Issuu on Google+

Le P’tit HEBDO

‫בס״ד‬

no 461 - Matot - Mass'ei 28 Tamouz 5770 10 Juillet 2010

‫העיתון הבינלאומי לדוברי צרפתית‬

‫״‬...‫ישראל‬-‫״אלא מסעי בני‬

('‫א‬, '‫לג‬, ‫)במדבר‬

Jérusalem Tel-Aviv Netanya Ashdod Haïfa Paris Bruxelles Genève

19h08 19h28 19h29 19h28 19h21 21h37 21h38 21h11

20h29 20h32 20h32 20h31 20h33 22h57 23h04 22h26


Le P’tit HEBDO

Direction ‫הנהלה‬ Avraham Azoulay direction@leptithebdo.info président de Adresse : Haoman 24/35 Talpiot - Jérusalem Secrétariat : :‫מזכירות‬ Rosy : lph5@bezeqint.net Ouvert de 9h à 14h Tél. 02 6788720 Fax. 153-26785349 France : 01 77 380720

‫מנהל‬

Directeur

Commercial : :‫מכירות‬ Gilles Sperling: 054 4525604 ad@leptithebdo.info

Marketing

‫אסטרטגיה‬

Distribution

‫הפצה‬

& strategie : ‫ושיווק‬ Vita Green : 054-7855770 Lph.vita@gmail.com

Jérusalem et Yichouvim : 054 7690229 Centre et Sud 054 2075913

Graphisme :

‫עיצוב‬

Myriam, David Parienté.

Photographe de presse : Yoni 052.626.19.85

Lisez le P'tit Hebdo sur www.leptithebdo.net

La rédaction du P'tit Hebdo décline toute responsabilité quant au contenu des textes et des publicités qui n'engage que leurs auteurs.Toute reproduction, même partielle, devra faire l'objet d'une autorisation écrite de la part du journal.

Yes You Can par Avraham AZOULAY

Le Vieux Continent,  que l'on croyait presque englouti par une crise autant économique  qu'identitaire, a enfin atteint son but et relève doucement la tête. Soudain unie, joyeuse et pleine d'espoir, l'Europe veut oublier le  spleen de l'euro et des changements de  couleur trop  rapides  de sa population. Elle est fière d'arriver en demi-finale du Mondial avec trois équipes et assure à qui veut l'entendre qu'elle sera en finale et qui sait... en repartira peut-être avec le trophée. La France, elle, ne désire qu'une chose : qu'on l'oublie. Profil bas, pas de coup de tête, une main trompeuse, une mauvaise langue  et retour  rapide aux vestiaires. Cette semaine encore, Israël ne sera pas  observé à la loupe par un public qui s'ennuie ; l'attention est focalisée sur le ballon rond, et c'est très bien comme ça. Le seul qui n'ait pas zappé est Barak Obama. Ce président, qui semblait si original et dynamique, avec ses slogans, sa verve, et ses ambitions révolutionnaires, n'en finit pas de nous décevoir. Les matchs et les actions sur le terrain ne l'intéressent pas, il veut déjà être en finale et désigner lui-même le vainqueur. Son chouchou, qui n'a jamais mérité de gagner, sait manier le chantage affectif avec notre « impartial » arbitre américain. Les erreurs, les coups bas, les fautes, les insultes sur le terrain... Tout est permis dans ce jeu où le public et les juges sont achetés et vendus d'avance.  Bibi n'en est pas à sa première rencontre et a bien conscience des règles. Les dés sont pipés, il se méfie du nouveau patron de la Maison blanche, cet ami qui ne lui veut pas du bien. Les Américains eux aussi grondent, leur meneur de jeu semble, depuis un an et demi, s'appliquer à détruire tout l'édifice de liberté bâti, des années durant, avec courage et souffrance. Mais Obama n'entend pas, lui qui depuis le premier jour n'a plus de patience, et ne cesse de crier à Bibi : « Yes, you can, et c'est ainsi parce que je l'ai décidé ». Bibi qui a déjà beaucoup cédé, en paroles comme en actes, réalise que ce ne sera jamais assez… Obama, tout comme Abu Mazen, exige toujours plus, impose, fulmine, simule... Et ce dans un seul but  : celui de nous affaiblir pour obtenir encore et encore, sans rien donner en échange. La ligne rouge a été franchie, la patience observée avec sagesse par notre Premier ministre devrait bientôt s'épuiser… Du moins l'espérons-nous ! Il est temps de dire «  Oui ! » mais à Israël, à la démocratie et aux droits des hommes et « Non ! » aux droits des terroristes et à tous ceux qui veulent nous enlever ce que nous avons de meilleur : notre unité, notre âme et notre terre. Et puis après ? Que peut-il se passer ? Le blocus ? La guerre ? Les manifs ? Le boycott ? La crise ? Enfin de toute façon, mieux vaut en sourire, voilà déjà longtemps qu'Israël en voit de toutes les couleurs, sans peur. Heureusement, j'ai assisté cette semaine à une fête de fin d'année au Mamad Har Nof à Jérusalem, conclue par une remise de prix à des enfants doués et motivés, qui  ont appris  par cœur, réunis,  21143 michnayot… Voici le plus beau signe de richesse en réponse à la médiocrité ambiante que l’on cherche, de force, à nous imposer.

3


Sur le vif L'attachement des Juifs de France à Israël est indéniable ; mais ne seraient-ils pas désormais plutôt observateurs critiques que militants inconditionnels ? Rony Akrich Professeur d'étude juive Ce qui nous laisse pantois dans le discours du Juif exilique est la surprenante palette de raisons pour lesquelles il ne monte pas en Israël, et ose en même temps le critiquer du haut de son perchoir. Chaque argumentation trouve chez un autre Juif son contraire : l’Etat d’Israël serait, selon les uns ou les autres, trop clérical ou insuffisamment religieux, trop centralisateur ou trop libéral, inféodé aux Etats-Unis ou au contraire d’une inadmissible arrogance à leur égard. L’armée israélienne, selon les uns, ferait preuve de trop d’indulgence, et selon les autres de cruauté. La critique de l’observateur est aisée, l’art de l’acteur est difficile, je vous l’accorde. Et pourtant, seules cette indépendance et cette souveraineté, conquises au prix fort, permettront de transcender la dimension fractionnelle du Juif vers le nombre entier de l’Hébreu, tant attendu par nous et tant espéré par l’humanité toute entière. Guy Millière Professeur à l'Université et écrivain www.drzz.info Les Juifs de France sont divers, comme la société française. Ils sont confrontés aux médias, qui tendent à diaboliser Israël, et à une opinion publique qui, en conséquence, est de plus en plus hostile à Israël. Certains d’entre eux adoptent une attitude défensive, et pensent qu’ils peuvent défendre Israël en faisant des concessions aux médias et à l’opinion, et en critiquant le gouvernement israélien. D’autres gardent une capacité d’indignation, pensent qu’il ne faut pas faire de concessions et ne jamais se situer sur le terrain de l’ennemi. Cette deuxième position me semble la bonne. Elle est, aussi, la plus difficile à tenir.

4

Laly Deray Journaliste à Hamodia Il y a quelques années, sous la photographie d’une grande manifestation de Juifs français en faveur d’Israël, un quotidien israélien (de gauche) titrait : «  Les Juifs français, prêts à se battre jusqu’à la dernière goutte de sang israélien  ». Une légende qui se voulait critique, mais qui montrait bien le soutien indéfectible de la communauté juive française à l’État juif. C’était avant que les Juifs de France n’aient peur d’affermir ouvertement leur attachement à l’État d’Israël et à son armée. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts de la Seine... Car lorsqu’Israël est comparé au régime nazi ; lorsque chacun de ses actes est décrit comme un délit ; lorsque, en France, les manifestations et les boycotts anti-israéliens se multiplient ; lorsque sur les sites d’information français, les articles consacrés au conflit israélo-arabe sont la plateforme rêvée d’internautes qui y réagissent en déversant impunément leur fiel antisémite ; lorsque porter une kippa ou un nom à consonance juive vous place immédiatement dans le camp des « méchants sionistes », alors les Juifs de France font profil bas. Après l’opération menée par Tsahal sur la flottille terroriste/pacifiste il y a quelques semaines, Israël a vainement attendu que la communauté juive française se mobilise clairement à ses côtés. On a constaté quelques initiatives individuelles, mais rien d’officiel : le « politiquement correct » a vaincu « l’éthiquement correct ». Paradoxalement, c’est le peu de succès rencontré par l’initiative paternaliste et condescendante du J-Call, ouvertement critique à l’encontre d’Israël, qui a permis de démontrer que si les Juifs français lambdas préféraient, par mesure de prudence, écouter la Tikva en sourdine et cacher leurs drapeaux d’Israël jusqu’à leur prochain voyage en « Erets », ils n’en étaient pas prêts pour autant à stigmatiser l’Etat d’Israël. A ces Juifs-là, j’ai envie de dire : il existe un pays où être Juif et sioniste est fortement conseillé. Vous voyez de quel pays je veux parler ?


Jacques Kohn Magistrat honoraire Il est toujours quelque peu inconvenant pour un Juif qui n’est pas installé en Israël de critiquer systématiquement ce qui se fait et se passe dans ce pays. Pareille retenue n’existe pas chez les Israéliens d’origine française. Nombre d’entre eux, et pas seulement ceux qui pratiquent la «  Aliya Boeing  », ont conservé des attaches familiales et culturelles étroites avec leur pays d’origine – le plus proche géographiquement de ceux qui procurent une Aliya importante – et ils n’en combinent que plus harmonieusement un trait commun aux Français comme aux Juifs : celui d’être des râleurs impénitents. Ils font irrésistiblement penser à Astérix et à son village peuplé de Gaulois teigneux et entouré d’ennemis acharnés à le perdre. Mais beaucoup d’entre eux sont tombés dans une potion magique quand ils étaient petits : la Torah.

Philippe Karsenty Maire adjoint de Neuilly sur Seine Fondateur de Media Ratings. La plupart des Juifs de France sont attachés à l’Etat d’Israël et nombre d’entre eux en sont des soutiens inconditionnels. Néanmoins, d’autres Juifs sont déboussolés par la façon dont ceux qui sont en charge de la communication de l’Etat d’Israël échouent, à chaque fois, à faire entendre leur message de vérité. S’installe alors entre certains Juifs et Israël une forme de défiance, et parfois de colère face à tant d’incompétence. La majorité des Juifs de France ne critiquent pas Israël pour ses actions, mais en raison de ses fiascos répétés en matière de communication. Il y a eu Al Doura, puis Djénine, puis la guerre du Hezbollah en 2006, puis la guerre du Hamas en 2009, puis le rapport Goldstone, puis l’armada turque de Gaza… En conséquence, une seule question se pose  : quand donc les dirigeants israéliens vont-ils se décider à communiquer de façon professionnelle ?

5


Rabbanite Liora Méïr Directrice de la Midracha Ora de Netanya

Le danger du surplus de don de soi Ou “Responsabilité ou engagement ?”

Est-il possible de trop bien faire? Est-ce qu’un surplus de don risque vraiment de dégrader une relation ? Si oui, comment dépister le seuil au-delà duquel le don de soi devient néfaste ? Pour répondre à ces questions, il est impératif de comprendre tout d’abord que la notion de «  trop plein  » est toujours synonyme de déséquilibre, donc de négativité. Ensuite, que le fait de trop donner ne se mesure pas seulement en quantité de temps, mais aussi dans la qualité du don de soi. Toute qualité exacerbée (ou occultée) se transforme en défaut insupportable pour ceux qui partagent notre vie.

réalisation qui se manifeste par un grand investissement d’énergies réciproques pour construire le Klal Israël (l’ensemble du peuple juif), les conjoints ne risquent plus d’endommager leur relation en donnant trop l’un à l’autre, puisque Celui à qui l’on donne sans mesure, c’est D.ieu Lui-même !

percevant la différence entre les notions d’engagement vis-à-vis de D.ieu et de responsabilisation vis-à-vis d’autrui. Il est du devoir de chaque Juif de prendre conscience de l’obligation de son engagement vis-à-vis de D.ieu, en recherchant le rôle qui lui est assigné dans ce monde et en investissant toutes ses forces pour le réaliser.

2) Affiner et équilibrer nos midot, en adoucissant les jugements de notre cœur et en modulant nos traits de caractère, de manière à enrichir nos rapports humains et à les rendre agréables.

La responsabilisation, elle, se situe dans l’aide réciproque que les époux doivent s’exprimer mutuellement, par bonté (‘hessed) et miséricorde (ra’hamim) gratuites, mais aussi dans le but de contribuer à la bonne santé de chacun (sans risque d’égocentrisme, puisque chacun Pour équilibrer nos rapports avec autrui, il est nécessaire s’inquiète de l’autre !), afin d’être apte à accomplir leur de répartir notre travail sur deux plans (cela n’étant rôle commun. possible que grâce à l’étude d’une Torah vivante !) : 1) Nous devons d’abord réajuster notre Emouna en Tout cela étant possible à la condition de :

Peu importe la méthode utilisée pour nous aider dans ce travail (celle du Moussar ou celle de la ‘Hassidout) : l’essentiel est d’atteindre une sensibilité assez aiguë, Mais un engagement renvoyant à l’idée du dévouement total d’une personne à un idéal ou, en d’autres termes, de manière à percevoir les sentiments de l’autre et à y un don de soi sans compromis, n’est permis, d’après répondre avec tact. la Loi, qu’envers D.ieu. Cela, pour nous éviter le piège Cette recherche double, d’un équilibre dans notre de la ‘avoda zara (idolâtrie) et, au niveau humain, pour personnalité (individuelle et de couple) inséré dans nous empêcher d’étouffer l’autre en envahissant son un programme nous engageant vis-à-vis de D.ieu et espace vital. nous responsabilisant à la fois vis-à-vis du conjoint, C’est la raison pour laquelle le mariage n’est pas un annihilera tout danger d’un quelconque surplus de don, but en soi, et que le Service divin doit devenir un défi et donnera aux membres du couple toutes les chances commun qui dépasse le couple lui-même ! Dès lors, de réaliser leurs rôles respectifs au sein du Klal Israël, occupés à la réalisation de leur part dans le projet divin, dans la joie de vivre et avec succès !

6


Rav Elie Kling

Rav et directeur de la Michlala pour jeunes filles Hemdat Hadarom

Tselof’had, le tsaddiq ?

Notre paracha nous livre les ultimes développements juridiques concernant l’affaire des filles de Tselof’had, dont la paracha de la semaine dernière nous avait exposé les données. Tselof’had, de la tribu de Menaché, faisait partie de ceux qui sortirent d’Egypte. A ce titre, une part d’Erets Israël lui était réservée et son nom devait figurer au cadastre. Mais Tselof’had eut cinq filles et aucun garçon. Si les cinq filles héritaient avec leurs futurs époux, le nom de Tselof’had ne figurerait plus sur la liste des familles auxquelles seraient attribués, après la conquête, les territoires du pays. Les filles trouvent cela injuste :

«  Notre père est mort dans le désert et il ne faisait pas partie de la faction de Qora’h, car c’est par sa propre faute qu’il est mort. Et il n’avait pas de garçons. Est-ce une raison pour que son nom ne figure pas avec ceux du reste de la famille ? » (Nb 27,3). Curieuse façon de présenter le cas, qui en dit trop ou pas assez : pourquoi révéler que leur père est mort « par sa propre faute » ? Les lois de l’héritage dépendraientils de la cause de la mort du défunt ? N’auraient-elles pas dû se contenter de dire que leur père était mort sans descendant mâle ? D’un autre côté, si elles avaient décidé de révéler que leur père était un fauteur ayant commis un péché mortel, pourquoi ne pas aller jusqu’au bout et nous dire de quelle faute il s’agissait ? La liste des fautes qui causèrent la mort de leurs auteurs durant

8


les quarante années du désert est bien connue ; alors ce n’est pas la profanation du Chabbat ? pourquoi ce mystère ? Pourquoi se contenter d’exclure Tout se passe comme si tout le monde savait que la révolte de Qora’h ? Tselof’had était un tsaddiq, et que sa faute ne changeait Après l’exposé des filles, une chose semble en tout cas rien à cette constatation. D’ailleurs, si ce n’avait pas être établie : Tselof’had fauta, et cette faute entraîna sa été le cas, ses filles auraient été plus discrètes sur les mort. Pourtant, un rapide regard du côté du Talmud ou circonstances de la mort de leur père. En l’identifiant au de celui de nos exégètes traditionnels suffit à modérer coupeur de bois, Rabbi Aqiva lui-même ne cherche pas notre jugement. Rachi, par exemple, constatant que à l’accabler. En effet, certains pensent que le coupeur le texte, pour présenter les filles de Tselof’had, fait de bois s’est sacrifié pour la bonne cause : après la crise remonter leur arbre généalogique jusqu’à Joseph des explorateurs, et alors que le moral du peuple était lui-même, enseigne : «  C’est pour t’apprendre que au plus bas, nombreux furent les hébreux qui furent tous étaient des tsaddiqim, comme Joseph !  » Tous tentés de vivre une vie de débauche. «  Puisque nous ? Comment comprendre alors l’aveu des filles  de sommes de toutes façons condamnés à errer dans ce Tselof’had à l’égard de leur propre père : « Il est mort désert jusqu’à ce que mort s’ensuive, autant profiter par sa faute » ? du temps qui nous reste à vivre pour nous laisser aller. Afin d’éviter ce scandale, Tselof’had aurait décidé de Quelques siècles avant Rachi, c’est Rabbi Yehouda transgresser ouvertement le Chabbat afin d’être mis à ben Betera qui semble jeter lui aussi un regard mort et de prouver ainsi que, même dans le désert, la favorable sur le personnage. Alors que Rabbi Aqiva Loi doit être respectée. tentait de prouver que Tselof’had n’était autre que le fameux coupeur de bois qui profana le Chabbat, Rabbi «  Notre père ne faisait pas partie de la faction de Yehouda ben Betera proteste : « Aqiva ! Dans tous les Qora’h  », dirent les filles de Tselof’had. «  Qora’h était cas, tu devras rendre des comptes pour ce que tu viens prêt à sacrifier le peuple et son unité pour satisfaire son d’affirmer. Ou bien tu as raison et tu oses dévoiler ce ego et sa soif de pouvoir ! Au contraire, c’est par sa que Torah elle-même se garde bien de révéler, l’identité propre « faute » que notre père est mort. Il était prêt, du profanateur du Chabbat, ou bien tu as tort et c’est lui, à se sacrifier pour le peuple et son unité ! N’est-il pas encore pire, parce qu’alors tu dis du mal de ce tsaddiq juste que son nom figure au cadastre d’Erets Israël ? !  » (Chabbat 96a). Là encore, la défense de Tselof’had est problématique. On peut ne pas suivre Rabbi Aqiva « Les filles de Tselof’had étaient intelligentes », disent qui identifie Tselof’had au coupeur de bois dont il est les Sages du Talmud. Sans doute veulent-ils saluer ainsi question au chapitre 15 de Bamidbar, mais pourquoi le message qu’elles cherchaient à délivrer : la terre considérer Tselof’had comme un tsaddiq ? Après tout, d’Israël appartient à ceux qui son prêts à sacrifier leur n’a-t-il pas commis une faute passible de mort, même si intérêt personnel pour le bien de la collectivité !

9


Rav Dov Bigon Roch yéchiva du Makhon Méïr

Les amants de Sion ont toujours existé

La volonté de monter en Erets Israël, de conquérir cette terre et d'y projeter son avenir a toujours animé le peuple d'Israël, mais il est avant tout le fait d'une frange idéaliste de pionniers, parmi lesquels les femmes, et de nos jours les habitants de Judée-Samarie, tiennent un rôle de premier plan.

Les femmes ont toujours ressenti un amour tout particulier pour Erets Israël. A la suite de la faute des explorateurs, l’Eternel décida que les hommes périraient dans le désert mais non les femmes car, contrairement aux hommes qui voulaient retourner en Egypte, elles aspiraient à s'installer dans le pays. Yossef, lui aussi, partageait cet amour tout particulier. Au moment de mourir, il fit prêter serment à ses frères (avec ordre de transmettre ce serment de génération en génération jusqu'à la sortie d’Egypte) : « Vous emporterez mes ossements de ce pays » (Gn 50, 25). Il leur demanda aussi de l'enterrer à Chekhem (Sichem) : « De là, vous m’aviez pris [lorsque vous m’avez vendu comme esclave], explique le Ba’al Hatourim, là vous me ramènerez. » Cet amour, les filles de Tsélof'had le partageaient aussi. C’est pourquoi elles ont pris possession d’une des portions d’Erets Israël réservées à la tribu de Ménaché, qui descend précisément de Yossef (cf. Rachi sur Nb 26, 1).

exemple. Puis, à l'époque de la renaissance nationale, il y a environ cent ans, les premiers pionniers qui ont asséché les marais et créé des points d’implantation juive. Puis vinrent ceux qui créèrent des kibboutzim et des mochavim sur l'ensemble du territoire. Après la création de l'Etat, ceux qui créèrent les villes de développement et les villes frontières. Dans notre génération, les pionniers, ceux qui ont repris le flambeau, ce sont les habitants de Judée-Samarie. Malgré toutes les difficultés, internes comme externes, ils reprennent à leur compte cet amour ardent qui brûlait dans le coeur de Yossef et des filles de Tsélof’had. A eux, plus qu'à tout autre, revient la bénédiction de Jacob : « Israël (Jacob) te nommera dans ses bénédictions, en ces termes : que D.ieu te fasse devenir comme Éphraïm et Ménaché  » (Gn 48, 20).

Cela étant : cet amour d’Israël qui animait si ardemment Yossef et les filles de Tsélof'had a de tout temps animé des dizaines de milliers de Juifs. Mais parmi eux, il y a toujours eu aussi des pionniers. Exaltant cet amour, ils sont venus ici, à titre individuel ou collectif, pour se vouer corps et âme à leur pays. Il y a quelque cinq cents ans, les personnalités les plus éminentes de notre peuple s'installèrent en Israël, le Rav Yossef Caro, le Ari Dans l’attente de la Délivrance pleine et entière. zal, puis Rabbi Moché 'Haïm de Luzzato, le Rav 'Haïm Traduit et adapté par Maïmon Retbi Ben Attar (le saint Or Ha'haïm), les disciples du Gaon en partenariat avec le Makhon Méïr de Vilna et certains des disciples du Baal Chem Tov, par

m2126retbi@bezeqint.net

10


Rav Eliahou Haviv 

Dans quel état d’esprit faut-il prier ?

Parmi les prières les plus célèbres, on compte les cinq cent quinze supplications que Moché adressa à D.ieu afin de pouvoir entrer en terre d’Israël. Ces prières étaient si puissantes que le Créateur fut, si l’on peut dire, obligé d’ordonner à Moché d’arrêter de prier. Pour des raisons qui nous dépassent, il ne fallait pas que le berger d’Israël entrât en terre sainte. Néanmoins, nous apprenons de lui le secret d’une prière réussie. Le mot utilisé par la Torah pour dire que Moché a prié est Vaet’hanan («  J’ai supplié  »). A son sujet, Rachi enseigne : « Quand la Torah parle de supplication, elle fait allusion à la demande d’un cadeau gratuit. Même si les justes ont la possibilité de faire valoir leurs bonnes actions, lorsqu’ils prient, ils demandent néanmoins à D.ieu un cadeau gratuit. » Pourquoi demander un cadeau si l’on peut se prévaloir d’arguments de négociation convaincants ? A plus forte raison lorsqu’on s’appelle Moché Rabbénou ! Les justes le savent : même s’ils ont passé leur vie à faire du bien, cela n’équivaudra jamais aux bontés que D.ieu octroie constamment à chaque être humain. Lorsqu’on se présente devant Hachem muni de ses bonnes actions, on entraîne l’ouverture de son dossier par le tribunal céleste, dont l’argument peut alors être : si tu crois que D.ieu te doit quelque chose, voyons si toi tu ne Lui dois rien… Le fait de faire des comptes avec le Ciel ne peut être à notre avantage car nous n’arriverons jamais à Lui rendre les bontés qu’Il nous prodigue sans cesse. Chaque matin, Il nous redonne la vie, chaque respiration, un corps qui fonctionne, avoir autour de soi des gens qu’on aime, un repas, un toit. Il faudrait être plus parfait que Moché pour penser que D.ieu nous est redevable d’une quelconque chose. Lorsque je demande quelque chose à D.ieu, si j’ai l’impression de le mériter parce que j’ai fait de bonnes actions, je suis sans le savoir habité par un mauvais état d’esprit. Je pourrai d’ailleurs m’en apercevoir rétrospectivement lorsque je me plaindrai de ne pas avoir été exaucé et que je penserai au fond de moi que c’est un peu injuste. La prière ne peut donc se formuler que comme demande de ce qui ne nous est pas dû.

12

Dans le Likouté Moharan (2,78), Rabbi Na’hman de Breslev dévoile l’existence d’un trésor de cadeaux gratuits grâce auquel le monde a pu subsister avant même que la Torah ne soit donnée. Ce trésor, nous en profitons encore aujourd’hui grâce au tsaddiq (le juste), car celui-ci y a accès. Rabbi Nathan, l’élève de notre


maître, explique que Moché voulait profiter de ce trésor de dons gratuits afin d’entrer en Israël malgré le décret divin qui le lui interdisait. Il allait réussir, mais D.ieu lui demanda d’arrêter car le temps du dévoilement total d’une telle bonté n’était pas encore arrivé (Likouté Halakhot, Matana, 5). Par ailleurs, Rabbi Nathan enseigne que le travail des justes authentiques de toutes les générations a été de dévoiler graduellement cet amour gratuit afin de nous en faire profiter (Ibid. Chabat 7). C’est la raison pour laquelle notre génération, qui n’est pas aussi élevée que les précédentes, pourra assister à la réalisation des prophéties messianiques. C’est aussi la raison pour laquelle n’importe quel Juif peut revenir vers D.ieu aujourd’hui, quel que soit son passé. Rabbi Na’hman l’affirme avec force : il n’y a pas lieu de se décourager ! Et ses enseignements sont le reflet fidèle de ces cadeaux du ciel qui manifestent ce que deux mille ans d’exil avaient failli nous faire oublier : D.ieu nous aime infiniment, au-dessus de toute logique et de tout calcul. C’est dans cet état d’esprit qu’il faut prier.

13


Rav Elyakim Levanon

Roch Yéchiva et Rav d’Elon Moré

Une famille unie

Eduquer par la parole et non par des coups Question: Nous sommes mariés depuis dix ans et n’avons jamais suivi de formation pour éduquer nos enfants. C’est probablement pourquoi nous avons appliqué la seule punition que nous connaissions et nous les avons beaucoup frappés. Ces derniers temps, nous avons écouté des leçons d’éducation et avons compris qu’il existait certainement une meilleure façon d’éduquer. Nous essayons de nous retenir, mais nous n’avons pas trouvé un autre moyen que les coups pour nous faire obéir.

Réponse : Un changement de conduite dans un foyer est comme le repentir. Ce processus ne peut s’effectuer en un seul jour : pour réussir, il doit être accompagné d’une formation continue. En tous cas, je vous félicite d’avoir le courage de dire « nous nous sommes trompés », ou même « nous nous sommes peut-être trompés », et je ne peux que vous encourager à prendre une nouvelle direction. L’éducation par les coups appartient au passé. Peutêtre était-ce nécessaire jadis. Aujourd’hui, avec tous les changements sociaux qui ont lieu dans le monde et en Israël, il est sûr qu’il ne faut pas rester attaché aux anciennes habitudes et qu’il faut aller courageusement vers l’avenir. Cependant, je me sens obligé de vous

14

raconter ce que j’ai entendu de la bouche de mon père zal, qui naquit et grandit à Jérusalem. Il étudia au Talmud Torah Ets Ha’haïm, où l’un de ses enseignants était le Tsaddiq Rav Aryé Lévine zatsal. A l’école, les enseignants avaient l’habitude de frapper les élèves pour les éduquer à étudier la Torah. Certains même se vengeaient sur les enfants qui les dérangeaient. La méthode du Rav Aryé Lévine était toute différente  : il prenait l’enfant à part, lui tenait la main, le caressait gentiment et en même temps lui parlait, lui faisait entendre des paroles de morale sur son comportement. En général, en quelques minutes, l’enfant se mettait à pleurer, pris d’un sentiment de honte et de profonde douleur face à l’amour que lui prodiguait le Rav Aryé. A ce moment, le Rav Aryé Lévine donnait deux ou trois petits coup sur la main de l’enfant pour accomplir l’usage de « frapper les élèves ». L’enfant pleurait alors encore plus, et se promettait de ne plus recommencer. Pour en revenir à notre question, il est écrit : « Celui qui économise son bâton hait son fils ». Cette phrase ne nous enseigne pas qu’il faut absolument frapper ses enfants, car il est dit aussi : « Il l’aime et lui parle de morale ». Il n’est pas dit que, si on l’aime, on lui donne des coups ! Le principe est que toute éducation a deux directions. La première : « Ecarte-toi du mal » ; la deuxième : « Fais ce qui est bien ». Pour éduquer à s’écarter du mal, il faut mettre des limites qui ont pour but d’enseigner ce qui est bien et ce qui est mal. Comment un enfant peutil deviner que dire des vilains mots est bien ou mal ? Souvent, quand un enfant prononce de vilains mots, il voit un sourire sur le visage de ceux qui l’entourent  ; alors comment peut-il savoir que c’est mal ? Il faut le gronder, lui dire que ce mot est vilain et que l’on ne s’en sert pas. Cela apprendra à l’enfant ce qui est mal et lui montrera les limites à ne pas dépasser. Dans des cas très extrêmes, quand un enfant fait quelque chose de très laid dans un domaine où l’on aurait espéré qu’il se retiendrait, on peut – mais très rarement –, user exceptionnellement d’un coup en réaction. Le rôle du coup est de lui dire : « Tu as dépassé la ligne rouge, tu as dépassé la limite de ce qu’il ne faut faire en aucun cas. » Mais cela n’est qu’un seul côté de l’éducation, car le principal est de continuer à lui apprendre : « Fais le bien ». Encourager l’enfant à aider ses frères et sœurs, son père et sa mère, à dire la vérité et à faire de bonnes actions. Là, on est obligés de se servir d’outils pour le stimuler à des actes positifs. La confiance et l’amour


Un regard sur la haftara Jacques Kohn

sont les deux ingrédients principaux pour éduquer l’enfant à faire le bien. Quand les parents sont sûrs et sont confiants dans le fait que leur enfant veut bien faire mais qu’il ne sait pas distinguer entre ce qui est bien et ce qui est mal, leur rôle est de l’entourer de beaucoup d’amour en l’enlaçant, en tapotant son épaule et en lui adressant de bonnes paroles. Quand il donne de lui-même quelque chose à son frère, on lui témoigne de l’affection, par exemple en le serrant et en le caressant, en lui disant des mots de remerciement et de compliment. Tout cela permet à l’enfant de discerner entre le bien et le mal, et lui donne envie de faire le bien. Dans une telle situation, quand on gronde un enfant ou, dans les cas exceptionnels, quand on lui donne une tape sans lui faire mal, cela lui montre la voie ; l’enfant comprend qu’il a dépassé la limite et, de lui-même, il revient à une conduite plus positive. Donc changez d’outils et, au lieu de coups pour le mal, complimentez-le sur ce qu’il fait de bien. Au lieu de crier et de vous mettre en colère, montrez-lui votre confiance et votre amour. Dans peu de temps, vous commencerez à voir des résultats positifs.

La haftara de cette semaine prédit deux catastrophes  : la destruction du premier et celle du deuxième Temples. Notre tradition nous incite à nous représenter ces tragédies comme faisant partie de notre vie présente, de la même façon que nous vivons « en direct » chaque année à Pessa‘h notre libération de l’Egypte. Dans cette réprimande, le prophète Jérémie s’en prend non seulement au peuple, les « familles de la maison d’Israël », mais aussi, et peut-être surtout, aux élites de la société, aux «  kohanim qui n’ont pas dit  : “Où est Hachem  ?ˮ À ceux qui s’occupent de Torah mais qui ne L’ont pas connu, aux pasteurs qui se sont rebellés contre Lui, et aux prophètes qui ont prophétisé au nom de Ba‘al… » (Jérémie 2, 8). On dirait aujourd’hui : « les penseurs, les philosophes et les politiques ». Quels étaient exactement leurs péchés ? Pour le Targoum Yonathan, le péché des dirigeants du peuple était double : ils manquaient de sincérité et d’intégrité religieuses et, par voie de conséquence, ils n’ont pas transmis ces qualités au peuple. Selon Rabbi Yossef Qara (1065 – 1135), un disciple de Rachi, leur péché essentiel était celui d’ingratitude  : «  Ils n’ont pas demandé : où est Hachem qui nous a fait monter du pays d’Egypte  ?  » (2, 6) et ils n’ont pas reconnu qu’Il les avait amenés «  dans un pays fertile, pour en manger les fruits et les richesses » (2, 7). Selon ce commentateur, c’est l’ingratitude d’une génération qui causera la disparition de la suivante.


Perles de halakha

Rav Eliézer Melamed

Lorsqu’on termine sa ‘Amida Si l’on termine la lecture de la ‘Amida, et que derrière soi se tienne un autre fidèle qui, lui, n’a pas achevé sa ‘Amida ; si cet autre fidèle se trouve à une distance de quatre amot (environ deux mètres) additionnées de trois pas – de telle façon que, si l’on reculait de trois pas, on n’entrerait pas à l’intérieur de ses quatre amot –, on recule de trois pas. Mais si l’autre fidèle est plus proche, on ne recule pas avant qu’il ait achevé sa ‘Amida. Même si le fidèle qui se trouve derrière soi a commencé à prier plus tard, et qu’il prie lentement, il reste interdit de marcher dans ses quatre amot. Simplement, les A’haronim divergent quant à l’étendue de l’interdit. Selon le Maguen Avraham, même si l’autre fidèle ne se tient pas juste derrière soi, il faut attendre que celui-ci achève sa prière, dès lors que les pas que l’on serait amené à faire s’inscrivent dans un rayon de quatre amot en avant de ce fidèle. Selon le Elya Rabba, ce n’est que si l’on se tient véritablement devant l’autre fidèle qu’il est interdit de reculer de trois pas devant lui. En revanche, si le fidèle qui se trouve derrière soi n’est pas placé sur la même ligne, il est permis de reculer de trois pas. A priori, il est bon d’adopter la conduite

du Maguen Avraham, mais en cas de nécessité, on peut être indulgent et suivre l’avis d’Elya Rabba (Michna Beroura 102,18-19). En cas d’urgence, même si un fidèle se trouve véritablement derrière soi, on peut reculer en diagonale. En effet, certains décisionnaires expliquent que, selon le Elya Rabba, reculer est permis tant que l’on ne se rapproche pas du fidèle en prière (rapporté au nom du ‘Hazon Ich).

Interdit selon Maguen Avraham, permis selon Elya Rabba.

Interdit selon Maguen Avraham et Elya Rabba.

Interdit selon Maguen Avraham, permis selon Elya Rabba tel qu’expliqué par le ‘Hazon Ich. Si, entre le fidèle en prière et soi-même, se tient un tiers qui a, lui, achevé sa ‘Amida, on est autorisé à reculer, car celui qui a achevé sa ‘Amida constitue une séparation entre le fidèle en prière et soi-même, y compris dans le cas où celui qui fait ainsi écran n’a pas encore reculé lui-même de trois pas. En cas de nécessité, on peut être indulgent également lorsque, entre le fidèle en prière et soi-même, se trouve une cloison haute d’au-moins dix tefa’him (80 cm), et large d’au moins quatre tefa’him (32 cm). Ceux qui veulent être indulgents peuvent considérer les grands sièges fixes que l’on trouve dans les synagogues comme constituant une cloison, dans la mesure où leur hauteur est d’au moins dix tefa’him. Si l’on ne peut reculer, en raison de la présence d’un fidèle en prière derrière soi, on est autorisé à répondre amen, Baroukh Hou ouvaroukh Chémo («  béni soit-Il et béni soit Son Nom  »), et à réciter toutes les autres parties de la prière, bien que l’on n’ait pas encore pris entièrement congé de sa ‘Amida. Si l’assemblée en est arrivée aux Supplications (Ta’hanounim, cf. chap. 21), on est autorisé à s’asseoir pour prononcer la partie qui se dit assis, à condition de ne pas s’asseoir en faisant face à l’autre fidèle ; ensuite, on se relèvera, et lorsque le fidèle placé derrière soi aura terminé sa ‘Amida, on reculera de trois pas et l’on dira Ossé Chalom…

16

Traduction : Jean-David Hamou


Chaque minhag a son histoire

Pierre Zenou

Pourquoi le miqvé étaitil fermé à Fez le jeudi ?

Je tiens du fils d’un des dayanim les plus importants de Fez cette information. Elle paraît tout à fait insolite et l’explication en est pour le moins inattendue. Il y a quelques décennies, avant la mise en place de la chaîne du froid, les  ménagères profitaient du marché du jeudi à Fez pour acheter le poisson du Chabbat. Le service après vente n’étant pas celui que nous connaissons de nos jours, les dames s’armaient de courage et d’un couteau pour écailler les poissons. Tout le monde sait qu’après avoir manipulé du poisson, il reste toujours une ou plusieurs écailles collées à la peau, et cela, quelle que soit la minutie avec laquelle on s’est lavé. Or une seule écaille sur la peau invalide le bain rituel. Pour éviter une telle éventualité, les ‘Hakhamim de Fez décidèrent de fermer le Miqvé le jeudi. Cela était tout à l’honneur des Rabbins de Fez que d’être aussi vigilants sur la question de la Taharat Hamichpa’ha (pureté familiale). pzenou@bezeqint.net

17


Maayané Hayechoua

Rabbanite Yemima Mizrahi

L’avez-vous attendu ? Le travail des trois semaines de deuil (17 tamouz-9 av) consiste à passer de la désolation à l’espoir. Se contenter de s’attrister pour la Demeure n’est pas bon : il faut décorer la Demeure, s’en représenter les plans, attendre fiévreusement sa refondation. Le saint Zohar explique que seul celui qui a guetté, qui a appréhendé de ses yeux spirituels la Rédemption, méritera de la voir véritablement de ses yeux physiques. De nos jours, la véritable destruction est celle de l’espoir : non seulement on n’ose plus espérer voir l’avènement du bien, mais on s’imagine de surcroît les situations les plus désastreuses, car plus l’espoir est grand, plus grande est la déception ! Vous entretenez de piètres espoirs avant une rencontre, avant une nouvelle tentative d’être enceinte, avant de rencontrer un conseiller matrimonial. Des trois semaines de deuil se dégage un message radicalement opposé : plus l’espoir est grand, plus la délivrance est grande. Se contenter de moins que le maximum est qualifié par Moché Rabbénou de « culture de fauteurs » : les membres des tribus de Ruben et de Gad sont tellement proches de la rive occidentale du Jourdain et de la terre d’Israël, l’objet des rêves et des attentes de Moché ; pourtant, ils se contentent de séjourner définitivement dans la région située à l’est du Jourdain. Vous et votre époux vivez dans un triste statu quo  ? Pourquoi n’espérezvous pas mieux ? Vous avez trois enfants charmants, mais vous vous contentez de cette famille restreinte. Pourquoi n’aspirez-vous pas à en avoir davantage ? Parce que l’aspiration maximale, surtout quand elle entre en conflit avec le confort matériel, n’est pas considérée comme « convenable » : « Pourquoi demanderais-je à mon mari de rester davantage à la maison, au sein de sa famille, au détriment d’heures supplémentaires au travail ? Pourquoi faire venir au monde d’autres enfants alors que nous gagnons déjà difficilement notre vie ? » Cette culture est une grande génératrice de fautes, comme le signifie Moché à la tribu de Gad. Tandis qu’ils se proposent de bâtir des enclos pour leurs troupeaux et des villes pour leurs enfants, Moché les corrige avec tact en leur énonçant l’ordre des priorités : « Construisez des villes pour vos enfants et des enclos pour vos troupeaux ». Les enfants passent avant toutes les considérations financières ! En quoi est-il difficile d’aspirer au maximum ? Cela demande de la patience, de longues campagnes de conquête : « Voici leurs voyages, selon leurs légions » ; ce n’est qu’après un long itinéraire que vous parviendrez à des résultats, après vous être longuement dominée. C’est ainsi que les frontières d’Israël après la conquête sont appelées ‫תוצאות‬, ce qui peut se lire : « résultats ».

18

Quand les Sages pleurent en voyant un renard sortir du Saint des Saints, Rabbi Aqiva rit : il ne remet pas en cause leurs pleurs, appropriés et déchirants, mais il ajoute une perspective rieuse, pleine d’espoir : « Lève-

toi et réjouis-toi dans la nuit » : pendant le temps des rêves, réjouis-toi de la complète Délivrance qui t’attend. Après vous être représentée toute cette splendeur, vous pouvez épancher pour elle vos larmes et votre cœur. Vous vous tenez devant D.ieu, et vous ne repartirez pas les mains vides.


L’interview

Israël Zeira : pour une téchouva aux couleurs d’Israël

Israël Zeira dirige l'association Roch Yehoudi, l'un des mouvements religieux-sionistes de téchouva les plus actifs. Basé à Tel-Aviv, Roch Yehoudi compte des antennes dans différentes villes du pays. On lui doit également la publication d'une feuille hebdomadaire de Chabbat, et de plusieurs livres très populaires auprès d'un large public. Nos amis de Beahava Ouvéémouna (hebdomadaire du Makhon Méïr) se sont récemment entretenus avec Israël Zeira, et nous sommes heureux de vous présenter la traduction de cet intéressant entretien.

Beahava Ouvéémouna  : Depuis quand le public national-religieux s’occupe-t-il de «  téchouva  » ? Cela n’est-il pas en contradiction avec sa conception du monde, qui affirme que chaque catégorie de notre peuple possède sa destination particulière ? Israël Zeira : Selon moi, la question est autre. Le Rav Kook se vouait corps et âme à sanctifier, à aimer et à rapprocher de la Torah ceux qui en étaient éloignés, comme ceux qui en étaient proches. Pour ce faire, il allait vers le peuple en se rendant dans les villages non-religieux  ; dans son ouvrage Orot Hatechouva, B.O.  : Actuellement, dit-on, s’opère une révolution il enseigne sa conception de cette notion. Nous, ses culturelle. Qu’en est-il concrètement ? disciples, comment avons-nous pu délaisser pour un temps cette entreprise ? Israël Zeira : Oui, il y a une immense soif de connaissance. Très vite, notre interlocuteur avoue qu’il étudie la page B.O  : N’y a-t-il pas un certain paternalisme dans ce de Talmud quotidienne (daf hayomi) ou qu’il suit un prosélytisme ? Nous vous aidons à faire téchouva, car cours de Qabbala. Le postmodernisme est au bout du nous savons mieux que vous… rouleau. Le peuple veut étancher sa soif. S'abreuverat-il aux eaux pures de la Torah ou aux eaux viciées de Israël Zeira  : Non. Trois fois par jour, dans la prière, je ne sais quelle secte ou religion à bon marché ? Tout nous demandons à l'Eternel : «  Opère en nous une dépend de nous. téchouva complète ». Il ne s’agit pas de mon ami nonreligieux, mais de moi-même avant tout. Simplement, On estime à tort que rapprocher les gens du judaïsme nous sommes en présence d’une grande et merveilleuse est une affaire de spécialistes. Si l’on craint l’Eternel et vérité, la Torah, dont nous ne sommes pas les inventeurs. que l’on aime le peuple juif, on peut faire des prodiges. Nous n'entendons pas la garder pour nous mais en Constamment, nous côtoyons des non-religieux, à faire profiter aussi notre peuple, que nous aimons d’un l'armée, à l'université, par exemple. Ils sont avides de immense amour. Si nous n’éprouvions pas un sentiment savoir ce que nous avons à leur dire mais, par instinct de fraternité à son égard, nous ne nous inquiéterions religieux diffus de retenue, nous avons honte de nous pas de son état spirituel. Par ailleurs, nous aussi avons à exprimer. Or nous devons parler de Torah, avec simplicité apprendre des autres dans différents domaines. et cordialité. Tout étudiant peut se faire conférencier,

20


Propos recueillis par l'hebdomadaire du Makhon Méïr, Béahava Ouvéémouna. chacun peut se choisir une ‘havrouta (compagnon d’étude) et inviter ses voisins à prendre un repas de Chabbat. Les gens aiment cette expérience vécue et la lumière qui en émane. Pour ceux qui se trouvent au début d'un processus de retour au judaïsme, nous proposons des Chabbats accompagnés de nombreuses conférences, de chants, de danses et de ‘havroutot. Mais lorsqu'à l'issue du Chabbat je leur demande ce qu’ils ont apprécié le plus, ils me répondent : « Le paquet de Bamba. Quand notre enfant de cinq ans a ouvert le paquet et en a d'abord offert à sa soeur de trois ans, cela nous a fait fondre  ». La Torah est une Torah de vie. Les discours et les conférences ne sont que le décor de l'élément principal  ; ce qui fait la différence, c'est la rencontre vivante avec des gens simples, heureux, positifs, qui vivent une vie communautaire et une vie morale. Voilà l'essentiel, voilà ce qui rapproche. B.O. : Parlez-nous de vos publications. Israël Zeira : Elles sont le résultat des circonstances. Un participant à nos cours s'est présenté à moi et m'a dit : «  D'accord, j'ai écouté les cours, je veux suivre votre voie. Quelle est l'étape suivante ? » J'ai découvert alors que je n'avais nul endroit où l'adresser. Les écrits du Rav Kook sont d'un accès difficile et demandent des connaissances préalables. Mon interlocuteur n'était pas prêt non plus à étudier en yéchiva. C'est pourquoi nous nous sommes mis à écrire des ouvrages explicatifs sur la pensée du Rav Kook. Nous avons choisi des sujets qui touchent l’individu – la psychologie, la créativité –, et la collectivité en tant que telle. Destinées, au départ, aux non-religieux, ces publications, à ma grande joie, répondent aussi aux besoins de notre public, yéchivot et collèges de filles. Par de régulières campagnes, nous proposons, pour l'achat d'un premier livre destiné à l'acheteur lui-même, un second ouvrage à prix très réduit pour son ami non-religieux. D.ieu merci, les participants à ce processus d'influence personnelle et de prise de responsabilités sont de plus en plus nombreux. B.O. : Quelles sont vos autres activités ? Israël Zeira : Notre cheval de bataille est une « maison d’étude  », le soir, au 2 Rue de Safed, à Tel-Aviv, à l'intention d’un public laïc, jeune et intellectuel, qui

n’a pas besoin de connaissances préalables et qui n'est tenu par aucun engagement à notre égard. Venir écouter, c'est tout ce que nous lui demandons. Nous proposons des ‘havroutot aux participants, ainsi qu’un lien personnel avec les enseignants. Rue Bar-Kokhba, nous avons aussi une communauté où la prière, pleine d'énergie, est chantée selon les mélodies de Shlomo Carlebach  ; nous y organisons des repas de Chabbat. Les gens témoignent de ce qu'il leur a été très facile d'observer leur premier Chabbat, car ils se sentaient entourés, dans une ambiance chaleureuse. Pionniers en la matière, nous souhaiterions que se répande ce genre d'activités. B.O. : Comment expliquez-vous que, en pratique, ceux qui reviennent au judaïsme optent en général pour un genre de vie 'harédi et ne s’identifient pas avec l’enseignement du Rav Kook. Israël Zeira : Psychologiquement, le néophyte tend à emmagasiner le plus de connaissances possible et à aller jusqu’au bout. Les 'harédim, lui semble-t-il, répondent mieux à cette exigence d'absolu que les religieux-sionistes. Devenu plus familier avec la Torah, il comprend que les choses ne sont pas si simples et que les uns et les autres ont leurs qualités propres. Il me semble qu'après quelques années, la majorité des baalé-techouva se sentent plus proches - même si cela n'apparaît pas toujours extérieurement - de notre univers spirituel, qui exalte une Torah de vie, l’inscription dans la collectivité et la thématique de la Délivrance. B.O. : Que souhaiteriez-vous dire en conclusion ? Israël Zeira  : Rappelons que le mouvement de téchouva sioniste-religieux s’est fait jour tardivement et qu’il en est encore à ses débuts, tout comme les noyaux sionistes-religieux que l'on trouve dans certaines villes. Ils sont à même d'opérer une véritable révolution à une condition  : proclamer bien haut notre idéal, être prêts à accomplir des changements en profondeur et à assumer des responsabilités au niveau collectif et individuel. Cela dépend de chacun de nous. Nous ne saurions nous dérober à nos responsabilités vis-à-vis de nous-mêmes, de notre D.ieu et de notre pays. Traduit par Maïmon Retbi et en collaboration avec le Makhon Méïr

21


POINTS DE VUE La presse israélienne lue et Les Dix Commandements d’Obama Yoram Ettinger, Makor Rishon

22

Le Premier ministre Netanyahou s’apprête à rencontrer, en la personne du Président américain, un idéologue décidé à modifier le monde, et qui maintient sa vision du monde en dépit de la fragilisation dramatique de sa position, à l’intérieur des Etats-Unis comme à l’extérieur. Face à la révolution opérée par Netanyahou – acceptation de l’idée d’un Etat palestinien, gel de la construction etc. –, la réaction d’Obama montre bien que les concessions n’améliorent pas son attitude à l’égard d’Israël mais ne font qu’encourager les pressions. Ces concessions ne détournent pas Obama des «  Dix Commandements » qui sont à la base de sa vision du 4. Penser multilatéral, et non unilatéral. Obama monde. Les voici : préfère s’abstenir d’initiatives unilatérales, et recourir 1. La période de l’hégémonie américaine est révolue. largement aux relations multilatérales, qui soumettent Obama ne croit pas en la primauté morale, économique les intérêts américains aux intérêts d’une majorité antiet militaire des Etats-Unis, ni dans son leadership américaine. Sa conseillère en matière internationale en matière de lutte entre sociétés démocratiques et n’est autre que Samantha Power, adversaire déclarée sociétés dictatoriales. A ses yeux, les Etats-Unis sont d’Israël, qui promeut le dialogue avec Téhéran. une puissance rétrograde qui a usé à mauvais escient de sa position. (…) 5. L’Europe est un modèle à imiter. Obama aspire à se rapprocher du modèle politique européen, critique 2. Pas de confrontation, mais des pourparlers. Obama à l’égard d’Israël, et qui entend favoriser l’apaisement ne voit pas le monde comme le lieu d’une confrontation avec les régimes terroristes. entre sociétés libres et forces terroristes, mais comme un lieu de rapprochement et de pourparlers, y compris 6. L’islam est un partenaire et non un adversaire. avec l’Iran, la Syrie, le Hezbollah et le Hamas. Par Obama défend à son équipe d’utiliser des termes conséquent, des partenaires stratégiques comme tels que «  terrorisme islamique  » ou «  terrorisme Israël sont de moindre importance. Le Président réduit le budget de l’arsenal militaire et des dispositifs de djihadiste  »  ; il affirme que les Etats-Unis et l’islam défense anti-missiles balistiques, renonce à l’installation possèdent de solides valeurs communes, manifestant de batteries anti-missiles en Pologne et en République une volonté d’apaisement à l’égard de l’islam et des Tchèque, et prend l’initiative d’accords de réduction de Etats musulmans. Sa conseillère et amie Valerie Jarrett l’armement, bien que de tels accords réduisent la force («  second cerveau d’Obama  ») délivre ces messages de dissuasion américaine et servent les intérêts russes aux organisations musulmanes anti-américaines et et chinois. antisionistes des Etats-Unis. Le rapport quadriennal du Pentagone et du ministère de la Sécurité intérieure en 3. L’ONU : axe central des relations internationales. 2010 ne mentionne pas le mot islamisme. Obama est le Président le plus onusien depuis Woodrow Wilson ; il considère l’ONU – fief des ennemis 7. Il n’y a pas de terrorisme global ni de terrorisme des démocraties occidentales – comme l’arbitre majeur musulman. Pour Obama, comme pour son conseiller de la scène internationale. Aussi a-t-il nommé Susan en matière de terrorisme John Brennan et le Procureur Rice, son gourou en matière de diplomatie, elle dont général Eric Holder, il n’y a point de terrorisme les modèles sont Jim Baker et Jimmy Carter, au poste international, de terrorisme islamique, ni même de d’ambassadeur américain auprès de l’ONU, avec rang terroristes, mais bien des «  extrémistes  », des «  cas de ministre. Dans le même sens, Obama préfère une commission d’enquête internationale, dans l’affaire de isolés  » (Al-Qaïda et les Talibans) et des «  désastres la flottille ; il se joint à la décision anti-israélienne de la engendrés par l’homme ». Le terrorisme est considéré commission des Nations Unies contre la prolifération comme une contravention à la loi, non comme un nucléaire, participe au Conseil des Droits de l’Homme défi militaire. Il est encore vu comme une réaction du de l’ONU, institution anti-américaine et antisioniste, et tiers-monde face à l’exploitation occidentale. Aussi les remet la médaille présidentielle à Mary Robinson, qui terroristes se voient-ils reconnaître des droits semblables dirigea la conférence de Durban. à ceux de simples délinquants.


POINTS DE VUE traduite par François Gallico 8. L’école de pensée du Département d’Etat. Tandis que la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton n’a qu’une influence limitée sur l’orientation de la politique étrangère, les conceptions cosmopolites du Département d’Etat, sensibles aux aspirations tiersmondistes et favorables à des concessions aux régimes radicaux, sont adoptées par le Président et son équipe. Le Département d’Etat s’était opposé à la création de l’Etat juif en 1948, et constitue une source majeure de critique d’Israël depuis lors.

chargées d’examiner la loi de démantèlement, au cours d’interminables débats, tout s’est avéré exact et a reçu l’imprimatur de la Commission d’enquête gouvernementale.

Nous avions mis en garde contre l’absence de solution de relogement pour les expulsés et sur l’absence de clauses de dédommagement dans cette loi brutale. Nous avions attiré l’attention sur toutes les victimes auxquelles l’Etat ne prêtait pas attention, comme les locataires privés, les professionnels, les agriculteurs, 9. Centralité du dossier palestinien. Obama voit dans les directeurs d’usines du barrage d’Erez… Tous ceux-là le dossier palestinien le facteur principal de l’instabilité proche-orientale, et la cause du terrorisme islamique sont aussi mis en exergue dans le rapport. antioccidental. Selon lui, les Arabes appartiennent au Lorsqu’on considère ce que nous avons reçu en échange tiers-monde exploité, et Israël à l’Occident exploiteur. de ce démantèlement, la douleur n’en est que plus vive : Obama adopte la position de la propagande arabe selon laquelle la justification morale de la création situation insupportable sur les routes et dans les villages de l’Etat d’Israël est la Choah, et non quatre mille ans qui bordent Gaza, politique de terreur du Hamas qui d’histoire. La Choah serait la cause de l’octroi d’un foyer fleurit à nos frontières, enlèvement de Guilad Shalit, national juif, au détriment des Palestiniens, déracinés de vaine opération Plomb durci et position impossible dans laquelle nous nous trouvons pour l’heure, avec un leurs foyers. blocus qui n’en est pas un. Ces sujets vont au-delà de la 10. Yes we can. Dépourvu de toute modestie, Obama est question des expulsés, aussi ne sont-ils pas traités par la convaincu qu’il existe une solution à chaque problème Commission d’enquête. Mais ils sont une conséquence et qu’il est en mesure de l’atteindre. Afin de résoudre le directe de la gouvernance d’abandon qui fut mise en conflit israélo-arabe, il faut donc exercer des pressions. œuvre à cette époque. Malheureusement, ces pressions sont efficaces à l’égard d’une démocratie (Israël), mais inefficaces à l’égard de dictatures (l’Autorité palestinienne et les Etats arabes). La fidélité d’Obama à ces Dix Commandements témoigne du fossé infranchissable qui le sépare de Netanyahou. Si celui-ci tire la leçon de ses erreurs passées et sait profiter de la nette faveur du Congrès américain, il ôtera de l’esprit d’Obama et de ses conseillers l’idée selon laquelle, pour le prix de quelques pressions, on peut obtenir de voir les lignes rouges changer de couleur.

Le cercle se referme Ouri Ariel, député I'houd Haléoumi, Besheva Bien des vagues sont venues se briser sur les plages du Goush Katif, et les rivières de Samarie ont coulé beaucoup d’eau depuis le jour amer où furent expulsés de leurs maisons des milliers de citoyens, au mépris de leurs droits, du respect qui leur était dû, et de leur argent. Pour moi qui ai pris part au combat contre le démantèlement dès les premières déclarations d’intention d’Ariel Sharon, le rapport final de la Commission d’enquête sur le traitement des expulsés représente le début de la fin d’un processus qui s’était enclenché alors. Toutes nos mises en garde, dans la presse et au sein des commissions de la Knesset

23


BESSOROT TOVOT

Bonnes nouvelles d'Israel

La loi de la guerre : L’équipe du Centre Interdisciplinaire de Herzlyah a remporté le 1er prix sur «  les lois de la guerre », battant 44 universités, lors de la compétition Jean Pictet du Québec sur le droit international. Elle a été applaudie notamment par les équipes de l’Iran, du Liban et de la Jordanie. Le I-phone supplanté  : Son concurrent, FirstElse, fabriqué par Emblaze, est simple d’utilisation, ultra performant et avec sa caméra de haute résolution, il pourrait changer la donne sur le marché mondial du portable.

La sortie d’Egypte des Falashas : La maison d’édition Koren vient d’éditer une Haggada de Pâques relatant la saga des Juifs d’Ethiopie. Rédigée par Rabbi Menahem Waldman, elle décrit leurs exodes héroïques et leurs liens millénaires avec la terre d’Israël.

Venin bienfaisant : Pour remplacer la morphine, le Pr Michael Gurevitz teste un dérivé du venin du scorpion jaune, contenant plus de 300 peptides et des toxines aux propriétés analgésiques, sans effet secondaire. Cellules de secours : Le Pr Benjamin Rubinoff du Centre de l’embryon à l’hôpital Hadassah, a mis au point une méthode pour obtenir de grandes quantités de cellulessouches fœtales, destinées à soigner le diabète, la dégénérescence réticulaire, la maladie de Parkinson ou à remplacer des organes endommagés, comme le foie ou les reins. Dans le panneau : Le kibboutz Reim dans le Néguev est la première communauté au monde qui a installé des panneaux solaires sur les toits de toutes ses maisons, pour usage domestique d’énergie. Les excédents rapporteront au moins 1000 shekels par mois (200 euros) par foyer.

Attention, petits mais costauds  : Les armes développées par les industries de l’armement sont de plus en plus précises, robotisées, autonomes et miniaturisées. Elles intègrent un GPS et une infographie en 3D. Leur but : épargner des vies humaines. Quelques exemples :

Pluie bénie : Au lieu de construire des unités de désalinisation, coûteuses et peu écologiques, Amir Yéchieli, membre de la Société de Protection de la Nature, a mis au point un système de drainage d’eaux pluviales, aussi bien pour les particuliers que pour les édifices publics. Stockée, l’eau récupérée peut servir aux WC, machines à laver et arrosage. Amortie en 10 Protector, dit le «  requin de la mort  », bateau sans ans, l’installation coûte entre 2 000 et 10 000 $ selon la pilote, ultra vif. surface à couvrir.

26

Picador, hélicoptère d’observation sans pilote à voilure L’autre face de Modigliani : Ofra Rimon, la conservatrice tournante. du Musée Hecht de l’Université de Haïfa, a découvert Phoenix, blindé sans pilote, tout terrain à 8 roues, une troisième peinture, le portrait d’une femme au chapeau, sur le verso d’un tableau de Modigliani, servant au ravitaillement sur le front. représentant au recto à la fois 2 œuvres, un portrait de Mule, drone ambulance à décollage vertical. Maud Abrantes et, à l’envers, un nu au chapeau. Cette pratique était courante chez les artistes pauvres. Mosquito, mini-drone de 13 cm d’envergure, de 250/500 g et de 1500 m de portée, servant de couverture sur le Soudée à la moelle  : Le Pr Méir Liebergall et le Pr Eithan Galun de l’hôpital Hadassah ont réussi à séparer front. les plaquettes du sang et des cellules souches de la Trophy APS (Active Protection System), système de moelle osseuse. Injectés au niveau d’une fracture des protection active miniaturisé qui, installé sur les chars, os, 50 ml de cellules-souches et 100 ml de plaquettes évite le sur-blindage lourd et coûteux et peut arrêter de sang permettent une soudure des os. tout missile entrant, en l’interceptant avec une charge explosive. Trophy est devenu le composant clé du futur Carnivores et anti-mycoses : Le Pr Aviah Zilberstein de l’Université de Tel Aviv a découvert que les plantes système de combat américain. carnivores tropicales, notamment le Nepenthes Iron Fist, système antimissile pour blindés, basé sur le Khasiana, étaient très efficaces pour traiter les mycoses, brouillage d’ondes et la déviation de la trajectoire du en particulier celles, pernicieuses, qui se développent dans les hôpitaux. missile entrant.


Par Nehama Levy

Paris à Tel Aviv : Dans la nuit du 1er au 2 juillet, la Nuit Blanche à Tel Aviv s’est déroulé sur le thème « 100% Paris ». Pour cette nouvelle édition de ce concept culturel très frenchy initié en 2002 par la Ville de Paris, l’Ambassade de France en Israël et l’Institut français de Tel Aviv ont proposé aux noctambules un parcours de vidéo art unique. 31 vidéos en tous genres ont été projetées dans les cafés, boutiques, immeubles et galeries du Boulevard Rothschild jusqu’à Neve Tzedek. Pour Lionel Choukroun, attaché culturel à l’Ambassade de France en Israël, « c’est une belle occasion de prouver, si c’est encore nécessaire, d’une part la créativité dynamique et inspirée de la scène artistique française, et d’autre part l’étroite connivence entre nos deux pays et entre ces deux villes témoins d’un souffle créatif extraordinaire ». Bédouins écolos : Le leader de l’énergie, Arava, détenu à 40 % par Siemens, a signé un accord avec deux clans bédouins pour installer des panneaux solaires. Un accord lucratif : la location des 370 dounams de terrain s’élèvera à 400 millions de shekels. La tribu des Tarabin a exprimé « sa fierté d’avoir signé avec la société Arava, une entreprise digne de confiance qui respecte leur lien à cette terre. Cet accord avec la communauté bédouine représente une grande avancée ».

Galilée à partir du 26 juillet prochain, avec la participation des plus grands musiciens du monde. Parmi eux : le violoncelliste américain Gary Hoffman, l’autrichien Orfeo Mandozzi, le chanteur italien Domenico Bellandi et le guitariste espagnol Aguirre Minarro. L’Ecole de Musique de Jérusalem présentera les étudiants les plus doués, et comme chaque année, des premières internationales et des représentations exceptionnelles telles que « Alterman kumsitz (Feu de Joie) » – durant laquelle les chansons des poètes seront dévoilées sous un tout nouveau jour seront au programme. Le soleil au zénith : Zenith Solar, une start-up israélienne spécialisée dans l’énergie solaire, vient de concevoir un concentrateur solaire hybride permettant de produire à la fois de l’électricité et du chauffage à moindre coût, en utilisant miroirs et lentilles pour concentrer et intensifier la lumière du soleil. La chaleur émise par le concentrateur est également récupérée grâce à un système de refroidissement liquide.

Sources : le bulletin d’Albert Soued pour Nuit d’Orient et Israel Valley

Millions en hausse  : Le nombre de millionnaires en Israël a connu une croissance de 42,7% en un an. Selon le rapport «  World Wealth Report  », 8419 Israéliens étaient millionnaires en 2009, contre seulement 5900 en 2008. Israël se classe à la troisième position de la croissance mondiale, juste derrière Hong-Kong et l’Inde. Jardin du roi : La commission municipale d’urbanisme de Jérusalem a entériné le projet dit du «  Jardin du roi  », vaste complexe touristique comprenant parc archéologique, magasins, restaurants, galeries et hôtel. Un projet cher au maire de la capitale, Nir Barkat, qui estime qu’il contribuera d’une part à redonner vie au quartier Al-Bustan et, d’autre part, à mettre en relief l’histoire hébraïque de Jérusalem. Rendons à César : Le port de Césarée, avec ses vestiges archéologiques et ses couchers de soleil exceptionnels, présentera à nouveau tout l’été une série d’évènements spéciaux et gratuits. Notamment «Voyage dans le Temps », attraction multimédia technologique au cœur du passé de Césarée, projections de films sur grand écran en plein air, stands d’artisanat et de gastronomie locale, cerfs-volants et concerts de musique du monde (www.caesarea.com) Symphonie en Galilée : Le festival annuel de musique classique «  La Voix de la Musique  », se déroulera en

27


Sardines à l'Escabèche Sur la base des traditionnelles sardines grillées, voici une recette simple et pourtant originale qui vous ravira par son goût savoureux.

LA Recette

de Mikhal Sinaï

Préparation : 1.Coupez la tête des sardines, videz-les, rincez-les, épongez-les soigneusement sur un linge. Farinezles légèrement.

Ingredients pour 4 personnes:

2.Faites frire les sardines à l'huile bien chaude dans une grande poêle à frire. Quand elles sont bien dorées, déposez-les sur une grille pour les égoutter, puis sur du papier absorbant pour les éponger.

• 15 cl d'huile

3.Pour préparer l'escabèche, pelez les gousses d'ail et écrasez-les. Pelez les échalotes et hachez-les finement. Enfin pelez les carottes et coupez-les en bâtonnets.

• 2 carottes

4.Jetez l'huile de cuisson des sardines, essuyez la poêle et versez-y l'huile d'olive. Faites-y juste blondir l'ail, les échalotes et les carottes.

• 1 branche de thym

• 1 kg de belles sardines • 2 cuillères à soupe de farine • 4 cuillères à soupe d'huile d'olive • 10 cl de vinaigre de vin • 4 gousses d'ail • 4 échalotes • 2 piments oiseaux séchés • 1 cuillère à soupe de paprika • 1 feuille de laurier • Sel, poivre

5.Versez 20 cl d'eau chaude avec le vinaigre. Ajoutez thym, laurier, piment et paprika. Salez, poivrez, et laissez cuire à feu très doux et à découvert pendant 20 min. 6.Disposez les sardines dans un plat creux et arrosez avec la préparation au vinaigre encore chaude. Laissez refroidir, couvrez et réservez 12 heures au frais.

Bon Appétit !

28

Mikhal Sinaï - 052-766.79.20 mikhal.sinai@gmail.com


Côté psy

David Messica, coach

Parachat Mass'ei : Aller de l'avant pendant trente minutes

David Ben Gourion a dit un jour qu’il était plus facile de faire sortir les Juifs de la Galout que de faire sortir la Galout des Juifs. C’est un peu le sentiment qui émerge à la lecture de la série de crises traversées durant l’épopée du désert. Afin de préparer le peuple d’Israël à son entrée en Terre d’Israël et d’affirmer son indépendance, il était nécessaire de le confronter aux difficultés impliquées par le passage d’un état à l’autre. L’obliger à sortir du cocon symbolisé par les nuées, afin d’étendre ses ailes vers les cieux. Ceci est vrai hier comme aujourd’hui, où l’on est témoin d’une forte tendance à conserver les us et les conceptions issues d’une trop longue errance dans le désert des nations. Ce penchant se révèle autour de signes extérieurs comme l’attachement à un langage ou un style d’accoutrement, ou bien plus profondément dans l’adoption d’une politique soumise au bon consentement des puissances dominantes. Sous un angle plus personnel, le principal obstacle rencontré lors d’un travail de coaching, c’est justement ce manque d’envergure, cette difficulté à trouver le

courage d’évoluer. Le changement nous effraie. Beaucoup d’entre nous préfèrent passer leur vie à patauger dans le petit bassin plutôt que de se risquer dans le grand. D’autres osent tenter la nage crawlée, mais refusent de se défaire de leurs brassards de sauvetage… Il est difficile d’évoluer sans se libérer de certains comportements et habitudes acquis dans le passé. Il faut pourtant comprendre que ce qui nous a été utile et nous a permis d’avancer dans la vie auparavant, peut souvent se révéler être un réel handicap pour atteindre un niveau supérieur. Être le clown de la bande par exemple peut avoir permis à certains de s’affirmer lors de leur jeunesse. Cependant, arrivé à l’âge adulte, cette tendance à la bouffonnerie peut entrainer certaines difficultés à affronter des situations sérieuses et délicates rencontrées dans la vie professionnelle ou familiale. Ceci est un exemple parmi tant d’autres de personnes n’ayant pas su évoluer en vue de s’adapter à leurs nouvelles conditions de vie. Pourquoi hésitons-nous à évoluer ? Serait-ce la crainte de l’inconnu ? La crainte de perdre son identité ou l’image que l’on offre aux yeux des autres ? Un mal d’être chronique ou une perte de repères doivent obligatoirement entrainer une mise au point. Quels sont mes points forts ? Quelles sont mes faiblesses ? Quels sont les qualités et les aptitudes qui me feront atteindre mes objectifs ? Afin de ne pas se retrouver désemparés et de ne pas ébranler notre quotidien, nous évitons d’aborder ce genre de questions. Cette peur est pourtant l’une des pires infirmités de notre esprit. Elle nous empêche d’évoluer et de trouver la véritable sérénité. Le traité Brakhot nous enseigne que «  les Talmidei ‘Hakhamim ne trouvent le repos ni dans ce monde-ci, ni dans le monde futur, comme il est écrit “Ils avancent avec une force toujours croissante” » (Téhilim 84,8). Le mouvement est à la base de la vie et de la sainteté. Les anges sont associés à leurs ailes. Dans le Beit Hamikdach, il était interdit aux prêtres de s’asseoir… La paracha « Massei » traite de voyages et d’étapes. Un peu comme nos vies. Afin de quitter le désert, il faut suivre un long parcours, tout en sachant que chaque niveau atteint, même s’il est marqué par un échec, nous rapproche du but, de notre Terre promise. Churchill définissait le succès comme la capacité d’aller d’un échec à un autre sans perdre son enthousiasme... N’ayez pas peur d’aller de l’avant  ! Faites-vous accompagner par un bon guide, que ce soit un Rav, ou un professionnel, et dressez une carte indiquant clairement votre itinéraire. Ainsi, vous pourrez avancer d’un pas serein vers votre véritable accomplissement personnel. David Messica 0544-385 379 www.chavrutacoaching.com

29


L'Hébreu parle aux Français "Je suis comme je suis", nous dit l'hébreu en douce (deuxième partie)

L’hébreu est d’une cohérence mathématique.

Nous avons déjà évoqué le jeu des racines. Examinons à présent l’autre phénomène régissant la langue  : le schème. Toute la logique de la langue tient à l’interaction de la racine et du schème. Ce dernier (mieux connu sous son nom hébraïque de michkal), est la musique qui rythme chaque mot. Racine et schème se complètent dans chaque mot et leur mariage – toujours harmonieux – est la clé de l’appréhension de la langue, que celle-ci soit instinctive ou le fruit d’un laborieux apprentissage. Les schèmes nominaux ou verbaux constituent des squelettes dans lesquels sont coulées les racines. Ils sont en nombre limité et associés à des sens ou des usages spécifiques. Pour les verbes, ces schèmes sont les binyanim. A un temps donné, les verbes d’un même binyan ont les mêmes consonances, ce qui les inscrit dans une essence sémantique. Ainsi, l’infinitif de la forme paal aura toujours à la troisième personne du passé (forme donnant son nom au binyan) la consonance a-a. Le piyel, catégorie dont la vocation est de « renforcer » une action, aura toujours à cette troisième personne du passé la consonance i-è. Les racines des différents verbes s’y fonderont. L’expression « il a gardé », marquant une action simple, sera donc chamar [‫]שמר‬, tandis que le verbe « il a conservé » (plus fort, puisqu’on garde un enfant quelques heures, mais que l’on conserve des trésors pendant des milliers d’années) sera chimer [‫ ]שימר‬et les boites de conserves : des chimourim [‫]שימורים‬, puisqu’elles sont certes moins périssables que ce que vous gardez au frigidaire ! De même, même si votre rejeton a cassé un verre (chavar), ce n’est pas grave, ne vous fâchez pas. Rien à voir avec l’acte de

30

Moise qui, en voyant les Hébreux s’adonner au culte du Veau d’or, brisa (chiber) les Tables de la Loi. Les schèmes des substantifs obéissent également à des règles subtiles, les consonances ayant là aussi un rôle sémantique. Chaque mot peut s’inscrire dans une catégorie, et se plie à ses règles. Les corps de métier, tels que coiffeur, menuisier, tailleur de pierre ou ornithologiste (respectivement sapar ‫ספר‬, nagar‫נגר‬ , satat ‫סתת‬, tsapar (‫ צפר‬ont une structure en deux syllabes, du mode a-a. Les maladies, elles, ne débordent pas de leur cadre bien établi et se déclinent toutes sur le mode a-é-è. Pas de risque d’épidémie non contrôlée avec la tsaévèt ‫)צהבת‬jaunisse), la hazérèt (‫ חזרת‬les oreillons) ou, D.ieu nous en préserve, la garédèt (‫גרדת‬ la gale). L’hébreu a de même catalogué les outils ou les lieux d’une action, pour ne citer qu’eux. Ce qui permet instinctivement au locuteur hébraïque de saisir la signification d’un mot, même s’il ne le connaît pas. Cette logique interne de la langue aura aussi l’heureux effet de vous faciliter son apprentissage, pour peu que vous acceptiez de la considérer comme elle est. (Eh oui, une langue, et l’hébreu plus que tout autre, a besoin pour se faire aimer d’être apprivoisée… Souvenez-vous du Petit Prince ! ) Plus vous serez attentif aux racines et aux schèmes utilisés pour chaque type de mots, plus la langue vous sera facile. CQFD !

Fabienne Bergmann Traductrice hébreu, français, anglais www.traduc71.com 052-46 66 210


3 Comment pourrait-on faire pour réussir à faire mouiller le maillot des joueurs de l'équipe de France de football ? – En jouant sous la pluie ! La coupe du monde de foot, à coup sûr ! Coup de tête avec Zidane, Coup de gueule avec Anelka.... Coup de main avec Henry, Encore un peu de patience, bientôt ils sauront jouer avec les pieds !!! Supporter insolite de l'équipe de France C'est un supporter de l'équipe de France qui regarde un match de foot a la télé dans un bar. Son chien est assis à ses côtés et regarde aussi le match quand, enfin, la France marque un but ! Le chien se met à japper et à courir dans tous les sens ! Le voisin demande au propriétaire du chien : - Qu'est ce qui lui arrive à votre chien ? - Il est supporter de l'équipe de France, il est content. - Ben dites donc, juste pour un but ?! Et que fait-il quand la France gagne un match ? - Ah ça, je sais pas ! Je ne l'ai que depuis 2 ans...

31


Publi-information

Hinna Vesimh’a

Mille et une nuits de bonheur

Tout le monde connaît l’histoire de Shéhérazade et de ses contes sublimes, qui pendant mille et une nuits distrairont le Sultan fou. Que diriez-vous, le temps d’une soirée - henné, fiançailles, mariage, Bar Mitsva, ou Brit mila, de vous transporter dans l’univers enchanteur d’Aladin, Ali Baba, Sinbad, et Yasmine  ? Costumes traditionnels, chapiteau oriental, fauteuils royaux, nappage, tapis, drapages, luminaires, cuivres et darbouka : Esther et Shmuel, les bons génies de Hinna Vésimh’a, feront de votre rêve une réalité, et de votre évènement, une invitation à un voyage au cœur de l’Orient. Nos organisateurs de talent jouent l’alchimie parfaite entre une organisation attentive, dédiée à vos envies, et la création « sur-mesure » de moments rares, uniques et hauts en émotions, de ceux qui laissent une empreinte durable, évoquant à jamais dans les esprits la joie et la douceur de vivre… Le cérémonial du henné puise ses sources dans les traditions ancestrales de l’Orient. La célébration de cet événement est un rituel essentiel dans les communautés séfarades, mais la population israélienne, dans toute sa diversité culturelle, séduite par l’authenticité et la gaité de cette coutume, l’a largement adoptée. Le charme du thème oriental, son mystère, ses parfums, ses couleurs chaudes, ses tissus chatoyants et ses voiles sensuels, ses musiques et ses ornements, confèrent une ambiance envoutante à toutes les fêtes. L’Orient, source inépuisable de rêves et de charmes, est à la base de l’inspiration de Hinna Vesimh’a, une entreprise spécialisée dans l’organisation de soirées, qu’elle conçoit avec un goût et un savoir-faire qui s’expriment dans le moindre détail. Totalement impliqués dans la réussite de votre évènement, il n’est pas rare qu’ils soient confondus avec les parents des mariés… Illuminer la soirée de votre vie,

faire de votre réception un événement de prestige, de votre salle un lieu enchanteur, et vous garantir une parfaite sérénité, tel est l’objectif de Hinna Vésimha qui orchestrera efficacement vos instants les plus précieux ! Mise en scène du décor, de l’animation et costumes traditionnels, tout est conçu selon vos envies… Voyage en Orient La décoration, impressionnante et authentique, commence avec la khaima (tente) traditionnelle, sous laquelle des fauteuils majestueux, des tapis et des tentures aux couleurs chatoyantes, ainsi qu’une profusion d’accessoires typiques issus de l’artisanat oriental, objets de cuivre, narguilés, tables basses, poufs, nappage, vaisselle, fleurs et luminaires, s’harmonisent pour créer une atmosphère épicée, pittoresque et grandiose qui transportera vos invités dans un voyage émotionnel à travers les coutumes et les contrées d’Orient… Costumes traditionnels princiers Dessinés par Shmuel, les costumes traditionnels proposés aux fiancés ou au Bar-mitsva, leur confèreront une allure et un éclat magiques. Inspirés du romantisme oriental et des personnages princiers les plus élégants, cette collection originale et raffinée confectionnée dans les tissus les plus nobles, s’illustre par un déferlement de soie, satin, dentelles et taffetas seyants et sensuels. Mise en scène personnalisée Musiciens, cortège, danseurs orientaux ou charmeurs de serpents, Hinna Vesimh’a fera revivre pour vous, le temps d’une soirée, toute la magie de l’Orient. Pour illuminer la soirée de votre vie et chaque instant de bonheur en famille ou entre amis, comptez sur ces organisateurs de talent et optez pour l’émotion à l’état pur…

Henné, Houpa, Bat et Bar mitzva, baptêmes, soirées privée ou professionnelles Hinna Vesimh’a proposent aussi des décors classiques et à thème sur commande.

32

Esther 052 554 18 16 / Chmouel 052 312 70 83 / www.hinnavesimha.com


Mazal Tov !

A Youval, beaucoup de réussite et de joies dans tout ce que tu entreprends,  de la part de la famille Azoulay. A ma Sandrinou pour ton anniversaire jusqu'à 120 ans comme à tes 20 ans, avec la santé et le bonheur. Amen. Tu es devenue une amie très chère à mon cœur et je prie que ca dure toujours amen ! Toi et  Papou  nous vous kiffons. Gros bisous. Sarah. A Yaccov et Myriam Ittah de Har 'Homa pour la naissance de leur fils. De la part des anciens de l'Oulpan Etsion. A Jean Charles Zerbib pour son anniversaire de la part du Ptit Hebdo. A Marjorie, Debroah Benhaim de la part des amis du groupe Israel – Canada. A mon ami Einav, [le mari de Yael], pour ton anniversaire. De la part de celui qui refait le monde avec toi, le shabbat matin, après le Nèts.

33


Culture

C’est un roman véritablement inhabituel que nous propose Haïm Sabato : la Guerre du Kippour vue des tourelles des chars par de jeunes combattants, souvent issus de milieux religieux. L’habitude, en Israël, nous raconte l’auteur, est de consacrer la lune à l’issue de la solennité. Ainsi font, dès lors et selon la coutume, les Hassidim d’Amshinov dans le quartier de Bayit Vagan à Jérusalem. À l’issue donc, de Yom Kippour, très tard, vers minuit, bien après la sonnerie du shofar qui conclut la prière de la néila, les Hassidim se lancent dans une danse effrénée afin de bénir la lune dans la joie. Le décor est planté. Deux jeunes soldats, sac léger sur l’épaule, le narrateur, Haïm, natif d’Égypte et son meilleur ami, Dov, originaire de Roumanie, deux anciens étudiants du lycée toranique et de la yeshivat hesder, deux amis inséparables appartenant au même équipage d’un tank, l’un comme chargeur, l’autre comme tireur, vont être brusquement livrés aux hasard de la guerre qui se déclare brutalement et séparés. Désormais Haïm est en territoire syrien, sur le plateau du Golan. Malgré la discipline qui règne habituellement au sein de Tsahal, c’est un peu désorganisé. Où aller, où suis-je affecté, quel moyen de transport utiliser pour parvenir au point de ralliement

34

dans un bataillon, un casque à la main, sans son char ni ses compagnons ». Mais à la guerre comme à la guerre. D’autres soldats, d’autres compagnons de lutte, d’autres frères d’armes, chacun avec

convenu ? «  Il faut avoir été tankiste pour savoir ce qu’éprouve

son caractère, des croyants et des athées, des chevelus et des

le cœur d’un membre d’équipage resté seul, errant solitaire

glabres, des petits et des grands, des gros et des athlétiques,


par Jean-Pierre Allali

tout un peuple au sein de son armée, Tsahal. Haïm Sabato nous dresse des portraits truculents et émouvants de ces soldats : Hanan et Momo, Keslassy, Dédé et l’adjudant Naïmi, Zaga, Guidi, Moti et Amihaï, Danon et Rami et tous les autres. Sans oublier les valeureux de la brigade d’élite Golani. Parfois, lors d’une permission, c’est le retour au bercail. Fatigue, émotion, embrassades pour un court répit. Autant de gagné sur la guerre. Des prières et des piyyoutim, des réflexions théologiques aussi, parsèment ce texte fort sur la guerre au quotidien et sur l’amour, amour du pays, amour de la famille, amour de son peuple. Les moments difficiles où les combats s’intensifient, où il faut fuir d’un char en feu pour ne pas mourir, où l’ennemi vous cerne de tous les côtés sont d’un réalisme saisissant. On tremble rétroactivement pour ces jeunes qui ont défendu avec becs et ongles, cœur et tripes, leur terre. Et pour Haïm, tout au long du récit, une interrogation lancinante : qu’est

devenu Dov ? Est-il vraiment tombé comme certains le prétendent ? Une écriture originale donc. On regrettera peut-être quelques longueurs et l’impression que l’auteur aurait pu faire l’économie d’un certain nombre de c h a p i t re s . N é a n m o i n s nous avons là un ouvrage intéressant et pionnier en la matière.

Haïm Sabato, Lunes d'automne Editions Toby, Israël 2009 Traduit de l'hébreu pas Tsvia Frank-Wygoda 194 pages, 15 euros

35


Abonnez-vous à Mibéreshit en français, anglais ou hébreu au 02-5887985

‫אפי גלגל‬ �������� ���������� ��������� �������������������� ����� ������������ ��� ��� ���� ���������������� ������������������������ ������ ���� ���� ������������������������ ��� ���������� � �� ������ ����������� ����������� ������������ ��� ���������� ������ ��������� ��������������� �������� ������������� ����������������������������������������������� ��� ������������������ �� ������� ���� � ����� ���� ����� ����!�������� ��� ����������� ��������� ��� ��������� ���������� ���� �� ��������������������������� ���������� ����� ����� ������ �������� ��������!���������������������������������� �� ����� ������"��� ������������������ ������ �� ������������� ���������������������������� ����������� �������� �������������������� ����� ���������� ������ �������������������� �� ����������� ����� ���������������������� ��������� �� ������������� ������������������������� �� �������������� ��������� ��� ������������������������������������������� �������� ���������� ����� ������ ������������ ����!�����!��� ������ �� ����� ����������� ���������� ���������������� ������ ���� ��������!��� � ������������������������������ ��� ���������������������#�������$� ��������� ���������� � ��������������������� ���� ����� ������������ ��������� ������������������������������ ��� ����������������� ��������� ���� �������� ����������� � ��� ������������� ����������� ��������������� �������������� ���#���� ��� ���� ����� ����������������������������� �����!�� � ���� �����������������������������������!����� ����� ������� ��������������� �����������!������� �������������� �����������!������� ������ ������ ������������������� ����

36


1 2 3 4 6

5

3

6 (ou quatre erreurs, pour les plus petits)

Illustration : Ori Elon

1 2 3 4 5

Trouvez les 9 erreurs

‫ ההבדלים‬9 ‫מצא את‬


pratiques Annonce La famille de Rav Mordechai ben Messaoud Zenouda (Martin) est heureuse de vous annoncer son transfert en Eretz Israël aux cotés de son épouse Clarisse Sarah Zenouda, et ce après 46 ans. Nous remercions Hachem de nous avoir ouvert toutes les portes de cette Mitzva.

Hazkara La  Hazkara  du mois de Mme Sylvette Ghezala Douieb aura lieu le  dime 11 juil à 18h30 à la synagogue Yossef Lekah ,15 rue Zalman Arane, Ezor Dalet, Ashdod.

 Cours et conférences: Annoncez gratuitement vos cours et conférences de Torah sur www.chiourim-info.com le premier portail d'information sur les chiourim!" Ashkelon Cours sur la  Paracha de la semaine par Rahel tous les mardis à 20h30 - public féminin Rens. 054-6463513 Différents cours pour hommes et pour femmes ont lieu tous les soirs au Beit Habbad Francophone. Rens  : 050-6483127  054-8896977 Bat Yam Cours du Rav Daniel Benadi lundi 12 juillet à 20h30 à la synagogue Chevet Ahim. Rens. René Chaouat: 054-7910307 Beersheva Centre Habad  : à Alef, cours pour femmes, en français, le dimanche sur la Paracha de la semaine. 

A l'occasion de Roch Hodech Av  : cours pour dames de Mme Nelly Livni-Nahon lundi 12 juillet à 20h30 chez Mme Cohen 29 rue Kfar Etsion, Arnona, 1er ét, tel.: 0547 526 610 Journée de Chemirat Halachon, aux Matinales léîloui nichmat Yael Léa Esther, le mardi 13 juil de 9h à 13h, chiourim exceptionnels sur le thème de Chemirat Halachon. Rens: Rav Meïr Bloch : 054-4808794 ou Michèle Gallula : 052-7672760 Cours pour jeunes francophones, le mardi à 20h30 au 2 rue Zevouloun, Baka. Entrée libre + collation. Mardi 13 juill cours du Rav Benezra. Rens: 052-6346911 054-5543373 Loge Bnai   Brith Robert Gamzon  : conf : "Les combats de Camus " par Professeur Fernande Bartfeld  mardi 13 juillet 20h30  au Moadone Bnai Brith, 3 Keren Hayessod Jérusalem. Cours du Prof Benjamin Gross le sam 17 juil à 18h, synagogue Ohel Nehama 3 rue Chopin. L’événement de l'été en Israël  le dim 18 juil à 20h30: Isroffice et Chema Israël présentent déjà 5 ans et 30.000 participants ! Soirée présentée par Daniel Haik (Hamodia) et Avraham Azoulay (Ptit Hebdo), avec la participation exceptionnelle du Grd Rabbin Rav Yehouda Amoutsafi et le parrain de l'événement Rav Yehia Benchetrit et la participation de plus de 30 Rabbanim. - 11 rue Lev Yaffe, Arnona Baït Vegan : cours pour femmes du Rav Azriel Cohen-Arazi sur les Hilkhot Brakhot, le lundi à 21h au Beït Midrash Torat Chlomo, 1 rue Rejwan. 054 228 3452. 

Détente

Natanya

Beit Govrin

Conf. le merc 14 juil à 10h30 par les Rabbaniotes de la Midracha "La Source" : Mme Arazi Cohen et Mme Amoyel sur les thèmes de "L'œil du Gan Eden" et la " Beauté selon la Torah". Public féminin. Beit Midrach "Torat H'essed Male Rah'amim" 11 Kikar Haatsmaout, 2ème étage sous Unifan. 054-7512414

 Grd Festival ''Tanah  vé Ahava'' : du 22 au 26 juil au Gan Leumi de Beit Govrin avec Etty Ankry, Doudou Fisher, David Daor,  etc.. Rens : 03-6045000 ou *8965. 

Conf. exceptionnelle: dim 18 juil à 20h « Médecine & Halakha » : Dr Fridman: « Pourquoi un médecin religieux?  », Dr Chetboun: «  Medecine et Halakha  ». 38 rue Smilansky. 09-9616645 ou 054-4631717 Jérusalem:

Néot Kdoumim Journée familiale le jeudi 22 juil, entrée gratuite. 14h-16h cours Torah, 15h-18h spectacle d'Assi et Touvia, 19h30 : spectacle Oudy Davidi. Rens 052-77108509. Jérusalem : Visites, ballades, ateliers et archéologie pendant les gdes vacances : les mardis de 17h à 19h30 et les vens de 9h à 12h. 25 sh /pers. ou 120 sh / famille .02.6264488.

Har Homa  :  cours pour  femmes  "Halahot et Moussar de  Ben Hametsarim au 9 Av" par le Rav A. Cohen-Arazi le dim 11 juil à 21h chez la Visites du Tunnel du Kotel en français  : le famille  Mimoun, 9/5 rue Arié Varchavsky (rue 13/7 à 10h45, 55sh, et de nombreuses autres de la tour), 2ème ét.  Noémie: 054-2646833  excursions dans tous le pays : Hebron et Kever

Rahel, le 26/7, 140sh, Ein Gedi et la Mer Morte le 1/8,130sh, Yad Vashem et Jeru. le 4/8, 80sh. Insc. Dan 054-2465403 Lundi 19 juillet, veille de Ticha Beav, visite des 3 sites inoubliables de la Vieille Ville à Jérusalem : Tunnel du Kotel, l'Institut du Temple, et le Centre Davidson. A ne pas manquer! Places limitées, visite guidée en français. Rés oblig. 00 972 2 563 52 40 ou temple-europe@012.net. il de 8h30 à 13h30 Voir Israël avec Edith Levy-Neumand  : le 11, 18, 21, 25 et 27 juill Tunnel du Kotel et Vieille Ville, le 12 juillet : le Mont Herzl, Yad Vachem. 13 -15 juil.: Golan et Galilée, 21- 23 juil.: le Neguev , 28 juil  : cour suprême + Knesset + musée d'Israël, du 4 au 5 aout: la Galilée Occidentale. www.voirisrael.com 054-2307474 02-9964903 Librairie Vice Versa : Stéphane Belaïsch sera à la librairie le jeudi 15 juillet à 18h30 pour présenter et signer son premier roman "la méditation du pamplemousse". 1 rue Ben Shatah. 02-6244412 Tel Aviv: Synagogue Beit David : activité pour les enfants en compagnie du Rav Hannoh Halamish, le sam à 17h, cours pour France à 17h30 par la Rabbanite Halamish, 18h15 Pirke Avot par le Rav Halamish. 054-2065553 Natanya: A.M.Y nouvelle rencontre pour danser, chanter et chahuter le dim 11 juil à 14h30 à Yotveta rue David Hamelekh. N’oubliez pas vos kaftans, vos foulards, votre joie de vivre. PAF 50 sh. Le bénéfice est destiné à l’hôpital Laniado. 052-2611802 054-7612990 Grande soirée féminine avec la Rabbanite Elkrief : dim 25 juil à 20h au 31 rue Hatsionout. Nbx sketches des « Peninot de Raanana », grde chanteuse israélienne, chants, danses, ambiance de folie…P.A.F. 60 sh. Buffet offert. Places chez Nathalie, boutique Mona-Lisa 2, rue Krause Nethanya. Pel : 054-7434554

Informations: Goush Katif Evénement Goush Katif 5 ans déjà merc. 14 /7 au Maavar Kissoufim. Rens : 08-9738000 ou 052-3003873. Tel Aviv  Synagogue Sépharade Francophone de Tel-Aviv au 155, Rue Ben-Yehuda. Horaire des offices : Vendredi  : 19h Minha, Samedi  : chaharit  :  9h – Minha : 19h. Rens, soutien ou participation : Moshe : 050-7991986 Jérusalem Lecture de Tehilim pour la libération de Gilad Shalit le lundi 12 juillet à 20h30 au centre communautaire Emouna, rue Rivka. Rens : 052-6010834 Journée «  Porte ouverte  »  le merc 14 juil de 10 à 19h: vente de cosmétiques Aloe Vera de renommée mondiale, compléments alimentaires naturels cachers, maillots de bain tsniout Sea Secret, foulards chics à prix raisonnables, chez Nicole, 23 Mekor Haim (Bakaa) tel : 054 521 94 98 Aide à l'entreprenariat technologique  : conférences, cocktail et networking le merc 14 juillet à 18h30, au 27 rue Hillel. Confirmez votre participation en précisant votre nom et pays d'origine jerusalem.scientists@gmail.com

38

Le Centre Mashiah770.com se déplace chez vous pour débuter le processus de vérification (informatique et manuelle) de vos Mezouzot


et vos Tefilines. Puis, le contrôle est entrepris au CM770. 054-4866072 ou 054-7694453 ou avraham.haviv@gmail.com Besoin d'un Minian/Askara au cimetière à Jérusalem? Contacter  : 054-4866072 ou avraham.haviv@gmail.com ou www.mashiah770.com.

Voyages: Voyages Santé en Israël : 23 au 25 juil: Shabbat à Safed, avec Rav Cherki et Léo Guez, tour kabbalistique avec le rav Moyal. 1er au 5 août :Kibboutz Farod (près de Mérone) pisc. h. séparés, cours Rav Cherki, conf. santé,  excursions organisées, activités enfants. Autres dates et endroits. Rens: 02- 6512481 ou 052-3828665 Chochana

Et si on sortait… Les bons plans de Mme Bensod Pour les enfants  Théâtre «  La Robe de Shabbat de H’annele  » jeudi 15 juil à 17h30 au théâtre de Jérusalem. Rens. Bimot : 02.6237000 Théâtre «  Alice au Pays des Merveilles  » le dim 22 aout à 17h au théâtre de Jérusalem Rens. Bimot : 02.6237000 Musée-Théâtre pour les enfants du 14 juil au 25 aout le merc de 11h à 13h. Or Haim – Cardo – Vieille ville – Jérusalem. Rens. : 02-6276319 Festival de Marionnettes Jérusalem du 8 au 13 aout. Rens. Bimot : 02.6237000

Spectacles au Kanyon Adar à Jérusalem les lundis ou dimanches. Rens : 02-6726660 Artisanats et spectacles de rue Mamilla – Jérusalem tous les Jeudis d’été de 18h à 23h. Festival du vin dans les caves Galil – Yaron. Dim. 26 juil à 21h30. Rens. : *8965 Festival Yehudi le 26 juil, à Tel Hadid. Activités pour les petits et les grands, spectacles, concerts… Rens. : *8965 ou 052-7759968 Comédies Musicales Un Violon sur le Toit du 9 au 12 juillet ou du 20 au 23 août à 20h30. Théâtre Cameri à Tel Aviv. Rens : 03-6060960 Ye n t l d u 2 0 a u 2 4 j u i l l e t à 20h30. T h é â t r e C a m e r i Te l Av i v. Rens : 03-6060960 Musique Voca People le jeudi 22 juil à 21h. Théâtre de Jérusalem. Rens. Bimot : 02.6237000 Festival de musique contemporaine. Centre de musique Felicia Blumental – Tel Aviv Juillet 2010. Rens. : 03-6201185 Festival de Musique Classique Kibboutz Kfar Blum – Galillée du 26 juil au 2 aout. Rens. Bimot : 02.6237000 Concerts David Broza : Nuit de Tou Beav 22-25/07 à 3h30 du matin à Massada. Rens. Bimot : 02.6237000

Shlomo Gronich et Matti Caspi, sam 24 juil à 21h30 Mishkenot Shaananim, Jérusalem Rens. Bimot : 02.6237000 Yehemiel et le chœur des enfants de Miami  ; merc. 28 juil à 19h45 Binyane Haouma, Jérusalem. Rens. Bimot : 02.6237000 Yaacov Shweky du merc. 28 au Jeudi 29 juil à 20h. Amphithéâtre de Césarée. Rens. Bimot  : 02.6237000 Concert musique Carlebach au théâtre de Jérusalem, mardi 8 aout à 20h. Rens. Bimot : 02.6237000 Shlomo Artzi le mardi 31 aout à 20h30 au Gan Saker, Jérusalem. Rens. Bimot : 02.6237000 Festival du Jazz à la Mer Rouge, Eilat du 23 au 26 aout. Rens. : 1-599-52-53-54 Festival du Film Festival du Film à Jérusalem du 8 au 17 Juillet. Gala d'ouverture jeudi 8 juillet à 20h. Breichat Hasultan. Film présenté : La Rafle de Roselyne Bosch. Rens : 02-565-4350 Théâtre Théâtre Hazafon – Haifa «  Le policier Azoulay  » - Comédie Merc. 14 juil à 20h30 Rens. : 04-8814814 Théâtre de Jérusalem «  Havdala  » - j u s q u ’ a u 2 5 / 0 7 à 2 0 h 3 0 . Re n s .   : 02-5605755 Théâtre Khan –Jérusalem «  Nedarim  » j u s q u ’ a u 1 5 / 0 7 à 2 0 h 3 0 . Re n s .   : 02-6303600

39


Bonnes

adresses

Architecte Daniel Jacob Architecte et décorateur d'intérieur. Projets privés et professionnels, devis et suivis de travaux. T: 054 6935557

Auto David Mécanicien Auto Français Se déplace, répare tous modèles à domicile/ travail. Electricité, essence, diesel, 4x4. Conseil pour achat. T: 052-6010898

Avocat Avraham Korchia - Avocat 1, rue Rivlin 9424 Jérusalem avrahamkorchia@gmail.com T: 02-625 9776

Couture

Démontage et remontage de meubles. Fourniture de cartons et emballages, élévateur accès difficile. T: 054-8460019

Dépannages Benjamin Dépannages Plomberie, électricité, serrurerie, service rapide et sérieux. 13 ans d'expérience en Israël. Benjamin: 054-6216572

Electricité Électricien diplômé agréé en Israël Réalise tous travaux électriques : Dépannage, rénovation. Tel-Aviv et environs. Efficacité et sérieux. Itay: 054-6412883

Esthétique

Myra Spécialiste robes de mariée

Audrey: maquilleuse professionnelle

Sur mesure et en location.

Expérience dans les plus grands salons de maquillage à Paris. Se déplace pour tous vos évènements. T: 054-2112360

Réalise aussi vos tenues de soirée www.myra.co.il 052-8786607 / 02-6523455

Elise, Haute Couture Chez Elise vos tenues de soirées, fêtes ou ville sur mesure, et vos retouches à des prix cousus mains. T : 054-4984540

Nicole et Deborah Couture Création robes de mariée Haute Couture. Location (depuis 2500 sh). Tuniques, petites robes. Retouches. T : 052-5341738 054-7672018

Déménagements

Kinor David ambiance de qualité Hassidi et oriental, formation musicale adaptable à votre budget, danses séparées. David 050-6726224

Santé Reiki- Healing- Janine Haddad Arthrose, migraines, fatigues, asthme, stress, douleurs. Aussi pour femmes enceintes. T: 054- 5318674

Pédicure-Podologue, D.E Français Votre marche est douloureuse? Solutions efficaces pour ne plus souffrir. Traitement adapté. Sarah : 054-2261450

Haggai Shmuel - Jérusalem/Natanya N a t u r o p a t h i e , A c u p u n c t e u r, Traite tout vos problèmes de santé www.tomatis-israel.com T : 09-8616565

Dr. Sitruk Bernard Médecin généraliste Pour toute visite à domicile T : 052-7569500

Carole Tehila & Yaffa - Jérusalem

Dr. Nicole Klapisch Psychiatre

Coiffure: coupe, couleur,  mèches Manucure/pédicure. A domicile. C a r o l e Te h i l a   : 0 5 4 - 2 2 4 3 2 5 3 Yaffa : 052-6211690

Rehavia. Psychanalyste, thérapie, attachée à Hadassa. Fran/Héb/Ang. Habilitée à remplir feuilles SFE, mutuelles. T : 02-5631318

Evénementiel Hinna ve simha Pour un henné inoubliable, décoration de salle, Houpa personnalisée, bat/ bar mitzva. 052-5541816 052-3127083

Déménagement Ido à la française

Rina D.J et Animatrice de Bat Mitsva

Garde meubles, démontage, cartons, assurance. Prix intéressants. Poss. dans Yichouvim.

Karaoké, accessoires pour danses.  Matériel sono, écran, projecteur. Expérience - Tout Israël. T : 054-2339100

David: 050-5311126

40

Déménagement Yaacov

Podologue diplômé Paris r. de Liège Soins de qualité (pied diabétique), semelles orthopédiques sur mesure, remise mehouhedet, sur RDV à Bait Vegan. Yoël: 052-7691612

Clinique Dentaire Guivat Shaoul Praticiens 30 ans d'expérience. Implantologie, dentisterie esthétique. 11 rue Beit Hadfous, Jérusalem. 02-6528353 sur RDV


Services

Avocats

Elie d'Euro Change à Netanya Meilleurs taux de change Sérieux, bon accueil, parlant français. 4 rue Haemek et 5 rue Herzel. T: 09-8322112.

Tapissier Décorateur Shlomo Ifrah d'Aix en Provence. Réfection de vos chaises, fauteuils, canapés, choix de tissus, travail de qualité. Devis à domicile. T: 052-5 533923

Traiteur Pâtisseries et Tossafot de Shabat, Fêtes et évènements, plats gastronomiques, parvé & halavi par Mikhal diplômée de l’école Lenôtre. T : 052-7667920

Travaux Moshé - Petits et gros travaux Peinture, rénovation, carrelage, Tr a v a i l s é r i e u x e t s o i g n é . T : 054-5746164 02 9996164

Vacances Découvrez le pays avec David Freche. Une autre dimension à votre événement ou vos vacances en Israël! Guide touristique  : privé ou groupes. 054-2339101/0

Zimmer luxueux Keshet Golan Pour couple ou famille nombreuse. Convient personnes invalides. www.golan.org.il/561/227.htm Debby: 052-2826205

41


COMMERCES ET BUREAUX Particuliers Jérusalem 1. T a l p i o t : à l o u e r , b u r e a u x 8 0 m2, rénovation ht standing, 4.500 sh. Ofer: 052-3858472

Agences Jérusalem 2. Bureau à louer env 30 m2 rue Yaffo, bon état, 150 m2, proche de la Tahana Mercazit. Immédiat. Stella Cohen Immobilier 054-6458101

LOCATIONS VACANCES Particuliers Paris 3. Location Meublée, court terme -1/6 personnes. Superbes appartements aménagés. Quartiers Marais, République. Info : Paris.4rent@gmail.com

10. Proche Kikar: 3 pces, ss asc, 6 couchages, meublé, vaisselle cachère pour juin, juillet, aout, et à l'année. 054-3099829, 09-8329829. 11. 4.5 pces + balcon + parkg ds imm neuf, quartier calme, proche école et transport. Proche quartier Pardess Hagdoud. David: 054-8309939 12. Rue Rémez à 5 mn de la mer, 3 pces, 3ème ét, ss asc, refait à neuf, 2 ch à coucher, grd séjour, clim, cuisine équipée cachere. Pour juill, aout, sept. 01-43670077 / 0618005456. 13. V i l l a a v e c p i s c i n e , p r o c h e p l a ge hôtel Blue Bay toutes commodités, juillet 3.500 euros (2.000 euros/ 15 jrs), aout 4.500 euros (2.500 euros/ 15 jrs). 00-972- (0)527327750

Bat Yam

Tibériade

4. 2 grdes pces meublées, 3 grdes vérandas, a 3 mn de la plage. Dispo mi juillet, aout. 600 Euros /sem. 054-8008627 Gilles

14. Pour vos vacances d'été: Tibériade vue splendide sur le lac, terrasse 70m2, petit appartement tout rénové, 4 couchages, tout confort, strictement cachere, proche mini market. Appelez sans tarder. 02-6727388

Césarée 5. Grande villa 9/10 couchages, piscine, jardin. A la journée, semaine, mois. 054-3036582 0033-660499962

Natania 6. Pour le mois d'aout: 4 pces, 6 couchages, rangements, proche commerce et Kikar, entièrement équipé, TV grd écran, câble, internet, lave linge, clim, cuisine casher. Tél : Israël: 054-5548432 France: 06-65146856 7. Juillet, aout: 2 pces, meublés, refait à neuf, 4 à 5 couchages, clim, tt confort, proximité gare des bus, prés du supermarché Bne Brak. Immédiat. Poss semaine, quinzaine, mois. Rani: 052-4628877 8. Sur Kikar Haatsmaout, 2 et 3 pces, entièrement rénovés, meublés et équipés, asc, machine à laver, vaisselle et linges de maison. Toutes périodes. 052-8755891/ 050-6214987 mail: patrick@neto.net.il

42

9. Villa avec jardin, 8 mn plage, 10 couch et +. Tt équipé, tv française, clim, internet, bon état + une annexe 3 à 4 couch. Poss de louer séparément. Libre tte l'année. Prix très spécial pour la semaine du 14 au 21/07. Prix très intéressant. 054-8038058

Haute Galilée 15. La Villa de Dina : villa meublé chez l'habitant à Maalot, pour famille, jusqu'à 8 couch, 150 m2, entrée privée, cuisine casher, vue pastorale, nbses activités à proximité. A partir de juillet: semaine, shabbat, fetes, min 2 nuits. Moshé 054-7825591

Tel Aviv 16. Proche Tel Aviv: luxueux RDJ, 4 pces, tout neuf, meublé et équipé, parkg, clim, sem, mois. 050-5200160

Jérusalem 17. Cœur de Jérusalem: Nahlaot, Shaarei Hessesd, Rehavia, T1, T2 meublés, calmes, état neuf, de 15 jrs à 3 mois. Avihai : 0543191551 Claude : 054-3170612 18. Bayt Vagan: Ouziel, entièrement meublé, cuisine et sdb aménagé; linge de maison, pour courtes durées. Tél: 054-5278500 026415054

19. Pour le mois d'aout à Bakaa, 4 pces, 80m2, meublé, cuisine équipée et cachere, petit jardinet, près d'un parc, 5 mn de la Moshava, possibilité à la semaine. Michele: 052-6010834 ou 077-5001175 20. Ramat Sharett: petit studio, 2 couchages, kitchenette, 180 sh/ jour + elect. Tel le soir: 054-5546018 21. Bakaa : Grd studio 40 m2, meublé, standing, rue Yehuda, 5 m hteur, mezzanine, TV cable, internet, 2+2 couchages: 57 € /jr, 980 €/mois, + élect. Holidays: 85 €/jr. Lea: 0545857593. Zabulon.net offre aussi 160 apparts meublés à Jeru. 072 232 04 06. 22. Proche Palma'h, bel appt meublé pour location court terme 4 pces, 6 couchages, asc, clim, tout confort, balcon. a partir du 1/9 Tel : 054-6327299. 23. Plein centre, spacieux, 2 pces entièrement rénové, tt confort, 4 lits, jardin privé, entrée indép, machine à laver, du 16/07 au 31/08, 500€/sem. 052-7616391 06-13250502 24. Hollyland: 4 pces, cacher, 7 couchages, tt équipé, tt confort, 4ème ét, asc chabat, parkg. Du 21 juillet à fin Août, 700 euros/ sem, forfait au mois. Tel Israël: 02-6432496 0545-249020. Tel France: 06-03296204 stkhelifi@gmail.com 25. Kiryat Moshé: 5 pces, meublé, entièrement équipé, rdc, 8 couchages, cuisine lemehadrin, jardin. A louer entre le 21 juillet et le 15 Aout. 02-6513680 ou 0545465571


LOCATIONS

Particuliers Kfar Adumim

39. Beit Vagan Ouziel : 4,5 pces, rénové, terrasse et grd jardin, entrée privée, immédiate, 8000 sh. Takam : 02-6522292, Lynda: 052 8882149

26. Villa luxueuse, 6.5 pces, piscine chauffée privée, jaccuzzi, clim, jardin, vue, entièrement meublée. Courtes périodes ou pour 1 an, à partir de juillet. 050-5457070

40. Ramot: rue pastorale, cottage, 9 pces, sur 4 étages, salon très spacieux, 2 jardins, terrasses, piscine, parkg. Rubens Immobilier, Sabrina: 02-5666016 054-6345582

Jérusalem

41. Ramat Beit Hakerem: 5 pces, ds belle résidence au 1er ét, très spacieux, ensoleillé, 2 sdbs, asc, parkg en ss-sol 4.500 sh/mois à partir du mois d'Aout. Simon 054-6458600

27. Armon Hanatsiv: Elkahi, 3 pces, 2ème ét, bien entretenu, terrasse 45 m2, vue dégagée. 3.500 sh. Mikael 052-3202488 28. Bait Végan : début Yossef Rahmi, grd 4 pces, 110 m2, cuisine équipée, refait à neuf, belles prestations, terrasse 35 m2, tres belle vue. 6.800 sh/mois. 050-4182898

42. Bait Végan: rue Ouziel, magnifique 3 pces, 1er ét (5 marches), entièrement rénové, très ht standing, balcon sur vue. A partir du mois d'aout. Stella Cohen Immobilier 054-6458101

29. Arnona: cottage 6 pces, 170 m2, entrée privée, 2 sdbs, terrasse, vue, parkg, clim. Agences s'abstenir. 054-4533-464.

43. Plein centre ville: 2 pces + studio meublé, CT ou LT. Libre de suite. Anael Immobilier - Haim - 054-7209838

30. Ramot Guimel: entrée immédiate, 3 pces, ttes commodités, refait à neuf, 3ème ét, très lumineux avec vue : 3.800 sh/mois. Israël: 02-5665543 050-5853228 France: 0658531071 09-54824690

44. Maison de rêve, privée, 240 m2, 7 pces, cuisine équipée, clim ds chaque chbres, jacuzzi sur la terrasse, jardin 150 m2, parkg privé. 5.800 $. Edmond. A: 052-6819320

31. Arnona: penthouse 135 m2, 5 pces, 2 sdb, 1 grde cuisine, balcon de service, 2 grdes terrasses, parkg, cave, asc. Immédiat. 6.000 sh/mois. 054-7355553.

LOCATIONS Agences

Jérusalem 32. Baka: 5 pces, spacieux, très bon état, central et calme, unité parentale, 1er ét, longue durée. 5.000 sh. Exclusivité Agence Yonit: 054-4482408 33. Baka : 4 pces, excellentes orientations, lumineux, central, calme, 1er ét, asc, balcon d'une chambre, longue durée, 4.400 sh. Exclusivité: Agence Yonit : 054 44 82 408 34. Rehavia : maison privée, 4/5 pces avec jardin, 2.000 $ /mois. 054-5294093 02-5612288 35. Har Homa: 4 + 2 pces, très investi, climatisation, jaccuzzi, jardin 100 m2. Hamishkenote 052-7120221 Ruben 36. Emek Refaim: 2 superbes apparts rénovés et magnifiquement meublés, un studio et 3 pces ds le même immeuble, matériel de qualité, superbe emplacement, calme. A voir! Alex Losky, 054-6456564 37. Holyland: très beau 4 pces, 104m2, cuisine aménagée, terrasse souccah, asc, parkg double! Alex Losky, Moshé 02-6235595 38. Kiryat Moshé: 6 pces en duplex, 1er ét, 7.000 sh, immédiat. Exclusivité Takam: 02-6522292, Lynda: 052 8882149

45. Centre ville: ds imm neuf, appart neuf, 100 m2 net, trés grd 3 pces, balcon souccah, asc shabbat, parkg privé, cave. 6.500 sh. Exclusivité Edmond A. 052-6819320 46. Centre ville: ds imm neuf, 128 m2 net, trés grand 4 pces, balcon souccah, asc shabbat, parkg privé, cave. 7.800 sh. Edmond A. 052-6819320

VENTES

Particuliers Jérusalem 47. Ramat Sharett: cottage, 8 pces, 4 sdb, grdes terrasses, jardin, parkg + 2 studios indep: Tel le soir: 054-5546018 48. Pisgat Zeev Est: pour religieux, luxueux 5.5 pces, 135 m2, jardin de 190 m2 + arbres fruitiers, clim, chauffage privé, chauffe-eau solaire. 1.650.000 sh. 050-3045955 0506224308 02-6561408 49. Cottage/Duplex : rue Elmaliah : face cours tennis, 5 mm de Bait Vagan, quartier vert, proche Centre commercial Malha, 4 pces, terrasse, cuisine, 2 wcs, sdb. A rafraichir. Vue panoramique. 1.600.000 shs. 054-5371815 0545-371040 50. Rova Hayehoudi: à 2 mn de marche du Kotel, maison privée 200 m2, cour d'entrée stylée, 5 pces (potentiel 7), magnifique vue panoramique, balcon, terrasse, prix attractif. 02-5669985

Kfar Yona 51. Kfar Yona: proche Netanya, cottage, 6 pces, 160 m2, clim, jardin avec vue, parkgs. 052-5658686 050-6275857

Natania 52. Rue Jabotinsky : 4 pces, 140 m2, chbres vue mer, parkg privé, 200 m descente plage, proche Kikar. Libre 1/07/11, loué 800 euros/mois. Prix : 290.000 euros. 00-972 –(0) 527327750 53. Quartier Bialik  : penthouse en duplex, vue mer et tout Netanya 360°, 160 m2, 4 chbres + bureau + salon/séjour, gde cuisine aménagée, 3 sdbs, 4 wcs, clim centrale & indiv ds chbre, gdes terrasses nord et sud, garage fermé. 2.050.000 sh. 054-5425791

VENTES

Agences Ashdod 54. City : A saisir, magnifique duplex, 5 pces, 225 m2, tout confort, 2 terrasses de 70 et 40m2, 2 sdb, asc chabbat 2.100.000 sh – Tamar Israël: 02-6330933

Tel Aviv 55. Centre Ville: grd 3 pces, rénové par architecte d’intérieur, vue dégagée et pastorale. Bonne affaire ! 1.8700.000 sh. Exclusive Immobilier 03-5161260 56. La Mer: projet neuf, ht standing, livrable 2013, du 2 au 5 pces. A partir de 1.890.000 sh. Exclusive Immobilier 03-5161260 57. Ben Yehuda: 2 pces, 40 m2, rénové, très bien placé. Excellent produit d'investissement ! 1.200.000 sh. Exclusive Immobilier 03-5161260

Natanya 58. Centre Ville  : 4 grdes pces, terrasse 90m2, immeuble classique, bonne affaire, emplacement exceptionnel. Agence Jacqueline 050-5628626.

Jérusalem 59. Pisgat Zeev Maarav: Le prix baisse ! Rue Shmouel Tamir, 5 pces, ét -1, asc, très bon état, vue. A saisir ! Exclusivité Rimon Immobilier - Akiva 052-7026260 60. Pisgat Zeev Maarav: rue David Niv, 2ème ét, duplex, 5 pces, 120 m2, rénové, 2 grdes terrasses, belle vue. Exclusivité Rimon Immobilier - Akiva 052-7026260 61. Pisgat Zeev Centre: rue Tothan, 3ème ét., asc., 5 pces, appart exceptionnel, 4 expos, jardin! A voir absolument. Rimon - Akiva : 052-7026260 62. Bait Végan: imm neuf, 5 pces + espace (hallal), jardin privé, grd balcon soucca sur vue, cave, parkg. Immédiat. Exclusivité Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161. Rahel 0544 872 054

43


63. Arnona: A saisir ! Cottage 6 pces sur 2 niveaux, entièrement neuf, entrée privée, terrasses, petit jardin, 3 orientations, 2 parkgs, cave. Immédiat. Exclusif Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Caroline 0547 828 414

75. Kiriat Moshe: rue Herzel, très grd 3 pces (4 à l'origine), 2 ème ét, calme, rénové avec gout, asc shabbat, parkg. Exclusif Lafayette Immobilier. 1.700.000 sh. 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il

64. Proche Bakaa: ds petite résidence de prestige, spacieux 4 pces, belles prestations, très ensoleillé, clim. centrale, grd jardin, terrasse. A voir! Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Caroline 054-7828414

76. Ramat Eshkol: rue Faran, pres du centre commercial, beau 3 pces, rénové, pkg. 1.550.000 sh. 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il

65. Armon Hanatsiv: rue Feinshtein, cottage, 4.5 pces, spacieux, jardin, balcon, vue panom, clim, asc. Prix attractif. Exclusivité Anglo-Saxon 02-6251161, Rahel 054-4872054. 66. Centre ville: rue Yafo, 1er ét, 2 pces, 61 m2 net, très charmant, bon emplacement. 950.000 sh. Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Yoni 054-9202842. 67. Kiriat Shmouel: (Hanassi) 3 pces, très spacieux, 1er ét, luxueux, 3 orients, clim, 2 wcs. Exclusivité Anglo Saxon Jérusalem 02-6251161, Motti: 050-7205111 68. Talbye: 5 pces, de bon gout, grd salon, ét élevé, asc, parkg. Exclusivité Anglo Saxon Jérusalem 02-6251161, Motti: 050-7205111 69. Nahlaot: beau duplex supèrieur, rénovation de bon gout, spacieux, asc privé, terrasse vue Gan Saker. Anglo-Saxon Jérusalem 02-6251161, Yoni 0549202842 70. Rehavia: rue Aza, superbe 3 pces, complètement rénové, 3ème ét, 2 balcons soukka, vue superbe, ensoleillé, Immédiat. 1.395.000 sh. Lafayette Immobilier 025666218 054-4269547 Shimon Zerbib www. lafayette.co.il 71. Kiriat Shmouel : Rue Tchernichovski, grd 4 pces, 2ème ét, calme et ensoleillé, beaux balcons, vue sur la Knesset, parkg. 1.750.000 sh. Lafayette Immobilier 02-5666218 054-4269547 Shimon Zerbib www.lafayette.co.il 72. Prés du théâtre: Palmah: 4 pces + sortie sur grde terrasse ,3ème ét, très belle vue. 2.000.000 sh. Exclusif Lafayette Immobilier 02-5666218 054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 73. Bon investissement ! 1.250.000 sh! Tchernikhovsky: très calme, 3 pces, 62 m2, chauffage central, ensoleillé, pastoral. Lafayette Immobilier 02-5666218/054-5340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il 74. Katamon Hayeshana: rue Haportzim, beau 3 pces, 65 m2, calme et agréable, avec tres belle vue , bien entretenu 1,290,000 shekels Lafayette Immobilier 02-5666218 0545340130 Sabine Allouche www.lafayette.co.il

44

77. Moshava Yevanit proche Emek Refayim: 2 pces, 2ème ét, 40 m2, calme, rendement 4%, bon investissement. 890.000 sh. Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 78. Bakaa proche Emouna: gd 3 pces, imm pierre, 2ème ét, 3 balcons, bon état, calme, clair, pkg. 1.300.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 79. Kiryat Shmuel: 3 pces, imm pierre, asc, balcon, bon état, spacieux, calme. 1.900.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 80. Mekor Haim proche Bakaa: projet neuf, 2 grds apparts, 3.5 et 4.5 pces, asc shabbat, balcon soucca, cave, parkg. 1.8 et 2.3 millions sh. Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 81. Moshava Germanit: grd 3.5 pces, 2 galeries, 1er ét, imm style arabe, hts plafonds, grd balcon soucca, rénové, spacieux, ensoleillé. 1.950.000 sh. Exclusif Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 82. Arnona Tseira: RDC, très beau 4.5 pces, jardin privé, 150 m2, clair, 2 parkg, cave, clim. 3.000.000 sh. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 83. Au cœur de Bakaa: 7 pces, magnifique penthouse neuf, 250 m2, terrasses 100 m2, asc shabbat, 4 expos, vues, charme, rare. Ben-Zimra Immobilier 02-5633008 84. Mochava Guermanit: produit rare, maison indépendante, 500 m2 sur terrain 600 m2, style arabe, verdoyant. Exclusivité Laurent Boubli Immobilier 052-2860799 ou 02-5664090 85. Arnona: rue Primo Levy: bâtiment neuf, penthouse, 5 pces, terrasse 80 m2, vue panoramique, cave, parkg. Immédiat 1.980.000 sh. Exclusivité Laurent Boubli Immobilier 052-2860799 ou 02-5664090 86. Arnona: rue Lankin: 3 pces, terrasse, vue, parkg, cave. Immédiat. 1.580.000 sh. Exclusivité Laurent Boubli Immobilier 0522860799 ou 02-5664090 87. Talbiyeh: à ne pas manquer! 3 pces, 65 m2, balcon, 1er ét, asc, parkg, à rafraichir. 1.600.000 sh. Rubens Immobilier Yoram: 02-5666016 054-2307008

88. Rasko: Hertsog, 4 pces, 3ème ét, vue verdoyante, en bon état. 1.575.000 sh. Rubens Immobilier, Yoram: 02-5666016 054-2307008 89. Mekor Haim: ds imm neuf! 5 pces, 130 m2, 5ème ét, asc shabbat, htes prestations, terrasse, cave, park, immédiat, Rubens Immobilier, Ruben: 02-5666016 054-6345581 90. Mekor Haim: Avital, ds imm récent, 4 pces, spacieux, 1er ét, asc, balcon + terrasse, parkg. Rubens Immobilier, Nathalie: 02-5666016 91. Caspi: ds imm pierre, 4 pces, complètement refait, balcon 7 m2, 2eme et, cave, parkg. 2.500.000 sh, flexible. Rubens Immobilier, Nathalie: 02-5666016 92. Bait Végan: cottage 6 pces, 180 m2, sur 3 nivx, asc privé, immense terrasse + jardin, vue panoramique, cave, parkg. Immédiat. Rubens Immobilier, Samuel: 02-5666016 93. Pizgat Zeev: villa sur terrain de 450 m2, env 300 m2 habitables, 4 niveaux entourée de terrasses et jardins + 2 unités séparées. Stella Cohen Immobilier 054-6458101 94. Kiriat Moshé: penthouse 4 pces, ds imm récent, 5ème ét, 2 grdes terrasses soucca, vue splendide, très bon état, seul à l'étage, cave, parkg. Produit rare. Stella Cohen Immobilier 054-6458101 95. Bait Végan: rue Shaharay, 5 pces neuf, jardin, balcon soucca ds résidence récente, options d'agrandissement, cave, parkgs. Immédiat. Stella Cohen Immobilier 0546458101 96. Ramat Beit Hakerem: 4 pces, jardin + terrasse, beau séjour, spacieux, lumineux, asc, cave, parkg. Immédiat. Simon 0546458600 97. Bait Végan: superbe penthouse 5.5 pces, 3ème ét, spacieux, rénové, terrasse avec vue exceptionnelle, cave, parkg. 930.000 $ ou location 7.500 sh. Exclusivité Charles Lellouche CitadeL 054-294093 02-5612288 98. Rehavia: Kiriat Chmouel, maison privée, 150 m2, bâti sur 280 m2 terrain, permis pr 3 nvx supplémentaires. Exclusivité Charles Lellouche Citadel 054-5294093 02- 5612288 99. Saint Simon: 4 pces, 2ème ét, rénové, vue, parkg, cave, + pièce indép au rdc. 1.480.000 sh. Charles Lellouche CitadeL 22 rue Diskin jerusalemimmo@013.net.il 0545294093 02-5612288 100. Rehavia: résidentiel 3 pces, rdc, rénové, 2 sdbs, sortie sur jardin. 1.900.000 sh. Exclusivité Charles Lellouche CitadeL 054-5294093 02-5612288 101. Bakaa: 4 pces, 3ème ét, rénové. A saisir 1.280.000 sh. CitadeL Charles Lellouche 054-5294093 02-5612288


102. Kiriat Yovel: Zangvil, 3 pces, 2.5 étge, permis de construire de 28m2, cave. 1.200.000sh - Eirnex Vente de Biens 02-5860882

116. Kiryat Moshe: penthouse, 4 pces, grde terrasse sur vue, trés bien situé, imm récent, asc, 2 caves et pkg. Takam : 02-6522292, Lynda: 052-8882149

103. Bait Végan: rue Shaaré Torah, imm neuf, 4 pces luxueux, bureau, jardin 150 m2, cave, 2 parkgs, asc. Immédiat 2.950.000 sh. Eirnex Vente de Biens 02-5860882 050-4557085

117. Kiryat Moshe: Eliezer Halevy : Joli 4 pces, rénové, 2ème ét. Exclusivité Takam: 02-6522292, Lynda: 052-8882149

104. Bait Végan: Rue Divrei Yeroham: 5 pces, duplex, penthouse, 150 m2 + 45 m2 balcons, 3ème ét. 2.600.000 sh. Eirnex Vente de Biens 02-5860882 050-4557085 105. Morasha: ds maison arabe, magnifique 4 pces + unité indépendante (140 m2), 1er étage, balcons, calme, pastoral - "Hamishkenote" 054-6848750 Esther 106. Bon Investissement: Baka: Derekh Beit Lehem, 4.5 pces, 3ème ét, balcon, cave. 1.280.000 sh. Hamishenote 054-7849067 Ilan 107. Morasha: ds maison arabe, duplex 4 pces, spacieux, rez-de-chaussée, cour 50 m2, rénové + potentiel. Hamishkenote 0547849067 Ilan 108. Hollyland: David Nezer: 250 m2, entrée privée, terrasse, vue. 4.200.000 sh. Hamishkenote 052-3202488 Mikael 109. Har Homa: Penthouse 4 (surface de 5), immense salon, cuisine investie, 2 terrasses, vue, cave. 1.650.000 sh. Hamishkenote 052-6787813 Emmanuel 110. Talbie: superbe investissement, 4 pces, 98 m2, 2 terrasses, hts plafonds, vue dégagée, asc, rénovation à prévoir. Très bon potentiel, bonne rentabilité. Alex Losky, Moshe 02-6235595 111. Bait Vegan : Agréable cottage de 127 m2 avec entrée privée, joli jardin de 80 m2, très clair, grand potentiel, parking, A saisir! 2.100.000nis. Alex Losky, Gerald 054-5465284 112. Armon Hanatsiv: Izik Ramba: Proche d'Arnona, 4 pces, terrasse, 1er ét. Prix intéressant. Takam: 02-6522292, Chantal: 052 3938883 113. Kiryat Moshe, centre: 2 appts relies en duplex, terasse et balcon, 180 m2, 2 caves, parkgs. Exclusivité Takam : 02-6522292, Lynda: 052-8882149 114. Arnona Hahadacha: 3 pces, très beau balcon, bien agencé, cave, 2 parkgs. Prix intéressant. Exclusivité Takam: 02-6522292, Chantal: 052-3938883 115. Kiryat Moshe : 2.5 pces, balcon, 3ème ét. 1.200.000 sh. A débattre. Exclusivité Takam: 02-6522292, Lynda: 052-8882149

118. Ramat Denia : charmant cottage 5 pces, jardin, immédiat. Takam : 02-6522292, Lynda: 052-8882149 119. Ramot 06 : Quartier religieux! Dans imm bien entretenu, duplex 5 pces, suite parentale, excellent état, très clair, grde terrasse, garage. Dany Zajfman 054-4348018 120. Ramot 03: 6 pces sur 1 niveau, grdes chbres, très clair, magnifique terrasse, vue panoramique, parkg, possibilité d'agrandir. Dany Zajfman 054-4348018 121. Ramot : superbe cottage: Even Shmouel, après rénovation totale. 2.400.000 sh. Exclusivité Roth Anglia Ramot 02-6766650, Yonathan 052-2674591 www.roth-anglia.com

127. Talpiot / Baka: Projet neuf, 3 mn d'Emouna, 3 ou 4 pces, tt confort, balcon ou jardin, conditions de paiement exceptionnelles. Prix spécial à partir de 1.550.000 sh. Exclusivité Tamar Israël: 02-6330933 128. Arnona Hatseira: programme neuf, très belle prestation, 4 pces, cuisine aménagée, 3ème ét, asc, cave, parkg, souccah, chauffage, spacieux, très clair. 2.350.000 sh. Exclusivité Tamar Israël: 02-6330933 129. Talbieh: 3 pces, 80m2, 2ème ét, charmant, très lumineux, à proximité des hôtels. 2.230.000 sh. Exclusivité Tamar Israel: 02-6330933 130. Nahlahot: maison de rêve, 265 m2, 5 pces, jardin 50 m2, bcp de caractère, loft, grds espaces de vie + appart 3 pces 85 m2, entrée privée + 15 m2 de terrasse souccah. Petite rue calme. 2.250.000 $. Exclusivité Edmond A.052-6819320

122. Talpiot : proche Baka, shikoun après agrandissement, 4.5 pces, 90 m2, 3ème ét. Soldé 1.100.000 sh. Immédiat. Exclusivité. " For-SALE " Real Estate Gérald : 050-2864078

131. Veille Ville: face au Kotel: maison 150 m2 net, 7 pces, petit jardin, centre du "Cardo", coin de paradis ds l'endroit le plus beau au monde, venez visiter, vs tomberez ss le charme. 1.500.000 $. Edmond A. 0526819320

123. Har Homa : 5 pces, 105 m2, 2ème ét, clair, bien placé, balcon soucca 8 m2 avec vue sur Herodion, 2 wcs, unité parentale, chauffage individuel, 2 parkgs. Immédiat. Seulement 1.290.000 sh. Exclusivité. "ForSale" Real Estate - Gérald : 050-2864078

132. Centre ville  : exclusivité, projet neuf luxueux, livraison 15 jrs, 3 et 4 pces, penthouse, balcon souccah, cave, parkg, asc chabbat, prix exceptionnel.  Mickael  : 0544866264 Edmond : 052-6819320

124. Talpiot Hayechana: 3.5 pces, 75 m2, 2ème ét, rue calme, verdoyante. Plein de lumière. Entrée rapide. Grd potentiel. 1.350.000 sh. " For-Sale " Real Estate Gerald : 050-2864078 125. Kyriat Schmouel : rue Harav Berlin, 3.5 pces, 1er ét, imm en pierres, clair, spacieux, rénové avec gout, 2 balcons, hts plafonds, cuisine américaine, 1.800.000 sh. " For Sale" Real Estate Gerald : 050-2864078 126. Arnona Hatseira : 4 pces, 110 m2, RDC, beau jardin de 120 m2. Projet neuf avec htes prestations, cave, 2 parkgs, unité parentale, clair, spacieux. Immédiat. 2.600.000 sh. Exclusivité. " For-Sale" Real Estate - Gerald : 050-2864078

OFFRES EMPLOI Beth Shemesh 133. Assistante dentaire : Cabinet dentaire a Migdal Hamayim Recherche assistante expérimentée pour les dimanches et jeudi de 14h à 19h et le mardi de 9h à 19h. Tel. 052-6443333

Jerusalem et Beit Shemesh 134. Call Center rech. Pr mission appels entrants pr conseil et orientation en formation, poss. À domicile, min. 2 soirée/sem., salaire fixe+comm. Michael71@012.net.il 135. Call Center rech . Commerciaux expérimentés, pour mission sur formations de salariés de sociétés (déjà informées). Fixe + comm + bonus, poss. À domicile. Michael71@012.net.il

45


136. Call Center rech.pers. Expérimentées pr prises de rdv, excellentes conditions, poss. À domicile. Michael71@012.net.il

Kfar Maimon 137. Le lychee Français de Kfar Maimon cherche des moniteurs pour l'année 2010/2011. Tel: 08-99 44 001, fax: 08-99 44 287 ou lyckfarmaim@yahoo.fr

Natania 138. Rech 10 commerciaux pr conseiller en formation, formation assurée pour Prise de RV téléphonique ds la Formation Professionnelle. Débutants acceptés. Fixe + prime + formation assurée. David: 054-8309939 139. Recherche commerciales pour vente espaces, spécialisés en presse pour magazine connus en France. Expérience souhaité, fixe + %. Corinne: 054-5952629 140. Baby-sitter , 2 jeunes filles de confiance parlant français, sont à votre disposition, expérience avec enfants, 20 sh/h. 052-8205904 141. Bureau d'enquête rech personnes motivées à l'aise au tel. Bonne rémunération, bonne ambiance, plein tps. Secrétaire intérimaire. Michael: 09-8322124 ou 054-8122611.

Bat Yam 142. Myriam, coiffure du soir, de mariée avec rajout de cheveux, coupe, brush, couleur, mèches, défrisage japonais, coiffure et vente de perruques naturelles. A domicile. T: 052-8205904

Jérusalem 143. Advancia: departmt Service Télécoms rech 10 commerciaux, mi ou plein tps. Compétences informatiques et commerciales. Salaire constaté moyen: 84 sh/h. Rachel:02-6529955 054-7470771 144. Advancia départmt industrie et services rech 10 comm : prise de RDV, télévente, qualif fichiers pr secteurs formation, téléphonie, énergies renouvelables. Matin, ap midi, soirée. Salaire moy: 80 sh/h env. E. Matsliah: 02-6529955, 054-5390785

46

145. La Yeshiva Shaharei Rahamim recherche Madrich Pnimia célibataire 20 +, après service, hébreu parfait, dynamique et motivé. 054-6482430 146. Rech aide ménagère (ménage, cuisine, métapelette) exp pr poste fixe à long terme (min 1 à 2 ans), lundi - jeudi: 7h - 11h, 17h - 21h, vend 7h - 13h, poss d'herberg sur place, urgent. 4.200 sh ou 3.700 sh si heberg. 054 700 65 31 147. Bevaday, web agency recherche un développeur PHP5 expérimenté de préférence ZCE. Maitrise de l'OOP obligatoire. Envoyez CV direction@bevaday.com 148. Société de distribution recherche une personne avec véhicule pour distribution de journaux. 054-7690229

Sud d'Israël 155. Tech électronicien rech emploi, expérience ds domaine technique des écoles, agroalimentaire, balnéothérapie, réparations de machine à café,… Très habile de ses mains, très sérieux. Dan 0525499684 ou 0527331266

Jérusalem 156. C.line - Location de robes de soirée vous invite à venir voir son grand choix de robes du soir et robes de coktail. Sur RDV uniquement. Jérusalem : 052 8017544 Natanya : 054-302 71 35 157. Har Homa et environs: Nouveau!!! Service nettoyage à sec!!! David prend votre

149. Rech aide à plein tps pour personne handicapée, nourrie, logée du 6 au 15/8. Pour séjour en hôtel + bonnes conditions. 050-4260466

linge, le repasse et vous le livre à domicile.

150. Call center recrute téléprospecteurs dans secteur télécommunications, mi/plein tps, expérience commerciale confirmée, salaire fixe + com. CV: cvtelecom.il@gmail. com

enfants à garder. 050-7220690

COURS Jérusalem 151. Cours de gymnastique et d'aquagym, particulier ou en groupe, pour public féminin de tout âge. Programme d'amaigrissement, remise en forme. 0545-548644 152. Cours d'hébreu moderne et Kodesh - Individuel ou en groupe. Apprenez à bien lire, écrire et parler l'hébreu, en 3 mois. Résultats assurés, ts niveaux. Soutien scolaire, préparation "Bar Mitzva". Abraham: 052-3692347

DIVERS 153. Astronaute cherche femme lunatique. 154. Jf, 34 ans, dynamique, motivée, formation commerciale, expérimentée, maitrise parfaitement fr/heb/ang et l'outil informatique, cherche emploi à partir de son domicile. Etudie toute proposition sérieuse. Tel 08-655-78-17.

054 4483508 02 6768658. 158. JF; 18.5 ans, sérieuse, recherche

159. Mère expérimentée garde vos bébés à son domicile. Petits effectifs. Horaires et journées flexibles. Ayala, 054-674-3209 160. Métapélet avec références propose ses services pour s'occuper de votre bébé tous les jours, se déplace à votre domicile. Rens: Esther 054-3155184 ou 02-6768894 161. Vous désirez vous déplacer (courses, médecins, visites) dans Jérusalem et d'autres destinations, une personne de confiance se met à votre disposition avec son véhicule particulier à part de 12h. Shimshon: 054-3189655 et 02-6768894 162. JF, 17 ans, sérieuse, religieuse, garde enfants, aide aux devoirs. 050-8938674 163. Rech à partir de fin Juillet 3ieme shoutafa pour appartement très spacieux, 4 pces, meublé, situé en centre ville à King Georges. 1.300 sh/mois. Sarah : 0546337059 164. Métapelet expérimentée s'occuperait de personnes âgées. 054-8071345



461 - Matot - Mass'ei