles et les articulations à travailler conjointement afin que vous puissiez exécuter des mouvements de base comme vous accroupir, pousser, tirer, enjamber, etc. En permettant à chaque groupe musculaire de se renforcer selon ses besoins réels, il améliore le mouvement global du corps. Vous pourrez ainsi accomplir plus aisément vos activités quotidiennes, telles que passer l’aspirateur, ranger la vaisselle, jouer avec vos petitsenfants, contourner votre chat, etc. Cette méthode d’entraînement propose des mouvements conçus pour raffermir vos muscles et préparer votre corps à se mouvoir plus efficacement. Par exemple, les fentes vous aideront à monter un escalier, tandis que les flexions sur jambes (squats) solliciteront les muscles que vous utilisez pour vous lever d’une chaise, vous asseoir ou ramasser un objet. L’entraînement fonctionnel améliore aussi votre souplesse et votre équilibre, ce qui peut réduire les risques de chutes. Enfin, le fait de travailler plusieurs groupes musculaires à la fois stabilise le tronc, ce qui contribue notamment à prévenir les maux de dos et à soutenir le corps pendant l’exécution de tâches physiques. Qu’attendez-vous pour vous y mettre?

Surendettement chez les aînés : 4 conseils pour vous en sortir

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 17

Le surendettement est un phénomène qui touche de plus en plus d’aînés au Québec. Si vous éprouvez des problèmes financiers, il est important de faire le point sur votre situation et d’agir sans tarder. Voici quelques conseils futés pour diminuer vos dettes et boucler votre budget. 1. Réduisez vos dépenses : épluchez vos factures et vos relevés bancaires et déterminez où vous pouvez couper pour dégager de l’argent et, ainsi, régler vos dettes plus rapidement. Par exemple, l’entretien d’un véhicule peut s’avérer très coûteux. Serait-il plus rentable d’utiliser les transports en commun pour vos déplacements? 2. Adressez-vous à un expert : discutez de votre situation avec un comptable ou un conseiller en redressement financier pour savoir quelles solutions de remboursement s’offrent à vous. Vérifiez si vous êtes admissible à la consolidation de dettes, par exemple. 3. Priorisez certaines dettes : payez d’abord les comptes de cartes de crédit et de cartes d’achat de grands magasins, car leurs taux d’intérêt sont souvent plus élevés. 4. Privilégiez les activités gratuites : pour vous détendre sans augmenter votre stress financier, profitez des activités gratuites offertes dans votre municipalité (bibliothèque, maison de la culture, festivals, centre des loisirs, etc.).


Budget provincial

Premier budget Girard : le Réseau FADOQ à été entendu « Le Réseau FADOQ se réjouit que sa collaboration avec le gouvernement caquiste ait porté fruit. Avec un investissement de 2,5 milliards sur cinq ans, on peut dire que les aînés auront enfin la part du budget qui leur revient », déclare le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont. Le budget Girard s’attaque à l’une des plus grandes préoccupations du Réseau, soit la qualité de vie des aînés. Reconnaissant l’importance de rehausser considérablement les soins octroyés aux aînés, le ministre des Finances, Éric Girard investit des sommes considérables qui auront un impact à court terme.

18 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Plus de soins à domicile Le Réseau FADOQ salue la volonté du ministre Girard d’investir des ressources additionnelles de 1,5 milliard de dollars d’ici cinq ans pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées. « Le Réseau FADOQ affirme depuis longtemps qu’investir dans les soins à domicile constitue un moyen de favoriser le maintien de l’autonomie des aînés tout en augmentant leur bien-être. C’est très rassurant de voir que le gouvernement priorise cette approche humaine qui permettra aussi des économies au niveau des finances publiques », soutient M. Dupont, rappelant au passage la volonté des aînés de rester à domicile le plus longtemps possible.

Du répit pour les proches aidants Le Réseau souligne l’effort du gouvernement Legault d’améliorer les conditions de vie des proches aidants et de leur offrir plus de répit avec un investissement de 21 M$ à compter de 2019-2020. « Cela va permettre de soulager et de donner du repos à des personnes qui en ont grandement besoin, affirme M. Dupont. Le Réseau est satisfait d’apprendre que la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, va déposer au cours de la prochaine année une politique nationale des proches aidants. Il s’agit d’un geste concret dont le Réseau a réitéré l’importance à plusieurs reprises. » Le Réseau tient à rappeler que cette politique devra inclure l’élaboration d’une définition légale du proche aidant et devra s’accompagner de certains droits. Le Réseau va rester attentif à ce qui sera déposé et s’attend à ce qu’un meilleur soutien financier soit déployé pour compenser les proches aidants.

De l’aide pour notre système de santé Le Réseau estime que le budget Girard envoie un signal positif en investissant 70 M$ par année dans les CHSLD, investissement qui permettra d’ajouter 900 lits et places d’hébergement. « Le gouvernement montre qu’il entend respecter la dignité des aînés qui sont parmi les plus vulnérables de notre société. Ces investissements vont permettre d’améliorer leur qualité de vie, de donner un plus grand accès aux CHSLD et de diminuer les listes d’attente », annonce M. Dupont. Le Réseau est soulagé d’apprendre que le gouvernement va investir 1 milliard sur cinq ans pour l’ajout de personnel. Cela se traduira par plus d’infirmières praticiennes et de préposés aux bénéficiaires. « Ça va donner un nouveau souffle au personnel. Beaucoup de problèmes dans le réseau de la santé peuvent être réglés par une augmentation du nombre d’employés », explique M. Dupont.

En ce qui concerne la mise à niveau, le Réseau est rassuré que l’exercice financier de M. Girard alloue une somme de 20 milliards pour améliorer les infrastructures en santé et services sociaux. Plus d’incitatifs pour les travailleurs d’expérience Le Réseau applaudit l’initiative du gouvernement de mettre en place une mesure fiscale qui s’adresse directement aux travailleurs d’expérience qui désirent demeurer sur le marché du travail. Avec l’accès étendu et bonifié du nouveau « crédit d’impôt pour la prolongation de carrière », le Réseau estime que le gouvernement valorise la présence des aînés sur le marché du travail. « C’est une décision judicieuse dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. L’expertise des travailleurs d’expérience est importante et elle doit être prise en considération », déclare M. Dupont. Le Réseau FADOQ rappelle qu’il y a urgence d’agir sur plusieurs fronts pour améliorer la qualité de vie des aînés. Même s’il ne règle pas tous les problèmes, le premier budget du gouvernement de François Legault propose des solutions à des enjeux qui devaient être redressés rapidement. Le Réseau continuera d’intervenir pour que les aînés puissent véritablement bénéficier des mesures du ministre des Finances.


Droits des usagés

Vous devez faire affaire avec les services de santé! Vous venez de recevoir un diagnostic! Vous avez besoin des services sociaux! Savez-vous que vous avez des droits : Le droit à l’information sur votre état de santé mental et physique, sur les traitements possibles incluant les risques et les conséquences, sur les services et ressources disponibles dans votre milieu. Le droit aux services de santé dont vous avez besoin. Les services doivent être de qualité, continus, sécuritaires, personnalisés et adaptés à votre état de santé. Le droit de choisir votre professionnel et aussi le droit de choisir l’établissement qui vous soignera. Lorsque l’établissement n’offre pas le service, il accommode l’usager le mieux possible. Le droit de recevoir les soins que requiert votre état de santé. Lorsque sa vie est en danger, une personne qui n’est pas en mesure de donner son consentement recevra quand même les soins. Le personnel de l’établissement est autorisé à le faire, sauf dans le cas où il existe une indication contraire. Cependant, le médecin devra obtenir le consentement de la personne, dès que celle-ci sera en mesure de le formuler. Le droit de consentir à des soins ou de les refuser, c’est le droit de de dire oui ou non. Personne ne peut être soumis à des traitements sans son accord. Si un usager est incapable ou inapte, le consentement peut être obtenu d’une autre personne en son nom selon les dispositions prévues par la loi.

Le droit de participer aux décisions concernant votre état de santé, votre bien être mental et physique. Ce droit est étroitement lié au droit à l’information afin de prendre une décision libre et éclairée. Le droit d’être accompagné, assisté et d’être représenté lors des rencontres avec un médecin ou autres professionnels de la santé afin de vous sécuriser et de vous aider à obtenir des informations complètes et claires. Ce droit vaut également pour obtenir des informations, pour entreprendre une démarche relative à un service ou pour porter plainte. Le droit d’être hébergé jusqu’au moment où votre état de santé vous permettra de quitter l’hôpital ou qu’une place dans un autre établissement vous soit assurée afin de recevoir les services que requiert votre état. Le droit de recevoir les services en anglais et possiblement dans d’autres langues. Le droit de consulter votre dossier et de vous le faire expliquer par un professionnel. Le droit à la confidentialité et d’exiger que personne ne puisse avoir accès aux informations consignées à votre dossier médical sans votre consentement ou celui d’une personne que vous avez autorisée. De plus, si vous n’êtes pas satisfait, vous avez le droit de porter plainte au Commissaire local aux plaintes et à la qualité des services concernant les services

que vous avez reçus ou auriez dû recevoir ou sur des problèmes d’ordre administratif ou organisationnel. Vous n’êtes pas seul! Le comité des usagers et les comités de résidents du territoire de RichelieuYamaska sont là pour vous. Les membres des comités peuvent vous aider, à un moment de votre vie ou de celle d’un de vos proches, à mieux utiliser les services de santé et vous assister dans vos démarches pour faire respecter vos droits. Avec vous, ils peuvent trouver des moyens

afin d’arriver à des solutions qui contribueront de manière active à l’amélioration de la qualité des soins et des services au sein du CISSS Montérégie Est. Comité des usagers de Richelieu-Yamaska (CURY)

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 19


Ateliers FADOQ.ca

Les ateliers à la FADOQ Richelieu-Yamaska L’informatique et les réseaux sociaux sont de plus en plus présents autour de nous. Vous désirez vous initier au monde de l’informatique ou approfondir vos connaissances? Les Ateliers FADOQ.ca sont là pour vous! Ces ateliers informatiques sont conçus exclusivement pour les membres de la FADOQ. Ils sont donnés par des formateurs bénévoles dévoués et passionnés, dans une atmosphère de détente et de plaisir! Pour maximiser votre expérience, les groupes sont formés de 6 à 8 personnes. Nos prix sont abordables et incluent une collation. La FADOQ - Région RichelieuYamaska vous offrent également d’autres ateliers touchant différents domaines d’intérêts tant pour les loisirs que pour les voyages. Chaque année nous essayons de

vous présenter des nouveautés. Nous vous invitons à consulter régulièrement notre site Internet. Vous y trouverez également la table des matières pour la plupart des ateliers offerts : fadoqry.ca .

Les ateliers FADOQ.ca J’apprivoise l’ordinateur Apprendre les composantes de l’ordinateur et du bureau, le système d’exploitation Windows 10, l’utilisation de la souris, le logiciel Word Pad, créer, ouvrir, imprimer et enregistrer un document etc. Je maîtrise l’ordinateur Apprendre la gestion des fichiers et des dossiers, personnaliser certains aspects de

l’ordinateur, installer, supprimer et mettre à jour des programmes, la clé USB, etc. J’apprivoise Internet Apprendre l’utilisation d’Internet; la sécurité en ligne, les transactions financières, la gestion de la page d’accueil, les favoris, l’historique de navigation, les courriels et pièces jointes, les contacts, etc. Initiation au traitement informatique des photos numériques Apprendre à transférer des photos de vos appareils numériques vers votre ordinateur, les classer, retoucher, imprimer et sauvegarder sur une clé USB ou un CD/DVD et les envoyer par courriel. Vous pourrez également vous initier au volet montage et création.

À la découverte de Word Apprendre l’utilisation de base du programme de traitement de texte le plus utilisé dans le monde, soit le logiciel Microsoft Word. Je me familiarise avec Excel Apprendre l’utilisation de base du programme Excel; ouvrir, saisir des données et enregistrer un chiffrier, utiliser les formules simples, travailler avec les plages de cellules, mettre en forme un tableau, etc. Facebook et Messenger Vous devez choisir de le suivre sur PC ou sur tablette iPad. Apprendre à bien utiliser les notions de base de façon sécuritaire. Facebook : votre profil, les amis, les publications, le journal, comment créer, désactiver ou supprimer un compte etc. Messenger : les contacts, la création de groupe, les conversations, les appels vocaux et vidéos etc. La tablette tactile iPad (APPLE) (Nouvelle version IOS12) Vous devez être en mesure de faire votre mise à jour IOS12 pour suivre cet atelier. Apprendre à utiliser efficacement la tablette tactile iPad; le langage des doigts, le clavier virtuel, les réglages de base, la navigation sur Internet, les courriels et contacts, l’installation d’applications, etc. Tablette tactile Android Samsung Tablettes Samsung de moins de 3 ans en date d’aujourd’hui. Acquérir les connaissances de base de cette tablette, connaître, télécharger et utiliser certaines applications; connaitre les réglages de base; naviguer sur internet, les courriels, etc.

20 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Les ateliers de loisirs Atelier d’Espagnol axé sur le voyage (Débutant 1 - Débutant 2 Intermédiaire) Ces ateliers vous proposent une formation de base axée sur le voyage qui pourra vous être utile lors de vos vacances à l’étranger. Ils sont d’une durée de 12 heures chacun à raison d’un cours de 3 heures par semaine. Des ateliers dynamiques où vous aurez sans aucun doute beaucoup de plaisir tout en apprenant! Atelier de Magie Cet atelier de 3 heures vous donnera la chance d’apprendre 10 tours de cartes. Impressionnez vos amis et votre famille! Rien de mieux pour vous rapprocher de vos petits-enfants et pour les émerveiller! Accordez-vous ce petit plaisir et venezvous amuser! Pour obtenir plus d’information contactez Sandra Desmarais 450 774-8111 poste 130 - sandra.desmarais@fadoqry.ca .


FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 21


Université du troisième âge

En pleine croissance à Saint-Hyacinthe

Quand l’arbre du voisin dérange

Saviez-vous que :

Les beaux jours sont enfin arrivés. Vous souhaitez profiter de la cour de votre propriété. Mais voilà que les arbres plantés par votre voisin envahissent votre cour et causent des dommages à votre propriété. Que faire?

- L’Université du Troisième Âge (UTA) a comme but de permettre aux ainés de 50 ans et plus de maintenir ou d’améliorer leur niveau de connaissance, pour le simple plaisir d’apprendre. Un esprit sain dans un corps sain, et viceversa n’est-ce pas? - À l’antenne de Saint-Hyacinthe, la participation est en pleine croissance. Environ 225 personnes étaient inscrites aux cours et/ou aux conférences de l’hiver dernier. C’est une augmentation de 25 % par rapport à l’hiver précédent. - Au moins 20 personnes suivent assidument les activités depuis environ une vingtaine d’années. L’antenne de Saint-Hyacinthe soulignera d’ailleurs ses 25 ans d’existence au cours de l’hiver 2020. - Une douzaine de bénévoles forme un comité sous le nom d’AUTAM Les Maskoutains, et organise les différentes activités. Deux de ces bénévoles, Madeleine Saint-Pierre et Marie-Thérèse Beauchemin, y participent depuis plus de 15 ans et ont été honorées lors de la session d’automne dernier. - Les étudiants peuvent suivre des cours sur l’histoire, les sciences, les arts ou sur différents sujets d’actualité. Ces cours

22 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Justice de proximité

ont lieu les lundi, mardi et mercredi après-midi, et vous pouvez vous inscrire à l’un et/ou l’autre. - Le programme officiel pour la session d’automne 2019 sera accessible vers la mi-juin sur le site internet de l’UTA à https://www.usherbrooke.ca/uta/prog/mtg/mkt/. Vous cliquerez sur Saint-Hyacinthe. D’autres villes offrent également des cours, telles que Beloeil, Sorel, Saint-Bruno, etc. - L’assistance aux cours est sur une base volontaire et donc pas de devoir, pas de leçon, pas d’examen, seulement la soif et le plaisir d’apprendre. Le paradis étudiant, quoi! Une inscription ($) est toutefois nécessaire pour chacun des après-midi. - Les activités ont lieu au Centre culturel Humania Assurance, rue Saint-Pierre Ouest, à Saint-Hyacinthe (anciennement la Métairie). Pour plus d’informations, contactez : Jean-Marie Harvey, 450 778-8822 ou harvey2@cgocable.ca . Lise Parenteau, au 450 261-9370 ou liseeparenteau@icloud.com .

La loi Selon la loi, vous pouvez demander à votre voisin de couper les branches qui envahissent votre propriété seulement si elles nuisent sérieusement à l’utilisation de votre propriété. Les inconvénients que vous vivez à cause des branches doivent être anormaux. Autrement dit, ils doivent être sérieux, excessifs et présenter une certaine gravité. Ce sont les tribunaux qui décident si les inconvénients subis sont normaux ou anormaux. Par exemple, un tribunal a conclu à la présence d’inconvénients anormaux dans les situations suivantes : • les branches d’un arbre ont endommagé la toiture de la maison voisine; • le sol d’un terrain était recouvert de boue en permanence à cause de l’ombrage et de l’humidité causés par l’arbre du voisin. Vos options D’abord, discutez de la situation avec votre voisin et essayez de vous entendre pour couper les branches à la source du problème. Si la communication est difficile entre vous, vous pouvez utiliser la médiation citoyenne. Ce type de médiation est offert gratuitement à tous les citoyens, peu importe leurs revenus. Plusieurs organismes de justice alternative offrent ce service. Les médiateurs facilitent la communication entre les personnes en conflit et les

aident à arriver à une entente satisfaisante pour tous. Ils s’assurent que le processus se déroule dans un climat de respect. Ils ne favorisent aucune personne et ne rendent pas de décision. En cas d’impasse, vous pouvez vous adresser au tribunal pour, entre autres, forcer votre voisin à couper les branches ou obtenir un dédommagement. Vous devrez démontrer que les branches nuisent sérieusement à l’utilisation de votre propriété et que vous subissez des inconvénients anormaux. Attention! Vous ne pouvez, en aucun cas, couper les branches de l’arbre sans l’autorisation de votre voisin ou du tribunal. Vous pourriez être condamné à payer une indemnité à votre voisin. Pour plus d’informations, appelez-nous au 579 723-3700. Un de nos avocats vous informera gratuitement sur les règles concernant les arbres, les troubles de voisinage et la médiation citoyenne.


Internet 4 conseils pour commencer à utiliser Internet si vous êtes un aîné En tant qu’aîné, vous avez beaucoup à gagner à vous familiariser avec Internet. Grâce à vos nouvelles connaissances, vous pourriez, par exemple, rester en contact avec vos proches, vous tenir au courant de l’actualité, vous divertir, gérer votre argent et même magasiner sans quitter votre maison! Si vous êtes prêt à vous aventurer dans le monde numérique, prenez connaissance de ces quelques conseils. 1. Considérez un écran tactile Des recherches ont montré que les personnes âgées ont plus de facilité à utiliser une tablette à écran tactile qu’un ordinateur. Idéalement, essayez les deux types d’appareils avant de décider lequel vous convient le mieux. 2. Personnalisez vos paramètres Lorsque vous achetez une tablette ou un ordinateur, demandez à un technicien de le personnaliser selon vos besoins. Pour simplifier votre expérience en ligne, vous pouvez effectuer différentes opérations : utiliser un écran haute résolution ou un outil de grossissement intégré, augmenter la taille du texte et des boutons de menu, etc. 3. Notez vos mots de passe Pour des raisons de sécurité, choisissez des mots de passe complexes (constitués de

lettres, de chiffres et de caractères spéciaux) et utilisez-en un différent pour chaque compte ou service Web. Conservez tous vos mots de passe dans un endroit sûr. 4. Profitez des ressources pédagogiques Il existe de nombreuses façons de développer vos compétences avec Internet : renseignezvous sur les formations offertes dans votre communauté ou empruntez des livres pratiques à la bibliothèque, par exemple. Surtout, soyez patient : acquérir une nouvelle compétence demande du temps et de la pratique!

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 23


24 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska


Chronique audiologie

L’ABC du système auditif et de la perte auditive Par Pierre Gauthier, audioprothésiste

Comment notre système auditif fonctionne-t-il? Le système auditif humain est composé de trois parties. L’oreille externe, l’oreille moyenne et l’oreille interne.

1. Le pavillon de l’oreille externe capte l’onde sonore qui voyage dans l’air et la transmet au tympan dans l’oreille moyenne. 2. L’oreille moyenne joue un rôle d’amplificateur. Le tympan vibre comme un tambour, entraînant avec lui les osse-

lets (le marteau, l’enclume et l’étrier), les plus petits os du corps humain. 3. Dans l’oreille interne, la cochlée transforme les vibrations de l’oreille moyenne en message nerveux qui sera interprété par le cerveau comme un ensemble de sons.

Les types de perte auditive, leurs causes et solutions Perte auditive neurosensorielle : environ 90 % des cas Causes : la destruction de cellules ciliées de la cochlée ou l’atteinte du nerf auditif. Elle est souvent due au vieillissement ou encore la conséquence d’une exposition répétée à des sons très forts par exemples. Solution : ce type de perte auditive est irréversible, mais peut souvent être compensé par des aides auditives. Perte auditive de conduction : environ 10% des cas Cause : un corps étranger qui bouche le conduit auditif (tel un bouchon de cire), une perforation du tympan, un mauvais fonctionnement des osselets, une otite ou un liquide dans l’oreille moyenne. Solution : ce type de perte auditive peut souvent être réglé par une intervention médicale. Pour une consultation, prenez rendezvous dès maintenant au 450 924-2041.

FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 25


Animaux

Découvrez 5 bienfaits de la zoothérapie chez les aînés Stimulant les capacités affectives, cognitives, motrices et sensorielles, la zoothérapie gagne en popularité dans les résidences privées pour personnes âgées, les centres d’hébergement (CHSLD), les hôpitaux, etc. Lisez ce qui suit pour découvrir quelques-uns de ses effets bénéfiques!

26 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

1. Stimule la mémoire : le contact avec l’animal fait revivre des souvenirs agréables, particulièrement chez les personnes souffrant de troubles cognitifs. 2. Améliore la motricité et la mobilité : les séances de zoothérapie permettent aux participants de travailler certains mouvements ou exercices qui améliorent la motricité et l’équilibre. 3. Augmente l’estime de soi : le fait de jouer avec un animal, de lui parler ou encore de le nourrir ou de le caresser procure à l’aîné le sentiment d’être important, utile et aimé. 4. Brise l’isolement : l’animal de compagnie encourage les personnes âgées à verbaliser leurs émotions positives ou négatives. Certains jeux avec la bête favorisent les échanges interpersonnels en permettant aux participants de socialiser avec les autres. 5. Réduit le stress et l’anxiété : la présence de l’animal crée un lien affectif

apaisant qui peut même, dans certains cas, diminuer la tension artérielle. Intéressé? Renseignez-vous sur les services de zoothérapie offerts dans votre région!

Individuelle ou en groupe, la zoothérapie emploie divers animaux de compagnie (chien, chat, lapin, oiseau, furet, cochon d’Inde, chinchilla, etc.) pour améliorer la santé et la qualité de vie de personnes de toutes conditions.


FADOQ - Région Richelieu-Yamaska - Mai 2019 - 27


28 - Mai 2019 - FADOQ - Région Richelieu-Yamaska

Profile for DBC Communications

FADOQ - Mai 2019  

FADOQ - Mai 2019  

Advertisement