Page 1

B A U H A U S


Bauhaus Le style avant-gardiste


P. 8

P. 10

Histoire

Références

Introduction

Introduction

P. 17

P. 24

Œuvres & influences

Biographie

Johannes Itten

Paul Klee

P. 34

P. 36

Biographie

Personalité

Vassily Kandinsky

Vassily Kandinsky


P. 14

P. 16

Biographie

Personnalité

Johannes Itten

Johannes Itten

P. 26

P. 27

Personnalité

Œuvres & influences

Paul Klee

Paul Klee

P. 37

P. 44

Œuvres & influences

Textes et images

Vassily Kandinsky

Liens


8

Introduction


Le Bauhaus est une école née en Allemagne au lendemain de la Première Guerre mondiale, lors de la naissance de la République de Weimar : à l’instigation d’Henry van de Velde, peintre, architecte et décorateur belge et de Walter Gropius, architecte et designer allemand, l’école des arts décoratifs et l’académie des beaux-arts de Weimar sont réunies en une seule école qui prend pour nom “Bauhaus” . En allemand, « Bau » signifie bâtiment, construction et « Haus », maison . Le Bauhaus, c’est donc la maison du bâtir, mais c’est surtout une école complètement atypique qui rêve de réformer l’enseignement pour mettre en œuvre des idées révolutionnaires. Presque tout ce que vous voyez dans le monde à des liens avec le Bauhaus - que ce soit l’architecture, des meubles, la conception graphique, la mode ; même des sites Web, des applications et des médias numériques .

Les concepts pédagogiques réformateurs du Bauhaus, tels qu’ils avaient été développés avant tout par Johannes Itten, Josef Albers et László Moholy-Nagy , ont été développés dans les programmes de formation des écoles d’art et de création du monde entier et continue à y être appliqués.

9

Introduction

Le Bauhaus est devenu une notion, et même un slogan dans le monde entier. Il jouit d’une grande estime avant tout liée au design qui y a vu le jour. L’expression « style Bauhaus » s’est implantée, bien que cette simplification ne soit pas de mise. Les enseignants du Bauhaus avaient une réputation légendaire, et certains comme Vassily Kandinsky , Lyonel Feininger, Paul Klee et Oskar Schlemmer faisaient partie des éminents artistes de l’époque…


Références Marcel Breuer, chaise B33, 1927/1928 Tube en acier chromé, tissu 82 x 50.3 x 65.3 cm, Collection Musée Vitra Design

10


Références

Marcel Breuer, Ensemble de tables B9, 1926/1927 Tube en acier chromé, bois laqué 60.5 x 74.7 x 45.5 cm, Collection Musée Vitra Design

Clemens Weisshaar, R18 Ultra chaise, 2012 Carbone composite, alliage d’aluminium, 84 x 39.5 x 45 cm, Collection Musée Vitra Design

11


Références Marianna Brandt, ashtray with eccentric opening..., 1924 Bronze, laiton nickelé, 6x 10,8 cm Galerie Ulrich Fiedler

Marianne Brandt, ashtray with tilting device, 1924 Bronze, laiton nickelé, 6,7 x 8 cm Galerie Ulrich Fiedler

12


Références

Hans Przyrembel, tea caddy, 1926 Laiton nickelé, 20,8 x 6 cm Galerie Ulrich Fiedler

13


14

Biographie


Né le 11 novembre 1888 à Südern-Lindern, dans l’Oberland bernois, Johannes Itten était le fils d’un professeur et il a été formé comme instituteur à l’institut de formation des enseignants de Berne. Après avoir brièvement enseigné l’école primaire, il a passé un semestre à l’École des Beaux-Arts de Genève avant de suivre un diplôme en mathématiques et en sciences pour enseigner à l’école secondaire. Voyages à l’étranger, cependant, a convaincu Johannes Itten qu’il serait plus heureux et mieux en tant que peintre. En 1913, il s’entraîne sous la direction d’Adolf Hölzel à Stuttgart, où il rencontre Ida Kerkovius, Oskar Schlemmer et Willi Baumeister. Johannes Itten s’installe à Vienne en 1916, où il s’inspire de la musique et de son entourage d’amis à Vienne, dont Adolf Loos et Alma Mahler. Ils ont ensuite présenté Johannes Itten à Walter Gropius, qui a étendu à Itten une des premières invitations à enseigner au Bauhaus à Weimar en 1919.

En 1926, cependant, Johannes Itten fonda une école d’art à Berlin pour former des peintres, des graveurs, des photographes et des architectes. En 1932, Johannes Itten enseigne encore à l’école privée, mais enseigne également à l’école de design textile de Krefeld, où il forme des designers de textile industriel jusqu’en 1938, lorsqu’il émigre aux Pays-Bas. À la fin de 1938, Itten est devenu directeur du Musée des Arts et Métiers à Zurich et de l’école affiliée à celui-ci. Ce n’est qu’après sa retraite en 1955 que Itten put se consacrer intensivement à son œuvre. Johannes Itten a présenté son expérience et sa connaissance de la couleur dans «Kunst and Farbe» «Art et couleur»: 1961. Itten a suivi ce livre avec un autre, «Mein Vorkurs am Bauhaus» «Mon cours préliminaire au Bauhaus» sur la forme et le design. En 1966, il reçoit le «prix d’art néerlandais Sikkens» et, à l’heure actuelle, acclamé à l’échelle internationale, il a représenté la Suisse à la 33e Biennale de Venise. Johannes Itten est mort à Zurich le 25 mars 1967. 15

Biographie

Tout en enseignant à Weimar entre 1919 et 1923, Itten a développé une doctrine universelle de conception, qu’il a enseignée comme le cours préliminaire de Bauhaus. Les professeurs du Bauhaus d’Itten étaient Gerhard Marcks, Lyonel Feininger, Georg Muche, Oskar Schlemmer, Lothar Schreyer, Paul Klee et Vassily Kandinsky.


Son art était avant tout une forme de propagande ésotérique. « Après la catastrophe de la seconde guerre mondiale, on ne pouvait pas réhabiliter les victimes de la culture politique national-socialiste et stalinienne tout en faisant peser sur eux un soupçon d’obscurantisme. L’histoire de l’art de l’après-guerre a refoulé la partie ésotérique de l’avant-garde ; et lorsqu’elle était cependant indéniable, on l’a fait passer pour une maladie infantile du génie. » L’allure excentrique que se donnait Itten, en prophète mazdéiste, vêtu d’une bure de moine qu’il s’était lui-même taillée. La véritable essence de son activité artistique, qui en fit l’une des personnalités du Bauhaus. Plus qu’aucun autre artiste de son temps, Itten réunissait les trois éléments d’un esprit formel avant-gardiste, d’une foi inconditionnelle dans un désir mystique fait de théosophie et de spiritisme.

Personnalité

Il se tourna très tôt vers la peinture abstraite. Il créa à partir de 1915 une série de tableaux géométriques où il traitait avec une apparente froideur le rapport entre la forme et la couleur. Les compositions dynamiques, fortes de contrastes de couleurs et de formes, en diagonale et en spirale, dominaient son œuvre. Face à ces tableaux contrapuntiques, on trouvait des dessins dans lesquels, inspiré par Hölzel, il travaillait sur le motif d’un coup de pinceau rapide et libre. À côté de ces œuvres abstraites précoces, l’artiste n’hésita pas, à l’occasion, à rendre de manière très traditionnelle, ses conceptions spirituelles sous forme de symboles objectifs. Pour comprendre ce qui reliait ces groupes d’œuvres a priori éloignées.

16


Œuvres & influences

Johannes Itten, Image d’enfant, 1921/1922 Huile sur bois, 110 x 90 cm,

Johannes Itten, Tour du feu, 1920 Verre de couleur, bois et métal, hauteur 360 cm,

17


Œuvres & influences Johannes Itten, sphère des couleurs en sept dégradés de valeurs et douze tons, 1921 Lithographie, 18 couleurs, 47 x 32 cm,

18


Ĺ’uvres & influences

Johannes Itten, Le Bach Chanteur, 1916 Huile sur toile , cubisme,

Johannes Itten, Ascension et repos, 1919 Huile sur toile, 230 x 115 cm,

19


Œuvres & influences Johannes Itten , Horizontal Vertical , 1915 Huile sur toile, 70 x 90 cm,

Johannes Itten, Figure abstraite, 1949 Huile sur toile, 70 x 90 cm,

20


Ĺ’uvres & influences

Johannes Itten, Cercles chromatiques en 12 parties, 1927/1928 12 parties,

Johannes Itten, Composition en bleu, 1918 Huile sur toile, 120 x 80,5 cm, Kunstmuseum, Berne, Suisse

21


Œuvres & influences Thomas Perrin, Cubes Experience, 2013 Intéraction des formes et des couleurs

Camille Jacobs, Hommage verrier, 2016 Couches de verre, sérigraphie et émaillage à chaud, MUDAC, Lausanne, Suisse

22


Œuvres & influences

Joy Osgerby  & Edward Barber, sans titre, 2015 Dessin, 21 x 29,7 cm,

Joy Osgerby  & Edward Barber, Iris Table, 2007 Usinage composition de métal et de couleur, 21 x 29,7 cm,

23


24

Biographie


Paul Klee est né à Münchenbuchsee près de Berne en Suisse le 18 décembre 1879. Son père, Hans, et sa mère, qui étaient musiciens, lui inculquèrent l’art du violon à Berne. Après ses études, bien qu’il hésitât entre la musique et les arts plastiques, il s’inscrivit à l’Académie de Munich où il travailla à partir de 1900 l’anatomie avec Franz Stuck. Klee est alors un artiste symboliste et son art, déjà original, se situe néanmoins dans la suite de Max Klinger et d’Alfred Kubin. Après son mariage avec la pianiste Lily Stumpf, le ménage s’installe à Munich ; leur fils Félix naît en 1907. Le musée de Berne présente sa première exposition : 56 dessins, gravures et «sous-verre» ; 1911 fut une année décisive : encontre de Kandinsky, de Franz Marc, de Jawlensky, d’Arp ; enfin découverte du Cubisme (Picasso, Braque). Il commencera également de tenir un catalogue précis de ses œuvres depuis 1899, document essentiel pour la connaissance de ses premiers travaux. En 1914 en compagnie de Macke et de Moilliet, Klee se rend à Tunis, ce voyage est pour lui une révélation, il y découvre la lumière et les couleurs, cette vision marquera son oeuvre.

«La couleur a pris possession de moi ; je n’ai plus à la chercher, je sais qu’elle m’a pris pour toujours… La couleur et moi ne font qu’un. Je suis un peintre.» En Novembre 1920, l’architecte allemand Walter Gropius propose à Klee de collaborer à l’enseignement du Bauhaus à Weimar. De 1921 à 1924, Klee y enseigne dans la branche de la peinture sur verre, puis du tissage. Plus tard, il se verra confier personnellement un cours de peinture, en collaboration avec Kandinsky, il donne des leçons régulières sur la forme. En 1931, il quitte son poste au Bauhaus et travaille ensuite pour l’Académie de Düsseldorf, mais en 1933 les nazis le destitue en l’accusant de «bolchevisme culturel» et en qualifiant son art de «dégénéré». Il décide alors de rentrer dans sa ville natale de Berne. En 1935, une importante exposition de ses oeuvres à lieu. En 1936, les premiers signes de sa maladie apparaissent, il commence à faiblir et ne peint presque pas cette année. Le 29 juin 1940, Klee s’éteint à Muralto près de Locarno à l’âge de 61 ans.

25

Biographie

À son retour, il note dans son journal :


Les œuvres de ces premières années témoignent d’un effort intense pour se libérer de la tradition. Il introduit peu à peu le clair-obscur et s’essaie à la couleur, notamment dans le portrait de sa Sœur. La rencontre avec les artistes du Cavalier bleu, Kandinsky, Franz Marc et August Macke, ainsi que l’avant-garde française avec laquelle ils étaient en contact, marqua un tournant dans son évolution artistique. Grâce à leurs innovations en matière de matière de composition, Klee se rapprocha de la couleur, ce qui lui permit de développer ce style ludique en apparence, déterminé par des éléments de dessins d’enfants, qui devait faire de lui l’un des représentants majeurs de l’art moderne classique.

Personnalité

D’après ses anciens élèves, il semble que le fait d’enseigner lui coûtait, ce qui n’empêchait pas le peintre d’être un pédagogue de premier ordre. Une des raisons de son succès ne tient pas dans sa méthode, mais dans la richesse de sa pensée et la logique de son enseignement. Ses dernières oeuvres sont remplies d’angoisse, de tristesse et la mort y est omniprésente, mais dans ses derniers jours une certaine gaieté, un certain apaisement se retrouve dans ses toiles (l’Armoire et Nature morte, 1940). Ses dernières compositions sont d’une grande sobrièté, les couleurs et les matériaux sont utilisés brut et mis en valeur par des signes mystérieux et des personnages tutélaires.

26


Œuvres & influences

Paul Klee, Senecio, 1922 Huile sur gaze marouflée sur carton, 40,5 x 38,4 cm,

Paul Klee, Panneau mural du temple de la Nostalgie, 1922 Dessin à l’huile aquarellé, 26,7 x 37,5 cm

27


Œuvres & influences Paul Klee, Tête avec moustache allemande, 1920 Aquarelle sur carton, 32,5 x 28,5 cm Kunstzammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf, Allemagne

Paul Klee, Architecture de la plaine, 1923 Aquarelle et crayon sur papier marouflé, 28 x 17,3/18,1 cm,

28


Å’uvres & influences

Paul Klee, Eros, 1923 Aquarelle sur carton, 33,3 x 24,5cm Collection Rosengart, Lucerne, Suisse

29


Œuvres & influences Paul Klee, Gradation colorée du statique au dynamique, 1923 Huile et gouache sur papier à la cuve, 38,1 x 26,1 cm,

Paul Klee, Blanc polyphoniquement serti, 1930 Aquarelle sur papier, 33,3 x 24,5 cm, Centre Paul Klee, Berne, Suisse

30


Œuvres & influences

Paul Klee, Champs arpentés, 1929 Aquarelle sur Ingres allemand, 30,4 x 45,8 cm,

Paul Klee, Conquérant, 1930 Aquarelle et plume sur coton marouflé, 40,5 x 34,2 cm,

31


Œuvres & influences Maria Grønlund, Lever de soleil sur le Japon, 2011 Poster, 79 New Montgomery St, SF

DANGERDUST, A line is a dot that went for a walk, 2014 Aquarelle sur papier

32


Å’uvres & influences

Dima Tretyakov, Graffiti tribute to Paul Klee, 2016 Arts de la rue, Tel Aviv, Israel

33


34

Biographie


Né à Moscou dans une famille aisée et cultivée, il commence par étudier le droit avant de renoncer tardivement à sa carrière universitaire pour entrer à l’Académie des Beaux-arts de Munich en 1896, après sa découverte de l’Impressionnisme. Ses premiers tableaux sont d’essence naturaliste, cependant ses différents voyages dans toute l’Europe et un séjour à Paris en 1906-1907 lui font découvrir d’autres voies à travers Cézanne, Matisse et Picasso. Ses créations s’organisent alors en Impressions (dépendant de la réalité extérieure), en Improvisations et en Compositions (des Improvisations plus élaborées, s’appuyant comme celles-ci sur des images venues de l’inconscient). Composition VII, en 1913, est l’œuvre la plus importante de cette période. En 1911, il fonde avec Franz Marc et des expressionnistes allemands le Cavalier bleu, ils publieront un an plus tard l’Almanach du Cavalier bleu qui comprend en particulier un article de Kandinsky sur la question de la forme dans lequel il énonce que :

Ce rayonnement sera complété par son activité de professeur au Vkhutemas de Moscou de 1918 à 1921, puis au Bauhaus de Weimar à partir de 1922 et de Dessau à partir de 1925 ; il rassemble les principes qu’il enseigne dans Point, ligne, plan en 1926. La guerre signe une crise profonde chez Kandinsky et il ne crée aucun tableau en 1915 et 1918, et peu en 1916 et 1917. En 1921, critiqué pour ses actions – notamment pour le programme du Inkhouk, Institut de la culture artistique –, il part en Allemagne pour enseigner au Bauhaus. Sa peinture est alors géométrique et colorée (Composition VIII ; Trait transversal, 1923). Le Bauhaus aurait pu rendre possible aux yeux de Kandinsky son projet utopique de reconstruction d’un monde placé sous le signe du spirituel : il développera ses recherches dans la théorie comme dans la pratique, mais l’espoir va laisser place dès 1933 à l’Histoire, puisque le Bauhaus sera fermé par les nazis en 1933 : Développement en brun est le dernier tableau peint en Allemagne, en août 1933. Il s’installe alors en France, à Neuilly-sur-Seine, où il restera jusqu’à sa mort, en 1944. 35

Biographie

«la forme est l’expression extérieure du contenu intérieur»


Il fit ses premiers pas de pédagogue aux Vhutemas, les École supérieures artistiques et techniques de la Russie révolutionnaire. Or, ce mystique était par ailleurs un penseur politique plutôt conservateur qui, de ce fait, ne parvint pas à accepter l’identité révolutionnaire de l’avant-garde russe ; il retourna donc en Allemagne en 1921 afin de répondre à l’appelle du Bauhaus. Kandinsky était également considéré comme le principal théoricien de l’avant-garde depuis qu’il avait écrit le manifeste Über das Geistige in der Kunst (Du spirituel dans l’art) et en collaboration avec Franz Marc (l’Almanach du Cavalier bleu).

Personnalité

Ses premières œuvres véritablement originales furent des illustrations de contes de fée tout à fait dans l’esprit alors à la mode du Jugendstil et du symbolisme, dont le style naïf aux riches coloris révélait la nostalgie d’un monde pur, le désir d’un retour aux sources. À partir de formes et de couleurs qui prenaient de plus en plus d’indépendance, il élabora vers 1910 sa légendaire abstraction romantique qui lui valut la réputation d’être l’un des pères de la peinture non figurative.

36


Œuvres & influences

Vassily Kandinsky, Composition n°8, 1923 Huile sur toile, 140 x 201 cm, Musée de Guggenheim, New York, USA

Vassily Kandinsky, Carrés avec cercles concentriques, 1913 Huile sur toile, 23,9 x 31,6 cm, Städtische Galerie im Lenbachhaus, Munich, Allemagne

37


Ĺ’uvres & influences Vassily Kandinsky, Jaune - Rouge - Bleu, 1925 Huile sur toile, 128 x 201,5 cm, Centre Georges Pompidou, Paris, France

Vassily Kandinsky, Quelques cercles, 1926 Huile sur toile, 140,3 x 140,7 cm, The Solomon R. Guggenheim Museum, New York, USA

38


Ĺ’uvres & influences

Vassily Kandinsky, Violet, 1923 Lithographie, couleur sur papier machine, 34 x 27 cm,

39


Œuvres & influences Vassily Kandinsky, Des profondeurs froides, 1928 Aquarelle et encre sur papier, 48,6 x 32,4 cm, Norton Simon Museum, Pasadena, CA

Vassily Kandinsky, Composition n°10, 1939 Huile sur toile, 130 x 195 cm, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf, Allemagne

40


Ĺ’uvres & influences

Vassily Kandinsky, Segment bleu, 1921 Huile sur toile, 120,6 x 140,1 cm Guggenheim Museum, New York, USA

Vassily Kandinsky, Courbe dominante, 1936 Huile sur toile, 129,2 x 194,3 cm, Guggenheim Museum, New York, USA

41


Å’uvres & influences Tano Veron, Kandinsky Type, 2014 Typographie,

42


Ĺ’uvres & influences

Christine Herrin, DOTS, 2014 Ligne de produit de peinture,

43


P.8-9 Textes Images P.10-11 Textes Images

P.12-13 Textes Images

Liens

P.14-15 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2jKOD1g bit.ly/2jeoV41

Livre - The Bauhaus: #itsalldesign bit.ly/2ijo0Ac bit.ly/2iO9D3c bit.ly/2j74qEF

Livre - The Bauhaus: #itsalldesign bit.ly/2j7bQaV Livre - The Bauhaus: #itsalldesign Livre - The Bauhaus: #itsalldesign

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2imGScM

Images

bit.ly/2jdQKtE

P.16-17 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Images

P.18-19 Textes Images

P.20-21 Textes Images

P.22-23 Textes

Images

P.24-25 Textes

bit.ly/2iOhkq4 Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2iOhkq4 Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2imGScM bit.ly/2iOhkq4 Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

http://bit.ly/2je2YCH http://bit.ly/2imIaV4 http://bit.ly/2jDcc8b Livre - The Bauhaus: #itsalldesign http://bit.ly/2je2YCH http://bit.ly/2imIaV4 http://bit.ly/2jDcc8b Livre - The Bauhaus: #itsalldesign

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2imHoYh

44


Images

bit.ly/2imHoYh

P.26-27 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Images

bit.ly/2jqi0m2

P.28-29 Textes Images

P.30-31 Textes Images

P.32-33 Textes

Images

bit.ly/2iOqB1a bit.ly/2jqi0m2

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2iOqB1a Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2iOqB1a

bit.ly/2jexUCh bit.ly/2jLa9mo bit.ly/2ir580w bit.ly/2jexUCh bit.ly/2jLa9mo bit.ly/2ir580w

Liens

P.34-35 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2iOqB1a

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/2iOjfuK

Images

bit.ly/2j72Su1

P.36-37 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Images

bit.ly/1yGt2sg

P.38-39 Textes

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler

Images

bit.ly/1yGt2sg

P.40-41 Textes Images P.42-43 Textes Images

Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/1yGt2sg Livre - Bauhaus by Jeannine Fiedler bit.ly/1yGt2sg bit.ly/2jepNWq bit.ly/2jepNWq bit.ly/1UHFXAL

45


Bauhaus - Edition  

Here is a little edition i've made for a school project. This is based on the 3 big artist of Bauhaus, Johannes Itten, Paul Klee and Vassily...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you