Issuu on Google+

ldc59new:Mise en page 1

12/05/11

15:13

Page 1

EN COULISSES

VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2011

La presse en parle A la télévision

Retrouvez un extrait des Victoires de la Musique Classique et deux reportages de France 3 réalisés dernièrement sur le site du CRÉA : www.lecrea.fr

A la radio

« Ni un conservatoire, ni une école de spectacle, Il est cela bien sûr mais beaucoup plus aussi. Fondé il y a 23 ans par D. Grojsman, c’est un lieu de formation aux arts lyriques et aux arts de la scène. Au CRÉA, pas de concours d’entrée, pas de sélection mais pas non plus de concession. Ici, à partir de 6 ans, les enfants et les jeunes de tous les milieux ont la possibilité de travailler avec des professionnels et d’accéder à une éducation artistique d’excellence à deux pas de la célèbre cité des 3000. Une qualité artistique d’ailleurs reconnue et qui a valu à la structure de participer aux dernières Victoires de la musique classique. » Retrouvez ce reportage sur Facebook « Une structure unique en France. Un centre d’éveil artistique en Seine-Saint-Denis qui initie les jeunes à la pratique du chant et des arts du spectacle. Une école atypique où les ados de banlieue sont fans de danse et d’opéra. Mais attention ce n’est pas une structure comme les autres, son fondateur D. Grojsman a voulu en faire un lieu ouvert sans droit d’entrée, sans sélection ni audition. La culture doit être accessible à tous. Le projet est ambitieux, la pratique de la musique dès le plus jeune âge est un facteur essentiel dans l’épanouissement personnel des enfants. Le CRÉA créé de la cohésion et de la mixité sociale au sein de sa structure. Dernier chalenge, l’ouverture d’un centre de création lyrique pour enfant, un projet qui doit prendre forme avant la fin de l’année. »

AGENDA

• L’ÎLE DU TEMPS PERDU ACTION PÉDAGOGIQUE

Dans la presse écrite « Ils ont déjà chanté à l’Opéra Bastille, sont parrainés par Natalie Dessay et se produisent régulièrement au Théâtre du Châtelet. Aujourd’hui, se sont les Victoires de la musique classique à Nantes. Les enfants éparpillés sur le plateau par groupes de deux ou trois retrouvent leurs marques. Ils recommencent encore et encore le chant seul. Le travail est acharné. Une fois le ton juste trouvé, ils enchaînent les mouvements jusqu’à coller parfaitement aux exigences de la chorégraphe. « Là vous êtes bons ! » estime D. Grojsman. Bluffant ! » « Ce qui frappe quand on assiste à une représentation, c’est le degré d’excellence de cette joyeuse marmaille. On chante, on danse, on joue et tout cela à la perfection ! Une performance digne de professionnels. Ce qui fait que l’on retourne à l’Espace Prévert côté coulisse, c’est que l’on apprend que les enfants entrent sans aucune audition. Il faut les voir travailler pour comprendre comment un tel exploit est possible. Le véritable pari, c’est l’absence de sélection. Voix, physique, milieu social : aucun de ces aspects n’entre en ligne de compte, seule la motivation est essentielle. »

ESPACE JACQUES PRÉVERT Mercredi 25 mai à 20h30 134 rue Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois Réservations : 01 48 66 49 90

• CENTRE DE CRÉATION LYRIQUE JOURNÉE DE SOUTIEN • ESPACE JACQUES PRÉVERT Dimanche 5 juin de 17h à 18h30 Réservation obligatoire au : 01 48 66 49 90

Implanté à l’Espace Jacques Prévert le CRÉA est subventionné par :

Avec le soutien de

« La philosophie éducative du CRÉA est bien d'offrir aux jeunes un véritable terreau d'épanouissement personnel, de libérer leur sens créatif, de les initier aux arts vivants développant ainsi leurs capacités intellectuelles, le sens de l'effort et leur souhait de reconnaissance sociale. »

Et aussi

L’Île du Temps Perdu

Mai / Août

LALETTREDUCRÉA

n° 59 - 2011

CENTRE D’ÉVEIL ARTISTIQUE D’AULNAY-SOUS-BOIS

WWW.LECREA.FR

La Ville d’Aulnay-sous-Bois veut son centre de création lyrique ! Je m’adresse directement à vous pour vous faire part d’un évènement sans précédent pour le CRÉA. En effet, après 23 années de travail et d’attente, le beau projet d’ouverture d’un centre de création lyrique pour enfants est sur le point d’aboutir ! La volonté de Gérard Segura, Maire d’Aulnaysous-Bois, Conseiller général de la SeineSaint-Denis et l’engagement de l’équipe municipale augurent une avancée capitale pour la construction de ce lieu unique. Vous avez suivi à travers les éditoriaux des lettres précédentes, le difficile et laborieux combat que j’ai dû mener, assisté de toute l’équipe du CRÉA, pour que ce dossier jugé utopique en 1993 soit reconnu comme innovant et exemplaire aujourd’hui. Des obstacles « institutionnels » restent à franchir. Il semble difficilement acceptable, voire dangereux dans notre pays qu’un enfant « illégitime » et « inclassable » comme le CRÉA puisse disposer d’un équi-

coproduction Espace Jacques Prévert, CRÉA Partenariat : compagnie Teatro del Silencio, Conservatoire à rayonnement départemental, Service animation seniors, Service Éducation de la Ville d’Aulnay-sous-Bois, Inspection de l’Éducation nationale Avec le soutien de la Fondation Accor

pement qui pourrait « bousculer ou remettre en cause les enfants légitimes » à propos de l’éducation artistique et la pratique amateur d’excellence basée sur une philosophie humaniste et citoyenne. C’est pourquoi nous organisons cette journée de soutien le 5 juin 2011 en présence de notre marraine Natalie Dessay et de nombreux ambassadeurs (artistes, journalistes, etc.) qui nous accompagnent et s’engagent pour sa réalisation. Nouvelle étape majeure dans l’histoire du CRÉA, cet événement sera l’occasion de dévoiler au public les grands principes du projet ainsi qu’une préfiguration d’implantation dans un lieu situé au cœur de la Ville. L’ensemble sera ponctué par des moments musicaux interprétés par les chœurs du CRÉA. Pour clôturer l’après-midi, le public sera invité dans un moment fédérateur à signer un manifeste de soutien. Je compte sur vous !

Didier Grojsman

La Lettre du CRÉA - 85 rue Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois - Tél 01 48 79 66 27 - lecrea@wanadoo.fr - www.lecrea.fr Directeur de la publication D. Grojsman - Rédaction C. Bajonco, C. Eymery - Photos CREA, J. Tomas, S. Chivet Impression Imprimerie municipale d’Aulnay-sous-Bois - Tirage 2000 exemplaires - Mai 2011

La Lettre du CRÉA n°59

Voix Scène

Formation Pédagogie

Opéra Théâtre musical

Sommaire 2

Sur les planches

3

Côté cour

4

En coulisses

« L’Île du Temps Perdu » Aventure artistique et citoyenne

Points de vue

Les Victoires de la Musique Classique


15:13

Page 2

CÔTÉ COUR

12/05/11

SUR LES PLANCHES

ldc59new:Mise en page 1

Points de vue

Sylvie Le Moigne Enseignante « Le temps investi dans ce spectacle a certes occupé une grande part de l'année mais il a surtout permis de travailler différemment et de proposer aux enfants des activités et un but inoubliable. »

L’ÎLE DU TEMPS PERDU

il s’agit avant tout d’un échange artistique et humain qui correspond parfaitement à ce que défend le CRÉA. L'objectif de ce projet ambitieux qui n’aurait pu voir le jour sans un partenariat exceptionnel entre les structures de la ville d’Aulnaysous-Bois ; l’Espace Jacques Prévert, le CRÉA, le Conservatoire à rayonnement départemental, le Service animation seniors et l'Éducation nationale, était avant tout de provoquer la rencontre entre des mondes qui ne se côtoient que trop rarement : les enfants du sud, du nord et les seniors. Pour aboutir à la présentation de cet opéra, 45 enfants de deux classes du nord et du sud, 23 seniors et leurs équipes pédagogiques se sont investis corps et âme autour de l’œuvre de Christian Mesmin. Depuis septembre 2010, nos jeunes et moins jeunes artistes ont bénéficié d’ateliers hebdomadaires d’1h30 de pratique artistique pluridisciplinaire menés par les musiciens intervenants du CRÉA et la compagnie Teatro del Silencio. Tout au long de l’année les participants se sont écrit, rencontrés, ont appris à travailler ensemble. Jeux sur la rencontre, émotions partagées, écoute et respect des possibilités de chacun. Ce processus de création qui allie plaisir et exigence a démontré au-delà de toute attente à quel point un projet artistique commun abolissait les différences, qu’elles soient culturelles ou générationnelles. Au service du spectacle, c’est pendant le stage de création de mars dernier organisé dans le Nord-Pas-deCalais que la troupe a réellement pris corps et a démontré sa cohésion. La valorisation de cette aventure éducative et humaine extraordinaire se concrétise avec l’ensemble des équipes, artistes et interprètes sur la grande scène de l’Espace Jacques Prévert lors d’une représentation inscrite dans la programmation tout public avant un développement nouveau la saison prochaine. Histoire à suivre…

Autour de lʼœuvre « Des enfants arrivent comme par magie sur une île insolite, l’Île du Temps Perdu, un endroit étonnant qui rassemble tout ce qui a été perdu sur Terre… Ce conte miféerique mi-philosophique, progresse comme une flânerie, à des rythmes différents comme pour mieux éclairer son propos : l'art de prendre son temps.

«

Un opéra, oui mais...

LES ARTISTES : Paroles et musiques : Christian Mesmin D’après le roman de Sylvana Gandolfi Direction musicale : Aurélie Reybier Chefs de chœurs seniors : Sandrine Baudey, Isild Manac’h Compagnie Teatro del Silencio en résidence à l’Espace Jacques Prévert Metteur en scène : Mauricio Celedon Assistante : Claire Joinet Décor : Michel Arias Lumières : Christophe Schaeffer

Ateliers en classe et dans les foyers-clubs

« Chers papys,mamys... » Entre les élèves des écoles et les seniors s'est établie au fil des mois, une correspondance nourrie. Enfants et seniors ont échangé à propos de l'opéra, des répétitions, de leurs classes mais aussi de façon plus générale ce qui leur a permis de mieux se connaître avant de se retrouver tous réunis pour une semaine lors du stage de création organisé au mois de mars dans le Nord-Pasde-Calais. Un échange épistolaire chaleureux dont voici quelques extraits :

« Je suis pleinement satisfaite de cette expérience, enrichissante sur tous les plans, autant pour moi que pour les enfants. Elle a permis de mettre en place une cohésion de groupe et a traversé un grand nombre de domaines pédagogiques : littérature, production d'écrits, expression musicale et corporelle... Le travail fourni par les élèves tout au long de l'année est remarquable, ils se sont totalement investis dans le projet. Ce travail a été exploité en classe au quotidien. »

« Chers camarades, nous avons été très heureux de faire votre connaissance, vous chantez et connaissez les paroles aussi bien que nous ? »

LDC : Dans ce projet intergénérationnel, la découverte, l’attachement mutuel entre les enfants et les seniors ont-ils un effet positif sur l’attitude scolaire, tant sur le comportement des élèves que sur leur implication dans le travail ?

« Vous avez déjà travaillé avec Aurélie et Mauricio ? Nous, oui, deux fois je crois, quelle est ta chanson ? Moi c’est la menace. Si seulement on pouvait se revoir plus tôt, ce serait bien ! » « Nous avons reçu votre lettre, dans votre classe quelqu'un fait du basket ? »

Costumes : Isabelle Huchet Assistante : Claire Belloc

« C’était super toutes ces répétitions, j’ai hâte de faire le spectacle devant mes parents, ma petite sœur et mon petit frère et vous ? »

Musiciens du Conservatoire à rayonnement départemental Flûte : Gabriel Cauchemet Professeur : Isabelle Lenoir-Leret Violoncelle : Clara Germond Professeur : Véronique Alvarez Musiciens professionnels Piano : Christian Mesmin Percussions : Franck Steckar Clarinette : Thomas Roussineau

« Je profite de cette lettre pour vous souhaiter une très bonne année 2011, une bonne santé pour vous et vos familles mais aussi la réussite de votre année scolaire. »

LES INTERPRÈTES École Le Parc, CM1/CM2, enseignante Myriam Hackius École Croix Rouge, CM2, enseignantes Christine Peix, Sylvie Le Moigne Interpètes issus des foyers-clubs, Service animation seniors, direction Edith Kempa et Catherine Nectoux COPRODUCTION Espace Jacques Prévert / CRÉA

LDC : A quelques jours de la création, êtesvous satisfaite de cette expérience ? Pédagogiquement, quel bilan en retirez-vous ?

« La classe découverte, c’était top ! Rencontrer d’autres personnes m’a rendu heureux. Mon premier copain adulte, c’était Michel. Je suis pressé pour le spectacle mais à la fin, je serai triste. j’aimerais tant refaire tout ça l’année prochaine ! »

« Dès la première rencontre, les enfants ont noué des relations très fortes avec les seniors, nous parlant d'eux très fréquemment et prenant un grand plaisir à leur écrire, leur répondre et recevoir leurs courriers. Cela a permis de les investir plus aisément dans l'écriture, chose ne faisant pas partie de leur matière préférée. Lors de la classe découverte, les échanges lors des repas, des visites ont beaucoup rapproché les deux groupes et ont développé de vraies amitiés. Régulièrement les enfants croisent les seniors dans les rues de la ville et nous rapportent ces rencontres avec grand plaisir. Grâce à ce travail en commun, les enfants développent des compétences de concentration et d'écoute qui transparaissent dans le travail de classe. »

« J’ai vécu l’ aventure en plusieurs phases : la curiosité de découvrir les méthodes de travail vocal du CRÉA, et le comportement ainsi que les capacités d’adaptation des seniors face à d’autres pratiques. La perplexité et de nombreuses interrogations durant les premières séances. L’expérience que j’ai pu acquérir en matière de chef de chœur d’une chorale de seniors pour la plupart amateurs m’a appris à m’adapter aux capacités de chacun, mais surtout d’accepter de faire « avec le temps ». Les différentes phases d’acquisition et de progression sont parfois très longues. Mais ces seniors sont tellement emplis d’intérêts et de motivations exceptionnels pour la pratique du chant choral, que j’ai très vite accepté cet état de fait. Pour ces raisons, j’avoue avoir été inquiète lors des premières répétitions avec le CRÉA. Tout me paraissait aller bien trop vite. J’observais les seniors, extrêmement motivés et attentifs. Certains avec assurance, d’autres avec réserves ou d’autres encore qui restaient sans voix. L’apothéose a été lors de la première séance chorégraphie/chants. Souvenir mémorable s’il en est ! Si les uns parvenaient encore à chanter quelques notes, ils ne dansaient plus et vice et versa. Ma perplexité ne faisait qu’empirer. Avais-je eu raison de confier les choristes aux mains de ces « CREA’tures » ? Quoiqu’ il en était, chacun étant convaincu de l’intérêt de participer à cette formidable aventure humaine et artistique. Apaisement et confiance : progressivement, chacun a appris à se connaître et à se découvrir. L’implication des seniors a été remarquable et face à cette détermination, des ajustements techniques et artistiques ont été mis en place afin de ne mettre personne en situation d’échec. Il n’est rien de plus important pour moi que de veiller à ce que chaque choriste trouve sa place au sein du groupe, quel que soit ses capacités techniques, vocales et artistiques. Ce critère a été totalement respecté au cours de cette aventure, et c’est l’essentiel. Déclic lors du stage en province et échanges intergénérationnels. Je garde en mémoire de très belles rencontres, de jolies complicités qui se sont créées. Le respect a été mutuel. La connaissance de conditions de vie de certains enfants ont fortement ému des seniors. Dès lors que l’on prend la peine de mieux connaître autrui, et de ne pas le juger sur des apparences, des « a priori », des « on dit », des réputations, ou que sais-je encore, les cohabitations deviennent riches. S’enrichir de la culture de l’autre, dans le respect mutuel des modes de vie de chacun, c’est bien ce à quoi j’ai pu assister durant ce stage. C’est au cours de ce stage, au rythme intense que l’opéra a véritablement pris forme. »

INSCRIPTIONS - SAISON 2011/2012

ZOOM SUR

un projet artistique, pédagogique et citoyen

Edith Kempa, directrice, Sevice animation seniors

Les demandes d’inscription pour les Chœurs sont à effectuer au début du mois de juin. Toutefois, compte tenu du nombre limité de places, il ne nous est malheureusement pas possible de répondre favorablement à toutes les demandes. Éveil (6-8 ans) - Répétitions les mercredis de 10h à 11h30 Avant-Scène (8-11 ans) - Répétitions les lundis de 17h30 à 19h30 Scène (11-17 ans) - Répétitions les mardis de 18h30 à 20h30 et les mercredi de 17h à 19h CRÉA’tures (à partir de 18 ans) - Répétitions les lundis de 19h30 à 21h30. Informations et tarifs au : 01 48 79 66 27

A NOTER

FORMATION Voix en scène 2012 Du mardi 22 au vendredi 25 mai 2012 - Session unique

OBJECTIFS : Découvrir la démarche spécifique du CRÉA : - vivre une démarche collective de création scénique s’appuyant sur une pratique vocale, - s’approprier, se nourrir d’un répertoire créé ou adapté pour enfants et adolescents, - appliquer des outils pédagogiques susceptibles d’enrichir les pratiques des participants. Lieu : Théâtre d’Aulnay-sous-Bois Renseignements : Claire Grojsman 01 48 79 66 27 www.lecrea.fr / rubrique formation

Devenez « fan » et recevez toute l’actualité du CRÉA. (Créations, formations, etc.) Pour cela, il suffit d’inscrire sur le moteur de recherche : CREA d’Aulnay-sous Bois

COMMANDES DU CRÉA 4 REPRISES EN 2011 « SAM » à Genève Repris en avril dans le cadre du 175e anniversaire du Conservatoire de musique Chef de Chœur : Cécile Polin Rogg

« WOLFI » en Corse Repris en mai et juin par la chorale du collège de Porto Vecchio Chef de Chœur : M. Christine Poinsot

« LE MARATHON DU GRAND SILLON » à Lisieux Repris en mai par le Conservatoire de musique et de danse Chef de Chœur : Virginie Bouquet

« LE MÉDAILLON BRISÉ » à Cugnaux (Toulouse) Repris en novembre par l’école de musique Chef de Chœur : Céline Doyen


15:13

Page 2

CÔTÉ COUR

12/05/11

SUR LES PLANCHES

ldc59new:Mise en page 1

Points de vue

Sylvie Le Moigne Enseignante « Le temps investi dans ce spectacle a certes occupé une grande part de l'année mais il a surtout permis de travailler différemment et de proposer aux enfants des activités et un but inoubliable. »

L’ÎLE DU TEMPS PERDU

il s’agit avant tout d’un échange artistique et humain qui correspond parfaitement à ce que défend le CRÉA. L'objectif de ce projet ambitieux qui n’aurait pu voir le jour sans un partenariat exceptionnel entre les structures de la ville d’Aulnaysous-Bois ; l’Espace Jacques Prévert, le CRÉA, le Conservatoire à rayonnement départemental, le Service animation seniors et l'Éducation nationale, était avant tout de provoquer la rencontre entre des mondes qui ne se côtoient que trop rarement : les enfants du sud, du nord et les seniors. Pour aboutir à la présentation de cet opéra, 45 enfants de deux classes du nord et du sud, 23 seniors et leurs équipes pédagogiques se sont investis corps et âme autour de l’œuvre de Christian Mesmin. Depuis septembre 2010, nos jeunes et moins jeunes artistes ont bénéficié d’ateliers hebdomadaires d’1h30 de pratique artistique pluridisciplinaire menés par les musiciens intervenants du CRÉA et la compagnie Teatro del Silencio. Tout au long de l’année les participants se sont écrit, rencontrés, ont appris à travailler ensemble. Jeux sur la rencontre, émotions partagées, écoute et respect des possibilités de chacun. Ce processus de création qui allie plaisir et exigence a démontré au-delà de toute attente à quel point un projet artistique commun abolissait les différences, qu’elles soient culturelles ou générationnelles. Au service du spectacle, c’est pendant le stage de création de mars dernier organisé dans le Nord-Pas-deCalais que la troupe a réellement pris corps et a démontré sa cohésion. La valorisation de cette aventure éducative et humaine extraordinaire se concrétise avec l’ensemble des équipes, artistes et interprètes sur la grande scène de l’Espace Jacques Prévert lors d’une représentation inscrite dans la programmation tout public avant un développement nouveau la saison prochaine. Histoire à suivre…

Autour de lʼœuvre « Des enfants arrivent comme par magie sur une île insolite, l’Île du Temps Perdu, un endroit étonnant qui rassemble tout ce qui a été perdu sur Terre… Ce conte miféerique mi-philosophique, progresse comme une flânerie, à des rythmes différents comme pour mieux éclairer son propos : l'art de prendre son temps.

«

Un opéra, oui mais...

LES ARTISTES : Paroles et musiques : Christian Mesmin D’après le roman de Sylvana Gandolfi Direction musicale : Aurélie Reybier Chefs de chœurs seniors : Sandrine Baudey, Isild Manac’h Compagnie Teatro del Silencio en résidence à l’Espace Jacques Prévert Metteur en scène : Mauricio Celedon Assistante : Claire Joinet Décor : Michel Arias Lumières : Christophe Schaeffer

Ateliers en classe et dans les foyers-clubs

« Chers papys,mamys... » Entre les élèves des écoles et les seniors s'est établie au fil des mois, une correspondance nourrie. Enfants et seniors ont échangé à propos de l'opéra, des répétitions, de leurs classes mais aussi de façon plus générale ce qui leur a permis de mieux se connaître avant de se retrouver tous réunis pour une semaine lors du stage de création organisé au mois de mars dans le Nord-Pasde-Calais. Un échange épistolaire chaleureux dont voici quelques extraits :

« Je suis pleinement satisfaite de cette expérience, enrichissante sur tous les plans, autant pour moi que pour les enfants. Elle a permis de mettre en place une cohésion de groupe et a traversé un grand nombre de domaines pédagogiques : littérature, production d'écrits, expression musicale et corporelle... Le travail fourni par les élèves tout au long de l'année est remarquable, ils se sont totalement investis dans le projet. Ce travail a été exploité en classe au quotidien. »

« Chers camarades, nous avons été très heureux de faire votre connaissance, vous chantez et connaissez les paroles aussi bien que nous ? »

LDC : Dans ce projet intergénérationnel, la découverte, l’attachement mutuel entre les enfants et les seniors ont-ils un effet positif sur l’attitude scolaire, tant sur le comportement des élèves que sur leur implication dans le travail ?

« Vous avez déjà travaillé avec Aurélie et Mauricio ? Nous, oui, deux fois je crois, quelle est ta chanson ? Moi c’est la menace. Si seulement on pouvait se revoir plus tôt, ce serait bien ! » « Nous avons reçu votre lettre, dans votre classe quelqu'un fait du basket ? »

Costumes : Isabelle Huchet Assistante : Claire Belloc

« C’était super toutes ces répétitions, j’ai hâte de faire le spectacle devant mes parents, ma petite sœur et mon petit frère et vous ? »

Musiciens du Conservatoire à rayonnement départemental Flûte : Gabriel Cauchemet Professeur : Isabelle Lenoir-Leret Violoncelle : Clara Germond Professeur : Véronique Alvarez Musiciens professionnels Piano : Christian Mesmin Percussions : Franck Steckar Clarinette : Thomas Roussineau

« Je profite de cette lettre pour vous souhaiter une très bonne année 2011, une bonne santé pour vous et vos familles mais aussi la réussite de votre année scolaire. »

LES INTERPRÈTES École Le Parc, CM1/CM2, enseignante Myriam Hackius École Croix Rouge, CM2, enseignantes Christine Peix, Sylvie Le Moigne Interpètes issus des foyers-clubs, Service animation seniors, direction Edith Kempa et Catherine Nectoux COPRODUCTION Espace Jacques Prévert / CRÉA

LDC : A quelques jours de la création, êtesvous satisfaite de cette expérience ? Pédagogiquement, quel bilan en retirez-vous ?

« La classe découverte, c’était top ! Rencontrer d’autres personnes m’a rendu heureux. Mon premier copain adulte, c’était Michel. Je suis pressé pour le spectacle mais à la fin, je serai triste. j’aimerais tant refaire tout ça l’année prochaine ! »

« Dès la première rencontre, les enfants ont noué des relations très fortes avec les seniors, nous parlant d'eux très fréquemment et prenant un grand plaisir à leur écrire, leur répondre et recevoir leurs courriers. Cela a permis de les investir plus aisément dans l'écriture, chose ne faisant pas partie de leur matière préférée. Lors de la classe découverte, les échanges lors des repas, des visites ont beaucoup rapproché les deux groupes et ont développé de vraies amitiés. Régulièrement les enfants croisent les seniors dans les rues de la ville et nous rapportent ces rencontres avec grand plaisir. Grâce à ce travail en commun, les enfants développent des compétences de concentration et d'écoute qui transparaissent dans le travail de classe. »

« J’ai vécu l’ aventure en plusieurs phases : la curiosité de découvrir les méthodes de travail vocal du CRÉA, et le comportement ainsi que les capacités d’adaptation des seniors face à d’autres pratiques. La perplexité et de nombreuses interrogations durant les premières séances. L’expérience que j’ai pu acquérir en matière de chef de chœur d’une chorale de seniors pour la plupart amateurs m’a appris à m’adapter aux capacités de chacun, mais surtout d’accepter de faire « avec le temps ». Les différentes phases d’acquisition et de progression sont parfois très longues. Mais ces seniors sont tellement emplis d’intérêts et de motivations exceptionnels pour la pratique du chant choral, que j’ai très vite accepté cet état de fait. Pour ces raisons, j’avoue avoir été inquiète lors des premières répétitions avec le CRÉA. Tout me paraissait aller bien trop vite. J’observais les seniors, extrêmement motivés et attentifs. Certains avec assurance, d’autres avec réserves ou d’autres encore qui restaient sans voix. L’apothéose a été lors de la première séance chorégraphie/chants. Souvenir mémorable s’il en est ! Si les uns parvenaient encore à chanter quelques notes, ils ne dansaient plus et vice et versa. Ma perplexité ne faisait qu’empirer. Avais-je eu raison de confier les choristes aux mains de ces « CREA’tures » ? Quoiqu’ il en était, chacun étant convaincu de l’intérêt de participer à cette formidable aventure humaine et artistique. Apaisement et confiance : progressivement, chacun a appris à se connaître et à se découvrir. L’implication des seniors a été remarquable et face à cette détermination, des ajustements techniques et artistiques ont été mis en place afin de ne mettre personne en situation d’échec. Il n’est rien de plus important pour moi que de veiller à ce que chaque choriste trouve sa place au sein du groupe, quel que soit ses capacités techniques, vocales et artistiques. Ce critère a été totalement respecté au cours de cette aventure, et c’est l’essentiel. Déclic lors du stage en province et échanges intergénérationnels. Je garde en mémoire de très belles rencontres, de jolies complicités qui se sont créées. Le respect a été mutuel. La connaissance de conditions de vie de certains enfants ont fortement ému des seniors. Dès lors que l’on prend la peine de mieux connaître autrui, et de ne pas le juger sur des apparences, des « a priori », des « on dit », des réputations, ou que sais-je encore, les cohabitations deviennent riches. S’enrichir de la culture de l’autre, dans le respect mutuel des modes de vie de chacun, c’est bien ce à quoi j’ai pu assister durant ce stage. C’est au cours de ce stage, au rythme intense que l’opéra a véritablement pris forme. »

INSCRIPTIONS - SAISON 2011/2012

ZOOM SUR

un projet artistique, pédagogique et citoyen

Edith Kempa, directrice, Sevice animation seniors

Les demandes d’inscription pour les Chœurs sont à effectuer au début du mois de juin. Toutefois, compte tenu du nombre limité de places, il ne nous est malheureusement pas possible de répondre favorablement à toutes les demandes. Éveil (6-8 ans) - Répétitions les mercredis de 10h à 11h30 Avant-Scène (8-11 ans) - Répétitions les lundis de 17h30 à 19h30 Scène (11-17 ans) - Répétitions les mardis de 18h30 à 20h30 et les mercredi de 17h à 19h CRÉA’tures (à partir de 18 ans) - Répétitions les lundis de 19h30 à 21h30. Informations et tarifs au : 01 48 79 66 27

A NOTER

FORMATION Voix en scène 2012 Du mardi 22 au vendredi 25 mai 2012 - Session unique

OBJECTIFS : Découvrir la démarche spécifique du CRÉA : - vivre une démarche collective de création scénique s’appuyant sur une pratique vocale, - s’approprier, se nourrir d’un répertoire créé ou adapté pour enfants et adolescents, - appliquer des outils pédagogiques susceptibles d’enrichir les pratiques des participants. Lieu : Théâtre d’Aulnay-sous-Bois Renseignements : Claire Grojsman 01 48 79 66 27 www.lecrea.fr / rubrique formation

Devenez « fan » et recevez toute l’actualité du CRÉA. (Créations, formations, etc.) Pour cela, il suffit d’inscrire sur le moteur de recherche : CREA d’Aulnay-sous Bois

COMMANDES DU CRÉA 4 REPRISES EN 2011 « SAM » à Genève Repris en avril dans le cadre du 175e anniversaire du Conservatoire de musique Chef de Chœur : Cécile Polin Rogg

« WOLFI » en Corse Repris en mai et juin par la chorale du collège de Porto Vecchio Chef de Chœur : M. Christine Poinsot

« LE MARATHON DU GRAND SILLON » à Lisieux Repris en mai par le Conservatoire de musique et de danse Chef de Chœur : Virginie Bouquet

« LE MÉDAILLON BRISÉ » à Cugnaux (Toulouse) Repris en novembre par l’école de musique Chef de Chœur : Céline Doyen


ldc59new:Mise en page 1

12/05/11

15:13

Page 1

EN COULISSES

VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2011

La presse en parle A la télévision

Retrouvez un extrait des Victoires de la Musique Classique et deux reportages de France 3 réalisés dernièrement sur le site du CRÉA : www.lecrea.fr

A la radio

« Ni un conservatoire, ni une école de spectacle, Il est cela bien sûr mais beaucoup plus aussi. Fondé il y a 23 ans par D. Grojsman, c’est un lieu de formation aux arts lyriques et aux arts de la scène. Au CRÉA, pas de concours d’entrée, pas de sélection mais pas non plus de concession. Ici, à partir de 6 ans, les enfants et les jeunes de tous les milieux ont la possibilité de travailler avec des professionnels et d’accéder à une éducation artistique d’excellence à deux pas de la célèbre cité des 3000. Une qualité artistique d’ailleurs reconnue et qui a valu à la structure de participer aux dernières Victoires de la musique classique. » Retrouvez ce reportage sur Facebook « Une structure unique en France. Un centre d’éveil artistique en Seine-Saint-Denis qui initie les jeunes à la pratique du chant et des arts du spectacle. Une école atypique où les ados de banlieue sont fans de danse et d’opéra. Mais attention ce n’est pas une structure comme les autres, son fondateur D. Grojsman a voulu en faire un lieu ouvert sans droit d’entrée, sans sélection ni audition. La culture doit être accessible à tous. Le projet est ambitieux, la pratique de la musique dès le plus jeune âge est un facteur essentiel dans l’épanouissement personnel des enfants. Le CRÉA créé de la cohésion et de la mixité sociale au sein de sa structure. Dernier chalenge, l’ouverture d’un centre de création lyrique pour enfant, un projet qui doit prendre forme avant la fin de l’année. »

AGENDA

• L’ÎLE DU TEMPS PERDU ACTION PÉDAGOGIQUE

Dans la presse écrite « Ils ont déjà chanté à l’Opéra Bastille, sont parrainés par Natalie Dessay et se produisent régulièrement au Théâtre du Châtelet. Aujourd’hui, se sont les Victoires de la musique classique à Nantes. Les enfants éparpillés sur le plateau par groupes de deux ou trois retrouvent leurs marques. Ils recommencent encore et encore le chant seul. Le travail est acharné. Une fois le ton juste trouvé, ils enchaînent les mouvements jusqu’à coller parfaitement aux exigences de la chorégraphe. « Là vous êtes bons ! » estime D. Grojsman. Bluffant ! » « Ce qui frappe quand on assiste à une représentation, c’est le degré d’excellence de cette joyeuse marmaille. On chante, on danse, on joue et tout cela à la perfection ! Une performance digne de professionnels. Ce qui fait que l’on retourne à l’Espace Prévert côté coulisse, c’est que l’on apprend que les enfants entrent sans aucune audition. Il faut les voir travailler pour comprendre comment un tel exploit est possible. Le véritable pari, c’est l’absence de sélection. Voix, physique, milieu social : aucun de ces aspects n’entre en ligne de compte, seule la motivation est essentielle. »

ESPACE JACQUES PRÉVERT Mercredi 25 mai à 20h30 134 rue Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois Réservations : 01 48 66 49 90

• CENTRE DE CRÉATION LYRIQUE JOURNÉE DE SOUTIEN • ESPACE JACQUES PRÉVERT Dimanche 5 juin de 17h à 18h30 Réservation obligatoire au : 01 48 66 49 90

Implanté à l’Espace Jacques Prévert le CRÉA est subventionné par :

Avec le soutien de

« La philosophie éducative du CRÉA est bien d'offrir aux jeunes un véritable terreau d'épanouissement personnel, de libérer leur sens créatif, de les initier aux arts vivants développant ainsi leurs capacités intellectuelles, le sens de l'effort et leur souhait de reconnaissance sociale. »

Et aussi

L’Île du Temps Perdu

Mai / Août

LALETTREDUCRÉA

n° 59 - 2011

CENTRE D’ÉVEIL ARTISTIQUE D’AULNAY-SOUS-BOIS

WWW.LECREA.FR

La Ville d’Aulnay-sous-Bois veut son centre de création lyrique ! Je m’adresse directement à vous pour vous faire part d’un évènement sans précédent pour le CRÉA. En effet, après 23 années de travail et d’attente, le beau projet d’ouverture d’un centre de création lyrique pour enfants est sur le point d’aboutir ! La volonté de Gérard Segura, Maire d’Aulnaysous-Bois, Conseiller général de la SeineSaint-Denis et l’engagement de l’équipe municipale augurent une avancée capitale pour la construction de ce lieu unique. Vous avez suivi à travers les éditoriaux des lettres précédentes, le difficile et laborieux combat que j’ai dû mener, assisté de toute l’équipe du CRÉA, pour que ce dossier jugé utopique en 1993 soit reconnu comme innovant et exemplaire aujourd’hui. Des obstacles « institutionnels » restent à franchir. Il semble difficilement acceptable, voire dangereux dans notre pays qu’un enfant « illégitime » et « inclassable » comme le CRÉA puisse disposer d’un équi-

coproduction Espace Jacques Prévert, CRÉA Partenariat : compagnie Teatro del Silencio, Conservatoire à rayonnement départemental, Service animation seniors, Service Éducation de la Ville d’Aulnay-sous-Bois, Inspection de l’Éducation nationale Avec le soutien de la Fondation Accor

pement qui pourrait « bousculer ou remettre en cause les enfants légitimes » à propos de l’éducation artistique et la pratique amateur d’excellence basée sur une philosophie humaniste et citoyenne. C’est pourquoi nous organisons cette journée de soutien le 5 juin 2011 en présence de notre marraine Natalie Dessay et de nombreux ambassadeurs (artistes, journalistes, etc.) qui nous accompagnent et s’engagent pour sa réalisation. Nouvelle étape majeure dans l’histoire du CRÉA, cet événement sera l’occasion de dévoiler au public les grands principes du projet ainsi qu’une préfiguration d’implantation dans un lieu situé au cœur de la Ville. L’ensemble sera ponctué par des moments musicaux interprétés par les chœurs du CRÉA. Pour clôturer l’après-midi, le public sera invité dans un moment fédérateur à signer un manifeste de soutien. Je compte sur vous !

Didier Grojsman

La Lettre du CRÉA - 85 rue Anatole France 93600 Aulnay-sous-Bois - Tél 01 48 79 66 27 - lecrea@wanadoo.fr - www.lecrea.fr Directeur de la publication D. Grojsman - Rédaction C. Bajonco, C. Eymery - Photos CREA, J. Tomas, S. Chivet Impression Imprimerie municipale d’Aulnay-sous-Bois - Tirage 2000 exemplaires - Mai 2011

La Lettre du CRÉA n°59

Voix Scène

Formation Pédagogie

Opéra Théâtre musical

Sommaire 2

Sur les planches

3

Côté cour

4

En coulisses

« L’Île du Temps Perdu » Aventure artistique et citoyenne

Points de vue

Les Victoires de la Musique Classique


La Lettre du Créa n°59