Issuu on Google+

Crosswords S o c i a l

L’aide sociale : les réponses à l’urgence 13

Novembre 2008

Imprimé sur papier recyclé.

Assistez à nos événements en faveur des aides sociales d’urgence :

www.croix-rouge.lu

16/11 – Big Bazar • 21/11 – Défilé de mode

croix-rouge luxembourgeoise


page

02

Novembre 2008

Contexte économique « Tout augmente ! » I Par Patrick Salvi, Directeur du Service Social de Proximité. I C’est l’affirmation qui figure aujourd’hui au centre de bon nombre de conversations et qui préoccupe plus particulièrement dans notre pays les populations qui frôlent ou vivent dans la pauvreté. Rappelons que le taux de risque de pauvreté, calculé par le STATEC, a atteint 14% en 2007 !

Luttons d’urgence contre les crises de la vie ! I Par A.Rita Thill-Bianchi, Directrice adjointe du Service Social de Proximité I « On ne choisit pas de vivre à la rue – toute personne dans cette situation y est forcée en dernier recours. Si votre logement menace de s’écrouler à tout moment ou si vous êtes constamment confronté(e) à la violence dans votre propre maison, la rue pourrait en effet représenter une meilleure option. Mais la société ne peut accepter cette option… » Feantsa*

Face à ce constat aux origines économiques complexes, il faut citer l’envolée des prix pétroliers, l’augmentation en spirale des prix des produits alimentaires courants et le coût du logement qui deviennent un fardeau pour les familles et les personnes isolées à revenus précaires. Une inflation grevant le pouvoir d’achat et des tempêtes boursières provoquant des remous pour les consommateurs nous amènent à réfléchir sur nos modes de consommation. Nous sommes tous concernés par la crise et ceux qui vivent avec le minimum en souffrent le plus !

L’urgence aujourd’hui

La CRL est activement impliquée dans différentes formes d’aides sociales directes aux plus démunis de notre société. En parallèle, de nombreux services spécialisés de la Croix-Rouge accompagnent des populations vulnérables spécifiques (SIDA, Prostitution, Demandeurs d’asile, Personnes âgées isolées, Jeunes ayant des difficultés financières ou socio-psychologiques, familles en crise, etc.) et fournissent des services sociaux-familiaux ou socio-thérapeutiques. Plus d’informations sont disponibles sur www.croix-rouge.lu ou 450202-1. 

Quelques données clés sur l’aide sociale par la Croix-Rouge en 2007   6710 dossiers traités, 2289 visites à domicile et 10640 entretiens réalisés par le Service Social de Proximité Plus de 700 personnes et familles équipées gratuitement en vêtements 289 livraisons gratuites de meubles 60021 repas distribués à travers le pays

Soutien financier direct à près de 400 personnes (environ 94.000 euro au total) Plus de 540 bons alimentaires aux familles les plus nécessiteuses grâce au soutien du Ministère de la Famille et de l’Intégration Collaboration avec le programme national de la Banque Alimentaire

Le concept d’urgence sociale évolue avec le contexte socioéconomique. A l’issue de la deuxième guerre mondiale, les conditions de vie sont déplorables et une grande partie des actions médico-sociales marquées par l’urgence. Le rayonnement économique des années 60 fait penser que l’urgence sociale n’existe pas mais, avec la crise des années 75, le discours change à nouveau. Au cours des 25 dernières années, l’urgence devient un champ spécifique des politiques sociales. Sont mis en place des programmes de lutte contre la précarité et au fur et à mesure les dispositifs d’urgence se consolident et s’institutionnalisent. Dans un premier temps, ils sont centrés sur les SDF (sans domicile fixe), mais leurs champs d’action s’élargissent progressivement : l’urgence devient une des modalités de l’action sociale. Les structures d’urgence se spécialisent dans l’accueil de tous les « sans » : sans abri, sans emploi, sans revenu, sans famille, sans droits ... Aujourd’hui, en cette période de crise financière américaine, au cours de laquelle les bourses mondiales broient du noir, la récession menace l’Europe et les problèmes financiers et sociaux frôlent déjà les classes moyennes. Le pouvoir d’achat étant en nette diminution, ce ne sont plus uniquement les personnes à salaires très modestes qui vivent des fins de mois difficiles. Dans la montée en puissance de l’urgence, les politiques sociales s’adaptent et tentent de mettre en place des programmes de lutte contre la pauvreté et contre les drames qu’elle engendre ( exemple : projet de loi organisant l’aide sociale ). La réalité du terrain montre que la lutte quotidienne pour satisfaire les besoins de première nécessité fait naître un sentiment d’insécurité, qui très vite peut se transformer en rancune voire en agressivité envers soi-même et envers les autres : tentatives de suicide, violences conjugales ou encore maltraitances d’enfants. Il y a de plus en plus urgence à intervenir ! Ayant pour mission « d’améliorer les conditions d’existence des personnes vulnérables », la Croix-Rouge luxembourgeoise prend en charge ces situations d’urgence par le biais de son Service Social de Proximité, service à étendue nationale qui garantit proximité et accueil immédiat.

situation reconnue comme dommageable voire dangereuse. 8% des urgences à haut degré, traitées par le Service Social de Proximité en 2007, relevaient du domaine de la violence domestique, 12% de celui de la protection de l’enfance et 50% du domaine de l’indigence.

Répartition des 230 cas d'urgence sociale traîtés en 2007 7

4

10

2 7

12

50 3ème âge

Indigence grave

Danger en la demeure

Protection de l'enfance

Décès-hospitalisation

Trouble psychiatrique

Déguerpissement

Violence domestique

L’action sociale de la Croix-Rouge

Les solutions sont trouvées en étroite collaboration avec des partenaires comme les communes et leurs offices sociaux, les foyers pour femmes, enfants, adultes et personnes âgées, mais aussi avec d’autres services de la Croix-Rouge, notamment Families First, Fondation De Colnet, Placement Familial et Aides matérielles.

L’analyse circonstanciée d’un état de crise détermine le degré d’urgence. Le plus haut degré d’urgence se définit comme une nécessité impérieuse d’agir sans délai, par une action limitée appropriée, permettant de répondre avec efficacité à une

Spécialiste de l’urgence, le Service Social de Proximité de la Croix-Rouge luxembourgeoise tente de concilier urgence et prévention, ainsi qu’urgence et problèmes de fond. 

*Feantsa : Fédération Européenne des Associations Nationales travaillant avec les Sans-Abri.

Crosswords

8


Novembre 2008

Les réponses des services Croix-Rouge face à l’urgence Témoignage de Nadine Conrardy, responsable du service des Migrants et Réfugiés « La plupart des cas considérés comme urgents font partie de l’activité quotidienne de notre service. Nous répondons aux situations d’urgence, le plus souvent, par de l’aide matérielle et logistique et en créant le lien avec des services ayant des compétences spécifiques ( Croix-Rouge et autres ). Par l’expérience accumulée au cours des 5 dernières années, nous essayons de plus en plus de prévoir à l’avance tout genre de situation pour pouvoir réagir de manière adéquate et immédiate mais, chaque jour, de nouveaux défis nous attendent. Lorsque des personnes arrivent au Foyer d’accueil Don Bosco, que ce soit après avoir fait leur demande de protection internationale ou avec l’intention de la déposer, ils n’ont souvent rien d’autre que les vêtements qu’ils portent. Nous leurs offrons alors une chambre, des vêtements adaptés à la saison, des articles d’hygiène et leur distribuons de la nourriture. Lorsqu’il s’agit de personnes avec des problèmes de santé ( qui suivaient par exemple un traitement dans leur pays ) ou de mobilité, nous établissons le contact avec des médecins et pharmacies, mettons à disposition des chaises roulantes, etc. Certains

jours jusqu’à 30 personnes arrivent chez nous. Par ailleurs, nous disposons d’une permanence téléphonique pour nos résidents ainsi que pour les autorités ou pour d’autres services d’aide. Nous sommes également confrontés à des cas urgents spécifiques de manière plus ponctuelle : hospitalisation d’urgence, hébergement provisoire, tentatives de suicide, etc. A titre d’exemple, il nous est arrivé d’avoir une mère qui quitte le Luxembourg après avoir laissé ses enfants seuls ici. Nous avons alors pris en charge les enfants et entamé des recherches pour trouver la mère ou un autre membre de la famille. Nous jouons aussi souvent l’intermédiaire avec des ONG ou les autorités des pays d’origine des personnes que ce soit pour informer leur famille restée sur place de problèmes particuliers ou résoudre des problèmes administratifs. » 

Rappel des missions du service : Encadrer des personnes sollicitant le statut de réfugié au sens de la Convention de Genève du 28 juillet 1951 et mener la gestion journalière de différentes maisons pour demandeurs d’asile.

page

03

Exemples de situations de crise Les assistants sociaux du Service Social de Proximité de la Croix-Rouge témoignent Unterkunft „ Herr und Frau Z haben zwei kleine Kinder. Gemeinsam haben sie ein Haus gekauft, allerdings haben sie doch den Fehler gemacht die vorherigen Mieter zum Zeitpunkt des Kaufes in der Wohnung zu lassen. Letztere sind 14 Monate geblieben, und haben trotz 3 Bewährungsauflagen und einem Appellschreiben sich immer geweigert das Haus zu verlassen. Durch einen Gerichtsbeschluss mussten die Mieter schlussendlich doch in einem Zeitraum von 2 Wochen das Haus übergeben. Herr und Frau Z mussten in diesen 14 Monaten eine Unterkunft finden und hatten so zusätzlich zum Kredit auch noch Miete zu bezahlen. Verzweifelt haben sie sich an unseren Sozialdienst gewendet um nicht obdachlos zu werden. Über den kommunalen Sozialdienst und unter Berücksichtigung der bestehenden Gesetze, haben sie in ihrer Notlage eine bescheidene Hilfswohnung, eine Kostenübernahme der pharmazeutischen Ausgaben und Hilfe in Form von Lebensmittelgutscheine bekommen. Zudem streckte der Sozialdienst eine erstattungsfähige Geldsumme für Gerichtskosten vor. Nachdem die Familie ihr Haus bewohnen konnte, mussten noch viele Schäden der Vormieter behoben werden. “ 

Insalubrité « J’ai tout d’abord été contactée par une voisine ( Madame X ). Cette dernière désirait que je passe à son domicile pour mieux m’expliquer la situation de sa voisine ( Madame Y ) de palier. Il y avait eu des problèmes de fuites d’eau dans l’appartement de Madame Y. La gérante de l’immeuble est donc intervenue et a été contrainte de rentrer dans l’appartement de Madame Y.

> Vestiaires de la Croix-Rouge luxembourgeoise

Témoignage de Henri Goedertz, responsable du service Aidsberodung « Au sein de notre service, nous disposons d’un téléphone d’urgence, que chaque employé emporte avec lui à tour de rôle, disponible 24h / 24h. Ainsi, notre service se tient toujours à disposition des résidents de nos Foyers en cas d’urgence, c’est-à-dire d’overdose, de tentative de suicide, de problèmes médicaux, entre autres. Le Centre Hospitalier de Luxembourg peut aussi faire appel à nous lorsque les patients se trouvent en détresse psychologique et ont urgemment besoin de notre assistance. Nous nous

rendons alors au Centre hospitalier et prenons en charge le malade directement sur place ou bien nous l’amenons avec nous dans nos structures. » 

La surprise a été de taille puisqu’elle a découvert un appartement envahi de vieux journaux, papiers, objets divers, parfois encore dans leurs emballages d’origine. Le scénario était tel qu’il n’était plus possible de s’asseoir. La cuisine était inaccessible et inutilisable en raison des objets, sacs plastiques, etc. La salle de bain se trouvait dans le même état. Depuis plusieurs mois, Madame X se plaignait d’avoir de nombreuses mites dans son appartement. D’après elle, ces insectes provenaient de l’appartement de sa voisine. Madame Y vivait seule avec son fils de 17 ans. Mon inquiétude s’est portée sur ce jeune garçon qui vivait sans doute depuis des années dans une telle situation. Il n’avait aucune possibilité de s’isoler, aucun endroit pour recevoir des amis ou encore pour se préparer à manger. En concertation avec ma collègue, nous avons décidé de placer le jeune en foyer d’accueil sans passer par le tribunal.

Rappel des missions du service : Fournir aux personnes vivant avec le Hiv / Sida et à leur entourage, un accompagnement et un soutien émotionnel, psychosocial et pratique, et lutter contre la propagation du virus Hiv en initiant des campagnes de prévention.

Par chance, nous avons eu une place très rapidement. L’inspection sanitaire a été informée de l’état d’insalubrité de l’appartement. Nous essayons de rester en contact avec Madame Y et de l’aider dans sa problématique. » 

Crosswords


Novembre 2008

Le Service Social de Proximité au centre d’un réseau d’aide sociale

page

04

Témoignages Les permanences sociales au sein des Communes Schilderung von Frau B., Kundin des Sozialdienstes

> Anne Krier, permanence sociale à la Commune de Mamer

C’est au sein de ses 12 antennes, situées à travers tout le pays, que les 38 assistants sociaux du Service Social de Proximité sont quotidiennement à l’écoute des problèmes des concitoyens.

Un travailleur social à l’affût d’une actualité diversifiée Le Service Social de Proximité sait évaluer les problématiques des personnes dans leur globalité. Plus de 6.700 dossiers sont traités tous les ans par son service social. L’écoute active y est respectée de manière rigoureuse, tout en travaillant pour que l’individu soit en accord avec les lois sociales existantes, qui lui permettront de bénéficier d’une vie conforme à la dignité humaine.

Un acteur expérimenté de première ligne Grâce à sa connaissance profonde de la vie des plus défavorisés et des rouages du réseau social luxembourgeois, le service est un intermédiaire indispensable dans le traitement social. Il oriente ainsi les situations particulières vers les services spécialisés du réseau social et médico-social.

Un service à la fois généraliste et spécialiste de l’urgence sociale L’urgence sociale peut être comparée à une crise cardiaque : elle doit être immédiatement traitée, sinon la victime risque de mourir. Dans un deuxième temps, en période de post-urgence, il est indispensable de rechercher des causes, de mettre en place un

traitement approprié et des mesures préventives pour éviter une deuxième crise. Le Service Social de Proximité traite au quotidien ces aspects. Venir en aide aux plus démunis, aux personnes avec des difficultés financières, sans emploi, en instance de divorce, victimes de violences, aux enfants maltraités, aux personnes âgées, handicapées, ou avec des problèmes psychiatriques, sont, entre autres, ses missions quotidiennes.

Une étroite collaboration avec les Communes et leurs Offices Sociaux Afin d’apporter une aide efficace aux populations fragilisées, les travailleurs sociaux du Service Social de Proximité ont un partenariat privilégié avec les Administrations communales du Luxembourg qui sont les portes d’entrée par excellence de toutes les situations difficiles. En assurant des permanences sociales au sein même des Communes, l’assistant social du Service Social de Proximité est proche des problèmes des gens et tisse des liens primordiaux avec les structures communales. En 2007, 1.584 permanences sociales ont été organisées au sein des Communes luxembourgeoises par les soins de notre équipe professionnelle. Ce service capital de permanences sociales dans les Communes est d’utilité publique et particulièrement performant. 

Contact : Siège du Service Social de Proximité de la Croix-Rouge 89, rue J.Pierre Michels • L-4243 Esch/Alzette Tél. : 26 17 33-1 • Email : ssp@croix-rouge.lu

L’agenda social de novembre

Soutenez notre action en assistant à nos événements en faveur des aides d’urgence ! Le Big Bazar

Le défilé de mode

Le 16 novembre aura lieu le traditionnel et incontournable Big Bazar de la Croix-Rouge luxembourgeoise, en présence de S.A.R. la Grande-Duchesse, au Hall Victor Hugo à Limpertsberg. Les fonds récoltés permettront de fournir des biens de première nécessité aux plus démunis au Luxembourg et à l’étranger.

La section locale de Luxembourg-Ville organise le 21 novembre son grand défilé de mode Haute Couture suivi d’un dîner de gala, en partenariat avec la société BNP Paribas, au Grand Théâtre. Cette année, c’est au tour du couturier Elie Saab de venir présenter sa collection de prêt-à-porter Printemps-Eté 2009. La soirée, dont les recettes iront également en faveur des aides sociales d’urgence, sera clôturée par une tombola de prestige. 

„ Nach der Geburt meines ersten Kindes, habe ich keine Arbeitsstelle mehr gefunden und mein Mann war bei einem Unternehmen beschäftigt, wo das Nettoeinkommen stark von den geleisteten Arbeitsstunden abhing. Unsere finanzielle Situation ist zu diesem Zeitpunkt schwieriger geworden. Nach und nach haben sich die Rechnungen angesammelt bis wir kurz davor standen den Strom abgestellt zu bekommen. An diesem Tag habe ich dann meinen Mut zusammengefasst und bin zur Bereitschaftsstelle des Sozialdienstes der Gemeinde Steinsel gegangen. Mit der Hilfe von Frau Peeters konnten wir dann die Abstellung des Stroms verhindern. Anschließend hat mir die Sozialarbeiterin vorgeschlagen gemeinsam unsere Situation zu analysieren um dauerhafte Lösungen zu unseren Problemen zu finden. So habe ich dann auch eine Arbeitsstelle beim CIGR in unserer Gemeinde gefunden. In dieser neuen Situation konnte ich dann auch ein schmerzhaftes Trauma ansprechen, das ich in meiner Kindheit in Afrika erlebte und auf den Rat von Frau Peeters habe ich mir Hilfe bei einem Spezialisten geholt. Heute mache ich eine Ausbildung zur Kinderbetreuerin und bin wirklich froh darüber, dass ich jetzt anderen Menschen meine Hilfe anbieten kann. “ 

Témoignage de Nicole Peeters, assistante d’hygiène sociale au Service Social de Proximité « Depuis plusieurs années, je suis en charge du service social pour la Commune de Steinsel. Je dispose d’un bureau à la mairie où je me tiens à disposition des habitants une fois par semaine. Le travail des assistants sociaux, de permanence dans les Communes, consiste à accueillir toutes les personnes sans aucune distinction d’âge, de nationalité ou de problématique. Bien souvent, nous nous trouvons confrontés à des problématiques graves demandant une réponse rapide. L’écoute des difficultés rencontrées par nos clients permet bien souvent de clarifier et d’apaiser la tension. L’examen de la situation permet de trouver des solutions immédiates ou à plus long terme et d’orienter vers des structures administratives ou sociales spécialisées. Si l’amélioration ou la résolution d’un problème soulage évidemment le client, nous bénéficions également d’un enrichissement personnel. La collaboration avec Madame B. fut constructive et basée sur une relation de confiance. » 

Témoignage de Monsieur Jean-Pierre Klein, Député et Bourgmestre de la Commune de Steinsel et Président du Syvicol « Le Service Social de Proximité de la CroixRouge dans notre commune, avec à sa tête Madame Nicole Peeters, est d’une grande utilité et nécessité pour notre administration. En effet, le service s’occupe des demandes d’aide provenant de ceux qui sont dans le besoin non seulement du point de vue financier. Le service guide aussi ceux qui ont des problèmes psychiques ou psychologiques. Etant le premier interlocuteur de notre office social, le travailleur social de la Croix-Rouge permet dans une large mesure de préparer nos décisions. Le Service Social de Proximité de la Croix-Rouge est un consultant incontournable pour l’aide sociale et il est le confident des instances compétentes dans ce domaine. » 

Impressum crosswords est édité par la Croix-Rouge luxembourgeoise 44, Boulevard Joseph II - L-1840 Luxembourg Adresse postale : B.P. 404 L-2014 Luxembourg Téléphone : 45 02 02 1 E-mail : crosswords@croix-rouge.lu Compte : CCPL IBAN LU52 1111 0000 1111 0000 Coordination : Marc Crochet, Jean-Marc Le Coq, Rachel Vieira

Vous pouvez également faire un don avec la communication « urgence sociale » :

Ont collaboré à cette édition : Patrick Salvi, Rita Thill, Nadine Conrardy,

> Par virement au

Impression : Imprimerie Saint-Paul Luxembourg

CCPL LU52 1111 0000 1111 0000

> Par carte bancaire sur notre site Internet www.croix-rouge.lu – menu « Appel aux dons »

Crosswords

Henri Goedertz, Vincent Rindone, Nicole Peeters et Jean-Pierre Klein Photos : Rhadia Rhante, Croix Rouge luxembourgeoise, Banque images Conception graphique : Alternatives Communication S.à r.l.

Tirage : 26 500 exemplaires Imprimé sur papier recyclé. Les informations contenues dans cette publication sont actuelles au 31.10.2008


Crosswords n13 - Social