Page 1

RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L’INFORMATION DE VOTRE CMA

-DQYLHUIÂŤYULHUČ?Čœ

rtisans

LE MONDE DES

ĂŠdition

Bimestriel n° 122

deux-sèvres à lire PAGEs

04-05

25 ans dÊjà  !

bourse des entreprises p. 37

ÉvÊnements

ActualitĂŠs

pratique

Bravo les Artisans, ÂŤ une belle et encourageante ĂŠvolution Âť P. 04

Un nouveau look pour les artimobiles P. 09

Protection des GRQQÂŤHVɈFHTXL va changer P. 33

Deux-Sèvres


Entre pros une histoire de

confiance ! Assureur depuis plus de 60 ans MAAF PRO est à vos côtés pour vous conseiller et vous accompagner dans vos activités professionnelles comme dans votre vie personnelle.

en agence Prenez rendez-vous sur maaf.fr ou sur l’appli mobile MAAF et Moi

au téléphone 3015 du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h.

sur votre espace client Sur maaf.fr et l’appli mobile MAAF et Moi

10/17 - MAAF Assurances SA - RCS NIORT 542 073 580 - Création :

MAAF disponible pour vous


É D I T O ÉVÉNEMENT

Nathalie Gauthier PrÊsidente de la Chambre de mÊtiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres

05

%UDYROHV$UWLVDQVÉ‹m8QHEHOOHHWHQ FRXUDJHDQWHÂŤYROXWLRQDXČ´OGXWHPSV}

ACTUALITÉS [ 06 [Entretien avec Magalie Auger, SecrÊtaire gÊnÊrale de la CMA 79 [3 questions à Guillaume Chiche, dÊputÊ de la première circonscription des Deux-Sèvres [La gourmandise potagère de Charlène [Un nouveau look pour les Artimobiles ['DWD'RFṊOHJDJHm4XDOLW}GHODIRUPDWLRQ initiatives [ 14 [Artisans, faites vos vœux !

DOSSIER

iĹĄWWW.ALEXGIRAUD.COM

S O M M A I R E

28

6ROLGDULWÂŤÉ‹SURFKHVGHVJHQV SURFKHVGHVDXWUHV

pratique [ 33 [3URWHFWLRQGHVGRQQHV̭FHTXLFKDQJH pour les professionnels [Les règles à respecter pour solder ses produits [Les nouveautÊs de la LFSS [7RSGHVHQWUHSULVHV̭OHVVDYRLUIDLUHUHFRQQXV [,OVFKHUFKHQWXQUHSUHQHXṶ [La rÊglementation sanitaire dans les entreprises alimentaires

Chers collègues artisans, Il y a un an les ĂŠlections de notre rĂŠseau me portaient Ă la prĂŠsidence de la Chambre de mĂŠtiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres. Avec le soutien de mes collègues ĂŠlus, nous avons rĂŠussi Ă  initier le renouveau nĂŠcessaire pour l’avenir de notre CMA. Au nom de la cause artisanale, nous Ĺ“uvrons toujours plus pour vous aider Ă  faire face aux dĂŠďŹ s que reprĂŠsentent les mutations sociales, ĂŠconomiques, technologiques, ĂŠcologiques et rĂŠglementaires. Nous avons consacrĂŠ cette annĂŠe Ă  la reprĂŠsentation de notre rĂŠseau dans les plus hautes instances nationales, aďŹ n de dĂŠfendre les intĂŠrĂŞts de l’artisanat, tout en continuant Ă  nous mobiliser très fortement sur tout le territoire DeuxSĂŠvrien pour vous soutenir en proximitĂŠ. Nous avons obtenu le maintien de notre rĂŠseau et ĂŠvitĂŠ la fusion avec les CCI, fusion qui aurait impliquĂŠ une moindre dĂŠfense de nos intĂŠrĂŞts artisanaux et une baisse de soutien au dĂŠveloppement local. Ainsi, l’artisanat a ĂŠtĂŠ reconnu dans sa place de ÂŤ Première entreprise de France Âť, sachant allier savoir-faire traditionnels et technologies de pointe. En complĂŠment de ce lobbying, nous avons Ĺ“uvrĂŠ auprès du grand public pour promouvoir les services de l’artisanat. La campagne tĂŠlĂŠvisĂŠe ÂŤ Je prĂŠfère Âť, le site www.artisanat.fr, le portail ÂŤ Choisirmonartisan Âť sont autant d’outils de communication eďŹƒcaces qui permettent une meilleure visibilitĂŠ de nos mĂŠtiers. Afin de prolonger notre action locale, si comme moi vous considĂŠrez l’apprentissage comme une voie d’excellence pour l’emploi local de nos jeunes, si comme moi, vous considĂŠrez qu’un CFA de proximitĂŠ est un atout pour notre territoire, soutenez notre Chambre de mĂŠtiers et de l’artisanat en nous versant votre taxe d’apprentissage, avant le 28 fĂŠvrier 2018. Celle-ci nous permettra de dĂŠfendre, encore plus, les intĂŠrĂŞts des artisans que vous ĂŞtes. EnďŹ n, au nom de l’ensemble des ĂŠlus de la CMA, je vous souhaite nos meilleurs vĹ“ux, Ă  vous et vos proches. Que cette nouvelle annĂŠe 2018 vous apporte beaucoup de succès, de crĂŠativitĂŠ et de dynamisme dans tous les projets que vous entreprendrez.

10/17 - MAAF Assurances SA - RCS NIORT 542 073 580 - CrĂŠation :

regards [ 42 [0DLVRQ7RXUQDLUH̭UHSRXVVHUOHVOLPLWHV de la crÊativitÊ [9LHG DUWLVDQV̭LOVYRXVDSSUHQQHQW les bonnes manières ! [2SLQLRQ̭,QªV0HVPDUIRQGDWULFH de l’association La Fabrique nomade Ce numÊro comprend des pages spÊcifiques pour les abonnÊs des Deux-Sèvres.

Le Monde des artisans n°122 – Janvier/fĂŠvrier 2018 – Édition des Deux-Sèvres Č‚3UÂŤVLGHQWHGXFRPLWÂŤGHUÂŤGDFWLRQGHVSDJHVORFDOHVÉ‹1DWKDOLH*DXWKLHUČ‚$YHFOHFRQFRXUVUÂŤGDFWLRQQHOGHODFKDPEUHGHPÂŤWLHUVHWGHOȇDUWLVDQDWGHV 'HX[6ÂŞYUHVbČ‚‹GLWHXUGÂŤOÂŤJXÂŤÉ‹6WÂŤSKDQH6FKPLWWČ‚5ÂŤGDFWLRQÉ‹$7&SRUWÉ‹HPDLOÉ‹OHPRQGHGHVDUWLVDQV#JURXSHDWFFRPČ‚2QWFROODERUÂŤ¢FHQXPÂŤURÉ‹-XOLH&OHVVLHQQH6RSKLHGH&RXUWLYURQ0DUMRODLQH'HVPDUWLQ &KULVWHOOH)ÂŤQÂŤRQΖVDEHOOH)OD\HX[*XLOODXPH*HQHVWH6DPLUD+DPLFKH0ÂŤODQLH.RFKHUW6DPRU\D:LOVRQ6HFUÂŤWDULDWGHUÂŤGDFWLRQÉ‹0b$QWKRQ\-1HLVVHČ‚3XEOLFLWÂŤÉ‹$7&TXDLGH9DOP\b3DULVbČ‚3XEOLFLWÂŤQDWLRQDOHÉ‹'LUHFWHXU FRPPHUFLDO0DWKLHX7RXUQLHU7ÂŤOÉ‹bbID[HPDLOÉ‹PWRXUQLHU#JURXSHDWFFRPČ‚3XEOLFLWÂŤVGÂŤSDUWHPHQWDOHVVXGRXHVWÉ‹7KLHUU\ 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ HW&ÂŤGULF-RQTXLÂŞUHV 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ ID[É‹É‹É‹É‹ HPDLOÉ‹WKLHUU\MRQTXLHUHV#ZDQDGRRIUČ‚3KRWRJUDSKLHVÉ‹/DXUHQW7KHHWHQUHVSRQVDEOHLPDJHČ‚&UÂŤGLWSKRWRVORFDOHVVDXIPHQWLRQVFRQWUDLUHVÉ‹&0$Č‚3URPRWLRQGLIIXVLRQÉ‹6KLUOH\(OWHU7ÂŤOÉ‹7DULIGȇDERQQHPHQW DQ)UDQFHÉ‹HXURV7DULIDXQXPÂŤURÉ‹HXUR‚OȇWUDQJHUÉ‹QRXVFRQVXOWHUČ‚&RQFHSWLRQÂŤGLWRULDOHHWJUDSKLTXHÉ‹TEMA|presse7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹Č‚)DEULFDWLRQÉ‹3L[HO LPDJH7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹bČ‚‹GLWHXUÉ‹$7&UXH'XSRQWGHV/RJHVb0(7=7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹ID[É‹É‹É‹É‹Č‚'LUHFWHXUGHODSXEOLFDWLRQÉ‹)UDQŠRLV*UDQGLGLHUbČ‚ 1rFRPPLVVLRQSDULWDLUHÉ‹7Č‚Ζ661É‹Č‚'ÂŤSÂśWOÂŤJDOÉ‹GÂŤFHPEUHČ‚ΖPSUHVVLRQÉ‹6RFRVSULQWΖPSULPHXUVURXWHGȇ$UFKHWWHVČ‚‹SLQDO 2ULJLQHJÂŤRJUDSKLTXHGXSDSLHUÉ‹(VSDJQH7DX[GHILEUHVUHF\FOÂŤHVÉ‹&HUWLILFDWLRQGHVILEUHVXWLOLVÂŤHVÉ‹3()&$XPRLQVGHVLQGLFDWHXUVHQYLURQQHPHQWDX[É‹3WRWNJWRQQH

03


É

VÉNEMENT [ DEUX-SĂˆVRES

Bravo les Artisans

 Une belle et encourageante YROXWLRQDXȴOGXWHPSV} Pour faire dÊcouvrir les mÊtiers de l’Artisanat aux Êlèves de 4e et 3e, rien de tel qu’une immersion en entreprise. C’est tout l’objet de l’opÊration  Bravo les artisans  menÊe avec succès depuis 25 ans par la Chambre de mÊtiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres. Un anniversaire qu’elle souhaite cÊlÊbrer avec l’ensemble des acteurs locaux de l’opÊration, les plus mobilisÊs en France.

E 04

n Deux-Sèvres, l’aventure commence en 1993 avec l’implication de deux collèges et 13 entreprises. FormalisÊ en 1994 entre les ministères de l’Éducation nationale, des PME du commerce et de l’artisanat, l'AssemblÊe permanente des Chambres de mÊtiers et de l'artisanat (APCMA) et l’U2P, le dispositif a ÊtÊ crÊÊ pour rapprocher le monde de l’Êcole et de l’entreprise. À l’origine, les artisans ont voulu proposer aux Êlèves volontaires de plus de 14 ans des collèges privÊs (exclusivement) de faire un stage dans leurs entreprises pendant les YDFDQFHVGHIYULHURXGH3¤TXHV$XͤO du temps, la formule s’est modernisÊe et s’est adaptÊe aux souhaits des chefs d’entreprise et des Êlèves. De collÊgiens en binôme pendant cinq demi-journÊes munis d’un appareil photo jetable, chaque Êlève est dÊsormais seul dans l’entreprise pendant trois à cinq jours et prÊsente son rapport de stage sous la forme de son choix au reste de la classe.

LES MÉTIERS LES PLUS DEMANDÉS PAR LES JEUNES Ĺ°$QWNCPIGTRČ…VKUUKGT Ĺ°%QKHHGWT Ĺ°/ČŒECPKEKGP CWVQOQVQ Ĺ°4GUVCWTCVGWT

Le Monde des artisans [ Janvier/FĂŠvrier 2018

La CMA, le pilote en Deux-Sèvres Depuis toujours, le Centre d’aide à la dÊcision de la CMA 79 mène, coordonne et suit l’ensemble de l’opÊration, de la prÊsentation des mÊtiers de l’artisanat en classe en passant par la recherche des entreprises d’accueil jusqu’à la remise des rÊcompenses en juin. À cette occasion, tous les acteurs de l’opÊration, collÊgiens, encadrants, chefs d’entreprise et partenaires sont invitÊs à la clôture de l’action au sein de chaque Êtablissement scolaire.

Des partenaires essentiels et fidèles &HWWH RSUDWLRQ HVW VRXWHQXH ͤQDQFLªrement depuis le dÊbut par le Conseil GSDUWHPHQWDO$XͤOGXWHPSVV \VRQW associÊs la RÊgion Nouvelle-Aquitaine, le CrÊdit Mutuel, Les P’tits Amoureux (biscuiterie artisanale à Ardin) et les Jardins de l’Or-

▲ Une expÊrience enrichissante pour près de 440 jeunes.

brie (jus de fruits et lÊgumes à Bressuire). Ils permettent chaque annÊe à l’ÊvÊnement d’exister et aux Êlèves d’être rÊcompensÊs, notamment par la remise d'une enceinte bluetooth offerte par la CMA 79, lors d’un goÝter aux couleurs locales.

Une marche vers l’apprentissage dans l’artisanat S’il n’existe pas de statistiques sur le choix d’orientation des jeunes stagiaires après le collège, on note la signature de nombreux contrats d’apprentissage après la rÊaliVDWLRQG̾XQVWDJHm%UDYROHV$UWLVDQV} &̾HVWHQHIIHWXQH[FHOOHQWPR\HQSRXUOHV jeunes, de dÊcouvrir la vie active, de se faire connaÎtre, de montrer leur motivation et pour les entreprises de transmettre leur connaissance et dÊceler chez les jeunes des aptitudes pour le mÊtier.


DEUX-SÈVRES

DES CHEFS D’ENTREPRISES INVESTIS ET PASSIONNÉS Les entreprises ouvrent volontiers leurs portes pour cette opération. Les artisans ont plaisir à transmettre leur passion et à faire découvrir leur métier.

LAURENT DEFAYE, BOULANGER-PÂTISSIER À CHÂTILLON-SUR-THOUET

išREFLEXHAUT

m'HSXLVDQVMȄDLDFFXHLOOLSOXVGHȦOOHVHWJDU©RQV avec plaisir. C’est généreux et courageux de leur part car ils viennent volontairement et doivent se lever tôt sur une période de vacances. Ils sont tous très curieux de la pratique du métier. Ils participent sous surveillance à l’encaissement en vente, à la réalisation d’une recette ou à la mise au four en fabrication. C’est bras ouverts que je continuerai à les recevoir. 8QGHPHVDSSUHQWLVDIDLWOȄH[S«ULHQFHGHFHWWHRS«UDWLRQTXLDFRQȦUP«VRQFKRL[GHP«WLHU}

L’ÉDUCATION NATIONALE, UN PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ L’Éducation nationale joue un rôle primordial en mobilisant les élèves et les équipes d’encadrements dans les collèges.

VALÉRIE DESCHLER-BOULADOUX, INSPECTRICE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, CHARGÉE DE L’ORIENTATION ET DE LA RELATION ÉCOLE-ENTREPRISE.

QUELQUES CHIFFRES Si l’opération a débuté avec uniquement les entreprises du Nord Deux-Sèvres et les collèges privés, très vite la mobilisation artisanale s’est étendue à l’ensemble du département et tous collèges confondus.

1993 : 2 collèges (sur 52), 26 jeunes et 13 entreprises 2003 : 17 collèges (sur 52), 329 jeunes et 200 entreprises 2013 : 42 collèges (sur 52), 522 jeunes et 442 entreprises 2017 : 43 collèges (sur 50), 439 jeunes et 389 entreprises

LA PRESSE EN PARLE Chaque année en juin, la presse locale est sensibilisée à l’opération et répond présente lors des remises de prix dans les collèges.

05

« À l’instar de la tournée des "Artimobiles", l’opération "Bravo les Artisans" participe pleinement de l'éducation à l'orientation de nos collégiens. C'est un vecteur privilégié de la liaison école-entreprise que nous essayons de promouvoir et de renforcer au niveau académique. Je me réjouis que de nombreux collèges saisissent cette opportunité pour informer les élèves sur les métiers et les entreprises et que des partenariats forts existent dans notre département entre l'Éducation nationale et les chambres consulaires, dont la Chambre de métiers et de l’artisanat. De plus, cette action s’inscrit parfaitement dans le"Parcours Avenir" proposé à tous les élèves du second degré depuis la rentrée 2015 et dont l’objectif est de leur permettre d’élaborer leur projet d’orientation scolaire et professionnel. La découverte du monde économique est un des éléments clé de ce processus. En complément de la séquence d’observation prévue par les textes en classe de 3e, l’opération trouve XQHSODFHLPSRUWDQWHGDQVODFRQVWUXFWLRQGXSDUFRXUV}

DES ÉLÈVES AVIDES DE DÉCOUVERTE Les élèves apprécient également cette opération qui leur permet souvent de faire leurs premières G«PDUFKHVGDQVOHPRQGHGXWUDYDLO/ȆRFFDVLRQSRXUFHUWDLQVGHFRQȨUPHUXQSURMHWSURIHVVLRQQHO naissant et pour d’autres de découvrir un métier, un nouvel environnement desquels naîtra un projet d’orientation, ou encore de comprendre que parfois le métier n’est pas tel qu’on l’imaginait.

BAPTISTE FOURCHEGÜE – 15 ANS, APPRENTI EN 1RE ANNÉE MÉCANIQUE AUTO « Avant de faire le stage "Bravo les Artisans", j’envisageais déjà de faire un apprentissage mais j’hésitais entre la mécanique auto et moto. Ces cinq jours passés dans l’entreprise +RUL]RQ$XWR¢/D&UªFKHHQI«YULHU¢FRQȦUPHUPRQSUHPLHUFKRL[-ȄDLYUDLPHQWDSSU«FL« cette expérience car j’ai pu participer notamment à la réparation de pneus. À la rentrée, cette année, j’ai signé un contrat d’apprentissage dans la même entreprise. Mon objectif pour OHVSURFKDLQHVDQQ«HVHVWGȄREWHQLUOHEDFSURHWOHFHUWLȦFDWGHTXDOLȦFDWLRQSURIHVVLRQQHOOH}

Le Monde des artisans [ Janvier/Février 2018


A

CTUALITÉS [ DEUX-SÈVRES

Magalie Auger, Secrétaire générale, Directrice des services de la CMA 79

Elle porte son regard sur la CMA et DɚUPHVHVREMHFWLIV

06

Le Monde des Artisans˱: De quelle manière votre expérience professionnelle vous in̩XHQFHWHOOHPDLQWHQDQWGDQVO˹H[HUFLFH de vos nouvelles fonctions˱? Magalie Auger˱: +UUWGFŨWPGHQTOCVKQPGP ȌEQPQOKGIGUVKQPFŨGPVTGRTKUGGVOCPCIG OGPVFGUTGUUQWTEGUJWOCKPGUGHHGEVWȌG RQWT RCTVKG GP EQPVTCV FŨCRRTGPVKUUCIG LGVTCXCKNNGFGRWKUCPURQWTNGUGTXKEG RWDNKEFCPUFGUHQPEVKQPUFGTGUUQWTEGU JWOCKPGU%GSWKOGOQVKXGVQWVRCTVKEW NKȋTGOGPVEŨGUVFŨ‘WXTGTRQWTNGFȌXGNQR RGOGPVFWRGTUQPPGNGVFGUOCPCIGWTU FGNC%/#RQWTWPGOGKNNGWTGGHƒECEKVȌ FGUUGTXKEGU,GUCKUEQPFWKTGNGEJCP IGOGPVGVQRVKOKUGTNGHQPEVKQPPGOGPV FŨWPGQTICPKUCVKQPFCPUWPGNQIKSWGFG DKGPXGKNNCPEGGVFGTGURGEVFWRGTUQPPGN VQWVGPXKUCPVWPGOGKNNGWTGRGTHQTOCPEG FGNŨCEVKQPRWDNKSWG LMA˱: Depuis votre prise de fonction, quel regard portez-vous sur la Chambre de méWLHUVHWGHO˹DUWLVDQDW˱? M.A.˱: 'P UGWNGOGPV VTQKU OQKU LŨCK FȌ EQWXGTVWPG%MAVTȋUF[PCOKSWGHQTVG OGPV OQDKNKUȌG FCPU FG PQODTGWZ FQ OCKPGU FŨKPVGTXGPVKQP GV UWT DGCWEQWR FŨȌXȌPGOGPVUFWVGTTKVQKTGFGWZUȌXTKGP ,ŨCK ȌICNGOGPV TGPEQPVTȌ WP RGTUQPPGN OQVKXȌGVKORNKSWȌPQVCOOGPVFGUGZ RGTVU TGEQPPWU FCPU NGWT FQOCKPG GV RCUUKQPPȌRCTNGWTOȌVKGT)NQDCNGOGPV NŨCEVKXKVȌ FGU FKHHȌTGPVU UGTXKEGU OȌTKVG FŨȍVTGRNWUUVTWEVWTȌGJCTOQPKUȌGEQQT FQPPȌGXCNQTKUȌGGVOKUGGPEQJȌTGPEG CXGE NGU GPLGWZ RQNKVKSWGU 5WT WP RNCP CFOKPKUVTCVKH EGTVCKPU HQPFCOGPVCWZ FQKXGPV ȍVTG EQPUQNKFȌU RTKQTKVCKTGOGPV RQWT TGPHQTEGT NŨGHƒECEKVȌ QTICPKUCVKQP PGNNGFGUUGTXKEGUGVNCFȌOCVȌTKCNKUCVKQP FGURTQEGUUWUKPVGTPGUGVGZVGTPGUWP GPLGWHQTVRQWTNŨCXGPKT

Le Monde des artisans [ Janvier/février 2018

OURAGANS D’OUTRE-MER : LA CMA 79 SOUTIENT LES ARTISANS SINISTRÉS

/D&KDPEUHGHP«WLHUVHWGHO˹DUWLVDQDW

LMA˱: Quels sont les enjeux pour la CMA actuellement et quels objectifs vous ont «W«FRQ̨«VSDUOHV«OXV˱? M.A.˱:/QPTȖNGGUVFQWDNG,ŨQEEWRGNGU HQPEVKQPU FŨWP FKTGEVGWT FG ECDKPGV GP EQQTFQPPCPVNGVTCXCKNFGUȌNWUGPUVTWE VWTCPVNGUȌEJCPIGUCXGENGUUGTXKEGUGV LŨCUUWTG NGU OKUUKQPU FG FKTGEVGWT FGU UGTXKEGUÀEGVKVTGLGOGFQKUFGTȌRQPFTG ȃVTQKUGPLGWZš: ■ 4GRGPUGT NŨQHHTG FG UGTXKEGU GV FȌXG NQRRGTNC%/# ■ #OȌNKQTGT NC IGUVKQP FW RGTUQPPGN GV CEEQORCIPGT NG EJCPIGOGPV CXGE DKGPXGKNNCPEG. ■ #UUWTGTNCRȌTGPPKVȌFGPQVTGQTICPKUOG GPXGKNNCPVȃUQPȌSWKNKDTGDWFIȌVCKTG .C%MACWPKPVȌTȍVEGTVCKPȃFȌRNQ[GTUCPU CVVGPFTGWPGFȌOCTEJGFGUGPUKDKNKUCVKQP GVFGRCTVKEKRCVKQPFWRGTUQPPGNCWZEȖVȌU FGUȌNWUȃWPGTȌHNGZKQPFŨGPUGODNGRQWT FȌƒPKTWPPQWXGCWRTQLGVFGUQPFȌXGNQR RGOGPV.ŨQDLGEVKHGUVFQWDNGšRTQRQUGT FGU UGTXKEGU GPEQTG RNWU RGTVKPGPVU GP HCXGWTFGNŨCTVKUCPCVRQWTTȌRQPFTGOKGWZ CWZDGUQKPUEQPETGVUFGUCTVKUCPUFŨCW LQWTFŨJWKGVFGFGOCKPVQWVGPOCȑVTKUCPV NCFȌRGPUGRWDNKSWG

GHV'HX[6ªYUHVDU«SRQGX¢O˹DSSHO QDWLRQDOODQF«¢O˹HQVHPEOHGHV présidents de CMA par Bernard Stalter, SU«VLGHQWGHO˹$VVHPEO«HSHUPDQHQWH des Chambres de métiers et de O˹DUWLVDQDW $3&0$  'PGHHGVUWKVGCWRCUUCIGFGUQWTCICPU +TOCGV/CTKCGPUGRVGODTGFGTPKGT WPHQPFUFGUQNKFCTKVȌCȌVȌEQPUVKVWȌ RQWTXGPKTGPCKFGCWZCTVKUCPU FG5CKPV$CTVJȌNGO[GV5CKPV/CTVKP FWTGOGPVVQWEJȌU2QWTEQPUVKVWGT EGHQPFU$GTPCTF5VCNVGTCXCKVKPXKVȌ NŨGPUGODNGFGURTȌUKFGPVUFG%JCODTGU FGOȌVKGTUGVFGNŨCTVKUCPCVȃRCTVKEKRGT ȃWPGCEVKQPFGXQNQPVCTKCVȃJCWVGWT FGNGWTECRCEKVȌƒPCPEKȋTG .GQEVQDTGNŨ#2%/#UŨGPICIGCKV ȃJCWVGWTFGšGWTQU&GWZOQKU RNWUVCTFCRTȋUWPGHQTVGOQDKNKUCVKQP NCXCNGWTFWHQPFUFGUQNKFCTKVȌ CSWCUKOGPVFQWDNȌCXGEšGWTQU TGEWGKNNKUǨEGVVGUQOOGXKGPV UŨCLQWVGTNCEQPVTKDWVKQPFGšGWTQU FGNC%/#SWKUQWJCKVGCKPUKRCTVKEKRGT ȃNCTGEQPUVTWEVKQPFGUȑNGUGVUQWVGPKT NGUGPVTGRTKUGUCTVKUCPCNGUNQECNGU


DEUX-SĂˆVRES

3 questions à Guillaume Chiche, dÊputÊ de la première circonscription des Deux-Sèvres

ÂŤ Le campus des mĂŠtiers a encore GHEHDX[MRXUVGHYDQWOXL}

iĹĄ5#72*#42*161

Dans le cadre de la politique nationale du prĂŠsident Macron Ă valoriser la formation, Guillaume Chiche, dĂŠputĂŠ LREM, est sollicitĂŠ RQWTCRRTČŒJGPFGTNCXQKGFGNŨGZEGNNGPEGĹĄEGNNGFGNŨCRRTGPVKUUCIGFGUOČŒVKGTUFGNŨCTVKUCPCV#KPUKGPPQXGODTGFGTPKGTKNCČŒVČŒ EQPXKČŒRCT0CVJCNKG)CWVJKGTRTČŒUKFGPVGFGNC%/#RQWTWPGXKUKVGFW%CORWUFGUOČŒVKGTUFG0KQTVǨEGVVGQEECUKQPNGFČŒRWVČŒ de la 1re circonscription des Deux-Sèvres a pu dĂŠcouvrir les principaux pĂ´les de formation, rencontrer les formateurs, les apprentis GVRCTVCIGTWPFČŒLGWPGTČƒNŨ#VGNKGTIQWTOCPFNGTGUVCWTCPVFŨCRRNKECVKQPFWEGPVTGFGHQTOCVKQP+NTČŒRQPFČƒPQUSWGUVKQPU

/H0RQGHGHV$UWLVDQVËą La Chambre de PÂŤWLHUVHWGHOËšDUWLVDQDWHWVHVFDPSXV des mĂŠtiers accueillent chaque annĂŠe SUÂŞV GH Ëą DSSUHQWLV 4XHO UHJDUG SRUWH]YRXVVXUOËšDSSUHQWLVVDJHHWSOXV particulièrement sur notre outil de forPDWLRQLQLWLDOHHWFRQWLQXHËą" *XLOODXPH&KLFKHËą,GFČŒHGPFUCXGEXK IWGWTNŨCRRTGPVKUUCIGEQOOGĆ’NKČ‹TGFŨGZ EGNNGPEGXČŒTKVCDNGVTGORNKPRQWTVTQWXGTWP GORNQKGVNĹ¨ČŒOCPEKRCVKQPFGEJCEWPFCPU WPGUČŒSWGPEGQČ™PQVTGQDLGEVKHGUVFG OGVVTGWPVGTOGCWEJČ–OCIGFGOCUUG .QTUFGOCXKUKVGCWECORWUFGUOČŒVKGTU LŨCKGWNGRNCKUKTFĹ¨ČŒEJCPIGTCXGEWPGČŒSWKRG RČŒFCIQIKSWGUQWFČŒGGVKORNKSWČŒGCKPUK SWŨCXGEFGUČŒNČ‹XGUFČŒVGTOKPČŒUGVĆ’GTU FGTČŒWUUKTFCPUNGWTHQTOCVKQP#XGEUGU VTCXCWZ FG TČŒJCDKNKVCVKQP GV NGU GPLGWZ NKČŒUCWPWOČŒTKSWGGVČƒNŨCESWKUKVKQPFGU UCXQKTUNGECORWUFGUOČŒVKGTUSWGLG UQWJCKVGRQWXQKTCEEQORCIPGTCGPEQTG FGDGCWZLQWTUFGXCPVNWKĹĄĐ?

/0$Ëą En tant que parlementaire, FRPPHQWVRXKDLWH]YRXVÂŤFODLUHUOËšDFWLRQ du gouvernement en matière de formaWLRQSURIHVVLRQQHOOHËą" *&Ëą 0QWUFGXQPURTQEČŒFGTČƒNCTGHQPVG KPVČŒITCNGFWU[UVČ‹OGFGHQTOCVKQPRTQHGU UKQPPGNNGCEVWGNKPGHĆ’ECEGGVKPČŒICNKVCKTG ,GUGTCKXKIKNCPVČƒEGSWGNCHQTOCVKQP RTQHGUUKQPPGNNGUQKVFČŒUQTOCKUCEEGUUKDNG ČƒVQWUPQVCOOGPVCWZkFČŒETQEJGWTUz GVCWZEJČ–OGWTUFGNQPIWGFWTČŒG%GVVG TČŒHQTOGFGXTCČŒICNGOGPVUKORNKĆ’GTNGFKU RQUKVKHGPXKIWGWTRQWTRNWUFGNKUKDKNKVČŒ RQWTNGUUCNCTKČŒUGVNGUGORNQ[GWTU'PVCPV SWGNČŒIKUNCVGWTPQWUFGXTQPUČŒICNGOGPV HCKTGGPUQTVGSWGEJCSWGHQTOCVKQPUQKV ČŒXCNWČŒGGVTGPFWGRWDNKSWG /0$Ëą Selon vous, comment est-il SRVVLEOHGËšDPÂŤOLRUHUOËšLPDJHGHODIRU-

mation en alternance auprès du grand SXEOLFHWGËšLQFLWHUOHVFKHIVGËšHQWUHSULVH ¢IRUPHUGHVDSSUHQWLVËą" *&Ëą ,G XGWZ OGVVTG WP RQKPV FŨJQP PGWT Čƒ EQODCVVTG NŨKFČŒG KPHQPFČŒG SWG NŨCRRTGPVKUUCIGGUVU[PQP[OGFĹ¨ČŒEJGE UEQNCKTG5GWNGOGPVFGUCPUGP UQPVKUUWUEGSWKGUVVTQRRGWCNQTUSWG FGWZCRRTGPVKUUWTVTQKUQPVWPGORNQK OQKUCRTČ‹UNŨQDVGPVKQPFGNGWTFKRNČ–OG #OČŒNKQTQPU NŨKOCIG FG NŨCNVGTPCPEG GP QWXTCPV PQU GPVTGRTKUGU CW ITCPF RW DNKE GV KPEKVQPU NGU EJGHU FŨGPVTGRTKUG Čƒ HQTOGT FGU CRRTGPVKU GP UKORNKHKCPV KORČŒTCVKXGOGPVNGWTUVCVWVGVNGUPQO DTGWUGU TČŒINGOGPVCVKQPU GP XKIWGWT ,GXGWZUCNWGTNŨGPUGODNGFGUOCČ‘VTGU FŨCRRTGPVKUUCIGSWKUŨGPICIGPVEJCSWG LQWTRQWTNCHQTOCVKQPFGULGWPGUGVNC VTCPUOKUUKQPFGNGWTUUCXQKTHCKTG

07

Samedi 24 mars de 9h à 17h JOURNÉE PORTES OUVERTES DES CAMPUS DES MÉTIERS Les conseillers en orientation et en formation, les formateurs et les apprentis se mobilisent pour vous accueillir et vous renseigner sur la formation initiale et continue dans l’artisanat avec la visite des laboratoires et ateliers.

Toute prĂŠ-inscription sera possible sur place le 24 mars prochain. i

Campus des mĂŠtiers de Niort | 21 rue des Herbillaux |7ÂŤOÉ‹| Campus des mĂŠtiers de Parthenay | 2 rue d’Abrantes |7ÂŤOÉ‹| 3OXVGȇLQIRVÉ‹&HQWUHGȇDLGH¢ODGÂŤFLVLRQÉ‹FDG#FPDQLRUWIU|7ÂŤOÉ‹

Le Monde des artisans [ Janvier/fĂŠvrier 2018


A

CTUALITÉS [ DEUX-SÈVRES

Concours « la crème des pâtissiers »

La gourmandise potagère de Charlène Charlène Catholand a su tromper les papilles de trois jurys, séduits par UQPCWFCEGGVUCOCVWTKVȌRQWTDTKNNCOOGPVHTCPEJKTNGUFKHHȌTGPVGUȌVCRGU FWEQPEQWTUk%TȋOGFGURȅVKUUKGTUzGVOQPVGTƒȋTGOGPVUWTNCe marche FWRQFKWONQTUFGNCƒPCNGTȌIKQPCNGNGPQXGODTGFGTPKGTȃ$QTFGCWZ Rencontre avec une jeune femme, passionnée et passionnante.

\3U«V«OHFWLRQG«SDUWHPHQWDOH RFWREUH 1TICPKUÈŒGCWECORWUFGUOÈŒVKGTU FG0KQTVȃNŨKPKVKCVKXGFGNC%/# RQWTNCRTGOKÈ‹TGHQKU 3WCVTGCRRTGPVKUECPFKFCVUQPV RTÈŒUGPVÈŒEJCEWPWPFGUUGTVFGNGWT EJQKZUWTNGVJÈ‹OGFWkVTQORGNŨ‘KNz HCEGȃWPLWT[EQORQUÈŒFŨCTVKUCPU FŨQTICPKUCVKQPURTQHGUUKQPPGNNGU GVFGNCRTGUUGNQECNG%JCTNÈ‹PG %CVJQNCPFUGSWCNKÆ’GCXGEWPVTCXCKN CWFCEKGWZUWTNŨQKIPQPTQWIG GVNGRKPGCW

A

08

RTȋUFGUȌVWFGUCWZ$GCWZCTVU FG$QTFGCWZGVWPFKRNȖOGFGFG UKIPEWNKPCKTGȃ4GKOU%JCTNȋPG GUVTGXGPWGFCPUNGU&GWZ5ȋXTGUFQPV GNNGGUVQTKIKPCKTGRQWTTȌRQPFTGCWDGUQKP FGRTCVKSWGTNCRȅVKUUGTKG'PGNNG GPVCOGCNQTUWPGHQTOCVKQPGPCNVGTPCPEG FŨWPCPCWECORWUFGUOȌVKGTUFG0KQTV RQWT QDVGPKT WP %#2 ÂIȌG FG  CPU GNNGRQWTUWKVCEVWGNNGOGPVUCHQTOCVKQP GP OGPVKQP EQORNȌOGPVCKTG RȅVKUUGTKG URȌEKCNKVȌCTVFWUWETG. « Incitée à participer au concours par mon professeur de pâtisserie, j’ai décidé de relever ce challenge. En optant pour une création potagère avec notamment le mariage de l’oignon et du pineau j’ai fait un choix audacieux mais très motivant sur le thème imposé et loin d’être évident du trompe-l’œil. J’ai dû faire face aux contraintes techniques liées notamment à l’association de saveurs inédites. En y ajoutant les nombreux essais entre les sélections et à la pression des épreuves,

7PVTCXCKNFGRTȌEKUKQPGZKIȌRQWTNGUEQPEWTTGPVU

7PGDGNNGTȌEQORGPUGȃCHƒEJGTRQWT%JCTNȋPG

ͧQLU re de la GHPLͧQDOH HW e GH OD ͧQDOH était inespéré pour moi donc je suis plutôt satisfaite du résultat et ravie d’avoir pu vivre cette expérience. Elle me donne le goût des concours mais je remets cela à plus tard car l’investissement personnel est très important. D’ailleurs le soutien et la mise à contribution de mon maître d’apprentissage, sous-chef de partie dans un restaurant d’entreprise, de mes professeurs de pratique et d’art appliqué mais aussi de mes proches m’ont beaucoup aidée dans cette aventure. Je suis heureuse et je m’épanouis personnellement lorsque je fais de la pâtisserie. Pour l’avenir, j’envisage d’être consultante en pâtisserie et créer mon entreprise serait sans aucun doute la cerise sur le gâteau. »

LES CONDITIONS DU CONCOURS Réaliser deux gâteaux de 6 à 8 personnes et finaliser une pièce en sucre ou en FKRFRODW/HVU«DOLVDWLRQVGRLYHQW¬WUHmIDLWPDLVRQ}DYHFGHVSURGXLWVEUXWV et comprendre au moins deux produits régionaux issus de l’inventaire du patrimoine gastronomique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Le Monde des artisans [ Janvier/février 2018

RETOUR SUR LE DÉROULÉ DU CONCOURS

\'HPL̨QDOHQRYHPEUH au CFA de Barbezieux CRRTGPVKUECPFKFCVUTÈŒIKQPCWZ GPNKEGJGWTGUFŨȌRTGWXGURQWT RTÈŒUGPVGTNGWTUETÈŒCVKQPUÅ¡WPGRKÈ‹EG GPEJQEQNCVGVWPGPVTGOGVU 6TQKURTQHGUUKQPPGNUGVVTQKULGWPGU GPHQTOCVKQPUGUQPVFÈŒOCTSWÈŒU FGNGWTUEQPEWTTGPVUGVQPVTGORQTVÈŒ NGWTUVKEMGVURQWTNCITCPFGÆ’PCNG ȃ$QTFGCWZFQPV%JCTNÈ‹PG %CVJQNCPFSWKFÈŒHGPFNGUEQWNGWTU FGWZUÈŒXTKGPPGU \Finale régionale, QRYHPEUH¢%RUGHDX[ 5KZÆ’PCNKUVGUŤ2TÈŒRCTCVKQP FGUECPFKFCVURQWTNCITCPFGÆ’PCNG NQTUFW(GUVKXCNFGNC)CUVTQPQOKGGV FGNŨ#TVFG8KXTG$QTFGCWZ51)QQF .GUOGODTGUFWLWT[QPVLWIÈŒ NGUUCXQKTHCKTGGVNGUVCNGPVUFGU RÈ…VKUUKGTUNQTUFGNŨȌRTGWXGEWNKPCKTG


DEUX-SÈVRES

événement

Un nouveau look pour les Artimobiles

Les Artimobiles une façon innovante et ludique de découvrir les métiers de l’artisanat.

(QTVFGNGWTUWEEȋUNGU#TVKOQDKNGUPQWXGNNGIȌPȌTCVKQPQPVHCKVNCVQWTPȌG FGUEQNNȋIGUFWPQXGODTGCWFȌEGODTGFGTPKGTURQWTNGWTe édition.

.Ũ#TVKPCXKIWGRGTOGVFGFȌEQWXTKTNGUOȌVKGTURCTEGPVTGFŨKPVȌTȍV

L

GUFGWZHNQVVGUEQORQUȌGUFGVTQKU XȌJKEWNGUEJCEWPGQPVUKNNQPPȌJWKV FȌRCTVGOGPVUGP(TCPEGFQPVNGU &GWZ5ȋXTGU#OȌPCIȌUURȌEKƒSWGOGPV RQWT EG FKURQUKVKH EGU XȌJKEWNGU UQPV FQVȌU FŨWPG PQWXGNNG CRRNKECVKQP RQWT HCKTGFȌEQWXTKTNGUOȌVKGTUFGNŨCTVK UCPCVCWZEQNNȌIKGPUFGOCPKȋTGNWFKSWG #KPUKNGUECOKQPUCWZEQWNGWTUHNCUJ[UG UQPVKPUVCNNȌUFCPUNCEQWTFGUEQNNȋIGU /CTKGFGNC6QWTFŨ#WXGTIPGȃ6JQWCTU *GPTK/CTVKPGCWȃ%QWNQPIGUUWTNŨ#WVK\G

5WRGTXKGNNGȃ$TGUUWKTG4GPȌ%CKNNȌȃ/CW \ȌUWTNG/KIPQPGV,GCP/QPPGVȃ.G\C[ .GU EQNNȌIKGPU QPV RW RTQƒVGT FŨWPG UȌCPEGFGFȌEQWXGTVGȃNŨCKFGFŨWPSWK\ GVFŨWPGXKFȌQUWTNŨWPKXGTUFGNŨCTVKUCPCV CPKOȌ RCT WP TGRTȌUGPVCPV FW %GPVTG FŨCKFGȃNCFȌEKUKQPFGNC%/#.GFGW ZKȋOG VGORU ȌVCKV EQPUCETȌ ȃ NC NKDTG WVKNKUCVKQPFGNŨCRRNKECVKQPkATVKPCXKIWGz UWTNGUXȌJKEWNGU%GVVGCRRNKECVKQPFȌ XGNQRRȌGUWT+2#&RGTOGVCWZEQNNȌIKGPU FGFȌEQWXTKTNGUOȌVKGTUȃVTCXGTUNGWTU

EGPVTGUFŨKPVȌTȍVGVFŨCEEȌFGTȃWPGKP HQTOCVKQPEQORNȋVGRCTTGRQTVCIGXKFȌQ GVƒEJGOȌVKGT.CUȌCPEGUŨCEJȋXGCXGE WPVGORUFŨȌEJCPIGCXGEFGUCTVKUCPU GVFGUCRRTGPVKUFWFȌRCTVGOGPVXGPWU VȌOQKIPGT FG NGWTU RCTEQWTU GV GZRȌ TKGPEGUTGURGEVKHU 4GNC[ȌUWTNGVGTTCKPRCTNGU%/#GVNGU QTICPKUCVKQPURTQHGUUKQPPGNNGUFGNŨCT VKUCPCVEGFKURQUKVKHUȌFWKVȃNCHQKUNGU EQNNȌIKGPUNGUCEVGWTUNQECWZFGNŨCTVK UCPCVGVEGWZFGNŨÉFWECVKQPPCVKQPCNG

09

TAXE D’APPRENTISSAGE :

UN SOUTIEN ET UN PLACEMENT POUR L’AVENIR /HYHUVHPHQWGHYRWUHWD[HG˹DSSUHQWLVVDJHFRQVWLWXHXQHUHVVRXUFHHVVHQWLHOOHSRXUDVVXUHU OHERQIRQFWLRQQHPHQWGHQRVFDPSXVGHVP«WLHUV1RXYHDXW«FHWWHDQQ«H˱OHUªJOHPHQW SDUFDUWHEDQFDLUHSRXUXQPRQWDQWLQI«ULHXU¢˱HXURV .CEQNNGEVGGUVCUUWTȌGRCTNGUEJCODTGUEQPUWNCKTGUTȌIKQPCNGUFGNC0QWXGNNG#SWKVCKPG %%+%/# GVEJCODTGUFŨCITKEWNVWTG 'NNGGUVNCUGWNG1%6#SWKRGWVUŨCFTGUUGTȃVQWVGUNGUGPVTGRTKUGUSWGNSWG UQKVNGWTUGEVGWTFŨCEVKXKVȌFȋUNQTUSWŨGNNGUQPVCWOQKPUWPȌVCDNKUUGOGPVGPTȌIKQP8QWUTGEGXTG\WP DQTFGTGCWWPKSWGRQWTNŨGPUGODNGFWTȌUGCWEQPUWNCKTG1˹RXEOLH]SDVG˹LQGLTXHUQRWUHFDPSXVGHV P«WLHUV&0$ 8$,$ FRPPH«FROHE«Q«̨FLDLUH'DWHOLPLWHGHYHUVHPHQW˱I«YULHU Même si vous versez votre taxe auprès d’un organisme collecteur autre qu’OCTA Nouvelle Aquitaine, vous avez toujours ODSRVVLELOLW«G̸LQGLTXHUQRWUHFDPSXVGHVP«WLHUV&0$ 8$,$ FRPPH«FROHE«Q«ͧFLDLUH 3RXUE«Q«̨FLHUG˹XQDSSXLSHUVRQQDOLV«˱JHVWLRQGXGRVVLHUGHG«FODUDWLRQLQIRUPDWLRQSHUVRQQDOLV«HFRQ̨GHQWLDOLW« ̨DELOLW«HWJDLQGHWHPSṼFRQWDFWH]6\OYLH0H\URX[YRWUHFRQVHLOOªUH&0$DX

i

7«O«FKDUJH]OHERUGHUHDXVXUZZZFPDQLRUWIU|5HQGH]YRXVVXUOHVHUYLFHHQOLJQHɋZZZIDFLOLWD[HFRP&0$'(8;6(95(6

Le Monde des artisans [ Janvier/février 2018


A

CTUALITÉS [ RÉFORMES

Protection sociale

)LQGX56,ɈXQHWUDQVLWLRQ en douceur Au 1erLCPXKGTRTQEJCKPNCRTQVGEVKQPUQEKCNGFGUVTCXCKNNGWTUKPFČŒRGPFCPVUUGTCEQPĆ’ČŒGCWTČŒIKOGIČŒPČŒTCNFGNC5ČŒEWTKVČŒUQEKCNG %GVTCPUHGTVUŨQRČŒTGTCUCPUČƒEQWRUĹĄNGUKPFČŒRGPFCPVUUŨCFTGUUGTQPVVQWLQWTUČƒNGWTECKUUGJCDKVWGNNGRQWTGHHGEVWGTNGWTUFČŒOCTEJGU #XGENCRTQOGUUGČƒVGTOGFGDČŒPČŒĆ’EKGTFŨWPG5ČŒEWTKVČŒUQEKCNGRNWURGTHQTOCPVGGVTČŒCEVKXGUCPUJCWUUGFGUEQVKUCVKQPU

P

10

romesse de campagne d’Emmanuel Macron, la suppression du RĂŠgime social des indĂŠpendants (RSI) deviendra rĂŠalitĂŠ Ă compter du 1er janvier +PUETKVČƒNCNQKFGĆ’PCPEGOGPVFG NC5ČŒEWTKVČŒUQEKCNGRQWTNGVTCPUHGTV de la protection sociale des travailleurs indĂŠpendants vers le rĂŠgime gĂŠnĂŠral EQPEGTPG OKNNKQPU FG DČŒPČŒĆ’EKCKTGU FQPV OKNNKQPU FG EJGHU FŨGPVTGRTKUG actifs et 2 millions de retraitĂŠs commerçants, artisans, professions libĂŠrales et de micro-entrepreneurs. Fruit d’un travail de six mois ÂŤ particulièrement dense et lourd Âť, la feuille de route ÂŤ concertĂŠe et consensuelle Âť de cette transformation – selon les termes de Dominique Giorgi, Inspecteur gĂŠnĂŠral des Affaires sociales en charge de son ĂŠlaboration – a ĂŠtĂŠ prĂŠsentĂŠe lors d’une confĂŠrence de RTGUUGQTICPKUČŒGNGFČŒEGODTGFGTPKGT L’adossement du RSI au rĂŠgime gĂŠnĂŠral permettra de ÂŤ garantir une qualitĂŠ de VHUYLFHFRQVWDQWHSRXUIDLUHIDFHDXGͧFLW GHFRQͧDQFH} causĂŠ par les dysfonctionPGOGPVUFW45+EQPUVCVČŒUGPVTGGV 2012, a ainsi dĂŠveloppĂŠ Dominique Giorgi. Elle est ĂŠgalement ÂŤ en phase avec l’Êvolution du monde du travail Âť, puisqu’elle mVLPSOLͧH} la protection sociale et ÂŤ ĂŠvitera les paperasseries en cas de changement de rĂŠgime Âť, a ajoutĂŠ l’Inspecteur gĂŠnĂŠral des Affaires sociales. Les activitĂŠs aujourd’hui gĂŠrĂŠes par le RSI (prĂŠlèvement des cotisations, prise en charge des risques maladie, vieillesse et invaliditĂŠ-dĂŠcès) seront prises en charge par le rĂŠgime gĂŠnĂŠral, au sein de l’Assurance maladie, de l’Assurance retraite et des Urssaf. Pas question, toutefois, de bouleverser les usages des indĂŠpendants : la notion de guichet unique subsiste. ÂŤ On intègre,

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

CALENDRIER 35‹9,6,211(/ 1er janvier 2018

Les indĂŠpendants rejoignent les agences de SĂŠcuritĂŠ sociale des indĂŠpendants

1er janvier 2019

Les nouveaux indĂŠpendants dĂŠpendent directement des caisses du rĂŠgime gĂŠnĂŠral

1er janvier 2020

Tous les travailleurs indĂŠpendants basculent directement dans le rĂŠgime gĂŠnĂŠral

mais on n’uniformise pas , a ainsi prÊcisÊ Dominique Giorgi (lire encadrÊ).

Quid des cotisations ? .GUFTQKVUURČŒEKĆ’SWGUFGUKPFČŒRGPFCPVU (pensions retraite, remboursements de soins, indemnitĂŠs journalières) ne sont pas impactĂŠs par la rĂŠforme, de mĂŞme que les taux de cotisations. ÂŤ La rĂŠforme, en tant que telle, n’aura aucune incidence sur les cotisations Âť, a ainsi assurĂŠ StĂŠphane Seiller, directeur gĂŠnĂŠral du RSI.

Lors de la campagne prÊsidentielle, les reprÊsentants du RSI avaient, eux, craint une telle mÊcanique, de même que l’Union des entreprises de proximitÊ (U2P), en juillet dernier. Sur le volet des retraites, il s’agira d’aboutir, à l’horizon 2020, à un système d’interlocuteur unique (l’Assurance retraite). Pour l’heure, les indÊpendants doivent s’adresser à trois organismes diffÊrents‌

ÂŤ Pas de big bang Âť Au 1er janvier, les indĂŠpendants ne doivent pas s’attendre Ă une rĂŠvolution dans leurs pratiques. D’autant plus qu’une pĂŠriode transitoire de deux ans doit permettre le basculement complet du rĂŠgime autonome au rĂŠgime gĂŠnĂŠral, comme l’avait annoncĂŠ en juillet le Premier ministre Édouard Philippe. ÂŤ Il ne s’agit pas d’un big bang Âť, a ainsi imagĂŠ Dominique Giorgi, qui a insistĂŠ sur le principe de ÂŤ prĂŠcaution Âť. ÂŤ Les deux ans Ă  venir seront totalement consacrĂŠs Ă  la transformation du rĂŠgime. Âť 'VSWŨCFXKGPVKNFGUUCNCTKČŒUFW45+ĹĄ!ÂŤ Aucun licenciement et aucune mobilitĂŠ gĂŠographique forcĂŠe ne sont Ă  l’ordre du jour Âť, a rassurĂŠ StĂŠphane Seiller. Des nĂŠgociations sont en cours pour aligner le statut des salariĂŠs de l’ex-RSI avec celui des salariĂŠs du rĂŠgime gĂŠnĂŠral.

PRIORITÉ À LA CONTINUITÉ 5HEDSWLVHVDJHQFHVGH6FXULWVRFLDOHSRXUOHVLQGSHQGDQWVOHVDQFLHQQHVFDLVVHV UJLRQDOHVGX56,UHVWHURQWOHVLQWHUORFXWULFHVGHVWUDYDLOOHXUVLQGSHQGDQWV Idem pour la plateforme tÊlÊphonique, toujours joignable au 3648 et 3698. Un seul changement notable : l’URL du site dÊdiÊ. Il faudra dÊsormais se connecter à l’adresse www.secu-independants.fr. Les assurÊs autrefois inscrits sur www.rsi.fr conservent leur compte personnalisÊ. 3RXUDFFRPSDJQHUFHFKDQWLHUJLJDQWHVTXHXQHRȼUHGHVHUYLFHVGLJLWDOHVHUDGSOR\H une appli mobile prÊvue pour le 1erWULPHVWUHHWODUHIRQWHGXVLWH,QWHUQHW pour le second semestre.


RÉFORMES

Administration

iĹĄHURCA.COM

Le projet sur le  droit à l’erreur  dÊvoilÊ

PRÉLĂˆVEMENT Ă€ LA SOURCE : )$,7(6/(7(67

.GRTQLGVFGNQKSWKXKUGČƒUKORNKĆ’GTNGUTGNCVKQPUCXGENŨCFOKPKUVTCVKQP pour les particuliers comme pour les professionnels a ĂŠtĂŠ prĂŠsentĂŠ en conseil FGUOKPKUVTGUĆ’PPQXGODTG

ΖQLWLDOHPHQWȴ[HDXerMDQYLHU OȇHQWUHHQYLJXHXUGXSUOªYHPHQW ¢ODVRXUFHGHOȇLPSœWVXUOH UHYHQXHVWȴQDOHPHQWUHSRUWH DXerMDQYLHU8QHSKDVHGH WHVWHVWHQFRXUVSRXUYDOXHUVHV avantages et ses inconvÊnients‌ (WYRXVSRXYH]HQFRUH\SDUWLFLSHUɋ

T

rès attendu, le projet de loi visant Ă instaurer un ÂŤ droit Ă  l’erreur pour tous Âť dans le cadre de formalitĂŠs GVUCPEVKQPUCFOKPKUVTCVKXGUCĆ’PCNGOGPV ČŒVČŒRTČŒUGPVČŒĆ’PPQXGODTGGP%QPUGKNFGU ministres. Ce projet de loi ÂŤ pour un État DXVHUYLFHG̸XQHVRFLÂŤWÂŤGHFRQͧDQFH} a fait l’objet de plusieurs moutures avant FŨČ?VTGRTČŒUGPVČŒFCPUUCXGTUKQPĆ’PCNGRCT le ministre de l’Action et des Comptes publics, GĂŠrald Darmanin.

Renforcer la ÂŤ bonne foi Âť et le contrĂ´le prĂŠalable Le texte comprend une quarantaine d’articles concernant les particuliers et les entreprises, ainsi que des dispositions sectorielles (agriculture, environnement, construction‌). Son DWVČƒVGTOGĹĄRTQVČŒIGTNGUCFOKPKUVTČŒUGP renforçant la notion de bonne foi. En rĂŠsumĂŠ, ce sera dĂŠsormais Ă l’administration de prouver qu’un administrĂŠ pris en faute pour la première fois n’est pas de bonne foi. Le droit Ă  l’erreur ne s’appliquera en effet ni aux rĂŠcidivistes ni aux retardataires de mauvaise foi. En parallèle, le projet de loi prĂŠvoit de renforcer le ÂŤ droit au contrĂ´le Âť. Pour ĂŞtre sĂťrs d’être en règle, les administrĂŠs pour-

iĹĄMOMIUS

Ce dĂŠlai supplĂŠmentaire ÂŤ doit

TQPVFGOCPFGTWPGXČŒTKĆ’ECVKQPRTČŒCNCDNG sans crainte d’être sanctionnĂŠs.

Sortir des dÊmarches complexes et des sanctions pÊcuniaires L’État s’engage à restreindre le nombre de normes, notamment celles issues de la transposition du droit europÊen. Des expÊrimentations seront par ailleurs menÊes pour allÊger les dÊmarches administratives, en passant notamment par la dÊmatÊrialisation : mise en place d’un interlocuteur unique en matière d’emploi ou de prestations familiales, horaires amÊnagÊs selon les contraintes des usagers, formalitÊs de dÊlivrance de papiers d’identitÊ plus simple‌ CôtÊ Code du travail, le texte instaure une nouvelle sanction non pÊcuniaire. Sorte d’avertissement, elle vise les manquements commis de bonne foi sur des sujets tels que les modalitÊs du dÊcompte du temps de travail, la durÊe maximale, le repos, les salaires minima, les règles d’hygiène, de restauration et d’hÊbergement. L’Inspection du travail pourra toutefois dÊcider de sanctions plus lourdes dans un second temps.

permettre d’examiner la robustesse technique et opÊrationnelle du dispositif  et  d’Êvaluer la rÊalitÊ de la charge induite pour les collecteurs, en particulier

11

les entreprises , indique le cabinet du ministre de l’Action et des Comptes publics, GÊrald Darmanin.

Appel aux entreprises et ĂŠditeurs de logiciels de paye Ă€ ce titre, Bercy lance un appel auprès des entreprises et des ĂŠditeurs de logiciels de paye. Concrètement, KNUŨCIKVFGVGUVGTNĹ¨ČŒEJCPIGFGFQPPČŒGUĹĄ dĂŠpĂ´t des dĂŠclarations par le collecteur du prĂŠlèvement Ă la source et retour de la DGFiP vers celui-ci, qui inclut notamment les taux de prĂŠlèvement

Ć’EVKHUČƒEGUVCFGFWRTQEGUUWU  ČƒCRRNKSWGTČƒEJCSWGDČŒPČŒĆ’EKCKTG de revenus. Plus de 600 collecteurs ont participĂŠ Ă une première phase d’audit et d’expĂŠrimentation depuis juillet dernier. .GUVGUVUUGRQWTUWKXGPVGPCĆ’P que tous les collecteurs – publics ou privĂŠs – et les ĂŠditeurs de logiciels soient prĂŞts pour le 1er janvier 2019.

i

ZZZSUHOHYHPHQWDODVRXUFH SKDVHWHVWIU | ZZZSUHOHYHPHQW DODVRXUFHJRXYIU

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


A

CTUALITÉS [ DEUX-SĂˆVRES

Data Dock

Le gage ÂŤ QualitĂŠ Âť de la formation Depuis juin 2016, sur la base du dĂŠcret du 30 juin 2015, tous les organismes collecteurs agrĂŠĂŠs – les Opacif, l’État, NGU4ČŒIKQPU2Č–NGGORNQKGVNŨ#IGĆ’RJŤUŨCUUWTGPVNQTUSWŨKNUĆ’PCPEGPVWPGCEVKQPFGHQTOCVKQPRTQHGUUKQPPGNNGEQPVKPWG FGNCECRCEKVČŒFWRTGUVCVCKTGFGHQTOCVKQPČƒFKURGPUGTWPGHQTOCVKQPFGSWCNKVČŒ2QWTEGNCKNUQPVOKUGPRNCEGWPITCPF kGPVTGRČ–VFGFQPPČŒGUzPQOOČŒ&CVC&QEM

12

Six critères pour la qualitĂŠ â– L’KFGPVKĆ’ECVKQPRTČŒEKUGFGUQDLGEVKHUFGNC

formation et son adaptation au public formÊ. ■L’adaptation des dispositifs d’accueil, de suivi pÊdagogique et d’Êvaluation aux publics de stagiaires. ■ L’adÊquation des moyens pÊdagogiques, techniques et d’encadrement à l’offre de formation.

iĹĄAINOA

L

e centre de formation de la Chambre de mÊtiers et de l’artisanat des DeuxSèvres, qui s’est imposÊ depuis longtemps dÊjà un certain niveau d’exigence, a dÝ nÊanmoins rÊpondre aux six critères et vingt et un indicateurs qualitÊ recensÊs par le Data Dock. Grâce à cette reconnaissance, obtenue à travers les ÊlÊments de preuve fournis, la CMA 79 est rÊfÊrencÊe Data Dock, depuis mai 2017#KPUKNGUƒ nanceurs dont dÊpendent ses formations nous reconnaissent comme des partenaires incontournables sur le territoire.

â– .C SWCNKĆ’ECVKQP RTQHGUUKQPPGNNG GV NC

formation continue des personnels chargÊs des formations. ■Les conditions d’information du public sur l’offre de formation, ses dÊlais d’accès et les rÊsultats obtenus. ■ La prise en compte des apprÊciations rendues par les stagiaires. Cette reconnaissance s’applique non seulement à toutes les actions de formation, les bilans de compÊtences, l’accompagnement sur la  validation des acquis de l’expÊrience  mais aussi

aux actions d’information et de conseil à la crÊation ou à la reprise d’entreprise. Enclencher cette dÊmarche qualitÊ a permis au centre de formation de la CMA un Êtat des lieux exhaustif de son organisation et de ses pratiques. Une deuxième Êtape consistera à viser une norme qualitÊ type ISO ou Afnor. De même, la formation par apprentissage, comme le rappelle Emmanuel Macron dans ses nouvelles orientations, sera très certainement, elle aussi amenÊe à s’inscrire tout comme la formation continue aujourd’hui, dans une dÊmarche de labellisation. Grâce à la dynamique en place au sein de notre structure, la CMA 79 est prête à rÊpondre à ces exigences.

i

Florence Tavard-Favrelière, responsable qualitĂŠ | 7ÂŤOÉ‹ | f.tavard@cma-niort.fr

LA RETRAITE : QUAND ? COMBIEN ? ET COMMENT LA PRÉPARER ? La CMA rĂŠpond Ă vos questions lors du prochain ÂŤ CafĂŠ de l’emploi Âť, le jeudi 15 fĂŠvrier de 8h30 Ă  10h30 au Campus des mĂŠtiers, 2 rue d’Abrantes Ă  Parthenay. ǨEGVVGQEECUKQPKNXQWUUGTCRTČŒUGPVČŒĹĄ Ĺ°RCTNC%/#ĹĄNG contexte ĂŠconomique et des outils de gestion des âges, Ĺ°RCT/04#)CTCPEG,QJCPG#UUGNKPFG$GCWXKNNGGZRGTVGGPRTQVGEVKQPUQEKCNGĹĄ votre retraite (le système, les âges, le calcul, les couvertures). De plus, MNRA/Garance vous proposera Ă  l’issue de cette information et sur rendez-vous, un vĂŠritable diagnostic gratuit et personnalisĂŠ de votre propre protection sociale.

Le Monde des artisans [ Janvier/fĂŠvrier 2018

Sur le même thème, les prochaines GDWHVGHQRV&DIVGHO˚HPSORL˹ 21 juin à Thouars, 6 septembre à Melle et 25 octobre à Niort

i

5HQVHLJQHPHQWHWLQVFULSWLRQÉ‹ ValĂŠrie Bremaud | 7ÂŤOÉ‹ | v.bremaud@cma-niort.fr


Existe en motorisation :

’AU JUSQU 018 /2 30/04

ÈŠ/FY ÈŠ/FY ÈŠ/FY ÈŠ/FYDXWRPDWLTXH ÈŠ&DELQHDSSURIRQGLH

01/12/2017 30/04/2018

NIORT – PARTHENAY – BRESSUIRE Tél. 05 49 08 97 03 www.lesgarageschaigneau.com

Votre contact Business Center Alain THOMAS - Tél. 06 17 44 77 48 alain.thomas@lesgarageschaigneau.com

MICRO-ENTREPRENEURS

Toute une banque pour vous

UNE CRÉATION D’ENTREPRISE, UN NOUVEAU CHALLENGE ? À toutes les étapes nous vous accompagnons.

Banque Assurances Immobilier


I

NITIATIVES

Artisans, faites vos vœux ! Projets d’embauche, de dÊveloppement, volontÊ d’asseoir ou de conforter leur chiffre d’affaires‌ Les artisans que vous avez pu dÊcouvrir dans nos pages en 2017 ne manquaient ni d’envies ni d’ambitions. Ont-ils pu concrÊtiser leurs rêves et, surtout, quels sont dÊsormais leurs vœux pour 2018, leurs prÊoccupations, leurs motivations. Entre bilan et projection, dix artisans se confient.

iĹĄDR

En octobre 2016, JEAN-PIERRE VERNEAU, cordonnier au Mans (72) accueillait son premier apprenti. Il espÊrait garder RÊmy le plus longtemps possible. Vœu exaucÊ en 2017 ? RÊmy attaque sa deuxième annÊe de CAP. Nous allons prolonger son apprentissage avec un BTM. À long terme, j’aimerais lui laisser les rênes de mon atelier.  Un vœu pour 2018 ? Bien former RÊmy pour qu'il obtienne UQP%#2'VRQWTSWQKPGRCURTGPFTGWPCWVTGCRRTGPVK! Pour l’apprentissage ? Valoriser le rôle et la fonction de maÎtre d’apprentissage est capital. Ce qui serait bien, c’est que le fait de prendre un apprenti ne coÝte rien à l’entreprise. Et pour l’artisanat ? Que l’artisanat, et que le mÊtier de cordonnier en particulier, ne soit plus considÊrÊ comme une voie de garage !. Nous avons besoin d’une communication forte et rÊgulière pour cela.

INVESTISSEMENT Au printemps, LAURENCE BOSSA*, esthĂŠticienne Ă Marseille (13), ÂŤ boostĂŠe Âť par son brevet de maĂŽtrise, ĂŠtait sur le point d’ouvrir un second institut. 9Ä•XH[DXFÂŤHQËą" Le propriĂŠtaire CĆ’PCNGOGPVTGHWUČŒFGOGNQWGTUQPNQECN ,Ĺ¨ČŒVWFKGFŨCWVTGUQRRQTVWPKVČŒURQWT LŨGURČ‹TGCXQKTOQPFGWZKČ‹OGKPUVKVWVGP,ŨCKOGNŨKFČŒGFG repartir de zĂŠro. Par ailleurs, j’ai reçu le prix Meilleurs franchisĂŠs et partenaires de France, ÂŤ Implication territoriale Âť.  8QYÄ•XSRXUËą" Pour mon plus grand plaisir, je viens de devenir propriĂŠtaire des murs de mon ĂŠtablissement. 3RXUOH56,Ëą"La forme ne change pas le fond. Mon problème, c’est le taux ĂŠlevĂŠ des cotisations. Adosser le RSI au rĂŠgime gĂŠnĂŠral, c’est utiliser l’argent des indĂŠpendants pour renflouer une partie de la SĂŠcuritĂŠ sociale, sans que les indĂŠpendants PGDČŒPČŒĆ’EKGPVFGUOČ?OGURTGUVCVKQPUĹĄĐ? Et pour l’artisanat ? Si le taux de nos cotisations diminuait, nous pourrions remplir nos bons de commande et ĂŞtre compĂŠtitifs face aux centres commerciaux et aux grosses entreprises. iĹĄDR

iĹĄDR

RUBEN DJAGOUE*, propriĂŠtaire d’un WULF\FOH¢KRWGRJV¢‹YU\  YHQDLW de se lancer grâce Ă une campagne de ̨QDQFHPHQWSDUWLFLSDWLI,OUÂŤĚŠÂŤFKLVVDLW alors Ă  un nouveau mode de distribution pour se dĂŠvelopper. VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ? ,ŨCKKPXGUVK dans deux autres tricycles et dans un HQQFVTWEMSWKHCKVQHĆ’EGFGXKVTKPGČƒÇąXT[GVSWKOGRGTOGV d’assurer un service en continuitĂŠ, sans ĂŞtre ĂŞt tributaire de la mĂŠtĂŠo.  Un vĹ“u pour 2018 ? FidĂŠliser notre clientèle, clie nous dĂŠvelopper surr Paris, Pa , p près de Châtelet,, oĂš nous allons rĂŠaliser des tests procha prochainement, hain inement, et rĂŠussir Ă  no nous ous rĂŠmunĂŠrer, rĂŠmu moi ainsi que mes me deux associĂŠs. Pour Po u les jeunes quii se lancent lance ? Renseignez-vous sur les lees aides possibles, po ossibles, entourez-vous de gens d’expĂŠ pĂŠriencee et soye d’expĂŠrience soyez prĂŠsents sur le terrain ! l’’artisanat ? Ces mĂŠtiers Et pour l’artisanat perm meettent d’être d’êt innovants, crĂŠatifs‌ permettent Il y a beaucoup beaucou de chances Ă  saisir po our ur les jeunes. jeu pour

iĹĄLUC BERTAU

14

LAURENT BISSON*, boulanger Ă &KHYDQHV  HWPD°WUHGËšDSSUHQWLVVDJH très investi, ĂŠtait membre d’une commission de travail auprès de l’ancienne ministre Myriam El Khomri. VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ? Nous venons de concrĂŠtiser un projet d’agrandissement dont je rĂŞvais depuis mon installation il y a 15 ans.  Un vĹ“u pour 2018 ? 3WGOGUUCNCTKČŒURWKUUGPVVKTGTDČŒPČŒĆ’EG de notre travail ! Pour cela, Ă  moi de veiller sur mes marges et revoir certaines de mes certitudes pour m’adapter aux contraintes du marchĂŠ. Pour l’apprentissage ? Les contrats, les demandes d’aide, les normes‌ sont de plus en plus compliquĂŠs Ă  gĂŠrer. Les dĂŠcisions doivent ĂŞtre prises en concertation avec les gens du terrain. Et pour l’artisanat ? Restons ce que nous sommes ! Nous avons de l’or dans les mains et les gens sont attachĂŠs Ă  nos savoir-faire. Ă€ nous de ne pas tomber dans la facilitĂŠ.

iĹĄAREKIPA PRODUCTIONS

APPRENTISSAGE


i

5HWURXYH]OHVSRUWUDLWVGHFHV DUWLVDQVVXUOHPRQGHGHVDUWLVDQVIU

iĹĄDR

QUALIFICATION )OHXULVWHÂŤFRUHVSRQVDEOH ¢0RQWUHXLO  SOPHIE LE CORRE* QRXVFRQ̨DLWGÂŤEXW son souhait de se lancer dans le bio. VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ?,GVTCXCKNNG aujourd’hui avec deux producteurs, ce qui me permet de proposer des roses, dahlias et fleurettes bio. BĂŞte noire ? La grande distribution fait prendre certaines habitudes aux clients (prĂŠsentation, prix‌). Ă€ nous de ne pas reproduire ce schĂŠma.  Un vĹ“u pour 2018 ? ,GXGWZCOČŒNKQTGTOCIGUVKQPFGUFČŒEJGVU et sensibiliser les clients Ă  ma dĂŠmarche. Un bouquet de fleurs n’a pas besoin d’être emballĂŠ dans du papier plastique‌ Et pour l’artisanat ? Que l’artisan devienne la rĂŠfĂŠrence en matière de consommation et de qualitĂŠ et que les centres-villes revivent.

iĹĄDR

PHILIPPE MILLION*, spĂŠcialiste de l’isolation de combles Ă Orange (84), ĂŠlu Coup de cĹ“ur Stars & MĂŠtiers 2016 pour ses qualitĂŠs managĂŠriales hors normes, QHPDQTXHMDPDLVGHSURMHWV VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ?1WKĹĄĐ?0QWU avons passĂŠ la barre des 6 Mâ‚Ź de CA, pu distribuĂŠ une prime d’intĂŠressement de 4 500 euros Ă  nos salariĂŠs, investi dans des vĂŠlos ĂŠlectriques pour leur dĂŠplacement et crĂŠĂŠ une sociĂŠtĂŠ GP4QWOCPKGCĆ’PFŨ[GZRQTVGTPQUEQPPCKUUCPEGU'PVTGCWVTGUĐ? BĂŞte noire ? Le compte pĂŠnibilitĂŠ tel qu’il ĂŠtait conçu Ă  l’origine ĂŠtait une usine Ă  gaz. DĂŠsormais, Ă  nous de nous entourer de spĂŠcialistes pour bien l’Êlaborer. Pas ĂŠvident pour les plus petites structures !  Un vĹ“u pour 2018 ? Avoir de la matière première pour travailler ! La pĂŠnurie de matĂŠriel isolant est catastrophique. Et pour l’artisanat ? Que tout le monde ait autant de travail que nous !

15

iĹĄLUC BERTAU

RĂŠputĂŠe pour son talent, OLIVIA OBERLIN*, ĂŠventailliste Ă Epernay (51) sĂŠduit les particuliers, les opĂŠras, les ÂŤ maisons ‌ Cet ĂŠtĂŠ, elle nous parlait de son activitĂŠ. VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ? Le milieu d’annĂŠe a ĂŠtĂŠ excellent, j’ai expĂŠdiĂŠ des commandes dans le monde entier !  Un vĹ“u pour 2018 ?,GFČŒOČŒPCIGOQPCVGNKGTČƒ/CIGPVC Objectif : accueillir des clients et prendre des stagiaires. Pour le RSI ? Nous n’avons pas les moyens de nous moderniser QWFŨGODCWEJGT1PPQWUCUUCUUKPG,GFQWVGJČŒNCUSWGNC suppression du RSI change quelque chose. Et pour l’artisanat ? La multitude de distinctions existantes – EPV, maĂŽtre d’art‌ – nuit Ă  notre secteur en gĂŠnĂŠrant de la confusion chez le grand public. Un lexique serait bienvenu (sourire).

iĹĄDR

DÉVELOPPEMENT

En sseptembre eptembre e dernier, dern nier, JULIEN LASSALLE*, LAS SALLE*, installĂŠ Ă 'LH  DĚŞFKDLWVDYRORQ QWÂŤ WÂŤGH 'LH  DĚŞFKDLWVDYRORQWÂŤGH vendre d en ligne li ill Ergo+. Ergo+ E +. son oreiller VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ? Très pris, j’ai dĂť dĂŠcaler la mise en ligne de mon site Internet, ČƒHČŒXTKGTEGTVCKPGOGPV,ŨCKHCKVCRRGNČƒWPGUQEKČŒVČŒ spĂŠcialisĂŠe en communication digitale et marketing pour concevoir un site marchand sympa et haut de gamme.  Un vĹ“u pour 2018 ? Nous ĂŠquiper d’une machine Ă  ouatiner PWOČŒTKSWGGVCWVQPQOGCĆ’PFGICIPGTGPRGTHQTOCPEGGVPQWU sommes en lien avec un architecte pour agrandir le magasin et l’atelier. Et pour l’artisanat ? Qu’il se dĂŠveloppe et soit reconnu. Que l’artisan soit libĂŠrĂŠ de la paperasse pour se consacrer Ă  son cĹ“ur de mĂŠtier. Quant Ă  l’idĂŠe de l’APCMA de faire du numĂŠrique un dossier prioritaire, toute aide est bonne Ă  prendre !

HUBERT JAN*, cuisinier et prÊsident de l’Umih Restauration, a militÊ durant 35 ans pour faire entrer sa profession dans le giron de l’artisanat. Chose faite O˚DQQHSDVVH Vœu exaucÊ en 2017 ? Les petits cuisiniers qui se prÊvalent de l’artisanat sont ravis. Ils se reconnaissent pleinement dans la qualitÊ artisanale.  Un vœu pour 2018 ? La profession attend impatiemment un dÊcret sur la pÊriode transitoire, qui facilitera sa communication sur le statut d’artisan. Pour l’apprentissage ? Le paysage doit être Êclairci. Les branches professionnelles peuvent prendre en main la formation, car elles ont l’expertise. Et pour l’artisanat ? Aujourd’hui, l’artisanat est sur le podium. Il faut que les vents nous soient favorables.

iĹĄUMIH

CrĂŠatrice de bijoux machouillables pour bĂŠbĂŠs en rĂŠgion parisienne, vendus principalement sur Internet, CÉCILE SANTONI dĂŠsirait embaucher quelqu’un et se dĂŠvelopper‌ VĹ“u exaucĂŠ en 2017 ? PlutĂ´t qu’une embauche, j’ai fait appel Ă l’Esat* de Suresnes, pour le montage des bijoux. Une façon de faire face aux commandes grandissantes tout en ayant une approche sociale. BĂŞte noire ? Dans le domaine des jouets pour bĂŠbĂŠs, vendre n’importe quoi sur les marketplaces, sans faire de tests en laboratoires ou respecter les normes imposĂŠes, est tout aussi dangereux que dĂŠloyal.  Un vĹ“u pour 2018 ? Une embauche (pas le choix !), ma participation Ă  un premier Salon professionnel, Playtime, Ă  Paris. Et je vais voir dans quelle mesure je pourrai faire des dons CĆ’PFŨCKFGTNGUCUUQEKCVKQPUSWKOGVKGPPGPVČƒE‘WT

iĹĄCANDICE HENIN PHOTOGRAPHY

NUMÉRIQUE

* Établissement et service d'aide par le travail.

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


N IMAGES [ DEUX-SÈVRES

iš%%+

E

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AU CÅ’UR DU DÉBAT .GLCPXKGTFGTPKGTWPGEQPHÈŒTGPEGFÈŒDCV UWTNGVJÈ‹OGk%JCPIGOGPVENKOCVKSWGRGWVQPGPEQTG GPFQWVGTÅ¡!zGPRTÈŒUGPEGFG5[NXKG$TWPGNIÈŒQITCRJG ÈŒEQPQOKUVGGVÈŒETKXCKPHTCPÈŠCKUGGV,GCP,QW\GN ENKOCVQNQIWGCUGTXKFGHQPFȃNCRTÈŒUGPVCVKQPFGUX‘WZ FGUEJCODTGUEQPUWNCKTGUFGWZUÈŒXTKGPPGU

MOBILITÉ EUROPÉENNE À L'HONNEUR CRRTGPVKUGPXGPVGUGTXKEG GPUCNNGDQWNCPIGTKGEWKUKPG RȅVKUUGTKGRNQODGTKG ȌNGEVTKEKVȌQPVȌVȌCEEWGKNNKU FCPUNGUGPVTGRTKUGU CTVKUCPCNGUȃ5CTQPPQGP+VCNKG RGPFCPVFGWZUGOCKPGU Retrouvez-les sur le blog des m/HVDUWLVDQVGHO˹(XURSH} www.blogs.cma-niort.fr/ artisansdeleurope

16

NUIT ÉLECTRO POUR LES JEUNES DIPLÔMÉS 2TÈ‹UFGRGTUQPPGUU ÈŒVCKGPVTÈŒWPKGUNGFÈŒEGODTG FGTPKGTRQWTHÈŒNKEKVGTNGUFKRNÈ–OÈŒUFGNŨCTVKUCPCVȃNŨQEECUKQP FGNCGÈŒFKVKQPFGNC5QKTÈŒGFGNŨGZEGNNGPEG ,QPINCIGGVOCIKGNWOKPGWUGRCTNCEQORCIPKG5WRGTUJQY NQVUȃICIPGTGVFCPEGHNQQTÈŒNGEVTKSWG GVKPVGTCEVKHQPVRQPEVWÈŒEGVVGEÈŒTÈŒOQPKG

UNE SEMAINE POUR RÉDUIRE SES DÉCHETS 2TȋUFGGPVTGRTKUGUCTVKUCPCNGU FGWZUȌXTKGPPGUCHƒEJGPVFŨQTGUGVFȌLȃ NCEJCTVGk/QPGPVTGRTKUGU GPICIGUWTNG FȌXGNQRRGOGPVFWTCDNGz'NNGUQPVȌVȌOKUGU ȃNŨJQPPGWTGVGPEQWTCIȌGURCTNC%/# ȃNŨQEECUKQPFGNC5GOCKPGGWTQRȌGPPGFG TȌFWEVKQPFGUFȌEJGVUNQTUFŨWPGEȌTȌOQPKG QTICPKUȌGNGPQXGODTGFGTPKGTCWUKȋIG FG5ȌQNKURCTVGPCKTGFGNŨQRȌTCVKQP

i 5HQGH]YRXVVXUZZZIDFHERRNFRP FKDUWHGHYHORSSHPHQWGXUDEOH'HX[6HYUHV

Le Monde des artisans [ Janvier/février 2018


S

Niederhausbergen (67)

OLUTIONS

former rÊgulièrement ses salariÊs

Faire de ses hommes des acteurs, non des exÊcutants Bernard Truttmann l’affirme volontiers :  Une reprise d’entreprise, c’est toujours un cursus atypique . Rien ne prÊdestinait donc cet ancien cadre dirigeant d’une multinationale à reprendre l’entreprise Pierre Garnier Toiture, à Niederhausbergen, près de Strasbourg (67). ni à perpÊtuer sa tradition : en faire un centre de formation à l’excellence‌ JULIE CLESSIENNE

E

n 2008, Bernard Truttmann reprend une petite entreprise de toiture Ă proximitĂŠ immĂŠdiate de Strasbourg. ÂŤ Pierre Garnier, mon prĂŠdĂŠcesseur, avait fait de son entreprise un vĂŠritable centre de

formation, embauchant, depuis 1984, des dizaines d’apprentis qu’il formait avant de les laisser prendre leur envol. Pas question pour moi de prendre un virage Ă 180°. J’ai juste rÊÊchi Ă  une nouvelle stratĂŠgie : embaucher des apprentis oui, mais après une sĂŠlection ďŹ ne, en adĂŠquation avec les besoins techniques iĹĄPHOTOS : DR

mais Êgalement comportementaux de l’entreprise , relate Bernard Truttmann. Aujourd’hui, parmi l’eectif (neuf salariÊs), on dÊnombre plus de la moitiÊ d’anciens apprentis, formÊs aux mÊthodes et aux valeurs de l’entreprise.  Chaque embauche doit correspondre à un vrai projet de formation, d’oÚ l’intÊrêt de bien apprÊhender le candidat, mais aussi sa famille, censÊe le motiver, et son environnement, pour être sÝr de faire le bon choix. On les pousse Êgalement dès le dÊbut à se dÊpasser, à se frotter à la comparaison lors de concours comme un des Meilleurs apprentis de France*. 

Un bon couvreur = 32 formations Bernard Truttmann croit ĂŠgalement beaucoup Ă la formation continue : ÂŤ Nous avons recensĂŠ pas moins de 32 formations indispensables, hors cursus scolaire, pour faire de nos couvreurs des professionnels qualiďŹ ĂŠs et autonomes. Cela

Ci-dessus : Berrnard Truttmann, le dirigeant. Ci-dessous, JÊrôme, apprenti, Corrado, arrivÊ après une reconversion, et Guillaume, embauchÊ à l’âge de 15 ans comme apprenti, actuellement en formation au brevet de maÎtrise.

17

va des sessions techniques (diÊrents Caces**, sÊcuritÊ sur le chantier, travaux en hauteur‌) à celles sur le dÊveloppement personnel (compÊtences managÊriales, rÊdactionnelles, relationnelles‌). Dans le secteur du bâtiment, nous avons de plus en plus besoin d’Êquipes acteurs du chantier et beaucoup moins de simples exÊcutants.  Un investissement qui pèse forcÊment sur le budget et la productivitÊ de l’entreprise, vite contrebalancÊ par des rÊsultats impressionnants : zÊro recours en garanties dÊcennales de la part des clients et le cap des 1 000 jours sans accident atteint pour les salariÊs ! * DÊjà quatre mÊdailles d’or au niveau rÊgional et une mÊdaille d’argent nationale pour les apprentis de l’entreprise !

%GTVKĆ’ECVFŨCRVKVWFGČƒNCEQPFWKVGGPUČŒEWTKVČŒ

MÉTHODE ET ORGANISATION Le maÎtre-mot pour Bernard Truttmann, c’est l’anticipation. mb-HVXLVHQYHLOOHSHUPDQHQWHTXHFHVRLWVXUODUJOHPHQWDWLRQRXOHVQRXYHDX[SURGXLWV$LQVLMHSUYRLVDVVH]WœWOHVLQVFULSWLRQVDX[VHVVLRQVGHIRUPDWLRQHWMHSURͧWHGHVSULRGHV FUHXVHVSRXU\HQYR\HUPHVVDODULVb} Le dirigeant est ainsi très au fait des calendriers de formation proposÊs par sa CMA mais aussi par la section locale de la FÊdÊration française du bâtiment – mbTXLSURSRVHEHDXFRXSGHSHWLWV PRGXOHVWUªVSUDWLTXHVb}– et par l’OPPBTP* pour tout ce qui est relatif aux questions de sÊcuritÊ sur les chantiers.

1TICPKUOGRTQHGUUKQPPGNFGRTČŒXGPVKQPFWDČ…VKOGPVGVFGUVTCXCWZRWDNKEU

i

Consultez votre conseiller CMA pour connaĂŽtre les formations proposĂŠes | NumĂŠro d'appel commun : 0 825 36 36 36 (0,15 â‚Ź TTC/mn) | annuairecma.artisanat.fr |ZZZÎ?EDWLPHQWIU|ZZZSUHYHQWLRQEWSIU

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


S

La Dombes (Ain)

OLUTIONS

s'inscrire dans un projet de territoire vertueux

Un modèle à suivre Le cuir de carpe de Dombes, c’est avant tout l’histoire d’une rencontre autour d’un projet un peu fou : transformer un dÊchet en matière première de belle qualitÊ. Dans les Êtangs de la Dombes, oÚ perdure la tradition piscicole, la carpe reprÊsente 75 % de la production et procure seulement 30 % de rendement en filets. Un groupe de travail pluridisciplinaire s’est mis en tête de valoriser la peau du poisson dans un objectif à la fois Êconomique et d’image. Ainsi est nÊ le cuir de carpe de Dombes. Zoom sur une aventure humaine oÚ l’Êconomie circulaire prend tout son sens. ISABELLE FLAYEUX

SÉBASTIEN ASTIER, LE CONSEILLER ENTREPRISE DE LA CMA 01

18

kÇĄ%QPXKČŒČƒWPGTČŒWPKQPUWTNCXCNQTKUCVKQPFWVGTTKVQKTGFGNC&QODGULŨCKFČŒEQWXGTV Ć’PÇĄNŨKFČŒGFWEWKTFGECTRGRQTVČŒGCXGEEQPXKEVKQPRCT/CTVKPGÇĄ*WTCWNVGVTCRKFGOGPV UQWVGPWGRCTNŨ#RRGF5GWNUÇĄFWRQKUUQPRČ?EJČŒFCPUNGUČŒVCPIUFGNC&QODGU UQWVGPWGRCTN #RRGF5GWNUÇĄFWRQKUUQPRČ?EJČŒFCPUNGUČŒVCPIUFGNC&QODGU UQPVVTCPUHQTOČŒU.ŨGZRNQKVCVKQPFGURGCWZRQWXCKVFQPPGTWPGXCNGWTCLQWVČŒGČƒNC ECTRGVQWVGPCWIOGPVCPVUQPRTKZFGXGPVG2QWTVGUVGTNCĆ’NKČ‹TGITCPFGWTPCVWTG LŨCKUWIIČŒTČŒNCETČŒCVKQPFŨWPEQPEQWTUCXGEFGUCTVKUCPUNQECWZ OLUHHQFDGUÂŤS . LŨCKUWIIČŒTČŒNCETČŒCVKQPFŨWPEQPEQWTUCXGEFGUCTVKUCPUNQECWZ OLUHHQFDGUÂŤS . %GVVGČŒVCRGFGXCKVRGTOGVVTGFŨKFGPVKĆ’GTEGSWKČŒVCKVTČŒCNKUCDNGCXGEWPEWKTPQWXGCW GVFQPVPQWUKIPQTKQPUNGUECTCEVČŒTKUVKSWGU.CETČŒCVKXKVČŒFGUCTVKUCPUCKPUK SWGNGUPQODTGWUGUTGVQODČŒGUOČŒFKCVKSWGUQPVRTQWXČŒNŨKPVČŒTČ?VFŨWPVGNRTQLGV SWKOGVGPCXCPVWPVGTTKVQKTGFCPUUQPGPUGODNGCKPUKSWGNGUCXQKTHCKTG NQECNSWKRCUUGFGURKUEKEWNVGWTULWUSWŨCWZGPVTGRTKUGUCTVKUCPCNGUÇĄz

i 6HQVLEOH¢ 6HQVLEOH¢ l’environnement, 6‹%$67Ζ(1b$67Ζ(5 6‹%$67Ζ(1 $67Ζ(5 retient r ient la mise en ret OXPLªUH¢OȇFKHOOH d’un petit territoire, d’un projet collectif OL¢OȇFRQRPLH OL¢OȇFRQRPLH circulaire.

ZZZSRLVVRQVGHGRPEHVIU ZZZSRLVVRQVGHGRPEHVIU| S | SRLVVRQGHGRPEHV| FXLUBFDUSHGRPEHV| 3RLVVRQ'EHV

40 Ă 50 000 RGCWZXCNQTKUČŒGU par an, VGNGUVN QDLGEVKHĹĄĐ?

5 000

529

RGCWZXCNQTKUČŒGU RGCWZXCNQTKUČŒGU GP

tonnes de carpes produites

201

tonnes transformÊes par les ateliers adhÊrents de l’Apped

Pour 0$5 7 OHFXLUGH Ζ1(+85$8/7, FDUSHGH 'R HVWXQHK LVWRLUHGH PEHV SDVVLRQ et de con viction.

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


CONCOURS BULLES DE CUIR MARTINE HURAULT, L'INSTIGATRICE DU PROJET kÇĄ6QWVEQOOGPEGRCTNCHQTOCVKQP#IKTRQWTUQPČŒEQPQOKGFGRTQZKOKVČŒSWKOGRQWUUGČƒWPG TČŒHNGZKQPETČŒCVKXGGPVTGGZRČŒTKGPEGRTQHGUUKQPPGNNGRCUUKQPFGUČŒVCPIUFGNC&QODGUGVCOQWT FGUXQ[CIGUCWEQWTUFGUSWGNULŨCKFČŒEQWXGTVNGEWKTFGRQKUUQP.ŨKFČŒGFWEWKTFGECTRGFGU ČŒVCPIUFGNC&QODGUTGUUQTV.Ũ#RRGFOGTGLQKPVRQWTCUUWTGTNGTČ–NGFGRQTVGWTFGRTQLGV /QVKXČŒRCTFGUQDLGEVKHUEQOOWPUFGFČŒXGNQRRGOGPVFWVGTTKVQKTGWPITQWRGFGVTCXCKNUGHQTOG &GOQPEČ–VČŒLGFČŒXGNQRRGWPGUVTCVČŒIKGOCTMGVKPIEQPXCKPEUWPFGUFGTPKGTUVCPPGWTUFGEWKT FGRQKUUQPGPGZGTEKEG2QWTRČŒTGPPKUGTNGRTQLGVLGRTČŒEQPKUGČƒNŨ#RRGFWPGUVTCVČŒIKGFGOCTSWG GVFGWZCZGUFŨQTKGPVCVKQPÇĄHCKTGTČŒCNKUGTRCTFGUCTVKUCPUFGUEQNNGEVKQPUFGOCTQSWKPGTKG EQOOGTEKCNKUČŒGURCTNŨCUUQEKCVKQPGVXGPFTGCWZCTVKUCPUFWEWKTFGECTRGFG&QODGUVCPPČŒÇĄz

Sur proposition de la CMA de l’Ain, l’Apped lance GPCXGENGUCEVGWTUNQECWZFGWZEQPEQWTU $WNNGUFGEWKT WVKNKUCVKQPOKPKOCNGFGÇĄFG EWKTFGECTRGFG&QODGUUWTNCUWTHCEGFGNŨQDLGV crĂŠĂŠ). Le premier exigeait un produit dont le prix RWDNKEPGFČŒRCUUGTCKVRCUĹťGVSWKFGXCKVČ?VTG TGRTQFWEVKDNG.GUGEQPFFGUVKPČŒCWZČŒNČ‹XGUFGU ĂŠcoles de maroquinerie, sans frein de prix ni de reproductibilitĂŠ, a permis aux futurs professionPGNUFWEWKTFGFČŒEQWXTKTWPGPQWXGNNGRGCWGVFG VTCXCKNNGTUWTWPRTQLGVITCPFGWTPCVWTG

DE L’ÉTANG AU CUIR DE CARPE DE DOMBES‌

Vente aux artisans pour leurs propres crĂŠations

Revalorisation pour du repeuplement

PĂŞche par un collecteur

Vente aux ateliers de transformation pour ĂŞtre valorisĂŠs en produits alimentaires

NATHALIE CHUZEVILLE LA DIRECTRICE DE L’APPED*

kÇĄ0QVTGRQKUUQPUQWHHTCKVFŨWPCRTKQTK5KPQWUCTTKXKQPUCWDQWV FWRTQLGVEWKTFGECTRGUQPKOCIGCWTCKVWPGEJCPEGFĹ¨ČŒXQNWGT FWRTQLGVEWKTFGECTRGUQPKOCIGCWTCKVWPGEJCPEGFĹ¨ČŒXQNWGT FGEQPPQVGTWPRTQFWKVPQDNGGVSWCNKVCVKH.CXCNQTKUCVKQPFG EGRTQFWKVUŨKPUETKVFCPUWPGPLGWINQDCNFGRTČŒUGTXCVKQPFGUČŒVCPIU GVFGFČŒXGNQRRGOGPVFGNĹ¨ČŒEQPQOKGNQECNG1WVTG GVFGFČŒXGNQRRGOGPVFGNĹ¨ČŒEQPQOKGNQECNG1WVTG l’opportunitĂŠ de tester le process, le concours a mis en lumière le fait que des artisans et des ENKGPVUUŨKPVČŒTGUUCKGPVCWZQDLGVUGPEWKTFGECTRG ENKGPVUUŨKPVČŒTGUUCKGPVCWZQDLGVUGPEWKTFGECTRG FG&QODGU%GNCRGTOGVFGRCTNGTFGNCĆ’NKČ‹TG FG&QODGU%GNCRGTOGVFGRCTNGTFGNCĆ’NKČ‹TG autrement et de prĂŠsenter nos ĂŠtangs. L’Apped assure la coordination entre transformateurs, VCPPGWTRQKPVUFGXGPVGGVCTVKUCPU VCPPGWTRQKPVUFGXGPVGGVCTVKUCPU 5WTNGFČŒRCTVGOGPVUKZÇĄRQKPVUFG 5WTNGFČŒRCTVGOGPVUKZÇĄRQKPVUFG FKUVTKDWVKQPUQPVCWLQWTFŨJWKFGXČŒTKVCDNGU CODCUUCFGWTUFWEWKTFGECTRGFG&QODGUÇĄz

2QWTCUUWTGTNGFČŒXGNQRRGOGPVFGNCRKUEKEWNVWTGNGUCEVGWTU FGNCĆ’NKČ‹TG RTQRTKČŒVCKTGUFĹ¨ČŒVCPIURKUEKEWNVGWTUEQNNGEVGWTU FGNCĆ’NKČ‹TG RTQRTKČŒVCKTGUFĹ¨ČŒVCPIURKUEKEWNVGWTUEQNNGEVGWTU HQWTPKUUGWTUFGOCVČŒTKGNVTCPUHQTOCVGWTUŲ UGUQPVTGITQWRČŒU GP#UUQEKCVKQPFGRTQOQVKQPFWRQKUUQPFGUČŒVCPIUFGNC&QODGU

PrÊlèvement de la peau

Travail du tanneur

AMARANDE GRAND GNIEWEK L’ARTISAN D’ART MAROQUINIĂˆRE

19

kÇĄ,ŨCKFČŒEQWXGTVNGEWKTFGRQKUUQPGPRCTVKEKRCPVCWEQPEQWTU $WNNGUFGEWKT%GVVGRGCWUGVTCXCKNNGEQOOGNGUCWVTGUOCKU CXGEFGUGHHGVUFGOCVKČ‹TGFGHQTOGUGVFGVGZVWTGUFKHHČŒTGPVU &CPUNGURTQFWKVUSWGLGHQWTPKUČƒNŨ#RRGFÇĄFGNCRCTVKGXKUKDNG &CPUNGURTQFWKVUSWGLGHQWTPKUČƒNŨ#RRGFÇĄFGNCRCTVKGXKUKDNG FQKXGPVČ?VTGGPEWKTFGECTRGFG&QODGU,GUWKURNWUNKDTGUWT NGURTQFWKVUXGPFWUGPFKTGEVOČ?OGUKLŨCKVTCPUHQTOČŒ l’ensemble de ma collection de maroquinerie classique l i en intĂŠgrant i tĂŠ t systĂŠmatiquement tĂŠ ti t un OQTEGCWFGEWKTFGECTRG%ŨGUVFGXGPWOC OQTEGCWFGEWKTFGECTRG%ŨGUVFGXGPWOC OCTSWGFGHCDTKSWG,ŨCKF CKNNGWTUCLQWVČŒFGWZ OCTSWGFGHCDTKSWG,ŨCKF CKNNGWTUCLQWVČŒFGWZ petites carpes au logo qui accompagne ma PQWXGNNGUKIPCVWTGÇĄCOCTCPFGIETČŒCVTKEG OCTQSWKPKČ‹TGOCFGKP&QODGU'PWP CPLŨCKVGNNGOGPVICIPČŒGPPQVQTKČŒVČŒSWGLG suis obligĂŠe de refuser des Salons. Le cuir FGECTRGFG&QODGUKPVTKIWGĹĄUQPCVVTCKVGUV KORTGUUKQPPCPV3WCPFLŨGZRQUGOGURTQFWKVU LGHCKUNCRTQOQVKQPFWEWKTFGECTRGFG&QODGU OCKUCWUUKFŨWPGJKUVQKTGSWKOGVKGPVČƒE‘WT z OCKUCWUUKFŨWPGJKUVQKTGSWKOGVKGPVČƒE‘WTÇĄz amarande.g.creations |

/(, /Ζ(b&+8=(9Ζ/ Selon 1$7+$ DQV WG HQ WL HW SURM ODULFKHVVHGX et dans ire ito rr te du n la valorisatio LOVXVFLWH FKDQJHVTXȇ ODULFKHVVHGHV

Envoi Ă l'Apped pour ses deux collections annuelles

amarandeg

$0$5$1'(b*5$1'b*1Ζ(:(. DFKÂŞWHGHVSHDX[SRXU confectionner ses collections SHUVRQQHOOHV(QXQDQKRUVYHQWHV GHVIÂŹWHVGHČ´QGȇDQQÂŤHb elle a multipliĂŠ son CA par 2,5.

iĹĄ#22'&)4#2*+5/'/#:+/'241%*190+-

Élevage pendant trois ans par les pisciculteurs


T

Saint-Vit (25)

RANSMETTRE

Christophe Pardonnet – Garage Pardonnet Performance

Faire route à deux LaurÊat du Prix du maÎtre d’apprentissage, catÊgorie Valorisation de la mixitÊ, le garagiste Christophe Pardonnet partage une belle complicitÊ avec son apprentie, Élodie. 0$5-2/$Ζ1('(60$57Ζ1

Vit, Doubs), Christophe Pardonnet conjugue deux passions. D’abord celle des voitures, italiennes notamment. L’artisan rÊpare et entretient des vÊ-

hicules traditionnels et de collection. CompĂŠtiteur dans

l’âme, il accompagne des pilotes dans leur participation aux championnats de France de rallye et de slalom, prÊpare les voitures et les amÊliore. En parallèle, Christophe s’engage

iĹĄ#4'-+2#241&7%6+105

F

ondateur du garage Pardonnet Performance (Saint-

dans la transmission de son savoir-faire Ă de jeunes pousses.

20

Des apprentis, il en a beaucoup Ă son compteur, ÂŤ un par

les garçons.  L’artisan a toutefois investi dans un appareil de

an depuis une trentaine d’annÊes .  Je m’investis totalement.

levage aďŹ n de permettre à Élodie de soulever des pneus de 4x4.

Je transmets Ă mes apprentis un maximum de connaissances

 Elle m’a adouci, apprÊcie-t-il. Elle m’a aussi donnÊ envie de

thĂŠoriques et techniques, mais aussi un certain savoir ĂŞtre.

relever de nouveaux dĂŠďŹ s. Âť En 2019, Christophe et Élodie par-

Derrière, il faut qu’ils aient l’envie. La volontÊ et la ponctua-

ticiperont ainsi au Tour Auto.

litÊ sont plus importantes que la capacitÊ à rÊsoudre certains problèmes.  Un passage chez Christophe est gage de qualitÊ.

Un levier pour  redorer  l’artisanat

 Mes apprentis n’ont pas de difficultÊs à trouver une place. 

Très à l’aise et bien intÊgrÊe dans l’Êquipe masculine, Élodie a

Preuve en est le premier Êlève de l’artisan, Loïc, aujourd’hui

prÊvu d’y prÊparer tous ses diplômes et d’y rester le plus longtemps

responsable dans un centre automobile de la rĂŠgion.

possible. Elle a ouvert la porte Ă d’autres jeunes femmes – ÂŤ Je viens de reprendre une seconde ďŹ lle Âť, conďŹ rme Christophe – et

Nouveau dĂŠpart

permis à son mentor de remporter le Prix du maÎtre d’appren-

Si tout roulait et ronronnait dans le quotidien de Christophe,

tissage dans la catĂŠgorie Valorisation de la mixitĂŠ. ÂŤ Je suis ĂŠvi-

un nouvel ÊlÊment est venu faire vrombir sa vie : Élodie. Cette

demment très ďŹ er de cette rĂŠcompense, qui va au-delĂ de mon

jeune apprentie, arrivÊe au garage l’annÊe dernière, a nouÊ une

cas personnel. On a trop souvent dÊvalorisÊ l’apprentissage, et

grande complicitÊ avec son patron.  Je n’avais aucune rÊticence

c’est d’ailleurs pourquoi nous avons aujourd’hui du mal à trouver

Ă engager une ďŹ lle. L’occasion ne s’Êtait simplement jamais prĂŠ-

du personnel. Ce genre de prix va permettre de redorer l’image

sentĂŠe. Pour moi, les ďŹ lles sont aussi capables et volontaires que

de l’artisanat auprès des jeunes ! 

i

Guide Ă destination

des TPE-PME

garage-pardonnet.com

UN GUIDE SUR L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE

ĂŠgalitĂŠ F E M M E S-H S-HO OMMES

En collaboration avec les partenaires sociaux, le gouvernement a lancÊ  Mon entreprise s’engage , un petit guide à destination des TPE et PME sur l’ÊgalitÊ homme-femme en entreprise. Cet ouvrage donne GHVRXWLOVSUDWLTXHVSRXUDJLUHȨFDFHPHQWGHVFOVVLPSOHVSRXUFRPSUHQGUHOHVHQMHX[GHVREOLJDWLRQV lÊgales et un recensement de rÊfÊrences et de sites pour aller plus loin. Le tout illustrÊ de tÊmoignages concrets du monde des TPE-PME. Vous aussi, cassez les idÊes reçues.

mon en ent entreprise tr treprise s’engage

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

i

Consultez le guide sur le site travail-emploi.gouv.fr


Oloron-Sainte-Marie (65)

TRANSMETTRE

Rosabelle Forzy - Laulhère

La nouvelle vie du bÊret français Rural et populaire avant-guerre, portÊ au firmament du style dans les annÊes 60, le bÊret semblait destinÊ à incarner, pour toujours, l’essence du look français. Après un grand coup de mou qui a pourtant failli lui coÝter la vie, le couvre-chef iconique a repris du galon avec la relance de Laulhère, dernière fabrique de bÊrets de France, par Rosabelle Forzy. Échange avec une trentenaire qui a glissÊ sa carte chance‌ sous son chapeau. 0‹/$1Ζ(.2&+(57 Le Monde des Artisans : Comment en êtes-vous arrivÊe à reprendre l’entreprise Laulhère ? Rosabelle Forzy : Après dix ans dans l’informatique, je souhaitais faire quelque chose qui ait un peu plus  de sens . J’avais toujours ÊtÊ attirÊe par l’entreprenariat, l’artisanat. En 2012, j’ai regardÊ s’il n’y avait pas d’entreprise en dÊpôt de bilan à reprendre dans le SudiťPHOTOS : DR

Ouest, c’est ainsi que j’ai connu Laulhère (ex-BÊatex, ndlr). Je suis tombÊe amoureuse de l’histoire de cette fabrique de bÊrets, la plus ancienne de France. Ça me semblait aberrant que l’on puisse laisser un produit aussi emblÊmatique, et un savoir-faire vieux de 180 ans, se perdre pour toujours. Il fallait le transmettre, et dÊcider d’une nouvelle stratÊgie, plus large, plus ouverte, qui pÊrennise l’activitÊ dans le temps. Avec les 25 employÊs restÊs dans l’entreprise à Oloron-Sainte-Marie (Hautes-PyrÊnÊes), et le rachat de la fabrique voisine, Blancq-

21

COIFFÉ POUR L’EXPORT ÂŤ Nous avons eu beaucoup de surprises, et des bonnes, depuis la reprise de Laulhère, raconte Rosabelle Forzy. Très rapidement, nous avons rĂŠussi Ă travailler avec des maisons de haute FRXWXUH¢GÂŤYHORSSHUOHPDUFKÂŤ¢OĆľH[SRUWĹź&HODQRXVDSHUPLVGHJRQČ?HUGĆľXQQRXYHDX VRXČ&#x;H/ĆľLGÂŤHÂŤWDLWQRWDPPHQWGHOHYDORULVHUGDQVOHVSD\VIULDQGVGHPRGHGHEHOOHV PDWLÂŞUHVHWGHEHDX[SURGXLWVFRPPHOH-DSRQHWOD&RUÂŤH1RWUHEÂŤUHW\DÂŤWÂŤUHŠXDYHF XQĆŠLOQHXIHWWUÂŞVSRVLWLI8QHERXWLTXHDRXYHUW¢3DULVUXHGX)DXERXUJ6DLQW+RQRUÂŤ HWQRXVFRPPHQŠRQV¢WUDYDLOOHUVRQUÂŤIÂŤUHQFHPHQWGDQVOHVVKRSSLQJWRXUVHWGDQV OHVJXLGHVGHYR\DJH3RXUOHVYLVLWHXUVOHEÂŤUHWUHSUÂŤVHQWHXQHPEOÂŞPHGHOD)UDQFH}

Olibey, nous nous y sommes engagĂŠs. noblesse. On a contactĂŠ des fournisseurs

vrai savoir-faire qui, s’il est bien confec-

LMA : Comment retravaillet-on l’image du bÊret sans la dÊnaturer ?

de conďŹ ance, et choisi de travailler avec

tionnĂŠ, aura une grande longĂŠvitĂŠ. On

des matières nobles issues de la production

compte une dizaine d’Êtapes de travail de

française. Grâce à cela, nous avons reçu

la laine vierge mĂŠrinos : tricot, remaillage,

R.F. : Nous avons voulu redonner de la cou-

les labels Entreprise du patrimoine vivant

teinture, grattage, bichonnage, broderie‌

leur, une identitĂŠ plurielle au bĂŠret, et le faire

(EPV) et Origine France Garantie. Puis nous

Pour transmettre toutes ces compĂŠtences,

revenir dans la rue. Ce bonnet technique

avons marketÊ le produit et l’avons rendu

nous veillons Ă mettre toujours en binĂ´me

et rÊchauant, initialement imaginÊ pour

plus grand public, plus intergĂŠnĂŠrationnel.

un  ancien  de la maison, dotÊ d’un vÊritable savoir-faire, et une personne en

les bergers, est avant tout un objet pratique

formation. 48 employÊs font aujourd’hui

c’est aussi un objet de mode que chacun

LMA : Quels sont vos objectifs principaux pour l’entreprise ?

peut se rÊapproprier à sa façon et qui se

R.F. : Notre grand challenge est de mon-

aďŹ n que nos mĂŠtiers soient parfaitement

colle à toutes les personnalitÊs. L’idÊe Êtait

trer que le bÊret n’est pas un produit de

transmis aux nouveaux apprentis.

de retravailler le produit jusque dans les

consommation jetable, un achat de bou-

ďŹ nitions, pour lui redonner ses lettres de

tique de souvenir, mais le rÊsultat d’un

du quotidien : on peut le malmener, le rouler, le mettre dans son sac à main‌ Mais

vivre l’entreprise. Stabiliser ces Êquipes reste notre objectif principal pour l’avenir,

i

ZZZODXOKHUHIUDQFHFRP

Le Monde des artisans [ janvier-fĂŠvrier 2018


I

SaintJeansurErve (53)

NNOVER

Bonnes pratiques

Halte au gaspi,

place aux économies Et s’il suffisait de prendre un peu de recul pour faire des économies. Avec l’appui des CMA, prenez le temps de comprendre et d’analyser vos dépenses en ressources consommées. Simple et efficace, la démarche permet d’identifier les bonnes pratiques qui contribuent à améliorer la marge de votre entreprise ainsi que son impact environnemental tout en valorisant son image. ISABELLE FLAYEUX

iš)4#,#

22 22

Le témoignage Meubles Geneslay

Accompagnement et conseil eil

Installée à Saint-Jean-sur-Erve (53) depuis huit

Après une visite de l’atelier doublée d’une écoute

ans, l’ébénisterie Meubles Geneslay était vic-

attentive des besoins de l’entreprise artisanale nale et

time de fréquentes coupures électriques qui

du recueil d’informations sur certaines dépenses penses

l’obligent en 2016 à écourter ses journées de travail.

(chauffage, électricité, eau, carburant…), le conseilonseil-

Parallèlement, Samuel et Nadège Geneslay, qui

ler de la CMA réalise un prédiagnostic énergétique gétique

venaient d’investir dans de nouvelles machines,

qui englobe « le détail des postes consommateurs mateurs

s’interrogent sur la consommation énergétique

d’énergie ainsi qu’une liste d’actions à mettre ttre en

globale de leur entreprise. « Les bâtiments sont

œuvre pour réaliser des économies. Isolation, chauff

anciens et une partie de l’atelier ne bénéficiait pas

fage et transport étaient les priorités à travailler. ller. »

d’une isolation adéquate. Nous devions par ailleurs

Les époux Geneslay sont dirigés vers le Relais lais

changer le poêle à bois, qui était notre mode de

du bois et de l’énergie qui les oriente surr le

chauffage, et nous nous interrogions sur l’éven-

choix d’un poêle approprié par rapport à la

tuelle installation de panneaux photovoltaïques.

surface à chauffer. Le nouveau poêle, qui est st

Au fil de nos réflexions, et après quelques recherches

alimenté de cales de bois, anciens déchets ts

personnelles, j’ai trouvé le PEPS* [Parcours des

de leur production, est aujourd’hui installé, é,

entreprises à énergies positives - lire page sui-

le chantier d’isolation en cours.

a accompagnés », explique Nadège Geneslay.

Le Monde des artisans [ janvier/février 2018

i

ZZZPHXEOHVJHQHVOD\IU

išDR

vante] et contacté la CMA de la Mayenne qui nous


INNOVER [ BONNES PRATIQUES

iš)'#456&

L'enquête

Pour répondre aux préoccupations des artisans et les aider à optimiser leurs consommations, les CMA proposent des dispositifs d’analyse des coûts énergétiques ou élargissent le périmètre d’intervention à d’autres enjeux. À l’instar de l’accompagnement « TPE & PME gagnantes sur tous les coûts » – énergie, matière, déchets, qui sera notamment assuré par les CMA. L'opération « Maîtrise de l'énergie » fait partie des

Alvina Heyne, chargée de mission de la CRMA

offres déployées par les CMA pour développer

Grand-Est, correspondante Ardennes/Marne. En

durablement les entreprises. Un diagnostic éner-

visitant chaque année 80 entreprises, elle a consta-

gétique aide les professionnels de l’alimentaire, de

té « une évolution globale des préoccupations vers les

l’automobile, les pressings et les salons de coiffure

questions liées à l’environnement, aux déchets de la

dans leur démarche de réduction des dépenses.

production, au recyclage des matières premières ».

Un autodiagnostic est également disponible en

Proposé par l’Ademe** et ses partenaires, « TPE

ligne. Engagé ensemble sur la problématique, le

& PME gagnantes sur tous les coûts » identifie

réseau des chambres consulaires des Pays de la

les pertes énergie-matières-déchets et propose

Loire (chambres de métiers et de l’artisanat, de

un plan d’actions pour les réduire et réaliser des

commerce et d’industrie, d’agriculture) a mis en

économies. La région Rhône-Alpes a participé

place le « PEPS »*, un dispositif unique en France

aux phases de test et de développement de cet

qui accompagne les entreprises dans la maîtrise

accompagnement qui s’était concrétisé par l’étude

et la baisse de 5 à 30 % de leur consommation

« Optimisation des consommations » portée par la

énergétique. Parallèlement, les trois chambres

CMA de la Savoie. « Cette nouvelle opération est un

mènent une démarche d’écologie industrielle et

prolongement. La logique reste la même, à savoir :

territoriale visant à réduire les charges et les im-

identifier les économies facilement réalisables à

pacts environnementaux d’entités installées sur

partir d’une étude des différents flux couplée à une

une même zone d’activité ou collectivité locale,

visite sur site. L’objectif est de faire comprendre au

à travers la mise en œuvre de synergies.

chef d’entreprise le montant facturé, de l’analyser précisément pour prendre les bonnes décisions et

Gagnants sur tous les coûts

dégager des améliorations, donc des pistes d’écono-

Sur le Grand-Est, l’opération « Économies d’énergie

mie », souligne Nicolas Chaton, chargé de mission

et artisanat » a été lancée en 2009 pour « sensi-

développement durable à la CMA de la Savoie.

biliser les artisans les plus énergivores à l’aspect

2CTEQWTUFGUGPVTGRTKUGUȃȌPGTIKGURQUKVKXGU

#IGPEGFGNŨGPXKTQPPGOGPVGVFGNCOCȑVTKUGFGNŨȌPGTIKG

énergétique, préconiser des solutions adaptées, les accompagner dans leur demande de financement et les aider à décrypter les factures pour éventuellement renégocier leur contrat », explique

i

« L’enjeu est double pour une entreprise artisanale : améliorer sa marge et comprendre ses dépenses pour mieux les maîtriser » Nicolas Chaton, chargé de mission développement durable CMA Savoie

23

PETITES ÉCONOMIES GROS BÉNÉFICES Selon les secteurs d’activité, ODIDFWXUH«QHUJ«WLTXHSHXW atteindre en pourcentage GXFKL΍UHG D΍DLUHV

4%

en boulangerie-pâtisserie

4%

en traitements de surface

1,8 %

dans une scierie

0,5 %

dans un garage

www.gagnantessurtouslescouts.fr | $OYLQD+H\QHɋDKH\QH#FUPDJUDQGHVWIU| 1LFRODV&KDWRQɋQFKDWRQ#FPDVDYRLHIU

5QWTEGUš%PKFGRŤ %GPVTGPCVKQPCNFŨKPPQXCVKQPRQWT NGFȌXGNQRRGOGPVFWTCDNGGVNŨGPXKTQPPGOGPV FCPUNGURGVKVGUGPVTGRTKUGU

Le Monde des artisans [ janvier/février 2018


INNOVER [ BONNES PRATIQUES

Aller plus loin

 L’idÊal est de pouvoir accompagner les entreprises artisanales dans une dÊmarche globale pour limiter le gaspillage des ressources et l’impact environnemental et leur permettre d’appliquer en interne le concept d’Êconomie circulaire.  Alvina Heyne, chargÊe de mission de la CRMA Grand-Est, correspondante Ardennes/Marne

Devenez partenaire du rÊseau Quelle Énergie Le site Internet quelleenergie.fr dÊlivre des conseils en Êconomies d’Ênergie et aide les propriÊtaires à rÊussir leurs projets de rÊnovation ÊnergÊtique. Son service d’accompagnement, indÊpendant, gratuit et personnalisÊ, aiguille les particuliers vers les artisans du rÊseau Quelle Énergie. Ces professionnels spÊcialisÊs dans les travaux de rÊnovation

24

ĂŠnergĂŠtique du secteur de l’Êconomie d’Ênergie bĂŠnĂŠďŹ cient tous de la qualiďŹ cation RGE.

i

ZZZTXHOOHHQHUJLHIU

Plateforme de la rÊnovation ÊnergÊtique Service de la communautÊ urbaine du Grand Reims, la plateforme de la rÊnovation ÊnergÊtique EDDIE propose un suivi personnalisÊ et gratuit pour tous les projets de rÊnovation ÊnergÊtique de l’habitat et transmet conseils et informations aux professionnels qui souhaitent entrer dans une dÊmarche de labellisation et devenir partenaires du dispositif. Les particuliers accompagnÊs par l’EDDIE ont accès à la liste des professionnels partenaires du Grand Reims rÊfÊrencÊs pour leurs travaux.

i

www.grandreims.fr

Astuces pour des ĂŠconomies d’Ênergie En plus d’un service de diagnostic gratuit sur la consommation d’Ênergie, la CMA des PyrĂŠnĂŠes-Atlantiques identiďŹ e sur son site Internet quelques gestes simples Ă mettre en pratique pour diminuer les factures ĂŠnergĂŠtiques : ĂŠteindre les ĂŠclairages inutiles, privilĂŠgier l’Êclairage naturel, dĂŠpoussiĂŠrer ses ĂŠclairages, mettre en place des programmateurs ou minuteries, installer un dĂŠtecteur de mouvement‌

i

www.cma64.fr > ActualitĂŠs > &KDVVHDXJDVSLOODJHÂŤQHUJÂŤWLTXH

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

/HODEHO‹FR'ÂŤČ´V DĂŠployĂŠe sur l’ensemble de l’Hexagone par les chambres de mĂŠtiers et de l’artisanat, parfois en partenariat avec d’autres organisations rĂŠgionales ou locales, l’opĂŠration Éco-DĂŠďŹ s valorise l’engagement des professionnels du commerce et de l’artisanat dans la rĂŠduction de leur impact environnemental et la gestion durable de leurs ressources. Les dĂŠďŹ s Ă relever touchent des domaines aussi variĂŠs que les ĂŠconomies d’Ênergie, la rĂŠduction des consommations d’eau, l’amĂŠlioration des transports et de la conduite, l’utilisation de produits ĂŠco-labellisĂŠs ou bio, la gestion des dĂŠchets, la mise en accessibilitĂŠ des locaux aux personnes handicapĂŠes, les partenariats avec des fournisseurs locaux‌

6TQKUFČŒĆ’URQWTWPNCDGN Pour obtenir le label Éco-DĂŠďŹ s, les commerçants et les artisans d’un territoire doivent mener Ă bien au moins trois actions concrètes et mesurables choisis par leur soin, parmi une liste prĂŠdĂŠterminĂŠe, dans les thĂŠmatiques suivantes : ĂŠnergie, transports, emballages, dĂŠchets, produits, eau, locaux. Après avoir ciblĂŠ les actions adaptĂŠes Ă  l’activitĂŠ des entreprises volontaires engagĂŠes dans l’opĂŠration, les conseillers des CMA proposent un accompagnement gratuit et personnalisĂŠ tout au long de l’opĂŠration. AttribuĂŠs par un comitĂŠ, les labels Éco-DĂŠďŹ s des commerces et des artisans sont remis au cours d’une cĂŠrĂŠmonie. Un kit de communication ore aux labellisĂŠs la possibilitĂŠ d’informer leur clientèle et de mettre en avant leur engagement en matière de dĂŠveloppement durable.

i 5DSSURFKH]YRXVGHYRWUHFRQVHLOOHU&0$SRXUVDYRLUVLFHWWH LQLWLDWLYHH[LVWHGDQVYRWUHGÂŤSDUWHPHQW | NumĂŠro d’appel FRPPXQÉ‹ Čœ77&PQ | annuairecma.artisanat.fr


Tous les papiers se recyclent, alors trions-les tous.

Il y a des gestes simples qui sont des gestes forts.

La presse Êcrite s’engage pour le recyclage des papiers avec Ecofolio.


S

TRATÉGIE

'5

5+6

21

1/

% 1.

'

iĹĄ*

L'Êquipe d'Heol Composites encadrÊe par les repreneurs Jean-Paul Dufau et Jean-Baptiste Mouton (à gauche). En arrière-plan, l'autoclave d'oÚ sortent des pièces exceptionnelles.

Heol composites

Le Graal du repreneur iĹĄ(/#4Çą%*#.56#45/Çą6+'45

26 Pourquoi cĂŠder une entreprise qui a le vent en poupe ? Comment reprendre une entreprise qui repose Ă 200 % sur son fondateur ? faut-il se satisfaire d'un marchĂŠ de niche et d'un business entrant ? ÉLÉMENTS DE RÉPONSE AVEC LA CHRONIQUE DE LA REPRISE D'HEOL COMPOSITES, PÉPITE ARTISANALE INSTALLÉE PRĂˆS DE VANNES. &+5Ζ67(//()‹1‹21

H

eol Composites a fourni des

plus d’être belles), sans Êquivalent sur le

foils Ă six des sept Imocas vo-

marchÊ. La course au large est l’ADN d’Heol

lants sur le dernier VendĂŠe

Composites et les plus grands navigateurs

Globe. Et le septième ? Il a

(Armel Le Cleac’h, Franck Cammas, SÊbas-

cassÊ son foil‌  Une petite anecdote vaut

tien Josse‌) ne s’y trompent pas. Cela se

,ODVX

parfois mieux qu’un long discours‌ CrÊÊe

voit. Cela se sent. Mais cela ne suďŹƒt pas.

„ CrÊer une entreprise artisanale FCPUWPUGEVGWTkRCUUKQPz

nier, ingĂŠnieur des Mines passionnĂŠ de voile,

La dĂŠcision de cĂŠder

Heol Composites en a fait du chemin. Cette

Aussi performante et reconnue soit-elle, avec

entreprise spĂŠcialisĂŠe dans la fabrication de

70 % de son CA rÊalisÊ dans le nautisme, l’en-

pièces composites sur mesure est devenue

treprise reste vulnĂŠrable vis-Ă -vis des alĂŠas du

une rĂŠfĂŠrence mondiale dans le milieu de la

secteur. Pourtant, les domaines d’application

course au large. Sa matière première ? Les

de son process sont extrêmement vastes :

prÊ-imprÊgnÊs carbone/Êpoxy. Son outil ?

aĂŠronautique, course automobile, indus-

L’autoclave. Son  truc en plus  ? Un procÊdÊ

trie‌ Sans renier son cœur de mÊtier, Heol

brevetĂŠ en 2012 permettant de fabriquer des

Composites a toutes les cartes en main pour

pièces structurelles creuses (mâts, tangons,

diversiďŹ er son portefeuille clients. En sortant

safrans, foils‌) d’un seul tenant, en une

de sa zone de confort. Laurent Tournier, son

seule Êtape : des pièces uniques, lÊgères,

fondateur, le reconnaÎt humblement :  Si j’ai

rÊsistantes ; des pièces  qui bossent  (en

pris la dÊcision de cÊder, c’est en partie parce

Laurent Tournier, crÊateur et cÊdant d’Heol Composites, a remportÊ le Prix national Stars & MÊtiers 2016 catÊgorie  Innovation technologique .

„ Innover pour se diffĂŠrencier de la concurrence et rĂŠpondre aux exigences de ses clients compĂŠtiteurs „ DĂŠposer un brevet pour protĂŠger la propriĂŠtĂŠ intellectuelle de son entreprise „ DĂŠcider de cĂŠder son entreprise pour lui permettre FGRTGPFTGUQPGPXQN „ Se donner plus d'un an pour passer le flambeau sereinement ČƒUGUTGRTGPGWTU

en 2002 près de Vannes par Laurent Tour-

Le Monde des artisans [ septembre/janvier/fĂŠvrier 2018


7UHĚŞÂŞDQ (56)

un homme de l’art repÊrÊ par un chasseur de têtes : Jean-Baptiste Mouton, ingÊnieur composites diplômÊ en Angleterre, passionnÊ iť(/#4ǹ%*#.56#45/ǹ6+'45

de nautisme. Son parcours diversiďŹ ĂŠ dans

Le drapage des plis en prĂŠ-imprĂŠgnĂŠs carbone nĂŠcessite beaucoup de minutie et de rigueur. ÂŤ 0QUEQORCIPQPUQPV FGN QTCWDQWVFGUFQKIVU% GUVWPUCXQKTHCKTGOCPWGNSWK TGNČ‹XGFGN CTVKUCPCVF CTVÂť, s'enthousiasme Jean-Paul Dufau.

que je ne me sentais pas capable de dÊvelopper l’entreprise comme elle le mÊrite. Je me suis beaucoup investi depuis sa crÊation. Le rythme a ÊtÊ soutenu. Je n’ai pas rÊussi à dÊlÊguer, à faire qu’elle s’Êtoe.  Quand le crÊateur

ÂŤ Un second brevet portant sur un procĂŠdĂŠ de fabrication de pièces composites creuses est en cours de dĂŠpĂ´t. Dans cette famille de brevets, les autres dĂŠposants sont des "très très gros" GHO DÂŤURQDXWLTXHɈ Boeing, Airbus‌ Âť

l’industrie des composites et son expertise de la course au large en font le binôme idÊal pour Jean-Paul Dufau. Au premier la gestion et le dÊveloppement, au second la direction technique et commerciale.

nouveau dĂŠpart La reprise est eective depuis le 24 octobre dernier. CĂŠdant et repreneurs ont convenu de travailler ensemble jusquâ€™Ă ďŹ n 2018, le temps pour les nouveaux dirigeants d'apprĂŠhender toute la complexitĂŠ du savoir-faire d'Heol Composites, tout son potentiel aussi. Mais dĂŠjĂ , le sang neuf irrigue toute l'entreprise :

et l’entreprise ne font qu’un,  prendre la

atelier en partie rĂŠamĂŠnagĂŠ, nouveau site

dÊcision de cÊder, c’est dur , admet-il. Mais

Internet, nouvel ERP (outil de gestion globale)

une fois la dÊcision prise,  cela devient un challenge : il faut rendre la mariÊe la plus belle possible et tout mettre en œuvre pour que la transmission soit un succès ! .

une reprise en tandem Ă€ la tĂŞte d’une entreprise, on trouve souvent soit un gestionnaire, soit un homme de l’art. Mais pour reprendre Heol Composites, il fallait bien les deux ! Le gestionnaire, c’est Jean-Paul Dufau, rencontrĂŠ par Laurent Tournier ďŹ n 2016. Aujourd’hui animĂŠ par ÂŤ la volontĂŠ d’entreprendre Âť, l’homme a dĂŠjĂ eu plusieurs vies professionnelles. PassĂŠ par de grands groupes français (Moulinex, ValĂŠo, CitroĂŤn‌), il a aussi ĂŠtĂŠ directeur administratif et ďŹ nancier de PMI rĂŠgionales, secrĂŠtaire gĂŠnĂŠral d’un club de foot de Ligue 1‌ ÂŤ Pour

CHIFFRES CLÉS

10

destinĂŠ Ă gagner en eďŹƒcacitĂŠ, vĂŞtements avec le logo relookĂŠ pour briller sur les pontons comme sur les Salons‌ L'entreprise et sa

collaborateurs dĂŠtenteurs d'une expertise rare

technologie ĂŠtant arrivĂŠes Ă maturitĂŠ, l'heure

2 Mâ‚Ź

mire ? L'industrie 4.0 et la rÊponse aux enjeux

27

est en eet Ă la diversiďŹ cation. En ligne de liĂŠs aux matĂŠriaux composites et Ă  l'allĂŠge-

FGEJKHHTGF CHHCKTGUGP FQPVFCPUNGPCWVKUOG

ment. ÂŤ Il y a ĂŠnormĂŠment de niches appli-

30 Ă 40 %

apporter des solutions. Certaines restent encore

catives sur lesquelles le carbone creux peut à inventer. À nous de proposer des solutions

du chiffre d'affaires TČŒCNKUČŒUČƒN GZRQTV

innovantes et ĂŠconomiques Ă de nouveaux clients Âť, assure Jean-Paul Dufau. ArmĂŠe d'un savoir-faire exceptionnel et d'un projet de

i

dĂŠveloppement aussi cohĂŠrent qu'ambitieux,

Heol Composites | 7ÂŤOÉ‹É‹É‹É‹É‹| ZZZKHROFRPSRVLWHVFRP

Heol Composites ne devrait pas tarder Ă s'envoler, comme les magniďŹ ques voiliers de course qui font sa renommĂŠe.

un repreneur, Heol, c’est le Graal, s’enthousiasme le tout nouveau prĂŠsident. Une ĂŠquipe passionnĂŠe et experte, des barrières Ă l’entrĂŠe (brevets et secrets de fabrication), une clientèle prestigieuse, dont nous avons pu modestement contribuer au palmarès, une situation ďŹ nancière saine, une technologie transposable avec un rĂŠel potentiel de dĂŠveloppement‌ Âť Pourquoi alors ne pas s’être lancĂŠ seul ? sur son fondateur ; cet intuitu personĂŚ très fort, c’est quelque chose qui fait peur pour un repreneur Âť, reconnaĂŽt Jean-Paul Dufau. La reprise s'est donc faite en tandem, avec

Avec son procÊdÊ brevetÊ rÊvolutionnaire, Heol Composites EQPȊQKVPQVCOOGPVFGUHQKNUSWGVQWVNGOQPFGFGNCXQKNGU CTTCEJGťБ +EKWPECVCOCTCP)%SWKRGWVCVVGKPFTGN CNNWTGHQNNGFGP‘WFUБ L'entreprise co-conçoit et fabrique Êgalement des pièces pour les voiliers de la classe ultime, nouvelles stars des ocÊans (Gitana, Banque Populaire‌).

iĹĄDR

ÂŤ Car Heol Composites repose ĂŠnormĂŠment

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


'

OSSIER

SOLIDARITÉ

Proches des gens, proches des autres ! 623+Ζ('(&2857Ζ9521

Implantés au cœur de leurs quartiers et communes, les artisans sont proches de leurs clients, ils écoutent, ils voient… ressentent peut-être mieux que d’autres les soubresauts de la société, ses hauts et ses bas. Et comme ils sont dans le « faire », dans l’action : ils réagissent ! À leur niveau. Ils innovent et font preuve d’inventivité dans les bonnes causes, Cela les emmène parfois loin (physiquement ou en termes de réputation). La preuve par dix… Dix sources d’inspiration.

iš/DZ.#0+'-1%*'46

28

P

as une seconde ils n’ont recherché de bénéfice en s’engageant ou en agissant. Et pourtant… le bien attire le bien. « J’ai reçu des courriers de félicitations d’Italie, du Canada, du monde entier. L’information de notre action a été virale et partagée 40 000 fois sur Facebook ; deux

heures après, France 3 était au magasin ; on a eu la télévision, les radios, la presse. Mon témoignage a été repris sur les réseaux sociaux via l’AFP », se souvient Stéphane Ruel, patron de pressings à Bordeaux. Pour un geste… simple. La coiffeuse Carine Lopes a vu son chiffre d’affaires augmenter ; elle est suivie par un journaliste qui fait un reportage sur son concept, qu’elle a déposé à l'Inpi*, pour en avoir la maternité ; « mais je ne demande qu'à ce que d'autres se lancent, cela m’apporte un tel bonheur… ». Mais qu’ont-ils donc mis en place, ces artisans, pour être si épanouis ? * Institut national de la propriété industrielle

Le Monde des artisans [ janvier/février 2018


3 QUESTIONS À‌

1.

iĹĄ2#64+%'014/#0&.'':64#Çą&+6+105(#;#4&

FRÉDÉRIC LENOIR, PHILOSOPHE ET ÉCRIVAIN Elle rÊunit les cœurs solitaires

ÂŤ Le contact humain‌ C’est pour ça que j’aime ce mĂŠtier ! Âť, conďŹ e Carine Lopes, coieuse

Ă

Grisy-Suisnes

(Seine-et-

Marne)‌  En discutant avec mes clients, je me suis rendu compte qu’il y avait beaucoup de personnes seules, et qui en souraient. J’ai demandÊ à la chambre de mÊtiers si je iťDR

pouvais  relier les gens . On m’a fait des yeux ÊtonnÊs mais j’ai entendu :  Foncez, vous serez la seule en France ! .  Elle com-

(elle a refusÊ 50 personnes à sa dernière

mence dĂŠbut 2016 en ĂŠtablissant des ďŹ ches

soirĂŠe !). ÂŤ Mon concept est fondĂŠ sur des

descriptives de ses clients esseulĂŠs (avec

valeurs qui se perdent : sincĂŠritĂŠ, honnĂŞ-

eux). Son feeling d’artisan joue à plein.

tetĂŠ, ďŹ dĂŠlitĂŠ, loyautĂŠ. Âť Cette initiative, nĂŠe

ÂŤ En remplissant la ďŹ che d’une cliente qui

d’une rupture douloureuse, fut pour Carine

se conďŹ ait beaucoup, je me disais : ÂŤ Elle

ÂŤ une vraie thĂŠrapie, un miracle Âť. A-t-elle

serait parfaite pour Jean-Marie Âť. Celui-ci

retrouvĂŠ l'amour ? ÂŤ Je n'ai pas le temps et

l’a appelÊe le soir même. Aujourd’hui ils

je n'ai pas de manque : je reçois tellement

ďŹ lent le parfait amour‌ Âť Une dizaine de

d'aection ! 

couples se forment ainsi en 2016. Depuis 2017, elle organise des ÊvÊnements à succès

i

/H6DORQ

Il sauve, à son Êchelle, la planète

80 % des matières premières de ses sculptures sont issues de la rĂŠcupĂŠration de chutes de mĂŠtaux auprès d’industriels (ďŹ n de tubes, tubes cintrĂŠs ratĂŠs, ratĂŠs de fonds de cuve en arrondi‌). MĂŠriadec Le Clainche, sculpteur sur mĂŠtal et ferronnier Ă Savigneux (Loire), jubile quand il trouve ÂŤ des arcs de iĹĄDR

cercle ou des petites chutes similaires pour faire des suites‌ Cela dope ma crÊativitÊ, cela m’inspire des formes !  Sa philosophie ?

jetÊ et recyclÊ. Car attention, si l’on peut

Rien ne se perd tout se transforme.  J’aime

recycler l’acier indĂŠďŹ niment, cela demande

donner une seconde vie aux choses. Âť De

une ĂŠnergie considĂŠrable. ÂŤ Alors que les

toute façon,  rÊcup’ ou mÊtaux neufs, on ne

objets en eux-mêmes peuvent resservir. C’est

voit pas la diÊrence au ďŹ nal Âť. Il fait ce que

mon petit truc pour sauver l’humanitÊ. 

l’on appelle de l’upcycling : faire quelque chose de diÊrent avant que l’objet ne soit

i

www.decfer.com

La phrase inspirante : m6HUHVVHUYLUGHVFKRVHVFĆľHVWDXVVLXQHPÂŤWDSKRUH GHODYLHDSUÂŞVXQFRXSGXURQSHXWUHERQGLUVXUTXHOTXHFKRVHGHPLHX[}

â?™ Pourquoi faire le bien rend heureux ? C’est d’abord une loi mystĂŠrieuse FWE‘WTJWOCKPWPHQPEVKQPPGOGPV WPKXGTUGN3WCPFQPGUVFCPUNC DKGPXGKNNCPEGNŨCNVTWKUOGNŨGORCVJKG EGNCPQWUHCKVFWDKGP%ŨGUVXCNKFČŒ UEKGPVKĆ’SWGOGPV3WCPFNŨGPHCPVRTGPF conscience qu’il n’est pas sa mère, il FGXKGPVUGPUKDNGČƒEGSWKNWKHCKVFWDKGP FWOCNCKPUKUGEQPUVTWKVUQPGIQ+NĆ’PKV RCTUŨ[KFGPVKĆ’GT/CKUNĹ¨ČŒRCPQWKUUGOGPV FŨWPGIQOCVWTGQWXTGČƒFGUFKOGPUKQPU plus anthropologiques/profondes : NŨGURTKVGVNGE‘WT.GDGUQKPFGUCWVTGU y est dĂŠsintĂŠressĂŠ, et cela rend heureux. C’est ce que disent toutes les traditions URKTKVWGNNGU+N[CFGNCLQKGČƒFQPPGT â?™ (VWFHTXHFHODSHXWV˸LQVÂŞUHU dans le travail ? Oui, il y a une dimension de gĂŠnĂŠrositĂŠ GVFŨGORCVJKGSWGNŨQPRGWVOGVVTGČƒVQWU NGUPKXGCWZFGNCXKGUQEKCNG++[CCWUUK l’intention mise dans ce que l’on fait. Si WPCTVKUCPHCDTKSWGSWGNSWGEJQUGCXGE COQWTCXGENŨGPXKGSWGEGNCTČŒLQWKUUG NGUIGPUNGTČŒUWNVCVPGUGTCRCUNGOČ?OG L’amour de ce que l’on fait est bon pour UQKGVRQWTNGUCWVTGU'VRWKUNQTUSWŨQP NČ…EJGNŨGIQSWKGUVFCPUNGEQPVTČ–NG QPVTCXCKNNGCWVTGOGPV1PGUVFCPU NCURQPVCPČŒKVČŒFWIGUVGCWFGNČƒFGNC TCKUQPFCPUWPGETČŒCVKQPSWKPQWU dĂŠpasse. Plus on a la maĂŽtrise, plus on RGWVČ?VTGRGTHQTOCPVFCPUEGSWGNŨQPHCKV GVKORTQXKUGTFGOCPKČ‹TGGZVTCQTFKPCKTG

La phrase inspirante : m3HXGHJHQVRQWFRQVFLHQFHTXHTXDQGRQIDLW GXELHQDX[DXWUHVRQVHIDLWGXELHQ¢VRLPPHş}

2.

+NXKGPVFGRWDNKGT Le Miracle Spinoza

ČŒFKVKQPU(C[CTF  GVHCKVCXGEPQWU NGRQKPVUWTNG DQPJGWTNGDQPJGWT CWVTCXCKNŲ .GDQPJGWT RCTNGVTCXCKN!

29

â?™ Les mains rendent donc heureux ? Spinoza, le plus grand philosophe de VQWUNGUVGORUCUUQEKCKVVTCXCKNOCPWGN GVRJKNQUQRJKSWGKNČŒVCKVCTVKUCPRQNKUUGWT FGXGTTG+NČŒVCKVVGNNGOGPVEQORČŒVGPV que les plus grands astronomes lui EQOOCPFCKGPVUGUNGPVKNNGUĐ?+NTGNKCKV NGEQTRUČƒNŨGURTKVNGVTCXCKNOCPWGN lui permettait de nourrir sa pensĂŠe, KNGPCXCKVDGUQKPRQWTČŒNCDQTGTUC RJKNQUQRJKG+NPQWUFKVSWŨGPEJGTEJCPV GVGPRGTUČŒXČŒTCPVQPGUVFCPUNCLQKG +NHCWVEQPPCČ‘VTGUCPCVWTGRTQHQPFG RTCVKSWGTWPGCEVKXKVČŒSWKPQWU EQTTGURQPFGGVŲ[CNNGTĐ?

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


DOSSIER [ PROCHES DES GENS, PROCHES DES AUTRES !

3.

5.

Il pousse Ă la gĂŠnĂŠrositĂŠ

Depuis ďŹ n 2013, NoĂŤl Capron, boulanger Ă

Il donne utilement l’inutile

Bordeaux (À la Recherche du Pain Perdu) propose à ses clients qui achètent une baguette d’en payer une autre, qui sera donnÊe à une personne nÊcessiteuse. On appelle ça la baguette  suspendue .  Aujourd’hui, nous avons une caisse qui est rÊalimentÊe iťDR

et, quand un SDF passe, on lui donne une baguette. Le tableau indique le nombre de les distribuer. Avantage collatÊral, l’opÊra-

ĂŠcoule ainsi entre 30 et 40 par semaine. ÂŤ Je

tion rĂŠduit un peu les invendus, que tout

rajoute parfois des bâtons‌ , nous livre ce

artisan combat. NoĂŤl constate aussi avec

vrai gĂŠnĂŠreux. ÂŤ Ponctuellement, quand on

plaisir qu’ il y a des personnes qui ont jadis

Perpignan. Hiver 2016-2017. Une vague

sait que les gens rament, on donne un sand-

eu besoin des baguettes suspendues et qui

de froid s’Êtend sur la ville.  Nous avons

wich ou une pâtisserie, mais on ne l’annonce

maintenant en orent .

distribuÊ des aaires chaudes, propres et

pas‌  De plus, un livreur passe parfois le soir rÊcupÊrer sandwiches et pains pour

i

iĹĄDR

baguettes disponibles Âť, explique NoĂŤl, qui en

de bonne qualitÊ aux dÊmunis , Êvoque ‚OD5HFKHUFKH'X3DLQ3HUGX

StÊphane Ruel, patron de quatre pressings (12 salariÊs).  Nous avions un stock important de couvertures, couettes, manteaux, lainages (chandails, vestes‌)

La phrase inspirante : m&ĆľHVWXQPÂŤWLHURÂťRQDODWÂŹWHGDQVOHJXLGRQ LOIDXWVDYRLUUHJDUGHUFHTXLVHSDVVHDXWRXUGHQRXV}

30

qui n’avaient jamais ÊtÊ rÊcupÊrÊs. La lÊgislation nous dit de les garder 12 mois, nous essayons de les restituer dans les deux annÊes qui suivent. Ceux que nous

4.

Elle coiffe les âmes

avons donnÊs avaient donc trois ans de stock.  StÊphane a lancÊ un appel via Facebook.  En quelques heures, l’in-

installÊe à Pontoise (L’EsthÊtique capil-

formation a ĂŠtĂŠ partagĂŠe des milliers

laire), Isabelle Pillorger-Prouteau a ĂŠtĂŠ

de fois. Nous avons fait un premier tri

diplômÊe en dÊcembre 2016. Elle s’est

de 300 pièces qui ont ÊtÊ distribuÊes en

formÊe sur les pathologies, l’ergonomie

48 heures ; nous avons refait un tri et

(soins à domicile‌) et les techniques à

200 pièces ont ÊtÊ distribuÊes les deux

employer pour ses patients fragilisĂŠs par

jours suivants. Âť En interne, tout le

une atteinte Ă leur intĂŠgritĂŠ physique ou

monde s’est impliquÊ spontanÊment :

psychique‌  Je prends encore mieux

accueil des personnes, essayages‌

iĹĄDR

Première socio-coieuse du Val d’Oise,

soin des autres , soue cette coieuse

Ouverte sur l’extÊrieur, l’entreprise est

et prothÊsiste capillaire, qui reçoit dans

PassionnĂŠe par son sujet, elle fourmille

en passe de former et d’employer une

son institut, en cabine individuelle ; ÂŤ on est

d’idÊes pour le mieux-être des personnes

femme croisÊe qui demandait l’aumône

vraiment avec les gens et leurs problèmes,

sourantes.  Il faudrait notamment que

avec son enfant et qui s’est prÊsentÊe

on a un cadre d’Êcoute cosy . Cela donne

l’on prenne acte, dans les services mÊdicaux

avec son CV au magasin.

du sens Ă son mĂŠtier : ÂŤ Je ne suis pas dans

des hĂ´pitaux et cliniques, que les gens ont

le rendement Âť. Pour preuve, Isabelle rend

besoin de soins spĂŠciďŹ ques, et travailler en

service, accompagne telle cliente pour un

ĂŠquipes pluridisciplinaires. Âť

achat, telle autre l’appelle quand ça ne va pas bien, lui demande conseil, etc.

i

ZZZHVWKHWLTXHFDSLOODLUHFRP

La phrase inspirante : m/HOLHQDYHFODSHUVRQQHHVWFHTXĆľLO \DGHSOXVLPSRUWDQWHWFĆľHVWÂŤWRQQDPPHQWJUDWXLWĹź}

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

La phrase inspirante : m1RXVVRPPHV¢XQHSRTXH RQRXVGHYRQVWUHVROLGDLUHV les uns envers les autres, nous avons tous une responsabilitÊ, et tous la possibilitÊ d’aider ¢XQPRPHQW}


MĂŠriadec Le Clainche

Il soutient une cause

En octobre dernier, le boulanger Nicolas Lambert (Luant, Indre) a participÊ à l’opÊration Love Baguette en vendant des baguettes en forme de ruban ; les dons rÊcoltÊs allaient à la lutte contre le Sida (2 euros la baguette, 1 euro reversÊ). Pour que cela plaise à tous ses clients, il l’a même dÊclinÊe en baguette de tradition et

iĹĄDR

 Un ami africain me disait : "c’est honteux, il y a trente personnes qui pourraient vivre chez nous en utilisant ce qu’il y a dans vos dÊchetteries". 

6.

en baguette ordinaire ;  je gagnais moins sur l’une et plus sur l’autre . Il en a vendu

Norbert Tarayre sur le sujet. Âť Pour peu

une vingtaine par jour. En interne, tout le

d’eorts, le boulanger s’est rapprochÊ de

monde s’est mobilisÊ : l’apprenti boulanger

sa clientèle.  Plusieurs de mes clients de

à les fabriquer, la vendeuse à expliquer‌

tournĂŠe (nous sommes Ă la campagne)

ÂŤ Cela a crĂŠĂŠ une dynamique pendant une

m’ont dit : "vous m’en dÊposez une par

semaine. Âť Un kit avec sachets, aďŹƒche et

jour mĂŞme si je ne suis pas lĂ ". Âť

tirelire lui avait ÊtÊ livrÊ.  J’ai diusÊ en boucle dans la boutique une vidÊo de

i

Le fournil de la cistude

La phrase inspirante : ÂŤ Cela mettait notre mĂŠtier en avant WRXWHQVHUYDQWODERQQHFDXVH}

7.

31

Il transmet ses connaissances en terre lointaine

 Quand l’APCMA a montÊ une mission  cuir , elle a pensÊ à moi , raconte Pierre Luinaud, cordonnier à Strasbourg (BasRhin) et ex-maÎtre bottier des armÊes. Il a ainsi enchaÎnÊ plusieurs missions d’un

16, 8 % .GDČŒPČŒXQNCVFKTGEVU GUV accru de

12,2 %* /̸YROXWLRQGHO̸HQJDJHPHQWEQYROH DVVRFLDWLIHQ)UDQFHGH¢ ‹WXGH)UDQFH%QYRODWG̸DSUªVOHVRQGDJH ,IRSDYHFO̸DSSXLGX&UGLW0XWXHOHWGH 5HFKHUFKHV 6ROLGDULWV0DUVb

mois : Cameroun en 2005, Mauritanie en 2007, Cameroun Ă nouveau en 2012. Son

iĹĄDR

'PVTGGV NGDČŒPČŒXQNCVCUUQEKCVKH a connu une progression de

objectif ? Observation et aide pratique d’une quinzaine d’artisans locaux.  Au Cameroun,

des techniques avec un traducteur arabe.

j’ai rÊussi à faire faire des outils sur place par

Il ne comprenait pas et me demandait des

des forgerons aďŹ n que les artisans puissent

explications, mais les artisans devant moi

continuer à appliquer ce qu’on leur avait

avaient compris‌  Pierre reconnaÎt ne pas

appris.  Il n’y a pas que lui qui transmet ses

sortir indemne de ces immersions totales :

connaissances.  J’ai dÊcouvert de nouveaux

ÂŤ Cela remet tellement les idĂŠes en place. On

modèles de sacs, je sais faire des semelles avec

apprend l’humilitÊ .

des pneus !  Les liens nouÊs sont de l’ordre de la‌ parentÊ.  En Mauritanie, j’expliquais

i

Pierre Luinaud

La phrase inspirante :  Je relativise beaucoup plus, je ne m’Ênerve plus, WRXWYDELHQMƾDLXQWRLWş1RXVVRPPHVGHVSULYLOJLV}

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


DOSSIER [ PROCHES DES GENS, PROCHES DES AUTRES !

8.

10.

Il aide, avec sa sueur et ses muscles

La CMA du Gard lance un appel ďŹ n sep-

Il forme les apprentis de son collègue

tembre. L’ouragan Maria a dÊvastÊ la Guadeloupe. Besoin de bras.  Je n’avais jamais participÊ à ce genre d’action et ça a fait  tilt  ; à 50 ans, je me suis dit que c’Êtait le moment oÚ jamais , pose HervÊ Raluy, plombier-chauagiste à Anduze. iťDR

18 artisans dĂŠcollent le 12 octobre, pour dix jours. HervĂŠ est aectĂŠ avec quelques qui commence ďŹ n novembre. Âť Le groupe a

ÂŤ Il ne restait plus rien. Les propriĂŠtaires ont

partagĂŠ les journĂŠes de la famille sinistrĂŠe ;

achetÊ les matières premières mais n’avaient

ÂŤ leur moral est remontĂŠ peu Ă peu Âť. Une

pas les moyens de payer la main-d’œuvre.

autre famille s’est crÊÊe côtÊ artisans bÊ-

Toiture, murs, charpente‌ Nous avons fait

nĂŠvoles ; ÂŤ nous nous sommes dĂŠjĂ revus, et

La boulangerie voisine (500 mètres Ă

70 % du travail. Âť Le restaurant a ĂŠtĂŠ recons-

nous allons faire des chantiers ensemble Âť.

vol d’oiseau) de celle de JoÍl De Monte,

truit plus solide qu’il n’Êtait.  Sans nous, ils n’auraient pas ÊtÊ prêts pour la saison

i

iĹĄDR

autres à la reconstruction d’un restaurant.

boulanger Ă Romorantin-Lanthenay

HWVUDOX\IU

(Loir-et-Cher), a ÊtÊ inondÊe en 2016. 1,80 m d’eau dans la boutique.  Le boulanger m’a demandÊ si je pouvais prendre ses deux apprentis pour ne pas

La phrase inspirante : m1RXVVRPPHVWRXVGHVFKHIVGĆľHQWUHSULVHHWLODIDOOX QRXVDGDSWHUDX[DXWUHVFHODQRXVDIDLWVRUWLUGHQRWUHFRFRQFĆľHVWWUÂŞVSRVLWLI}

32

qu’ils perdent leur deuxième annÊe de CFA.  Les jeunes (boulanger et vendeuse) ont ÊtÊ formÊs six mois chez JoÍl, qui avait dÊjà trois apprentis.  Je les ai

9.

Il offre son temps le dimanche

intÊgrÊs à mon personnel. L’apprentie

Chaque dimanche, son jour de repos, David

cadeaux et de prise de commande car

Kodat, 31 ans et coieur à Strasbourg (Évo-

notre boulangerie est plus grande. Elle

lu’tif), prend son matÊriel (peignes, ciseaux,

nous a apportÊ une autre façon de com-

tondeuse‌) et va au-devant des SDF de

muniquer avec la clientèle.  L’entreprise

la ville pour leur proposer de leur couper

a pour cela ÊtÊ rÊcompensÊe d’un Top

gratuitement les cheveux. Qu’il pleuve ou

ÂŤ Entreprise citoyenne Âť, dĂŠcernĂŠ par

qu’il neige. L’idÊe de dÊpart ? Il avait lu un

les acteurs ĂŠconomiques du dĂŠparte-

article sur une personne qui faisait ça aux

ment. ÂŤ Nous avons rencontrĂŠ via le prix

États-Unis.  Le geste est simple ; avec deux-

des gens très humains ; nous sommes

iĹĄDR

vendeuse a pu faire beaucoup de paquets

trois peignes et des sabots on peut faire naĂŽtre

dorĂŠnavant moins sectaires et portons

des sourires ! Beaucoup n’ont pas les moyens,

basketteur amĂŠricain ! Âť. David parle de

un autre regard sur les acteurs de ces

ils pensent à la nourriture en prioritÊ, l’hy-

ce qu’il fait par l’image, via Facebook et

manifestations. Âť Les deux apprentis

giène vient après.  David observe que cette

Instagram.  Je reçois beaucoup de messages

ont eu leur diplĂ´me. La vendeuse est

dÊmarche, qu’il a commencÊe depuis un

de France, d’Australie, de Tahiti, d’Afrique‌

sortie major de son CAP.

peu plus de trois ans, lui permet de garder

Une jeune ďŹ lle de 14 ans m’a ĂŠcrit pour me

la tĂŞte sur les ĂŠpaules : ÂŤ Je cĂ´toie des gens

dire qu’elle allait faire la même chose. Cela

d’un autre monde, fais des shootings pour

m’encourage. 

de grandes marques ; rÊcemment, j’ai même fait un aller-retour à Paris pour coier un

i

David Kodat

La phrase inspirante : m-ƾDLGH¢PRQQLYHDXŠDQHPƾWDLWMDPDLV SDVVSDUOƾHVSULWTXHPRQSURSUHVDYRLUIDLUHSRXYDLWWUHGRQQ}

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

La phrase inspirante : m2QIDLWFHTXHOƾRQSHXWDYHFQRV PR\HQV6LMƾDYDLVW¢OHXUSODFH MƾDXUDLVWFRQWHQWTXƾRQPƾSDXOH L’entraide est importante car la conjoncture est dure GDQVQRWUHPWLHU}


P

RATIQUE [ DEUX-SĂˆVRES

Protection des donnĂŠes

Ce qui change pour les professionnels Le nouveau règlement europĂŠen sur la protection des donnĂŠes personnelles, paru au ,QWTPCNQHĆ’EKGNFGNŨ7PKQPGWTQRČŒGPPGGPVTGTCGPCRRNKECVKQPNGOCK.ŨCFQRVKQP FGEGVGZVGFQKVRGTOGVVTGČƒNŨ'WTQRGFGUŨCFCRVGTCWZPQWXGNNGUTČŒCNKVČŒUFWPWOČŒTKSWG

SPÉCIALES TPE DU BOCAGE Un temps d’information et d’Êchanges L’AgglomĂŠration du Bocage Bressuirais, en partenariat avec la CMA 79 et la CCI 79, organise des rĂŠunions d’information collectives pensĂŠes pour NGU62''NNGUUŨCFTGUUGPVURČŒEKĆ’SWGOGPV aux entreprises artisanales, commerciales ou de services de moins de dix salariĂŠs. Autour de tĂŠmoignages d’entrepreneurs, elles vous permettent de mieux connaĂŽtre les bonnes pratiques.

Au programme \AccessibilitÊ Lundi 26 fÊvrier 2018 à Moncoutant Salle des Trois Tilleuls - de 14h à 16h. \Outils marketing Lundi 23 avril 2018 à Bressuire AgglomÊration du Bocage Bressuirais, 27 boulevard du Colonel Aubry \E-commerce Lundi 18 juin 2018 à Cerizay Salle de la Longère Domaine de la Roche \DÊmarche qualitÊ Lundi 1er octobre 2018 à Neuil les Aubiers Salle  rose  place Jeanne d’Arc \Transmission Novembre 2018 à Bressuire Espace entreprendre en Bocage (Antenne CMA-CCI) Bld de Poitiers

i

5HQVHLJQHPHQWHWLQVFULSWLRQÉ‹ AgglomĂŠration du Bocage Bressuirais, service dĂŠveloppement ĂŠconomique | 7HO| HFRQRPLH#DJJOREIU

L

e nouveau règlement sur la rÊforme de la protection des donnÊes poursuit trois objectifs : ■Renforcer les droits des personnes, notamment par la crÊation d’un droit à la portabilitÊ des donnÊes personnelles et de dispositions propres aux personnes mineures. ■ Responsabiliser les acteurs traitant des donnÊes (responsables de traitement et sous-traitants). ■ CrÊdibiliser la rÊgulation grâce à une coopÊration renforcÊe entre les autoritÊs de protection des donnÊes, qui pourront notamment adopter des dÊcisions communes lorsque les traitements de donnÊes seront transnationaux et des sanctions renforcÊes.

i

LES RENDEZ-VOUS D'AFFAIRES DU NUMÉRIQUE Saisissez l’opportunitÊ de nouer de nouveaux contacts professionnels ! ConcrÊtisez votre projet, dÊveloppez votre rÊseau, faites valoir votre savoirfaire. Jeudi 29 mars de 9h à 18h à l’Acclameur à Niort Pour cette nouvelle Êdition, la CMA, la CCI Deux-Sèvres et à la CommunautÊ d’agglomÊration du Niortais organisent un  speed-dating  sous forme de rendez-vous express de 20 minutes.

i

www.cnil.fr

33

Retenez la date HWLQVFULYH]YRXVVXUÉ‹ ZZZUGYQLRUWQXPHULFEPDWFKLR

â– Comment mieux communiquer en ligne

Faites le point avec la CMA 79 Comment mieux exploiter mes donnĂŠes UWTOGUENKGPVUÇĄ!3WGNNGUUQPVOGUQDNKICVKQPUÇĄ! Mais aussi‌ â– Comment mettre en place la transition PWOČŒTKSWGFGOQPGPVTGRTKUGÇĄ! â–  Comment faciliter ma gestion d’entreRTKUGCXGENGUQWVKNUPWOČŒTKSWGUÇĄ!

GVUWTNGUTČŒUGCWZUQEKCWZÇĄ! â– Comment dĂŠvelopper mon activitĂŠ ou XGPFTGGPNKIPGÇĄ!3WGNNGUUQNWVKQPUÇĄ! Pour rĂŠpondre Ă  ces questions, contactez et demandez un rendez-vous personnalisĂŠ avec votre conseiller spĂŠcialisĂŠ sur les questions du numĂŠrique et du marketing digital.

i

Vincent Gaufreteau | 7ÂŤOÉ‹| v.gaufreteau@cma-niort.fr

LE RSI DEVIENT LA SÉCURITÉ SOCIALE POUR LES INDÉPENDANTS Depuis le 1er janvier 2018, le RSI s'est transformÊ pour être adossÊ au rÊgime gÊnÊral de la SÊcuritÊ sociale, avec une nouvelle organisation au service des indÊpendants. Son identitÊ visuelle Êvolue elle aussi (logo, charte‌), ainsi que son site Internet. L’adresse postale ainsi que les numÊros de tÊlÊphone restent inchangÊs.

i

www.rsi.fr devient www.secu-independants.fr

Le Monde des artisans [Janvier/FĂŠvrier 2018


J

URI-PRATIQUE

Questions/RÊponses Quelles sont les règles à respecter pour solder ses produits ? Les soldes reprÊsentent des ventes rÊglementÊes*. Les commerçants sont tenus de respecter de nombreuses contraintes relatives à la nature des produits, leur prix et la pÊriode d’Êcoulement des stocks.

34

Il existe deux pĂŠriodes lĂŠgales de soldes (ĂŠtĂŠ et hiver) qui durent chacune six semaines. Au niveau national, les soldes d’hiver dĂŠbutent le 2e mercredi du mois FG LCPXKGT Čƒ JGWTGU FW OCVKP QW NG 1erÇĄOGTETGFKUKNGe est datĂŠ après le 12). Les soldes d’ÊtĂŠ commencent le dernier OGTETGFKFWOQKUFGLWKPČƒJGWTGUFW matin (ou l’avant-dernier si le dernier merETGFKKPVGTXKGPVCRTČ‹UNG %GURČŒTKQFGU concernent aussi la vente Ă distance ou le commerce en ligne. Toutefois, des dates diffĂŠrentes sont prĂŠvues dans certains dĂŠpartements. Ă€ noter que des opĂŠrations promotionnelles autres que des soldes restent possibles tout au long de l’annĂŠe.

Quels produits peuvent faire l’objet d’une remise ? Seuls les produits qui ont ÊtÊ proposÊs à la vente et payÊs depuis au moins un mois avant l’ouverture des soldes peuvent être bradÊs sinon le commerçant risque WPGCOGPFGFGťŝRQWTWPGRGTUQPPGRJ[UKSWGQWFGťŝRQWTWPG personne morale. Il est Êgalement interdit

iĹĄBRAD PICT

Ă quelles pĂŠriodes peuton pratiquer des soldes ?

de se rĂŠapprovisionner spĂŠcialement pour les soldes. Par ailleurs, dans la boutique, une distinction entre les articles soldĂŠs et non soldĂŠs doit prĂŠcisĂŠment apparaĂŽtre, notamment Ă travers un ĂŠtiquetage clair et un emplacement Ă  part dans la boutique. &GRNWUNGVGTOGkÇĄUQNFGÇĄzTGUVGKPVGTFKV pour dĂŠsigner toute activitĂŠ ou enseigne qui ne se rapporte pas Ă  une opĂŠration impliquant une rĂŠduction de prix, sous RGKPGFŨWPGCOGPFGFGĹĄČƒĹĄĹť

Quels sont les rabais autorisÊs ? Le commerçant doit clairement signaler le montant des remises pratiquÊes sur chaque produit proposÊ par rapport à un prix de rÊfÊrence rÊel. Il est donc interdit

d’augmenter le prix d’un produit avant la pĂŠriode des soldes, dans le but de faire croire Ă une fausse offre promotionnelle. +NHCWVRQWXQKTLWUVKĆ’GTNGURTKZFGTČŒHČŒTGPEG FGURTQFWKVUUQNFČŒUÇĄUQKVNGRTKZNGRNWU bas effectivement pratiquĂŠ avant le dĂŠbut de la promotion, soit le prix conseillĂŠ par le fournisseur ou la tĂŞte de rĂŠseau. De RNWUNGUTČŒFWEVKQPUFGRTKZCHĆ’EJČŒGUGP vitrine doivent ĂŞtre appliquĂŠes. Ă€ dĂŠfaut, le vendeur risque une condamnation pour publicitĂŠ mensongère. Par ailleurs, les limitations de garanties ou le refus d’Êchange ou de remboursement sur les articles soldĂŠs sont prohibĂŠs. Ă€ noter que la revente Ă  perte reste autorisĂŠe pendant ces opĂŠrations commerciales.

#TVKENGU.Čƒ.FW%QFGFWEQOOGTEG

LE DÉPANNAGE Ă€ DOMICILE MONTRÉ DU DOIGT La DGCCRF a publiĂŠ en novembre dernier son enquĂŞte sur les pratiques frauduleuses dans le secteur du dĂŠpannage Ă domicile, qu’elle a menĂŠe HQDXSUÂŞVGHVRFLÂŤWÂŤV/Č„ÂŤWXGHDUÂŤYÂŤOÂŤTXHOHWDX[GČ„DQRPDOLHHVWHQKDXVVHHQSDUUDSSRUW¢ FRQWUH  /D'*&&5)DGRQFVÂŤYLHQLQȧLJHDQWGHVVDQFWLRQVDYHUWLVVHPHQWVLQMRQFWLRQVSURFÂŞVYHUEDX[GČ„LQIUDFWLRQSÂŤQDOHSURFÂŞV YHUEDX[GČ„DPHQGHDGPLQLVWUDWLYHGRVVLHUVFRQWHQWLHX[/HPRQWDQWGHVDPHQGHVDGPLQLVWUDWLYHVSURQRQFÂŤHVDDWWHLQWČ’

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


RUBRIQUE RÉALISÉE PAR SAMORYA WILSON

Vos droits Les nouveautĂŠs de la loi de Č´QDQFHPHQWGHOD6ÂŤFXULWÂŤVRFLDOH Hausse de la CSG et baisse des cotisations .GVCWZFGNC%5)CWIOGPVGTCFGÇĄRQKPV ČƒRCTVKTFG1. Cette hausse s’appliquera aux revenus d’activitĂŠ des salariĂŠs et des travailleurs indĂŠpendants (TNS). Cependant, en contrepartie, les cotisations seront abaissĂŠes. Pour les indĂŠpendants, cela se traduira par une baisse des cotisations dans la limite de 5,25 points, dans des conditions qui seront dĂŠterminĂŠes par dĂŠcret. Cela s’appliquera Ă ceux dont les revenus d’activitĂŠs sont infĂŠrieurs Ă  WPEGTVCKPUGWKNĆ’ZČŒRCTFČŒETGV CRTKQTK ĹĄGWTQU 

AllÊgements des charges patronales en 2019 Les allÊgements de cotisations patronales seront renforcÊs en contrepartie de la suppression du crÊdit d’impôt compÊtitivitÊ emploi (CICE) et du crÊdit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) en 2019.

Dans un premier temps, le CICE sera TCOGPČŒČƒGPCWNKGWFG Ainsi les employeurs verront la cotisation RCVTQPCNGOCNCFKGDCKUUGTFGÇĄRQKPVU pour les salaires infĂŠrieurs ou ĂŠgaux Ă 2,5 Smic Ă  partir du 1erLCPXKGTÇĄ 2. D’une manière gĂŠnĂŠrale la rĂŠduction des charges patronales (rĂŠduction Fillon) sera ĂŠtendue aux contributions patronales d’assurance chĂ´mage hors AGS et aux contributions dues au titre des rĂŠgimes de retraite complĂŠmentaire lĂŠgalement obligatoires (rĂŠgimes Agirc-Arrco fusionnĂŠs Ă  partir de 2019). Cependant, le versement de transport, une partie des cotisations accidents du travail, la cotisation AGS, les taxes et participation assises sur les salaires (taxe d’apprentissage, participation formation, participation construction) et les contributions spĂŠcifiques (forfait social, dialogue social, etc.) n’entrent pas dans le champ des rĂŠductions.

iĹĄTAI111

.Ũ#UUGODNČŒGPCVKQPCNGCXQVČŒNCNQKFGĆ’PCPEGOGPVFGNC5ČŒEWTKVČŒUQEKCNGRQWT .(55 NGFČŒEGODTGFGTPKGT Voici les grandes lignes du volet TPE/PME et des indĂŠpendants.

35 Aide Ă la crĂŠation ou Ă  la reprise d’entreprise Ă€ partir du 1er janvier 2019, tous les crĂŠaVGWTU GV TGRTGPGWTU RQWTTQPV DČŒPČŒĆ’EKGT FŨWPGkGZQPČŒTCVKQPFGFČŒDWVFŨCEVKXKVČŒÇĄz4 RGPFCPVNGUÇĄRTGOKGTUOQKUFŨCEVKXKVČŒ Ă  l’instar des exonĂŠrations de charge du dispositif Accre5 jusqu’ici rĂŠservĂŠ aux demandeurs d’emploi. #TVFGNC.(55#TVFGNC.(55#UUWTCPEGICTCPVKG FGUUCNCKTGU#TVFGNC.(55#KFGCWZEJČ–OGWTU crĂŠateurs ou repreneur d’entreprise.

Abonnez-vous au Monde des artisans $WNNGVKPČƒTGPXQ[GTCXGEXQVTGTČ‹INGOGPVČƒ#6%5GTXKEGCDQPPGOGPVUTWG&WRQPVFGU.QIGUÇĄ/GV\• (CZÇĄĹĄĹĄĹĄĹĄ• www.kiosque-atc.com CRÉER, ENTREPRENDRE ET RÉUSSIR

DANS LES MÉTIERS

rtisans

1RYHPEUHGÂŤFHPEUHČ?Čœ

LE MONDE DES

Oui, je m’abonne au Monde des artisans pour deux ans (12 numÊros) au tarif prÊfÊrentiel de 12 euros (au lieu de 18 euros*) PrÊnom ....................................................................................................... Nom ..................................................................................................................................................................................

rtisans.fr Suivez-nous : www.lemondedesa

Profession ............................................................................................................................................................................................................................................................................................. Nombre de salariĂŠs ..................................................................... Adresse ...................................................................................................................................................................... ............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... PAGE

28 marques de territoire

Bimestriel n°121

mutuelle obligatoire : l’ÊgalitÊ

Ă marche forcĂŠe p. 12

TĂŠlĂŠphone ............................................................................................... Fax..................................................................................................................................................................................... E-mail ...........................................................................................................................................................................................................................................................................................................

âœ

/ȇHVSRLUHVWGDQV OHWHUURLU innover ÊvÊnement

0DQGDWXUHɈGRSHU OȇDSSUHQWLVVDJHHWOHQXPÂŤULTXH P. 04

8SF\FOLQJɈGHVPHUYHLOOHV GDQVQRVSRXEHOOHV P. 22

3UL[GHYHQWHDXQXPÂŤUR2IIUHYDODEOHMXVTXĚľDX7DULIGĚľDERQQHPHQWDQ)UDQFHHXURV(QDSSOLFDWLRQGHODORLQrGXMXLQYRXVGLVSRVH]GĚľXQGURLW GĚľDFFÂŞVHWGHUHFWLILFDWLRQDX[LQIRUPDWLRQVYRXVFRQFHUQDQWUHSURGXLWHVFLGHVVXV/0$YRXVSUÂŤFLVHTXĚľHOOHVVRQWQÂŤFHVVDLUHVDXERQWUDLWHPHQWGHYRWUHDERQQHPHQW

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


P

RATIQUE [ DEUX-SĂˆVRES

Top des entreprises

Les savoir-faire reconnus Les neuf laurÊats du Top des entreprises de La Nouvelle RÊpublique Deux-Sèvres ont ÊtÊ primÊs le 6 dÊcembre dernier, à l’occasion d’une soirÊe spÊciale rÊunissant les acteurs de la sphère Êconomique dÊpartementale à l’auditorium de la Macif, à Niort. La microbrasserie LAPC de Fors a remportÊ le TrophÊe de l’artisanat.

J

ean-Marc Sylvestre, ancien docteur en sciences ĂŠconomiques, journaliste et invitĂŠ d’honneur de la 12e ĂŠdition de ce rendez-vous annuel, a fait l’Êloge des neuf entreprises NCWTČŒCVGUGPEGUVGTOGUĹĄÂŤ CrĂŠatrices de richesses Âť, ÂŤ les aventuriers de ce siècle que sont les entrepreneurs Âť. Ă€ cette occasion le TrophĂŠe de l’artisanat a ĂŠtĂŠ dĂŠcernĂŠ Ă Christine Marchand et FrĂŠdĂŠric Mousson, crĂŠateurs de LA PC par Paulo Azevedo, 3e vice-prĂŠsident de la Chambre des mĂŠtiers et de l’artisanat.

LAPC et la Forge : Fabrication de bières artisanales et cave à bières et à manger

36

Titulaire d’un diplĂ´me national supĂŠrieur d’expression plastique GVEQOOWPKECVKQP%JTKUVKPG/CTEJCPFRTQĆ’VGFŨWPNKEGPEKGOGPV RQWTUGTGEQPXGTVKTXGTUFGWZEGPVTGUFŨKPVČŒTČ?VÇĄNCDKČ‹TGGVNC IGUVKQPFŨWPNKGWEWNVWTGNGVIQWTOCPF#RTČ‹UWPGHQTOCVKQP de crĂŠateur d’entreprise et les formalitĂŠs d’usage, elle et son compagnon FrĂŠdĂŠric Mousson, crĂŠent en septembre 2015, la microbrasserie LAPC, en plein cĹ“ur du village de Fors. SeuleOGPVWPCPCRTČ‹UKNUQWXTGPVNC(QTIGWPDCTTGUVCWTCPVECXG ČƒDKČ‹TGGVČƒOCPIGT.COKETQDTCUUGTKGGUVČŒSWKRČŒGFGVTQKU HGTOGPVCVGWTUFGNKVTGUGVRTQFWKVĹĄNKVTGURCTOQKU Les deux tiers de la production sont vendus sur place et le reste HQWTPKVECXGUČƒDKČ‹TGUGVČƒXKPUFCPUNGU&GWZ5Č‹XTGUOCKUCWUUK d’autres dĂŠpartements, des bars, restaurants, dans les circuits

courts de l’Association pour le maintien d’une agriculture payUCPPGGVEGTVCKPUEQOKVČŒUFGITQUUGUGPVTGRTKUGU#RTČ‹UFGWZ CPUFŨCEVKXKVČŒGVUKZDKČ‹TGUFKHHČŒTGPVGURTQRQUČŒGUKNUUQWJCKVGPV continuer Ă fabriquer et vendre des produits de qualitĂŠ, proposer FGUCVGNKGTUFŨKPKVKCVKQPČƒNCFČŒIWUVCVKQPFGDKČ‹TGGVFČŒXGNQRRGT des soirĂŠes thĂŠmatiques dans le but de crĂŠer du lien social sur NCRGVKVGEQOOWPGFGRTČ‹UFGĹĄJCDKVCPVU

i

6$5//$3&| Rue de la mairie Ă Fors | &KULVWLQH0DUFKDQG|7ÂŤOÉ‹| brasserie@lapc.fr

Chef d’entreprise, conjoint d’artisan

VOS FORMATIONS POUR LE 1ER TRIMESTRE 2018 INFORMATIQUE ET NUMÉRIQUE Organiser ses informations avec les outils Google â?˜ 1 jour Lundi 5 fĂŠvrier Ă Niort Facebook et compagnie : dĂŠbuter avec les rĂŠseaux sociaux â?˜ 1 jour Mercredi 7 fĂŠvrier Ă  Niort Lundi 12 mars Ă  Parthenay i

$QLPHUHČŞFDFHPHQWPDSDJH)DFHERRN professionnelle â?˜ 1 jour Jeudi 1er mars Ă Parthenay Instagram et compagnie : les rĂŠseaux sociaux des images â?˜ 1 jour Lundi 26 fĂŠvrier Ă  Parthenay Booster ma prĂŠsence sur les rĂŠseaux sociaux â?˜ 1 jour Lundi 19 mars Ă  Parthenay

INNOVATION CrĂŠer et dĂŠvelopper sa marque â?˜ 1 jour Vendredi 2 fĂŠvrier Ă Niort CrĂŠer et dĂŠvelopper sa marque â?˜ Perfectionnement Vendredi 16 mars Ă  Niort

Retrouvez le contenu prĂŠcis des formations sur www.cma-niort.fr | 3RXUV LQVFULUHÉ‹ É‹É‹É‹É‹| formation-artisan@cma-niort.fr 7DULIDUWLVDQÉ‹ČœSDUMRXUGHIRUPDWLRQ| Frais de gestion. /HVIUDLVSÂŤGDJRJLTXHVVRQWSULVHQFKDUJHSDUYRWUHIRQGVG DVVXUDQFHIRUPDWLRQÉ‹OHFRQVHLOGHODIRUPDWLRQ1RXYHOOH$TXLWDLQH

Le Monde des artisans [ Janvier/FĂŠvrier 2018


B

OURSE DES ENTREPRISES [ DEUX-SĂˆVRES

,OVFKHUFKHQWXQUHSUHQHXUɈ 8QWUCXG\WPRTQLGVFGTGRTKUGFŨGPVTGRTKUGĹĄ!%QPUWNVG\NGUCPPQPEGUEKFGUUQWUCXGENGWTUTČŒHČŒTGPEGUUWTNGUKVG www.transentreprise.com ou sur le site de la Bourse Nationale d’OpportunitĂŠs Artisanales (www.bnoa.net). Vous avez un projet FGVTCPUOKUUKQPFŨGPVTGRTKUGĹĄ!&KHHWUG\XQVTGCPPQPEGITCVWKVGOGPVGPEQPVCEVCPVXQVTGEQPUGKNNGT%/#ĹĄCWĹĄĹĄĹĄĹĄ Niortais ÉlectricitĂŠ gĂŠnĂŠrale (791A0074)

Cause retraite, vds fonds artisanal ĂŠlectricitĂŠ sur Niortais. Clientèle de particuliers. Bâtiment situĂŠ sur zone CEVKXKVČŒFKURQPKDNGČƒNCXGPVGĹĄ 170 kâ‚Ź. Entreprise sans salariĂŠ. Accompagnement possible FWEČŒFCPV2TKZHFUĹĄMĹť MĂŠcanique industrielle (791A4807)

Cause retraite, vds fds artisanal mĂŠcanique gĂŠnĂŠrale, tournage, fraisage. Beaucoup de rĂŠparation industrielle, (vĂŠrins, convoyeurs, etc.). Existe depuis plus de 20 ans. Clientèle de professionnels acquise (industrie du bois). Entreprise totalement ĂŠquipĂŠe. UCNCTKČŒ13Ć’FČ‹NGČƒNŨGPVTGRTKUG (prĂŠsent depuis dĂŠbut entreprise). Atelier 420 m² disponibles Ă la location. CA HT moyen FGUFGTPKČ‹TGUCPPČŒGUFGMĹť 2TKZHFUĹĄMĹť

Gâtine MÊcanique automobile carrosserie (792A0075)

Cause retraite, vds fds artisanal mĂŠcanique auto et carrosserie

FGFW%# UWTTQWVG passagère (Axe Niort-Bressuire). Garage situĂŠ Ă proximitĂŠ FŨWPRCTMKPIGVEQOOGTEGU avec bonne visibilitĂŠ. Enseigne Eurorepar avec UCNCTKČŒČƒVGORURQWT secrĂŠtariat et administratif. MatĂŠriel aux normes et contrĂ´lĂŠ TČŒIWNKČ‹TGOGPV.QECNĹĄ 420 m² sur terrain de 779 m². PossibilitĂŠ de vente du local ČƒMĹťQWNQ[GTĹťOQKU CXGEQRVKQPFŨCEJCV 2TKZFWHFUĹĄMĹť

Bressuire

Nord Deux-Sèvres 79. Très belle affaire crĂŠĂŠe FGRWKUWPGFK\CKPGFŨCPPČ&#x152;GU Fonctionne avec 1 couple de gĂŠrants + 1 ouvrier + 2 apprentis. 6TČ&#x2039;UDGCWNQECNOqGP<#CXGE grand labo de cuisine + 1 bureau + 1 salle de sĂŠminaire (70 couverts max). Parking privĂŠ. Gros potentiel de dĂŠveloppement. CA en ĂŠvolution. Foncier possible. MĂŠcanique, carrosserie, tĂ´lerie, peinture, VOVN et loc. vĂŠhicules (793A0096)

Vds garage situĂŠ sur axe très passant. Atelier totalement ĂŠquipĂŠ et aux normes. 1 salariĂŠ - tĂ´lier. 8180GPXKTQPXČ&#x152;JCP OKP  UVQEMMĹť&KTKIGCPVĹĄOČ&#x152;EC GVXGPVGFGXČ&#x152;JKEWNGUGVEQPLQKPVGĹĄ adm., compta., gestion VO/VN

'62 %NKGPVČ&#x2039;NGĆ&#x2019;FČ&#x2039;NGGVNQECNG en majoritĂŠ des particuliers. 2TKZHFEMĹť.Q[GTĹťOQKU

Mellois

Coiffure en salon (793A0097)

Vds fds de commerce salon de coiffure centre DQWTIEQOOWPGĹĄJCD sur Bocage bressuirais. Salon existant depuis 2004 CPUENKGPVČ&#x2039;NGHKFČ&#x152;NKUČ&#x152;G avec potentiel Ă dĂŠvelopper (salon et domicile). AccessibilitĂŠ OK. 2 bacs + RQUVGUFGEQKHHCIG 5WRGTHKEKGFGOq2CTMKPI ITCVWKV.Q[GTĹťOQKU Prix fdc 15 kâ&#x201A;Ź. Prix murs 40 kâ&#x201A;Ź nĂŠgociable.

8FUHFEUVWFKQRJQVQĹĄRQTVTCKVU mariage, scolaires, tirages photo FCPUNŨJGWTG%QOOGTEGUKVWČ&#x152;FCPU Mellois sur axe passager. Parking Ă proximitĂŠ. Travaux de dĂŠcoration Ă  prĂŠvoir. MatĂŠriel en bon ĂŠtat, aucun investissement Ă  prĂŠvoir. 2CUFGUCNCTKČ&#x152;%NKGPVČ&#x2039;NGFKXGTUKĆ&#x2019;Č&#x152;GGV Ć&#x2019;FČ&#x152;NKUČ&#x152;G2CUFGEQPEWTTGPEGNQECNG .Q[GTĹťOQKUEJCTIGUEQORTKUGU pour une surface de 120 m². Prix de vente du fdc 45 kâ&#x201A;Ź.

Thouarsais Plâtrerie, plaquiste, menuiserie et carrelage (795A0062)

Vds fds artisanal existant depuis 17 ans. Forte notoriĂŠtĂŠ et aucun

i

concurrent sur commune. Clientèle de particuliers, professionnels et collectivitĂŠs. %GTVKĆ&#x2019;Č&#x152;4)'GPRQUGOGPWKUGTKG + isolation. Reconnu Handibat pour rĂŠnov. PMR de lieu public et particulier. CA HT en augmentation FGUWTNGUFGTPCPPČ&#x152;GU et poss. dvlpt via demandes de particuliers ou rĂŠponses appels FŨQHHTGU'PVTGRTKUGTGPVCDNG &KURQUGFGQWXTKGTUCVVCEJČ&#x152;U Č&#x192;NŨGPVTGRTKUGRQN[XCNGPVU CWVQPQOGUGVRTQFWEVKHU  de productivitĂŠ par rapport Ă la moyenne dans le secteur). Dispose FŨCVGNKGTFGOqFKURQPKDNGČ&#x192; NCXGPVGQWČ&#x192;NCNQEĹťRCTOQKU donnant une très bonne visibilitĂŠ Č&#x192;NŨGPVTGRTKUG HNQVVGXČ&#x152;J rĂŠcents et matĂŠriel fonctionnel. 2TKZXGPVGMĹť HFUCTVKUCPCN  GVMĹť CVGNKGT 

37

Haut Val-de-Sèvre EsthÊtique (796A0042)

Photographie (794A4805)

Plomberie - Chauffage Ă&#x2030;lectricitĂŠ (791A0051)

Vds ent. plomberie-chauffageĂŠlectricitĂŠ secteur Frontenay R. R. Excellente notoriĂŠtĂŠ. ActivitĂŠ dĂŠveloppĂŠe depuis 2007 sans salariĂŠ. Qualif. RGE (Fioul, Gaz, Isolation), Qualifois/ Qualisol/Qualipac. Clientèle NQECNGRCTVKEWNKGTU   RTQHGUUKQPPGNU ENKGPVU  pour travaux divers en neuf, rĂŠnov., entretien et dĂŠpannage. %#GPXKTQPMĹť Vds fds commerce 25 kâ&#x201A;Ź avec accompagnement possible. Atelier (104 m²) + maison habitation avec possibilitĂŠ CEJCVOCKUQP GPXKTQPMĹť  SociĂŠtĂŠ Ă dĂŠvelopper dans la partie ĂŠlectricitĂŠ.

Traiteur (793A0094)

Institut de beautĂŠ situĂŠ dans rue piĂŠtonne cĹ&#x201C;ur centreXKNNG.QECNOqCWZPQTOGU accessibilitĂŠ, pas de travaux Ă prĂŠvoir. Bel institut (vitrine extĂŠrieure neuve), comprenant JCNNFŨCEEWGKNECDKPGUURCEKGWUGU dont 1 cabine ĂŠpilation, 1 cabine soin visage, 1 cabine soins corps, 1 cabine UV, 1 bureau, 1 rĂŠserve. RentabilitĂŠ avec dĂŠpilation ÂŤ ARIANE Âť et le L-P-G. %NKGPVČ&#x2039;NGĆ&#x2019;FČ&#x2039;NGFGRWKUCPU CapacitĂŠ dvlpt vente et onglerie. Parking Ă  proximitĂŠ. Pas de personnel Ă  reprendre. PossibilitĂŠ accompagnement Ă  la reprise. Loyer mensuel 400 â&#x201A;Ź. 2TKZHFUĹĄMĹťOCVČ&#x152;TKGNĹĄMĹť

9RXVDYH]XQSURMHWGHWUDQVPLVVLRQGČ&#x2021;HQWUHSULVHÉ&#x2039;" 'LÎ?XVH]YRWUHDQQRQFHJUDWXLWHPHQW|9RWUHFRQVHLOOHU&0$É&#x2039;É&#x2039;É&#x2039;É&#x2039;É&#x2039; 9RXVDYH]XQSURMHWGHUHSULVHGČ&#x2021;HQWUHSULVH"&RQVXOWH]OHVDQQRQFHV ci-dessus avec leurs rĂŠfĂŠrences sur le site www.transentreprise.com ou sur OHVLWHGHOD%RXUVHQDWLRQDOHGČ&#x2021;RSSRUWXQLWÂŤVDUWLVDQDOHV ZZZEQRDQHW 

Le Monde des artisans [ Janvier/FĂŠvrier 2018


B

ANC D'ESSAI

MOTORISATIONS â&#x20AC;˘ 7'L˹ťEO, puissance OCZKĹĄEJČ&#x192;ĹĄVTOKP EQWRNGOCZKĹĄ0OČ&#x192;ĹĄVTOKP XKVGUUGOCZKĹĄ0%EQPUQOQ[GPPG PQTOCNKUČ&#x152;GĹĄNMO â&#x20AC;˘ 7'L˹ťEO, puissance OCZKĹĄEJČ&#x192;ĹĄVTOKP EQWRNGOCZKĹĄ0OČ&#x192;ĹĄVTOKP XKVGUUGOCZKĹĄ0%EQPUQOQ[GPPG

iĹĄMAN

PQTOCNKUČ&#x152;GĹĄNMO

EQWRNGOCZKĹĄ0OČ&#x192;ĹĄVTOKP

MAN TGE

Un concurrent de taille Le constructeur de poids lourd MAN, qui appartient au groupe Volkswagen, propose sa nouvelle gamme dâ&#x20AC;&#x2122;utilitaires TGE. Ce clone du Crafter est disponible dès son lancement en de très nombreuses versions. *8Î&#x2013;//$80(*(1(67(

38

S

i le MAN TGE vous semble familier, cela est tout Ă fait normalĹĄ il sâ&#x20AC;&#x2122;agit dâ&#x20AC;&#x2122;un clone du Crafter. Le constructeur de poids lourd fait en effet partie de la galaxie Volkswagen. La gamme TGE complète ainsi par le bas celle des poids lourds de MAN. EsthĂŠtiquement, les TGE ne se diffĂŠrencient des Crafter que par leur calandre et leur logo au centre du volant. Cela nâ&#x20AC;&#x2122;empĂŞche pas le plus petit modèle de MAN FŨCHĆ&#x2019;EJGT des lignes modernes et rĂŠussies.

â&#x20AC;˘ 7'L˹ťEO, puissance OCZKĹĄEJČ&#x192;ĹĄVTOKP

proposĂŠ en châssis-cabine. Les versions simple cabine sont disponibles en trois longueurs (standard, long et extra-long) alors que les versions double cabine ne le sont quâ&#x20AC;&#x2122;en standard et long. Câ&#x20AC;&#x2122;est logiquement le moteur 2,0 l TDi Volkswagen qui prend place sous le capot des TGE. Il est dĂŠclinĂŠ en quatre niveaux de puisUCPEG GVEJ NCDQČ&#x2018;VG de vitesses mĂŠcanique offre 6 rapports, la XGTUKQPCWVQOCVKSWGTCRRQTVU

XKVGUUGOCZKĹĄ0%EQPUQOQ[GPPG PQTOCNKUČ&#x152;GĹĄNMO

CARACTĂ&#x2030;RISTIQUES TECHNIQUES â&#x20AC;˘ /[O[K˹ťť ĹĄZĹĄZĹĄĹĄOO â&#x20AC;˘ 9ROXPHXWLOHËą O â&#x20AC;˘ /RQJXHXUGHFKDUJHPHQWËą ĹĄĹĄĹĄOO â&#x20AC;˘ &KDUJHXWLOHËąČ&#x192;ĹĄMI â&#x20AC;˘ Â&#x201A;SDUWLUGH˹ťŝ*6 (fourgon traction)

vĂŠhicule hi l mĂŞme ĂŞ sii les l versions i tractions i sâ&#x20AC;&#x2122;avèrent moins bruyantes que les versions propulsion.

Un VUL high-tech Une large gamme 2TQĆ&#x2019;VCPVFGNCOQPVČ&#x152;GGPRWKUUCPEGFG lâ&#x20AC;&#x2122;usine polonaise oĂš sont assemblĂŠs les Crafter et TGE, MAN propose dès le lancement une très large palette de versions de son utilitaire. Le TGE est ainsi disponible en traction et 4x4 (tous les deux avec des roues simples Ă lâ&#x20AC;&#x2122;arrière) et en propulsion (roues simples ou jumelĂŠes). Les versions fourgons sont disponibles en trois longueurs (standard, long et extra-long) et en trois hauteurs (standard, haut et extra-haut). Les volumes WVKNGUUQPVFG et  m avec les roues simples et de GV m avec roues jumelĂŠes. Le MAN TGE est ĂŠgalement

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

Tout comme son jumeau, le MAN TGE propose de très nombreux systèmes dâ&#x20AC;&#x2122;aides Ă la conduite et de confort. Il peut ainsi disposer du freinage dâ&#x20AC;&#x2122;urgence automatique, de lâ&#x20AC;&#x2122;assistance au maintien dans la ligne, du système de prĂŠvention de collisions multiples, de lâ&#x20AC;&#x2122;aide au stationnement, dâ&#x20AC;&#x2122;un rĂŠgulateur de vitesse automatique, de lâ&#x20AC;&#x2122;aide aux manĹ&#x201C;uvres pour les remorques, de radars latĂŠrauxâ&#x20AC;Ś Au volant, le TGE offre des prestations de haut niveau, tant du point de vue du confort des occupants que du comportement routier et ce, quelle que soit la version. La position de conduite est très bonne, tout comme lâ&#x20AC;&#x2122;insonorisation du

Pari sur le service Si le MAN TGE est identique en tout point au Volkswagen Crafter, le constructeur de poids lourds compte sur son rĂŠseau et son expertise pour se diffĂŠrencier. Ainsi, MAN dispose dâ&#x20AC;&#x2122;un rĂŠseau capable dâ&#x20AC;&#x2122;accueillir sans souci nâ&#x20AC;&#x2122;importe quelle version du TGE pour lâ&#x20AC;&#x2122;entretien. En outre, les revendeurs de poids lourds disposent dâ&#x20AC;&#x2122;une approche commerciale orientĂŠe produit, une clĂŠ importante FCPUNCXGPVGFG87.ECTTQUUČ&#x152;U'PĆ&#x2019;PNC marque entend proposer aux acheteurs de TGE les mĂŞmes services que pour ses camions : horaires dâ&#x20AC;&#x2122;ouverture des concessions ĂŠlargis et assistance maison 24h/24, LCXGEUCRNCVGforme europĂŠenne.


BANC D'ESSAI

VĂ&#x2030;HICULES UTILITAIRES

Les vedettes attendues en 2018 .GOCTEJČ&#x152;FGUWVKNKVCKTGUPGWHUCTGVTQWXČ&#x152;FGUEQWNGWTUGPCXGERNWUFGKOOCVTKEWNCVKQPU  Č&#x192;Ć&#x2019;PPQXGODTG Une progression qui devrait se poursuivre en 2018 et permettre aux modèles lancĂŠs rĂŠcemment et aux grosses nouveautĂŠs Č&#x192;XGPKTFGRTQĆ&#x2019;VGTFŨWPOCTEJČ&#x152;RQTVGWTGVFGTGPEQPVTGTFGUEQPFKVKQPUFGNCPEGOGPVVTČ&#x2039;UHCXQTCDNGU2CPQTCOCŲ Volkswagen Crafter

Renault Alaskan

Le Crafter est le premier modèle de dernière gÊnÊration dans la catÊgorie des gros utilitaires. Il offre de très bonnes conditions de conduite, tant du point de vue du confort que des Êquipements de sÊcuritÊ. Il peut recevoir des aides à la conduite digne des berlines haut de gamme de la marque. Il est disponible en de très nombreuses versions (fourgon, châssis-cabine, traction, propulsion, 4x4, avec boÎte mÊcanique ou automatique) permettant ainsi de rÊpondre à tous les besoins des professionnels.

Lâ&#x20AC;&#x2122;Alaskan est la rĂŠponse de Renault au dĂŠveloppement du marchĂŠ du pick-up, en France comme dans le monde. Lâ&#x20AC;&#x2122;Alaskan est ĂŠtroitement dĂŠrivĂŠ du Nissan Navara (lâ&#x20AC;&#x2122;autre marque de lâ&#x20AC;&#x2122;alliance) puisquâ&#x20AC;&#x2122;il ne sâ&#x20AC;&#x2122;en distingue que par sa face avant. Tout le reste est identique, y compris lâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠrieur et les commandes. Rien de gravissime cependant dans la mesure QČ&#x2122;NG0CXCTCRTQĆ&#x2019;VGFGUFČ&#x152;EGPPKGUFŨGZRČ&#x152;TKGPEGFGNCOCTSWG en matière de pick-up. Lâ&#x20AC;&#x2122;Alaskan est plaisant Ă conduire et dispose de très bonnes capacitĂŠs de franchissement.

CitroĂŤn Berlingo / Peugeot Partner / Opel Combo Les nouvelles fourgonnettes de PSA devraient ĂŞtre lancĂŠes dâ&#x20AC;&#x2122;ici lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtĂŠ prochain. Elles remplaceront naturellement les Berlingo et Partner actuels. Cependant, un clone siglĂŠ Opel devrait aussi remplacer lâ&#x20AC;&#x2122;Opel Combo actuel (un Fiat Doblo rebadgĂŠ), la marque au blitz faisant dĂŠsormais partie du groupe PSA. Ces fourgonnettes devraient reprendre le style gĂŠnĂŠral de leurs grands frères, NGU,WOR[GV'ZRGTV.GEQPHQTV devrait encore progresser, tout EQOOGNCĆ&#x2019;PKVKQPKPVČ&#x152;TKGWTG

iĹĄRENAULT

iĹĄVOLKSWAGEN

39

Mercedes Sprinter Mercedes dĂŠvoile petit Ă petit les ĂŠlĂŠments caractĂŠristiques de son futur Sprinter. Le plus gros des utilitaires Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtoile devrait apporter son lot de nouveautĂŠs, tant au niveau du confort que des ĂŠquipements de sĂŠcuritĂŠ et des aides Ă  la conduite. .G5RTKPVGTFGXTCKVČ?VTGFČ&#x152;XQKNČ&#x152;FŨKEKNGUGEQPFUGOGUVTGGVNCICOOGEQORTGPFTC des fourgons et des châssis-cabine. Lâ&#x20AC;&#x2122;une des grandes nouveautĂŠs de ce Sprinter sera la possibilitĂŠ de disposer de versions traction, en complĂŠment des traditionnelles versions propulsion. La gamme de fourgons devrait comprendre de multiples XGTUKQPU NQPIWGWTGVJCWVGWT CXGEFGUXQNWOGUWVKNGUOCZKFČ&#x152;RCUUCPVNGUO.

iĹĄMERCEDES

Les nouveautĂŠs de taille

Les modèles lancÊs rÊcemment

*8Î&#x2013;//$80(*(1(67(

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


F

OCUS [ FORMATION

Nouveauté

La réglementation sanitaire dans les entreprises alimentaires 8QWUȍVGUCTVKUCPFGUOȌVKGTUFGDQWEJGQWEQNNCDQTCVGWTFGEJGHFŨGPVTGRTKUG artisanale et vous souhaitez répondre aux enjeux de la sécurité sanitaire et aux QDNKICVKQPUTȌINGOGPVCKTGUFCPUXQVTGCEVKXKVȌ

Trois demijournées de mars à octobre sur nos centres de formation

U

PG HQTOCVKQP UWT NC TȌINGOGPVC VKQPUCPKVCKTGOKUGGPRNCEGRCTNC %JCODTGFGOȌVKGTUGVFGNŨCTVKUCPCV XQWURGTOGVFŨKPKVKGTWPGFȌOCTEJGFGRNCP FGOCȑVTKUGUCPKVCKTGFCPUXQVTGGPVTGRTKUG 8QWURQWXG\EJQKUKTWPGFGUSWCVTGUGUUKQPU EQNNGEVKXGUFGVTQKUFGOKLQWTPȌGUFGOCTUȃ QEVQDTGUWTPQUEGPVTGUFGHQTOCVKQPCUUW TȌGRCTWPGEQPUGKNNȋTGURȌEKCNKUȌGJ[IKȋPG UȌEWTKVȌUCPVȌCWVTCXCKNGVGPXKTQPPGOGPV

40

'HK¢ 16h : /XQGLVPDUV¢7KRXDUV .WPFKUOCKGVLWKPȃ0KQTV .WPFKULWKNNGVȃ$TGUUWKTG .WPFKUQEVQDTGȃ2CTVJGPC[ 6CTKHCTVKUCPGWTQURQWTNGUCRTȋUOKFK

.GU HTCKU RȌFCIQIKSWGU ȌVCPV RTKU GP EQORVG RCT XQVTG HQPFU FŨCUUWTCPEG HQTOCVKQP NG EQPUGKN FG NC HQTOCVKQP 0QWXGNNG#SWKVCKPG

Un programme de formation riche et complet  Connaître et maîtriser mes obligations sanitaires \.GRCSWGVJ[IKȋPGšOGOGVVTGȃLQWTUWTNC TȌINGOGPVCVKQPUCPKVCKTGGVUGUȌXQNWVKQPU \.CEQPHQTOKVȌFGOQPȌVCDNKUUGOGPVš NŨQTICPKUCVKQPFGUEQPVTȖNGUUCPKVCKTGUNGU PQWXGCWVȌU EQPEGTPCPV NŨCHƒEJCIG FGU TȌUWNVCVUȃNCENKGPVȋNG

HCKTGCRRNKSWGTNGUDQPPGURTCVKSWGUFCPU OQPGPVTGRTKUG Connaître et maîtriser mes obligations G˹«WLTXHWDJHGHVGHQU«HV

GV NGU RTȌEQPKUCVKQPU KPFKSWȌGU NQTU FG NCHQTOCVKQPGVFGUQWVKNURGTOGVVCPVFG OGVVTGGPCRRNKECVKQPEGUȌNȌOGPVUFCPU NŨGPVTGRTKUG.

i

\ .ŨȌVKSWGVCIG CNKOGPVCKTGš FKUVKPIWGT RTȌGODCNNȌGVPQPRTȌGODCNNȌ \ .ŨCHƒEJCIG FGU CNNGTIȋPGU GV UC EQO OWPKECVKQPȃNCENKGPVȋNG

et pour approfondir… \.GUCWVTGUCHƒEJCIGUQDNKICVQKTGUȃNC ENKGPVȋNG Construire mes outils de travail et de suivi \$ȅVKTRGTUQPPCNKUGTGVOGVVTGGPCRRNKEC VKQPUQPRNCPFGOCȑVTKUGUCPKVCKTG \(CKTGFGNŨȌVKSWGVCIGQDNKICVQKTGWPCVQWV RQWTNCXGPVGFCPUOQPGPVTGRTKUG

/˹«WLTXHWDJHDOLPHQWDLUHun atout pour la YHQWHOXQGLVHSWHPEUH¢Niort 8QWUUQWJCKVG\CRRTQHQPFKTXQUEQPPCKU UCPEGUTȌCNKUGTN ȌVKSWGVCIGURȌEKƒSWGFG XQURTQFWKVUEQPHQTOȌOGPVȃNCTȌINGOGP VCVKQP!.C%/#XQWURTQRQUGWPGHQT OCVKQPRQWTNŨCRRNKSWGTGVNŨWVKNKUGTEQOOG QWVKNFGEQOOGTEKCNKUCVKQPICIPCPV

i \.GRNCPFGOCȑVTKUGUCPKVCKTGšEQOOGPV TȌRQPFTGȃNCTȌINGOGPVCVKQPEQOOGPV

Le Monde des artisans [ Janvier/février 2018

3RXUVȇLQVFULUH IRUPDWLRQDUWLVDQ#FPDQLRUWIU 3RXUWRXWUHQVHLJQHPHQWɋFRQWDFWH] YRWUHFRQVHLOOªUHVS«FLDOLV«H7DWLDQD 6FKRXPDFKHU|7«O| WVFKRXPDFKHU#FPDQLRUWIU

ÀNŨKUUWGFGNCHQTOCVKQPKNXQWUUGTCFȌNKXTȌ WP FQEWOGPV TGRTGPCPV NGU QDNKICVKQPU

&RQVXOWH]WRXWHOȇR΍UHGHIRUPDWLRQ m+\JLªQHV«FXULW«HQYLURQQHPHQW} VXUZZZFPDQLRUWIU|5XEULTXH mOHVIRUPDWLRQV}


LE MONDE DES

rtisans

lemondedesartisans.fr Pour vous, le premier site d’info entièrement dédié aux artisans et à l’artisanat.

L’INFO DE TOUTES LES BRANCHES À PORTÉE DE CLIC

Bâtiment

Services

Production

Alimentaire

Métiers d’art

UNE VEILLE QUOTIDIENNE SUR L’ACTUALITÉ DU SECTEUR

Conseils

Témoignages Agenda

Dossier

Fiches pratique

www.lemondedesartisans.fr / Suivez-nous sur Twitter (@mondedartisans) et sur Facebook ! Prix du Syndicat de la Presse Professionnelle 2016, catégorie « Meilleure initiative en marketing client »


P

RESTIGE

-8/Î&#x2013;( &/(66Î&#x2013;(11(

42

iĹĄX

Des symboles distinctifs que les initiĂŠs reconnaissent au premier coup dâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;il. Des crĂŠations fruit dâ&#x20AC;&#x2122;un feeling et non dâ&#x20AC;&#x2122;une tendance... La Maison Tournaire sâ&#x20AC;&#x2122;est bâtie hors des modes et de leurs canons. Sâ&#x20AC;&#x2122;est affranchie des conventions pour crĂŠer des histoires bien plus que de simples bijoux. Rencontre avec le fils, Mathieu, qui suit la route du succès tracĂŠe par son père, Philippe.

Savigneux (42)

MAISON TOURNAIRE â&#x20AC;&#x201C; MAĂ&#x17D;TRE ARTISAN Dâ&#x20AC;&#x2122;ART JOAILLIER

ÂŤ Un panel de savoir-faire incroyable nous permet de rester maĂŽtres de tout le processus de crĂŠation et de fabrication. Âť Joli coup de fourchette

DĂŠbut des annĂŠes 70. Philippe Tournaire rĂŠpare des tĂŠlĂŠs dans lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise paternelle, bricole des bijoux Ă partir des chutes de Ć&#x2019;NUFGEWKXTG2QWTNWKRQWTNGUEQRCKPUQW les copains des copains. Philippe tâtonne mais le bouche-Ă -oreille fonctionne. ÂŤ Il ne maĂŽtrisait aucune technique ! Il faut dire que Saint-Germain Laval, entre Clermont-Ferrand et Lyon, nâ&#x20AC;&#x2122;est pas franchement un berceau du savoir-faire joaillier Âť, sâ&#x20AC;&#x2122;amuse Mathieu Tournaire. Son père dĂŠveloppe ainsi sa patte, URČ&#x152;EKĆ&#x2019;SWGGVCV[RKSWGÂŤ comme lorsquâ&#x20AC;&#x2122;il a transformĂŠ habilement une fourchette trouvĂŠe chez sa grand-mère en bracelet pour une de ses amies, un design qui perdure encore aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui Âť. Un style est nĂŠ. Philippe va le parfaire pendant dix ans, dans la cave de ses parents, avant dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrir sa première DQWVKSWGČ&#x192;/QPVDTKUQP .QKTG 

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

Durable, original, solide et made in France

La Maison Tournaire respecte des prĂŠceptes simples. ÂŤ On ne suit ni rythmes de collections ni tendances. Nous prĂŠfĂŠrons lâ&#x20AC;&#x2122;idĂŠe que nous vendons des histoires plutĂ´t que des bijoux et que nous fabriquons quelque chose de durable, de solide, dans une optique de transmission familiale ÂťCHĆ&#x2019;TOG/CVJKGW #WVTGRQKPVFŨJQPPGWT tout est fabriquĂŠ dans lâ&#x20AC;&#x2122;atelier, sans aucune sous-traitance. ÂŤ En termes de techniques de joaillerie, nous avons pris le meilleur du passĂŠ et le meilleur du futur. Nous sommes aussi bien capables dâ&#x20AC;&#x2122;utiliser une technique vieille de plusieurs milliers dâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠes, comme la fonte Ă cire perdue (puisque nous possĂŠdons notre propre fonderie), que des techniques modernes telles que lâ&#x20AC;&#x2122;impression 3D ! Âť


Repousser les limites

de la crĂŠativitĂŠ Le rhum le plus cher du Monde

Place VendĂ´me et CarrĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;or

ÂŤ Une campagne de communication Ă grande ĂŠchelle peut coĂťter des millions, nous avons donc prĂŠfĂŠrĂŠ miser sur des partenariats dâ&#x20AC;&#x2122;exception. Âť+PKVKČ&#x152;GKN[CFQW\GCPUCXGE les skis Lacroix, la Maison Tournaire nâ&#x20AC;&#x2122;a eu de cesse depuis dâ&#x20AC;&#x2122;utiliser cette stratĂŠgie pour faire parler dâ&#x20AC;&#x2122;elle. Boule de pĂŠtanque en or sertie de diamants pour Obut, bouVGKNNGFGTJWORQWTNC/CKUQP%NČ&#x152;OGPV ÂŤ la plus chère du Monde, vendue 100 000 euros Ă  un collectionneur ! Âť ECUSWGCWFKQUKIPČ&#x152; Focal en partenariat avec Ubisoft, pour la sortie mondiale du dernier Assasinâ&#x20AC;&#x2122;s Creed ÂŤ un jeu vidĂŠo vendu Ă  des millions dâ&#x20AC;&#x2122;exemplaires Âť ÂŤ On montre par ce biais quâ&#x20AC;&#x2122;on est sans limite et, en plus, on parfait dâ&#x20AC;&#x2122;autres savoir-faire. Âť Preuve GPGUVNCUQTVKGFGNGWTRTQRTGUV[NQĆ&#x2019;P 2017. Une autre façon de sâ&#x20AC;&#x2122;inscrire dans la durĂŠe.

Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui Ă la tĂŞte de trois boutiques et dâ&#x20AC;&#x2122;une ĂŠquipe de trente personnes, Mathieu, qui a rejoint NŨGPVTGRTKUGKN[CRTGUSWGFKZCPUUŨČ&#x152;VQPPGGPEQTG ÂŤ Quand on voit dâ&#x20AC;&#x2122;oĂš mon père est parti, sans diplĂ´me, pour possĂŠder aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui une boutique jouxtant la place VendĂ´me Ă  Paris, câ&#x20AC;&#x2122;est incroyable ! Âť Reprenant peu Ă  peu les rĂŞnes de la maison, le Ć&#x2019;NUFČ&#x152;UQTOCKUFKTGEVGWTIČ&#x152;PČ&#x152;TCNUŨCVVGNNGČ&#x192;NŨGUUQT de la marque. ÂŤ En 2017, nous avons dĂŠveloppĂŠ la boutique historique Ă  Montbrison, rouvert une boutique dans le CarrĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;or Ă  Lyon (celle Ă  Confluence ne correspondant pas aux habitudes de notre clientèle lyonnaise) et misĂŠ sur les ventes via notre site Internet, qui ont doublĂŠ en un an grâce Ă  des ĂŠvĂŠnements commerciaux. Âť

1973 CrĂŠation de lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise et obtention du premier poinçon qui FQPPGQHĆ&#x2019;EKGNNGOGPV Ă Philippe Tournaire le droit de fabriquer des bijoux. 1984 Ouverture de la première boutique Ă  Montbrison, qui est encore le siège social aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui. 1999 Ouverture dâ&#x20AC;&#x2122;une deuxième boutique Ă  Lyon oĂš la Maison Tournaire compte beaucoup dâ&#x20AC;&#x2122;adeptes. 2004 Ouverture dâ&#x20AC;&#x2122;une boutique de 60 m2 Cour VendĂ´me Ă  Paris, une opportunitĂŠ en GPVTCČ&#x2018;PGTC lâ&#x20AC;&#x2122;agrandissement FGUNKGWZ O2). 2005 Premier partenariat avec les skis Lacroix. 2008 ArrivĂŠe de Mathieu Tournaire dans lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise. Il dĂŠbutera Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;atelier avant de prendre dâ&#x20AC;&#x2122;autres fonctions et de passer directeur gĂŠnĂŠral. 2012 1er Prix mondial du design et de lâ&#x20AC;&#x2122;innovation pour la bague French Kiss. 2017 Partenariats avec Rossignol, Focal et Ubisoft.

Une symbolique universelle

ÂŤ Nos clients se reconnaissent entre eux, EQPĆ&#x2019;G Ć&#x2019;Č&#x2039;TGOGPV/CVJKGWOn distingue tout de suite un bijou Tournaireâ&#x20AC;Ś Âť.GUV[NGCHĆ&#x2019;TOČ&#x152;GVNGU crĂŠations atypiques maison ont sĂŠduit un NCTIGRWDNKEGPCPUFŨGZKUVGPEGÂŤ Nos designs phares sont le carrĂŠ, le triangle et le rond. Des symboles forts et universels qui reprĂŠsentent la vie qui passe (on dĂŠbute en ĂŠtant assez carrĂŠ puis on tend vers plus de rondeur) et quâ&#x20AC;&#x2122;on retrouve beaucoup dans lâ&#x20AC;&#x2122;architecture par exemple (une base carrĂŠe et des dĂ´mes ronds en hauteur), et ce dans les cultures orientales comme occidentales. Âť Des influences fruits de voyages et FGTGPEQPVTGUFQPVNGRČ&#x2039;TGEQOOGNGĆ&#x2019;NUUQPVHTKCPFU

i

43

ZZZSKLOLSSHWRXUQDLUHFRP

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


V

IE D'ARTISANS

PĂŠdagogues et citoyens

Ils vous apprennent les bonnes manières ! ÂŤ Si tu donnes un poisson Ă un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends Ă  pĂŞcher, il mangera toujours. Âť +N[CWPRGWFG.CQ6UGWGPEGUVTQKUCTVKUCPUSWKQPVEJQKUKkFŨCRRTGPFTGČ&#x192;HCKTGzČ&#x192;NGWTUENKGPVUQW Ă  tout le moins, de leur dispenser astuces et conseils.

0$5-2/$Î&#x2013;1('(60$57Î&#x2013;1

Romain Bigot - Maçon

DĂŠvelopper lâ&#x20AC;&#x2122;autonomie

iĹĄ2*1615ĹĄ&4

44

GĂŠrant dâ&#x20AC;&#x2122;IntĂŠrieur Chaux Ă Rennes (Ille-et-Vilaine), Romain Bigot intervient dans lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠco-construction et dans la rĂŠnovation du bâti ancien ÂŤ en rĂŠalisant des isolations Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;aide dâ&#x20AC;&#x2122;enduit, de laine de bois et de ouate de cellulose ou de paille et de bĂŠtons cirĂŠs Âť. Ponctuellement, lâ&#x20AC;&#x2122;artisan encadre des chantiers. ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est

Romain Bigot

CXGENCECUSWGVVG  sur un chantier.

i interieur FKDX[FRP

un marchĂŠ de niche, cela doit arriver une fois par an. Des particuliers me contactent par le biais dâ&#x20AC;&#x2122;une architecte que je connais pour des projets dâ&#x20AC;&#x2122;auto-construction type isolation en bottes de paille avec des enduits. Je les rencontre, nous discutons du chantier. Je travaille avec eux et leur explique le mode dâ&#x20AC;&#x2122;application de la paille. Je reviens ensuite pour mettre en place la "couche de corps" et rĂŠaliser les enduits de finition. Âť Romain regrette que ce type de chantier ne s'ĂŠtende pas Ă d'autres activitĂŠs, telles que le jointement de pierres. ÂŤ Ce n'est pas entrĂŠ dans les mĹ&#x201C;urs, pour de multiples raisons. Certains actes sont trop techniques, les gens prĂŠfèrent laisser les artisans faire ou utilisent d'autres canaux pour se former : forums de construction, milieu associatif, collectivitĂŠs, bouche-Ă -oreille. Âť L'artisan apprĂŠcie ĂŠnormĂŠment accompagner in situ les auto-constructeurs. ÂŤ Je le fais d'un point de vue ĂŠthique, moral et citoyen. Jâ&#x20AC;&#x2122;apprends aux personnes : c'est un vĂŠritable transfert de connaissances. Elles sont heureuses de rencontrer un professionnel, d'ĂŠchanger et, surtout, de devenir autonomes. Âť

LE DO IT YOURSELF : UNE TENDANCE SUR LAQUELLE SURFER Les consommateurs dâ&#x20AC;&#x2122;aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui veulent apprendre Ă crĂŠer, rĂŠparer, recycler eux-mĂŞmes : câ&#x20AC;&#x2122;est la tendance du Do it yourself, QWk(CKVGUNGXQWUOČ?OGz'PTČ&#x152;CEVKQPFGRNWUGPRNWUFŨCTVKUCPURTQRQUGPVFGUQHHTGUFGHQTOCVKQPCĆ&#x2019;PFGRCTVCIGT leur savoir-faire avec leurs clients. Câ&#x20AC;&#x2122;est le cas de Denis Barra. Cet ĂŠlectricien lyonnais (RhĂ´ne) coache et accompagne les bricoleurs dans la rĂŠalisation de leur installation ĂŠlectrique domestique. Ă&#x20AC; Ayguesvives (Haute-Garonne), Pierre Drouet, tapissier garnisseur, met Ă  la disposition de ses clients son savoir-faire et ses outils pour faire leurs chaises eux-mĂŞmes.

i

ZZZODUWLVDQHOHFWULFLHQIU|ZZZODVVLVHGDQJHOIU

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


VIE D'ARTISANS [ ILS VOUS APPRENNENT LES BONNES MANIĂ&#x2C6;RESâ&#x20AC;&#x2030;!

Martine Warin - Ramoneuse

Sensibiliser aux bons gestes Ramonage, dĂŠbistrage, entretien, crĂŠation et rĂŠhabilitation de conduitsâ&#x20AC;Ś : Martine Warin, associĂŠe dans lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise familiale Au Pâ&#x20AC;&#x2122;tit Ramoneur Ă Lens (Pas-deCalais), est tombĂŠe ÂŤ dans la cheminĂŠe Âť quand elle ĂŠtait petite. ÂŤ Mon grand-père a crĂŠĂŠ sa sociĂŠtĂŠ de ramonage en 1955 ÂťNCPEGVGNNGĆ&#x2019;Č&#x2039;TGOGPV.ŨCTVKUCPGRTGPFUQP mĂŠtier très au sĂŠrieux. ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est une grosse responsabilitĂŠ. Nous avons la vie des gens entre nos mains. La sĂŠcuritĂŠ permanente, câ&#x20AC;&#x2122;est notre leitmotiv ! Âť Elle dĂŠplore la mĂŠconnaissance de son activitĂŠ â&#x20AC;&#x201C; ÂŤ il existe une seule ĂŠcole en France Âť â&#x20AC;&#x201C; et le manque de conseils aux usagers. ÂŤ Une mauvaise utilisation peut ĂŞtre nĂŠfaste, tant pour la santĂŠ que pour lâ&#x20AC;&#x2122;environnement. Âť La ÂŤ ramoneuse Âť a donc pris les choses Ă  bras-le-corps, en pratiquant, avec ses associĂŠs, la prĂŠvention Ă  tour de bras. ÂŤ Nous sensibilisons nos clients aux pratiques Ă  adopter pour entretenir et faire durer leur installation. Câ&#x20AC;&#x2122;est systĂŠmatique, nous nâ&#x20AC;&#x2122;attendons pas que lâ&#x20AC;&#x2122;on nous pose des questions. Nous expliquons aux propriĂŠtaires de conduits encrassĂŠs ce quâ&#x20AC;&#x2122;il faut faire. Âť Le site Internet de lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise est Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;image de ses murs, ÂŤ bourrĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;explications et dâ&#x20AC;&#x2122;astuces

Martine Warin

CWEGPVTGCEETQWRKG  au lycĂŠe Baudimont Ă Arras.

prĂŠvention Âť. ÂŤ Il est important pour nous de prodiguer tous les conseils nĂŠcessaires aux usagers dâ&#x20AC;&#x2122;appareils Ă combustion pour passer lâ&#x20AC;&#x2122;hiver au coin du feu sans danger. Âť Une dĂŠmarche plĂŠbiscitĂŠe par clients et prospects. Au Pâ&#x20AC;&#x2122;tit Ramoneur sâ&#x20AC;&#x2122;invite aussi dans les lycĂŠes professionnels et Ă  la CMA pour tenir salon. ÂŤ Nous sommes les docteurs des conduits Âť, sourit Martine. i

DXSWLWUDPRQHXUIU

45

Denis Silio - GĂŠrant dâ&#x20AC;&#x2122;un centre de tri

Au service du progrès partagÊ

Constatant que ÂŤ 70 % des dĂŠchets du BTP partent Ă lâ&#x20AC;&#x2122;enfouissement sans aucune valorisation Âť, Denis Silio crĂŠe en 2012 un centre de tri et de recyclage, Allieco Environnement. ÂŤ Nous nous insĂŠrons vraiment dans une dĂŠmarche dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠconomie circulaire. Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, nous avons un taux de 95 % de revalorisation des dĂŠchets. Âť Pour se dĂŠmarquer de ses concurrents, et par convic-

i DOOLHFR HQYLURQQHPHQWIU

tion, lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise sâ&#x20AC;&#x2122;inscrit dans une vĂŠritable dĂŠmarche pĂŠdagogique. Son site Ă Taverny (Val dâ&#x20AC;&#x2122;Oise) est conçu comme une vitrine de sensibilisation, avec la possibilitĂŠ de voir chaque ĂŠtape de production en toute sĂŠcuritĂŠ. m1RXVH[SOLTXRQVHWFRQVHLOORQVÂŤQRUPÂŤPHQWDͧQ de faire bouger les choses, souligne Denis Silio. Nous organisons des journĂŠes portes ouvertes et des visites, notamment Ă  destination des ĂŠcoles et des acteurs locaux. Âť Allieco Environnement, qui ÂŤ est Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcoute de ses partenaires, dans une optique de progrès partagĂŠ Âť, accompagne ses clients dans la gestion durable de leurs dĂŠchets. Lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise propose des formations, du type traitement des dĂŠchets dangereux ou prĂŠ-tri. ÂŤ Pour aller plus loin, nous pouvons travailler en amont avec les maĂŽtrises dâ&#x20AC;&#x2122;ouvrage et prĂŠconiser certains matĂŠriaux DͧQGHIDFLOLWHUODPLVHHQÄ&#x2022;XYUHGXE¤WLPHQWVDUÂŤKDELlitation et son recyclage. Nous militons pour le rĂŠemploi en privilĂŠgiant les matĂŠriaux dĂŠjĂ  sur place. Âť Denis Silio se considère comme le maillon dâ&#x20AC;&#x2122;une chaĂŽne : ÂŤ Câ&#x20AC;&#x2122;est WRXVHQVHPEOHTXHQRXVSRXUURQVOLPLWHUOHJ¤FKLVHQ rĂŠutilisant les matĂŠriaux Âť.

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018


O

PINION

ÂŤ Dans le monde, il y a un ADN commun Ă tous les artisans Âť

BIO Fin de ses ĂŠtudes dâ&#x20AC;&#x2122;ethnologie/anthropologie ChargĂŠe de dĂŠvelopper des programmes de formation

Inès Mesmar

professionnelle (groupe Le Moniteur)

iĹĄDR

Fondatrice de lâ&#x20AC;&#x2122;association La Fabrique nomade

 DÊcouverte du mÊtier jadis exercÊ par sa mère En janvier, crÊation

La Fabrique nomade accompagne les migrants ou rĂŠfugiĂŠs ŤGPUKVWCVKQPNČ&#x152;ICNGŤRQUUČ&#x152;FCPVWPGGZRČ&#x152;TKGPEGUKIPKĆ&#x2019;ECVKXGFCPU NŨCTVKUCPCVCĆ&#x2019;PFGNGWTVTQWXGTWPGORNQKSWKEQTTGURQPFGČ&#x192;NGWTUCXQKTHCKTG et Ă ce qui les fait vibrer. Rencontre avec celle qui croit que la dignitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;homme passe notamment par la reconnaissance de sa main.

46

de lâ&#x20AC;&#x2122;association La Fabrique nomade  La première collection dâ&#x20AC;&#x2122;objets fabriquĂŠs par des artisans de La Fabrique nomade voit le jour

3523265(&8(Î&#x2013;//Î&#x2013;63$5623+Î&#x2013;('(&2857Î&#x2013;9521

Quel a ĂŠtĂŠ le dĂŠclic de la Fabrique nomade ? Un jour, au hasard dâ&#x20AC;&#x2122;une conversation, jâ&#x20AC;&#x2122;ai dĂŠcouvert que ma mère avait eu un mĂŠtier dont elle ne mâ&#x20AC;&#x2122;avait jamais parlĂŠ : DTQFGWUGFCPUNCOČ&#x152;FKPCFG6WPKU,ŨCK eu envie de comprendre si lâ&#x20AC;&#x2122;abandon de son mĂŠtier relevait de sa propre histoire ou ĂŠtait celle dâ&#x20AC;&#x2122;autres personnes. ,Ũai enquĂŞtĂŠ et recensĂŠ six freins rencontrĂŠs par les rĂŠfugiĂŠs ou migrantsĹĄ: la langue, la non-reconnaissance de leurs compĂŠtences professionnelles, lâ&#x20AC;&#x2122;absence de rĂŠseau, la mĂŠconnaissance du marchĂŠ (travail, fonctionnement des entreprisesâ&#x20AC;Ś), la dĂŠvalorisation de soi (amplifiĂŠe par le fait quâ&#x20AC;&#x2122;on les envoie vers des secteurs en tension non qualifiĂŠs) et enfin la dĂŠqualification.

Que fait la Fabrique nomade en rĂŠponse Ă tout celaâ&#x20AC;&#x2030;? Notre accompagnement lève ces freins Ă  travers un programme de six mois. Nos artisans sont remis en confiance

Le Monde des artisans [ janvier/fĂŠvrier 2018

via des ateliers de pratique artisanale, quâ&#x20AC;&#x2122;ils animent ; nous leur faisons dĂŠcouvrir lâ&#x20AC;&#x2122;artisanat dâ&#x20AC;&#x2122;art (visites de musĂŠes, etc.) et le monde du travail (rencontres dâ&#x20AC;&#x2122;entreprises artisanales) ; nous mettons en place des collaborations professionnelles oĂš ils sont en binĂ´me avec un artisan ou un designer français dans le but de co-crĂŠer un objet vitrine de leur savoir-faire. La collection ainsi nĂŠe les promeut lors de diffĂŠrentes maniHGUVCVKQPU ,QWTPČ&#x152;GUeuropĂŠennes des mĂŠtiers dâ&#x20AC;&#x2122;art, etc.).

Quel est votre bilan ? Nous avons accompagnĂŠ trois artisans GPCPPČ&#x152;GRKNQVGKNUQPVCWLQWTFŨJWK chacun un emploi en adĂŠquation avec leurs compĂŠtences. Par exemple, Abou, stucateur et staffeur tchĂŠtchène, exagent de sĂŠcuritĂŠ, restaure un hĂ´tel particulier classĂŠ monument historique. 0QVTG QDLGEVKH RQWT  GUV dâ&#x20AC;&#x2122;en accompagner douze. Nous voudrions aussi crĂŠer la première certification pour les artisans rĂŠfugiĂŠs/migrants, en partant

des rÊfÊrentiels des mÊtiers français et en y ajoutant leurs spÊcificitÊs.

Y a-t-il une parentĂŠ, au-delĂ des pays, entre les professionnelsâ&#x20AC;&#x2030;? Oui, il y a un ADN commun entre les artisans. Nous avons un groupe dâ&#x20AC;&#x2122;artisans bĂŠnĂŠvoles (ĂŠbĂŠnisteâ&#x20AC;Ś) et en recherchons (notamment pour lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvaluation technique des savoir-faire et lâ&#x20AC;&#x2122;accueil en entreprise). Les ĂŠchanges sont très riches. Par exemple, un rĂŠfugiĂŠ est venu avec sa machine Ă  broderie Cornely ; lâ&#x20AC;&#x2122;entreprise artisanale française qui lâ&#x20AC;&#x2122;a formĂŠ peut proposer des projets avec cette technique ! Autre exemple, pour notre collection, le savoir-faire du stuc â&#x20AC;&#x201C; une technique de dĂŠcoration intĂŠrieure â&#x20AC;&#x201C; a ĂŠtĂŠ utilisĂŠ par un binĂ´me pour rĂŠaliser un petit objet, ce qui a donnĂŠ lieu au prĂŠalable Ă  une rĂŠflexion de transposition du savoir-faire et Ă  son adaptation au but recherchĂŠ.

i

ODIDEULTXHQRPDGHFRP

A S


CRĂ&#x2030;ATEURS - REPRENEURS

TOUT POUR ENTREPRENDRE Ă&#x160;TRE BIEN ACCOMPAGNĂ&#x2030; DANS VOTRE PROJET, Ă&#x2021;A CHANGE TOUT.

Caisse FĂŠdĂŠrale du CrĂŠdit Mutuel OcĂŠan â&#x20AC;&#x201C; SociĂŠtĂŠ anonyme coopĂŠrative de crĂŠdit Ă capital variable â&#x20AC;&#x201C; RCS La Roche-sur-Yon B 307 049 015 â&#x20AC;&#x201C; IntermĂŠdiaire en opĂŠrations dâ&#x20AC;&#x2122;assurance n° ORIAS 07 027 974, consultable sous www.orias.fr â&#x20AC;&#x201C; 34 rue LĂŠandre-Merlet, 85000 La Roche-sur-Yon - TĂŠl. 02 51 47 53 00. CrĂŠdit photo : Istock. 2017.

pour passer votre

publicitĂŠ dans

-DQYLHUIÂŤYULHU

Č?Č&#x153;

CRĂ&#x2030;ER, ENTR EPRENDRE ET RĂ&#x2030;USSIR

rtisans

LE MONDE DES

DANS LES MĂ&#x2030;T IERS

rtisans

LE MONDE DES

artisans sol

idaires

Proches des gens, proch e des autres ! s

Suivez-nou s : ww

w.lemonded esartisans .fr

PAGE

28

i

FRQWDFWH]

THIERRY JONQUIĂ&#x2C6;RES

CĂ&#x2030;DRIC JONQUIĂ&#x2C6;RES ĆŠĆŽĆŤĆŹĆŞĆŤÇ&#x17E;ƺƨƲƯƊƯƚʤ 7ÂŤO

Bimestriel n°122

ƪƯơƍƊƚƍƺơĆŞĆŤÇ&#x17E;ƺƨƲƯƊƯƚʤ 7ÂŤO

ĂŠvĂŠnemen

t

Lâ&#x20AC;&#x2122;apprentissa ge vers sa refond en route ation

P. 04

travail dĂŠta chĂŠ

: pression

Ă mainteni

r ! p.12

innover

Halte au gas pi, place aux ĂŠco nomies

P. 22


Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, société Anonyme Coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L.512-2 et suivants du code monétaire et financier et l’ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit. Siren : 755 501 590 RCS Bordeaux. Siège social : 10 quai des Queyries 33072 Bordeaux Cedex. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’Orias sous le numéro 07 005 628. Numéro d’identification intracommunautaire FR66755501590. Code APE 6419 Z - Crédits photos : Shutterstock - OSWALDORB - Réf. : 01/2016.

PRÊT INNOV&PLUS

PARCE QUE VOUS AVEZ LES BONNES IDÉES POUR DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

Plus d’informations : www.innovetplus.banquepopulaire.fr

Chef d’entreprise ?

Exigez un expert-comptable qui connaisse votre métier

PRÉVISIONNEL D’ACTIVITÉ

ASSISTANCE JURIDIQUE COMPTABILITÉ DE PROXIMITÉ

SUIVI ANALYTIQUE

INSCRIT AU TABLEAU DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

PARTENAIRE CONSEIL

DÉCLARATIONS FISCALES SOCIAL & PAIE

TABLEAUX DE BORDS

CROISSANCE D’ACTIVITÉ

Gestélia Deux-Sèvres 1 Rue d’Abrantès 79200 Parthenay

Tél : 05.49.71.28.00

RETROUVEZ-NOUS SUR GESTELIA.FR

Le monde des artisans n°122 - janvier/février 2018  
Le monde des artisans n°122 - janvier/février 2018  
Advertisement