Tourisme Vert

Page 1

Tourisme Vert


EUSKADI-PAYS BASQUE idéal si vous voulez tout à deux pas. ‘Impossible d’en avoir plus dans un espace aussi réduit. Il est vraiment difficile de trouver autant de trésors aussi près les uns des autres. Euskadi est un lieu idéal pour profiter en peu de temps de beaucoup de choses très intéressantes: des paysages variés, un climat doux, une culture millénaire et une gastronomie très réputée...


Expérimentez, observez, laissezvous emporter par les émotions… www.turismo.euskadi.eus

Votre séjour sera accompagné de la couleur verte, présente partout dans ce cadre incomparable qui se compose de montagnes, de vallées et du bleu de la mer. Vous découvrirez que le peuple basque est étroitement lié avec ces milieux naturels: la terre et la mer. Tous deux ont forgé une manière d’être qui se retrouve dans son tempérament: coutumes enracinées, riche culture, sports autochtones... Pour mieux comprendre sa population, il est important que vous puissiez vous fondre dans ses traditions, que vous parcouriez ses ports de pêcheurs, que vous viviez son monde rural... Sur la côte, vous découvrirez comment la mer du Golfe de Gascogne a forgé la personnalité des villages qui la côtoient. Vous ressentirez également les différences qui existent entre les habitants de la côte et ceux de l’intérieur du pays. Approchez-vous de l’histoire de ses personnages illustres qui ont tissé au fil du temps la personnalité de ce peuple, vous découvrirez comment il s’est construit un caractère marin, industriel et agricole, toujours différent et entreprenant.


Et si les villages de la côte comme de l’intérieur vous fascineront, vous seres également séduit par ses trois capitales. Bilbao et ses transformations vous surprendront. De ville industrielle, elle est devenue métropole d’avant-garde qui réunit les plus grandes figures de l’architecture internationale. SaintSébastien, exquise et unique, vous séduira par son beau cadre seigneurial. Vitoria-Gasteiz s’est habillée de vert pour vous, avec son riche patrimoine et un aménagement urbain devenu une référence mondiale. Bien

manger et bien boire en Euskadi est un luxe à la portée de tous: des produits locaux, de saison, que vous savourerez sous forme de pintxo, avec un bon vin de Rioja Alavesa, un blanc txakoli ou du cidre. Vous êtes dans le terroir des gourmets. Et maintenant, c’est à vous d’en profiter. Expérimentez, observez, laissez-vous emporter par les émotions… www.turismo.euskadi.eus

La marque touristique servant de présentation à l’offre touristique d’Euskadi. Sur le marché espagnol: EUSKADI. Sur le marché international: BASQUE COUNTRY. À l’exception des marchés où la marque adaptée à la langue est considérée comme plus efficace, comme dans le cas de la France, de l’Allemagne et de l’Italie.

EUSKADI-PAYS BASQUE ; BASKENLAND ; PAESI BASCHI.


MARQUES TOURISTIQUES


BILBAO Bilbao est la capitale de la Bizkaia, c’est le coeur économique et financier d’Euskadi. Avec 1 million d’habitants, c’est la principale ville d’Euskadi, et une grande ville universitaire. La ria de Bilbao structure la métropole : de la Vieille ville au Pont Bizkaia. C’est également une ville entourée de petites montagnes, tel le mont Artxanda, forte d’infrastructures telles le port de navires de croisière et le principal aéroport du pays et du nord de l’Espagne, véritable porte d’entrée internationale. Grâce à une conversion urbaine réussie, qui lui a apporté une reconnaissance internationale, Bilbao a été déclarée Prix Nobel des villes 2010 avec la remise du prix Lee Kuan Yew World City Prize. ON NE SAURAIT VENIR À BILBAO SANS: - Le Pont Bizkaia, Patrimoine de l’Humanité. - Ses musées : le Guggenheim et le musée des Beauxarts (actuellement parmi les principaux musées de peinture et de sculpture de l’État espagnol). La Alhóndiga, les musées ethnographique et historique basques, le musée des reproductions, celui du club de foot Athletic, le musée taurin... - Son architecture d’avant-garde et d’auteur : avec des oeuvres signées des architectes contemporains

les plus renommés (Frank Gehry, Norman Foster, Isozaki, Zaha Hadid, Philippe Starck). - Se promener : dans la Vieille ville et ses fameuses 7 rues, sur les deux rives de la ria, dans le quartier Ensanche et sur le mont Artxanda qui offre une vue panoramique sur la ville et auquel on peut accéder en funiculaire. - Assister : aux nombreux congrès, salons et réunions (BEC, Euskalduna, Guggenheim...), aux festivals et événements culturels, aux fêtes populaires et traditionnelles (taureaux, Fêtes de la ville, Semaine sainte...).

- Achete : dans les établissements des grandes marques ou dans les boutiques spécialisées en produits du terroir Il est intéressant de se rendre au marché de la Ribera ainsi qu’au traditionnel marché de la Saint Thomas (le 21 décembre). - Manger : toute l’offre gastronomique d’Euskadi: des simples pintxos (similaire à la tapa espagnole) à la grande cuisine en passant par les plats traditionnels. - Dormir : la meilleure offre d’hébergement d’Euskadi. Depuis Bilbao, vous êtes proche... de Donostia/San Sebastian, de la Côte Basque, des Montagnes et Vallées Basques et de la Rioja Alavesa.


DONOSTIA SAN SEBASTIÁN Donostia/San Sebastian est la capitale de la province de Gipuzkoa, la grande ville de la Côte basque (180 000 habitants). Ville ouverte sur la mer, elle est considérée comme la capitale touristique d’Euskadi, à deux pas de la France. Elle possède l’une des baies les plus belles au monde: La Concha. Trois plages urbaines compléte le panorama de la ville. Arrosée par le fleuve côtier Urumea, San Sebastian est bordée de montagnes et de points de vue: Igeldo, Urgull, Ulia et l’île Santa Clara. À SAN SEBASTIAN, IL FAUT VISITER : - La Vieille ville, ses rues et ses bâtiments emblématiques. - Le quartier romantique de la ville et ses immeubles d’influence française. - Le musée San Telmo et l’Aquarium. - Se promener: parcours à pied ou à vélo sur la promenade maritime (qui va du « Peine de los Vientos » au centre Kursaal), sur les monts urbains, dans les parcs et jardins, pour apprécier ce rythme de vie si particulier du bord de mer ; les activités liées à la nature comme le surf.

- Assister: aux congrès, salons et réunions au Palais Kursaal, aux fêtes et événements populaires comme la Tamborrada, la foire agricole et gastronomique de la Saint Thomas, au Festival International du Cinéma, à la cours e de traînières « Bandera de la Concha », aux courses hippiques à l’hippodrome et aux activités du casino. - Acheter: au centre ville (quartier Ensanche) et dans la Vieille ville.

- Manger: San Sebastian est la ville gastronomique par excellence. C’est la ville du monde possédant le plus grand nombre d’étoiles Michelin au mètre carré! Sans oublier les fameux pintxos de la Vieille ville et des autres quartiers. Et pourquoi ne pas s’offrir un repas dans une cidrerie? - Dormir: la ville dispose d’une offre hôtelière de qualité et possède les hôtels les plus emblématiques d’Euskadi. Depuis Donostia/San Sebastian, vous êtes proche... de Bilbao, de la Côte Basque, des Montagnes et Vallées Basques.


VITORIA GASTEIZ

Vitoria-Gasteiz capitale de l’Alava, est la capitale administrative d’Euskadi (250 000 habitants). Disposant en outre du principal centre logistique du nord de l’Espagne, elle est entourée de nature. Le centre historique, son « amande » médiévale et, en particulier, sa cathédrale « ouverte pour travaux» sont remarquables (c’est d’ailleurs la ville des 3 cathédrales). On y remarque également un urbanisme moderne, planifié, facile à vivre et accessible, ainsi qu’une ceinture verte qui entoure la ville. European Green Capital 2012.

- Pratiquer: les sports de plein air (ceinture verte), l’observation des oiseaux (lagunes et lacs de barrage) et la visite d’Ataria, Centre d’Interprétation des zones humides de Salburua.

À VITORIA, IL FAUT VISITER: - Le centre historique et l’amande médiévale, où se trouve l’ancienne cathédrale Santa Maria et son projet innovant « ouvert pour travaux » dont Ken Follett s’est inspiré pour son roman « Un monde sans fin ». Le visiteur ne manquera pas de visiter les 5 églises, (5 torres), les rues consacrées aux métiers d’antan et la muraille médiévale. - Ses musées: Bibat, Artium et Beaux-arts. - Ajuria Enea: résidence du Lehendakari (président) d’Euskadi. - Le nouveau visage urbain ordonné et vivant.

- Se promener: sur la ceinture verte, avec les sentiers, lagunes et lacs intégrés au sein d’une nature riche en flore et en faune ; dans les villages alentours (Estibaliz, Armentia, Foronda...). - Assister: à son célèbre festival de jazz et aux fêtes patronales, avec parmi les plus populaires, le jour de San Prudencio (28 avril) et les Fêtes de la Blanca (août).

- Acheter: dans les confiseries de la zone piétonne et commerciale et sur le marché de l’Amande médiévale. - Manger: les desserts et confiseries de qualité sont renommés. Dans la Rioja Alavesa (vins et gastronomie). - Dormir: dans les nouveaux hôtels, 100 % accessibles. Depuis Vitoria-Gasteiz, vous êtes proche... de La Rioja Alavesa, des Montagnes et Vallées Basques.


LES MONTAGNES

ET VALLÉES BASQUES Les Montagnes et Vallées Basques, notre environnement naturel. L’Euskadi tranquille, reflet de la culture et des traditions: Gernika et le Parlement, les monts d’appel à la corne, les mythes et légendes d’Euskadi, le mode de vie des paysans, les jeux de force basque. On retiendra ses 9 parcs naturels, ses chemins de pèlerinage : Chemin de Saint-Jacques et Chemin Ignatien, et la religiosité focalisée, en plus de Loiola (maison de Saint Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus), Arantzazu, la Antigua, Zenarruza, Estibaliz et Urkiola. IL FAUT VISITER: - Les villages, les sites des traditions rurales, le mode de vie agricole (30 000 fermes), le patrimoine, la force basque, les pèlerinages populaires... - Assister: aux tournois de pelote basque, de force basque, aux pèlerinages villageois et aux marchés. - Les musées porteurs d’identité: centres d’interprétation ou écomusées, écrins de l’histoire industrielle du pays... - Se promener: dans un milieu naturel accessible, dans les parcs naturels, sur les montagnes mythiques Anboto,

Txindoki, Aizgorri, Ernio... Dans les vallées et zones rurales, dans les forêts et au bord des rivières.

et patrimoniale. Et des activités plus actives et sportives comme la randonnée et le cyclotourisme. - Acheter: les produits autochtones gastronomiques (Eusko Label), le fromage Idiazabal, cidre, vin Txakoli, conserves. Les produits artisanaux et la céramique basque. - Manger: une gastronomie traditionnelle (produits authentiques et autochtones).

- Assister: aux tournois de pelote basque, de force basque, aux pèlerinages villageois et aux marchés.

- Dormir : dans des gîtes ruraux et des hôtels de charme, dont certains possèdent l’ECOLABEL.

- Pratiquer : activités d’écotourisme, comme l’observation des oiseaux, le géotourisme, ou des visites d’espaces à haute valeur environnementale

Vous êtes proche... de la Côte Basque, de la Rioja Alavesa, de Bilbao, de Donostia/San Sebastian et de Vitoria-Gasteiz.


LA CÔTE

BASQUE

Très variée, la Côte basque vous enchantera avec ses villages de pêcheurs et ses villes pieds dans l’eau, avec des plages urbaines et de charme. Ports de plaisance, marais, falaises, rias et une mer active. Parmi les villages et les sites emblématiques, soulignons Hondarribia, Zarautz, Getxo et Lekeitio, la baie de La Concha à San Sebastian, San Juan de Gaztelugatxe, la Souris de Getaria, Bilbao et le Pont Bizkaia, la Réserve de la Biosphère d’Urdaibai et un géoparc. En outre, la Côte basque est riche d’une intense culture maritime et le berceau de personnages historiques lié à la mer: Elcano, Cosme Damian de Churruca ou Victor Hugo. SUR LA CÔTE BASQUE, IL FAUT VISITER: - Les villages de pêcheurs, les cités médiévales et les villes cosmopolites pour découvrir le mode de vie lié à la mer, autour de la pêche et de son patrimoine (halles, fêtes, gastronomie). - Les stations balnéaires. - Les sites naturels: biotopes et zones humides, points de vue et balcons maritimes.

- Le réseau des musées de la Côte Basque (notamment le Musée Balenciaga à Getaria, le Musée Maritime de Bilbao, le Musée du Pêcheur à Bermeo, le Musée Romain Oiasso à Irun, la Faktoria maritime Albaola à Pasaia, et le Phare Santa Catalina à Lekeitio, l’Aquarium de Donostia, etc.). - Se promener: Sur la Côte basque, le vert de l’arrièrepays plonge dans la mer. Se promener à Urdaibai, parcourir la route du Flysch, flâner en haut des falaises, se perdre dans le bois peint d’Oma, découvrir zones humides et plages sauvages. Et pourquoi ne pas se lancer sur un itinéraire comme le Chemin de Saint Jacques de la côte?

- Assister: aux compétitions sportives dont certaines sont de niveau international comme le surf, la voile et autres singularités comme les régates de traînières. Aux fêtes populaires et aux foires au poisson. - Pratiquer: les sports nautiques (surf, voile, plongée sousmarine), la randonnée et les activités en pleine nature comme l’observation des oiseaux et des cétacés… - Acheter: conserves de poisson, vin txakoli. - Dormir: hébergements ruraux de charme, petits hôtels familiaux, campin. Vous êtes proche... de Bilbao et des Montagnes et Vallées Basques.


RIOJA

ALAVESA

Rioja Alavesa est une terre de vignobles centenaires, du cépage tempranillo et d’une production vinicole d’exception. Arrosée par l’Èbre et protégée par la Sierra Cantabria, la región possède des caves spectaculaires: Ysios, Baigorri, Riscal, Viñarreal-CVNE, avec des villageschais et des chais familiaux. Un produit touristique structuré attend les visiteurs, c’est la Route du vin de Rioja Alavesa. DANS LA RIOJA ALAVESA, IL FAUT VISITER: - Les villages: Laguardia, Labraza, Elciego, Samaniego, Labastida.

- Pratiquer: la randonnée, l’observation des oiseaux, le cyclisme, la vinothérapie. - Acheter: des vins de la Rioja Alavesa.

- Les caves d’avant-garde et les caves familiales et traditionnelles.

- Déguster: l’oenogastronomie.

- Le Balcon de la Rioja.

- Dormir: en hébergements ruraux, à la cave Marqués de Riscal et dans les nouveaux hôtels de charme.

- Le patrimoine millénaire: du Site de La Hoya et des dolmens. - Se promener: dans les vignobles et les villages. - Assister: aux traditions et fêtes liées à la culture du vin. Aux dégustations.

Depuis la Rioja Alavesa, vous êtes proche... des Montagnes et Vallées Basques, de Vitoria/Gasteiz, de Bilbao et de Donostia/San Sebastian.


PRODUITS TOURISTIQUES


L’Euskadi dispose d’une large gamme de produits thématiques enrichissant la destination. C’est une ‘destination multiproduits’. Les axes prioritaires du tourisme basque sont le touring, la gastronomie et les vins, la culture et MICE. En outre, les city breaks, la nature et la côte sont considérés comme d’importance élevée. En effet, ce sont des produits qui viennent compléter la diversité de l’offre, de paysages et d’expérience, proposée par l’Euskadi.


Tourisme Vert Le Pays basque est un territoire idéal pour pratiquer des activités en pleine nature. Que ce soit de manière ACTIVE, dont l’objectif est de faire du sport, que d’une manière plus calme et détendue. L’offre de la première option est axée sur les segments de CYCLOTOURISME ET RANDONNÉES. La deuxième, quant à elle, offre la possibilité de se rendre dans ces environnements naturels et de découvrir, d’une autre manière, la flore, la faune, la population locale, les traditions et les différents aspects qui font de chacun des espaces visités des lieux uniques, ce qui est connu sous le nom d’ÉCOTOURISME.


CYCLOTOURISME


ITINÉRAIRES URBAINS À TRAVERS LES CAPITALES VITORIA-GASTEIZ ANNEAU VERT DE VITORIA-GASTEIZ. Le joyau vert et l’icône de la ville. TOUR DU BARRAGE D’ULIBARRI-GANBOA. À seulement 10 kilomètres de la ville, il permet la pratique détendue du cyclisme sur une piste qui fait le tour du barrage, entièrement préparée et avec de beaux paysages.

BILBAO Un tracé court, d’à peine 6 km de long, mais qui aidera le visiteur à se faire une image la plus cosmopolite de la capitale de la Biscaye. L’Arenal, le Guggenheim, ou l’Euskalduna sont quelques-unes des points d’intérêt de cet itinéraire.

DONOSTIA-SAINT-SÉBASTIEN Un itinéraire qui permettra de se rendre, entre autres, sur les lieux les plus connus de la ville, tels que les plages de La Concha, Ondarreta, le Peigne du Vent ou le Kursaal, entre autres.


LES VOIES VERTES, Au Pays Basque, seulement 6 des 9 de ces anciens tracés de voies ferrées, avec plus de 180 km, permettent de vivre une expérience liée au cyclotourisme.

VOIES VERTES DU VASCO-NAVARRO 125 km qui relient Estella-Lizarra (Navarre) à Mekoalde (Gipuzkoa). Ce trajet combine des zones rurales et naturelles, d’une grande beauté, à des zones urbaines et industrialisées. Idéal à réaliser en famille ou entre amis, et intéressant pour les voyageurs et les enthousiastes à la recherche de nouveaux défis. À Antoñana, le Centre d’interprétation de la Voie verte est un incontournable pour connaître l’histoire de cette ancienne voie ferrée.

PLAZAOLA 50 kilomètres pour pédaler tranquillement, entre Andoain (Gipuzkoa) et Kaxarna (Navarre). En outre, cette voie possède le tunnel le plus long de toutes les voies vertes européennes, celui d’Uitzi, avec 2,7 km parfaitement aménagés. Dans sa partie de Gipuzkoa, l’eau de la rivière Leitzaran est un autre élément principal du trajet.


ARDITURRI Cette voie qui reliait la baie de Pasaia aux mines du Parc naturel d’Aiako Harria, est une porte ouverte à la rencontre avec la nature et l’histoire. Des moulins, des maisons-tours, des galeries, des entrées de mine, des puits de ventilation, des fours à chaux, etc. parsèment ses 12 kilomètres.

MONTES DEL HIERRO

UROLA

La plus longue Voie verte de Biscaye, il s’agit d’une promenade de 42 km de grande valeur naturelle, le long des artères ferreuses qui ont toujours traversé le Grand Bilbao et où il faut souligner le Biotope Protégé des Monts de Triano et la plage de l’Arena en plein estuaire du Barbadun (Réseau Natura 2000). Parsemée de vestiges miniers spectaculaires (quais de chargement, forges, mines, fours de calcination...), la voie verte dispose de deux points de tourisme actif : l’un, au début du trajet, à Traslaviña, et, le deuxième, à côté de la zone de loisirs de l’Acena.

C’est un itinéraire attrayant pour les piétons et les cyclistes, parsemé de tunnels et de ponts, qui part de Mirandaola et arrive à Iraeta, sans interruption. En ce point, et sur 4 kilomètres, il doit passer par la route puis retourne sur une voie aménagée pour les piétons et les cyclistes, jusqu’à l’ancien quai de chargement de Zumaia, terminus de ce parcours touristique qui, une fois terminé dans sa totalité, reliera toute la vallée de l’Urola.

BIDASOA La rivière Bidasoa relie Bertiz (près d’Elizondo) à Irun et des digues de petite taille, des bunkers de la guerre civile et de curieuses plantations de kiwis la parsèment, outre les escales fluviales dont les saumons profitent pour remonter la rivière Bidasoa. tout un spectacle. Cette Voie est assignée à « Eurovelo », un projet de la Fédération européenne de Cyclistes (ECF) avec l’objectif de traverser l’Europe à vélo de manière sûre, attrayante et pratique, avec plus de 8000 km.


CENTRES VTT DU PAYS BASQUE Il existe des itinéraires attrayants de montagne à parcourir en vélo tout-terrain.

CENTREVTT IZKI MONTAGNE D’ALAVA Au sud-est de la province d’Alava, ce centre vous accueille sur le terrain de golf d’Urturi, à 38 km de Vitoria-Gasteiz et à 28 km de Laguardia, dans la Rioja d’Alava. Il dispose d’une concentration imbattable de sentiers et d’endroits pour la pratique du VTT et a la particularité d’utiliser des sections de l’ancienne voie ferrée Vasco-Navarro, reconvertie en Voie verte ; ainsi qu’une partie du GR 38 « Itinéraire du Vin et du Poisson » qui relie la Rioja d’Alava à la Côte basque.

CENTRE VTT VALDEREJO AÑANA À 30 km. de Vitoria-Gasteiz, capitale du Pays Basque, et à seulement 60 km. de Bilbao, ses points d’accueil se trouvent dans le camping d’Angosto et dans le centre de Sobrón Aventura, à Valdegovía. Il propose des itinéraires plus ou moins difficiles qui traversent deux zones paysagères très différentes : les vallées occidentales et la plaine d’Alava. Les itinéraires de Sobrón Alto, de 24 kilomètres, et les plus accessibles d’Espejo et d’Angosto sont à souligner.


GRANDS ITINÉRAIRES LE GRAND ITINÉRAIRE CYCLOTOURISTE À TRAVERS LA PLAINE D’ALAVA Une aventure, qui commence et s’achève au Centre d’interprétation de la nature d’Ataria (VitoriaGasteiz) et que nous vous recommandons de réaliser en 2-3 jours. Les communes intermédiaires de Maturana, Narbaiza, Araia, ou Agurain-Salvatierra peuvent être des endroits idéaux où séjourner. En outre, une partie de l’itinéraire est reliée par train, ce qui permet de rentrer ou d’accéder à l’itinéraire rapidement et confortablement.

LE CHEMIN DE SAINT-JACQUES Cet itinéraire, tout au long du Pays basque, offre deux itinéraires possibles : l’un le long de la côte et l’autre par l’intérieur des terres. Le premier longe tout le littoral cantabrique tandis que le deuxième progresse jusqu’à rejoindre le chemin appelé Chemin français. CHEMIN DE LA CÔTE. 195 km. 5 étapes à vélo. C’est l’un des itinéraires de pèlerinage les plus primitifs vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Le Pays basque marin et agricole, l’urbain et le rural, y cohabitent. Sur son premier tronçon, il traverse

le littoral de Gipuzkoa, depuis l’embouchure du Bidassoa à la limite avec la Biscaye, caractérisé par un grand dénivelé. Une fois en Biscaye, à travers Markina-Xemein, les zones abruptes disparaissent et il passe par les coins des régions biscayennes de Lea-Artibai, Busturialdea et Uribe jusqu’à arriver aux Encartaciones. CHEMIN DE L’INTÉRIEUR. 193 km. 4 étapes à vélo. Il traverse Gipuzkoa et Alava le long d’un itinéraire qui permet de découvrir, en à peine sept jours, un pays hétérogène et énormément varié. Les paysages côtiers, les forêts humides, les potagers fertiles, les extensions de terres arides, les plaines interminables, les communes fortement industrialisées, les paysages ruraux et une multitude d’autres beaux paysages font partie du décor. Cet itinéraire a été, depuis l’époque romaine, l’un des axes de communication les plus importants du nord péninsulaire..


LE CHEMIN IGNATIEN 4 étapes à vélo. Il recrée l’itinéraire qu’Ignace de Loyola réalisa, en 1522, depuis sa commune natale, Loyola, à Azpeitia (Gipuzkoa), jusqu’à la ville catalane de Manresa, lors de son pèlerinage à la ville sainte de Jérusalem. Le chemin, qui a été tracé à partir des notes personnelles du saint, est long et exigeant, avec près de 675 kilomètres, à travers 5 communautés autonomes, et qui peut être parcouru en environ 30 jours. Le Pays basque compte 7 étapes et 150 kilomètres, balisés avec les marques du GR 120 et le tracé le plus abrupt de tout le pèlerinage, qui vous permettront de connaître et de parcourir six régions très diverses, et qui offrent une expérience similaire à celle offerte par le Chemin de Saint-Jacques.

GR 38 (ITINÉRAIRE DU VIN ET DU POISSON) 8 étapes. Début : Oyón. Fin : Bermeo. Durée : 7 jours. Itinéraire total : 166 km. Depuis les terres du vignoble à Oyón au port de Bermeo, le GR 38 permet de traverser le Pays basque du sud au nord, en traversant des paysages aussi divers qu’envoûtants. Cet itinéraire était autrefois utilisé par les muletiers pour le transport de marchandises. Des ports de Bermeo, d’Ondarroa et de Lekeitio, les charretiers partaient avec leurs mules chargées de poisson frais ou en salaison et, au retour, d’Oyón, chargeaient leurs chariots de blé, de sel, de vinaigre et de vin. Cet itinéraire reconverti au tourisme et à la culture récupère son ancienne splendeur avec les nouveaux marcheurs de notre siècle.


RANDONNÉES


Le Pays basque est une destination privilégiée pour l’activité dans la nature en raison des innombrables espaces naturels concentrés sur sa petite superficie. Près de 25 % du territoire est protégé : parcs naturels, géoparc sur la côte basque, réserve de biosphère, Réseau natura 2000, etc. ; des sentiers tous bien balisés et signalés pour y réaliser des randonnées et offrant des options pour tous les publics.


SENTIERS

DANS LES ESPACES NATURELS RÉSEAU DE SENTIERS À TRAVERS LA RÉSERVE DE LA BIOSPHÈRE D’URDAIBAI Dix itinéraires au total pour découvrir et tomber amoureux de cet espace si spécial. La plupart d’entre eux peuvent être réalisés en famille, puisqu’ils vont de 4 km à 12 km.

RÉSEAU DE SENTIERS À TRAVERS LE GÉOPARC DE LA CÔTE BASQUE Ce patrimoine de l’UNESCO propose 6 parcours géologiques passant par les municipalités de Deba, Mutriku et Zumaia, pour profiter de la nature, du paysage et du patrimoine culturel de la zone.

RÉSEAU DE SENTIERS DES 9 PARCS NATURELS DU PAYS BASQUE : IZKI, VALDEREJO, GORBEIA, URKIOLA, AIZKORRIARATZ, ARALAR, ARMAÑON, PAGOETA ET PEÑAS DE AIA Chaque parc naturel possède un vaste réseau de sentiers apte pour les amateurs de randonnée. Des itinéraires pour les familles, pour les amateurs de longues journées à pied, etc. Ces espaces naturels possèdent de nombreux attraits diversifiés. Chacun d’eux avec des particularités et des environnements très différents.


PROMENADES EN FAMILLE

Une sélection des meilleures promenades pouvant être réalisées dans chacune des régions du Pays basque. Une chance pour les familles qui recherchent les meilleurs coins naturels de notre territoire.


GRANDS ITINÉRAIRES DE RANDONNÉE Comme dans le cas du cyclotourisme, plusieurs options existent au Pays basque :

LE CHEMIN DE SAINT-JACQUES Avec deux parcours au Pays basque. Celui de la Côte possède 214 kilomètres au total, qui peuvent être divisés en 9 étapes. Un parcours exigeant à faire à pied, mais qui a sa récompense sous forme de paysages. Le Chemin de l’intérieur, moins fréquenté, possède 250 kilomètres et, en 10 étapes, nous permettra de connaître le cœur du Pays basque.

LE CHEMIN IGNATIEN Le chemin, tracé à partir des notes de Saint Ignace de Loyola, compte 150 km et 7 étapes au Pays basque. Comme d’autres itinéraires longue distance, il offre la possibilité de vivre une expérience non seulement de voyage mais aussi de développement et d’introspection personnels.

GR 283 Un itinéraire circulaire de montagne de 96 km et 6 jours de durée qui nous ouvrira les portes pour connaître le paradis du Fromage Idiazabal, en traversant Gipuzkoa. Il est possible de faire appel aux services d’une entreprise de soutien tout au long du parcours : ww.rutadelquesoidiazabal.com

GR 38 8 étapes et près de 170 kilomètres de parcours total pour découvrir l’un des itinéraires qui vous permettront de savourer les contrastes de tout le Pays basque, depuis la Rioja d’Alava, l’intérieur d’Alava, le cœur verdoyant de Biscaye et le bleu des ports cantabriques basques. Il s’agit d’un parcours à pied exigeant mais qui compensera le marcheur.


ÉCOTOURISME


Le Pays basque possède un vaste territoire ayant une grande valeur environnementale : neuf parcs naturels, un grand territoire protégé comme le Réseau Natura 2000, le Géoparc de la Côte basque ou la Réserve d’Urdaibai, représentent 23 % de la superficie totale. En outre, il possède des zones à hautes profondeurs marines proches de la côte (fosse de Capbreton), ce qui permet un tourisme associé aux cétacés, ainsi que des côtes qui se trouvent dans une zone de passage migratoire des oiseaux marins. Il y existe des zones humides côtières et intérieures, des zones montagneuses, des zones méditerranéennes... Toute cette diversité permet la présence d’un tourisme de nature générique (comme à Urdaibai ou Salburua), ou beaucoup plus spécifique (comme à Izki voir le pic moyen). C’est ce que l’on appelle ÉCOTOURISME: « voyage dans un espace naturel pour le connaître, l’interpréter, en profiter et le parcourir, tout en appréciant et en contribuant de façon pratique à sa conservation, sans générer d’impacts sur l’environnement et en affectant positivement la population locale ». Activités écotouristiques telles que la photographie dans la nature, l’observation de différentes espèces d’oiseaux, de mammifères, de cétacés, itinéraires pour l’interprétation de l’environnement naturel, itinéraires géologiques, ou connaître et profiter des traditions d’un peuple millénaire, entre autres.


ESPACES

POUR L’ECOTOURISTE RÉSERVE DE LA BIOSPHÈRE D’URDAIBAI C’est un espace naturel de grand intérêt environnemental et culturel, déclaré comme tel par l’UNESCO en 1984. C’est le premier espace naturel du Pays basque à adhérer à la CETS (Charte européenne du tourisme durable) et il appartient au Club d’écotourisme d’Espagne. Il s’agit de l’un des endroits ayant la plus grande diversité paysagère et naturelle du Pays basque, où plusieurs systèmes naturels d’une valeur extraordinaire sont présents, parmi lesquels il faut souligner l’estuaire, le fluvial, le système karstique avec la chênaie de Cantabrie et la côte, tous reconnus au sein du Réseau Natura 2000, un réseau écologique promu par l’Union européenne. Marais, falaises, forêts, plages, histoire, culture et tradition sont quelques-uns des trésors qui attendent le visiteur dans ce havre de paix que représente le golfe de Gascogne. Vous pourrez profiter de certaines des expériences les plus captivantes qu’offre le Pays basque, telles que l’observation et l’apprentissage de la grande diversité d’oiseaux que cet endroit réunit, profiter des dauphins espiègles le long de ses côtes, se promener le long des dunes de la plage de Laga, jouer à la pelote basque dans l’un de ses frontons les plus emblématiques, ou faire du canoë-kayak, parmi beaucoup d’autres.

MAPA DE LOCALIZACIÓN ECOTURISMO

PARQUE NATURAL DE ARMAÑÓN

ARMAÑÓN

MEATZALDEA PEÑAS NEGRAS

GEOPARKEA

URDAIBAI

BILBAO

RESERVA DE LA BIOSFERA DE URDAIBAI

DONOSTIA SAN SEBASTIÁN PARQUE NATURAL DE PAGOETA

PARQUE NATURAL DE URKIOLA

SIERRA SÁLVADA

TXINGUDI

AZPEITIA

PARQUE NATURAL AIAKO HARRIA

LEITZARAN

Centro de Visitantes

PARQUE NATURAL DE AIZKORRI ARATZ

PARQUE NATURAL DE GORBEIA

PARQUE NATURAL DE ARALAR ATARIA

SALBURUA

VALDEREJO

PARQUE NATURAL DE VALDEREJO

ULLIBARRIGAMBOA

VITORIA GASTEIZ

PAMPLONA

VALLE SALADO DE AÑANA

PARQUE NATURAL DE IZKI IZKI

MIRANDA DE EBRO

PARQUES NATURALES PARKETXE. Casa del Parque GEOPARKEA URDAIBAI Reserva de la Biosfera

SIERRAS MERIDIONALES DE ÁLAVA LAGUNAS DE LAGUARDIA

ZONAS DE OBSERVACIÓN DE AVES EKOETXEA

LOGROÑO


GÉOPARC DE LA CÔTE BASQUE Le Géoparc mondial UNESCO de la Côte basque est un petit territoire coincé entre la mer Cantabrique et les montagnes basques, formé par les municipalités de Zumaia, Deba et Mutriku. Depuis 2010, il est membre du Réseau européen et mondial des géoparcs et, depuis 2019, membre du Club d’écotourisme d’Espagne. La géologie est la véritable protagoniste d’un paysage qui conserve certains des épisodes les plus impressionnants de l’histoire récente de la terre. Les 13 kilomètres de falaises du Géoparc abritent une spectaculaire formation de couches rocheuses appelée flysch qui, comme le ferait une grande encyclopédie, nous montre plus de 60 millions d’années d’histoire de la Terre. À l’intérieur du territoire, nous trouvons le monde du Karst, où le temps semble s’être détenu à jamais.

LES PARCS NATURELS DU PAYS BASQUE Nature et culture à parts égales transforment ces espaces en référence du tourisme vert dans les Territoires historiques d’Alava, de Biscaye et de Gipuzkoa. Chacun avec son paysage particulier, et tous avec une grande offre d’équipements et de services présente une proposition de qualité digne du voyageur le plus exigeant. Nichés dans les régions les plus reculées du Pays casque, ces parcs offrent l’opportunité de pratiquer de nombreuses activités physiques en plein air : visites guidées d’interprétation de la nature, randonnées, itinéraires à vélo ou à cheval, tourisme ornithologique, piquenique... Les centres de visiteurs ou « parketxes » offrent tout type d’informations au visiteur afin qu’il puisse confortablement planifier sa visite.

Comme susmentionné dans la section de randonnées, le Pays basque compte 9 parcs naturels : Izki, Valderejo, Gorbeia, Urkiola, Aizkorri-Aratz, Aralar, Armañon, Pagoeta et Peñas de Aia.

d’information proches ont été identifiées, ainsi que 25 itinéraires ornithologiques. Des observatoires de très grande qualité sont disponibles, comme Ataria ou le Bird center d’Urdaibai.

ZONES POUR L’OBSERVATION DES OISEAUX

EKOETXEA

En moins de 50 kilomètres, le Pays basque exhibe 3 zones bioclimatiques clairement différenciées : l’atlantique, la méditerranée et la zone de transition entre les deux. Plus de 60 % des espèces ibériques traversent les champs et les cieux basques à un moment de l’année, et d’autres comme le vautour fauve ou le percnoptère présentent ici certaines des meilleures populations d’Europe. Au Pays basque, 10 zones d’observation de différentes espèces d’oiseaux, avec des bureaux

C’est un réseau d’équipements consacrés à l’interprétation environnementale et à la sensibilisation à la prise en charge et à la conservation de l’environnement et de l’abondante richesse naturelle que la destination abrite. Il existe actuellement 4 centres : - Meatzaldea Peñas Negras. Ortuella (Biscaye). - Urdaibai. Busturia (Biscaye). - Azpeitia. Azpeitia (Gipuzkoa). - Txingudi. Irun (Gipuzkoa).


AUTRES RESSOURCES

D’INTÉRÊT LIÉES À L’ÉCOTOURISME CENTRE D’INTERPRÉTATION DE LA NATURE D’ATARIA Centre d’interprétation. C’est un espace ouvert au public qui, s’appuyant sur un grand nombre de ressources et de services (espace d’exposition, salles, observatoire,...), accueille des activités de tout type : de loisirs et de divertissement, d’interprétation, de divulgation et de communication, d’étude et de recherche autour de la biodiversité. L’objectif de cet équipement est d’encourager le savoir sur les zones humides et de montrer leurs valeurs et, par extension, l’importance de la biodiversité et du patrimoine naturel.

BIOTOPE PROTÉGÉ DE LEITZARAN L’espace visiteurs de Leitzaran (Andoain) comprend le Centre d’interprétation de l’eau et une offre d’activités dans son milieu naturel. Le Centre d’interprétation de l’eau vise à montrer aux visiteurs les valeurs naturelles et culturelles de la Vallée de la rivière Leitzaran, comptant pour ce faire d’une zone d’exposition et d’une salle de vidéo, entre autres installations. En option, il est possible de réaliser des visites guidées d’interprétation de la nature et du patrimoine culturel à pied ou à vélo.

VALLÉE SALÉE D’AÑANA Salinas de Añana est un ensemble architectural, paysager, archéologique, géologique et historique unique au monde. Formé par des milliers de plateformes de production de sel, cet espace est axé sur la récupération de son patrimoine matériel et immatériel afin de redonner sa splendeur à une exploitation salinière ayant plus de 7000 ans d’histoire. Il possède une vaste variété d’activités.

DESTINATIONS EDEN Finalement, mais non les moindres, il existe, au Pays basque, DEUX territoires reconnus internationalement par l’Union Européenne comme des destinations avec une gestion touristique durable.

Ces destinations sont : - Goierri. - Territoire de Loyola.


LE TOP 10 D’EUSKADI


BILBAO Référence internationale en matière de renaissance urbaine, qui a su ancrer son passage à l’avantgarde dans l’intégration et le respect de son passé industriel.

VITORIA-GASTEIZ Siège du Parlement basque et capitale d’Euskadi, Vitoria-Gasteiz est une ville verte, émaillée d’espaces naturels et à deux pas de la Rioja Alavesa, centre oeno-touristique mondial.

DONOSTIA / SAN SEBASTIÁN L’une des villes les plus romantiques du monde, réputée pour son élégante beauté et sa gastronomie.

URDAIBAI Un espace naturel exceptionnel et varié, catalogué Réserve de la Biosphère par l’UNESCO en 1984.

GAZTELUGATXE Catalogué comme Biotope protégé, ´cet îlot enchanteur , l’un des sites à ne pas manquer de la côte basque, a servi de cadre à la série « Le trône de fer ».


LA MAISON DES ASSEMBLÉES DE GERNIKA Un des plus anciens Parlements d’Europe. L’Arbre de Gernika est le grand symbole de l’identité et des libertés basques.

PONT BIZKAIA Également connu sous le nom de « Puente Colgante » (pont suspendu,) le Pont Bizkaia est un joyau architectural qui reflète le caractère industriel et maritime d’Euskadi . Vous adorerez le photographier !

LAGUARDIA La capitale de la Rioja Alavesa se dresse , vigilante, sur une colline entourée d’une mer de vignes.

CRISTOBAL BALENCIAGA MUSEOA Coco Chanel a dit de Balenciaga qu’il était un couturier au vrai sens du terme.

SANCTUAIRE DE LOIOLA Lieu de naissance de saint Ignace (Iñigo de Loyola), l’une des personnalités basques les plus remarquables de l’Histoire en tant que fondateur de la Compagnie de Jésus (Jésuites), présente actuellement dans le monde entier.


LIAISONS INTERNES


TRANSPORT PUBLIC URBAIN BILBAO · Bus urbain (Bilbobus). · Tramway (Euskotren). · Métro.

BILBAO

BIZKAIA

1H

DONOSTIA/SAN SEBASTIÁN · Bus urbain (Dbus). VITORIA-GASTEIZ · Bus urbain. · Tramway (Euskotren).

TRANSPORT PUBLIC INTERURBAIN · Alavabus. · Bizkaibus. · Lurraldebus. · Euskotren. · Renfe.

DONOSTIA/SAN SEBASTIÁN

GIPUZKOA 45 Min

1H

VITORIA-GASTEIZ

ÁLAVA


www.turismo.euskadi.eus i_Euskadi

visit.Euskadi