Page 1

Décembre 2013 - n°16


Sommaire n°16 décembre 2013 4 12 18 26 29 32 33 37 42 53 56

Vie Municipale Solidarité et santé Travaux Environnement Animations Agenda des manifestations Culture et Patrimoine Jeunesse et sports Vie associative Portrait Passion Etat Civil

Mairie de Caudebec-en-Caux Tél. : 02 35 95 90 10 Fax : 02 35 95 90 26 mairie@caudebec-en-caux.com www.caudebec-en-caux.com Ouverture des bureaux : Les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 17h15, le mercredi de 9h00 à 12h15 et de 13h30 à 17h15, le samedi de 9h00 à 12h00

NB : Les permanences n’ont pas lieu lors des petites vacances scolaires

M. Bastien CORITON – Maire - sans rendez-vous : vendredi matin de 9 à 12h - sur rendez-vous : contacter le secrétariat (02 35 95 90 22)

Mme Patricia SOUDAISMESSAGER – 2ème adjointe : jeunesse et éducation - sans rendez-vous : mardi matin - sur rendez-vous : contacter le secrétariat

Mme Céline CIVES – 4ème adjointe : logement, vie intergénérationnelle et handicap - sur rendez-vous : contacter le secrétariat

M. Yves LEROY – 1er adjoint : culture et affaires sociales - sans rendez-vous : mercredi de 09h30 à 12h - sur rendez-vous : contacter le secrétariat

M. Pierre DENISE – 3ème adjoint : cadre de vie et environnement - sur rendez-vous : contacter le secrétariat

M. Christian CAPRON – 5ème adjoint : sports et vie associative - sans rendez-vous : le jeudi matin - sur rendez-vous : contacter le secrétariat

Directeur de publication Bastien Coriton Responsable rédaction Yves Leroy Rédaction, mise en page Claire Finazzi

Ont participé à la rédaction de ce numéro l’ensemble des élus, les associations et le personnel municipal. Crédit photographique Mairie de Caudebec-en-Caux et Associations (sauf indiqué) - Couverture Studio Huon

Impression Imprimerie Planète Graphique Saint Martin du Vivier Tél. : 02 35 59 29 29 «CAUDEBEC échos» Bulletin d’information de la Ville de Caudebec-en-Caux - n°16 Imprimé sur papier recyclé avec encres végétales.


EDITO Madame, Monsieur, Chère Caudebecquaise, Cher Caudebecquais, Au fil des pages de ce dernier bulletin municipal de l’année 2013, vous retrouverez les nombreux évènements qui ont marqué notre ville ces trois derniers mois. En septembre, la Fête du Cidre s’est déroulée, sous un ciel voilé certes, mais sans pluie. Le public a été au rendez-vous de ce moment exceptionnel puisque ce sont environ 25 000 personnes qui ont envahi le quai, la place d’Armes et toutes nos rues. Les navettes du bac sur la Seine, entre nos deux rives, ont été une attraction plébiscitée par de nombreux Caudebecquais qui ont pu revivre, non sans nostalgie, les traversées d’autrefois. Cette Fête du Cidre a été un grand cru et je tiens à dire un grand bravo aux membres du Comité et aux bénévoles qui se sont donnés sans compter pour faire de cette journée une réussite. Année après année, cette fête est devenue un grand rendez-vous pour les visiteurs et elle donne à notre ville un rayonnement dans tout le Département et bien au-delà. Dans ce numéro, vous pourrez également vous informer sur notre politique de l’habitat, grâce à un dossier spécial. Le Conseil Municipal souhaite atteindre les objectifs de construction fixés par le Plan Local de l’Habitat (PLH) avec un but double : aménager la ville et équilibrer son développement. - Aménager : les élus avaient fait le choix de réfléchir sur l’aménagement des friches disponibles à Caudebec. Cette étude nécessitait les compétences d’un cabinet d’urbanisme. La Municipalité a considéré que l’aménagement de la commune pour les cinquante prochaines années ne pouvait relever de la simple décision du Maire, et des élus. Cette étude urbaine, réalisée par le Cabinet Act Urba, d’un coût de 120 000 euros, financée par l’EPFN, Habitat 76, la CVS et dont 11 690 euros restaient à la charge de la Commune, incluait des études de dépollution qui n’avaient jamais été réalisées jusque-là. Aujourd’hui, les résultats montrent combien elle était importante puisqu’elle se traduit par une première phase de dépollution et de démolition des bâtiments.

- Equilibrer : actuellement, plusieurs projets de logements locatifs sociaux sont lancés et correspondent aux objectifs fixés. Il est nécessaire de loger tous les habitants en offrant des logements de qualité à des niveaux de loyers raisonnables. Le parc privé, parfois vétuste et aux loyers souvent élevés, ne répond pas toujours à la demande. La construction de ces logements «HLM» sera compensée par des constructions en accession à la propriété, assurant ainsi l’équilibre sociologique de la Commune. Après les 22 parcelles à bâtir vendues au lotissement du Marais, la ville a été contactée par un promoteur privé pour bâtir 40 logements en accession à la propriété sur l’ancienne friche Big Mat. La concrétisation de ce projet n’a pas été facile en raison de la crise mais nous en espérons la réalisation concrète dans un délai raisonnable. Enfin, dans quelques semaines, débuteront les travaux du nouveau bureau de poste, répondant aux normes actuelles d’accessibilité, qui dynamisera le centre ville. Les travaux du pôle Multi Services, regroupant Maison des Services Publics, crèche, cabinet médical et 8 logements), débuteront prochainement. Les travaux de rénovation de la cour de la Caserne des Pompiers et d’enfouissement des réseaux de la rue Michel Renault, sont en cours d’achèvement. Tous ces travaux ont pour but l’amélioration de votre quotidien. A l’heure où la ville s’est parée des décorations de Noël, installées par nos services techniques, permettez moi de vous souhaiter de Joyeuses Fêtes et une bonne et heureuse année 2014.


VIE MUNICIPALE 5

Bourse au permis de conduire

5

Archives municipales

6 Premier contrat Emploi Avenir 6 Listes électorales 6 Les chats «libres» 7 La propreté est l’affaire de tous 10 8 Exercice réaliste pour nos pompiers 11 12 9 Le Conseil des Sages 12 10 Dossier Habitat 12 13 13 13


5

Brève

FACEBOOK DE LA VILLE

Cet été, la ville a créé sa page Facebook afin de partager les informations de la commune et de faire connaître les animations qui s’y déroulent. Adresse : https://www.facebook. com/ville.caudebecencaux

a été récemment mis en place, via une convention entre la Ville, l’association des Maires de France et le secrétariat d’Etat aux transports. Après étude de leur dossier par la commission municipale, les candidats recoivent une bourse de 600€, et doivent effectuer en contrepartie 35 heures de travaux dans les services communaux. Marion Benoit et Darieta Dieng ont été les deux premières à bénéficier de cette aide. Pour souligner son importance, elles ont été invitées à venir signer la charte à la Mairie, en présence du Maire, des élus de la commission et des représentants des auto-écoles caudebecquaises Vallée et De Oliveira.

BOURSE AU PERMIS DES ARCHIVES DE CONDUIRE La Municipalité souhaite aider BIEN RANGÉES financièrement les jeunes les plus modestes, de 18 à 25 ans, qui passent leur permis de conduire car c’est une démarche coûteuse et primordiale pour trouver un emploi et avoir son indépendance. C’est ainsi qu’un système de bourse

Depuis cet été, un classement de tous les documents conservés en mairie est en cours. Ce travail de tri dans les archives et de conservation, qui n’avait pas été fait depuis 30 ans, est obligatoire,

en application du code général des collectivités territoriales. Une convention a été passée avec le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale (CDG). Après avoir formé les agents municipaux, une archiviste du CDG, Caroline Demouchy a procédé ensuite à un premier grand «nettoyage».

Les documents accumulés depuis des années, allant d’archives historiques aux documents relatifs aux salariés, en passant par les bulletins municipaux anciens, sont extrêmement nombreux. A terme, les archives historiques et administratives seront conservées en Mairie. Cette opération, d’un montant total de 22 320€, se déroulera sur deux années : 2013 et 2014.


VIE MUNICIPALE

Brève

AIDE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES

Depuis l’année dernière, la Ville participe aux frais de transport scolaire à hauteur de 35€ par enfant caudebecquais, comme décidé par le Conseil Municipal. Cette année, cette participation est maintenue, et se cumule avec les aides proposées par la communauté de communes Caux Vallée de Seine. Vous pouvez en faire la demande à l’accueil de la mairie, en apportant une preuve de votre paiement (facture) et la carte de transport en cours de validité.

PREMIER EMPLOI D’AVENIR Le nouveau dispositif du gouvernement «Emplois d’Avenir» permet aux jeunes peu qualifiés d’accéder à une première expérience professionnelle. La Mairie de Caudebec-en-Caux s’est engagée dans cette démarche d’aide à la jeunesse en signant en avril dernier son premier contrat Emploi d’Avenir, le

service des Ressources Humaines s’étant pour cela rapproché des Missions Locales du Pays de Caux Vallée de Seine et de Caux Seine Austreberthe. Edouard Dufour a ainsi signé un contrat de 3 ans à temps plein. Dans ce cadre, il bénéficie d’une formation pour consolider ses compétences en menuiserie et d’un suivi personnalisé professionnel. Durant ces 3 ans, il sera accompagné d’un tuteur, en l’occurence Martial Patin, directeur adjoint des Services Techniques. Pour ce premier Emploi d’Avenir, la municipalité bénéficiera d’une aide financière de l’Etat.

LISTES ÉLECTORALES

Pour voter en 2014, vous devez être inscrit(e) sur les listes électorales. La date limite d’inscription est fixée au 31/12/13. L’inscription est automatique pour

les jeunes de 18 ans. Pour les autres, l’inscription peut se faire : • en se rendant à l’accueil de la mairie avec les pièces exigées (formulaire d’inscription, pièce d’identité et justificatif de domicile) • par courrier (en envoyant à la mairie le formulaire d’inscription, une photocopie d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile) • par internet, en utilisant le téléservice proposé à l’adresse https://mdel.mon.servicepublic.fr/inscription-listeselectorales.html

LES CHATS «LIBRES»

Confrontée régulièrement au problème des chats errants, la ville de Caudebec-en-Caux a mis en oeuvre dès 2012 une gestion durable de ces animaux; la capture par des bénévoles des chats non identifiés a permis de faire procéder à leur stérilisation et à leur identification. Cette forme de gestion réduit le


7

nombre de chats errants, évite la recolonisation des quartiers par de nouveaux animaux, et favorise alors l’intégration de l’animal en ville.

Elle s’est faite grâce à l’aide précieuse de bénévoles, du cabinet vétérinaire de Caudebecen-Caux et de la Société Bolbécaise de Protection des Animaux (SBPA). Soulignons aussi le rôle de l’association traitonne Aristraitchat qui prend le relais en tentant de trouver des personnes prêtes à recueillir un chat. Contact ARISTRAITCHAT 09 60 03 91 74 aristraitchat@laposte.net Site web : www.aristraitchat.ass0.fr

LA PROPRETÉ EST L’AFFAIRE DE TOUS Suite à plusieurs constats et doléances déposées en mairie, il s’avère que certains d’entre nous, à commencer par les propriétaires de chiens, ont encore des difficultés à respecter les règles élémentaires d’hygiène en ville. Il vous est rappelé de veiller à sortir votre animal domestique en laisse et de ramasser ses déjections; toutes dégradations causées par l’animal seraient mises à la charge du propriétaire.

Par ailleurs, nous vous rappelons une nouvelle fois que les sacs d’ordures ménagères doivent impérativement être déposés à l’intérieur des conteneurs prévus à cet effet. Enfin, notez que les encombrants (sommiers, commodes, gravats…) ne sont pas collectés avec les ordures ménagères. Ils doivent être amenés

par vos soins à la déchetterie. Ces obligations nous concernent tous, pour le bien-être de tous ! Service Rudologie de la communauté de communes CVS : 02 32 84 66 20 ou 02 32 84 53 67

Erratum Dans le dernier numéro du Caudebec’Echos, nous vous parlions des bruits de voisinage et un renvoi vers le site officiel www. bruit.fr était proposé aux lecteurs désireux d’en savoir plus. Il convient aujourd’hui de préciser que les bruits de bricolage et de jardinage sont encadrés par un arrêté préfectoral, en date du 4 janvier 2000, qui restreint les horaires autorisés pour ces activités sur notre département, à savoir : - les jours ouvrables, de 8h30 à 12h et de 14h30 à 20h - le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h - les dimanches et jours fériés, de 10h à 12h.


VIE MUNICIPALE

Brève RÉSERVE COMMUNALE SÉCURITÉ CIVILE

DE

Pour soutenir l’action des secouristes et des pompiers en cas de catastrophe ou de crise, la Mairie a mis en place une réserve communale de sécurité civile, ouverte à tous les bénévoles. Cette réserve est en cours de constitution et comprend pour le moment une quinzaine de personnes. Bastien Coriton, Maire, a tout récemment nommé François Dequaindry comme référent de la réserve communale. Il organisera en janvier une réunion de présentation du rôle de réserviste, en expliquant notamment les missions qui peuvent leur être confiées : alerte de la population, prévention des risques, soutien aux sinistrés… Si vous souhaitez rejoindre l’équipe de réservistes, quel que soit votre âge et votre situation, contactez le secrétariat du maire au 02 35 95 90 22.

EXERCICE RÉALISTE POUR NOS POMPIERS Le 12 octobre dernier, les SapeursPompiers de Caudebec-en-Caux ont participé à une manoeuvre sur feu réel organisée par le Sergent Maxime Hellier, sous la responsabilité du Lieutenant Mario Cives et de l’Adjudant Frédéric Lefebvre.

Elle a eu lieu dans les anciens locaux de la Maison des Services Publics et de nombreux passants ont pu assister de loin à l’exercice. L’objectif de cette journée était d’étudier le développement d’un feu dans un espace clos. 26 Sapeurs-Pompiers ont ainsi pu observer différents phénomènes et travailler sur les procédures et techniques d’interventions

liées à ce type d’incendie : embrasement généralisé éclair (flash over), explosion de fumées (backdraft), chaleurs très importantes (avoisinant les 700°C), propagation de l’incendie par rayonnement, gaz de pyrolyse, techniques d’engagement et de lance, précautions à prendre pour les ouvertures de portes… Trois «brûlages» dans l’enceinte du bâtiment ont pu être réalisés successivement, au sous-sol comme au rez-de-chaussée. La journée s’est déroulée en toute sécurité et conformément au règlement, avec la participation fort appréciée de deux instructeurs incendie, le Lieutenant Stéphane Chedeville et le Sergent Chef Fabrice Lemesle.


9

LE CONSEIL DES SAGES

UN BILAN POSITIF Le Conseil des Sages a été mis en place en 2009. Il reste à ce jour très actif et très assidu aux réunions trimestrielles qui lui sont proposées. Lors de ces réunions, ses membres assistent à une présentation de tous les projets de la ville et donnent leur avis. Toutes leurs remarques et observations sont ensuite transmises aux membres du conseil municipal et font l’objet de discussions avant la prise de décision. Les travaux et l’environnement de la ville sont les sujets les plus abordés, mais aucun autre n’est exclu. Les 16 membres du conseil des Sages ont mis en place plusieurs actions : la création d’un guide pratique (2 éditions), une permanence à l’écoute des personnes isolées, une activité ping-pong en partenariat avec Accueil et Amitié, la participation au Noël des enfants et à diverses actions de la ville ou du CCAS… Et ce, toujours bénévolement.

La pertinence des remarques et observations et la disponibilité des membres du Conseil des Sages sont très appréciées. Après plusieurs années, force est de constater que sa mise en place est nécessaire pour notre Ville. Le bilan est à ce jour très positif, les Sages ayant une expérience de la vie et de notre commune leur permettant d’avoir un autre regard particulièrement adapté pour contribuer au montage des projets municipaux de la Ville. STOP À L’ISOLEMENT Pour lutter contre l’isolement et la solitude, deux bénévoles du Conseil des Sages ont créé un service gratuit, destiné à améliorer le moral des plus âgés. Désormais, Monsieur Duval est accompagné de Madame Lefoulon. Ils vous proposent des rendez-vous téléphoniques réguliers, des visites à domicile en cas de besoin et des

permanences à la Mairie tous les mercredis de 14h à 15h. Pour en savoir plus, contactez la Mairie au 02 35 95 90 10.

UN TABLEAU BIEN PRATIQUE Pour permettre à tout un chacun de retrouver une vie sociale et d’avoir une retraite active, les Sages ont eu une autre bonne idée : mettre prochainement en place un système de tableau où il sera possible de proposer une sortie culture ou un loisir comme un restaurant ou une visite de musée. Il n’est pas toujours drôle de sortir seul, c’est pourquoi ce système devrait permettre aux personnes isolées de se rencontrer. Pour en savoir plus sur le Conseil des Sages et ses actions, contactez la Mairie au 02 35 95 90 10.


VIE MUNICIPALE DOSSIER HABITAT L’offre de logement de la commune est diversifiée, ce qui représente un atout majeur pour attirer de nouveaux habitants. La Municipalité est aussi Résidence particulièrement attachée au du Marais principe de mixité sociale. La loi SRU rappelle d’ailleurs l’obligation pour les communes de proposer un «quota de logements sociaux». LA LOI SRU Depuis 2000, la loi de Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) fait obligation aux communes de plus de 3500 habitants de compter au minimum 20% de logements sociaux. L’objectif est de pouvoir offrir à tous les conditions pour se loger décemment. Cette règle de mixité sociale est relativement contraignante puisque les communes qui ne la respectent pas doivent payer à l’Etat une amende pour chaque logement manquant. Si cette contrainte financière s’avère inefficace, la loi SRU autorise l’Etat à venir organiser lui-même la construction de ces logements sociaux. A Caudebec-en-Caux, le Conseil Municipal a décidé d’anticiper sur cette loi qui ne devrait pas tarder à s’étendre aux autres communes de moins de 3500 habitants. C’est la raison pour laquelle les impératifs de cette loi SRU sont d’ores et déjà appliqués.

©Studio HUON

POUR CAUDEBEC, DEPUIS 1960, LE NOMBRE DE LOGEMENTS PROPRIÉTÉ DE BAILLEURS PUBLICS A FORTEMENT PROGRESSÉ COMME LE MONTRE LE GRAPHIQUE CI-DESSOUS. IL EST INTÉRESSANT DE NOTER QUE DEPUIS 2000 IL RESTE STABLE.

301

301

260 226 137 43 1960

1970

1980

1990

2000

2010

UN COMPARATIF AVEC LES AUTRES «VILLES-CENTRE» DE LA CVS PERMET DE VOIR OÙ SE SITUE CAUDEBEC EN TERME D’OFFRE DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX (SOURCE INSEE 2009) Caudebec-en-Caux :

24 %

ND de Gravenchon : 26 % Lillebonne : 44 %

Résidence Les Oiseaux

Bolbec : 23 %


11

QUELLE EST LA PROCÉDURE POUR OBTENIR UN LOGEMENT SOCIAL ? 1 – Le demandeur s’adresse à l’accueil de la Mairie ou télécharge le formulaire via le site de la ville (www.caudebec-en-caux.fr/la- mairie/demarcheset-formalites) 2 – La Commission logement se réunit en Mairie où les candidatures sont étudiées en fonction de critères objectifs (ancienneté de la demande - priorité aux Caudebecquais ou à des personnes travaillant à Caudebec ou ayant des enfants scolarisés en maternelle/primaire) 3 – Une proposition de logements est faite aux candidats
 4 – Après acceptation du candidat, la commission logement de la ville transmet le dossier au bailleur social 5 – C’est au tour de la Commission logement du bailleur social de se réunir. Elle prend en compte les observations et recommandations de la commission de la Mairie pour décider de l’attribution du logement. REMARQUES : il est à noter que le bailleur bénéficie d’un contingent de logements lui permettant de choisir ses futurs occupants sans passer par la Commission Logements de la Commune et par conséquent sans que celle-ci ait son mot à dire. Pour le parc locatif privé, la commune n’intervient en aucun cas pour l’attribution du logement qui relève du simple choix, de la simple décision du propriétaire bailleur.

©Studio HUON - Résidence Le Mascaret

LES BAILLEURS SOCIAUX PRÉSENTS SUR LA COMMUNE SONT : ● Habitat 76 (75 logements) : immeubles Alphonse Allais et Hector Malot au Marais, immeubles Camille St Saëns et Résidence Gustave Flaubert rue de la Planquette de l’Europe ● Immobilière Basse Seine (62 logements) : immeubles Nicolas Poussin et La Varende au Marais ● Logéal (123 logements) : résidences Les Oiseaux, Les Calèches et Le Mascaret, immeuble rue de la République ● Séminor (41 logements) : résidence de l’Europe ● Semvit (12 logements) : ancien immeuble des douanes DIFFÉRENTS PROJETS SONT EN COURS DE RÉALISATION OU DE FINALISATION : Habitat 76 : 30 logements sur l’ancienne friche BigMat Séminor : 25 logements à la résidence LeClosduVerger Semvit : 27 logements à la résidence Le Cat Aragé La construction de ces logements sera compensée, dans une première phase, par des programmes d’accession à la propriété et de constructions de petits immeubles résidentiels, principalement sur la friche le long de l’Ambion. Un projet est en cours avec un promoteur pour la réalisation de 10 pavillons individuels, 10 logements intermédiaires et 20 appartements dans un petit immeuble. L’OBJECTIF DE LA MUNICIPALITÉ EST DE CONSERVER L’ÉQUILIBRE SOCIOLOGIQUE DE LA VILLE ENTRE PROPRIÉTAIRES ET LOCATAIRES, POUR UN «BIEN VIVRE ENSEMBLE».


SOLIDARITE - SANTE 13 Comprendre la maladie d’Alzheimer 13 Nouveau défibrillateur 13 Les dangers de l’hiver 14 Pass’Installation 14 Noël Solidaire 15 Téléthon 2013 16 Animations du CCAS 10 17 Maison des Services Publics 11 12 12 12 13 13 13


SOLIDARITE - SANTE

Brève ACCÉDER À LA PROPRIÉTÉ La communauté de communes Caux Vallée de Seine, dans le cadre de son Programme Local de l’Habitat 2012-2015, aide les ménages aux ressources modestes à accéder à la propriété sur le territoire. Plusieurs conditions sont à remplir pour bénéficier de cette aide de 4000€. Pour en savoir plus sur cette subvention, ainsi que sur les aides que la CVS accorde aussi en matière de rénovation de logement, adressez-vous au service Habitat de la CVS (02 32 84 40 67) ou téléchargez la brochure d’information sur http://www.cauxseine.fr/fichiers/ p u blicatio n s/je_ co n struis _ je_ renove.pdf

COMPRENDRE LA MALADIE D’ALZHEIMER

La maladie d’Alzheimer touche de plus en plus de familles. Pour apprendre à connaître cette maladie et à vivre avec, le CLIC Maill’âges de la communauté de

communes Caux Vallée de Seine met en place une série de 9 ateliers d’information à NotreDame-de-Gravenchon, entre le 17 décembre 2013 et le 18 mars 2014.

Pour en savoir plus sur ces ateliers gratuits et vous inscrire, contactez Hélène Genty-Duhamel au 02 32 84 12 54 ou par mail à clic@cauxseine.fr

NOUVEAU DÉFIBRILLATEUR

Cet été, un défibrillateur supplémentaire a été installé au beau milieu du quai Guilbaud, sur les toilettes publiques. C’est le 5ème défibrillateur dont dispose notre commune (au dojo, au cinéma, au gymnase et à la

13

mairie). Cet emplacement a été choisi pour que les nombreux touristes et promeneurs puissent le trouver rapidement. Même si seulement 10% des cas de mort subite surviennent sur la voie publique, c’est en effet la rapidité de l’intervention qui compte. Pour s’en servir, il n’y a pas besoin de formation particulière car c’est une utilisation simple et guidée. Appelez quoi qu’il en soit les secours en premier lieu (au 15 ou au 18).

LES DANGERS DE L’HIVER

L ’ a i r respiré à domicile peut être de mauvaise qualité et donc présenter des risques pour la santé, et notamment en période de chauffage. Le risque principal est celui de l’intoxication au monoxyde de carbone. L’année dernière encore, selon les chiffres de l’INPES, 40 personnes


SOLIDARITE - SANTE sont décédées à cause d’un air intérieur pollué. Pour éviter ces risques, des gestes simples doivent être adoptés. Retrouvez-les dans la brochure éditée par l’INPES, disponible en mairie.

PASS’ INSTALLATION

Le dispositif Pass’Installation, créé par le Département de SeineMaritime, aide les jeunes de 18 à 30 ans (sous condition de ressources) qui s’installent dans un logement autonome à s’équiper auprès d’associations ou entreprises d’insertion recyclant du matériel électro-ménager et du mobilier d’occasion.

NOËL SOLIDAIRE

La Fondation de France lance «Les Réveillons de la Solidarité» pour offrir aux personnes isolées et en grande difficulté sociale un moment de chaleur et de réconfort à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pour faire un geste vous aussi, envoyez vos dons à : Fondation de France Opération Réveillons BP 22 - 75008 Paris www.fondationdefrance.org

Brève

DON DU SANG

Sous la forme d’un chéquier nominatif de 100€, ce dispositif s’inscrit dans une démarche à la fois sociale et de développement durable. Infos sur http://www.seinemaritime.net/ jeunesse/pass.php

Une belle participation pour le Téléthon le 1er juin

En progrès ! En août dernier, vous étiez 58 personnes à vous rendre à la salle de la Tour d’Harfleur pour donner votre sang. Une progression des dons est constatée, alors continuez sur cette lancée : les besoins des malades sont toujours aussi forts. La prochaine collecte de sang aura lieu le 19 décembre.


15

TÉLÉTHON 2013

Cette année encore, les associations caudebecquaises et les services municipaux et les bénévoles se sont mobilisés en masse pour pouvoir offrir toujours plus de dons à l’AFM Téléthon. 7 768,62€ ont été récoltés, soit quasiment 1 200€ de plus que l’année dernière.

Le 20 octobre, le CCAS avait aussi convié les habitants à un aprèsmidi jeux où les participants ont enchaîné les parties de cartes et de dominos dans la bonne humeur.

Un stand de vente de bulbes d’automne était installé sur la place du marché le 12 octobre dernier, par l’association Jardin en Seine. Les acheteurs étaient fort nombreux, tant et si bien que l’association a réitéré son action quelques semaines plus tard, le 9 novembre.

Un concours de pêche et de pétanque, avec barbecue géant à midi avait lieu le 1 er juin grâce à La Boule Caudebecquaise, à l’association Entre 3 Rivières, à l’Amicale Laïque et aux Jardins Familiaux.

Les archers étaient mobilisés en nombre pour le Téléthon

Enfin, le 16 novembre, la 1 ère Compagnie d’Arc des Templiers proposait un tournoi amical de tir à l’arc. Le matin, elle était aussi présente sur le marché pour vendre divers produits à l’effigie du Téléthon. Un retour en images sur toutes les manifestations du Téléthon 2013 vous sera proposé dans le prochain Caudebec’Echos.


SOLIDARITE - SANTE RETOUR EN IMAGES SUR... LE REPAS DES AÎNÉS

Agenda CCAS Le CCAS vous donne rendez-vous :

Les invités étaient accueillis par un superbe moulin «rouge»

- le 20 décembre à 17h au cinéma Le Paris pour le traditionnel spectacle de Noël, intitulé cette année («Chut ! On est en classe») et offert à tous les enfants de la ville - le 14 janvier vers 16h à la résidence du Docteur Paul Bréchot pour déguster la galettes des rois lors d’un après-midi jeux

Près de 200 aînés étaient réunis

- le 19 janvier à la salle de la Tour d’Harfleur pour la Galette des Aînés, dès 14h

CINÉMA DES AÎNÉS

Entourés des élus, Fernand Hauchecorne et Fernande Aubé étaient les doyens mis à l’honneur cette année.


17

LA MAISON DES SERVICES PUBLICS

LES DÉMARCHES CAF AU SEIN DE LA MSP Animation de présentation du site de la CAF De plus en plus de démarches peuvent être réalisées directement par Internet, faisant ainsi gagner du temps aux usagers et aux services concernés. C’est pourquoi, l’équipe de la Maison des services publics organise une animation présentant le nouveau site de la CAF et les démarches qu’il propose, le lundi 27 janvier 2014 de 14h00 à 15h30. Animation gratuite - Inscriptions à l’accueil de la MSP (7, rue de la Boucherie), ou au 02 32 70 43 80, ou par mail à maisonservicespublics@cauxseine.fr

Accompagnement L’équipe de la MSP vous accompagne dans les démarches CAF : compréhension de courrier, constitution de dossier, mise en relation avec un conseiller… Concernant vos démarches en ligne, vous pouvez les effectuer en autonomie ou être accompagné sur la cyber base. Borne CAF Par ailleurs, si vous souhaitez contacter un conseiller de la CAF, une borne CAF est à votre disposition. Les horaires du visio-accueil sont : - le lundi : 13h30/16h30 - du mardi au vendredi : 9h/12h et 13h30/16h30 CYBER-BASE La cyber-base est un espace public numérique dans lequel l’animateur multimédia Pierre Nobis vous accueille. Equipée de 5 ordinateurs avec connexion internet, d’une imprimante et d’un scanner, elle a pour objet de faciliter l’accès à l’informatique et à Internet. Vous pouvez y effectuer des recherches sur la formation, l’emploi, le logement… Particuliers et professionnels peuvent participer à des activités variées d’initiation aux usages numériques, au sein d’ateliers collectifs ou individuels :

apprentissage de base, à la recherche d’emploi sur Internet… Des animations mensuelles, gratuites et ouvertes à tous, sont également proposées un lundi par mois. Diverses thématiques y sont abordées; les prochaines dates sont : ● Lundi 13 janvier 2014 de 17h30 à 18h30 : «Photofiltre» Stocker, gérer et modifier vos photos avec photofiltre. ● Lundi 10 février 2014 de 17h30 à 18h30 : «Protéger son ordinateur» Présentation des différents dangers existants, et des logiciels gratuits servant à remédier à ces menaces. ● Lundi 10 mars 2014 de 17h30 à 18h30 : «Install Party» Installation et configuration des logiciels gratuits utilisés pour protéger son ordinateur. ● Lundi 14 avril 2014 de 17h30 à 18h30 : «Découverte du site Internet «Impots.gouv.fr»» Aperçu des différentes ressources du site internet des impôts (simulation de l’impôt sur le revenu, déclaration en ligne…). ● Lundi 19 mai 2014 de 17h30 à 18h30 : «Photorécit» Simple et efficace ce logiciel gratuit permet de transformer en quelques clics des photos en une vidéo. L’atout est ici la simplicité et la rapidité. ● Lundi 9 juin 2014 de 17h30 à 18h30 : «Audacity» Créer et exploiter des documents sons avec ce logiciel gratuit. L’animateur multimédia propose également des créneaux de libre accès pour vos recherches personnelles.

LES TARIFS : Adhésion : 10€/an (avec les 5 premières séances d’1H d’atelier) - Gratuit pour les moins de 18 ans et les demandeurs d’emploi Ateliers : 5€ pour 3 séances d’1H d’atelier d’initiation, 5€ pour les associations et 2,50€ pour les moins de 18 ans et les demandeurs d’emploi


TRAVAUX 19 Le projet du nouveau gymnase 20 Travaux à la Vignette 20 Sécurisation de la route d’Yvetot 21 Bientôt une nouvelle Poste 22 Centre d’Incendie et de Secours 22 Travaux au cimetière 23 Vue dégagée rue Michel Renault 23 La résidence «Le Clos du Verger» 24 Les abords du musée 24 Secteur de BigMat 25 Centre multi-services


19

LE PROJET DU NOUVEAU GYMNASE EN TRÈS BONNE VOIE Le gymnase actuel de notre commune, qui accueille de nombreux clubs pour leurs entraînements ou compétitions mais aussi des élèves des établissements scolaires, a subi les aléas du temps qui l’ont rendu vétuste.

projet gymnase 2

Pour pouvoir offrir de meilleures conditions d’accueil, de confort et de pratique sportive, la municipalité a souhaité agir en conséquence. Les études ayant montré qu’une rénovation complète coûterait plus cher qu’une reconstruction, c’est

cette dernière solution qui a été retenue. C’est le cabinet d’architecte Anglaret qui sera chargé de la maîtrise d’oeuvre. Son projet intègre parfaitement le nouveau bâtiment dans son environnement et s’inscrit dans une logique de développement durable. Ce sera en effet un équipement autonome, qui produira autant d’énergie qu’il en consomme. Doté d’une grande modularité, ce bel édifice sera adaptable à tous sports, qu’ils soient collectifs, de combat ou de sol comme la gymnastique. De plus, l’architecte a conçu un projet hyperfonctionnel, avec des matériaux simples, solides, ayant de faibles coûts d’entretien. Enfin, l’idée d’un grand hall d’accueil convivial a aussi séduit le jury. Il sera idéal pour organiser les cérémonies comme les remises de médailles. L’heure est encore aux démarches de recherches de subventions. Il faudra encore attendre quelque temps pour le voir bâti.

Brèves

DES TRAVAUX AUX STADES La municipalité a mis à profit la période estivale pour l’entretien des stades. C’est ainsi que, sur le terrain d’honneur, les services techniques ont procédé à une remise à neuf des zones abîmées en utilisant du gazon plaqué. Le terrain annexe a été mis en service début septembre. Son utilisation sera facilitée par la mise en service de l’éclairage. Quelques aménagements doivent encore y être réalisés comme l’installation d’un pare-ballons en 2014. Pour l’entretien des pelouses, la municipalité s’est dotée cet été d’un système d’arrosage automatique efficace.


TRAVAUX

Brèves ACCESSIBILITÉ DES SERVICES TECHNIQUES L’accès aux bureaux des Services Techniques municipaux, route de Villequier, n’est actuellement pas facile pour les poussettes, les personnes âgées ou les livreurs, et même impossible pour les personnes à mobilité réduite. Une rampe va donc y être créée par l’entreprise Narac, au printemps. Sa hauteur imposera aussi la pose d’une rambarde. PANNEAU STOP AU MARAIS Le carrefour situé entre le collège, les immeubles du Marais et la rue du Président Kennedy est terminé. La nouvelle topographie de la route permet de faire ralentir les automobilistes. Pour une question de sécurité liée à la visibilité, un panneau Stop a ensuite été posé.

TRAVAUX À LA VIGNETTE

Une série de travaux a été effectuée dans le quartier de la Vignette, améliorant notablement le cadre de vie des riverains. Pour commencer, les trottoirs ont été rénovés. Le temps commencait à avoir raison du bitume. En quelques semaines, tout a été refait par les services de la communauté de communes Caux Vallée de Seine, dans le cadre des quotas voirie de la CVS. Le système d’éclairage va bientôt être entièrement remplacé par des luminaires à leds, solution maintenant bien connue pour les économies d’énergie apportées. Ce seront des modèles épurés mais esthétiques, qui diviseront par dix le coût d’entretien : on ne change en effet les ampoules que très rarement. Les habitants du quartier gagneront aussi en qualité de lumière, les nouveaux lampadaires étant mieux dirigés vers le sol qu’auparavant.

SÉCURISATION DE LA ROUTE D’YVETOT

Au Cat Aragé, en attendant que le projet de construction de logements par la SEMVIT avance, il était devenu impératif de trouver une solution plus sécurisée à l’endroit où une partie du trottoir s’était effondrée. L’entreprise chargée de la démolition avait fait des travaux de consolidation provisoire du talus qui se sont récemment avérés suffisants pour pouvoir reprendre la pleine largeur de la route. Pour que les promeneurs puissent traverser en toute quiétude, deux passages piétons consécutifs ont été tracés.


21

BIENTÔT UNE NOUVELLE POSTE

Les usagers de l’agence postale de Caudebec-enCaux vont bientôt changer leurs habitudes. En effet, les locaux de cet établissement public vont être transférés sur la place d’Armes d’ici le milieu de l’année prochaine. Les travaux nécessaires devraient commencer début 2014 et durer environ trois à cinq mois. L’objectif de ce chantier sera évidemment d’aménager une nouvelle poste accessible aux personnes à mobilité réduite, mais aussi de repenser la partie qui restera libre sous les hallettes. L’agence postale fera environ 85m2 de surface. Le revêtement extérieur sera constitué de panneaux composite imitation bois, de couleur cuivrée, comme ce qui a été utilisé au collège. D’un aspect esthétique, ce matériau s’intègrera bien sur la place d’Armes. Le choix des autres matériaux s’est tourné vers la qualité pour concevoir un bâtiment durable; les menuiseries par exemple, seront en aluminium, réputé pour sa rigidité et sa résistance.

C’est un projet qui a été établi en relation étroite avec La Poste pour que les aménagements soient parfaitement adaptés aux besoins du public. Aucune place de stationnement ne sera supprimée devant la nouvelle agence. Les usagers pourront se garer juste devant l’entrée. A l’heure actuelle, les raccordements indispensables à un tel bâtiment (eau, assainissement, électricité, téléphone…) ont déjà été créés. Concernant l’occupation des lieux, le Conseil Municipal a convenu de la signature d’un bail commercial d’une durée de 9 ans avec Locaposte, filiale chargée de la gestion du patrimoine immobilier de La Poste. Avec l’agence d’un côté des hallettes et la bibliothèque de l’autre, il restera de l’espace au centre. Ainsi, la partie abritée réservée au marché sera conservée. Elle sera équipée de grilles hautes et repliables, permettant l’installation des étals lors du marché.


TRAVAUX

Brèves ÉCLAIRAGE DE NOËL Cette année, de nouvelles décorations lumineuses ont été achetées pour embellir nos rues à Noël. Il s’agit de traversées de chaussée qui seront posées dans l’ensemble des cinq rues débouchant sur le quai Guilbaud. Les ampoules sont économes en énergie. Le plafond lumineux habituellement installé dans la rue du Bailliage sera supprimé et remplacé par une traversée de chaussée traditionnelle. Dans la grande Rue aussi des changements auront lieu pour le plus grand plaisir des habitants qui apprécient toujours la nouveauté. Merci aux agents des Services Techniques pour leur travail de décoration de la ville.

CENTRE D’INCENDIE ET DE SECOURS

NOUVEAUX TRAVAUX AU CIMETIÈRE

La cour du Centre d’Incendie et de Secours est terminée. Les sapeurspompiers bénéficient maintenant d’un espace rénové pour manoeuvrer facilement leurs véhicules. Un muret a été bâti devant la rue de la Planquette; il va être surmonté d’une clôture. Il délimite la nouvelle cour. Deux arbres ont été plantés à côté, juste devant les cinq places de parking qui seront aménagées à cet endroit. N’oubliez pas que la partie de la rue de l’Ambion située le long du CIS devient un espace privé appartenant au CIS. Cela empêchera à l’avenir que des voitures s’y garent, génant ainsi l’arrivée des sapeurs-pompiers en cas d’appel pour une intervention. La problématique pollution, visà-vis de la rivière toute proche, a été prise en compte puisque les polluants contenus dans les eaux pluviales s’écouleront dans un séparateur d’hydrocarbures et ne se déverseront donc pas dans le cours d’eau.

Après la réfection des chapelles cette année, les travaux se poursuivent au cimetière pour entretenir ce lieu de commémoration collective et de recueillement individuel. La végétation de la forêt s’est beaucoup développée et a commencé à pousser un des murs extérieurs. Celui-ci menaçait de s’effondrer sur les tombes. L’entreprise Narac est donc intervenue pour remédier à cette situation. En attendant de pouvoir déconstruire le mur sur toute sa longueur, puis le remonter en parpaings, avec un parement en pierre côté intérieur et un enduit à la chaux à l’extérieur, la ville a posé plusieurs grands étais en bois pour consolider le mur. L’intervention à proprement parler ne pourra avoir lieu qu’en début d’année prochaine.


23

VUE DÉGAGÉE RUE MICHEL RENAULT Plus que quelques jours avant que les riverains de la rue Michel Renault puissent sortir de chez eux pour contempler une vue profondément changée : plus aucun fil électrique à l’horizon, laissant libre le champ de vision sur l’Eglise Notre-Dame. En effet, depuis le mois d’octobre, l’entreprise Garczynski travaille à l’enfouissement des réseaux et, malgré quelques jours d’intempéries et une emprise de chantier élargie jusqu’au début de rue de la République, elle est dans les temps. Les luminaires à leds qui seront posés permettront, à niveau d’éclairement égal aux anciens modèles, de réaliser d’importantes économies d’énergie.

LE CLOS DU VERGER En passant dans la rue du Président Kennedy, on ne peut que constater l’avancée fulgurante des travaux effectués par la CMEG pour la construction de la future résidence «Le Clos du Verger». Cette résidence sera gérée par la société Séminor. Lors d’une visite de chantier organisée en octobre, l’architecte Monsieur Crevel a tout d’abord montré, au rez-de-chaussée, le futur parking qui comportera environ 50 places. Fermé, ce parking offrira une grande sécurité aux résidents. A l’étage, les appartements aussi se dessinent. Ils seront tous spacieux, en particulier les T4 qui feront jusqu’à 95 m2. D’autres éléments rendent la résidence attractive : proximité du collège pour les familles avec enfants, de la zone humide et des commerces... Son exposition au sud aussi est un atout majeur puisqu’elle permettra de profiter du soleil en été et de récupérer les apports solaires l’hiver.

Conçue selon les normes «Bâtiment Basse Consommation», la résidence devrait permettre aux locataires de réaliser des économies sur leurs factures. L’un des éléments clés réside dans le fait que les appartements seront tous accessibles aux personnes à mobilité réduite. La présence d’un ascenseur sera une première dans l’offre de logements de la commune.

Visite du chantier du Clos Verger avec l’architecte Monsieur Crevel

Lors de cette visite de chantier, il a aussi été rappelé que ce projet s’inscrit dans le cadre d’une étude urbaine menée par des professionnels compétents, englobant la friche Big Mat, les anciennes serres et ateliers municipaux et les usines Deroche (anciennement Frovogel) et Fiducial, soit plus de trois hectares à urbaniser.


TRAVAUX

Brèves TRAVAUX DE VOIRIE Le nouveau sentier piétonnier situé devant la résidence Les Capucins est terminé. Il permet maintenant d’accéder aisément à la route de Barre-Y-Va et aux Services Techniques municipaux.

La rue du Bailliage n’est plus cette ruelle étroite qui posait des problèmes à bien des riverains. Désormais, les trottoirs sont larges, assortis au reste de la ville, avec un enrobé rouge. La nouvelle chaussée respecte une esthétique s’intégrant à ce site historique qu’est l’ancienne prison. L’alternance du bitume et des pavés mettent le monument en valeur.

ABORDS DU MUSÉE

SECTEUR DE BIGMAT

La quatrième phase des travaux de réaménagement du quai Guilbaud reste encore à entreprendre. Elle démarrera quand le plus gros du chantier de MuséoSeine sera effectué, c’est-à-dire aux alentours de septembre 2014. Cette dernière «tranche» consiste à aménager les abords du musée : le parc de la Mairie et le chemin de halage par lequel arriveront les visiteurs du musée. L’accès actuel du parking de la Mairie restera au même endroit. Par contre, la rambarde en pierre sera supprimée. Une réflexion est en cours pour lui donner une nouvelle utilisation. La ferronnerie, comprenant le portail et la barrière de l’hôtel de ville, sera entièrement restaurée. De nouveaux espaces pour les massifs seront créés. En parallèle, le Syndicat Mixte des Bassins Versants Caux Seine réalisera un autre chantier d’envergure : la mise à jour de l’exutoire de l’Ambion. Tous ces travaux devront impérativement être terminés avant l’ouverture du MuséoSeine en 2015.

La vaste friche de l’ancien terrain BigMat est en cours de dépollution. Deux entreprises interviennent distinctement. La première est chargée de la déconstruction de la bâtisse et de sa dépollution à l’amiante. L’autre s’occupe de la dépollution du terrain qui contient en effet des hydrocarbures à cause de l’activité qui s’y est déroulée pendant des années.

La friche BigMat vue du ciel - ©Studio HUON

Pour ce travail important pour l’écologie, les entreprises appliquent les méthodes actuelles, plus longues mais respectueuses de l’environnement. Le tri sélectif est par exemple appliqué. A la fin du mois de février, l’opération devrait être terminée. Le terrain sera nu et bien plat, prêt à accueillir les promoteurs pour la construction du nouveau quartier.


25

CRÉATION D’UN CENTRE MULTISERVICES FONCTIONNEL En janvier 2014, la ville et la communauté de communes Caux Vallée de Seine débutera le chantier de construction d’un nouvel espace en ville, qui rassemblera plusieurs services en lieu et place de l’ancienne Maison des Services Publics, rue de la Ste Gertrude. Ce projet avait été envisagé en 2010, suite à une étude qui avait évalué les besoins dans le domaine de la petite-enfance. La halte-garderie Caux’Inelle, d’abord itinérante, s’était implantée à la base de loisirs. Mais ce lieu excentré n’était qu’une solution provisoire car il est aussi utilisé le week-end. D’autre part, les médecins du cabinet médical de la rue de la Vicomté avaient fait le projet d’une nouvelle structure, le cabinet n’étant pas accessible aux personnes à mobilité réduite et révélant un fort état de vétusté. C’est vers la commune et le bailleur qu’ils se sont tournés pour la construction d’un nouveau centre médical incluant aussi un podologue et un kinésithérapeute. Il a donc été décidé de regrouper ces deux structures en une seule, à la place des anciens locaux de la MSP qui étaient délabrés. Le nouveau centre multi-services sera composé de trois ailes distinctes, pour une surface totale de 1648m2 : - une aile au centre avec un multi-accueil dédié à

l’enfance avec une crèche qui accueillera à terme 20 enfants, et un relais d’assistantes maternelles. - une aile au nord avec un cabinet de médecins, de kinésithérapeute et de podologue. - une aile au sud avec la Maison des Services Publics A l’étage, le projet prévoit la construction de huit logements (un T2, deux T3 et cinq T4) par Logéal Immobilière. Ces logements seront reliés par une passerelle entre chacune des trois ailes. Pour élaborer les plans, le cabinet d’architecte Agape a dû faire preuve de créativité. Les trois nouveaux blocs qui constitueront le centre respecteront les normes BBC et exploiteront au mieux l’espace. Les matériaux utilisés, la pierre et le bois, rappelleront l’environnement du Pays de Caux. Le city-stade sera quant à lui déplacé en arrière, vers la rivière. D’un montant total de 2,3 millions d’euros, ce projet sera financé en grande partie par la CVS mais aussi par la Caisse d’Allocations Familiales et le Département de Seine-Maritime.


25

ENVIRONNEMENT 27 Miel de Caudebec 27 Verger Conservatoire 27 Colloque environnemental 28 Plan Climat Energie Territorial 28 Eclairage public 28 Projet durable au collège

Les élèves de la CLIS de Jacques Prévert entretiennent leur petit potager


27

MIEL DE CAUDEBEC

En septembre dernier, Evelyne Bodelle est revenue sur le toit terrasse de la Mairie pour procéder à la récolte du miel. Pour cette ultime étape, après plusieurs mois de travail de transformation par les abeilles, elle a prélevé les cadres des ruches et a extrait le miel à l’aide de matériel adapté. Au final, ce sont 46 petits pots de miel qui ont été remplis et étiquetés «Miel de Caudebec-enCaux», avec la mention «extrapur» car le miel ne contient aucun additif comme du sirop de glucose et les abeilles n’ont reçu aucun aliment complémentaire. Tandis que les abeilles vont entamer l’hivernage, les petits pots de miel seront offerts aux gagnants du concours des Villes Fleuries.

VERGER CONSERVATOIRE

A la demande de la Ville, le verger présent sur le terrain situé dans la montée de la côte de Saint-Arnoult a été nettoyé, puis revalorisé par la plantation, le 3 décembre dernier, de douze pommiers à cidre supplémentaires. Ces arbres serviront de support pédagogique à la classe Ulys du collège «Victor Hugo» mais aussi, par exemple, pour la Fête du Cidre. Ce projet de verger conservatoire a été réalisé en partenariat entre la Mairie, le collège, le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande et l’Association Pommologique de Haute-Normandie. Il permettra de participer à la sauvegarde du patrimoine agricole normand. Après la plantation, l’ensemble des intervenants du projet s’est retrouvé au collège avec les élèves où a eu lieu une dégustation des variétés plantées.

COLLOQUE NATIONAL

Le cinéma a servi en octobre de salle de colloque à près de 200 personnes venues débattre sur le thème : «Concilier restauration écologique et développement économique - Eviter, Réduire et Compenser les impacts sur le milieu naturel».

C’est le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, en lien avec les Grands Ports Maritimes de Rouen et du Havre, qui a réuni élus, experts, représentants d’entreprises et services de l’Etat. Dans sa nouvelle charte, le PNRBSN est le premier des 48 Parcs naturels régionaux français à intégrer cette nouvelle façon de concevoir les projets, avec une gestion économe de l’espace et une anticipation des impacts sur l’environnement.


ENVIRONNEMENT PLAN CLIMAT ENERGIE ECLAIRAGE PUBLIC Applicable depuis TERRITORIAL le mois de juillet

Le Plan Climat Energie Territorial (PCET) a été rendu obligatoire par la loi Grenelle 2 de 2010. C’est la communauté de communes Caux Vallée de Seine qui est chargée de le mettre en place sur notre territoire, dans le but de lutter contre les changements climatiques. Le 18 octobre dernier, la CVS a présenté les 5 axes de travail de ce PCET aux élus et acteurs du développement durable locaux : mobilité et transports, aménagement et bâti, politique énergétique locale, mobilisation des acteurs du territoire et exemplarité de la collectivité. L’objectif est de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre.

2013, un arrêté du 25 janvier 2013 exige l’extinction de l’éclairage intérieur des bâtiments non résidentiels une heure après la fin de l’occupation des locaux. L’illumination des façades est possible du coucher du soleil à 1h du matin. Des dérogations préfectorales sont possibles (veilles de jours fériés, Noël, événements exceptionnels…).

PROJET DURABLE AU COLLÈGE

L’année dernière, les personnels et la direction du collège Victor Hugo de Caudebec-en-Caux ont mené une réflexion sur le développement durable, avec son comité de pilotage, animé par Téléchargez le rapport complet du PCET : Madame Guyomar, Correspondante http://www.cauxseine.fr/fichiers/ publications/plan_climat_energie_CVS.pdf Développement Durable.

Le Club Jardin du collège est fréquenté par des élèves de tous âges

Après concertation, tout le monde s’est accordé pour organiser un jardin en planches. La riche documentation trouvée sur les spécificités du jardinage en petites parcelles et les jardins médiévaux a été précieuse pour venir à bout de ce projet. Ces jardins, inaugurés le 03 octobre dernier en présence de nombreux élèves, parents, professeurs et partenaires, ne sont pas un aboutissement mais un tremplin vers d’autres horizons : labels 2 et 3 du développement durable, pavillon de compostage, et autres déclinaisons qui viendront prochainement enrichir l’accompagnement éducatif au collège.

Brèves

JARDINONS MALIN Du 5 mars au 29 octobre 2014, les animateurs du service Rudologie de la CVS vous proposent des ateliers de jardinage naturel à Lillebonne. Retrouvez les dates sur le site de la CVS (www.cauxseine.fr) ou sur la brochure disponible en mairie. Les places étant limitées, il faut s’inscrire au préalable.


ANIMATIONS 30 Retour en images sur les derniers temps forts


ANIMATIONS g Rev ivez en ima es quelques-uns de nos derniers grands rendez-vous!

15 août Il y avait foule à la guinguette organisée par l’Office de Tourisme. Le beau temps a ravi les participants qui ont apprécié de pouvoir déguster un repas sur le quai, en musique ! Tout le monde en garde un excellent souvenir.

15 septembre Les Journées Européennes du Patrimoine ont permis de faire découvrir la richesse de notre Histoire. Les chapelles de Barre-Y-Va et la Maison des Templiers étaient spécialement ouvertes. Des visites guidées étaient proposées à l’église Notre-Dame et dans le bureau du Maire. L’orgue faisant partie de notre patrimoine, Jean Neveu a proposé de le mettre à l’honneur en offrant un concert aux visiteurs.

31 août Cette année, la cérémonie de Libération de la Ville avait une dimension particulière. Cela fait 69 ans que Caudebec a été libérée de l’occupation allemande, après avoir passé quatre longues années sous le joug de l’armée allemande. Les participants se sont rendus à la stèle Ilinski pour rendre un hommage à ce pilote polonais tué à bord de son avion, il y a 70 ans, dans le Marais de Caudebec/Maulévrier alors qu’il était poursuivi par l’ennemi. Les descendants de sa famille avaient fait le voyage depuis la Pologne pour assister à cet événement, grâce au contact établi par Alain Huon.


31

Week-end du 12 octobre

5 octobre Trois prestigieux solistes de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie, Tristan Benveniste au violon, Cédric Rousseau à l’alto et Jacques Perez au violoncelle, ont proposé, en partenariat avec l’association Concerts en Abbayes Normandes, un concert à l’église Notre-Dame. Le public s’est délecté de leur interprétation toute en finesse de morceaux de Mozart et Beethoven.

22 octobre Il fallait être là pour ne pas rater cette soirée inédite aussi cadencée que divertissante ! Rémigio Mendez a fait découvrir sa voix séduisante en première partie, et la troupe des Musicals2gether nous a entraînés gaiement dans le monde des comédies musicales, reprenant avec brio plus d’une vingtaine de tubes.

Plusieurs centaines d’animaux aux races prisées étaient présentées à l’exposition de la basse-cour organisée à la salle de la Tour d’Harfleur par la Société Avicole de Haute-Normandie. Cette compétition de très haut niveau a comme d’habitude, attiré de nombreux visiteurs.


L’AGENDA des DÉCEMBRE 2013 Mercredi 18 décembre Atelier Créatif autour de Noël 15h - Bibliothèque Jeudi 19 décembre Don du Sang - de 8h à 12h Salle de la Tour d’Harfleur Vendredi 20 décembre Spectacle de Noël du CCAS 17h - Cinéma Le Paris

JANVIER 2014 Vendredi 10 janvier Cérémonie des voeux du Maire 18h30 - Salle de la Tour d’Harfleur Mardi 14 janvier Après-midi jeux avec la galette des rois - 16h - Rés. Dr Paul Bréchot Dimanche 19 janvier Galette des Aînés - 14h Salle de la Tour d’Harfleur Vendredi 31 janvier Remise des prix «Ville Fleurie» 18h - Salle de la Tour d’Harfleur

FÉVRIER 2014 Dimanche 16 février Loto du Full Contact* Salle de la Tour d’Harfleur Mardi 18 février Concert du Conservatoire du Val de Seine (reprises de Mozart) 20h30 - Cinéma Le Paris Jeudi 20 février Don du Sang - de 8h à 12h Salle de la Tour d’Harfleur

MAN IF ESTA TION S

MARS 2014 Printemps du Cinéma du 16 au 18 mars Samedi 8 mars Loto de la MJ4C* Salle de la Tour d’Harfleur Dimanche 9 mars Spectacle des Jardins Familiaux 14h30 - Cinéma Le Paris Samedi 15 mars Soirée dansante de l’Amicale Laïque* - Salle de la Tour d’Harfleur Dimanche 16 mars Projection photos «Caudebec pendant la 2ème guerre mondiale» par A. Huon - 14h Salle de la Tour d’Harlfeur Mercredi 19 mars Tournoi de Bridge - toute la journée - Salle de la Tour d’Harfleur Mercredi 19 mars Cérémonie commémorative de la guerre d’Algérie* - Salle du Conseil Municipal Dimanche 23 mars Elections municipales - toute la journée - Salle de la Tour d’Harfleur Samedi 29 et dimanche 30 mars Fête foraine de la mi-Carême Toute la journée - Place d’Armes Dimanche 30 mars Elections municipales - toute la journée - Salle de la Tour d’Harfleur

AVRIL 2014 Vendredi 4 avril Loto du CSC* - Salle de la Tour d’Harfleur Samedi 5 avril Les 10 ans du Caudebec Full Contact* - Gymnase Dimanche 6 avril Les Parcours du Coeur* Samedi 12 et dimanche 13 avril Grand Bric-à-brac de l’Amicale Laïque - Toute la journée* Samedi 12 avril Soirée dansante du CSC - Salle de la Tour d’Harfleur* Lundi 14 avril Accueil des nouveaux habitants 18h -Salle de la Tour d’Harfleur Jeudi 17 avril Don du Sang - de 8h à 12h Salle de la Tour d’Harfleur Samedi 26 avril Soirée Bretonne de la MJ4C 19h - Salle de la Tour d’Harfleur Cérémonie du Souvenir des déportés - 11h - Parc de la Mairie Dimanche 27 avril Jardin en Seine - toute la journée sur le quai Guilbaud érieurement) (*Horaires précisés ult nifestations est ma des el nsu me da gen L’a demande auprès sur , irie ma en disponible 95 90 12) et sur 35 (02 du service Vie locale : t rne inte le site .com www.caudebec-en-caux r votre courriel oye env si aus vez pou s Vou vous fera au service Vie locale qui de l’évènementiel parvenir la newsletter caudebecquais : n-caux.com vie-locale@caudebec-e


CULTURE & PATRIMOINE 34 Programme de la bibliothèque 34 MuséoSeine 35 Une conférence captivante 36 Anecdote Caudebecquaise

11 12 12 12 13 13 13


CULTURE & PATRIMOINE PROGRAMME DE MUSÉOSEINE : C’EST PARTI ! Suite à la pose de la première LA BIBLIOTHEQUE pierre, le chantier du muséoSeine a démarré. Les premières étapes ont INTERCOMMUNALE été l’installation ATELIER CRÉATIF Mercredi 18 décembre de 15h30 à 16h30. Atelier spécial Noël, sur inscription. EXPOSITION « UN HIVER À LA MONTAGNE » Du 19 octobre au 31 décembre : présentation de la faune, de la flore et des modes de vie à la montagne. EXPOSITION «GOURMANDISES» Du 21 mars au 24 mai : recettes gourmandes, chocolat, pâtisseries et autres gourmandises. Vous trouverez de nombreux accessoires associés, avec notamment d’anciens ustensiles de cuisine et une machine à fabriquer les bonbons. LUDOTHÈQUE Mercredi 26 février de 15h30 à 16h30. SPECTACLE TOUT PUBLIC Mercredi 12 mars à 16h, en collaboration avec les Caux’médiens (adaptation de la Belle au Bois dormant). LE SAMEDI DES PETITS (de 2 à 5 ans) Samedi 12 avril à 11h : conte de Pâques ATELIER CRÉATIF Mercredi 16 avril, de 15h30 à 16h30. Atelier intitulé «Gourmandises» : préparation et confection de chocolats et bonbons, dans le cadre de l’exposition sur le thème. Renseignements au 02 35 96 28 08

de la «base vie» sur place, la préparation du terrain ainsi que l’installation des fondations. Ce sont des étapes cruciales pour le déroulement futur du chantier. Une des premières problématiques a été le déplacement du «Joble». En effet, la dernière gribane traditionnelle de la Basse-Seine est complétement intégrée au futur parcours et sera présentée sous un auvent, le long de la Seine, dans le futur bâtiment. Elle a été installée dans la fosse prévue à cet effet et le musée se construira tout autour du bateau. C’est l’entreprise SPIE Batignolles, en charge du gros œuvre, qui a supervisé cette délicate opération puisque la Gribane pèse près de 40 tonnes. Bientôt, le musée sortira de terre, la charpente et la toiture seront posées au printemps et toutes les installations électriques, de chauffage et d’aménagement intérieur pendant l’été 2014. Enfin, à partir de septembre 2014, les réserves pourront être déménagées, les collections et le


35

mobilier installés, les dispositifs audiovisuels et les décors du futur parcours entièrement créés et disposés à l’intérieur du musée. Il faudra encore aménager les bureaux de l’équipe du musée ainsi que l’espace accueil-boutique pour ouvrir le musée au printemps 2015. En attendant, le travail de fond se poursuit. Les recherches se concentrent sur la mise au point du parcours, le choix des images et des films utilisés et des manipulations qui feront le bonheur des petits et des grands. Une partie des collections est en pleine restauration. C’est le cas des 6 bateaux qui seront présentés dans le futur parcours. Ce sont de véritables trésors patrimoniaux car ils sont les derniers témoins d’activités fluviales disparues. Comme la barque de pêche le «Mondy», ces bateaux ont besoin d’être consolidés, nettoyés, pour certains d’être revernis avec les techniques et savoirfaire traditionnels de la charpenterie navale. Pour ce faire, une campagne de collectage de fonds a été ouverte avec la fondation du patrimoine et le Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande.

Vernissage de l’exposition «ARMADAS»

UNE CONFÉRENCE CAPTIVANTE

Pour découvrir notre ville sous un angle original, vous pouvez compter sur Alain Huon qui parvient à chacune de ses conférences annuelles à passionner son auditoire. Début octobre, il proposait un rendez-vous consacré aux bacs où pas moins de 250 personnes se sont rendues avec empressement, et notamment des élus de la commune, mais aussi la responsable de MuséoSeine, Marie Landron, qui avait apporté la maquette du bac n°10 construite par Monsieur Malot et aussi Alain Gallais, ancien membre d’équipage du bac de La Mailleraye. Alain Huon, qui assurait les commentaires, a dévoilé son montage de 180 photos, allant de 1873 à nos jours, avec la dernière Fête du Cidre qui a vu le retour du bac à Caudebec. Parmi les clichés présentés, se trouvaientt de nombreuses photos exceptionnelles, comme la série de 1896 montrant un retour de marché ou encore les photos de la période de la 2 ème guerre mondiale. Plusieurs films étaient aussi au programme de la conférence : un film sur les essais en charge du bac 10 prêté par Michel Freulard et un film de Raymond Huon (disponible en copie sur commande) sur les mascarets, l’inauguration du Pont de Brotonne, le


CULTURE & PATRIMOINE bac 9 et les adieux aux bacs en 1977. Alain Huon a dédié sa projection à Sylvain Caron, décédé récemment et très attaché à Caudebec-en-Caux. Il est à noter qu’en plus, la buvette a rapporté 80€ au profit de l’Association des Paralysés de France. Au début du mois de décembre, Alain Huon a également présenté ses plus belles photos de l’Armada 2013 lors d’une conférence spéciale, en présence d’un pilote de Seine et d’un membre de l’association des amis des grands voiliers. Il a permis à son public de revivre les temps forts de l’Armada et d’accompagner virtuellement la grande Parade au pied des bateaux!

Le Mascaret

ANECDOTE CAUDEBECQUAISE

Cette vague qui monte et la houle qui suit? A h ! ce n’est que cela? dit un vieillard chagrin… Un enfant : «Est-ce vrai, mon père? le cousin Xavier dit que ce sont les vagues de la Manche.»

En classant des ouvrages dans sa bibliothèque, Michel Freulard a retrouvé cet ouvrage de Monsieur Lefèvre, ancien directeur de l’école communale des garçons avant la deuxième guerre mondiale, «Des Fables et des Ris». Entre autres poèmes, on y découvre des acrostiches. «Un poème acrostiche est une poésie dans laquelle chaque ver commence par une lettre faisant partie d’un nom qu’on écrit en travers de la marge et qu’on prend pour sujet» (Bescherelle)». ici, le sujet est Caudebec-en-Caux.

Muséoseine © MASE

C’est l’heure où va passer le plus beau mascaret. A uprès des étrangers chaque hôtel se démène. Une foule de gens qui sont là sur le quai Désirent admirer ce rare phénomène. Et des autos, toujours des autos, par centaines Bloquent leurs freins, vidant leur chargement complet : Et les vieux du pays demandent quel attrait Ces gens peuvent trouver à voir… monter la Seine. Enfin voici la barre : Entendez-vous ce bruit? N e remarquez-vous pas cette écume si blanche,


41

JEUNESSE & SPORTS 38 Les temps forts depuis l’été 39 Activités périscolaires 40 Semaine du goût 40 Fête de la science 40 La MJ4C 10 11 12 12 12 13 13 13 Mini-triathlon du CMJ


JEUNESSE & SPORTS

L’opération Savoir Nager a permis à 64 enfants du canton, dont 17 de Caudebec, de prendre des cours de natation tout l’été. C’est la Ville qui prenait en charge la cotisation pour les jeunes Caudebecquais.

Sport en Fête - De nombreux clubs sportifs de la commune étaient là pour présenter et faire essayer leur discipline aux visiteurs, avec en parallèle le déroulement des 6H de natation où le record de l’an passé a été battu.

Le Trail du Mascaret : un record de participation avec 741 coureurs cette année !

Les Trophées Sportifs ont été décernés cette année à : Marie Billaux, Chloé Vimont, Laurie Gonzales et Léana Grippon (Atomic Girls), Martine Lenormand (La Boule Caudebecquaise), Dimitri Lefebvre et Tanguy Girard (Caudebec Arts Martiaux), Paul Bellefontaine et Eric Laguerre (Club Sportif Caudebecquais) et Philippe Alexandre (Trophée d’honneur).

Défi sportif solidaire - Philippe Alexandre a couru pendant trois jours pour récolter des fonds au profit des Papillons Blancs, une association accueillant et hébergeant des personnes en situation de handicap. A son arrivée, le Maire a salué l’effort du sportif et sa générosité : «il a décidé de courir utile, désintéressé, dans un esprit collectif. Ce sont des actions comme celle-ci qui permettent de changer le regard sur le handicap».


39

DES ACTIVITÉS APRÈS L’ÉCOLE

Si cette année le rythme scolaire aux écoles maternelle «Les Tourterelles» et élémentaire «Jacques Prévert» n’a pas encore été modifié, les parents peuvent d’ores et déjà préparer leurs enfants à la réforme du ministre de l’Education Nationale qui devra être appliquée l’année prochaine. La commune a en effet mis en place plusieurs ateliers après les cours. Les enfants peuvent ainsi s’habituer à poursuivre la journée de travail avec des activités périscolaires adaptées et faciles d’accès puisqu’elles se déroulent toutes à l’école ou aux alentours. C’est la Ville qui finance le coût engendré, notamment avec l’emploi de nouveaux animateurs, les élèves intéressés devant être inscrits à l’accueil périscolaire géré par la MJ4C. Le dispositif «Ludisport» a tout d’abord lieu le lundi, entre 16h45 et 17h45, pour les enfants de l’école primaire. Il est proposé par le Département de SeineMaritime et c’est la communauté de communes Caux Vallée de Seine qui est chargée de le mettre en place sur notre territoire. A Caudebec-enCaux, les enfants peuvent y découvrir et expérimenter 5 activités : hockey, jeux d’adresse, jeux traditionnels, badminton et cirque. Au-delà

de contribuer au développement de la pratique sportive en milieu rural, l’objectif du Ludisport est double : favoriser l’intégration sociale des jeunes et contribuer à l’épanouissement de l’enfant.

Les enfants de «Jacques Prévert» peuvent aussi participer à l’activité jeux de société le jeudi soir, de 16h45 à 17h45. Les jeux de société, aussi appelés jeux de coopération, leur sont très bénéfiques! Autre activité proposée aux enfants de l’école maternelle cette fois-ci : les séances de baby-gym le vendredi, à 17h. Dans la grande salle d’évolution, Madame Dorion, qui donne déjà cette activité d’éveil le mardi avec la MJ4C depuis 2 ans, apprend aux enfants de 3 à 6 ans à développer leur équilibre et leur motricité. Elle crée à chaque séance une sorte de terrain d’aventures, confectionné avec du matériel adapté en mousse, des filets ou des tapis. Les enfants se régalent !


JEUNESSE & SPORTS SEMAINE DU GOÛT POUR LES ÉCOLIERS Cette semaine est dédiée à la découverte des différentes saveurs et des multiples métiers de l’alimentation pour éduquer la sensibilité aux «bonnes choses». A cette occasion, les professeurs de l’école maternelle «Les Tourterelles» ont amené leurs élèves dans une boulangerie pour leur expliquer d’où venait le pain.

Monsieur Dufeuille, qui a accueilli les enfants dans son atelier avec beaucoup de gentillesse, ne s’est pas contenté de leur montrer les étapes de la confection : il leur a même proposé de faire leur

propre petit pain aux pépites de chocolat. Tous, en dépit de leur jeune âge, ont montré un grand intérêt pour cette sortie pédagogique.

FÊTE DE LA SCIENCE

Toutes les classes de l’école «Jacques Prévert» se sont rendues au collège «Victor Hugo» à l’occasion de la Fête de la Science organisée par la MJ4C. Les ateliers étaient menés par des animatrices dynamiques : Angélique, Charlotte et Benoîte. Les enfants ont pu jouer aux «apprentis magiciens» et ont découvert, au travers de petites expériences très simples réalisables à la maison, des notions scientifiques comme la pression atmosphérique, l’électricité, les illusions optiques, les casse-tête… Les élèves ont été enthousiasmés par ces ateliers, les découvertes, les manipulations et ont pu fabriquer un thaumatrope qu’ils ont ramené avec eux.

LA MJ4C

Depuis la rentrée de septembre, les actions se poursuivent à un rythme soutenu sur le canton de Caudebec-en-Caux. En plus des actions traditionnelles telles que les accueils périscolaires et les accueils de loisirs à destination des scolaires et des jeunes, la MJ4C propose des actions spécifiques destinées au plus grand nombre : relaxation, yoga, baby gym... C’est donc toute une panoplie d’activités enrichissantes et divertissantes qui sont ainsi mises à la disposition de tout un chacun. Alors pour en profiter ou pour nous proposer de nouvelles idées : n’hésitez pas à nous rejoindre ! Activités de type hebdomadaire tout public. COURS DE YOGA Les cours de yoga se déroulent les lundis soir de 19h30 à 21h00 à la salle de la tour d’Harfleur et pendant les périodes scolaires. Ils sont ouverts à tous les adultes. COURS DE BABY GYM Le cours de baby gym se déroule les mercredis à la salle de motricité


41

de l’école maternelle «Les Tourterelles». Nouveauté cette année : la mise en place d’un nouveau créneau pour les 6/8 ans ! De 16h à 16h45 : pour les 6/8 ans De 17h à 17h45 : pour les 18mois/3ans De 18h à 18h45 : pour les 3/6 ans COURS DE RELAXATION Ils ont lieu deux samedis après-midi par mois de 14h00 à 15h00 à la salle Jean Ardouin (ancienne école Hélène Boucher). Les dates sont disponibles à la MJ4C. Ouverts à tous les adultes. AGENDA Date

Titre

Salle

Ville

du 10 au 15 février

Semaine du jeu

Mille Clubs

St Wandrille Rançon

8 mars

Loto

Tour d’Harfleur Caudebec-en-Caux

26 avril

Soirée Bretonne

Tour d’Harfleur Caudebec-en-Caux

18 mai

Théâtre

Cinéma Le Paris Caudebec-en-Caux

01 juin

Vide grenier

28 et 29 Record du foot juin

Quai Guilbaud

Caudebec-en-Caux

A préciser

Caudebec-en-Caux

31 octobre

Soirée Halloween

Tour d’Harfleur Caudebec-en-Caux

14 décembre

Marché de Noël

Tour d’Harfleur Caudebec-en-Caux

Pour tout renseignement, contactez la MJ4C : 5, rue Guillaume Letellier Tél. : 02 32 70 37 15

Les jeunes de l’accueil du mercredi de la MJ4C ont participé à la Semaine de Réduction des Déchets en recyclant des objets en instruments de musique. Ce sont les animateurs du service rudologie de la CVS qui proposaient cet atelier «Récup’Zik».


ASSOCIATIONS 43 Accueil et Amitié 44 Comité de la Fête du Cidre et de la Pomme 46 Amicale Laïque 46 Anciens Combattants 46 Club de Bridge 47 10 47 11 12 48 12 48 12 48 13 49 13 49 13 50

Les Cartophiles Caudebecquais Les Caux’Médiens Le CSC Les 10 ans du Full Contact Les Jardins Familiaux Le Comité de Jumelage Le Kiwanis Mascaret Liens Artistiques et Culturels

51

Association Le Paris

51

Union Commerciale et Artisanale

Pour la Fête du Cidre, les Jardins Familaux proposaient un jeu d’estimation du poids d’une courge


43

ACCUEIL ET AMITIÉ Durant ces mois d’été, les Amis d’Accueil et Amitié, comme chaque année, se sont retrouvés pour le plaisir de quelques sorties. A Saint-Valéry-en-Caux, ils ont tenté leur chance aux machines à sous du casino ou opté pour quelques balades en ville ou en bordure de mer. A Clères, ils se sont promenés dans le célèbre parc zoologique et botanique où plus de 1500 oiseaux et mammifères sont en semi liberté et de nombreuses essences d’arbres implantées. A Martainville, le magnifique château avec ses collections riches et variées (meubles, bijoux, céramiques, verreries, costumes…) leur a fait revivre les arts et les traditions des siècles passés. Enfin à Paris, ils se sont divertis aux «12 Coups de Midi», jeu de culture générale se déroulant dans la bonne humeur et conduit par un dynamique animateur, produit par la chaîne de TV TF1. Ces sorties ont aussi été l’occasion de partager en toute convivialité un repas au restaurant. Il est à noter également que certains membres de l’association ont apporté leur collaboration à la préparation d’une fête à laquelle ils tiennent beaucoup : la Fête du Cidre.

NOUVELLE ACTIVITÉ TENNIS DE TABLE

Aux divers jeux et activités réunissant mensuellement les amis d’Accueil et Amitié vient s’ajouter, grâce à l’aimable concours de Monsieur Malandain, le tennis de table. Sous sa conduite, les adhérents ou non adhérents à l’association peuvent s’initier ou se perfectionner à la pratique de ce sport, en toute convivialité le mardi et le vendredi, de 9h30 à 11h30 (excepté les vacances scolaires), à la salle Bergère, rue de La République. Renseignements ou adhésions : Yvette Bourdin (09 66 81 24 92) ou Geneviève Brouilliez (02 32 70 35 51).

Le programme trimestriel est disponible à la bibliothèque. L’association, autant que possible, s’efforce de diversifier ses activités. Dans cet esprit, elle demeure réceptive à toutes suggestions.


La FÊTE DU CIDRE est décidément toujours un succès, comme le prouve la dernière édition qui s’est déroulée le dimanche 29 septembre. Pas moins de 25 000 personnes se sont encore retrouvées dans les rues de Caudebec-en-Caux pour profiter des suprises que le Comité de la Fête du Cidre leur réservait. La journée fût riche en événements, que nous vous proposons de revivre ici en quelques photos souvenirs...

SUR LA SEINE...

Les festivités ont démarré en présence de nombreuses personnalités et élus, venus célébrer cette nouvelle édition 2013. Le cidre d’honneur a ensuite été partagé entre tous comme le veut la tradition.

ET LE GRAND DÉFILÉ

L’un des événements phares, qui restera gravé dans la mémoire de tous les caudebecquais, a été la venue d’un bac qui aura fait traverser le fleuve à près de 5000 personnes ce jour-là ! Il a suscité un réel engouement.


45

La Fête du Cidre, c’est aussi l’occasion de valoriser notre patrimoine agricole grâce aux associations notamment. Les pommes, ramassées en partie par le Conseil Municipal des Jeunes, la MJ4C et les résidents du foyer St Onuphre, ont produit du cidre frais sur les cinq pressoirs répartis dans les rues. Les visiteurs ont pu découvrir les diverses variétés existantes dans notre région grâce à l’Association Pomologique de Normandie.

L’aide efficace des bénévoles est cruciale pour l’organisation de la Fête, comme par exemple pour assurer la restauration des milliers de visiteurs.

Le marché des producteurs et artisans était enrichi par de nombreuses animations qui ont diverti tout le monde : ferme Tili’golo, Maquettistes Navals Rouennais, pêche aux cadeaux, estimation du poids d’une courge, baptême de poney, concerts sur les podiums, jeux concours, démonstrations de métiers anciens, et bien sûr le véritable show de voltige qu’a assuré le flyboarder sur la Seine, sous les yeux médusés du public.


ASSOCIATIONS AMICALE LAÏQUE

A la rentrée, l’Amicale Laïque a fait preuve d’une grande générosité en offrant 200 sacs aux écoliers de Caudebec-en-Caux. C’est grâce au montant récolté sur leur stand buvette à l’occasion de l’Armada qu’ils ont pu faire ce cadeau aux enfants. Ces sacs, bien pratiques pour les cours, le sport et les sorties, ont été confectionnés à la demande de l’Amicale Laïque par l’ESAT d’Yvetot qui permet à des personnes en situation de handicap de travailler.

ANCIENS COMBATTANTS L’association des Anciens Combattants est toujours à la recherche de nouveaux sympathisants. Un nouveau bureau a été constitué suite à la disparition de Monsieur Carette, vice-président, et de Monsieur Tourin, secrétaire démissionnaire. Le bureau est aujourd’hui composé comme suit : Jean-Pierre Ponty, président, Francis

CLUB DE BRIDGE

Bénard, vice-président, Lydie Barray, trésorière sympathisante, Raymonde Ponty, trésorière adjointe, Thérèse Bénard et Madame et Monsieur Gérard Vautier, membres. En 2013, les activités étaient : organisation d’un méchoui midi et soir (le 7 septembre), participation à la cérémonie du 11 novembre, choucroute le 5 décembre réservée aux Anciens Combattants pour marquer la fin de la guerre d’Algérie. Pour Noël, les membres se rendront au Puy du Fou pour assister au spectacle. Début janvier 2014, il y aura une galette des Rois gratuite pour tous les combattants à jour de leur cotisation : inscription avant le 5 janvier, dernier délai, au 02 35 96 22 15. Enfin, le 1er mars 2014, l’association organisera une soirée dansante avec orchestre, à la salle de la Tour d’Harfleur.

Le 16 octobre, s’est déroulé le grand Tournoi de Bridge de Caudebec-enCaux, organisé par le Club de la ville, présidé par Claude Ozenne. Une centaine de participants a répondu présent pour cet aprèsmidi de compétition qui débuta à 14h pour finir vers 18h15.

Les vainqueurs du Tournoi furent : Ligne Nord-sud : Madame Michel Josée et Monsieur Fima jean. Ligne Est-Ouest : Madame Arlette Périer et Monsieur Périer Michel. Après la remise des lots, un par joueur, un apéritif fut offert. Ensuite un buffet froid était à leur disposition. Comme l’an dernier, Monsieur Baray de Caudebec-enCaux était le maître d’œuvre : ce fût un excellent repas.


47

LES CARTOPHILES CAUDEBECQUAIS

Le dimanche 1er septembre, se tenait le 28ème salon des Cartophiles Caudebecquais. Il revêtait un caractère particulier : la veille, après la commémoration de la libération de la ville, Alain Huon et Nicole Patry ont présenté l’ouvrage édité par les Cartophiles Caudebecquais et qu’ils ont coécrit sur le pilote Olgierd ILINSKI. Plusieurs membres de la famille du pilote étaient présents. (voir page 55)

Lors du salon, divers objets relatifs à l’équipement des pilotes polonais de la RAF étaient présentés ainsi que des morceaux du Spitfire d’O. Ilinski. M. Zaleski, attaché

de l’ambassade polonaise, était présent et avait revêtu l’uniforme des pilotes de l’époque. Outre cette exposition, les visiteurs pouvaient trouver parmi les milliers de cartes postales, vieux documents et collections diverses, la pièce manquant à leur collection. Pour un renseignement ou pour rejoindre l’association, prendre contact avec Nicole Patry au 02 35 56 09 75

LES CAUX’MÉDIENS

Bilan d’activité 2012/2013 Le 1er juin, le spectacle annuel, «A la Belle Etoile» d’après Jacques Prévert, mis en scène et adapté par Michel Nicollet, a réuni toute la troupe devant un public nombreux et enthousiaste. Actualité 2013/2014 : Septembre 2013 : Les cours ont repris avec Michel Nicollet, tous les jeudis soirs, en alternance au cinéma Le Paris (19h30- 21H30) et salle Ardouin (20h- 22h).

Novembre-décembre 2013 : Opération «théâtre à l’hôpital» à la maison de retraite de Lillebonne. Quatre «caux’médiennes» associeront les résidents à la préparation du spectacle «L’Allumeur de rêves» tous les vendredis de novembre. Représentation prévue le 13 décembre. 21 décembre 2013 : les «Caux’médiens» rejouent le spectacle  «A la Belle Etoile» à la salle des fêtes de La Mailleraye (en soirée). 14 juin 2014 : «Le Lit» d’après Georges Feydeau, spectacle de fin d’année au cinéma Le Paris, adapté et mis en scène par Michel Nicollet. En projet En partenariat avec la bibliothèque


ASSOCIATIONS de Caudebec, adaptation d’un conte sur le thème du «temps qui passe». Représentation prévue en mars 2014 à Caudebec, Lillebonne et Notre Dame de Gravenchon. Toutes leurs actus sur http://cauxmediens.wix.com/ cauxmediens et sur seinoo.fr Contact : Claudine Delangle au 06 70 63 02 40 ou à cauxmediens@aliceadsl.fr

CSC

Pour gérer le nombre d’inscrits en progression cette année, le Club Sportif Caudebecquais a tout récemment embauché une nouvelle entraîneuse, Pauline Baudry. La jeune caudebecquaise a signé un Contrat Emploi Avenir de 3 ans à mi-temps, où elle sera aussi en charge du secrétariat et de l’entretien des locaux modulaires. La signature de ce contrat, qui lui permettra en plus d’effectuer des formations qui l’aideront plus tard à s’insérer, a été facilitée par le service Ressources Humaines de la Mairie. Ce dernier, ayant recruté un

même type de contrat, a pu fournir de nombreux renseignements au club et l’orienter vers les bons interlocuteurs, à savoir la Mission Locale du Pays de Caux Vallée de Seine. Pour cette embauche, le CSC a bénéficié d’aides de la Ligue de football, de la Région et, pour la plus grande partie, de l’Etat. Renseignements auprès du président Laurent Limare 02 35 96 79 93 ou laurenzo76psg@hotmail.fr

LES DIX ANS DU FULL CONTACT Le club entame sa 10ème saison, avec un effectif semblable aux autres années. 21 élèves de l’association ont participé avec succès à la coupe interdépartementale. 12 sont champions en light contact et 3 sont vice champions, plus 9 champions en semi contact et 6 vice champions. Ce fût une belle performance pour les Caudebecquais. Le club envisage de faire le 5 avril 2014 un

gros plateau pour fêter ses 10 ans d’existence. Deux élèves ont aussi participé au championnat du monde et d’Europe. Le club a le plaisir d’avoir un directeur technique en la présence de Yohann Lemair qui vient d’avoir son 5ème degré de ceinture noire, remis directement par le Président de la Fédération pour son palmarès sportif depuis 25 ans qu’il pratique ce sport. De plus, il entraîne trois fois par semaine la section adultes. Il est secondé de Mathieu Lemair pour la section enfants et de Gabrielle Duthil pour la section énergie full. Plus d’infos auprès de la Présidente Nelly Lefebvre au 02.35.92.45.73

JARDINS FAMILAUX

Les jardins Familiaux vous proposent une soirée humoristique


49

le 9 mars 2014 au cinéma Le Paris, à 15h. Vous aurez le plaisir de découvrir le talent de Pascal Fleury, un imitateur comique, qui vous garantit 1h30 de bonne humeur. Prix : 11€ Renseignements au 02 35 96 12 18 (heures de repas) ou au 06 14 74 32 61

et culturelles ont répondu à l’invitation pour cette première réunion afin de faire partie de ce nouveau Comité et soutenir efficacement les échanges à venir. Le Président se rendra en décembre à Nettetal pour y rencontrer le maire Monsieur Christian Wagner pour parler d’un projet de visite des Français en Allemagne. Les échanges des jeunes se feront au niveau des écoles avec le succès habituel. L’Association invite les habitants du Canton de Caudebecen-Caux à la rejoindre pour les futurs échanges avec une ou les deux villes jumelles. Pour cela il suffit de contacter le service Vie locale de la Mairie au 02 35 95 90 12.

NOUVEAUTÉS AU COMITÉ DE JUMELAGE KIWANIS MASCARET Le 12 novembre s’est tenue la première réunion du nouveau conseil d’administration du «Comité d’échanges culturels de Caudebec-en-Caux». Cette association a pour but de faciliter les échanges culturels, sportifs, scolaires et d’une façon générale les contacts avec les populations des villes des Etats membres de l’Union européenne, jumelées ou désirant se jumeler avec la ville de Caudebec-en-Caux. Le bureau se compose comme suit : Hans G. Stoll, Président et chargé des relations avec la ville allemande de Nettetal, Brigitte Malot, Vice-Présidente et chargée des relations avec la ville anglaise d’Uppingham, Annick Baron-Prévot, Secrétaire et Maryline MirandaTéodoro, Trésorière. De nombreux représentants d’associations sportives

Ce 3 octobre, le Club a eu le plaisir de remettre un chèque de 500€ à l’association «Nicolas, un grand frère comme les autres», ou plus exactement au papa de ce jeune autiste, Ludovic Hebert, accompagné du président de l’association Raphaël Grieu. Pour soulager la famille de Nicolas, tant matériellement que moralement, la modeste contribution du Club de Caudebec apportera un peu de réconfort et de soutien à tous. Chapeau à cette association qui mène de nombreuses actions pour aider ces familles touchées par la maladie. Le Club Caudebecquais poursuivra ses actions dans les prochains mois : conférence fin novembre, concert

Photo du premier échange à Lobberich en 1965, avec Monsieur Glaab (premier à gauche) et Monsieur Nicus (deuxième à gauche)


ASSOCIATIONS au printemps… avec toujours le souci permanent de récolter des fonds pour aider les enfants et leurs familles.

Stéphanie Masson, au cinéma, ces ateliers rencontrent un franc succès vu l’assiduité des 12 élèves. 3ÈME BIENNALE D’ARTS PLASTIQUES Début novembre, le LAC a organisé sa 3ème biennale d’arts plastiques et le succès fut au rendez-vous. La qualité des œuvres exposées COURS D’ANGLAIS a généré une reconnaissance interrégionale et médiatique de «English & Caux», grande ampleur. ce sont des cours Les 31 artistes présents ont montré d’anglais pour tous, leur grande satisfaction d’avoir de 3 ans jusqu’aux participé à cette exposition. adultes, animés par Lucy Morin Chacun reconnaissait la mise en tous les mercredis après-midi. Une valeur des œuvres par des espaces cinquantaine d’adhérents suit déjà aérés et des panneaux qui ajoutent ces cours qui se déroulent sous une à la lisibilité de l’art. formule conviviale dans la joie et la Didier Voisin, président du LAC, bonne humeur. son équipe et les amis bénévoles Pour plus d’infos, rendez-vous sur http:// assurant la logistique, ont pu se asso-lac.blogspot.fr ou sur réjouir de tous ces compliments www.facebook.com/liensartistiquesetculturels et des nombreuses visites qui se ou téléphonez au 02 35 96 12 47 sont succédées tout au long de THÉÂTRE PRÉ-ADOS (12/15 ANS) l’exposition. C’était aussi une Après le départ de plusieurs jeunes récompense pour les deux invités de la troupe enfants pour le d’honneur : le peintre Bernard collège, le LAC a décidé d’ouvrir Gineste, venu de Chouain dans le une nouvelle section. Animés tous Calvados, et la sculptrice Catherine les jeudis de 17h15 à 18h30 par Chantalou, du Havre.

LIENS ARTISTIQUES ET CULTURELS

Le Prix du L.A.C. a été remis à Pierre-Kazuo Iwamura dont les personnages magnifiques plongent le regard dans la sérénité. L’artiste Issouf Bonkoungou, qui venait spécialement de Ouagadougou pour montrer ses personnages de bronze, a quant à lui été récompensé par le Prix de l’Association en Sculpture. Jean Riboulet, qui était à la tête du LAC durant de longues années, a également exposé ses paysages du sud aux pierres colorées et chaudes. Pour revivre cette exposition, rendez-vous sur http://www. caudebec-en-caux.fr/culture-etpatrimoine/vie-associative/lac/ BIENNALE D’ART DU BOIS FLOTTÉ Le LAC prépare également une biennale consacrée à l’art du bois flotté, du 31 mai au 8 juin 2014. Pour cette exposition qui s’intitulera «Des abers à la


51

Seine : le bois flotté en héritage», un partenariat avec la ville de Léon en Bretagne se fera. La biennale se terminera en apothéose avec, le 8 juin, le lâcher en Seine d’une oeuvre collective. En parallèle, sur la place d’Armes, le samedi 7 juin, le LAC proposera un marché celtique. Enfin, le soir, un folknoz sera organisé pour profiter des ambiances chaleureuses et festives des soirées bretonnes. DÉCÈS DE MR SYLVAIN CARON Le LAC est attristé par le décès de Sylvain Caron qui fut un membre de la troupe de théâtre du LAC dans les années 80 où il a joué plusieurs pièces, entre autres «Pauvre France» où il avait pris le rôle de Jean Lefebvre. Il aura laissé un très bon souvenir et il était un membre très actif au sein de la troupe.

ASSOCIATION LE PARIS

Les animations au cinéma Le Paris sont organisées par l’association Le Paris qui a vu son bureau renouvelé récemment. Il est composé de Corinne Barrois, présidente,

Jeannine Otte, vice-présidente, François Narbaïs, secrétaire et d’Alain Barray, trésorier. L’association entend bien donner un nouvel élan au cinéma et a déjà organisé une animation : la 3ème édition de Ciné-Jazz, consacrée au formidable Ray Charles. Pour cette soirée, d’où le public est ressorti enchanté, la chanteuse Segan’ a offert un concert tout simplement génial. Elle était accompagnée de musiciens bien connus dans la région : Cédric Lemire au piano, Jean Jandaly à la contrebasse et Cédric Vincent à la batterie. Après son concert et un apéritif convivial, le public a assisté à la projection du film Ray, racontant la vie du célèbre pianiste américain. L’association Le Paris proposera tout au long de l’année de nouvelles soirées destinées à élargir le public du cinéma et à faire vivre ce lieu culturel. L’ambition de l’association est de participer au choix du film du dimanche soir pour vous faire découvrir le 7ème Art sous tous ses aspects.

UCA

Cette année encore, les commerçants de l’UCA ont participé à la Journée Nationale du Commerce de Proximité et de l’Artisanat. La plupart avait joué le jeu en mettant en place un accueil original avec café et petits gâteaux offerts, ou une animation comme une dégustation de beurre à la lavande… Ils ont ainsi rappelé aux clients les bénéfices qu’ils apportent en terme d’animation, d’emploi local et de lien social; c’était aussi une façon de les remercier pour leur fidélité.

PHARMACIES DU QUAI Depuis le 1er décembre les deux pharmacies du quai fusionnent, à leur initiative. La «Pharmacie de Caudebec-en-Caux» les remplace au n°7 du quai Guilbaud. Les coordonnées restent les mêmes : 02 35 96 34 44.


PORTRAIT PASSION MONIQUE GUÉRIN Nombre de Caudebecquais se sont intéressés à l’histoire de leur ville, et particulièrement à la période 39-45 et à celle de l’après-guerre. Parmi eux notons Madame Couture, Monsieur Dragon, mais aussi Messieurs Freulard et Huon. Des ouvrages ont été édités, des photos retrouvées, des objets exhumés, des cartes postales rassemblées, qui sont autant de sources d’informations pour retracer le passé de la ville. Madame Guérin s’est, elle, attachée à apporter un témoignage, sans prétention historique, sur la vie des gens. Dans le bulletin municipal appelé alors «Informations Caudebecquaises», et dans une rubrique intitulée «Caudebec Mémoires», elle a tenu à raconter la vie des Caudebecquais sur des sujets aussi divers qu’une histoire du pain à travers les boulangers, et aussi les écoles, la Poste, les clubs sportifs, le cinéma, le jumelage avec la ville de Chambéry qui accueillit des enfants caudebecquais pendant l’occupation.

même vécus». Si Madame Guérin n’a évidemment pas de souvenir de la guerre puisqu’elle n’avait que cinq ans à l’époque, c’est à partir du récit de ses parents qu’elle a pu en quelque sorte «revivre» ces années noires. «Je garde toutefois le souvenir des alertes. Nous étions obligés de nous réfugier dans les tranchées lors des bombardements à SaintArnoult, et j’ai gardé de ces terreurs d’enfant une phobie de l’enfermement et du contact avec la terre».

«Je n’avais ni l’ambition, ni la vocation de faire œuvre d’historienne, je voulais apporter ma petite pierre pour faire découvrir et mieux comprendre les évènements que j’avais moi-

Elle aime aussi à se rappeler ce pigeon tirelire disparu au milieu des ruines de la maison de ses parents, alors épiciers, lors de la destruction de Caudebec, pigeon

que ses parents retrouveront miraculeusement au retour de l’exode en juillet 1940, qu’elle conserve pieusement et qui reste à ses yeux un objet quasiment fétiche. On peut imaginer le désarroi, l’accablement et le désespoir des Caudebecquais fuyant la ville devant l’arrivée des Allemands et y revenant, comme c’est le cas de ses parents, en juillet, un mois après, et découvrant le désastre de la ville anéantie. «C’est de zéro qu’il fallait repartir… Nous avons d’abord été accueillis par la famille d’Edouard Tocques pour habiter dans une seule pièce de leur maison que les autorités avaient réquisitionnée. C’est à bicyclette avec une remorque que mon père, Gilbert Soudais, allait chercher des denrées alimentaires au Havre pour pouvoir alimenter le


53

petit magasin situé dans les locaux de Radio-Normandie. Plus tard , il fit construire un baraquement en bois près du grenier à sel. Il fallait bien nourrir les gens qui étaient encore dans la ville, et que la vie reprenne».

Si, pendant l’occupation, le combat était quotidien pour survivre, dans les années de reconstruction qui ont suivi ce désastre, il a fallu beaucoup d’entraide pour surmonter les

difficultés. «Il y avait une grande envie de réussir, de conjurer le passé et de montrer que la vie était la plus forte. Les kermesses, les représentations théâtrales, le cinéma étaient aussi des moyens de nous divertir, d’affirmer notre soif de vivre malgré les difficultés». Elle garde un souvenir douloureux d’un passage à Stuttgart au cours d’un voyage qu’elle fit dix ans après la guerre, avec ses grandsparents Bouclon. Ayant appris l’allemand, elle avait compris une réflexion particulièrement désobligeante d’Allemands à l’égard des Français qu’ils étaient. Réflexion d’autant plus que cruelle et mal vécue que ses grands-parents avaient perdu leur fils Maurice, STO en Allemagne, et qu’elle-même ne nourrissait aucune haine contre le peuple allemand. «Allemand», un mot qu’elle essaiera de ne pas utiliser négativement dans ses récits, les «Allemands» ayant été aussi

victimes de la barbarie nazie. Madame Guérin s’investit ensuite dans le Comité de Jumelage de la ville. Elle met en place des rencontres avec Uppigham et Nettetal qui sont toujours les villes avec lesquelles nous sommes jumelées. C’est d’ailleurs au cours d’un voyage en Angleterre, grâce à Madame Fruin dont le mari était Président du Comité de Jumelage, qu’elle s’initie à la technique du point de croix. Et c’est depuis une passion qu’elle a cultivée et lui a permis de réaliser grand nombre de véritables tableaux pleins de charme et de poésie. Elle organise avec Madame Couture un voyage à Chambéry avec les Anciens. C’est ici l’occasion de rappeler ce que fut le lien qui nous unit à Chambéry. «Après le bombardement de Caudebec, qui fut considérée comme «ville-martyre», la ville de Chambéry organisa des séjours pour environ quatre-vingt petits

Monsieur et Madame Gilbert Soudais devant le baraquement construit à partir de 1945 à côté du Grenier à sel


d ’h i s t o r i e n n e ». La mémoire orale a pénétré nos musées récemment et est considérée comme une source d’informations importante.

Caudebecquais, dans des familles d’accueil bénévoles, leur permettant ainsi de bénéficier de véritables vacances chaque été entre 1942 à 1945». Entre 1984 et 1990, comme il a été écrit précédemment, elle relate dans une série d’articles du bulletin municipal ce que fut la vie de sa commune, à partir principalement de témoignages. C’est en ce sens qu’elle fait, en précurseur, «œuvre

Parallèlement à ces activités, Madame Guérin cultive sa passion pour la musique. C’est à deux ans et demi que son père, lui-même musicien dans l’orchestre de Monsieur Richer, l’initie au violon. Elle fera ensuite du piano. Et à partir de 1980 elle suit des cours d’orgue au Havre pendant quinze ans. A Caudebec elle accompagnera les messes et jouera avec sa fille flûtiste. Sa passion pour l’enseignement la conduira aussi à aider les enfants en difficulté

scolaire en les aidant en Français, en Anglais mais aussi en Musique. C’est avec beaucoup de gentillesse que Madame Guérin nous a montré ses photos, communiqué les documents qu’elle a précieusement conservés et qu’elle s’est prêtée à notre interview. C’est à travers tous ses engagements au service des autres, ses passions, pour la musique en particulier, son intérêt pour non pas l’histoire, mais plutôt pour les gens qui font partie de l’histoire, ou qui la font modestement, que nous avons appris à mieux la connaître. Mais c’est surtout à travers ses récits, sa façon de raconter, les mots choisis que nous avons découvert une femme empreinte d’humanisme et de générosité. Et toujours avec beaucoup de discrétion, cette «pudeur de l’âme».


55

SORTIE DE LIVRES

Pour votre lecture personnelle ou pour offrir, deux ouvrages et un DVD sont sortis récemment à Caudebec-en-Caux.

OLGIERD ILINSKI, FLIGHT LIEUTENANT Le premier est celui écrit par Alain Huon et Nicole Patry, édité par Les Cartophiles Caudebecquais. Intitulé «Olgierd Ilinski, flight Lieutenant». Il retrace la vie et la carrière du pilote polonais Ilinski, tombé aux commandes de son Spitfire de la RAF le 16 août 1943 dans les marais de Ste Gertrude, et dont le corps fut récupéré et honoré par les habitants de Maulévrier et de Caudebec. Le livre paraît donc à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de cette tragédie. Un gros travail de recherches a dû être effectué

pour voir le livre aboutir, 56 pages, une centaine d’illustrations dont la plupart d’époque. C’est chose faite aujourd’hui et les Cartophiles nous livrent là un regard complet sur cet homme courageux que la ville de Caudebec-en-Caux se doit de ne jamais oublier. Ce livre, comme tous ceux édités par les Cartophiles Caudebecquais, est en vente à la librairie L’Ecritoire et au Studio photo Huon, rue de la Vicomté. Vous pouvez également vous adresser à Madame Patry, présidente des Cartophiles Caudebecquais : 02 35 56 09 75. Dans une version numérique, les Cartophiles Caudebecquais viennent aussi de sortir le DVD des reproductions du journal Caudebecquais LE PILOTE. Entre 1924 et le 8 mai 1940, retrouvez toutes les infos de tout le canton de Caudebec-en-Caux. Plus de 600 numéros, 2400 pages à lire et à étudier, au prix de 17 €, à lire de préférence sur un ordinateur. Sur commande auprès du Studio Alain Huon ou de Mme Nicole Patry. LE TEMPS DE MES PREMIÈRES CERISES Dans un autre registre, autobiographique cette fois-ci, Jules Rosay, résident de l’EHPAD «Maurice Collet», ancien directeur de l’école primaire de la ville et ancien maire de Petiville, a écrit «Le Temps de mes premières cerises». Dans cet ouvrage qui révèle une grande facilité à manier les mots, l’auteur se livre

à un exercice de remémoration particulièrement remarquable et livre ainsi un témoignage précis de notre histoire locale. De son enfance difficile à Beuzevillette, dans une famille pauvre, à l’entrée dans la deuxième guerre mondiale, de l’industrialisation de notre région à l’évolution des méthodes d’enseignement, Jules Rosay nous fournit de nombreux détails de vie aujourd’hui révolus, mais qu’il est passionnant de connaître. L’ouvrage sera d’ailleurs utilisé par Maria Martins, professeure de français au collège Victor Hugo, auprès d’une classe de troisième, pour sa séquence sur les récits d’enfance, et par Patricia SoudaisMessager, professeure d’histoire géographie, pour les passages sur le Service de Travail Obligatoire. Vous pouvez vous procurer ce livre directement auprès de son auteur, à la maison de retraite de Caudebec-en-Caux.


ETAT CIVIL BARRE Félix et HOUÉE Charlène - 10 Août GRIPPON Sébastien et GRENIER Yasmina - 17 Août AUBRIL Clément et HY Juliette - 31 Août LOERS Lukas et SALLE Perrine - 31 Août GÖRNE David et VARENNE Sandrine - 14 Septembre HIS Roinito et PERCHEY Cédrine - 14 Septembre HURTEL Guillaume et DELOTTERIE Mélodie - 21 Septembre

GONTIER Adam - 25 Juin LEROUX Hayden - 4 Juillet BALLUE Clément - 26 Août VARNIERE Tempérance - 27 Août CORNILLOT Louise - 30 Août

Mr et Mme DUMENIL Jean et Claire - 3 Août

SAINT MARTIN Veuve HAUTOT Simonne - 11 Juillet MARCONI Veuve CINGAL Rosetta - 13 Juillet HÉMARD Lucien - 14 Juillet LEVASSEUR Madeleine - 18 Juillet GAND Fernande - 26 juillet MOTTE Georges - 30 Juillet RICORDEL Veuve DUVAL Lydie - 7 Août DELAHAYE Veuve DUHAMEL Gisèle - 26 Août DANGER Veuve DUJARDIN Jacqueline - 29 Août DUMOUCHEL Veuve DUPERRON - 30 Août TABURET Veuve ROMAIN Isabelle - 5 Septembre VARIN Veuve LUCE Paulette - 16 Septembre LEROUX Veuve PAILLETTE Marie-Louise - 5 Octobre FLEURY Veuve LECOURT Jeannine - 8 Octobre HUET Georges - 21 Octobre DEVAUX René - 26 Octobre NARIDON Veuve LESUEUR Léonne - 5 Novembre VANHILLE Veuve DUBUC Jacqueline - 10 Novembre OLIVIER Veuve LENOBLE Louise - 21 Novembre CAVEY Veuve DESNOS Mireille - 21 Novembre POULET Veuve LEROUX Lucette - 23 Novembre

DUFLOST André - 10 Juillet BARIL Veuve QUESNEY Jeannine - 16 Août RENAUT Xavier - 22 Septembre HENRIOT Dominique - 9 Octobre NÉEL Epouse LEFEBVRE Anne-Marie - 9 Novembre VINCENT Lucien - 21 Novembre

Tempérance

Louise Adam

Claire et Jean Charlène et Félix

Caudebec echos 16  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you