Page 1

3’:HIKQPC=^U\^U]:?a@k@a@s@f";

M 06529 - 8H - F: 7,90 E - RD BE / ES / GR / IT / LU / PO / Cont : €9.00 - A / DE : €9.90 - GB £8.20 - Suisse 15.00 CHF

HORS-SÉRIE | 2015 ARCHITECTURE | DECORATION | FOOD | TRAVEL

LE MEILLEUR DES LIEUX CONTEMPORAINS


SYSTÈME D’ASSISES COLLAR

|

DESIGN RODOLFO DORDONI

SERVICE DE DÉCORATION D’INTÉRIEUR DISPONIBLE CHEZ LES REVENDEURS AUTORISÉS MINOTTI


CRÉEZ VOTRE PROPRE EXPÉRIENCE DE DESIGN SUR MINOTTI.COM


www.vondom.com - Tel. 00 33 4 66 75 24 79 - lagencelf@vondom.com


FAZ by RAMON ESTEVE


25, rue du fbg St-Antoine 75011 Paris 01 40 01 00 05 85, rue du Bac 75007 Paris 01 45 48 54 13 99, avenue du Maine 75014 Paris 01 43 21 65 70 5, avenue Matignon 75008 Paris 01 42 25 94 19 2, quai Général Sarrail 69006 Lyon 04 78 24 90 90

325, avenue de Mazargues 13008 Marseille 04 91 32 15 87 207, avenue Léon Bérenger 06700 St-Laurent-du-Var 04 93 31 06 06 Plan de Campagne 4, Chemin des Pennes au pin 13170 Les Pennes Mirabeau 04 42 02 74 44

Palace Center z.i. Les Tourrades 2 allée Hélène Boucher 06210 Cannes - Mandelieu 04 93 93 57 25


TOGO création Michel Ducaroy, modèle culte depuis 1973. Banquettes, angle et pouf. Catalogue : www.ligneroset.fr


A R T D I R : PA U L M A R C I A N O

P H : K AY T J O N E S

GUESS?©2015


© WARK LyoN -

PhotoS : Studio erick SaiLLet - PhiLiPPe MaGNiN du SauZey architecte

BLUE DREAM


Vi l l a s d e p r e s t i g e S A I N T - T R O P E Z

/

C A P

F E R R E T

Grâce à un style unique qui juxtapose, perfection et raffinement, rigueur et sophistication, innovation et tradition, IK-ONE révolutionne la perception, la compréhension et l’approche de l’immobilier moderne en réalisant des projets d’exception à travers le monde.

1 0 0 , r u e d u r h ô n e - 1 2 0 4 G e n è v e - S u i S S e - T é l . : + 4 1 2 2 7 3 5 5 1 5 1 - w w w. i k o n e . C o M

(CoMinG Soon)


– Crédits photos : Tous droits réservés. Photo non contractuelle. – 05/2015.

RBC DESIGN EXPERIENCE Vivez l’expérience RBC Lyon ou Montpellier ! 1 séjour privé au cœur du Design pour concrétiser vos projets d’aménagement intérieur. 2 jours, 1 nuit et un déjeuner dans un restaurant étoilé. + d’info rbcmobilier.com


ARCHIDESIGN! RBC, DISTRIBUTEUR DE MOBILIER CONTEMPORAIN

GALLARGUES

AVIGNON

NÎMES

LYON

MONTPELLIER

Complices des plus prestigieux designers et architectes de notre temps, les équipes RBC vous proposent de découvrir, dans leurs espaces exclusifs et singuliers, les grandes icônes du design classique, les créations actuelles les plus originales et les valeurs sûres d’hier, d’aujourd’hui et de demain. RBC s’inscrit comme un acteur majeur de la culture design.

www.rbcmobilier.com


Ferrari FF - 4 Places - 4 roues motrices

Ferrari Gauduel

Lyon - 172, rue de l’Etang - 69760 Limonest - 04 78 35 14 00 Avignon - Aéroport d’Avignon - 141, Allée de la Chartreuse - 84140 Montfavet - 04 90 33 20 03 s.albregue@gauduel.fr


CONCESSIONNAIRE FERR ARI OFFICIEL

Gauduel

GAUDUEL


EDITO

Édito

ARTRAVEl magazine www.artravel.net www.artravelmagazine.com info@artravel.net Directeur de la publication Rédacteur en chef Gregory Ferrante

Directeur Artistique Timothé Léopold

Comptabilité Stéphanie Joubert

Rédaction Delphine Després Fabienne Dupuis Monique Neubourg Catherine Peyre Lina Mistral

Art Cédric Calmels

Rédaction web Antoine Ferrante

Service Publicité Gregory Ferrante

gregory.ferrante@artravel.net +33 (0)6 70 48 40 67

C’est avec les yeux qui piquent que je me lance une nouvelle fois sur cette feuille blanche, encore un bouclage difficile. Avec ce hors-série, Artravel compte plus de 70 numéros, et, pour chaque parution, je me dis que le prochain sera différent, mais non, rien ne change… Avec Timothé, on doit aimer cette ambiance : bonne musique, sushi et mauvaises blagues… Mes yeux piquent, mais ils brillent. Je rentre de Corse et sincèrement, j’ai encore des paysages et des couleurs plein la tête. L’île de Beauté porte bien son nom, et c’est peut-être mes racines méridionales mais je me suis rapidement senti chez moi, et ce, grâce à Henri, Danièle, Tieno, Félix du Café du port, de O’Serge, de Franck du Mar a Beach, de Fabienne, d’Olivier du Casadelmar, toute l’équipe de la Piazzetta, de tous les Antho et surtout de mon ami Anto Fils de Pop, l’artiste qui nous a fait un merveilleux cadeau avec cette couverture en série limitée, d’un édito inspiré et d’une adresse de Brocciu à tomber qu’il m’a demandé de ne pas divulguer, cela doit rester confidentiel… Contactez-moi en « MP » ! On aurait pu faire un magazine complet, c’est donc un aperçu du meilleur de la Corse que je vous propose dans cette édition. Comme chaque année, Artravel Méditerranée est une invitation au voyage, aux rencontres, au farniente et au poisson grillé, tout cela à quelques minutes, quelques heures tout au plus de chez vous. Bonne lecture. Gregory Ferrante

Publicité Italie Fiorucci International

Via Nazario Sauro, 74 20038 Seregno (MB) T +39 0362 23 22 10 info@fiorucci-international.com Imprimerie Tecnografica s.r.l

Via degli Artigiani 4 22074 Lomazzo (CO) - Italie

ARTRAVEL est une publication bimestrielle éditée par la société NOVELA YORK . Direction Grégory Ferrante

231, rue Saint Honoré - 75001 Paris T +33 (0)820 890 824 - F+33 (0)970 068 538 S.A.R.L. au capital de 100.000 euros RCS Paris B 477 763 593 Dépôt légal Mai 2015 ISSN 1769-0765

Commission Paritaire n° 0317 K 86155

Villa Rockstar by Alberto Rubio Majorque Sujet en page 88. Photo de couverture : © Oliver Mallah et Don Murray

Couverture en série limitée by Anto Fils de Pop Ti Tengu Caru, 2015. Lettrage by Kidimo.

Trad. : « Je t’aime ».

Nous poursuivrons conformément aux lois la reproduction ou la contrefaçon des modèles, photographies, dessins et textes publiés dans la publicité et la rédaction de ARTRAVEL - Éditions NOVELA YORK. Tous droits réservés. La rédaction décline toute responsabilité pour tous les documents, quel qu’en soit le support, qui lui seraient spontanément confiés. Les documents reçus ne sont pas rendus et leur envoi implique l’accord de l’auteur pour leur libre publication. Les indications de marques, les prix et les adresses qui figurent dans les pages rédactionnelles sont disponibles à titre d’information. Les textes, photographies et modèles publiés engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. Droit d’auteur photos : Droits Réservés sauf autres mentions. Droits réservés ©ADAGP pour les œuvres de ses membres.

18


SOMMAIRE

76 112 104 126 48122 24 28

40

MÉDIAS SELECTION DESIGN MOTORS

46

La Casa di Nonna - Cannes

48

Gérald Passédat

RENCONTRE

Yacht 1017 GT by Frauscher

FOCUS

20

FOOD

42

Mermelada Estudio

52

Ets Derbez

60

Jean Mus

70

Richard Martinet

ARCHITECTURE 76

Fran Silvestre Arquitectos

DOMESTIQUE

HÔTELS

88

Villa Rockstar by Alberto Rubio - Majorque

118

Sant Francesc - Palma de Majorque

96

White Gallery House by Pitsou Kedem - Tel Aviv

122

Monastero Santa Rosa Hotel & Spa - Conca dei Marini

104

Gumno House by Idis Turato Île de Krk

126

Sahrai - Fès

112

130

The Serras - Barcelone

Ktima House by Camilo Rebelo - Île d’Antiparos

134

Principe Forte dei Marmi Massa


pc studio - photo fabrizio bergamo

Mirto Outdoor, conรงus par Antonio Citterio - www.bebitalia.com B&B Italia Store Paris: 35, Rue du Bac - T. 01 55 35 14 35 - bebitalia@silvera.fr Agent pour la France: Emmanuel Bravais T. +33 682 904034 - emmanuel.bravais@wanadoo.fr


SOMMAIRE

160 138

168 154 176

138 140

DOSSIER | BALADE EN CORSE Édito by Anto Fils de Pop HÔTELS 154

Casadelmar - Porto-Vecchio

156

La Plage Casadelmar - PortoVecchio

158

La Villa - Calvi

160

La Signoria - Calvi

162

U Palazzu Serenu - Oletta

164

Sofitel - Porticcio

166

Case Latine - Lama

168

Le Couvent de Pozzo - Brando

ARCHITECTURE

170

Version Maquis - Bonifacio

Philippe Charbonneau

172

A Piattatella - Monticello

Les coups de coeur d’Anto Fils de Pop

FOCUS 142

Parfum d’Empire

143

Pierre Geronimi

144 176

146

22

Domaine Le Clos Culombu Lumio Le Domaine de Murtoli Sartène

AUBERGE 174

A Pignata - Levie

PLAGES 182

Le Cabanon Bleu - PortoVecchio

183

Matahari - Lumio

184

Mar A Beach - Calvi

185

Octopussy - Calvi

RESTAURANT 186 192

Auberge du Coucou Calenzana

ADRESSES


v

Panton Chair Summer Green Developed by Vitra in Switzerland, Design: Verner Panton

www.vitra.com/pantonchair

Disponible chez les revendeurs suivants : Aix en Provence Designers Studio ∙ T. 04 42 23 30 34 Ajaccio Belle Epoque ∙ T. 04 95 22 57 75 Amiens Meubles Roger ∙ T. 03 22 95 48 69 Auch Andiamo Decoration ∙ T. 05 62 05 65 03 Biarritz Extrapole ∙ T. 05 59 24 23 84 Bois Guillaume Archetype ∙ T. 02 35 59 09 11 Bordeaux Agora ∙ T. 05 56 06 05 86 Caen International Design ∙ T. 02 31 86 26 48 Clermont Ferrand Mur ∙ T. 04 73 90 65 07 Ferney Voltaire Casadesign ∙ T. 04 50 42 33 33 Guérande Casaligne ∙ T. 02 40 24 32 99 Ibos Binoche Design T. 05 62 51 14 18 La Rochelle Access Amenagement ∙ T. 05 46 41 51 89 Lyon Arrivetz ∙ T. 04 72 41 17 77, Création Contemporaine ∙ T. 04 78 62 78 34, RBC Lyon ∙ T. 04 72 04 25 25 Marseille Issima ∙ T. 04 91 54 74 58, Voltex ∙ T. 04 91 53 52 52 Metz Formes et Couleurs ∙ T. 03 87 37 90 90 Montpellier RBC ∙ T. 04 67 02 40 24 Mulhouse Quartz ∙ T. 03 89 66 47 22 Nancy Formes et Couleurs ∙ T. 03 83 32 85 57 Nantes IDM ∙ T. 02 40 47 01 47 Nevers Le Petit Magasin ∙ T. 03 86 61 41 48 Nice JBonet ∙ T. 04 93 54 77 52 Paris Silvera Kleber ∙ T. 01 53 65 78 78, Terre Design T. 01 45 42 52 40 Perpignan Isotta ∙ T. 04 68 35 11 20 Pont-Aven Idées ∙ T. 02 98 06 03 78 Strasbourg Fou du Roi ∙ T. 03 88 24 09 09 Toulon Inter Faces ∙ T. 04 98 00 65 75 Toulouse Oddos Buro ∙ T. 05 62 73 77 77, Trentotto ∙ T. 05 61 22 43 07 Tours By Loft ∙ T. 02 47 29 21 00 Vannes Koncept ∙ T. 02 97 47 30 62


NEWS | MEDIAS

Textes : Monique Neubourg

Great Escapes La Méditerranée, version révisée › Angelika Taschen et Christiane Reiter › Taschen Le paradis sur terre existe, en divers endroits et ils sont tous contenus dans la nouvelle édition de ce livre tentant comme un certain serpent. Des appartements grandioses sur les îles aux folies de Le Corbusier et à tous les luxueux hôtels de la région. Pas une seule des destinations proposées ne démérite, on serait bien en peine de choisir entre ce petit hôtel sur l’île croate de Lopud et le très sélect Perivolas à Santorin. La grande bleue qui ici décline ses bien plus de 50 nuances baigne trois continents et 21 pays. Angelika Taschen sait rendre hommage aux plus cossus et connus des palaces tout en dénichant telle plage bien cachée ou telle chambre d’hôtes très accueillante, très très accueillante comme au Mehmet à Datça, un joyau du XIXe siècle posé au milieu des rosiers et des citronniers, avec des chambres ultramodernes qui savent raconter, par la déco, les fastes de l’empire Ottoman. Dans ces choix, le slogan pourrait être « more is less ».

Architectural Theory, Italy, France and Spain › Christof Thoenes & Bernd Evers › Taschen Taschen dématérialise son fonds, oublie le papier pour s’afficher sur l’écran de l’iPad. Ce traité d’architecture est une somme qui pèse une plume désormais. 436 pages en électrons pour le rassemblement le plus exhaustif possible de ce qui a fait l’architecture en Italie, en France, et en Espagne (le premier tome est consacré aux pays latins, le second s’attache aux Anglo-Saxons, les deux sont sur l’iBookstore). Le mot théorie n’est pas là au hasard, de Leon Battista Alberti à Eugène Emmanuel Viollet-le-Duc, il y a là les traductions des essais essentiels de la Renaissance au XIXe siècle. Accompagnées de commentaires contemporains, d’illustrations et de galeries d’images interactives comprenant des plans, des projets et des lithographies. Entièrement conçu pour l’iPad, avec la possibilité de prise de notes et de surlignage, c’est un incontournable pour les architectes et les fondus d’architecture.

24


CONTACTS FRANCE: Régions Nord: Luc Chapuis T. 0668400680. luc.chapuis@kettal.es | Régions Sud: Michel Rinaldi T. 0699269899. michel.rinaldi@kettal.es | Contract Division: Alexis Gouilly-Frossard T.+34 659410189. alexis.gouilly@kettal.es | Boutique Kettal: Paris. 80, Blvd. Malesherbes. 75008 Paris. T. 0143595144. DISTRIBUTEURS RECOMMANDÉS: (06): Nice: JBonet T. 0492003666. (13): Marseille: Good Design Store T. 01 82 83 11 64. (13): Salon-de-Provence: Meubles Frédéric Espi T. 0490551535. (20): Porto Vecchio: Ino T. 0495705043. (20): Ajaccio: La Table de Valérie T. 0495222709. (25): Besançon: Climent T. 0381814122. (33): Libourne: Acanthe T. 0557259767. (35): Rennes/La Mézière Cap Saint Malo: Terrasse et Dépendances T. 0299131247. (38): Grenoble/St-Egrève: Ioma T. 0476561881. (44): La Baule: Pertus T. 0240110556. (50): Avranches: Levesque Décoration T. 0233580632. (54): Nancy / Laxou: Espaces Brajou T. 0383962121. (63): Clermont Ferrand /Aubière: Primo T. 0473260303. (66): Perpignan: Wellness Spa T. 0468983134. (69): Lyon: Ioma T. 0478839560. (75): Paris 13ème: My Design T. 0144979908. (78): Saint-Germain-en-Laye: Forme et Fonction Studio T. 0139040120. (98): Monaco: Sabrina Monte-Carlo T. 377 97 97 57 60.

www.kettal.com


NEWS | MEDIAS

Textes : Monique Neubourg

Un jardin de sculptures › Sophie Gonzalez et Laetitia Vivarelli › Éditions Racine On peut aller à Peyrassol, célèbre domaine, pour le vin (à consommer avec modération) de Philippe Austruy ou pour son jardin de sculpture (à dévorer sans modération). Au gré de ses affinités électives, il a rassemblé dans ce parc si méditerranéen tout ce que le XXe siècle comptait d’artistes incontournables, ceux que le XXIe siècle a consacré et des jeunes pousses prometteuses qui prennent racine dans cet éden artistique. Dans des paysages rustiques et ensoleillés, les farfelus Ben, Folon, Philippe Berry, Niki de Saint-Phalle, Tinguely ne font pas les vendanges mais copinent avec les dinosaures sacrés César, Adami, Vasarely, Tapiès, Bury, Oppenheim qui eux-mêmes accueillent Kostis Georgiou, Gloria Friedmann, Keiji Uematsu. Voilà pour le name dropping. Les œuvres sont au jardin, et le jardin est dans les pages de ce livre.

Marseille 100 % vintage › Anne-Laure et Isabelle Rauch › Éditions Hervé Chopin Le vintage, tendance qui en rassemble deux autres, le kawaï et les roots, a guidé les sœurs Rauch, marseillaises pure panisse, marseillaises comme une trilogie de Pagnol, dans la réalisation de ce livre objet. Des cartes postales d’époque (comprendre début du XXe siècle) annotées de légendes ou d’anecdotes deviennent des invitations à se souvenir des belles choses d’avant, en regardant celles d’aujourd’hui. Ce sont des madeleines sans calories, des livres d’histoires sans bla-bla. (Dans la même collection, et avec le même état d’esprit léger et espiègle, Anne-Laure Rauch toute seule a publié La Provence 100 % vintage.)

26


MeirĂŠ und MeirĂŠ

Dornbracht Sensory Sky ATT

dornbracht.com/sensory-sky spa@dornbracht.com Product Design Sieger Design

Culturing Life


SELECTION DESIGN | OUTDOOR

Fauteuil Beau Fixe Design: Inga sempĂŠ pour Ligne Roset www.ligneroset.com

Ensemble de la collection Zendo Design : Manutti Design Studio www.manutti.com

Ensemble Fermob Banc Origami Design : Harald Guggenbichler Table Craft Design interne Chaise Facto Design : Patrick Jouin www.fermob.com

28


Auteur & Éditeur.


SELECTION DESIGN | OUTDOOR

Sofa de la collection Dandy Design : Rodolfo Dordoni pour Roda www.rodaonline.com

Ensemble de la collection Kama Design : Benjamin Ferriol pour Ego Paris www.egoparis.com

30


P H : Zo ë G h e r t n e r

IPNOS BY N I C O L E T TA R O S S I A N D G U I D O B I A N C H I

2014 F LO S .C OM


SELECTION DESIGN | OUTDOOR

Ensemble de la collection Bitta Design : Rodolfo Dordoni pour Kettal www.kettal.com

Ensemble de la collection Outdoor Buttery Design : Patricia Urquiola pour B&B Italia www.bebitalia.com Chaises Sabinas Design : Javier Mariscal pour Vondom www.vondom.com

32


VOIR À TRAVERS TOUTES LES FACETTES DU BONHEUR CARRÉ BLEU, CRÉATEUR DE BLEU

www.piscines-carrebleu.fr www.carrebleu.ch www.carrebleupiscinas.com


SELECTION DESIGN | OUTDOOR

Table et assises de la collection Traverse Design : Mathias De Ferm pour Royal Botania www.royalbotania.com

Table et assises de la collection Vigor Design : Frank Boschman pour Royal Botania www.royalbotania.com

Ensemble de la collection Mirto Design : Antonio Citterio pour B&B Italia www.bebitalia.com

Ensemble de la collection Hopper Shade Design : Dirk Wynants pour Extremis www.extremis.be

34


Route de la Bonne Terrasse 83350 RAMATUELLE RĂŠservation : 04 94 79 84 13


SELECTION DESIGN | OUTDOOR Ensemble de la collection Rivera Design : Rodolfo Dordoni pour Minotti www.minotti.it

Petites tables Elliott Design : Rodolfo Dordoni pour Minotti www.minotti.it

Chaise Fifty Design : Dรถgg & Arnved Design Studio pour Ligne Roset www.ligneroset.fr

Bains de soleil Tosca Design : Monica Armani pour Tribu www.tribu.com

36


Disponible exclusivement chez les cavistes et sur les meilleures tables. www.champagne-billecart.fr

Signe d’exception

L’ ABUS D’ ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


SELECTION DESIGN | OUTDOOR Ensemble de la collection Ninix Design : Kris Van Puyvelde pour Royal Botania www.royalbotania.com

Chaise Dozequinze Design : Francesco Sillitti pour Gandia Blasco www.gandiablasco.com

Ensemble de la collection Stack Design : Borja Garcia pour Gandia Blasco www.gandiablasco.com

38


CANNES

ST-TROPEZ

MONACO

MEGÈVE

PARIS

LONDRES

GENÈVE

TAILOR-MADE WINE CELLAR WWW.LASARTORIALE.COM

DESIGN STUDIO . CHÂTEAU DE SIBOURG . AIX-EN-PROVENCE / LABORATORIO . GAIOLE IN CHIANTI . TOSCANA

+33 (0) 629 152 460 . office@lasartoriale.com


MOTORS | YACHT 1017 GT BY FRAUSCHER

performant & vintage

Texte : Lina Mistral Photos : © Frauscher

L’apparence vintage de ce bateau qui nous rappelle étrangement une marque originaire du lac d’Iseo n’a rien de rustique et la maison qui le fabrique pourrait être également qualifiée de culte. C’est en 1927 que Frauscher voit le jour et, après trois générations âpres, voici leur dernière création : 1017 GT, yacht concentré de nouvelles technologies et de performances exceptionnelles, récemment primé pour son design extérieur et intérieur dans la catégorie « Performance Boat ». www.frauscherboats.com

40


FOCUS | MERMELADA ESTUDIO

Entre charme désuet et création contemporaine, le petit studio espagnol Estudio Mermelada chatouille le design dans le sens de la création ultra sympathique. Petit tour d’agence.

© Manu Da Costa

Texte : Fabienne Dupuis | Photos : © D.R.

42


Ici le lit s’appelle Liz et évoque en un clin d’œil coquin le film de Richard Brooks : Cats on a hot tin roof. Là, un petit barbecue de poche a été nommé « Mon Oncle »… Dessiné en forme d’une valise et flanqué d’une silhouette longiligne s’affairant en cuisine, le produit n’est pas sans rappeler le grand bonhomme des plages de Saint-Marc-sur-Mer… Ailleurs, ce sont Druida ou Senyoret qui continuent de compléter la jubilatoire galerie des produits du studio de design Mermelada. Créée en 2012 par trois jeunes Espagnols, Laura Blasco, Juanmi Juárez et Álex Estévez, l’agence Mermelada pourrait se définir comme la charmante synthèse du monde des enfants qui seraient devenus… presque grands ! Entre nostalgie d’une époque révolue (l’enfance) et une évidente maîtrise technique et connaissance des matériaux, les trois compères nous plongent dans un univers rempli d’une poésie marshmallow.

© Joan Cabacés

© Manu Da Costa

Table Trama.

Ensemble de la collection Mon Oncle.

43


FOCUS | MERMELADA ESTUDIO Du tipi Welcome, en passant par le vase Dom, qui abrite sans jamais le libérer le fruit de vos envies, nos trois designers, un doigt chenapans, jouent avec une virtuosité pleine de vitalité et d’esprit, sur les grands plaisirs et les petits interdits. Sur catalogue, cela donne une collection pleine de couleurs, mais aussi de créativité ultra pratique qui aime troubler les idées reçues et les choses bien comme il faut. À eux trois, Laura Blasco, Juanmi Juárez et Álex Estévez bousculent quelques conventions sans jamais tomber dans la facilité ni la grossièreté mais avec une audace toute malicieuse.

Couteau de cuisine de la collection Birds.

© Manu Da Costa

Balançoire Nansa.

© Manu Da Costa

www.mermeladaestudio.es

Vase Dom.

44

© Manu Da Costa

“ une collection pleine de couleurs, mais aussi de créativité ultra pratique qui aime troubler les idées reçues et les choses bien comme il faut. ”


BART SOFA BART ARMCHAIR BASSOTTI SIDEBOARD BELL LAMP CELESTIAL CARPET CONSTRUCTION LAMP ELEMENTS 002 ELEMENTS 006 HERITAGE & OIL PILLOWS KAIPO TOO PAPER BUFFET PATCHWORK RAIMOND URBANHIKE

info@moooi.com | www.moooi.com | www.agenceatu.fr


FOOD | LA CASA DI NONNA - CANNES

Texte : Catherine Peyre Photos : © Skand Mansson

Avec le printemps, un petit bijou de restaurant sans prétention vient d’ouvrir sur la trendy rue Hoche à Cannes. Et pas n’importe quelle enseigne. La Casa di Nonna est l’hommage chargé d’histoire et d’émotion à une grande dame qui a bien trop vite quitté ce monde. Avec son mari Philippe, Teresa, d’origine calabraise, a été l’une des pionnières du risorgimento de cette rue incontournable. Si Philippe a ouvert Collection T, sa boutique aux meilleurs thés du monde en face, Ivan Vinciguerra, le fils de Teresa, et son épouse Vanesa ont remis leurs pas dans les murs. Avec un nouvel et sympathique décor vintage mix & match (Vanesa est une grande chineuse devant l’éternel) où se côtoient chaise Tolix, vieux buffet perso, comptoir customisé par Ivan, rail de lampes fait maison avec le coup de main familial et pro de Natalia (www. detaildecoration.com). Voilà pour l’ambiance. Côté nourritures terrestres à haute teneur transalpine, les pâtes sont évidemment à l’honneur : recette calabraise d’Orecchiette tomates cerise et ricotta râpée, gourmands Gnocchis alla sorrentina grillés au four, pennes sans gluten…

46

Les légumes frais du marché voisin, livrés tous les matins, se déclinent en soupes, salades, jus d’herbes et de légumes, assiettes vertes (pour Ivan le vert est un impératif goûteux). La salade de poulpe et pommes de terre tièdes a des accents bien méditerranéens, la Solito (jambon de Parme, burrata, tomates cerise et avocat) fleure bon l’Italie… Toutes ces saveurs concoctées par la Napolitaine Anna s’arrosent, entre autres, de vins artisanaux Prime Alture, vignoble et resort épicuriens lombards à Categgio. Du petit-déjeuner, du goûter avec les merveilleux thés Collection T à l’apéro convivial (assiette de charcuteries et fromages, dégustation de sardines au choix sur pain beurré), Ivan peut être fier de la transmission des recettes de Teresa, de son accueil et de son charme. Son esprit flotte avec bienveillance sur La Casa di Nonna.

www.lacasadinonna.fr


FOOD | GÉRALD PASSÉDAT - LE PETIT NICE

Gérald Passédat : attention passion ! Installé au coeur du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, le Môle de Gérald Passédat vient tout juste d’inaugurer l’ouverture de son école de cuisine. Au programme, de la technique mais aussi beaucoup d’amour. Retour sur l’histoire d’une famille guidée par la passion. Texte : Fabienne Dupuis Photos : © Richard Haughton

48


Le Petit Nice Ă Marseille

Le Mole Passedat - Mucem Ă Marseille

49


FOOD | GÉRALD PASSÉDAT - LE PETIT NICE

“ La vocation, c’est avoir la passion pour métier. ” Stendhal

Le Mole Passedat - Mucem à Marseille

50


Dans la famille Passédat rien ne se passe tout à fait comme chez les autres. Il y a d’abord le grand-père, né en 1871 en Tarn-et-Garonne et qui après une formation en boulangeriepâtisserie à Paris, décide de s’installer à Marseille. Après quelques affaires ici et là, Germain Passédat fait alors l’acquisition de la superbe villa Corinthe qui fait face si fièrement au très singulier Château d’If, rendu célèbre par les histoires d’Alexandre Dumas et de son Comte de Monte-Cristo. Le restaurant Le Petit Nice vient alors d’ouvrir ses portes. Comme l’accessoire qui complète le vêtement, la Villa Corinthe devient alors le centre névralgique de la créativité de la famille. Créativité ? Passion ! « La vocation, c’est avoir la passion pour métier », disait Stendhal et chez les Passédat, là où rien ne se fait comme ailleurs, c’est bien la passion qui dicte les comportements. Le théâtre de la villa Corinthe installé, les personnages les plus farfelus et les plus inspirés peuvent alors défiler dans cette joyeuse farandole de protagonistes tous plus abracadabrants les uns que les autres. Après Germain donc, vient sa seconde femme. Veuf, le grand-père de Gérald Passédat s’est en effet remarié avec Lucie Alabern, muse de Louis Lumière et chanteuse lyrique inspirée. De cette union naît Jean-Paul, qui pratique pendant plusieurs années tout autant le chant que la cuisine pour finalement céder aux litanies de Thalassa et aux fruits qu’elle cache dans ses fonds marins. Cette décision scellera sans doute le destin de son fils, Gérald, mais celui-ci ne le sait pas encore. Pour l’heure, Jean-Paul Passédat transforme la Villa Corinthe et ajoute à son restaurant, un hôtel de luxe.

Cette effervescence décuple à l’évidence les énergies et propulse en quelques années Le Petit Nice vers sa première étoile au Guide Michelin (1979) puis vers sa deuxième (1981). Pendant ce temps, Gérald qui a grandi entre casseroles et vocalises, a déjà entamé sa formation hôtelière. Après l’école, ce sera celle de la vie avec entre autres des passages au Bristol, au Crillon, chez Troisgros et Michel Guérard pour enfin reprendre les rênes de l’entreprise familiale en 2000. Quinze années, plus tard, Le petit Nice affiche aujourd’hui trois étoiles (depuis 2008) sur la plaque de son entrée. Fort d’un savoir-faire incontesté en gastronomie des produits de la mer (ici plus de soixante-cinq variétés de poissons sont servies !), le lieu est célébré par les amoureux des goûts, entre tonicité des fonds marins et ardeur de la terre de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce que Gérald Passédat cherche c’est avant tout de transmettre une surprise; celle du goût mais aussi de l’équilibre des goûts. Il faut donc venir ici « sans à priori », confie le chef, mais tout bonnement curieux, prêts à être secoués, touchés et même émus par l’intensité de l’iode, les secrets de la brousse du Rove ou les parfums de la poutargue. En bref, prêts à recevoir un peu de passion.

Le Petit Nice, www.passedat.fr

51


FOCUS | ETS DERBEZ

52


L’homme qui écoutait les arbres pousser

En presque soixante ans, les entreprises Derbrez, spécialistes des jardins, sont passées de la petite entreprise familiale à un groupe multifonctionnel. Zoom sur les secrets d’une belle réussite. Texte : Fabienne Dupuis Photos : © Amaury Brac & D.R.

53


FOCUS | ETS DERBEZ

54


Avec ses cent cinquante collaborateurs et ses sept pôles de compétences, les établissements Derbez ont tout de l’entreprise prospère et bien huilée. Poussez la porte du groupe, situé sur la route de Saint-Tropez, à Gassin, et le masque tombe. Thierry Derbez se met alors à parler de respect, d’éthique et de convictions. De l’amour du travail bien fait. Et à son personnel de reprendre en cœur. Créée en 1956 par Maurice Derbez, ingénieur agricole et ancien professeur d’horticulture, la petite entreprise familiale évolue doucement aux rythmes des contrats et de la passion de la nature. Pour Thierry, fils de l’entrepreneur, c’est le volant du tracteur en main et les bottes en caoutchouc aux pieds, qu’il découvre le milieu. C’est « les mains dans la terre et surveillant la pousse des plantes », confie t-il, que Thierry apprend effectivement son métier. Alors parlez-lui du terrain, il connaît. Pourtant Thierry Derbez a des idées, des envies et plus généralement une vision d’ensemble, de son métier mais aussi de son entreprise. Alors il pousse, il développe et mène les Ets Derbez là où ils sont aujourd’hui : un groupe multifonctionnel qui à partir de la passion des plantes, est devenu une belle référence dans le monde des jardins. Mais pas que.

55


FOCUS | ETS DERBEZ

© Amaury Brac

© Amaury Brac

Bureau d’études, gestion de l’eau, pépinière (l’une des plus grandes de France), conception, entretien, humonature (récupération et recyclage de déchets verts) mais aussi événementiel, rien n’arrête Thierry Derbez et son équipe de jeunes collaborateurs, tous spécialisés dans des domaines très pointus, pour répondre au mieux aux demandes des clients. Qu’est-ce qui fait la différence chez Derbez, peut-on se demander? Les connaissances bien sûr, la méthode sûrement, mais aussi l’écoute et la capacité à convertir les envies des acquéreurs en une réalisation aussi séduisante qu’efficace. « Chaque jardin est le fruit d’un dialogue, d’une écoute et finalement, peu importent la taille et le budget consacré à ce projet. Il sera le résultat d’une complicité, d’un respect et d’un sens créatif révélé », confirme Thierry Derbez. Et pour l’homme qui écoutait les arbres pousser, le temps, est son outil le plus farouche mais aussi le plus précieux. C’est lui qui dans ses caprices le frappera de quelques uns de ses violents revers climatiques, mais c’est aussi lui qui donne à son ouvrage l’essence du mouvement perpétuel, qui couvre aux rythmes de la végétation sélectionnée, de ses éclosions et de ses flétrissements, les quatre saisons de l’année.

56


57

© Amaury Brac

© Amaury Brac


FOCUS | ETS DERBEZ Ajoutez à cela une bonne dose d’observation, de celle qui sait jauger les vents, comprendre la configuration du terrain, l’esprit de la maison et celui de ses propriétaires, et vous aurez en mains quelques uns des éléments qui permettent à Thierry Derbrez et son équipe de répondre aux souhaits de ses clients, avec une intelligence toute naturelle.

© Amaury Brac © Amaury Brac

© Amaury Brac

www.derbez.fr

58


© Amaury Brac

“ Chaque jardin est le fruit d’un dialogue, d’une écoute et finalement, peu importent la taille et le budget consacré à ce projet. Il sera le résultat d’une complicité, d’un respect et d’un sens créatif révélé. ”

59


FOCUS | JEAN MUS

ARTISTE Végétal

Diplômé de l’École nationale du jardin et du paysage, on ne présente plus Jean Dus : son œuvre paysagée est immense. Texte : Lina Mistral Photos : © D.R.

60


61


FOCUS | JEAN MUS

Depuis plus de trente ans, ce passionné compose, imagine et réinvente des espaces végétaux uniques. Inspiré par la nature du bassin méditerranéen et de ses jardins d’exception, il est l’héritier de grands paysagistes qui, au siècle dernier, ont insufflé un esprit nouveau aux résidences de la Côte d’Azur. Soucieux et respectueux de l’environnement du site pour lequel on le consulte, Jean Mus écoute et s’imprègne de l’espace pour tirer l’excellence et donner vie à une végétation flamboyante riche d’arbres, de fleurs et plantes du monde. Le résultat de ses travaux est sans surprise exceptionnel, paradisiaque. Selon diverses interprétations, certains pourront trouver ses jardins romantiques, d’autres baroques mais aussi modernes et novateurs. On n’enferme pas Jean Mus dans une case, on se contente de savourer et de se souvenir des odeurs végétales de notre enfance, d’une balade en forêt, l’odeur de plantes enrobées de rosée matinale et de chants d’oiseaux… Voyageur infatigable, Jean Mus intervient aujourd’hui dans de nombreux projets dans plusieurs pays et régions du monde ; les propriétaires de palaces, palais, résidences d’exception font appel à son savoirfaire pour sublimer et enrichir leur espace paysagé. Son âme, elle reste en Provence.

www.jeanmus.fr

62


“ Selon diverses interprétations, certains pourront trouver ses jardins romantiques, d’autres baroques mais aussi modernes et novateurs. ”

63


FOCUS | JEAN MUS

64


65


FOCUS | JEAN MUS

“ On n’enferme pas Jean Mus dans une case, on se contente de savourer et de se souvenir des odeurs végétales de notre enfance. ”

66


67


RENCONTRE | RICHARD MARTINET

L’orfèvre

Richard Martinet, architecte parisien, spécialiste de la rénovation des palaces.

68

© Laurent Rouvrais

des palaces


© Affine Design

Perspective du futur Hôtel de Paris à Monaco. « L’Hôtel de Paris sera un palace contemporain mais respectueux du passé », promet l’architecte Richard Martinet, auteur du renouveau de cette adresse de prestige.

Les rénovations des luxueux hôtels parisiens George V, Shangri-La ou encore Peninsula portent sa signature. L’architecte parisien Richard Martinet du cabinet Affine Design s’impose comme un expert en matière de réhabilitation de palaces. Son nouveau sujet à Monaco se nomme Hôtel de Paris. Récit, par son auteur, de la métamorphose de l’un des établissements les plus prestigieux de la planète. Propos recueillis par Delphine Després.

69


RENCONTRE | RICHARD MARTINET

70


© Remy Schejbal

En arrière-plan, l’Hôtel de Paris à Monaco. Au premier plan, les pavillons créés par Richard Martinet qui enferment des boutiques. « Ces galets sur deux niveaux ont très peu de façades, explique Richard Martinet, et les vitrines sont réduites à leur plus simple expression car tout l’intérêt est à l’intérieur. Avec toute une écriture de la lumière produite par la création de puits de lumière. »

71


© Remy Schejbal

RENCONTRE | RICHARD MARTINET

Comment l’aventure de la renaissance de l’Hôtel de Paris à Monaco a-t-elle débuté ? Richard Martinet : Fin 2012, la Société des Bains de Mer, maître d’ouvrage, m’a commandé une étude de faisabilité afin d’imaginer d’hôtel tel qu’il pourrait être s’il était rénové. Les conclusions leur ont semblé intéressantes, et cette étude a débouché sur une mission. Nous sommes en charge de la globalité du projet, architecture et architecture intérieure. Les travaux ont débuté fin 2014 et s’achèveront en 2018. Les travaux sont réalisés en site occupé. Comment gérez-vous cette contrainte ? Richard Martinet : Le chantier est divisé en deux phases. Tout d’abord, la partie arrière sur l’avenue Princesse-Alice. Puis, dans un second temps, nous rénoverons l’hôtel historique côté Casino et avenue des Beaux-Arts.

© Affine Design

Quelles sont les caractéristiques et les complexités de ce projet ? Richard Martinet : Elles sont multiples ! Le bâtiment d’origine était composé de trois morceaux d’architecture d’époques différentes assez incompatibles : 1880, 1900 et 1950. Et il fallait inventer une écriture architecturale globale pour que le visiteur découvre en 2018 une architecture cohérente, inscrite dans son XXIe siècle. Ce cœur de Monaco se tourne vers le futur (ndlr : le Sporting d’Hiver voisin est en train d’être repensé par Richard Rogers). Et il prend un peu de distance par rapport à son passé. Cela ne signifie pas que nous avons supprimé les traces du passé, ce n’est pas mon style ! La tâche la plus compliquée, c’était peut-être d’écrire un texte contemporain avec des morceaux de textes anciens…

72

Quels choix avez-vous effectués pour mettre en œuvre cette idée ? Richard Martinet : Nous avons gommé les éléments 1950, tout comme le haut de la Rotonde et la partie haute de la zone côté avenue Princesse-Alice. À mes yeux, cela présentait moins d’intérêt. Par contre, nous avons conservé Le Grill, le restaurant avec un toit ouvrant, parce qu’il est ancré dans la mémoire des Monégasques.


© Remy Schejbal

“ La tâche la plus compliquée, c’était peut-être d’écrire un texte contemporain avec des morceaux de textes anciens… ” Sur cette double page : Les cinq pavillons à l’architecture éphémère, sur une surface globale de 2 700 m2, accueillent 23 boutiques. Leur structure, habillée d’une coque en panneaux aluminium blanc cassé faite de losanges, se compose de caissons démontables et remontables. Ils imitent une forme de galet, évoquant « un caillou creux qui est la base d’un abri ».

73


RENCONTRE | RICHARD MARTINET Quelles autres modifications majeures apportez-vous ? Richard Martinet : Les façades ont été réécrites. Sauf les parties historiques : elles ont été maintenues, tout comme les espaces prestigieux, le grand hall, la salle Empire, les premiers niveaux de la Rotonde, le restaurant Louis XV… Nous les restaurons juste pour les mettre en valeur. Les morceaux enlevés ont été remplacés par une architecture contemporaine, mais très douce, très neutre et qui s’intègre parfaitement au reste. Nous avons sublimé le cœur de l’hôtel et l’avons restructuré pour y instaurer une vraie cour de palace qui accueillera un carré de joailliers aux niveaux bas. Via une entrée latérale, la cour communiquera avec la rue intérieure de boutiques créée par Richard Rogers sur le projet du Sporting d’Hiver. Autre élément majeur : la création de deux suites exceptionnelles sur le toit du Casino. La suite Winston-Churchill a été repensée version 2015 et s’étalera sur environ 450 m2, avec une façade en verre totalement transparente et des profils ultra fins pour avoir la meilleure vue possible, et son intérieur sera contemporain. Même principe pour la deuxième suite d’environ 700 m2. Chacune disposera d’une piscine privative et d’un spa. L’Hôtel de Paris possèdera ainsi de véritables grandes suites, ce qui n’était pas le cas. Comment les espaces des chambres ont-ils été traités ? Richard Martinet : Dans les parties historiques, où nous avons réimplanté quelques motifs d’origine, nous avons préservé les murs existants. Sur toute la zone reconstruite, à l’arrière, nous avons conçu de nouvelles chambres au décor contemporain. Plus aucune chambre ne mesurera moins de 49 m2. Nous avons intégré un programme de junior suites qui n’existait pas auparavant. Finalement, nous comptabilisons le même nombre de chambres, soit 200, avec des chambres historiques, intermédiaires, puis contemporaines. Quels matériaux privilégiez-vous dans les chambres ? Richard Martinet : Des revêtements assez minéraux pour les murs. Nous aurons aussi du métal, des bronzes mats, des sols en bois, des salles de bains en marbre, des dressings réalisés avec différentes essences de bois… Nous travaillons avec des matériaux les plus naturels possibles. Les poignées des portes, les tapis et des séries de meubles ont été spécialement dessinés pour le lieu. Certains objets seront par ailleurs uniques. Quel cheminement adoptez-vous pour renouveler un palace ? Richard Martinet : J’y passe le plus de temps possible et souvent beaucoup de temps aussi après la livraison. Car il faut s’imprégner des lieux avant de les métamorphoser pour éviter une transformation trop brutale. J’observe les clients pour mieux comprendre leur esprit, leur comportement, les endroits où ils aiment passer un moment… Nous commandons également des études historiques à des cabinets spécialisés pour connaître la grande histoire du projet et la petite histoire également, souvent la plus intéressante. Pour savoir qui a séjourné là, dans quel but… Comment cela se traduit-il dans vos dessins ? Richard Martinet : Par exemple, nous avons redessiné la suite Churchill avec les bribes d’histoires de ses séjours et des personnes qu’il recevait. Dans la partie historique, quelques suites évoquent des personnages célèbres qui ont habité l’hôtel comme Colette, La Belle Otero, Serge de Diaghilev…

Dans les Jardins des Boulingrins, périmètre historique et propriété de la Société des Bains de Mer, vous avez également édifié des pavillons éphémères inaugurés l’an dernier qui abritent 23 boutiques de luxe. Quelle est l’essence de ce projet ? Richard Martinet : Il s’agissait de reloger les boutiques durant la durée des travaux. L’un de mes confrères monégasques avait élaboré un projet en ce sens, inspiré du Café de Paris. Il ne déplaisait pas vraiment à la Société des Bains de Mer, mais elle m’a quand même soumis la question… et de façon imprévisible ! J’ai réfléchi à une voie différente : j’ai préféré à une architecture de pastiche la réalité du présent. J’ai proposé un cheminement dans ce jardin, où nous avons déplacé une centaine d’arbres avant de les replanter, entre cinq pavillons différents en forme de galet. J’ai voulu une architecture dédiée à ce qui allait se passer à l’intérieur. Pour rester dans cette logique, j’ai employé un vocabulaire assez simple. Dans une certaine mesure, nous avons, avec ce petit projet, déclenché le mouvement de modification de l’architecture de l’ensemble de ce quartier de Monaco. Nous avons mis le pied dans une autre ère architecturale. En acceptant ces pavillons, la Société des Bains de Mer a fait preuve d’une audace extraordinaire ! C’est une prise de risque et une extrême marque confiance à notre égard. Ce sont des moments assez rares dans une carrière. Travaillez-vous actuellement sur d’autres projets en Méditerranée ? Richard Martinet : Oui, sur la rénovation encore confidentielle d’un autre hôtel mythique de la Riviera….

www.affine-design.com

74


© Affine Design

Perspective du majestueux lobby de l’Hôtel de Paris à Monaco qui sera achevé en 2018.

“ Ce cœur de Monaco se tourne vers le futur. Et il prend un peu de distance par rapport à son passé. Cela ne signifie pas que nous avons supprimé les traces du passé, ce n’est pas mon style ! ”

75


ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

architecture Fran Silvestre Arquitectos dénote dans le petit monde de l’architecture contemporaine… Sous l’impulsion de son fondateur, l’agence, basée à Valence, imagine des villas très pures conçues avec des technologies et des matériaux innovants. Zoom sur quelques créations minimalistes et élégantes. Texte : Delphine Després Photos : © Fran Silvestre Arquitectos et D.R.

76

© Fernando Alda

D’auteur


La Casa en la Ladera de un Castillo à Ayora dans la province de Valence semble tout droit émerger de la roche…

77


ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

Toujours en quête de concepts plus novateurs les uns que les autres, l’architecte espagnol Fran Silvestre, aujourd’hui âgé de 38 ans, n’a de cesse de nous étonner ! Cet amoureux de l’architecture contemporaine, très audacieux, signe des réalisations minimalistes élégantes aux volumes incommensurables et fluides sans artifice. Et à l’identité résolument affirmée. Ancien collaborateur d’Alvaro Siza à Porto, il se lance dans l’aventure entrepreneuriale en 2005 lorsqu’il fonde à Valence sa propre agence, constituée d’un groupe pluridisciplinaire d’architectes. Si le maître de l’architecture portugaise continue de l’inspirer, Fran Silvestre revendique également d’autres influences, de la Méditerranée à l’univers de la sculpture, et notamment celui du Valencien Andreu Alfaro. L’œuvre de l’architecte suisse Peter Zumthor l’intéresse tout autant ; celle du Brésilien Oscar Niemeyer aussi.

« Le concept général de notre architecture découle d’un compromis entre la volonté et le désir, nous confie le responsable de l’agence. Chaque maison, chaque projet est mis en œuvre en fonction de l’identité du client. Notre approche du projet découle d’un double engagement : une réponse technique à un contexte particulier (besoins du programme, budget, législation, environnement, etc.) et le désir de chercher la beauté à travers la construction. » Autre leitmotiv, l’innovation. « Nous soulignons toujours l’utilisation de l’innovation grâce à de nouveaux matériaux et des technologies qui améliorent la vie des gens », complètet-il.

Ci-contre : Fran Silvestre, architecte espagnol. Sur cette double page : La Casa del Acantilado à Alicante, ancrée sur un sol rocailleux, repose sur une parcelle de terrain abrupt surplombant la mer. Le studio Fran Silvestre a ici relevé le défi de créer sur un seul côté une structure suspendue pour abriter les chambres. La piscine a été placée en contrebas sur une zone plane, mais jouit d’un panorama tout aussi beau sur la Méditerranée.

78


79

Š Diego Opazo


ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

80


La Casa Balint près de Valence aux lignes courbes se situe sur un golf. L’espace intérieur s’articule autour d’un vide central qui relie les différents espaces.

“ Le concept général de notre architecture découle d’un compromis entre la volonté et le désir. ”

81


ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

82


L’une des chambres de la Casa Hofmann est entièrement vitrée pour mieux embrasser le paysage.

83


Dans la région de Valence, la Casa del Atrio est entièrement ouverte sur l’extérieur avec tout un alignement de parois de verre qui font office de façade.

“ Pour Fran Silvestre, la lumière naturelle est l’un des éléments majeurs d’un projet. Un matériau à part entière même ! ”

84

© Fernando Alda

ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS


Les architectures aux compositions géométriques du studio se démarquent également par une autre constante : la blancheur des demeures. « Ce choix s’explique pour deux raisons : le blanc évoque l’architecture traditionnelle méditerranéenne. Quel plaisir de contempler une architecture avec des murs blancs de chaux sur le fond bleu de la mer ! D’autre part, le blanc rend plus visible les changements de lumière qui se produisent tout au long de la journée. »

Et pour Fran Silvestre, la lumière naturelle est l’un des éléments majeurs d’un projet. Un matériau à part entière même ! Côté décoration intérieure, il s’appuie sur les compétences du studio espagnol Alfaro Hofmann dont le travail est toujours en adéquation avec son architecture. Pour le mobilier et les luminaires, il choisit des pièces de caractère qu’il déniche chez certains éditeurs de renom comme Minotti, Flos, Gandia Blasco, B&B Italia, Rimadesio ou encore Molteni.

85


ARCHITECTURE | FRAN SILVESTRE ARQUITECTOS

Autre réalisation remarquable de l’agence : la Casa de Aluminio à Madrid. Fran Silvestre utilise notamment l’aluminium pour la construction, un matériau tendance apprécié par les architectes. Ici, l’étage en aluminium s’adapte parfaitement à son environnement et réfléchit magnifiquement la lumière et les couleurs de la nature. La villa profite aussi d’un salon au volume surdimensionné et ouvert sur le jardin.

Parmi les projets que Fran Silvestre affectionne particulièrement, citons la Casa Balint près de Valence, récemment achevée. « La parcelle était contiguë à un terrain de golf, explique l’architecte, et notre intention était d’intégrer le projet avec le lieu, brouillant les frontières entre les deux, et de maximiser la sensation d’espace. » Ainsi, l’agence a pensé une architecture faite de lignes elliptiques pour répondre au mieux aux normes urbanistiques tout en minimisant la volumétrie sur le site. Avec sa forme originale et généreuse, la maison possède par ailleurs de grandes baies vitrées permettant une vue plus importante sur le paysage. Quatre piliers en béton au rez-dechaussée soutiennent la voûte qui supporte le plancher des chambres. Cette structure est recouverte d’une façade ventilée monolithique fabriquée en Solid Surface.

86

Pour l’heure, l’agence œuvre sur différents projets architecturaux dans son pays et à l’international (projet résidentiel à Bruxelles, série de maisons à Madrid et à Valence, deux hôtels en Espagne, etc.) et élabore également plusieurs projets de design industriel. Quel prochain défi l’équipe relèvera-t-elle ? Quelles prouesses techniques accomplirat-elle ? Avec ses bâtiments incroyables d’une haute pureté, Fran Silvestre nous a habitués à des architectures haute couture… Et il nous tarde d’admirer la prochaine !

www.fransilvestrenavarro.com


87


DOMESTIQUE |VILLA ROCKSTAR BY ALBERTO RUBIO - MAJORQUE

Spectaculaire Avec ses courbes et son plan singulier en forme d’oiseau, la villa Rockstar sur l’île espagnole de Majorque, conçue par le génial Alberto Rubio, ressemble à une œuvre d’art poétique. Accrochée à la falaise, elle profite d’un panorama extraordinaire sur la mer. Texte : Delphine Després Photos : © Oliver Mallah et Don Murray

88


89


DOMESTIQUE |VILLA ROCKSTAR BY ALBERTO RUBIO - MAJORQUE

“ Les points de vue ont été soigneusement étudiés pour être magnifiés, et l’architecte s’est affranchi des contraintes géographiques du lieu en les transformant tout simplement en atouts. ” 90


Cap sur l’île de Majorque aux Baléares, riche de belles plages, de calanques aux eaux limpides, de villages perchés… et sur Port Andratx, plus précisément, à l’extrême ouest de l’île et à 30 kilomètres de Palma. C’est ici que l’architecte espagnol Alberto Rubio a posé la villa Rockstar issue de son concept « Bird House ». Pourquoi un tel nom me direz-vous ? Parce que le dessin de cette demeure imaginée par cet architecte ultra créatif imite un oiseau perché au-dessus de la falaise prêt à prendre son envol pour s’élancer vers la Méditerranée. Depuis qu’il a découvert cette île en 1979 alors qu’il n’avait que 24 ans, Alberto Rubio s’est profondément épris de ce territoire qu’il a fait sien, happé par la splendeur des paysages et de la mer. Mais plus encore, Majorque s’est imposée comme une source d’inspiration inouïe ! Et les oiseaux sont devenus un thème central de son architecture.

91


DOMESTIQUE |VILLA ROCKSTAR BY ALBERTO RUBIO - MAJORQUE

92


93


DOMESTIQUE |VILLA ROCKSTAR BY ALBERTO RUBIO - MAJORQUE

Étonnante à plus d’un titre, cette réalisation aux prestations de luxe de 540 m2 ne respecte aucune convention, mais reste visuellement très équilibrée… Plus proche d’une œuvre sculpturale, la maison se déploie sur trois niveaux, avec des vues panoramiques sur la mer depuis chaque angle, valorisées par toutes les parois de verre qui entourent la villa. Ainsi, intérieur et extérieur dialoguent en permanence pour ne former qu’une seule et même unité.

94


Les points de vue ont été soigneusement étudiés pour être magnifiés, et l’architecte s’est affranchi des contraintes géographiques du lieu en les transformant tout simplement en atouts. À l’image de la roche ancrée sur ce terrain escarpé qui s’est métamorphosée en véritable décor, et qui se dresse çà et là à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison. De même pour la verdure qui pénètre joliment les espaces…

Asymétrie, épure, courbes, absence de cloisons traditionnelles, mobilier réduit à l’essentiel, toit ondulant, extrême blancheur des espaces ouverts, du sol aux piliers et aux poutres, présence du bois et de la pierre, volumes et escaliers atypiques, terrasses multiples et partiellement abritées pour se protéger des rayons du soleil, piscine surplombant la mer, etc., tout concourt ici à laisser place à la magie du site, celle engendrée par la majestueuse Méditerranée.

Sans rupture visuelle entre la maison, la mer, le paysage et le ciel. Un chef-d’œuvre architectural et une villa à l’atmosphère paisible dans laquelle on se sent complètement libre. Free as a bird…

www.albertorubio.com

95


DOMESTIQUE |WHITE GALLERY HOUSE BY PITSOU KEDEM - TEL AVIV

Mise en

demeure

Entre jeu d’équilibres et de contrastes, l’une des dernières réalisations de l’agence israélienne Pitsou Kedem veut apporter une réponse à mi-chemin entre galerie d’art et maison à vivre. Visite de la Maison-Galerie, un lieu multifonctionnel.

Texte : Fabienne Dupuis Photos : © Amit Geron

96


97


DOMESTIQUE |WHITE GALLERY HOUSE BY PITSOU KEDEM - TEL AVIV

“ Installée entre jardin et maison, la piscine fait le point de fusion entre les deux mondes. ” 98


99


DOMESTIQUE |WHITE GALLERY HOUSE BY PITSOU KEDEM - TEL AVIV

“ le propriétaire souhaitait que sa nouvelle habitation soit tout autant le lieu de sa nouvelle résidence qu’un somptueux foyer pour ses peintures et autres pièces d’art. ”

100


À l’approche, la tour – mais il s’agit en réalité plutôt d’un cube – semble parfaitement imprenable. Dotée de quelques saillies transversales qui lézardent un large édifice posé sur ce qui semble être des pilotis, la maison dessinée par Mirit Ben Yosef de l’agence Israélienne Pitsou Kedem, a tout d’un bâtiment public dont on ne pourrait, a priori, pas tout à fait deviner l’usage. Il faut dire que le synopsis a commencé plutôt laborieusement. Pourvu d’une large collection d’art cumulée depuis plus de vingt années, le propriétaire souhaitait en effet que sa nouvelle habitation soit tout autant le lieu de sa nouvelle résidence qu’un somptueux foyer pour ses peintures et autres pièces d’art.

Le projet allait donc combiner sous le même toit, deux fonctions distinctes qui trouveraient dans le même espace un champ commun d’usages. Fort de ces exigences et contraintes, les architectes ont donc œuvré à créer un endroit unique et bivalent avec pour principal matériau, la lumière. Source d’abondance sur les terres d’Israël, la lumière naturelle de cette région du monde s’infiltre en parasite dans tous les recoins non protégés des espaces bâtis par les hommes. Pour la MaisonGalerie, elle est devenue une véritable force, gérée au millimètre, qui offre tout au long de la journée et des envies, un éclairage variable et séduisant.

101


DOMESTIQUE |WHITE GALLERY HOUSE BY PITSOU KEDEM - TEL AVIV

Et dans ce monobloc blanc, dont rien ne semble pouvoir arriver à perturber les lignes, c’est bien cette lumière qui va venir taquiner de ses ondes, ces lignes si parfaitement droites. Cela commence dès le rez-de-chaussée qui s’élève à peine plus haut que le mur d’enceinte et que l’on a bardé de poutres rectilignes. Là, embusquée par ces nombreux madriers, la lumière ne pénètre qu’au seul rythme autorisé par le treillage. À l’étage supérieur, le gros bloc, tout en contraste, donne l’impression d’une opacité imprenable. Pourtant, et au-delà des rares et fines arêtes ouvertes des murs périphériques, les architectes l’ont doté d’un appareil qui finit de compléter le jeu de cette lumière vagabonde.

102

Une longue arête de verre traverse ainsi sur toute la longueur du bâtiment, le toit plat de la maison. À l’intérieur, des lames triangulaires posées sur des angles différents réfléchissent les rayons qui viennent se heurter sur elles. Point culminant de cette réalisation, Pitsou Kedem en parle comme d’un contraste symbolique qui représente tout à la fois l’irrémédiabilité de la collection présente mais aussi son caractère aléatoire et arbitraire. À cette dissonance formelle, les architectes ont pris le soin de rajouter malgré cela un élément qui, si il parachève l’antagonisme, ajoute toutefois une note plus légère à cette maison blanche.


Installée entre jardin et maison, la piscine fait le point de fusion entre les deux mondes. S’invitant au cœur de cette exposition, elle contribue à faire éclater de mille feux les reflets du soleil qui vont se projeter en constant mouvement sur les parois et œuvres qui l’entourent. La boucle est ainsi bouclée, avec en sus, cet élément taquin et presque frivole qui re-donne cependant à la Maison-Galerie tout son caractère de maison à vivre.

www.pitsou.com

103


DOMESTIQUE | GUMNO HOUSE BY IDIS TURATO - ÎLE DE KRK

Geometrie variable

104


Le cabinet d’architectes croate Idis Turato dévoile un projet surprenant… Entre hommage fait à l’histoire de l’île de Krk et réalisation fermement moderne, la maison Gumno relève du travail de virtuose équilibriste. Détails. Texte : Fabienne Dupuis Photos : © Ivan Doroti, Maja Bosni, Sandro Lendler, Igor Crnkovi�

105


DOMESTIQUE | GUMNO HOUSE BY IDIS TURATO - ÎLE DE KRK

Il est un peu le loin le temps où les agriculteurs de l’île de Krk en Croatie se rassemblaient pour venir célébrer les bonnes moissons et battre en cœur, le grain alors récolté. De cette époque, et au-delà des livres d’histoire, l’île conserve pourtant quelques traces architecturales faites de surfaces circulaires construites en pierre, les « gumno », ces constructions autour desquelles l’on se regroupait pour le battage des blés. C’est l’un de ces « gumno » qu’une famille de la ville Rijeka a acquis pour faire de l’endroit un lieu de villégiature. Si les premiers dessins font du site une élégante rénovation à laquelle se mêleraient les joies d’un verger et celles d’un jardin d’oliviers, le projet prend pourtant très vite une autre forme. Chargée d’en élaborer les plans, l’équipe d’architectes de l’agence Idis Turato y a en effet développé un projet d’une plus vaste ampleur où tradition et architecture contemporaine affirmée se mélangent habilement. Séparée en trois zones distinctes, la maison Gumno s’entreprend d’abord par son rez-de-chaussée, une bâtisse rustique qui abrite, dans un large espace réservé aux grandes tablées, les récoltes d’olives et les vins mis en bouteille.

106

Posées juste au-dessus, la deuxième partie comprend un large salon très amplement vitré et dans la continuité duquel s’étire une piscine extérieure. Loin de rappeler le style de ce rez-de-chaussée de campagne, les architectes ont tout au contraire dessiné un étage dont la géométrie éclatée l’inscrit directement dans une ligne contemporaine.

“ un projet d’une vaste ampleur où tradition et architecture contemporaine affirmée se mélangent habilement. ”

Fort de cette première rupture de genre, les architectes ont ajouté, au-dessus de la grande pièce de vie, une troisième partie dans laquelle les quatre chambres de la famille ont été placées. Loin des codes d’homogénéisation, ce dernier espace, posé en porte-à-faux, confirme le chiasme architectural choisi par Idis Turato et de former en croix, quatre espaces distincts et autonomes, possédant chacun leur zone de repos et leur terrasse… avec une vue unique sur la nature alentour. Dans son ensemble, la maison Gumno dévoile donc une réalisation éclatée tant en forme, qu’en usage et en style. Le choix des matériaux utilisés concourt lui aussi à fabriquer cette maison pleine de contrastes et d’asymétries. De la vieille pierre locale du cellier en passant par le vitrage du premier étage jusqu’au plâtre léger des quatre chambres en encorbellement, les parties s’opposent pour offrir toutefois un ensemble parfaitement cohérent. À l’image de ce premier étage qui se transforme selon les humeurs en pergola du cellier ou bien de cet escalier qui tourne autour de la pointe renversée du bloc de béton de la piscine, pour mener à l’étage supérieur.


107


DOMESTIQUE | GUMNO HOUSE BY IDIS TURATO - ÎLE DE KRK

108


Les parties autonomes deviennent alors un tout pour offrir une maison à vivre pour le moins singulière. Une singularité qui a même conduit les propriétaires à faire aujourd’hui de cette demeure de vacances, compliment ultime, leur lieu principal de résidence.

www.idisturato.com www.idisturato.tumblr.com

109


DOMESTIQUE | GUMNO HOUSE BY IDIS TURATO - ÎLE DE KRK

110


“ Dans son ensemble, la maison Gumno dévoile une réalisation éclatée tant en forme, qu’en usage et en style. ”

111


DOMESTIQUE |KTIMA HOUSE BY CAMILO REBELO - ÎLE D’ANTIPAROS

Théâtre GREC

Entre construction classique et oeuvre moderne, la maison Ktima dessinée par l’agence portugaise Camilo Rebelo, devient le théâtre d’une véritable renaissance architecturale grecque. Texte : Fabienne Dupuis | Photos : © Claudio Reis

112


Diplômé en architecture de l’Université de Porto depuis 1996, Camilo Rebelo a tout d’abord exercé son talent chez Eduardo Souto Moura puis auprès de Herzog et de Meuron, pour finalement ouvrir sa propre agence en 2000. Véritable dépositaire de l’école portugaise, Rebelo prône une architecture forte, faite de contrastes, dont les volumes semblent toutefois se confondre harmonieusement avec leurs sites d’accueil. Loin d’un verbiage stérile, la maison Ktima, récemment dévoilée par l’architecte et son co-auteur Susana Martins, répond parfaitement à la grille d’exigences de l’agence.

Installée sur le terrain escarpé de l’île grecque d’Antiparos, la maison Ktima se dévoile comme une composition aux nuances extrêmes ; fragmentée sur deux niveaux, elle est aussi fractionnée sur toute sa longueur, offrant à la vue un bâti complexe suivant parfaitement les lignes de son site montagneux. « À l’image d’aujourd’hui, la civilisation grecque a toujours vécu entre ordre et chaos ; nous nous sommes inspirés de ce contraste pour dessiner la maison Ktima », précise Rebolo.

Construite à partir de murs de soutènement existants et de la plateforme créée par ces murs, Ktima est composée de deux étages distincts ; un premier qui accueille les pièces de vie et celles plus privées des propriétaires, puis un second, placé juste en dessous, qui héberge les chambres d’amis et celles réservées au personnel. Elaborée sur une longue ligne sectionnée de toutes parts, la façade de la maison fait face sur tout son long à la mer. Ainsi, chaque pièce, chaque espace ou terrasse, offrent un point de vue incomparable sur cette nature si intensément proche. Si dans son schéma, la demeure est imposante, elle semble pourtant s’intégrer au mieux à cette topographie complexe.

113


DOMESTIQUE |KTIMA HOUSE BY CAMILO REBELO - ÎLE D’ANTIPAROS

114


La suivant dans ses moindres inclinaisons et déclivités, Ktima, vue de loin, rappelle ces petits murets de pierre qui longent les propriétés des îles des Cyclades, celles d’Irlande ou bien d’Ecosse. En ceci, l’intégration architecturale de la maison est parfaite et ne semble chahuter en rien la sérénité d’Antiparos. Preuve de leurs bonnes intentions, les architectes ont même poussé la coquetterie jusqu’à ne pas ériger de murs d’enceinte. Comme provenant de nulle part, vierge de toute trace d’appartenance, la maison peut alors vivre en symbiose parfaite avec cette géographie encore sauvage, indomptée et capricieuse.

Des caprices qui poussent parfois l’homme à la protéger mais aussi à s’en défendre. Pour cela, Rebolo et Martins ont couvert la maison d’un toit végétal qui permet de réguler la thermie de la maison durant les mois où les températures grignotent les extrêmes. Quelques patios postés à l’arrière de la maison gèrent quant à eux les niveaux de ventilations des étages. « Ce sont des procédés anciens et très simples d’architecture qui permettent de maintenir une consommation d’énergie au plus bas », confirme Rebolo. Et ainsi de faire de Ktima une maison bien dans son site et dans son temps. www.camilorebelo.com

115


DOMESTIQUE |KTIMA HOUSE BY CAMILO REBELO - ÎLE D’ANTIPAROS

116


“ À l’image d’aujourd’hui, la civilisation grecque a toujours vécu entre ordre et chaos ; nous nous sommes inspirés de ce contraste pour dessiner la maison Ktima. ” 117


HOTEL | SANT FRANCESC - PALMA DE MAJORQUE

Ouvert depuis la fin du mois d’avril à Palma de Mallorca, le Sant Francesc Hotel Singular est la réponse sereine de l’architecture contemporaine aux bâtis d’antan. Découverte.

Texte : Fabienne Dupuis Photos : © Vera Lair

118


119


HOTEL | SANT FRANCESC - PALMA DE MAJORQUE

“ Chaleureux, les espaces semblent installés sur tous les siècles, se revendiquant efficacement tout autant de l’âge de la demeure que de celui de son époque. ” Vu d’ici, l’étouffant accroissement du trafic touristique paraît à peine. Il faut dire que le vieux centre de la ville de la capitale des îles Baléares, Palma de Mallorca, a su se préserver de l’incessante amplification du tourisme vécue sur les îles depuis le début des années 60. Mais dans cette partie de la vieille cité qui tour à tour fut subordonnée aux lois romaines, byzantines puis islamiques, entre le monastère Saint-François qui date du XIVe siècle et le parc de la Mer, le pas de la ville semble presque suspendu. Investi dans une vieille demeure de la fin du XIXe siècle, le nouvel hôtel Sant Francesc Singular conserve en apparence l’impassibilité de ses consœurs, les bâtisses voisines.

120


Rien ne laisse en effet présager d’un changement de ton ou de style que l’architecte Tolo Cursach, la décoratrice d’intérieur Maria-José Cabré de MJC Arquitectura et les nouveaux investisseurs, ont adopté pour ce nouvel ensemble hôtelier. Pourtant, il suffira aux curieux de pousser les portes de la gentilhommière pour pénétrer dans la très élégante surprise qu’est aujourd’hui le Singular. Entièrement décoré dans une palette de beige, de doré et chocolat, cerné de pièces de mobilier aux lignes simples et modernes, l’hôtel Singular exhale le confort des endroits luxueux et bien faits. Minimaliste, le Singular l’est sans aucun doute un peu, ayant préféré, aux enchères du nombre, la qualité et la pertinence de son ameublement, qui ne se déploie ici que dans un numerus clausus strictement sélectionné. À l’opulence, le Singular a donc privilégié une certaine forme de dénuement qui sied parfaitement tant au site sur lequel il prend place qu’au bâtiment luimême, dont les traits les plus anciens – carrelages d’époque, moulures des plafonds et des portes… – se sentent de fait, élégamment mis en valeur.

Dans les 42 chambres et suites de l’hôtel, le ton poursuit son frugal dictat, entre beige, bis, blond et sable que seules quelques structures – celles des lits mais aussi celles des encadrements de portes, des fenêtres ou même des tables de chevet – viennent contredire de leur ton brun brûlé. Chaleureux, les espaces semblent installés sur tous les siècles, se revendiquant efficacement tout autant de l’âge de la demeure que de celui de son époque. C’est ce que l’on appelle sans doute l’atemporalité d’un lieu. Celui qui, d’un trait, sied tout autant au neuf qu’à l’ancien. Et à ce jeu, le Singular coche toutes les cases sans jamais frôler le faux pas ou la fausse note. Il faudra sans doute se glisser vers sa piscine postée en terrasse sur le toit de l’hôtel, vers son bar, le Mallorquin ou son restaurant le Quadrat, pour venir humer le souffle de la modernité plus assumée. Car là, le choix a été clairement fait d’affirmer sa jeunesse, d’accepter son époque et de jouir pleinement, dans une décoration toujours aussi maîtrisée et sans perdre une once d’élégance, des plaisirs du jour. www.hotelsantfrancesc.com

121


© Maurice Naragon

HOTEL | MONASTERO SANTA ROSA HOTEL & SPA - CONCA DEI MARINI

Perché sur un promontoire rocheux surplombant la Méditerranée au-dessus du charmant village de pêcheurs de Conca dei Marini, l’hôtel Monastero Santa Rosa détonne par son emplacement, son architecture et sa décoration… Découverte d’un établissement confidentiel et paisible, entre ciel et mer. Texte : Delphine Després Photos : © D.R.

122


Ancien monastère du XVIIe siècle qui abritait des religieuses, l’hôtel Monastero Santa Rosa, situé entre Amalfi et Positano sur la côte amalfitaine, domine toute la baie de Salerne. Au bord de la falaise, son emplacement demeure vertigineux et offre ainsi les plus belles vues qui soient sur la grande bleue… On comprend aisément pourquoi l’actuelle propriétaire du Monastero Santa Rosa, l’Américaine Bianca Sharma, est littéralement tombée amoureuse de cet endroit le jour où il s’est révélé à elle alors qu’elle naviguait sur la Méditerranée à bord de son yacht… Après son acquisition et une longue restauration qui a duré plus de dix ans, en collaboration avec des architectes et un designer de la région, elle a métamorphosé ce lieu à l’architecture d’un autre temps en un hôtel exclusif, à la fois classique et moderne, tout en respectant ses origines. Si ce sanctuaire idéal pour se ressourcer était autrefois dédié à la méditation, son décor n’imite cependant pas l’esprit monacal qui habitait les bâtiments. Sauf au niveau du spa peut-être, unique en son genre… Véritable oasis de spiritualité et de tranquillité, le spa, disposé au sein des murs d’origine du monastère, montre de majestueuses hauteurs voûtées, et dévoile un labyrinthe d’espaces historiques, mais aussi des extérieurs avec vue sur la côte. Le tout agrémenté d’équipements très actuels (fontaine de glace, sauna en pierre, hammam, etc.) invitant au bien-être, et d’une suite privée pour des soins à deux.

123


© Maurice Naragon

HOTEL | MONASTERO SANTA ROSA HOTEL & SPA - CONCA DEI MARINI

Les 20 chambres et suites, avec une salle de bains en pierre et bois baignée de lumière naturelle, portent chacune le nom d’une herbe du Monastero Santa Rosa. Toutes uniques et animées de voûtes, elles sont élégamment décorées avec des antiquités, du mobilier moderne italien, des photographies anciennes de la région et du monastère… Malgré tout, l’élément fondamental ici demeure ce panorama inouï sur la mer… Depuis le restaurant aussi, dont la terrasse peut même effrayer les personnes qui ont le vertige ! Ce dernier espace haut de gamme dirigé par le chef Christoph Bob invite par ailleurs à de belles balades gustatives, des produits locaux et italiens aux herbes aromatiques et aux légumes du potager de l’hôtel. Côté extérieurs, les hôtes sont également comblés… Une succession de terrasses fleuries sur plusieurs niveaux mène à la vaste piscine à débordement de l’hôtel qui semble se jeter dans la mer. Même la nuit, dame nature nous éblouit… Lorsque la lune se reflète dans les eaux calmes du golfe, le spectacle suscite émerveillement et féerie… monasterosantarosa.com

124


“ l’élément fondamental ici demeure ce panorama inouï sur la mer… ”

125


HOTEL | SAHRAI - FÈS

Fès

réinventée Dessiné par l’architecte et designer Christophe Pillet, l’hôtel Sahrai à Fès domine fièrement la médina. Avec son architecture et son design mêlant tradition épurée et contemporanéité, cet établissement de luxe à l’identité marquée bouscule l’offre hôtelière de la belle marocaine. Texte : Delphine Després | Photos : © Klaus Mellenthin

126


“ Bâti à la place de l’ancien palais d’été du Maréchal Lyautey, cet hôtel à taille humaine contraste avec tous les riads qui ont vu le jour ces dernières années dans cette cité très en vogue. ” 127


HOTEL | SAHRAI - FÈS

Sur une colline face à la médina, l’hôtel Sahrai 5* jouit d’un emplacement prestigieux avec une vue à couper le souffle sur la doyenne des villes impériales marocaines et, en toile de fond, les contreforts du Moyen Atlas. Bâti à la place de l’ancien palais d’été du Maréchal Lyautey, cet hôtel à taille humaine contraste avec tous les riads qui ont vu le jour ces dernières années dans cette cité très en vogue. Le propriétaire du Sahrai, Anis Sefrioui, jeune entrepreneur qui dirigeait le Riad Fès, souhaitait que le cœur de son nouveau projet réside dans « la traduction d’une culture ancestrale au regard des codes de la contemporanéité ». Cette mission, il l’a confiée à Christophe Pillet, qui, par ailleurs, connaît bien la ville, puisqu’il y possède un riad… L’architecte et designer français, maître d’œuvre du bâtiment et de son aménagement, a eu carte blanche pour mener à bien ce projet global. S’il a repris le motif identitaire des grandes arcades qui distinguaient la façade du bâtiment disparu, il a entièrement imaginé le reste de la construction. L’édifice imite désormais un palais de verre et de pierre de Taza et se marie joliment avec son environnement. « J’aime la simplicité, l’élégance, le beau dessin, la sensualité », nous confiait Christophe Pillet lorsque que nous l’avions interviewé il y a trois ans (voir Artravel n° 38). Et son intervention pour le Sahrai reflète parfaitement sa pensée. Ajoutons même la notion de « raffinement », parce qu’elle caractérise vraiment les lieux…

128

En entrant dans l’hôtel, on découvre « une magistrale perspective dont l’axe sert de pivot au plan d’ensemble. Autour de cette percée qui mène le regard jusqu’à l’arcade centrale du porche, une succession de patios invite la lumière du jour, domptée par la végétation, à filtrer par des baies vitrées du sol au plafond. » Ici, et partout dans l’hôtel, les volumes ont été soigneusement traités avec un sentiment d’espace et de clarté qui accroît cette sensation de bien-être. Les 50 chambres et suites de 30 à 80 m2 ont bénéficié de la même attention. Aucune rupture ne vient perturber le regard, pas même la salle de bains entièrement entourée de parois de verre et pourvue de vasques et baignoires en marbre spécialement façonnées par un artisan qui a également conçu, en collaboration avec le designer, les comptoirs d’accueil, les dressings, les tables basses et d’autres meubles de complément en métal et en marbre. Côté design, place est faite à la sobriété, presque à la rigueur. La chambre agrémentée d’ouvertures vitrées sur le paysage du sol au plafond dévoile des parements de pierre, des panneaux de plâtre sculpté dans des tonalités grège, une moquette, des tissus et une peinture déclinant les gris, une tête de lit ocre, etc. La méridienne a été spécialement pensée par Christophe Pillet (et désormais éditée chez Living Divani) et le lit est signé Piero Lissoni. Autant d’éléments qui baignent chaque chambre dans une atmosphère reposante.


Dans les autres espaces, Christophe Pillet a également disposé nombre de ses créations pour Emu, Tacchini ou encore Varaschin… Ses assises voisinent harmonieusement avec les claustras, vitrines, moucharabiehs, lanternes de cuivre et autres décors qui évoquent l’identité et les savoirfaire locaux. Tout un art de vivre qui se poursuit dans le spa exclusif estampillé Givenchy, où les cabines de soins, inondées par la lumière diurne perçant de grands moucharabiehs de cèdre, poursuivent le dialogue entre tradition et modernité. Avec son jacuzzi tout en zellige, son hammam traditionnel, ses bains voûtés, ses parements de marbre, ses enduits de tadelakt et certains soins aux notes marocaines, le spa rappelle certains codes ancestraux… Près de la piscine extérieure à débordement qui embrasse le paysage, il fait également bon se prélasser et profiter du soleil. Les sportifs, eux, pourront se défouler sur le court de tennis ! Derrière le porche des arcades, le Sahrai propose deux restaurants distincts. L’Amaraz offre une cuisine marocaine gastronomique dans un décor cohérent et sublime, tandis que Le Relais de Paris au « chic plus strict » présente une carte de brasserie parisienne. Autre must : le bar ouvert sur le toit terrasse confortablement meublé et où des DJs invités se produisent du mercredi au dimanche. Depuis la terrasse de ce Rooftop, le panorama sur les lumières de la cité est tout simplement féerique ! Dérivé du mot marocain signifiant magie, le nom de l’hôtel est décidément bien choisi…

www.hotelsahrai.com

129


HOTEL | THE SERRAS - BARCELONE

Dans l’air du temps

Un emplacement de choix, une histoire riche, une décoration fraîche et raffinée, un restaurant étoilé, etc., le nouveau boutique-hôtel barcelonais 5* The Serras, ouvert depuis le début de l’année et designé par l’Espagnole Eva Martinez, multiplie les atouts. Découverte d’une petite pépite dans le quartier gothique. Texte : Delphine Després | Photos : © Dani Rovira

130


“ La designer espagnole signe ici un décor élégant et éclatant, influencé par la modernité catalane et le style new-yorkais. ”

131


HOTEL | THE SERRAS - BARCELONE

C’est dans ce bâtiment historique du XIXe siècle, conçu par l’architecte Francesc Daniel Molina et qui a conservé sa façade néo-classique d’origine, que Pablo Picasso débuta sa carrière et peignit Science et Charité une œuvre fondamentale de sa jeunesse… Plus d’un siècle plus tard, ce lieu face à la mer et à la nouvelle marina de Port Vell arbore un nouveau visage, celui d’un hôtel 5* imaginé par la talentueuse Eva Martinez. La designer espagnole signe ici un décor élégant et éclatant, influencé par la modernité catalane et le style new-yorkais. Les 30 chambres et suites possèdent toutes un petit balcon et dévoilent modernité, simplicité et quelques originalités… Eva Martinez a en effet détourné l’utilisation du carreau de ciment, communément réservé au sol, pour le placer en tête de lit, avec des motifs évoquant les quartiers de la ville. Très lumineuses, les chambres mêlent subtilement les matériaux avec du métal évoquant le passé industriel de la région, du verre opaque pour séparer certaines salles de bains, du bois pour les sols et le mobilier, le tout dans des nuances de gris, de blanc, de noir et de beige rehaussées par des touches de vert ou de jaune moutarde.

132


Au niveau du lobby, ainsi que des autres zones publiques ouvertes et aérées, on retrouve cette même harmonie de matériaux et de couleurs – notamment le bois et le métal – avec, en sus, quelques notes de bleu disséminées sur les canapés en velours. Ces espaces communs brillent par leur sobriété, mais surtout, on s’y sent tout simplement bien… De même sur le toit terrasse de l’hôtel. La clientèle du Serras jouit d’un beau rooftop recouvert de bois et agrémenté d’une piscine. De quoi profiter du panorama sur la ville avant de se rendre au restaurant du chef étoilé Marc Gascons où tapas catalanes et spécialités méditerranéennes exquises régalent les papilles ! Une nouvelle adresse chic et charme, accueillante, chaleureuse et plutôt décontractée.

www.hoteltheserrasbarcelona.com

133


HOTEL | PRINCIPE FORTE DEI MARMI - MASSA

Renaissance italienne

Le nouvel hôtel Principe de Forte dei Marmi en Italie, dévoile les charmes divins d’une carte postale, entre maison d’époque et chic contemporain. Texte : Fabienne Dupuis Photos : © DR /Hôtel Principe

134


135


HOTEL | PRINCIPE FORTE DEI MARMI - MASSA

Si le commerce du marbre italien, battait déjà son plein depuis plusieurs décennies grâce aux voies bâties par le grand MichelAnge, c’est bien le futur empereur des Romains, Léopold II de Habsbourg, qui flanqua la ville de son fort. Ainsi donc, Forte dei Marmi allait devenir dès 1788, une cité de négoce hautement surveillée, grâce aux remparts d’un nouveau fort que les assaillants se gardaient bien de venir emmouscailler. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais c’eut été sans compter sur le développement industriel qui porta la ville dans un flamboyant essor architectural. La région se prévalant en plus d’un soleil généreux, Forte dei Marmi devint l’une des destinations les plus en vogue, dont l’aristocratie italienne et européenne raffolait. On y croisait alors Gabriele d’Annunzio, Thomas Mann et Henry Moore, Aldous Huxley et quelques têtes couronnées de l’époque qui se promenaient fièrement le long des élégantes villas d’une ville passée station heliothérapeutique… Aujourd’hui, si elle est un peu boudée par les jet-setters qui partent trouver leur soleil aux quatre coins de notre planète, la ville de Forte dei Marmi n’a pourtant pas perdu une once de son charme.

136


“ Flanqué d’une terrasse panoramique sur son toit, le lieu exploite toutes les limites de sa taille pour offrir jusqu’en haut de cette villa très épurée, un espace de désirabilité absolue... ” Avec ses bâtisses devenues divinement surannées, elle attire (plus) discrètement les nouvelles élites du monde de la mode et autres industries prospères, qui aiment se mélanger les mois d’été aux vieilles familles habituées depuis plusieurs générations à la province de Lucca. Faisant son miel de cette équation entre ancien et nouveau monde, l’hôtel Principe a récemment ouvert ses portes. Une boutique hôtel nous dit-on ? Pas n’importe lequel. Ici, entre Citterio, Armani Casa, B&B, Flexform, Flos et Maxalto, les amoureux du design siglé et bien fait trouveront réponse à leurs goûts minutieux. Dépassant le concept du showroom, le Principe de Forte dei Marmi se déguste comme une madeleine qui vous ramènerait le temps d’un séjour dans une époque un peu lointaine.

Résolument moderne pourtant, le Principe joue sagement la carte de l’élégance, celle du « dépouillement et de la pureté, sans surcharge ni trop de fantaisie », comme aimait à la décrire Yves Saint Laurent. Affublé de 28 chambres seulement, le Principe prend ainsi le soin d’offrir à ses invités un confort exclusif, chic et douillet, entre beige et blanc cassé, qui se vit sans autre contrainte que celle de son raffinement exquis et des humeurs de chacun. Flanqué d’une terrasse panoramique sur son toit, le lieu exploite toutes les limites de sa taille pour offrir jusqu’en haut de cette villa très épurée, bardée de larges vitres, un espace de désirabilité absolue... avec vue sur la côte !

Un bien-être qui dépasse donc l’espace réservé aux chambres et suites, pour se poursuivre aussi dans ses salles de restaurant où jusque dans son spa, L’Egoista, où les gammes des produits La Mer, Natura Bissé et nouvellement ceux de la gamme Cinq Mondes, s’emploient à rendre le plaisir encore plus doux. Ajoutez à cela une plage privée, le Dalmazia Beach Club et sa jetée, et vous ne serez pas loin du concept de l’hôtel Principe qui rend un hommage fort séduisant à cette Italie faite d’une élégance romantique, tout droit venue d’un autre temps. www.principefortedeimarmi.it The Leading Hotels of the World, www.lhw.com

137


CORSE | EDITO BY ANTO FILS DE POP

ÉDITO «Souvent conquise, jamais soumise.» Cette phrase, vous l’avez peut-être déjà lue... Collée à l’arrière d’une voiture ou scandée par un ado. Il faut avouer qu’elle résume plutôt bien la Corse. Avoir un nom corse, ou une maison sur cette terre, ne suffit pas à en revendiquer l’identité. Bienvenue dans l’une des plus belles îles du monde, aux sublimes paysages, mais où tout n’est pas qu’amour (gloire) et beauté ! Ici règne aussi la jalousie, la violence, parfois la vengeance et la haine, entre les hommes qui la peuplent ! Pour devenir vraiment Corse, il faut savoir écouter la terre, parler avec amour à cette île, la chérir. Alors cette montagne dans la mer vous offrira le meilleur d’ellemême ! La Corse se mérite, respectez-là et vous rencontrerez la générosité, la chaleur, la solidarité. Oubliez les clichés des médias, partez sans arrière-pensée. Vous serez surpris par son accueil atypique. Bienvenue sur une île de caractère, le véritable berceau de Napoléon Bonaparte et de l’autre grand personnage de l’île : Pascal Paoli, l’un des pères fondateurs de la nation américaine. (c’est dire !) Anto Fils de Pop

138


Balade en corse

by grĂŠgory ferrante


CORSE | LES COUPS DE CŒUR D’ANTO FILS DE POP

un lieu

(Montemaggiore, au-dessus de Calvi)

Le village où mon aventure artistique a commencé en 1993...

La Corse

d’Anto Fils de Pop

ses 10 coups de c±ur

SEKLI (chanteur)

Comme de nombreux insulaires, j’ai été marqué par Canta u populu Corsu, A Filetta, Mai Pesce, Chjami Aghjalesi, l’Alba... Et puis, il y a SEKLI pour qui j’ai vraiment une affection toute particulière tant sa voix, ses textes et ses chansons me touchent et me portent...

DUME CAMPANA & CAROL HAAS (Sculpteurs à Calvi)

Au pied des remparts de la citadelle, leur atelier d’où sortent sculptures d’insectes, crustacés et mille et une pattes en version verre et métal en taille XL !

campana-haas-sculpture.com

www.sekli.fr

PASCAL GIACOMINI

(Maroquinier à URTACA, Balagne) C’est un artiste, il s’est formé à Paris et à New-York avant de revenir s’inspirer et créer en Corse. Il a travaillé chez le créateur japonais Yohji Yamamoto pendant 10 ans. Les magazines de luxes s’intéressent à ses créations, on les retrouve d’ailleurs dans Mafiosa ou dans la production corse : Les Exilés.

140

Twitter : @giacomini7

PIERRE GERONIMI

(Maître glacier à Sagone)

Un artiste doublé d’un génie ! Notre 1re rencontre a eu lieu en 2012, depuis on ne s’est plus perdus de vue !

www.pierre-geronimi.com


MON BAR (Le bar de la tour, port de Calvi) Ouvert toute l’année ! En soirée l’été, c’est Calvi, Ibiza, Miami, Barcelone à la fois ! C’est roots ! C’est corse ! C’est simple mais Authentique ! Face à la mer et au Montegrosso enneigé, y aller pour déguster les vins de l’île et les assiettes de fromages ou charcuterie !

MA PLAGE

(Le cabanon Bleu, Baie de Saint Cyprien Sainte Lucie de Porto-Vecchio). L’endroit se mérite parce que l’adresse c’est : « route en terre ». Pas évident à trouver ! Mais quand tu arrives ! Waouwww, quelle belle récompense !

MA MAISON (La CASA NEPITA, SAGONE)

Enfin celle que j’aimerais louer pour mes vacances en Corse ! Une maison d’architecte avec une vue incroyable ! Loin du bruit ! Ici on déconnecte complètement !

www.casanepita.com

www.le-cabanonbleu.com

MON EAU MA SELECTION DESIGN L’eau de ZILIA pour laquelle j’ai réalisé l’étiquette des 20 ans !

eauxdezilia.fr

3ème DIMENSION (Calvi) INO(Porto-Vecchio) Store


© Fabrice Leseigneur

CORSE | FOCUS - PARFUM D’EMPIRE

L’essence Corse

Marc-Antoine Corticchiato

142

© Frédéric Ducout

Le mardi 7 avril se sont déroulés les FIFI AWARDS de la Fragrance Foundation France, événement majeur qui récompense la création et l’innovation dans le monde de la parfumerie. Lors de cette 23e édition, l’eau de parfum Corsica Furiosa de Parfum d’Empire, immersion olfactive au cœur du maquis corse, a été élue « Meilleure création olfactive » dans la catégorie « parfum de niche ». Parce qu’elle n’est jamais reposante, cette Corse où MarcAntoine Corticchiato a ses racines. Elle en met plein les yeux, plein le nez, plein le cœur. À force de fureur de vivre, parfois, cela explose. Alors on prend le maquis. C’est du lentisque que le créateur tire ce nouvel hommage à sa terre. Un arbuste à la senteur verte, intense et facettée qui croît sur les versants ensoleillés des maquis corses, de la moyenne montagne au bord de mer. Mais Corsica Furiosa est infiniment plus que cette émouvante senteur qui accueille le voyageur sur l’île de Beauté… Tout ce que la Corse recèle d’unique, de fort, de farouche, s’y concentre. Oppositions violentes des parfums, des couleurs, des reliefs, des passions, des secrets…

www.parfumdempire.fr


CORSE | FOCUS - PIERRE GERONIMI

Architecte, maître, artiste glacier… Pierre Geronimi cumule les étiquettes tant sa passion de l’excellence est dans son ADN. Pour immortaliser une saveur, il y a l’alcool et le froid, c’est donc dans les températures négatives que Pierre fait exploser son art, et sublime un produit quel qu’il soit, produit sélectionné avec une extrême rigueur afin d’en tirer un maximum de goût… Tel un maître parfumeur toujours en quête d’innovation, il crée de nouvelles recettes associant fruits, plantes, épices et tout ce qui pourrait donner à son œuvre la glace parfaite. Ce n’est donc pas par hasard que les plus grandes maisons s’arrachent ses glaces, il est aujourd’hui le meilleur représentant de l’excellence des produits corses à travers le monde et ce n’est qu’un début… Si vous êtes de passage à Sagone, précipitez-vous dans sa boutique pour déguster l’une de ses créations.

www.geronimipierre.com

143


CORSE | FOCUS - DOMAINE LE CLOS CULOMBU - LUMIO

C’est sur une colline de Balagne, par une petite route au milieu des vignes qu’apparaît tel un vaisseau spatial la cave du Clos Culombu, domaine entre ciel et mer qu’exploite la famille Suzzoni depuis plus de quarante ans. Exposé plein sud, le vignoble est situé sur les communes de Montegrosso et de Lumio. 55 hectares essentiellement complantés de variétés traditionnelles corses et méditerranéennes, le Vermentinu pour les blancs et le Sciaccarellu et Niellucciu pour les rouges et rosés. Les méthodes de cultures sont traditionnelles sur des sols argileux, granitiques et schisteux. Depuis 2010, Etienne Suzzoni le propriétaire récoltant a donné un nouveau souffle au domaine en construisant un nouvel espace doté d’un équipement qui permet de perfectionner la qualité du travail dans toutes les étapes de vinification. Le résultat est sans appel, Le Clos Culombu fait partie aujourd’hui des plus grands vins corses et l’affluence pour des dégustations et ventes sur place en témoigne le succès des quatre grandes gammes proposées. Chaque année, le caveau est aussi un espace culturel avec une exposition d’art, cette saison, c’est l’artiste Flickinger qui mettra en lumière ses œuvres dans cet espace peu ordinaire et minimal. www.closculombu.fr

144


“ Le Clos Culombu fait partie aujourd’hui des plus grands vins corses. ”

145


CORSE | ARCHITECTURE - PHILIPPE CHARBONNEAU

146


Integration naturelle

Né en 1963, diplômé de l’école d’architecture de Marseille Luminy, Philippe Charbonneau ouvre son agence en 1990. Il exerce en Corse, dans la région de la Balagne, dont les terres autrefois principalement destinées à l’agriculture sont parsemées de palliers, petits bâtiments agro-pastoraux en pierres sèches et aux toits plats recouverts de terre.

147


CORSE | ARCHITECTURE - PHILIPPE CHARBONNEAU

Ayant dans un premier temps choisi de travailler seul, il développe son activité en créant une architecture contemporaine, en harmonie avec le paysage, en s’inspirant de ces bâtiments à la fois modestes, élégants et sobres. Il crée des maisons qui cheminent entre les arbres, suivant la topographie du terrain, rendant chaque projet unique. Le respect de la nature et du paysage sont pour lui des notions essentielles lors de la réalisation de projets. Le rapport au sol est un élément primordial de la conception, au même titre que les particularités constituant les lieux sur lesquels ces bâtiments doivent s’inscrire et s’intégrer pour se fondre dans le paysage. S’effacer dans le paysage au profit de la nature pourrait être sa devise. Ainsi, le travail de conception se fait au travers de la programmation, par une succession de regards croisés entre les intentions de volumétrie et d’espace, d’intérieur et d’extérieur, de technicité et d’esthétisme, de fonctionnalité, de gestion des vues, de l’abri du vent, ou de l’ensemble des contraintes propres à chaque étude.

148


149


CORSE | ARCHITECTURE - PHILIPPE CHARBONNEAU

150


151


CORSE | ARCHITECTURE - PHILIPPE CHARBONNEAU

“ S’effacer dans le paysage au profit de la nature pourrait être sa devise. ”

Le respect du site, des arbres, des rochers constituant le paysage sont autant d’éléments à prendre en compte lors de la conception. Le côté brut et minéral de certains matériaux se retrouve souvent dans son écriture architecturale, ainsi que la gestion des toitures terrasses végétalisées, éléments fondamentaux à prendre en compte pour le traitement de la cinquième façade lorsque les projets sont visibles en amont. Soucieux du patrimoine qui l’entoure, Philippe Charbonneau pratique une architecture contemporaine à laquelle il intègre des matériaux identitaires de l’architecture vernaculaire de sa région, faisant régulièrement usage de pierre sèche de pays, béton brut, de bois ou d’enduits à la chaux dont les tons et le vieillissement permettent une bonne insertion dans les sites.

Philippe Charbonneau Résidence Cala Di Marei 20220 Île Rousse Tél. : 06 82 59 88 31 04 95 60 31 66

152


153


© Serge Detalle

© Serge Detalle

CORSE | HOTEL - CASADELMAR - PORTO-VECCHIO

Tel un grand cru classé, après plus de dix ans, le Casadelmar s’est bonifié avec le temps, la végétation luxuriante a trouvé sa place donnant une dimension nouvelle à l’intégration de cet incroyable bâtisse ainsi qu’aux jardins du domaine où l’on peut admirer sans relâche la mer face à la baie de Porto-Vecchio. Les façades en cèdre rouge terni par les embruns subjuguent l’architecture contemporaine et ses lignes minimales. L’hôtel d’apparence imposant n’abrite que 34 chambres et suites prolongées de terrasses privatives et équipées. Quel spectacle soleil couchant de voir le ballet incessant des plus beaux bateaux du monde rejoindre le port sans doute après avoir côtoyé les plus belles plages de Corse (Palombaggia, Benedettu, Santa Giulia, Saint Cyprien, Pinarello, etc.). Le restaurant gastronomique, et son chef Fabio Bragagnolo, a été récompensé en 2015 d’une seconde étoile au Guide Rouge. Sa carte et ses accords expriment une modernité aérienne que subliment épices, huiles et sauces, qu’il élabore inlassablement jusqu’au parfait équilibre. Le personnel formé dans les grandes écoles hôtelières se mettra en quatre pour que votre séjour soit inoubliable à commencer par Olivier et sa flotte de bateaux toujours prêts à amarrer où bon vous semble ! www.casadelmar.fr The Leading Hotels of the World, www.lhw.com

154


155

© Serge Detalle

© Serge Detalle

© Serge Detalle

© Serge Detalle


© Serge Detalle

CORSE | HOTEL - LA PLAGE CASADELMAR - PORTO-VECCHIO

À une centaine de mètres par la mer de son grand frère, La Plage Casadelmar est un petit hôtel de 15 chambres et de 3 villas entièrement rénové en 2012 dans l’esprit maison de vacances, convivial et moderne. Les pieds dans l’eau cristalline de la presqu’ile de Benedettu face à la ville de Porto-Vecchio un écrin brut et préservé, la magie de cet établissement est unique. Les bains de soleil disposés sur le sable blanc sont une invitation au farniente, le restaurant vous propose une gastronomie épurée, une cuisine du marché et des poissons grillés qui sentent bon la Méditerranée.

156

© Serge Detalle

www.laplagecasadelmar.fr


© Serge Detalle

© Serge Detalle

157

© Serge Detalle

© Serge Detalle


CORSE | HOTEL - LA VILLA - CALVI

La Villa est bien plus qu’un hôtel. Ici, l’harmonie est au cœur de tout, le bien-être est un maîtremot qui vous accompagne tout au long de ce club privé 5 étoiles dirigé par Marion et Jean-Pierre Pinelli, deux esthètes amoureux de la Corse. Cet établissement est juste parfait et chaque détail compte. Tout a été minutieusement pensé pour que le client, le temps de son séjour, soit dans un dépaysement total. Situé sur les hauteurs de la baie de Calvi, la vue est à couper le souffle, le raffinement de la décoration vous donne ce sentiment de béatitude et le personnel vous accompagne pour assouvir vos moindres désirs à commencer par le spa de plus 500 m² doté d’une piscine intérieure. Le restaurant gastronomique aux influences méditerranéennes dirigé par le chef Laurent Renard ainsi que la plage de sable blanc l’U Ricantu parfont l’ensemble. Marion, passionnée d’art contemporain, a fait de son établissement une véritable galerie d’art et donne une visibilité unique à des artistes divers et variés comme Jonone, Julien Marinetti, Jerome Revon, Sylvie Denis, Luke Newton ou Dominique Reginensi. Artistes qui vous accompagneront dans les trois nouvelles villas de l’hôtel bénéficiant toutes d’une piscine, de quatre chambres et salles d‘eau. Pour résumer La Villa : raffinement, exaltation, confort et modernité…

www.hotel-lavilla.com

158


159

Š Pierre-Emmanuel Rastoin


© Patrice Lariven

CORSE | HOTEL - LA SIGNORIA - CALVI

La Signoria 160

La Signoria. Un refuge pour passer quelques jours de détente, comme une retraite, sous les pins parasols et les bougainvillées, dans une nature confondante de beauté. Et dans ce coin de Corse, quand on parle de refuge ou de vacances, les touristes savent qu’on leur donnera le meilleur pour goûter la vie autrement : une huile d’olive, un gibier, un carré d’agneau, un calamar à la calvaise, un fromage de brebis, un miel de montagne, un vin du cru et une eau de parfum venue du maquis… Les hôtes n’ont pas besoin d’en faire trop. Jean-Baptiste et Marie Ceccaldi ont compris que l’atout hôtelier était non seulement ce cadre de verdure, mais aussi ce parfum romanesque qui se dégage de la propriété, de ses bâtiments en pierre jaune et ocre, de son spa, de sa piscine à ciel ouvert, comme de ses restaurants et de ses salles de séminaire. Le chef de cuisine, mise sur les produits de l’île, comme les fleurs du maquis, la langouste, le calamar ou l’espadon de Bastia ; les rougets, le thon, l’araignée de Calvi. il concocte une cuisine de saison ensoleillée, qu’elle soit au « Bistrot » ou à « La Palmeraie », côté cheminée ou côté véranda. Aux beaux jours, on rejoint la « Signoria Mare », plage de sable fin avec sa cabane de pêcheur animée par Serge Ricco où l’on picore la charcuterie locale et où l’on grille le veau du pays et le retour de pêche… www.hotel-la-signoria.com


161


CORSE | HOTEL - U PALAZZU SERENU - OLETTA

U Palazzu Serenu 162

Cette superbe bâtisse qui surplombe le golfe de Saint-Florent est encore une escale confidentielle qui séduit bon nombre d’amateurs d’établissements chargés d’histoire mais pas seulement. Cet hôtel est un petit joyau restauré il y a quelques années par l’architecte bastiais Étienne Guerrini et l’architecte d’intérieur et designer Nathalie Battesti. Tout a été pensé dans les moindres détails pour transmettre l’âme d’antan avec le confort et l’exigence de l’hôtellerie haut de gamme d’aujourd’hui. Si le parvis est recouvert de la pierre locale de Brando, la maison est parquetée de chêne traité et cendré en nuances variées. Ici, le bois joue sa noble partition, digne de cette demeure de prestige.

Les portes intérieures se déclinent en châtaignier, le deck de la piscine en ipé. Avec ses six chambres de 32 m² à 50 m² et trois suites (dont l’une de 70 m²) à l’identité bien personnelle qui baignent dans la clarté diaphane d’un blanc pur. La magie opère… Le jardin, repensé dans une simplicité pertinente, fleure bon les orangers, mandariniers, citronniers. Un palmier et trois oliviers séculaires bordent le bassin de nage chauffé à l’année. Au restaurant, le chef propose une carte savoureuse du terroir et d’ailleurs. Et dans la torpeur d’un soir d’été, dans la noblesse du silence et de la majesté du site, le lac de Padula scintille, et les monts du Nebbiu découpent leur silhouette tutélaire. www.upalazzuserenu.com


163


CORSE | HOTEL - SOFITEL - PORTICCIO

Sofitel Golfe d’Ajaccio Le Sofitel Golfe d’Ajaccio pourrait donner le sentiment d’un établissement corporate. Il demeure en effet le moins typique de notre sélection, mais sa situation sur la pointe rocheuse de la baie d’Ajaccio le rend particulièrement attractif. La décoration y est raffinée et moderne, le service est impeccable et l’hôtel bénéficie de tous les arguments propices au bien-être et à la relaxation : il possède en effet un centre de thalassothérapie, un privilège exceptionnel et unique sur l’ile, dotée d’une piscine chauffée avec, comme fond sonore, le clapotis des vagues, mais aussi des jardins méridionaux et tous les équipements qu’un hôtel 5 étoiles peut suggérer. Une cuisine diététique typique et méditerranéenne est concoctée dans le restaurant Le Caroubier. Et au coucher du soleil, un dîner dans les jardins de l’hôtel est juste un grand moment de bonheur et de zenitude. Vous profiterez du piano bar pour boire un dernier verre après une journée à vous être occupé seulement de votre petite personne ! www.sofitel.com

164


165


CORSE | HOTEL - CASE LATINE - LAMA

Suspendu entre montagne et mer, et peu importe où vous vous trouvez : la vue de cet hôtel de charme typique corse est époustouflante. Des hauts sommets enneigés, elle plonge dans la vallée qui s’ouvre sur le delta et la plage de l’Ostriconi, puis s’arrête sur le vieux village qui expose, comme une carte postale, ses maisons médiévales, son belvédère et ses palazzi toscans. La nature est partout. Elle s’illumine au gré des saisons et du déplacement du soleil qui transforme le paysage en carte postale. Le silence est roi, et, à la nuit tombée, le spectacle des lumières du village de Lama devient féerique. Case Latine est un havre de paix composé de six maisonnettes discrètes en pierre bâties comme un petit village avec un dédale de ruelles et d’escaliers, bénéficiant toutes d’une terrasse aménagée pour dominer le maquis corse. Vous pourrez profiter pleinement de votre séjour en vous restaurant sur place avec une cuisine généreuse et authentique. www.caselatine.com

166


167


© François Cavelier

CORSE | HOTEL - LE COUVENT DE POZZO - BRANDO

Le Couvent de Pozzo, authentique bâtisse du XVe siècle propriété d’une famille bastiaise depuis 1796, est un véritable refuge hors du temps. Dès votre arrivée, vous serez en totale immersion dans les souvenirs et le passé que les murs renferment, l’âme des religieux est omniprésente et l’expérience est unique. Au cœur de la montagne et du maquis, la vue sur la mer Tyrrhénienne et ses îles est exceptionnelle. La maison dispose du confort moderne, d’un agréable jardin et d’une élégante piscine. C’est un lieu idéal pour se réunir en famille, entre amis, une maison de vacances et une table conviviale et généreuse agrémentée de fromages, charcuteries, et autres produits du terroir sélectionnés avec soin auprès des producteurs locaux. Anchois à la bastiaise, soupe corse au pesto, beignets de fleurs de courgette, sauté de veau aux olives ou cannelloni sont autant de suggestions qui vous seront proposées. Le couvent se situe à proximité du magnifique petit village d’Erbalunga en plein Cap Corse. Attention l’établissement dispose de seulement dix chambres. Un conseil, réservez dès à présent pour vivre une expérience singulière !

www.couventdepozzo.com

168


© François Cavelier

© François Cavelier

169

© François Cavelier

© François Cavelier

© François Cavelier

© François Cavelier


CORSE | HOTEL - VERSION MAQUIS - BONIFACIO

À quelques minutes de Bonifacio, village du sud de la Corse célèbre pour sa citadelle et son port, qui accueille chaque année les plus beaux yachts du monde, son golf 18 trous (Sperone) unique sur l’île et ses plages paradisiaques, cet hôtel de charme résolument contemporain vous invite à partager une expérience en plein maquis avec une vue mer à l’horizon. L’accueil est chaleureux, un peu comme une maison de famille, et vous pourrez vous ressourcer au calme dans un établissement composé de seulement huit chambres et profiter des nombreux services et activités proposés par l’hôtel. Une restauration rapide et typique est présentée de 11 h 30 à 20 h. www.hotelversionmaquis.com

170


171


© Tibo Dhermy

CORSE | HOTEL - A PIATTATELLA - MONTICELLO

A Piattatella

© Tibo Dhermy

C’est un établissement que nous pourrions classer dans la catégorie : hôtels « anti-stress ». Vivre le temps de son séjour en retrait, au cœur de la Balagne, de la nature où la lumière sublime le paysage lui donnant des couleurs que l’on ne peut trouver qu’en Corse. Profitez du silence sur un transat, un bouquin, un verre de rosé, rêver… La décoration est sobre, des tons naturels, des matériaux nobles, une volonté des propriétaires d’intégrer l’hôtel dans le prolongement de l’environnement. Les chambres sont spacieuses très bien équipées, toutes bénéficient d’une terrasse agencée comme un petit salon d’extérieur, sans vis-à-vis, juste la montagne et la vallée du Reginu. Le restaurant est un lieu convivial et privilégié réservé aux clients de l’hôtel, la cuisine est à l’image de l’établissement avec des produits du potager, l’objectif étant de retrouver le goût des aliments. A Piattatella, on prend le temps, sa petite personne devient le centre d’intérêt, on recharge les batteries, le spa participe à retrouver une vitalité perdue… Ici, il fait bon vivre…

www.hotel-corse-apiattatella.com

172


173

© Tibo Dhermy

© Tibo Dhermy


CORSE | AUBERGE - A PIGNATA - LEVIE

A

Pignata Sans doute l’adresse la plus courue de Corse par les Corses, cette auberge tenue par Jean-Baptiste et Antoine de Rocca Serra est tout simplement culte, et l’expérience culinaire enrichissante. Impossible de trouver des produits qui ne sont pas de l’île, voire de la ferme. La charcuterie est fondante et savoureuse et les plats traditionnels sont transmis d’une génération à l’autre. Le menu se décline au gré des saisons : Agneau à l’astrettu lentement confit au four, aubergines farcies, soufflés au brocciu et à la menthe, figatellu grillé au feu de bois, polenta à la farine de châtaigne, daube farcie aux deux viandes…

174

Pour vivre l’expérience A Pignata et savourer tout ce que la ferme et l’exploitation produisent, 16 chambres sont reparties dans le petit hameau autour de la place principale. Sobre et élégante.

www.apignata.com


“ La charcuterie est fondante et savoureuse et les plats traditionnels sont transmis d’une génération à l’autre. ” 175


© Moirenc Camille

CORSE | FOCUS - LE DOMAINE DE MURTOLI - SARTÈNE

176


© Moirenc Camille

Le Domaine de Murtoli est devenu au fil des ans une référence mondiale en matière de logement hôtelier exceptionnel et atypique. C’est simple, si le paradis avait un nom il s’appellerait Murtoli, une osmose parfaite avec un monde végétal, minéral et animal. Un décor unique résumant à lui seul ce qu’est l’île de Beauté. Des paysages à couper le souffle, des plages désertes de sable blanc, une eau turquoise mais aussi des sommets enneigés dignes d’une carte postale autrichienne. Un domaine de 2 500 hectares où sont repartis 19 bergeries et refuges… Toutes ces demeures patriciennes ont été restaurées dans la plus pure tradition artisanale corse. L’expérience est unique, une immersion totale un siècle en arrière avec tout de même un confort contemporain. Certaines maisons sont pourvues d’une climatisation et d’une piscine chauffée, et, si vous avez de la chance, d’une télévision ! Ici, les nouvelles technologies ne sont pas les bienvenues, la décompression doit être totale et les images de votre passage gravées à jamais dans un coin de votre tête. Rassurez-vous, les membres du Domaine mettront à votre disposition tous les services hôteliers que l’on trouve généralement dans les palaces et une quantité de loisirs plus magiques les uns que les autres : le golf 12 trous, l’équitation, le treck, les pique-niques. Mais aussi les découvertes archéologiques et botaniques, la visite de la ferme et les cueillettes de fruits et légumes au potager du Domaine, les cours de cuisine, d’œnologie, l’initiation à la pêche en mer, la chasse pendant la saison, les balades en bateau. L’adresse bénéficie également d’un spa situé sur la plage, avec salles de massages et de soins prodigués avec des huiles essentielles du maquis, cabines d’hydrothérapie et hammam. Côté restauration, vous ne serez pas déçu tant l’offre est attrayante avec des plats issus des produits du terroir à déguster dans trois cadres différents : la « Table de la Grotte » pour le meilleur de la cuisine traditionnelle corse, la « Table de la Plage » pour découvrir une cuisine méridionale, et un nouvel espace, « La Table de la Ferme », où une cuisine rustique chic met en valeur les produits du Domaine. Murtoli propose également un service traiteur pour profiter au maximum de votre bergerie.

www.murtoli.com

177


CORSE | FOCUS - LE DOMAINE DE MURTOLI - SARTÈNE

“ si le paradis avait un nom il s’appellerait Murtoli. ”

178


© Moirenc Camille

179

© Moirenc Camille

© Moirenc Camille

© Moirenc Camille


© Moirenc Camille

© Moirenc Camille

CORSE | FOCUS - LE DOMAINE DE MURTOLI - SARTÈNE

180


© Moirenc Camille

“ Toutes ces demeures patriciennes ont été restaurées dans la plus pure tradition artisanale corse ” 181


© Carine Poletti

© Carine Poletti

© Felicia Sisco

CORSE | PLAGE - LE CABANON BLEU - PORTO-VECCHIO

© Carine Poletti

© Benjamin Marziac

Le Cabanon Bleu L’adresse se veut confidentielle, pas de panneau pour signaler l’établissement, et une arrivée par la mer est souvent conseillée aux chanceux qui se rendront au Cabanon Bleu. Et oui, même si cette paillote existe depuis 1998, elle disparaît complètement de fin septembre à fin mai ! La nature reprend alors ses droits et Anthony Baggioni et Jean François Ladu savourent une nouvelle saison passée dans l’un des plus beaux coins de Corse, marquée par des soirées « hippy chic » fréquentées par la jet set du monde entier qui se réunit ici au moins une fois durant l’été. Le succès du Cabanon Bleu, il est simple : une cuisine méridionale de très grande qualité, un service impeccable, de la bonne musique et de belles personnes, le tout saupoudré d’une eau turquoise dans un cadre paradisiaque à l’abri des regards sur la plage de Saint Cyprien. Et pour information, quand on demande à un Corse une plage, une paillote de leur choix, une fois sur deux, c’est le Cabanon Bleu qui ressort ! À PortoVecchio, c’est peut-être confidentiel, mais ça n’en est pas moins une institution. www.le-cabanonbleu.com

182


CORSE | PLAGE - MATAHARI - LUMIO

Le Matahari

Il fallait faire le choix d’une très bonne table sur la plage avec sans doute le plus beau coucher de soleil de Corse, d’une équipe incroyable et du propriétaire Alexandre Rutily qui remercie tous les jours Dieu d’être aux commandes du Matahari. L’établissement sur la commune de Lumio, village qui a vu grandir Laetitia Casta, se situe sur une petite plage dominant de manière spectaculaire la baie de Calvi. Vous découvrirez la carte sur une planche, un vrai dilemme tant les plats proposés sont alléchants, avec un coup de cœur incontournable et une des spécialités de la maison : les pâtes à la langouste… Tout simplement grandiose. Nappes en tissu blanc, ambiance hippy chic, vins de qualité… et tellement plus. Pensez à réserver, les tables en pleine saison se font rares ! www.lematahari.com

183


CORSE | PLAGE - MAR A BEACH - CALVI

Mar A

En Corse, tout ce qui est exceptionnel n’est pas facilement accessible ! Et c’est sans doute ce qui fait le charme de cette paillote traditionnelle faite de bric et de broc située dans un coin retiré de Calvi, un petit paradis à une centaine de mètres du célèbre phare de la Revellata, dans une zone protégée. Les plaisanciers et les marcheurs les plus téméraires apprécieront l’accueil de Franck Maraninchi, le propriétaire, un personnage chaleureux et surtout festif, et dont la bonne humeur se retrouve dans ses plats typiques corses et méridionaux, mais surtout dans ses soirées estivales où la paillote se transforme tous les jeudi soirs en dancefloor emballé par les chants corses et reprises uniques d’Alexandre du groupe Sumenta Nova. Respectueux de l’environnement, le Mar A Beach est une cabane qui s’intègre parfaitement dans cette crique paradisiaque. Pourvu que cela dure… marabeach.fr

184


CORSE | PLAGE - OCTOPUSSY - CALVI

y s s u p Octo Une petite dizaine d’années aura suffi à Anthony Tejedor à faire de l’Octopussy l’établissement incontournable de la baie de Calvi. Véritable centre névralgique du festival « Calvi on the Rock » où une foule impressionnante de fêtards s’amasse sur la plage se déhanchant au rythme des DJs qui se succèdent durant toutes les festivités. Mais l’Octopussy, c’est surtout un lieu qui a le mérite de contraster avec les autres plages en Balagne, d’ordinaire beaucoup plus « casual… ». Vous ne serez donc pas surpris de croiser bon nombre de personnalités et people profitant d’une restauration du monde, ou sirotant un mojito sur les bains de soleil au bord de l’eau cristalline de la baie.

plage-octopussy.com

185


CORSE | RESTAURANT - AUBERGE DU COUCOU - CALENZANA

Auberge du Coucou C’est dans l’arrière-pays calvais que Serge Ricco, figure incontournable de Calvi, a pris possession de l’Auberge du Coucou. Un lieu atypique, pittoresque qui vous plonge en immersion totale dans la Balagne de 1934, la cuisine est à l’image de l’établissement, une authentique rôtisserie au feu de bois, plats traditionnels méditerranéens et une carte de vins corses exceptionnelle. Ce qui est le plus remarquable dès votre arrivée, c’est l’état d’esprit festif que Serge incombe : on va à l’Auberge du Coucou pour faire la fête. Le nouvel espace restauré de façon plus contemporaine est spectaculaire comme le live qui met généralement le feu sur la scène de l’Auberge. Il n’est pas rare de croiser quelques célébrités faire un bœuf, juste comme ça pour le plaisir.

Tél. : 04 95 62 77 00

186


“ on va à l’Auberge du Coucou pour faire la fête. ”

187


DES PROFESSIONNELS AUX PARTICULIERS

PETITES ANNONCES DE MOBILIER DESIGN DES PLUS GRANDES MARQUES

PROFESSIONNELS, AUGMENTEZ VOTRE PARTICULIERS, VISIBILITÉ ET VENDEZ VOS PIÈCES PROFITEZ DES PLUS BELLES D’EXPOSITION ! PIÈCES DESIGN AU MEILLEUR PRIX ! www.venteprodesign.com


Abonnez-vous A B O N N E M E N T

F R A N C E

Coordonnées du bénéficiaire de l’abonnement (à ne remplir que si vous désirez offrir l’abonnement) : SOCIÉTÉ

OUI, je souscris à la formule 1 an :

6 NUMÉROS • 35 € (Au lieu de 47,40 €, soit 26% de réduction)

NOM * / PRÉNOM * ADRESSE *

OUI, je souscris à la formule 2 ans :

Bon de commande à renvoyer à : ARTRAVEL Magazine • Service Abonnement • 231, rue Saint Honoré • 75001 Paris.

VILLE *

CODE POSTAL TÉLÉPHONE EMAIL * * Champs obligatoires.

Col-055

12 NUMÉROS • 60 € (Au lieu de 94,80 €, soit 48% de réduction)

JE RÈGLE PAR :

SOCIÉTÉ NOM *

CHÈQUE

ADRESSE *

CARTE

à l’ordre de : Édition Novela York

VISA

MASTERCARD

N° CODE POSTAL

VILLE * EXPIRE LE

TÉLÉPHONE

CVC2 CODE **

** 3 derniers chiffres au dos de votre carte bancaire.

EMAIL *

JE SOUHAITE RECEVOIR UNE FACTURE

Par notre intermédiaire, vous pouvez être amenés à recevoir des offres de nos partenaires. Si vous ne le souhaitez pas, cochez cette case . En application de la loi 78-17 du 6.01.1978, les informations qui vous sont demandées sont nécessaires au traitement de votre abonnement. Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des données qui vous concernent.

S U B S C R I P T I O N

F O R

1

Y E A R

Date

Signature

If you want to offer this subscription to someone, please fill in the form below with the contact details. FIRSTNAME * / SURNAME *

YES, I subscribe to Artravel magazine for 1 year :

EUROPE • 54 € USA / CANADA • 89 € OTHER COUNTRIES • 110 €

ADDRESS *

CITY *

ZIP CODE

Service Abonnement • 231, rue Saint Honoré • 75001 Paris - FRANCE.

MAIL *

* Required fields.

Col-059

Send back your subscription order to: ARTRAVEL Magazine

CHARGE TO : NAME *

CARD

ADDRESS *

VISA

MASTERCARD

N° ZIP CODE PHONE

CITY *

COUNTRTY *

PHONE

COUNTRTY *

EXP DATE

CVC2 CODE **

** Please enter the 3 digit security code numbers on the back of your card.

I WOULD LIKE TO RECEIVE AN INVOICE

EMAIL *

Date

Signature


ADRESSES MOTORS

ARCHITECTURE

HÔTELS

40. Yacht 1017 GT by Frauscher

76. Fran Silvestre Arquitectos

118. Sant Francesc - Palma de Majorque

www.frauscherboats.com

www.fransilvestrenavarro.com

FOCUS

DOMESTIQUE

42. Mermelada Estudio

88. Villa Rockstar by Alberto Rubio Majorque

Sant Francesc Hotel Singular, Plaza Sant Francesc, 5, E-07001, Palma de Mallorca, Iles des Baleares, Espagne. Tél. : +34 971 495 000. www.hotelsantfrancesc.com

www.mermeladaestudio.es

www.albertorubio.com

52. Ets Derbez

96. White Gallery House by Pitsou Kedem Tel Aviv

www.derbez.fr

60. Jean Mus

104. Gumno House by Idis Turato - Île de Krk

Monastero Santa Rosa Hotel & Spa, Via Roma 2, 84010 Conca dei Marini, Amalfi Coast, Italie. Tél. : +39 089 832 11 99. monasterosantarosa.com

www.idisturato.com www.idisturato.tumblr.com

126. Sahrai - Fès

www.pitsou.com

www.jeanmus.fr

FOOD 46. La Casa di Nonna - Cannes Casa di Nonna, 41, rue Hoche, 06400 Cannes. Tél. : 04 97 06 33 51. www.lacasadinonna.fr

122. Monastero Santa Rosa Hotel & Spa Conca dei Marini

112. Ktima House by Camilo Rebelo - Île d’Antiparos www.camilorebelo.com

Hôtel Sahrai, Bab Lghoul, Dhar El Mehraz 30 000, Fès, Maroc. Tél. : +212 (0) 535 94 03 32. www.hotelsahrai.com

130. The Serras - Barcelone

48. Gérald Passédat

The Serras, Passeig de Colom, 9 08002 Barcelona, Espagne. Tél. : +34 93 169 18 68. www.hoteltheserrasbarcelona.com

Le Petit Nice, 17 Rue des Braves, 13007 Marseille Tél. : 04 91 59 25 92. www.passedat.fr

134. Principe Forte dei Marmi - Massa Hotel Principe Forte dei Marmi, Viale Amm. Morin 67, 55042 Forte dei Marmi (LU), Italie. Tél. : +39 0584 783636. www.principefortedeimarmi.it

RENCONTRE 70. Richard Martinet www.affine-design.com

DOSSIER | BALADE EN CORSE Focus

Hôtels

142. Parfum d’Empire parfumdempire.com

154. Casadelmar - Porto-Vecchio Route de Piccovagia, 20538 Porto-Vecchio Tél. : 04 95 72 34 34. www.casadelmar.fr

143. Pierre Geronimi 8 Avenue Napoléon III, 20110 Propriano Tél. : 04 95 76 11 59. www.pierre-geronimi.com 144. Domaine Le Clos Culombu Lumio www.closculombu.fr 176. Le Domaine de Murtoli Sartène Vallée de l’Ortolo, 20100 Sartène Tél. : 04 95 71 69 24. www.murtoli.com

Architecture 146. Philippe Charbonneau domaine-calvi.com

156. La Plage Casadelmar Porto-Vecchio Benedettu, 20137 Lecci Tél. : 04 95 71 02 30. www.laplagecasadelmar.fr 158. La Villa - Calvi www.hotel-lavilla.com 160. La Signoria - Calvi Route De La Foret De Bonifato, 20260 Calvi Tél. : 04 95 65 93 00. www.hotel-la-signoria.com 162. U Palazzu Serenu - Oletta Paganacce, 20232 Oletta Tél. : 04 95 38 39 39. www.upalazzuserenu.com 164. Sofitel - Porticcio Domaine de la Pointe, Golfe d’Ajaccio, 20166 Porticcio Tél. : 04 95 29 40 40. www.sofitel.com 166. Case Latine - Lama Lieu-dit Campoladino, 20218 Lama Tél. : 06 22 37 14 16. www.caselatine.com

192

168. Le Couvent de Pozzo Brando Pozzo, 20222 Brando Tél. : 04 95 60 39 11. www.couventdepozzo.com 170. Version Maquis - Bonifacio 20169 Bonifacio Tél. : 04 95 71 05 30. www.hotelversionmaquis.com 172. A Piattatella - Monticello Rue Saint-Charles, 20220 Monticello Tél. : 04 95 60 07 00. www.hotel-corse-apiattatella. com

Auberge

Restaurant

174. A Pignata - Levie Route du Pianu, 20170 Levie Tél. : 04 95 78 41 90. www.apignata.com

186. Auberge du Coucou Calenzana Lieu-dit Scuzzulatoggio, 20214 Calenzana Tél. : 04 95 62 77 00.

Plages 182. Le Cabanon Bleu - PortoVecchio www.le-cabanonbleu.com 183. Matahari - Lumio Lieu-dit Ondari, 20260 Lumio Tél. : 04 95 60 78 47. www.lematahari.com 184. Mar A Beach - Calvi marabeach.fr 185. Octopussy - Calvi Chemin de la pinède, Plage de Calvi, 20260 Calvi Tél. : 04 95 65 23 16. plage-octopussy.com


Vente de parcelles viabilisées en Corse du Sud Ce terrain étant situé sud sud est au lieu dit "Vigna Piana" à moins de 5 minutes de la superbe plage de saint Cyprien et de Cala Rossa. Il dispose d'un panorama sud imprenable ! Le tout dans un calme absolu ! Les commerces se trouvent à moins de 5 minutes et l'aéroport de Figari à 35 minutes. Arboré de chênes et délimité de petits murs en pierres sèches, il offre des rochers aux formes magniiques. Le Cos est de 0,2.

www.leshautsdesaintcyprien.com


* LE TEMPS EST NOTRE ESSENCE / WWW.RADO.COM RADO HYPERCHROME CHRONOGRAPHE AUTOMATIQUE CÉRAMIQUE HAUTE-TECHNOLOGIE PLASMA • EFFET MÉTAL • ALCHIMIE MODERNE

TIME IS THE ESSENCE WE ARE MADE OF*

Artravel Hors-Série Méditerranée 2015  

Retrouvez ici gratuitement le Hors-Série Méditerranée 2015 avec une couverture collector signée Anto Fils de Pop ! Un artiste corse pour un...

Artravel Hors-Série Méditerranée 2015  

Retrouvez ici gratuitement le Hors-Série Méditerranée 2015 avec une couverture collector signée Anto Fils de Pop ! Un artiste corse pour un...

Advertisement