Page 1

N OU V E LLE F O R M U LE

 34

#

3,95 €

Ça sent bon l’hiver ! Là-haut sur la montagne… Nos stations coups de cœur

Endurance et nutrition Les bonnes recettes de Kecily et Kristof

Mike Horn à la barre Pangaea, sa contribution aux générations futures

London calling Des Jeux à ne pas manquer !

monsportmagazine.com


www.pamplemousse.com - CrĂŠdits photos : G. Barron, B. Bodin, Fotolia.


monsport

Ça va, la forme ? La forme ! Il en faut quand arrive l’hiver. C’est un must pour garder le moral et supporter sans broncher des variations de température souvent pénibles (et de plus en plus surprenantes !). Oui, mais cette forme, il faut la travailler. Et ce n’est pas toujours simple avec des conditions météo qui - soyons francs n’incitent pas à courir ou pédaler. Qu’importe ! Votre goût du sport sera bien le plus fort. Puis, il y a « les formes ». Les nôtres, les vôtres, cette stature élancée que vous mettrez un point d’honneur à préserver : une entreprise parfois difficile, car la période est propice à s’empâter, en tombant dans la sédentarité et l’excès de calories, sous prétexte « qu’il faut tenir le coup »… Air connu. Or, ce n’est pas en doublant la dose quotidienne de sucre qu’on booste son système immunitaire. L’activité physique est un bien meilleur médicament. Enfin, après la forme et les formes, il y a le format. Notre nouveau format ! Nous voici désormais dans une présentation plus compacte, plus pratique, plus étoffée aussi, avec davantage de pages et d’articles de fond. En cela, nous répondons à la demande de nos lecteurs… et de nos lectrices, car monsport est un des très rares magazines du genre à fédérer les deux communautés, masculine et féminine. C’est une grande fierté. Nous vous en remercions. Bonne lecture à tous. Et toutes !

EDITO

3


bougez-VouS.

" lE PluS GranD DoMainE SkiablE Sur GlaCiEr D’autriCHE neige naturelle garantie " la rÉGion la PluS EnnEiGÉE DES alPES d’octobre à juin " SitE aDaPtÉ auX FaMillES Et auX EnFantS les enfants de moins de 10 ans ont accès gratuitement à tous les téléphériques de Stubai (accompagnés d’un adulte payant), accueil des enfants de QualitÉ " 4 DoMainES SkiablES Stubaier Gletscher, Centre de Ski Schlick 2000, Stations Elfer- et Serlesbahnen " PluS lonGuE PiStE DE luGE Du tYrol avec 4 pistes éclairées " SnoWParkS " a SEulEMEnt 20 MinutES D’innSbruCk

PaCk Stubai

" 7 nuitées avec petit-déjeuner " Stubaier Super Skipass pour 6 jours

a Partir DE 435,00 € VVV-kantoor Stubai tirol Dorf 3 | 6167 neustift im Stubaital | autriche tel. +43 (0)50 1881 0 | Fax +43 (0)50 1881 199 info@stubai.at | www.stubai.at


monsport #34

sommaire

20

5

Editeur responsable Bernard de Wasseige bernard.dewasseige@ventures.be

29

Rédacteur en chef Denis Asselberghs asselberghs@apach.be Directeur artistique Emeric de Baré emeric@ventures.be Montage Philippe Dieu philippedieu@hotmail.be Collaborateurs Maxime Asselberghs,  Rudy Bauwens, Auriana Beauté, Mark De Geest, Pierre Pauquay, Jacqueline Reul

52 82

72

88

Photos Photo News, Eyedea/Gamma, DPPI, Pierre Pauquay, Auriana Beauté, Eric Fenot, Alizée Cugney, Shutterstock, Swiss Pix /  Office du Tourisme Suisse + archives :  Pangaea Mercedes-Benz  Guest Reporter,   Kecily et Kristof Berg, Zbjernak, BT Sport Relief Challenge Couverture © Photo News

94 06

52

Portfolio Ma respiration,   ma ferveur,   ma communauté

Entre Jungfrau et Eiger Le petit train de la montagne…

72

15

Shopping Une sélection qui tient chaud !

20 Ici Londres… L’échéance se rapproche

MES DESTINATIONS

29

Distribution & administration info@monsportmagazine.com

ON THE MOVE

MON ACTU Agenda Les top dates 2012

Publicité et marketing (Belgique et France) Maxime Asselberghs Big Bang Agency +32 (0)498 20 71 95 maxime@bigbang-agency.be

MA PLANÈTE

82 Mike Horn La « carte jeunes »

MA SANTé

88

Répertoire des stations 70 propositions de vacances insolites à la neige

La méthode Berg Amour, trail et nutrition

40

94

Sur la toile Des websites tout schuss

Spondylarthrite ankylosante Un mal peut en cacher un autre

monsport est une publication du groupe Edition Ventures Lasne Business Park - Bâtiment 4D 431 Chaussée de Louvain,  1380 Lasne Tél : 02 379 29 90 Fax : 02 379 29 99 info@monsportmagazine.com www.monsportmagazine.com


6

monsport


MA RESPIRATION

Du cristal sous les pieds… Tentez l’expérience. Ponctuez vos séjours à la neige d’activités insolites. C’est du total bonus ! Car si le ski permet de multiplier les sensations, il existe à la montagne d’autres loisirs chargés d’émotions. Comme marcher sur un glacier à la tombée du jour. C’est un moment magique, tout en silence, transparence et pureté. Ici, ni vitesse, ni précipitation, mais beaucoup de mesure et infiniment de sagesse pour ne pas éveiller le diable qui sommeille sous vos pas. Gare aux crevasses, aux compressions, aux erreurs de positionnement (aval/amont).   Voilà pourquoi cet apprentissage d’un autre rythme, d’un autre milieu (parfois hostile), doit s’envisager sous la conduite d’un guide. Il vous évitera bien des dangers et vous fera gagner un temps précieux dans la découverte de cet univers cristallin.

7


8

monsport

Chic et viril Non, définitivement non, le polo n’est pas donné à toutes les bourses !   Ce n’est rien de moins que le plus coûteux et le plus select des sports non motorisés. Mais qu’à cela ne tienne, c’est aussi un sacré spectacle, avec des matchs tout en habileté, rapidité et puissance. Lorsqu’il se joue sur la neige, le polo prend une dimension supplémentaire. Maîtriser un cheval à l’adhérence précaire n’a rien d’évident. Et que dire de cette balle dont les flocons au sol empêchent de prévoir la vitesse et la trajectoire exacte. Bref, le snow polo est un numéro d’équilibriste pour cavalier fortuné. Plusieurs tournois ont lieu dans les Alpes, à St-Moritz, Megève, Courchevel, Kitzbühel, Val d’Isère… Si vous passez par-là,   ne vous privez pas, ça vaut le détour.


MES PLAISIRS MONDAINS

9


10

monsport

Au pas cadencé Le ski de fond est une magnifique discipline. Un exercice d’endurance. De communion aussi : communion avec la nature et communion avec les autres pratiquants. C’est qu’il y a chez les fondeurs comme une sorte de fraternité, un sentiment d’appartenance doublé d’un respect mutuel. Cela se ressent particulièrement dans les grandes courses populaires réunissant plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de participants. Un somptueux challenge que chacun prépare minutieusement, en travaillant le corps et l’esprit pour arriver, le jour « J », au mieux de sa forme physique et mentale. Commence alors un long morceau de bravoure : des kilomètres parfois douloureux mais toujours gratifiants, à puiser dans ses forces, à se nourrir des encouragements du public et à rêver de cette ligne d’arrivée qui laissera des souvenir pour longtemps. Envie d’essayer ? Surfez sur la toile, vous y trouverez les websites des principaux rendez-vous de la saison. Pointons en France le Marathon de Bessans, la Transjurassienne, la Trace Vosgienne, la Foulée Blanche d’Autrans, la Nordique des Crêtes au Markstein, l’Etoile des Saisies, la Traversée du Parc Régional du Queyras et la Transpyrénéenne. En Belgique, la toute nouvelle Transfagnarde. En Suisse, l’Engadin Ski Marathon. En Autriche, la Dolomitenlauf. Et en Suède, la plus célèbre de toutes, la Vasaloppet.


MA COMMUNAUTE

11


12

monsport


MA FERVEUR

Welcome to the show ! Prenez date dès maintenant, il serait dommage de louper cet event 100% adrénaline et… 100% gratuit : la 3e édition des Winter X Games Europe. Plus de 125 athlètes en provenance des quatre coins du globe se retrouveront à Tignes du 14 au 16 mars. Au programme, Super Pipe et Slopestyle, pour hommes et dames, en ski et snowboard, ainsi qu’une démonstration de Snowmobile Freestyle. Depuis deux ans, les fans viennent en masse encourager leurs champions. Les réactions sont unanimes : énorme, fun et choc. Puis quelle ambiance ! Du jamais vu sur le vieux continent… Donc, à ne manquer sous aucun prétexte si vous aimez la fête et les top riders.

13


www.thuria.com - Photos : JF Vuarand - JM Gouedard - V Thiebaut

Que peut-on faire avec 205€ ? > un séjour * de ski à

CHÂTEL. * Hébergement en appartement + Forfait de ski Châtel 6 jours Prix par personne et par semaine base 4 personnes en studio 7 nuits valable du 7 au 14 janvier 2012 et à partir du 24 mars 2012.

WWW.CHATEL.COM

> WWW.CHATELTOUR.COM R.CO


monsport

AGENDA

15

Les grandes dates d’une année

très sport !

Schladming 14 → 18.03.2012 ★

Février 4 février → 17 mars Rugby, Tournoi des six nations (Angleterre, Ecosse, France, Pays de Galles, Irlande et Italie)

7 → 12 février Patinage artistique, Championnats des 4 continents à Colorado Springs (Etats-Unis)

13 → 26 février Championnats du monde de Bobsleigh à Lake Placid (Etats-Unis)

20 → 26 février Coupe du monde de plongeon à Londres

27 février → 11 mars

14 → 18 mars

Championnats du monde de biathlon à Ruhpolding (Allemagne)

Finales de la Coupe du monde de ski alpin à Schladming (Autriche)

AVRIL 1er avril

MARS

17 mars Cyclisme, Milan - San Remo

Tour des Flandres   cycliste (de Jabbeke à Audenaerde)

1er mars

20 → 28 mars

6 → 10 avril

Championnat du monde de saut à ski à Vikersund (Norvège)

Championnat du monde de planche à voile à Cadix (Espagne)

Championnats d’Europe individuels de gymnastique (Berlin)

4 mars

24 mars → 1 avril

8 avril

Running, Semi Marathon de Paris

Ski, finale du Freeride World Tour à Verbier (Suisse)

Cyclisme, Paris-Roubaix

9 → 11 mars

25 mars

Championnats du monde d’athlétisme en salle à Istanbul

Cyclisme, Gand-Wevelgem

15 avril

11 mars Running, finales de la Lotto Crosscup à Ostende

Running, Marathon de Paris

17 → 21 avril 26 mars → 1 avril Championnats du monde de patinage artistique à Nice

Championnats d’Europe de badminton à Karlskrona (Suède)


16

monsport

Roland Garros 28.05 → 10.06.2012 ★

17 → 22 avril Championnats d’Europe de triathlon / courte et moyenne distances (A et B) à Eilat, Israël

18 avril Cyclisme, La Flèche Wallonne (de Charleroi à Huy)

mai 4 → 15 mai Championnats du monde de hockey sur glace à Helsinki

16 – 27 mai

28 mai → 10 juin

Championnats d’Europe de natation à Anvers (Sportpaleis)

Tennis, Grand Chelem à Roland Garros

29 mai → 3 juin 22 → 30 mai

Tour d’Italie cycliste (de Herning à Milan)

Championnats du monde de pentathlon moderne à Rome (escrime, tir au pistolet, natation, équitation et cross-country)

9 → 13 mai

27 mai

Euro de gymnastique artistique par équipes à Bruxelles (Heysel / hall 11)

Running, 20 Km de Bruxelles

5 → 27 mai

29 avril Triathlon, Championnats d’Europe / longue distance (C) à Horst, Pays-Bas

Beach Volley, Championnats d’Europe à Scheveningen (Pays-Bas)


AGENDA

juin 7 → 10 juin Championnats d’Europe de VTT à Moscou

15 → 20 juin Championnats d’Europe d’escrime à Legnano (Italie)

25 juin → 8 juillet Tennis, Grand Chelem à Wimbledon

27 juin → 1 juillet 21e Championnats d’Europe d’athlétisme à Helsinki

30 juin → 22 juillet

18 → 21 juillet

Tour de France cycliste (prologue à Liège, passe aussi par Seraing, Visé et Tournai)

Championnats du monde d’aviron à Plovdiv (Bulgarie)

17

août 18 août → 9 septembre

19 juillet → 2 août

Tour d’Espagne cycliste (de Pampelune à Madrid)

juillet

Championnats du monde de plongeon à Kazan (Russie)

6 juillet

22 juillet

Athlétisme, Meeting Areva, Diamond League (Paris, Stade de France)

Triathlon, IronMan d’Anvers

Tennis, Grand Chelem à Flushing Meadow   (New York / US Open)

22 juillet

29 août → 9 septembre

Voile, départ de la transat Québec - St-Malo

Championnats du Monde de VTT et trial à Saalfelden (Autriche)

7 juillet Voile, départ de la Krys Ocean Race (de New York à Brest)

26 août → 9 septembre

27 juillet → 12 août Jeux olympiques d’été à Londres

Tour de France 30.06 → 22.07.2012 ★


18

monsport

AGENDA

septembre 7 septembre

Transat Québec - St-Malo départ : 22.07.2012 ★

Athlétisme, 36e Mémorial Van Damme, Diamond League (Bruxelles, Stade Roi Baudouin)

15 → 19 septembre Championnats du monde cyclistes à Heerlen (Pays-Bas)

octobre 6 et 7 octobre Championnats du monde de VTT Marathon à Ornans (France)

7 octobre Running, Marathon de Bruxelles

13 octobre Triathlon, Championnats du monde d’IronMan* à Hawaï (*) natation 3.8km, vélo 180km et running 40km

29 octobre → 5 novembre Tennis, finale de la Fed Cup

novembre 4 novembre Running, Marathon de New York

5 → 11 novembre Tennis, Masters Series - ATP World Tour Finals

11 novembre Voile, départ du Vendée Globe Challenge aux Sables-d’Olonne

16 → 18 novembre Tennis, finale de la Coupe Davis Finale

décembre 12 → 16 Décembre Natation, Mondiaux en petit bassin (25m) à Istanbul


La nouvelle destination Grand Ski Séjour famille à Val Cenis Vanoise comprenant : appartement 8j/7n, forfaits, location de ski et cours collectifs.

à partir de

31

e*

par personne/jour

“Chez nous, les enfants aussi ont droit aux grands espaces !“

photos : Studio Sémaphore - Shutterstock - D. Givois

Jessica, monitrice à Val Cenis Vanoise

Découvrez toutes nos offres de séjours sur www.haute-maurienne-vanoise.com ou composez votre séjour à la carte avec votre conseillère au :

+33 (0)4 79 05 99 10

Bramans / Sollières-Sardières / Termignon / Val Cenis Vanoise / Bessans * Prix par personne. Offre soumise à conditions. Base appartement meublé 2 étoiles de 4 personnes en pleine occupation 7 nuits + forfaits de ski 6 jours Val Cenis Vanoise 2 adultes/2 enfants de moins de 11 ans + location du matériel 6 jours 2 adultes/2 enfants + cours de ski collectifs 6 jours 2 enfants en matinée. Offre valable pour toute réservation effectuée par téléphone au 04 79 05 99 10 pour la semaine du 6/04 au 13/04/2012.


20

monsport

Des jeux exemplaires Sebastian Coe l’a juré sur la tête de Sa Très Gracieuse Majesté… qui ne s’en est pas offusquée pour autant : cet été, les JO seront un modèle du genre. Un événement planétaire qui véhiculera les valeurs du sport comme jamais auparavant. Ancienne star du demi-fond et actuel président du comité d’organisation des jeux de Londres, Lord Coe est un homme de parole. Aussi, quand il affirme avec l’assurance du parlementaire qu’il est devenu, que ‘London 2012’ marquera une étape décisive dans le renouveau olympique, on ne peut que lui faire confiance… et s’en réjouir. Car il est urgent d’en finir avec ces perpétuels soupçons - corruption, dopage, gaspillage - qui ternissent l’image des anneaux. par Denis Asselberghs

Bref, les centaines de milliers de visiteurs attendus au Royaume-Uni vont vivre une vraie belle grande fête, tout comme les 4 milliards de téléspectateurs qui y assisteront derrière leur petit écran.

Jubilé d’or Mais ce ne sont pas seulement ces 17 jours d’exploits et d’émotion (du 27  juillet au 12 août) qui feront de

Londres le centre du monde. Le hasard fait parfois bien les choses : la reine célèbre justement cette année son « ­Diamond Jubilee ». Traduction : ses 60 ans de règne. Voilà qui ne pourra qu’ajouter à la bonne humeur ambiante, notamment lors des très nombreuses commémorations annoncées le weekend du 2 juin. Sans compter les manifestations qui vont se succéder dès le printemps… jusqu’aux Paralympic Games programmés dans la capitale britannique du 29 août au 9 septembre. Et tout cela, à deux pas de chez nous !

So typical… 90 minutes pour rallier Douvres par la mer depuis Calais (avec P&O), 130 minutes depuis Dunkerque (avec DFDS). Ou 125 minutes jusqu’à St-Pancras en Eurostar au départ de Bruxelles. Oui,

17 jours d’exploits et d’émotion qui feront de Londres le centre du monde.


LONDON CALLING

21

Ci-dessus → Insatiable et inoxydable, Sebastian Coe, le big boss des JO. Ici en représentation avec sa consœur Kelly Holmes, une athlète de grand talent, elle aussi « à la retraite » mais plus active que jamais pour la promotion du sport. / Ci-contre → L’amusant et toujours très motivé maire de Londres, Boris Johnson (brandissant déjà la bannière olympique aux jeux de Pékin).

c’est vraiment la porte à côté ! Et pourtant le dépaysement est total, puisque la Grande Albion a le chic de ne rien faire comme le reste de l’Europe ! Le sport n’échappe pas à la règle. Parce que, soit, l’épreuve appartient au patrimoine du pays : c’est le cas de la course d’aviron Oxford-Cambridge qui réunira le 7 avril des milliers de passionnés entre Putney and Mortlake. Soit parce que l’ambiance est complètement différente : le Marathon de Londres ne ressemble à aucun autre 26 Miles disputé sur le continent. En notant que les 35.000 participants de la 32e édition s’élanceront de Greenwich le 22 avril, direction Buckingham. Quant au tournoi de Wimbledon (singulier par sa surface… et ses fraises à la crème), il se déroulera du 25 juin au 8 juillet. Vous en voulez d’autres ? Le Royal Ascot fera le plein

d’élégantes (et de chevaux !) le 23 juin pour la 301 e fois de son histoire. Le 18 mai, arrivée de la flamme olympique sur le sol britannique : le début d’un très long relais à travers toute l’île, du Kent à l’Ecosse. Enfin, les 28 et 29 juillet, alors que les compétitions auront débuté sur l’ensemble des sites, la Olympic Cycling Road Race sillonnera les plus jolis coins du Surrey. Elle sera ouverte à tous. Distance pour les hommes, 250 km. Pour les dames, 140 km. Départ et arrivée sur le Mall, cette large avenue londonienne qui va de Charing Cross à l’Arche de l’Amirauté.

L’important et l’impensable Que tout ceci ne vous fasse pas oublier l’essentiel : assister aux jeux ! A condition, bien sûr d’avoir acheté vos billets. C’est possible via l’adresse www.tickets. london2012.com/eligibility_p2.html. Mais, naturellement, n’espérez plus ­obtenir les précieux sésames qui donnent accès aux cérémonies d’ouverture et de clôture. Elles sont sold out depuis belle lurette. Par contre, vous trouverez certainement votre bonheur pour une foultitude de disciplines qui n’attendent que vos applaudissements. A côté du sport, vous pourrez aussi passer de bons


22

monsport

LONDON CALLING

Le grand stade, sur le site de Stratford dans la banlieue Est de Londres. Dessiné par   Sir Peter Cook, il a une capacité de 80.000 spectateurs. Entamée en 2007, sa construction   aura exigé £547 millions. ←

Les mots pour le dire

­ oments avec les artistes qui se produim ront au London 2012 Festival. Ça va de l’art à la danse, en passant par la comédie, la haute couture, le cinéma et la musique. Ah, la musique et ces concerts monumentaux… dont on guette l’affiche avec le fol espoir d’y voir apparaître Pink Floyd, puisqu’une rumeur circule quant à la reformation du groupe (sans Rick Wright, décédé en 2008) à l’occasion des JO ! Le Floyd de retour, c’était ­impensable il y a peu, ­Waters et Gilmour

refusant cette éventualité. Aujourd’hui, c’est de l’ordre du probable… et même un peu plus. Donc, si vous êtes fan, un conseil : surfez régulièrement sur  http://festival.london2012.com et soyez prêt à débourser une coquette somme pour assister au show, car les places seront sûrement très chères et très convoitées. ■

Parler la langue du pays n’est pas un luxe quand il faut passer pratiquement trois semaines à converser avec la presse et les officiels du CIO. Voilà pourquoi depuis quelques mois, les athlètes et leurs entraîneurs multiplient les stages d’anglais. L’école OISE leur propose, par exemple, une semaine d’immersion à Londres. Avec du vocabulaire spécifique et les compétences nécessaires aux briefings, interviews, procédures administratives, etc. En prime, la visite des installations, histoire de se mettre dans le bain en s’exprimant dans un anglais taillé sur mesure. www.oise.be

www.london2012.com


CORY RICHARDS PHOTOGRAPHS THE TEAM’S PROGRESS ON THE FIRST EVER WINTER ASCENT OF 8,035 METER GASHERBRUM II, PAKISTAN.

We climb 8,000-meter peaks in the dead of winter for moments like this. Simone Moro, Denis Urubko and Cory Richards on route to the summit of Gasherbrum II as they make their own way into mountaineering history. FOLLOW THEIR STORY AT THENORTHFACE.COM


24

monsport

Rassurez-vous : aujourd’hui, Svetlana a rangé ses béquilles !


LONDON CALLING

25

Avec Svetlana Bolshakova

Tous en forme pour Londres Médaillée de bronze aux mondiaux de Barcelone en 2010, la triple sauteuse   est au cœur d’une campagne de prévention initiée par l’ASBL Health Charter. Objectif ? Inciter la population belge à mieux entretenir sa condition physique.

Blessée au talon d’achille en juin 2011, Svetlana est l’ambassadrice idéale pour cette campagne axée sur la condition physique, le suivi médical et l’alimentation.

Point d’orgue de cette action : le 3 août, quand Svetlana tentera sa qualification pour les Jeux. Ce jour-là, il s’agira d’être en forme à 100% : elle… et tous ceux qui se seront engagés dans cette opération qui met l’accent sur les aspects médicaux et nutritionnels.

Projeter son image La championne russe naturalisée belge est un exemple parfait de remise en forme. Comme beaucoup d’athlètes de haut niveau, Svetlana Bolshakova fait régulièrement face à des blessures, comme celle dont elle a été victime en juin 2011 : une déchirure du tendon d’achille lors d’un concours à Rabat (Maroc). Après son opération et en concertation avec son staff, elle s’est organisé un plan d’entraînement qui doit lui permettre d’être dans le coup aux JO. Autant dire que la jolie blonde va devoir redoubler d’efforts pour récupérer les aptitudes nécessaires. On en déduira que Svetlana est l’ambassadrice idéale

pour la campagne « Tous en forme pour Londres ». Elle va partager sa préparation avec le public, respecter un planning strict pour monter en puissance sans brûler les étapes. Assurément un projet stimulant pour ses fans. Ils pourront mesurer combien, avec de la persévérance dans le travail, une bonne nutrition et un suivi médical intensif, il est possible ­d’aller loin dans la recherche des performances.

A chacun son challenge Parallèlement, Svetlana Bolshakova s’implique dans plusieurs événements. Notamment la mise sur pied d’un Health Village qui se concentre sur l’alimentation comme facteur essentiel d’une bonne condition physique. C’est dans cet esprit qu’a été lancée une autre initiative : « Votre commune, une tonne plus légère ». Explication. Cent jours avant les qualifications de Svetlana, un certain nombre de villes et villages belges encourageront leurs habitants à perdre du

poids. Par entité, ils seront 500, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, à relever le défi : peser 2 kilos de moins le jour du saut. C’est original et bénéfique pour tous, en espérant que ces bonnes résolutions fassent boule de neige et se prolongent au-delà du 3 août. La campagne ‘Tous en forme pour Londres’ possède évidemment son website. Svetlana y tient son journal. On y trouve les différents programmes ­accessibles au public, plus une somme d’infos sur la diététique, des conseils, des astuces et des bons plans pour une pratique sportive saine et adaptée. ■ www.tousenformepourlondres.be


26

monsport

LONDON CALLING

Jusqu’au fin fond

du Dorset Londres ne sera pas seule à accueillir   les athlètes. Tout le sud du pays – la ­partie la plus proche de Nos côtes – s’implique.

Depuis 2 ans, Londres vit à l’heure des jeux. Plusieurs secteurs de la ville et son agglomération ont été testés. Comme le jumping à Greenwich et le beach volley à Horse Guards Parade. L’occasion d’associer les habitants, mais aussi d’évaluer la logistique et la sécurité. Par ailleurs, plusieurs vedettes du monde des médias et de la culture font du sport leur nouvelle image de marque. C’est le cas de l’acteur David Walliams (photo) qui a récemment remonté la Tamise à la nage sur 225 km pour saluer les valeurs de l’effort et souligner la nécessité d’avoir une véritable hygiène de vie.

Ces jeux vont être uniques, dans une juxtaposition d’ancien et de nouveau. Certaines enceintes mythiques comme Wimbledon, Wembley, Hampden Park et le Millennium Stadium seront au cœur du dispositif. D’autres lieux et édifices célèbres, comme la Jurassic Coast à Weymouth, Greenwich, Windsor, Eton et Hyde Park serviront de décor à d’autres

compétitions sportives. Sans oublier le foot (qui est une discipline olympique à part entière), puisqu’il mettra à contribution plusieurs grandes villes, et pas seulement du sud : Cardiff, Coventry, Glasgow, Manchester et Newcastle. Puis enfin, comme la Grande-Bretagne est amoureuse de sa campagne, le Country Side aura droit à ses petits coins de pa-

radis : le somptueux Lee Valley Regional Park pour les épreuves de slalom en kayak et Hadleigh Farm pour le mountain bike avec, au centre du décor, les vénérables ruines du Hadleigh Castle. ■ www.visitbritain.com


monsport

MES DESTINATIONS

29

À chacun sa station, à chacun ses bons plans

Fini, le « tout ski ». Enchaîner les descentes de 9h00 à 17h00 n’est plus dans l’air du temps. Aujourd’hui, on veut de la diversité, ne plus se contenter d’une seule discipline. Car l’hiver, les sports sont multiples,  avec de nombreuses passerelles pour découvrir la nature et la culture locale. Aussi, les stations se décarcassent pour élargir la palette   des activités. Voyons ce qu’elles nous proposent. par Auriana Beauté et Denis Asselberghs


30

monsport

En quête de hauteur ? Château-d’Oex La dernière semaine de janvier, ­Château-d’Oex reçoit les aérostiers du monde entier. Durant 9 jours, les montgolfières s’envolent dans un cadre extraordinaire, avec vue à 360° sur les montagnes environnantes. A n’en point douter, le « Festival International de ­Ballons » du Pays d’Enhaut est le plus prestigieux rassemblement européen du genre. Il va vers sa 34e édition. www.chateau-doex.ch

Vercors L’école Gliss Kite vous fait découvrir les sensations de la glisse aérotractée en vous initiant au pilotage d’un kite au cœur du Vercors. www.gliss-kite.fr

Val Fréjus Cette petite station tranquille et familiale, au carrefour de quatre parcs ­nationaux, est la première à avoir aménagé ses pistes pour permettre la pratique du speed riding, un sport qui associe le ski au parapente pour alterner la glisse et le vol ! www.ecole-speedriding.com

Vallée d’Aoste Le saviez-vous ? La Vallée d’Aoste est la seule région d’Italie où l’héliski est autorisé. Le principe : se faire déposer en hélicoptère sur des sommets qu’il est difficile d’atteindre par ses propres moyens et entamer une descente à ski tout bonnement exceptionnelle dans une neige profonde et encore vierge. Attention, il est indispensable de se faire encadrer par des moniteurs formés à cet effet.

Orcières 1850 La plus grande tyrolienne d’Europe vous attend dans les Hautes-Alpes, à ­Orcières qui célèbre cette année son jubilé. Amateurs de sensations fortes, accrochez-vous ! Le dispositif fait près de 2 km à parcourir à grande vitesse (130 km/h !) sur un filin d’acier. Prêt pour un baptême en Roll’Air Câble ? Vous en reviendrez complètement bluffé. Et vous en redemanderez !

www.lovevda.it www.orcieres.com

La Rosière Le Col du Petit-Saint-Bernard possède une aérologie particulièrement adaptée à la pratique du snowkite. Tracté par un cerf-volant géant, on ne décolle pas, préférant rechercher le juste équilibre pour parcourir de longues distances en épousant le relief. www.larosiere.net

L’ Alpe d’Huez Le fief d’Ophélie David, la championne de skicross. Dans cette « île au soleil » (le domaine profite d’un micro-climat), les activités foisonnent. Que diriez-vous d’un baptême dans un hélico déguisé en ULM : le gyrocoptère ? Ou un run en speed riding ? Dans un style tout aussi décoiffant, inscrivez-vous le 21 avril à la Sarenne Snowbike pour 16 km de ­descente VTT sur la plus fameuse piste

du domaine… en pédalant dans la neige de printemps ! www.alpedhuez.com

Châtel VTT suite, avec, le 10 mars, la Razorsnowbike qui accueille à Châtel les amateurs et professionnels du mountainbike sur neige. www.chatel.com

L’ Argentière la Bessée Chaque année à la même époque ­(mi-janvier), les amateurs de cascades de glace se réunissent à l’Argentière la ­B essée (05) pour participer au « Ice Climbing Ecrins ». Un event parfait pour s’initier, apprendre et tout savoir sur cette discipline. Armez-vous de crampons et de piolets. www.ice-climbing-ecrins.com

Pelvoux Cette année, du 4 au 10 février, la France accueille les championnats d’Europe de ski alpinisme. Rendez-vous à Pelvoux, dans les Hautes Alpes, pour encourager nos champions. www.ski-ecrins.com

Arêches-Beaufort Encore du ski alpinisme avec la 27e édition de la légendaire Pierra Menta, la plus grande course du genre. Elle se déroulera du 15 au 18 mars dans la ­sublime montagne du Beaufortain. www.pierramenta.com

Oz en Oisans Labélisée « verte », puisque prônant un nouveau tourisme tourné vers la nature, la station d’Oz fête en 2012 son 25e anniversaire. Raison de plus pour participer - ou assister - à la très fameuse « Pyramide », une épreuve de ski alpinisme dont le ­parcours épouse au plus près le relief de l’Oisans, mais aussi l’urbanisme de la station. www.oz-en-oisans.com


MES DESTINATIONS

Vivez-le ensemble

Après l’effort…

La Fouly

Orcières 1850

Le 10 mars, le Erika Hess Open (du nom de la grande championne suisse) confronte, lors d’un slalom géant, ­enfants, parents et grands-parents. www.lafouly.net

Sybelles Le 11 mars, finale du Championnat de France des Familles. Elle se déroule au Corbier, l’une des six stations du grand domaine des Sybelles. Le principe ? Deux par deux, les familles disputent un slalom parallèle. Les pères s’élancent les premiers, ils transmettent le relais aux mères… et c’est aux enfants (8-16 ans) de boucler la boucle.

Un concept formidable : le 3 Vallée Enduro (Xwing Rally). Le 9 avril, cette compétition de ski ouverte à tous, pros, familles, amateurs, va se disputer sur un parcours ponctué d’étapes spéciales sillonnant l’immense territoire des 3 Vallées. www.meribel.net

www.orcieres.com

Les Arcs

www.sybelles.com

Méribel

La Grande Ourse, c’est le temple du bien-être et des loisirs. On vient s’y distraire, s’y ressourcer, s’en remettre à des mains expertes ou tout simplement lézarder tout un après-midi au soleil, comme on le fait à la plage. Seule différence, on est face aux sommets enneigés des Hautes-Alpes ! Vous profiterez, dans ce complexe aux lignes futuristes, d’une piscine avec 2 bassins, d’une ­patinoire de 1600 m2, d’un espace détente avec saunas, hammam et jacuzzis, d’un institut de beauté et… d’un bowling 6 pistes (pour vous muscler les bras !).

Faites-vous cocooner dans le plus grand spa des Alpes. Avec ses 1000 m 2 de bien-être, le « Deep Nature Spa Arc 1950 » regroupe plusieurs espaces thématiques aux décors étudiés et aux ambiances sensorielles inédites ! www.deepnature.fr

31

Val Louron Au pied de cette station des Hautes ­ yrénées, le centre thermo-ludique P ­Balnéa. Premier complexe de détente en eau thermale, il offre désormais 4000 m2 d’espace dédié à la détente. Découvrez les nouveaux bains japonais et l’expérience Zen Tao. www.balnea.fr

Morzine-Avoriaz La réflexologie plantaire est idéale pour se ressourcer. Cette thérapie manuelle des pieds est très en vogue, tout comme le Swedana, un bain-vapeur individuel qui mêle chaleur, humidité et huiles ­essentielles. A essayer, l’un chez Marie Noëlle Baud et Zesthaï, l’autre chez Massages du Monde. www.morzine-avoriaz.com

Saint-Gervais Il y a d’abord les thermes. Créés en 1806, ils ont participé à l’essor de la ville. Testez-les lors d’un parcours alti-forme dans une eau bactériologiquement pure à 38°C. Utilisée en dermatologie, rhuma-


32

monsport

tologie et même tabacologie, vous pourrez aussi en profiter dans une section Spa très zen. Après quoi, offrez-vous une « sophorando » qui fusionne sortie en raquettes et sophrologie. Et puisque vous avez posé vos valises à St-Gervais, découvrez les villages environnants : le Fayet d’où part le tramway à crémaillère du Mont-Blanc et St-Nicolas de Véroce dont l’église est un bel exemple d’art baroque à la savoyarde. N’oublions pas de mentionner sur le domaine skiable de St-Gervais un remarquable petit ­r estaurant tout proche des pistes  : « Sous les Freddys ». On y déguste une cuisine régionale à base de charcuteries, de beignets de pomme de terre, de pâtisserie maison... Tout ce qu’il faut pour se requinquer après une matinée de glisse (+33 0 699 491 770).

MES DESTINATIONS

Méribel Aimez-vous les potirons ? A Burgin ­Saulire (2.738 m), ne manquez pas le restaurant des Pierres Plates dont vous allez savourer « le potiron façon Julie ». Une merveille. +33(0)479 00 42 38

Les Arcs Une bâtisse de pierre sur le domaine d’Arc 2000 : « Les Chalets de l’Arc ». Goûtez-y le fameux chausson du boulanger, un gros pain garni cuit au four qui fait office de spécialité. A déguster en profitant d’une vue imprenable sur le Mont Blanc. +33 (0)479 041 540

www.st-gervais.net

Val Thorens Jean Sulpice fête ses 10 ans à l’Oxalis, le restaurant étoilé le plus haut ­d’Europe. L’occasion de déguster une cuisine créative directement inspirée par la nature et la montagne. Jean a choisi de célébrer cet anniversaire avec ses pairs en invitant au cours de la saison des chefs d’horizons divers pour préparer des repas d’exception. Un exercice à 4 ou à 6 mains qui vous laissera d’inoubliables souvenirs. Réservation indispensable. www.restaurant-loxalys.fr

Les ContaminesMontjoie Gastronome ? Oui ! Alors une halte s’impose à « L’Ô à la Bouche » dont la carte créative et raffinée évolue chaque semaine avec les produits du marché. Délicieux. www.lescontamines.com

Stubaital Les gourmets seront comblés au restaurant le Schaufeplitz avec ses spécialités locales et sa très agréable terrasse. Autre bonne adresse : l’Eisgrat où se trouvent la fabrique de pâtes la plus haute du monde ! Sans oublier la ­Jochdohle, cette auberge qui jouxte la passerelle de Giplef ; laquelle est suspendue à la montagne sur une longueur de 9 mètres avec vue impressionnante sur les Alpes autrichiennes. www.stubai.at


The all new

Réservez maintenant votre «essai-confirmation». www.

.be

Ce nouveau break aux lignes soignées n’est pas seulement spacieux. La i40 est aussi dotée du confort le plus moderne. Véhicule familial ou voiture de société, ses apparences engageantes dissimulent des trésors d’intelligence technologique. La i40, nous l’avons testée pour vous, encore et encore… jusque dans les moindres détails. C’est pourquoi nous préférons parler d’un «essai-confirmation» plutôt que d’un simple «essai» ou «test». Découvrez-là vite sur www.i40.be, réservez une i40 et venez vousmême confirmer sur route nos multiples tests.

moyenne (l/100km): 4,3 - 7,7

CO2 (g/km): 113 - 179 / A.R. 19/03/2004


34

monsport

Pour vous rendre à la neige, prenez le train : un moyen de transport ‘propre’, reposant, économique et presqu’aussi rapide que l’avion, puisque sans perte de temps au départ et sans attente à l’arrivée pour récupérer les bagages.


MES DESTINATIONS

Juste pour ces dames Val Cenis Le lundi, c’est le jour des femmes en Haute-Maurienne Vanoise. Elles désirent se mettre au ski ? Et les voilà qui bénéficient d’un forfait offert sur ­l’Espace Débutants. Ce n’est pas tout ! Ces dames sont équipées gratuitement par les magasins de sport et profitent d’offres étudiées par les écoles de ski ! Sans oublier les cadeaux de bienvenue qui les attendent chez tous les partenaires de l’opération.

Ski Amadé Du 24 au 31 mars, les « ladies » sont à l’honneur. Sur réservation d’un séjour de 7 nuitées, elles ont droit à un skipass gratuit de 6 jours, mais également aux conseils d’un moniteur pendant toute une journée. 24 heures de location de matériel leur sont aussi gracieusement offertes. Et après l’effort, place aux animations (défilés de mode, soirées à thème, etc).

35

en traîneau à chiens, des conduites ­d ’attelage de chevaux, des randos-­ raquettes en nocturne, la construction d’un «vrai» igloo pour passer une nuit laponne. A moins que vous ne ­préfériez un bivouac en yourte, tipi ou cabane de trappeur… A Beille, tout est possible ! www.beille.fr

www.skiamade.com

Les Arcs

Plus proche de Dame Nature

Amoureux du cheval et de glisse, mêlez vos deux passions : initiez-vous au ski joëring. La station des Arcs a aménagé un ensemble de chemins forestiers ­représentant plus de 20 km de randonnée dans un espace naturel d’une rare beauté.

Morzine

Montgenèvre

www.skijoering.com

Du 10 au 17 mars, Morzine « Aime les Femmes ». C’est l’occasion de prendre soin de soi le temps d’un après-ski ou sur toute la longueur d’un séjour consacré au bien-être. Le programme propose une initiation aux techniques de relaxation, des ‘instants beauté’ gratuits et des randonnées découverte. Sympa !

Pour découvrir le silence, percer le ­secret de nos montagnes, côtoyer les animaux ou dialoguer avec les étoiles, chaussez vos raquettes pour un circuit nocturne autour de Montgenèvre, éclairé par des flambeaux de cire. Partez à la recherche du « village des tipis » pour une soirée mémorable autour d’un feu de bois.

Vous pourrez faire d’une pierre deux coups avec Michael Mesas Ruiz et son équipe en vous partageant entre le mushing et les baptêmes de ski joëring.

www.resa-morzine.com

www.esf-montgenevre.com

www.secondsouffle.fr

Saint Sorlin d’Arves

Le Col d’Ornon

Venosc

Renouez avec les secrets de nos grandmères en fabricant vos propres cosmétiques. A Saint Sorlin d’Arves, un atelier vous initie à la fabrication de produits d’hygiène et de beauté à partir d’ingrédients naturels. Repartez avec vos ­p réparations et toutes les recettes personnalisées.

Niché au cœur de l’Oisans, cette petite station conviviale est un vrai coin de paradis. Elle offre aux néophytes toute l’intimité nécessaire pour communier en douceur avec la nature.

Dans cette station-village proche des 2 Alpes, Didier Franconville s’est lancé à son tour dans le ski tracté par des ­chevaux… et non par des ânes qu’il possède pourtant en grand nombre, mais destinés à des animations ludiques ­e ssentiellement tournées vers les enfants.

www.valcenis.com

www.harmonie-savoie.fr

Vallée d’Aoste Connaissez-vous les « mercredis roses » ? Ils sont dédiés aux femmes. L’offre se décline en trois temps dans cinq grandes stations : forfait-ski à prix réduit, réduction sur des soins aux Thermes Pré-Saint-Didier ou, tertio, ­  une formule combinée skipass / soins de beauté à des conditions très attractives. www.lovevda.it

www.col-dornon.com

Bonneval sur Arc Au pied du Col de l’Iseran, ce village de Haute Maurienne, le plus élevé de la Vanoise, dégage une ambiance unique avec ses maisons de pierre et son environnement préservé. Une immersion totale dans la Savoie authentique ! www.bonneval-sur-arc.com

Beille La petite station nordique de Beille se met en quatre pour les familles. Sur sa base Angaka, elle propose des balades

L’Alpe d’Huez

www.venosc.com

Le Pic du Midi Une soirée romantique, la tête dans les étoiles… Partagez la féerie de l’astronomie à deux ! Après un délicieux dîner traditionnel, percez les secrets célestes avec un animateur professionnel. ­A ccédez à la coupole Charvin et son  ­t élescope de 400 mm. Puis,  passez une nuit au sommet en chambre individuelle. www.picdumidi.com


36

monsport

MES DESTINATIONS

skier moderne Les Arcs Pour vous accompagner et donner à la glisse encore plus de relief, le domaine skiable Les Arcs/Peisey-Vallandry innove avec le MountainPod : un système de visite audio-guidée. Rendez-vous sur le site www.mountainpod.fr, téléchargez gratuitement les messages de présentation sur votre GSM ou sur votre lecteur MP3. Ensuite, tendez l’oreille et skiez !

Le Jura Cette région aux reliefs reposants offre les plus belles patinoires naturelles de France. La plus vaste (400 hectares) se situe au lac Saint-Point. Et l’une des plus hautes à la Combe du Lac (1.152 m), près de Lamoura. www.montagnes-du-jura.com

www.lesarcs.com

Ski Amadé En injectant cette année des sommes considérables dans ses infrastructures, Ski Amadé s’est mis à l’heure du Web. Quelques 250 bornes Wlan d’une portée de 150 mètres ont été installées sur les pistes pour couvrir tout le domaine ! Mieux encore, se connecter est entièrement gratuit et ne nécessite aucun mot de passe. Autre nouveauté : l’application pour smartphones « Ski Amadé Guide ». Fonctionnant à la manière d’un GPS, elle vous guidera selon votre niveau, vos envies, les conditions d’enneigement et la météo. www.skiamade.com

Retour aux sources

Les Saisies

Le ski de randonnée, pratique ancestrale de la montagne, fait peau neuve. Rapprochez vous de la nature… en vous éloignant des remontées mécaniques. En rando, on s’équipe de « peaux de phoque » pour monter. L’effort se mêle au plaisir. Un vrai dépaysement encadré par une fédération qui procure conseils et logistique pour plus de sécurité et un respect total de l’environnement.

Théâtre des disciplines nordiques aux Jeux d’Albertville, la station du biathlète Raphaël Poirée regorge de sapins et de sentiers de rando. Un cadre boisé pour lequel Garmin a conçu des itinéraires GPS. A pointer dans le calendrier de cet hiver : la « Garmin Endurance Week » du 4 au 11 février. www.lessaisies.com

Les 3 Vallées

www.ffme.fr

Stations La Belle Montagne L’essence augmente, raison de plus pour se mettre au covoiturage. Les stations griffées « La Belle Montagne » vous aident à organiser votre voyage. Disponible à La Bresse-Hohneck, La Schlucht, Praz-sur-Arly, Notre-Dame de Bellecombe, Flumet, Crest-Voland Cohennoz, Saint-François Longchamp, Pralognan La Vanoise et Orcières. www.labellemontagne.com

Le ski de randonnée à la manière d’une via ferrata, avec un marquage au sol indiquant la trace à suivre… Jusqu’il y a peu, c’était du jamais vu. C’est désormais opérationnel dans les grands espaces préservés du Queyras.

En 2012, le domaine des 3 Vallées lance une application gratuite pour iPhone et Androïde : des «  itinéraires dynamiques ». Avant de vous élancer, un simple check sur votre mobile vous permet de définir le parcours le plus adapté à votre profil, en fonction de votre niveau, des pistes ouvertes, de la météo, etc. Il fallait y penser ! A télécharger sur le website du domaine.

Testez le concept Co’lidays : “Coski, ­Colocation, Covoiturage”… Une nouvelle formule basée sur le partage, les rencontres et, bien sûr, les bons plans. Le covoiturage permet de faire un geste pour la planète. Et la colocation, de ­réduire le coup des séjours. Malin !

www.queyras.com

www.les3vallees.com

www.lesmenuires.com

Queyras

Les Menuires


Avec ODLO « evolution » warm, ne laissez aucune chance au froid. Ce sous-vêtement de sport ultrafonctionnel et respirant assure une régulation parfaite de la chaleur, grâce à des microfibres haute technologie. La finition sans couture, sur une matière parfaitement extensible et extradouce, offre une parfaite liberté de mouvement et un con fort maximal. Grâce aux zones d’isolation thermique et de ventilation intégrées, la température corporelle reste idéale, quelle que soit la situation. 100 % fonctionnel et confort optimal – pour une performance maximale. www.odlo.com /evolution

Vêtements de sport fonctionnels pour un excellent climat corporel.

* Ajustez votre zone de confort.

La perfection sans compromis.


38

monsport

Jump !

Méribel

Toiles » et, pour la seconde fois depuis 32 ans, une manche de la coupe du monde féminine de ski alpin. Une mention spéciale pour le concept « Confrontation au sommet » qui expose des sculptures d’artistes renommés en haut des pistes. Superbe !

Un écailler sur les pistes de Côte 2000 : « Le Bar à Huîtres » . Avouez, c’est très chic ! Il vous propose un bol d’iode pour accompagner l’air pur de la montagne. A déguster le temps d’un déjeuner sur une belle terrasse ensoleillée.

www.courchevel.com

+33 (0)479 005 540

www.laax.com

Chamonix

Nouvelles expériences

Zillertal

AEC Collection vient d’apprêter quatre luxueux chalets mitoyens de 180 m² au cœur du village d’Argentière. A deux pas du téléphérique des Grands Montets, pour des vacances de prestige avec vue sur le Mont-Blanc.

Laax Pour le freestyle, c’est incontestablement l’une des stations les plus motivées. Elle monte pas mal d’événements dont l’European Open, l’un des contests les plus réputés. Au snowpark de Laax s’ajoutent un skatepark et surtout un nouveau centre d’entraînement avec bac à mousse. Pour sauter. Jump !

Un snowpark très intéressant grâce à ses nombreux modules inédits. On les doit à une sacrée équipe de riders autrichiens. Vous les croiserez si vous passez par là… et vous ne serez pas déçus !  www.zillertal.at

Verbier er

Du 24 mars au 1 avril, la plus belge des ­stations suisses accueille la finale du Freeride World Tour. Ça aussi, c’est très « jump » !

www.aec-collection.com

Hauteluce dans le Beaufortain La Ferme du chozal*** , somptueux bâtiment de plus de 200 ans entièrement restauré et situé au pied des pistes, propose des chambres au charme épuré, ainsi que des jacuzzi, hammam, sauna… pour une parenthèse voluptueuse après une journée de ski.

www.verbier.ch www.lafermeduchozal.com

Séjours de luxe Courchevel La classe ! Hôtels et restaurants étoilés. Demeures de stars. Shopping de luxe. Parmi les manifestations de l’hiver : une rencontre internationale d’art pyrotechnique, le Snow Polo, la Dance Party, le cinéma outdoor avec le festival « Ski &

Espace Diamant Découvrez le Ski Safari : skis aux pieds, circulez du Val d’Arly au Beaufortain et changez d’hôtels en laissant la voiture de côté. Les séjours Ski Safari durent entre 5 et 7 jours. Juste ce qu’il faut pour partir à la découverte de l’Espace ­Diamant et ses hébergements cosy. www.alpes-savoies-voyages.com

Arosa Ici, le sport est roi et toutes les disciplines s’adaptent à la neige. Steeplechase on snow, Ice snow football, Snow polo… Voilà pour les adaptations hivernales. Mais il y a aussi des classiques saisonnières, comme le curling, toujours très populaire. www.arosa.ch

Les 2 Alpes Un dynamisme fou. Quelques exemples. La Croisière Blanche (une excursion glaciaire dans des chenillettes) ; le Robocoaster Avalanche (un simulateur pour sensibiliser aux dangers du hors-piste non sécurisé) ; le Ruisseling et les ­Soirées Pleine Lune, etc. Mais par-dessus tout, les 2 Alpes, c’est la nouvelle glisse avec notamment la traditionnelle semaine de la Toussaint qui permet de rencontrer avant l’hiver les fabricants pour tester le matériel. A propos, savezvous que la station accueille les championnats de Belgique de freestyle du 7 au 14 avril ? Enfin, rappelons que les 2 Alpes sont très branchées mountain


MES DESTINATIONS

39

bike avec l’organisation chaque été du Mondial du VTT. Le prochain se tiendra du 21 au 24 juin.

Ardiden, Gourette et la Pierre Saint Martin). Une nouvelle façon de découvrir le travail des équipes.

pour autant le ski, le vin chaud et les tartiflettes - CQFD !

www.les2alpes.com

www.n-py.com

Saas-Fee

Lofer

Outre le ski alpin, vous trouverez à SaasFee 60 km de chemins de rando, 32 km d’itinéraires dédiés au skating, plusieurs patinoires naturelles pour pratiquer le hockey sur glace, le curling ou le « ­E is-stockschießen » (sorte de pétanque à la mode suisse). Sans oublier 11 km de pistes de luge pour des escapades ­romantiques ou mouvementées… Oui, il y a de quoi faire à Saas-Fee !

Le ski de fond est une culture, un art de vivre. Mais c’est aussi une technique à acquérir dans les meilleures conditions possibles. A cet effet, un nouveau parcours a été inauguré dans la Vallée de Saalach, à St-Martin, près de Lofer. L’idéal pour s’initier et s’entraîner.

Des concerts gratuits en journée sur des scènes éphémères en pleine nature au cœur d’un domaine skiable… Vous en rêviez ? Les stations des Portes du Soleil l’ont fait ! Skis aux pieds, découvrez le meilleur des scènes pop-rock française et internationale lors d’un festival unique, du 24 au 28 mars.

www.lofer.com

www.rockthepistes.com

www.hautemaurienne.com

www.saas-fee.ch

Crans-Montana Les 10 et 11 mars, participez aux Snowgames, une compétition fun ouverte à tous, avec Water Slide, Snowblades Cross, Elastic Man, etc.

Le Haut-Doubs Que diriez-vous d’un séjour découverte dédié au biathlon, cette discipline en plein essor associant tir et ski de fond ? Le temps d’un week-end, au stade de la Seigne, apprenez-en les gestes et bon tempo : des bases pour vous permettre d’atteindre la cible et boucler un parcours sans faute.

www.cransmontanasnowgames.ch www.montagnes-du-jura.fr

Les Albiez Connaissez-vous le Yooner, cette nouvelle luge aux allures profilées ? Bien installé sur son siège suspendu, vous slalomerez en effectuant des courbes au plus près de la neige. Aux Albiez, des pistes sont réservées aux utilisateurs de cet engin très fun. www.lesalbiez.com

Stubaital La luge est toujours très prisée des Autrichiens. Des visiteurs aussi. Elle est à l’honneur sur le Pinnistal, une piste éclairée de 8 km : rien de moins que la plus longue du Tyrol ! www.stubai.at

Stations N’PY Faire les premières traces tel un pisteur, conduire une dameuse ou visiter une usine à neige... L’envers du décor vous est accessible dans toutes les stations N’PY (Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Le Pic du Midi, Cauterets, Luz-­

Les Portes du Soleil

L’ Auvergne Le domaine nordique du Guéry vous accueille pour du ski de fond avec pulka (une nacelle dans laquelle on peut asseoir un enfant). Après quoi, place au geocaching, une chasse au trésor en raquettes assistée par GPS. Pendant votre séjour, vous êtes basé à Nébouzat, dans un environnement intact où tout est calme et plénitude. Vraiment une autre approche de l’hiver.

Crans-Montana Du 11 au 14 avril, le Caprices Festival : 4 jours de musique branchée mêlant groupes pop, rock et électro. www.caprices.ch

Bad Gastein Du 16 au 25 mars, l’edelweiss de Maria dans la Mélodie du Bonheur va céder la place aux rythmes nettement plus cuivrés du « Snow Jazz ­Gastein ». On vous le promet, il y aura du groove dans les montagnes salzbourgeoises !

www.auvergne-tourisme.info www.jazz-im-saegewerk.org

Culturellement vôtre Haute-Maurienne Vanoise Ici, on aime les loisirs décalés. Quelques exemples ? L’ Atelier Fresques pour travailler à la ­manière des peintres du XVe siècle. Une initiation à la sculpture sur bois. Ou le Sentier Histoire & Patrimoine. Voilà qui donnera à vos vacances une ­dimension artistique… mais sans exclure

Gstaad La très chic station du Col des Mosses organise un festival de musique ­classique. Du 27 janvier au 4 février, il réunira de grands concertistes internationaux. Mentionnons aussi dans un registre nettement moins apaisant les 24 Heures de Gsteig, une endurance considérée comme l’une des courses à ski les plus rudes du pays (10-11 février). www.gstaad.ch


40

monsport

MES DESTINATIONS

Surfons sur la toile Le Net et ses trésors… Quelques bonnes adresses   pour mieux cerner les possibilités qu’offrent les principaux massifs d’Europe, les pays concernés et leurs offices du tourisme respectifs.

Quelques adresses génériques Ça tombe sous le sens : aujourd’hui, ­internet offre des outils d’une réactivité exceptionnelle pour préparer nos séjours à la neige. Via la toile, d’un simple clic, on obtient une somme d’infos impressionnante : –– des bulletins météo aux prévisions fiables à trois jours –– des cartes d’enneigement très précises, complétées d’un snowreport qui prend en compte plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines, de stations –– un réseau de webcames pour consulter en direct - par l’image l’état des pistes dans les domaines les plus fréquentés –– un guide des locations avec comparatif –– un dispositif de réservation en ligne directement alimenté par les hébergeurs les mieux cotés du marché –– des news compilant toute l’actualité des cimes : festivals, compétitions et contests, mais aussi shopping –– des pages « Lounge » dédiées à la glisse où vous pouvez vous connecter afin d’échanger vidéos, photos, conseils, etc Pour tous ces services, quelques adresses génériques : →→ www.skiinfo.fr →→ www.sports-hiver.com →→ www.skier.be

La tournée des offices

Autre approche : passer directement par les offices du tourisme et les centrales d’information des grandes nations du ski. →→ www.austria.info →→ www.myswitzerland.com →→ www.vacances-en-allemagne.be

→→ www.france-montagnes.com & www.franceguide.com →→ www.italia.it & www.enit.it (Agence Nationale Italienne pour le Tourisme) →→ www.spain.info & www.atudem.com (le saviez-vous ?… il y a plus de 1000km de pistes en Espagne) →→ www.andorramania.com & www.tourisme-andorre.net

Quoi de neuf à l’Est ?... Là aussi, le Net pourra vous aider à choisir une destination sympa à des conditions généralement très démocratiques pour un niveau de confort désormais bien réel. Car elle est bien révolue, l’époque des pistes non damées et des tire-fesses à pédales ! →→ www.slovenia.info (pour découvrir Kranjska Gora et Maribor) →→ www.slovakia.travel (qu’on se le dise, les Tatras ont un charme fou !) →→ www.ot-croatie.com & http://be.croatia.hr (complètement dépaysant et un tantinet vintage : exemple, le complexe hivernal de Bjelolasica qui s’appuie sur des installations ayant servi en… 1984 aux JO de Sarajevo) →→ www.visitrussia.org.uk (le site officiel russe) &   www.visitrussia.com (l’officieux), sans oublier www.russia-travel.com ou http://sochi2014.com (dédié aux prochains Jeux olympiques d’hiver organisés en 2014 dans le Caucase, à Sochi) →→ www.turism.ro (avez-vous pensé aux Carpates, fleuron de la Roumanie du ski ?)  →→ www.bulgariatravel.org & http://la-bulgarie.fr →→ www.pologne.travel

Pour l’Europe du Nord ? Nous vous conseillons de passer par des portails qui globalisent les données : →→ www.scandinavia.fr →→ www.bureauscandinavia.be →→ www.capscandinavie.com →→ www.scandi-voyage.com →→ www.visiticeland.com (pour une expérience surréaliste sur des glaciers islandais pratiquement au niveau de la mer !)

So far away Franchissez l’Atlantique pour rallier l’Amérique du Nord, entre Rocheuses, stations jet-set et nouvelle glisse ­poussée à son paroxysme. →→ www.colorado.com →→ www.skicanada.org →→ www.bonjourquebec.com & www.hiverquebec.com

Home sweet home… Mais que ça ne nous fasse pas oublier notre petit royaume au doux relief. ­L’hiver dernier, avec 40 jours de neige dans les fagnes, on s’en est donné à cœur joie. Aussi, pour pouvoir profiter des flocons et sauter sans délais dans votre voiture en direction des hauts plateaux, consultez ces websites dédiés au ski ‘à la belge’ : →→ www.opt.be →→ www.eastbelgium.com & www.hiver-cantonsdelest.be →→ www.catpw.be (le site d’Ardenne Tourisme où vous trouverez notamment un bulletin d’enneigement) →→ www.meteo.be   (les prévisions de l’IRM, L’ Institut Royal Météorologique) →→ www.visitluxembourg.lu (pour le Grand Duché tout proche)


Avoriaz,

UNE EXPÉRIENCE UNIQUE 100% skis aux pieds, sans voiture

Au centre d’un domaine de 650 km de pistes

Avec des snowparks uniques en Europe

Et tous les soirs, le plus grand après-ski des Alpes…

www.avoriaz.com


42

monsport

Crans-Montana La pépite suisse

Connue pour son air pur et son panorama époustouflant, Crans-Montana est l’une des plus importantes destinations de sports d’hiver au monde. Plus de 60 restaurants,   un large assortiment de magasins, une vie nocturne sans temps mort, de multiples manifestations culturelles et des loisirs actifs pour tous les âges en font une référence pour la famille et les vacanciers les plus exigeants. Cette année encore, les nouveautés ne manquent pas dans la station valaisanne, à commencer par une super promotion s’inscrivant dans la campagne « Gold Fever à Crans-Montana ».

Des offres 33 Carats ! Jugez plutôt : avec Gold Fever, si vous réservez au minimum 4 nuitées consécutives pour un séjour entre le 7 janvier et le 11 février ou entre le 10 mars et le 6 avril, vous aurez droit à 33% de réduction sur les prix affichés ! De nombreux hôtels (répartis en quatre catégories : Luxe, First Class, Confort et Economy) participent à cette campagne. Si vous êtes plutôt chalet ou appartement, vous aurez aussi l’embarras du choix. Cette réduction de 33% s’applique également aux forfaits-ski (minimum 3 jours), à la location de matériel et aux cours ! Mieux encore : les commerces, cafés et ­restaurants de la station se sont associés à cette action afin de prolonger le

plaisir en proposant des offres alléchantes labellisées 33 Carats. Par ailleurs, des activités sportives sont accessibles à des tarifs très intéressants… tant et si bien que votre pouvoir d’achat à Crans-Montana augmente en moyenne de 50% ! De quoi faire de cet écrin valaisan l’une des destinations ­hivernales les plus attractives de Suisse ! Plus d’infos sur www.goldfever.ch et www.crans-montana.ch/goldfever.

Un domaine réorganisé Les têtes pensantes de Crans-Montana ne se sont pas seulement attelés à augmenter votre pouvoir d‘achat, elles ont aussi totalement réorganisé le domaine skiable. C’est ainsi qu’Aminona SA ‑ la société de remontées mécaniques de Crans-Montana - a procédé à un réaménagement en profondeur des pistes afin de satisfaire au mieux chaque membre de la famille selon son âge et son niveau. Quatre secteurs se dessinent clairement Il y a tout d’abord l’Espace « Découverte » accessible aux écoles de ski de même qu’aux débutants qui veulent apprendre en s’amusant, y compris les plus jeunes qui se retrouveront avec bonheur au

Avec la campagne Gold Fever et les offres 33 Carats, votre pouvoir d’achat à CransMontana augmente en moyenne de 50% !


tous en piste !

43

Si Crans-Montana peut être fière de la qualité de son ski, la station n’est pas en reste en ce qui concerne ses équipements récréatifs.

La cabane des Violettes.

Jardin des Neiges. Dans un genre très différent mais aussi parfaitement sécurisé, l’Espace « Adrénaline » et le snowpark flambant neuf de Cry d’Er sont fréquentés assidûment par les ados et les amateurs de sensations fortes. Place ensuite à l’Espace « 100% Glisse » au centre du domaine, avec des pistes plus classiques et des restaurants d’altitude dont les terrasses accueillent les adeptes de ski alpin traditionnel et de slow ski. Enfin, reste l’Espace « ­Détente » avec sa piste de luge de 6 km, ses itinéraires de randonnée en raquettes, ses expositions didactiques, etc… De quoi combler tous ceux et celles qui ont fait de Crans-Montana l’élue de leur cœur ! Envie d’en savoir plus ? Surfez plein schuss sur www.mycma.ch.

Agenda 8 décembre ➟ 21 février Le Crans-Montana Winter Festival rassemble tous les événements   de la station. Au programme : après-ski musicaux, Disco Glace, spectacles de rue, vin chaud à l’Aminona, fête du Mardi Gras… (www.crans-montana.ch/ winterfestival). Les 25 et 26 février Coupe du Monde de ski alpin, super-G et slalom géant hommes (www.skiwc-cransmontana.ch).

Fin gourmet ? Bienvenue à la cabane du C.A.S. ! Si Crans-Montana peut être fière de la qualité de son ski, la station n’est pas en reste en ce qui concerne ses équipements récréatifs, avec notamment un manège flambant neuf et un centre d’entraînement pour golfeurs, tous les deux ouverts à l’année. Bonne nouvelle aussi pour les fins gourmets : inaugurée en 1924, c’est entièrement rénovée que la cabane d’altitude des Violettes (­propriété du Club Alpin Suisse) reçoit ses visiteurs par 2208 m d’altitude. ­Cerise sur le gâteau : le guide PierreOlivier Bagnoud peut désormais compter sur Franck Reynaud, le très réputé chef de l’Hostellerie du Pas-de-l’Ours (une étoile au Michelin et 17 sur 20 au

Les 10 et 11 mars Deux événements phares ce week-end : le Trophée Mont Lachaux, la plus ancienne course de ski populaire en Suisse (www.sms04.ch), et les Snowgames, une compétition fun ouverte à toutes et à tous, avec Water Slide, Snowblades Cross, Elastic Man, etc (www.cransmontanasnowgames.ch) !

Gault-Millau). De quoi rendre la cabane du C.A.S. encore plus unique. Cela, sans pour autant influencer les prix pratiqués. Ils demeurent résolument démocratiques ! Si vous êtes à la recherche de mets montagnards confectionnés avec des produits frais du terroir, oui, vous êtes à la bonne adresse ! Notez qu’il est également possible de loger dans ce bel établissement et que Pierre-Olivier ­B agnoud se fera un plaisir de vous ­g uider dans vos promenades ou vos ­activités sportives. Envie d’essayer la cuisine, le cadre et l’ambiance ? Composez www.cabanedesviolettes.ch et ­réservez sans tarder ! ■

15 ➟ 18 mars City Ski Championships, les Championnats de ski de la Communauté Financière de Londres. 11 ➟ 14 avril Caprices Festival, 4 jours de musique branchée mêlant groupes pop, rock et électro (www.caprices.ch).

Informations et réservations : Crans-Montana Tourisme information@crans-montana.ch ✆ +41 (0)27 485 04 04 www.crans-montana.ch


44

monsport

Stubaital

Paradis blanc pour hédonistes sportifs La vallée de Stubai, dite « Stubaital », peut se targuer d’offrir à ses visiteurs un immense domaine skiable sur glacier. Le plus grand d’Autriche… et même l’un des plus vastes d’Europe ! Mais c’est loin d’être son seul atout. Gros plan sur une région très attachante.

Située à 20 minutes de la capitale du Tyrol, Innsbruck, la vallée de Stubai est facilement accessible, que ce soit en avion, en train ou en voiture par l’autoroute de Brenner. Longue de 35 km, entourée de 80 glaciers et 109 sommets de 3.000 m et plus, elle compte 5 cheflieux : Neustift, Fulpmes, Telfes, Mieders et Schönberg.

Une vallée longue de 35 km, entourée de 80 glaciers et 109 sommets de 3.000 m et plus.

Un glacier énorme et… bien pensé ! Choisir la Stubaital, c’est d’abord l’assurance de bénéficier d’un enneigement exceptionnel, comme en atteste la première place que lui a décerné le website www.snowonline.de au terme d’une ­enquête tout ce qu’il y a de plus sérieux. Le  glacier du Stubai, dont l’altitude ­  oscille entre 1.750 et 3.200 m, donne le coup d’envoi de la saison hivernale, avec une ouverture généralement dès la mi-­

septembre et une fermeture en juin, 8 mois plus tard ! Outre 110 km de pistes parfaitement préparées (46 km de bleues, 39 de rouges et 23 de noires), ce ­d omaine se positionne comme le meilleur spot de la région pour le freeride. Et comme il est bon de savoir comment réagir en cas d’avalanches, une petite formation y est même prévue sous l’appellation ‘Pieps Avalanche Rescue Training’ (Pieps étant une marque spécialisée dans les équipements de sécurité en montagne). Les freestylers, de leur côté, s’en donneront à cœur joie dans le Moreboards Stubai Zoo, un snowpark très réputé et très dynamique comptant trois lignes : Pro, ­Medium et Easy (le plus gros kicker faisant… 17 m !). Quant aux kids qui n’ont évidemment pas été ­oubliés, ils ont droit à une zone spécialement aménagée pour eux : le BIG Family Ski Camp, également destiné aux plus de 50 ans et aux débutants comme l’indique son nom. Remontées adaptées, garderie pour les moins de 3 ans, restaurant dédié avec coin jeux… Il y a vraiment tout ce


tous en piste !

45

C’est vraiment le « Top of Tyrol » avec vue imprenable sur les Alpes autrichiennes. qu’il faut, et même un boardercross pour les plus téméraires de la famille ! Les gourmets, eux, seront aux anges au restaurant gastronomique le Schaufeplitz avec ses spécialités locales et sa très agréable terrasse. Autre bonne adresse pour se restaurer : l’Eisgrat où se trouvent la fabrique de pâtes la plus haute du monde ! Sans oublier la Jochdohle, cette auberge qui jouxte la plate-forme de Giplef ; laquelle est suspendue à la montagne sur une longueur de 9 mètres. Impressionnant ! C’est vraiment le « Top of Tyrol » avec vue imprenable sur les Alpes autrichiennes.

teurs, les activités sont multiples : ski en forêt, slalom chronométré, escalade sur glace, promenade en raquettes, marche nordique, ski de fond, balade en traîneau, tyrolienne, parapente, deltaplane… Le choix est large ! Avec une mention particulière pour la luge, toujours très prisée des Autrichiens. Elle est à l’honneur sur la Pinnistal, une piste éclairée de 8 km : rien de moins que la plus longue du Tyrol ! Au total, plus de 60 km spécialement aménagés pour la luge vous attendent dans la vallée, dont 4 pistes éclairées. Avec nature intacte et « romantisme sauvage » en prime !

Promenade, escalade… ou luge ?

Comparatif de l’ADAC à l’appui

Mais la vallée de Stubai, c’est bien davantage qu’un glacier. Situé au-dessus de Fulpmes, le domaine skiable Schlick 2000 compte 27 km de pistes entre 1.000 et 2.225 m d’altitude. Vous y attendent une aire de freestyle backcountry, une zone dédiée aux plus jeunes – le Ronny´s Kinterland – ainsi que 10 cabanes et fermes d’alpage, gage d‘un après-ski réussi. Complétons ce survol avec le petit domaine familial Serlesbahnen (de 980 à 1.680 m aux environs de Mieders) et celui d’Elferlift (de 1.000 à 2.100 m) au départ de Neustift, une véritable Mecque de la vie nocturne avec son bus gratuit. Dans l’ensemble des sec-

Reconnue pour son enneigement et sa gastronomie, la vallée de Stubai l’est aussi pour la qualité de son accueil et la polyvalence de son offre. C’est ainsi que l’ADAC, l’association des automobilistes allemands, l’a désignée à deux ­reprises comme la destination familiale la plus attractive après avoir comparé plus de 650 stations à l‘échelle européenne. ­Autant dire que le rapport qualité-prix y est excellent. Exemple : le Pack Stubai. Il comprend l’hébergement, le Stubaier Super Skipass qui donne accès aux quatre domaines, plus l’entrée libre aux piscines couvertes de Neustift et ­Fulpmes. Tout cela à partir de 435 € par personne pour 7 nuitées en hôtel avec

petit-déjeuner et 367 € en appartement. Cerise sur le gâteau : toutes les remontées sont gratuites pour les ­enfants de moins de 10 ans accompagnés d’un adulte payant. Il en va de même pour la location de matériel ! Et ceux qui en veulent encore plus pourront opter pour un des hôtels 3 ou 4 étoiles de la vallée. Bienvenue dans la Stubaital ! ■

Informations : Tourismusverband Stubai Tirol ✆ +43 (0)50 1881 0 info@stubai.at www.stubai.at Réservations : Stubai Touristik ✆ +43 (0)50 1881 171/172 stubaitouristik@stubai.at www.stubai.at


46

monsport

Ski amadé

Des vacances XXL entre glisse et cocooning Avec ses 860 km de pistes, Ski amadé est l’un des plus   grands domaines skiables d’Europe reliés par navettes et remontées mécaniques. Vingt-cinq stations composent cet immense territoire dont le nom fait référence au merveilleux Wolfgang Amadeus Mozart. A l’image de ses symphonies foisonnantes, chacun y trouvera de quoi satisfaire ses envies, que l’on aspire au sport ou à la détente…   ou aux deux ! Situé au sud-est de Salzbourg, ville ­natale de Mozart, Ski amadé culmine à 2.700 m. On y dénombre 5 zones  : ­S alzburger Sportwelt, Schladming Dachstein, Gastein, Hochkönig et ­GroBartal. Un véritable temple pour vivre des vacances d’hiver exceptionnelles !

Des chiffres qui parlent Ski amadé, c’est 356 pistes (145 bleues, 181 rouges et 30 noires), 270 remontées mécaniques (débit : 375.000 personnes/ heure), 4.500 canons à neige (couvrant 85% du domaine) et 1.400 employés. ­Autant dire qu’ici experts et débutants sont aux anges sur une neige parfaitement travaillée. Les amateurs de ski de

fond ne sont pas en reste, puisque 714 km d’itinéraires balisés leur sont dédiés avec tous les aménagements nécessaires. Sans oublier quelque 260 chalets alpins et restaurants d’altitude qui raviront les adeptes du « slow ski ».

Investir pour mieux vous accueillir Mais Ski amadé, c’est bien plus que des chiffres, c’est l’assurance d’un dépaysement total dans les meilleures conditions. Les responsables du domaine ne lésinent pas sur les moyens. Cette année, ils ont encore investi 80 millions d’euros : nouvelles remontées mécaniques, canons à neige supplémentaires, superpipe dans le célèbre Absolut Park de Kleinarl, nouveaux parkings… Autant dire que les visiteurs sont chouchoutés, avec toujours le même objectif : proposer ce qui se fait de mieux !

Supporter d’Herminator ? Choisir Ski amadé, c’est aussi choisir des secteurs hors norme où s’affrontent régulièrement l’élite du ski de compétition. Car si toute la famille trouve son bonheur dans ce gigantesque ensemble voué à la glisse, Ski amadé doit surtout sa réputation planétaire à plusieurs pistes ­mythiques, comme la Planai, considérée comme l’une des descentes les plus ­rapides au monde. Venez admirer son tracé vertigineux dans la station de Schladming qui accueillera en 2013 les Championnats du Monde de Ski. Dans le même registre, vous pourrez vous prendre pour Hermann Maier (le régional de l’étape, puisqu’il est originaire  d’Altenmarkt, près de Salzbourg) en ­dévalant les pentes de Flachau, une des étapes incontournables de la Coupe du Monde. Quant aux fans de snowboarders, ils sont nombreux à rallier Gastein, théâtre d’un des plus fameux slaloms parallèles de la saison… Oui, mais si vous êtes plutôt ­freerider ? Et bien, vous serez comblé, puisqu’ici aussi quantité rime avec ­qualité : à Zauchensee, Gastein ou Hockkönig, vos doubles rockers vont s’en donner à cœur joie !


tous en piste !

47

En injectant encore cette année des sommes considérables dans ses infrastructures, Ski amadé s’est aussi mis à l’heure du Web. Se connecter est entièrement gratuit et ne nécessite aucun mot de passe. Varier les plaisirs pour mieux en profiter Choisir Ski amadé, c’est enfin opter pour l’éclectisme. D’une balade en raquettes à une partie de curling en passant par un vol en parapente, des concerts et des spectacles, les activités sont multiples. Culture locale oblige, beaucoup de ­stations préparent des pistes de luge agrémentées de petits bars et de char-

vous comprendrez qu’ici les vacances d’hiver se déclinent sur toutes les notes de la gamme, entre sport et cocooning.

vos amis sur Facebook ?… Il suffit de cliquer pour le savoir et il est même possible de mémoriser votre parcours.

Wlan à volonté !

Pour tous les budgets

En injectant cette année des sommes considérables dans ses infrastructures, Ski amadé s’est aussi mis à l’heure du Web. Quelque 250 bornes Wlan d’une portée de 150 mètres ont été installées

Le prix d’un forfait de 6 jours donnant accès à l’ensemble du domaine est fixé à 210 € pour les adultes, 168 € pour les moins de 15 ans et 107 € pour les moins de 10 ans : des tarifs franchement raisonnables vu l’ampleur du territoire ! Avantage supplémentaire pour les familles nombreuses : seuls les deux premiers forfaits-enfants sont payants. Des formules avec hébergement sont également proposées, notamment à Pâques. C’est ainsi que les moins de 15 ans, s’ils sont accompagnés d’un adulte payant, prennent les remontées gratuitement. De quoi ramener à seulement 742 € le prix d’un séjour de 7 nuitées en appartement avec forfaits 6 jours pour 4 personnes ! Mozart aurait apprécié. ■

Les responsables du domaine ne lésinent pas sur les moyens. Ils vous chouchoutent, avec toujours le même objectif : proposer ce qui se fait de mieux ! mants restaurants. En notant que, côté restauration, Ski amadé met les petits plats dans les grands avec rien de moins que 18 établissements certifiés « Guness Partner » (guness signifiant plaisir, délice) ! Et puisqu’il est dit que gastronomie et wellness ne sont incompatibles, sachez par exemple que les thermes de Gastein offrent une vue panoramique absolument inoubliable. Ajoutez à cela des ambiances magnifiques, des villages typiques, des lieux authentiques… et

sur les pistes et dans les stations pour couvrir tout le domaine ! Mieux encore, se connecter est entièrement gratuit et ne nécessite aucun mot de passe. Autre nouveauté : l’application gratuite pour smartphones « Ski amadé Guide ». Fonctionnant à la manière d’un GPS, elle vous guidera selon votre niveau, vos envies, les conditions d’enneigement et la météo. Quelle piste emprunter pour arriver directement à ce joli chalet ? Où se rendre pour prendre la photo qui épatera

Informations : Ski amadé ✆ +43 (0)6452 40 333 60 urlaub@skiamade.com www.skiamade.com


48

monsport

Vallée d’Aoste Skiez dans une autre dimension ! Au nord-ouest de l’Italie, un petit territoire magnifiquement préservé. Il offre une immense palette d’activités pour s’adonner au sport, mais aussi pour savourer la gastronomie du terroir et profiter d’infrastructures destinées au   bien-être. Le tout agrémenté d’une culture traditionnelle profondément ancrée dans ce creuset des Alpes où les vacances d’hiver prennent réellement une autre dimension ! Tout d’abord, ne vous y trompez pas : les stations de cette région autonome* ne sont pas plus éloignées que la majorité des grands domaines suisses ou français. Il faut compter 865 km de Bruxelles jusqu’à Aoste. En outre, vous ne devez franchir aucun col : en empruntant le Tunnel du Mont-Blanc ou le Grand-SaintBernard, vous arrivez directement dans la vallée. Vous pouvez aussi y aller en avion avec Brussels Airlines, easyJet ou Ryanair via les aéroports de Genève, Milan ou Turin.

Monumental et environnemental Cervin, Mont-Blanc, Mont-Rose… Où que vous circuliez dans la Vallée d’Aoste, vous aurez toujours dans votre champ de vision un de ces géants de roche et de glace tant convoités par les « chasseurs de cimes ». Ils participent à la majesté du paysage et confèrent aux 800 km de pistes valdôtaines un caractère bien tranché. Pour parachever le tableau, sachez que le Val d’Aoste se veut particulièrement respectueux de l’environnement. Il est vrai que la présence du Parc National “Grand Paradis” exige un maximum d’attention envers la faune et la flore. ­Couvrant 70.000 hectares, on croise dans ce secteur sous haute protection d’innombrables bouquetins, mais aussi le lynx, l’aigle royal et le gypaète barbu (un grand vautour qui l’on croyait disparu depuis près d’un siècle). Non loin s’étend un autre parc naturel : celui du Mont Avic, créé en 1989 sur 5.747 hectares.

L’embarras du choix Il n’y a heureusement pas “d’usines à skier” dans la Vallée d’Aoste. Chacun trouvera parmi les stations qui s’y sont développées celle qui rencontre ses * Le Val d’Aoste jouit d’une grande autonomie dans les matières liées à la politique et l’économie régionales.

Il n’y a heureusement pas “d’usines à skier” dans la Vallée d’Aoste. Chacun trouvera parmi les stations qui s’y sont développées celle qui rencontre ses aspirations, que l’on soit zen ou très sportif, à la recherche d’animations ou d’intimité. aspirations, selon que l’on soit très sportif ou plutôt du genre paisible, à la recherche d’animations ou d’intimité. Quelques exemples. Breuil-Cervinia (2.050 m), c’est la modernité au pied du Cervin. Skier vers Zermatt constitue une expérience unique dans un superbe décor où trône le plus noble sommet d’Europe. A Courmayeur, le téléphérique de la société «Funivie Monte ­B ianco» vous emmène à 3.462 m d’­ altitude sur le glacier de La Toula ou, si vous aimez les efforts de longue haleine, jusqu’à la mythique Vallée Blanche

qui serpente sur 20 km en direction de ­Chamonix, de l‘autre côté de la frontière. A La Thuile (1.441 m), près du Col du ­Petit-Saint-Bernard, on vous promet de solides poussées d’adrénaline au ­moment de s’élancer sur la «Berthod», une terrible descente où se sont disputées plusieurs manches de la Coupe du Monde de Ski. Par endroits, la pente frôle 73% ! Il y aussi Pila où vous pourrez profiter d’un panorama exceptionnel : 360° à couper le souffle. Tout aussi ­suffocant : le stade de slalom, en libre accès, avec portique de départ et chronométrage électronique. De quoi entrer dans la peau d’un champion ! Mais, bien sûr, il existe aussi de petites stations parmi lesquelles Valgrisenche et Val di Rhêmes. Plus tranquilles car moins ­fréquentées, elles n’en sont pas moins dotées d’équipements de qualité. Une mention spéciale à Chamois qui, avec ses 14 km de pistes, constitue une gourmandise à laquelle on ne peut que ­s uccomber. L’endroit est à ce point ­charmant qu’on le surnomme «Perle des Alpes».


tous en piste !

Ride expérience Retour à Breuil-Cervinia pour une expérience « alternative ». L’Indian Park a été conçu pour les fans de nouvelles glisses. Culminant à plus de 3.000 mètres d’altitude, il regroupe sur quatre hectares des infrastructures de pointe réservées au freestyle. Rails, bosses, pipes, il y en a pour tous les niveaux et tous les goûts. Ne manquez pas le jump Decolettor et ses 18 mètres ! Emotions garanties avec, en prime, de la bonne musique - bien hard ! - et un joyeux barbecue pour ­bétonner l’ambiance. A Pila, un autre snowpark attire la communauté des ­riders, trop heureux de pouvoir s’exercer sur des kickers impressionnants. Dans un genre très différent, le Val d’Aoste plébiscite le télémark. Une trentaine de

L’héliski en exclusivité sur   le territoire italien.

49

À chacun son rythme moniteurs se sont spécialisés dans ce style élégant qui combine flexions, ­appuis et talons libres. Puis il y a l’héliski, une fusion unique qui associe la sensation émouvante d’un vol en hélicoptère avec le frisson d’une descente hors piste sur des pentes généralement vierges. Pour mémoire, la Vallée d’Aoste est la seule région d’Italie qui autorise l’héliski, à condition que cette pratique soit ­parfaitement encadrée tant pour la sécurité des skieurs que pour la sauvegarde du milieu : un exercice auquel ont été ­formés 180 guides de randonnée. Ils vous rappeleront que grands espaces et liberté sont les atouts phares de cette Vallée d’Aoste qui se décarcasse pour vous concocter des séjours inédits.

N’oublions pas le ski de fond. Cette discipline reflète la tendance actuelle : revenir aux sources, communier avec la nature. Par un engagement physique puissant mais sans agressivité, immergez-vous dans l’univers des fondeurs avec pas moins de 300 km d’anneaux et de pistes balisées. Spot n°1 : le GrandSaint-Bernard où vous attendent des villages typiques comme Valpelline, ­Bionaz et Saint-Oyen. Pour rendre encore plus agréable la pratique du ski de fond, des «Foyers» sont apparus ces dernières années. Ils sont dotés de tous les services utiles : vestiaires, douches, locaux de fartage et centres de location pour ceux qui ne chaussent pas leur propre matériel. Enfin, si l’envie vous prend de participer à une compétition de ski de fond, incrivez-vous en janvier à la course qui rallie Gressoney-SaintJean au départ de Monterosalauf. Elle est ouverte à tous. Vous pouvez aussi tenter votre chance à la “Marciagranparadiso” organisée à Cogne en février. Cogne où se tiennent également des épreuves comptant pour la Coupe du Monde de Crosscountry.

En collaboration avec le secteur Horeca, les autorités touristiques du Val d’Aoste ont élaboré une série de forfaits étudiés en fonction d’activités spécifiques : raquettes, équitation, hors piste, ski de fond, cascade de glace, héliski…


50

monsport

tous en piste !

De gauche à droite : Les raquettes, idéales pour s’immerger dans la nature valdôtaine. / L’habitat traditionnel toujours bien présent.

Histoire et saveurs L’enclavement de la Vallée d’Aoste a contribué à la préservation de très anciennes coutumes. Ainsi, que diriezvous de ponctuer vos vacances d’hiver d’une petite touche culturelle ? Souvenez-vous que la région fut pendant des siècles une place stratégique sur la liaison nord-sud à travers les Alpes. De nombreux peuples y ont laissé des traces. On pense, bien sûr, à la Rome Antique dont il demeure des vestiges : un théâtre, l’arc honoraire dédié à l’Empereur Auguste, une porte prétorienne, le cryptoportique du forum, etc. Autres témoins de l’histoire : des forteresses et des châteaux médiévaux qui abritent des musées ou servent de cadre à des événements, expositions et concerts. Mais qui dit culture dit aussi gastronomie. La cuisine locale se met au diapason d’un terroir raffiné. A la carte, soupe de Cogne, polenta au fromage fondu, civet de chamois, tuiles et café valdôtains. Bon appétit ! En notant que 4 produits du cru détiennent le label AOP (Appellation d’Origine Protégée) : la Fontine, le Fromadzo, le Jambon de Bosses et le Lard d’Arnad. Les amateurs de vins fins ont aussi de quoi s’occuper.

La cuisine locale se met au diapason d’un terroir… très gourmant. A la carte, soupe de Cogne, polenta au fromage fondu, civet de chamois, tuiles et café valdôtains. Bon appétit !

La région possède ses propres vignobles, les plus hauts d’Europe. ­Visitez-les en empruntant la “Route des Vins”. Vous y côtoierez des cavistes qui vous feront tester leurs meilleurs cépages.

Ne vous refusez rien ! Dans ce Val d’Aoste aux multiples facettes, vous pouvez donc alterner une journée de ski avec une excursion ­culturelle ou combiner un après-midi de snowboard avec la dégustation des plats

locaux dans un restaurant cozy. D’ailleurs, en collaboration avec le secteur Horeca, les autorités touristiques de la Vallée d’Aoste ont élaboré une série de forfaits : des voyages tout compris, étudiés en fonction de thèmes spécifiques (raquettes, équitation, hors piste, ski de fond, cascade de glace, héliski…). Si vous êtes en quête de «purezza, qualità, tradizione» comme les Italiens le disent si joliment, vous pouvez vous adresser au Club des Produits Wellness. Il promotionne activement tous les resorts qui disposent d’infrastructures destinées au bien-être. Vous avez le choix entre différents passeports : Gourmet, Romantik et le Sport (www.wellnessvalledaosta.it). Quant à la philosophie des «vacances lentes» (slow holiday), elle connaît un joli ­succès en se fondant sur un accueil zen assorti d’une alimentation diététique et de soins déstressants. Reste à sélectionner votre hébergement. Il se décline entre hôtels, chalets et appartements de location. Mais il existe également des chambres d’hôtes et des Bed & Breakfast qui permettent de mieux comprendre la quotidienneté des habitants. Voilà largement de quoi composer des vacances sur mesure ! Maintenant, à vous de jouer. Mais une chose est sûre : quelle que soient vos envies et votre sensibilité, la Vallée d’Aoste saura toujours vous séduire ! ■

www.lovevda.it Sur www.visitaosta.be, vous pourrez facilement réserver votre séjour dans la Vallée d’Aoste. Avec le ‘booking tool’, il suffit de choisir la date et la région souhaitées pour ­recevoir toutes les disponibilités et toutes les possibilités d’hébergements.


www.dare2b.com


52

monsport

Jungfrau

La plus suisse des montagnes Grandiose par son décor de haute montagne et ces sommets mythiques se reflétant   dans les lacs qui l’entourent, Interlaken est une destination magique. Assurément l’une   des perles de l’Oberland bernois. Et un must pour ceux qui veulent marcher à   des altitudes peu communes dans un des plus beaux panoramas d’Europe. Avec, été comme hiver, le train de la Jungfrau pour rallier cet univers fascinant. par Pierre Pauquay

La petite crémaillère à voie étroite qui, d’Interlaken, doit nous mener au pied de l’Eiger, grimpe péniblement les dernières pentes. La redoutable paroi qui se profile sur le bleu azur du ciel se rapproche de plus en plus. Les couleurs sombres de ses flancs recouverts de glace contrastent étrangement avec le joyeux paysage parsemé de chalets. Vue d’ici, la face nord, qui d’un seul jet de 2.300 m, s’élance dans le ciel à près de 4.000 m d’altitude, paraît inaccessible. Et pourtant, des hommes ont réussi à passer là où l’œil ne distingue que gouffres et précipices… En 1938, la lutte ardente, qui durait depuis plus de quatre ans et avait déjà coûté la vie à neuf alpinistes de grande valeur, prit fin par l’éclatante victoire d’une cordée ­allemande. Flash back sur cette aventure humaine…

Face à l’Ogre A deux heures du matin, le 21 juillet, des filandres de brouillard enveloppent les deux cordées des Munichois Vörg et Heckmeir et des Autrichiens Harrer et Hasparek. Ces équipes rivales vont tenter de vaincre « l’Ogre ». A la Kleine Scheidegg, la foule se passionne pour ce terrible jeu. Les télescopes sont littéralement pris d’assaut et des milliers d’yeux scrutent la vertigineuse paroi où les quatre alpinistes bataillent contre la montagne. Après le deuxième bivouac, ils se retrouvent au point ultime atteint par leurs prédécesseurs. Nos grimpeurs sont maintenant en terrain inconnu. Un mur surplombant est contourné par une fissure glacée qui nécessite huit heures de taille harassante. Bientôt une traversée dantesque les ramène au milieu de la paroi : plus que 400 mètres les sépa-

rent du but. Mais le temps se gâte : ­l’Eiger s’enveloppe lentement d’un voile sinistre. C’est la caractéristique majeure de cette face qui reçoit en premier, de plein front, les dépressions venant de l’ouest. L’orage gronde. A la Kleine Scheidegg, autour de la petite gare, il pleut des seaux… 2.000 m plus haut, il se met carrément à neiger ! La partie semble désespérée. Les alpinistes réussissent tant bien que mal à se terrer, mais le manque de protection et surtout leurs vêtements gelés les empêchent de fermer l’œil. Ils doivent poursuivre avec l’énergie du désespoir : ils savent que le retour est impossible. Il va falloir « vaincre ou mourir »… Les guides de la région sont pessimistes. Dans la journée, on se prépare déjà à partir pour essayer de porter secours aux deux cordées. Mais soudain, vers 14 heures,


MES DESTINATIONS

53

coup de théâtre : on vient d’apercevoir de la station Eigergletscher quatre alpinistes qui descendent par la voie ­normale ! Dans la vallée c’est du délire, on s’embrasse dans les rues. Ensemble, ces hommes courageux ont vaincu l’Ogre !

Les bienfaits de la technique

Eté comme hiver, le train de la Jungfrau rallie cet univers fascinant : 12 km de voie pour vous mener à plus de 3.500 m d’altitude !

Depuis, le progrès a rendu l’entreprise nettement plus aisée, puisque le train de la Jungfrau vous emmène en 12 km à plus de 3.500 m d’altitude ! Presqu’un jeu d’enfant. Mais ce voyage est chargé d’histoire. Cette ligne de chemin de fer exceptionnelle vient de fêter son centenaire : un défi immense à une époque où tous les projets semblaient possibles… aux risques et périls des ouvriers qui s’y attelaient ! Tandis qu’en France, on se bat alors pour rejoindre le toit de l’Europe (le train s’arrêtera au nid d’aigle, à 2.372 m), ici, au cœur des « trois sublimes » que sont l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau, le challenge dépasse l’entendement. On creuse dans le roc de la face nord de l’Eiger pour rejoindre les crêtes sommitales de la ­Jungfrau : 16 ans de travaux, d’arrêts et d’accidents. Un chantier de forçats qui, 100 ans plus tard, surprend toujours. Emeut aussi. Car voir ce train gravir ces montagnes parmi les plus dangereuses au monde rejoint l’esprit typique d’une certaine Suisse : petit pays mais grand


54

monsport

MES DESTINATIONS

Il a fallu creuser dans le roc de la face nord de l’Eiger pour rejoindre les crêtes sommitales de la Jungfrau : 16 ans de travaux !

par ses conquêtes. Souvenez-vous de la plongée du professeur Jacques ­Piccard qui atteignit en 1960 la fosse des Mariannes avec son bathyscaphe Le Trieste. Ou l’exploit de son fils ­B ertrand qui fit le tour du monde en ­ballon en 1999, avant d’entamer ses recherches autour du Solar Impulse.

Une véritable petite ville ! Avec leur héroïsme et leurs cordes de chanvre, les alpinistes de cette lointaine époque souriraient certainement en voyant le flot des touristes, qu’ils soient Chinois ou Indiens, embarquer à la Kleine Scheidegg dans ces wagons rouge d’allure bien modeste. Il est vrai que la plupart des vacanciers ignorent que le premier arrêt - Eigerwand - croise des fantômes au destin tragique : en 1936, Toni Kruz, seul survivant d’une ­cordée de six alpinistes, mourra gelé à quelques mètres à peine de cette galerie salvatrice… La confrontation avec les

géants de pierre est toujours inégale. Il faut en accepter les drames… Imperturbable, la loco poursuit donc sa route, rythmée par le cliquetis de sa crémaillère et le mitraillage des appareils photos. Au sommet, c’est l’étonnement. Une véritable petite ville s’est créée !

Interlaken, proche de sommets légendaires et ceinturée par les lacs de Thoune et Brienz.


barts.eu


monsport

MES DESTINATIONS

Harnaché dans un siège, vous filez en Fisrt-Flieger à plus de 80 km/h sur un câble long de 800 m. Restaurants, boutiques à souvenirs, palais de glace, ascenseurs pour accéder aux terrasses… De quoi vous accueillir en mocassins et talons aiguilles dans l’un des sites alpestres les plus extraordinaires… Certes, cette facilité déconcertante aurait de quoi faire fuir les puristes, mais le paysage est à couper le souffle et, surtout, rien ne vous empêche de sortir du Jungfraujoch pour marcher dans la neige et rejoindre en 20 minutes la cabane du Mönchsjoch à 3.657 m. Cette randonnée sur le glacier est sécurisée, le parcours bien entretenu et, par beau temps, toute personne disposant de bonnes chaussures peut se lancer sans crainte. Autre possibilité : plus bas, l’impressionnante Eiger Walk permet de longer l’implacable face nord depuis la gare de Eigergletscher jusqu’à la Kleine Scheidegg. Engin hybride s’inspirant du VTT et de la trottinette, ne manquez pas d’essayer le « trottibike » au retour des beaux jours.

Adrénaline à toute altitude Des itinéraires de hiking, vous en trouverez tant et plus dans l’Oberland bernois. C’est un authentique paradis pour

57

qui aime la marche d’altitude. Pour nous en convaincre, nous avons sillonné les chemins menant au lac de Bachalpsee d’où l’on profite d’une vue étourdissante. Parmi les villes incontournables du canton, Interlaken peut se vanter d’une situation privilégiée, à proximité de sommets légendaires et ceinturée par deux lacs (Thoune et Brienz). Si l’endroit possède un charme indéniable avec ses hôtels Belle Epoque, c’est


58

monsport

Tracée au cœur des « trois sublimes », l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau, cette ligne de chemin de fer exceptionnelle vient de fêter son centenaire.


MES DESTINATIONS

plus de 80 km/h sur un câble long de 800 m : 45 secondes d’adrénaline ­garanti ! Moins grisant mais tout aussi amusant, le « trottibike » est un engin ludique qui vous permet de dévaler les pentes depuis la station d’arrivée du télécabine de Bort : une expérience, foi de cycliste, très chouette sur un hybride de VTT et trottinette… Outre la randonnée et l’alpinisme, la région d’Interlaken valorise les disciplines aquatiques, comme le canyoning qui nécessite une belle part d’engagement. La société Outdoor d’Interlaken vous propose de découvrir dans des conditions d’encadrement optimales l’un des canyons les plus profonds de l’Oberland, celui de Grimsel. Après un rappel de 80 mètres, vous plongerez au cœur de l’action en suivant le cours du torrent.

Sous des allures inoffensives, l’Eiger est un adversaire qui ne fait aucun cadeau.

Bref, tout ici est dans le contraste et l’harmonie. Les éléments se marient ­miraculeusement. Du paysage vert et apaisant des alpages, vous pouvez évoluer rapidement vers un univers glaciaire et sauvage… puis revenir vous reposer sur les berges d’un lac dont la plénitude n’a d’égale que la majesté. Ainsi va l’Oberland bernois ! ■

s­ urtout le point de départ d’une multitude d’activités outdoor. Interlaken est d’ailleurs considérée comme la Mecque des sports d’aventure. A Grindelwald, un vol en « Fisrt-Flieger » est une alternative spectaculaire à la descente à pied. ­Harnaché dans un siège, vous filez à

Tél : 00800 100 200 30 (n° gratuit) info@myswitzerland.com

www.interlaken.ch www.myswitzerland.com

Tout pour la rando La Suisse est l’eldorado de la randonnée avec plus de 60.000 km de sentiers balisés ! Suisse Tourisme a sélectionné 32 « randos-plaisir » détaillées dans l’application iPhone « Swiss Hike » qui inclut leurs coordonnées GPS, des cartes, le profil des dénivelés et diverses informations touristiques sur les secteurs traversés (www.MySwitzerland. com/mobile).

Un centenaire haut en couleur 2012 marque le centième anniversaire du chemin de fer de la Jungfrau. Consultez l’agenda des manifestations, il est chargé (www.jungfrau.ch).

Un peu de tout… Outdoor Aventure propose, outre le canyoning, des descentes de rivières en rafting, des parcours « acrobranche » et du parapente   (www.outdoor-interlaken.ch).

Swiss Travel L’une des plus belles façons de découvrir la confédération helvétique est d’emprunter le train. Le réseau ferrovière, très dense, vous permet de sillonner le pays dans un confort feutré. Les correspondances sont d’une grande rigueur, tout comme les horaires  (www.swisstravelsytem.com).

Venir en avion Swiss International Airlines propose six vols par jour   entre Bruxelles et Zürich. De l’aéroport, le train vous permet de rejoindre les 4 coins du pays (www.swiss.com).

La Kleine Scheidegg, toujours très animée.

59


60

monsport

Le Vercors

Fournisseur d’oxygène Le Vercors est un massif ouvert. Ouvert au grand air,   pur et régénérant. Ouvert à la détente. Et, bien évidemment, ouvert à la glisse sous toutes ses formes. Loin des usines à ski, les structures d’accueil qui s’y sont développées ont su garder leur authenticité, tout en offrant des équipements adaptés aux nouvelles disciplines comme   aux envies de chaque génération.

Situé à une centaine de kilomètres au sud de Lyon, le massif du Vercors est composé de 7 stations-villages : Villard de Lans, Corrençon en Vercors (toutes les deux labellisées Famille Plus), Lans en Vercors, Méaudre, Autrans (formant à trois l’espace Euroski), Les Coulmes et Saint-Nizier.

eux aussi tout ce qu’il faut à portée de spatules : stades de slalom, snowparks, champs de poudreuse, forêts… Avec, pour parachever le tableau, un panorama unique par lequel le regard ne peut qu’être conquis.

Vercors alpin

Vercors nordique

Dans le Vercors, les amateurs de ski alpin ont de quoi s’exprimer avec 220 km de pistes dont une majorité dotée de canons à neige sillonnant un paysage riche et varié. Ici, le skieur évolue entre 1.000 à 2.050 m d‘altitude, (point culminant : le Grand Veymont, à 2.341 m). Les débutants ont leurs zones dédiées afin que leurs premières descentes soient des plus agréables. Quant aux amateurs de pentes engagées, freeriders et autres freestylers avertis, ils ont

Nordique par nature, le Vercors réserve aux adeptes de cette glisse en plein renouveau plus de 800 km de pistes et 400 km de sentiers, ce qui en fait un des plus vastes domaines européens du genre. Forêts, plateaux, étendues apaisantes et lumineuses… L’environnement est propice aux longues montées en peau de phoque, au ski de fond, au biathlon et à toutes ces disciplines nordiques auxquelles le massif du Vercors réserve une place de choix.

Loin des usines à ski, les structures d’accueil qui s’y sont développées ont su garder leur authenticité, tout en offrant des équipements adaptés aux nouvelles disciplines


tous en piste !

61

De quoi combler le sportif en quête d’excellence et l’amateur d’évasion. L’un et l’autre trouveront leur trace, avec un mention spéciale à Autrans où se disputèrent naguère les épreuves nordiques des JO de Grenoble (1968), alors qu’aujourd’hui s’y tient chaque année la ­célèbre Foulée Blanche.

Vercors récré-actif ! D’autres sports d’hiver plus insolites ont élu domicile dans le Vercors. Chiens de traîneau, cascade de glace, snowkite… Côté fun, les nouvelles glisses sont à

l’honneur dans quelques secteurs mettant l’accent sur les bosses et le boardercross. Sans oublier des pistes de luge et d’airboard.

Vercors pour soi… Parce que les vacances riment aussi avec pause et temps pour soi, les ­stations-villages du Vercors sont dotées d’instituts, de spas et autres lieux de détente. Les massages, les soins, les bains en plein air dans les « storvatts » scandinaves donnent à l’hiver une touche wellness bien agréable.

Vercors gourmand Forcément, les sports d’hiver ouvrent l’appétit ! Skier, patiner, marcher raquettes aux pieds et jouer les aventuriers, oui, ça donne faim… Le Vercors a ses trésors culinaires. Au cœur des villages, sur les pistes de ski alpin et dans les espaces nordiques, alternez gastronomie diététique, pour des plaisirs ­gustatif tout en saveurs et en équilibre, et restauration généreuse, « nourrie »

par un terroir dont les producteurs locaux garantissent la qualité. Déguster au coin d’un bon feu crépitant une ­Vercouline (raclette au Bleu du Vercors Sassenage) vaut son pesant d’or !

Vercors durable Qui s’en étonnera ? Dans ce massif à la flore et la faune d’une grande richesse, le respect de l’environnement n’est pas un vain mot ni une stratégie marketing. En atteste le Parc Naturel Régional du Vercors : 200.000 hectares complètement préservés dont 17.000 classés en Réserve Naturelle. Les stations lui ­e mboîtent le pas dans une politique d’aménagement du territoire qui se veut raisonnée, à l’abris d’un progrès trop souvent destructeur. En saison, l’accent se porte sur les déplacements que des navettes inter- et intra-villages rendent plus aisés. De quoi inciter chacun à laisser sa voiture en veille pendant la durée du séjour, histoire que la cure d’oxygène soit encore meilleure ! Une cure qui sera

Une politique de prix gage de fidélité pour tous ceux et celles qui souhaitent des vacances à la neige plus éclectiques et très intimistes.

tout aussi agréable pour votre portefeuille, car le Vercors n’est pas seulement durable pour son écosystème : sa politique de prix est gage de fidélité pour tous ceux et celles qui souhaitent des vacances à la neige plus éclectiques et très intimistes. ■

Agenda 21 ➟ 31 décembre 24e Festival du Film pour Enfants à Lans en Vercors. 18 ➟ 22 janvier 34e Foulée Blanche à Autrans, l’un des rendez-vous majeurs du ski de fond en Europe. (www.lafouleeblanche.com) 28 ➟ 29 janvier L’Aventure Polaire, championnat national de chiens de traineaux à Méaudre. 25 février ➟ 3 mars Festival Enfants des Neiges, une semaine où les enfants sont rois à Villard de Lans et Corrençon en Vercors.

Informations : Vercors Tourisme ✆+ 33 (0)4 76 95 15 99 www.vercors.fr


62

monsport

Méribel Il était une fois… un si joli village Méribel est, dit-on, l’une des plus belles vallées du monde. Jugez plutôt : un domaine skiable incomparable au cœur des 3 Vallées avec des descentes époustouflantes dont la plus célèbre débute du sommet du Mont Vallon pour s’achever sans interruption 1500 m plus bas au centre de la station… C’est qu’ici il y a vraiment de quoi décliner la glisse sur toutes les notes de la gamme via 50 remontées mécaniques, 150 km de pistes, deux snowparks, 538 ha entretenus par vingt-cinq engins de damage et la plus importante ESF du pays comptant 400 moniteurs !… Oui, c’est tout ça, Méribel. Et pourtant, c’est encore un authentique village de montagne où les jolis chalets se lovent dans une épaisse forêt de pins cembros.

Clairement, la station ne veut pas perdre ses racines pour préserver son caractère intimiste et continuer à offrir à ses nombreux clients fidèles un accueil de proximité. C’est l’un des magnifiques paradoxes de cette station qui fait la

course en tête sans jamais tomber dans l’ostentatoire. Ce qui ne l’empêche pas d’arborer fièrement les anneaux olympiques, puisqu’elle fut, en 1992, l’un des hauts lieux des Jeux d’Albertville. L’impressionnant stade de slalom est là pour vous le rappeler, de même que la vaste patinoire qui se complète aujourd’hui d’une piscine de 25 m, d’un mur d’escalade, d’un bowling dernier cri et, surtout, d’un espace forme de 400 m2 ouvert à tous.

Ski, tout est possible ! Même approche côté neige : la diversité prime. Envie de vous initier au hors piste dans des conditions de sécurité optimales ? Ou de prendre des cours de télémark avec les 3 frères Lau (des références sur la scène internationale) ? A Méribel, c’est possible ! Comme il est aussi possible de s’adonner au freestyle dans le « Moon Park » où sont regroupées sur 10 hectares ce qui se fait de mieux en whoops, tables, biorails et


tous en piste !

63

Ne pas perdre ses racines pour continuer à offrir aux nombreux clients fidèles un accueil de proximité.

box… Pour autant, la station de Julie ­Pomagalski et Jérémy Prévost sait se montrer très sobre, avec des « Zen Zones » pour se décontracter le corps et l’esprit tout en skiant. Très pédagogue aussi, Méribel invite les plus jeunes à découvrir la faune locale sur un itinéraire spécialement tracé pour eux, le « Moon Wild ».

Une tonalité exceptionnelle Depuis 2 ans, l’offre hôtelière est encore montée en gamme. Avec 4 étoiles chacun, « L’Allodis » et « Le Yéti » sont emblématiques d’une station qui privilégie le charme et le confort. D’où le succès des séjours thématiques dédiés au bienêtre, au cocooning et à la gastronomie. Tiens, la gastronomie, parlons-en ! A Méribel, les grands chefs donnent à vos

vacances une tonalité exceptionnelle. Complètement rénové, « L’Altiport Hôtel » s’est assuré les services de Laurent Carlier à qui, d’emblée, Gault & Millau vient de décerner deux toques ! Il faut aussi goûter la cuisine distinguée, fine et espiègle de Marc Dach au restaurant « Le Grand Cœur ». Et, bien sûr, les mets toujours inattendus du formidable Alain Plouzane à « l’Allodis ». Puis il y a « Le Plantin » de Robert Burdet, très attaché au terroir. Sans ­oublier « Le Blanchot », cette table merveilleuse où David Pageault marie ­saveurs, odeurs et couleurs avec art.

De l’aube à l’aurore Bref, Méribel, c’est une addition de purs plaisirs. Le ski reste évidemment un must, avec un réseau de pistes exceptionnel (dont un tiers équipé de neige de culture). Mais il y a aussi des activités plus ludiques ou plus décalées, comme conduire soi-même un attelage de chiens polaires ou filer à belle allure sur une luge traditionnelle entre Mottaret et la Chaudanne (avec accompagnateur et prêt du matériel). Besoin d’adrénaline ? Essayez le speedriding, ça décoiffe ! En notant que, dans un registre plus didactique, le Bureau des Guides vous propose d’acquérir une vraie « culture

Ponctuez votre séjour d’un hébergement cozy, de repas typiques ou insolites. Et terminez la soirée au coin du feu… Vous verrez, c’est irrésistible !

montagne » pour apprendre à lire une pente et détecter les dangers quand vous sortez des itinéraires balisés. Ponctuez le tout d’un hébergement cozy, de repas typiques ou insolites. Et terminez la soirée au coin du feu… Vous verrez, c’est irrésistible. Comme le sera aussi votre envie de revenir à Méribel… Le plus tôt sera le mieux ! ■

Infos, agenda des activités et réservation :

www.meribel.net


64

monsport

Les Saisies

Les joies d’un vrai ski « nature » au cœur du domaine olympique Les Saisies : la station familiale par excellence. Branchée ski alpin, oui, bien sûr, mais également réputée pour son secteur nordique, ce qui en fait l’une des offres les plus polyvalentes de France et d’Europe. L’une des plus « natures » aussi, avec ses itinéraires à travers alpages et forêts.   Avec, en prime, des paysages époustouflants et un panorama à 360° sur le Mont-Blanc, le massif du Beaufortain   et la chaîne des Aravis. C’est d’autant plus beau qu’une exposition particulière permet au soleil d’inonder chaque versant, tout en bénéficiant d’un enneigement exceptionnel pour une praticabilité chaque saison jusqu’à fin avril. Bienvenue aux Saisies !

­fromage qui fait l’orgueil de cette région qui lui a donné son nom. Bon appétit. Et bonnes vacances ! ■

Varier les plaisirs Les Saisies s’intègrent dans le domaine alpin de l’Espace Diamant, soit 185 kms de pistes entre Val d’Arly et Beaufortain. Ainsi, vous pouvez rallier skis aux pieds Praz-sur-Arly, Notre Dame de ­B ellecombe, Flumet, Crest-Voland ­Cohennoz et Hauteluce, un village au riche patrimoine. Quant au domaine nordique des Saisies, son étendue (120 km) et sa qualité lui ont valu la renommée internationale lors des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992.

Les enfants adorent, les parents aussi Puis, il y a tous ces petits plus qui font d’un séjour aux Saisies un grand moment de bonheur : chiens de traineaux, sentiers raquettes et piétons, sans oublier le Mountain Twister, une luge sur rails totalement sécurisée pour des sensations uniques proches du bobsleigh. Les enfants adorent ! Les parents aussi… Après quoi, c’est ensemble qu’ils iront se balader dans la Forêt des Elfes à la découverte d’un monde féérique à l’abri des sapins. Et ils finiront leur journée autour d’une bonne table à déguster des plats cuisinés au Beaufort, le

Informations ✆ +33(0)4 79 38 90 30 info@lessaisies.com Réservations ✆ +33(0)4 79 389 389 resa@lessaisies.com

www.lessaisies.com

Bon plan aux Saisies Du 31 mars au 06 avril 2012, profitez de la station des   Saisies et des pistes de l’Espace Diamant à un tarif hors norme :   moins de 200 € par personne comprenant l’hébergement   en appartement meublé type studio cabine (ou alcôve 4 personnes) en remplissage maximum + 4 forfaits ski ‘Espace Diamant’.

Agenda 11 ➟ 13 janvier La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc : ‘Espace Diamant accueille pendant trois jours la 8e édition de cette course internationale pour mushers considérée comme l’une des plus dures et des plus convoitées au monde. 4 ➟ 11 février Garmin Endurance Week : semaine consacrée à la pratique des sports d’endurance (ski de fond, raquettes, courses sur neige, randonnée nordique et alpine). Vous serez coaché par Raphaël Poirée et Jean-Claude Banfi. 17 & 18 mars Jeux Aériens : des dizaines de ballons illuminent le ciel des Saisies. Un spectacle majestueux… 25 mars L’Etoile des Saisies : compétition de ski de fond ouverte à tous (de 1,5 km pour les plus jeunes à 42 km pour les plus avertis).


tous en piste !

65

Arêches-Beaufort Sur les traces de la Pierra-Menta Située en Savoie Mont Blanc dans le massif du Beaufortain, la station d’Arêches-Beaufort vous offre un cadre préservé pour vivre des vacances labellisées « Famille Plus Montagne ». De quoi combler parents et enfants, sans négliger   les sportifs ! et des veillées culturelles pour découvrir le patrimoine régional. De quoi réchauffer vos longues soirées d’hiver ! Arêches-Beaufort est aussi fière de sa cuisine montagnarde. Les restaurateurs du village vous invitent à vivre une expérience gourmande au pays du Beaufort, le fromage de tous les délices. Convivialité, intimité, glisse, environnement et bonne chair… Les cinq piliers d’un séjour réussi à Arêche-Beaufort ! ■ Eux aussi trouveront leur bonheur dans ce site merveilleux, véritable Mecque du ski de randonnée où affluent chaque année les meilleurs compétiteurs pour participer à la célèbre Pierra-Menta.

Une station-village éco-responsable C’est en effet sur le territoire d’ArêchesBeaufort que se dispute la plus fameuse course de ski-alpinisme au monde ! Dans ce secteur réputé pour son enneigement, vous pourrez à votre tour emprunter de nombreux itinéraires sauvages, encadrés par des moniteurs ou des guides de haute montagne connaissant tous les recoins de cette magnifique région. Mais une région dont il convient de respecter l’environnement. Voilà pourquoi la station-village Arêches-Beaufort se veut éco-responsable pour garder son identité, son authenticité et le charme qui va de pair.

La culture du terroir Pour l’après-ski, de nombreuses animations vous sont proposées. Notamment du cinéma, des concerts organisés dans des bars-pubs à l’ambiance chaleureuse

Informations ✆ +33 (0) 479 38 15 33 info@areches-beaufort.com Réservations ✆ +33 (0) 479 38 12 90 F. +33 (0) 4 79 38 16 70 resa@areches-beaufort.com

www.areches-beaufort.com

Bons plan à Arêche-Beaufort 14 ➟ 28 janvier Les Semaines Low Cost. 28 janvier ➟ 11 février Les séjours Famille Activ+ à partir de 175 € / pers.   (hébergement + forfait). 31 mars ➟ 5 mai Pack Pâques pour profiter de la montagne à l’arrivée du printemps, car Arêches-Beaufort, ce n’est pas que le ski ! Ce sont aussi les balades (en raquettes ou à pied), les visites guidées et les soirées animées. 15 ➟ 18 mars 27e Pierra Menta ArêchesBeaufort : vivez la course dans des condition privilégiées. Accès VIP avec logement et forfait de ski à partir de 99 € ! Nouveauté 2012 « Satisfait ou remboursé » ! Tentez l’expérience du ski sans engagement : venez skier et si pendant votre première heure de glisse, vous n’êtes pas satisfait, vous serez remboursé.


66

monsport

Haute Maurienne Vanoise Venez partager notre amour de la montagne ! 6 stations-villages, 3 domaines de ski alpin et 3 secteurs dédiés au nordique… La nouvelle destination des vacances réussies.

Située à la frontière italienne (que l’on atteint via le Col du Mont Cenis), la Haute Maurienne Vanoise est un écrin magnifique. Une terre d’accueil où vous attendent six stations-village à ­l’ambiance chaleureuse  : Bramans, ­S ollières-Sardières, Termignon la ­Vanoise, Val Cenis, Bessans et Bonneval sur Arc. Il y fait bon séjourner, à un autre

rythme, respectueux de la nature et des traditions. Non loin, découvrez le Parc National de la Vanoise où faune et flore sont protégés comme jamais… Rien d’étonnant si, dans cette belle région, les relief enneigés prennent une autre dimension. Venez y glisser et surprenezvous à goûter en famille d’autres plaisirs hivernaux : la montagne au naturel, la version Grand Nord avec les chiens de traîneaux, le ski nordique sous toutes ses formes… De quoi profiter d’un vrai dépaysement et recharger ses accus dans des lieux d’une rare majesté.

Il y fait bon séjourner, à un autre rythme, respectueux de la nature et des traditions.


tous en piste !

67

Patrimoine et tradition Au programme : plus de 6.000 ans d’histoire et de création, des musées et des artisans passionnants, des produits du terroir et un savoir-faire très alléchant.

Plaisirs d’hiver

Sur les pistes d’un pur plaisir

Le meilleur du ski nordique

4 domaines, près de 160 km de pistes, de 1.200 à 2.800 m d’altitude, un enneigement exceptionnel de décembre à avril, des panoramas somptueux… Ici, la passion du ski s’écrit en lettres majuscules.

3 domaines, 230 km d’itinéraires balisés. Adonnez-vous au ski de fond classique, au skating et au biathlon sur une neige de qualité, au coeur d’un environnement naturel remarquable.

Digest

Bessans : 133 km de pistes pour les amoureux du véritable esprit nordique. Bramans - Le Planay : 30 km de pistes, pour les épris de calme et de rencontres authentiques. Monolithe de Sardières : 35 km de pistes ouverts à ceux qui aiment tout explorer.

Val Cenis Vanoise : 125 km de pistes, un domaine   à taille humaine. Bonneval sur Arc : 25 km de pistes, idéal pour le ski en famille avec des enfants. Bramans et Bessans : deux domaines où les plus petits   comme les simples néophytes évolueront sans complexe dans des conditions de sécurité optimale. Infos pratiques Val Cenis Vanoise • adultes : 1 jour 30€ / 6 jours 151€ • enfants : 1 jour 24€ / 6 jours 121€ Bessans • adultes : 1 jour 9,5€ / 6 jours 42,8€ • enfants : 1 jour 7,2€ / 6 jours 32,4€ Bonneval sur Arc • adultes : 1 jour 22,5€ / 6 jours 105€ • enfants : 1 jour 19€ / 6 jours 81€

De quoi profiter d’un vrai dépaysement et recharger ses accus dans ces lieux d’une rare majesté.

Digest

Infos pratiques Bessans : • adultes : 1 jour 9,5€ / 6 jours 42,8€ • ado : 1 jour 3,8€ / 6 jours 17,1€ Monolithe de Sardières et Bramans Le Planay : • adultes : 1 jour 8€ / 6 jours 30€ • enfants : 1 jour 4€ / 6 jours 11€

24 sentiers autour des villages pour ­c heminer vers le Parc National de la ­Vanoise. Sorties accompagnées en raquettes, ski de randonnée, pistes de luges sécurisées, chiens de traîneaux, cascade de glace, patinoires, snake glisse, parapente, biathlon, ski pulka, ski joering, plongée sous glace, via ferrata… Oui, c’est en Haute Maurienne Vanoise. Et nulle part ailleurs ! ■

Informations : Offices de tourisme Bessans : 04 79 05 96 52 Val Cenis : 04 79 05 23 66 Termignon : 04 79 20 51 67 Sollières-Sardières : 04 79 20 59 47 Bramans : 04 79 05 03 45 www.haute-maurienne-vanoise.com


68

monsport

Châtel 2 labels pour un meilleur accueil ! Station-village des Portes du Soleil (650 km de pistes et 12 stations franco-suisses), Châtel est labellisé Famille Plus Montagne, alors que la Vallée d’Abondance dans laquelle elle se situe, bénéficie, pour sa part, du label Pays d’Art et d’Histoire… veilleux fromage d’Abondance. Quant à l’architecture, elle perpétue de génération en génération la construction de fermes aux balcons ciselés. Ce qui n’exclut pas la modernité, caractérisée par des équipements à la pointe de la technologie et l’organisation de grands événements bien dans l’air du temps. De quoi faire de Châtel une station renommée.

Accueil et bons plans

Tradition et modernité sont certainement les deux termes les mieux appropriés pour qualifier la station. A Châtel, la tradition est intacte. En effet, ici patrimoine et savoir-faire locaux sont préservés. On pense à l’agriculture avec une trentaine d’exploitations dont une ­d i z a i n e f a b r i q u e n t l e f r o m a g e ­d’Abondance AOC. De même, la gastronomie du terroir reste vivace avec, entre autre, le Berthoud préparé avec ce mer-

Vous l’aurez compris, Châtel se développe de façon harmonieuse avec de nouvelles habitations inspirées des anciennes fermes : de quoi conserver l’aspect village auquel habitants et visiteurs sont tellement attachés. Sans oublier, naturellement, le respect de l’environnement qui, aujourd’hui plus que jamais,

est l’affaire de tous. L’accueil tient une place importante à Châtel. Les nombreuses activités permettent aux vacanciers de passer un séjour mémorable en famille ou entre amis. Quelques bons plans parmi tant d’autres : le goûter à la ferme, les randos en raquettes, la Piste Mauve Milka et les sentiers à thème (du Châtellan et de l’Eterlou) pour grands et petits. Avec, comme nouveauté cet hiver, un parcours ludosportif situé à ­S uper-Châtel. Il  se compose de 7 épreuves axées sur la découverte des animaux de Haute-Savoie : accessible dès l’âge de 3 ans avec Rivari, la mascotte des enfants dans le cadre du label Famille Plus ­Montagne. Puis il y a aussi la patinoire synthétique (autre nouveauté) et la piste de curling…

Glisse à la carte Le domaine skiable s’adresse à tous les niveaux de glisse. Des équipements comme le snowpark (pour débutants et confirmés) ou la zone ludique de vitesse situés à Super-Châtel procureront des sensations supplémentaires à celles et ceux qui s’y rendent. Mais les enfants peuvent aussi profiter pleinement de la montagne enneigée, faire de la luge et apprendre à skier avec des moniteurs professionnels. Spécialement formés à cet effet, ils se répartissent dans des structures qui dispensent des cours en fonction de l’âge, du niveau et de l’approche souhaitée.

L’accueil tient un place importante dans ce village de montagne pour permettre aux vacanciers de passer un séjour inoubliable en famille ou entre amis.


tous en piste !

69

Rochassons fait peau neuve Sur le secteur de Plaine-Dranse, le télésiège des Rochassons est désormais un modèle débrayable à 6 places capable de transporter 3000 skieurs à l’heure ! Au programme, toujours plus de confort, de sécurité, de rapidité. Et donc… toujours plus de ski ! Principale liaison vers Avoriaz et les 650 km de pistes des Portes du Soleil, cette remontée mécanique high tech (avec garde-corps semi automatique «Safety Bar») remplace l’ancien 2 places.

Agenda 17 ➟ 25 décembre La féerie de Noël : tout au long de la semaine, des animations liées à cette période inoubliable. Le 24 décembre, arrivée du Père Noël escorté par les moniteurs ESF, avec flambeaux, spectacles de rues, déambulation, etc. 24 décembre ➟ 1 janvier Clôturez l’année avec des orchestres champêtres, des activités festives et le grand feu d’artifice de la Saint-Sylvestre. er

Car oui, à Châtel, on aime le progrès et les changements… mais dans la continuité ! ■

Informations : Châtel Tourisme touristoffice@chatel.com ✆ +33 (0) 450 73 22 44 www.chatel.com

25 ➟ 27 janvier « Les Neiges Etoilées », LE rendez-vous de la gastronomie avec le challenge culinaire des chefs franco-suisses des Portes du Soleil et des rives du Lac Léman : des ateliers ouverts à tous, des dégustations incroyables, des conférenciers exceptionnels, le Marché des Neiges, des séances de dédicaces, un « petit déj givré » à 2.000 m d’altitude… et la présence des plus grands noms de la profession !

8 et 29 février : Ski Memory ou la fabuleuse histoire du ski (spectacle en front de neige). 17 mars La Razorsnowbike, course de VTT sur neige (1.000 m de dénivelle négatif !) avec un derby et un four cross au Linga. 24 ➟ 28 mars Le « Rock the Pistes Festival » au coeur du domaine skiable des Portes du Soleil. C’est d’ailleurs le forfait du même nom qui fait office de ticket d’entrée ! 14 avril Concert de Printemps, un rendez-vous désormais annuel : après Christophe Maé en 2011, venez fêter la fin de saison avec une autre vedette au sommet.   Laquelle ? Shy’M ! Attention, ce calendrier est non exhaustif !


70

monsport

Orcières 1850 Alpine, latine… et jubilaire Située dans la Vallée du Champsaur, Orcières 1850 conjugue soleil et flocons : l’enneigement abondant du Massif des écrins et le doux climat des Alpes du Sud. forte de ses 100 km de pistes, cette station à taille humaine fête cette année ses 50 ans : une « quinqua » en pleine forme aux multiples atouts ! Si elle est connue pour sa rude montée qui fit entrer Luis Oscana dans la légende du Tour de France alors qu’il luttait contre un certain Eddy Merckx, Orcières est aussi une station très active labellisée « Famille Plus ». Rien n’y manque. La preuve…

Un domaine à la hauteur Culminant entre 1.850 et 2.725 m, le domaine d’Orcières se situe à moins d’une heure de Gap. Ouvert du 10 décembre au 28 avril, il compte 28 remontées mécaniques (dont 3 très intelligents télémix) et 44 pistes (7 vertes, 14 bleues, 17 rouges, 6 noires) dont 54% sont aujourd’hui équipées de canons à neige. La station peut également se targuer d’un snowpark de quelque 16.000m2, d’un big airbag, de deux boardercross et de très beaux hors-pistes (Autanes, Coupa…). Les amateurs d’activités nordiques ne sont pas en reste, pouvant compter sur 50 km d’itinéraires dédiés au ski de fond, aux sorties en raquettes et aux balades en chiens de traîneaux…

Le tout, dans une nature préservée, aux portes du très réputé Parc National des Ecrins.

Tyrolienne, institut de beauté ou bowling ? Implantée en balcon sur un site plein sud, Orcières est aussi une destination privilégiée pour ceux qui veulent profiter d’un bel ensoleillement. Car il est bien là, l’astre divin ! Très conviviale (proximité de la Provence oblige), la station propose de nombreuses ­activités ludiques et de multiples infrastructures dédiées au bien-être. Randonnées pé-

destres à thème, visite d’une ferme pédagogique, accueil à la “Maison du Berger”, piste “Mauve” sponsorisée par Milka… Il y en a pour tous les goûts… et plus encore ! Car Orcières fait dans

Cette station à taille humaine fête cette année ses 50 ans. Un anniversaire à ne pas manquer, assorti de nombreuses surprises !


tous en piste !

l­’inédit avec un florilège d’expériences hivernales inoubliables : plongée sous glace, cascade de glace, snake gliss, nuit en igloo, parapente, speed-riding, ski joëring, montgolfière, circuit sur glace… On vous apprendra même à sonder le manteau neigeux. Bref, ici tout est possible ! Y compris voltiger sur la plus grande tyrolienne d’Europe (2 km de long) ou inviter le Père Noël à domicile. Atout majeur pour varier les plaisirs : la station possède un palais des sports. Baptisé « la Grande Ourse », ce complexe intègre un centre aquatique, un institut de beauté, une patinoire, un bowling avec bar et un cinéma.

A partir de 185€ par personne L’autre atout d’Orcières, c’est son formidable rapport qualité-prix-plaisir. Un chiffre : à partir de 185€ par personne vous y passerez de « vraies » vacances skis aux pieds (base : 7 nuits en appartement + forfaits 6 jours + accès illimité à la piscine et à la patinoire). Sachez également qu’il existe des offres spéciales, comme le séjour « Sensations » ou la formule « Cartable à la neige ». Enfin, si vous êtes Belge, notez que cet hiver, pour toute réservation, la station vous offre une journée gratuite à Ice Mountain, le plus grand espace de ski indoor de Belgique situé à Comines, à 70 km de Bruxelles (forfait et location du matériel offerts). De quoi profiter d’un avant-gout de vacances et vous (re) mettre en jambe avant le départ ! Bon plan* Comme Orcières, vous fêtez vos 50 ans en 2012 ? Alors, bookez vite votre séjour ! La station vous invite à fêter votre anniversaire en famille  ou entre amis. Forfait, location du ­m atériel et cours de ski vous seront ­offerts… et bien d’autres surprises vous attendent ! ■

Enneigement abondant, bel ensoleillement et cet autre atout majeur : un formidable rapport qualité-prixplaisir.

71

Informations : Office du Tourisme d’Orcières info@orcieres.com ✆ +33 (0)4 92 55 89 89 www.orcieres.com Réservations resa@orcieres.com ✆ +33 (0)4 92 55 89 69 www.orcieres.com

* Conditions de l’offre www.orcieres.com

Agenda 14, 21, 28 février et 6 mars Spectacle des 50 ans de la station retraçant un demi-siècle d’histoire dans un magnifique « son & lumière », avec pyrotechnie et présence de la compagnie « Les Quidams » (labellisée « Givrés de la rue » !)… 17 ➟ 18 mars Ski Games Rossignol, une compétition de skicross destinée aux jeunes licenciés des clubs de ski français et frontaliers. Descente technique mais aussi ludique, avec bosses, virages relevés… et même une piscine. 31 mars ➟ 1 avril Telemark-Fest, initiation au télémark, prêt de matériel… Un rendez-vous incontournable pour les adeptes et ceux qui ont envie de découvrir cette discipline ancestrale. 7 ➟ 28 avril la Fête des Enfants : Orcières invite les -10 ans (forfaits, cours de ski, locations de matériel). De nombreux spectacles jeunes animeront cette période.


72

monsport

Votre shopping

anti-froid ! Protest Salad Blouson de snowboard au look sympa avec ces larges rayures. Trois poches à rabat sur le devant. Manches munies de velcros amovible. Coutures scellées. →

Salomon Sideways 3L

Salomon Sideways II

Modèle Homme en climaPRO™ Storm pour une très haute protection contre les intempéries. Imprimé tendance à l’intérieur. Système de ventilation des aisselles. Très apprécié dans le milieu du freeski ! →

Le pantalon coordonné, avec aérations dans les jambes et jupe pare-neige. ↓

350 €

Salomon Exposure 195 €

270 €

Vous pourrez skier par tous les temps, Mesdames, avec cette veste au look innovant. La capuche comme la jupe pare-neige sont amovibles. La connexion au pantalon Superstition se fait par pressions. ←

230 €


ON THE MOVE

73

The North Face Paxzanna Coupe féminine, haute technicité et grande sportivité. Avec système de sécurité avalanche Recco®. ←

450 €

320 €

The North Face Wiseman Parka Entre ville et piste avec son design clean. Résiste aux températures les plus froides comme aux averses les plus soutenues. →

330 €

The North Face Brinkler Stretch Pants Pantalon extensible, isolant et respirant. Donc très confortable ! →

The North Face Yellowband Parka 280 €

Egalement issu de la collection  City Exploration (mi-street / mi-neige). En duvet, avec une vraie capuche de musher ! →

Dare 2b Thaw-Out Softshell

55 €

Combine tissu softshell et polaire sherpa. Finition déperlante, capuche réglable. Fermetures ventilées aux aisselles. Nombreuses poches zippées. Existe en plusieurs motifs, du fin quadrillé au camouflage guerrier ! →

Regatta Ying Yang Le style duffle-coat. En polaire,   avec ourlet ajustable par cordon élastique. Col montant chaudement doublé.   Egalement disponible en noir.

80 €

80 €


74

monsport

ON THE MOVE

Salomon Evasion Full Zip

Dare 2b Smolder Fluffy Fleece

Vêtement intermédiaire polyvalent en matière actiTHERM™. Aspect doux et pelucheux. ←

Hoodie en polaire duveteuse. →

80 €

40 €

ODLO Via Crasta

130 €

Protest Bastile

Un nouveau look chez ODLO : cette veste tricotée munie d’un col haut. Très fonctionnelle et d’un joli classicisme. ←

Amusant baselayer ligné bleu et noir. Peut se porter comme première couche en snowboard, puisque fabriqué dans un jersey élastique stretch qui sèche vite. ←

49 €

ODLO Crew Neck Warm Vêtement de qualité dans la ligne Warm (la plus vendue chez ODLO). Garantit un confort climatique maximal et une totale liberté de mouvement, notamment grâce aux coutures plates et élastiques permettant d’éviter tout frottement. →

55 €


du 31/12/11 au 14/01/12 et du 31/03 au 14/04/12 :

10% de remise sur Hébergement + Forfait de ski 6 jours soit pour un appartement 4 personnes

209 e/pers.

au lieu de 231 euros

Cet hiver, venez découvrir la vraie à Arêches-Beaufort. www.areches-beaufort.com - (0033) 04 79 38 12 90

photos©G. Lansart-Le Beaufortain

Offre spéciale


photo : Infonews

meribel.net facebook.com/meribel3valleesofficial


monsport

ON THE MOVE

77

38 €

Salomon Maya Franchement marrant avec ses petites nattes ! Dessin très enveloppant. En tricot grosses mailles ←

Regatta Alpine Hat Les Alpes (ou les Andes ?) comme si vous y étiez. Avec cordons et pompons. Doublure polaire. →

Barts Lumberjack Kamikaze 40 €

Du tweed pour cette chapka carrément classe ! →

20 € 22 €

Protest Billings Bandeau multicolore en laine épaisse.

16,99 €

ODLO Evolution Warm

24,99 €

Cagoule moulante et respirante pour vous permettre d’affronter les températures les plus basses. →

Barts Star Earmuffs Cache-oreilles rigolo et moufles flashy dans la collection  « Acid Love » qui remet les années ’90 au goût du jour. +

Barts Basic Ski Mitt

Regatta Lady Piste 110 €

Protest Tibu Bottes mi-hautes avec doublure douce (et chaude !) en fausse fourrure. Bonne adhérence. Laçage facile. →

30 €

60 €

Pour vos balades sur les chemins enneigés, cette chaussure imperméable Isotex avec membrane interne. Forme spécifique ‘femme’. La semelle renferme des coussinets anti-chocs EVA favorisant un appui confortable du pied. Partie externe en velours côtelé et nubuck traité. ←


78

monsport

Dynastar Speed Course Ti Très joueur et très offensif. Sa plaque Raceflex et des chants toute longueur lui procurent une excellente accroche. Question agilité, là non plus, rien à redire : avec un rayon de 15 mètres, le Speed Course Ti s’exprime pleinement sur tous les types de virages  (courts et longs). Vous en déduirez que rien ne lui manque pour combler les skieurs experts désirant varier leur pratique sur piste. →

599* €

* 769 € avec les fixations PX12 Racing

629 €

Dynastar Legend Pro Rider 105 Aurélien Ducroz Il vous faudra un gros cœur et des cuisses en béton pour suivre les traces de son concepteur : Aurélien Ducroz. Le champion du monde de freeride a mis toute son expérience dans ce ski surpuissant. Comparé aux précédents Legend, le talon redessiné permet d’améliorer la qualité des appuis. Et que dire de la déco ? Qu’elle en jette, pardi !

Dynastar Exclusive Reveal Depuis ses débuts, la gamme «For Women» de Dynastar s’est fixée une priorité : permettre aux femmes d’avoir toujours plus de plaisir en skiant et de moins ressentir la fatigue. L’Exclusive Reveal ne pèse que 1580 g. C’est déjà un bel atout. Mais il en est un autre : sa facilité à pivoter, tant l’équilibre est bon entre le talon et la spatule. Au final, cela confère un super swing et beaucoup d’assurance à celles qui ont choisi l’Exclusive Reveal. Fourni avec des fixations Nova Excl AFC Fluid. ←

369 €


ON THE MOVE

Rossignol Experience 98 Un modèle 100 % polyvalent, toutes neiges et tous terrains. Car ultra accrocheur sur piste, il sait aussi se montrer incroyablement docile dans la poudreuse. ←

Salomon X-Kart Ski de carving très performant à rayon court. Il est doté de la première forme rocker pour slalom. Avec lui, effectuez des virages rapides tout en finesse. Livré avec les fixations KZ12. →

699,95 €

560 €

730 €

Salomon BBR 7.9 La grande nouveauté de l’hiver chez Salomon. Il faut dire que le BBR est d’une conception totalement inédite. Question forme et ligne de cotes, c’est carrément la révolution. Inspirée du surf, la spatule surdimensionnée offre une excellente portance sur neige molle et une remarquable absorption des chocs. Quant au talon étroit, il permet un carving rapide et précis sur piste. →

549,95 € 770 €

Rossignol Scratch Une référence dans l’univers du freestyle : le Scratch a gagné les X Games avec Xavier Bertoni et Kevin Rolland. Il n’en reste pas moins  un ski évolutif pour le commun des mortels, pardonnant les fautes et laissant à chacun l’opportunité de tester ses limites sans jamais rider sur la défensive. →

Salomon Enduro XT 800 S’il se destine d’abord aux « pistards », ce All-Mountain se révèle formidablement stable et tonique dans la neige profonde. Vendu avec les fixations KZ12. ←

79


80

monsport

Lange RX 130 Lange Exclusive Delight Super

499 € 379 €

Une chaussure chaude grâce à la structure « Full down » de la boîte à orteils. Une chaussure technique aussi, avec un flex de 100 (rigide).  Et enfin - plus étonnant - une chaussure intelligente dont le système « Climb-matic » déclenche automatiquement la position  ‘Marche’ quand on se déplace  sans skis aux pieds. →

Pour les virtuoses étiquetés hors-piste. La coque mono-injection assure une statique exceptionnelle. Dans les phases de saut et sur les terrains accidentés, la tenue du pied ne souffre d’aucune faiblesse. Assurément, une arme de pointe pour compétiteurs et pratiquants très éclairés. ←

Salomon Quest Access Une chaussure légère, chaude et confortable conçue pour rendre la marche jusqu’aux remontées mécaniques aussi agréable que la glisse en elle-même. Simple à chausser et redoutablement efficace sur les pistes, la Quest Access bénéficie d’un remarquable rapport qualité/prix. Ci-contre, les versions  80 (Homme) et 70 (Femme). ↓

Rossignol Experience SI 130 Un haut de gamme visant la meilleure liaison possible entre l’homme et ses skis. Le secret ? La semelle Sensor Fit, échancrée sur 3 points. D’où, un contrôle proche de la perfection et de super sensations. →

265 € 265 €

399,95 €

Rossignol Vita Sensor 2 90 Mesdames, grâce au système « Easy Open », finies les improbables contorsions pour enfiler vos chaussures. Une charnière disposée sur la face interne permet d’ouvrir généreusement le collier. Confort suprême : le chausson de la Vita s’habille de laine… et vos pieds ronronnent de bonheur. ←

299,95 €


ON THE MOVE Lange Exclusive White

Rossignol Jib Neon

Modèle très féminin par son profil et sa décoration. Six points d’ajustement et deux entrées d’air. Doublure amovible. →

Dynastar Cham ABS Compatible Pro Rider 25

81

Casque freeski à la pointe du look et de la sécurité. Forte résistance à l’impact (certifiée CE EN1077). Intérieur 100 % velours, ventilation frontale active, oreillettes détachables et couleur flashy. ←

89 €

79 € 109 €

Ce sac bien connu des freeriders est désormais disponible dans un format plus compact : 25 litres, mais sans sacrifier à sa technicité. Il est conçu pour intégrer tous les éléments nécessaires à la sécurité (pelle, sonde, etc). Ses sangles extérieures sont prévues pour le portage frontal ou latéral des skis dans les phases d’approche. Des points d’attache permettent d’avoir sous la main un piolet ou un bâton télescopique. ↓

Rossignol Addict S4 95 €

Lange Slicer Masque ventilé avec écran orange/chrome. Pourvu d’une mousse à triple densité,   d’un strap ajustable et de charnières mobiles.

Monture zébrée avec double écran cylindrique aux nuances bleutées. Pour bien voir. Et être vu !

180 €

Petzl Lynx 129 €

Entre deux séances de glisse, que diriez-vous d’une sortie « glaciaire » (cf p.6) ? Prévoyez dans vos bagages une paire de crampons. Les Lynx aux griffes bien acérées sont polyvalents. Ils sont livrés avec deux types de fixations interchangeables pour s’adapter aux chaussures avec ou sans débords avant. Pratique !

Petzl Ultra Wide Pour vos sorties nocturnes, cette Lampe frontale délivrant un éclairage ultra-puissant (300 lumens). Son faisceau est large (180°) et sa batterie rechargeable garantit une autonomie considérable. Vraiment le top du genre. ↓

340 €

www.barts.eu. www.dare2b.com www.dynastar.com www.langeskiboots.com www.odlo.com www.petzl.com www.protest.eu www.regatta.com www.rossignol.com www.salomon.com www.thenorthface.com


82

monsport


ma planète

83

Mike Horn

Pangaea, une invitation à l’espoir par Auriana Beauté

Mike Horn, l’aventurier de toutes les audaces. Voici 5 ans, il mettait en place un projet ambitieux visant à former les générations futures   à la sauvegarde de l’environnement. C’est ‘Pangaea’, l’expédition des jeunes explorateurs. Nous avons rencontré Mike-The-Big à l’occasion d’un des nombreux stages de recrutement organisés depuis 2008. « Le thé est prêt ! » L’annonce fait sensation. « J’y ai ajouté des bâtons de cannelle, précise notre hôte, ça améliore la circulation du sang et ça vous évitera d’avoir des engelures »… Non, nous ne sommes pas dans le dernier salon parisien, mais au cœur de la Suisse, sur un des versants du Cervin, à plus de 3.000 m d’altitude. Notre serveur est une icône cool et affable. Mike Horn himself ! Et question engelures, croyezmoi, il en connaît un rayon…

Aux limites de l’humainement possible

Les jeunes sont la plus grande et la plus sûre énergie que l’on possède pour sauver notre terre.

45 ans, la peau matte et burinée par ses fréquentes escapades glaciaires… Mike est là pour nous accueillir dans ce camp de base précaire que nous venons juste d’investir sous une violente tempête de neige. Colosse au regard doux dont la seule présence impose le respect, Mister Horn est pour nous tous un homme d’exception, une star ultra médiatisée qui flirte avec les limites de l’humainement possible. Pourtant celui qui nous reçoit ce matin est d’une surprenante et agréable simplicité. Emmitouflée dans mon duvet « Grand Froid », je me laisse servir mon thé en écoutant cet orateur hors pair me raconter, tel un vieil ami, une partie de son histoire. Natif d’Afrique

du Sud, Mike Horn a très vite éprouvé un goût immodéré pour les sensations fortes. Lieutenant dans les forces spéciales de son pays pendant deux ans, il a monté une première expé en 1991 : les Andes péruviennes en raft et parapente. C’est le début d’une vie extrême, à multiplier les expériences « by fair means » (sans moyen de transport motorisé). On se souvient notamment de Latitude Zéro en 1999, un voyage de 17 mois pour boucler le tour du monde le long de l’équateur. Ou encore Arktos, un périple en solitaire de quelque 20.000 km et 808 jours en 2002 et 2003 dans le Cercle Polaire Arctique.

Les confronter aux réalités d’un écosystème menacé Latitude Zéro jouera un rôle déterminant dans le défi Pangaea. « C’est à ce mo-


84

monsport

ment-là que j’en ai eu l’idée », poursuit notre interlocuteur en sirotant son breuvage brûlant. Il faut dire que passer seul 2 ans et 3 mois dans le désert blanc, ça laisse du temps pour réfléchir ! « Isolé de tout, et des humains en particulier, tu échappes à cette pollution physique et mentale que t’inflige la société. » On prend du recul, on réfléchit, on se dit qu’il faut vraiment se relever les manches pour sensibiliser ceux qui prendront les commandes de la planète dans les prochaines décennies… Bref, le contexte idéal pour penser à Pangaea… Mais, au fait, pourquoi cette curieuse appellation tirée de l’ancien grec ? Parce qu’elle désigne ‘le monde intact tel qu’il était jadis’. Du reste, c’est aussi le nom du bateau de 35 m en aluminium que Mike a fait construire dans une favela au Brésil. C’est avec cette embarcation qu’il a entrepris un formidable challenge : parcourir les cinq continents accompagné par des ados, filles et garçons, qui sont ainsi directement confrontés aux réalités d’un écosystème qui n’a jamais été autant perturbé et menacé qu’aujourd’hui.

Dans ce désert blanc, isolé de tout et des humains en particulier, tu échappes à la pollution physique et mentale que t’inflige la société.


ma planète

Les destinations du Projet Pangaea Octobre 2009 → Péninsule Antarctique Avril 09 → Fjord de Nouvelle-Zélande Juillet 09 → Iles indonésiennes Décembre 09 → Inde Mai 10 → Népal et Himalaya Juillet 10 → Désert de Gobi (Chine) Janvier 11 → Khatanga (Sibérie) Avril 11 → Pôle Nord Août 11 → Nunavut (Canada) Novembre 11 → Réserves naturels des USA Mai 12 → Rivière Amazone Juin 12 → Afrique de l’Est

85


86

monsport


ma planète

87

Sa modeste contribution pour tenter d’inverser le courant Mike Horn allait donc naviguer en équipage… Voilà qui en a surpris plus d’un ! En avait-il assez de la solitude ? « C’est possible, avoue-t-il. Mais je crois que c’est surtout le sentiment d’être redevable envers la planète qui m’a motivé. En sillonnant la terre, j’ai vu beaucoup de merveilles, c’est incontestable, mais j’ai également été le témoin de tant d’horreurs. Les hommes sont d’impardonnables destructeurs !… Alors, j’ai essayé de monter une expédition qui ait un sens. C’est ma modeste contribution pour tenter d’inverser le courant. » Le 18  octobre 2008, un an à peine après avoir affronté l’Arctique, Mike a ­embrassé sa femme Cathy, ses deux filles ­Annika et Jessica, avant d’embarquer sur son voilier flambant neuf en compagnie de huit étudiants de 15 à 20 ans . Huit élus à qui « l’Afrikaner » avait décidé de léguer une partie de son patrimoine d’aventurier. « J’estime qu’on est trop défaitiste vis-à-vis de la nature. Il faut donner force et envie à ceux qui vont nous succéder sur cette terre plutôt que de répéter continuellement que c’est foutu, qu’on va boire la tasse, que le mal est irréversible !… Les enfants du 21e siècle grandissent en vase clos, les adultes ont peur de tout et chacun se cloître devant son ordi ou sa télé… Alors comment voulez-vous comprendre le monde dans ces conditions ? »

Des stratégies durables en partenariat avec les populations locales Vous l’aurez compris : Pangaea est une invitation à l’espoir, un projet qui s’étale sur quatre ans, à raison de trois expéditions par an où sont conviés des explorateurs en herbe. Face aux centaines de candidatures qui arrivent avant chaque départ, Mike et son équipe sélectionnent 16 jeunes pour leur sociabilité et leur capacité à communiquer. Tous sont invités en Suisse pour un stage où ils sont formés, puis évalués dans divers domaines : gestion du matériel, survie en milieu hostile, premiers secours, ­n avigation, photographie, vidéo… D’ailleurs, ce soir, les aspirants bourlingueurs ont montés leurs tentes dans la neige avant de préparer le dîner sous l’œil attentif des professionnels de la montagne venus les encadrer. « Pour chaque nouvelle destination, nous retenons huit ambassadeurs issus des différentes parties du monde, histoire d’avoir à bord un échantillon représentatif de la planète. Ensemble, nous nous penchons sur un problème écologique : une espèce en voie de disparition, un

Pangaea en est à sa huitième expédition. On aurait pu craindre qu’après tant d’années, il y ait comme une usure. Mais non, la dynamique n’a jamais été aussi forte ! fleuve menacé, une forêt dévastée. Nous essayons de dégager des solutions, en espérant qu’elles débouchent sur de véritables stratégies durables à mettre en œuvre avec les populations locales. »

Générer un fabuleux mouvement Le projet Pangaea est désormais bien installé. Les dizaines de participants qui ont déjà accompagné Mike au fil de l’eau sont conviés à des conférences dans leurs écoles ou leurs universités. Ils racontent leur aventure et alimentent un fabuleux mouvement. « Les jeunes sont la plus grande et la plus sûre énergie que l’on possède pour sauver notre terre. En matière d’environnement, ils sont bien plus concernés que nous. Et bien plus attentifs aussi. Pangaea en est à sa huitième expédition. On aurait pu craindre qu’après tant d’années, il y ait comme une usure. Mais non, au contraire, la dynamique n’a jamais été aussi forte. » C’est un signe. Une bonne raison d’espérer en l’avenir de notre bonne vieille planète. Long way, Mike and friends !  ■

Mike Horn, digest Ses livres « Conquérant de l’impossible » « Latitude Zéro » « Le voyage intérieur »

Ses expéditions 1991 → Exploration des Andes péruviennes en raft et parapente 1995 → Au Costa Rica, record du monde de saut de cascade en hydrospeed (22 mètres) 1997 → Traversée de l’Amérique du Sud à pied, seul, durant 6 mois, avec descente de l’Amazone à la nage depuis sa source au Pérou jusqu’à l’océan Atlantique 1999 → Latitude Zéro, le tour de la terre en 17 mois le long de l’équateur sans aucun moyen de transport motorisé 2002 → Arktos, 27 mois dans le Cercle Polaire Arctique à parcourir plus de 20.000 km seul et « by fair means » 2006 → 1.000 km au Pôle Nord en hiver et de nuit, avec le Norvégien Borge Ousland


88

monsport

Secrets d’endurance

Courses, voyages et cuisine végétale…

Kecily et Kristof Berg   partagent une gourmande   passion pour la nature.  Passion qu’ils déclinent par la course à pied, les voyages et la cuisine végétale,  le tout basé sur le respect, la curiosité et la joie de vivre. Rencontre avec un couple heureux de partager des aventures sportives… et culinaires !

par Auriana Beauté

De plus en plus attirés par les aspects nature et évasion. De quoi donner une dimension supplémentaire aux performances sportives.

Amateurs éclairés de trail running, ces deux trentenaires dynamiques se sont lancés dans cette discipline « sur le tard », alors qu’ils s’installaient aux PaysBas voici sept ans. Kecily et Kristof se sont rencontrés au lycée en Charente, puis perdus de vue dans le tourbillon de la vie, avant de se retrouver, puisque le destin ne laisse rien au hasard !

Un environnement de rêve La Hollande allait bientôt devenir leur terre d’accueil, Kecily travaillant pour une organisation internationale basée à

La Haye. Aujourd’hui, les Berg résident… au paradis : « Nous avons posé notre camp de base à Haarlem, à proximité de la fameuse LF1 (grande piste cyclable qui longe la côte), mais également tout près d’une forêt protégée, intégrée dans un parc national. C’est un lieu de prédilection pour nous entraîner en pleine nature à la belle saison », se réjouissent les deux expats. Car pour se maintenir en forme, il n’y a chez eux ni salle ni fonte ni steps, mais des sorties régulières sur des sentiers boisés ou dans les dunes bordant la Mer du Nord. De quoi trottiner - et même galoper ! - dans un environnement idéal. Pédaler aussi, puisque le vélo est leur moyen de transport quotidien. « Un bon complément pour entretenir notre endurance en douceur. »

Une autre dimension Si à l’origine, Kristof et Kecily appréciaient les courses par étapes se disputant sur une petite semaine en montagne ou sur des rives turquoises, à présent ils optent en priorité pour une destination (« celle qui nous fait rêver »). Ensuite, ils organisent le déplacement, son intendance et le repérage du parcours. « C’est ce que nous appelons des ‘séjours-trail’. Depuis l’année passée, ils


MA SANTÉ

Un couple heureux de partager ses aventures sportives… et culinaires !

Who’s who ? Kecily → Energique, décidée, hyper active et très

(très !) tenace… Aime enchaîner 80 km   à vélo après un semi-marathon : rien de tel pour se détendre les jambes !

Kristof → Observateur, non violent et zen,

tellement zen ! Amoureux des îles, il adore voyager (sur les îles !)…

89


90

monsport

Leur camp de base à Haarlem, à proximité de la fameuse LF1 et d’une forêt protégée. Un lieu de prédilection pour s’entraîner en pleine nature.

Leur quotidien, ils le vivent loin des montagnes, entre mer, dunes et bruyères, dans les paysages admirable de la Noordzee et du Veluwezoom Park.


MA SANTÉ

91

De ‘vrais’ sportifs, assurément !  Mais pas seulement…

ont pris le pas sur les projets de courses. Il faut dire que nous sommes de plus en plus attirés par les aspects nature et évasion. » De quoi donner une dimension supplémentaire aux performances sportives. Avec, en prime, une touche culinaire, l’exploration du terroir jouant désormais un rôle primordial dans le choix des épreuves : l’occasion d’approcher une région, de goûter ses produits, tout en rencontrant les habitants et d’autres voyageurs. « L’hiver dernier à Ténériffe, nous avons autant profité d’avocats délicieusement parfumés et de bananes bien mûres que d’étapes sur le GR 131 (le sentier de grande ­randonnée qui traverse l’île de part en part). Nous gardons un souvenir impérissable de nos descentes vertigineuses sur les pentes d’un volcan, mais nous attachons aussi beaucoup d’importance aux images que nous ont laissées les marchés locaux, les cafés typiques et la flore magnifique. »

Des ingrédients bio, complets et locaux « Un wok et un merveilleux verger à ­Singapour nous ont fait découvrir une multitude de beaux produits, révélant une harmonie entre notre passion pour

le sport-nature et la composition colorée de nos assiettes. » Kecily et Kristof sont revenus transformés de ce séjour en Asie du Sud-Est. « Cette cuisine 100% végétale a éveillé notre curiosité. Elle est devenue une pratique de tous les

Recette du

«Lingot Suisse» Un brownie moelleux au chocolat intense, café, pistache et banane. Une bombe pleine d’énergie pour faire   face à l’éventail des conditions météorologiques qu’offre le Jura suisse…

Ingrédients → 40g de chocolat noir intense (min 85%) L iquides

→ 200g de haricots noirs cuits → 100g de banane → 100g de yaourt de soja nature → une tasse d’expresso ingr é dients secs

→ 40g de farine de sarrasin → 25g de poudre de pistache → 25g de pistaches concassées → 3 cuillères à soupe de cacao brut en poudre

Préparation Préchauffez le four à 160°C. Faites fondre le chocolat au bain marie. Mixez les liquides dans un bol. Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs, puis ajoutez les liquides et, enfin, le chocolat fondu. Versez le tout dans un moule à cake et enfournez une heure. Bon appétit !


92

monsport

MA SANTÉ

Les trails sont l’occasion d’approcher une région, de goûter ses produits, tout en rencontrant les habitants et d’autres voyageurs.

Cuisiner bio est une priorité, associée à la découverte   de produits de saison, rares et authentiques.

jours qui nous réjouit, tout comme courir au petit matin sur un sentier forestier. » Les Berg partagent maintenant leurs expériences sur un blog et dans les livres qu’ils publient. « Nous privilégions les ingrédients bio, complets et locaux. Par leur diversité, ils nous apportent toutes leurs saveurs contrastées et un bon équilibre, essentiel pour le sport. Dès qu’on lui fait confiance, qu’on prend le temps de l’observer et de la respecter, la nature nous le rend au centuple et prend soin de nous. Les produits frais comme les fruits et les légumes sont des trésors nutritionnels dont nous dépassons volontiers les apports journaliers conseillés ! (rire)

Notre cuisine joyeusement métissée évolue au quotidien au gré des échanges et des trouvailles ­issues de nos voyages ou de nos lectures. » Il vous reste à visiter le blog de la famille Berg (www.metagama.com/pap). Une somme impressionnante d’infos, d’itinéraires et de sensations vous y attend. Sans oublier les fameuses recettes de Kecily. Elles sont pour la plupart consignées dans différents ouvrages dont le dernier (« Secrets d’endurance ») est une véritable mine de gourmandises, toutes associées à des histoires de courses ! A déguster sans plus tarder.  ■ Leur blog : www.metagama.com/pap


découvrez les

Figurines Tintin la collection officielle

12,99€* © Hergé / Moulinsart 2011 Une création Moulinsart / TF1 Entreprises

la figurine + le livret + le passeport

Le Soir et Le Soir magazine présentent la collection officielle des figurines de Tintin. Une collection inédite de figurines en résine de 12 cm. Chaque personnage est accompagné d’un livret d’identité et d’un passeport numéroté, véritable certificat d’authenticité. Pour obtenir ces figurines, découpez votre bon dans Le Soir ou Le Soir magazine et remettez-le à votre libraire. *Hors prix du journal Le Soir ou du Soir magazine. Hors grandes surfaces et suivant disponibilités.

Une figurine tous les 15 jours chez votre libraire ! UNE CRÉATION ORIGINALE

MOULINSART-TF1 DISTRIBUÉE EXCLUSIVEMENT PAR LE SOIR ET LE SOIR MAGAZINE


94

monsport

Spondylarthrite ankylosante

Sportifs, détectez-la ! Vous ressentez des douleurs dorsales régulières ?   Le repos ne parvient pas à les calmer ? C’est peut-être une spondylarthrite ankylosante. Peu connu du grand public, ce mal touche un Belge   sur deux cents. C’est considérable et cependant rares sont ceux qui parviennent à lui donner un nom. par denis asselberghs Or, il est indispensable d’identifier au plus tôt les symptômes de cette souffrance, car seule une prise en charge précoce par un rhumatologue permet d’éviter des dégâts irréversibles. Lancée avec le soutien de l’ancien footballeur Paul Van Himst, la campagne Back in Play a pour objectif de favoriser le dépistage, puis d’encourager à consulter un spécialiste.

Jouer pour détecter les symptômes Pratiquement, comment agir ? En composant www.backinplay.be, une adresse qui incite l’internaute à s’informer de manière ludique via un jeu sur le football (Monsieur Paul est passé par là !). Etape suivante : un test reprenant des questions simples permet de repérer rapidement et facilement s’il y a des risques réels et s’il faut aller voir un médecin. Avec, en marge, des témoignages de patients, de rhumatologues et de… footballeurs.

Un véritable enfer ! Deuxième rhumatisme inflammatoire en Belgique, la spondylarthrite ankylosante n’en demeure pas moins aujourd’hui largement méconnue, sous-diagnostiquée et donc sous-traitée. Pourtant, elle est une source de déformations extrêmement douloureuses et invalidantes, comme le souligne ce malade : « A 16 ans,

j’ai commencé par ressentir des élancements au niveau des talons, ­s urtout quand je jouais au football. Ils apparaissaient et disparaissaient à intervalles irréguliers. A 20 ans, la douleur s’est déplacée dans le bas du dos. Les élancements irradiaient au point de me ­réveiller prématurément au petit matin. Il a fallu sept longues années avant qu’un rhumatologue finisse par m’expliquer que je souffrais de spondylarthrite ankylosante. »

Jusqu’à déformer la colonne La maladie touche surtout les articulations de la colonne vertébrale. Après un certain temps, l’inflammation entraîne l’apparition d’un nouveau tissu osseux dans la colonne. Dans certains cas, elle peut même la déformer. C’est pourquoi

L’inflammation entraîne la formation d’un nouveau tissu osseux dans la colonne vertébrale. Dans certains cas, elle peut même la déformer.

des efforts en matière de détection sont indispensables. « Il est essentiel de faire comprendre aux jeunes, et notamment aux sportifs, l’importance d’un dépistage précoce », explique Paul Van Himst.

Symptômes, pointez-les Les signaux suivants doivent mettre toute personne en alerte : –– une douleur dorsale apparue progressivement –– une raideur tôt le matin qui dure plus de 30 minutes –– la sensation de se sentir mieux en bougeant et moins bien au repos –– des perturbations du sommeil, en particulier lors de la seconde moitié de la nuit, à cause de la douleur –– une persistance des symptômes ci-dessus durant plus de 3 mois –– des symptômes ayant commencé pour la première fois avant l’âge de 40 ans

Vous avez au moins 4 réponses ­p ositives ? Alors, consultez un rhumatologue !

A propos de la spondylarthrite ankylosante Rhumatismale et chronique, la maladie se caractérise par une inflammation des «enthèses», les zones d’insertion des tendons et des ligaments dans l’os. Elle se propage principalement à la colonne


MA SANTÉ

Paul Van Himst, parrain de la campagne Back in Play.

95


96

monsport

Après quelques années, la mobilité du patient se réduit. Pourtant, il faut compter en moyenne sept ans avant l’établissement du diagnostic : autant de temps perdu durant lequel des dégâts irréversibles auront été occasionnés.


MA SANTÉ

97

Voilà pourquoi le sportif que vous êtes se doit d’être vigilant. Compte tenu des observations réalisées et des remèdes envisageables, on ne peut plus traiter ce risque à la légère. vertébrale et aux articulations sacro-­ iliaques du bassin, mais elle peut même toucher le talon ou le genou. La maladie évolue par poussées inflammatoires, avec des crises douloureuses aiguës, puis des périodes d’accalmie. Au fil du temps, les vertèbres finissent par se souder. De quoi provoquer des souffrances lors de situations banales de la vie quotidienne : s’asseoir dans un fauteuil, s’abaisser pour lacer ses chaussures, porter un enfant dans les bras…

Davantage d’hommes La spondylarthrite ankylosante apparaît pour la première fois avant l’âge de 40 ans et concerne davantage les hommes que les femmes (3 hommes pour 1 femme). Généralement, la maladie progresse lentement. Après quelques années, la mobilité du patient se réduit. Pourtant, il faut compter en moyenne sept ans avant l’établissement du diagnostic : autant de temps perdu durant lequel des dégâts irréversibles auront été occasionnés.

Perte de souplesse et d’explosivité Forcément, la spondylarthrite ankylosante a un impact direct sur la qualité de vie. Vie privée et vie professionnelle. D’ailleurs, statistiques à l’appui, un patient sur cinq quitte son travail au bout de dix ans de maladie. Une conséquence d’autant plus dramatique que cette pathologie touche d’abord les jeunes. La vie privée est elle aussi concernée : un patient sur deux se sent rejeté par la société, peu impliqué compte tenu de son handicap (car c’en est un !). De même, trois patients sur quatre s’estiment limités dans leurs loisirs. Et, que dire des athlètes atteints par ce mal ? Ils vont peu à peu perdre de leur souplesse, de leur explosivité. Il leur faudra bientôt vivre sur la défensive, en développant une rigidité du corps qui leur permettra sans doute de mieux contrôler la douleur… mais en faussant complètement leur statique, avec les conséquences qu’on imagine sur le plan du rendement, de l’endurance et des performances.

Voilà pourquoi le sportif que vous êtes se doit d’être vigilant. Compte tenu des observations réalisées et des remèdes envisageables, on ne peut plus traiter à la légère le risque de spondylarthrite ankylosante. Pensez-y ! ■ www.backinplay.be

Quelques chiffres… –– 2.000.000 d’Européens souffrent de rhumatismes inflammatoires –– 500.000 belges en sont atteints –– L’AS toucherait dans notre pays de 50.000 à 170.000 personnes (0,5% à 1,6%) –– L’AS concerne surtout la population masculine : 3 hommes pour 1 femme –– Apparition des symptômes avant 40 ans –– On en prend conscience trop tardivement : il faut en moyenne 7 ans avant d’établir le diagnostic ! –– 1 patient sur 2 éprouve des difficultés au travail –– 1 patient sur 5 quitte la vie active au bout de 10 ans de maladie –– 3 patients sur 4 s’estiment limités dans leurs loisirs –– 1 patient sur 2 se sent mal intégré dans la société


ABONNEZ-VOUS… Et retrouvez-nous au rythme des saisons.   Avec des bons plans pour s’entraîner et s’équiper. Des adresses utiles. Des conseils en diététique. Des méthodes de relaxation. Les meilleurs   coins pour aller courir, nager, pédaler. Et toujours en communion avec la nature.

Mes coordonnées :

Bulletin d’abonnement

N om, pré nom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse

A retourner à : monsport – Edit Media Ventures sprl 431D Chaussée de Louvain 1380 Lasne – Belgique Oui, je m’abonne à monsport : 4 numéros dans l’année Belgique et France : 12,5€ À verser sur le compte Edit Media Ventures 732-0162521-97 IBAN BE54 7320 1625 2197 - BIC CREGBEBB D a t e S i g n a t u r e

………… / ………… / ……………

Mme / Mr

.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.....................................................................................................................

.....................................................................................................................

CP Pays

V ille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

n ° de T él . ou G S M Date de naissance E-mail :

.............................................................................

.....................................................................................................

* Edit Media Ventures SPRL est responsable du fichier contenant les données que vous fournissez. La finalité de la récolte de ces données est de vous tenir informé de nos activités. Vous avez le droit de consulter et d’exiger la correction ou la suppression de ces données sur simple demande à l’adresse info@monsportmagazine.com. Vos données pourraient être cédées à d’autres sociétés. Vous avez le droit de vous y opposer en cochant cette case.


La woman’s academy offre aux femmes des ateliers pratiques pour La woman’s academy offre aux femmes des ateliers pratiques pour

le développement de leurs compétences & savoirs professionnels et le développement de leurs compétences & savoirs professionnels et des conseils pour améliorer et préserver leur capital santé et financier. des conseils pour améliorer et préserver leur capital santé et financier.

Santé & Bien-être Santé & Bien-être > > > > > > > >

12.10.2011 12.10.2011 26.10.2011 26.10.2011 29.11.2011 29.11.2011 20.12.2011 20.12.2011

Fleurs de Bach et qualité de vie Fleurs de Bach et qualité de vie La gestion du stress par l’approche quantique La gestion du stress par l’approche quantique Techniques alternatives pour arrêter de fumer Techniques alternatives pour arrêter de fumer Traiter les causes de la fatigue chez la femme Traiter les causes de la fatigue chez la femme

Finances Finances > > > >

15.11.2011 15.11.2011 15.12.2011 15.12.2011

à partir de 25€ TTC • 19:00-21:00 • Bruxelles à partir de 25€ TTC • 19:00-21:00 • Bruxelles

à partir de 35€ TTC (ABO. ELLE incl.) • 18:30-21:00 • Bruxelles à partir de 35€ TTC (ABO. ELLE incl.) • 18:30-21:00 • Bruxelles

Gestion du patrimoine Gestion du patrimoine Régimes matrimoniaux et successions Régimes matrimoniaux et successions

Job Coaching Job Coaching > > > >

11.10.2011 11.10.2011 08.11.2011 08.11.2011

à partir de 55€ TTC • 13:30-17:00 • Bruxelles à partir de 55€ TTC • 13:30-17:00 • Bruxelles

Quel est mon objectif professionnel? Quel est mon objectif professionnel? Réinventez votre carrière: les bonnes stratégies Réinventez votre carrière: les bonnes stratégies

Découvrez notre programme Découvrez notre programme Management & Leadership Management & Leadership

with the support of the with the Friendly support of the Women Companies Women Friendly Companies

Développez vos compétences et votre assertivité Développez vos compétences et votre assertivité

Informations et inscriptions sur www.womansacademy.be Informations et inscriptions sur www.womansacademy.be venue partners venue partners media partners media partners


SALOMONFREESKI.COM

ShapIng thE FutuRE.

COpYRIght© SaLOMOn SaS. tOuS DROItS RESERVES. ShapER: bERtRanD KRaFFt. phOtOgRaphE: SEMaphORE.

monsport 34  

monsport-mijnsport is a quarterly dedicated to running, water sports, outdoor sports, winter sports... and by extension to tourism, health,...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you