Page 1

PROGRAMME N 120

Du 26 juillet au 15 août 2017 www.cine32.com 05 62 60 61 04

3 semaines de programme

CINÉ PLEIN-AIR Mercredi 26 juillet

Esplanade devant la mairie 22h/ PRIMAIRE / offert / animations dès 19h

Mercredi 9 août Parking salle des fêtes 22h/ JAMAIS CONTENTE / offert / animations dès 17h

lola pater

De Nadir Moknèche. France/2017/1h35. Avec Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci.

Du 26 juillet au 15 août 2017

buena vista crash test social club : aglaÉ adios De Lucy Walker. GB/2017/1h50. Avec Ibrahim Ferrer, Omara Portuondo.

En 1999, Wim Wenders sortait un documentaire «Buena Vista Social Club» sur le groupe cubain devenu mythique à travers le monde entier. Depuis, Fidel Castro n’est plus. Tout comme Compay Segundo et bien d’autres. Accompagnée de cinq musiciens du groupe originel, Lucy Walker nous propose de revenir sur cette aventure extraordinaire et sur l’impact qu’elle a eu à Cuba. Véritable mine d’informations, Adios ne nous montre pas seulement l’évolution remarquable et fascinante de la carrière de ces musiciens : le film met également l’accent sur les contextes historique et social dans lesquels cette musique a vu le jour et révèle la difficulté d’être pris entre défis politiques et plaisir de jouer.

que dios nos perdone

De Eric Gravel. France/2017/1h25. Avec De Rodrigo Sorogoyen. Espagne/2017/2h06. India Hair, Julie Depardieu, Yolande Moreau. Avec Antonio de la Torre, Roberto Álamo, Javier Pereira.

L’histoire d’une jeune ouvrière psychorigide dont le seul repère dans la vie est son travail, qui apprend que son usine fait l’objet d’une délocalisation sauvage en Inde. Elle accepte le boulot et va entreprendre un absurde périple en voiture jusqu’au bout du monde qui se transformera en une improbable quête personnelle. « Attachez vos ceintures : Crash Test Aglaé est une comédie qui sort des sentiers battus. Primo, il s’agit d’un road-trip au féminin. Pas très courant, d’autant qu’il chemine de Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines à Calcutta en Inde, en passant par la Lorraine ou le Kazakhstan. Secundo ce premier film, réalisé par le FrancoCanadien Éric Gravel, est totalement loufoque. Maniant le contrepied et l’émotion avec subtilité. Et tertio, eh bien... il est propulsé par trois comédiennes épatantes !» (Causette)

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des Indignés et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. Dans ce contexte tendu, deux policiers, Alfaro et Velarde – binôme improbable magnifiquement interprété – sont à la poursuite d’un serial-killer d’un genre bien particulier, dans une course contre la montre où le film noir laisse place au thriller psychologique. Ce polar, saisissant et vibrant, s’inscrit dans la lignée d’un nouveau cinéma noir ibérique, comme La Isla Minima. À l’instar de ce dernier, le film dresse le portrait sans concession d’une Espagne putride et nous fait passer un sale quart d’heure palpitant.


DRÔLES D’OISEAUX De Élise Girard. France/2017/1h10. Avec Jean Sorel, Lolita Chammah, Virginie Ledoyen.

Belle, jeune et pleine de doutes, Mavie débarque à Paris et entre dans l’existence de Georges, libraire au Quartier Latin depuis quarante ans. Tel un héros de roman, Georges est élégant, misanthrope, solitaire et intrigant. Mais Georges a cinquante ans de plus que Mavie... Entre rêverie et poésie, la jeune réalisatrice Elise Girard (Belleville Tokyo, avec Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm) filme ce beau couple aussi improbable qu’inattendu avec légèreté et charme délicieux. Bien servi par la lumière splendide de Renato Berta et la musique jazzy de Bertrand Burgalat, le gracieux Drôles d’oiseaux nous offre en prime une balade dans un Paris de théâtre suranné, comme une invite à la flânerie dans cette ville lumière aux vieilles façades d’immeubles d’éternelle capitale de cinéma. Un régal que de suivre le destin de ces deux amants-là !

LES DERNIERS JOURS D’UNE VILLE De Tamer El Said. Egypte/2017/1h58. Avec Khalid Abdalla, Hanan Youssef.

2009, Le Caire. Khalid filme l’âme de sa ville et de ses habitants.Quand la ville s’embrase, dans les prémisses d’une révolution, les images deviennent son combat. Il faut trouver la force de continuer à vivre la douloureuse beauté des «derniers jours d’une ville». Tamer El Saïd, cinéaste égyptien de 45ans, nous livre ici son premier long-métrage, commencé voici 10ans. Refusé partout et par tous en Égypte, le film s’est monté contre vents et marées, avec un réalisateur ­contraint de travailler au four de la production et au moulin du tournage. Au-delà de sa force sensorielle, cette mosaïque d’images et de sons accentue la tension au cœur du film entre le quotidien du personnage et les bouleversements politiques qui font trembler au même moment son pays.

LOLA PATER De Nadir Moknèche. France/2017/1h35. Avec Fanny Ardant, Tewfik Jallab, Nadia Kaci.

Fils unique, Zino, jeune homme de vingtsept ans, a été élevé à Paris par sa mère qui lui a toujours affirmé que son père les avait abandonnés, il y a une vingtaine d’années. A la mort de celle-ci, Zino décide de retrouver son géniteur Farid. Mais les retrouvailles ne sont pas comme il se l’imaginait : celui-ci est devenu Lola...

I aM NOT Mme KÓBLIC BOVARY De Feng Xiaogang. Chine/2017/2h18. Avec Fan Bingbing, Guo Tao, Da Peng.

Li Xuelian et son mari Qin Yuhe simulent un divorce pour obtenir un second appartement. Six mois plus tard, Qin se marie à une autre femme. Abandonnée et bafouée, Li se lance dans une quête de justice qui va durer des années...

Adaptation de «Je ne suis pas une garce» (Liu Zhenyun, Gallimard), I am not madame Bovary, plus proche de Kafka que de Flaubert, se pose comme une satire à l’humour cynique et déconcertant envers la société et la bureaucratie chinoises contemporaines. Avec une intrigue étalée sur dix ans, le longmétrage de Feng Xiaogang ose des notes La charismatique Fanny Ardent incarne féministes et surprend par son esthétique avec brio ce resplendissant personnage à la fois stylisée et originale, qui traduit transsexuel, accompagné du très beau et avec ironie et empathie le combat de touchant Tewfik Jallab. cette femme déterminée à faire valoir ses droits et rétablir son honneur bafoué.

Réalisé par Nadir Moknèche (Goodbye Morocco), Lola Pater brise les tabous avec douceur et sincérité en s’attaquant à la question de l’amour filial (Aimet-on obligatoirement ses parents ?) et à celle, plus douloureuse sûrement, plus complexe aussi, du transgenre.

VISAGES VILLAGES De Agnès Varda et JR. France/2017/1h29.

Agnès Varda, la cinéaste, embarque JR, le photographe, dans un beau road-movie loin des villes. Le projet est simple : faire le tour de France dans la camionnette-studio de JR, aller à la rencontre des gens, leur parler, les photographier, développer les photos et les afficher en grand chez eux, sur leur mur. Le film raconte bien sûr ces personnages rencontrés, ces ouvriers, ces agriculteurs exposés dans un musée à ciel ouvert mais aussi cette amitié entre les deux artistes qui grandit au cours du tournage et surtout il évoque, comme toujours chez Varda avec malice, verve et sensibilité, les traces que l’on laisse dans la vie.

De Sebastián Borensztein. Argentine/2017/1h32. Avec Ricardo Darín, Oscar Martinez, Inma Cuesta.

Dans le climat sinistre et paranoïaque qu’est l’Argentine des années 70, nous suivons le parcours d’un personnage taciturne et fascinant qui a tout du antihéros. Thriller énigmatique sur fond de dictature, avec un scénario qui multiplie les fausses pistes, Kóblic captive et donne des sueurs froides. Tomas Kóblic, ancien militaire de l’armée argentine, s’enfuit après avoir désobéi. Traumatisé par l’ignominie de la dictature, il se cache dans une petite ville du sud du pays. Sa présence attire l’attention du maréchal local d’une autorité abusive et sans scrupules...

TWIN PEAKS

ÉTÉ 93

De David Lynch. EU/1992/2h15. Avec Sheryl Lee, Kyle MacLachlan, Ray Wise.

De Carla Simon Pipó. Espagne/2017/1h34. Avec Laia Artigas, Paula Blanco, Bruna Cusí.

Interdit -12 ans.

Voici le film tourné après la saison 1 de la série, qui a permis à Lynch de donner corps au personnage de Laura Palmer. Film culte s’il en est, Twin Peaks pourrait bien être un des films d’horreur les plus originaux à avoir vu le jour, à la fois troublant de réalisme et baigné de surréalisme, s’inscrivant dans des décors bien connus (la banlieue pavillonnaire à la Halloween, la forêt aux arbres noueux des contes...) et reprenant les codes du genre (la peur du monstre, le double, la hantise...) pour dresser un vrai tableau gothique de la face noire de l’Amérique.

2

Ce joli film, entièrement tourné en Catalan, a remporté en début d’année le prix du meilleur premier long métrage au festival de Berlin. Carla Simón signe ici son premier long métrage et nous dévoile une période importante de sa vie. Un moment douloureux, difficile et spécial, qui a bouleversé son existence pour toujours : à six ans, à la suite du décès de ses parents, elle a dû s’intégrer à une famille adoptive tout en faisant le deuil de sa famille biologique. Une transition que ce film présente de manière délicate, avec des détails qui nous replongent dans les recoins de l’enfance, dans ses angoisses où tout ne se résume pas à la joie, aux rires et aux jeux.


Baywatch :

alerte à malibu De Seth Gordon. EU/2017/1h57. Avec Dwayne Johnson, Zac Efron.

A l’origine comédie télévisuelle à succès des années 90 (l’une des plus regardée au monde : plus d’un milliard de téléspectateurs par semaine !), Alerte à Malibu se pose ici comme un film à la trame certes classique mais au second degré permanent. Maillots de bain rouges, poitrines de bimbos et torses bodybuildés filmés au ralenti, mer et soleil, plagistes en danger, histoires d’amour et bagarres en tout genre,... pas de doutes, Mitch Buchannon et sa brigade de sauvetage du comté de Los Angeles sont de retour ! Un revival estival parfait. Le légendaire sauveteur Mitch Buchannon est contraint de s’associer à une nouvelle recrue, Matt Brody, aussi ambitieux que tête brûlée. Ensemble, ils vont tenter de déjouer un complot criminel qui menace l’avenir de la Baie…

chouquette

DUNKERQUE

De Patrick Godeau. France/2017/1h23. Avec Sabine Azéma, Michèle Laroque, Michèle Moretti.

De Christopher Nolan. EU/2017/1h47. Avec Tom Hardy, Mark Rylance, Kenneth Branagh.

Chouquette vit seule sur une île de Bretagne dans une maison luxueuse. Chaque année depuis trois ans, elle organise l’anniversaire surprise de son mari Gepetto qui ne vient jamais, pas plus que les autres invités... Cette année, débarquent son petit-fils Lucas et une ancienne maîtresse de Geppetto, Diane... Chouquette est une grand-mère récalcitrante, en perte de repères. Ce trio improvisé de solitudes entreprend un périple sur les routes de Bretagne. Un film drôle et émouvant porté par l’interprétation toujours aussi étonnante de Sabine Azema.

SPIDER-MAN :

De Ludovic Bernard. France/2017/1h40. Avec Élodie Fontan, Florent Peyre, Daniel Prévost.

De Jon Watts. EU/2017/2h13. Avec Tom Holland, Michael Keaton, Robert Downey Jr.

Sibylle, jeune Parisienne aux dents longues, entend briller dans ses nouvelles fonctions professionnelles en rachetant une quincaillerie au Pays Basque afin d’y implanter un supermarché. Elle va rapidement s’apercevoir que les Basques n’ont pas l’intention de se laisser faire par une Parisienne, si jolie soit-elle.

De Matt Reeves. EU/2017/2h20. Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn.

La Planète des Singes : Suprématie est le troisième volet de la mythique franchise remise au goût du jour en 2011 par la “20th Century Fox”. Le film de Matt Reeves (Cloverfield, La planète des Singes 2) se distingue par la qualité des effets spéciaux, la Pour autant, Christopher Nolan performance des acteurs et toujours (Interstellar, Batman v Superman,...) une part importante des dialogues en tente ici une autre approche du film de langage des signes. guerre: selon lui, « Dunkerque ne traite pas nécessairement de l’aspect sanglant Dans ce volet final, César, à la tête des du combat ; c’est une histoire de survie et Singes, doit défendre les siens contre une avant tout un film de suspense. » armée humaine prônant leur destruction: Il reste néanmoins interdit aux moins de une bataille monumentale se prépare. 13 ans aux États-Unis. Action, rebondissements, violence, émotions,... cette aventure audacieuse remet définitivement en cause les règles qui régissent la civilisation.

MISSION PAYS BASQUE Que du beau monde pour cette comédie romantique française signée Ludovic Bernard, réalisateur du film L’ascension : Élodie Fontan, (Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?), Daniel Prévost (Les vacances du petit Nicolas) et Florent Peyre (Raid dingue) nous communiquent leur bonne humeur autour de ce film sympathique aux airs de vacances avant l’heure.

Voici le récit de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940. La reconstitution de cette débâcle, avec ces milliers de soldats coincés sur les plages dans l’attente des bateaux pour les évacuer, sous les bombardements et mitraillages de l’aviation allemande, est impressionnante.

la planÈte des singes 3

HOMECOMING

valÉrian et le manoir le secret des Premier film du label « Youtube », Le mille planÈtes Manoir , comédie horrifique et parodie De Tony Datis. France/2017/1h40. Avec Kemar, Natoo, Ludovik. Int. -12 ans.

Voici une nouvelle version des aventures du célèbre homme-araignée, qui vient compléter une saga initiée en 2002 avec le Spider-Man de Sam Raimi. Ici, le casting est à la hauteur et le long-métrage allie avec brio film de super-héros et teenage movie. Le jeune Peter Parker découvre peu à peu sa nouvelle identité, celle de SpiderMan, le super-héros lanceur de toile. Galvanisé par son expérience avec les Avengers, Peter rentre chez lui auprès de sa tante May, sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark. Il s’efforce de reprendre sa vie d’avant, mais au fond de lui, Peter rêve de se prouver qu’il est plus que le sympathique super héros du quartier...

3

façon Scary Movie, rend hommage au kitch des années 2000. Sens de l’absurde aiguisé, humour à prendre au Vingt ans après Le Cinquième Élément, quarantième degré et personnages qui le français Luc Besson revient avec ce ne se prennent pas au sérieux, bienvenue film au budget colossal de 197 millions dans le monde des Youtubeurs ! d’euros. Adapté de la BD française, le film met en scène une équipe d’agents Une bande d’étudiants vient fêter la spatio-temporels chargée de maintenir nouvelle année dans un vieux manoir l’ordre sur Alpha, dont l’existence paisible isolé de tout. Mais peu après leur arrivée, est menacée par une force obscure. des événements étranges perturbent Les personnages principaux, dont le l’ambiance, avant que la fête ne tourne charisme tient à l’équilibre entre naïveté carrément au cauchemar... d’adolescent et compétences d’adulte, nous entraînent dans des aventures portées par des effets spéciaux époustouflants. De Luc Besson. France/2017/2h17. Avec Xavier Dolan, Soko, Dane DeHaan.


4


5


L LES TARIFS DU CINÉMA TARIF PLEIN TARIF RÉDUIT

7€ 5,50 €

séances 18h : lundi, mardi, mercredi, jeudi (sauf jours fériés) / séances du matin / étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d’emploi, pass culturels, porteurs d’une carte d’invalidité (sur justificatif )

TARIF ADHÉRENT (sur justificatif ) ECRANS ENCHANTES ( -1 ans, 6ème place offerte ) SÉANCES 12h15

5€ 4€ 4€

L

CARTE JLC (Jeunes Lycéens au Cinéma) . 3€ TARIF ENFANT - 14 ans (sur justificatif) 4,50 € TARIF RSA (carte UTAS 6ème place offerte) 3€ Supplément 3D 1€ CARNET DE 10 tickets (valable dans toutes les salles du Gers) 55 € ADHESION à l’Association Ciné32 / SIMPLE ADHESION à l’Association Ciné32 / COUPLE

20 € 35 €

Les séances de 12h15 sont accessibles aux parents accompagnés de leurs nouveaux-nés. Le volume sera réglé en conséquence.

Á venir

Jeudi 10 Août à 21h La WEBSERIE #32 sur grand écran ! Une WebSérie 100% Gersoise en six épisodes, écrite et réalisée par Matthieu Regnaut et Guillaume Laval. Projection et débat suivis d’un buffet. Projection des six épisodes, dont le dernier en AVANT-PREMIÈRE, en présence de toute l’équipe de tournage. Entrée : 5 € Dans le Gers, cinq amis inséparables découvrent les résultats du bac. Si certains l’ont et vont partir poursuivre leurs études hors du département, d’autres ont échoué et vont devoir rester une année de plus au lycée. A l’approche de cette séparation inévitable, la relation des cinq lycéens va évoluer subitement, comme s’ils devaient aller à tout prix au bout de leur histoire …

6


SN VO ** *

SORTIE NATIONALE VERSION ORIGINALE SOUS TITREE DERNIERE PROJECTION ECRANS ENCHANTES

Films visibles par le jeune public. Le renforcement sonore (malentendants) est désormais possible sur toutes les séances. Demandez le casque.

Films présentés au Festival Indépendance(s) et Création

L’audiodescription pour malvoyants est actuellement en re-installation, veuillez nous excuser.

ÇA TOURNE AU GARROS ! Concert des Gers Roma à La Hourre Nous vous attendons nombreux au concert des GERS ROMA, lundi 31 juillet à partir de 20h30, à l’occasion de la fermeture annuelle du foyer de La Hourre. Le concert sera filmé dans le cadre du film de Tamara Erde sur le foyer de La Hourre.

LE FESTIVAL SE PRÉPARE ! La 20e édition du festival « Indépendance(s) et Création » se prépare et aura lieu du 4 au 8 octobre 2017. Si vous souhaitez rejoindre la joyeuse équipe de bénévoles, n’hésitez pas à vous rapprocher de Ciné32 ou à vous inscrire directement sur le site du festival :

cet ÉtÉ

www.independancesetcreation.com

cINÉMA PLEIN AIR - Grand Auch

bistrot-concerts De 20h à 20h45, avant vos films du soir

Mercredi 26 juillet / 22h - LAHITTE, Esplanade de la mairie

Mercredi 26 juillet : KAMACO

PRIMAIRE (France/2017/1h45) Dès 8 ans.

Duo fusion world formé du chanteur Abdelak Lakraa et du bassiste Nicolas Thevenin, leur musique groove nous émeut à travers un répertoire chanté en français ou en onomatopées.

Portrait généreux, drôle et résolument optimiste d’une institutrice, porté par l’énergie folle de Sarah Forestier.

Mercredi 9 août / 22h - AUTERRIVE, parking de la salle des fêtes JAMAIS CONTENTE (France/2017/1h29) Dès 10/12 ans.

Mercredi 9 août : DAKOTA BLUES

Quatre Auscitains mordus de blues et de groove reprennent quelques standards et des compositions blues funky de la scène américaine, qu’ils s’approprient pour les jouer à leur sauce. Un show puissant et plein d’énergie !

Entre désinvolture et férocité, chronique amusante et sincère de la vie d’une adolescente de 13 ans.

Mercredi 23 août / 21h45 - AUCH, parc de la Boubée IL A DÉJA TES YEUX (France/2017/1h35) Dès 10 ans.

Un comédie irrésistible et intelligente sur le racisme... Écrite et interprétée par le génial Lucien Jean-Baptiste.

Mercredi 26 août : BLEU CALYPSO

Bleu Calypso est un trio de jazz - calypso qui allie à merveille rythme caribéen, improvisation, groove et surprise. Le groupe vous donnera à coup sûr la bougeotte !

7


jeune public (Mais pas que !)

les as de la jungle ozzy, cars 3 De David Alaux. France/2017/1h37. Avec les voix EU/2017/1h49. la grande Évasion DeAvecBrianles Fee. de Philippe Bozo, Laurent Morteau, Pascal Casanova. voix de Guillaume Canet, Gilles Lellouche, Dès 6 ans.

Les As de la jungle, aventures du pingouin-tigre Maurice et de ses amis justiciers, n’a rien à envier aux grosses productions américaines. Issu de la série télé du même nom (traduite en 40 langues et diffusée dans 180 pays), le premier long-métrage du jeune studio d’animation toulousain “TAT Productions” est 100% made in France et rivalise avec les plus grands. Les références aux films cultes (Rocky, Indiana Jones,...) et les différents niveaux de lectures possibles feront que chacun, petit comme grand, y trouvera son compte. Maurice a tout d’un pingouin… mais le tigre est en lui ! Avec ses amis, Maurice entend faire régner l’ordre et la justice dans la jungle, comme sa mère avant lui. Mais Igor, un koala diabolique, entouré de ses babouins mercenaires pas très futés, a pour projet de détruire la jungle…

De Nacho la Casa. Espagne/2017/1h30. Avec les voix de Ramzy Bedia, Armelle. Dès 6 ans.

Ozzy, un adorable chien, fait le bonheur de ses maîtres. Ceux-ci devant partir quelques mois à l’étranger le confient à un luxueux hôtel pour chiens. Ils ignorent qu’en réalité Blue Creek est une prison. Ozzy ne se laissera pas faire. Avec l’aide de ses copains de cellule, il fera tout pour retrouver la liberté. Malgé un budget plus faible que les productions hollywoodiennes, ce film espagnol se pose à la fois comme métaphore (et critique) de la société des hommes et conte initiatique sur le courage et le dépassement de soi. Ozzy et ses amis, chiens drôles et attachants, nous embarquent dans une aventure rocambolesque sans aucun répit. A regarder avec des yeux d’enfant !

Nicolas Duvauchelle. Dès 6 ans.

Prévu au départ pour 2019, Cars 3 est en avance. Onze ans après Cars, le premier film du jeune inconnu Brian Fee, storyboarder chez Disney et Pixar, opère un retour aux sources salvateur et propose un point final sincère et émouvant à cette trilogie plutôt destinée aux plus jeunes. Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultra-rapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité. L’aide d’une jeune mécanicienne pleine d’enthousiasme, Cruz Ramirez, qui rêve elle aussi de victoire, lui sera d’un précieux secours...

ma vie de courgette

le grand mÉchant renard

MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

De Claude Barras. Suisse/2016/1h06. A partir de 9/10 ans.

De Benjamin Renner, Patrick Imbert. France/2017/1h20. Dès 5 ans.

De Pierre Coffin, Kyle Balda. EU/2017/1h30. Avec les voix de Gad Elmaleh, Audrey Lamy. Dès 6 ans.

Cette adaptation du roman de Gilles Paris se met à hauteur d’enfants de manière bouleversante. Résolument engagé, le long métrage met en avant des valeurs telles que l’empathie, l’amitié, le partage et la tolérance à travers des personnages à l’esthétique très stylisée et aux yeux immenses grands ouverts sur le monde. Véritable hommage aux remèdes à la maltraitance, le film fait la part belle à l’émotion et la poésie dans une délicatesse rare.

Benjamin Renner (Ernest et Célestine) adapte ici sa propre BD du même nom. Il en fait trois courts métrages de 26 minutes chacun, à l’humour corrosif. A consommer sans modération et à tout âge !

Gru, Lucy et les Minions, célèbres créatures jaunes et gaffeuses en forme de pilule, sont de retour pour le troisième volet de la série de films d’animation Moi, moche et méchant. Loufoque et sympathique, le film offre une animation de qualité avec un scénario plutôt intelligent. A partager en famille !

Courgette croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres salvatrices qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants...

Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l’absence d’efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel...

Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui lui avoue son secret...

Directeur de publication : Ciné 32 - Allée des Arts 32000 Auch - tél : 05 62 60 61 11 - Courriel : cine32@cine32.com Création : B. Bonnefrite Impression : Rotogaronne 47310 Estillac - ne pas jeter sur la voie publique

Programmation ciné32 auch du 26 juillet au 15 août 2017  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you