Page 1

Le quotidien de Cinélatino • Les 27es Rencontres de Toulouse

18h30 · cour de la Cinémathèque

www.cinelatino.com.fr

Wimp Psychorock

PELíCULA

Temps fort

odyssÉes cubaines Rencontre avec Laurent Cantet et Leonardo Padura. 16h · Cratère Rencontre avec Leonardo Padura, Léa Rinaldi en présence de Françoise Escarpit.

dimanche 22 mars 2015

20h15 · Utopia Toulouse

22 mars

3

LA

Apéro-concert

sÉances spÉciales

partenariat

changements

Retour à Ithaque

Chili culture et solidarité présente Darío en Toma 18h00 · ESAV Propaganda 14h00 · ESAV Sens Dessus Dessous présente en L.S.F Sordo 17h30 · Espace des diversités

El color que cayó del cielo de Sergio Wolf sera projeté en VO espagnole et anglaise non sous-titrée.

16h00 · Cinéma le Cratère

Esto es lo que hay 20h15 · Cinéma Utopia Toulouse

Carlos Machado Quintela · Cuba, Argentine Suisse, Allemagne, 2015· 1h40 Compétition fiction En présence du directeur de production 13h40 · Cinémathèque

À Cuba, le projet du siècle a été la construction, avec l’aide des Soviétiques, d’une centrale nucléaire dans la région de Cienfugos, en y associant une ville : la Ciudad Electro Nuclear. L’œuvre est restée inachevée, la centrale n’a jamais fonctionné et la ville, bien réelle, est désormais totalement inactive. Là vivent, dans le même appartement, trois hommes de trois générations  : Otto, le grand-père avare et sans cœur, Leo, l’ancien ingénieur formé par les Soviétiques et Rafael, le petit-fils que sa femme vient de quitter. Alors que des images d’archives, enjouées

15h45 · 24/03 19h30 · 28/03 Cinémathèque

18h15

solitudes

actualitÉs cubaines la obra del siglo

22/03

Courts-métrages : CompÉtition 1

parfois, triomphalistes pour celles de la télévision cubaine, en couleurs toujours, apparaissent sur un petit écran, les trois personnages sont filmés en noir et blanc, englués dans leur inertie. Avec son esthétique bien personnelle que nous avions admirée dans son précédent film La piscina en 2013, Carlos Quintela tisse les images, laissant au spectateur le temps et l’espace de reconstituer des histoires : celles de personnes habitant un pays au point mort. M.F.G

21h40 · Cinémathèque · 1h22 En présence de Manuela Martelli et de Leonardo Mouramateus

Le premier programme de la section des courts-métrages en compétition est composé de cinq films qui mettent brillamment en lumière les difficultés que l'on peut rencontrer pour vivre avec nos solitudes que l'on soit enfant ou adulte. Dans Samanta et Apnea, deux petites filles souffrent d'une carence affective et tentent de se faire aimer par un adulte qui n'est pas un parent. Samanta fait tout pour tenter d'attirer l'attention de Profeto, un immigré péruvien qui l'a recueillie chez lui. Quant à la jeune Claire dans Apnea, elle tue le temps et cherche l'affection de Maria, la baby-sitter qui s'occupe d'elle. Ce film est le premier courtmétrage réalisé par l’actrice chilienne Manuela Martelli qui a également participé à l'écriture du scénario de Mar, long-métrage de Dominga Sotomayor sélectionné dans la compétition fiction cette année. Dans Completo, Niño de

Retrouvez aujourd'hui les « Odyssées cubaines » avec à 16h au Cratère Retour à Ithaque. Et dans le cadre de la Muestra, ne ratez pas La piscina le mardi 24 et le samedi 28.

metal et A era de ouro, ce sont les adultes qui cherchent leurs repères. Alors qu'il parvient enfin à décrocher un rendezvous avec une jeune fille qu'il courtise, Completo, livreur de lait, se retrouve malgré lui embarqué dans un règlement de comptes violent. Ivan D. Gaona a été l'assistant du réalisateur colombien Juan Andrés Arango sur le tournage de La Playa D.C., projeté cette année dans la Muestra, l'âge des explorations. Dans Niño de metal, Ramon prend conscience de la difficulté d'être père lorsqu'il cherche désespérément son jeune garçon Ozzy que son ancienne compagne lui a confié pour la journée. On retrouve ce sujet de la complexité des liens de filiation pèrefils dans un autre film programmé dans la section Panorama Fiction, Gente de bien de Franco Lolli. Simone et David, protagonistes de A era de ouro, étaient amants autrefois, ils se recroisent. Entre souvenirs, tristesse et mélancolie se tissent les liens de leurs retrouvailles. A.A.

Autres films en compétition projetés aujourd’hui

L'empire de ses arts

despuÉs de sarmiento

Tudo vai ficar da cor que você quiser sans doute, mais aussi par ses arts et le Letícia SIMÕES · Brésil, 2014· 1h11 Compétition documentaire En présence de la réalisatrice 17h30 · Cinéma ABC

Letícia Simões, vidéo-artiste, signe ce film d'un style inhabituel. Une biographie d’artiste, c’est quelque chose d’assez classique, mais là, on est ailleurs, dans d’autres couleurs, annoncées dans le titre, avec une façon incroyable d’exprimer l’admiration, la tendresse, le regret de l’absence et le bonheur d’avoir connu Rodrigo de Souza Leão, défricheur éclectique des arts numériques. Quelqu’un qui, chaque jour de sa vie, a échappé au sort commun, à la banalité, par des souffrances, certes, et des peurs, terribles

choix d’une vie différente, artificielle, qui croise le moins souvent possible une réalité dont la banalité, la tristesse et la vulgarité sont indubitables. Quelques titres d’entrevues à lire sur son site donnent une idée de ses révoltes, de ses angoisses, de son sens de l’humour : Les innombrables états poétiques, Poésie pour effrayer la mort, La littérature n’est pas de la soupe. Sous le titre du film a eu lieu en 2012 une exposition artistique qui réunissait poèmes et tableaux. Le film batifole entre génie, angoisse, vie, mort et folie. Comme la neige : si on ne l’a jamais vue, on ne peut pas savoir en quoi elle consiste. On vous donne rendez-vous  ! O.B

la tirisia

de Francisco Márquez, Argentine · 2014 · 1h27 · En présence du réalisateur

de Jorge Pérez Solano, Mexique · 2014 · 1h50 · En présence du réalisateur

14h00 · ABC 1

19h25 · Cinémathèque 1

mar de Dominga Sotomayor, Argentine, Chili · 2014 · 1h00 · En présence de la réalisatrice

16h00 · ABC 1

Tous les jours à l’entrée de la Cinémathèque les médiateurs de l’accueil public sont heureux de vous informer, vous conseiller et échanger avec vous.

Ils vous attendent ! 06 01 18 04 67

Retrouvez-nous sur le site !

www.cinelatino.com.fr


Partir, revenir

Des combats... au cinéma Le festival en images

Faire son programme !

Odyssées cubaines

Panorama des associations

Leonardo Padura nous embarque ce dimanche pour une plongée dans le monde souterrain de La Havane, à Cuba. Il y présentera deux films : Retour à Ithaque, dont il est aussi le co-scénariste, en présence du réalisateur Laurent Cantet et Esto es lo que hay, chronique d’une poésie cubaine, film de Léa Rinaldi autour du groupe de rap Los Aldeanos, en présence de la réalisatrice et avec la participation de Françoise Escarpit, auteure-journaliste. Deux films précieux pour les images, les paroles et histoires de vies bien éloignées des clichés touristiques qu’ils dépeignent de ce pays qui retient ses résidents à l’intérieur de ses frontières. Ici, à première vue, pas de visa de sortie, pas de visa pour s’en sortir… Et pourtant beaucoup d’amour, de courage, et la rage de vivre ! Chacun à leur manière, ces deux films mettent au grand jour une prise de parole face aux urgences et à la violence du monde, une prise de liberté face aux urgences de sa propre route individuelle ou collective… En marge du système et de la pensée dominante. Notre odyssée cubaine dominicale, à l’image de Mario Conde, le personnage-héros de Leonardo Padura, nous mènera donc sur le terrain tout en nuance des choix de vie et de ces libertés limitées, autour de personnages à fleur de peau magnifiques, autant désabusés qu’amoureux de leur pays et de leur ville. A.B.

Chaque année, le festival travaille en collaboration avec plusieurs associations locales qui programment des films latino-américains. Au cœur de la section Panorama des associations, le collectif El Cambuche regroupe plusieurs associations militantes et propose six séances gratuites à l'Espace des Diversités et de la Laïcité. Ce n'est pas seulement au septième art que le collectif vous invite à vous frotter, vous aurez également la possibilité de découvrir le travail d'artistes photographes et de plasticiens. Le samedi 28 mars à partir de 14h sera une journée riche en événements à l'Espace des Diversités et de la Laïcité. El Cambuche vous dévoile ce jour-là plusieurs expositions et une vidéo-conférence à 16h avec les artistes Malena Diaz (Mexique) et Javier Malagon (Colombie), à 17h un concert de Las Manos Raices vous est proposé. Après avoir sollicité vos mirettes et vos oreilles, à 18h c'est au tour de vos papilles de se régaler avec un apéro participatif ! Pour clôturer cette belle journée, découvrez à 20h30 Mauvaises mines, un programme de deux courtsmétrages suivis d'un documentaire sonore sur les luttes menées par les communautés indigènes et paysannes en Colombie pour préserver leurs territoires du saccage par les compagnies minières. Cette séance sera suivie d'un débat avec le collectif toulousain Getulio y Quejulias qui agit pour la protection de la Province de Sugamuxi (département du Boyacá situé dans la région des Andes) et deux membres de l'association, Crear Escuela dont la démarche consiste à soutenir l'accès à l'éducation du peuple amérindien Wayüu de la péninsule de Guajira, tout au nord de la Colombie à la frontière avec le Venezuela.Cette année vous aurez justement l'occasion de (re)découvrir la cinématographie amérindienne à travers un longmétrage Eco de la Montaña projeté le mercredi 25 mars à 21h30 à l'ESAV et un programme, en accès libre, de courts-métrages le vendredi 27 mars à 16h30 à l'Espace des Diversités. Cette sélection a été concoctée par l'association Apatapelá qui organise à Marseille les rencontres du cinéma amérindien, Abya Yala. A.A

Françoise Escarpit est née en 1943 à Paris. Depuis 1989, elle parcourt une grande partie de l’Amérique latine comme journaliste. Correspondante à Cuba puis au Mexique, elle a aussi écrit plusieurs essais sur les luttes en Amérique latine. Elle a couvert les événements du Chiapas de 1994 et suit actuellement de près les évènements actuels du Mexique suite au massacre d’étudiants. Elle a été rédactrice pour de nombreux journaux : Le Monde Diplomatique, L’Humanité, Politis, Sud-Ouest, La Dépêche, France Inter, Proceso, El Financiero, La Jornada…

Cinélatino parle aussi la langue des signes

Film d'ouverture Dólares de arena, Cinémathèque

Rencontre avec Leonardo Padura à Terra Nova

Film d'ouverture Dólares de arena, Cinémathèque

¡ que viva la mÚsica !

Las últimas vacaciones

Palabras (Rafael) Mira, parece un cohete despengando. A mi hubiera gustado ir al coco. (Otto) Al coco.

(Rafael) Regarde, ça ressemble à une fusée qui décolle. J'aimerais aller là haut. (Otto) Là haut...

Wimp Apéro-concert · 18h30 · Cour de

la Cinémathèque

Le rock sur-énergique de Wimp : chant, sax baryton, guitare électrique et batterie propage un univers psychorock, aux refrains scandés et aux rythmes pêchus.

Manuel F. Contreras · Colombie 2014 · 1h23 Documentaire musical 22/03 à 21h30 et 26/03 à 13h50 ·

saviez-vous

Cinémathèque

... depuis 2012, Cinélatino avec l’association Sens dessus dessous ouvre ses portes au public et aux bénévoles sourds et malentendants ? Des bénévoles sourds participent à l’organisation du festival. Quatre séances sont interprétées en LSF, Langue des Signes Française, avec un sous-titrage spécifique enrichi (VSM) suivies de rencontres avec les réalisateurs.

À Buenaventura, en Colombie, de jeunes lycéens ont fini leurs études musicales. Ils vont devoir faire des choix pour leur avenir. Mais ce sont les vacances et, malgré leurs questions et leurs doutes, les adolescents explorent de multiples formes de musique. Un film qui vient en écho à la Muestra, l’âge des explorations.

que… Vernissage de l'exposition Pedacitos de un paseo cubano à Ombres Blanches

REVUE

Dans le film La obra del siglo de Carlo Machado Quintela

CINÉMAS D’AMÉRIQUE LATINE

Entrevues, analyses filmiques: focus sur les femmes des cinémas d’Amérique latine. Une publication de l’ARCALT et des PUM. Vente : à l’accueil public et toute l’année à Ombres Blanches et Terra Nova.

Rencontre avec le comité de 15€ rédaction : Vendredi 27 mars • 12h30 • librairie Ombres Blanches

Retrouvez Cinélatino

LA

PELíCULA

sur mediapart Cinémas d’Amérique latine... et plus encore

Coordination : Marie-Françoise Govin Rédacteurs : Anaïs Armanville, Odile Bouchet, Adeline Bourdillat, Loïc Diaz-Ronda, Marie-Françoise Govin, Cédric Lépine, Paula Oróstica Conception graphique : Barbara Govin Mise en page : Barbara Govin et Sandra Nguyen Crédits photo : Evelin Flores, Piernick Pavaldech

Un aperçu au long cours des vies des cinémas d’Amérique latine. Un vaste champ qui englobe les territoires, les sociétés, les luttes et les cultures dans lesquels ces cinémas se développent.

http://blogs.mediapart.fr/edition/ cinemas-damerique-latine-et-plus-encore

Directeur de publication : Francis Saint-Dizier Coordination générale : Muriel Justis

mediapart.fr

Imprimé et plié par nos soins ! Ne pas jeter sur la voie publique

La pelicula 3 2015  
La pelicula 3 2015  
Advertisement