Page 1

VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

1

VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • WWW.SBMFC.COM


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

TABLE DES MATIÈRES 3..................................... MESSAGE DE LA DIRECTION DU CONDITIONNEMENT PHYSIQUE (DCP) 4............................................................................. NOUVELLES DU QUARTIER GÉNÉRAL (QG) 4..................WARRIOR GAMES DU DÉPARTEMENT DE LA DÉFENSE DES ÉTATS-UNIS DU 22 AU 30 JUIN 2019 5............................................REPRÉSENTATION DES PSP AUX RÉUNIONS SCIENTIFIQUES INTERNATIONALES 6................................................................................................................................DÉFI-VÉLO DE LA MARINE 7..............................................................................LE POINT SUR LE PROGRAMME DE RÉCOMPENSE FORCE 8........................... LE POINT DU COMITÉ SCIENTIFIQUE SUR L’ICSPP DU 10 AU 14 FÉVRIER 2020, À QUÉBEC 8.....................................................LE POINT SUR LA NORME PHYSIQUE RELATIVE À L’EMPLOI DES TECH SAR 9........................PROGRAMME DE FORMATION EN COURS D’EMPLOI (FCE) PAR LES COORDONNATEURS DU CONDITIONNEMENT PHYSIQUE DES PSP DU 24 AU 26 SEPTEMBRE 2019 10...................................................................................RÉUSSITES DES BASES ET ESCADRES 10.................................................COMPÉTITION PFO 2019 DE VALCARTIER, DEUX PSP FONT BELLE FIGURE ! 11........................................................................................ LE POUVOIR D’ÊTRE EN FORME ET DE L’EXHIBER! 12...........................TROUVER « L’ÉQUILIBRE » AVEC LE SOMMEIL ET LE REPOS À LA 22E ESCADRE NORTH BAY 13............................................................................................................................ LEÇONS TIRÉES DU SPORT 13.............................................................................BFC MONTRÉAL – ON APPUIE CENTRAIDE À MONTRÉAL ! 14........................................................................................................... COURSE ULTIME 2019 À MONTRÉAL! 15...................COMMENT TORONTO ET LE SUD-OUEST SE RAPPROCHENT DE L’ÉQUILIBRE ET DE LA MISSION 15.............................................................. MON DÉPLOIEMENT EN 200 MOTS…ET QUELQUES POUSSIÈRES. 16................................................................................................... FÉLICITATIONS AUX PSP 16...................... MENTION ÉLOGIEUSE DU COMMANDEMENT DES OPÉRATIONS INTERARMÉES DU CANADA 16............LA COURSE DE L’ARMÉE DU CANADA (CAC), L’UN DES GAGNANTS DES PRIX GOLD QUILL DE L’AIPC 17...........LE DÉFI « CIRQUE DE SORE LEGS (CIRQUE DES JAMBES ENDOLORIES) » CULTIVE LA CAMARADERIE ET LA FORME PHYSIQUE À BORDEN 18................................. CHANGEMENTS DANS LES ÉQUIPES DES PSP AU QG ET SUR LE TERRAIN

2


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

MESSAGE DE LA DIRECTION DU CONDITIONNEMENT PHYSIQUE (DCP)

Comme vous le savez peut-être déjà, Sans limites se joint aux Programmes de soutien du personnel (PSP) sous la DCP dans le but premier d’accroître la portée du programme et de tirer davantage parti des retombées physiques et sociales que le conditionnement physique, le sport, les loisirs et la promotion de la santé peuvent avoir sur nos militaires malades et blessés. Avec la croissance du Groupe de transition des Forces armées canadiennes (FAC), Sans limites se développe également grâce à neuf nouveaux employés au sein du programme des PSP, lesquels seront intégrés aux unités de transition régionales. Ces nouveaux employés chercheront principalement à accroître le nombre de possibilités locales et régionales du programme et, pour optimiser leurs efforts, ils devront s’associer à bon nombre d’entre vous ainsi qu’à certains des intervenants externes des communautés. N’oubliez pas d’aller à la rencontre des nouveaux membres de notre équipe des PSP pour discuter de la façon de mettre à profit vos programmes locaux respectifs afin de soutenir nos membres des FAC malades et blessés. L’embauche se poursuivra cet automne. Pour plus de détails, veuillez vous adresser à Jay.Feyko@forces.gc.ca.

3


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

NOUVELLES DU QUARTIER GÉNÉRAL (QG) WARRIOR GAMES DU DÉPARTEMENT DE LA DÉFENSE DES ÉTATS-UNIS DU 22 AU 30 JUIN 2019 J. M. Feyko, gestionnaire national du programme Sans limites Le programme Sans limites a mené avec succès la participation de l’équipe du Canada aux récents Warrior Games du département de la Défense des États-Unis, du 22 au 30 juin dernier à Tampa, en Floride. Composée de 36 vétérans et militaires actifs des FAC, l’équipe a participé à des compétitions dans 13 sports contre plus de 300 militaires et vétérans malades ou blessés des forces armées des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Australie, du Danemark et des Pays-Bas. Une fois les jeux officiellement terminés, le Canada avait remporté un total de 21 médailles : 10 d’or, 5 d’argent et 6 de bronze. Bien que la présence de l’équipe sur le podium ait été impressionnante, la véritable incidence de l’événement s’étend bien au-delà du nombre de médailles et des Warrior Games eux-mêmes. La performance inspirante de chaque athlète témoigne de sa force et de sa résilience, ainsi que du rôle important que joue le sport dans le rétablissement des militaires et des vétérans malades ou blessés. « Participer à ces jeux a été une expérience incroyable qui a changé ma vie. Le sport m’a offert un exutoire que je croyais désormais hors de ma portée et m’a permis de comprendre que je ne suis pas seul. Je tiens à remercier mes coéquipiers, mes entraîneurs, mes nouveaux amis que j’ai rencontrés à Tampa, le programme Sans limites, ma famille et mes amis. Je n’y serais jamais parvenu sans vous. Et à tous ceux qui se demandent s’ils doivent essayer de faire du sport ou s’ils en sont même capables... la réponse est oui! » – Caporal Nick Kerr, membre de l’Équipe Canada et récipiendaire du prix Heart of the Team.

4


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

REPRÉSENTATION DES PSP AUX RÉUNIONS SCIENTIFIQUES INTERNATIONALES

CONFÉRENCE DES NORDIC MILITARY SPORT LEADERS Tara Reilly a été invitée à titre de conférencière d’honneur à la Nordic Military Sport Leaders Conference (conférence sur les sportifs militaires nordiques) et au Scientific Symposium of Soldiers Physical Performance (symposium scientifique sur la performance physique des soldats). Elle y a présenté un exposé intitulé « Intégration au combat : conséquences sur la norme physique relative à l’emploi » à un auditoire composé de militaires et de civils suédois, norvégiens, danois et finlandais. Elle a également remporté le prix d’excellence du Human Factors and Medicine Panel (panel sur les facteurs humains et la médecine) pour son travail auprès du groupe de recherche de l’OTAN sur la réduction de la charge des soldats débarqués. Félicitations Tara!

SYMPOSIUM DU CONSEIL INTERNATIONAL DU SPORT MILITAIRE (CISM) Depuis ses débuts, le CISM organise un symposium international qui constitue un forum important pour présenter et discuter des résultats scientifiques de l’activité physique dans les forces armées. Un petit groupe de scientifiques de partout dans le monde a été invité à s’exprimer sur la vocation scientifique et pédagogique du CISM dans les sports militaires. Le Canada était représenté par les trois conférenciers des PSP suivants. Pat Gagnon, QG de la DCP, performance humaine : En forme pour la compétition. En forme pour le combat. En forme pour la vie. Interprétation et compte rendu des indicateurs de la condition physique. Jamie Collins, Commandement des Forces d’opérations spéciales du Canada (COMFOSCAN) : Qu’est-ce qui fait qu’une équipe est plus remarquable que la somme de ses membres? De la psychologie du sport appliquée à l’optimisation du fonctionnement des équipes militaires. Jacquie Laframboise, QG de la DCP, performance humaine : Utilisation d’un modèle de performance sportive pour élaborer un programme de préparation tactique des athlètes militaires.

5


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

DÉFI-VÉLO DE LA MARINE Jean-François Delorme, coordonnateur du Défi-vélo de la Marine, QG d’Ottawa Le 8 juin 2019 marquait la troisième édition du Défi-vélo de la Marine à Ottawa, qui a été une réussite grâce au beau temps et au grand nombre de participants. La participation étant en hausse constante depuis le premier jour, cette année n’a pas fait exception à la règle. Ottawa et Gatineau ont accueilli 1 150 cyclistes, ce qui représente une augmentation de 40 %. À l’échelle nationale, nos chiffres globaux ont augmenté de 30 %! Ce sont 1 700 cyclistes de tous âges qui ont participé à cet événement cycliste amusant pour toute la famille. Les plus de 20 randonnées de soutien à travers le Canada jouent un rôle MAJEUR dans la croissance de notre marque. L’événement serait impossible sans l’aide de tout le personnel des PSP concerné. Votre engagement à aider notre communauté est incroyable. De plus, la Marine royale canadienne s’est engagée à redonner à la Caisse de bienfaisance et à Appuyons nos troupes. Nous avons atteint notre objectif et ensemble, nous avons pu redonner plus de 11 000 $. Le comité du Défi-vélo de la Marine aimerait remercier tous ceux et celles qui ont travaillé de près ou de loin sur ce projet : sans vous, notre succès ne serait pas aussi grand! Nous tenons tout particulièrement à remercier l’équipe de commanditaires des PSP, dont le dévouement à nous procurer le soutien nécessaire est inestimable. Au cours de la prochaine année, nous travaillerons d’arrache-pied pour rendre l’édition 2020 encore plus exceptionnelle et inégalée! Notre objectif est 6 d’amener 2 500 cyclistes à participer à des Défi-vélo de la Marine partout au pays. Au plaisir de vous y voir.


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

LE POINT SUR LE PROGRAMME DE RÉCOMPENSE FORCE Denis Couturier, gestionnaire supérieur du conditionnement physique, QG des PSP d’Ottawa Bonjour à tous les lecteurs du bulletin. Je voulais prendre le temps de faire le point sur le Programme de récompense FORCE et de remercier nos employés dans les bases et escadres. Le Programme de récompense FORCE existe depuis maintenant presque un an. Vous avez tous joué un rôle important pour assurer son succès et avez fait preuve d’un excellent esprit d’équipe pour surmonter les imprévus au cours de sa mise en œuvre. Nous continuons d’affiner nos processus et d’améliorer l’exactitude de nos données, et nous avons réalisé des progrès importants dans la simplification de l’acheminement des récompenses à votre emplacement. Selon notre sondage, les membres des FAC comprennent l’objectif du programme et nos employés de première ligne ont certainement diffusé un message cohérent relativement au programme. Inutile donc de dire que le programme est conçu pour féliciter les membres des FAC qui atteignent un niveau élevé de condition physique opérationnelle et lié à la santé au profil de la condition physique FORCE, qu’il a été mis en œuvre pour motiver les membres des FAC à faire de l’activité physique et qu’il vise à récompenser ceux qui excellent. L’équipe de la DCP travaille de manière assidue avec notre partenaire Logistik Unicorp depuis avril 2019 afin d’offrir une deuxième année à notre Programme de récompense FORCE, qui devrait commencer en 2020. L’an prochain, nous étendrons l’admissibilité au Programme de récompense des FAC à l’ensemble de la communauté de la Force de réserve. À compter du 1er janvier 2020, l’ensemble des membres de la Force régulière et de la Force de réserve y seront admissibles. Nous cherchons également à étendre la distribution des récompenses à plus de 250 autres endroits afin d’en offrir à la communauté de la Force de réserve des FAC. Au cours des prochaines semaines, plus d’information sur le Programme de récompense FORCE sera transmise aux gestionnaires locaux. J’ai inclus les résultats de notre sondage sur le programme et je continuerai de surveiller l’efficacité du programme et de souligner ce que les membres des FAC en pensent. Je vous remercie encore une fois pour tout le travail que vous avez accompli dans le cadre de cet important programme.

CHECK IT OUT!!! 7


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

LE POINT DU COMITÉ SCIENTIFIQUE SUR L’ICSPP DU 10 AU 14 FÉVRIER 2020, À QUÉBEC Le Congrès international sur la performance physique des soldats (ICSPP) de 2020, organisé par l’équipe de la performance humaine des PSP, approche à grands pas, et l’évaluation des résumés soumis par les pairs est maintenant terminée. Le comité scientifique est heureux d’annoncer qu’un total de 400 résumés ont été soumis. Parmi ceux-ci, 173 ont été acceptés pour les 30 séances thématiques et 102 autres pour la communication orale. Il y aura également 103 présentations par affiches. Il en résultera un total de 86 heures de présentations orales dans 4 salles distinctes, l’une après l’autre. Le congrès a attiré l’attention et l’intérêt de nombreux pays, et des chercheurs civils et militaires de 21 pays différents présenteront leurs travaux. Si vous souhaitez participer à l’ICSPP 2020, visitez la page Web au www.icspp2020.ca.

LE POINT SUR LA NORME PHYSIQUE RELATIVE À L’EMPLOI DES TECH SAR Les Tech SAR ont décidé d’utiliser le programme FORCE pour leur évaluation annuelle de la condition physique. Pour demeurer à jour sur le plan opérationnel, ils doivent au minimum effectuer des évaluations trimestrielles, semestrielles et annuelles (FOM 3.2), lesquelles comprennent des exigences physiques inhérentes largement supérieures à celles de l’évaluation FORCE. Toutefois, étant donné que les exigences physiques des missions opérationnelles de haut niveau dépassent de loin celles de l’évaluation FORCE et des fréquentes évaluations, il est essentiel que les Tech SAR incluent ces capacités pour maintenir l’état de préparation opérationnelle. Le conditionnement physique et le reconditionnement des PSP peuvent les aider à atteindre et à maintenir cette condition physique, ainsi qu’à prévenir les blessures et à s’en remettre. Les connaissances acquises au cours du processus de recherche peuvent fournir des détails plus précis. Pour obtenir d’autres renseignements, veuillez écrire à l’adresse suivante : Jacqueline.Laframboise@forces.gc.ca.

8


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

PROGRAMME DE FORMATION EN COURS D’EMPLOI (FCE) PAR LES COORDONNATEURS DU CONDITIONNEMENT PHYSIQUE DES PSP DU 24 AU 26 SEPTEMBRE 2019 Formateur : Félix-Antoine Proulx, coordonnateur des politiques et des normes de conditionnement physique des FAC Le QG des PSP et le Centre national d’instruction (CNI) ont organisé une FCE pour tous les coordonnateurs du conditionnement physique (Coord CP) des bases et des escadres pendant trois jours en septembre 2019. L’objectif était de leur fournir les outils dont ils avaient besoin pour former leurs moniteurs de conditionnement physique et de sports (MCPS) afin qu’ils puissent réaliser efficacement les évaluations des programmes des groupes professionnels spécialisés. Au cours de la première journée, les Coord CP ont reçu les normes de qualification de leurs évaluations respectives, le plan de FCE et des renseignements sur le mentorat, l’animation de groupe et les comptes rendus. Durant les deux derniers jours de la formation, les Coord CP ont été divisés en deux groupes distincts et on leur a demandé de prendre part à de mini-scénarios, en alternant entre les rôles de participant, de MCPS, de Coord CP et d’animateur. Les scénarios comprenaient la préparation de l’évaluation, la revue générale, le mentorat et l’inscription des participants, ainsi qu’une évaluation simulée. Deux évaluations ont été utilisées : l’évaluation de la condition physique de préadmission au Service des incendies (ECPPSI) et l’évaluation de la condition physique en vue de la sélection du COMFOSCAN. Après chaque scénario, les groupes ont pris le temps de faire le point sur leurs réflexions et leurs préoccupations et de fournir une rétroaction constructive à leurs pairs. En confiant aux Coord CP la préparation locale des MCPS à la réalisation des évaluations des programmes de groupes professionnels spécialisés, cela permet à chaque base et escadre de percevoir plus facilement ses besoins en matière d’évaluation. De plus, le CNI pourra ainsi offrir un contenu qui s’appliquera davantage à tous les MCPS pendant le cours CPS2 et faire passer la capacité d’accueil de 12 à 20 participants. Le QG des PSP aimerait remercier les participants et le CNI, qui ont permis la réalisation de cet événement. Avec une telle équipe de personnes qualifiées, nous espérons aussi que tous ont eu l’occasion de réseauter et de communiquer des informations précieuses pour aider les autres à faire face à leurs préoccupations futures.

Rangée arrière, de gauche à droite : Denis Couturier, Dominique Gobeil, Brittany Denneny, Tim Morris, Adrian Perkes, James Powell, Alexandre BernardRannou, Guillaume Leclerc, Félix-Antoine Proulx, Amanda Burchert, Jeff Rauscher, Steffa Maclintock, Alyssa Jesson, Claudie Bussières, Darryl Hayden, Amanda Murphy, Mike Pridding, Eric Plante, Brad Hollet, Necole Miller, Nick Pyke, Celeste De-Serre, Scott Heipel, Jordan Leeming, Brian Zorgel, Dalton Houghton, Benoit Fortin, Jordan Geehan, Aaron Grainge Rangée avant, de gauche à droite : Nicole Thomas, Natasha Neave, Leonna Bond, Ashley Stewart, Kerry-Ann Down, Ginger Lamoureux, Alisson Power, Steve Ruttan, Nadine Gosselin, Claudie Descoteaux, Tovah Fenske, Sean Hommersen, Lucas Hardie

9


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

RÉUSSITES DES BASES ET ESCADRES COMPÉTITION PFO 2019 DE VALCARTIER, DEUX PSP FONT BELLE FIGURE ! Les 10, 12 et 13 septembre dernier se tenait la 14e édition de la compétition du parcours de franchissement d’obstacles (PFO) du 5e Groupe-Brigade mécanisé du Canada (5 GBMC). Le PFO représente une occasion de développer certaines qualités de soldat les plus recherchées : endurance, puissance musculaire, endurance cardiovasculaire, confiance en soi, dépassement de soi, cohésion et esprit guerrier. Pour les militaires, toutes ces qualités contribuent à améliorer l’état de préparation et à favoriser la réussite des opérations. Cette compétition figure parfaitement à l’intérieur de l’opérationnalisation de Mission : Prêts. En plus des activités sur le site du PFO, pour une 2e année consécutive, nous avons ajouté un volet : la marche de style norvégienne (30km avec un sac de 25 lbs), qui met à l’épreuve la robustesse des limites physiques et mentales des participants. Deux employés des PSP ont relevé le défi de participer à l’événement. En plus d’être des compétiteurs à part entière, ils ont su laisser leur marque par leur performance. Quentin Martin a décroché la première place dans sa catégorie à la marche Norvégienne et la seconde place toutes catégories confondues avec un chrono de 2 h 53 m. Puis, pour le parcours de franchissement d’obstacles, Mme Onie Laflamme a fait honneur aux PSP non seulement en remportant la première place dans sa catégorie, mais également en étant la seule personne parmi les participantes à franchir la distance de 775 mètres et les 28 obstacles en 8 m 50 s.

10


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

LE POUVOIR D’ÊTRE EN FORME ET DE L’EXHIBER! Josey Yearley, gestionnaire du conditionnement physique et des sports, 4e Escadre Cold Lake Au diable l’humilité! Les employés du conditionnement physique et des sports de la 4e Escadre sont en bonne forme physique, et ils s’affichent. Eh oui, on est en forme! Vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil aux résultats de l’évaluation FORCE du personnel de conditionnement physique des PSP publiés le 19 juillet 2019. Dans l’Ouest canadien, nous sommes arrivés en deuxième place tout juste derrière Vancouver, et nous avons largement dépassé la « moyenne générale » dans l’ensemble des PSP. Mais il ne suffit pas d’être en forme. C’est ce que vous faites avec cette forme physique qui compte vraiment! Et comme je l’ai dit, nous avons choisi de nous afficher. Ce que je veux dire, c’est que nous faisons savoir à nos clients militaires que, comme eux, nous nous engageons à atteindre et à maintenir des niveaux exceptionnels de forme physique (comme ceux mesurés par l’évaluation FORCE), et que nos emplois en dépendent! Comment les en informons-nous? En reconnaissant la performance exceptionnelle du personnel des PSP de la même façon que nous reconnaissons celle des militaires. Si un employé atteint le niveau Platine à son évaluation FORCE annuelle, sa photo sera accrochée aux côtés de celle de ses homologues militaires sur notre « tableau des meneurs ». Et maintenant, avec l’arrivée du Programme de récompense FORCE, nous avons obtenu un financement local pour nous assurer que les membres de notre personnel peuvent montrer à tous leur performance supérieure grâce à un « t-shirt de récompense », tout comme les militaires! J’aimerais pouvoir vous montrer ce « chandail du droit à la vantardise » des PSP, mais nous sommes encore en train de finaliser le concept. Nous serons toutefois prêts pour notre prochaine série d’évaluations de la condition physique, carotte en main. Pourquoi est-ce important ou percutant? Tout simplement parce que nous sommes dans le domaine de la forme physique, et si nous ne sommes pas en forme, sommes-nous vraiment crédibles auprès de nos clients? Le « leadership par l’exemple » est une approche presque « à l’épreuve des bombes ». En faisant savoir à nos clients que nous nous soumettons aux

11

mêmes normes qu’eux et en plaçant la barre au niveau des récompenses, nous gagnons instantanément en crédibilité et récoltons des adhésions en un clin d’œil. Ainsi, la 4e Escadre va de l’avant avec des t-shirts de récompense FORCE, autorisés au pays et financés localement par les PSP, lesquels permettront non seulement de récompenser le personnel, mais serviront aussi d’outil de marketing à la fois très visible et significatif pour nos clients militaires. Je suis on ne peut plus ravie! Pour ma part, je suis impatiente de récolter ma récompense!


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

TROUVER « L’ÉQUILIBRE » AVEC LE SOMMEIL ET LE REPOS À LA 22E ESCADRE NORTH BAY Lucas DeMarco, gestionnaire de la promotion de la santé des PSP de la 22e Escadre La défense de l’espace aérien du Canada par la surveillance de plus de 200 000 vols chaque année est une opération nécessaire 24 heures par jour, 365 jours par année. Cela implique le travail par équipes et tout ce qui vient avec. Depuis de nombreuses années, les répercussions de la fatigue au sein des militaires de la 22e Escadre ont été évidentes pour le personnel des PSP, les militaires ayant souvent déclaré que la fatigue chronique est une source de stress qui contribue aux problèmes dans tous les principaux domaines de la promotion de la santé : nutrition, bien-être social, réduction des blessures et dépendances. Constamment mis au défi d’aider les militaires à trouver un meilleur équilibre entre ce facteur de stress opérationnel unique et leur santé personnelle, le service local de la promotion de la santé s’est battu pour que les militaires développent des compétences personnelles afin de lutter contre la fatigue, mais a souvent eu le sentiment que la question était abordée sous un seul angle. Bien que les réalités opérationnelles de la mission ne semblent pas près de changer, les employés du service espéraient seulement qu’il y ait un moyen de modifier l’environnement. 12

La solution parfaite a commencé à se présenter en 2016, lorsque le Système de gestion des risques liés à la fatigue (SGRF) a été mis en œuvre par l’Aviation royale canadienne (ARC), qui détermine la fatigue comme une « menace hautement prioritaire ». Le partenariat local subséquent du service avec celui de la sécurité des vols de l’escadre a conduit à des évaluations des risques environnementaux, dont l’étude HR-BASE de la DCP, qui a permis de déterminer qu’un possible besoin de changements dans l’environnement profiterait autant à l’intérêt de la mission qu’à la santé des militaires. Grâce à l’appui et à la collaboration de la direction avantgardiste des militaires et des PSP, la 22e Escadre jouit aujourd’hui de l’élaboration de politiques organisationnelles sur la santé et de changements dans le milieu de travail pour soutenir le SGRF, et plus particulièrement, de la mise en place de cabines de sommeil sur le lieu de travail. Bien que beaucoup ait été accompli, la nouvelle Stratégie sur la performance physique portant sur le sommeil et le repos offre encore plus de possibilités d’avancement. Parfois, la réalisation d’un changement n’est qu’une question de temps. À ce propos, n’oubliez pas de dormir 7 ou 8 heures ce soir.


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

LEÇONS TIRÉES DU SPORT Rick McKie, gestionnaire du conditionnement physique et des sports, garnison de Petawawa Il s’agit d’une histoire vraie qui lie le sport à l’efficacité au combat. Conn Smythe, intronisé au Temple de la renommée de la LNH, a servi pendant les deux guerres mondiales. En 1942, alors qu’il suivait le cours de commandant de batterie au Camp Petawawa, une équipe qu’il entraînait a affronté une équipe de Renfrew, en Ontario. Composée de seulement 8 joueurs, l’équipe de Renfrew a gagné 14 à 6. Le centre de cette équipe, Charlie Lemenchick (qui s’apprêtait à s’enrôler), avait marqué 8 buts et aidé pour les 6 autres. Avant son décès en 2012, Charlie m’a raconté des histoires sur cette partie de hockey et sur sa contribution à la libération de la Hollande pendant la Seconde Guerre mondiale. Je lui ai demandé quelle formation était la plus

utile au combat. « La première fois que nous avons essuyé des tirs, c’était les leçons apprises à l’entraînement de base, a-t-il répondu. Le contenu de ces leçons s’est épuisé après 5 minutes. Après, c’était tout ce que j’avais appris en faisant du sport. » Charlie passait une grande partie de son temps libre à pratiquer des sports qu’il aimait. Ce sont les leçons apprises dans ces disciplines ayant amélioré sa force, son endurance, sa vitesse, sa dextérité et sa conscience de la situation qui l’ont mieux préparé à la guerre. Charlie a admis que s’il n’avait pas « compris la partie » au front, et appris ses propres forces et limites grâce au sport, il n’aurait peut-être pas survécu. Les temps ont changé, mais que se passerait-il si on encourageait nos soldats à pratiquer autant de sports que dans les années 1940?

BFC MONTRÉAL – ON APPUIE CENTRAIDE À MONTRÉAL ! En effet, l’équipe PSP de la Garnison Montréal offrira le 21 novembre prochain au centre sportif de Montréal une deuxième matinée Centraide haute en couleur pour nos militaires et pour nos employés de la Défense. On retrouvera plusieurs activités innovatrices afin de recueillir des fonds pour l’organisme qui vise à améliorer la vie des Canadiens à travers le pays : • Un mini-triathlon; • L’activité « Faites suer vos PSP »; • La 3e édition du fameux tournoi de ballon chasseur costumé en équipe; • L e tirage d’un casier au centre sportif que le gagnant pourra utiliser pendant six mois; • Le nettoyage d’équipements sportifs avec notre ozoniseur. L’ensemble de ces profits sera remis à Centraide. L’objectif de l’équipe des PSP est de faire connaître aux membres différents 13

sports dans un cadre ludique et amical tout en faisant la promotion de nos services. Course Ultime 2019 à Montréal! Wow! Une cinquième édition magistralement réussie! Au total, plus de 150 participants pour cette édition costaude dont l’objectif de l’équipe PSP était d’élever le niveau de résilience du participant. Plus de 15 obstacles solides et créatifs attendaient les participants sur un parcours d’environ 10 km. Le gagnant de l’édition 2019 a été le Capt Philippe Joly des Svc Ops. C’était un travail d’équipe phénoménal avec plusieurs partenaires de la Garnison Montréal. Une belle réussite faisant rayonner l’excellente expertise PSP au sein de la région!


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

COURSE ULTIME 2019 À MONTRÉAL!

Wow! Une cinquième édition magistralement réussie! Au total, plus de 150 participants pour cette édition costaude dont l’objectif de l’équipe PSP était d’élever le niveau de résilience du participant. Plus de 15 obstacles solides et créatifs attendaient les participants sur un parcours d’environ 10 km. Le gagnant de l’édition 2019 a été le Capt Philippe Joly des Svc Ops. C’était un travail d’équipe phénoménal avec plusieurs partenaires de la Garnison Montréal. Une belle réussite faisant rayonner l’excellente expertise PSP au sein de la région!

14


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

COMMENT TORONTO ET LE SUDOUEST SE RAPPROCHENT DE L’ÉQUILIBRE ET DE LA MISSION Toronto et le sud-ouest de l’Ontario ont fait la promotion de la stratégie ÉQUILIBRE de diverses façons, car elle s’intègre parfaitement à nos programmes et à nos événements. En étant invités à la conférence des commandants, nous avons l’occasion de nous adresser directement aux dirigeants, d’obtenir leur appui et de préciser les services que nous offrons aux militaires. Également, nous avons lancé cette année une foire de printemps fortement axée sur l’équilibre. Nous y avons inclus des partenariats provenant de divers secteurs de la santé et du mieux-être, tant à l’interne qu’à l’externe. Le midi, on y trouvait également un centre d’information polyvalent où le repas était fourni. Près de 90 % des membres de la communauté militaire y ont participé et le succès a incité d’autres services et organismes à demander un kiosque pour l’an prochain. Notre équipe de promotion de la santé a organisé un défi de marche du printemps combiné à un groupe de marche ou course hebdomadaire du mercredi. Il en a découlé une compétition amicale et des millions de pas en mai. Le travail en équipe de deux

personnes a renforcé les responsabilités et la pression positive pour continuer d’avancer. Les trois meilleures équipes ont eu droit à un dîner nutritif accompagné de prix, et un prix de participation et un moniteur d’activité physique FITBIT ont été tirés au sort. Une autre nouvelle initiative qui soutient la stratégie ÉQUILIBRE est notre programme mensuel Spin & Learns (Apprendre en pédalant). L’équipe de Toronto donne un cours de cardiovélo à intervalles en même temps qu’une présentation éducative portant sur des sujets liés à la santé comme la prévention des blessures, la nutrition, le bien-être social et la sensibilisation aux dépendances. Les membres présents pour le plaisir et les militaires bénéficient d’une séance d’entraînement pour le corps et l’esprit dans le même cours du midi!

MON DÉPLOIEMENT EN 200 MOTS… ET QUELQUES POUSSIÈRES.

Amélie Côté, monitrice de conditionnement physique et de sports, Garnison Saint-Jean Le 22 mai dernier, je participais à un déploiement de trois mois dans le cadre de l’Op PROJECTION et de l’Op NEON à bord du NCSM Regina. Ce déploiement a été pour moi une expérience extraordinaire d’un point de vue professionnel, mais aussi personnel. Je n’avais pas vraiment voyagé auparavant, je n’avais jamais mis les pieds sur un bateau et je n’étais jamais allée en mission. De plus, à Saint-Jean, je travaille principalement avec les recrues, alors pour moi c’était nouveau de travailler aussi étroitement avec des militaires. J’ai rencontré une belle communauté et me suis fait de nouveaux amis. Cela m’a permis de voyager un peu partout dans le monde. En effet, nous sommes partis de Dubaï pour ensuite aller au Vietnam, au Japon, en 15 Australie, à Fiji et à Hawaï. Lors de ce déploiement, j’ai gagné

beaucoup de confiance en moi. J’aime sortir de ma zone de confort pour apprendre et j’ai été servie. Cela a été une occasion pour moi de travailler sur mon leadership et mon sens des responsabilités et de l’organisation. J’étais la seule civile sur le bateau et la seule personne chargée du conditionnement physique (j’avais oublié de vous dire pourquoi j’étais partie). J’étais donc une employée et mon propre patron en même temps. Pour conclure, mon aventure m’a fait réaliser à quel point j’aime mon travail, car il n’y a pas une journée où j’avais l’impression de travailler.


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

FÉLICITATIONS AUX PSP

MENTION ÉLOGIEUSE DU COMMANDEMENT DES OPÉRATIONS INTERARMÉES DU CANADA

LA COURSE DE L’ARMÉE DU CANADA (CAC), L’UN DES GAGNANTS DES PRIX GOLD QUILL DE L’AIPC

La CAC a remporté un prix international de l’industrie des communications, pour sa campagne menée sur les médias sociaux à l’occasion de l’édition 2018 de la CAC. L’Association internationale des professionnels de la communication (https:// www.iabc.com/) a tenu son gala annuel de remise des prix à Vancouver en juin dernier, où les prix ont été remis en reconnaissance du travail remarquable de l’équipe de la CAC, dirigée par Michael Timmermans, gestionnaire des communications de la Course de l’Armée du Canada.

Duane Farrell, du Centre national d’instruction des PSP, s’est récemment vu décerner la Mention élogieuse du Commandement des opérations interarmées du Canada. Celui-ci a été envoyé en mission en Lettonie de juin 2017 à janvier 2018, dans le cadre de la contribution du Canada au moyen de dissuasion de l’OTAN dans la mer Baltique. Félicitations à Duane pour cet accomplissement remarquable!

La Mention élogieuse du Cmdt de base, décernée à Jennifer Burry, organisatrice des Championnats nationaux de basket-ball à Gagetown.

16


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

LE DÉFI « CIRQUE DE SORE LEGS (CIRQUE DES JAMBES ENDOLORIES) » CULTIVE LA CAMARADERIE ET LA FORME PHYSIQUE À BORDEN Un défi a récemment été présenté à la BFC Borden, intitulé avec humour « Cirque de Sore Legs ». Lancé et conceptualisé par l’équipe de commandement de l’École de la Police militaire des Forces canadiennes (EPMFC) composée du Lcol Adam Battista, de l’adjuc David Ridley et de Rachel Griese, coordonnatrice de conditionnement physique des PSP de l’EPMFC, ce défi avait pour but de promouvoir la devise « En forme pour la vie » que l’EPMFC encourage au sein de son unité. Le défi était simple : gagner des points pour son unité en étant actif. Les participants pouvaient obtenir un point pour chaque tranche de cinq mille pas faits, ou un point pour chaque tranche de trente minutes de cardio effectuées. Les unités en compétition ont ensuite comptabilisé leurs points et soumis leur résultat collectif, puis une moyenne d’équipe a été enregistrée. L’équipe des PSP a finalement été déclarée vainqueure, mais c’est la camaraderie et le travail d’équipe collectif qui se sont révélés être les points marquants de la participation au défi. Des membres d’un certain nombre de services des PSP y ont participé : non seulement du service du conditionnement physique et des sports, mais aussi du service des loisirs communautaires, de la promotion de la santé, du quartier général des PSP et du personnel des installations. Les membres de l’équipe des PSP se sont encouragés mutuellement dans leurs services respectifs et ont travaillé ensemble pour atteindre un objectif commun : celui de donner le meilleur d’eux-mêmes et de s’amuser tout en le faisant. Diverses unités de la BFC Borden ainsi que de nombreuses autres personnes ont pris part au défi. Toutefois, c’est l’équipe des PSP qui l’a remporté, grâce à une mince avance de 30 points.

DÉCOUVREZ LE PERSONNEL DES PSP DE BORDEN

L’équipe des PSP est impatiente de défendre son titre de champion l’an prochain!

17

L’équipe des PSP pour le défi « Cirque de Sore Legs », rangée arrière, de gauche à droite : Shane Stillwell, Ashlyn Karosas, Brandon Gaudette, Courtney Sherk, Brad Kinzett, Chelsey Tuck, Kelson Prince (moniteurs de conditionnement physique et de sports), Jason Burke (spécialiste du reconditionnement), Rachel Griese, Mike Pridding (coordonnateurs du conditionnement physique) et Dennis Eves (administrateur des installations). Rangée du milieu : Chuck Wilson (gestionnaire du conditionnement physique et des sports), Melanie Forget (monitrice de conditionnement physique et de sports), Chris Neri (coordonnateur des sports de la base), Peter Gibson (coordonnateur des sports des FAC), Denise Bushey (adjointe administrative de la promotion de la santé) et Connie Knuff (coordonnatrice des loisirs communautaires). Rangée avant : Darlene Evans (adjointe administrative, PSP), Amanda Brown (spécialiste de la promotion de la santé), Jacquie Uprichard (gestionnaire intérimaire de la promotion de la santé), Brayden Lisiecki (spécialiste de la promotion de la santé), Kathleen (Kat) Rennie (monitrice de conditionnement physique et de sports), Cheryl-Lynn Miller (gestionnaire des loisirs communautaires), Heather MacGregor (coordonnatrice des loisirs), Lisa Collins-Ofrenchuk (adjointe administrative du conditionnement physique et des sports) et Leah Rousselle (superviseure des loisirs).

De gauche à droite : Brayden Lisiecki, Nathaniel Smith, Denise Bushey, Amanda Brown et Jacqueline Uprichard.


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

CHANGEMENTS DANS LES ÉQUIPES DES PSP AU QG ET SUR LE TERRAIN

18

BASE

NAME

POSTE

BAGOTVILLE

SABRINA TURGEON

SPS

BORDEN

JACQUIE UPRICHARD

GPS/I

BORDEN

AMANDA BROWN

SPS

USFC(O)

ISABELLE DEMERS

AAPS

USFC(O)

SCOTT BAXTER

MCPS

USFC(O)

ISABELLE CLÉMENT

MCPS

USFC(O)

YANNICK LAFLAMME

MCPS

COLD LAKE

TAYLOR SINCLAIR

AAPS

COLD LAKE

JESSE BIRD

MCPS À TEMPS PLEIN

COLD LAKE

SARA KOHANIK

MCPS À TEMPS PLEIN

COLD LAKE

DANIELLE BERCIER

ADJOINTE ADMINISTRATIVE À TEMPS PARTIEL

COMOX

MELANIE OVERHILL

AAPS

COMOX

PAUL WRIGHT

COORDONNATEUR DES SPORTS

SHILO

YUKO ONOSATO

MCPS À TEMPS PLEIN

SHILO

JANNA DZUBINSKI

MCPS

SAINT-JEAN

CAROLE DORÉ

AAPS

SAINT-JEAN

SAMUEL ARCHAMBAULTGIGUÈRE

SPS

MONTRÉAL

SÉBASTIEN DESPARS

GEST INT. CPS ET LOISIRS

RÉSERVE À MONTRÉAL

BENOIT LAURIN-JOLICOEUR

MCPS

MONTRÉAL

MARC-ANDRÉ DÉRY

COORDONNATEUR CPS

SAINT-JEAN

JEAN-FRANÇOIS BERNARD

GESTIONNAIRE SUPÉRIEUR ADJOINT

TRENTON

CHRISTA BOVAY

AAPS

VALCARTIER

JOHANNE MORIN

GPS/I

VALCARTIER

NADINE GOSSELIN

COORD CP/I POUR JOHANNE

VALCARTIER

BENJAMIN HÉBERT

SEP/I POUR NADINE


VOLUME 17, NUMÉRO 3 • novembre 2019 • www.sbmfc.com

19

BASE

NAME

POSITION

VALCARTIER

ALEXANDRA VANDAL

MCPS TEMPORAIRE POUR BENJAMIN

VALCARTIER

ADAM DESCHAMPS

SEP

VALCARTIER

CATHERINE MONTMINY

MCPS

VALCARTIER

MARIE-ÈVE BERTHELOT

PES

VALCARTIER

YANICK PAGÉ

PES

WINNIPEG

DYLAN JAMES

AAPS

QG OTTAWA

KARINE BÉLANGER

COORDINATRICE DE LA PRESTATION DES PROGRAMMES DE PS

QG OTTAWA

CARLY ANDERSON

COORDONNATRICE DES POLITIQUES ET DES NORMES DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE DES FAC

QG OTTAWA

FÉLIX-ANTOINE PROULX

COORDONNATRICE DES POLITIQUES ET DES NORMES DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE DES FAC

QG OTTAWA

MARTIN POIRIER

COORDONNATRICE DES POLITIQUES ET DES NORMES DE CONDITIONNEMENT PHYSIQUE DES FAC

Profile for cfmwsMarketing

Bulletin de la DCP  

Bulletin de la DCP