Page 1


AU R K I B I D E A

L E S O mm A i R E 4

LA TRIBUNE L’affaire des PV - Ma vérité

7

ZAPPING

8

L’ACTUALITÉ

8 11

Culturellement vôtre Biarritz Tourisme, bilan et perspectives

12 LE DOSSIER 12

Focus sur le BTS Photographie

18 LA VILLE

7 ZAPPING

8 L’ACTUALITÉ

Les 100 ans du BO Omnisports

Culturellement vôtre

18 19 21 22

Les médaillés de la Ville L’art dans la ville Mémoire : François-Régis Bastide Rencontres : à la scène comme à la ville…

24 LA VIE ASSOCIATIVE

Les 3A, Ski club basque, Arte latino, Biarritz Accueil…

25 LA VIE DES CONSEILS DE QUARTIER 26 AGENDA

L’actu de l’Atabal, la Sainte-Agathe, les opéras du MET….

33 L’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES 34 LE CARNET

12 LE DOSSIER

© BERNARD PHOTO ; BTS PHOTOGRAPHIE ; DR

Focus sur le BTS Photographie

30 AGENDA

21 LA VILLE

Mémoire : François-Régis Bastide

FÉVRIER 2014 N° 236 Directeur de la publication : Didier Borotra Directrice de la communication : Claire Ripert Rédactrice en chef : Anne-Marie Galé Secrétaire de rédaction : Sophie Vivé Textes en basque : Peio Héguy / Elhe traductions Participation rédactionnelle : D. Yustède, S. Vivé, A. Rode Mise en page : Marie-Céline Hondelatte Photogravure : Vincent Ahetz-Etcheber Impression : Frontère Régie publicitaire : Supports Promotion (05 59 52 30 81) Couverture : Le BTS Photographie par les étudiants de la 1re promotion, montage et retouche Profilkolor La Mairie de Biarritz agit pour la gestion durable des forêts : ce papier est fabriqué à partir de fibres de bois certifiées en provenance de forêts gérées selon les principes de développement durable. BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

3


LA TRIBUNE I SARHITZA

L’AFFAIRE DES PV

Ma vĂŠritĂŠ

A

près la couverture mÊprisable de la presse Êcrite locale, ignorant l’exigence pourtant ÊlÊmentaire d’objectivitÊ et de contradiction, je souhaite dire personnellement, à l’intention de mes concitoyens biarrots, ma vÊritÊ sur cette affaire de PV. Je la leur dois, car ils m’ont Êlu 6 fois au Conseil Municipal, 4 fois comme Maire, 2 fois comme 1er Adjoint et 3 fois au Conseil GÊnÊral, m’apportant ainsi une confiance qui m’honore et m’a toujours soutenu dans mon action. J’ai appris, il y a seulement 6 mois, l’ouverture en 2012 d’une enquête judiciaire, par un article de la rÊdaction bordelaise de Sud Ouest‌ Êtonnante mÊthode. De nombreux fonctionnaires municipaux ont ÊtÊ entendus à ce sujet et moi-même en dÊfinitive. Si je suis mis en examen aujourd’hui, c’est sur les conseils de mon avocat, pour pouvoir connaÎtre le contenu exact du dossier. Mais il faut le rappeler, la mise en examen ne signifie en aucun cas culpabilitÊ, comme l’ont prouvÊ ces derniers temps, de nombreuses affaires touchant des hommes publics. Ce sera aux juges d’en dÊcider, non à la police ou au procureur, encore moins à la presse.

QUELS SONT DONC LES FAITS ?

J’ai, au cours des 4 et 5 dernières annÊes (janvier 2009juin 2013), annulÊ 3 856 procès-verbaux sur un total de 115 329, soit près de 800 par an, et 3% du total. Ce chiffre qui ne correspond pas à celui citÊ par la Procureure a ÊtÊ strictement comptabilisÊ par l’administration de la Ville. Y-a-t-il eu des PV annulÊs par d’autres dÊcideurs que le Maire ? On peut le croire. Ces PV ont tous ÊtÊ dressÊs par la seule police municipale. Après une analyse rigoureuse du service de la RÊglementation, par lequel transitent toutes les dÊcisions que j’ai prises, on peut dire que : tDPSSFTQPOEFOUËEFTTUBUJPOOFNFOUTQBZ�TFUKVTtifiÊs par ticket d’horodateur ; tDPSSFTQPOEFOUËEFTDPOUSBWFOUJPOTEPOO�FTË des professions de santÊ (infirmières, kinÊs, mÊdecins) qui ont très peu de temps pour remplir, à domicile, leur tâche quotidienne, à des handicapÊs possÊdant la carte correspondante ou à des personnes très âgÊes, ayant de graves difficultÊs de dÊplacement ; tDPSSFTQPOEFOUËVOFGBVUFEFKVHFNFOUEFTQPMJciers, ou à des erreurs techniques par suite d’ÊvÊnements particuliers et nÊanmoins frÊquents : travaux sur voirie exigeant le retrait de la voiture sous 48h, alors que la loi autorise un stationnement au même endroit pendant 7 jours ; stationnement de commerçants en livraison avec leur voiture particulière pendant les heures de livraison autorisÊes ; stationnement de voitures devant la sortie de leur garage ; horodateurs en panne (après contrôle) ; stationnement irrÊgulier pen4

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

dant les manifestations regroupant beaucoup de monde (Êquipements culturels, installations sportives, salles des congrès, plages, etc). Il faut, à cet Êgard, rappeler ce que tous les Biarrots savent, à savoir : t-BQPQVMBUJPOFTUNVMUJQMJ�FQBSQFOEBOUM�U� QBTsant de 30 000 à 100 000 personnes. t-BDBQBDJU�EFTUBUJPOOFNFOUFTUI�MBTMJNJU�F EBOT une ville aux rues Êtroites, construite à la fin du XIXe et dÊbut du XXe siècle, alors qu’il n’y avait pas de voiture. tEFMBQPQVMBUJPOBQMVTEFBOT tEFTMPHFNFOUTTPOUEFTS�TJEFODFTTFDPOdaires, en gÊnÊral remplies pendant toutes les vacances scolaires, c’est-à-dire près de 6 mois sur 12. J’ai exercÊ, en agissant comme je l’ai fait, mon rôle de mÊdiateur au service de la population, au nom des principes d’honnêtetÊ et d’ÊquitÊ qui s’imposent au Maire et en faisant confiance à ceux qui m’Êcrivaient pour demander justice. Je l’ai fait dans la plus parfaite transparence, puisque quasiment toutes les demandes d’indulgence ou techniques, sont adressÊes au Maire par lettre et qu’elles sont toutes transmises ensuite à un service administratif qui les traite avec rigueur. QUE ME REPROCHE-T-ON DONC ?

Cela reste à voir avec le Juge d’instruction. Mais d’après ce que j’ai compris des propos de la Police judiciaire, j’avais l’obligation de passer, pour ces annulations, par un officier du Ministère Public (OMP), ayant reçu dÊlÊgation du Procureur (Parquet). Cet OMP a ÊtÊ longtemps le Commissaire de Police de Biarritz, il est aujourd’hui le Commissaire de Police de Bayonne. Il faut indiquer que le Code de ProcÊdure pÊnale rÊserve au Procureur de la RÊpublique l’opportunitÊ des poursuites pour les  dÊlits et crimes , alors qu’il s’agit exclusivement de contraventions de stationnement qui ne sont ni crimes ni dÊlits. Avant 2003, la gestion de ces contraventions Êtait assurÊe par un rÊgisseur d’État, se trouvant au Commissariat de Police et les retraits Êtaient justifiÊs exactement de la même manière qu’aujourd’hui, sans difficultÊ aucune avec le Parquet et en accord avec le Commissaire. Depuis 2003, cette rÊgie a ÊtÊ transfÊrÊe par l’État à la Ville et j’ai continuÊ à agir exactement comme dans le passÊ. Cette manière de faire n’est d’ailleurs pas propre à Biarritz, puisque la Cour des Comptes elle-même, dans un rapport publiÊ en 2010, sur le processus de paiement et d’annulation des PV, parle de la  situation particulière sinon ambigße de l’OMP, placÊ à la fois sous l’autoritÊ du Parquet et du Directeur DÊpartemental de la SÊcuritÊ Publique -FSBQQPSUBKPVUFڍ La notion d’annulation n’est pas dÊfinie, ce qui en rend la gestion et le contrôle approximatifs. Des amendes sont de fait ou de droit annulÊes tout au long du processus contraventionnel, avec des pratiques et des rÊalitÊs très diffÊrentes, selon les services et leur localisation.  À Paris, toujours d’après le même rapport, il est indiquÊ RVFQMVTEFEFTDPOUSBWFOUJPOTPOU�U�BOOVM�FTFO


 EPOUQMVTEFQBSMB1S�GFDUVSFEFQPMJDF FO dehors de l’OMP. Cela, apparemment, n’a pas provoquÊ de remarque particulière. Il ne faut donc pas s’Êtonner que le Parlement ait dÊcidÊ de s’engager dans la voie de la dÊpÊnalisation des PV de stationnement dont les demandes de retrait relèveront du maire seul et non plus du Parquet. C’est une dÊcision de bon sens.

UNE ANOMALIE GRAVE

Pour complÊter le point sur cette affaire de PV, il m’apparaÎt nÊcessaire d’insister sur le fait que le responsable de la gestion de la RÊgie de recettes d’État des PV, est le Chef de la Police Municipale, lui-même mis aujourd’hui en examen. Celui-ci a ÊtÊ nommÊ RÊgisseur de recettes, par arrêtÊ du PrÊfet, sans avis prÊalable du Maire.

MA POSITION PERSONNELLE

-F.BJSFFTU0GĂĽDJFSEF1PMJDF+VEJDJBJSF 01+ BVNĂ?NF titre que le Commissaire de Police. Ni plus, ni moins.

On retrouve là l’anomalie dÊnoncÊe par la Cour des $PNQUFT -F $IFG EF MB 1PMJDF .VOJDJQBMF FTU EPOD sous une double autoritÊ, celle de son chef naturel, le Maire et celle du PrÊfet et/ou du Parquet pour la RÊgie. Situation inconfortable, anormale, source de conflit.

Mais il est aussi le Chef de la Police Municipale et c’est lui, à travers ses pouvoirs propres, non dÊlÊgables, qui dÊcide de la rÊglementation de la circulation, de l’implantation du stationnement gratuit ou payant, des sens interdits, des ronds-points, en un mot, du bon fonctionnement de la ville.

Et cela d’autant plus que la dite RÊgie est gÊrÊe au moyen d’un logiciel, fourni par l’État, installÊ au siège de la Police Municipale (près de la Poste centrale), que peuvent seuls utiliser les dÊtenteurs d’un code (que le Maire bien naturellement ne connaÎt pas) et qu’il suffit d’appuyer sur un bouton pour annuler un PV.

Quand je suis arrivÊ à la Mairie en 1991, il y avait 5 policiers municipaux. Aujourd’hui il y en a 25 + 4 ASVP permanents, auxquels s’ajoutent 17 ASVP pendant l’ÊtÊ KVJOTFQUFNCSF TPJUBVUPUBM-FVSRVBMJüDBtion et leur encadrement ne sont, de toute Êvidence, pas toujours au niveau qui convient.

Tout cela est bien lÊger et nÊcessiterait un contrôle rÊgulier de la RÊgie d’État, qui est intervenue une fois en 10 ans et qui, de toute façon, ne relève pas du champ de compÊtences du Maire.

-FOPNCSFEFQMBDFTEFTUBUJPOOFNFOUFOQBSDTDPVverts est de 2 000 et il va passer, après la dernière dÊliC�SBUJPOEV$POTFJM.VOJDJQBM Ë-FOPNCSFEF places payantes sur la voirie publique est de 1 500 pendant l’ÊtÊ (800 hors saison), la ville a une longueur de voirie de 140 km. -FSÙMFEFMB1PMJDF.VOJDJQBMFFTUEFWFJMMFSBVrespect des arrêtÊs du Maire pour la circulation et le stationnement dans la ville. Qui donc mieux que le Maire est en mesure de juger de la situation de sa ville, de ses problèmes spÊcifiques, des erreurs techniques ou de jugement de ses services FUEFTB1PMJDFËM�HBSEEFTBVUPNPCJMJTUFTÚ -F#VSFBV du Maire est depuis toujours le rÊceptacle de toutes les plaintes et rÊclamations de la population, cela particulièrement en haute saison oÚ la ville est asphyxiÊe par la circulation et le stationnement de ceux qui y habitent et de ceux qui la visitent en journÊe ou la nuit. Pourquoi un Procureur, un Commissaire de Police, un simple policier – auquel ce droit semble reconnu- pourrait enlever un PV ou ne pas le dresser et non le Maire, lui-même OPJ, Chef de la Police Municipale chargÊ de son recrutement et seul dÊtenteur du pouvoir de Police, de la circulation et du stationnement dans sa ville ? Tout cela n’est pas cohÊrent, d’autant qu’en dÊfinitive, le Maire arrête les orientations prioritaires de la Police Municipale et dÊcide de ses missions. Il doit apprÊcier avec l’Administration et le Directeur GÊnÊral des Services l’efficacitÊ de son action et corriger, en fonction des moyens disponibles, toutes les erreurs observÊes, prendre les arrêtÊs municipaux nÊcessaires. Tâche incessante qui pèse lourd en termes de responsabilitÊ, même pÊnale.

J’ajoute que le Parquet ou le Commissaire de Police auraient pu en parler avec le Maire, s’ils l’estimaient nÊcessaire. Ce qui n’a jamais ÊtÊ le cas, sauf, paraÎt-il une lettre d’une Vice-Procureure en 2002, que ni l’Administration ni moi n’avons pu retrouver dans les archives de la Ville, malgrÊ une recherche systÊmatique. A-t-elle ÊtÊ vraiment reçue ? Par contre, au cours de mon audition, en prÊsence de mon Avocat, il nous a ÊtÊ dit que des  remontÊes  auraient eu lieu de certain commissaire vers le Parquet. Sans la moindre retombÊe vers le Maire. Comprenne qui pourra‌ POUR CONCLURE, je conteste formellement l’action

menÊe contre moi. Je suis Maire, OPJ, depuis 23 ans. J’ai rempli à ce double titre mon devoir à l’Êgard de mes concitoyens, avec souci de justice, d’ÊquitÊ, d’intÊrêt gÊnÊral, dans une ville ÊtouffÊe par la circulation dont les habitants et les visiteurs se plaignent fortement, à juste titre. J’ai toujours agi passionnÊment, au service de mes concitoyens, pour assurer à leur profit, le meilleur fonctionnement de la ville et j’ai transformÊ celle-ci en DPOT�RVFODF-BRVFSFMMFRVPONFDIFSDIFOFTUQBT juste, d’autant que mon successeur, dans quelques mois et dès la promulgation de la loi de dÊpÊnalisation des infractions au stationnement payant, sera seul compÊtent pour dÊcider, en responsabilitÊ, du retrait ou pas d’un procès-verbal. J’avais besoin de le dire aujourd’hui, à tous ceux qui m’ont largement fait confiance. DIDIER BOROTRA

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

5


ZAPPING

1

Les vœux du maire Didier Borotra aux maires de l’ACBA, représentants des administrations et institutions, élus et habitants de la commune. © PHOTO BERNARD

3

5

Biarritz en lumières. © NICOLAS MOLLO

4

L’océan déchaîné. © BERTRAND LAPÈGUE

Les 100 ans du BO Omnisports. © PHOTO BERNARD

2

6 7

Un bébé phoque échoué sur la Grande Plage. © MANUEL ANDIA 

Partenariat signé entre Ibaia (D. Berraondo), Zinemaldia Donostia-San Sebastian (J.-L. Rebordinos) et le FIPA (F. Sauvagnargues). / Ouverture du 27e Fipa. © PIERRE BACHELOT BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

7


VÔTRE…

L’agenda 2014 des Affaires culturelles met à l’honneur la peinture moderne belge à la faveur d’œuvres provenant des fonds du Musée d’Ixelles, la 6e saison du MET bat son plein tandis que se préparent des expositions à la crypte SainteEugénie. Points d’orgue. Cet été, avec l’exposition Maîtres de l’art belge : entre rêves et réalités, le Bellevue se fait annexe du Musée d’Ixelles. Il dévoilera une centaine de tableaux de la fin du XIXe au milieu du XXe siècle qui témoignent de l’évolution de l’art moderne belge et de la naissance du mouvement CoBrA. Seront ainsi exposées à Biarritz, des œuvres de Fernand Khnopff, Paul Delvaux, René Magritte pour ne citer qu’eux. En marge de l’exposition, la Médiathèque va, tout au long du mois de juillet, prêter ses cimaises à une vingtaine d’affiches originales sur le thème des stations balnéaires et du voyage, provenant également des fonds du Musée d’Ixelles. LA SAISON DU MET BIEN LANCÉE

-FT SFUSBOTNJTTJPOT FO EJSFDU EV Metropolitan Opera de New York se poursuivent avec toujours autant de succès : le 1er mars avec Prince Igor de Borodine (1890)  ; le 15 mars avec Werther de Massenet (1892)  ; le 5 avril avec La Bohème de Puccini (1896)  ; le 26 avril avec Cosi Fan Tutte de Mozart (1790)  ; le 10 mai avec La Cenerentola de Rossini (1817). Gare du Midi.

BROODTHAERS MARCEL, CASSEROLE DE MOULES, 1968, PHOTO SUR TOILE SENSIBILISÉE, 125 X 125 CM (COPYRIGHT ADAGP SABAM BELGIUM, 2014 / PHOTO MIXED MEDIA).

Culturellement

À LA CRYPTE SAINTE-EUGÉNIE

Du 6 avril au 10 mai, seront exposées MFT”VWSFTEF-ZEJF"SJDLYRVJåHVSFOU désormais dans les grandes collections publique : Musée national d’Art moderne de  Paris, Centre Pompidou, Palais de Tokyo, FNAC... Du 17 mai au 22 juin, c’est la 3e exposition de Post Pictura, collectif d’artistes de la région réunis sous la houlette de leur ex-professeur à l’École des Beaux-Arts du BAB, Alain Guesdon. Du 24 octobre au 23 novembre, se réunit le collectif d’artistes Rencontres et Expressions qui promeut la création contemporaine. Pour clôturer l’année, du 6 décembre au 25 janvier, le surfeur, aventurier et photographe, Arnaud de Rosnay sera à l’honneur pour le 30e anniversaire de sa disparition en mer. Crypte Sainte-Eugénie, ouverture tous les jours de 14h à 19h, fermée le mardi. Rens. : Affaires culturelles 05 59 41 57 50 - culture@biarritz.fr

8

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

© MAGRITTE RENÉ, L’ÉTÉ, 1932, HUILE SUR TOILE, 74,7 X 87,5 (COPYRIGHT ADAGP SABAM BELGIUM 2014 / PHOTO MIXED MEDIA

L’ACTUALITÉ I BERRIAK


LE MUSÉE DE LA MER,

refuge des phoques

-F.VT�FEFMB.FS"RVBSJVNEF#JBSSJU[ est bien connu pour ses phoques, nÊs dans ses bassins ou recueillis après des tempêtes. Justement, quelques jours après le dÊcès de la doyenne Okera à l’âge avancÊ de 33 ans, plusieurs petits rescapÊs des tempêtes de janvier, rÊcupÊrÊs sur les plages landaises et la Grande Plage, sont venus temporairement gonfler les rangs des phocidÊs du musÊe. Il faut savoir qu’à sa naissance, un blanchon pèse une quinzaine de kilos. Nourri par sa mère, il prend, grâce à la richesse du lait maternel, 1 kilo par jour. Au bout de 3 semaines, la maman cesse de le nourrir, il pèse alors une cinquantaine de kilos. Pendant la pÊriode de sevrage, le petit vit sur ses rÊserves et s’affine. Quelques semaines plus tard, il commence à se OPVSSJSEFNBOJÒSFBVUPOPNF-FTPSQIFlins qui doivent être âgÊs d’environ deux

mois, sont soignÊs et nourris dans la zone de quarantaine du musÊe pour Êviter le stress. Ils ne sont pas visibles par le public car il ne faut pas les habituer à une prÊsence humaine pour ainsi augmenter leurs chances de survie dans leur milieu OBUVSFM-PSTRVFMFTTPJHOFVSTKVHFSPOU les phoques rÊtablis et en capacitÊ de se nourrir seuls, ils les relâcheront. www.museedelamer.com

RegrettÊe Okera Le 3 janvier 1980, les pompiers d’Hendaye avaient ramenÊ au musÊe un bÊbÊ phoque blessÊ à l’œil. Il fut d’emblÊe baptisÊ Okera (borgne en basque). Après divers problèmes de santÊ, cette femelle a fini par mettre bas en dÊcembre 2005, de Naia, le premier bÊbÊ phoque à être nÊ dans un aquarium. Les visiteurs n’avaient d’yeux que pour la nouvelle petite famille composÊe du père, Charlie (lui aussi accueilli par le musÊe), Okera et son bÊbÊ. Ont suivi, Txupi, Urko, NoÍlla, Aitor et Lou‌ une sacrÊe gageure pour le MusÊe de la Mer Aquarium de Biarritz dont ce savoir-faire a fait l’objet de publications.

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

9


L’ACTUALITÉ I BERRIAK

‌ Biarritz Tourisme a mobilisÊ, dÊbut janvier près de 400 professionnels de la rÊgion ‌

ÉCHO DE MAG ///: Malandain parmi les maÎtres de danse

bilan et perspectives Biarritz Tourisme a dĂŠvoilĂŠ son bilan 2013 et ses objectifs pour l’annĂŠe qui vient. En termes d’accueil en 2013, l’EPIC totalise 32 082 personnes accueillies, ayant gĂŠnĂŠrĂŠ 63 202 nuitĂŠes. Si le bilan commercial est quantitativement plus ĂŠlevĂŠ qu’en 2012 BWFDVOFBVHNFOUBUJPOEFEFTNBOJfestations, il demeure moins gĂŠnĂŠrateur. Cela s’explique par un raccourcissement de la durĂŠe des congrès ainsi qu’un chiffre d’affaires moyen par ĂŠvènement, en lĂŠger recul. Parmi les 281 manifestations organisĂŠes, on retient  : 112 manifestations professionnelles dont 8 Ă  la Halle d’Iraty ; 154 manifestations publiques dont 15 Ă  la Halle d’Iraty ; 17 manifestations privĂŠes. Rappelons qu’en quatre annĂŠes de fonctionnement, la Halle d’Iraty a gĂŠnĂŠrĂŠ un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros )5oSFQSĂ?TFOUBOUVOFIBVTTFEFQBS rapport Ă  la première annĂŠe d’activitĂŠ en 2010 – et reçu près de 50 0000 visiteurs. Et le planning de l’annĂŠe qui vient confirme le dĂŠveloppement des manifestations professionnelles.

Afin de maintenir sa position de leadership, Biarritz Tourisme dÊveloppe pour 2014 un plan d’action orientÊ autour de nouveaux outils (guides professionnels, vidÊos, site internet en russe, nouveau mapping, etc.). -BDDVFJMEFTWJTJUFVSTFTUSFOGPSD�BWFD notamment le suivi et le soutien des marchÊs bouts de ligne  : Scandinavie, Îles britanniques, Suisse, Espagne, Belgique, Allemagne, Russie, USA, BrÊsil. C’est dans cet esprit offensif que Biarritz Tourisme a mobilisÊ, dÊbut janvier, près de 400 professionnels de la rÊgion – Aditu, CrÊdit Agricole, INEO GDF Suez, Dalkia, SIS SÊcuritÊ, Essor, Schindler, 7JODJ 'BDJMJUJFT  "' ²RVJQFNFOUT  -40  3VHHJFSJ  -B 1PTUF  FUD o BVUPVS EVOF soirÊe festive, pour souligner l’importance du tourisme et ses retombÊes, directes ou indirectes sur l’Êconomie locale (photos).

Š M. ETCHEVERRY ; M. ANDIA ; N. MOLLO ; D.PERNAUD / PHOTO BERNARD ; DR

BIARRITZ TOURISME,

Dans son article, Les maÎtres de danse, le Figaro magazine a prÊsentÊ cinq chorÊgraphes qu’il reconnaÎt comme  ‌les meilleurs reprÊsentants de la danse française installÊs en rÊgion‌  , car ils exportent leur ballet dans le monde entier. Aux côtÊs des Bory, Rigal, Dubois et autre Preljocaj, Malandain – qui figure comme le promoteur un peu à contre-courant du nÊoclassique –, est saluÊ pour avoir propulsÊ sa compagnie dans la cour des grands !

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

11


le

dossier

BEHAKOA

« Une image vaut mieux que mille mots. » Confucius

Focus

12 le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236


sur

LE BTS PHOTO InstallÊ dans la villa rÊnovÊe des Acanthes, au cœur du quartier Jules-Ferry, le BTS Photographie de Biarritz accueille une première promotion de 12 Êlèves venus des quatre coins de France. Cette formation prÊpare aux mÊtiers de la photographie et complète les cursus liÊs à l’image et à l’art, dispensÊs au BTS audiovisuel et à l’École supÊrieure d’Art des Rocailles. Focus.

Plus de mille ĂŠtudiants suivent une

formation supÊrieure à Biarritz dans les domaines de l’art, de l’audiovisuel, de l’hôtellerie et du tourisme, des nouvelles technologies ou encore de l’ostÊopathie. Une gamme complÊtÊe depuis la rentrÊe par une nouvelle filière : le BTS Photographie. Biarritz est associÊe depuis des dÊcennies au concept de l’image. Rappelons que la ville a servi de laboratoire au lancement de la fibre optique au dÊbut des annÊes 80. Elle a aussi pÊrennisÊ le Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) ainsi que le Festival Biarritz AmÊrique latine qui ont respectivement clôturÊ leurs 27e et 22e Êditions. Il Êtait donc logique d’implanter les formations audiovisuelle, artistique et photographique au centre du quartier culturel Jules-Ferry – à proximitÊ de la MÊdiathèque et du Conservatoire de RÊgion – pour constituer un plateau image. DÊpendant de diverses institutions – AgglomÊration, Éducation nationale, Ministère de la culture – ces structures ont ÊtÊ regroupÊes sur un même site dans le but de faciliter les synergies entre elles, ainsi que des Êchanges avec les autres Êquipements du quartier.

Il s’agissait encore de favoriser des passerelles avec les ÊvÊnements citÊs plus haut et autres manifestations culturelles, et pari plus audacieux, accroÎtre aussi le rayonnement et la lisibilitÊ de la ville avec la crÊation d’activitÊs professionnelles, de formations privÊes, d’expÊrimentations et de salons. -F#54"VEJPWJTVFMEVMZD�F3FO�$BTTJO de Bayonne s’est dÊlocalisÊ à Biarritz en 2006, dans des bâtiments flambant neufs. Deux ans plus tard, l’École supÊrieure d’art des Rocailles a pris ses quartiers plus en contrebas, dans l’ancienne villa des Rocailles rÊhabilitÊe. Dernièrement, c’est le BTS Photo qui a investi les locaux rÊnovÊs de la Villa des Acanthes. Troisième Êtablissement de cette nature FO'SBODF BWFDDFVYEF1BSJTFU-JMMF  et rattachÊ administrativement au lycÊe Malraux, il prÊpare aux mÊtiers associÊs à l’industrie photographique et de l’image – promotion, communication, commercialisation ou crÊation – et peut aussi constituer une bonne base pour intÊgrer une Êcole d’art. !

le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236 13


le

dossier BEHAKOA

LA PREMIĂˆRE

promotion P

our sa première promotion, le BTS accueille 12 Êtudiants. Une autre douzaine gonflera ses rangs en 2014 pour arriver à 24 Êtudiants par promotion à MBSFOUS�F-�UBCMJTTFNFOUQPVSSB EPODSFDFWPJS�UVEJBOUTBVUPUBM-F BTS dÊpend du lycÊe AndrÊ-Malraux et de son directeur AndrÊ Villard. Certains cours sont d’ailleurs dispensÊs dans les locaux du lycÊe par des professeurs enseignant dans les deux Êtablissements. [2]

[3]

[4]

[5]

LES PROFESSEURS

Avec Vincent Trouche [1], le responsable de la section chargÊ de la technologie sensitomÊtrie et Êquipements, six professeurs dispensent un enseignement gÊnÊral ainsi que les matières spÊcifiques liÊes à la photographie : Nathalie Latour [2], anglais. François LeclÊrÊ [3], sciences appliquÊes. Colette Gisclard [4], gestion et droit. Laurie Dubourdieu [5], culture photographique et visuelle, prise de vue et traitement d’images. Mathieu Accoh [6], culture gÊnÊrale et expression. [1]

[6]

14 le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236

LES ÉLĂˆVES

DaphnÊ Mayens [7] de Nantes, 18 ans, souhaite devenir chef-opÊrateur cadreur en cinÊma. Anaïs Bailiou [8] d’Avignon, 18 ans, souhaite devenir photographe publicitaire. Apolline Henry [9]EF-BWBM  BOT  souhaite intÊgrer une Êcole supÊrieure de photographie. Emma Trubert Beaumont [10] de -PNBHOF  BOT TPVIBJUFJOU�HSFS une Êcole supÊrieure de photographie. Benoit Salmon [11] de Nantes, 20 ans. Camille Lespagnol [12] de Paris, 19 ans. Corentin Leblanc [13] de Niort (79), 18 ans, souhaite intÊgrer une Êcole supÊrieure de photographie. LÊa Perrichon [14] de Cambo-les-Bains, 19 ans, souhaite devenir photographe de concert et faire de la retouche d’images. Marie Velez [15] de Saint PÊe-sur-Nivelle, 19 ans, souhaite devenir photographe de portrait. Mathilde Betachet [16]EF-BHVJOHF   18 ans, souhaite devenir photographe de portrait. Paul Meyranx [17] de Saint-Sever, 18 ans, souhaite reprendre un studio photo. Virginie Desquines [18] de Baudemont (71), 19 ans. !


[9] [7]

[11]

[10]

[8] [12]

[13] [14] [16] [18] [15]

[17]

le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236 15


le

dossier BEHAKOA

L’ENSEIGNEMENT

Le BTS Photographie prĂŠpare aux dif-

fÊrents mÊtiers de la photographie. Il s’adresse aux bacheliers bac pro photoHSBQIJF CBD4 CBD&4 CBD- CBDSTD2A, MANAA... avec une très forte motivation QPVSMBQIPUPHSBQIJF-BT�MFDUJPOTFGBJU sur dossier scolaire avec lettre de motiWBUJPO-FT�UVEJBOUTQPTFOUMFVSDBOEJdature sur le portail national Admission Post-bac comme pour toute demande d’Êtudes supÊrieures en BTS.

L’École supÊrieure d’Art des Rocailles

BTS Photographie

BTS Audiovisuel

MÊdiathèque

Conservatoire de RĂŠgion

16 le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236

-BGPSNBUJPOTBSUJDVMFBVUPVSEFÚHSBOET types d’activitÊs professionnelles : tMBQSJTFEFWVFQSPGFTTJPOOFMMFFOQFUJU  moyen et grand format dans tous les domaines (nature morte, mode, beautÊ, portrait, reportage, architecture, illustration...) aussi bien sur le plan technique qu’artistique ; t MB QPTUQSPEVDUJPO EFT QSJTFT EF WVFT rÊalisÊes avec notamment le traitement numÊrique et la gestion des flux d’images produites ; tMBüOBMJTBUJPOFUMBHFTUJPOEFTJNBHFT traitÊes par la retouche, le classement de ces images ainsi que la prÊparation aux diffÊrents supports d’impression ou de visualisation ; t MVUJMJTBUJPO FU MB DPNNFSDJBMJTBUJPO des images dans le respect des rÊglementations particulières des mÊtiers de la photographie. -FOTFNCMFEFTDPVSTTFSFQBSUJUFOUSFMB villa des Acanthes et le lycÊe Malraux. Au sein de ce dernier, les Êtudiants suivent les cours d’anglais, de sciences appliquÊes, de gestion et droit, de culture gÊnÊrale et expression (1 jour et demi par semaine) avec des enseignants dÊjà en poste au lycÊe. À la villa des Acanthes sont dispensÊs les autres cours. ClassÊs, les bâtiments rÊnovÊs abritent des salles dÊvolues aux professeurs, aux cours, au traitement des images, mais aussi deux studios (l’un blanc et l’autre noir), un labo photo, etc. BTS Photographie : Villa les Acanthes 9 rue Moussempès - Biarritz 05 59 01 20 40 / 05 59 26 85 97 !

LE PÔLE IMAGE AU CENTRE DU QUARTIER JULES-FERRY


QUE STIO N S À… Vincent Trouche, responsable du BTS Photographie

Des artistes invités interviennent-ils comme à l’ESA des Rocailles ?

Comment a été imaginée la pédagogie ?

Le travail se fait en petits groupes pour que les étudiants puissent s’entraider et se motiver. En pratique, plusieurs séances (prises de vue et traitement d’images) se suivent pour explorer un thème défini à partir de la réflexion initiale jusqu’à la finalisation des prises de vue. L’objectif est de les préparer au mieux à l’épreuve finale pratique où un thème national est défini en début de deuxième année et chaque étudiant doit répondre personnellement à cette « commande ».

Quelle matière enseignez-vous ?

La technologie sensitométrie et équipements. La sensitométrie est l’étude des surfaces sensibles à la lumière (pour l’argentique et le numérique). Par équipements, entendons l’étude des matériels pour la prise de vue (appareils tout format, objectifs, capteurs, ...), des éclairages, des scanners, des procédés d’impression (numérique ou autres), des écrans et des outils informatiques.

Les villas des Acanthes et des Rocailles.

Nous sommes en phase « d’installation » de la formation. Nous souhaitons que des artistes, des professionnels puissent intervenir auprès des étudiants ponctuellement comme cela s’est déjà produit dernièrement.

Quelle est la place du BTS au sein du Pôle image du quartier Jules-Ferry ?

Nous commençons cette formation. Les étudiants du BTS Audiovisuel, de l’École d’art et du BTS Photo se côtoient géographiquement et participent à certaines activités pratiques des autres formations. Les professeurs de ces formations se sont déjà rencontrés avec une visite des locaux de chaque établissement et une présentation de chaque formation. Nous allons travailler aux possibilités de rapprochement avec l’École d’art et le BTS sur des projets ou du matériel.

« Nous allons travailler aux possibilités de rapprochement avec l’école d’art et le BTS sur des projets ou du matériel. » le dossier I FÉVRIER 2014 I BIARRITZ magazine N°236 17

© TOUTES LES PHOTOS DU DOSSIER AINSI QUE LA COUVERTURE ONT ÉTÉ RÉALISÉES PAR LES ÉTUDIANTS DU BTS PHOTOGRAPHIE.

?


la Ville HIRIA

Les médaillés

DA N S L A V I L L E

DE LA VILLE DE BIARRITZ

Lors des vœux de la Mairie, cinq personnalités politiques ont été distinguées par le maire Didier Borotra et remerciées pour leur collaboration : Juliette Séguéla, adjointe au maire chargée des Affaires sociales ; Marie Contraires, adjointe au maire chargée de la Culture ; Jakes Abeberry et Pierre Grenade, conseillers municipaux ; Michel Gimon, ancien adjoint. [1]

[2]

[3]

JULIETTE SÉGUÉLA [1]

a occupé la fonction d’adjointe déléguée au Personnel et au Développement économique, puis aux Affaires sociales avec la tâche de présidente déléguée du CCAS. Élue Conseiller général en 1992, elle est devenue 1 re vice-présidente du Conseil Général, chargée du Personnel et des Affaires sociales et également présidente de la Commission des Finances. [4]

[5]

… distingués par le maire Didier Borotra et remerciés pour leur collaboration …

18

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

MARIE CONTRAIRES [2]

a occupé les charges d’adjointe à l’Action sociale, au Personnel puis à la Culture et au Patrimoine. Elle a été également Conseiller de la Communauté de l’Agglomération du BAB. Citons aussi son investissement comme présidente de la .JTTJPO-PDBMFQPVSM&NQMPJFUTPOJNQMJcation en tant que présidente du CNR de Musique et de Danse dans la sauvegarde et le maintien de l’Orchestre de BayonneCôte Basque.

PIERRE GRENADE [3] s’est vu confier la charge de 1er adjoint aux Travaux, puis successivement celles d’adjoint aux Finances et à la Culture. Président de l’Hôtel du Palais pendant 10 ans, il est à l’origine de son ouverture à l’année. Il a aussi travaillé au Syndicat mixte des transports collectifs du BAB et occupé la fonction de vice-président de l’Agglomération. MICHEL GIMON [4]  a été adjoint à la Réglementation, à la Sécurité, à l’Enseignement, à l’Administration générale puis à la Vie citoyenne. Il a été le 1er président de tous les Conseils de quartier. Mais aussi, vice-président du SMUN (le Syndicat mixte de l’usine d’eau potable de la Nive), sans oublier son titre d’ancien maire du Port des Pêcheurs. JAKES ABEBERRY [5] a occupé le poste

d’adjoint à la Culture puis aux Grands projets urbains, chargé notamment du réaménagement de la Côte des Basques. Il a été conseiller communautaire au sein de l’Agglomération. Il est le président fondateur de Biarritz Culture. Acteur et créateur, il est à l’origine du Festival Le Temps d’Aimer et du festival culturel basque Bi Harriz Lau Xori. !


DA N S L A V I L L E

-FT (BMFSJFT -BGBZFUUF EF #JBSSJU[ POU passÊ commande au jeune artiste belge Pieter Vermeersch d’une grande fresque abstraite pour habiller le mur aveugle du Biarritz Bonheur. Devenu cÊlèbre en qualitÊ de laurÊat du Prix de la Jeune Peinture Belge en 2007, Pieter Vermeersch est bien connu pour ses grands dÊgradÊs de couleurs. Conçue à la faveur d’une centaine de nuances du bleu au rose, la composition qui mesure 22 m de hauteur sur 30 m de largeur, reprÊsente un ciel au coucher du soleil. Entretien avec l’artiste. Comment avez-vous imaginÊ votre œuvre ? Est-ce que Biarritz et ses paysages vous ont influencÊ ? En fait il y avait beaucoup d’autres JOýVFODFT-FüMNEF3PINFSRayon Vert mais aussi la notion de romantisme dans un phÊnomène double : les surfeurs puis les gens qui sont dans l’hÊritage du passÊ. Deux mondes qui se ressemblent, se mêlent dans une notion très romantique. Une telle commande aux dimensions colossales est-elle une belle opportunitÊ de crÊation pour un artiste ? Oui bien sÝr. C’est une Ênorme chance de pouvoir rÊaliser un travail comme celui-là. C’est la première fois qu’il y a une telle œuvre dans l’espace public, même si c’est une commande privÊe. C’est à ma

L’ART dans

la ville

connaissance, la première pièce d’une telle importance. Il y en a d’autres mais en intÊrieur, jamais en extÊrieur. Combien de temps avez-vous mis pour la rÊaliser ? On a travaillÊ à sa prÊparation pendant 6/7 mois mais en temps rÊel (conception), 2 mois et demi. Sur le plan technique et par rapport au climat local, quel type de peinture avezvous utilisÊ pour prÊvenir la fragilitÊ de l’œuvre ? Nous avons fait des recherches pour obtenir une peinture qui rÊsiste à ces conditions extrêmes. Nous avons choisi la meilleure sur le marchÊ europÊen, dÊveloppÊe avec les nouvelles technologies : elle est autonettoyante et impermÊable, elle peut respirer, rÊsister au chaud, au froid et au gel‌ !

VIE QUOTIDIENNE

L’AVAP REMPLACE

la ZPPAUP

Ă€ l’horizon 2015, L’Aire de valorisation de l’architecture et du patrimoine (AVAP) va se substituer Ă  la Zone de protection du patrimoine (ZPPAUP). Si l’AVAP conserve les principes fondamentaux de la ZPPAUP, elle intègre, Ă  l’approche patrimoniale et urbaine de celle-ci, les objectifs du dĂŠveloppement durable. -B ;11"61 EF #JBSSJU[  DSĂ?Ă?F FO   figurait comme la première en Aquitaine. Elle avait pour objectif dans son pĂŠrimètre de prĂŠserver et mettre en valeur le patrimoine architectural et urbain de la commune. Elle a donc permis des restaurations d’immeubles dans le respect de leur caractère architectural tout en rĂŠalisant des opĂŠrations d’amĂŠnagement urbain, sans musĂŠifier la ville, comme en tĂŠmoignent notamment des rĂŠalisations telles que le rĂŠamĂŠnagement complet du quartier des Rocailles et de la MĂŠdiathèque, les places Bellevue et Clemenceau... Pour Bernard

Wagon, architecte urbaniste instructeur du plan de la ZPPAUP, et dÊsormais AVAP, le Grenelle 2 de l’environnement a libÊrÊ de contraintes, à titre gÊnÊral, les projets relatifs à la rÊduction des dÊpenses �OFSH�UJRVFT-FTSFTUSJDUJPOTBQQPSU�FTË l’application du Grenelle 2 supposaient la crÊation d’un document, d’oÚ la mise en place des AVAP à la place des ZPPAUP. Elle permettra de cadrer, voire d’empêcher des transformations qui porteraient atteinte au patrimoine, comme, par exemple, revêtir une façade d’un doublage therNJRVFFYU�SJFVS-BSDIJUFDUFJOTJTUFBVTTJ sur le fait que l’AVAP devra :  ‌ assurer un meilleur rapport entre la conservation et les marges d’extension du bâti ou du renouvèlement urbain pour satisfaire les obligations de densification, sans dÊnaturer le charme et l’harmonie de la ville‌ . ! BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

19


la Ville HIRIA VIE QUOTIDIENNE

VALIDITÉ DE 15 ANS

À partir de 2014, la carte nationale d’identitÊ est valide  BOT -²UBU TJNQMJGJF MFT dÊmarches, la durÊe de validitÊ de la carte nationale d’identitÊ passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans). -BMMPOHFNFOUEFDJORBOTQPVSMFTDBSUFT d’identitÊ concerne : tMFTOPVWFMMFTDBSUFTEJEFOUJU�T�DVSJT�FT (cartes plastifiÊes) dÊlivrÊes à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures. tMFTDBSUFTEJEFOUJU�T�DVSJT�FTE�MJWS�FT (cartes plastifiÊes) entre le 2 janvier 2004 et le 31 dÊcembre 2013 à des personnes majeures. Attention, cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identitÊ sÊcurisÊes pour les personnes mineures. Elles seront valables 10 ans lors de la dÊlivrance. Si la carte d’identitÊ a ÊtÊ dÊlivrÊe entre le 2 janvier 2004 et le 31 dÊcembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validitÊ de la carte est automatique. Elle ne nÊcessite aucune dÊmarche particulière. -BEBUFEFWBMJEJU�JOTDSJUFTVSMFUJUSFOF sera pas modifiÊe. !

pour la carte nationale d’identitÊ

LUTTE CONTRE L’HABITAT INDIGNE Le Programme Habitat indigne et PrÊcaritÊ ÊnergÊtique, portÊ par l’AgglomÊration Côte Basque - Adour et ses partenaires, aide financièrement et accompagne des propriÊtaires occupants aux revenus modestes engagÊs dans un projet favorisant des Êconomies d’Ênergie ou la lutte contre l’habitat indigne. Mais aussi des propriÊtaires bailleurs qui possèdent des logements dÊgradÊs souhaitant s’engager dans une rÊnovation. Rens. : 05 59 46 31 31 - www. habitatpaysbasque.com

CCAS : RECRUTEMENT D’AIDES Ă€ DOMICILE SAISONNIĂˆRES POUR LES VACANCES DE PĂ‚QUES 2014 Le Service-SolidaritĂŠ-Autonomie va procĂŠder, pour les vacances de Pâques, au recrutement d’aides Ă  domicile pour aider les personnes âgĂŠes dĂŠpendantes dans leur vie quotidienne. Ces postes de saisonniers sont ouverts Ă  des personnes ayant dĂŠjĂ  une expĂŠrience minimum de 3 mois, en tant qu’aide Ă  domicile, ou aux ĂŠtudiants du secteur mĂŠdico-social. Un vĂŠhicule est indispensable. Les candidats intĂŠressĂŠs doivent adresser une lettre de motivation, avec un curriculum vitae à : CCAS - 5, Square d’Ixelles - 64200 BIARRITZ, avant le 28 fĂŠvrier.

TRIONS PLUS FORT ! Pour toute information concernant la

collecte des dĂŠchets et la propretĂŠ urbaine, un numĂŠro vert est Ă  disposition : 0 800 111 899. Pour la collecte des objets encombrants, composer le : 05 59 57 00 00.

20

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

TRAVAUX dans la

ville

QUARTIER DES HALLES

M�U�-BDJSDVMBUJPOEFTW�IJDVMFTQPVSSB être perturbÊe autour des Halles ainsi que rue du Centre. Bureau d’Études de la Ville de Biarritz : 05 59 41 59 90.

-B7JMMFEF#JBSSJU[E�NBSSFEFTUSBWBVY pour embellir et moderniser les voiries autour des Halles (rues des Halles Sud et Nord, la place Sobradiel ainsi que la placette Gambetta) : un pavage et de nouveaux enrobÊs seront rÊalisÊs, dÊgageant plus de place pour les piÊtons. En amont sera achevÊe la modification des rÊseaux des concessionnaires dÊmarrÊe E�CVU-FTS�TFBVYEBTTBJOJTTFNFOU  rÊseau Êlectrique et eau potable sont en cours de modification jusqu’à fin fÊvrier. -FTUSBWBVYEFWPJSJFTVJWSPOUËQBSUJSEV mois de mars pour s’achever en premier lieu à la mi-mai avant de reprendre après

RUE DOCTEUR-LABORDE ET RUE JEANNE-D’ARC

Des travaux se dÊroulent jusqu’à la fin du mois de mars, sur les rÊseaux ErDF et (S%'W�UVTUFTEFTSVFT%PDUFVS-BCPSEF et Jeanne d’Arc. Ces voies sont donc interdites à la circulation et au stationnement. -BDDÒTEFTSJWFSBJOTBVYHBSBHFTQSJW�TFTU maintenu. Direction des Espaces publics : 05 59 41 59 93. !


MÉMOIRE

François-RĂŠgis SituĂŠ Ă  l’intersection de l’avenue du MarĂŠchal Foch et de l’avenue Carnot, sera bientĂ´t dĂŠnommĂŠ le rond-point François-RĂŠgis Bastide, en l’honneur de ce natif de Biarritz, ĂŠcrivain, diplomate, ĂŠditeur et animateur de radio dĂŠcĂŠdĂŠ en 1996 Ă  l’âge de 69 ans. François-RĂŠgis Bastide dont le vrai prĂŠnom est Édouard, est nĂŠ le 1er juillet 1926 Ă  Biarritz, dans une villa proche du Jardin Public et de la Gare du Midi. Son père, Édouard Bastide, est mĂŠdecin et aussi musicien. Il lui arrive de jouer de l’orgue Ă  Sainte-EugĂŠnie. Sa mère est ĂŠgalement musicienne : elle joue du violon. Il grandit dans une belle villa rose aux volets bleus aujourd’hui disparue, la villa Bastide. Dès son plus jeune âge, François-RĂŠgis fait des ĂŠtudes musicales : il devient un excellent pianiste et compose. Mais la guerre ĂŠclate et Ă  18 ans, en 1944, il s’engage dans les spahis de la 2e Division CMJOEĂ?FEV(Ă?OĂ?SBM-FDMFSDBWFDMBRVFMMFJM entre en Allemagne. Après la guerre, il publie un premier roman Lettres de Bavière  et poursuit une carrière dĂŠdiĂŠe aux belles lettres. Il reçoit le Prix Femina en 1956 pour son roman Les Adieux  et entre comme conseiller littĂŠraire aux ĂŠditions du Seuil. Il y reste près de 30 ans et y crĂŠe la collection musicale Solfège. Il fait paraĂŽtre Le Dernier des Justes d’AndrĂŠ Scharz-Bart, prix Goncourt. En 1968, il entre au comitĂŠ de lecture de la ComĂŠdie-Française et en BVKVSZEV1SJY.Ă?EJDJT-Ă?DSJWBJOB signĂŠ une vingtaine d’ouvrages dont onze romans, trois essais, deux livres pour enfants et une pièce de thÊâtre.

BASTIDE

François-RÊgis Bastide est aussi un homme de radio. Il anime l’Êmission littÊraire Une idÊe pour une autre avant de fonder en 1955 avec Michel Polac l’Êmission hebdomadaire de Paris Inter, ancêtre de France Inter : Le Masque et la plume. Il animera seul l’Êmission de 1971 à 1981. Curieux de tout, il fait aussi quelques apparitions au cinÊma, notamment dans des films d’Alain Resnais et de Francis Girod. Il est nommÊ par François Mitterrand ambassadeur de France à Copenhague et à Vienne, puis auprès de l’UNESCO. Il reçoit la distinction de chevalier de l’Ordre du MÊrite en 1990. Homme aux talents et facettes multiples, il aimait passionnÊment Biarritz, sa ville natale, l’ocÊan, le Pays Basque. Dans son roman La Vie rêvÊe publiÊ en 1981, il se souvient de son enfance et de sa jeunesse heureuse à Biarritz. François-RÊgis Bastide a ÊtÊ conseiller municipal de Biarritz de 1977 à 1982. !

‌ Homme aux talents et facettes multiples, il aimait passionnÊment Biarritz, sa ville natale, l’ocÊan, le Pays Basque‌

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

21


la Ville HIRIA RENCONTRES

Ă€ LA SCĂˆNE

comme à la ville En ce mois de Saint-Valentin, Biarritz Magazine dresse un portrait de couples qui travaillent ensemble ou partagent une même passion. Petit tour d’horizon...

CHRISTINE ET ANTONIO,

Harmonia

Après s’être croisÊs pendant plusieurs annÊes dans le monde du tango, c’est en 2007 que Christine a contactÊ Antonio pour travailler sur son spectacle de fin d’annÊe et depuis, ils ne se quittent plus ! Ils ont commencÊ par danser ensemble puis enseigner, organiser des stages, des soirÊes‌ Partager une passion commune nourrit leur couple et remplit leur vie d’Êmotions très profondes et de rencontres humaines incroyables. Et même s’ils avouent se pardonner moins de choses au niveau professionnel, ils n’imaginent pas une vie diffÊrente ! ! 22

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

CAROLINE ET NICOLAS,

Le Festin Nu

Ils se sont rencontrÊs il y a sept ans au Bookstore, autre librairie bien connue des #JBSSPUTPåUPVTEFVYUSBWBJMMBJFOU-FVS relation s’est construite naturellement, alliant la passion amoureuse avec la passion pour les livres. Ainsi, c’est ensemble qu’ils se sont lancÊs dans une nouvelle aventure en crÊant leur propre librairie Le Festin Nu JM Z B QMVT EF  BOT -FVS complicitÊ fusionnelle les rend sereins et les stimule constamment. Et si parfois, les soucis de la librairie empiètent sur la vie privÊe, ils ont l’avantage de pouvoir se rÊgler dans l’intimitÊ‌ !

RAPHAĂ‹LE ET ALEXANDRE,

BO Triathlon

C’est au BO Triathlon que les deux jeunes sportifs se sont connus il y a 4 ans. Un an et demi plus tard et après plusieurs sorties, sportives (ou non ‌) avec le club, ils formaient un couple ! Pratiquer le triathlon ensemble leur permet de passer beaucoup de leur temps libre rÊunis car cette discipline est chronophage : 3 entraÎnements de natation, 1 entraÎnement de course à pied et gÊnÊralement une sortie vÊlo par semaine‌ En partageant leur passion du sport, ils peuvent Êchanger leurs points de vue, mais parfois, la diffÊrence de niveau peut être source de conflit ! !


MARIE ET MICHEL,

Sissinou et Sin Ils se sont connus au milieu des annÊes 1990 mais ce n’est qu’en 2001 qu’ils se lancent dans un projet professionnel commun avec le Sissinou. Michel en cuisine, Marie à l’accueil, les vins et la gestion, les rôles sont bien rÊpartis pour que l’Êquipe fonctionne ! En 2011, lorsque le couple ouvre le Sin à la CitÊ de l’OcÊan, Marie passe aux commandes du nouvel Êtablissement. Aujourd’hui, ils apprÊcient particulièrement le dimanche, seul jour oÚ ils travaillent à nouveau côte à côte ! Pour Michel, la recette est simple : beaucoup d’amour‌ et d’humour ! !

‌ des couples qui travaillent ensemble ou partagent une même passion ‌

DOMINIQUE ET OSWALD, Malandain

Ballet Biarritz

LAETITIA ET ALAIN, sportifs

accomplis

Š PHOTO BERNARD ; DELPHINE PERNAUD / PHOTO BERNARD ; I. PALÉ ; N. MOLLO ; O. HOUEIX ; DR

Au dÊbut des annÊes 1980, ils faisaient partie de la même  bande  de danseurs du Ballet de Nancy avec Thierry Malandain. Ils ont ÊvoluÊ ensuite ensemble au grÊ des aventures du chorÊgraphe, avant de poser leurs valises à Biarritz. Oswald est aujourd’hui rÊgisseur gÊnÊral et Dominique responsable de la plateforme de sensibilisation du public. Unis par la passion de la danse, ils continuent à vivre côte à côte au rythme des tournÊes et des rencontres. Pour  dÊcrocher , ils ont choisi un nid douillet  à distance de la Gare du Midi  pour partager une autre passion commune : la nature et les randonnÊes. !

Ensemble depuis leurs Êtudes d’ingÊnieurs il y a 10 ans, les deux sportifs ont longtemps pratiquÊ leurs propres disciplines chacun de son côtÊ : le rugby pour Alain, la natation puis les treks et les ranEPT QPVS -BÑUJUJB 4VJUF Ë VOF CMFTTVSF E"MBJO -BÑUJUJBS�VTTJUËMFGBJSFWFOJSËMB piscine avec elle pour sa rÊÊducation puis à son tour de la convaincre de l’accompagner à ses sorties en vÊlo auxquelles elle prend goÝt très vite ! Aujourd’hui, ils s’entraÎnent ensemble pour relever des dÊfis sur des Êpreuves de longue distance mais savent aussi se mÊnager du temps pour eux en rÊalisant des projets personnels, sportifs ou pas ! ! BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

23


LA VIE ASSOCIATIVE ELKARTE BIZIA AUX 3A

LA LUDO 64

Stage de couture et dÊcoration ameublement de 3 jours aux 3A mi-fÊvrier. Et toujours au programme : loto, belote, tarot, randonnÊe, balade verte, atelier cuisine. Un vide-grenier est orgaOJT�MFTFUNBST-FTPCKFUTEFTUJO�TBVWJEFHSFOJFSQPVSront être dÊposÊs durant tout le mois de fÊvrier. Un circuit en Irlande est programmÊ du 28 avril au 5 mai et une rÊunion d’information est organisÊe le 6 mars à 11h pour le circuit au Guatemala du 4 au 17 octobre. Rens 05 59 24 15 39

Dans le cadre des journÊes dÊpartementales des familles, MB-VEPPSHBOJTFEFTQPSUFT ouvertes avec plusieurs rendez-vous jusqu’au 9 fÊvrier. Au programme : des dÊcouvertes de jeux et des ateliers ludiques (marionnettes, contes...) pour les familles sur les temps d’accueil de la ludothèque, un atelier musical et ludique pour les plus petits ; le mercredi 5, une ouverture spÊciale, le samedi 8 de 16h à 18h, en prÊsence d’une psychologue clinicienne et une soirÊe jeu familiale au Centre social Maria Pia, le samedi 8 à partir de 20h30. Toutes ces activitÊs sont gratuites et ouvertes à tous. Rens. : 06 68 41 19 75 laludo64@free.fr

Energy’s Pays Basque

DÉCOUVERTE DU TAROT -BSUEV5BSPUQSPQPTFVOFJOJtiation aux cartes du Tarot de .BSTFJMMF-FUBSPUEF.BSTFJMMF s’apprend et surtout se  comQSFOE-BUFMJFSBMJFVEFVYGPJT par mois le samedi matin à la salle Errecarte (niveau dÊbutant et/ou avancÊ). Rens. : 06 63 08 76 37

Formation PSC1 La Croix-Rouge de Biarritz organise des formations mensuelles au PSC1 : les samedis 22 fÊvrier, 22 mars, 12 avril, 17 mai, 21 juin, 20 septembre, 18 octobre et 22 novembre, de 9h à 13h et de 14h à 18h, au 16 avenue d’Etienne. Rens. : 05 59 24 24 13

AVEC LES AMIS DU QUARTIER CHÉLITZ

Le club propose de participer à un goÝter, ouvert aux membres et sympathisants, le samedi 8 fÊvrier de 15h à 18h à la Maison pour Tous d’Anglet, afin de prÊsenter les activitÊs de l’association. À venir Êgalement  : une sortie cidrerie à Petritegi (Astigarraga) le samedi 15 fÊvrier à partir de 19h30  ; une soirÊe Cabaret Les AnnÊes Boum à Pau le 9 mars lors d’un dÊjeuner-spectacle, et des journÊes à la montagne ouvertes à tous (skieurs et promeneurs) à la Pierre Saint-Martin et Gourette, les 12 et 26 janvier, les 9 et 23 fÊvrier, les 2 et 16 mars et le 6 avril. Rens. : 05 59 23 50 14 06 82 02 51 98 - nrjpb64@gmail. com - www.nrjpb64.com

MUSÉE HISTORIQUE - F  . V T � F  ) J T U P S J R V F informe ses visiteurs de sa fermeture annuelle jusqu’au 17 fÊvrier inclus. Rens. : 05 59 24 86 28 - www. musee-historique-biarritz.fr

-BTTPDJBUJPODPOWJFVOQVCMJD nombreux à venir partager un repas convivial au Château de  Brindos le dimanche  16  mars Ë I -JOTDSJQUJPO BV SFQBT est obligatoire et le règlement (35 ₏) se fait d’avance par chèque au cours des deux permanences assurÊes les samedis  22 fÊvrier et 1er mars de 9h à 12h au bar du Polo, avenue Kennedy et au Petit Casino, avenue Gramont.  24

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

ARTE LATINO -BTTPDJBUJPOQSPQPTFEFOPVveaux cours de danse latine, de zumba, d’initiation au tango, salsa, batchata, merengue et de gym danse. Tous les mercredis et samedis un cours de zumba kids et d’expression corporelle est organisÊ de 15h à 16h pour les 5/12 ans. "VY "&-   rue Jean Bart. Rens. : 06 08 69 98 21 - 05 59 03 13 83  - www. artelatinodanse. com 

Ça n’arrive pas qu’aux autres‌ Le Lions Club de Biarritz, en partenariat avec les Scouts de France, organise Action jonquilles, une action nationale de solidaritÊ, les 8 et 9 mars devant toutes les Êglises de Biarritz. À cette occasion, des jonquilles seront vendues en faveur de l’association Enfants et SantÊ Aquitaine qui a pour but d’aider les enfants et les adolescents atteints de cancer et de leucÊmie.

Le Ski Club Basque Le club propose des sorties au ski le 15, journÊe  à La Pierre Saint-Martin, du 21 au 23 mars à Saint-Lary ; du 30 mars au 4 avril un sÊjour à Baqueira. L’encadrement est assurÊ par des moniteurs diplômÊs de la FÊdÊration Française de Ski. Rens. : 05 59 23 97 47 - www.skiclubbasque.com


Danza y Musica Sin Fronteras Dès fÊvrier, l’association Danza y Musica Sin Fronteras propose des nouvelles sÊances de danse salsa cubaine – bachata & rock, ainsi que de nouveaux cours de guitare pour dÊbutants les mercredi et samedi après-midi avec le guitariste brÊsilien Edio, pour enfants, ados, adultes et seniors. Cours avec ou sans solfège, prêt d’une guitare. À la Villa Sion, 79 bis avenue d’Espagne. Rens. : 06 33 84 60 27 - www.danzasinfrontera.com

THÉÂTRE L’ÉTOILE MARINE -BTTPDJBUJPOQS�TFOUFVOTQFDUBDMFEFFUQBS$ISJTUPQIF#BHBSEJF FU-JPOFM0MMJWJFSEs-tu MaÎtre ou Valet ? le 8 fÊvrier au ThÊâtre -²UPJMF.BSJOFBMM�FEV.PVSBFUQSPQPTFEVBVG�WSJFS deux stages pour enfants : Mome’story (roman-photo numÊrique): de 10h à 12h30, pour les 6-8 ans et De la scène à l’Êcran (thÊâtre et vidÊo) : de 14h à 17h30 pour les 9-14 ans. Des ateliers oÚ l’on dÊcouvre les spÊcificitÊs du jeu de l’acteur sur une scène de thÊâtre et un plateau de cinÊma, avec à la clÊ une crÊation filmique. Et du 24 au 28 fÊvrier un stage thÊâtre pour les petits (de 4 à 7 ans) de 10h à 12h et les enfants de 8-12 ans de 14h à 17h. Rens. : 06 09 23 00 32

FORMATIONS INFORMATIQUE À L’ATABAL Au programme : Illustrator (niveau avancÊ) le samedi 8 fÊvrier ; Illustrator (niveau expert) le samedi 8 mars ; Photoshop (niveau avancÊ) le samedi 29 mars ; Indesign (niveau expert) le samedi 12 avril ; Wordpress Session 1 (niveau intermÊdiaire) le samedi 15 mars ; Wordpress Session 2 (niveau avancÊ) le samedi 22 mars ; RÊseaux Sociaux (niveau avancÊ) le samedi 5 avril. En ce qui concerne la formation professionnelle, l’Atabal est aussi un centre de formation agrÊÊ, qui propose des solutions à la carte, adaptÊes aux besoins des professionnels. Rens. : 05 59 41 73 26 jeanmmedia.atabal@wanadoo.fr

BIARRITZ ACCUEIL Comme son nom l’indique, Biarritz Accueil ouvre ses portes aux nouveaux arrivants à Biarritz et leur propose, par le biais d’activitÊs diverses, de tisser des liens, de favoriser les rencontres et les amitiÊs futures. Au programme : l’apprentissage de l’anglais et de l’espagnol (avec diffÊrents niveaux), des ateliers d’informatique, des jeux de cartes et de sociÊtÊ (tarot, belote, bridge, scrabble), de la gymnastique douce ainsi que trois niveaux de randonnÊe. Des sorties à thème et des voyages en France et à l’Êtranger sont Êgalement organisÊs, comme un voyage en Irlande en avril. Rens. : 06 77 71 61 41 et les mardi et vendredi de 10h à 11h45, Maison des associations.

Biarritz Patchwork

COANDCIEDANSE -BTTPDJBUJPO BTTVSF UPVT MFT jeudis matin de 9h à 12h une permanence à la salle de danse du Square d’Ixelles afin d’accueillir les personnes intÊressÊes par la dÊcouverte de la danse contact-improvisation et tout particulièrement les familles dÊsireuses de s’essayer au Baby danse contact dans une ambiance conviviale. Rens. : 06 19 26 43 24 coandciedanse@gmail.com coandciedanse.wordpress.com

L’association se rÊunit tous les vendredis de 14h à 17h30 à la Villa Sion, 79 bis rue d’Espagne. Au cours des ateliers, les adhÊrentes rÊalisent dans une ambiance conviviale patchwork, boutis, points de croix, broderie, tricot‌ Rens. : 05 59 03 72 36 / 06 63 56 18 01

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

25


AGENDA !

L’ACTU DE L’ATABAL

Après de très bons rÊsultats de frÊquentation en 2013 – 22  000 entrÊes pour les 40 concerts et 7 000 pour les 25 cafÊ-concerts –, l’Atabal attaque 2014 sur les chapeaux de roue avec un nouveau Festival Tribus #1, destinÊ à mettre en avant des groupes devenus incontournables. Au programme le vendredi 7 fÊvrier : la DSF Party, la première de l’annÊe avec la Dirty South Family qui invite Oddateee et son rap noize underground ainsi que Funk Effect EF#PSEFBVY-BDSF sera dans la place avec les mix electro hip hop de DJ Pace, DJ Uneek et DJ Skillz. Et le samedi 8, Scoot Kelly and The Road Home + Saaad + Radhammers, du noise hardcore drone. Toujours en fÊvrier le samedi 15, c’est au tour de Tom Frager et VanupiÊ d’investir les lieux avec une tendance reggae rock. Puis, le vendredi 28, Deluxe et son style Êlektro festif, accompagnÊ de Xutik qui souffle un vent nouveau sur la musique eukaldun actuelle à l’Atabal. En mars, le 7, un son Êlektro rock avec Cheveu et Polygorn, plus qu’un groupe, plus que des machines : une grouchine ; le 13 Patrice avec son style entre roots et modernitÊ et Noraa du pur soul reggae ; le 20 Julien DorÊ prÊsente son dernier album Løve, entre groove et mÊlancolie et Gatha avec son univers onirique et empreint de poÊsie ; le 21 dans le cadre de Bi Harriz Lau Xori, Throes and The Shine font dÊcouvrir le  kiduro , un genre musical originaire de l’Angola entre le zouk, le hip hop et l’Êlectro. Deux cafÊ-concerts sont programmÊs le 14 mars avec le Collectif Prism, qui vient de sortir son dernier album Sans dormir et le 28 Kapiolani Boyz, influencÊ par la culture polynÊsienne et Amen Viana guitariste et chanteur togolais. Rens. : 05 59 41 73 20 - www.atabal-biarritz.fr

The Sparteens en octobre 2013

Les Improttoks À L’ATABAL

À signaler, le vendredi 21 fÊvrier la nouvelle Êdition des Improttoks, l’Atabal se transforme en cabaret d’improvisations et enfin dans un lieu atypique, à la crypte SainteEugÊnie, Julianna Barwick prÊsente Nepenthe, un disque mythique, une expÊrience dÊroutante.

Fauve en dĂŠcembre 2013

26

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236


CÉLÉBRATION DE LA Sainte-Agathe

Pour la deuxième annÊe consÊcutive, la tradition de la SainteAgathe est l’occasion d’une transmission intergÊnÊrationnelle et de pratique du bertso dans les Êcoles bilingues de la ville. Ainsi, une quarantaine d’Êlèves va dÊfiler vêtus de noir et bâtons à la main le mardi 4 fÊvrier, veille de la Sainte-Agathe, Êchangeant chants et bertso (vers improvisÊs et chantÊs) contre goÝter et GSJBOEJTFT-FTBÔO�TEFMBTTPDJBUJPO"SSPLBPOUQSJTMFTPJOEF passer en classe leur apprendre la chanson traditionnelle, tandis que 6h d’ateliers bertso leur ont ÊtÊ dispensÊes par l’association #FSUTVMBSJFOMBHVOBL-BUSBOTNJTTJPOJOUFSH�O�SBUJPOOFMMFFTU en marche. Rens. : www.arroka.org - www.euskara-biarritz.eu

SALONS À VENIR À LA

Halle d’Iraty

Salon des Vins et de la Gastronomie EV  BV  G�WSJFS -F rendez-vous avec les terroirs de France. Des viticulteurs, amoureux de leurs terres, des producteurs, fiers de leurs produits qui, pendant toute la durÊe du salon, viennent partager la passion de leur terroir. La FÊria du Camping Car du 7 BVNBST-FS�TFBVEFEJTtribution Ypo Camp Loisirs Evasion revient avec une surface de plus de 5 000 m², entièrement en extÊrieur, pour prÊsenter plus de 100 campingcars, neufs et d´occasion. Loto des Socios du BO le 11 mars à 21 h, avec de nombreux lots à gagner.

Salon AvrilExpo du 4 au 6 avril. C’est le salon des nouvelles tendances du printemps. Rendez-vous incontournable EV1BZT#BTRVFFUEFT-BOEFT  c’est le lieu idÊal pour tous ceux qui veulent concrÊtiser leurs projets de construction, de rÊnovation ou d’embellissement pour leur maison et leur jardin. Le Forum pour l’emploi du Pays Basque le 10 avril. 2 e Êdition organisÊe par le Pôle &NQMPJ-PCKFDUJGEFDFUUFKPVSnÊe est de mettre en relation les entreprises qui recrutent avec les demandeurs d’emploi. Salon des Antiquaires du  BV  BWSJM -F 4BMPO EFT Antiquaires de Biarritz est un grand salon qui rÊunit près de 80 exposants autour de 3 univers en un seul lieu : AntiquitÊs, Art Contemporain et Design 50’s-70’s.

La 3e Êdition du FIFDH au Pays Basque se dÊroule du 10 au 14 fÊvrier. Une sÊlection inÊdite de films et courts-mÊtrages pour sensibiliser à la dÊfense et la promotion des droits humains. Les projections sont suivies de rencontres et dÊbats. OrganisÊ par le Secours Catholique Caritas France, au cinÊma Le Royal. Rens.  : www.festival-droits delhomme.org

AGENDA !

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DES DROITS DE L’HOMME

‌ pour sensibiliser à la dÊfense et la promotion des droits humains ‌

LES OPÉRAS

du MET

-B TBJTPO TF QPVSTVJU BWFD prochainement deux opÊras rarement donnÊs sur la scène du MET : Rusalka (samedi 8 fÊvrier) et Prince Igor (samedi 1erNBST *OTQJS�EF-B1FUJUF Sirène d’Andersen, Rusalka, cet  opÊra - conte de fÊes  somptueusement mÊlodique met en scène la crÊature des eaux qui accepte de devenir muette pour sÊduire son prince. RenÊe Fleming Êtincelle dans l’un de ses rôles fÊtiches tandis que Piotr #FD[BMB -FOTLJEBOT Eugène OnÊguine en dÊbut de saison) incarne le prince. Avec pour toile de fond le XIIe siècle et la fondation de la nation russe, Prince Igor, opÊra Êpique, cÊlèbre pour ses danses polovtsiennes, n’a pas ÊtÊ vu sur la scène du MET depuis un siècle. Avec Ildar Abdrazakov dans le rôle-titre. Rens. : 05 59 41 57 50 www.biarritz.fr

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

27


AGENDA ! FESTIVAL DES JEUX -F 9*7e Festival des Jeux de Biarritz comprend deux compÊtitions : du 15 au 23 fÊvrier se dÊroule à l’espace Bellevue, le Festival de Scrabble et du 24 fÊvrier au 2 mars c’est au tour du Casino municipal d’accueillir le Festival de #SJEHF-FTer et 2 mars a lieu aussi le XIIe Patton des Cadets au Casino municipal (compÊtition par Êquipe). Plus de 1 500

de Biarritz

participants, viennent non seulement des diffÊrentes rÊgions de l’hexagone mais aussi de nombreux pays d’Europe auxquels s’ajoutent les joueurs canadiens, amÊricains ou de l’Afrique francophone. Biarritz, grâce à ce festival, se situe parmi les cinq villes françaises organisant les plus importants festivals de jeux. Rens. : www.biarritz-hiver.com

Les matches DU BOPB

Au programme  : le 7 ou le 8 fÊvrier RC Toulonnais Vs Biarritz ; le 14 ou le 15 fÊvrier Biarritz Vs Stade Toulousain ; le 21 ou le 22 fÊvrier FC Grenoble Vs Biarritz  ; le 28 fÊvrier ou le 1er mars Biarritz Vs Aviron Bayonnais ; le 21 ou le 22 mars USA Perpignan Vs Biarritz et le 28 ou le 29 mars Biarritz Vs Castres Olympique. Rens. : bo-pb.com

CONCOURS PHOTOS À l’occasion de l’exposition qui se tiendra à la Crypte de l’Êglise SainteEugÊnie du 26 juillet au 17 aoÝt, un concours photo est ouvert aux amateurs et professionnels. Rens. : 05 59 23 05 19 - http:// paroissebiarritz.free.fr

Les confÊrences DE L’UTLB

-FQSPHSBNNFEFG�WSJFSÚMFKFVEJG�WSJFSËIGeorge Sand, la passionaria romantique mais aussi notre contemporaine par Claude Belveze, professeur d’histoire ; le jeudi 13 fÊvrier à 16h15 Albert Cohen, haut-fonctionnaire : De la comÊdie humaine à la pâtisserie sociale dans l’administration par Francis Ancibure, psychanalyste ; le jeudi 6 mars à 16h15 PrÊvention des troubles du sommeil d’origine environnementale par Jean-Pierre Marion et le mardi 11 mars à 14h30 Peintures de fresques par MarieClaude Berger, professeur. À la Maison des Associations, rens. : 05 59 41 29 82 - www.utlb.over-blog.com 28

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

À DÉCOUVRIR À LA CITÉ DE L’OCÉAN tLe Murmure de l’Êcume Au pays de Belharra une vague peut en cacher bien d’autres. Qui sait aujourd’hui que cette vague mythique n’est que la dernière nÊe des lÊgendes du littoral basque ? La mythologie des pêcheurs et des marins de ce pays est riche d’histoires aussi surprenantes les unes que les autres. Toutes cependant possèdent un point commun : elles parlent le langage de l’Êcume, un murmure mystÊrieux qui vous demande sans cesse de choisir entre l’ocÊan ou la terre ferme, le vent ou les rochers, les rêves ou la rÊalitÊ,  les filles ou les sorcières. La CitÊ de l’OcÊan invite Claude Labat pour Êvoquer les mythes et lÊgendes de l’ocÊan en Pays Basque ; il se pourrait bien que l’Êcume vous donne des frissons. ConfÊrence le mardi 25 fÊvrier à 18h30. EntrÊe libre à l’auditorium. t-B$JU�EFM0D�BOTBWFOUVSFEBOTMFT[POFTQPMBJSFT avec l’expÊrience OcÊan Blanc qui propose de vivre une expÊrience polaire en immersion afin de mieux saisir l’impact des pôles sur nos vies et notre futur. Au cœur de cette base polaire fidèlement reconstituÊe, le public va dÊcouvrir la diffÊrence entre Arctique et Antarctique, la faune polaire, les icebergs, la calotte glaciaire, les carottages‌ t-FTFYQMPSBUFVSTFUMBGBTDJOBUJPOEFTQÙMFT%BOTVO igloo ou une station polaire, le visiteur est invitÊ à suivre les explorateurs tels que Nansen, Amundsen, Claude Lorius, Paul-Emile Victor, Tara ExpÊditions et dÊcouvrir les avancÊes scientifiques des XIXe, XXe et XXIe siècles à la CitÊ de l’OcÊan. Rens. : 05 59 22 33 34 - www.citedelocean.com


AU MUSÉE DU CHOCOLAT Du lundi 17 au vendredi 28 fÊvrier,

ateliers gourmands, de 14h30 à 17h. Sans rÊservation, 14 avenue Beaurivage. Rens. : 05 59 23 27 72 - www.planetemuseeduchocolat.com

ATELIERS CRÉATIFS LES POISSONS D’ARGENT AccompagnÊs

par un animateur pÊdagogique, les enfants dÊcouvrent les aquaSJVNTFNCM�NBUJRVFTEV.VT�F-FTBOJNBVYNBSJOTOBVSPOU plus de secret pour nos artistes en herbe ! Ils participent ensuite à un atelier crÊatif  poissons d’argent , animÊ par la plasticienne biarrote Sophie Marty. Mardis 18 et 25 fÊvrier : crÊation de masques de Carnaval - Vendredis 21 et 28 fÊvrier : crÊation de mobiles d’argent. Tous les ateliers se dÊroulent de 10h30 à 12h et commencent par le repas des phoques. Rens. : www.museedelamer.com

ATELIERS LUDO-SCIENTIFIQUES À LA CITÉ DE L’OCÉAN

AccompagnÊs d’un animateur scientifique, les enfants âgÊs de 6 à 12 ans visitent un pôle de l’espace musÊal puis rÊalisent des expÊriences sur des thÊmatiques variÊes. Mercredi 19 fÊvrier : Quel temps pour demain ? CrÊation d’une station mÊtÊo avec deux nouveaux appareils : un hygromètre pour mesurer l’humiditÊ de l’air et un anÊmomètre pour connaÎtre la vitesse du vent. Vendredi 21 fÊvrier : Vingt mille lieues sous les mers. Construction d’un bathyscaphe miniature pour comprendre comment les hommes explorent les grands fonds marins. Mercredi 26 fÊvrier : Tous à la plage ! Observation et analyse de tout ce qui se cache dans le sable. Vendredi 28 fÊvrier : l’eau, une ressource pleine d’Ênergie. DÊcouverte de la force capable d’être produite par l’eau et son importance en tant que source d’Ênergie. Tous les ateliers se dÊroulent de 14h à 15h30. Rens. : www.citedelocean.com QUESTION D’ART Stages pour les enfants (à partir de 4  ans) et pour les adultes. Stages adultes : modèle vivant, dessin, modelage, peinture avec pose d’un modèle fÊminin, art et Êcriture, atelier d’Êcriture crÊative et d’expression plastique (collage, dessin, peinture) : aucun niveau n’est requis, dessin en extÊrieur, collage. Stages/dÊcouverte pour les enfants les 25, 26 et 27 fÊvrier : crÊation, modelage, dessin, peinture, collage à partir de 4 ans, dessin en extÊrieur, à partir de BOT-FTTUBHFTPOUMJFVBVY"&- SVF+FBO#BSU Rens. : 06 84 77 36 74.

ASIATICA

Un concours de crÊation artistique est organisÊ pour les enfants sur le thème de la Chine. Un concours en arts plastiques pour les 5 à 12 ans, Ma Chine, et un concours d’Êcriture pour les 7 à 14 ans, Mon voyage imaginaire en Chine -JOTDSJQUJPO EPJU TF faire avant le 8 fÊvrier et le dÊpôt des œuvres et des Êcrits le 1erNBST-BSFNJTFEFTQSJY aura lieu le samedi 8 mars. Rens. : 05 59 22 78 78

AGENDA !

VACANCES d’hiver...

Au MusĂŠe

THÉÂTRE L’ÉTOILE MARINE Des stages de thÊâtre sont organisÊs avec l’Étoile Marine (voir Vie Associative). Rens. : 06 09 23 00 32

À LA DÉCOUVERTE DE KIRIKOU Jusqu’au 1er mars À travers l’histoire de Kirikou, cette exposition explique le travail de Michel Ocelot et de son studio pour fabriquer une scène d’animation. MÊdiathèque, entrÊe libre. Rens. : 05 59 22 28 86 - www.mediatheque-biarritz.fr /// RENCONTRE AVEC LA CHINE, LES ARTISTES DU PAYS BASQUE 2014 Jusqu’au 28 fÊvrier. Exposition collective dans le hall d’accueil du musÊe Asiatica, à l’occasion du 50e anniversaire des relations entre la France et la Chine. EntrÊe libre à l’exposition. Rens. : 05 59 22 78 78 /// ALEX B Jusqu’au 22 mars à l’Atabal. Un artiste autodidacte inspirÊ par ses annÊes parisiennes, baignÊes dans le milieu hip hop et street art. PassionnÊ de musique, il propose des portraits d’artistes sur des supports originaux. Rens.  : 05 59 41 43 20.

AVEC LE VERSANT Du 24 au 28 fÊvrier, un stage de thÊâtre est organisÊ pour les enfants et les adolescents, animÊ par Virginie Salane, comÊdienne de la Compagnie Rens. : 05 59 23 02 30 theatre-versant@wanadoo.fr - www.theatre-du-versant.com À L’ATABAL : atelier dÊcouverte Street-art numÊrique du 17 au

21 fÊvrier pour les 8-15 ans. Rens. : 06 04 59 85 07 brice - atabal@ orange.fr ; stage batterie du 24 au 28 fÊvrier pour dÊbutants et confirmÊs. Rens. : 05 59 41 73 22 - yann.atabal@wanadoo.fr BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

29


AGENDA !

EUSKARAZ DATOZEN SALOIAK Irati AGENDA 12

MET-EKO

Operak

Denboraldia luzatzen da, MET-eko tauladaren gainean gutitan aurkeztu bi operarekin laster: Rusalka (otsailaren 8an, larunbatarekin) eta Prince Igor (martxoaren 1ean, larunbatarekin). Andersenen Sirena Ttipia obran oinarriturik, Rusalka, handioski melodikoa den « opera – maitagarri ipuin » honek, haren printzea xarmatzeko mutua bilakatzea onartzen duen urtetako izakia taularatzen du. Renée Fleming distiratzen da bere bihotzeko rolan, Piotr Beczalak bere aldetik (Lenski Eugène Onéguine-n denboraldiaren hastapenean) printzea haragiztatuko duelarik. Honen giroa XII. mendean eta errusiar nazioaren sortzea dagoelarik, Igor Printzea, opera epikoa, hain ospetsua bere polovstiar dantzei esker, ez da mende batez MET-eko tauladaren gainean ikusia izan. Ildar Abdrazakov-ekin titulu-rolan. Xehe. : 05 59 41 57 50 - www.biarritz.fr

30

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

Gelan

Salon des Vins et de la Gastronomie/Arno eta Gastronomiaren Saloia otsailaren 7tik 10era. Hitzordua Frantziako eskualdeekin. Haien lurrez maitemindu mahastizainak, haien mozkinez maitemindu ekoizleak haien eskualdeari erakutsi jaidurak partekatzera etortzen dira, saloiak iraunen duen uno oro. Karabanaren Feria Martxoaren 7tik 10era. Ypo Camp Loisirs Evasion banaketa sarea, 5 000 m2-ko azalerarekin itzultzen da, osoki kanpoko aldean, 100 baino modelo gehiagoren aurkezpen bat egiteko, berriak eta bigarren eskukoak. BO-ko Sozioen Lotoa Martxoaren 11n 21:00etan, irabazteko sari andana batekin. AvrilExpo Saloia apirilaren 4tik 6ra. Udaberriko tendentzia berrien saloia da. Euskal Herria eta Landesetako hitzordu saihestezina, etxe eta baratze eraikitze, erreberritze edo edertze egitasmoak burutu nahi dituzten guzientzat leku onena. Enplegurako Euskal Herriko Foroa apirilaren 10ean. Pôle emploi-k antolatu 2. alea. Enpleguak proposatzen dituzten enpresa eta enplegu bilatzaileen arteko harremanetan sarraraztea da egun honen xedea. Zaharkin Saltzaileen Saloia, Apirilaren 17tik 21era. 75 erakusle inguru 3 unibertsoren inguruan, Zaharkinak, Arte Garaikidea eta 50’s-70’s Diseinua, leku bakar batean biltzen dituen udako saloi handia da Biarritzeko Zaharkin Saltzaileen Saloia.

Biarritzeko

JOKOEN FESTIBALA Biarritzeko Jokoen XIV. Festibalaren baitan bi lehiaketa aurkitzen dira: otsailaren 15etik 23ra, Bellevue eremuan, Scrabble Festibala iraganen da eta otsailaren 24tik martxoaren 2ra, Herriko Kasinoak du Bridge Festibala hartuko. Martxoaren 1a eta 2an ere, Kadeteen XII. Pattona iraganen da Herriko Kasinoan (ekipen arteko lehiaketa). 1  500 parte hartzaile baino gehiago, ez bakarrik Frantziako eskualde guzietatik, baizik eta Europako herri andana batetik datoz, eta hauei kanadiar, amerikar edo Afrika frantsesdunetik etortzen direnak gehitu behar zaizkie. Biarritz, festibala honi esker, joko festibal garrantzitsuenak antolatzen dituzten frantses bost hirien artean sailkatzen da. Xehe. : www.biarritz-hiver.com

SANTA AGEDAREN

ospakizuna

Bigarren urtekotz segidan, Santa Agedako ohiduraren karietara, bertsoaren belaunaldi arteko transmisioa eta praktika burutzen da hiriko eskola elebidunetan. Horrela, berrogoi bat ikasle karriketan gaindi ibiliko dira beltzez beztiturik eta makilak esku artean otsailaren 4an asteartearekin, Santa Agedaren bezperan, kantuak eta bertsoak atsaskari eta gozokien kontra trukatuz. Arroka elkarteko helduak lehenik ikasgeletatik pasatu dira haurrei ohidurazko kantua irakasteko gisan, Bertsolarien Lagunak elkarteak bere aldetik 6 oreneko bertso atelier eskaini dizkietelarik. Belaunaldien arteko transmisioa bidean da. Xehe. : www.arroka.org - www. euskara-biarritz.eu


Animation Kantalasai - Mutxiko. Avec l’Harmonie municipale Itsas-Soinua (repli assuré en cas de pluie à la Gare du Midi) Esplanade du Casino municipal à partir de 10h30.  MARDI 4 FÉVRIER

Théâtre La République de Platon Livres 5, 6 et 7 par la Cie des Amis de Platon, Colisée, 14h30 Théâtre Une journée ordinaire. Une pièce de Eric Assous avec Alain et Anouchka Delon. Gare du Midi, 20h30. DU 5 AU 7 FÉVRIER 

Danse, Regards Croisés À l’initiative du LABO du Malandain Ballet Biarritz, de l’Institut Français de Bilbao et de la Fundación de Bilbao. MERCREDI 5 FÉVRIER

Danse Regards Croisés. Répétition publique, Gare du Midi, de 16h à 18h et à 19h, entrée libre sur réservation. JEUDI 6 FÉVRIER

Danse Atelier Découverte dans le cadre de Regards Croisés :14h30/16h30, Grand Studio de la Gare du Midi  16h/18h Atelier à la Médiathèque. Entrée libre sur réservation. Théâtre Sarah ou le cri de la langouste De John Murrel traduit et adapté par George Wilson. Gare du Midi, 20h30. Danse Fácil dans le cadre de Regards Croisés. Danse contemporaine du Pays Basque. Colisée, 20h30.

VENDREDI 7 FÉVRIER

Animation Marché fermier [1] Halle Darla à Iraty de 16h à 21h. Cine latino La Fiction Auditorium de la Médiathèque, 15h entrée libre. Danse Atelier dans le cadre de Regards Croisés, animé par Igor Calonge, de la Cie Cielo raso, 15h30/17h30 et 18h/19h, Grand Studio de la Gare du Midi, entrée libre sur réservation. Danse Self dans le cadre de Regards Croisés Danse contemporaine du Pays Basque avec la Cie Matxalen de Bilbao. Colisée, 20h30. Conférence L’Idéal du bien et de la lumière chez Platon par Bertrand Vergely, philosophe théologien enseignant à Sciences Po Paris. Casino municipal, 20h30 Concert Dsf Party + Funk Effect + Oddateee, Atabal, 20h. DU VENDREDI 7 AU LUNDI 10 FÉVRIER

Animation 7e Salon des Vins et de la Gastronomie. Le rendez-vous avec les terroirs de France. Halle d’Iraty. SAMEDI 8 FÉVRIER

Spectacle Jeune Public Petites oreilles à l’écoute. Médiathèque, 10h30, entrée libre. Opéra Rusalka Gare du Midi, 19h Théâtre Es-tu Maître ou Valet ? Théâtre l’Étoile Marine, 25 allée du Moura, 20h30 Théâtre Si Molière m’était conté Troupe du Rideau Rouge. Colisée, 21h Concert Scott Kelly and The Road Home + Saåad + Radhammers Atabal, 21h. [1]

DIMANCHE 9 FÉVRIER

Concert Pierre Perret 80 balais : ça se fête ! C’est ma tournée ! [2] Gare du Midi, 16h.

JEUDI 20 FÉVRIER

Spectacle Le Comte de Bouderbala Gare du Midi, 20h30. VENDREDI 21 FÉVRIER

Cinéma Festival International des films des droits de l’homme Cinéma Le Royal. (Voir détails)

Cine latino En lo escondido de Nicolas Rincon Gille V.O. espagnol, sous -titré en français. Auditorium de la Médiathèque, 15h.

MARDI 11 FÉVRIER

VENDREDI 28 FÉVRIER

DU 10 AU 14 FÉVRIER

Théâtre Les Décaféinés Dépression musicale Gare du Midi, 20h30 Danse Makila danse Maria Pili, Agnès Perez et C. Bordas : accordéon, guitare flamenco et txalaparta. Colisée, 20h30 Club de lectures Figure de l’enfermement En espagnol pour découvrir la littérature latino-américaine. Médiathèque, 10h30, entrée libre. DU VENDREDI 14 AU SAMEDI 15 FÉVRIER

Théâtre Molière in love [3] Soirée vin, tapas et poésie en partenariat avec le Conservatoire Maurice-Ravel, CRTI, 20h.

Cinéma Los abrazos del rio de Nicolas Rincon Gille V.O. Auditorium de la Médiathèque, 15h, entrée libre. Théâtre Jamais 2 sans 3 [5] Comédie de Jean Franco avec Liane Foly. Gare du Midi, 20h30. Concert Deluxe + Xutik. Atabal, 21h SAMEDI 1ER MARS

Musique Prince Igor Opéra de Borodine Gare du Midi, 18h. DIMANCHE 2 MARS

VENDREDI 14 FÉVRIER

Cine latino Cycle Musique d’Amérique latine Auditorium de la Médiathèque, 15h, entrée libre.

Animation Kantalasai Mutxiko Avec la participation de l’Harmonie municipale Itsas-Soinua (repli assuré en cas de pluie à la Gare du Midi) Esplanade du Casino municipal à partir de 10h30  Musique Les Noces de Figaro, opéra de Mozart. Gare du Midi, 17h.

SAMEDI 15 FÉVRIER

VENDREDI 7 MARS

Concert Tom Frager + Vanupié Atabal, 21h. MARDI 18 FÉVRIER

Théâtre 3 lits pour 8 [4] Comédie de Alan Ayckbourn, adaptée par Victor Lanoux. Gare du Midi, 20h30.

AGENDA !

DIMANCHE 2 FÉVRIER

Théâtre Cher Trésor Comédie de Francis Veber avec Gérard Jugnot et Alexandra Vandernoot. Gare du Midi, 20h30. Concert Cheveu + Polygorn Atabal, 21h.

[4]

[3]

© D. PERNAUD/PHOTO BERNARD ; C. GIMENEZ/ATOMIC PHOTO ; PHOTO BERNARD ; DR

[2]

[5]

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

31


32

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236


l’expression des groupes politiques talde politikoen adierazpena GROUPE INDÉPENDANT M. AROSTÉGUY ET D. SERVY -FTDPNNVOJDBUJPOTEFMPQQPTJUJPOFOQ�SJPEFQS� Êlectorale Êtant possibles, mais soumises à une rÊglementation stricte, je choisis de ne plus occuper l’espace mis à notre disposition, afin d’Êviter toute contestation. Merci de votre comprÊhension. MAIDER AROSTEGUY, DENISE SERVY www.biarritz-demain.com

GROUPE DE L’UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE POUR BIARRITZ PATRICK DESTIZON, KARINE DUBOURG, ÉRIC FOUCHER

Chers amis biarrots En raison de la proximitÊ des Êlections municipales des 23 et 30 mars 2014 auxquelles notre groupe participera et des contraintes rÊdactionnelles que posent les textes encadrant le financement des campagnes Êlectorales, le groupe Union de la Droite Et du Centre pour Biarritz (UDEC) a dÊcidÊ de cesser toute communication dans les pages rÊservÊes à l’expression des oppositions dans le magazine municipal et ce jusqu’à la fin de la campagne. Seul ce rappel figurera dÊsormais dans l’espace qui nous est rÊservÊ. PATRICK DESTIZON Site Internet : www.udecbiarritz.fr Adresse mail : udecbiarritz@live.fr Permanences sur RDV : samedi matin de 10 à 12 h

RASSEMBLEMENT POUR LE RENOUVEAU DE BIARRITZ COMMUNICATION EN PÉRIODE ÉLECTORALE

-BDPNNVOJDBUJPOFOQ�SJPEF�MFDUPSBMFFTUS�HMFNFOtÊe. Si les candidats peuvent continuer à s’exprimer dans les pages rÊservÊes à l’opposition dans le bulletin municipal, cette communication peut donner lieu à de multiples contestations et à rÊintÊgration dans les comptes de campagne. Aussi je ne publierai plus d’articles dans le Biarritz Magazine. Seules ces explications figureront à titre de rappel jusqu’aux Êlections de mars 2014. JEAN-BENOÎT SAINT-CRICQ http://www.jbsaintcricq.fr

BIARRITZ À CŒUR ÉLUS DE LA GAUCHE UNIE NELSON MANDELA

En tant qu’Êlu natif d’Afrique, je ne peux que rendre hommage à Nelson Mandela qui illustre le difficile combat contre le racisme. Il reste encore beaucoup à bâtir à travers nos diffÊrences et n’oublions pas que Ronald Reagan et Margaret Thatcher l’avaient traitÊ de  terroriste  ! Souvenons-nous aussi de ceux qui se sont mobilisÊs en France il y a trente ans pour la  marche de l’ÊgalitÊ , pour manifester contre les violences policières etc‌

 Il faut être uni dans notre diversitÊ‌ Ce que vous faÎtes pour nous, sans nous, est toujours contre nous !  Ces paroles de Nelson Mandela imposent une vÊritable rÊflexion ! Aujourd’hui, au niveau politique, une concordance entre les paroles et les actes de nos responsables, devient de plus en plus nÊcessaire pour condamner cette libÊration de la parole raciste. Voici un extrait du poème prÊfÊrÊ de Nelson Mandela : INVICTUS  Dans de cruelles circonstances, Je n’ai ni gÊmi, ni pleurÊ, Meurtri par cette existence, Je suis dÊbout bien que blessÊ, Aussi Êtroit, soit le chemin, Nombreux les châtiments infâmes, Je suis le maÎtre de mon destin, Je suis le capitaine de mon âme.  GALÉRY GOURRET-HOUSSEIN Conseiller municipal courriel : galery.gourret@wanadoo.fr blog : www.biarritzacoeur.com

FRONT DE GAUCHE MA� NÉE LARCADE ET GEORGES POLITZER

Elle nait Ă  Biarritz en 1905, lui en 1903 en Hongrie. Elle – ĂŠlève sage femme Ă  Paris –, lui – agrĂŠgĂŠ de philosophie –, se sont rencontrĂŠs en 1930 dans un train qui descendait de la capitale au Pays Basque. De lĂ  est nĂŠe une belle histoire d’amour entre deux ĂŞtres qui ĂŠtaient bien diffĂŠrents : elle catholique, lui juif ayant dĂť quitter son pays, naturalisĂŠ français en 1924. Ce qui les a rapprochĂŠs c’est l’espoir, la volontĂŠ d’un monde meilleur, plus juste oĂš les citoyens refusent de se voir dĂŠpouillĂŠs des richesses qu’ils crĂŠent par leur travail au bĂŠnĂŠfice d’un patronat prĂŠfĂŠrant Hitler au Front 1PQVMBJSF'JOJMTFOUSFOUFOSĂ?TJTUBODF-FVSDPNbat, idĂŠologique (tracts, journaux, pamphlets) et clandestin, contre l’occupant nazi n’Êtant pas du goĂťt de la police pĂŠtainiste, ils ont ĂŠtĂŠ arrĂŞtĂŠs le 14 fĂŠvrier 1942, emprisonnĂŠs, torturĂŠs. Il a ĂŠtĂŠ fusillĂŠ sans trahir son idĂŠal le 23 mai 1942 au Mont ValĂŠrien. Elle est morte du typhus Ă  Auschwitz le 6 mars 1943. Tous les deux ĂŠtaient communistes. BERNARD ITHURBIDE berithur@yahoo.fr - biarritz.pcf.fr

ELKARTU BIARRITZ CITOYEN SOLIDAIRE En raison de la proximitÊ des Êlections municipales de mars 2014 et des contraintes rÊdactionnelles que posent les textes encadrant le financement des campagnes Êlectorales, le groupe Elkartu interrompt sa tribune jusqu’à la fin de la campagne. PEIO CLAVERIE ET RÉGINE DAGUERRE POUR LE GROUPE MUNICIPAL BCS-E

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236

33


le carnet abisuak 2

1

Bienvenue à…

.BSMBZ-&#03(/&%&-"7*--"/%3&[1], née le 15 novembre Ambre BERNARD CARITEAU [2], née le 21 novembre +BTPO--01&5[3], né le 25 novembre Victoire ANSQUER-SAINT-GIRON [4], née le 22 décembre

4

NAISSANCES… NOVEMBRE : Jason LLOPET Clémence MONTEAU DÉCEMBRE : Mathis SANCHEZ Haritz GRACIET Shenique VAN RENSBURG  Jacques BUR Eva ETCHART Txomin COSTE Tamara ISSOUFI Solal MERIDDA LAZIMI Samuel MERIDDA LAZIMI Victoire ANSQUER SAINT GIRON Odon POUEYTS Louise QUÉROL FALAISE Alexandre NICOT GILI 3

MARIAGE… DÉCEMBRE : Bernard MACERA et Gabriella CHIAVARO

DÉCÈS…

Félicitations à…

© : DR

4BOESJOF#06*--0/FU#SVOP)"3&/( qui se sont unis le 23 août

DÉCEMBRE : Victor AGUERRE (90 ans) Odette RIBEROLLES (89 ans)  Raymonde BELIEN (92 ans) Jocelyne LABEYRIE (59 ans) Yvonne EHRMAN (91 ans) Marie-Dominique SARHY (59 ans) Bernard MANDOT (64 ans) Jean MUNDUBELTZ (60 ans) Gabriel LEON (84 ans) Marie AMESTOY (65 ans) Madeleine FARABOS (96 ans) Marcelle ARRIOL (91 ans) Quintina SANCHEZ MARTIN (76 ans) Carmen REBEYROL (82 ans) Marie HIRIBERRY (69 ans) Elisa MONTHUS (99 ans) Thérèse SAINT MARTIN (100 ans) Yves MAUREL (100 ans) Pierrette SAURY (95 ans) Louis TARDAN (93 ans) Jeanne GOUPIL (87 ans) Jeanne MONDRAN (90 ans) Roger SAENZ (91 ans) JANVIER : Jean GELEZ (91 ans) Marie-Louise PAGÈS (87 ans) Marie-Jeanne SÉGURE (82 ans) Odette LABRUNE (91 ans) Pierre PÉHAUT (90 ans)

34

BIARRITZ magazine I FÉVRIER 2014 I N°236


C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N


Biarritz Magazine 236  

Biarritz Magazine du mois de février 2014

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you