Page 1

lat

E ino diti -am on éeér ica

ProMagazine Magazine trimestrielle / février - mars - avril 2012

ine

Votre maillon de la solidarité!

Le village de Quebrada Ancha.

Une visite aux agriculteurs sur les bords du lac Alajuela Fin de l’année 2011, Jo Hanssens, président de Pax Christi Flandres, a passé deux semaines sur les chemins du Panama avec son frère Patrick. Patrick est la force motrice du projet ‘Les agriculteurs du lac Alajuela’. Jo Hanssens nous fait part de ses expériences et impressions sur un pays surtout connu chez nous pour son canal.

Caroline Medats Jo Hanssens: “Le canal de Panama relie la mer des Caraïbes à l’Océan Pacifique. D’où l’importance stratégique du Panama. Depuis toujours, ce dernier a été un carrefour de routes maritimes. Les écluses du canal ont été construites en 1914. Hors quelques petites réparations rien n’y a été changé depuis cette date. Actuellement, à côté des anciennes écluses toujours en activité, on en installe de nouvelles pour permettre le passage de plus grands navires. Malgré la crise internationale, l’économie du pays s’est accrue ces dernières années de quelques sept à dix pour cent. Ceci notamment suite à la construction des nouvelles écluses. Ce n’est que depuis 1999 que le canal est aux mains des Panaméens. Auparavant, il était la propriété des Etats-Unis. Le canal est une importante source de revenus pour le pays. Un bateau de croisière qui y a transité pendant mon séjour, a dû s’acquitter de 300.000 dollars de droits de passage.” Proma: La population profite-t-elle des revenus du canal? Jo Hanssens: “Malgré les profits considérables réalisés, la population n’en bénéficie pas. La politique sociale laisse encore beaucoup à désirer. Il y a des problèmes au niveau de l’habitat social des pauvres, de la collecte des ordures, de l’approvisionnement en eau potable et de la politique salariale. En 2009, Martinelli, un riche homme d’affaires, sans véritable parti politique, a été élu président. C’est le pendant de l’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi. Il poursuit une politique populiste néolibérale qui porte peu d’attention aux aspects sociaux.”

ProMagazine 1-1 FR - Edition Amérique Latine  

Magazine trimestrielle de l'asbl belge Proma sur l'évolution des projets d'enseignement et de formation soutenus par Proma

ProMagazine 1-1 FR - Edition Amérique Latine  

Magazine trimestrielle de l'asbl belge Proma sur l'évolution des projets d'enseignement et de formation soutenus par Proma

Advertisement