Page 1

rtisanat en Deux-Sèvres Les chiffres clés au 31 décembre 2011

14521 salariés

8 601 ents m se lis

étab

3 147 entis r

app

5

en 69 8 t ar repr tis is an es ale s


Edito 2011, une année en demi-teinte L’année 2011 est écoulée et la lecture des indicateurs nous montre une année ni bonne ni mauvaise pour l’artisanat. Certains chiffres très bons ne doivent pas masquer les difficultés rencontrées par les chefs d’entreprise sur le terrain. En effet, si on regarde le solde des immatriculations en 2011, + 165 entreprises par rapport à 2010, soit 5 698 entreprise artisanales sur le département, cela représente une source de satisfaction. Toutefois, la lecture des chiffres de l’emploi sur l’année, - 165 salariés dans l’artisanat, nous indique que pour certaines entreprises les difficultés économiques sont encore bien présentes. Néanmoins, l’artisanat représente plus de 22  700 actifs sur le département avec 6286 chefs d’entreprises, 14 521 salariés, 411 conjoints collaborateurs et 1 473 apprentis en formation. En ce qui concerne les jeunes et les adultes en formation, la campagne pour l’apprentissage est en cours : c’est aujourd’hui qu’il faut former et se former pour assurer l’avenir de l’entreprise et développer son activité. Votre Chambre de métiers et de l’artisanat est là pour faciliter vos démarches. Un numéro vert est 0 800 77 22 00 et avec le mis en place au concours de l’Etat et de la Région, un développeur de l’apprentissage de la Chambre de métiers et de l’artisanat est à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations, se déplacer en entreprise et vous expliquer les différents contrats possibles ainsi que les aides mobilisables. Artisans, collectivités, il est de notre devoir de pouvoir répondre à tous ces jeunes qui sont séduits aujourd’hui par la voie de l’apprentissage et qui souhaitent apprendre un métier. Pour votre engagement, d’avance je vous remercie

Jean-Michel BANLIER Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres

2

c rédits photos : CMA 79, Fotolia


Les quatre grands secteurs de l’artisanat Pourcentage du nombre d’établissements pour chaque secteur

Bâtiment 42%

ices Serv 31% ion uct d Pro 5%

1

Al im

en

12 tatio % n

L’artisanat en quelques chiffres L’artisanat en Deux-Sèvres c’est : è 5698 entreprises artisanales è 6018 établissements è 6286 chefs d’entreprise è 411 conjoints collaborateurs è 14 521 salariés è 1473 apprentis Soit plus de 22 700 actifs 3


Les entreprises artisanales en Deux-Sèvres Evolution du nombre d’entreprises sur 10 ans - 2002/2011 5500 5250 5000 4750 4500

5277

5197

5118

5198

5277

5383

5368

5340

5533

5698

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

L’année 2011 confirme la progression des immatriculations déjà rencontrée en 2010 et liée aux immatriculations des exploitants sous le régime micro-social. Les 10 dernières années connaissent des évolutions successives de baisse du nombre des immatriculations (de 2002 à 2004) puis un regain (de 2005 à 2007), une nouvelle baisse (de 2008 à 2009) et enfin un essort depuis 2 ans.

Mouvements des entreprises sur 10 ans - 2002/2011 -44

-80

-79

+80

+79

+106

-15

-28

+193

+165

700

Immatriculations 600

Radiations Solde +/-

500

400

300 2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

L’année 2011 est marquée par une nette progression du nombre des formalités. Malgré une hausse des créations d’entreprises (+13,5%), l’importance des cessations d’activité en 2011 fait chuter le solde des mouvements de l’année à 165. Toutefois, le solde est positif depuis 2 ans.

4


Mesure de la survie des entreprises artisanales sur 6 années d’exploitation : 2006/2011

Taux de survie des entreprises créées en 2006

Taux de survie des entreprises reprises en 2006

97.3%

88.2%

80.6%

69.3%

63.9%

59.2%

97.7%

93.2%

85.3%

78.5%

74.6%

68.4%

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2006

2007

2008

2009

2010

2011

La reprise d’entreprise génère encore cette année un taux de réussite supérieur à celui de la création mais ce taux se restreint en 2011, passant de 54% pour la création et 77% pour la reprise en 2010, à respectivement, 59% et 68% en 2011.

Le statut juridique des chefs entreprises artisanales La proportion des entreprises individuelles demeure inchangée. L’année 2011 est surtout marquée par la mise en place de l’EIRL (Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limité).

5383

5368

5340

3063

2920

2830

5533

5698

2951

3022

L’EIRL permet à tout entrepreneur individuel de protéger ses biens personnels des risques liés à son activité professionnelle en affectant un patrimoine comme seul gage pour les créanciers.

Entreprises individuelles (dont EIRL) 2174

2277

2319

2408

2461

SARL (dont EURL)

146

171

191

174

215

Autres (SAS, SA...)

2007

2008

2009

2010

2011

5


Les chefs d’entreprise artisanale Evolution du nombre de chefs d’entreprise Par tranches d’âge sur la période 2007/2011

5718

Le nombre de chefs d’entreprise artisanale poursuit sa progression.

5778

5790

5861

6286 plus de 60 ans

6000 5000

L’artisanat deux-sèvrien continue de se rajeunir : la tranche des -30 ans passe de 377 à 430 chefs d’entreprise et celle des 30 à 39 de 1307 à 1406 chefs d’entreprise. Près d’un tiers des artisans ont entre 40 et 49 ans.

de 50 à 59 ans

4000 3000

de 40 à 49 ans 2000

de 30 à 39 ans

1000 0

moins de 30 ans 2007

2008

2009

2010

2011

681 chefs d’entreprise se sont installés dans l’année è 570 créateurs è 111 repreneurs Du coté des femmes, 203 créatrices et repreneuses d’entreprise se sont installées en 2011. Cette proportion est nettement supérieure à la proportion actuelle de femmes chefs d’entreprise dans l’artisanat. La reprise, une préférence féminine En 2011, 46% des repreneurs d’entreprise sont des femmes contre 34% en 2010.

Hommes

54%

73%

46%

27%

Femmes

Créateurs

Repreneurs

Evolution du nombre de conjoints collaborateurs Sur la période 2007/2011

A l’opposé des chefs d’entreprise, le nombre de conjoints collaborateurs connait une baisse régulière depuis 2007.

466

454

473

413

411

2007

2008

2009

2010

2011

500 400 300

6


La qualification artisanale La qualité d’artisan Pour prétendre à la qualité d’artisan, le chef d’entreprise artisanale doit soit justifier d’un CAP, d’un BEP ou d’un titre équivalent dans le métier exercé ou dans un métier connexe, soit exploiter son entreprise depuis au moins 6 ans.

4125 chefs d’entreprise possèdent la qualité d’artisan 362 l’ont obtenu en 2011

La qualité de maître artisan Il existe trois possibilités d’obtenir la qualité de maître artisan, ce titre peut être atribué par : - le Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat aux titulaires d’un brevet de maîtrise dans le métier exercé ou dans un métier connexe, après 2 ans de pratique professionnelle ; - la commission régionale des qualifications pour les titulaires d’un diplôme de niveau de formation au moins équivalent au brevet de maîtrise dans le métier exercé ou dans un métier connexe, après 2 ans de pratique professionnelle ; - la commission régionale des qualifications pour les personnes immatriculées au Répertoire des Métiers (RM) depuis au moins 10 ans, justifiant, à défaut de diplômes, d’un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l’artisanat ou de leur participation à des actions de formation.

223 chefs d’entreprise possèdent la qualité de maître artisan 52 l’ont obtenu en 2011

La qualité d’artisan d’art La qualité d’artisan d’art est reconnue de droit par le Président de la Chambre de métiers et de l’artisanat aux personnes possédant la qualité d’artisan ou de maître artisan et exerçant dans les métiers de l’artisanat d’art (liste fixée par l’arrêté du 12 décembre 2003).

33 chefs d’entreprise possèdent la qualité d’artisan d’art 13 chefs d’entreprise possèdent la qualité de maître artisan d’art

7


Evolution des catégories professionnelles Répartition du nombre d’entreprises artisanales en Deux-Sèvres par catégories professionnelles 2011 confirme l’augmentation déjà connue en 2010 du nombre d’entreprises dans les secteurs du bâtiment, transport, réparation et autres services. L’alimentation qui connaissait une progression depuis 2008, connaît en 2011 une perte de 8 entreprises.

Secteur d’activité

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Alimentation

706

684

683

679

680

699

665

672

693

685

Travail des métaux

298

296

293

298

301

309

299

298

276

276

Textiles et cuirs

78

81

76

78

81

75

76

78

84

88

Bois et ameublement

199

186

170

171

175

164

156

156

149

152

Autres fabrications

310

310

300

302

300

321

319

315

354

355

Bâtiment

2116

2102

2083

2139

2203

2205

2254

2227

2290

2388

Transport, réparation, autres services

1570

1538

1513

1531

1537

1610

1599

1594

1687

1754

Total

5277

5197

5118

5198

5277

5383

5368

5340

5533

5698

Répartition du nombre d’établissements artisanaux en Deux-Sèvres par pays Pays

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

Pays du Bocage Bressuirais

801

787

753

770

765

791

810

809

840

862

Pays Thouarsais

583

587

596

590

583

617

636

619

632

618

Pays du Haut-val-de-Sèvre

311

384

377

369

385

396

416

410

429

470

Pays de Gâtine

1349

1327

1303

1337

1354

1399

1416

1390

1480

1482

Pays Mellois

782

681

682

711

731

756

771

777

829

835

Communauté d’Agglomération de Niort (CAN)

1449

1429

1404

1421

1456

1514

1577

1543

1644

1751

Total

5275

5195

5115

5198

5274

5473

5626

5548

5854

6018

Entreprises et établissements Une entreprise peut avoir plusieurs établissements répartis dans le département et/ou hors département. De même, des établissements en Deux-Sèvres peuvent appartenir à une entreprise dont le siège social se trouve dans un autre département. C’est pourquoi, pour mieux correspondre à la réalité des territoires, nous communiquons sur le nombre d’établissements et non sur celui des entreprises.

8


La création / reprise en 2011 L’accompagnement individuel des porteurs de projet Les conseillers d’entreprise de la CMA 79 ont rencontré, au cours de l’année 2011, 1048 porteurs de projet sur tout le territoire des Deux-Sèvres dans le cadre d’un accompagnement individuel et personnalisé, soit une augmentation de 2% par rapport à 2010. La majeure partie des porteurs de projet opte pour la création : 888 d’entre eux souhaitent créer une entreprise (augmentation de 3,5 % par rapport à l’année dernière). Alors qu’ils sont 160 à se diriger vers un projet de reprise (diminution de 7 % au cours de cette année).

Répartition des porteurs de projet par situation professionnelle Demandeur d’emploi - 1 an

348 33%

Salarié ouvrier

256 24%

Demandeur d’emploi + 1 an

134 13%

Inactif

63 6%

Salarié employé

53 5%

RSA

42 4%

Salarié cadre

40 4% 112 11%

Autres

1048

85%

Créateurs Repreneurs

15%

La répartition entre créateurs et repreneurs reste globalement stable depuis 2009.

Une proportion de femmes en légère diminution De 2010 à 2011, la proportion de femmes est passée de 36% en 2010 à 31% en 2011. Toutefois, on constate que selon le type de projets (créations ou reprises), la répartition hommes / femmes s’avère différente et que les femmes sont généralement mieux représentées dans les projets de reprises.

69% Hommes 31%

Femmes

L’accompagnement collectif des porteurs de projet 783 porteurs de projet ont été informés de manière collective à la création ou à la reprise d’entreprise. 486 personnes ont participé aux réunions d’information organisées par la CMA à l’attention des porteurs de projets : 268 aux « Mardis de la création / reprise» et 218 aux « Jeudis de l’autoentrepreneur ».

55% Mardis de la création/reprise 45%

Jeudis de l’auto-entrepreneur

Les stages de préparation à l’installation (SPI) 276 stagiaires ont suivi la formation SPI en 2011, contre 230 en 2010 (soit une augmentation de 20 %).

9


L’emploi salarié dans l’artisanat en 2011 Une baisse du nombre de salariés dans les entreprises artisanales Si le nombre d’entreprises qui emploient des salariés est la hausse (+31), la moyenne des effectifs est en baisse en 2011, accusant une perte de 0,1 point ! Cette contraction se traduit par une baisse du nombre de salariés dans les entreprises artisanales avec, après 2009, le 2e plus mauvais chiffre pour l’emploi depuis 2007. Le contexte économique, encore difficile, explique ce mauvais chiffre. 14809

15011

14349

14686

14521

3044

3105

3019

3034

3065

4,86

4,83

4,75

4,84

4,74

2007

2008

2009

2010

2011

Nombre de salariés dans l’artisanat

Nombre d’employeurs (entreprises)

Moyenne des effectifs

Une situation contrastée En dehors de l’effet de la crise, la diminution du nombre moyen de salariés par entreprise s’explique également par l’augmentation du nombre d’entreprises et la hausse du nombre d’employeurs. Le fait que beaucoup d’entreprises créées en 2011 aient opté pour un régime microsocial et n’emploient donc pas de personnel, renforce cette tendance. La répartition des entreprises reflète aussi ce constat, puisque, bien que plus nombreuses qu’en 2010, la proportion des entreprises employant un ou plusieurs salariés diminue au niveau global (-1%). Toutefois, elles restent majoritaires : plus d’une entreprise sur deux emploie au moins un salarié. 54% Entreprises avec des salariés Entreprises sans salarié

46%

Une répartition des salariés par secteur conforme à celle des entreprises Cette année encore, la répartition des salariés par secteur d’activité est calquée sur celle des entreprises. 41%

Bâtiment Services Production Alimentation 10

30%

13% 16%


L’apprentissage en 2011 Des entreprises qui forment malgré la crise Malgré une situation économique difficile, le bâtiment continue de former des apprentis : 42% au total des contrats. Le secteur de l’alimentation est aussi en progression et représente 22% du total des contrats. Enfin, le secteur des services enregistre une baisse du nombre de contrats, particulierement en mécanique.

29%

41

BEP

3

BP

195

BM

11

BTM

6

Bac pro

22%

150

BTS

Production Alimentation

706

Mention complémentaire

42%

Bâtiment Services

Diplômes préparés en 2011 CAP

58

Licence pro

7%

5

Master

4

Total

1179

L’accompagnement de l’apprentissage par le CAD Le Centre d’Aide à la Décision (CAD) de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres est un espace d’accueil, d’information, de diagnostic, d’orientation et d’aide au recrutement. Il met en relation les entreprises et les publics en recherche d’emploi ou de formation. Le nombre d’offres de contrat d’apprentissage enregistrées par le CAD est en net progression. Cette augmentation profite en particulier aux métiers de l’alimentation et de la restauration.

Evolution des demandes et des offres d’apprentissage (1) Exprimée en nombre pour la période 2007/2011 Demandes

Offres

1500 1372 1258

1445 1280

1250 1023 1000

750

794

734

659

656 533

500

L’engouement d’entrer dans le monde du travail par un contrat d’apprentissage ne se dément pas et en 2011, nous avons enregistré 1445 demandes contre 1280 en 2010. (1) ne comprend que les demandes et offres d’apprentissage proposées au CAD

2007

2008

2009

2010

2011

Taux de satisfaction des demandes et offres d’apprentissage(1) Pour l’année 2011 Satisfaites

Non satisfaites 72%

59%

41%

Demandes

28%

Offres

11


rtisanat en Deux-Sèvres

implantation de l’artisanat par territoire Pays du Bocage bressuirais 862 2 794

établissements salariés

Pays Thouarsais 618 1 583

établissements salariés

Pays de Gâtine 1 482 3 282

établissements salariés

Pays du Haut-Val-de-Sèvre 470 1 168

établissements salariés

CAN et Plaine de courance 1 751 4 154

établissements salariés

Pays Mellois Etablissements Salariés

Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres 22 rue des herbillaux - BP 1089 79010 NIORT Cedex 9 tél. 05 49 77 22 00 — fax : 05 49 77 22 19 courriel : cma79@cma-niort.fr www.cma-niort.fr

835 1 536

établissements salariés

Chiffres Clés de l'Artisanat en Deux-Sèvres - 2011  
Chiffres Clés de l'Artisanat en Deux-Sèvres - 2011  

Brochure d'information sur les principaux chiffres de l'artisanat en Deux-Sèvres pour l'année 2011 : création/reprise d'entreprise, apprenti...

Advertisement