Page 1

N°56 Été 2019

Journal d’information sur les activités de la Croix-Rouge luxembourgeoise

ENSEMBLE, DISONS NON AUX VIOLENCES SEXUELLES. www.facebook.com/crlux

Témoignage

Prix Nobel de la Paix en 2018, le Docteur Denis Mukwege est un chirurgien gynécologue congolais, mondialement connu pour le traitement et la prise en charge des femmes victimes de viols et de mutilations génitales lors de conflits armés. La Croix-Rouge luxembourgeoise travaille à ses côtés en soutenant la réhabilitation et l’extension de l’hôpital face aux besoins grandissants sur place. Ces actions ne sont possibles que grâce à l’engagement de nos équipes et au soutien des donateurs. Autrement dit : nous avons besoin de vous pour aider les survivantes !

Badamassi Hadiza, son mari et ses quatre enfants sont arrivés au Niger il y a plusieurs années, fuyant le conflit armé en cours au Nigeria. Ils font partie des 2 650 familles qui ont reçu des abris grâce à l’action de la Croix-Rouge luxembourgeoise. « Nous sommes arrivés à Maïné Soroa il y a trois ans. Le maire de la commune nous a autorisés à nous installer sur un site non aménagé. » Et, pendant près de trois ans, elle a vécu dans des abris dépourvus de toute commodité et sans latrine. « Cela nous amenait à marcher loin et dans des lieux peu sécurisés pour aller aux toilettes. Un de nos soucis était de patienter jusqu’à la tombée du jour pour faire nos besoins. » Et ces trajets augmentaient particulièrement les risques de viol pour les jeunes filles et les femmes. « Il fallait se faire accompagner ou accompagner les enfants. » En 2018, le projet d’assistance de la Croix-Rouge luxembourgeoise (co-financé par UK Aid et par ECHO, le programme d’aide humanitaire de l’Union européenne) a permis de construire des abris, équipés de latrines : « Ils sont grands et spacieux. Nos enfants peuvent y jouer et il offre la possibilité de le compartimenter pour une meilleure intimité. Nous avons trois pièces : un salon, une chambre parents et une chambre enfants. » La mise en œuvre de ce projet a été rendue possible grâce aux dons reçus par la Croix-Rouge luxembourgeoise, en coopération avec la Croix-Rouge suédoise et la Croix-Rouge nigérienne.

Marc Crochet, Directeur général adjoint de la Croix-Rouge luxembourgeoise

Badamassi Hadiza a fui le Nigéria avec son mari et ses quatre enfants il y a plusieurs années.

PORT PAYÉ PS/601

DES MAISONS QUI PROTÈGENT LES FEMMES

L-3290 BETTEMBOURG

Les violences sexuelles sont inacceptables. Pourtant, elles sont trop souvent une arme de guerre, utilisée sciemment par différentes parties prenantes dans un conflit. Cette année, nous soutenons le Comité International de la Croix-Rouge dans ses efforts pour les combattre. Cet engagement est une prolongation naturelle du soutien que la Croix-Rouge luxembourgeoise apporte au Docteur Denis Mukwege et à l’Hôpital de Panzi qu’il dirige. Cet établissement de santé fournit des soins à une population d’environ 450 000 habitants en République démocratique du Congo. Il est notamment spécialisé dans le traitement des pathologies gynécologiques, en particulier les blessures dues aux violences sexuelles.

Envois non distribuables à retourner à:

Editorial

PERIODIQUE

www.croix-rouge.lu


N°5 6 l Été 2019

Offrir un cadre de vie sûr

APPRENDRE À AIMER Depuis le mois d’octobre 2018, le nouveau groupe de vie Yua accueille des jeunes femmes de 18 à 26 ans et les accompagne dans leur vie future de mère. En japonais, yua a une double signification : affection et attachement ; ce nom reflète ainsi l’objectif du groupe de vie : permettre à des jeunes mères d’apprendre à créer des liens entre elles et leurs enfants, alors même qu’elles n’ont pas souvent eu cette expérience de vie d’un lien parental fort. Cette structure, créée pour répondre à un besoin, apporte un encadrement de 24 heures sur 24 aux 11 jeunes mamans majeures et leurs bébés accueillis. Mais pourquoi donc ? Leur enfance ou leur adolescence a été le plus souvent marquée par de graves difficultés ; certaines ont été abandonnées par leurs parents, d’autres ont vécu dans la rue, des foyers ou des familles d’accueil. Pour d’autres, elles ont subi des abus sexuels, de la violence domestique, ou consommé de l’alcool ou de la drogue.

Le groupe de vie Yua offre un cadre de vie agréable aux bébés et à leurs mamans.

Selon le dispositif classique, « à 18 ans, elles peuvent bénéficier d’un logement encadré, mais le suivi n’y est que de dix heures par semaine. » Dans leur contexte, un accompagnement à temps plein est nécessaire. Autrement dit, sans le groupe Yua, ces jeunes mères se retrouveraient dans des situations de détresse et aucune structure n’existait auparavant pour les accueillir et les loger de manière adaptée. Le groupe a pour mission de permettre à des mamans de ne pas transmettre à leur les souffrances qu’elles sont vécues. Autrement dit, briser un cercle vicieux. Favoriser les échanges entre les mères est essentielle : de nombreuses activités en commun sont prévues telles que les fêtes d’anniversaires, ateliers, sorties courses. Sans compter les repas qui sont tous pris en commun… et la cuisine qui est faite à tour de rôle.

Le groupe de vie Yua permet à des mères de construire une relation avec leur bébé.

Als Flüchtling eine Wohnung finden

INTEGRATION ALS BEGINN EINES NORMALEN LEBENS Von den etwa 10 000 Personen, die seit 2013 als Flüchtlinge aufgenommen, wurden 5 100 im Lëtzebuerger Integratiouns- a Sozialkohäsiounszenter (LISKO) beraten, um sich so schnell wie möglich als Bürger zu integrieren. Die Fachkräfte von LISKO konnten für etwa 700 Haushalte eine Wohnung finden, während 600 weitere noch auf der Suche sind. Eine Arbeit zu finden und soziale Kontakte zu knüpfen, sind die Grundbedürfnisse aller Menschen und so eben auch der Flüchtlinge. “Und eine Arbeit zu finden ohne eine Wohnung zu haben, ist quasi eine „Mission impossible“. Selbst eine komplizierte Situation wird um Vieles einfacher, wenn wir eine passende Wohnung gefunden haben“, erklärt Marc Josse, der Verantwortliche des LISKO.

EIN ZUHAUSE FÜR EINE BESSERE INTEGRATION Jeder Flüchtling findet bei LISKO ein offenes Ohr für seine Probleme. LISKO organisiert für die komplexesten Fälle eine individualisierte Betreuung durch einen Sozialarbeiter, den anderen wird von einem Team geholfen, das Zugang zu Sozialleistungen verschafft und alle notwendigen Informationen vermittelt. Wenn ein Flüchtling eine Reihe von Bedingungen erfüllt (Einkommen,

Ersparnisse, Teilnahme an Workshops…), können die Fachkräfte von LISKO helfen, eine an die Lage seines Haushalts und an ihre Zukunftspläne angepasste Wohnung zu finden. Dabei tritt LISKO während eines Jahres als finanzieller Bürge gegenüber dem Vermieter ein. Das Team von LISKO ist froh, sich auf Verbündete im „privaten“ Immobiliensektor verlassen zu können: Die eine ruft an, wenn sie denkt, dass sie etwas Interessantes gefunden hat, und der andere stellt die Arbeit des LISKO regelmäßig bei Wohnungseigentümern vor. Dem Team mangelt es nicht an Erfolgsgeschichten, etwa die von der Vermietung eines Hauses mit Garten an ein Paar, das zuvor mit seinen 5 Kindern in zwei Zimmern in einem Heim eingepfercht lebte. „Dem Wohnungseigentümer lag das Schicksal der Flüchtlinge am Herzen … und dann kam es in dem Viertel zu einem Schneeballeffekt. Die Familie freundete sich schnell mit den Nachbarn an“, verrät Frédérik Noël, Wohnungsexperte beim LISKO.

Jeder Flüchtling findet bei LISKO ein offenes Ohr für seine Probleme.


N°5 6 l Été 2019

Centre de transfusion sanguine

DONNER SON SANG EST GRATUIT ET SAUVE DES VIES ! Au Luxembourg, le don du sang est gratuit et bénévole. Grâce à cet acte altruiste, les donneurs sauvent des vies et améliorent les conditions de vie de personnes malades ou blessées. Entre l’arrivée au Centre de Transfusion sanguine et la fin du don de sang, le durée moyenne est de 34 minutes. Il est également possible de donner son plasma ou ses plaquettes plutôt que le « sang total ». Les appareils et les conditions de collecte sont alors différents. Le don de plasma se fait sur rendez-vous et le prélèvement dure environ 45 minutes. On peut bien entendu donner son sang au Centre de Transfusion sanguine, près du Glacis, mais également lors de collectes externes à travers le pays. Le calendrier de ces collectes est disponible sur le site internet de la Croix-Rouge (www.croix-rouge.lu). Appelez le 27 55-4000 ! Participez activement à sauver des vies ou améliorer les conditions de vie des personnes malades ou blessées en donnant votre sang au Centre de Transfusion sanguine.

Le don de sang est un acte altruiste qui sauve des vies.

Soutien au Dr Mukwege

SOIGNER LES VICTIMES DE VIOLENCES SEXUELLES La Croix-Rouge luxembourgeoise aide le Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix 2018, à développer et moderniser son hôpital à Panzi.

Les moyens de l’hôpital de Panzi sont aujourd’hui insuffisants pour faire face aux besoins des victimes.

La Croix-Rouge luxembourgeoise a développé depuis plusieurs années des compétences dans le domaine de l’habitat humanitaire. Elle a également déjà participé à différents projets de reconstruction d’infrastructures de santé. Pendant une quinzaine d’années, elle a ainsi soutenu l’Hôpital pédiatrique Kalembe Lembe, à Kinshasa en République démocratique du Congo. Plus récemment, elle a contribué à la reconstruction de différents hôpitaux de l’Est de l’Ukraine. Dans le prolongement de ses actions passées, elle a affirmé le 27 mars 2019 sa volonté de soutenir activement le docteur Mukwege et le développement des activités de l’Hôpital de Panzi qu’il dirige. Les moyens de l’hôpital de Panzi sont aujourd’hui insuffisants pour faire face aux besoins des victimes. Il est situé à Bukavu, chef-lieu de la province du SudKivu en République Démocratique du Congo. C’est un établissement de santé fournissant des soins à une population d’environ 450 000 habitants. L’hôpital est spécialisé dans le traitement des pathologies gynécologiques, en particulier les blessures dues aux violences sexuelles. Conçu pour 125 lits à sa construction en 1999, il a été amené à accueillir jusqu’à 450 patients. Sa croissance, notamment engendrée par

l’augmentation de la population, s’accompagne d’une forte pression sur toutes ses ressources. La modernisation et le développement de l’hôpital de Panzi ciblera trois besoins prioritaires. Il restera un centre d’excellence dans la prise en charge des victimes de violences sexuelles et d’autres traumatismes des organes génitaux. Ensuite, il constituera un pôle d’excellence pour la chirurgie micro-invasive en Afrique centrale. Enfin, il faudra lui permettre d’assurer pleinement ses fonctions d’établissement de référence de sa zone de santé, incluant un centre de nutrition pour les enfants et un centre de traitement du VIH / Sida.

LE DOCTEUR DENIS MUKWEGE Surnommé « l'homme qui répare les femmes », le docteur Denis Mukwege a reçu de nombreuses distinctions pour son engagement contre les mutilations génitales pratiquées sur les femmes en République Démocratique du Congo, dont le prix Sakharov en 2014 et le prix Nobel de la paix en 2018.


N°5 6 l Été 2019

Violences sexuelles

LE CICR INTENSIFIE SON ACTION Au niveau mondial, une femme sur trois est victime de violences sexuelles ou sexistes au cours de sa vie. Le risque est considérablement exacerbé par les crises humanitaires déclenchées par des conflits armés et des catastrophes naturelles. Malgré son caractère critique, la protection contre cette forme de violence reste gravement sous-financée et représente moins de 1% de tous les fonds alloués à l'aide humanitaire. Conformément à sa mission humanitaire, le Comité International de la Croix-Rouge ( CICR ) répond aux besoins des personnes touchées par la violence sexuelle pendant les conflits armés et poursuit ses efforts pour empêcher que de tels abus ne se produisent.

et déjà actif dans des pays comme la République démocratique du Congo, le Bangladesh, le Burundi ou le Mali – autant de pays où la Croix-Rouge luxembourgeoise est présente.

DONNEZ EN SOUTIEN À LA LUTTE DU CICR CONTRE LES VIOLENCES SEXUELLES Pour le faire, la procédure est très simple : 1. Scannez le QR Code ci-contre avec l'app digicash de votre banque. 2. Suivez les instructions indiquées à l’écran.

En fonction du contexte, le CICR agit sur de manière adaptée, en coopération avec d’autres acteurs de terrain. Ainsi, il peut notamment fournir des soins de santé et un soutien psychosocial appropriés aux survivantes de violences sexuelles, ou les protéger en atténuant leur exposition. Il est d’ores

Mois du Don 2019

MERCI AUX BÉNÉVOLES ET AUX DONATEURS ! Pendant tout le mois d’avril, plus de 2 000 quêteurs sont partis à la rencontre des résidents. Ce fut l’occasion de faire connaissance avec la Croix-Rouge, ses valeurs et ses actions, et surtout l’aider financièrement pour mener à bien ses projets. Les sommes récoltées aideront les bénéficiaires à manger, à s’habiller ou à se construire un avenir. Remercions également Cactus, Digicash et Luxair

pour leur soutien. Digicash a rajouté 5 euros à chaque don reçu à travers sa plateforme. Cactus a proposé de faire un don directement à ses caisses, en rajoutant jusqu’à 25 euros à son ticket de caisse ou en donnant ses points de fidélité. Luxair a fait la quête sur ses vols en départ de Luxembourg. Encore une fois : merci !

Merci !

Condoléances

DÉCÈS DE S.A.R. LE GRAND-DUC JEAN C'est avec beaucoup d'émotion et une grande tristesse que la grande famille de la Croix-Rouge luxembourgeoise a appris la disparition de Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean le 23 avril dernier. Nous souhaitons rendre hommage au chef d’Etat bienveillant et proche du peuple luxembourgeois. Le Grand-Duc Jean a toujours démontré la proximité de la Maison Grand-Ducale avec le Mouvement de la Croix-Rouge en général et la Croix-Rouge luxembourgeoise en particulier.

La protection de vos données personnelles nous tient à cœur.

N°55 Printe

mps 2019

N°5

5 Pri

Jounte mp rna

Je ne souhaite plus recevoir le Crosswords

Jo ur

na l

d’ in

d’in form sl 20 19 atio

fo rm

at io

n su r

le s

ac tiv

Je ne souhaite plus recevoir de courriers personnalisés de la Croix-Rouge luxembourgeoise Je souhaite recevoir les communications personnalisées de la Croix-Rouge luxembourgeoise par email uniquement

MO

IS D

lu xe

m bo

ur ge

oi se

w.fac eb

www.croix -rouge.lu

ook.c

www.faceb ook.c

om

GES

U D STE COMP ON. TE !

TE C

OM

PTE

!

ifdré

la Famille

Bré

nce et à

t der Hël

QUE

ier

CHA

Les visue

ls du Mois

visue

Mo

is du

Don

du Don

seront

visibles

notamment

aux abrib

Hël

ls du

seron

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de protection des données à caractère personnel : http://www.croix-rouge.lu/mentions-legales/donnees-personnelles-vie-privee/.

der

nt au

x ab

ribus

.

us.

ise

Photos : Croix-Rouge luxembourgeoise, CICR Photo de S.A.R. Grand-Duc Jean : Cour grand-ducale / Jochen Herling Conception graphique : Alternatives Communication S.à r.l. Impression : weprint

eelt

me

mat

notam

Verd

ibles

Verdee lt ma

n är em

Coupon à renvoyer à la Croix-Rouge luxembourgeoise, B.P. 404 L-2014 Luxembourg ou par email à communication@croix-rouge.lu Les

our geo

Éditeur responsable : Luc Scheer Coordination : Chloé Kolb A collaboré à cette édition : Vincent Ruck

om/crlux

ifdréier

ww

ärem Bré

ge.lu

t vis

Email :

ou ge

/crlux Une Editoria carit partie l sociaé et la des jeu le dé l, ps vulné nes Une parti e des jeune l’acc nuem ycholograbilitéau Luxe carité bour ès au ent. L’u ique, . Qu’el mbou socia et la vulnérabilis au Luxembo Mois du urg té. Qu’e me geois logem n de nous les so rglees l, psycholog Don lles soien est touchée par ne t to emen dénu ique, tem r sa e, le log ent. s prem ne po ient d’ uc t. L’un des nous ne pouv t d’ordre écon la préordrauhée pa parleent d’ vie serei emenVéritab iers obuvonl’acc ons pas omique, s paès e logem r laent. premiers obst les laiss le sta bour r no Aide ne t s les éc M acles pour pré-Véritable er dans cles geois e, on tam à l’E ment. est es enjeu mene le om logem s du enjeu oi laiss un jeune iqu ent est pour vie se me pour Grâc Le Mois e, ur la r sa nt dunfance En tan ntiel po est er da laDsocié esse teme un serei neme on té luxem perm e au sod’Aid ns nt. En tant ntiel à tout un servi et à t que à parle to nt sente la du Don de la Croix e ànel’Enf ciétéjeu chac que coor r nota ce Pe la Fa coor ut un d’êtr etton service mme est ance et à la de remp plus grande actio -Rouge aura dinatrice un pour du servi rsp mille dinatr chacunluxntem Fam lir sa miss un pr e acco s à de Persp du dépa lieu cette n ectiv , pe ce PersLe M ille, permettez ice ion : aider de fundraisin rannée du pour pect Grâc du rm tég emier mpag s jeune ectiv ois g pour e se -moi de les perso et du e et 31 mars auteservi Le Mois dépa et du ratio nte ivedu es nnes vulné notre institution perm au du Don la plu Donprojet Yua. de rem n da pas ve nés da s âgés – log rpr etton z-moice Pers et que l’on est esse rables à . L’enjeu 30 avril. Ce mois à desdejeunepectives – logem em d’être ojetsYu ns la rs leu ns leu de vivre digne ? Lui donn plir s gran de la Cr Depu repréaccompa se cons soutient. Pourntiel car il se s âgés a. socié r ins r pr 18 à ents sa miencade ment et oix-R fait deM18 à ents a mi is le prem ac , nous de mani er les moyens drés té. ertio ojet de26 anunen les bénétruire ou se reco manger. Pour au profit des cadrier pas gnés dans leurLe er ois 26 ans ssion tio ère auton n pr s tion etproje tégra vers leur voles n de ouge des s en pla1 octo béné s’habiller. nstruire és qu t duvie. d’avo:iraid ome. ofes vie. Le d’av , dans un aven fun aura indépendance, permet à la Pour trouvficiaires. Ce DonLe logem unertoit, tion e l’ode la socié inserse pren futures ce le bre 20 sionn log oir un nous dr ir. Le les Croix sont et rapid té. les coprofe er es ent est soutnelle perso aisinglieu ce nstrunssion ronn dre à mères proje 18, la elle emen toit, ement, -Rouge luxem soutien finan leur place danseux que l’on esse Depu tte ien tet aide là où le poCroix cier des etisleu bourgeois nnes La la le 1 ert octo ind bénévo ire ou t. Po leur ntréinanné effi emen devenir ma t Yua qu Croix es ur -Rou beso iel t ép no e de débl donateurs société. Pour a in se fait jeu ca vulnéune tre ge mis en r ré tout ur m car rappelle, se e du enda les, , sollic men ce à t serei mère res i a po -Rouge place in-le bre 2018, la Croix oquer des sentir. ins en à trave rab actio des 31 nce perm recons ange il se fai vention moyens ités par -Rou les ntitu com t 2 m des ben. Grâc et à acet en sit ur ob luxem futures mère projet YuaLa mar des rs trois visue et à geet de tiofaveu truire r. Po quiCraoix t au à vivprofe luxem nos en toute rs aubéné s n. ls* des ra pour maje bour to la ur com bodre du plet. ois ap soins e à Yu cueil uatio jectif depren pid L’enje ficiaires. pr jeunes adultre dig ssion objec Croixe un s’htaire urgeà devenir mère ures ut Cros Je et un nels :30 lir rè em geois ronn n en -Rouge tif de perm Ces photplémentaires, abilleofi av avril.socia es l’aide perm emen u ? l’aide ois ) ett de et àvention esitua que le Mois swor vous s son vitaux. a, nous leur en de déeffica ettre actiotion ra t serei me hum enfin s béle souti), ne t, là à-Rougeenir.C’es deppdétre en le ( logem os illustreron eillir nt et Lu fan tress ceettàre e n. Grâce desaccu i doireCe mo anita Le t r.à Po ds. invite ouve No du ré n né sse leur de où ell En en t Don différ eux ur en ent, po d’ap à des enfan t lux aux internatio à beso jeune de ma nner e, à est avan épiceries ents dom men - le be av réfug is nale trouv à en rture us co ndon da taireYua, nousnorépo dans Don,soutien que iai em lafic ns un t e2 d’ s pr favt eu ins vitau géné ap traenvilecte ril, de mois qu’ilsles morep s soin bose destifin s. Ce de iés,niè ) etNous ndons r deun er rerosité ré- ( interventi sociales, acco aines d’inter-t lire , la str nstato scom ne. urge de plet. envi- - après son C’es x. Cros la popu re ausoien de manvers tro ultesofessio enfinad se faiswor t dem anCesleu résid r des s millie dava uc cons ye mess mpagnem ouvet rture ma Je ns sont r oisexce lationtodu vous ns andeurs on d’urgence à nn s béière Do ), l’a s que qu Crosniè par des ntag ture du le so taton né is vis t se ds e cie noLuxe r de plaages ption ce daseron la struc de ents, dons rs de euxt bien n, se eux, qu swor re ds. inviteCrà en me mbourg, ou bénéficiai , habitat hum ent ide elsseule ntir.esde telles no . Sa e da affich e seule s doment : l’a -ficiaires uels*à votre articl déblonelle qu qu entendu . ns ien affich dedavae la utture res du droit dans anios lire qui s’exp distr ide ns ce ait co famil diffus la qu la so ibuéedans madéjà activ us ne ns leu êteur aux huait pressna l’o . gé ené par swor stine.ntag teur dans d’asile. déjà e et Ennu ciété n aid ceréfug nitair socia Ces ph mplém le, vos amis ouer de toutes lesés à travers le rime pendant sur ités. pour r en s sillon avril, s, les à vo des ar ds exceCes me rosité num le des millie éro e int le ( log pays résea. Po e sollic vos scollè rions gage ne éro * Lesotvisue ux ur moygues lectermdes os illuentaires tic sociaux. boîtes aux lettre – notammentMois du de iés tre rs de quêt ité lsstr pas men ront le fam les da ptionnessages la po , qu’ils ernatio emen ens . La ont , qu eurs résidents, dons. Sans pa rosité N’hésitez pas s du pays, mais par ce ille, nero réalis finan t et pa en sgéné ns lleme sero pulat soien nale t, ép eroété leur enga sillon ne s’use à nous ne * Le tout r nt e le és avec des s vis de cer la gé ys po s amntlaleprpays gemvo pas quanpartager ce messaussi nt dis nt bie ion du t de ( inter icerie différ Mois pourrions e es pour ent mannequ et me néro urtelles ue et la géné cold on l’utili co activités. age pas ls on trib n enten Luxe mand ventions socia ents du Do ins profe ou serosit et su financer is ttre sité de lse. ué eu vo do é ssion n t mb des et les été D’ av mettres co r les dans du dif nels. ma es sur ou rs ou d’ , surllèpied rése réali pie s tout fusés rg, qu bénéurgenc accompines d’t avan rem an ce gues d sés erc . La aux so es les à tra i s’exp ficiai e, habit agne inter- t avec ier po je tie res ve cia géné bo D’av ance me rim at de ur vo ns à rosit ux. N’ îtes aurs le pa e pe du dr huma nt Mich remercier je tiens à s man tre é ne hésit x let ys – ndan oit d’ nivous nequ soutvo us pour votre s’use ez pa tres notam t le M asile Coor èle Bres ins ien soutien dinatr sanu prof ! ! pas s à pa du pa ment ois du . Aide essio Michèle quan rta ys, ma pa à l’E ice du tti Bressanutt nnels d on ger ce is au r ce nfanc Dépa i Coordinat l’utili me . ss rte rice e et se. ssag i à la ment Aide à l’Enfa du Département e Fa

mille

Ville :

ix -R

MOIS DU

lef vu

Code postal :

la C ro

oug e luxe mb

POU U DON 2 01 DON 2 019 9 R POUR MA NTR MA EZ V MOD NTREZ VO DIGNITÉ. D'AVANC OTR IG TR E G NITÉ E GÉNÉROSITÉ E MERC ÉNÉ PENDAN I. ROS . D'A T LE MO ITÉ IS DU DO V PEN ANC N. DAN E T LE ME MOAQ RCI CH ISUE . D GE

ix-rou

rial

Rue :

de

Crosswords est publié par la Croix-Rouge luxembourgeoise 44, Boulevard Joseph II L - 1840 Luxembourg Adresse postale : B.P. 404 L - 2014 Luxembourg  2755 email : communication@croix-rouge.lu

lef vun

w.cro

Edito

Prénom :

ité s

s de la Cro ix-R

MO ww

Nom :

n sur les act ivité

© Cour grand-ducale /Jochen Herling

Impressum

Vous pouvez solliciter la modification de vos données personnelles conformément aux dispositions du Règlement général sur la protection des données (Règlement UE 2016/679). Les informations recueillies par le biais du présent coupon sont nécessaires pour la gestion de votre demande. J’ai changé d’adresse

Au nom des collaborateurs de la Croix-Rouge luxembourgeoise, de Doheem versuergt, de l'Aide internationale de la Croix-Rouge luxembourgeoise et de la Fondation Emile Mayrisch, mais aussi au nom de milliers de bénévoles et de donneurs de sang, de la direction et du Conseil d'administration de la Croix-Rouge luxembourgeoise, nous rendons un dernier hommage au Grand-Duc Jean.

Tirage : 17 300 exemplaires. Imprimé sur papier recyclé. Les informations de cette publication sont actuelles au 31.05.2019.

Profile for Croix-Rouge luxembourgeoise

Crosswords N°56  

Crosswords N°56  

Advertisement