Page 1

Galerie Chenel

Marbre dans la Rome antique Paris


Galerie Chenel

Marbre dans la Rome antique

6 rue de beaune 75007 paris tel + 33 1 42 97 44 09 — www.galeriechenel.com / contact@galeriechenel.com


URNE CINÉRAIRE EN MARMO AFRICANO Travail romain I-IIe siècle après J.-C.


MARBRE DANS LA ROME ANTIQUE

 J’ai trouvÊ une ville en briques, j’ai laissÊ une citÊ en marbre  Empereur Auguste

Pour notre deuxième catalogue, nous avons choisi le marbre romain, fascinant comme un voyage dans la Rome antique. Un vĂŠritable empire de couleurs et de vie, pour nous faire rĂŞver. Marbre de Paros, de Carrare, marbre blanc ou noir, giallo antico ou rosso antico, albâtre ĂŠgyptien ou                 Les Romains ont ĂŠtĂŠ les plus grands amateurs de marbre de tous les temps. Rome de toutes les couleurs, tel qu’Auguste l’imaginait.          !             d'un temps passĂŠ, chaque marbre est riche en symboles et en ĂŠmotions, chaque pièce est unique. Nous tenons Ă remercier tous ceux qui ont contribuĂŠ Ă  la rĂŠalisation de ce livre, mais aussi, notre famille, nos amis et nos clients conscients de notre engagement et de notre dĂŠvouement Ă  l’AntiquitĂŠ classique.

Gladys, Ollivier et Adrien Chenel.


CATALOGUE


C

e portrait en marbre rouge antique dit Rosso Antico reprĂŠsente le dieu Apollon,         "         #    oreilles. Du fait de la longueur des cheveux du dieu, de lourdes mèches souples et bouclĂŠes se             $    %                  $  dĂŠtachent les unes des autres et se terminent par des boucles spiralĂŠes. Nous sommes dans une vision très frontale du visage. Les arcades sourcilières sont faites de deux lignes saillantes formant ensuite l’arĂŞte nasale. Dans leurs creux se nichent les yeux globuleux, dont les iris et les pupilles existent grâce aux inclusions de pierres blanches et noires. La bouche est charnue et bien marquĂŠe dans chacun de ses ĂŠlĂŠments constitutifs, surplombant un menton fort et proĂŠminant. Seul le cou et le haut du buste sont reprĂŠsentĂŠs, la sculpture se terminant par un pan droit au niveau du haut des pectoraux. Ce portrait d’Apollon est très hiĂŠratique et la structure symĂŠtrique et nette du visage nous rappelle très fortement les canons de l’art ĂŠtrusque tel l’Apollon de Veies. Le rosso antico, tout comme son frère, le giallo antico (jaune antique) ĂŠtaient des marbres rares apprĂŠciĂŠs par les Romains, pour leurs couleurs très vives. Ce matĂŠriau a ĂŠtĂŠ le plus employĂŠ sous le règne de l'empereur Hadrien. Il est rare de trouver des sculptures de cette taille et de cette qualitĂŠ exĂŠcutĂŠes en rosso antico. %    &            * &    rosso antico conservĂŠ au musĂŠe Capitolin Ă Rome.

+ / 0       !  121e siècle, conservÊ dans la même famille jusqu'en 2009. Il y a sur le pied douche du buste un fragment d'Êtiquette portant un numÊro de collection illisible.

8 GALERIE CHENEL 2010


TÊTE D’APOLLON EN ROSSO ANTICO

Hauteur : 35 cm (26 cm sans le socle)

Largeur : 15 cm

TRAVAIL ROMAIN, IIe siècle après J.-C. 9 GALERIE CHENEL 2010


C

ette urne, indispensable objet du rite funĂŠraire romain, a ĂŠtĂŠ taillĂŠe dans une très belle pièce dâ&#x20AC;&#x2122;albâtre veinĂŠe. Sur une base convexe, encadrĂŠe de deux moulures, repose la panse ĂŠvasĂŠe, doucement carĂŠnĂŠe en haut, formant ainsi une ĂŠpaule plate pour se terminer par un col rĂŠtrĂŠci pourvu dâ&#x20AC;&#x2122;un rebord. Celui-ci accueille le couvercle dâ&#x20AC;&#x2122;un aspect gĂŠnĂŠral conique. Lâ&#x20AC;&#x2122;urne est ĂŠgalement dotĂŠe de deux anses rappelant celles des vases crĂŠĂŠs en cĂŠramique par leur forme en colombin chantournĂŠ. Cette urne dâ&#x20AC;&#x2122;une grande qualitĂŠ esthĂŠtique, tant par la noblesse du matĂŠriau employĂŠ que par la puretĂŠ de ces lignes, coĂŻncide très bien avec lâ&#x20AC;&#x2122;importance du rite funĂŠraire dans la sociĂŠtĂŠ romaine. Variant selon la richesse et le degrĂŠ aristocratique du dĂŠfunt, le rite funĂŠraire dâ&#x20AC;&#x2122;un homme libre      ;     <      &     $      &         %    donc toujours lâ&#x20AC;&#x2122;un des ĂŠlĂŠments primordiaux de la cĂŠrĂŠmonie. =            % $     proche ĂŠtant celui du musĂŠe national de Rome.

Le couvercle est probablement ancien mais n'appartient pas au vase. %       121e siècle.

Provenance : Ancienne collection amĂŠricaine depuis 1980.

10 GALERIE CHENEL 2010


URNE CINÉRAIRE EN ALBÂTRE

Hauteur : 40 cm

Largeur : 43 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier ou IIe siècle après J.-C. 11 GALERIE CHENEL 2010


N

ous sommes face Ă un homme dans la force de lâ&#x20AC;&#x2122;âge, combinant santĂŠ physique et maturitĂŠ. Il porte une barbe mi-longue et les cheveux bouclĂŠs typiques de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpoque hadrienne. Il est Ă  noter                       $ infĂŠrieures un peu distendues jusquâ&#x20AC;&#x2122;Ă  ses pommettes creusĂŠes. Tout transcrit lâ&#x20AC;&#x2122;homme marquĂŠ par les annĂŠes mais encore jeune. Câ&#x20AC;&#x2122;est surtout le travail des yeux, dont les iris sont marquĂŠs   $ !                     visage dâ&#x20AC;&#x2122;une grande vitalitĂŠ. Câ&#x20AC;&#x2122;est ce qui lui donne son caractère et cette impression de vĂŠracitĂŠ quâ&#x20AC;&#x2122;adoptent les portraits de cette ĂŠpoque. Le prĂŠsent portrait est très proche de certaines reprĂŠsentations de l'empereur Hadrien. Le nez et la partie supĂŠrieure de la lèvre sont restaurĂŠs.

Provenance : Ancienne collection belge de M. L. acquis dans les annĂŠes 1960. Ancienne collection parisienne.

12 GALERIE CHENEL 2010


BUSTE D’HOMME EN MARBRE

Hauteur : 80 cm

Largeur : 55 cm

TRAVAIL ROMAIN, vers 120-140 après J.-C. 13 GALERIE CHENEL 2010


C

ette urne est dĂŠcorĂŠe d'une guirlande, composĂŠe de grenades, de fruits et de feuilles de lauriers, sur chaque face du vase. Ă&#x20AC; ses extrĂŠmitĂŠs, des tĂŞtes de bĂŠliers très rĂŠalistes, sous      <      putti en train de s'amuser avec une oie et de l'autre il ĂŠtreint l'oiseau mort dans ses bras. SculptĂŠe dans cette matière vĂŠnĂŠrable, elle fait de notre urne une pièce très rare et probablement impĂŠriale, le porphyre ayant ĂŠtĂŠ la matière prĂŠfĂŠrĂŠe des empereurs romains. Le nom de cette roche est issu de la couleur pourpre, associĂŠe Ă la pourpre impĂŠriale depuis le règne de DioclĂŠtien (Rome, IIIe siècle) mais aussi au sang de l'eucharistie. Elle est d'abord utilisĂŠe par les PtolĂŠmĂŠes, l'Ă&#x2030;gypte ĂŠtant pendant longtemps la seule zone de gisement connu (au niveau du Djebel Dokhan), rapidement ĂŠpuisĂŠ. Un modèle d'urne de forme similaire est illustrĂŠ dans le catalogue de Piranèse. %         121e siècle.

Provenance : Ancienne collection française de Mme Christiane Petit Cor, dans la même famille depuis 1950.

14 GALERIE CHENEL 2010


URNE CINÉRAIRE EN PORPHYRE

Hauteur : 41 cm

Largeur : 30 cm

TRAVAIL ROMAIN, IIe ou IIIe siècle après J.-C. 15 GALERIE CHENEL 2010


C

ette tĂŞte masculine nous prĂŠsente une vision frontale du dieu SĂŠrapis. Les images connues de cette divinitĂŠ sont toutes très proches les unes des autres, cela sâ&#x20AC;&#x2122;expliquant par lâ&#x20AC;&#x2122;origine mĂŞme du culte qui lui est vouĂŠ, dĂŠcoulant dâ&#x20AC;&#x2122;une Ĺ&#x201C;uvre probablement sculptĂŠe par Bryaxis. Câ&#x20AC;&#x2122;est un dieu dâ&#x20AC;&#x2122;origine syncrĂŠtique dont le nom est lâ&#x20AC;&#x2122;association de ceux du dieu ĂŠgyptien Osiris et de son taureau Apis. Il arbore nĂŠanmoins un faciès très proche de celui de Zeus et ses attributions rĂŠunissent les dons de fertilitĂŠ de Dionysos et CĂŠrès. Il est ĂŠgalement liĂŠ au monde des morts    *       ;$   <      !  @$ ;  K       W    %   $      symĂŠtrique. Il est encadrĂŠ par une chevelure ĂŠpaisse et abondante, composĂŠe de lourdes mèches ondulĂŠes et complĂŠtĂŠ par une barbe fournie, ĂŠgalement bouclĂŠe et terminĂŠe en deux grosses  %     & !&  X       %     exemplaire rĂŠside dans la veine plus sombre du marbre qui creuse les pommettes et donne plus     &       "          modius ou kalathos, qui est en lien direct avec ses vertus de fertilitĂŠ. Il est gĂŠnĂŠralement dĂŠcorĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpis de blĂŠ ou de branches dâ&#x20AC;&#x2122;olivier ce qui est le cas sur notre exemplaire. ;   +  2          !     Y   Egyptiens autour dâ&#x20AC;&#x2122;une mĂŞme divinitĂŠ. Il aura rĂŞvĂŠ de la statue et sâ&#x20AC;&#x2122;acharna pendant trois ans !     0 &   " [$         du bassin mĂŠditerranĂŠen et la domination de Rome le voit prendre une place importante dans le panthĂŠon romain. On retrouvera sa silhouette sur de nombreuses pièces de monnaies, par exemple sous le règne de NĂŠron. La tĂŞte en albâtre d'ĂŠpoque romaine est montĂŠe sur un buste en albâtre oriental et un pied douche    \]  1^222e siècle, certainement Ă Rome.

Provenance : Ancienne collection de M. et Mme Howard K. Smith, achetĂŠ Ă Londres chez Sotheby's dans la vente du 14 fĂŠvrier 1955, lot 84 , conservĂŠ dans la mĂŞme collection jusqu'en 2009.

16 GALERIE CHENEL 2010


BUSTE DU DIEU SÉRAPIS EN ALBÂTRE

Hauteur : 36 cm

Largeur : 15 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier ou IIe siècle après J.-C. 17 GALERIE CHENEL 2010


D

e forme conique, cette urne est sculptĂŠe en relief : son col prĂŠsente une frise composĂŠe      K            !       $ `       & *  *        `     ` le pied Ă godrons cernĂŠs terminĂŠ par une frise de feuilles. ;        *       !       les urnes cinĂŠraires impĂŠriales et les monuments de cette pĂŠriode tels lâ&#x20AC;&#x2122;Ara Pacis ou le temple de Vespasien. Les urnes cinĂŠraires ont ĂŠtĂŠ produites abondamment en marbre, mais elles ont ĂŠgalement ĂŠtĂŠ sculptĂŠes dans des pierres plus rares comme lâ&#x20AC;&#x2122;albâtre ou le porphyre. Le marmo africano fut un          {              mobilier ou les colonnes dâ&#x20AC;&#x2122;ornement.

Provenance : Ancienne collection anglaise de M. Berry, achetĂŠe dans les annĂŠes 1950, en salle des ventes Ă Londres. ConservĂŠe dans la mĂŞme famille jusqu'en 2010.

18 GALERIE CHENEL 2010


VASE STRIGILE EN MARMO AFRICANO

Hauteur : 44 cm

Largeur : 46 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier ou IIe siècle après J.-C. 19 GALERIE CHENEL 2010


C

ette très belle tĂŞte du dieu Hermès se rattache directement au type dit Andros-Farnèse        0|  } $   !   @$  conservĂŠ au musĂŠe du BelvĂŠdère, Vatican. Le cou fort et vigoureux porte une tĂŞte dont le visage forme un ovale parfait. Depuis le menton en lĂŠgère saillie, nous remontons les joues pleines et charnues que structurent harmonieusement la bouche Ă peine entrouverte, le nez droit et les arcades sourcilières subtilement creusĂŠes crĂŠant une cavitĂŠ ombrĂŠe pour accueillir les yeux. La rĂŠgularitĂŠ du visage est uniquement rompue par une large ride dâ&#x20AC;&#x2122;expression en travers du front, donnant ainsi du relief Ă  cette image parfaite. Câ&#x20AC;&#x2122;est     $ $           *      rattacher lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;uvre au type Andros-Farnèse. Ce type dĂŠcoule de deux Ĺ&#x201C;uvres : lâ&#x20AC;&#x2122;Hermès Farnèse, conservĂŠ au British Museum, antique romain dâ&#x20AC;&#x2122;après une Ĺ&#x201C;uvre du cĂŠlèbre Praxitèle ; lâ&#x20AC;&#x2122;Hermès Andros, conservĂŠ au musĂŠe archĂŠologique dâ&#x20AC;&#x2122;Athènes, qui date de lâ&#x20AC;&#x2122;hellĂŠnistique ancien tout comme lâ&#x20AC;&#x2122;AntinoĂźs du BelvĂŠdère. On retrouve     &   *   W          Bien au-delĂ  de lâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠrĂŞt stylistique de cette tĂŞte dâ&#x20AC;&#x2122;Hermès, câ&#x20AC;&#x2122;est toute la majestĂŠ qui en ĂŠmane et lâ&#x20AC;&#x2122;originalitĂŠ de sa patine qui en font une Ĺ&#x201C;uvre originale.

Provenance : Ancienne collection suisse dans la mĂŞme famille depuis les annĂŠes 1960.

20 GALERIE CHENEL 2010


TÊTE D’HERMÈS DE TYPE ANDROS-FARNÈSE EN MARBRE

Hauteur : 35 cm

Largeur : 20 cm

TRAVAIL ROMAIN, I er ou IIe siècle après J.-C. 21 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

22 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

23 GALERIE CHENEL 2010


C

e visage, très proche de celui de lâ&#x20AC;&#x2122;Hercule Farnèse, lui-mĂŞme copie du IIIe siècle après J.-C. dâ&#x20AC;&#x2122;un original de Lysippe, nous montre un hĂŠros ayant achevĂŠ les travaux imposĂŠs par Junon. %    W                   lasse et fatiguĂŠe. Ses traits sont tirĂŠs et sa peau est marquĂŠe par quelques sillons comme cette        * 2     Â&#x20AC;     !     barbe longue, qui a passĂŠ sa jeunesse Ă accomplir des travaux harassants. Lâ&#x20AC;&#x2122;usure des reliefs due au temps nous permet de mieux apprĂŠcier la structure rendue par lâ&#x20AC;&#x2122;artiste. Les pommettes sont bien saillantes et les cavitĂŠs oculaires creusĂŠes autour de lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;il. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agit dâ&#x20AC;&#x2122;une tĂŞte colossale, laissant prĂŠsumer de la taille gigantesque de la sculpture entière. Si lâ&#x20AC;&#x2122;on tient compte de la musculature imposante de lâ&#x20AC;&#x2122;Hercule Farnèse, nous pouvons imaginer le sentiment impressionnant que cette statue devait susciter.

+ / 0   K   W *      Â&#x201A;Â&#x192;Â&#x201E;Â&#x2026;

24 GALERIE CHENEL 2010


TÊTE COLOSSALE D’HERCULE EN MARBRE

Hauteur : 54 cm

Largeur : 38 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier ou IIe siècle après J.-C. 25 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

26 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

27 GALERIE CHENEL 2010


C

e fragment reprĂŠsente les jambes et lâ&#x20AC;&#x2122;abdomen dâ&#x20AC;&#x2122;un corps fĂŠminin, drapĂŠ dans un drap nouĂŠ sous le nombril. Câ&#x20AC;&#x2122;est prĂŠcisĂŠment le drap et notamment le nĹ&#x201C;ud formant une boucle et laissant ĂŠchapper un pan de tissu qui nous indique quâ&#x20AC;&#x2122;il sâ&#x20AC;&#x2122;agit du bas du corps dâ&#x20AC;&#x2122;une VĂŠnus anadyomène, soit VĂŠnus sortie des eaux. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agit de la naissance de VĂŠnus telle que la reprĂŠsentaient les Grecs. La position entière du corps est palpable grâce au dĂŠsĂŠquilibre entre la jambe droite, pliĂŠe au genou et le pied en arrière, et la jambe gauche tendue. Les hanches se dĂŠsaxent par consĂŠquent naturellement par rapport Ă une ligne horizontale et nous laisse prĂŠsumer dâ&#x20AC;&#x2122;une position en contraposto de la dĂŠesse. La position canonique de la VĂŠnus anadyomène correspond tout Ă  fait Ă  celle des jambes de ce fragment, les bras de la dĂŠesse ĂŠtant quant Ă  eux relevĂŠs, permettant aux      

Provenance : Collection John L. Booth, DĂŠtroit. Donation au Grand Rapids Art Museum, Grand Rapids, Michigan.

28 GALERIE CHENEL 2010


IMPORTANT FRAGMENT DE VÉNUS ANADYOMÈNE EN MARBRE

Hauteur : 95 cm

Largeur : 30 cm

ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE, Ier siècle avant J.-C. / Ier siècle après J.-C. 29 GALERIE CHENEL 2010


détail

30 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

31 GALERIE CHENEL 2010


C

et homme, portrait idĂŠalisĂŠ, est le fruit dâ&#x20AC;&#x2122;un travail abouti. Le traitement des cheveux en grosses boucles souples, ramenĂŠes du sommet du crâne sur le front est caractĂŠristique de la dynastie de lâ&#x20AC;&#x2122;empereur Hadrien. Le front fort est sillonnĂŠ par une large ride dâ&#x20AC;&#x2122;expression appuyĂŠe par quelques autres rides plus petites, qui tĂŠmoignent de lâ&#x20AC;&#x2122;âge un peu avancĂŠ de cet homme. Mais, associĂŠes Ă la ligne arquĂŠe des sourcils, au nez fort et droit, Ă  la bouche charnue et fermĂŠe, au menton saillant et aux joues lĂŠgèrement creusĂŠes, ces rides expriment toute la rigueur et la solennitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;homme public romain. La volontĂŠ et la tĂŠnacitĂŠ de ce personnage sont encore accentuĂŠes par son regard transperçant grâce Ă  la prĂŠsence de lâ&#x20AC;&#x2122;iris et de la pupille dans le traitement de lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;il. Cette innovation des sculpteurs de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpoque se retrouve en premier lieu sur les portraits dâ&#x20AC;&#x2122;Hadrien. Nous pouvons dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs dater ce portrait de la dynastie antonine, peut-ĂŞtre un peu avant le règne de Commode qui sera caractĂŠrisĂŠ par des portraits plus ÂŤ baroques Âť usant notamment très largement du trĂŠpan pour sculpter les boucles de cheveux. Cette Ĺ&#x201C;uvre porte le sceau en plomb de la famille vĂŠnitienne des Grimani, qui rĂŠunirent une très large collection dâ&#x20AC;&#x2122;antiques mais aussi une bibliothèque très fournie dont le plus cĂŠlèbre ouvrage   * & Â&#x2021; } Y Â&#x2C6; ;  = Y !   Â&#x2030; et doge Antonio Grimani, qui est Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;origine de la splendide collection. Devenu cardinal, il     Â&#x160; Â&#x2039;    <     *        lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtablissement acharnĂŠ de sa famille, devenant un vĂŠritable prince dâ&#x20AC;&#x2122;Eglise. Homme de culture, il est très proche des humanistes tels Erasme. Il sâ&#x20AC;&#x2122;occupe ĂŠgalement de la carrière de ses neveux, notamment de celle de Giovanni, ecclĂŠsiastique comme lui. Les deux hommes sont donc Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;origine de la fastueuse collection, dont une partie de ses antiques grecs et romains, qui fut lĂŠguĂŠe Ă  la RĂŠpublique de Venise en 1596, inaugurant ainsi un ÂŤ musĂŠe Âť dans le vestibule de la Biblioteca Marciana / Libreria Vecchia qui deviendra ensuite le musĂŠe archĂŠologique. Giovanni Grimani a donnĂŠ sa collection de sculptures Ă  la RĂŠpublique de Venise en 1586. Les sceaux en plomb portant son nom et mentionnant son don ont ĂŠtĂŠ apposĂŠs sur les     Â&#x201A;Â&#x201E;Â&#x192;Â&#x152;Â?Â&#x201A;Â&#x201E;Â&#x192;Â&#x17D; % [W  !      Â&#x2021; "  +   Â&#x2C6;  1^222e siècle, ni dans les dessins qui lâ&#x20AC;&#x2122;accompagnent par Zanetti; celui-ci avait tout dessinĂŠ. Le nez et une partie de l'oreille gauche sont restaurĂŠs.

Provenance : Ancienne collection Giovanni Grimani, Patriarche dâ&#x20AC;&#x2122;AcquilĂŠe, avant 1586 Venise. Ancienne collection parisienne depuis 1900.

32 GALERIE CHENEL 2010


PORTRAIT D’HOMME EN MARBRE

Hauteur : 30 cm

Largeur : 24 cm

[Š0^02% Š02‘ =’‘0"[2] =]" 0‘[‘2‘" !  IIe siècle après J.-C. 33 GALERIE CHENEL 2010


détail du sceau

34 GALERIE CHENEL 2010


détail du visage

35 GALERIE CHENEL 2010


C

e portrait en marbre reprĂŠsente Alexandre Ă un âge assez jeune. Les mèches de cheveux très mouvementĂŠes sont caractĂŠristiques des reprĂŠsentations dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandre. Ce grand front plat, ces arcades saillantes et ce visage serein ne font qu'accentuer l'image impĂŠriale du sujet. Alexandre le Grand ou Alexandre III de MacĂŠdoine, nĂŠ le 21 juillet -356 Ă  Pella, mort le 13 juin -323 Ă  Babylone, est un roi de MacĂŠdoine et lâ&#x20AC;&#x2122;un des personnages les plus cĂŠlèbres de lâ&#x20AC;&#x2122;AntiquitĂŠ. Fils de Philippe II, ĂŠlève dâ&#x20AC;&#x2122;Aristote et roi de MacĂŠdoine depuis -336, il devient lâ&#x20AC;&#x2122;un des plus grands conquĂŠrants de lâ&#x20AC;&#x2122;histoire. Il fait de son petit royaume le maĂŽtre de lâ&#x20AC;&#x2122;immense empire perse achĂŠmĂŠnide, sâ&#x20AC;&#x2122;avance jusquâ&#x20AC;&#x2122;aux rives de lâ&#x20AC;&#x2122;Indus et fonde près de soixante-dix citĂŠs, dont la majoritĂŠ porte le nom dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandrie. La notoriĂŠtĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandre sâ&#x20AC;&#x2122;explique principalement par sa volontĂŠ de conquĂŞte de l'ensemble du monde connu. Cette aspiration, Ă  la fois illusoire et pourtant presque rĂŠalisĂŠe, avant quâ&#x20AC;&#x2122;il ne meure subitement Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;âge de trente-trois ans, a pour consĂŠquence â&#x20AC;&#x201D; durant un temps très court â&#x20AC;&#x201D; une unitĂŠ politique jamais retrouvĂŠe ensuite entre lâ&#x20AC;&#x2122;Occident et lâ&#x20AC;&#x2122;Orient. Lâ&#x20AC;&#x2122;hĂŠritage dâ&#x20AC;&#x2122;Alexandre, marquĂŠ par une tentative de fusion des cultures grecque et orientale,      &   *          hellĂŠnistique. % X   $         121e siècle. Le buste est montĂŠ sur un pied douche en giallo antico.

+ / 0   *Â&#x2030;    1 " ^   ; & % [W *   \2    !  121e siècle par un membre de la famille en fonction au Vatican Ă Rome.

36 GALERIE CHENEL 2010


PORTRAIT D' ALEXANDRE EN MARBRE

Hauteur : 42 cm

Largeur : 32 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier siècle après J.-C. 37 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

38 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

39 GALERIE CHENEL 2010


C

e torse reprĂŠsente l'Apollon de Sauroctone, d'après le modèle de Praxitèle. La base du cou nous montre une inclinaison de la tĂŞte vers lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpaule droite, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpaule gauche quant Ă elle tĂŠmoignant de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlevĂŠe que prenait le bras gauche. Câ&#x20AC;&#x2122;est donc très logiquement que lâ&#x20AC;&#x2122;inclinaison du haut du buste place la partie droite de son anatomie en dessous de la partie gauche. Câ&#x20AC;&#x2122;est dâ&#x20AC;&#x2122;ailleurs exactement la diagonale quâ&#x20AC;&#x2122;empreinte la ligne du plexus, juste sous les pectoraux. En revanche, la ligne abdominale sâ&#x20AC;&#x2122;incurvant, les hanches sont inclinĂŠes selon la diagonale inverse Ă  la ligne des ĂŠpaules. Ce mouvement sâ&#x20AC;&#x2122;explique par le style dĂŠveloppĂŠ par Praxitèle, qui amĂŠliora le contrapposto polyclĂŠtĂŠen du premier âge classique pour adopter une silhouette en S dont lâ&#x20AC;&#x2122;Apollon Sauroctone est lâ&#x20AC;&#x2122;un des modèles phares. %    *    $ $   !                     *     K    de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtai qui reliait le buste de lâ&#x20AC;&#x2122;Apollon au tronc dâ&#x20AC;&#x2122;arbre sur lequel il prend appui et le long duquel rampait un lĂŠzard, qui atteste de la nature du modèle. Le lĂŠzard, quâ&#x20AC;&#x2122;Apollon regarde grimper en       K$            quâ&#x20AC;&#x2122;a faite Praxitèle du mythe de la lutte entre le dieu et le serpent Python. Très originale, cette   *           \ Â&#x201D;          +  {      +&$    un modèle passĂŠ Ă  la postĂŠritĂŠ grâce Ă  la multitude de reproductions faites durant lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpoque romaine. Le plus cĂŠlèbre ĂŠtant le Sauroctone Borghèse, conservĂŠ au musĂŠe du Louvre. Celui-ci     $     1^22e siècle ce qui accentue lâ&#x20AC;&#x2122;impression dâ&#x20AC;&#x2122;une silhouette K  Â&#x2018; &                       particulière. +Â&#x160;012[]%]   Â&#x152;Â&#x2026;Â&#x2026;  Â&#x2022;#;   Â&#x2013;Â&#x2014;Â&#x17D;  Â&#x2022;#;  $ \0  \     cĂŠlèbres sculpteurs grecs. Varron ĂŠcrit ainsi : ÂŤ Grâce Ă  l'excellence de son talent, Praxitèle n'est inconnu d'aucun homme un tant soit peu cultivĂŠ Âť. On place l'Ĺ&#x201C;uvre de Praxitèle dans la pĂŠriode du ÂŤ second classicisme Âť (vers 370-330 av. J.-C.), auprès d'autres grands sculpteurs grecs comme LĂŠocharès, Scopas et Lysippe, qui reprennent les modèles de la pĂŠriode classique tout en renouvelant la reprĂŠsentation, apportant une rĂŠponse aux canons classiques ĂŠtablis par les Ĺ&#x201C;uvres de Polyclète, visible notamment dans de nouvelles recherches stylistiques avec l'ĂŠmergence de nouveaux types, et une nouvelle pondĂŠration. Aucun original ne peut ĂŞtre attribuĂŠ Ă  sa main de manière certaine, mais de nombreux types statuaires lui sont rattachĂŠs et sont parvenus Ă  \          !        

Provenance : Ancienne collection française de MaÎtre Bigot, achetÊ dans les annÊes 1970 Tours.

40 GALERIE CHENEL 2010


TORSE D’HOMME EN MARBRE, D’APRÈS L’APOLLON SAUROCTONE

Hauteur : 71 cm

Largeur : 30 cm

TRAVAIL ROMAIN, Ier siècle avant J.-C. / Ier siècle après J.-C. 41 GALERIE CHENEL 2010


vue de dos

42 GALERIE CHENEL 2010


vue de côté

43 GALERIE CHENEL 2010


N

ous sommes en prĂŠsence du portrait dâ&#x20AC;&#x2122;une femme de la haute sociĂŠtĂŠ romaine, son style se rapproche de la mode en vogue sous l'impĂŠratrice Tranquillina. %                   Il s'agit donc d'un travail de la première moitiĂŠ du IIIe siècle après J.-C., Tranquilina ayant reçu le titre d'Augusta en 241, lors de son mariage avec Gordian III. Le visage de cette Romaine est lui aussi dâ&#x20AC;&#x2122;une grande douceur dans ses traits. La maturitĂŠ de cette femme ne se perçoit que dans les discrets sillons autour de sa bouche, le reste du visage ĂŠtant lisse et idĂŠalisĂŠ. Lâ&#x20AC;&#x2122;originalitĂŠ de son expression est captĂŠe par son regard, portĂŠ au loin et vers le haut, donnant au personnage cet   {       [   !       dans le drapĂŠ de son vĂŞtement, lĂŠgèrement dĂŠcolletĂŠ sur la poitrine. La qualitĂŠ de la chlamyde est un rĂŠel tour de force. % X            1^222e siècle.

Provenance : Ancienne collection française, Lyon, dans la même famille depuis les annÊes 1920.

44 GALERIE CHENEL 2010


BUSTE DE FEMME EN MARBRE

Hauteur : 54 cm

Largeur : 33 cm

TRAVAIL ROMAIN, première moitée du IIIe siècle après J.-C. 45 GALERIE CHENEL 2010


L

     Â&#x2030;     *           front, formĂŠe par des mèches de cheveux rabattues vers lâ&#x20AC;&#x2122;avant du crâne. Sa rĂŠgularitĂŠ est entamĂŠe par une petite fourche au-dessus de lâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x201C;il gauche, caractĂŠristique de la dynastie Julio-Claudienne. La forme de son visage est pointue, ce qui rĂŠvèle que le jeune homme a abandonnĂŠ les visages poupons de lâ&#x20AC;&#x2122;enfance pour prendre celui dâ&#x20AC;&#x2122;un adolescent. Nous pouvons suggĂŠrer quâ&#x20AC;&#x2122;il est âgĂŠ de 10 Ă 13 ans. Ses sourcils sont de très simples segments incurvĂŠs, seulement marquĂŠs par un bourrelet discret remplissant lâ&#x20AC;&#x2122;arcade sourcilière et venant dĂŠlicatement sâ&#x20AC;&#x2122;appuyer sur la paupière mobile de chaque Ĺ&#x201C;il. Les paupières infĂŠrieures sont quant Ă  elles lĂŠgèrement marquĂŠes et soulignĂŠes par des cernes discrets creusĂŠs dans chaque pommette. Le nez, la bouche et le menton sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquilibrent parfaitement, charnus et bien dessinĂŠs. Cette physionomie sensible et simple, traitĂŠe de manière frontale, est toute empreinte du maintien et de la gravitĂŠ digne des membres de la dynastie Julio-Claudienne. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agit probablement dâ&#x20AC;&#x2122;un jeune prince de la dynastie, peut-ĂŞtre lâ&#x20AC;&#x2122;un des empereurs reprĂŠsentĂŠ au dĂŠbut de sa vie publique.

Provenance : Ancienne collection monĂŠgasque de M. W. depuis les annĂŠes 1950.

46 GALERIE CHENEL 2010


TÊTE DE JEUNE GARÇON EN MARBRE

Hauteur : 24 cm

Largeur : 18 cm

ÉPOQUE JULIO-CLAUDIENNE, 27 avant J.-C. / 68 après J.-C. 47 GALERIE CHENEL 2010


Détail tête d'Apollon en rosso antico Travail romain Ier - IIe siècle après J.-C.

48 GALERIE CHENEL 2010


Crédits

Textes ~ MAUD PIONCHON / GLADYS & OLLIVIER CHENEL Conception & Photographie ~ LAURENCE ELLIS & ADRIEN CHENEL Imprimeur : BURLET GRAPHICS

Avec l'aide de Sophie Bertaut-Béjanin & Tal Adams

Ainsi qu'un grand merci à la famille Bailly sans qui l'exposition Art3 n'aurait pu avoir lieu. — Tous droits d'adaptation ou de reproduction, sous quelque forme que ce soit, sont réservés pour tous pays.

Edition limitée à 1500 exemplaires, Septembre 2010


6 rue de beaune 75007 paris tel + 33 1 42 97 44 09 â&#x20AC;&#x201D; www.galeriechenel.com / contact@galeriechenel.com 50 GALERIE CHENEL 2010


6 rue de beaune 75007 paris tel + 33 1 42 97 44 09 â&#x20AC;&#x201D; www.galeriechenel.com / contact@galeriechenel.com

Galerie Chenel: Marbre dans la Rome antique  
Galerie Chenel: Marbre dans la Rome antique