Issuu on Google+

BOIS-ÉNERGIE AGRO-ÉNERGIE BIOGAZ BIOCARBURANTS BIODÉCHETS

www.bioenergie-promotion.fr

Magazine et portail d'information

Numéro 30

Vivre mieux de la production de bois-énergie avec le séchage artificiel, p 14-15

Mars-avril 2014

12 €

2004-2014, la décennie qui a démocratisé le granulé de s a bois en France, l t A

s e h bûc 14 20

p3 E. Leclerc Combustibles alimente toute la Bretagne en bois-énergie, p 17-18

Total dans la course à la distribution des granulés de bois, p 21-23

Regard technique sur la cogénération bois de Rennes, p 45-46

Épuration du biogaz par séparation membranaire, p 49

ATLAS

des producteurs de bois-bûche p 26-33

INDEX des opérateurs biogaz p7

B i l an d u F o n d s C h al e u r p o u r la biomasse-énergie solide,

p 36-39

Notre couverture : Citerne de granulés Transmanut des Ets Leclerc Combustibles en Bretagne et sacs de granulés Total Pellet Premier


✿ MARCHÉ BIOÉNERGIE INTERNATIONAL NUMÉRO 30

mars-avril 2014 Éditeur : BIOÉNERGIE PROMOTION SARL 6 chemin des Gravières F-39140 Desnes

+33(0)368 33 51 48

Frédéric Douard rédacteur en chef fdouard@bioenergiepromotion.fr

François Bornschein directeur de publication fbornschein@bioenergie -promotion.fr

Jessica Bornschein abonnements jbornschein@bioenergie -promotion.fr

Silverio Malheiro publicités

+33(0)643 72 62 10 malheirosilverio@gmail .com

Page 2

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Tous les jours, toute l'actualité des bioénergies


✿ ÉDITORIAL 2004-2014, la décennie qui a démocratisé le granulé de bois en France

BIOÉNERGIE INTERNATIONAL est édité en partenariat avec

La plus ancienne usine de granulation de bois en France encore en activité, aujourdhui SOFAG, photo FD

1974-2014  : cela fera cette année 40 ans que l’on produit du granulé de bois en France, comme dans un certain nombre d’autres pays. Cette production s’est lancée spontanément lors des deux premiers chocs pétroliers, à l’initiative de pionniers à la recherche d’alternatives modernes et écologiques de chauffage. En France, ce sont des coopératives ou des entreprises agricoles qui ont été les premières à produire des granulés de bois, car elles possédaient l’outil de production. Il a cependant fallu attendre le début des années 80 pour voir apparaître les premières usines totalement dédiées à cette activité. À cette époque, on granulait sans distinguer toutes les essences de bois facilement disponibles sur le territoire  : le résineux bien sûr chez Cogra 48, Cogranal et Cogr’Alp par exemple, mais aussi surtout du feuillu, du châtaignier chez Grasasa ou du chêne chez Cogra Doubs, Cengrador et Alpha Luzerne. Mais il a fallu attendre le troisième choc pétrolier en 2004 pour que la filière prenne vraiment son envol, un envol spontané, sans politique de soutien, uniquement mû par la pertinence du combustible aux yeux des consommateurs, un phénomène également observé en Italie quelques

années auparavant. Ce développement n’était pas désiré en France par les milieux économiques, car il allait battre en brèche la gratuité des ressources en déchets de bois. D’ailleurs, les autorités françaises de l’énergie, affirmaient encore, à l’occasion du salon BOIS ENERGIE de mars 2004, organisé par l’ITEBE à Lonsle-Saunier, que cette filière n’avait aucun avenir, ironie de l’histoire, trois mois seulement avant le début du décollage de la filière  : nombre de professionnels s’en souviennent. Quel manque de vision dira-t-on. À l’époque, les utilisateurs industriels de sciure s’alarmaient de la concurrence à venir de cette filière. Pourtant, dès 2004, il était déjà évident que la sciure n’était pas le maillon faible, puisqu’il n’y en aurait de toute façon jamais assez. Pour preuve, aujourd’hui, plus de la moitié des granulés français sont fabriqués avec du bois broyé. En 2004, la production française n’était que de 50 000 tonnes et il n’y avait que quatre producteurs vraiment actifs. Dix ans après, ils sont plus de 100 et 2014 sera l’année du million de tonnes produites  sur le territoire ! Troisième producteur européen derrière la Suède et l’Allemagne, la France devrait logiquement prendre la tête du classement dans les toutes

prochaines années, notamment au regard des facteurs favorables de sa disponibilité en ressource et de sa forte consommation intérieure. D’un marché totalement confidentiel, il y a dix ans, nous sommes passé à la vitesse lumière à une situation où presque personne aujourd’hui n’ignore ce qu’est le granulé de bois. Il a colonisé non seulement toutes les boutiques de chauffage, les distributeurs de combustibles mais aussi presque tous les magasins de bricolage, de jardinerie et d’agriculture. Et en cette année 2014, ce sont les GRANDS de la distribution qui affichent les couleurs du granulé biocombustible, les enseignes combustibles de E. Leclerc et Total, signe que la démocratisation de nos petits cylindres de bois est en passe de se parachever. Pour reprendre la célèbre formule de clôture du non moins célèbre ancien chroniqueur de France Inter Philippe Meyer, lors de ses chroniques matutinales, «  Nous vivons une époque moderne, le progrès fait rage ! » Frédéric Douard, rédacteur en chef

Consultant Afrique Lamine BADJI

Correspondant Wallonie Bertrand AUQUIÈRE, ValBiom www.valbiom.be

Dominique DE BUMAN Président Biomasse Suisse www.biomassesuisse.ch

Crédits photos pages 1 à 7 :

Lionel Seigner, Leclerc Bretagne Multi-Energies, Transmanut, Evonik, Stéphane Leitenberger, Total, F. Douard

La rédaction du magazine Bioénergie international ne saurait être tenue pour responsable des opinions émises dans les articles qui restent de la responsabilité de leurs auteurs.

sur www.bioenergie-promotion.fr – Observatoire des bioénergies

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Page 3


✿ MARCHÉ Bioénergie International, c'est : • 6 fois par an, • le bois-énergie, l'agroénergie, le biogaz, les biocarburants, les biodéchets, • pour les professionnels, • en français, • PDF téléchargeable, • archives pdf

Dans chaque numéro, retrouvez : • des articles classés par thèmes (reportages, interviews, analyses des marchés, articles de fond, ...), • les atlas (carte et listes des professionnels en zone francophone), • l'actualité : des faits marquants résumés dans nos colonnes vertes.

Pour vous abonner en ligne : • allez sur notre boutique en ligne www.bioenergiepromotion.fr/boutique

• commandez l'abonnement de votre choix

Imprimé sur papier certifié PEFC ISSN : 1958-5403 Prix unitaire : 12 €

Page 4

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Tous les jours, toute l'actualité des bioénergies


✿ SOMMAIRE Sommaire 2004-2014, la décennie qui a démocratisé le granulé de bois en France........................ 3

Index des opérateurs biogaz............................................................................................. 6 Agriopale va sortir du bois-énergie de ses déchets verts................................................ 9 Agriopale, producteur de briques biocombustibles........................................................ 11 Compost Val d’Europe, le développement passe par le bois-énergie............................. 12 Vivre mieux de la production de bois-énergie avec le séchage artificiel........................14 E. Leclerc Combustibles alimente toute la Bretagne en bois-en ́ ergie............................ 17 Total dans la course à la distribution des granulés de bois............................................ 21 Hargassner met du génie dans sa nouvelle chaudière à bois Eco-HK............................ 25 Premier atlas des producteurs francophones de bois-bûche......................................... 26 Cinq chaudières Vyncke à rafles de maïs chez Monsanto...............................................35 Bilan du Fonds Chaleur pour la biomasse-énergie solide............................................... 36 Une chaudière Bertsch participe à l'autonomie énergétique de Berne.........................40 Une chaufferie bois d’excellence pour un avionneur d’excellence................................ 43 Regard technique sur la cogénération bois de Rennes................................................... 45 Une chaudière biomasse haut de gamme pour le réseau de chaleur de Riom............. 48 Épuration du biogaz par séparation membranaire......................................................... 49

On parle de vous Sociétés................................. Pages ADEME...............1-10-20-36 à 39-49 ADIT.........................................30-31 Advanced Cyclone Systems.........42 AET..................................................2 Agriconsult................................... 19 Agriopale...................................9-11 Airbus........................................... 43 Andritz............................................ 2 ARECPC................................... 34-35 Avi-RL.......................................14-15 Bertsch Energy........................40-41 Biogaz Europe..............................42 Biomasse Suisse............................ 3 Brretagne Multi-Services.....1-17-18 Brugg.............................................. 6 BTS Biogas......................................6 Bühler...........................................18 CBQ+............................................ 15 CCI de Lozère............................... 20 Charvet La Mure Bianco..............21 Cofely............................................16 Cogepel........................................ 19 Compost Val d'Europe........... 12-13 Compte R........................8-16-36-39 Conseil général de l'Aude............10 CPM.............................................. 16 Dalkia...................................... 45-46 Dutch Dragon.............................. 12 E. Leclerc.........................1-17-18-19 Ecocéa............................................ 6

Energie Bois Suisse......................34 Environord................................... 34 Euragglo.................................. 10-11 Euroforest.................................... 28 Europe Chippers..........................13 Evonik........................................1-49 Expobiogaz...................................51 Forratechnic................................. 43 Fröling.............................................2 GAEC des Naux............................ 49 Hantsch....................... 3-9-11-12-13 Hargassner........................ 15-34-35 Inra.......................................... 50-51 Justsen..........................................42 Kahl...............................................19 Komptech..................................9-13 Lauber............................ 1-14-15-31 Les Mergers..................................28 MàB-Sévent..................................28 Méthanéva..................................... 7 Neuenhauser............................9-12 Newtec Bag.................................. 11 Nidal............................................. 28 Petro 29............................... 1-17-18 Pivé............................................... 22 Piveteau..........................................4 Planète Terre................................11 Pôle Energies 11.......................... 10 Polytechnik........................ 11-37-43 Posch.......................................28-33 Prodesa.......................................... 8

Promill Stolz................................. 20 Propellet Event.............................50 RAGT Energie................................. 5 Renewa.........................................47 RUF.......................................... 10-11 Saalasti......................................... 43 Sabe................................................4 Saria..............................................16 Scheuch........................ 41-45-46-47 Schmid..........................................46 Sera Bois............................44-45-46 Sera SGI........................................ 22 SIA Partners..................................43 Socor...............................................1 SOMTP.............................. 8-9-12-13 Stein Energy............................45-46 Syaden..........................................10 TBM-Vecoplan..............................52 Total Pellet Premier.. 1-20-21-22-23 Transmanut....1-16-17-18-21-22-23 Trifyl.........................................50-51 Valab.............................................17 ValBiom Asbl........................3-19-22 Vercom......................................... 13 Vyncke................................35-45-46 Waterleau.......................................7 Willibald.....................................9-11 Y. Perreault...................................11 ZM Technique Bois........ 1-14-15-28

Les ATLAS des prochaines éditions

Mai 2014 R31 : Centrales de cogénération biomasse

Juillet 2014 R32 : Producteurs de granulés et de briquettes

Octobre 2014 R33 : Producteurs de bois déchiqueté

Décembre 2014 R34 : Chaufferies industrielles et collectives à biomasse

Janvier-fév 2015 R30 : Producteurs professionnels de bois bûche sur www.bioenergie-promotion.fr – Observatoire des bioénergies

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Page 5


✿ ÉVÈNEMENT Production de méthane et hydrogène par fermentation de déchets ménagers En association avec le syndicat mixte du Tarn (TRIFYL), des chercheurs INRA ont produit par un procédé innovant qui combine deux étapes de fermentation, un mélange gazeux H2/CH4 appelé Bio-Hythane. Ils se sont penchés sur la première étape du procédé en évaluant le potentiel de production d’hydrogène de différents déchets ménagers : les résultats sont très concluants ! Aujourd’hui, l’hydrogène est très largement utilisé dans l’industrie pour son potentiel « chimique ». Il est notamment employé pour la production d’ammoniac, la désulfuration des carburants ou bien la production de méthanol. Il peut aussi être valorisé comme d’énergie en pile à combustible ou en combustion directe. De plus, l’ajout d’hydrogène dans du méthane, dénommé Hythane® permet d’améliorer sa combustion et de réduire en presque totalité la formation de polluants (NOx). L’Hythane® correspond à un carburant à base de méthane dans lequel on a ajouté entre 5 et 20 % d’hydrogène. Cependant – à ce jour- la quasi-totalité de l’hydrogène industriel produit reste pétro-sourcé. Les chercheurs ont choisi de travailler sur un procédé fermentaire innovant permettant de produire directement de l’Hythane® par voie biologique à partir de déchets, ainsi dénommé Bio-Hythane. Lors d’une première étape, la biomasse est soumise à une fermentation acidogène suivie d’une seconde étape de méthanisation. La première étape génère dans le réacteur des conditions acidogènes qui favorisent l’hydrolyse mi-

Page 50

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Tous les jours, toute l'actualité des bioénergies


✿ ÉVÈNEMENT crobienne entraînant une augmentation du rendement total de conversion de la biomasse pouvant atteindre 20 %. Elle permet également de stabiliser la seconde étape de méthanisation. En effet, bénéficiant d’un effet « tampon » de la première phase, l’étape de méthanisation devient beaucoup moins sensible aux variations d’intrants. Les chercheurs ont employé divers déchets : carton, papier, déchets fermentescibles ou encore le mélange des trois. Quelles que soient les fractions de déchets et les conditions opératoires (température et siccité), le mélange gazeux obtenu en H2/CH4 (hors CO2) est proche d’une composition optimale en Bio-Hythane avec 15 à 25% d’H2. Au sein du Laboratoire de Biotechnologie de l’Environnement, le procédé a été développé à l’échelle pilote. Il trouve des applications à court terme dans la filière d’optimisation des procédés de méthanisation des ordures ménagères. A plus long terme, les travaux montrent qu’il serait tout à fait possible de produire par voie fermentaire du bio-hydrogène qui, après purification du CO2, pourrait s’insérer dans un marché futur de l’hydrogène ou pour des applications locales (transport via des piles à combustible). Dans les deux cas (Bio-Hythane ou H2 purifié), une application est d’ores et déjà envisagée dans une problématique Transport. En avance sur son temps, le partenaire TRIFYL utilise déjà une partie du méthane produit sur son site pour faire fonctionner des véhicules au méthane, voire à l’hydrogène (après reformage) et donc à terme pourrait envisager d’utiliser du Bio-Hythane. Contact scientifique : Eric Trablyeric.trably@supagro.inra.fr - 04 68 42 51 72 LBE à Montpellier Source : www.inra.fr

sur www.bioenergie-promotion.fr – Observatoire des bioénergies

Bioénergie International no 30 - Mars - avril 2014

Page 51



R30 Bioénergie international mars avril 2014 sommaire