Issuu on Google+

Le développement des territoires durables en France Une étude Ipsos pour Logica Business Consulting Phase quantitative - Juin 2011

Nobody’s Unpredictable


Fiche technique : COLLECTIVITÉS

Échantillon

Mode de recueil

Période d’enquête

200 personnes (Maire, Adjoint au maire, président ou vice-président de communauté d’agglomération, de communauté urbaine ou de communauté de communes, Directeur de cabinet, Chef de cabinet, DGS, Directeur de services techniques, Directeur de services ou élus en charge de l’environnement, du développement durable, des énergies ou (en deuxième choix) des transport ou de l’habitat) dans des communautés d’agglomération, communautés urbaines, communautés de communes ou communes de plus de 20 000 habitants.

Échantillon interrogé par téléphone. Interrogation réalisée à partir d’un fichier de contacts extrait de façon aléatoire de l’annuaire téléphonique. Du 31 mai au 10 juin 2011.

Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion ». Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques. 2

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Fiche technique : HABITANTS

Échantillon

Mode de recueil

Période d’enquête

999 Français âgés de 18 ans et plus, vivant dans des communes de plus de 20 000 habitants.

Access Panel On-line. Échantillon interrogé par Internet. Méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région.

Du 3 juin au 15 juin 2011.

Ce rapport a été élaboré dans le respect de la norme internationale ISO 20252 « Etudes de marché, études sociales et d’opinion ». Comme pour toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques. 3

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


4

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Des attentes multiples et diffuses en matière d’environnement : a priori, tous les domaines sont d’importance équivalente… Question : Dans quels domaines souhaiteriez-vous que votre commune agisse le plus pour améliorer la qualité de vie et l’environnement ? Base: A tous (999 personnes)

Habitants L’habitat, le logement

39

La mobilité, les déplacements

32

La maîtrise des dépenses énergétiques

31

La gestion des déchets

24

La pollution de l’air

23

Total supérieur à 100, deux réponses possibles 5

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Les propositions détaillées d’actions recueillent toutes des niveaux d’assentiment très majoritaires (avec toutefois une préférence pour celles ayant trait à la maîtrise d’énergie). Question : Plus précisément, pour chacune des actions suivantes, souhaiteriez-vous qu’elle soit mise en place au sein de votre commune ? Base: A tous (999 personnes)

Habitants

L'aide au financement de travaux d'amélioration de la performance énergétique de votre logement (isolation, changement de fenêtre)

48

35

8 22

L'équipement de la commune en boitiers permettant de faire varier le niveau d'éclairage des lampadaires en fonction des besoins

46

36

9 43

La construction d'immeubles de Haute Qualité Environnementale, émettant peu de CO2 et économiques en énergie

41

40

S/T

S/T

Oui %

Non %

5

83

10 

2

5

9 32

82

13

81

12

80

14

4

Des actions de sensibilisation des habitants sur la maitrise de leur consommation énergétique

36

44

11 32

Des investissements dans des énergies renouvelables (solaire, éolienne)

38

41

11 52

79

16

35

11 72 78

18

L'équipement des foyers comme le vôtre en compteurs électriques intelligents permettant de suivre et piloter sa consommation en temps réel

Oui, tout à fait Non, plutôt pas

43

Les attentes les plus fortes des habitants concernent logiquement les actions relevant de la maîtrise des dépenses énergétiques qui les renvoie directement à leur facture.

3

2

Oui, plutôt

Elle a déjà été mise en place

Non, pas du tout

Ne se prononce pas 6

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Les actions les moins plébiscitées (bien que très majoritairement souhaitées) sont celles concernant les véhicules électriques. Question : Plus précisément, pour chacune des actions suivantes, souhaiteriez-vous qu’elle soit mise en place au sein de votre commune ? (suite) Base: A tous (999 personnes)

La création d'éco-quartiers, c'est-à-dire de quartiers réduisant au maximum leur impact sur l'environnement et favorisant le développement économique, la qualité de vie et l'intégration sociale L'interconnexion entre plusieurs modes de transports (parkings aménagés à proximité des gares pour véhicules motorisés ou vélos, liaison facilitée entre tramways et trains…)

Habitants 34

39

S/T

Oui %

Non %

44

11 3 62

78

14

38

7 2 12 2

77

9

2

L'achat par la commune de véhicules émettant peu de CO2

34

42

13 3 6

L'équipement en bornes de recharge pour les véhicules électriques des habitants

33

43

15 61

La mise à disposition de véhicules électriques en libre-service (autopartage)

31

Oui, tout à fait Non, plutôt pas

S/T

76

16

76

21

71

24

Il n’y a pas aujourd’hui aux yeux des Français de « bonnes » ou de « mauvaises » actions parmi celles permettant d’améliorer la situation au sein de leur commune.

Hormis l’interconnexion entre différents modes de transport, peu d’actions sont perçues comme ayant déjà été mises en place par les communes.

Ces actions manquent encore de visibilité et l’investissement des collectivités est probablement perçu comme encore insuffisant.

2

2

40

17 7 3

Oui, plutôt

Elle a déjà été mise en place

Non, pas du tout

Ne se prononce pas

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

7


D’ailleurs, leur souhait d’investissement est le plus fort dans les actions concernant la maîtrise des dépenses énergétiques et plus faible dans les actions concernant les véhicules électriques. Question : Vous personnellement, seriez-vous prêt à …

S/T

S/T

Oui %

Non %

82

66

32

121

63

36

14 2

60

38

61

60

39

34

112

53

45

39

11

49

50

15 2

32

66

2

28

70

2

24

74

Base: A tous (999 personnes)

Habitants Vous renseigner sur les moyens mis à votre disposition pour vous déplacer autrement qu'avec votre véhicule motorisé

34

Utiliser plusieurs modes de transports en commun successifs afin d'éviter d'utiliser la voiture pour vos principaux déplacements

42

Réaliser des travaux d'amélioration de la performance énergétique de votre logement (isolation, changement de fenêtre etc.) Suivre votre consommation d'énergie en temps réel sur internet ou sur votre téléphone

32 21

28

32

11

Installer un compteur électrique intelligent vous permettant de suivre en temps réel et de piloter à distance votre consommation d'énergie

5

Acheter un véhicule hybride (combinant un moteur électrique et un moteur thermique)

3

29

Installer des panneaux solaires ou des mini-éoliennes pour produire de l'électricité afin de la revendre ou la consommer

4

24

Acheter un véhicule électrique et utiliser les bornes de recharge mises à votre 2 disposition

24 24

49

21

Remplacer votre ancien véhicule par un véhicule plus petit et moins polluant

24

33

32 44

22

1

51 39 54

31 20

Oui, vous l’avez déjà fait

Oui, vous envisagez sérieusement de le faire

Non, vous ne l’envisagez pas pour le moment

Non, ce serait impossible

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

Ne se prononce pas

8


De leur côté, les collectivités locales ressentent les attentes des habitants même si elles les considèrent encore comme étant relativement modérées Question : En ce qui concerne la mise en place d’une véritable politique de développement durable dans votre collectivité, avez-vous le sentiment que les habitants de votre collectivité expriment des attentes… Base: A tous (200 personnes)

Collectivités locales

2 3

S/T Fortes 64 %

5

31 59 S/T Faibles 33 % Très fortes

Plutôt fortes

Plutôt faibles

Très faibles

Ne se prononce pas 9

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


10

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Les collectivités commencent à s’investir sur le sujet même si de nombreux habitants ne le perçoivent pas encore. Question : Plus précisément, pour chacune des mesures suivantes, dites-moi laquelle des propositions suivantes correspond le mieux à la situation de votre collectivité ? S/T En déploiement

Base: A tous (200 personnes) La construction d’immeubles de Haute Qualité Environnementale, émettant peu de CO2 et économiques en énergie

42

Des actions de sensibilisation des habitants sur la maitrise de leur consommation énergétique L’interconnexion entre plusieurs modes de transports (parkings aménagés à proximité des gares pour véhicules motorisés ou vélos, liaison facilitée entre tramways et trains…) L’achat de véhicules émettant peu de CO2

%

Collectivités locales 28

51

18

36

29

43

19

12 6 9 3

70

10 4 14 3

69

13 8 11 3 13

9

14 2

65 62

Nombre moyen d’actions déclarées comme étant déployées ou en cours de déploiement :

4,9 actions Des investissements dans des énergies renouvelables (solaire, éolienne…) L’aide au financement de travaux d’amélioration de la performance énergétique des logements des habitants (isolation, changement de fenêtre etc.) Elle a déjà été déployée Elle est en cours de déploiement

37 32

21 16

12 12 13 7

Elle fait l’objet d’une réflexion et sera déployée d’ici 2 ans Elle fait l’objet d’une réflexion mais sera déployée dans plus de 2 ans

25

17 1

58

7

48

Elle fait l’objet d’aucune réflexion pour le moment Ne se prononce pas 11

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Véhicules électriques, compteurs intelligents, stockage de l’électricité : des actions sur lesquelles une majorité de collectivités locales ne mène encore aucune réflexion. Question : Plus précisément, pour chacune des mesures suivantes, dites-moi laquelle des propositions suivantes correspond le mieux à la situation de votre collectivité ? (suite) S/T En déploiement

Base: A tous (200 personnes) La création d’éco-quartiers, c’est-à-dire de quartier réduisant au maximum leur impact sur l'environnement et favorisant le développement économique, la qualité de vie et l'intégration sociale

Collectivités locales 35 16 16

13

L’équipement de la collectivité en boitiers permettant de faire varier le niveau d’éclairage des lampadaires en fonction des besoins

25

La mise à disposition de véhicules électriques en libreservice (auto-partage)

65 8

L’équipement en bornes de recharge pour les véhicules électriques des habitants L’équipement des particuliers en compteurs électriques intelligents (type Linky) leur permettant de suivre et piloter leur consommation en temps réel

34 6 8

Le stockage du froid pour permettre son utilisation 2 ultérieure 1

Elle est en cours de déploiement

16

8

17

27 61

4 4 9 13

Le stockage de l’électricité pour permettre son utilisation 25 4 ultérieure

Elle a déjà été déployée

15

68 64

7

76 89

Elle fait l’objet d’une réflexion et sera déployée d’ici 2 ans Elle fait l’objet d’une réflexion mais sera déployée dans plus de 2 ans

%

15 5

48

9

40

3

11

2

8

15

7

6

7

8

Certaines actions ayant trait à la maîtrise des dépenses énergétiques font aujourd’hui l’objet d’un niveau de déploiement ou de réflexion encore faible alors même qu’elles suscitent de l’intérêt de la part des habitants.

1

Elle fait l’objet d’aucune réflexion pour le moment Ne se prononce pas 12

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


13

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Même au sein des collectivités locales, la connaissance des termes, expériences et actions relevant d’une politique de territoire durable est faible. Question : Sur chacun des points suivants, vous diriez que :

Base: A tous (200 personnes)

S/T Connaît %

Collectivités locales Efficacité énergétique

88

11

99

Les Eco-quartiers

89

9

98

59

Territoire Durable

Le livre vert autour des véhicules électriques

Le Smart Grid

Linky

23

12

9

32

41

18

15

9

36

Seules les notions d’efficacité énergétique et d’Eco-quartiers sont massivement connues.

Les termes techniques (smart grid), les exemples pointus (Linky, livre vert) sont peu connus. Même la notion de territoire durable n’est précisément connue que d’une petite majorité.

Les collectivités ont probablement le sentiment que ces termes sont trop complexes et peu explicites.

91 64 30

70

24

76

Vous savez assez précisément ce que c’est

Vous connaissez de nom mais vous ne savez pas vraiment ce que c’est

Vous ne connaissez même pas de nom

Ne se prononce pas 14

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


La connaissance des habitants sur ces sujets est encore plus faible: même les concepts de développement durable et d’énergies renouvelables restent flous pour une proportion non négligeable de la population. Question : Sur chacun des points suivants, vous diriez que :

Base: A tous (999 personnes)

S/T Connaît %

Habitants Les énergies vertes, les énergies renouvelables

76

Le principe de Développement Durable

62

Efficacité énergétique

Territoire Durable

45

30

13

45

45

Le Smart Grid 2 8

96

32

95

14 4

82

33

37

Les Eco-quartiers

2

20

22

39

88

3

Les termes d’efficacité énergétique, d’Eco-quartiers ou de territoire durable ne « parlent pas » aux habitants. Comment peuvent-ils dans ces conditions appréhender ce que font leur collectivité dans ce domaine si ces termes sont ceux qui sont utilisés ?

Des niveaux de connaissance encore plus faibles auprès des catégories les plus fragiles ou les moins diplômées.

75

3

58

2

10

Vous savez assez précisément ce que c’est

Vous connaissez de nom mais vous ne savez pas vraiment ce que c’est

Vous ne connaissez même pas de nom

Ne se prononce pas

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

15


Des difficultés de compréhension qui peuvent expliquer pour partie que les habitants perçoivent beaucoup moins l’investissement des collectivités dans ce domaine. Question : Globalement, avez-vous le sentiment que votre [collectivité / commune] développe actuellement des actions relevant d’une politique de territoire durable ?

Collectivités locales

Habitants

Base: A tous (200 personnes)

S/T Oui 91 %

1

Une fois explicitée, la quasi-totalité des collectivités affirment s’investir dans des actions relevant de ce domaine même si cet investissement reste encore souvent modéré.

Du côté des habitants, l’investissement est bien moins ressenti (même s’il est majoritairement perçu) : les collectivités ne semblent pas pouvoir ou savoir leur faire prendre conscience de leur niveau d’implication.

Un fossé qui pose clairement le problème de la communication entre les collectivités locales et leurs administrés sur ce sujet mais aussi celui des attentes des habitants qui sont de plus en plus fortes.

Base: A tous (999 personnes)

S/T Oui 54 %

5 1 6

8 40 40

48

51

S/T Non 45 %

S/T Non 9%

Oui, tout à fait

Oui, plutôt

Non, plutôt pas

Non, pas du tout

Ne se prononce pas 16

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Dans la même logique, les habitants estiment souvent que leur commune est aujourd’hui en retard dans la mise en place des politiques de développement durable. Question : Par rapport à la moyenne des autres, comment évalueriez-vous la situation de [votre territoire / de votre commune] en ce qui concerne la mise en place d’une véritable politique de développement durable ?

Habitants

Collectivités locales

Base: A tous (999 personnes)

Base: A tous (200 personnes)

Logiquement, comme ils considèrent assez fréquemment que leur commune ne met pas d’actions en place, ils estiment aussi qu’elle est plutôt en retard par rapport aux autres.

Un décalage qui illustre aussi les réelles attentes que les habitants expriment désormais dans le domaine du développement durable au niveau local.

S/T En avance 30 %

S/T En avance 47 % 2

5

26

28

38 42

8 13

36

2

S/T En retard 15 %

S/T En retard 44 % Très en avance

Plutôt en avance

Ni en avance, ni en retard

Plutôt en retard

Très en retard

Ne se prononce pas

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

17


18

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


1) Une conviction bien ancrée dans les esprits: les collectivités locales sont persuadées qu’il s’agit d’un sujet d’avenir aux bénéfices avérés. Question : Pour chacune des propositions suivantes concernant les collectivités mettant en place des actions relevant d’une politique de territoire durable, dites-moi si elle correspond tout à fait, plutôt, plutôt pas ou pas du tout à ce que vous pensez ? Base: A tous (200 personnes)

Collectivités locales Les politiques de territoire durable sont une mode, à l’avenir les collectivités arrêteront de s’investir sur ce sujet

3

A terme, le niveau de bien-être des habitants de ces collectivités sera supérieur à celui des autres

1

S/T Oui 10 %

7

7

S/T Oui 90 %

2 40

28 62 50

S/T Non 90 %

S/T Non 8% Tout à fait

Plutôt

Plutôt pas

Pas du tout

Ne se prononce pas 19

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


D’ailleurs, les collectivités locales estiment massivement que leur niveau de réflexion et leur recherche d’information sur les actions à déployer va beaucoup augmenter au cours des 5 prochaines années Question : Plus précisément, en ce qui concerne les actions relevant d’une politique de territoire durable, avez-vous le sentiment que dans les 5 prochaines années votre collectivité territoriale va … ? Base: A tous (200 personnes)

S/T

S/T

Oui %

Non %

2

97

2

22 3

96

3

95

4

Collectivités locales S’informer sur les autres initiatives mise en place dans d’autres collectivités

69

Accroître sa réflexion sur les actions qui pourraient être mises en place sur son territoire

74

S’informer sur les retours sur investissement de ce type d’actions

68

Prendre conseil auprès des structures spécialisées dans la mise en place de ces actions Augmenter l’investissement financier dans ce type d’actions

28

27

4

36

51

11

87

11

34

53

8

87

8

Oui, beaucoup

Oui, un peu

Non

Pour les collectivités locales, l’investissement va d’abord porter sur les actions qui pourraient être déployées. Elles vont avoir besoin de conseils de la part d’acteurs pouvant afficher une réelle connaissance des spécificités de leur territoire.

Le souhait de recourir plus souvent à des structures spécialisées et l’augmentation de l’investissement financier est majoritaire mais logiquement moindre en raison du coût qu’ils génèrent.

Ne se prononce pas 20

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Et de leur côté, les habitants affichent une confiance majoritaire dans l’efficacité potentielle des actions locales de territoire durable Question : Estimez-vous que la mise en place d’actions de territoire durable est très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout efficace pour…

Base: A tous (999 personnes)

S/T Efficace %

Habitants Améliorer le niveau de bien-être des habitants au niveau local

S/T Pas efficace %

19

52

23

4

71

27

Améliorer la mobilité et rendre vos déplacements plus agréables au niveau local

18

51

24

5

69

29

Diminuer le niveau de pollution de l’air au niveau local

18

6

65

33

Permettre aux habitants de réduire leur propre facture énergétique

19

Très efficace

47

43

Plutôt efficace

27

29

7

Plutôt pas efficace

62

Depuis l’échec du sommet de Copenhague, les Français ont de plus en plus tendance à considérer que la lutte pour la préservation de leur environnement doit être menée au niveau local alors qu’auparavant ils considéraient massivement que les actions mondiales étaient plus efficaces.

Logiquement, leurs attentes vis-àvis de leur commune dans le domaine des actions de territoire durable sont donc élevées et probablement en train de se renforcer.

36

Pas du tout efficace

Ne se prononce pas 21

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


2) Là où ce type d’actions a déjà été mis en place, l’accueil de l’ensemble des acteurs du territoire s’est avéré favorable. Question : Parlons maintenant de l’action la plus emblématique que vous ayez mis en place au sein de votre territoire. Diriez-vous que son déploiement a été très bien, plutôt bien, plutôt mal ou très mal accueilli par… Base: Ceux qui ont déployé au moins une action (197 personnes)

S/T

S/T

Bien %

Mal %

14

95

1

15

94

1

1 11

88

1

18

76

6

Collectivités locales 62

Les élus de la majorité

Les agents administratifs de la collectivité

Les habitants de la collectivité

Les élus de l’opposition

Très bien

33

42

52

38

30

Plutôt bien

50

46

Plutôt mal

6

Très mal

Ne se prononce pas 22

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


3) Des politiques qui répondent aux attentes des habitants, notamment sur le sujet de la maîtrise des coûts de l’énergie auxquels ils sont très sensibles. Question : Et quels sont selon vous les deux principaux avantages qu’il y a à mettre en place une politique de territoire durable pour une [collectivité / commune] comme la vôtre ] ?

Collectivités locales

Base: A tous (200 personnes)

Habitants

Base: A tous (999 personnes)

52

58

La maîtrise des coûts de l’énergie

39

L’amélioration du niveau de bien-être au sein des logements

Aucun*

1

Ne se prononce pas

1

Total supérieur à 100, deux réponses possibles

Les habitants insistent aussi beaucoup sur la réduction des déficits publics. Il s’agit désormais d’une forte préoccupation locale.

28

13

La réduction des déficits publics

31

32

L’amélioration de la circulation et de la mobilité

La maîtrise des coûts de l’énergie mais aussi l’amélioration du bien-être des habitants (via la diminution des émissions de Co2 et l’amélioration des logements) sont des éléments déterminants.

45

55

La baisse du niveau de pollution et des émissions de CO2

31

1 *Item non suggéré

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

23


24

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Un accompagnement nécessaire des personnes en charge des actions de territoire durable au sein des collectivités afin de leur permettre d’appréhender la complexité du sujet, de rompre leur isolement et de gérer la multiplicité des acteurs. Question : Quels sont selon vous les deux principaux freins à la mise en place d’une politique de territoire durable au sein d’une collectivité ?

Base: A tous (200 personnes)

Collectivités locales 69

Le manque de moyens financiers

31

La complexité du sujet et des enjeux

La multiplicité des acteurs concernés (collectivité, énergéticiens, promoteurs immobiliers…)

24

Le manque de moyens humains

24

Le manque d’information sur les avantages et les retours sur investissement de cette politique

23

Le manque d’intérêt des élus sur ces problématiques Le manque d’accompagnement des professionnels du secteur (énergéticiens, structures de conseil…)

La très forte dispersion des réponses (hormis le manque de moyens financiers – une thématique qui arrive traditionnellement en tête dans les enquêtes) montre à quel point les personnes en charge de la réflexion et du déploiement des actions doivent aujourd’hui faire face à de multiples difficultés.

18 11

Total supérieur à 100, deux réponses possibles Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

25


De leur côté, les habitants font un constat similaire : le sujet leur paraît complexe et peu porté par les élus. Question : Quels sont selon vous les deux principaux freins à la mise en place d’une politique de territoire durable au sein des communes comme la vôtre ?

Base: A tous (999 personnes)

Habitants 57

Le manque de moyens financiers La multiplicité des acteurs concernés (collectivité, énergéticiens, promoteurs immobiliers…)

31

Le manque d’intérêt des élus sur ces problématiques

31

La complexité du sujet et des enjeux

25

Le manque d’information sur les avantages et les retours sur investissement de cette politique

Les habitants sont conscients des difficultés que peuvent rencontrer les collectivités et ont le sentiment que les élus ne soutiennent pas suffisamment ces projets.

21

Le manque d’accompagnement des professionnels du secteur (énergéticiens, structures de conseil…)

10

Le manque de moyens humains

10

Ne se prononce pas

1

Total supérieur à 100, deux réponses possibles Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

26


Un besoin de retour d’expérience sur les actions menées dans les autres territoires. Elles sont aussi en recherche de leviers leur permettant d’accroître l’implication des habitants. Question : Parmi les aides suivantes, quelles sont celles qui vous intéresseraient le plus si demain vous deviez organiser le déploiement d’une nouvelle action relevant de la politique de développement durable de votre territoire ?

Base: A tous (200 personnes)

Collectivités locales 42

Des retours d'expériences, bonnes pratiques Des idées d'animations ou de communications à mettre en place pour accroître l'implication des habitants dans les actions déployées

34 33

Des aides en matière de choix technologiques Des aides en matière de construction de dossiers de subvention (cf. Livre Vert)

Le besoin d’avoir un retour d’expérience arrive nettement en tête: il s’agit là d’un élément clé pour les personnes en charge de ces dossiers.

Le souhait de pouvoir disposer d’idées pour renforcer l’implication des habitants arrive en 2ème position. Les difficultés rencontrées en terme de communication et de sensibilisation de la population sont importantes.

29

Des aides en matière de conduite du changement, communication

20

Des aides pour mesurer et comprendre les attentes des habitants

19 16

Des aides en termes de méthodes de pilotage des acteurs

Aucune*

2

Total supérieur à 100, deux réponses possibles Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011

*Item non suggéré 27


Une connaissance encore insuffisante des bénéfices induits des actions mises en place sur leur propre territoire Question : Avez-vous le sentiment que cette action a entrainé des modifications dans les comportements de tout ou partie des habitants de votre collectivité ? Base: Ceux qui ont déployé au moins une action (197 personnes)

Collectivités locales

19

S/T Oui 51 %

Près de 2 collectivités sur 10 sont aujourd’hui dans l’incapacité de se prononcer sur l’impact de l’action déployée sur les comportements des habitants.

Cette méconnaissance des bénéfices induits est tout aussi forte dans les collectivités de plus de 50 000 habitants.

12

9 39 21 S/T Non 30 %

Oui, tout à fait

Oui, plutôt

Non, plutôt pas

Non, pas du tout

Ne se prononce pas 28

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


L’argument de la maîtrise des coûts de l’énergie est aujourd’hui susceptible de générer une implication personnelle des habitants certes modérée, mais majoritaire. Question : Personnellement, si demain votre commune mettait en place les actions suivantes, est-ce que vous y participeriez ?

Base: A tous (999 personnes)

S/T

S/T

Oui %

Non %

6

68

31

9

58

41

Habitants Des manifestations pour sensibiliser les habitants aux comportements qui permettent de mieux économiser l’énergie

Des concours auprès des habitants pour leur permettre de se challenger sur leurs comportements en matière de consommation énergétique

Oui, certainement

20

16

Oui, probablement

48

42

25

32

Non, probablement pas

Non certainement pas

Ne se prononce pas

29

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


La confiance à l’égard des collectivités est majoritaire mais modérée, notamment dans le domaine de la maîtrise des coûts de l’énergie et des déficits publics. Question : A votre avis, dans les villes et les collectivités comme la vôtre, est-ce que la situation aura évolué de façon très positive, plutôt positive, plutôt négative ou très négative dans 20 ans en ce qui concerne…

Base: A tous (999 personnes)

Habitants 3

2

64

34

4

62

35

3

2

60

38

11 3

41

56

54

28

6

La baisse du niveau de pollution et des émissions de CO2

8

54

31

La maîtrise des coûts de l’énergie

8

52

35

La réduction des déficits publics

6

Très positive

Plutôt positive

Plutôt négative

Très négative

45

Négative % 29

10

35

Positive % 68

61

L’amélioration de la circulation et de la mobilité

27

S/T

2

7

Le niveau de bien-être au sein des logements

S/T

3

Ne se prononce pas 30

Le développement des territoires durables en France – Phase quantitative – Juin 2011


Territoires-durables-en-France-Ipsos