Page 1

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

CAHIER SPÉCIAL À CONSERVER

NOV 2017

8

085940


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Voir encore plus grand  Alain Bérubé J ournaliste, La Pensée de Bagot

L’an dernier, notre cahier Vie économique de la région d’Acton mettait l’emphase sur l’innovation. Ce concept, un cheval de bataille pour les intervenants socio-économiques de la MRC d’Acton, revient encore régulièrement dans les discussions. Les textes inclus dans le cahier 2017 font encore abondamment appel à des valeurs telles l’audace et la créativité. On y découvre des entrepreneurs passionnés, confiants et à l’affût des nouvelles tendances.

Dans une lettre ouverte rédigée plus tôt cette année, la députée de SaintHyacinthe-Bagot, Brigitte Sansoucy, insistait sur l’importance de faire rayonner davantage nos entreprises et de promouvoir l’achat local. « En encourageant les entreprises d’ici, nous favorisons la création d’emplois et l’enrichissement de la collectivité », rappelait-elle. La Pensée de Bagot vous propose encore une fois des reportages sur des entrepreneurs qui osent. Qui voient plus grand. Et qui se permettent de rêver. La MRC d’Acton, la SADC de la région d’Acton, le Carrefour jeunesse-emploi comté de Johnson et la Chambre de commerce de la région d’Acton collaborent encore cette année à ce cahier inspirant, qui met en valeur l’excellence et le talent de nos entrepreneurs. Bien des découvertes en vue, nous vous le promettons. Bonne lecture!

La MRC d’Acton en bref Jean-Marie Laplante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Préfet de la MRC Acton Vale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7660 Valois,Valoises Béthanie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 343 Béthaniens, Béthaniennes Roxton (Canton). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1067 Roxtonois, Roxtonoises Roxton Falls . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1233 Roxtonnois, Roxtonnoises Sainte-Christine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 670 Christinois, Christinoises Saint-Nazaire-d’Acton . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 842 Nazariens, Nazariennes Saint-Théodore-d’Acton. . . . . . . . . . . . . 1461 Théodoriens, Théodoriennes Upton. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2106 Uptonais, Uptonaises Nombre d’habitants dans la MRC d’Acton. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

15 382

Superficie totale de la MRC (97% en zone agricole provinciale). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 579 km2 Nombre d’exploitations agricoles 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 425 2 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

Nombre d’entreprises commerciales et organismes de services. . . . . . 562 Nombre d’entreprises manufacturières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Taux des travailleurs de 25 à 64 ans en 2015 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75,3 % Valeur totale des permis de bâtir en 2016 . . . . . . . . . . . . . . . . 15 093 000 $ Parc industriel d’Acton Vale : Superficie totale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 003 102 m2 Entreprises dans le parc. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Autres zones industrielles d’Acton Vale : Superficie totale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 241 985 m2 Zone industrielle de Roxton Falls (CADIR) : Superficie totale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54 146 m2 Entreprises dans la zone industrielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 Zone industrielle d’Upton : Superficie totale. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 124 806,4 m2 Entreprises dans la zone industrielle. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Valeur foncière moyenne des maisons unifamiliales en 2017. . . . 174 140 $ Sources : MRC d’Acton, Institut de la statistique du Québec– données 2014, 2016 et 2017 1 Données de décembre 2016 provenant du MAPAQ


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON MRC d’Acton

Le développement économique, une question de stratégie  Alain Bérubé J ournaliste, La Pensée de Bagot

Le service de développement économique et local (DEL) de la MRC d’Acton est en pleine effervescence. L’équipe dirigée par René Pedneault joue pleinement sa mission de mobilisation auprès des intervenants locaux, afin de dynamiser l’économie et de créer des emplois. En place depuis bientôt un an à la ­direction du DEL, M. Pedneault est fier du travail de restructuration du service, qui fait suite à la disparition des CLD à travers le Québec. « Nous travaillons très fort afin d’aider notre clientèle, en partenariat avec,

entre autres, le Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation ainsi qu’avec Expansion PME. Bien souvent, les entrepreneurs arrivent avec une bonne idée mais sans plan défini. On donne certains conseils, en confrontant parfois certains points afin d’éviter les mauvaises surprises », soutient-il. Les membres de l’équipe du DEL ­partagent, dans un esprit positif, leur expertise et leurs pratiques innovantes afin de bien aiguiller les entreprises qui font appel à eux. « Lors de la dernière année, on a tenu 340 rencontres consacrées à l’étude de projets de tous genres. Que ce soit par exemple le Fonds de soutien aux ­p rojets structurants, le soutien au ­travail autonome ou le réseautage ­industriel, nous proposons une gamme inté­ressante de solutions », mentionne M. Pedneault. Le directeur de DEL évoque par ­ailleurs l’importance d’être aux aguets des changements ­technologiques.

« Je pense par exemple aux t­echno­logies de rupture, qui sont des ­innovations remplaçant un service ­actuel, comme par exemple Amazon ou Uber. Même si nous sommes actuellement dans un contexte de plein emploi, le virage technologique ne dois pas être ignoré car la concurrence est planétaire », allègue René Pedneault. Ce dernier ajoute que le facteur humain demeure toutefois primordial. « La solidarité et la proximité que nous avons en région sont des grandes forces. En cas de difficultés, on peut se revirer de bord rapidement. Il faut continuer à se parler et à s’entraider, car on ne sait jamais quand une entreprise voisine peut nous donner un bon coup de main », conclut M. Pedneault. René Pedneault, directeur du service DEL de la MRC d’Acton.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 3


4 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON SADC de la région d’Acton

Ouvrir ses horizons pour atteindre le succès  Alain Bérubé J ournaliste, La Pensée de Bagot

La SADC de la région d’Acton, qui a investi 1,7 M $ en région pour l’année financière 2016-2017, joue un rôle majeur dans la consolidation et le développement des entreprises locales. Pour arriver à de tels résultats, l’équipe en place favorise bien sûr l’audace et l’innovation, mais avec un plan de match défini et bien structuré.

Dans ses interventions avec les entrepreneurs, la SADC complète à merveille les idées proposées par ses dirigeants. « Lorsqu’on dirige une entreprise, on est bien sûr impliqué de près dans tout ce qui touche la production. Notre rôle est d’apporter d’autres éléments d’information, parfois même une autre vision car le monde des affaires évolue très rapidement. Les activités de réseautage sont par ailleurs de belles occasions d’agrandir son champ de connaissances », souligne le directeur général Éric Thibodeau. Ce dernier rappelle qu’il est essentiel de ne pas se laisser dépasser par les nouvelles technologies. « Malheureusement, nous avons annulé récemment une série de formations sur l’innovation par manque d’inscriptions.

C’est pourtant un aspect très important, surtout avec la concurrence qui est plus que jamais mondiale. Les ventes en ligne font la différence et il faut élaborer une stratégie numérique gagnante. De plus, une bonne utilisation des médias sociaux représente également un atout», mentionne M. Thibodeau. Le directeur général de la SADC ajoute que le manque de main-d’oeuvre spécialisée représente un enjeu majeur. « Plusieurs emplois très intéressants ne sont pas comblés actuellement en région, tout comme ailleurs en province. Les dirigeants d’entreprises devront faire face à ce défi de taille », établit M. Thibodeau. Une idée innovatrice peut certainement faire la différence afin de se démarquer, mais il y a également un vaste travail à accomplir sur le terrain.

« Les entrepreneurs doivent être audessus de la mêlée et prendre du recul, car le monde change. La SADC peut certainement donner un bon coup de main afin de les guider et leur suggérer des avenues intéressantes. De notre côté, on ne s’assoit jamais sur nos lauriers avec l’implantation d’un processus de formation continue », indique M. Thibodeau. La SADC continue de miser sur la relève, avec par exemple son Fonds d’investissement jeunesse. « Plusieurs entreprises en démarrage nous démontrent que l’innovation est au rendez-vous. Ce sont des entrepreneurs qui ont confiance en leurs moyens, en cherchant constamment à sortir du cadre et en élargissant leurs horizons », conclut Éric Thibodeau.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 5

Éric Thibodeau, directeur général de la SADC de la région d’Acton.

La SADC de la région d’Acton, qui compte sur une équipe compétente et dévouée, a accompagné plusieurs entreprises fort dynamiques dans la MRC d’Acton. (photo: le Répertoire/Jonathan Laplante)


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Biocompost inc.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme  Patrick Bessette  onseiller aux entreprises C à la SADC

Entrepreneur actif dans le secteur de l’environnement depuis plus de 15 ans, Carl Chaput possède une grande expérience dans la gestion de la fertilisation de terres agricoles au Québec. Depuis ses débuts, l’entrepreneur priorise la recherche et développement pour offrir des produits et des techniques innovants, et ce, par des équipements à la fine pointe de la technologie, souvent développés par le promoteur lui-même. L’entreprise est essentiellement active dans l’entreposage, la gestion et la revalorisation de matières résiduelles fertilisantes (MRF). L’emploi de ces MRF permet l’entretien ou l’amélioration de la nutrition des végétaux, ainsi que les propriétés physiques et chimiques et l’activité biologique des sols. Les entreprises de Carl Chaput proposent un véritable système intégré, très innovateur, de gestion de déchets. Il s’agit d’une approche combinée, multiforme et adaptée qui permet de réduire considérablement une multitude de déchets et évite ainsi leurs externalités négatives et l’enfouissement. Un projet qui lui tient particulièrement à cœur est la production de lombricompost; le lombricompostage est une méthode d’utilisation de vers en vue de transformer des déchets en une matière très semblable à l’humus ou au terreau qu’on nomme le lombricompost, le vermicompost ou fumier de vers. Le processus permettant la formation du fumier consiste en l’ingestion par les vers de matière résiduelle qui sera, suivant un cycle bien défini de 22 à 32 jours, excrétée sans éléments pathogènes.

En effet, l’entreprise vise une diversification en mettant sur le marché des produits innovateurs. Via sa nouvelle entreprise, Biocompost, Carl Chaput souhaite commercialiser un fumier de vers de très haute qualité obtenu par lombricompostage. «Depuis déjà cinq ans, la compagnie procède à l’élevage intensif de vers, soit la lombriculture, et aujourd’hui, le stock de vers est considérable. On les compte par centaine de millions, garantissant un taux de reproduction élevé permettant une exploitation commerciale intensive. Suite aux cinq ans de recherche et développement, l’entreprise a développé une expertise très rare dans le domaine de la lombriculture mettant une très forte barrière à l’entrée pour les concurrents», ajoute Carl Chaput. Les avantages du lombricompost : • Sans odeur • D écomposition plus rapide que le compostage traditionnel: le compost nécessite de 300 à 400 jours de maturité en plus de 3 à 4 mois de séchage alors que le lombricompost nécessite un cycle de 22 à 32 jours • Permet une plus grande qualité des sols, améliore la santé des plantes • Favorise la phytoprotection, soit une forme de protection basée sur le non-usage de pesticides et plutôt sur les interactions entre ­organismes pour se protéger des ­parasites • Favorise la conservation de l’humidité au sol et la rétention d’élément nutritif, pouvoir de rétention d’eau à 300% • Riche en humus • Ne nécessite pas d’apport d’énergie pour l’aération Par une gestion intelligente et innovante des déchets, tant par son mode cyclique de récupération que par son système de gestion par technologies vertes, Carl Chaput poursuit la vision qui l’inspire : se diriger vers un monde sans déchets.

6 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Carl Chaput, propriétaire de Biocompost Inc. (photo Le Répertoire/Jonathan Laplante)


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Menuiserie les Frères D, une entreprise en pleine expansion M  arie-Line Rochette  onseillère au C ­développement économique MRC d’Acton-DEL

L’entreprise Menuiserie les Frères D, spécialisée dans la fabrication d’armoires de cuisine et de vanités, est constituée de douze travailleurs proactifs et possédant un important bagage d’expérience en usine et en bureautique. La grande complicité et la qualité de la communication au sein de l’équipe sont un gage de réussite qui se reflète dans chaque réalisation de projets. C’est avec fierté que l’entreprise soulignera sa 21e année de création en février 2018. Ayant connu un démarrage modeste avec peu d’équipements en main, les frères Yan et Martin Deslandes, armés d’un savoir-faire considérable et ayant comme valeur première la satisfaction de la clientèle, ont

su faire de leur entreprise un succès florissant au fils du temps. D’année en année, la croissance des ventes est au rendez-vous, dont plus de 35 % d’augmentation pour l’année en cours. Afin de soutenir cet accroissement du chiffre d’affaires, l’entreprise travaille actuellement sur un important projet d’expansion. Ainsi, elle a fait l’acquisition des locaux voisins d’une superficie de 9600 pieds carrés situés dans le même bâtiment au 430, rue Bonin à Acton Vale. Cet agrandissement permettra entre autres de réorganiser la chaîne de production afin d’assurer la maximisation de la productivité. De plus, l’entreprise se dotera également sous peu d’un deuxième appareil de découpe CNC et procédera à l’embauche de cinq nouveaux employés. Aujourd’hui, il est clair que la menuiserie a réussi à se tailler une belle place dans son domaine. Se positionnant avec un service clé en main offert à tous ses clients que ce soit pour le particulier ou l’entrepreneur général, elle se démarque en offrant la fabrication sur mesure, la livraison et l’installation, le service de cuisiniste qui élabore le projet

selon les besoins du client et une salle de montre accessible sur place. Ces deux entrepreneurs déterminés ont su miser sur l’excellence de leur

service à la clientèle ainsi que sur la qualité de leurs produits et services pour développer leur nom et leur réputation au-delà de la région d’Acton.

Yan et Martin Deslandes, propriétaires de Menuiserie Les Frères D.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 7


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Un programme pour le développement de la région  Félix Turbide  onseiller au C développement et à l’entrepreneuriat collectif MRC d’Acton-DEL

Le Fonds de soutien aux projets structurants (FSPS) de la MRC d’Acton a été créé à la suite d’une réflexion lors de l’abolition des CLD et de la fin de la Politique nationale de la ruralité. Ce fonds a pour but d’aider les municipalités, organismes municipaux, OBNL, écoles et coopératives à créer des projets structurants pour améliorer les milieux de vie.

8 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

En bref, il s’agit d’un fonds qui va dans la continuité du Pacte rural pour assurer le développement de notre territoire. Chaque année, le conseil des maires de la MRC, en séance publique, annonce les montants qui sont octroyés. Le fonds se divise en trois sections.

• Volet local : ce volet permet aux ­municipalités de réaliser des projets structurants pour répondre aux besoins particuliers d’une municipalité. • Volet régional : il permet à l’ensemble de la région de bénéficier d’un projet qui a des retombées structurantes qui donnent une valeur ajoutée à la région, que ce soit en améliorant la qualité de vie ou encore en réalisant des retombées culturelles ou environnementales par exemple. •Volet événementiel : c’est un tout nouvel ajout au FSPS. Il permet, entre autres, aux festivals et évènements qui durent au moins deux jours de profiter d’un support dans le rayonnement de leur évènement à l’extérieur du territoire de la MRC d’Acton. Ce volet permet aussi de souligner les évènements commémoratifs des OBNL par tranche de 25 ans. Trois séances d’attribution de fonds ont lieu chaque année, soit en février, juin et octobre. N’hésitez pas à contacter Félix Turbide au 450-546-3256, poste 325, pour de plus amples ­informations.

On voit ici un projet soutenu par le Fonds FSPS en 2017, soit « Marmitons en action » avec l’organisme Jeunes en santé.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON 20 ans de Stratégie jeunesse

Vivre, travailler et entreprendre dans son milieu  Éric Thibodeau  irecteur général D de la SADC

Mis en place en 1997-1998 à travers le Réseau des SADC du Québec, le programme Stratégie jeunesse poursuit deux objectifs : encourager l’acquisition, la mise sur pied, l’expansion ou la modernisation d’une entreprise par des jeunes, ainsi que favoriser l’employabilité des jeunes et valoriser leur engagement social, culturel et économique dans nos milieux. Après 20 ans d’implantation dans la région d’Acton, le Fonds Stratégie jeunesse n’a cessé de faire la preuve de son efficacité. Sous forme de prêt personnel pouvant aller jusqu’à 25 000 $, il permet aux jeunes, âgés de 18 à 39 ans, de notre milieu de se bâtir un avenir ici par l’entrepreneuriat. Au fil des ans, 2 175 000 $ ont été investis par la SADC de la région d’Acton

dans des projets soutenus par des jeunes entrepreneurs. Au total, 116 entreprises différentes ont été appuyées par ce programme, dont 75 sont toujours en opération. « En tout temps, l’accompagnement est pertinent, peu importe le stade de développement d’une entreprise. Pour l’entreprise en démarrage, il est bien souvent déterminant. Cet accompagnement peut prendre différentes formes: un appui financier, des services-conseils personnalisés, de la formation, des activités de réseautage ou du codéveloppement. L’historique du programme Stratégie jeunesse nous démontre clairement que les entreprises les plus performantes sont dirigées par des entrepreneurs ouverts à l’accompagnement et qui n’hésitent pas à bien s’entourer », indique Éric Thibodeau, directeur général de la SADC. Ferme La Bourrasque Maxime Dion et Philippe Benoit, copropriétaires de la Ferme La Bourrasque, sont un bel exemple d’entrepreneurs ayant bénéficié de la Stratégie jeunesse. Bien décidés à s’installer en région à la suite d’une expérience des plus enrichissantes de travail volontaire sur une ferme biologique de Nouvelle-Écosse, les

deux promoteurs démarrent leur entreprise en mars 2012. Selon Maxime Dion, le développement de l’entreprise à SaintNazaire d’Acton a également été un tremplin pour leur engagement social. « Bien que les projets entourant la p roduction maraîchère prennent ­ ­beaucoup de place, il est important pour nous de s’investir dans des mouvements comme la Fierté agricole et la Chambre de commerce LGBT du Québec. Notre projet d’affaires est avant tout un projet de vie qui s’appuie sur les bases du ­développement durable: l’environnement, la société et l’économie. Par notre implication, nous souhaitons contribuer à

mettre en valeur la diversité du milieu agricole », précise-t-il. En raison du vieillissement de la ­population, plusieurs défis devront être relevés au Québec dans les prochaines a nnées. Parmi ceux-ci, la relève ­ entrepreneuriale. Par ses interventions dans le secteur jeunesse, la SADC contribue au développement d’une culture entrepreneuriale forte essentielle au développement de notre milieu et à la promotion des valeurs qui s’y rattachent: créativité, autonomie, leadership, sens des responsabilités et solidarité. Aidons les jeunes à faire le choix de vivre, de travailler et d’entreprendre dans notre milieu.

Maxime Dion et Philippe Benoit, de la Ferme La Bourrasque. (photo Le Répertoire/ Jonathan Laplante)

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 9


10 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Une relève familiale pour l’Érablière du Cap  Isabelle Dauphinais  esponsable R des communications MRC d’Acton-DEL

Mario Bisaillon et Sylvie Favreau produisent depuis plusieurs années du sirop d’érable biologique sur leurs terres situées sur la route 116, aux limites d’Acton Vale et de Sainte-Christine. D’ailleurs, depuis près de 20 ans, l’Érablière du Cap est ­davantage connue pour ses nombreux produits transformés, entre autres pour la fameuse barbe à papa à l’érable ainsi que leur légendaire beurre d’érable. L’Érablière du Cap est devenue une entreprise agrotouristique florissante qui a très bien su s’adapter aux désirs de sa clientèle et à l’évolution du milieu acéricole au Québec. Aujourd’hui, Mario et Sylvie, qui ne songent pas encore à la retraite, se préparent tout de même à intégrer la relève

à leur projet d’entreprise. Leur fille, Zoé Bisaillon, et son conjoint Nicolas Baron, commencent tranquillement à prendre en charge certains aspects de l’entreprise et s’acclimatent petit à petit à cette nouvelle vie. Au début, les jeunes se contentent de participer à des salons et des foires agroalimentaires, mais avec le temps ils sont de plus en plus présents et engagés dans les décisions de l’entreprise. Résidant tous les deux à Québec, ils décident en 2016, d’un commun accord et avec un certain brin d’audace, de déménager sur la terre familiale pour ainsi prendre le relais dans quelques années. Nicolas a par ailleurs délaissé son emploi à temps partiel et se consacre maintenant entièrement à l’évolution de l’érablière. Il travaille, de concert avec Sylvie, à développer des recettes pour créer de nouveaux produits transformés à partir du sirop. Nicolas a conçu notamment un confit d’oignons, des épices et il travaille sur une vinaigrette, une sauce BBQ et une moutarde à l’érable. Bientôt, une boisson fortifiée sera produite à partir de leur sirop biologique. Pour sa part, Zoé a conservé son emploi et avec son horaire flexible, cela lui permet de

participer à la gestion de l’entreprise et à l’entretien de la terre. Leur objectif commun est de développer des produits de l’érable pour les quatre saisons et diversifier la production. C’est pourquoi ils implanteront un vignoble sur la terre familiale en juin 2018. Sur un horizon de dix ans, ils espèrent pouvoir produire leur propre vin et ainsi offrir des produits transformés de leur terroir du printemps à l’automne dans leur future boutique agrotouristique. Un rêve audacieux qui semble tout à fait plausible, si l’engouement grandissant des consommateurs pour les produits locaux se maintient. Pour l’instant les quatre entrepreneurs se consacrent à la production de sirop, au développement de nouveaux produits de l’érable, à leur commercialisation et à la préparation du vignoble. Aussi, les produits sont accessibles à tous en ligne via leur site Web, www.produitsducap.com ou sur la ferme toute l’année. Il est également possible de trouver les produits de l’Érablière du Cap dans certains marchés durant l’été, entre autres, au marché Jean-Talon à Montréal (au kiosque des Bio-Locaux), à la Foire agroalimentaire et au marché Locavore de Racine.

Nicolas Baron et Zoé Bisaillon, qui entourent ici Sylvie Favreau - la mère de Zoé - , s’impliquent de plus en plus dans la gestion de l’Érablière du Cap. Absent sur la photo: Mario Bisaillon.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 11


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Food 4 Pets Canada inc.

Un démarrage qui a du chien  Éric Thibodeau  irecteur général D de la SADC

Présente dans le parc industriel d’Acton Vale depuis novembre 2015, l’entreprise Food 4 Pets Canada (F4P) connait un démarrage fulgurant. Fabricant d’aliments pour animaux de compagnie, l’entreprise se spécialise dans la conserve, misant sur la fiabilité et la qualité de ses produits. F4P propose une offre personnalisée, flexible et adaptée qui sait répondre aux besoins de la clientèle. De plus, une attention particulière est portée aux besoins nutritionnels de l’animal, en suggérant notamment des recettes innovantes, à base de viande fraîche et de produits naturels, élaborées à l’aide de nutritionnistes. Une formule qui de toute évidence plait aux acteurs de l’industrie. Ce fulgurant succès repose également sur l’excellente connaissance du marché détenue par l’équipe dirigeante et leur capacité à développer des partenariats durables avec leurs clients. D’ailleurs, la conclusion d’ententes commerciales importantes amène à repenser la capacité de production de l’usine.

Selon Dominique Martin Jr, coaction­ naire de F4P, le projet a rapidement pris une ampleur insoupçonnée. « La demande de nos clients actuels et les contacts avec les clients ­potentiels ont modifié le projet pour arriver à une production de quatre à six fois ce qui était envisagé à l’origine. L’entre­­ prise compte maintenant 27 employés et poursuit son développement », précise-t-il. Une croissance de cette ampleur amène son lot de défis. Heureusement, l’expérience du groupe de direction permet de garder le cap et de bien prioriser les étapes. Pour Michel Collerette, coaction­ naire, le support des partenaires est fort appréciable et motivant. « Depuis le jour 1, nous avons pu compter sur l’appui de l’ensemble de nos partenaires. À chacune des étapes, ils ont été en mesure de nous proposer des solutions adaptées et à la hauteur de nos aspirations », ajoute-t-il. Ainsi, pas étonnant de retrouver déjà les produits F4P un peu partout au Canada et aux États-Unis, autant via leur marque maison Romeo que via leur production en sous-traitance pour de nombreuses marques connues. Food 4 Pets Canada inc. s’inscrit parmi les entreprises florissantes du parc industriel d’Acton Vale et confirme une fois de plus le potentiel attractif de la région pour l’implan­ tation d’entreprises manufacturières ­innovantes.

12 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Michel Collerette et Dominique Martin Jr, concessionnaires de Food 4 Pets Canada inc.

Le centre logistique Penske à Acton Vale, une entreprise stratégique  Isabelle Dauphinais  esponsable R des communications MRC d’Acton-DEL

Depuis 2002, Penske Logistiques exploite un centre logistique à Acton Vale. Les centres logistiques Penske offrent une grande variété de services, tels que la gestion opérationnelle, les services de transport, d’entreposage et de distribution, ainsi que le courtage de fret (coûts de transport). De plus, ils offrent des solutions de gestion de la chaîne logistique mondiale pour les clients en Amérique du Nord : au Canada, aux États-Unis, au Mexique, ainsi qu’à travers le monde, notamment au Brésil, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Chine. Pour les clients manufacturiers, ­notamment ceux du centre d’Acton Vale,

Penske Logistiques personnalise leurs services afin de compléter ceux déjà existants dans les entreprises. Ils adaptent leur offre en fonction des ­b esoins d’entreposage, de gestion interne, d’exportation vers les marchés couverts et cela selon les normes de contrôle de la qualité en ­vigueur dans les entreprises. Pour Penske Logistiques, la ville d’Acton Vale est un emplacement stratégique avantageux, et ce, pour plusieurs raisons. Étant situé tout près du siège social de leur client principal et à proximité de plusieurs fournisseurs, la situation géographique de la ville d’Acton Vale leur offre l’opportunité d’avoir un accès rapide aux grands axes routiers, dont l’autoroute 20, ce qui est un avantage important pour leurs clients actuels et futurs. Lors de l’acquisition de Transfreight en 2015, la grande majorité des employés de l’époque sont devenus des employés de Penske Logistiques. D’ailleurs, l’achat du centre d’Acton Vale leur a permis d’étendre leurs services de répartition à

plusieurs nouveaux clients en se servant du vaste réseau de Penske Logistiques. Aussi, l’implication sociale est une valeur importante chez Penske Logistiques. Le centre d’Acton Vale participe activement au développement de la communauté. Effectivement, l’entreprise distribue des dons à des organismes et des associations du milieu. Les dons sont amassés lors de la levée de fonds annuelle. À titre d’exemple, un repas-bénéfice et un encan silencieux ont déjà été organisés au profit du Club des Lions d’Acton Vale. Avec plus d’une cinquantaine ­d ’employés, le centre de logistique ­d’Acton Vale est maintenant un joueur ­important au niveau de l’emploi dans la MRC d’Acton. Leur objectif principal est d’améliorer constamment la satisfaction de la clientèle, par conséquent le centre d’Acton Vale souhaite ajouter prochainement de nouvelles technologies de gestion d’entrepôt à leurs installations. Enfin, au Canada, Location de camion Penske offre également un service de location de camions à court et à long terme.

La compagnie Penske Logisgtiques, opère un centre logistique à Acton Vale.


Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 13


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Club de codéveloppement

S’entraider entre entrepreneurs  Chantale Delorme  onseillère en C ­développement à la SADC

La SADC de la région d’Acton a mis en place, en septembre, un groupe de codéveloppement pour entrepreneurs. D’origine canadienne, le codéveloppement professionnel est une démarche mise au point dans les années 80 par Adrien Payette et Claude Champagne.

Il a fait un passage comme gestionnaire de projet au développement de produits dans une grande entreprise, lui permettant aujourd’hui de tirer le meilleur des deux mondes: la rigueur des grandes entreprises et l’agilité des petites ! Aujourd’hui établi dans la région d’Acton et en processus de prise de la

relève de l’Érablière du Cap avec sa conjointe Zoé Bisaillon, Nicolas n’hésite pas à partager ses expériences au bénéfice des autres. Passionné par l’entrepreneuriat, il souhaite inciter d’autres entrepreneurs à briser l’isolement. « En tant qu’animateur du groupe de codéveloppement, mon rôle est de stimuler les échanges entre les membres

Adrien Payette et Claude Champagne (PUQ, 1997) définissent le concept ainsi: « Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants... ». Le groupe de codéveloppement de la SADC est un groupe d’entrepreneurs qui désirent travailler leur développement professionnel, en se rencontrant une ­demi-journée par mois, afin d’échanger sur des problématiques vécues et de ­développer une approche d’apprentissage qui mise sur les interactions entre les ­participants. Le groupe est guidé par un animateur qui a été membre d’un club de codéveloppement dans la région de ­Québec pendant cinq ans.

14 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Nicolas Baron Nicolas Baron, lui-même entrepreneur, a passé plus de 10 ans à la direction d’une entreprise manufacturière familiale où il était la relève. Il a dirigé les ventes et les opérations. Il a instauré des outils de gestion et structuré les équipes de travail.

Nicolas Baron, de l’Érablière du Cap, instigateur du projet de codéveloppement pour entrepreneurs avec la SADC.

du groupe. C’est un grand plaisir pour moi de voir les yeux d’un entrepreneur s’éclaircir en recevant le conseil d’un autre », indique-t-il. Comment ça se passe? Le Groupe de codéveloppement professionnel est composé au maximum de quatre à huit pairs qui ont envie d’apprendre de leurs expériences respectives. Le Groupe offre un lieu d’examen et de traitement de situations réelles et actuelles rencontrées. « C’est une formule qui me permet de prendre du recul face aux enjeux quotidiens, de voir le point de vue et de bénéficier de l’expérience des autres entrepreneurs du groupe », mentionne Alexandra Yerly, propriétaire d’Espace Pleine Forme. Les trois rôles nécessaires au fonctionnement d’un groupe de codéveloppement professionnel : 1- Le rôle de « client » porteur d’une préoccupation, d’un problème ou d’un projet qui souhaite être aidé à réfléchir, explorer, trouver des pistes, des regards différents. Le client change à chaque séance. 2 -Le rôle de « consultant », de contributeur au service du client dans sa situation ; les consultants apportent leurs expériences, leurs regards, leurs suggestions, leurs pistes d’action, leurs ressentis en fonction de la demande du client. Les rôles de client et de consultant changent d’une séance à l’autre. 3- Le rôle « d’animateur », l’animateur guide le groupe tout au long des étapes du codéveloppement. Formé à l’approche du codéveloppement, attentif à la fois au processus et au contenu de la séance, il stimule en finesse les interactions au sein du petit groupe. Il est le garant du code de déontologie. Vous désirez en savoir plus sur le codéveloppement ou même venir participer gratuitement à une rencontre afin de vous faire une meilleure idée sur le sujet? Contactez la SADC au 450-546-3239.


Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 15


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Source: MRC d’Acton-Développement économique et local (DEL)-2017.

16 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Employés Employés Employés Nom de l’entreprise 2017 2016 2015

Municipalité

Produits/service

Site Internet

302

356

370

Compagnie Beaulieu Canada

Acton Vale

Fabrication de tapis haut de gamme, distributeur de couvre-planchers en bois et de prélart

www.beaulieucanada.ca

245

250

217

Airboss Produits d’ingénierie

Acton Vale

Fabrication de produits militaires, bottes de pompiers, produits industriels semi-finis

www.airboss-acton.com

150

200

200

Roski Composites

Roxton Falls

Fabrication de véhicules récréatifs et agricoles en fibre de verre, motomarines

www.roski.com

120

100

89

Fermes Burnbrae

Upton

Transformation des œufs liquides et produits préparés

www.burnbraefarms.com

120

95

57

Pâtisserie Gaudet inc.

Acton Vale

Fabrication de tartes et tartelettes

www.patisseriesgaudet.com

96

81

93

Polyvalente Robert-Ouimet

Acton Vale

Enseignement de niveau secondaire

www.cssh.qc.ca

77

75

95

Ernest Joly & Fils inc.

Acton Vale

Marché d’alimentation

www.iga.net

68

65

48

Club de Golf Acton Vale inc.

Acton Vale

Club de golf et salles de réception

www.golfactonvale.qc.ca

63

70

70

Centre d’hébergement MRC d’Acton (CISSS Montérégie-Est)

Acton Vale

Services de santé, services d’hébergement, d’assistance et surveillance aux adultes en perte d’autonomie

www.santemonteregie.qc.ca

60

55

55

Réalisations Newtech inc.(Les)

Acton Vale

Installation de mobiliers architecturaux

www.newtechinstallation.com

60

30

30

Aliments Triova

Acton Vale

Arachides, noix et mélanges, emballages, distribution de bonbons

56

65

46

Penske (anciennement Transfreight)

Acton Vale

Centre logistique, centre de distribution

55

35

35

Fibres Serden

Acton Vale

Fabrication de boîtes de camionnettes en composite

50

47

60

Life Science Nutritionals

Acton Vale

Fabrication de vitamines, oméga-3, pectines

www.lifescinutritionals.com

47

66

50

Société culturelle du Lys

Upton

Fabrication de marionnettes géantes et production artistique

www.damedecoeur.com www.carrieredactonvale.ca

www.pensketruckleasing.com

45

45

45

Carrière Acton Vale ltée

Acton Vale

Pierres concassées, béton préparé et chaux agricole naturel, granulats recyclés

43

27

32

Caisse Desjardins d’Acton Vale - Rivière Noire

Acton Vale, Upton, Roxton Falls

Services financiers

www.desjardins.com

42

42

45

École St-André

Acton Vale

Enseignement de niveau primaire

www.cssh.qc.ca

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 17


Employés Employés Employés Nom de l’entreprise 2017 2016 2015

Municipalité

Produits/service

40

37

38

École St-Jean Baptiste

Roxton Falls

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

40

26

29

Centre de la petite enfance la Douce Couvée (Acton Vale et Roxton Falls)

Acton Vale et Roxton Falls

Service de garde pour enfants de 0 à 5 ans, milieu familial

www.ladoucecouvee.ca

38

30

19

Denis Cimaf inc.

Roxton Falls

Conception et montage de débroussailleurs industriels

www.deniscimaf.com

37

39

37

Équipements Adrien Phaneuf (Les)

Upton

Machines et fournitures agricoles

www.adrienphaneuf.com

37

35

35

Produits Mobilicab Canada

Acton Vale

Vente et entretien de voiturettes de golf, quadriporteurs et véhicules utilitaires, industriels et commerciaux

www.mobilicab.com

35

52

52

CLSC MRC d’Acton (CISSS Montérégie-Est)

Acton Vale

Services de santé et de services sociaux

www.santemonteregie.qc.ca

35

37

35

Pharmacie N. Jean et P. Côté (Uniprix)

Acton Vale

Pharmacie

www.uniprix.com

34

29

33

École Roger LaBrèque

Acton Vale

Enseignement de niveau primaire

www.cssh.qc.ca

34

30

35

Ville d’Acton Vale

Acton Vale

Administration municipale

www.ville.actonvale.qc.ca

33

30

30

Laferté Acton Vale

Acton Vale

Quincaillerie

www.laferte.com

33

32

26

McDonald’s

Acton Vale

Service de restauration

www.mcdonalds.ca

31

41

41

Résidence de la Présentation

Acton Vale

Résidence pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes

31

29

30

Autobus SOGESCO

Saint-Théodore-d’Acton

Transport scolaire

www.apaq.qc.ca

29

N/D

0

Food 4 Pet

Acton Vale

Nourriture pour animaux domestiques

www.food4petscanada.com

28

23

20

Soudure Richard St-Amant inc.

Acton Vale

Fabrication de remorques et pelles à neige, godets pour mini excavatrices, coupe de métal au plasma

www.ssta.info

27

29

25

École des Moissons

Saint-Théodore-d’Acton

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

27

27

27

Résidence du Domaine Rousseau (La)

Acton Vale

Service d’hébergement et de soins de santé pour personnes agées

25

25

25

Laboratoires Sterigen inc.

Upton

Fabrication de produits pharmaceutiques

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON 18 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

Site Internet

www.sterigen.com


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Employés Employés Employés Nom de l’entreprise 2017 2016 2015

Municipalité

Produits/service

Site Internet

25

17

21

S.V.A. Triple V inc.

Acton Vale

Clinique vétérinaire

www.triple-v.ca

24

25

25

Sûreté du Québec

Acton Vale

Service de police

www.suretequebec.gouv.qc.ca

23

25

18

Entreposage et Transport JSMG inc.

Acton Vale

Transport et entreposage

23

25

22

Autobus Tesco inc.

Acton Vale

Transport scolaire

www.autobustesco.ca

23

21

27

Automobile J. P. Yergeau inc.

Acton Vale

Concessionnaire automobile

www.jpyergeauford.com

22

25

25

Centre de la petite enfance Les P’tites Frimousses enr.

Acton Vale

Service de garde pour enfants de 0 à 5 ans

22

22

6

Centre d’insémination porcine du Québec inc.

Roxton Canton

Production, distribution

www.cipq.com

22

21

28

École de la Croisée

Upton

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

www.cssh.qc.ca

22

20

17

Jean Lavallée Transport ltée

Roxton Falls

Transport

www.lavalleetransport.com

22

N/D

0

Remorques N&N

Saint-Théodore-d’Acton

Frabrication de remorques

www.nnremorques.ca

22

20

22

Donais & Fils inc.

Upton

Matériaux de construction

21

18

17

Maison Toxi-Co-Gîte inc.

Upton

Centre de désintoxication

www.toxicogite.ca

21

15

21

École Sacré-Coeur

Acton Vale

Enseignement maternelle et pré-maternelle

www.cssh.qc.ca

20

20

22

Com-Anix

Saint-Théodore-d’Acton

Transport d’animaux

20

19

18

École Notre-Dame de Ste-Christine

Sainte-Christine

Enseignement de niveau préscolaire et primaire

20

17

21

Marché Guilmain inc.

Acton Vale

Marché d’alimentation

19

19

29

Camping Wigwam inc.

Upton

Terrain de camping et restaurant

www.campingwigwam.com

18

0

0

Tim Hortons

Acton Vale

Service de restauration

www.timhortons.com

18

16

15

FBL comptables agréés sencrl

Acton Vale

Firme comptables et finances

www.fbl.com

www.cssh.qc.ca

Ce tableau représente le nombre approximatif d’employés à temps plein par entreprise ou établissement. Afin de bien comprendre la représentation des données, il faut savoir que deux emplois à temps partiel équivaut à un emploi temps plein. Sources: MRC d’Acton-Développement économique et local (DEL) et Chambre de commerce de la région d’Acton.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 19


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Pour accéder à un métier en forte demande

La formation professionnelle à Acton Vale : un choix gagnant! La municipalité d’Acton Vale a la chance d’avoir sur son territoire deux immeubles de formation de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe, où l’on enseigne les programmes de Charpenteriemenuiserie ainsi que de Fabrication de structures métalliques et de métaux ouvrés. La première est assurément connue. Mais qu’en est-il de cette seconde formation menant à un diplôme d’études professionnelles (DEP)? Sans aucun doute, le pont menant à un métier en forte demande! Preuve à l’appui : les employeurs appellent directement l’école pour avoir accès aux finissants, en proposant des emplois avec des salaires intéressants. Pour ces entreprises, les élèves formés à l’EPSH sont outillés pour faire face aux nombreux défis de leur industrie, un atout jugé considérable!

20 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

Pour avoir des mandats professionnels d’envergure Pour avoir une idée de ce que représente la fabrication de structure métallique, il faut penser à toutes ces structures qui agrémentent le paysage… Les garde-corps, les escaliers, bref ces nombreux éléments architecturaux d’un bâtiment faits de métaux ouvrés, alors que les ponts, édifices, centres commerciaux réfèrent plutôt aux structures métalliques. L’immeuble principal de l’EPSH, situé à SaintHyacinthe, en est un excellent exemple! Pour mettre à profit ses compétences Vu la diversité des tâches, le métier est très stimulant. Bien entendu, la dextérité, la minutie et la précision sont nécessaires pour être efficaces. Pour

comprendre les pièces à réaliser, l’élève apprend aussi à travailler avec des plans; il devra d’ailleurs devenir maître dans la lecture de ces derniers. Les techniques de soudage sont aussi enseignées puisque ces compétences sont requises dans le montage des diverses pièces. Un candidat peut commencer son cours rapidement sans attendre une date précise. Une excellente façon de concilier travail et école! Pour avoir l’embarras du choix Au-delà des deux formations disponibles à Acton Vale, l’EPSH offre une multitude de formations menant à un diplôme d’études professionnelles et d’autres menant à une attestation de spécialisation professionnelle. L’administration, l’agriculture et l’horticulture, la construction, la décoration, l’esthétique et la coiffure, la mécanique, la santé et la métallurgie sont autant de secteurs regroupant les 32 programmes disponibles. Pour des services aux entreprises tout aussi performants: Parcours Formation Pour répondre aux divers besoins des entreprises du milieu, il y a aussi les Services aux entreprises qui sont offerts via Parcours Formation. Parcours Formation jouit d’une solide réputation dans le monde des affaires et de la formation. La priorité de cette organisation rattachée à l’EPSH est de trouver des ressources efficaces et pertinentes pour répondre aux besoins et aux attentes spécifiques des entreprises. Un autre choix gagnant! Pour des formations sur mesure et du perfectionnement pour vos équipes de travail, nous vous invitons à les contacter au 450 771-1225. Information: www.parcoursformation.com.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Entreprises d’ici et l’achat local, des priorités pour Brigitte Sansoucy  Alain Bérubé J ournaliste, La Pensée de Bagot

En tant que députée de Saint-Hyacinthe Bagot, Brigitte Sansoucy a tenu à visiter plusieurs entreprises de la circonscription. Elle a rapidement constaté de près leur rôle majeur en tant que pivot au sein de l’économie régionale. En mars, Mme Sansoucy a entrepris une tournée des entreprises de la région d’Acton. En discutant avec les propriétaires et les travailleurs sur place, elle a confirmé sa volonté de préconiser la concertation afin que les entreprises d’ici soient au coeur des priorités. « J’ai été entre autres agréablement surprise de ma visite chez Beaulieu Canada, qui est le plus grand fabricant de tapis au pays. Leurs équipements sont à la

fine pointe et bien des hôtels et immeubles pourraient encourager l’achat local en faisant affaire avec cette entreprise d’Acton Vale », mentionne-t-elle. La députée Sansoucy souligne qu’elle a déjà sensibilisé le ministre fédéral du Commerce international, FrançoisPhilippe Champagne, au dynamisme des entrepreneurs de la région d’Acton. « J’ai piqué sa curiosité en lui remettant une tartelette de la Pâtisserie Gaudet, en insistant sur le fait qu’elle a été conçue à Acton Vale. Je souhaite d’ailleurs l’inviter à rencontrer des dirigeants d’entreprises de la MRC d’Acton, dans le cadre d’une table ronde, et j’ai confiance qu’il acceptera mon invitation », affirme-t-elle, ajoutant que des marchés tels l’Amérique du Sud sont à notre portée. Mme Sansoucy fait valoir l’importance de faire confiance aux entreprises et commerces d’ici. « Encourager l’économie locale et acheter des produits de chez nous, c’est non seulement préserver des bons emplois, mais c’est aussi favoriser des retombées économiques dans nos municipalités et dans notre région.

L’achat local est important pour l’économie, la vitalité de notre communauté et pour en assurer son développement », dit-elle. La députée en profite pour remercier l’accueil qu’elle a reçu dans la région d’Acton depuis son élection.

« Grâce à un partenariat avec le Carrefour jeunesse-emploi comté de Johnson, nous avons un point de service accessible, ce qui nous permet d’être à proximité des gens en plus d’être le témoin privilégié de la vitalité économique de la région », conclut-elle.

Brigitte Sansoucy, députée fédérale de Saint-Hyacinthe Bagot, a visité quelques entreprises de la MRC d’Acton en mars. On la voit ici lors de sa visite chez DENIS CIMAF, de Roxton Falls, alors qu’elle a notamment rencontré le président Laurent Denis et son fils Benjamin, responsable du développement du produit.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 21


DU NOUVEAU DANS LA RÉGION D’ACTON ACTON VALE C  linique d’orthothérapie Johannie Ouellet 450-888-2709

 Électro Nicko

450-779-9599

C’est en décembre 2016 que Johannie Ouellet a ouvert sa clinique située au 1066, rue MacDonald à Acton Vale, pour y offrir ses services de massothérapie, kinésithérapie et d’orthothérapie.

 IGA

Après avoir terminé ses études pour devenir technicien en électroménagers, Nick Chabot s’installe en juin dans les locaux situés au 1139, rue du Marché sous le nom d’entreprise Électro Nicko. Il offre le service de réparation de vos électroménagers pour les marques Maytag, LG, Kitchenaid, Kenmore, Jenn-air, Inglis, Gibson, General Électric, Frigidaire, Bosch, Whirpool et Samsung, en plus d’offrir un service de vente et d’achat d’électroménagers usagés.

 Isolation HD

450 546-7333

450-502-5470

Après une longue réflexion sur leur avenir et celui de leur supermarché, la famille Joly a pris la décision de faire le saut avec IGA, une bannière qu’elle a représenté de 1960 à 1982. L’appui inconditionnel qu’offre Sobeys Québec à ses marchands, le souci constant de mettre en valeur les produits du Québec et la très vaste sélection de produits font partie des raisons qui ont convaincu la famille de retourner aux sources.

 J .B. Performance Inc.

Hugo Dénommée a démarré son entreprise en mars. Isolation HD est une entreprise jeune et dynamique qui exécute des travaux d’isolation à l’uréthane giclée, c­ ellulose et laine soufflée et de l’insonorisation avec de la cellulose injectée, que ce soit pour une construction neuve ou un projet de rénovation. L’entreprise est ­située au 1016, 5e Avenue.

 L ettrage Sercost

450 230-2409

450-546-4771

En janvier, Jonathan Benoit s’installe dans son nouveau local situé au 1065, rue Boulay à Acton Vale. J.B. Performance Inc. est une boutique de pièces automobiles. L’entreprise est la référence pour vos pièces de performance. On y retrouve des pièces d’automobiles, accessoires, «mags», pneus, etc.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON M  écanique Autocar

M  use Clinique de beauté

450-546-2055

22- La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

En octobre, Lettrage Sercost déménage dans ses nouveaux locaux, situés dans l’ancien local des Chevaliers de Colomb, afin de desservir une clientèle toujours croissante à l’échelle provinciale, voire même nationale, et ainsi poursuivre l’expansion de l’entreprise. Le bâtiment a permis un aménagement simple et rapide pour leurs besoins de production. De plus, le terrain permet des phases d’expansion au besoin. Finalement, la localisation est intéressante en termes d’accessibilité pour la clientèle.

450-642-1092

C’est en avril que Jean-François Cyr devenait propriétaire du garage Élite Automobile, maintenant Mécanique Autocam, situé au 725, route 139 Nord. On y retrouve un service de mécanique générale, une spécialisation diesel pour tout type de véhicule dont l’analyse électronique de moteur d’auto, des changements d’huile, une voiture de courtoisie disponible, l’équilibrage de pneus d’auto, un garage de réparation d’automobiles ainsi que la réparation de suspension d’auto. M. Cyr vient de faire l’acquisition d’une machine de pose de pneus « Low Profile ».

O  rdivert

En juin, Muse Clinique de beauté déménageait dans ses nouveaux locaux situés au 1094, rue St-André. Ouvert depuis plus de cinq ans, Muse continue ses activités en plus d’offrir plusieurs services de beauté sous un même toit. Édith Gagnon et Mariane Dupont, propriétaires et coiffeuses stylistes, Mylène Archambeault, technicienne en soins des ongles, des cils et maquilleuse ainsi qu’Arianne Gazaille, infirmière auxiliaire en soins des pieds, vous reçoivent dans un espace chaleureux et inspirant.

P  hysiothérapie Thivierge-Toupin

450-366-0523

450-546-3513

En mars, Ordivert ouvrait ses portes au 1850, rue Landry. On peut s’y procurer des ordinateurs durables et performants à prix économique tout en faisant un achat écologique préservant l’environnement. L’entreprise propose une remise à neuf unique et vigoureuse, reconnue par Microsoft. On y retrouve également un volet papeterie, avec la majorité des produits usuels pour le bureau ainsi que des effets scolaires.

Afin d’offrir plus de services à leur clientèle, Annie Toupin et Sylvaine Thivierge décident de prendre le local adjacent à leur commerce situé au 1012, rue Dubois. Avec une superficie supplémentaire de 700 pieds carrés, ils ont ajouté des nouveaux services d’ergothérapie et massothérapie, en plus de leurs services de réadaptation en physiothérapie. Depuis leur ouverture en juillet, leur clientèle peut recevoir tous ses services complémentaires qui, auparavant, s’offraient à l’extérieur de la région.


DU NOUVEAU DANS LA RÉGION D’ACTON ACTON VALE  S hell - Dépanneur Voisin

 L es ruchers Mieliflora

450-546-2203

450-546-3844

En apiculture depuis 2016, Carole Lavoie et Catherine Plante opèrent une entreprise familiale de production artisanale de miel, soit Les ruchers Mieliflora, au 1455, rue Hormidas-Lemoyne. Leurs ruchers, situés dans les milieux naturels de la région d’Acton, sont peuplés de fleurs sauvages, ce qui leur permet de produire un miel de grande qualité. Le respect de l’environnement et des abeilles sont au cœur des valeurs de leur entreprise. Vous pouvez les suivre sur leur page Facebook « Mieliflora » et vous procurer leurs produits sur place (sur rendez-vous, 450 546-3844 ou mieliflora@outlook.com).

 T hermo-O-Point

 T im Hortons

514-237-5103

ROXTON FALLS

C’est en juin que Sébastien St-Louis procède à l’ouverture du nouveau Shell - Dépanneur Voisin, situé au 1335, rue d’Acton, à côté du Tim Hortons. Vous trouverez sur place le service d’essence à la pompe ainsi que les services complets de dépanneur, un comptoir de prêt à manger « table santé », sandwichs, sous-marins, etc.

450-366-0111

Après plus de 30 ans dans l’industrie de la construction, Michel Desgranges T.P. fonde sa propre entreprise, Thermo-O-Point inc. Conseiller-expert depuis 25 ans en bâtiment autant pour des mandats d’expertise après sinistre, complément d’inspection préachat, expertise légale, détection d’anomalies liées aux problèmes de santé et autres mandats similaires, l’entreprise se spécialise dans le domaine de l’étanchéité à l’eau et à l’air. Elle détient une certification niveau II comme thermographe, avec une caméra infrarouge modèle T640 de Flir et d’autres équipements complémentaires de validation de données pour effectuer divers mandats de détection par imagerie infrarouge (bâtiment, mécanique, électrique et pneumatique).

En juin, Richard Jacob et Valérie Ouellet procédaient à l’ouverture du tout nouveau Tim Hortons, situé au 1333, rue d’Acton. Les propriétaires ont misé sur la modernité de leur commerce et de leurs équipements pour se démarquer de la concurrence. D’une superficie de 2100 pieds carrés, la clientèle dispose de 24 places intérieures ainsi que d’une terrasse extérieure de 16 places. L’ouverture du complexe a créé une quarantaine d’emplois. L’investissement ­représente une valeur de 2 millions $.

 L e Gîte des Oies 450-210-1122

D  ressage Amélia Denommée 450-577-2254

En janvier, Amélia Denommée fonde son entreprise de dressage. Elle offre des consultations à domicile afin de régler les problèmes de comportement des chiens, ainsi que des cours de groupe de maternelle et primaire. Mme Denommée donne plusieurs ateliers par année sur l’éducation canine. Vous trouverez également sur son site une boutique en ligne. De plus, elle offre depuis peu le service de toilettage. Le tout est basé sur des méthodes de renforcement positif, ayant à coeur le bien-être animal.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Le Gîte des Oies, situé au 508 chemin Charlebois, est à un kilomètre de la piste cyclable La Campagnarde. Il offre une expérience unique par sa production d’oies fermières. Il y a des possibilités de visites, d’achats et de livraison de leurs produits, tels que des œufs d’oies, rillettes, terrines, cuisses confites, poitrines natures ou fumées, effilochés d’oies et l’oie entière. Une offre de gîte à la ferme est aussi proposée. Réservations et information: Linda, 450-210-1122 ou www.augitedesoies.ca.

SAINT-NAZAIRE D’ACTON  F erme MK & Fils Senc

P  harmacie Familiprix

450-278-6766

450-548-8008

Kelly-Ann Moreau et Maxime Poirier démarrent en mai 2015 leur entreprise Ferme MK & Fils Inc. Ils y font la production d’agnelles de reproduction pour permettre aux éleveurs de grossir leur troupeau ou simplement pour remplacer leur réforme. Leur troupeau est constitué seulement d’animaux pur sang de bonne lignée et il est certifié or Meadi Visina. Leur entreprise est continuellement en expansion.

 L es Grues 918

K  omSolution

819-470-6689

819-471-0076 C’est en mai que Jeanne Lapalme lance son entreprise Komsolution qui se spécialise en communication, rédaction et multimédias. Vous y retrouverez un service complet en rédaction, traduction, conception, design web, e-commerce, vidéo promotionnelle, médias sociaux, publication, photographie, animation (design motion), graphisme et identité visuelle. Tous ces services permettent de répondre aux impératifs actuels d’image de marque.

Depuis août, Elie Desroches, de l’entreprise Les Grues 918, offre un service de location de grue pour tous les types de chantiers, principalement dans le domaine de la construction et également pour les particuliers. L’entreprise offre un service flexible et professionnel.

Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 23

C’est le 13 septembre que Safia Kacimi, pharmacienne propriétaire de la Pharmarcie Familiprix à Roxton Falls, inaugurait avec une grande fierté sa nouvelle succursale. La pharmacie de 4200 pieds carrés représente un investissement total de 1,2 million $. L’établissement situé au 10, rue du Marché, bénéficie du nouveau design intérieur préconisé par Familiprix, qui a opté pour « un look épuré misant sur une ambiance chaleureuse et humaine ».


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Shell – Dépanneur Voisin

De la vision pour saisir les bonnes occasions  Patrick Bessette  onseiller aux entreprises C à la SADC

Sans contredit, Sébastien St-Louis contribue à faire du secteur commercial un secteur dynamique et résolument tourné vers l’avenir. Depuis qu’il a pris la relève de son père en juin 2010 en devenant propriétaire du Sonic de la rue d’Acton, Sébastien est à l’affût des opportunités d’affaires potentielles que la vie met sur son chemin.

Cinq ans après avoir pris les commandes de l’entreprise, un projet d’expansion lui permet, en 2015, de redynamiser l’emplacement de l’ancien garage Fortier sur la rue Landry en dépanneur aux allures modernes avec station d’essence. Fort de cette expérience, il vient tout juste de compléter un repositionnement stratégique de son emplacement de la rue d’Acton. Cette décision importante permet d’établir l’entrepreneur de 37 ans comme un joueur majeur qui se démarque dans un secteur d’activités des plus concurrentiels. Pour Sébastien St-Louis, l’ouverture du Shell – Dépanneur Voisin, en juin, est l’aboutissement de nombreux mois de planification et de démarches.

24 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Sébastien St-Louis. (photo Le Répertoire/Jonathan Laplante)

« Ce projet a été analysé sous tous ses angles, minutieusement préparé et coordonné, avec l’implication précieuse de plusieurs employés, fournisseurs, sous-traitants, partenaires et autres. On ne peut qu’être fier du résultat », indique-t-il. Pour M. St-Louis, il est important de préciser les résultats que l’on souhaite obtenir et d’établir une vision pour saisir les bonnes opportunités. « C’est notre responsabilité en tant qu’entrepreneur d’être à l’affût de ce qui se passe dans notre industrie, dans notre marché. En affaires, de nombreuses opportunités se présentent à nous. Il faut être vigilant et choisir de s’investir dans celles qui

sont en phase avec nos objectifs et nos valeurs. Cette capacité à bien se connaître et à savoir où l’on veut aller a un impact important sur notre réussite. Sans cette vision, il est difficile de bien filtrer les différentes opportunités », ajoute-t-il. Et si les opportunités ne se présentent pas d’elles-mêmes, alors il faut les provoquer. « Des objectifs clairs nous mettent forcément en mode proactif. Parfois, il faut savoir faire sa chance et oser cogner à des portes. On peut être agréablement surpris », conclut-il. Bien entouré et appuyé par du personnel mobilisé, Sébastien St-Louis poursuit sur sa lancée avec confiance.


Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 25


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Selon le député André Lamontagne

La région d’Acton, un modèle de dynamisme  Alain Bérubé J ournaliste, La Pensée de Bagot

Depuis son élection comme député de Johnson, en 2014, André Lamontagne constate avec bonheur le dynamisme et la créativité des entreprises de la région d’Acton. Lui-même un ancien entrepreneur et un consultant en gestion, il soutient que l’économie locale est vouée à un bel avenir. Lors de son allocution au Gala Distinction, présenté par la Chambre de commerce de la région d’Acton en mai, M. Lamontagne soutenait que bien des étincelles ont été embrasées par le souffle des entrepreneurs au fil des ans.

« Même si la région est formée de petites communautés, plusieurs entreprises se démarquent et rayonnent un peu partout. On sent un bel esprit de solidarité, ce qui fait une grande différence », affirme-t-il. Pour réaliser leurs rêves, les entre­ preneurs savent, selon M. Lamontagne, être proactifs et innover. « Les organismes tels la SADC et la MRC font de vrais miracles et accompagnent très bien les nouveaux entrepreneurs. C’est pour moi une grande fierté de constater le succès des compagnies d’ici, comme par exemple le fabricant de confitures et gelées A. Lefebvre et Cie, dont j’ai pu voir les produits durant un séjour à Saguenay. Je pense aussi à Boire et Frères, un chef de file dans le domaine avicole qui prend de l’expansion à travers la région ou encore les tartes de Pâtisserie Gaudet qui sont très populaires. Il y a aussi Newtech, qui s’illustre à travers l’Amérique du Nord dans l’installation de menuiserie architecturale et de

26 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

mobilier intégré. Je pourrais citer enore plein d’exemples, tellement ça bouge ici! », déclare M. Lamontagne. Le député de Johnson croit que la réussite fait partie de l’ADN des citoyens de Johnson. « Ici, il y a une grande tradition agricole. Les gens sont habitués de se lever tôt et de travailler fort afin de gagner leur vie. Cette persévérance se transmet dans les gènes de nos entrepreneurs. D’ailleurs, plusieurs fermes sont devenues des entreprises d’envergure », soutient-il. Pour poursuivre cet essor, M. Lamontagne plaide pour un plus grand soutien aux entreprises, en accompagnement et en capital de risque. « Je suis optimiste face au développement économique de la région d’Acton, où on retrouve une qualité de vie incomparable. Le climat est propice à y faire des affaires et les gens sont dynamiques, prêts à innover avec de nouveaux produits, de nouveaux services et de nouvelles façons de faire », conclut-il.

André Lamontagne


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

Le Théâtre de la Dame de Coeur prépare son avenir avec audace  Félix Turbide  onseiller au C développement et à l’entrepreneuriat collectif MRC d’Acton-DEL

Alors que la représentation des « Géants de l’étang » se poursuivra à l’été 2018, pour une troisième année consécutive, le Théâtre de la Dame de Cœur (TDC) prépare l’avenir pour continuer de créer des marionnettes surdimensionnées sur le site patrimonial d’Upton. Un investissement de plus de 5 millions de dollars est d’ailleurs sur la planche à dessin et le TDC met le cap droit vers son avenir. La relève artistique et créative est de plus en plus présente dans la machine culturelle. Et elle a tout un défi à relever! Avec la mise à niveau des infrastructures et l’acquisition d’équipement à faire sous peu afin de répondre aux normes de création et de production actuelles, Richard Blackburn et son équipe travaillent très fort afin de pouvoir léguer une entreprise collective attirante pour la future direction artistique, car en 2021, les cofondateurs passeront le flambeau et deviendront mentors. Mais le travail à faire est encore grand. Les fondateurs du TDC s’activent encore à faire des représentations pour que les entreprises culturelles à l’extérieur des grands centres urbains, comme le TDC, aient leur juste part des sommes allouées par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Les activités de recherche et de créations font la réputation de la société uptonaise. Voilà pourquoi le Théâtre remplit ses salles d’année en année. Cela permet d’offrir des créations originales et d’assurer sa pérennité. Audacieux, mais ce n’est pas tout! Sa réputation va même jusqu’à obtenir des contrats avec les plus grandes entreprises du monde. Le Cirque du Soleil

a récemment demandé une création au TDC. Il va sans dire qu’il s’agit d’une grande marque de confiance envers nos artistes locaux. Pour la relève, les souliers à chausser sont donc surdimensionnés. La visibilité du TDC dépasse de beaucoup les frontières de la MRC d’Acton, avec des prestations à l’international et de nombreux prix en provenance du Conseil des arts et des lettres du Québec. La relève devra donc continuer de travailler de concert avec les créateurs du TDC pour s’imprégner de l’esprit bien particulier du Théâtre. Les contrats à l’étranger sont une opportunité incroyable qu’ils ont su saisir, et l’exportation des œuvres à l’international est certainement une opportunité qui se représentera. Avec l’engouement sur le site du théâtre, il y a fort à parier que la relève saura innover.

Le parc-nature de la région d’Acton permet maintenant aux visiteurs d’accéder à un environnement naturel incroyable en Montérégie. De plus, un circuit sur l’histoire du TDC accessible par baladodiffusion sur tous les appareils mobiles fera son apparition pour l’été 2018 sur le site. Malgré le besoin urgent d’investissements, l’avenir est donc rassurant sur le site de la Dame de Cœur. Ce lieu ­magique saura certainement émerveiller encore des milliers de personnes dans les prochaines années, par les créations et les visites du CIMBAD. Après tout, plus de 30 000 personnes se rendent sur le site historique d’année en année! À la recherche de généreux mécènes Pour assurer l’avenir du TDC, le projet de 5 millions $ a besoin de l’aide de

généreux donateurs. Grâce au programme Mécénat culture du ministère de la Culture et des Communications, le crédit d’impôt pour dons à une ­e ntreprise culturelle a été bonifié jusqu’au 31 décembre 2017. Ainsi, un premier don en culture d’une valeur de 5 000 $ à 25 000 $ est admissible à un remboursement d’impôt de 73 %. Petit calcul : un don de 5 000 $ ­coûterait donc en réalité 1 371 $ après le remboursement d’impôt. Par conséquent, le théâtre est à la recherche de 50 généreux mécènes pour réussir à amasser près de 5 millions $ en subventions. Fidèle à ses habitudes, le TDC remerciera ­g énéreusement les donateurs en leur offrant des billets et bien sûr et une ­reconnaissance via une plaque honorifique sur le site.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 27

Le Théâtre de la Dame de Coeur d’Upton planifie son avenir afin de demeurer un chef de file culturel, reconnu par son audace et sa créativité. On voit ici Carl Veilleux, Élise Lessard Messier, René Charbonneau et Richard Blackburn.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Place aux jeunes Acton

Au service des entreprises et des nouveaux arrivants M  arie-Soleil Maurice  gente de migration, A Place aux jeunes Acton

Place aux jeunes en région est porté par le Carrefour jeunesseemploi comté de Johnson à Acton Vale depuis près d’une vingtaine d’années. C’est un organisme national qui s’étend dans les territoires comme notre MRC qui, année après année, voit ses jeunes quitter pour ne pas revenir. Actuellement, c’est 56 MRC qui bénéficient des services d’un agent de migration. En tant qu’agente de migration, j’ai pour mandat de favoriser l’établissement et la rétention des jeunes professionnels diplômés dans la région d’Acton. Je soutiens et accompagne les jeunes diplômés postsecondaires dans leur projet d’établissement et de recherche d’emploi en région. Les jeunes qui bénéficient du soutien à distance ont souvent vécu dans une région ou en milieu rural avant d’entamer des études post-secondaires dans une grande ville comme Montréal, Québec ou Sherbrooke. La région d’Acton a la chance d’avoir plusieurs entreprises en croissance qui nécessitent l’embauche d’employés ­semispécialisés et spécialisés. Cependant le vieillissement de la population et les nombreux départs à la retraite, combinés aux besoins grandissants des entreprises, amènent un déséquilibre entre les besoins et les ressources disponibles. Cette pression sur la main d’oeuvre disponible devra nécessairement passer par l’arrivée de travailleurs de l’extérieur de la MRC et les entreprises auront un grand défi de séduction à faire auprès des jeunes générations.

Place aux jeunes Acton favorise, avec ses séjours exploratoires, l’établissement et la rétention des jeunes professionnels diplômés en région.

28 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

La MRC d’Acton est riche en possibilités qui sont méconnues par les jeunes et les diplômés qui ont souvent la perception erronée qu’il n’y a rien pour eux ici. La MRC d’Acton a besoin de la venue de jeunes travailleurs diplômés dans la région et doit se positionner comme un milieu de travail et de vie attractif pour les jeunes et les familles. Séjours exploratoires Afin de préparer leur projet de migration en région, nous offrons la possibilité aux jeunes diplômés, ou en voie de ­d iplomation, de venir découvrir la

r­ égion et les possi­bilités que nous avons à leur offrir. « L’opération charme » de ces jeunes professionnels et jeunes familles passe par la découverte du territoire, des municipalités et leurs élus, des charmes de la région (gastronomie, culture, sports, activités et événements) ainsi que l’exploration des possibilités d’emplois en ­région. Services aux entreprises Nous offrons aux entreprises la diffusion des offres d’emplois auprès des candidats en soutien à distance ainsi qu’à travers

le ­réseau national de Place aux jeunes en ­région. De plus, nous offrons aux ­nouveaux employés arrivant d’une autre ­région la p ­ ossibilité de bénéficier d’un accompa­g nement et d’un soutien à ­l’arrivée en ­région afin de favoriser une rétention à moyen et long terme de ces employés et nouveaux citoyens. Par ces activités et ces initiatives, nous espérons alimenter le dynamisme et contribuer à la vitalité du territoire et espérons aider les entreprises locales et les municipalités dans les défis qu’elles doivent relever actuellement et dans le futur.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Sercost inc.

Des nouveaux locaux et des projets plein la tête  Patrick Bessette  onseiller aux entreprises C à la SADC

La grande aventure Sercost débute en 1998. À ce moment, avec la précieuse collaboration de son épouse Francine Arel, Serge Côté fonde l’entreprise Lettrage Sercost. Cette dernière prendra progressivement sa place afin de se distinguer dans le marché du lettrage petit et grand format. Dès le départ, les fondements de l’entreprise reposent sur la qualité du service, la fiabilité et le souci à réaliser les projets dans les meilleurs délais. Au fil des ans, Serge Côté encouragera l’intégration d’une relève familiale favorisant un dynamisme renouvelé. C’est ainsi que ses fils, Michaël et Marco, intègrent les opérations et deviennent des rouages importants du succès de l’entreprise.

En 2011, en réponse à la demande issue de leur clientèle active, les dirigeants font l’acquisition d’équipements d’imprimerie. Rapidement, ce nouveau volet génère de nombreuses opportunités. Afin de desservir une clientèle toujours croissante à l’échelle provinciale, voire même nationale, et ainsi poursuivre l’expansion de l’entreprise, les dirigeants viennent tout juste d’aménager dans de nouveaux locaux. Selon Serge Côté, cette étape est l’aboutissement de nombreux mois de planification et de démarches. « Différents sites potentiels ont été analysés. Lorsque l’opportunité d’acquérir le bâtiment des Chevaliers de Colomb s’est présentée, nous avons rapidement apprécié le potentiel du site. D’abord, le bâtiment a permis un aménagement simple et rapide pour nos besoins de production. Ensuite, le terrain permet des phases d’expansion au besoin. Finalement, la localisation est intéressante en terme d’accessibilité pour la clientèle », indique-t-il. En plus de passer d’un espace de 2500 pieds carrés à un de 8500 pieds carrés, permettant une plus grande productivité, la relocalisation de l’entreprise est également l’occasion d’investir dans de nouveaux équipements.

Selon Michaël Côté, pour se maintenir dans le peloton de tête et répondre aux besoins croissants de leur clientèle, tous les efforts doivent être dirigés à innover dans le procédé. « La technologie s’inscrit comme un atout précieux. C’est pourquoi nous n’hésitons pas à investir dans de nouvelles technologies de pointe et demeurons à l’affût de nouvelles

techniques de production. L’ajout de différents équipements permet d’évoluer efficacement tout en composant avec une saine gestion », indique-t-il. L’aménagement dans les nouveaux locaux du 1007, rue d’Acton marque une nouvelle étape pour l’entreprise. Fiers de cet investissement majeur, les dirigeants sont bien déterminés à poursuivre leur engagement envers leur clientèle.

Marco Côté, Francine Arel, Serge Côté et Michaël Côté, de Sercost. (photo Le Répertoire/Jonathan Laplante)

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 29


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

La CDRN, une expertise en or  Félix Turbide  onseiller au C développement et à l’entrepreneuriat collectif MRC d’Acton-DEL

Après une année la mettant particulièrement en vedette grâce au Parc nature régional à Upton, la Corporation de développement de la rivière Noire (CDRN) continue sa mission en environnement sur l’ensemble du territoire de la MRC. Pour améliorer la qualité de vie de la collectivité par la mise en valeur de l’environnement, la CDRN souhaite poursuivre ses activités de sensibilisation en collaborant avec des acteurs du milieu dans la réalisation de leurs projets de développement. La CDRN a été particulièrement sous les feux de la rampe cette année. Et pour cause! Avec l’ajout de l’incroyable Parc nature de la région d’Acton et de sa passerelle en aluminium, la CDRN a pu offrir des visites guidées du site durant l’été 2017. Le guide-nature permettait aux visiteurs d’avoir des compléments

d’information sur la valeur écologique du site exceptionnel. D’ailleurs, de nombreuses observations ont permis d’identifier une faune et une flore plus qu’extraordinaires sur cette presqu’île. Ce projet a été rendu possible entre autres grâce à la participation de la Municipalité d’Upton, qui a reçu un trophée honorifique pour son implication dans ce grand projet à l’occasion de la dernière assemblée générale annuelle de la Corporation. Alors que la plupart des projets des dernières années ont surtout été faits en étroite collaboration avec les propriétaires des municipalités du territoire et la MRC, la CDRN souhaite prochainement étendre ses services d’expertise en environnement aux entreprises de la région. La présidente, Laurise Dubé, ne peut être plus claire. « Je pense qu’il n’y a pas d’entreprises qui peuvent faire fi de l’environnement », dit-elle avec conviction. La sensibilisation aux enjeux du territoire et au développement durable se fait auprès des jeunes avec les ateliers TerrEau, et auprès des citoyens à travers les projets réalisés ces dernières dix années dans la MRC d’Acton. C’est ainsi que les actions nécessaires pour maintenir la qualité de vie seront de mieux en mieux comprises de tous.

30 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON

À la recherche de relève Le conseil d’administration de la CDRN est présentement à la recherche de relève. Pour les gens du milieu, c’est une occasion incroyable de se joindre à une équipe dynamique dans un organisme qui travaille sur l’ensemble du territoire et dont les impacts peuvent rayonner bien au-delà des frontières valoises. La CDRN a, au cours des dernières ­années, beaucoup travaillé avec le CLD, puis le DEL de la MRC d’Acton pour s’assurer de bien se positionner en tant qu’organisme phare en environnement. Cela va certainement permettre à la CDRN d’assurer sa pérennité, un des plus grands

souhaits de Laurise Dubé. Pour l’assurer, le conseil d’administration va de l’avant en créant un poste de direction générale à temps partiel. Une personne qui, ­n aturellement, voudra participer au ­d éveloppement de la CDRN afin de ­permettre à l’organisme de grandir. La présidente rappelle que le conseil d’administration est formé par les gens du milieu, mais qu’il y a aussi une grande implication du monde municipal puisqu’un représentant de chacun des conseils municipaux de la région peut y siéger. Cette collaboration permet d’assurer à la CDRN de travailler en harmonie avec tout le milieu.

Laurise Dubé, présidente de la CDRN pose ici avec Félix Turbide, conseiller au développement à l’entrepreneuriat ­collectif à la MRC d’Acton-DEL.


VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Développement durable

Un bel engagement pour le Camping du Domaine des îles enchantées  Jean-Pierre Gouin  irecteur général, D ADDERE Service-conseil

Parmi les engagements pris par le Camping du Domaine des îles enchantées, notons une démarche de mise en ­valeur du boisé en l’aménageant et en ­communiquant ses aspects écologiques aux clients. De plus, mentionnons la mise en place de ­pratiques plus avancées en ­gestion des ­matières résiduelles, comme par exemple le tri plus facile des matières dangereuses des campeurs, ainsi que le compostage des résidus issus des cuisines et des sites de campeurs saisonniers volontaires. Lancée en 2016, l’accréditation OSEDD a été mise en place pour répondre aux besoins exprimés par les entreprises de faire reconnaître leurs efforts d’intégration de pratiques durables. Le monde des affaires évolue et se faire reconnaître comme une organisation responsable est un enjeu de plus en plus présent.

L’accréditation a été conçue spécifiquement à cet égard: elle amène les organisations à poser des actions visant à s’améliorer de façon continue sur des enjeux reliés au développement durable. Elle doit être ­reconduite à tous les deux ans afin d’assurer une évolution de cet ­engagement. « En tout, 17 entreprises ont reçu l’accréditation en moins d’un an, ce qui démontre que celles-ci ont de plus en plus à cœur de développer de meilleures pratiques d’affaires », souligne Francis Lussier, président d’ADDERE Service-conseil. Les conditions et toute l’information relative pour les entreprises souhaitant faire valoir leurs efforts sont disponibles sur www.onsengagedd.ca. ADDERE Service-conseil est un organisme à but non lucratif dont la mission est de promouvoir et d’intégrer le développement durable au sein d’entreprises, d’institutions et d’organisations municipales. Il profite de partenariats avec différents acteurs régionaux, notamment la SADC de la région d’Acton. Celle-ci permet, grâce à l’accès à des programmes de subventions, aux organisations de toutes tailles du territoire d’être accompagnées individuellement par des experts en développement durable.

Le Camping du Domaine des îles enchantées, d’Acton Vale, a obtenu l’accréditation « On s’engage en développement durable » (OSEDD) 2017, remise par ADDERE Service-conseil.

VIE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION D’ACTON Vie économique de la région d’Acton - Mercredi 8 novembre 2017 - La Pensée de Bagot - 31


32 - La Pensée de Bagot - Mercredi 8 novembre 2017 - Vie économique de la région d’Acton

Vie économique de la région d'Acton  

La Pensée de Bagot - Édition du 8 novembre 2017