Page 1

Caravelle-Aygalades un fleuve dans la ville


Caravelle-Aygalades un fleuve dans la ville


Conférences Voix d’eau,chaque premier dimanche du mois, sous la Cascade des Aygalades.


Tous à l’eau !

La Remontée des Aygala des, une exploration

menée par L’IMBE rre et le Bureau des Guides.

avec Natural Solutions, MerTe

4


Caravelle-Aygalades est un joli petit fleuve côtier qui a été relégué au rang de réseau d’assainissement. Il a vu son lit naturel canalisé et maltraité et a lentement disparu de la mémoire collective des marseillais, mais pas complètement... Car la volonté d’un groupe de riverains motivés, les Gammares, et de nouvelles lois sur la qualité des cours d’eau participent aujourd’hui à sa redécouverte. Les rivières sont des lieux de vie pour de nombreuses espèces animales et végétales. Elles permettent aussi de comprendre pourquoi et comment les humains ont circulé et habité leurs rives. En suivant le fil de Caravelle-Aygalades, nous pouvons découvrir le monde fascinant de ce cours d'eau urbain, remonter le temps et observer ses liens étroits avec les habitants. Mais nous pouvons aussi comprendre ce qui, petit à petit, a fait disparaître une partie de la rivière et perturbé son alimentation en eau. Ce cahier, vous accompagne vers la connaissance de ce petit fleuve. C’est un support pédagogique — accompagné d’un espace ressource en ligne (voir p.44)— qui se pratique en petits groupes, peut se photocopier par séquence et s’utiliser au bord de l’eau pour faire l'expérience du fleuve.

5


ON VEUT UN RUISSEAU EN BONNE SANTé !

Le fleuve est un trait d’union en mouvement entre la terre et la mer. C’est un espace de vie pour de nombreuses espèces terrestres et aquatiques, végétales ou animales qui trouvent dans son lit ou sur ses berges des milieux de vie où elles pourront faire leur cycle (se déplacer, se cacher, se nourrir et se reproduire). Cette mosaïque d’écosystèmes participe à la régulation du fleuve en apportant fraîcheur, filtration et épuration de l’eau. Pour fonctionner ou « être en bonne santé », le fleuve doit pouvoir accueillir ces écosystèmes et transporter de l’amont vers l’aval (de la source vers la mer) les éléments qu’il reçoit, mais il a aussi besoin d’espace pour « divaguer ». En effet, pour se réguler, le fleuve doit trouver l’équilibre entre les matières liquides et solides qu’il transporte. Il va donc régulièrement déposer les terres et cailloux issus de l’érosion et créer de nouvelles berges. Ainsi, le fleuve modifie constamment sa forme, il ondule, se méandre et ralentit la trajectoire de l’eau.

6


Cette dynamique fabrique des paysages en mouvement qui offrent des habitats en renouvellement constant. En voulant trop maîtriser l’énergie des rivières, on les a privées de ce qui faisait leur force vitale. Ces milieux de vie et de fraîcheur ont été modifiés, simplifiés en trajectoires rectilignes, régulièrement enfermés dans des cuves en béton où la vie a disparu. Ainsi, ils sont devenus souvent vulnérables et parfois dangereux. Pour remédier à cette situation et rendre aux cours d’eau leurs fonctionnalités, on parle de les « renaturer ». En partageant la connaissance du fleuve, le collectif des Gammares souhaite participer à la renaturation de Caravelle-Aygalades et aider à défaire les obstacles qui entravent sa circulation. Peut être, retrouvera t-il ainsi les précieux mouvements qui font fleurir ses écosystèmes.

. lanques  Propres

pération Ca s dans le cadre de l'o et ch dé s de ge sa as Ram

7


LA Caravelle ?

Plusieurs noms pour un cours d’eau Fleuve, car ses eaux se jettent à la mer, son faible débit a justifié l’emploi du nom de rivière, ruisseau ou biaou. Selon les endroits, on l’appelle Caravelle, Aygalades ou Baumes, tous ces noms témoignent des usages et de l’histoire des lieux qu’il traverse. Les archives du 12e siècle le nomment Caravelle, la racine « car » fait référence aux Celtes qui habitaient la région, elle désigne les falaises rocheuses et évoque les grandes familles « Casse » ou « Cars »

→ Retrouve les différen ts

qui vivaient dans le village des Aygalades mais aussi la contraction de « Carraire Valat », le chemin-ruisseau. Le mot Aygalades vient de l’occitan « Aigalada » et du latin « Aqua lata », eaux abondantes. Aygalades a d’abord désigné le village traversé par le ruisseau. Baumes fait référence au quartier de Saint-Antoine qui portait autrefois ce nom et aux grottes réparties le long des berges, « des baumes » en provençal.

noms du ruis seau

que nom couleur différente pour cha Colorie-les en utilisant une

8


LE blason

→ Inspire-toi du modèle ci-dessus et crée un blason de la rivière

9


cycle de l’eau L’histoire sans fin

u au dessin es du cycle de l'ea → Associe les étap

Sous l’action du soleil, l’eau de la mer et des cours d’eau s’évapore.

10

1

En s’élevant, cette vapeur refroidit et forme les nuages qui voyagent avec le vent. 2

L’ eau des nuages retombe en pluie et ruisselle en surface. Elle irrigue la terre, arrose les plantes et abreuve les animaux. 3


Depuis la formation de la planète, il y a environ 4.5 milliards d’années, la quantité d’eau est constante. Cela veut dire qu’il n’y a qu’une seule grand masse d’eau du pôle Nord au pôle Sud. Cette masse d’eau nous relie tous et toutes et nous rend solidaires : la qualité de l’eau traverse tous les corps. En prendre soin, c’est prendre soin de soi et de la Terre.

Une partie de cette eau de pluie poursuit sa route, elle alimente les cours d’eau ou se jette à la mer. 4

Un peu de cette eau est stockée par les plantes qui la restituent par évapotranspiration. 5

Une autre partie est stockée sous terre dans les nappes phréatiques ou sous forme de glaciers. 6

11


Fleuve côtier Morphologie du ruisseau

aque histoire illustrer ch ur po fs si hé s ad → Utilise le

Source Massif de l’étoile Se

pt

èm

e

s-

le

s-

va

llo

ns

1 3

2

Dans la carrière de la Malle Lafarge, une partie de l’eau de la source est captée dans des bassins, ce qui prive le ruisseau de son débit naturel.

12

SPI Pharma, cette entreprise de médicaments rejette des sels métalliques qui s’infiltrent et polluent l’eau du ruisseau.


Caravelle Aygalades prend sa source dans le massif de l’Étoile sur le territoire de Septèmesles-Vallons qu’il traverse du Nord au Sud en longeant la route nationale. À Saint-Antoine, bucolique, il s’autorise des détours avant de franchir le cimetière des Aygalades. Par une, puis deux cascades, il arrive à la Cité des Arts de la rue, traverse le parc Billoux et file vers les quartiers de Saint-Mauront et la Joliette où il se noie dans le méandre de la ville jusqu’à son embouchure dans le Grand Port Maritime de Marseille. Tout au long de son parcours, la morphologie et la quantité d’eau ont été modifiées par des aménagements au fil du temps, offrant ainsi des paysages variés entre paradis et béton.

Canal de Marseille. Il alimente le ruisseau en eau depuis le 19e siècle, assurant les industries d’un approvisionnement fiable.

Mars

ei

ll e

Cascade des Aygalades

5

4

Embouchure Grand Port Maritime

Les futurs parcs de Bougainville et des Aygalades devraient permettre de restaurer les berges en aval. ée

Le terril des boues rouges est une montagne de résidus toxiques issus de la fabrication d’aluminium, il ont été déposés entre 1906 et 1953 par Alusuisse.

Méd

i

r te

ra

n

13


bassin versant

Une mosaïque de milieux connectés

a sorti leur exutoire (l r ve ou tr re à nt ersa s de ce bassin-v > Aide les goutte

entrée

14


ie)

Caravelle-Aygalades est imbriqué dans un réseau d’écoulement où chaque goutte versée coule le long de pentes naturelles pour se jeter vers un même point de sortie, appelé exutoire. Tous ces chemins de l’eau sont connectés entre eux et irriguent, d’une même eau, le territoire du bassin versant. Ce principe d’interconnexion qui traverse les limites administratives de la ville, fédère une communauté d’usagers qui trouvent à cette échelle des possibilités de gestion solidaire de la ressource. Depuis 2020, c’est la Métropole Aix-Marseille qui a la charge d’organiser les actions mises en œuvre pour préserver le bon fonctionnement du bassin versant et le collectif des Gammares, à travers ses actions notamment les marches collectives dans le bassin versant, contribue aussi à rendre compte du chemin de l’eau.

sortie

15


Histoire fleuve Des dates qui font récit

-100 000 ans La falaise de tuf, une pierre calcaire formée sous l’influence de la rivière, est habitée par Elephas antiquus, un mammouth vivant en Europe à l’ère quaternaire.

13e siècle Première mention de Caravelle et Aygalades dans des actes et documents ecclésiastiques. Installation des premières carmes à la grotte-ermitage de Notre Dame du Mont Carmel aux Aygalades.

1998 1941 La construction de l’autoroute A7 fera disparaître les belles demeures et moulins près du ruisseau et en détournant les eaux souterraines, elle aura un énorme impact sur le débit de l’eau.

16

La ville acquiert l’huilerie savonnerie Abeille pour y bâtir la Cité des Arts de la Rue qui permet la redécouverte de la cascade. Depuis 2015, la formation des"Cascadeurs" a permis de restaurer le site en vue d'une large ouverture au public.


→ Utilise les adhé sifs pour illustre r chaque histoire

Dès le 15e siècle Des demeures seigneuriales et des activités industrielles s’installent le long de la rivière. Ces parcs, châteaux, moulins et bastides mettent en scène l’abondance de l’eau. Des bâtiments témoignent de ce passé, notamment la bastide de la Guillermy, près de l'autoroute, qui est encore visible.

1832 - 1860 L’épidémie de choléra convainc les élus d’agir, ils font construire le canal de Marseille qui, petit à petit, remplace le ruisseau. L’industrialisation commence, en 1860 la plage d’Arenc disparaît et l’embouchure est déplacée de centaines de mètres. Le ruisseau s’efface doucement de la mémoire des habitants.

Depuis 2019 2013 La fuite d'une cuve de peinture pollue les nappes phréatiques au chrome VI, un produit toxique et mutagène. En 2019, une restriction d’usage des puits est mise en place en attendant un plan de dépollution.

Mise en place d’une gouvernance à l’échelle métropolitaine (GEMAPI) Création du collectif des Gammares.

17


inventaire

→ Retrouve les mots cac hés dans la grille

Les mots de la rivière

Ruisseler Couler en manière de ruisseau, en parlant d’un liquide sur un corps quelconque. Sécheresse État de ce qui manque d’eau. Exutoire Qui permet d’évacuer les eaux Aval Côté vers lequel descend le cours d’eau Amont Partie située entre un point donné et la source

18

Écosystème Ensemble formé par une communauté d’êtres vivants en relation avec son milieu de vie. Nitrate Sel naturellement présent dans l’environnement, dont la concentration favorise la disparition de l’oxygène et constitue une pollution.

Rhizome Tige nutritive souterraine Ex : rhizome de la canne de Provence Fleuve Cours d’eau qui se jette dans la mer Rivière Cours d’eau qui se jette dans un autre cours d’eau

Aquatique Qui vit dans ou sous l’eau

Ruisseau Petit cours d’eau

Irrigation Apport en eaux vers les racines des végétaux

Inondation débordement d'eau Envahissant Qualifie des plantes autochtones à large spectre d’habitats qui se reproduisent rapidement.


MEDITERRANéen Sécheresse et débordement

Comme tous les fleuves méditerranéens, le cours d’eau peut être « à sec » l’été et déborder en automne à l’occasion d’importants orages. Cette variation du niveau d’eau fait partie du fonctionnement

du cours d’eau mais, les pentes très raides de son bassin-versant favorisent l’accélération du ruissellement et augmentent le risque d’inondation pour les populations vivant à proximité.

Cagette, gobelet, filtre à huile, bidon de lessive, ballon, dosette de café en aluminium, pile, aérosol de peinture, canette, pneu, machine à laver, pinceau, bouchon en plastique, bouteille de lait, boîte de conserve, télé.

s Aygalades it déborder le fa e ui pl la , 03 1er décembre 20 -> retrouve tout ce que le fleuve à emporté avec lui

19


LA PART MANQUANTE Crevette cherche parasite

→ Rel ie

20

les


Gammarus pulex est une crevette qui naît dans le fond des rivières. Elle peut être parasitée par un ver acanthocéphale à tête épineuse. Ce parasite a un cycle complexe qui nécessite deux hôtes — un gammare, qu’il va utiliser pour se développer, et un poisson dont il va utiliser l’estomac pour se reproduire. l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Écologie (IMBE) a mené une

étude sur l’écologie des eaux des Aygalades. Les scientifiques ont prélevé des gammares dans le ruisseau, mais pas de gammares parasités et pas de poissons vivants. Ils nous invitent à considérer cette absence de parasitisme comme un dysfonctionnement qui révèle « la part manquante du ruisseau » et fait apparaître l'absence de continuité de cet écosystème.

d’épine Ver à tête s laevis -> Pomphorynchu

numér

os et décou

vre q ui se cache

dans

la co lonne

d’eau

21


A proximité de la Tour CMA-CGM, rue d’Anthoine, on peut voir le ruisseau à travers une sorte de grille en béton. Il est très canalisé jusqu’à son exutoire en mer, grâce à un vaste aménagement refait en 2013 pour protéger la ville des grandes crues qu’on appelle centennales. Si vous regardez attentivement vous pourrez voir des poissons qui trouvent leur place dans cette eau à la fois douce et salée.

Promenade 2

En poursuivant, rue Caravelle, à proximité de la résidence Parc Bellevue, on peut voir le ruisseau en observant par dessus les clôtures des entrepôts et garages automobiles. Il circule, canalisé entre des murs de béton mais sera bientôt l’objet d’un réaménagement dans le cadre de la création du parc Bougainville qui devrait le laisser, et nous laisser, circuler plus librement.

1

Au tout début de l’avenue Ibrahim Ali, proche du métro Gèze on trouve le Parc François Billoux. Il est bordé par le ruisseau. A l’arrière du parc, une petite porte permet de le rejoindre mais on voit bien que le ruisseau n’est pas véritablement intégré, qu'il n’est pas valorisé dans cet ancien parc bastidaire aujourd’hui public. 3

4

On peut voir le ruisseau à la Cité des Arts de la Rue en empruntant l’escalier qui descend vers le fond du vallon. Vous aurez peut-être la chance d'y rencontrer les cascadeurs qui, depuis 2015, aménagent et prennent soin de la cascade des Aygalades.

5

À Saint-Antoine on peut, depuis la route Nationale, suivre le GR2013 pour trouver le ruisseau. Il ruisselle avec un petit air de torrent de montagne dans la pente du Chemin de Saint-Joseph à Saint-Antoine. Une petite passerelle nous permet de relier ses rives.

À l’entrée de Septèmes-Les-Vallons juste après Intermarché, l’avenue du 8 mai 1945 longe le ruisseau jusqu’au centre ville. De l’autre côté du ruisseau on peut découvrir de vastes prairies qui peuvent être inondées quand le fleuve entre en crue. La commune préserve ces anciens champs à la fois protecteurs et propices à la découverte de la Caravelle. 6

Au plus près des sources du ruisseau on trouve l’ancien domaine de Fabregoules, toujours à Septèmes. Le circuit de l’eau passe par des canaux anciens, des bassins puis un lit plus naturel, dans un bel espace de forêt et de prairie. Parfois le troupeau de chèvres du Rove de la chèvrerie communale voisine broute à proximité.

22 7


Plan de Campagne

Carrière Lafarge (source) 7 Septèmes-les-Vallons

Les Cadeneaux 6

SPI Pharma Les Bourettes Les Matelots La Caravelle

Aygalades

5

Cascade

4

Terril de boues rouges

3

Ruisse

ions 1

Grand Port Maritime (Embouchure)

Ruisseau de Plombière

a u d es L

2

23


plantes

<- P  atience violon Rumex pulcher L.

Figuier ica -> Ficus car

24

→ Installe-toi


Tout au long du ruisseau, on peut observer de la végétation. Elle va se répartir en fonction de la disponibilité des sols, de la présence de pollutions ou de sa tolérance au niveau d’eau. Sur les berges ensoleillées, on peut voir des patiences violons qui étalent leurs silhouettes arrondies, elles se plaisent dans les sols humides chargés de nitrates liés à la présence des humains. Il y a des figuiers penchés au-dessus de la rivière qui nous régalent de leurs fruits sucrés. À côté, le robinier faux acacia, lui qu’on dit envahissant, stabilise les berges avec ses racines.

ia -> faux-acac Robinier ia c seudoaca Robinia p

<-  Ache faux cres son Apium nodiflor um

Dans l’eau, on observe des plantes aquatiques qui vivent partiellement immergées telle que l’Ache faux cresson qui a, comme de nombreuses plantes, un rôle de nettoyage de la rivière. Fixées sur les galets, des algues vertes et rouges totalement immergées seront la nourriture des petites crevettes de la rivière qu’on nomme les gammares.

chaque feuille itié manquante de mo la e in ss de u et i au bord de l’ea

25


COULEURS

→ Choisis un e plante qu i te plaît et frotte-l a contre la page

26

les tion de couleurs végéta pour commencer ta collec


formes rte postale. sur cette ca la ein ss de e feuille et → Cueille un Ajoute quelques co uleurs en frottant des plantes

27


VOYAGE → Près de la rivière, utilise des mots qui commencent par une lettre du mot RUISSEAU pour composer un poème pour la rivière. Écris-le sur la carte postale et envoie-la à Gammare, Cité des arts de la rue, 225 Avenue Ibrahim Ali, 13015 Marseille ou à gammares@framalistes.org Poème en R.

Raconte racine ! Remonte et rassemble les ressources du ruisseau. Rare ripisylve, ralentis les résidus révoltants et refleuri s! Revenir ravive mes rêves de rives.

ème n po s to

Ecri ici !

28


coloriage

ie → Color

les é

marqués léments

roix d’une c

et découvre qui se cache dans la rivi ère

29


Oiseaux

Cet oiseau bleu métallique et orange vit près des fleuves et des rivières où il se nourrit de poissons, insectes ou crustacés aquatiques. Extraordinaire plongeur, il se perche sur une branche avant de fendre l’eau pour attraper ses proies.

→ Obs erve

atten

On voit souvent ce petit oiseau sur une branche d’où il domine son territoire de chasse. Il se nourrit d’insectes au sol et de petits fruits directement sur la branche.

Cet oiseau avait presque totalement disparu avant de connaître une phase de croissance spectaculaire jusqu’à être considéré comme envahissant, c’est un oiseau plutôt maritime, qui nous rappelle que le fleuve et la mer sont intimement liés.

tivem

ent e t écr is

le no m de l’ois

eau à qui a ppar

tient

Réponses : Plumage n°1 : le Martin-pêcheur d’Europe — Plumage n°2 : le rouge-queue noir — Plumage n°3 : le Goéland leucophée

30

chaqu

e


noir ueue ruros q e och oug <- R icurus n e Pho

Martin -p Alcedo êcheur d’E urope atthis ->

e ucophé and le l é o G s <elli michah Larus

échan

tillo

n de pluma

ge.

31


PAYSAGE SONORE Temps d'écoute : 5 minutes

1

hes, et écoute l’ensemble des sons proc Installe-toi près de la rivière

2

Sur la carte, invente un signe pour représenter chaque son (un son qui vient de devant toi est placé devant la croix)

Légende

3

À la fin, reproduis les signes dans la légende et indique le nom des so

32


, lointains, intenses ou faibles

Je suis ici

ons entendus.

Carte

33


Pollutions

La gare Saint-Louis-les Aygalades a largement participé à l’implantation industrielle autour du ruisseau. Achevée en 1855, elle est notamment utilisée pour débarquer des bestiaux qui montent ensuite aux abattoirs de Saint-Louis. Des entreprises liées à la gestion des déchets du tri à la transformation, se sont installées ensuite autour de cet axe ferroviaire et du Centre de transfert des déchets ménagers résiduels Nord.

Réponses : sur la pochette Multivia l’ananas et la paille ont disparu et tout en bas du sachet, un petit morceau de canne de Provence a lui aussi disparu. Sur la pochette Capri Sun le Multi vitamin est devenu Sans vitamin. Sur la bouteille d’Oasis le tropical a disparu, en bas de la bouteille, un motif en cercle à été modifié. Sur le dessin, en bas à gauche, une feuille de menthe à disparu.

34

Ces déchets qui circulent sans cesse et le courant qui les entraîne de l’amont vers l’aval, participent à engorger les berges de détritus. Des acteurs, emmenés par le collectif des Gammares, participent depuis quelques années à l’opération Calanques   Propres et nettoient collectivement le ruisseau pour en faire l’inventaire et mieux comprendre la provenance de ces macrodéchets.


les sept → Retrouve

ssins ces deux de e tr en s ce différen

35


PINCE EN canne

1 nœud

1 nœud

Couper à l’ai d’une de sc morcea ie 1 u de c ann avec 2 noeuds e

36

eau, n cout parties u c e v A en 3 fendre jusqu’au s égale du noeud, dessus e dépasser sans l

On peut utiliser cette pince pour collecter les déchets près de la rivière. Pour la réaliser, il suffit de trouver un bosquet de canne de Provence et d’en prélever un morceau. Cette plante ressemble à un bambou avec sa longue tige de 4 à 8 mètres de haut et ses feuilles effilées. Elle est considérée comme invasive, car son rhizome fabrique un tissage serré sous le sol qui empêche d’autres plantes de s’installer. Mais cette plante a aussi accompagné nos civilisations depuis des millénaires, elle a été utilisée pour faire des calames, des flûtes, des paniers... Des usages aujourd’hui oubliés. Renouer avec cette alliance pourrait être un défi d’avenir qui participe à la gestion de son développement sur les berges.


aire teau f Au cou taille pour x une en r 2 morceau enleve

Adoucir avec du les lames papier de verr e

37


LA MAUVAISE RéPUTATION La mauvaise réputation est le dernier travail du photographe Geoffroy Mathieu. Si au début du XXe siècle le ruisseau des Aygalades était encore un lieu de villégiature, un siècle d’urbanisation et d’industrialisation ont eu raison de sa continuité, de son débit et de son équilibre écologique à tel point que certains habitants en ont oublié même son existence. Cette mauvaise réputation pourrait aisément servir d’excuse pour ne pas s’occuper de sa renaturation alors même qu’Euromed 2 articule son projet autour de lui. C’est ainsi qu’en 2017, une expédition faite d’artistes, d’habitants, de chercheurs, d’aménageurs ont entrepris une remontée les pieds dans l’eau du ruisseau. Ils ont tous été saisis par les beautés cachées de la Caravelle-Aygalades. Au fond du lit de cette rivière abîmée, entre deux segments busés, se déploie un espace de nature luxuriante inondé d’une lumière zénithale dans lequel les couleurs primaires des déchets, des plastiques et des objets hétéroclites, forment avec la végétation des tableaux paradoxaux. Dans les photographies de Geoffroy Mathieu, éclatantes de couleur et d’une composition extrêmement précise, le ruisseau devient ainsi motif de spéculation poétique autour de questions liées à l’écologie, l’aménagement du territoire, et l’espace public. Les photographies

qui suivent sont extraites du livr e de Geoffroy Mathieu, La mauvaise réputation . Un livre produi

38

t dans le cadre des expédition du Bureau des guides du GR2013 s , et soutenu par Les parrallèles du Sud, Manifesta 13. Edité par Zoème , Marseille. Textes : Collectif des Gammares et Baptiste Lanaspèze. Carte : Alexandre Lucas.


r

Pou

du er-

i

cah

om/

Concept ion Collectif S , coordinatio n AFI (Dalila Ladjal et S et dessins téphane B risset) Rédacti on Collectif d es Gamma res Correct ion Agnès Jou anaud Produc s guides d tion u GR2013

Bureau de

, AESE, AP CAR Graphis m e e t Aéro Club i (Magali Bru llustration  eder et Pie rre Tandil le) Photogr Philippe C a p h i e s onti (p. 4), Geoffroy M Marielle A athieu, « L gboton (p a Mauvais . 2, 3, 7), e réputati on » (p. 40 -

44

44)

.

res

ai ent

plém

com y s n e ti c ur our s s s u s o v re ezet end r s u é e o vit i cod t e c ac nez es l can S → ir uvr o c é t d e es ons p é r les r uve tro .c url

u

sea

is -ru


À Marseille, on voit souvent la mer, mais peu de rivières. Au nord de la ville il y en a une, petite et discrète, qu’on appelle le ruisseau Caravelle-Aygalades. Parce que ce ruisseau se jette dans la mer, on peut aussi l’appeler un fleuve côtier.

ISBN 978-2-9576220-0-9

Ce cahier de jeux a été imaginé et fabriqué par le collectif SAFI, un groupe d'habitants curieux et des associations riveraines qui avaient envie de prendre soin du petit fleuve en s’appelant le collectif des Gammares, du nom d’une petite crevette qui vit dans le ruisseau. Il invite à plonger dans les histoires de Caravelle-Aygalades en allant voir avec vos pieds, vos mains, vos yeux, la vie de la rivière qui résiste et tente de s’adapter aux contraintes imposées par la ville et vous accompagne dans un voyage, à vivre ensemble, pour découvrir et défendre la rivière.

Avec le soutien du Département des Bouches du Rhône, de l'Agence de l'eau RMC dans le cadre du Contrat de baie de la Métropole Aix Marseille Provence pour la valorisation des milieux aquatiques et du programme européen Life dans le cadre du projet Nature For City Life porté par la région Sud.

Profile for Bureau des guides - GR2013

Le Cahier du Ruisseau  

Un outils pédagogique du Collectif SAFI pour découvrir le ruisseau. Graphisme : aéro-club studio Production : Le Bureau des guides - GR 2...

Le Cahier du Ruisseau  

Un outils pédagogique du Collectif SAFI pour découvrir le ruisseau. Graphisme : aéro-club studio Production : Le Bureau des guides - GR 2...

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded