Page 1

PROGRAMME N 116

Du 17 mai au 6 juin 2017 www.cine32.com 05 62 60 61 04

ANNIVERSAIRE Samedi 24 juin

3 semaines de programme ...

l’AmAnT double

de françois ozon. france/2017/1h50. Avec marine vacth, Jérémie renier, Jacqueline bisset.

mAriefrAncine de et avec valérie lemercier. france/2017/1h35. Avec Patrick Timsit, Hélène vincent...

Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, marie-francine doit retourner vivre chez ses parents... à 50 ans ! infantilisée par eux, c’est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu’elle va rencontrer miguel... comment vont-ils faire pour abriter leur nouvel amour sans maison ? valérie lemercier est à nouveau devant et derrière la caméra pour une comédie, genre qu’elle affectionne depuis son passage à la réalisation : 100% cachemire, Palais royal !... elle ajoute à ce Tanguy féminin, une histoire d’amour et un regard tendre sur la cinquantaine... son personnage, (inspiré de ségolène royal à sa sortie de l’enA), est ringard à souhait, mais va permettre avec humour de dénoncer un monde «qui périme tout trop vite et envoie aux orties les femmes dès leurs premières rides».

Du 17 mai au 6 juin 2017

les fAnTomes rodin d’ismAel

de Jacques doillon. france/2017/1h59. Avec vincent lindon, izïa Higelin, séverine caneele. film présenté en compétition au de Arnaud desplechin. france/2017/1h54. festival de cannes 2017. Avec mathieu Amalric, marion cotillard, charlotte gainsbourg. À Paris, en 1880, rodin reçoit enfin à 40 film d’ouverture du festival de cannes 2017.

la veille du tournage de son nouveau film, la vie d’un cinéaste est chamboulée par la réapparition d’un amour disparu… on ne sait pas encore grand-chose du dernier film de desplechin, qui fait l’ouverture du festival de cannes et qui bénéficie d’un beau casting : un duo gainsbourg-cotillard et le retour d’Amalric (qui porte le même prénom que le personnage de rois et reines). ce film est un assemblage de morceaux éclatés de la vie de personnages perturbés par des événements incontrôlés, incontrôlables, sorte de puzzle à reconstruire, de fil à démêler. «c’est le portrait d’ivan, un diplomate qui traverse le monde sans y rien comprendre. c’est le portrait d’ismaël, un réalisateur qui traverse sa vie sans y rien comprendre non plus. c’est le retour d’une femme, d’entre les morts. c’est aussi un film d’espionnage… » selon Arnaud desplechin

ans sa première commande de l’etat : ce sera ‘la Porte de l’enfer’ composée de figurines dont certaines feront sa gloire. il partage sa vie avec rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune camille claudel, son élève la plus douée qui devient son assistante, puis sa maîtresse. dix ans de passion, d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, rodin poursuit son travail avec acharnement. il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son balzac, le point de départ incontesté de la sculpture moderne. nous n’avons évidemment pas vu le film, qui figure en sélection officielle du festival de cannes. mais des rumeurs nous parviennent qui laissent présager le meilleur, pour un personnage ogresque dont vincent lindon s’empare avec appétit et engagement.


A mon Age ciToYen fiXeur THe Young Je me cAcHe d’Honneur lAdY «en attendant de devenir un grand encore Pour reporter, l’ambitieux radu est fixeur : il sert de guide et d’entremetteur local fumer «imaginez michel Houellebecq revenant à aux journalistes étrangers. lorsque deux 1865, Angleterre rurale. Katherine mène de Adrian sitaru. roumanie/2017/1h40. Avec Tudor Aaron istodor, mehdi nebbou.

de William oldroyd. gb/2017/1h29. Avec florence Pugh, cosmo Jarvis, Paul Hilton. Avertissement.

de mariano cohn, gastón duprat. Argentin/2017/1h57. Avec oscar martinez, dady brieva, Andrea frigerio.

de rayhana. Algérie/2017/1h30. Avec meaux ou christine Angot à châteauroux et vous aurez une idée du pitch de citoyen Hiam Abbass, fadila belkebla, nadia Kaci.

«elles sont toutes là, enfin en liberté, les femmes algériennes. dans la chaleur moite d’un hammam, elles suent, bavardent, ragotent, s’emportent, se frottent et, surtout, fument. sans voile, sans niqab, sans hommes, sans contrainte, elles tirent sur des cigarettes américaines – strictement interdites pour elles, en société. dehors, les bombes explosent. rayhana, comédienne et metteur en scène de la troupe nationale de béjaïa, a écrit cette pièce brûlante, née d’un «besoin urgent et irrésistible», en s’inspirant des femmes autour d’elles. exilée, elle a tourné ce film dans l’espoir que le message portera. ces femmes sont poignantes, drôles et belles.» le nouvel observateur.

d’honneur. Prix nobel de littérature, comblé et blasé, vivant à barcelone, daniel mantovani (excellent oscar martínez) reçoit un courrier du maire de sa petite ville natale, en Argentine : on réclame sa présence pour lui rendre hommage et le faire citoyen d’honneur. d’abord réticent, il finit par accepter le voyage vers ce lieu de ses origines dans lequel il n’a plus mis les pieds depuis trente ans. commencé comme une comédie acide, citoyen d’honneur vire à la fable kafkaïenne de plus en plus sombre, mettant le doigt sur une des plaies les plus vives de nos sociétés contemporaines et appuyant bien fort pour conjurer le mal, transformant le rire en rictus inquiet.» serge Kaganski. les inrocks.

prostituées mineures sont rapatriées de france, il promet à l’équipe d’une célèbre émission française d’investigation de leur obtenir le témoignage exclusif de l’une d’entre elles... le réalisateur Adrian sitaru n’est pas un inconnu : Prix de la mise en scène en 2011 pour best intentions, il est remarqué en france l’année dernière, avec illégitime, un drame familial d’une maîtrise impressionnante. il traite cette fois du dilemme entre obstination journalistique et éthique. Petit à petit, il révèle les limites d’une manipulation bien intentionnée. en filigrane, le film en dit long sur la roumanie et la vieille amitié franco-roumaine et impressionne par son mélange singulier entre une interprétation spontanée et une mise en scène millimétrée.» Télérama

une vie malheureuse suite à un mariage sans amour avec un lord qui a deux fois son âge. un jour, elle tombe amoureuse d’un jeune palefrenier et découvre la passion. c’est le premier long métrage de William oldroyd, qui vient de la scène et a su éviter le piège du théâtre filmé en donnant à la nature un rôle à part entière, comme un élément fantastique qui nourrit les noirs desseins de l’héroïne. celle-ci est incarnée par la jeune florence Pugh, véritable révélation du film, qui confère à son personnage une rare intensité. féministe avant l’heure, elle refuse sa condition de femme-esclave pour vivre au grand jour ses désirs. mais le film nous place dans une situation inconfortable : aimer le « monstre » en elle, même quand elle commet le pire des crimes...

l’AmAnT double

de françois ozon. france/2017/1h50. Avec marine vacth, Jérémie renier, Jacqueline bisset. film présenté en compétition au festival de cannes 2017.

chloé, une jeune femme fragile et dépressive, entreprend une psychothérapie et tombe amoureuse de son psy, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité. ozon est un réalisateur prolifique, qui chaque année nous embarque dans des univers aussi riches que divers. 11 mois après frantz, voici son nouveau film que nous découvrirons en même temps que vous puisqu’il sort sur les écrans français au moment de sa projection cannoise. il rassemble ici deux acteurs qu’il connait bien : marine vacth (jeune et jolie) et Jérémie renier (Potiche) dans ce qui s’apparente à un thriller érotique tendu. nous avons hâte...

on l’APPelle Jeeg roboT de gabriele mainetti. italie/2017/1h58. int-12 ans. Avec claudio santamaria, luca marinelli, ilenia Pastorelli.

Jeeg robot est un film de super-héros à petit budget et à grande inventivité. Tout en reprenant les codes du film de genre, il s’en libère avec une certaine distance (référence au manga), beaucoup d’humour, d’auto-dérision, de parodie. mainetti dessine en creux les turpitudes de notre monde moderne et construit des personnes de méchants mémorables ! Triomphe public en italie, Jeeg robot a tout pour devenir culte ! c’est régressif, l’humour est noir, la violence, gore et la satire, sociale. Poursuivi par la police dans les rues de rome, enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. il réalise bientôt qu’il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu’il décide de mettre au service de ses activités criminelles...

2


alien : covenant

les figures de problemos l’ombre

the jane doe identity

De Ridley Scott. EU/2017/2h02. Avec Katherine Waterston, Michael Fassbender, Danny McBride. Int-12 ans.

De Theodore Melfi. EU/2017/2h06. Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe.

De André Øvredal. GB/2017/1h39. Avec Emile Hirsch, Brian Cox, Ophelia Lovibond. Int-12 ans avec avertissement.

Voici le petit dernier de la saga «Alien» qui se faisait attendre depuis de nombreuses années. Ridley Scott (Blade Runner, Gladiator) y est aux manettes pour la troisième fois et nous rappelle, si besoin était, que dans l’espace, personne ne vous entend crier... Après l’hybride et très beau Prometheus, l’impatience est grande de découvrir la vérité sur l’origine des Xénomorphes et de comprendre ce qui est arrivé au Docteur Shaw et à l’androïde David. Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire restée méconnue est enfin portée à l’écran. S’inspirant de la réalité, ce film éclaire non seulement trois « personnages » méconnus, mais aussi leurs interprètes, à l’heure où les questions de ségrégation sont toujours d’actualité. Il relate le parcours de chacune d’entre elles et de leur amitié. Sa réalisation est sobre, très classique, mais sert à bon escient les c­ omédiennes. Octavia Spencer, Taraji P. Henson et Janelle Monae défendent leurs rôles avec un plaisir non feint. Trois personnalités laissées trop longtemps dans «l’ombre ».

De Eric Judor. France/2017/1h25. Avec Eric Judor, Blanche Gardin, Youssef Hajdi.

Problemos est le troisième film de Eric Judor, après Seuls Two et La Tour 2 Contrôle Infernale. Ici, aux manettes avec lui, ce n’est ni Ramzy, ni Quentin Dupieux (dont on retrouve le goût pour l’absurde), mais Blanche Gardin, l’humoriste, cocréatrice de la mini-série Parents, mode d’Emploi. Celle-ci interprète dans le film le rôle d’une des grandes figures ‘babos’ de la tribu. Encore une fois, Eric Judor s’inscrit dans un périmètre très particulier de la comédie, loin des potaches et des films français commerciaux. Il réussit à sublimer le concept d’humour absurde, de burlesque décalé, où l’on se moque sans humilier et où seule la complexité de la vie et des êtres est la source du rire. Jeanne et Victor font une halte sur la prairie où une communauté a élu résidence : le groupe lutte contre la construction d’un parc aquatique. Un beau matin la barrière de CRS qui leur fait face a disparu... la population terrestre a été décimée par une terrible pandémie !

Quand la police leur amène le corps immaculé d’une Jane Doe (expression désignant une femme dont on ignore l’identité), Tommy Tilden et son fils, médecins-légistes, pensent que l’autopsie ne sera qu’une simple formalité. Au fur et à mesure de la nuit, ils ne cessent de découvrir des choses étranges et inquiétantes à l’intérieur du corps de la défunte. Alors qu’ils commencent à assembler les pièces d’un mystérieux puzzle, une force surnaturelle fait son apparition dans le crématorium... Auteur du fameux Troll hunter, ce found footage haut de gamme qui en avait surpris à sa sortie en 2010, André Øvredal revient et passe de l’autre côté de l’Atlantique pour un film de genre traditionnel et soigné. Un voyage dans les contrées d’un surnaturel plutôt efficace bien que pas vraiment nouveau.

UNE FAMILLE HEUREUSE De Nana Ekvtimishvili, Simon Groß. Géorgie/2017/1h59. Avec Ia Shugliashvili, Merab Ninidze, Berta Khapava.

C’est l’heure du dîner et, des grands-parents aux petits-enfants adolescents, tout le monde s’affaire. Mais, autour de la table, une chaise reste vide : la mère ne veut plus s’y ­asseoir. Voici le portrait sensible d’une mère courage, d’une femme au bord de la crise de nerfs, qui réapprend le bonheur de respirer, de lire, d’écouter de la musique et de contempler, depuis son balcon, le houppier des arbres, au printemps. Aux longues séquences collectives, d’un désordre drôle et ébouriffant, répondent alors des plans simples, épurés comme la nouvelle vie de Manana. C’est beau et subtil, la caméra réussit à capter la vie de façon étonnante, menant de front portrait de femme et portrait de groupe. Les membres de la famille, qui semblaient d’abord comme les barreaux d’une prison autour de la mère, sont en réalité un voile trompeur, masquant la vérité...

UN JOUR DANS LA VIE DE BILLY LYNN

De Ang Lee. EU/2017/1h57. Avec Joe Alwyn, Kristen Stewart, Garrett Hedlund.

Voici un film passé tout à fait inaperçu lors de sa sortie et que ces temps plus calmes en nombre de sorties de films nous permettent de vous présenter. Il s’agit du nouveau film de Ang Lee (Le Secret de Brokeback Mountain, L’Odyssée de Pi) filmé en 120 images secondes (le standard habituel est de 24 images secondes). Par petites touches, Ang Lee révèle le total décalage entre la guerre que les hommes ont vécue dans leur chair et celle qu’imaginent des civils cherchant à se faire décrire les moments les plus sanglants pour frissonner à peu de frais. Il témoigne surtout de l’épouvantable gâchis humain provoqué par la guerre sur des gamins qui n’ont pas eu d’autre choix que celui de s’enrôler. Ce film brillamment mis en scène est aussi puissant qu’esthétique pour révéler une image peu reluisante de l’Amérique.

3


eAuZe dim 21 mAi les coulisses de la projection cinématographique

16h15 / 16h30 : visite de cabine entrée libre. sur inscription à la médiathèque 17h projection de lumiere ! l’AvenTure commence

4

PlAisAnce sAm 27 mAi en partenariat avec le salon des métiers d’art

20H30 - PAulA

de christian schwochow 1900, nord de l’Allemagne. Paula modersohnbecker devient la première femme peintre à imposer son propre langage pictural.


Sorties de résidence entrée libre

découvrez et rencontrez les compagnies accueillies en résidence de création artistique au CIRC mardi 23 mai / 19h Théâtre d’Auch Babouk la compagnie mercredi 24 mai / 19h Salle Bernard Turin, CIRC Portés de femmes 05 62 61 65 00 - www.circa.auch.fr


l les TArifs du cinÉmA TArif Plein TArif rÉduiT

7€ 5,50 €

séances 18h : lundi, mardi, mercredi, jeudi (sauf jours fériés) / séances du matin / étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d’emploi, pass culturels, porteurs d’une carte d’invalidité (sur justificatif )

TArif AdHÉrenT (sur justificatif ) ecrAns encHAnTes ( -1 ans, 6ème place offerte ) sÉAnces 12h15

5€ 4€ 4€

l

cArTe Jlc (Jeunes lycéens au cinéma) . 3€ 3 TArif enfAnT - 14 ans (sur justificatif) 4,50 € TArif rsA (carte uTAs 6ème place offerte) 3€ supplément 3d 1€ cArneT de 10 tickets (valable dans toutes les salles du gers) 55 € AdHesion à l’Association ciné32 / simPle AdHesion à l’Association ciné32 / couPle

20 € 35 €

les séances de 12h15 sont accessibles aux parents accompagnés de leurs nouveaux-nés. le volume sera réglé en conséquence.

PirATe des cArAibes sAlAZAr

lA vengeAnce de

de Joachim rønning, espen sandberg. eu/2017/2h09. Avec Johnny depp, Javier bardem, brenton Thwaites. cinquième volet et les temps ne sont pas plus cléments pour Jack sparrow. de redoutables pirates fantômes, menés par le terrifiant capitaine salazar, s’échappent pour massacrer tous les flibustiers et sparrow ! le seul espoir pour Jack : retrouver le légendaire Trident de Poséidon. Au casting, toujours Johnny depp, et geoffrey rush (barbossa) rejoints par Javier bardem et goldshifteh farahani.

6


sn vo ** *

sorTie nATionAle version originAle sous TiTree derniere ProJecTion ecrAns encHAnTes

films présentés au festival indépendance(s) et création

films visibles par le jeune public. le renforcement sonore (malentendants) est désormais possible sur toutes les séances. demandez le casque.

l’audiodescription pour malvoyants est actuellement en re-installation, veuillez nous excuser.

Ça tourne au Garros ! 28 & 29 juin Tournage d’un film Vous savez que Tamara Erde travaille sur plusieurs films en lien avec les habitants du quartier du Garros. Un de ces films sera une FICTION tournée dans des conditions professionnelles. Les dates de tournage annoncées ont changé : 28 et 29 juin Ne vous étonnez donc pas de croiser, une équipe de tournage avec : - des techniciens : script / Chef opérateur / preneur de son / chef électro / maquilleurs / régisseurs / Ripper - des habitants réalisateurs - des comédiens

Les séances en plein-air de cet été : Mercredi 12 juillet, boulodrome de La Hourre A VOIX HAUTE, la force de la parole (1h39) Dès 14 ans (visible par tous) Un moment de bonheur et d’espoir offert par des jeunes qui ont décidé d’exister à travers les mots.

Mercredi 23 août, parc de la Boubée : Il A DÉJÀ TES YEUX (1h35) Film familial Un comédie irrésistible et intelligente sur le racisme... Écrite et interprété par le génial Lucien Jean-Baptiste. facebook : quartierlibregrandgarros

le roi ArTHur

lA lÉgende d’eXcAlibur

de guy ritchie. eu/2017/2h07. Avec charlie Hunnam, Astrid bergès-frisbey, Jude law. nouvelle adaptation de la légende d’Arthur, d’après les textes de 1485 qui avaient déjà servi de base à excalibur de John boorman. ici c’est guy ritchie (sherlock Holmes ; Arnaques, crimes et botanique) à la réalisation. le jeune et futé Arthur tient les faubourgs de londonium avec sa bande, sans soupçonner le destin qui l’attend. un jour il s’empare de l’épée excalibur et se saisit, dans le même temps, de son avenir. mis au défi par le pouvoir du glaive, Arthur est contraint de faire des choix difficiles. rejoignant la résistance et une mystérieuse jeune femme du nom de guenièvre, il doit apprendre à maîtriser l’épée, ses démons intérieurs et à unir le peuple pour vaincre le tyran vortigern… décors impressionnants, effets spéciaux grandioses, le film ébouriffe. espérons que le souffle épique de la légende y soit aussi !


En partenariat avec L’ANACR et Pass’enGers 18h / Conférence Reg’art sur la guerre d’Espagne, par Charlotte De Malet. 19h30 / Buffet (10€ par personne - sur réservation) 20h45 / Projection NO PASARAN : album souvenir

rÉPArer les vivAnTs

Merc. 14 juin - 21h SÉANCE OFFERTE par le Centre Hospitalier d’Auch Suivi d’un débat animé par le Docteur Birot-Jaulin et L’ADOT

de Katell Quillévéré. Avec Tahar rahim, emmanuelle seigner.france/2016/1h43. Katel Quillevéré adapte le roman de maylis de Kerangal comme une aventure humaine et métaphysique, à la fois collective et intime, où demeure le sens symbolique du cœur, au-delà de sa fonction organique. A la fois documentaire et film de suspense, réparer les vivants nous entraîne dans des péripéties où le registre dramatique (et émouvant) croise un récit épique sur le parcours du cœur d’un surfeur mort à un survivant en attente.

Je lA connAissAis bien

satyajit ray brode ici le portrait d’une femme qui se réapproprie par la conscience son espace domestique et qui s’ouvre plus largement au monde. il propose sans doute aussi un autoportrait en femme bengali de la fin du 19ème siècle. car à travers son héroïne, le cinéaste redécouvre les contradictions de la naissance d’un regard d’artiste dans le contexte codé d’une société dominée par les cadres du politique et du masculin. se rendant compte de la solitude de sa femme, bhupati invite son cousin Amal à l’aider dans les aspirations littéraires de celle-ci. charulata va alors devoir faire face à l’irruption de nouveaux sentiments... mArdi 23 mAi / 18H séance animée par les Terminales littéraires option cinema et Audio-visuel du lycée le garros

Adriana est une jolie provinciale qui rêve de devenir actrice. elle quitte son village natal pour faire carrière à rome. candide, la jeune fille multiplie les aventures et les emplois en quête d’un rôle. désarmée face aux humiliations et aux manipulations, elle choisit une issue tragique... Jusqu’alors ignoré par la critique, c’est en 1965 qu’Antonio Pietrangeli parvient à s’imposer au public français avec Je la connaissais bien... le cinéaste dresse le portrait sincère et attachant d’une jeune femme en quête d’identité et d’affranchissement. il signe une chronique en demi-teinte sur la défaite de la jeunesse et les illusions bafouées. Porté par la talentueuse stefania sandrelli, le film atteste la grande maîtrise de Pietrangeli à diriger ses comédiens.

CINÉ RÉTROS

de Henri-francois imbert. france/2003/1h10. no pasarán, c’est la guerre d’espagne, mais aussi, par écho, tous les camps du monde, tous les engagements politiques déviés, toutes les familles auxquelles l’histoire a arraché un de ses membres... et, évidemment, la france des réfugiés. c’est aussi une démarche cinématographique originale et subjective qui lie photo et cinéma. TArifs : conférence seule : 3.5€ / conférence + film - 9€ / buffet : 10€ (sur reservation) / film seul : tarifs habituels.

cHArulATA

ÉCRANS ENCHANTÉS

ANIMATIONS

SOIRÉE ESPAGNE - Mardi 30 mai

brisbY eT le secreT de nimH

sWord ArT online movie

lA cAbAne A HisToires

bijou intemporel, brisby et le secret de nimh propose un scénario intelligent et original avec une animation très soignée. les personnages sont attachants et l’ambiance côtoie poésie et douce frayeur. ce film est le premier de don bluth, ancien animateur des studios disney qui refusèrent de soutenir ce projet et réalisateur d’Anastasia, fievel et le nouveau monde, le petit dinosaure et la vallée des merveilles. la famille de la souris brisby doit déménager au plus vite, mais son fils Timothée est très malade et ne peut pas sortir dans le froid. mme brisby est obligée de demander de l’aide à ses voisins, d’étranges rats qui cachent un terrible secret.

sword Art online est une série créée en 2012 à partir d’un light novel japonais, manga destiné aux jeunes adultes.Kirito et Asuna sont de retour pour ce volet inédit de leurs aventures, dans la continuité des deux premières saisons - mais sans en être une suite. cette fois, point de personnages réels coincés dans un monde virtuel : place au concept de réalité augmentée, au travers d’un scénario très bien construit et sans temps mort. en l’an 2026, la réalité augmentée est devenue possible grâce à l’Augma, et avec cette mode vient son lot de modifications du quotidien. d’anciens boss de s.A.o font également leur apparition.

mêlant prise de vue réelle et animation, la cabane à Histoires a pour ambition de faire découvrir aux 4-7 ans le plaisir de la lecture. Quatre enfants se réunissent pour jouer et pour se laisser aller au plaisir de la lecture: tous à la cabane de lisette pour feuilleter une nouvelle histoire ! Au fur et à mesure des mots, le monde réel cède le terrain au dessin, l’illustration prend vie et les pages s’animent : un programme hybride comme il en existe peu dans le paysage audiovisuel ! dimanche 4 juin à 14h30 : construction d’une cabane géante et lecturedécouverte des albums du film ! en partenariat avec la bibliothèque d’Auch.

de satyajit ray. inde/1964/1h57 Avec madhabi mukherjee, soumitra chatterjee, dilip bose.

de don bluth. eu/1982/1h25. dès 6 ans.

d’Antonio Pietrangeli. italie/1965/2h. stefania sandrelli, mario Adorf, Jean-claude brialy

De Tomohiko It . Japon/2017/1h59. A partir de 10/12 ans.

de célia rivière. france/2017/50 min. dès 5 ans.

Directeur de publication : Ciné 32 - Allée des Arts 32000 Auch - tél : 05 62 60 61 11 - Courriel : cine32@cine32.com Création : B. Bonnefrite Impression : Rotogaronne 47310 Estillac - ne pas jeter sur la voie publique

Prog Ciné Auch, du 17 mai au 6 juin 2017  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you