Issuu on Google+

DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 1


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

> Vallée de l'Indre © David Darrault - CDT Touraine

13/10/12

21:53

Page 2


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 3

AVANT-PROPOS RAPPORT D’ÉTAPE DU SCHÉMA DÉPARTEMENTAL TOURISTIQUE DURABLE 2010-2014

Terre culturelle singulière nourrie par la petite et la grande histoire de France, la Touraine offre un patrimoine exceptionnel dont les châteaux édifiés dans l’écrin des paysages ligériens sont le plus beau des témoignages. Ce legs de l’histoire est une chance et un atout majeur pour le tourisme, secteur économique qui constitue un levier essentiel de la croissance et des créations d’emplois en Indre-et-Loire. Pour développer plus encore l’attractivité touristique de notre territoire, nous sommes engagés dans une démarche de qualité visant à améliorer l’accueil de tous les touristes. L’enjeu est également d’associer à l’offre patrimoniale, qui doit poursuivre sa démarche de modernisation et d’innovation, une offre complémentaire de loisirs actifs liés à l’identité de la Touraine, une terre de charme et d’équilibre dans laquelle vivre est un art. À cette fin, dès 2009, le Conseil général de l’Indre-et-Loire a décidé de lancer une nouvelle réflexion pour l’élaboration d’un Schéma de Développement Touristique Durable. Dans le cadre d’un travail partenarial avec les acteurs du tourisme, de nouvelles orientations ont ainsi été définies pour adapter une stratégique de développement du tourisme au plus près des réalités du territoire et de ses ambitions. Voté en septembre 2011 par l’assemblée départementale, le nouveau règlement du Fonds d'Intervention Économique Touristique (FIET) en est la traduction concrète et opérationnelle afin de permettre aux porteurs de projets qui s’inscrivent dans les nouvelles priorités définies par la collectivité d’être accompagnés. Ce document vise à partager de manière utile et pratique le contenu et les objectifs du Schéma de Développement Touristique Durable et du nouveau règlement du Fonds d’intervention économique et touristique. Ainsi, tous les acteurs du tourisme de notre territoire poursuivront le même chemin, celui de faire de la Touraine un lieu de villégiature ouvert et accueillant dans lequel chacun pourra profiter de séjours rythmés par un tourisme actif, de repos et de bien-être.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

> Villandry © Jean-Luc Chapin

13/10/12

21:53

Page 4


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 5

les orientations stratégiques 1. DES OBJECTIFS AMBITIEUX ISSUS D’UN DIAGNOSTIC PARTAGÉ

2. UNE NOUVELLE STRATÉGIE > LES CIBLES CLIENTÈLES > LES PRIORITÉS DE DÉVELOPPEMENT > LE POSITIONNEMENT MARKETING

04 | 05


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 6

les orientations stratégiques 1. DES OBJECTIFS AMBITIEUX ISSUS D’UN DIAGNOSTIC PARTAGÉ

Les différentes phases du schéma de développement touristique départemental durable ont été élaborées dans une démarche partenariale. Le Conseil général de l’Indre-et-Loire a souhaité associer le maximum de partenaires à la réflexion menée par l’intermédiaire d’une étude clientèle réalisée auprès de 1.400 personnes et de nombreux entretiens (avec les professionnels du tourisme publics et privés, acteurs politiques et institutionnels) menés lors de comités techniques et de tables rondes.

> Château d’Amboise © David Darrault - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 7

LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

> LE DIAGNOSTIC Le diagnostic issu des études et de la concertation menée fait apparaître plusieurs constats.

des opportunités...

>

... mais des implications

Le tourisme, une activité ancienne, bien intégrée, porteuse de retombées économiques fortes...

>

... mais des marges de croissance à activer.

Les fondements du tourisme sont les patrimoines culturels, naturels et art de vivre....

>

... Cependant, même si les attraits eux-mêmes sont une base solide, les hébergements, activités et produits subissent le double phénomène de la concurrence et pour certains de l’obsolescence.

Des nouvelles dynamiques de séjours (des séjours plus longs et sur les ailes de saison)...

>

... mais de nouvelles obligations pour la destination, de développement d’une offre complémentaire au produit “château”.

Des clientèles plurielles aux attentes et potentiels différenciés...

>

... des stratégies différenciées à développer et des moyens de promotion à activer.

Un positionnement “haut de gamme”...

>

... à nuancer pour imaginer des offres et des produits qui soient en résonance avec les évolutions du monde moderne.

Un travail et des acquis marketing fondamentaux et partagés par les acteurs locaux...

>

... mais aux dépens d’une fonction de développement de l’offre qui doit être davantage portée et organisée.

06 | 07


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 8

> OBJECTIFS Fort de ces constats, le Conseil général se fixe des objectifs clairs et ambitieux inscrits dans une démarche de développement durable.

> Des objectifs stratégiques quantitatifs

> Une ambition qualitative de développement durable

L’ambition est d’inscrire cette croissance touristique dans une stratégie de développement durable fondée sur : > La création de valeur ajoutée et d’emplois. > La valorisation des patrimoines, des identités et des cultures. > La protection en même temps que la valorisation de l’environnement et des “paysages culturels”.

La dimension économique : > Attirer un nombre plus important de clientèles. > Accroître les activités marchandes pour qu’elles soient évolutives et en harmonie avec les attentes des clientèles. > Favoriser l’émergence d’une offre d’hébergement/restauration de caractère adaptée aux attentes. > Disposer d’un réservoir de clientèles en toute saison afin d’assurer la pérennité des entreprises touristiques.

Un scénario ambitieux : > Viser une progression de 2 millions de nuitées touristiques annuelles (10 millions actuellement) à l’horizon 2020. > Atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. > Augmenter le nombre d’emplois, notamment les emplois permanents, en renforçant le poids du secteur marchand et en allongeant la saison touristique.

La dimension environnementale : > Protéger les milieux naturels et la biodiversité, et les valoriser à des fins pédagogiques. > Former des acteurs à la prise en compte des questions environnementales.

La dimension sociale : > Développer le tourisme et les loisirs des résidents à travers la valorisation des sites à vivre et l’existence d’offres qui participent à la qualité du cadre de vie. > Améliorer l’accès au tourisme et aux loisirs pour tous (handicapés), politique tarifaire en faveur de certains visiteurs. > Reconnaître les spécificités locales.

> La Loire à Tours ©Stevens Frémont - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 9

LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

2. UNE NOUVELLE STRATÉGIE Une fois le diagnostic posé et les objectifs qualitatifs et quantitatifs arrêtés, de nouvelles orientations stratégiques ont ainsi pu être définies .

> CHOIX DES CIBLES DE CLIENTÈLES Se concentrer sur les clientèles prioritaires “repeaters” de courte et moyenne proximité. Priorités géographiques > Courts séjours de Parisiens et grand quart nord-ouest > Clientèles étrangères des grandes villes européennes accessibles : Londres, Dublin, Bruxelles, Amsterdam, Allemagne de l’Ouest, Italie et Espagne du Nord… Priorités de segments > Familles > Seniors actifs > Jeunes couples urbains de moyenne à haute gamme moderne

Actions complémentaires : S’adapter au développement des flux attendus des visiteurs issus des pays émergents (les BRIC) : Brésil, Russie, Inde et Chine Favoriser le développement des clientèles d’affaires : engager une réflexion sur l’organisation et la promotion de la filière en prenant en compte : > La stratégie intégrée avec la démarche régionale “Destination Séminaire” > Le partenariat avec le Centre Congrès Vinci > Le ciblage sur les séminaires résidentiels : soutien promotionnel et commercial, mise en réseau des partenaires Répondre aux attentes de loisirs des résidents. > Des offres “nature”, de loisirs actifs et jouant sur la convivialité > Une politique d’animation plus visible > Une prise en compte des publics jeunes et seniors dynamiques, des résidents secondaires

> Festival Randonnée en Val de l'Indre © David Darrault - CDT Touraine

08 | 09


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:53

Page 10

> LES PRIORITÉS DE DÉVELOPPEMENT L’attractivité de la Touraine s’est largement construite autour de la valorisation et de la mise en tourisme des patrimoines châteaux, monuments, paysages ligériens… L’objectif est désormais de proposer un ensemble de prestations complémentaires fondées sur des thématiques identitaires et légitimes en Touraine afin d’asseoir la fréquentation actuelle et de générer de nouveaux flux. > Poursuivre la modernisation et la qualification de l’offre culturelle et patrimoniale > Structurer le développement des loisirs actifs > Renforcer les activités autour de l’échange, du partage et du bien-être > Favoriser l’évolution qualitative des hébergements

> Le Clos Lucé - Amboise © David Darrault - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 11

LES ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

> LE POSITIONNEMENT MARKETING Le tourisme est un facteur d’image à travers les entrées thématiques et les filières développées. Cette image peut permettre d’insuffler de nouvelles dynamiques en Touraine telles que : > L’excellence et la qualité > L’innovation et la modernité > La convivialité

Une stratégie au regard d’une triple ambition : Une Touraine du bien-vivre

Une Touraine innovante

Une Touraine conviviale

“ Ici, vivre est un art “

“ Tout faire dans un paysage culturel d’exception “

“ Un territoire accueillant où je suis acteur de mes loisirs “

> Gastronomie et Vin - Savonnières ©Stevens Frémont - CDT Touraine/Interloire

> Montgolfière à Chenonceau © David Darrault - CDT Touraine

> Épopée Médiévale - Cité royale de Loches © David Darrault - CDT Touraine

10 | 11


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

> La Loire - Tours © Jean-Luc Chapin

13/10/12

21:54

Page 12


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 13

les fiches “action” AXE 1 / LES POLITIQUES TRANSVERSALES

AXE 2 / CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

AXE 3 / UN POSITIONNEMENT RENFORCÉ, UN MARKETING PLUS PRO ACTIF

AXE 4 / ADOPTER UN MODE D’ORGANISATION PLUS EFFICACE AU SERVICE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES

12 | 13


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

1

13/10/12

21:54

Page 14

LES POLITIQUES TRANSVERSALES

action 1 > intensifier une démarche qualité transversale et spécifique les objectifs > Augmenter le nombre de sites porteurs de la marque Qualité Tourisme. > Animer et développer les démarches de qualification de filières thématiques. > Inciter les porteurs de projets à s’insérer dans des démarches de qualification. > Accroître le nombre de prestations labellisées et particulièrement pour les sites de visite.

> Onze sites en Touraine ont obtenu la marque Qualité Tourisme dans le cadre de la démarche qualité des sites de visites du Val de Loire, dispositif reconnu par l’État en 2008. > Animation et développement de la démarche de labellisation “Accueil vélo”, désormais pilotée par le Conseil général. > Refonte du portail dédié aux professionnels pour renforcer la sensibilisation et la professionnalisation des acteurs du tourisme de Touraine sur les labels et marques animés sur le territoire.

> Poursuite de l’accompagnement des sites et particulièrement ceux qui ne sont pas encore porteurs de la marque. > Déploiement de la démarche “Qualité Tourisme” dans les sites du Conseil général avec l’objectif d’obtenir la marque pour 2012 pour la forteresse de Chinon et le Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny. > Mise en œuvre d’une démarche de qualification “Accueil équestre”. > Rédaction de la version 2 du référentiel qualité des sites touristiques et culturels du Val de Loire, conformément aux évolutions du cadre national.

> Imaginer une démarche de qualification des chambres d’hôtes non labellisées pour permettre leur promotion, favorable à l’image de la destination. > Encourager l’hôtellerie indépendante à s’engager dans les nouvelles normes de classifications hôtelières. > Mettre en place des éductours pour la connaissance d'autres pratiques en France comme à l'étranger.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 15

14 | 15


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

1

13/10/12

21:54

Page 16

LES POLITIQUES TRANSVERSALES

action 2 > conforter l’accessibilité et l’inter-modalité les objectifs > Privilégier dans le développement des circulations douces les aménagements qui permettent d’associer plusieurs pratiques. > Améliorer l’offre de transport public vers les pôles touristiques de circulation douce. > Renforcer l’accessibilité depuis les gares vers les itinéraires.

> Création d’un itinéraire partagé équestre et VTT sur le territoire de la Communauté de communes du Bourgueillois élaboré en partenariat avec le PNR Loire Anjou Touraine et financé par le Conseil général. > Inscription au schéma départemental de transports de différentes actions pour améliorer les dessertes des sites propriétés du Conseil général comme Saché et Candé, mise en place de navettes entre les gares et les sites touristiques, organisation de transports en commun avec Fil vert pour rallier des évènements d’envergure.

> Le nouveau plan départemental des déplacements doux est en cours d’élaboration et va permettre, dans son volet touristique, d’améliorer la relation avec les gares et les sites touristiques (liaisons aménagées, parkings vélo..) et d’adapter les modalités d’aides du Conseil général consenties aux Communautés de communes pour la réalisation de boucles ou d’itinéraires à vocation touristique.

> Communiquer et informer sur les offres de transport public vers les gares et les sites touristiques dans les supports numériques de promotion des institutionnels du tourisme.

focus # Pour les grands évènements touristiques et culturels, le réseau Fil Vert transporte tourangeaux et touristes à un tarif modique et accessible depuis la gare routière de Tours. Découvrir l’exposition “Mammouths” au musée de la Préhistoire du Grand Pressigny, converser avec les auteurs présents à la Forêt des Livres de Chanceaux-près-Loches, ou écouter les concerts de “Terres du Son”, visiter la forteresse de Chinon et le musée Rabelais à l’occasion des Journées du Patrimoine, ont en 2011 constitué quelques exemples de cette démarche exemplaire.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 17

action 3 > poursuivre la mise en accessibilité de l’offre touristique et la labellisation “tourisme & handicap” les objectifs > Augmenter le nombre de prestations labellisées et particulièrement pour les sites de visite. > Rendre exemplaires les sites du Conseil général pour l’accueil des clientèles en situation de handicap. > Accentuer la communication sur l’offre et adapter les outils aux publics concernés. > 82 prestations touristiques sont aujourd'hui labellisées "Tourisme & Handicap", toutes filières confondues : restauration, hébergement, loisirs, visites culturelles... > Le nouveau site Internet de la destination Touraine www.touraineloirevalley.com mis en ligne au printemps 2011, consacre une rubrique "Touraine accessible" aux sites labellisés.

> Le travail sur la mise en accessibilité des sites et musées propriétés du Conseil général se prolonge. Un projet sur le site de la forteresse de Chinon est en cours avec la mise en accessibilité du bâti mais aussi de l'offre culturelle. > Une réflexion sur la promotion des sites labellisés à l'échelle régionale est menée en concertation avec les autres Départements et la Région.

> Poursuivre le travail de sensibilisation notamment auprès des porteurs de projets. > Accompagner les sites de visite dans la mise en accessibilité en favorisant les échanges avec les associations locales de personnes handicapées.

focus # 01 Le Château royal d’Amboise, grand site classé du Val de Loire, a obtenu le label “Tourisme & Handicap” pour les handicaps auditif et mental en 2012 avec la mise en place de visites et d’outils de médiation adaptés à ces déficiences. Les efforts de l’équipe du château ont aussi porté sur la formation du personnel et la mise en accessibilité des lieux aux personnes à mobilité réduite et déficientes visuelles : accès par entrée privée, rampes en bois amovibles, visites tactiles, “promenade douce” dans les jardins… sans oublier la mise en accessibilité du site Internet.

focus # 02 Le musée de la préhistoire du Grand-Pressigny a reçu le label ”Tourisme & Handicap” en 2010.

16 | 17


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

2

13/10/12

21:54

Page 18

CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

MESURE 1 > AMÉLIORER LA MODERNISATION DE L’OFFRE CULTURELLE ET PATRIMONIALE

action 1 > renforcer les dispositifs en faveur des familles les objectifs > Analyser l’impact de l’opération “Entrez dans la Cour des grands” et engager les actions nécessaires à l’évolution du produit. > Élargir la cible des prestataires partenaires et favoriser l’émergence de produits complémentaires et de services dédiés aux familles. > Intégration de six nouveaux sites à l’opération à destination des familles “Entrez dans la Cour des grands” en 2011 et 2012, ce qui porte à 24 le nombre de partenaires en Touraine. > Réalisation d’une enquête auprès des publics ayant expérimenté cette opération par le CDT qui a permis de faire des propositions pour son évolution et son amélioration. > Organisation en 2012 de deux sessions de formation à destination des sites partenaires de l’opération pour faciliter une évolution plus ludique du produit avec le concours d’un intervenant spécialisé. > Création d’un accès direct à l’offre “Famille” sur le dispositif web et web-mobile.

> Finalisation d’un inventaire des offres à destination des familles existantes dans les sites ou dans d’autres filières, pour une prochaine intégration sur le site internet dédié à l’opération. > Assistance à maîtrise d'ouvrage de 3 nouveaux sites. > Accompagnement des partenaires ciblés dont le produit famille doit faire l’objet d’une évolution.

> Créer des produits et services complémentaires dédiés aux familles. > Améliorer l’impact de la communication des offres familles et en particulier de l’opération “Entrez dans la Cour des grands”. > Mettre en place un référentiel famille dédié aux hébergements et à la restauration pour qualifier les prestations spécifiques proposées à la clientèle familiale et qui viendrait compléter les produits famille des sites touristiques.

focus # Atelier “Créer de nouvelles offres adaptées aux familles” : 2 sessions d’une journée en février 2012, chacune organisée en collaboration avec le CDT Anjou. Objectif : Apporter aux partenaires des clés de réflexion pour leur parcours “Entrez dans la Cour des grands” et ainsi élaborer des activités interactives qui privilégient les échanges au sein de la cellule familiale.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 19

MESURE 1 > AMÉLIORER LA MODERNISATION DE L’OFFRE CULTURELLE ET PATRIMONIALE

action 2 > mettre en œuvre des projets touristiques pilotes dans les sites du conseil général les objectifs > Valoriser et améliorer la performance des sites du Conseil général. > Développer une mise en tourisme plus pro-active de ces sites et une communication mieux adaptée.

> Intégration de la forteresse royale de Chinon, le musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny, le musée Balzac et le musée Rabelais à l’opération à destination des familles “Entrez dans la Cour des grands”. > Obtention de la marque “Qualité Tourisme” pour le musée Balzac et du label “Tourisme & Handicap” pour le musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny. > Création de sites Internet dédiés pour la forteresse royale de Chinon, le musée de la Préhistoire du GrandPressigny et le Domaine de Candé. > Création d’une pause gourmande à la forteresse royale de Chinon. > Concrétisation de partenariats avec TER Centre, Roc aux sorciers, l’office de Tourisme de La Roche Posay et le pôle Ouest Touraine (Azay, Langeais, Villandry, Rivau et Fontevraud).

> Candidature de la forteresse royale de Chinon et du musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny à la marque “Qualité Tourisme” fin 2012. > Développement d’un ambitieux programme d’aménagements et de créations d’outils à destination des personnes en situation de handicap à la Forteresse Royale de Chinon. > Mise en œuvre d’une action commerciale plus structurée : démarchages de tour-opérateurs, outils de commercialisation, salons, pré- vente de billets d’entrée, stratégie web et webmarketing : mini sites forteresse et MGP, web 2.0.

> Capter de nouvelles clientèles touristiques sur les monuments et musées départementaux.

18 | 19


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

2

13/10/12

21:54

Page 20

CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

MESURE 2 > STRUCTURER LES PRODUITS “NATURE”

action 1 > poursuivre le développement, la structuration et la qualification des circulations douces

focus # Un nouvel itinéraire pédestre “Balade en Touraine” au cœur d’un ENS. Après l’étang du Louroux et le domaine de Candé, un nouveau circuit vient d’être crée au cœur d’un Espace Naturel Sensible (ENS), celui des Puys du chinonais. Réalisé en partenariat avec le Conservatoire des espaces naturels de la région Centre, gestionnaire du site, cette balade répond à la volonté du Conseil général de valoriser et d’ouvrir au public ses espaces naturels sensibles. D’une longueur limitée à 3,5 km, le circuit, situé à quelques encablures de la forteresse royale de Chinon, est accessible au grand public et en particulier aux familles. Il permet de découvrir, grâce à un microclimat exceptionnel outre les paysages de vignobles chinonais, une flore de type méditerranéen unique en Touraine.

> Aménagement du Louroux © C. Caugant


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 21

les objectifs > Structurer une offre de loisirs actifs en circulations douces sur les différentes pratiques : pédestre, vélo, équestre. > Qualifier les prestations et services (loueurs, hébergements, sites..) pour l’accueil de ces clientèles spécifiques . > Favoriser le développement de séjours thématiques.

> La requalification de 13 itinéraires pédestres “Balades en Touraine” et la création d’un nouveau circuit au sein d’un ENS (Puy du Chinonais). > La structuration des boucles vélo (38 pour la saison 2012) sur les territoires avec un système collectif de numéros et de couleurs coordonné par le Conseil général et adopté par les autres départements en région. > La gestion de la démarche de labellisation “Accueil vélo”, qui compte 124 prestataires dans le département. > La création d’une démarche de labellisation des hébergements pour l’accueil équestre par le Conseil général en partenariat avec le Comité départemental équestre et l’association Equiliberté. > La création sur le site www.touraineloirevalley.com d’un espace de promotion dédié aux circulations douces, avec téléchargement possible en PDF, de tous les itinéraires et boucles pédestres et vélo existants dans le département, de leurs coordonnées GPS et GPX. > Intégration systématique de la thématique dans les relations Presse et réalisation d'une publicité “Loire à Vélo en Touraine” sur IDF1.

> La requalification des 9 itinéraires pédestres “Balades en Touraine” restants et la création de 3 nouveaux itinéraires thématiques à Cormery, Montrésor et Nitray. > La prospection de nouveaux prestataires pour la labellisation “Accueil vélo” notamment autour des boucles de pays. > Campagne presse Loire à Vélo avec les CDT et CRT Centre Val de Loire dans le cadre du lancement officiel de l'itinéraire complet.

> Poursuivre le développement de circuits “Balades en Touraine” pour atteindre un nombre de 35 minimum répartis sur l’ensemble du département. > Engager la création avec les partenaires du monde équestre, d’itinéraires emblématiques pour la Touraine. > Accompagner la qualification des futurs parcours “vélo”, Cher à vélo, Saint-Jacques à vélo, Touraine-Berry et des nouvelles boucles de Pays qui devraient atteindre le nombre de 50 d’ici la fin 2014. > Étudier l’opportunité de créer des itinéraires à vocation touristique pour des Vététistes. > Construire une gamme de séjours thématiques autour des circulations douces avec un objectif de commercialisation. > Intégrer un module de cartographie dynamique sur la page du site www.touraineloirevalley.com pour améliorer la préparation d'un séjour Loire à Vélo et sur la version mobile pour un meilleur usage.

20 | 21


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

2

13/10/12

21:54

Page 22

CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

MESURE 2 > STRUCTURER LES PRODUITS “NATURE”

action 2 > renforcer les loisirs liés à l’eau les objectifs > Développer les activités liées au fleuve et aux rivières : batellerie, canoë, baignade. > Mettre en œuvre un projet touristique global autour du Cher canalisé.

> La restauration de ports de Loire après Tours, Bréhémont, Langeais, La Chapelle sur Loire, Chouzé, Candes Saint-Martin, Savigny en Véron et sur la Vienne à Saint-Germain. > Des aides à des constructions de bateaux destinés à une exploitation touristique professionnelle ou associative pour un montant total de 28 000 euros à Chinon, Bréhémont, Rochecorbon dans le cadre du FIET. > Des financements du Conseil général à hauteur de 23 000 euros pour permettre à une dizaine de professionnels et associations de respecter les nouvelles normes européennes en matière de pilotage et d’expertise des bateaux.

> Une démarche qualité commune aux entreprises de location de canoës. > Un projet d’étude pour le développement économique, touristique et environnemental du Cher canalisé financé par les deux départements d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher.

> Améliorer la communication autour du canoë, dans le cadre de la mise en valeur globale de l’offre de circulations douces. > Faire émerger un projet qualitatif de baignade de plein air avec des services et loisirs associés pour satisfaire la demande de nos visiteurs.

focus # Sur la Loire, sur le Cher ou sur la Vienne, les professionnels vous baladent : L’Amarante, La Belle Adèle, l’Ambacia, Millière Raboton homme de Loire, le Saint-Martin-de-Tours, la Chinonaise, Endremage. De biens jolis noms de bateaux pour de jolies balades gourmandes, littéraires, nature, simplement contemplatives voire pour une nuit à bord sur le fleuve royal ou ses affluents. Les professionnels de ce tourisme sur l’eau, souvent sur des bateaux traditionnels, permettent aux visiteurs de découvrir la Touraine sous un autre angle. > Millière Raboton © DR


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 23

MESURE 3 > ACCROÎTRE LES DIMENSIONS DU PARTAGE ET DU BIEN-ÊTRE

action 1 > un projet innovant autour du goût et des terroirs les objectifs > Développer une offre touristique qui réponde à l’image “Art de vivre “. > Parfaire la structuration de la filière “terroir, gastronomie, bons produits “.

> Réhabilitation de l'Orangerie du domaine de Candé en boutique thématisée autour de "l'art de vivre en Touraine, du potager à la table du château". > Réhabilitation du local jardinage, de la serre et du clos du potager. > Mise en œuvre de traitements biologiques du potager et du verger conservatoire de variétés anciennes. > Création d’un espace de dégustation permettant le développement d'ateliers autour des vins et des produits du terroir de Touraine et l'accueil de producteurs (safraniers de Touraine...). > Organisation de 9 marchés gourmands valorisant les producteurs locaux. > Amélioration de la signalétique interne des sites et des mobiliers extérieurs. > Partenariat pour la promotion du terroir (Vitiloire, salon de l’agriculture, Fermexpo, Eurogusto, fêtes des vendanges).

> Réalisation d'un stationnement paysagé durable et d’un cheminement lumineux. > Lancement d'ateliers enfants : savez-vous planter des...; la vie foisonnante du jardin; concours d'épouvantails... > Création d'une exposition valorisant l'inventaire des produits régionaux et la chaire UNESCO "Alimentation" obtenue par l'université François Rabelais. > 3 marchés gourmands prévus en 2012 dont un le 23 septembre, Journée nationale de la gastronomie. > Un nouveau sentier de randonnée grand public, lié au classement ENS du domaine. > Développement des partenariats avec l’IEHCA.

> Consolider la thématique au travers d’une étude de positionnement du site de Candé. > Poursuivre la valorisation du domaine dans son ensemble et les prestations environnementales liées. > Développer le partenariat avec l’université, les chambres consulaires, les filières et les producteurs.

22 | 23


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

2

13/10/12

21:54

Page 24

CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

MESURE 3 > ACCROÎTRE LES DIMENSIONS DU PARTAGE ET DU BIEN-ÊTRE

action 2 > soutenir les initiatives et contribuer à la structuration de l’œnotourisme les objectifs > Contribuer à la constitution de produits associant l’offre viticole à celle d’autres filières. > Améliorer sensiblement la visibilité des produits oenotouristiques. > Concertation avec les différents acteurs des trois territoires d'Indre-et-Loire, labellisés “Vignobles & Découvertes” (Chinon-Bourgueil-Azay le Rideau, Val de Loire-Amboise et Val de Loire-Chenonceau). > Recensement des points de blocage au développement du label. > Accompagnement des porteurs de projets "Vignobles & Découvertes" dans l'animation et la communication oenotouristique. > Création d'une page dédiée sur le site internet Touraine. Mise en avant de la thématique sur la carte touristique et le magazine ICI, soutien de la filière au travers des relations Presse et création d'une vidéo Bouche à oreille "vignoble”. > Accompagnement de la filière sur VITILOIRE ; pilotage et animation de l'événement "les chefs à Vitiloire", valorisant les AOC de Loire via le savoir-faire des chefs locaux.

> Conseils et soutien sur les outils de communication et définition d'un site internet commun aux 3 territoires. > Définition d'un plan d'actions pour structurer la filière. > Soutien financier via l'association ligérienne ARVIVAL de l'opération Vignes, Vins et Randos (INTERLOIRE) et du projet de coopération sur la valorisation et la promotion des patrimoines vitivinicoles en Val de Loire . > Workshop DESTINATION VIGNOBLES en octobre 2012 auprès des TO internationaux.

> Améliorer la professionnalisation des acteurs. > Renforcer la mise en réseau des différents prestataires. > Créer et promouvoir des produits et séjours clés en main.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 25

focus # “Les chefs à Vitiloire” : pour la troisième année, 10 chefs de Touraine sélectionnés pour la qualité de leur table et leur attachement au terroir local se sont produits en public au cœur du village de Vitiloire (2 et 3 juin). Au programme, une démonstration “live” de leur savoir-faire autour de produits stars de la Touraine, et des dégustations autour d’accords mets & vins. Le CDT Touraine pilote cet événement, avec le soutien de la Ville de Tours, d’Interloire et la CCI Touraine notamment.

24 | 25


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

2

13/10/12

21:54

Page 26

CONFORTER UNE DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT D’UNE OFFRE QUALITATIVE ET INNOVANTE

MESURE 3 > ACCROÎTRE LES DIMENSIONS DU PARTAGE ET DU BIEN-ÊTRE

action 3 > valoriser la thématique “jardins” les objectifs > Développer la filière sur le territoire, soutenir les initiatives des sites, inciter aux actions collectives, pour en faire un des fleurons de l’offre de la destination. > Engager une communication plus visible et plus offensive. > Constitution d’une base de données qualifiée sur la filière (parcs, jardins privés, espaces publics, ENS…) > Création d'une page spécifique "jardins" sur le site portail www.touraineloirevalley.com, > Rédactionnel évènementiel tout au long de l’année sur les supports de promotion (magazine ICI, newsletter…) et relations presse. Présence systématique d’un représentant de la filière jardin lors de l’opération presse d’entrée de saison à Paris. Réalisation d’une vidéo bouche à oreille dédiée à la filière. Conférence de presse à Londres à la RHS avec 5 jardins de Touraine. > Rédaction d'un règlement d'aide pour les initiatives destinées à améliorer l'accueil du public ou permettant de développer des services nouveaux.

> Conseils aux porteurs de projets, instruction de demandes de subvention. > Collaboration avec les différents acteurs régionaux (SHOT, CDT, CRT, APJRC...). > Elargissement de la thématique au fleurissement avec la valorisation de parcours dans les villages de Touraine. > Mise en place d’une stratégie marketing évènementielle dédiée à la filière avec la valorisation de l’évènement national “Rendez-vous au jardin “ en 2013. > Réflexion sur une action web “Jardins de Touraine”.

> Définir et réaliser une offre collective sur les parcs et jardins de Touraine permettant de renforcer la filière. > Créer des produits packagés “Jardins de Touraine” en partenariat avec les sites et commercialisateurs de Touraine.

focus # Mon Jardin, ma maison : 1er magazine jardin en audience (150 600 exemplaires et 1 700 000 lecteurs dont 1 100 000 de lectrices), il réalise un reportage de 9 pages sur les jardins et lieux insolites liés aux jardins de Touraine. Cette parution fait suite à un accueil de presse réalisé par le CDT Touraine en 2011.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 27

MESURE 4 > FAVORISER L’ÉVOLUTION QUALITATIVE DES HÉBERGEMENTS

action > favoriser l’innovation, la modernisation, la thématisation en matière d’hébergement les objectifs > Soutenir les hébergements qui proposent une vocation thématique, les équipements à destination des groupes, les formules innovantes et insolites. > Aider l’hôtellerie indépendante dans ses démarches globales de modernisation. > Accompagner la nécessaire adaptation de l’hôtellerie de plein air. > Encourager dans tous les types d’hébergements la prise en compte de l’accueil des personnes en situation de handicap et le développement durable.

> De nombreux projets ont été déjà aidés (9 hôtels, 7 campings et 1 aire de camping cars, 64 chambres d’hôtes, 10 gîtes, 1 gite d’étape, 1 résidence de tourisme pour un montant total de 775 000 euros).

> D’autres sont en cours de réalisation et devraient remplir les conditions d’attribution des aides aux porteurs de projets, grâce à leur qualité, à leur positionnement, leur caractère innovant, par exemple : des chambres d’hôtes en troglo avec vue sur l’Indre ou encore un meublé et des prestations de bien-être au sein d’un château familial au nord-ouest de la Touraine.

> Mieux faire connaitre les besoins en matière d’hébergements de groupe notamment pour l’accueil des clientèles en itinérance (groupes de randonneurs, de cyclotouristes).

26 | 27


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

3

13/10/12

21:54

Page 28

UN POSITIONNEMENT RENFORCÉ, UN MARKETING PLUS PRO ACTIF

MESURE 1 > UNE STRATÉGIE MARKETING CONFORTÉE ET ÉLARGIE

action 1 > consolider les acquis en matière de marque et de signature et faire évoluer le positionnement

les objectifs > Utiliser et valoriser les bénéfices de la marque. > Renforcer son adhésion. > Faire évoluer progressivement son positionnement et ses attributs.

> Évolution de la charte graphique. > Création du signe de reconnaissance et diffusion auprès des professionnels du tourisme. > Réalisation d'une collection de vidéos "Bouche à oreille" autour de la rencontre : 10 vidéos présentées à la presse lors d'une conférence de lancement de saison à Paris. > Association de la marque Touraine, via des partenariats, à des événements phares comme "Euro Gusto", "Vitiloire" ou "Terres du Son".

> Conception et diffusion de 10 nouvelles vidéos. > Appropriation du signe de reconnaissance par les sites majeurs tels que les châteaux de la Loire.

> Production des dernières vidéos pour finaliser la série. > Sensibilisation et appropriation du signe de reconnaissance par les organisateurs d'événements.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 29

focus # Pour renforcer la notoriété auprès des clientèles, impliquer et mobiliser plus de partenaires touristiques, sensibiliser d’autres secteurs d’activités économiques, la marque Touraine Loire Valley a évolué avec la création d’une déclinaison : le signe de reconnaissance. Marqueur, balise, repère… Il indique l’appartenance à un territoire spécifique, particulier : la Touraine. Diffusion auprès de 1 000 professionnels du tourisme du nouveau Guide de communication de la marque et d’un kit adhésif du Signe de reconnaissance.

28 | 29


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

3

13/10/12

21:54

Page 30

UN POSITIONNEMENT RENFORCÉ, UN MARKETING PLUS PRO ACTIF

MESURE 1 > UNE STRATÉGIE MARKETING CONFORTÉE ET ÉLARGIE

action 2 > une prise en compte différenciée des marchés dans les moyens d’action utilisés les objectifs > Mieux structurer les actions en fonction des types de clientèles. > Mieux intégrer les nouveaux objectifs : convivialité, bien-être, territoire actif en toute saison…

> Création d'un magazine semestriel grand public bilingue anglais et de 3 nouvelles versions (Russe, Brésilien et Chinois) pour la carte touristique. > Diffusion et marketing direct sur les bassins prioritaires. > Mise en place d’un dispositif multi-canal géolocalisé comprenant l’achat de mots-clés sur les moteurs de recherche ainsi qu’une campagne de bannières. > Actions prescripteurs de voyages taillées sur mesure.

> Réalisation d'un outil de gestion de la relation client dédié : EUDONET. > Mise en place de campagnes webmarketing permettant de renforcer la visibilité des dispositifs sur internet afin de promouvoir la destination sur des bassins ciblés. > Veille sur la programmation des prescripteurs de voyages.

> Réfléchir sur l'opportunité d'un outil de formation en ligne dédié aux prescripteurs de voyages et d'un programme de fidélisation associé.

focus # Magazine ICI : Dans le cadre de l'évolution de la gamme des supports de communication de la destination visant à mieux répondre aux attentes des clientèles touristiques et à faire évoluer le positionnement de la marque territoriale, le CDT Touraine a souhaité créer un magazine : complémentaire aux supports existants, il présente la destination en s’appuyant sur les valeurs fortes de l’art de vivre, la convivialité et la proximité. Bilingue français-anglais, semestriel, tirage 50 000 exemplaires.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 31

MESURE 2 > UNE DÉMARCHE MARKETING PLUS PRO-ACTIVE

action 1 > une démarche de création de produits pour répondre aux besoins spécifiques des clientèles et valoriser une image exclusive les objectifs > Développer une gamme d’offres permettant la re-visite et le renouvellement des motivations de séjours, > Créer des produits d’exception pour faire émerger une destination de “désir”, > Structurer et développer un marketing spécifique à l’attention des cibles prioritaires mais aussi des tribus et “communautés”. > Élargissement de "Plus de Touraine" aux sites de visite ouverts sur la période de l'opération, et intégration des résidences de tourisme. > Mise en place du formulaire "devis en ligne" pour permettre aux internautes de monter leur propre séjour en association avec les commercialisateurs de Touraine. > Élaboration de circuits touristiques "types" en 1, 3 et 7 jours, mis en avant sur le site de la Touraine. > Création d'un chéquier découverte diffusé lors des actions de promotion.

> Réflexion sur l'évolution de l'opération "Plus de Touraine" et de ses outils.

> Accompagner les prestataires dans la mise en marché de leur offre auprès des agences en ligne.

focus # Dans l’objectif de transformer la séduction du client potentiel vers la concrétisation au séjour, création d’un chéquier d’offres privilèges de la Touraine qui propose 10 prestations variées avec des avantages clients (hébergements, visites, loisirs et plein air, détente, spectacles). Il a été remis à l’occasion des différentes actions de promotion de mai à octobre: animations estivales sur les aires d’autoroutes Sarthe Touraine, Tours Longue-Vue, Tours Val de Cher et de l’aéroport Tours Val de Loire, opérations de marketing direct printemps et automne, Vitiloire, la Fête des Vendanges à Montmartre, … Plus de 5 000 chéquiers diffusés sur 7 500 édités.

30 | 31


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

3

13/10/12

21:54

Page 32

UN POSITIONNEMENT RENFORCÉ, UN MARKETING PLUS PRO ACTIF

MESURE 2 > UNE DÉMARCHE MARKETING PLUS PRO-ACTIVE

action 2 > une utilisation de l’outil internet plus systématique, sélective et innovante les objectifs > Faire évoluer plus encore les actions de promotion vers le e-marketing. > Étudier une démarche expérimentale dans les innovations techniques et comportementales. > Refonte du portail Touraine Loire Valley. > Création du site mobile dédié, d'une page YouTube - Touraine Loire Valley et animation de la page Facebook du même nom. > Prise en compte de critères qualité dans la présentation de l'offre touristique pour mieux conseiller l'internaute. > Élaboration d'un planning éditorial annuel et animation d'une newsletter grand public. > Systématisation du recours aux nouvelles technologies (QR codes) pour établir le lien entre promotion off et on-line.

> Mise en place d'une stratégie de community management à l'échelle du territoire. > Partenariat avec les sites tels que Tripadvisor. > Optimiser le référencement naturel du site.

> Développement de la cartographie dynamique sur la page “Loire à vélo”. > Diffusion de l'offre touristique qualifiée de la Touraine auprès des principaux infomédiaires.

focus # Mis en service le 13 mai 2011, le nouveau site Internet de la destination Touraine Loire Valley a accueilli 130 000 visiteurs uniques entre le 1er juin 2011 et le 31 décembre 2011, soit 67% de progression par rapport à l’année précédente. L’ergonomie a permis d’augmenter le nombre de pages vues par les visiteurs avec 4,3 pages (augmentation de 16 % par rapport à 2010) tandis que celles relatives aux hébergements sont les plus consultées. Enfin, la version mobile développée en 2011 et mise en service en 2012 connait un bon démarrage avec 2 000 visiteurs uniques sur les 50 premiers jours.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 33

MESURE 2 > UNE DÉMARCHE MARKETING PLUS PRO-ACTIVE

action 3 > des actions de promotion de la filière tourisme d’affaires les objectifs > Créer plus de synergies entre les acteurs et valoriser la diversité et la qualité de l’offre proposée par la destination. > Améliorer le taux d’utilisation des équipements dédiés au tourisme d’affaires, mais également la performance des équipements liés : restauration, hébergements, activités de loisirs.

> Accompagnement de la communauté ECOBIZ de la CCI et du club DESTINATION SEMINAIRES du CRT Centre-Val de Loire. > Démarchages sur le marché belge avec le Centre des congrès Vinci (MICE).

> Démarchages et éductours spécifiques à la filière.

> Mettre à jour de la base de données Tourisme d'affaires. > Réfléchir sur la création d’un convention bureau avec la CCI et l’agglomération.

focus # La 1ère édition des “Rencontres Professionnelles du Club Régional Destination Séminaires” s’est déroulée avec succès le 13 octobre 2011 au château de Jallanges. Elle a rassemblé 45 adhérents du Club et 25 entreprises régionales et parisiennes organisant des événements professionnels. Temps forts : un déjeuner “speed-meeting” et des activités inventives. > Rencontres Professionnelles - Château de Jallanges © DR

32 | 33


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

4

13/10/12

21:54

Page 34

> ADOPTER UN MODE D’ORGANISATION PLUS EFFICACE AU SERVICE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES

action 1 > des outils d’intervention mieux adaptés à l’évolution des besoins les objectifs > Adopter un nouveau règlement d’aides au service des orientations et des priorités énoncées dans le schéma de développement touristique. > Renforcer l’attractivité, la diversité de l’offre touristique, encourager l’innovation. > Le nouveau règlement du fonds d’intervention en faveur du tourisme a été adopté par l’assemblée départementale en septembre 2011. Il permet de venir en aide aux actions les plus innovantes et plus généralement à celles qui correspondent aux priorités affichées par le schéma de développement touristique. > De nombreux porteurs de projets ont déjà été soutenus pour un montant global de plus de 1 300 000 euros, participant ainsi déjà au renforcement de la qualité de l’hôtellerie indépendante et à la thématisation des meublés et chambres d’hôtes, d’hébergements plus novateurs ou plus insolites, de la valorisation de l’oenotourisme, d’itinéraires qualifiés de villages remarquables...

> D’autres idées nouvelles à destination d’une clientèle de groupe, d’oenotourisme, d’accessibilité au public en situation de handicap dans de grands sites patrimoniaux, de mise en lumière du patrimoine sont instruites

> Poursuivre l’effort de soutien prioritairement orienté vers les dossiers susceptibles d’apporter à la destination une véritable valeur ajoutée.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 35

focus # La bourse à projets, un nouvel outil pour les acteurs les plus créatifs. Le dispositif a pour particularité de pouvoir aider des projets en investissement comme en fonctionnement. Les évènements nouveaux et d’envergure, valorisant les thématiques jardins, éco-tourisme, oenotourisme, savoir-faire, les nouvelles créations muséographiques, les outils d’interprétation au service de la médiation. Le montant maximal de l’aide peut être de 30 000 € avec un minimum de 2 500 €.

34 | 35


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

AXE

4

13/10/12

21:54

Page 36

> ADOPTER UN MODE D’ORGANISATION PLUS EFFICACE AU SERVICE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES

action 2 > une dynamique territoriale repensée autour des priorités stratégiques, et de mutualisation des fonctions de structuration et d’animation de l’offre les objectifs > Afficher des priorités de développement des territoires. > Encourager et poursuivre la mutualisation des structures et des moyens dans les territoires. > Faire émerger des interlocuteurs locaux sur la fonction développement de l’offre. > La réalisation d’un schéma touristique du Pays Loire Touraine complémentaire au schéma départemental et qui définit les priorités du territoire. > L’élaboration d’une stratégie de développement touristique commune entre les Communautés de communes Touraine Nord-Ouest et du Bourgueillois. > Le schéma de développement touristique de Tour(s) Plus et la création de la SPL Office de tourisme unique pour l’agglomération.

> La définition de la stratégie de développement et de communication pour le Pays Touraine Côté Sud portée par l’Agence Touristique locale. > La nouvelle organisation mutualisée des outils d’accueil, de développement et de promotion sur le secteur TNO-Bourgueil. > Le financement grâce au dispositif d’aide aux associations de 2 postes à l’Agence touristique de la Touraine Côté sud à Loches ou le musée de la poire tapée à Rivarennes…

> Initier une réflexion sur les priorités en matière de développement avec le territoire du Chinonais.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 37

> ADOPTER UN MODE D’ORGANISATION PLUS EFFICACE AU SERVICE DES ORIENTATIONS STRATEGIQUES

action 3 > une organisation touristique interne au conseil général optimisée les objectifs > Réorganiser les fonctions développement et promotion de la politique touristique départementale.

> La Direction du Tourisme responsable et organisatrice de la politique touristique du département.

direction du tourisme

Finance la politique touristique

Définit la politique départementale (schéma...)

Coordonne l’application de la stratégie départementale

volet marketing promotion

De manière indirecte s’appuie sur le CDT

volet développement de l’offre et organisation de l’animation territoriale

De manière directe

volet touristique des monuments départementaux

En collaboration avec le service Culture du Cg

Avec l’appui technique du CDT

> Étude sur la création d’une structure dédiée à la gestion de la politique touristique départementale.

36 | 37


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

> Épopée médiévale - Cité royale de Loches © Christophe Raimbault- CDT Touraine

13/10/12

21:54

Page 38


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 39

règlement fonds d’intervention économique et touristique

38 | 39


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 40

le règlement du fonds d’intervention économique et touristique

> Batellerie sur la Loire - Amboise © David Darrault - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 41

I/IV LES PROGRAMMES TOURISTIQUES STRUCTURANTS

Les programmes touristiques structurants répondent à une logique d’aménagement du territoire touristique de la destination Touraine. Ils concernent la nécessaire montée en qualité des structures touristiques existantes ainsi que l’implantation de nouvelles structures susceptibles d‘apporter à la destination et au territoire une vraie valeur ajoutée en terme d’offre. Ces programmes devront être en adéquation avec les besoins de la destination et de son territoire d’implantation et concernent les projets d’un investissement supérieur à 450 000 euros H.T. Les projets innovants en matière d’hébergement dans les filières identifiées comme stratégiques pour renforcer la diversification de l’offre dans le schéma de développement touristique départemental durable 2011-2015, (loisirs liés à l’eau et aux rivières, œnotourisme, jardins, valorisation des produits et savoir-faire, bien-être) seront jugés comme prioritaires. Les engagements en matière de qualité, d’accessibilité des personnes en situation de handicap, de respect de l'environnement dans le choix des matériaux, une gestion énergétique et de la ressource en eau raisonnée seront également des critères importants pour l’attribution des aides. Les projets doivent également avoir une incidence concrète en matière de création d’emplois durables, dont le nombre prévu devra être communiqué.

I/ BÉNÉFICIAIRES > Privés (SCI, SARL…) > Publics (Communes ou groupements de Communes) > Partenariat public / privé 2/ ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Exploitation de l’activité objet de la subvention durant une période minimale de 10 ans. 3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Investissement initial (travaux, aménagements, agencement, paysagement), à l’exclusion de toute acquisition foncière ou immobilière, dépense de fonctionnement ou de mobilier. > Honoraires d’architectes liés au bâti, à son intégration environnementale et paysagère. 4/ TAUX D’INTERVENTION ET PLAFOND Aide aux entreprises et autres organismes à activités économiques L’aide publique est fonction de la taille de l’entreprise (petite, moyenne, ou grande) selon les taux maximaux ou plafonds suivants : - Petites entreprises (- de 50 salariés) > Taux maxi de 15% - Moyennes entreprises (de 50 à 249 salariés) > Taux maxi de 7,5% - Grandes entreprises (+ de 250 salariés) > Taux maxi de 7,5% > Subvention plafonnée à 200 000 € Aide aux Communes et groupements de Communes 30% maximum d’une assiette éligible plafonnée à 650 000 € H.T. en fonction du plan de financement du projet, des contreparties sollicitées ou obtenues et des recettes de commercialisation attendues.

40 | 41


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 42

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX À côté des projets structurants, des opérations de taille plus modeste concourent à la diversification de l’offre touristique départementale et sont un véritable outil de développement local (création d’emplois, génération de retombées économiques locales directes ou indirectes, sauvegarde et réhabilitation de sites patrimoniaux…) pour les différents territoires du département.

LA FILIÈRE HÉBERGEMENT

> HOTELLERIE Il s’agit de soutenir les projets de nouvelles structures ou de restructuration d’établissements existants en matière d’hôtellerie indépendante. Concernant la restructuration d’établissements, la priorité sera donnée aux projets qui présentent une vision globale modernisée et innovante et permettant de répondre aux attentes des clientèles touristiques, en matière de confort et de décoration, d’accueil, de qualité de service, de prestations liées au bien-être. Les efforts en matière d’accessibilité des personnes en situation de handicap et les mesures prises en faveur d’une gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement seront pris en compte pour l’attribution des aides.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Propriétaires privés (SCI, SARL,…) > Exploitants 2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS Hôtellerie et hôtellerie-restauration, indépendante et franchisée. Les établissements situés en zones commerciales ou d’activités en périphérie des communes ne sont pas éligibles. 3/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Exploitation de l’activité objet de la subvention durant une période minimale de 5 ans. > Labellisation “Accueil vélo” obligatoire pour tout établissement situé à proximité d’un itinéraire cyclable touristique ayant été élaboré dans le respect du cahier des charges national des véloroutes et voies vertes. > Démarche d’obtention de l’éco-label européen pour les projets de création. > Les travaux devront permettre un classement minimum de 2*. 4/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Investissement initial et équipements d’agencement et liés aux services « bien être » (immeubles par destination), à l’exclusion de toute acquisition foncière et immobilière, dépenses de fonctionnement ou de mobilier. > Honoraires d’architectes liés au bâti, à son intégration environnementale et paysagère. 5/ TAUX D’INTERVENTION UNIQUE 20% d’une assiette éligible plafonnée à 225 000 € H.T.

> Hôtel Ronsard © DR


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 43

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX LA FILIÈRE HÉBERGEMENT

> MEUBLÉS TOURISTIQUES Le nombre de meublés touristiques en Touraine est important et reste relativement stable. Les aides consenties doivent donc se concentrer sur les projets présentant une vraie valeur ajoutée, par leur caractère identitaire et insolite (troglodytes), ou par une thématisation affirmée (pêche, viticole, bien-être..), ou par une offre de prestation spécifique s’ajoutant à la prestation d’hébergement. Le contexte et les besoins du territoire par rapport à ce type d’hébergement seront également pris en compte. Pour les projets situés à proximité d’itinéraires ou de boucles cyclotouristiques, il sera demandé un engagement dans la charte “Accueil vélo”. Les projets d’hébergements de grande capacité (dits d’étape ou de groupes) et particulièrement ceux situés à proximité d’une offre qualifiée de circulation douce (itinéraires ou boucles cyclables, pédestres ou équestres, base canoë) sont également éligibles. Les efforts en matière d’accessibilité des personnes en situation de handicap et les mesures prises en faveur d’une gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement seront pris en compte pour l’attribution des aides.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Propriétaires privés, en nom propre > Publics (communes ou groupements de communes) pour les hébergements de grande capacité 2/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Démarche de classement Préfecture de niveau 2 ou labellisation avec un classement à minima 2 épis, 2 clés, ou niveau de prestation équivalent. > Capacité d’accueil minimum de 6 personnes. > Utilisation conforme pendant 10 ans pour les créations, 5 ans pour les améliorations. > Le bénéficiaire doit disposer de ses propres outils de communication permettant la réservation ou s’intégrer dans un réseau de commercialisation éprouvé. > Les projets de modernisation seront pris en compte s’ils entraînent un classement ou une capacité supérieure ou une thématisation nouvelle. > Labellisation “ Accueil vélo” obligatoire pour tout établissement situé à proximité d’un itinéraire cyclable touristique ayant été élaboré dans le respect du cahier des charges national des véloroutes et voies vertes. > Capacité à accueillir les cavaliers et leurs chevaux pour les hébergements de grande capacité situés à proximité d’itinéraires équestres. 3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Travaux de réhabilitation d’un bâtiment ancien dans le cadre de la création ou de l’amélioration d’une structure ayant fait l’objet d’un classement, dans la limite de deux hébergements meublés par propriétaire (à l’exclusion de toute acquisition foncière et immobilière, dépenses de fonctionnement ou de mobilier). 4/ TAUX D’INTERVENTION > 20 % d’une assiette éligible plafonnée à 150 000 € TTC. > 20 % d’une assiette éligible plafonnée à 225 000 € TTC pour les meublés de grande capaci té (à partir de 10 personnes).

> Chambre d'hôte les écureuils © Leguerroue

42 | 43


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 44

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX > CHAMBRES D’HÔTES Le nombre de chambres d’hôtes en Touraine est très important et reste relativement stable, l’aide à leur développement n’est donc pas prioritaire dans l’utilisation des crédits du fonds d’intervention économique touristique. Les aides consenties se concentreront sur les projets présentant une vraie valeur ajoutée, par leur caractère identitaire et insolite (troglodytes), ou par une thématisation affirmée (pêche, viticole, bien-être, démarche artistique..), ou par une offre de prestation spécifique s’ajoutant à la prestation d’hébergement. Le contexte et les besoins du territoire par rapport à ce type d’hébergement seront également pris en compte. Pour les projets situés à proximité d’itinéraires ou de boucles cyclotouristiques, il sera demandé un engagement dans la charte “Accueil vélo”. Les efforts en matière d’accessibilité des personnes en situation de handicap et les mesures prises en faveur d’une gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement seront pris en compte pour l’attribution des aides.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Propriétaires privés, en nom propre > Publics (Communes ou groupements de Communes) 2/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Minimum 3 épis, 3 clés, ou niveau de prestation équivalent. > Utilisation conforme pendant 10 ans pour les créations, 5 ans pour les améliorations. > Le bénéficiaire doit faire connaître son activité auprès de la mairie de la Commune d’implantation de ses chambres. > Le bénéficiaire doit disposer de ses propres outils de communication permettant la réservation ou s’intégrer dans un réseau de commercialisation éprouvé. > Labellisation « Accueil vélo » obligatoire pour tout établissement situé à proximité d’un itinéraire cyclable touristique ayant été élaboré dans le respect du cahier des charges national des véloroutes et voies vertes. Ces éléments seront demandés lors du paiement du solde de la subvention. 3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Travaux de réhabilitation d’un bâtiment ancien dans le cadre de la création ou de l’amélioration de structures existantes, au minimum de deux chambres et dans la limite maximum de cinq chambres d’hôtes par propriétaire (à l’exclusion de toute acquisition foncière et immobilière, dépenses de fonctionnement ou de mobilier). 4/ TAUX D’INTERVENTION 20 % d’une assiette éligible plafonnée à 15 000 € H.T. ou T.T.C. par chambre, selon récupération ou non de la TVA par le maître d’ouvrage.

> Gîte Les écureuils © Leguerroue


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 45

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX LA FILIÈRE HÉBERGEMENT

> CAMPING ET HÉBERGEMENT DE PLEIN AIR L’hébergement de plein air doit s’adapter à l’évolution de la demande des clientèles. Les qualités d’accueil, de services et de prestations doivent être les critères essentiels d’éligibilité des projets au delà de leur classement. L’implantation d’une offre de locatif (mobil-home, bungalows, chalets ou toute autre structure souple aménagée), les aménagements nécessaires à l’accueil de la clientèle cyclotouristique, l’adhésion à une démarche qualité constituent d’autres conditions préalables à l’éligibilité des projets. Les efforts en matière d’accessibilité des personnes en situation de handicap et les mesures prises en faveur d’une gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement seront pris en compte pour l’attribution des aides. Pour les aménagements paysagers, le projet devra proposer une majorité d’essences locales.

3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Création, extension, amélioration d’un terrain de camping, > Equipements (neufs ou de moins de 5 ans), travaux nécessaires pour augmenter la capacité d’accueil. > Amélioration des équipements existants relatifs au confort, à l’accueil, aux loisirs, à la signalisation, à l’organisation du terrain et à son aménagement paysager. > Implantation de locatifs : H.L.L., ou nouvelles formes de résidences mobiles. > Aménagement d’une aire de service pour camping-cars (acquisition et installation d’une borne homologuée, son raccordement aux réseaux divers). 4/ TAUX D’INTERVENTION ET PLAFOND > 20 % d’une assiette éligible plafonnée à 225 000 € H.T., pour la création ou la rénovation d’un camping de 2 à 4 étoiles. > 50 % d’une assiette plafonnée à 15 000 € H.T. pour l’aménagement d’une aire de service pour camping-cars. L’aide départementale est globalement plafonnée à 45 000 € pour l’ensemble du projet.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Publics : Communes ou groupements de Communes > Propriétaires exploitants privés 2/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Le camping devra être classé 2 étoiles minimum après travaux (hors classement pour les aires de camping-cars et campings à la ferme). > Engagement dans le processus de labellisation “camping qualité”. > Demande de labellisation “Accueil vélo” pour les établissements situés à proximité d’un itinéraire cyclable touristique ayant été élaboré dans le respect du cahier des charges national des véloroutes et voies vertes. > Mise aux normes pour l’accueil des personnes en situation de handicap. > Exploitation de l’activité objet de la subvention durant une période minimale de 5 ans. > Le bénéficiaire doit disposer de ses propres outils de communicationpermettant la réservation ou s’intégrer dans un réseau de commercialisation éprouvé. > Camping Parc De Fierbois © Peter Allan

44 | 45


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 46

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX > NOUVELLES FORMES D’HÉBERGEMENT En matière d’hébergement, la Touraine doit être en capacité d’accompagner les évolutions et les nouvelles formes les plus innovantes, qui peuvent contribuer à renforcer une image dynamique et moderne. Il s’agit donc de permettre aux porteurs de projets de nouvelles formes d’hébergements (cabanes dans les arbres, roulottes, gîtes flottants, yourtes…) de bénéficier d’aides comparables à celles consenties pour les formes d’hébergement plus classiques.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Propriétaires privés, en nom propre > Publics : Communes ou groupements de Communes 2/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Déclaration de l’activité à la mairie de la Commune d’implantation de la structure d’hébergement. > Utilisation conforme pendant 10 ans pour les créations, 5 ans pour les améliorations. > Le bénéficiaire doit disposer de ses propres outils de communication permettant la réservation ou s’intégrer dans un réseau de commercialisation éprouvé. 3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Travaux de réhabilitation d’un bâtiment ancien dans le cadre de la création ou de l’amélioration d’une structure ayant fait l’objet d’un classement, dans la limite de deux hébergements meublés par propriétaire. 4/ TAUX D’INTERVENTION 20 % d’une assiette éligible plafonnée à 150 000 € H.T. ou T.T.C. selon récupération ou non de la TVA par le maître d’ouvrage. > Roulotte de la Grangée © DR


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 47

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX LA FILIÈRE HÉBERGEMENT / LES OBJECTIFS DE QUALITÉ ET D’ACCESSIBILITÉ

LES OBJECTIFS DE QUALITÉ ET D’ACCESSIBILITÉ

1/ BÉNÉFICIAIRES > Privés (individuels ou en société) > Publics (Communes ou groupement de Communes) > Partenariat public privé > Associations

> LA DÉMARCHE QUALITÉ

2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS > Sites de loisirs > Sites de visites

Il s’agit de soutenir les projets de nouvelles structures ou de restructuration d’établissements existants en matière d’hôtellerie indépendante. Concernant la restructuration d’établissements, la priorité sera donnée aux projets qui présentent une vision globale modernisée et innovante et permettant de répondre aux attentes des clientèles touristiques, en matière de confort et de décoration, d’accueil, de qualité de service, de prestations liées au bien-être. Les efforts en matière d’accessibilité des personnes en situation de handicap et les mesures prises en faveur d’une gestion raisonnée et respectueuse de l’environnement seront pris en compte pour l’attribution des aides.

3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Etudes (faisabilité, maîtrise d’œuvre…). > Installation d’équipements (aménagements des espaces d’accueil et de services, signalétique, outils d’interprétation, adaptation des outils d’information et de communication, traitement des abords, respect de l’environnement (tri sélectif, plantation d’essences locales, sanitaires …). À l’exclusion des acquisitions foncières et immobilières et des dépenses de fonctionnement. 4/ TAUX D’INTERVENTION ET SEUIL D’INVESTISSEMENT MINIMUM 20% d’une dépense subventionnable plafonnée à 50 000 € H.T. (seuil d’investissement minimum de 1 500 €). 5/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE Pour pouvoir être éligible, le site doit répondre aux critères suivants : > Être engagé auprès du Comité départemental du tourisme (C.D.T.) ou des têtes de réseaux porteuses de la marque Qualité Tourisme France dans la démarche (audit, formation…). > Avoir fait l’objet d’un pré audit Qualité Tourisme par le C.D.T., précisant les points d’amélioration en terme de fonctionnement et d’investissement. > Être ouvert au public à l’année. > Respecter la réglementation sur les établissements recevant du public. > Présenter un projet viable techniquement et économiquement.

> Qualité © David Darrault - Dominique Couineau - CDT Touraine

46 | 47


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 48

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX > L’ACCESSIBILITÉ

À l’exclusion des acquisitions foncières et immobilières et des dépenses de fonctionnement.

Le Conseil général déjà impliqué dans la démarche de qualification et de labellisation “Tourisme et Handicap”, souhaite renforcer l’accessibilité aux personnes en situation de handicap à l’offre de visite et de loisirs en Indre-et-Loire.

4/ TAUX D’INTERVENTION ET SEUIL D’INVESTISSEMENT MINIMUM 20% d’une dépense subventionnable plafonnée à 225 000 € H.T. (seuil d’investissement minimum de 1 500 €).

Il s’agit d’intégrer les clientèles en situation de handicap dans la démarche de développement touristique de la destination Touraine, de permettre le droit aux vacances pour tous et de garantir la satisfaction des clientèles en situation de handicap. Ce dispositif doit permettre d’accompagner les sites de tourisme et de loisirs dans les investissements et équipements d’accueil nécessaire aux 4 formes de handicap (physique, visuel, auditif, mental) en vue de se conformer aux exigences légales de la loi de 2005 sur l’égalité des chances. 1/ BÉNÉFICIAIRES > Privés (individuels ou en société) > Publics (Communes ou groupement de Communes…) > Partenariats Public / Privé > Associations

5/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE Pour pouvoir être éligible, le site doit répondre aux critères suivants : > Être ouvert au public à l’année. > Respecter la réglementation sur les établissements recevant du public. > Présenter un projet viable techniquement et économiquement. Après travaux : > Permettre l’accessibilité aux personnes en situation de handicap. > Disposer de prestations et de services, d’outils de communication et de promotion accessibles aux personnes en situation de handicap. > Solliciter le label Tourisme et Handicap. La qualité d’intégration de l’aménagement à son environnement sera également un élément déterminant.

2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS Sites touristiques et de loisirs (châteaux, centre d’interprétation, musées, parc de loisirs, activités sportives touristiques, sites de découverte et de visite…). 3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Études (faisabilité, maîtrise d’œuvre…). > Installation d’équipements spécifiques (signalisation, signalétique, outils d’interprétation adaptés de type panneaux, guides sonores, image, maquettes tactiles). > Travaux d’aménagement nécessaires pour accueillir la clientèle en situation de handicap (intérieurs, extérieurs : rampe d’accès, sanitaires adaptés, barre d’appui, rambarde, places de stationnement adaptées, élargissement de portes…). > Château de Chenonceau © David Darrault/Dominique Couineau - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 49

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX LES OBJECTIFS DE QUALITÉ ET D’ACCESSIBILITÉ / AUTRES PROJETS TOURISTIQUES

AUTRES PROJETS TOURISTIQUES

Dans le cadre de sa stratégie de diversification de l’offre, le Conseil général souhaite développer une offre complémentaire à celle du grand patrimoine, basée sur des filières emblématiques qui correspondent à l’identité du département.

> VALORISATION DE LA FILIÈRE JARDINS Parmi les filières les plus légitimes en Touraine, celle des jardins est emblématique. Toutefois son offre doit s’amplifier et se structurer pour contribuer davantage à l’image de la Touraine. Les aides consenties doivent se concentrer sur l’innovation et les initiatives destinées à mieux accueillir le public et permettant de développer des services nouveaux.

1/ BÉNÉFICIAIRES Peuvent bénéficier du cadre d'intervention départemental : > Les propriétaires privés, exploitants > Les associations de type loi 1901 > Les personnes morales de droit public > Exploitants des sites à vocation touristique donnant lieu à l’acquittement d’un droit d’entrée 2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS > Création d’une boutique, d’un lieu destiné aux expositions ou à des offres à vocation pédagogique autour de la thématique. > Mise en place d’un éclairage du site, en vue de visites nocturnes. > Mise en place d’outils spécifiques et innovants pour le circuit de visite (outils d'interprétation, de médiation, signalétique …). > Acquisition et installation de mobilier réalisé par des artisans d’art locaux (bancs, chaises, tables…). 3/ ENGAGEMENTS DU BÉNÉFICIAIRE > Ouverture du site 90 jours minimum par an dont 16 jours de week-end ou jours fériés dans une période continue ou discontinue, de début mai à fin septembre. > Disposer d’outils de promotion propres au site (site Internet, éditions…). > Participation à la manifestation nationale “Rendez vous aux jardins”. > Faire valoir une démarche de gestion des jardins respectueuse de l’environnement. 4/ ASSIETTE ÉLIGIBLE > Travaux de création ou de réhabilitation pour les bâtiments à vocation d’accueil, d’exposition ou d’animation, à l’exclusion de toute acquisition foncière et de petit mobilier. > Installations d’éclairage, mobiliers et outils de signalétique, d’interprétation, de médiation. 5/ TAUX D’INTERVENTION ET PLAFOND 20 % maximum d’une assiette éligible plafonnée à 150 000 € T.T.C.

> Clos médiéval du Donjon de Loches - Cité Royale de Loches © Stevens Frémont - CDT Touraine

48 | 49


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 50

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX > VALORISATION DES PATRIMOINES LOCAUX ET DES INITIATIVES EN ÉCO-TOURISME Ces aides ont pour objectif d’encourager les initiatives émanant des territoires notamment dans les secteurs ruraux sur des projets, valorisant et structurant une offre autour des itinéraires de visites dans les villages les plus remarquables ou d’itinéraires thématiques non éligibles au travers de dispositifs déjà existants (comme le PDIPR, le schéma départemental des deux roues légers ou la valorisation des Espaces naturels sensibles). 1/ BÉNÉFICIAIRES > Publics : Communes ou groupements de Communes > Associations ou groupements 2/ TYPES DE PROJETS AIDÉS > Les itinéraires de villages remarquables et reconnus comme tels, présentant un patrimoine bâti préservé, un effort de fleurissement avéré. > Les itinéraires thématiques (liés à un personnage, à un savoirfaire, un milieu naturel, un paysage..). 3/ ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE Obligation de se conformer à la charte graphique Touraine pour les supports d’information et de communication. 4/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Les aménagements et équipements liés à la réalisation d’itinéraires thématiques ou de villages, (signalétique, panneaux d’information, Relais information service, tables d’orientation, de lecture du paysage…ou développement d’applications numériques liées à l’itinéraire). 5/ TAUX D’INTERVENTION 40 % maximum d’une assiette éligible plafonnée à 50 000 € H.T. ou T.T.C. selon récupération ou non de la TVA par le maître d’ouvrage. > Fête de la Pélerie - Villaines-les-Rochers, Pays d'Azay-le-Rideau © David Darrault - CDT Touraine


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 51

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX AUTRES PROJETS TOURISTIQUES

> VALORISATION DES FILIÈRES LIÉES AUX SAVOIR-FAIRE LOCAUX, À L’OENOTOURISME, VALORISATION DE L’ACCUEIL TOURISTIQUE Ces aides ont pour objectif d’encourager les initiatives liées à la promotion des savoir-faire artisanaux et des produits du terroir (reconnus par une appellation d’origine contrôlée) à destination des clientèles touristiques. L’amélioration des prestations d’accueil dans les offices de tourisme entre également dans ce cadre.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Publics : Communes ou groupements de Communes > Associations ou groupements professionnels 2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS > Sites de valorisation des savoir-faire (maison des vins, site de regroupement d’artisans d’art...) proposant des dégustations, des animations, des expositions, des démonstrations en lien avec la thématique du site. > Aménagements des espaces d’accueil des offices de tourisme intercommunaux. 3/ ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE > Obligation de se conformer à la charte graphique Touraine pour les supports d’information et de communication. > Proposer des périodes et des horaires d’ouverture adaptés à la fréquentation touristique du territoire (à minima de mai à septembre inclus). 4/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Les aménagements et équipements participant à l’amélioration des conditions d’accueil ou apportant une véritable plus-value en termes de promotion et de valorisation de produits emblématiques de Touraine. 5/ TAUX D’INTERVENTION 20 % maximum d’une assiette éligible plafonnée à 100 000 € H.T. ou T.T.C. selon récupération ou non de la TVA par le maître d’ouvrage.

> Manifestation viticole, randonnée - Panzoult, vignoble de Chinon © Stevens Frémont - CDT Touraine

50 | 51


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 52

II/IV LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX > ACTIVITÉS DE BATELLERIE Ce dispositif accompagne le programme de revalorisation des ports de Loire (et de certains de ses affluents). Il s’agit d’encourager le développement d’une offre de loisirs et de découverte du fleuve Loire et de ses affluents porteuse d’une vraie valeur ajoutée d’image aux moyens de balades organisées avec des bateaux traditionnels, respectueux de la tradition de batellerie.

1/ BÉNÉFICIAIRES > Les professionnels à vocation touristique, inscrits au répertoire de la Chambre des métiers ou de la Chambre de commerce et d'industrie, dont l'activité est directement liée au développement des activités de batellerie, et basés en Indre-et-Loire. > Les personnes morales de droit public d'Indre-et-Loire. > Les associations de type loi 1901, exerçant leur activité sur l'Indre-et-Loire. 2/ CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ET ENGAGEMENTS DU BÉNÉFICIAIRE Pour les professionnels : > Exploitation de l’activité objet de la subvention durant une période minimale de 5 ans. > Avoir réalisé une étude préalable de marché. > Les références et garanties attestant de son activité professionnelle. > L'engagement de développer l'activité à plus de 80 % sur le territoire départemental. Pour les associations : > Intégrer un volet accueil du grand public et scolaires lors de la réalisation des chantiers de construction ou de rénovation. > Établir un programme d'animation lié à la pratique de navigation. > S'engager à participer à au moins une manifestation organisée ou soutenue par le Conseil général d'Indre-et-Loire chaque année. Pour les personnes morales de droit public : > Adéquation du projet avec la fréquentation touristique. > Intégration dans l'environnement.

3/ ASSIETTE ÉLIGIBLE Pour les professionnels de la construction et de l'aménagement pour la navigation : > La formation professionnelle > La modernisation de l'outil de production Pour les personnes morales de droit public : > Les aménagements et équipements spécifiques liés à l'accessibilité et l'accueil sur les sites d'embarquement -débarquement (pontons, aires de pique-nique, racks à vélos, bancs, signalisation et signalétique des espaces portuaires…). > Les aménagements de type bornes de proximité inviolables (eau, électricité…). > Les équipements permettant une mise en lumière discrète et faiblement consommatrice d'énergie des éléments d'architecture des ports de Loire. > Les projets culturels, touristiques ou d'animation liés à la navigation. Pour les associations et professionnels non constructeurs d'embarcations : > Les opérations d'acquisition, de construction, de rénovation, de mise aux normes ou d'aménagement de bateaux de transport de passagers. Les bateaux traditionnels seront privilégiés. > Les études de marché préalables au développement de l'activité économique ou touristique respectant le Schéma d’orientation des navigations de loisirs en Loire, Marine et ports de Loire. > Les équipements spécifiques de navigation. > Les outils de promotion de prestations touristiques (éditions, traductions, site Internet…). > La formation de l'équipage par des organismes agréés (Attestation Spéciale Passagers, premiers secours…). > Les contrôles réglementaires et obligatoires par des organismes agréés pour la navigation et le transport de passagers. > La sortie de l'eau des bateaux pour les travaux ou contrôles cités ci-dessus. > Les projets culturels, touristiques ou d'animation liés à la navigation présentant un intérêt départemental (associations uniquement).


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 53

LES PROJETS TOURISTIQUES LOCAUX AUTRES PROJETS TOURISTIQUES

4/ TAUX D’INTERVENTION ET PLAFONDS

dépenses d'investissement acquisition, travaux ou équipements

personnes morales de droit public

professionnels

associations

30% maximum du coût H.T. d'une assiette éligible plafonnée à 20 000 € par projet

20% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 25 000 € par projet

20% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 25 000 € par projet

50% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 600 € par personne

50% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 600 € par personne

50% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 5 000 € par bateau

50% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 5 000 € par bateau

dépenses de fonctionnement formations

Néant

dépenses de fonctionnement contrôles, homologation et sortie de l'eau

Néant

dépenses de fonctionnement études de marché

Néant

dépenses de fonctionnement outils de promotion

Néant

dépenses de fonctionnement projets touristiques, culturels ou d'animation, autres dépenses

40% maximum du coût H.T. d'une assiette éligible plafonnée à 20 000 € par projet

20% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 10 000 € 20% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 10 000 €

Néant

Néant

20% maximum du coût T.T.C. d'une assiette éligible plafonnée à 10 000 €

40% maximum du coût H.T. ou T.T.C. (selon récupération de TVA) d'une assiette éligible plafonnée à 20 000 € par projet

52 | 53


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 54

III/IV LA BOURSE À PROJETS Ce nouveau dispositif apportera une aide à des projets d’envergure qui engageront des dépenses d’investissement comme des dépenses de fonctionnement. Cette bourse doit permettre de soutenir des projets particulièrement innovants susceptibles d’apporter une véritable valeur ajoutée à la destination. L’aide ponctuelle et non renouvelable dans un délai de trois années minimum est une contribution du Conseil général pour rendre possible la réalisation de projets nouveaux dont les caractéristiques n’entrent pas dans les critères classiques du règlement d'aides. Les demandes seront instruites par le service Tourisme qui les présentera pour avis à un comité technique composé d’élus du Conseil général et de représentants des professionnels du tourisme, réuni au moins deux fois par an, avant le passage éventuel des dossiers en Commission permanente. Le dépôt de chaque dossier de demande de subvention devra se faire au plus tard pour le 31 janvier de l’année de réalisation.

> Parcours dans les arbres - Saint-Benoit-la-Forêt ©David Darrault - CDT Touraine

1/ BÉNÉFICIAIRES > Les Communes et groupements de Communes > Les associations ou groupements > Les professionnels privés 2/ TYPE DE PROJETS AIDÉS > Les événementiels valorisant les thématiques jardins, écotourisme, savoir-faire, œnotourisme, avec une cible touristique, une envergure et une communication à minima de niveau régional. > Les nouvelles créations muséographiques innovantes et exemplaires. > Le développement d’applications technologiques liées au développement touristique. 3/ TAUX D’INTERVENTION Une enveloppe spécifique sera déterminée chaque année au budget primitif pour le financement de la bourse à projet. Le montant des aides consenties ne pourra pas dépasser 30 000 € par projet avec un minimum de 2 500 €.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 55

IV/IV MODALITÉS D’INSTRUCTION ET DE DÉCISION SAUF DISPOSITIONS PARTICULIÈRES Toute demande d’aide est adressée à la Présidente du Conseil général d’Indre et Loire pour instruction par le Service Tourisme, en relation avec les autres financeurs du projet. Les aides attribuées au titre du Fonds d’intervention en faveur du tourisme ne présente aucun caractère d’automaticité. Les demandes sont examinées dans la limite des crédits disponibles.

Les travaux devront être achevés dans un délai maximum de 2 ans, sauf décision expresse de la Présidente du Conseil Général d’Indre et Loire, sur demande motivée du maître d’ouvrage, à compter de la date de notification de la subvention.

3/ CONSTITUTION DU DOSSIER La décision d’attribution de l’aide sera prise par la Commission permanente du Conseil Général d’Indre et Loire. L’attribution de l’aide est également conditionnée à la signature d’une convention entre le Conseil général et le porteur de projet.

1/ CADRE RÈGLEMENTAIRE Les aides financières définies au présent règlement d’intervention sont autorisées en application du règlement n°1998/2006 de la commission européenne du 15 décembre 2006, concernant l’application des articles 87 et 88 du traité CE aux aides de minimis (JOUE L 379/5 du 28 décembre 2006). Dans ce cadre les aides publiques versées, y compris celles du Département, ne peuvent dépasser par bénéficiaire, 200 000 € maximum sur une période de trois exercices. Cette règle ne s’applique pas pour les porteurs de projets publics.

2/ MODALITÉS DE RÉALISATION En cas de non commencement d’opération dans les 12 mois après notification de l’aide accordée, le projet est réputé caduc et la subvention annulée.

Le porteur de projet remettra au service instructeur un dossier comprenant les pièces suivantes : > Courrier de demande de subvention au titre du fonds concerné, adressé à la Présidente du Conseil général d’Indre et Loire. > Plan de localisation. > Étude détaillée présentant le projet, le programme architectural, les animations et services proposés à la clientèle, le plan de développement de l’activité et les retombées économiques et touristiques attendues pour le territoire. > Étude de faisabilité technique, commerciale, financière et d’opportunité économique et touristique garantissant la viabilité et la solvabilité du projet. > Plan d’implantation des équipements, photographies ou photomontage… permettant d’apprécier l’intégration architecturale du projet à son environnement. > Récapitulatif des démarches administratives entreprises (certificat d’urbanisme, permis de construire, autorisation Loi sur l’eau, étude d’impact, enquête publique…) > Chiffrage global du projet accompagné de devis détaillés. > Note relative à l’environnement touristique du projet

54 | 55


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 56

IV/IV (complémentaire et concurrentiel). > Plan de financement prévisionnel comportant les principaux postes de dépenses, toutes les contreparties financières obtenues ou sollicitées, la charge de l’emprunt (accord ou projet d’accord bancaire) et/ou l’apport en fonds propres. > Relevé d’identité Bancaire.

variété des services, adaptation aux différentes clientèles, compte d’exploitation prévisionnel équilibré - apports en fonds propres, durée d’amortissement de l’investissement initial, autofinancement progressif de la structure d’exploitation), nombre d’emplois pérennes créés, HQE, chantier propre, recours aux énergies renouvelables, tri sélectif…).

Selon l’importance ou la complexité du projet : > Un programme pluriannuel de développement de l’activité du site, avec indication de la montée en charge des services et des principaux indicateurs (croissance du chiffre d’affaires, des emplois, de la marge nette, délai d’atteinte du point d’équilibre économique…). > Bilans et comptes de résultat des trois derniers exercices et des budgets prévisionnel d’exploitation des deux prochains exercices. > Documents juridiques relatifs à l’investisseur et à l’exploitant S.C.I, S.A, S.A.R.L…(statuts…) Extrait d’immatriculation au registre du commerce (extrait K bis), codes SIRET SIREN… > Plan de commercialisation et de promotion envisagées. > Attestations de conformité avec les réglementations en vigueur (hygiène, sécurité, services fiscaux etc…). > Compte administratif N- 1, taux de recours à l’emprunt… > Numéro d’enregistrement Préfecture des associations, statuts, 3 derniers comptes rendus d’assemblée générale.

5/ MODALITÉS DE FINANCEMENT Après décision de la commission permanente, la subvention sera versée en deux fois : > 50% sur présentation de 50% de factures acquittées, > 50% sur présentation d’un état récapitulatif des factures acquittées visé par le porteur de projet et/ou un expert comptable, avec indication des dates de paiement. En cas de total de dépense inférieur à l’assiette éligible retenue, la subvention sera proratisée et réduite au montant de la dépense réelle.

6/ ENGAGEMENT DU BÉNÉFICIAIRE (SAUF DISPOSITIONS PARTICULIÈRES MENTIONNÉES

4/ CRITÈRES D’APPRÉCIATION Le Conseil Général d’Indre-et-Loire appréciera la demande d’aide du porteur de projet à partir de critères économiques, sociaux et environnementaux (qualité du projet, originalité du programme architectural,

POUR LES DIFFÉRENTS TYPES DE PROJETS)

Exploitation de l’activité objet de la subvention durant une période minimale de 5 années. Durant ces 5 années, l’exploitant s’engage à transmettre tous les ans le bilan et le compte d’exploitation du site.


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 57

MODALITÉS D’INSTRUCTION ET DE DÉCISION

Dans le cas ou l’exploitant cesserait son activité avant ce terme, la subvention départementale serait remboursée à due proportion. La participation du Conseil général d’Indre et Loire au financement du projet devra être mentionnée dans toute communication et notamment par l’apposition du logo (panneau de chantier, document promotionnel…).

7/ CONTRÔLE ET SUIVI

8/ ÉVALUATION Le Conseil général souhaite mesurer l’impact de sa politique d’aides au bénéfice des porteurs de projets touristiques. Dans ce cadre, chaque bénéficiaire d’une aide pourra être sollicité pour répondre - dans une période comprise entre 1 et 3 années- après son obtention à un questionnaire portant sur l’évolution de l’activité aidée (évolution chiffre d’affaires, fréquentation, emploi, satisfaction clientèle..).

Après achèvement des travaux, le porteur de projet communiquera au Département un dossier synthétique présentant des vues et une description de la réalisation, mentionnant la conformité au dossier initial ou les modifications apportées, après accord de l’ensemble des financeurs. En cas de non respect de ses obligations par l’exploitant pendant la durée des travaux et de la convention, le Département se réserve le droit de suspendre la subvention et de demander, sans formalités particulières, la restitution intégrale des sommes déjà perçues à ce titre, par l’émission d’un titre de recette exécutoire. Il en sera notamment ainsi si des modifications fondamentales sont apportées au projet initial, sans accord préalable de la Présidente du Conseil général d’Indre et Loire. Après le versement du solde de la subvention et en cas de non-respect de l’une des obligations par l’exploitant, le Département d’Indre-etLoire se réserve le droit de demander la restitution intégrale ou partielle de la subvention perçue, par l’émission, sans autre formalité, d’un titre de recette exécutoire.

56 | 57


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

> Cave du Domaine Huet - Vouvray © Stevens Frémont - CDT Touraine/Interloire

13/10/12

21:54

Page 58


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 59

annexes quelques chiffres de l’observatoire de l’économie et des territoires de touraine

58 | 59


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

ANNEXES

13/10/12

21:54

Page 60

quelques chiffres de l’observatoire de l’économie et des territoires de touraine

Le tourisme en Touraine, un secteur qui représente : > Plus de 800 millions d’euros annuels dépensés par les touristes > 3,7% de l’emploi salarié total de l’Indre et Loire (3,2% en région Centre) > 28% des emplois touristiques de la région Centre > 27% de l’offre en hébergement marchand de la région > L’Indre et Loire accueille 37% des séjours des touristes itinérants en région Centre (ont utilisé plusieurs hébergements ou séjourné en divers lieux) > L’Indre et Loire accueille 25% des séjours des touristes sédentaires en région Centre (ont passé tout leur séjour dans le même lieu ou hébergement)


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 61

I/II L’HÉBERGEMENT : PLUS DE 108 500 LITS TOURISTIQUES > PAR MODE D’HÉBERGEMENT Répartition des campings classés selon leur catégorie de classement

Répartition des hébergements touristiques marchands en Indre et Loire au 31/12/09

1 étoile 12% 100

36,7% 80

campings

2 épis/clés 29% 3 épis/clés 61%

60

60

60

Répartition des hôtels classés selon leur catégorie de classement

23,6%

hôtels classés

4 étoiles 9% 40

3 étoiles 27%

1 épi/clé 2%

80

80

3 étoiles 34%

sans étoile 13%

4/5 épis/clés 8%

100

100

4 étoiles 24% 2 étoiles 30%

Répartition des gîtes/meublés labellisés selon leur niveau de label*

20

20

2 étoiles 44%

0

40

40

1 étoile 7%

0

Répartition des chambres chez l’habitant labellisées 1épi/clé 0%

14,6%

gîtes / meublés

7,9%

chambres chez l’habitant

6,4%

hébergements temporaires et de groupe résidences de tourisme hôtels non classés autres hébergements

5,3% 3,1% 2,4%

4 2 épis/clés épis/clés 14% 17%

20

3 épis/clés 69%

0

Sources : INSEE / Préfecture d’Indre et Loire / CDT Touraine / Relais départemental des Gîtes de France / Clévacances / Office de Tourisme intercommunaux / CCI Touraine / DDJS / OE2T / UNAT / FUAJ / LFAJ / Groupements professionnels - 31/12/09

* Label Gîtes de France et Clévacances uniquement. Gîtes de France : niveau de label en épis, 1 épi étant le moins confortable. Clévacances : niveau de label en clés, 1 clé étant le moins confortable.

60 | 61


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 62

ANNEXES

> PAR CLIENTÈLES

100

Répartition des nuitées réalisées dans les hôtels, campings et gîtes en centrale de réservation en 2011

Répartition des nuitées étrangères réalisées dans les hôtels, campings et gîtes en centrale de réservation en 2011 100

gb/irlande

21,4%

80

clients français 64,5%

clients étrangers 35,5%

pays-bas

17,1%

autres pays

14,4%

allemagne

80

10,7%

60

belgique

7,6%

états-unis/canada

7,6%

60

40

japon

6,9%

espagne

6,2%

italie

5,9%

suisse

2,1%

40

20

20

0

Sources : DGCIS / INSEE / CRT Centre / Relais départemental des Gîtes de France 0


DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1

13/10/12

21:54

Page 63

II/II

100

80

LA TOURAINE, ENTRE PASSÉ ET PRÉSENT, LOISIRS ET AFFAIRES 60

> Plus de 4 millions d’entrées dans les sites de visite À retenir :

musées 9% 40

> 15 sites réalisent chacun plus de 45 000 entrées annuelles. > Avec 850 000 entrées annuelles, le château de Chenonceau

autres sites 16%

est le château le plus visité de France après le château de Versailles.

20

Sources : OE2T / CRT Centre-Val de Loire / Sites de visite Base : fréquentation connue sur au moins une année au cours des 5 dernières années.

monuments 75% Sources : OE2T / CRT Centre-Val de Loire / Sites de visite Base : cumul des entrées connues en 2011 ou estimées pour certains sites.

> 38 châteaux ouverts à la visite > 76 édifices religieux > 100 lieux de mémoire et d’exposition (musées, visites d’entreprises…) > 16 parcs et sites ludiques et de loisirs > 4 trains touristiques > 18 sites semi-naturels (parcs et jardins aménagés, sites troglodytiques…) > 21 bateaux permettent des balades sur la Loire et ses affluents > 100 caves touristiques présentent les 13 vins AOC de Touraine > 6 800 km de sentiers balisés pour la randonnée pédestre, accessibles au VTT > 157 km du parcours “La Loire à Vélo” réalisé fin 2011 en Indre et Loire > 9 golfs ou swin-golfs > De nombreux sites accessibles pour la pratique de sports : aériens, équestres, mécaniques, sports d’eau, etc. > 11 prestataires de tourisme aérien (montgolfières, hélicoptères) > Vinci Centre International de Congrès (plus de 3 000 places en 3 auditoriums) > Le Grand Hall (12 500 places) et le Parc des Expositions

62 | 63

0


13/10/12

21:54

Page 64

Conception graphique > www.lacroixdesign.fr

DOC TOURISME 240X240 FINAL 02:Mise en page 1


Schéma départemental touristique durable