__MAIN_TEXT__

Page 1

ATELIERS d'ART 121 JANV-FÉVRIER 2016

À VOIR, À SAVOIR ÉCONOMIE ENTRETIEN ENQUÊTE PAROLE DE CRÉATEUR DOSSIER PORTRAITS REPORTAGE

REPORTAGE

Une nouvelle vocation pour Détroit ?

ENQUÊTE

JANVIER-FÉVRIER 2016

Le jeu de l'art et du hasard

DOSSIER

121

MINI-MONDES

ATELIERS d'ART

Les artistes du tout-petit France

7€


FORMATIONS POUR ADULTES Broderie d’art Accessoires de mode Arts du livre et de la reliure Tapisserie d’ameublement

70 formations aux Métiers d’Art Avec les moyens des Écoles Boulle, Duperré, Estienne, ENSAAMA et d’établissements publics spécialisés

www.cdma.greta.fr info@cdma.greta.fr 01 44 08 87 77

Arts du bois Spectacle vivant Décors du métal Bijouterie


ÉDITORIAL Dans quelques semaines s’ouvrira à Pantin et Montreuil le 10e Festival International du Film Métiers d’Art, organisé par Ateliers d’Art de France avec la communauté d’agglomération d’Est Ensemble1. C’est sur ce territoire et auprès de ses élus que nous avons rencontré l’écoute, des valeurs partagées, une vision commune de l’humanité et de son avenir, le respect de l’identité et de la culture de l’autre – les valeurs qui élèvent l’Homme et sont la force et la fierté de la France. Creuset de la société future, où toutes les nationalités de la Terre sont représentées, c’est là que s’invente le monde de demain, sur ce territoire qui a mis au premier plan les métiers d’art et en a fait la clé de son développement économique et de son rayonnement. C’est à un fabuleux voyage au cœur des ateliers d’art que nous convie ce Festival, rencontre de deux univers de la création, le cinéma et les métiers d’art. Lors du Salon Révélations, Thomas Paris2 évoquait une forme de similitude entre « le long combat des métiers d’art » que nous menons pour la reconnaissance de l’artisan-créateur et le militantisme des cinéastes dans les années 1920, ayant permis la prise de conscience historique de l’art cinématographique. Jusque-là, les opérateurs qui actionnaient la caméra étaient considérés comme de simples «  tourneurs de manivelle ». Ah, la bien belle image ! qui nous va à merveille ! puisque nous voilà au milieu du gué, flottant dans les limbes de la même situation indistincte que les cinégraphes des premiers âges, entre la plus haute victoire symbolique que constitue la Loi et l’attente remise et remise de sa mise en œuvre.

Serge Nicole, président d’Ateliers d’Art de France serge.nicole@ateliersdart.com

1

Le Fifma, se tiendra du 7 au 10 avril au nouveau Méliès de Montreuil, le plus grand cinéma d’art et d’essai d’Europe ; et au Ciné 104 de Pantin pour le Festival Jeune Public. 2 Chercheur au CNRS, professeur à HEC, animateur d’un séminaire à l’École de Paris du management. 3 Secrétaire d’État au Commerce et à l'Artisanat.

Notre lutte serait-elle longue encore ? Oh, mais nous sommes opiniâtres ! En témoignent les 40 ans d’actions qui ont abouti à une avancée législative unique et spectaculaire. La route qu’il nous reste à parcourir est infiniment plus douce et plus sûre, balisée par la Loi, contre laquelle les tentatives de retour en arrière sont dérisoires. En dépit de l’obsession falsificatrice qui pèse encore sur sa rédaction, la liste des métiers d’art finira par éclore au jour et l’Histoire alors reprendra son cours inéluctable. Cet arrêté tant attendu « qui reconnaît les métiers d’art au-delà de l’artisanat » (Martine Pinville3 à l'Assemblée nationale le 2 décembre), première marche vers la réalisation de la Loi, représente un tournant historique dans notre aventure collective d’émancipation. En attendant ce moment imminent, fidèles à nos établis, à nos tours et nos ébauchoirs, voilà ce que nous sommes : les tourneurs de manivelle de l’Histoire, qui actionnent la machinerie du Monde ! Sans nous, s’effondrerait-il sur le champ ? Oh, il perdrait bien des boulons ! Ses morceaux ne tiendraient plus ensemble ! Privé de nos soins, il lui manquerait tout : un monde amnésique, sans histoire et sans culture, livré à la sauvagerie. Car inlassablement nous recollons, nous réparons, les liens entre les hommes, entre les cultures, entre les générations, nous reconstituons les trésors de l’humanité dont nous sommes les gardiens fidèles. Après le passage des vandales dans le musée, nous redonnons vie à toutes les sculptures détruites. Nos pas épousent ceux des premiers hommes. Nous connaissons le langage du sol dont nous sommes issus. Acteurs essentiels de l’Histoire du Monde, nous sommes la clé d’une évolution harmonieuse pour l’humanité.

Ateliers d’Art janvier-février 2016 ❘ 3


10E ÉDITION

FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SUR LES MÉTIERS D’ART

7-10 AVRIL 2016 PANTIN / MONTREUIL WWW.FIFMA.COM


SOMMAIRE 6 À voir, à savoir

ATELIERS D’ART N° 121 JANVIER-FÉVRIER 2016

COUPS DE CŒUR. Éloges de créations, p.6

EN COUVERTURE

ÉVÉNEMENTS. À ne pas manquer, p.8

Thomas Doyle, Firing for effect, Ø 112 cm, 1/87e © 2015 Thomas Doyle

ANALYSE D’ŒUVRE. Hybride rose de Bente Skjøttgaard, p.12

14 Économie

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Serge Nicole

LES MÉTIERS D’ART DÉLIENT LA BOURSE DE L’ÉCONOMIE PARTICIPATIVE. Le crowdfunding fait son entrée dans l’univers des métiers d’art. Mais cet outil de financement est-il réellement adapté au secteur ?

DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER Nicolas Darras

RÉDACTRICE EN CHEF Anastasia Altmayer (anastasia.altmayer @ateliersdart.com)

18LESEntretien TALENTUEUSES. Hélène Perroud, Hélène Vitali et Anne Jourdain

COMITÉ DE RÉDACTION

Tom Charbit, Nicole Crestou, Alain Guiot, Véronique Martin, Serge Nicole, Sébastien Panis, Aude Tahon.

évoquent les difficultés spécifiques aux « artisanes d’art ».

22 Enquête

ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO

Valérie Appert, Eva Bensard, Virginie Chuimer-Layen, Nicole Crestou, Élisa Morère, Marion Perrier, Aurélie Sécheret, Annie Toussaint.

LE JEU DE L’ART ET DU HASARD. Quelle place les professionnels de métiers d’art laissent-ils, voire accordent-ils volontiers, au hasard dans leur processus de création ?

29 Parole de créateur

PHOTOGRAPHIES

Bernard Galéron, Anthony Girardi, Alexis Lecomte, Tina Mérandon, Guillaume Rivière.

SIMONE PHEULPIN, CRÉATRICE TEXTILE. Elle a su s’imposer dans le milieu du textile mais aussi dans celui de l’art, univers et incursions qu’elle décrypte pour Ateliers d’Art.

ILLUSTRATIONS Pablo Casadas, colagene.com

MISE EN PAGE ET RÉDACTION GRAPHIQUE

Isabelle Iglésias, Nicolas Gateau, (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

SECRÉTARIAT DE RÉDACTION

Jennifer Coghe (TEMA/presse ✆ 00 33 3 87 69 89 79)

CORRECTION-RÉVISION

Lina Fafet (Pixel Image ✆ 00 33 3 87 69 18 18)

IMPRESSION

Interprint – Groupe Morault (57)

PUBLICITÉ

0 Mini-mondes

Les miniaturistes d’aujourd’hui cultivent l’hyperréalisme pour retranscrire au 12e un monde modelé par le passage des jours. Plongée dans l’art immersif du tout-petit.

do s sier

Mathieu Tournier ATC, 137 quai de Valmy 75010 Paris ✆ 00 33 6 62 23 52 70 m.tournier@groupe-atc.com

ABONNEMENTS

Tarif d’abonnement pour un an (6 numéros) : 36 euros Service Abonnement, Jaël Houblon, Ateliers d'Art, 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 jael.houblon@ateliersdart.com

ÉDITEUR

Ateliers d’Art de France Chambre syndicale des Ateliers d’Art de France 8 rue Chaptal, 75009 Paris ✆ 00 33 1 44 01 08 30 Fax : 00 33 1 44 01 15 67 www.ateliersdart.com N° ISSN 1275-9570

DÉPÔT LÉGAL janvier 2016 N° COMMISSION PARITAIRE

1119 G 90057 La reproduction, même partielle, d’articles ou de documents parus dans Ateliers d’Art est soumise à notre autorisation préalable.

38 Portraits

LORETTA YANG. L’alchimie sacrée du verre chinois, p.38 MARC DIDOU. Sculpteur (méta)physique, p.42

46 Reportage

UNE NOUVELLE VOCATION POUR DÉTROIT ? Sur les ruines de l’ex-capitale automobile des États-Unis en faillite, de nouvelles poches créatives vibrent de dynamisme. Nombre de jeunes artisans d’art y trouvent leur avantage et y réinventent un avenir.

54 Bloc-notes

AGENDA. Expositions, Salons et festivals en France et à l’étranger, p.54 INFOS PRO. Appels à candidatures, stages, petites annonces, p.56 PRATIQUE. Carnet d’adresses, points de diffusion, copyrights, p.62 Ateliers d’Art janvier-février 2016 ❘ 5


À VOIR, À SAVOIR ■ COUPS DE CŒUR

Sans Titre MICHI SUZUKI Perle de verre au chalumeau Dimensions : Ø 4 cm ➥ 180 € En vente sur contact direct avec l’artiste et à la boutique Talents Opéra, 1 rue Scribe, 75009 Paris www.michisuzuki.info ✉ michansuzuki@gmail.com ✆ 06 76 21 76 55

Buccin CHRISTINE KOHLBECKER Sculpture en grès issue de la série Duaeconchae Dimensions : 14,5 x 13 x 17 cm ➥ 190 € En vente à la Galerie terres d’Aligre, 5 rue de Prague, 75012 Paris ✆ 01 43 41 90 96 www.chrisko-ceramiste.fr ✉ chris.kohlbecker@laposte.net ✆ 06 32 03 65 51

Family Brooch ZOE ARNOLD Broche en argent oxydé, zinc, nacre, or 18 carats et photographie Dimensions : 7 x 7 cm ➥ 1 200 £ (environ 1 707 €) En vente sur commande en ligne www.zoearnold.com Contact via le site de l’artiste

Maison témoin SYLVIA GOUBERN Faïence émaillée Dimensions : 26 x 20 x 18 cm ➥ 700 € (prix atelier) En vente à l’atelier, 16 rue Chaudron, 75010 Paris www.sylviagoubern.com ✉ sgoubern@free.fr ✆ 06 75 25 70 23

6 ❘ Ateliers d’Art janvier-février 2016


À VOIR, À SAVOIR ■ COUPS DE CŒUR

Percée STEVENS DOSSOU-YOVO Impression numérique sur acier Dimensions : 110 x 80 x 20 cm ➥ de 3 000 à 15 000 € En vente à la Galerie Waltman Ortega de Miami : www.waltmanortega.com www.stevensdossouyovo.com ✉ contact@stevensdossouyovo.com

Ex-tension XVIII

GILBERT FRIZON

Schiste, taille directe Dimensions : 167 cm (H) ➥ 1 600 € En vente à l’atelier, 166 route de Riboud, 38300 Culin, ou sur contact direct avec l’artiste www.sculpteur-frizon.com ✉ gilbert.frizon@free.fr ✆ 06 82 93 73 65

Sirène NEST DESIGN (ANNABEL ET NEIL MCCARTY) Chaise en bois massif, métal caché, laqué Dimensions : 42 x 82 x 42 cm ➥ 3 800 € l’une (7 280 € la paire) En vente sur commande www.nest-design.com ✉ info@nest-design.com ✆ 05 62 67 79 03

Ateliers d’Art janvier-février 2016 ❘ 7


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

PARIS

Elizabeth Garouste, Double-face, 2015.

Têtes à visages multiples

L’écriture automatique fait appel tant à l’inconscient qu’à la spontanéité de celui – en l’occurrence celle, puisqu’il s’agit de la célèbre décoratrice et designer Elizabeth Garouste – qui la pratique. De ce procédé dont elles résultent, les « Chimères » conservent la fluidité et l’évidente spontanéité des courbes, un graphisme digne des chefs-d’œuvre de l’art brut et des motifs intrigants voire inquiétants semblant survenir des rêves et cauchemars de l’artiste, avec des allusions plus ou moins (plus que moins) explicites à la sexualité. Usant de diverses techniques et matériaux (terre cuite, fer battu, toile, miroirs), Elizabeth Garouste continue d’explorer à travers ces sculptures les thèmes qui lui sont chers : la métamorphose, l’ambivalence des rapports homme/femme, les nombreuses facettes de l’identité. À l’image de cet arbre de métal auquel sont suspendues de troublantes têtes aux multiples visages. Exposition « Chimères – Elizabeth Garouste », jusqu’au 13 janvier. Galerie Polad-Hardouin, 86 rue Quincampoix, 75003 Paris ✆ 01 42 71 05 29. www.polad-hardouin.com

PARIS

Katarina Brieditis et Katarina Evans, tapis Re-Orient, 2012.

Les 12 tapis de l’année

C’est en 2012 qu’émerge dans l’esprit des deux Katarina, Brieditis et Evans, l’idée de créer en 12 mois et avec 12 techniques différentes liées au travail du textile, 12 tapis en matériaux recyclés. Chutes de T-shirts et autres rebuts de l’industrie textile sont devenus entre leurs mains, à coups d’aiguille, de crochet et autres bains de teinture, des trasmatta (ou rag-rug en anglais, tapis de tissus recyclés, élément de décoration intérieure courant dans les pays scandinaves) combinant valeur – les matériaux qui les composent n’ont pourtant nécessité aucun échange marchand – et durabilité. Un terme à entendre au sens écologique mais aussi social puisque la démarche des deux designers suédoises s’assortit d’une réflexion quant au remplacement d’un procédé industriel par un procédé manufacturier. Exposition « Re Rag Rug – Katarina Brieditis et Katarina Evans », jusqu’au 10 avril. Institut Suédois, Hôtel de Marle, 11 rue Payenne, 75003 Paris ✆ 01 44 78 80 20. www.institutsuedois.fr

BORDEAUX

Leonor Antunes, Anni # 8 (détail), 2015.

L’art de se déployer dans l’espace

Pour sa première grande exposition monographique en France, l’artiste portugaise établie à Berlin Leonor Antunes déploie ses créations dans les espaces du CAPC de Bordeaux. « Déploie » est le juste mot car ses installations, témoignant d’une recherche architecturale, s’étendent au sol, notamment sur les 1 500 m2 de la Nef du musée, s’élèvent dans les airs, parfois sur une vingtaine de mètres, et dialoguent avec l’espace qui les accueille. Le titre de l’exposition fait d’ailleurs référence à Anni Albers, designer textile, et à son article « The Pliable Plane » dans lequel elle établissait en 1957 un lien entre création textile et architecture. Des traditions de son pays d’origine, Leonor Antunes a hérité d’une fascination pour certains matériaux tels que le liège, le cuir, le laiton, la corde. Du XXe siècle, elle a repris la géométrie des formes du modernisme et la sobriété du minimalisme. Tout un langage plastique à expérimenter plus qu’à décoder. Exposition « Le plan flexible – Leonor Antunes », jusqu’au 17 avril. CAPC – Musée d’art contemporain, 7 rue Ferrère, 33000 Bordeaux ✆ 05 56 00 81 50. www.capc-bordeaux.fr 8 ❘ Ateliers d’Art janvier-février 2016

DERNIERS JOURS !


À VOIR, À SAVOIR ■ ÉVÉNEMENTS

LILLE

Alessandro Boezio, Berakah, 2015.

La Foire de la diversité

La diversité semble être le mot d’ordre de cette 9e édition d’Art Up ! Diversité de médiums en premier lieu. En plus des arts graphiques (la gravure tient une place de choix avec la Print Art Fair et l’exposition de l’œuvre imprimé de François Morellet), la sculpture s’est imposée en force puisque 35 % des créateurs y ont recours, à l’image de Christophe Charbonnel et ses portraits en bronze, impressionnants de véracité, ou d’Ingbert Brunk et ses lumineuses formes épurées de marbre blanc. Diversité de stades de carrière ensuite, avec de grandes galeries comme de jeunes étudiants, exposés dans le cadre du concours « Revelation by Art Up ! ». Enfin, diversité d’origines, puisque 25 % des exposants sont internationaux. Citons l’Allemagne, mise à l’honneur dans l’exposition « Berlin Multiple », avec notamment les sculptures en terre cuite de Lisa Thiemann. Ou encore la Belgique voisine, très présente, notamment avec la bruxelloise Macadam Gallery qui a choisi de mettre en lumière les sculptures anatomiques, inquiétantes et humoristiques à la fois, du jeune artiste italien Alessandro Boezio. Foire d’art contemporain « Art Up ! », du 25 janvier au 18 février. Lille Grand Palais, 1 boulevard des Cités-Unies, 59777 Lille-Euralille ✆ 03 20 14 15 16. www.lille.art-up.com

PARIS

Nicola Bolla, Vanitas My E asel Painter, 2008-2009.

L’oxymore fait sculpture

Une panthère guettant sa proie, un crâne humain couvert d’un haut-de-forme, une hache plantée dans un tabouret... Rien qui inspire foncièrement de bons sentiments. Et pourtant. Le peintre et sculpteur italien Nicola Bolla transcende le sujet par le matériau. Car ses Vanités scintillent comme la myriade de cristaux Swarovski qui les recouvrent. De la Faucheuse au clinquant, du sombre à l’éblouissant, Nicola Bolla affectionne l’oxymore et semble prendre plaisir à dénaturer, décontextualiser le sujet comme l’objet. Ainsi des Dames de Cœur et autres Rois de Trèfle qui lui servent à composer des Mandala aux allures de rosaces de cathédrales, faisant se côtoyer l’univers de la méditation, du sacré, du zen, et celui du jeu, de l’argent, de l’esbroufe. Exposition « Vanitas et Mandala – Nicola Bolla », jusqu’au 29 janvier. Galerie Italienne, 75 rue de la Fontaine-au-Roi, 75011 Paris ✆ 01 49 29 07 74. www.galerieitalienne.com

ÉTRANGER

LAUSANNE (SUISSE)

De Dyonisos à Magritte

Julie Alland, Talisman-Sweetheart, 2005.

Qui a dit que la bouteille de vin devait être un cylindre de verre, de préférence de couleur verte, s’affiner dans sa partie supérieure jusqu’au goulot, et se distinguer d’une autre par l’étiquette qu’elle revêt ? Certainement pas les artistes verriers et designers contemporains dont les E stomac de Dyonisos (Vogt & Weizenegger) et autres Étrange Carafe (Étienne Meneau) sont exposés au Mudac de Lausanne. Pas plus d’ailleurs que les Romains, créateurs de bouteilles en terre cuite, ou que les auteurs des étonnants tonnelets monoxyles du XXe siècle. Témoignant des évolutions du contenant au rythme des développements de la fonction sociale et du commerce du contenu, l’exposition au titre magritien rassemble un nombre modeste de pièces – une soixantaine – mais propose un regard original, à la fois ancré dans l’Histoire et dans la création d’aujourd’hui, sur un objet quotidien au-delà de son apparence usuelle standardisée et souvent aussi au-delà de sa fonction. Exposition « Ceci n’est pas une bouteille », jusqu’au 5 juin. Musée de design et d’arts appliqués contemporains, place de la Cathédrale 6, 1005 Lausanne, Suisse ✆ +41 21 315 25 30. www.mudac.ch

Ateliers d’Art janvier-février 2016 ❘ 9


L E LU X E R U R A L D E P U I S 1 8 92

V I N O F F I C I E L D E S É V É N E M E N T S E T E S PA C E S AT E L I E R S D ’A R T D E F R A N C E

AUX DOMAINES PAUL MAS, NOS VINS SONT LE FRUIT D’UNE RECHERCHE DE L’EXCELLENCE, DANS LE MARIAGE DE LA TRADITION ET DE LA MODERNITÉ. LE STYLE QUI EN RÉSULTE EST UNIQUE. AVEC COTÉ MAS, LE FOYER DES GRANDS VINS DU LANGUEDOC, NOUS LEUR ALLIONS GASTRONOMIE, MUSIQUE, ART DÉCORATIF ET ARTISANAT D’ART, POUR VOUS FAIRE DÉCOUVRIR NOS VINS DE LA PLUS BELLE MANIÈRE.

Domaines Paul Mas - Route de Villeveyrac - 34530 Montagnac - France

www.paulmas.com

L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R AV E C M O D É R AT I O N

Profile for Ateliers d'Art de France

Magazine Ateliers d'Art n°121  

Dossier : Mini-Mondes - Les artistes du tout-petit

Magazine Ateliers d'Art n°121  

Dossier : Mini-Mondes - Les artistes du tout-petit

Advertisement