Auto

Page 1

Mardi 15 novembre 2022

Mardi 15 novembre 2022 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - 13

SUPPLÉMENT SPÉCIAL


7 gestes d’entretien à conserver durant toute la saison froide Outre l’entretien complet avant le début de la saison hivernale, il importe de continuer à poser certains gestes tout au long de cette dernière afin de prolonger la durée de vie de votre véhicule et de vous assurer une conduite sécuritaire. Voici ce qu’il vous faut faire!

14 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - Mardi 15 novembre 2022

1. Lavez régulièrement votre véhicule : vous en retirerez notamment le calcium qui favorise sa corrosion et son usure prématurée. 2. Laissez le dégivreur s’occuper des essuie-glaces : si la glace qui s’y trouve ne s’enlève pas facilement, il peut être dommageable de les cogner avec votre balai à neige ou d’y verser de l’eau chaude, celle-ci pouvant faire fissurer le pare-brise. Patientez plutôt le temps que le dégivreur effectue sa tâche. 3. Permettez au moteur de se réchauffer : cela aura pour effet de rendre l’huile à moteur et les autres lubrifiants plus liquides pour ralentir l’usure des composantes mobiles du moteur. 4. Vérifiez la pression des pneus : les températures froides font diminuer la pres-

sion des pneus, ce qui peut rendre la conduite moins sécuritaire. 5. Remplissez suffisamment le réservoir de carburant : vous limitez ainsi la condensation, qui peut geler quand il fait froid et empêcher votre véhicule de démarrer. Votre réservoir doit rester relativement plein, surtout lors des grands froids. 6. Contrôlez le niveau de lave-glace : activer les essuie-glaces sans lave-glace peut user leur caoutchouc ou encore égratigner le pare-brise. Vérifiez souvent le niveau de liquide et évitez d’être à sec en conservant un bidon de laveglace dans le coffre. 7. Maintenez vos essuie-glaces abaissés : les redresser avant une tempête comporte plus d’inconvénients que d’avantages. Avec le temps, la pression de vos essuie-glaces sur le pare-brise sera moindre, nuisant à votre visibilité sur la route. L’état de votre véhicule vous préoccupe? Pour avoir l’heure juste, prenez rendez-vous dans un atelier de mécanique de votre région pour une inspection!


Quoi faire lorsqu’on est coincé dans un banc de neige ou une tempête? Vous avez malencontreusement quitté la route et vous êtes enlisé dans un banc de neige? La circulation est complètement arrêtée alors qu’une tempête fait rage? Quelle que soit votre situation, essayez de rester calme malgré tout. Voici ce que vous devriez faire en attendant d’être secouru ou de pouvoir reprendre la route : • Assurez-vous que la neige ne bloque pas le tuyau d’échappement et installez des fusées éclairantes si vous en avez; • Restez à l’abri dans votre véhicule, à moins que votre sécurité ne soit menacée (ex. : vous risquez de vous faire frapper); • Laissez une fenêtre entrouverte (du côté opposé aux vents) pour renouveler l’air dans l’habitacle; • Faites tourner le moteur aussi peu que possible en utilisant une bougie de secours plutôt que le système de chauffage pour vous réchauffer; • Éclairez-vous à l’aide du plafonnier, et non des phares, afin de ménager la batterie; • Couvrez votre tête pour conserver au maximum votre chaleur corporelle; • Bougez régulièrement vos bras et vos jambes;

• Essayez de rester éveillé en tout temps, et surveillez à la fois la circulation et l’arrivée des secours.

Si vous êtes pris dans un banc de neige et qu’il fait un temps glacial, n’essayez pas de pelleter avec vigueur ou de pousser exagé-

rément pour dégager votre véhicule, car l’effort combiné au froid extrême peut être fatal.

Mardi 15 novembre 2022 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - 15


4 avantages du chauffe-moteur Le chauffe-moteur, aussi appelé « chauffebloc », est un allié précieux en hiver quand on ne possède pas de garage. Son rôle? Préchauffer le liquide de refroidissement et ainsi permettre à certaines composantes du groupe motopropulseur d’atteindre une température optimale avant le démarrage — l’huile est également moins épaissie par le froid. Résultat? Une foule de bienfaits : tour d’horizon!

16 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - Mardi 15 novembre 2022

1. Confort accru : le système de chauffage recourt au liquide de refroidissement. Celui-ci étant déjà chaud, l’habitacle se réchauffe environ 40 % plus rapidement lors d’un démarrage à froid. Le dégivrage des vitres s’en trouve lui aussi accéléré. 2. Santé mécanique prolongée : les démarrages par temps froid étant facilités par le chauffe-bloc, la durée de vie de votre véhicule pourrait considérablement augmenter. La batterie, par exemple, utilise moins d’énergie. La

combustion est également plus efficace, si bien que les vidanges d’huile et les entretiens sont moins fréquents. 3. Économies d’essence : selon CAA-Québec, un véhicule branché au chauffemoteur consomme jusqu’à 15 % moins d’essence pendant les 20 premiers kilomètres d’un trajet. 4. Réduction des émissions : avec un moteur préchauffé, les émissions diminuent lors du démarrage. Il est par ailleurs beaucoup moins polluant de le préchauffer que de le laisser tourner au ralenti. Toutefois, pour éviter de gaspiller de l’électricité, branchez votre véhicule seulement trois ou quatre heures avant de partir — utilisez une minuterie! —, car il ne se réchauffera pas davantage audelà de cette durée. Ça y est, vous êtes convaincu? Si votre voiture n’est pas équipée de série d’un chauffebloc, sachez qu’il est possible d’en installer un sur presque tous les modèles. Renseignezvous auprès de votre mécanicien!


Comment prévenir le gel des portières et des serrures? Lorsque la température jongle entre grands froids et redoux, entre autres, il arrive que les portières et les serrures d’un véhicule gèlent. Découvrez quelques astuces permettant de prévenir ce genre de situation désagréable!

PORTIÈRES Vérifiez l’état des joints en caoutchouc et remplacez-les s’ils sont usés afin de prévenir les infiltrations. Appliquez ensuite un produit protecteur spécialement conçu pour ces pièces de la voiture. Évitez de laver votre véhicule par temps froid et séchez-le bien, le cas échéant. Lors des froids extrêmes, vous pouvez refermer la porte sur un sac-poubelle pour la séparer du châssis ou encore couvrir votre voiture d’une bâche.

Vous vous féliciterez de votre prévoyance le moment venu! COMMENT DÉGELER LES PORTIÈRES ET LES SERRURES? Pour dégivrer les portières, exercez unepression sur celles-ci pour briser la glace

ou employez un grattoir pour amincir la croûte glacée. Cela ne fonctionne pas? Versez de l’eau tiède (et non chaude!), un dégivrant commercial, du lave-glace composé d’alcool ou une très petite quantité d’alcool isopropylique sur les joints.

Pour dégeler les serrures, vous pouvez chauffer votre clé (ne le faites pas si elle est munie d’une puce!) et la laisser quelques instants dans la serrure pour faire fondre la glace avant de la tourner. Vous pouvez aussi employer du lubrifiant liquide ou utiliser un séchoir à cheveux.

SERRURES Graissez les serrures avec un lubrifiant liquide ou de la glycérine. Évitez cependant le WD-40, qui pourrait encrasser la serrure. Pensez aussi à placer un flacon de dégivrant dans votre sac à main ou une poche de votre manteau, par exemple.

Mardi 15 novembre 2022 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - 17


5 critères pour choisir un balai à neige Votre vieux balai à neige a rendu l’âme ou vous devez acheter votre tout premier en tant que nouveau conducteur? Orientez votre magasinage en gardant en tête ces cinq critères d’un bon balai à neige!

18 - Le Clairon de Saint-Hyacinthe - Mardi 15 novembre 2022

1. La taille : si vous êtes plutôt petit ou que votre véhicule est particulièrement large ou haut, le balai télescopique s’avère un indispensable en comparaison des modèles au manche fixe. 2. Le grattoir : celui-ci peut être acheté à part ou être jumelé au balai pour limiter la quantité de matériel dans votre voiture. Le grattoir doit être robuste pour vous permettre de vous attaquer facilement à la glace. 3. La brosse : la brosse de poils, bien que très efficace, peut tôt ou tard endommager la peinture de votre véhicule en raison

de la saleté qu’elle accumule. Privilégiez les bandes en mousse flexible ou la combinaison de la brosse avec une raclette souple qui servira aux zones peintes. 4. La maniabilité : si vous optez pour un balai télescopique ou dont l’extrémité est rotative, faites quelques tests pour vous assurer que vous n’éprouvez aucune difficulté à effectuer les divers ajustements et que le mécanisme ne se bloque pas. 5. La solidité : les balais peuvent avoir la vie dure en saison hivernale, notamment en cas de verglas. Sélectionnez un modèle de qualité qui vous semble en mesure de traverser quelques hivers, ce qui vous évitera de le remplacer prématurément. Visitez les commerces de votre région pour dénicher le meilleur balai qui soit d’ici la prochaine tempête!