Issuu on Google+

de Marrakech

NORMAL

N°2 Sept 2007 - Trimestriel

Journal d’humeur et d’information

La Tribune Another Editions - 7, rue de la Liberté - Guéliz - 40 000 Marrakech - Tél. : 024 42 02 49 - Fax : 024 42 21 28 - Directeur de la publication : Jean-Jacques Fourny - Diffusion gratuite

“Le

rêve

vous

attend...” ÉPAISSI

R.D.V. p 14

SPECIAL IMMOBILIER PLUS ÉPAISSI

M A G A Z I N E

sortie en octobre

1er World Magazine Marocain

Cosmopolite Chic Contemporain Un moment capturé par Paula & Emmet à l’heure où le soleil se couche sur Marrakech...

PIAF “Une vie en rose et noir” l’événement de l’automne à Marrakech

Retrouvez à l’intérieur un cahier de 9 pages consacré au marché de l’immobilier Quand Marrakech affole les compteurs : Grands projets publics et privés, interviews de spécialistes, lexique immo... Tout ce que vous voulez savoir sur l’immobilier à Marrakech. Lire page 14

U

24 au 27 octobre : 1er salon international des industries et services aéronautiques "AEROEXPO 2007" à Marrakech. Au Programme : 80 appareils exposés, des démonstrations en vol, des conférences… ●

Après entre autres des succès comme Blade Runner, Alien, Thelma et Louise, Hannibal ou Gladiator, Ridley Scott revient avec les têtes d’affiche Russel Crowe et Leonardo DiCaprio pour le tournage de “Body of lies”, qui aura bientôt lieu à Marrakech. Toute l’actualité cinémathographique des tournages à Marrakech, et ailleurs au Maroc, retrouvezla en page 8.

er ● 1 novembre : Hommage à Edith Piaf avec le spectacle “une vie en rose et noir”, interprété par Nathalie Lhermitte au Théâtre Royal de Marrakech.

2 au 4 novembre : 1er Festival de Jazz “Riad en Jazz” à Marrakech. Au programme : Abigoba, Zebra Quartet, Rhoda Scott... dans 4 lieux dont le Palais Bahia. Et des artistes en concerts off au Riad El Fenn et au Grand Café de La Poste. ●

Leonardo DiCaprio

Entreprise indé pendante membre du ré seau DES-

4 au 7 octobre : 4è Trophée “Royal Air Maroc” à Marrakech au Palmeraie Golf Palace et au Royal Golf de Marrakech. ●

● 22 au 28 octobre : Au Royal Golf Dar Es Salam de Rabat aura lieu le Trophée Hassan II.

“Body of Lies” de Ridley Scott

n spectacle de qualité dédié au grand public, qui, après avoir ému le public français pendant deux ans, va faire vibrer le Théâtre Royal au son de “l’hymne à l’amour…“ Page 6

DATES A RETENIR 16 au 18 novembre : 2è Festival International du rire de Marrakech. Une vingtaine d’artistes présenteront des extraits de leurs one-man-shows. Au programme : danse, musique, galas, concerts, théâtre, spectacles pour enfants, parodies, jeux, magie, gags... ●

22 au 24 novembre : 1er Festival “Reggae 4 Africa” à Essaouira. Avec Ras Michael en invité d’honneur et la participation, en autres, de Barrington Levy, Buju Banton, Boom Shaka, Rocky Dawni, Junior Reid, Hassan Hakmoun… ●

23 au 30 novembre : 2è édition du Festival des arts de Marrakech (AiM) au Théâtre Royal, au Musée de Marrakech et sur la place Jamaâ El Fna... ●

25 novembre : Course internationale pour enfants à Marrakech, organisée par la fondation “Jet Energy”, ayant pour thème “Les foulées de la volonté 2007”. ●


SOMMAIRE

PAGE

Photo : Jean-Bernard Yaguiyan

02

EDITO N

Encore plus d’info 100% Marrakech

ous voilà de retour, avec cette deuxième édition de La Tribune de Marrakech… de Votre Tribune de Marrakech. Vous avez été nombreux à nous écrire, d’ici et d’ailleurs, pour nous féliciter, nous encourager dans le début de cette belle aventure. Cela fait toujours chaud au cœur de constater que l’énergie que nous avons mise dans nos pages résonne quelque part à Marrakech, et ailleurs dans le monde… Merci pour ces témoignages de sympathie, pour ces moments de partage. Dans ce second numéro, Votre Tribune, se re-dévoile à vous avec toujours plus d’infos, d’actu, de culture, de portraits et d’interviews… Plus de bons plans, d’idées de détente et de sorties… Et comme il en faut pour tous les goûts, plus de mode, de beauté et de déco, pour que vous preniez encore plus soin de vous, et de votre intérieur… Sur l’option du “plus”, à l’heure où les chantiers et les grues continuent de peupler les horizons de la ville, nous avons également voulu en savoir plus sur ce phénomène, celui d’un boom immobilier sans précédent qu’est en train de connaître Marrakech… C’est notre façon de vous offrir la possibilité d’en apprendre toujours plus, d’aller plus loin, en nous suivant de plus prêt.

Mouna Anajjar

NUMEROS UTILES URGENCES

British Airways : 022 22 94 54/53 58 77

Police : 19 Police touristique : 024 38 46 01 Pompiers : 15 Gendarmerie : 077

INFOS UTILES

URGENCES MEDICALES SAMU : 024 43 30 30 SOS Médecins : 024 40 40 40 SOS Accident : 024 40 14 01 Polyclinique du Sud : 024 44 79 99 Hôpital Ibn Toufail : 024 43 63 53 Centre antipoison : 037 68 64 64 Croissant Rouge : 024 44 54 27 Inter Secours : 024 30 27 27 Centre radiologique du Sud : 024 44 79 99 Pharmacie centrale : 024 43 01 58 Pharmacie, dépôt de nuit (Place Jamaâ El Fna) : 024 39 02 38 INFOS TRANSPORTS Gare routière : 024 43 39 33 Gare ferroviaire (ONCF) : 090 20 30 40 ou 024 44 65 69 Aéroport de Marrakech Ménara : 024 44 78 55 ou 024 44 79 10. Perte Bagage : 024 36 85 21 Service Douane de l’aéroport: 024 38 46 01/ ou 024 44 78 10 Supratours : 024 43 55 25 Royal Air Maroc : 024 43 62 05 Air France : 022 53 91 10 ou 022 53 92 81 Corsair : 0 820 042 042 Atlas Blue : 0820 090 90 ou siège à l’aéroport : 024 42 42 00

Maroc Telecom : 108 Renseignements internationaux : 126 Renseignements téléphoniques : 160 Infos route : 024 43 39 33 Météo : 024 43 04 09 Télégramme : 140 Fourrière auto/moto : 19 Radema : 024 44 78 55

02 : EDITO 03 : QUOI DE NEUF EN VILLE 05 : LA VIE DES ASSOCIATIONS 06 : CULTUROSCOPE 08 : SILENCE ON TOURNE 10 : RESTEZ BRANCHES 12 : HOTELLERIE 16 : DOSSIER IMMO 24 : VISIONS D’INTERIEURS 26 : BEAUTE 27 : MODE 30 : LES ENFANTS AUSSI 31 : LOISIRS ET DETENTE 33 : AUTO MOTO 34 : GOLF 36 : LES BONNES TABLES 42 : SORTIR 46 : ON LES A RENCONTRES LA TRIBUNE DE MARRAKECH : Publication éditiée par la Sarl Another éditions Maroc - R.C. 26 171 - Patente : 45191132 - I.F. 06520612 - CNSS : 7399464 - Bureaux : 7, rue de la Liberté, Guéliz, Marrakech, Maroc - E.mail : info@anothereditions.com - Tél. : 024 42 02 49 - Fax : 024 42 21 18 - Directeur de la publication : Jean-Jacques Fourny. E-mail : jjf@anothereditions.com Directrice Générale et Rédactrice en chef : Mouna Anajjar. Tél. : 024 44 97 09. E-mail : mouna@anothereditions.com - Rédaction : Yamina Benaï, Christian Debois-Frogé, Fred Haffner, Corentin de Penanster, Mélanie Polatova, Hélène Zemmour, Stéphane Roux - Publicité : Constance Thiollier. Tél. : 024 42 02 49. E-mail : constance@anothereditions.com - Direction artistique : Zineb Semlali. Tél. : 024 42 02 49. E-mail : zineb@anothereditions.com Photographes : Jean-Bernard Yaguiyan, Gabriel Martel - Impression : Direct Print, Casablanca Dépôt légal C07/14 - ISSN en cours - Tous droits de reproduction réservés (titres, textes et photos). La rédaction décline toute responsabilité pour tout matériel photographique, iconographique ou rédactionnel, qui lui serait parvenu sans demande expresse de sa part.

INFOS ETRANGERS Église Sts Martyrs : 024 430 585 Consulat de France : 024 38 82 00 Consulat de Belgique : 024 44 73 12 Opposition carte VISA : 022 437 437 (USA : 1 410 581 38 36) Opposition carte EUROCARD-MASTERCARD : 0033 1 45 67 84 84 Opposition carte VISA PREMIER : 00 33 1 42 77 45 45 Opposition carte AMERICAN EXPRESS : 00 33 1 47 77 72 00 INFOS DIVERSES ET TOURISME Office du tourisme : 024 43 08 86 Conseil Régional du Tourisme : 024 38 52 61 Wilaya : 024 30 84 32 Préfecture : 024 42 71 17 Préfecture de Police : 024 43 05 70 Hôtel de ville : 024 38 69 02 Douanes : 024 44 78 10 Poste centrale : 024 43 19 63

OU TROUVER VOTRE TRIBUNE DE MARRAKECH : DANS LES MEILLEURS ENDROITS DE LA VILLE ET DE SA REGION : GUELIZ : Loc 2 roues, Medloc, Mercedes Canal Forme, le Culte, Isabelle Cartier, spa Les Secrets, Naj nails, Vita diet, Parfum du soleil, Izzalia, Polyclinique du Sud, Riviera spa, Pain Loïc, Beauty Success. Lucie Saint Clair, IFM, Galerie 127, Marco Polo, Lawrence & Arnott, Matisse Art Gallery, Galerie Noir sur blanc, Galerie Ré, Decoriente, Decoration Majorelle, Kounouz, Kinetic, Ambiance & Style, Africain Lodge, Balzatex, Madurel, K shop, Home Wear, Mamounia Arts Gallery, Kechmara, Grand Café de la Poste, les Maitres du pain, Le café du livre, Le chat qui rit, Adamo, L’Annexe, Casanova, Le 16 café, Saveurs d’Orient, les Cépages, le Guépard, Primo, la Crêperie, Hôtel Meridien N'fis, Marrakech 3000, le Comptoir de l'immobilier, Sofidim, Bassim Assurance & Immobilier Belkahia, Casa-Marrakech, Ici Marrakech, Jemâa El Fna Immobilier, Lynx optique, Afflelou, Birkemeyer, Rêve d'un Jour, Lacoste, RG 512, Votre Mesure, Magilla, Sport Plus, Super Sport, Antonelle, Maje, la Senza, Sinequanone, Planet Sport, DPAM, Etam, Yaz & Izia, Afric & Chic, Montecristo. HIVERNAGE : Tchaba, Dessange, Oriental Spa, Odyssee, Emilio Robba, la Porte d'Orient, Restaurant La Villa, Puerto Banus,

Loloquoi, La Grillardière, Show room Audio Vidéo Hightec, Hôtel Atlas Médina & Spa & Actors, Hôtel Kenzi Farah, Hôtel Hivernage & Spa, Dar Ghizlaine, Hôtel Sofitel, Hôtel Kempinski Mansour Eddahbi & Paradise, Comptoir Darna, Jad Mahal, Casino de Marrakech & Théatro, le Tanzania. MEDINA : les Bains de Marrakech, Riad des Eaux, les Couleurs de l’Orient, Spa Isis, Mustapha Blaoui, Khalid Art Gallery, Kulchi, la Quobba, Dar Moha, les Terrases de l’Alhambra, Le Marrakchi, Café Arabe, Tatchibana, Bougainvillier Café, Villa Flore, Casa Lalla, Narwama, le Tobsil, la Maison Arabe, Riad la Sultana, Dar Youraziz, Hôtel les Jardins de la Koutoubia & Spa, Riad Palais Calipau, Riad 72, Riad al Moussika, Riad Catalina, Riad Dyor, Riad El Fenn, Riad Farnatchi, Riad les Bougainvilliers, Riad Lotus Ambre, Riad les Yeux Bleus, Riad Lotus Privilège, Riad Mehdi, Riad Moucharabieh, Riad Noir d'ivoire, Riad Samarkand, Riad Talaa 12, Marrakech 3000, Akbar Delight, Tanjia, Kosy Bar. PALMERAIE : Kiotori, Dar Ambre, Palmeraie Golf Palace, Golf de la Palmeraie, le Palace, le Pavillon du Golf Dar Ennassim, Hôtel & Spa Tikida Gardens, Dar Ayniwen, Ksar Char Bagh, le Murano, Palais Rhoul & Abyssin, Sublime Ailleurs, Palais Mehdi, Nikki Beach, Atlas Karting. ROUTE DE CASABLANCA : P.S.A, Renault,

Toyota, Home Wear, Decora Marrakech, Cuisine Plus, Joué Club, DPAM, Marwa, Sisley, Un Deux Trois, Orchestra, le Comtpoir des Griffes, Armor lux, Best Mountain, Women Secret, Sprinfield, Keito. ROUTE DE L’OURIKA : Farhana Design, la Plage Rouge, bô-zin, le Touggana, la Ferme Berbère, la Maison des Oliviers, Le Pacha, Oasiria. ROUTE DU BARRAGE : la Floride, Relais du Lac, Dar Ouzguita, le Flouka, Dar Taliste, Beldi Country Club, Jet Ski, Auberge du Lac. ROUTE DE OUARZAZATE : Golf Royal, Amanjena, Golf Amalkis. SIDI GHANEM : Afrique Atlas Motors, Artes Mundi, le Café Cosaque. TARGA : Ksar Catalina. Etc... DIFFUSION GRATUITE. DISTRIBUTION ASSURÉE PAR : E-streeTazimarketing Tél. : 061 31 20 69

SUR LE NET : Téléchargement gratuit de toute la Tribune en format PDF sur :

infosBar.com


CITY-BUZZ

Infos urbaines...

UNE LANGUE VERTE au pied de la Koutoubia Khaldoun et se terminera par un musée couvert de 10.000 m2 rue Houman El Fatouaki. L’espace accueillera des expositions temporaires (de sculptures, de peintures…) ou permanentes (sur l’histoire du Maroc…). Un auditorium et un laboratoire de langues y verront également le jour. “Le moment est venu pour nous Marocains de nous tourner vers notre histoire avec un regard plus serein”, nous dit encore Karim el Achak. Et d’ajouter “Nos enfants ont besoin de cet héritage pour construire leur avenir”. Rendez-vous en décembre pour le jardin et dans quatorze mois pour le musée, à vos agendas !

M

à l’histoire. D’environ un hectare, sa caractéristique principale est le dessin scrupuleux des fameux quatre carrés qui s’articulent autour d’une fontaine ou d’un bassin, le tout agrémenté de fruitiers et de Jacarondas pour la création de coins d’ombre. “Koutoubia porte la racine Kitab qui veut dire livre !” nous dit Karim. Pour le savoir, tout est dit… Le jardin longera la rue Ibn

Le “PRIX DE LA DECOUVERTE” du salon “MAISON & OBJET” décerné à une entreprise marrakchie e "Prix de la découverte" du Salon International "Maison & Objet", tenu du 7 au 11 septembre à Villepinte (en région parisienne), a été décerné à l'entreprise marocaine "Ziz Ziz Quid", spécialisée dans la création d'objets de décor et de jouets pour enfants. Installée à Marrakech, "Ziz Ziz

L

Quid" a été récompensée pour ses efforts visant à allier techniques traditionnelles et Design. Le Maroc, était également à l’honneur avec six autres créateurs marocains : Karim Tassi (stylisme), Yahya (luminaires et mobilier), Faïrouz Jalal (cosmétiques), Amina Agueznay (bijoux), Soumaya Jalal

Mikou (textile design) et Hicham Lahlou (décoration) qui ont participé à l'opération "Talents à la Carte". Un magazine a été édité pour l’occasion, "Effervescences marocaines, talents à la carte", et un documentaire projeté sur leur parcours et sur les différentes facettes de notre artisanat.

03

PLAN DE SAUVEGARDE DE LA PALMERAIE

a palmeraie date du XIème siècle. Elle est une empreinte du passage des Almoravides venus du sud. Sa superficie atteint les 1200 hectares. Elle est l’identité même de Marrakech, particulièrement étonnante au moment de l’enneigement des montagnes de l’Atlas. Aujourd’hui des textes juridiques visent à la protéger contre l’arrachage sauvage, la coupe des palmes pour l’exploitation des cœurs de palmiers, ou encore la pratique des activités agricoles dans des conditions peu hygiéniques. Malgré ces dispositions juridiques, elle se réduit comme une peau de chagrin, face à l’extension prolifique de la ville. Des mesures sont prises sous l’égide de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, à l’instar de la rénovation des espaces verts, de la plantation de palmiers à grande échelle (430.000 palmiers sur 6 ans), du Classement du site de la

L

palmeraie… Mais surtout par la limitation des constructions, voire même, le rachat des terrains par les autorités pour les transformer en espace public. Dans le cadre des grands projets touristiques, il est demandé aux promoteurs de planter un minimum de 40 palmiers par hectare. La ville de Marrakech s’engage à livrer les jeunes pousses gratuitement en provenance de sa pépinière, laquelle est capable de produire 80.000 plants par an, ainsi que de développer une recherche scientifique pointue dans les domaines de la production de palmiers, de lutte contre les maladies éventuelles et de la pauvreté des sols. Une station d’épuration des eaux sales est en construction depuis 2006. A terme, elle servira à irriguer l’ensemble de la palmeraie dans des conditions optimales. Une police est également créée, pour lutter contre les délits et autres actes de vandalisme.

Antiquités

&

CHINE ANCIENNE

-

Décoration

MAROC

21 Q.I. Sidi Ghanem - Tél. / Fax : 024 35 62 72 - artesmundi@menara.ma

Another éditions

arrakech n’a pas volé sa réputation de ville verte… Au pied de la Koutoubia les premiers coups de pioche résonnent déjà depuis le 15 juillet dernier. Karim El Achak, jeune architecte déjà connu pour son implication dans la réalisation du “Carré Eden” au cœur de Guéliz, est à la tête de la création d’un “jardin du savoir” à l’esprit Andalous, dédié à la culture et

PAGE


CITY-BUZZ

PAGE

Infos urbaines...

L’Ouka, ou Oukaimeden Atlas Ski & Golf …

04

AEROEXPO MAROC Une première au Maroc e 1er salon international des industries et services aéronautiques au Maroc se tiendra du 14 au 27 octobre 2007 à l’aéroport de Marrakech-Ménara, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohamed VI, et sous l’égide du Ministère de l’Industrie, du Commerce et de Mise à niveau de l’économie, ainsi que du Ministère de l’Equipement et du Transport. Selon M. Le Henaff, Commissaire Général du Salon, les objectifs de cet évènement sont de faciliter les partenariats locaux et internationaux, faire de l'aéronautique un pôle majeur de croissance, et faciliter aux PME Marocaines la pénétration de ce marché. Pour cela, les organisateurs comptent attirer pas moins de 250 exposants et 10.000 visiteurs. Le salon comportera aussi un stand pour présenter quelque 80 avions en statique, et une vingtaine en démonstration.

L

e village “Oukaimeden Atlas Ski et Golf” est un projet colossal d’une valeur de 12,6 milliards de dhs dont le promoteur n’est autre que Emaar, le bras des investissements immobiliers internationaux du mastodonte Dubaï Holding. Dressé sur 600 hectares, ce projet prévoit un complexe résidentiel,

L

plus de 300 magasins, 25.000 m2 d’espaces entreprises, une station de ski aux normes européennes -avec neige et lac artificiels-, des jeux de glaces et pistes de patinage… et un golf. Soit le seul complexe en Afrique et au Moyen Orient combinant, à la fois, une station de ski et un golf. Les promoteurs ont déjà

conclu avec le gouvernement marocain une partie du Mémorandum d'entente d'une valeur de 5,34 milliards de dollars américains. Pour l’heure, les plans de masse d’Oukaimeden Atlas Ski & Golf ne sont pas encore définis, et les études techniques se poursuivent. Affaire à suivre...

www.aeroexpo-morocco.com

Le petit écran squatte la toile !

DES TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT DE“GENIE”

es travaux d’assainissement de la ville de Marrakech étaient devenus indispensables. La Radeema et la société ECG s’y sont

L

attelées en prenant en compte la problématique de la circulation. A cette fin, des tunnels ont été creusés sous les axes principaux de la ville (tout le long de l’avenue Abdelkrim el Khattabi), ils ont été entièrement ventilés et éclairés. Les sociétés concernées ont fait preuve de véritable génie civil et débloqué pour cela un budget phénoménal. Etant donné que circuler à Marrakech est déjà un véritable exercice de style, la construction de ces tunnels est un exploit technique qui permettra d’alléger le trafic.

ELECTIONS SURPRISE AU MAROC Démentant toutes les enquêtes d'opinion, les islamistes modérés du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ne sont pas devenus la première formation politique du Maroc à l'issue des élections législatives du 7 septembre. C'est le plus ancien parti marocain (fondé en 1944), l'Istiqlal (nationaliste), qui a créé la surprise, en arrivant en tête, avec 52 sièges contre 47 au PJD. L'autre fait marquant du scrutin est une participation extrêmement basse, 37 % seulement (contre 52% en 2002), soit la plus basse de l’histoire du Royaume.

Ça y est Digital video productions installe sa chaîne Marrakech TV sur le net, à l’adresse www.marrakechtv.com, pour que vous puissiez savourer l’intégralité de ses programmes, naguère uniquement disponibles dans votre chambre d’hôtel. En deux clics le rêve reste intact !

L’AFEM A DESORMAIS SON BUREAU À MARRAKECH

’Association des Femmes Chefs d’Entreprise du Maroc a été créée en 2000 à l’initiative de femmes chefs d’entreprise désireuses de participer activement au développement économique et industriel de leur pays, et motivées à l’idée de constituer un réseau national. L’AFEM prévoit de constituer son bureau à Marrakech courant septembre. A cette occasion, Madame Awatef Berdaï, candi-

L TOUS ENSEMBLE DEVENONS

ECO-CITOYENS ! es 14-15 et 16 septembre 2007, la ville de Marrakech, en association avec bon nombre d’autres nations du monde entier,

L

a participé, pour la première fois, à l’action “clean up the world”. La palmeraie en priorité a subi un grand nettoyage des sacs plastiques, souvent

transportés par le vent. N’oubliez surtout pas ce rendez-vous important l’année prochaine…

Bientôt, une NOUVELLE ESPLANADE et UN VILLAGE DES ARTISANS A LA MEDINA ! mi promeneur bonjour ! que vous soyez de Marrakech, de passage ou d’ailleurs, la création d’une promenade sans voiture, entre le Palais El Badii et les tombeaux Saâdiens, en passant par la nouvelle esplanade de la mosquée Moulay El Yazid, dans la Kasbah, au cœur même du tissu de la Médina, est en train de voir le jour… La mosquée, et plus particulièrement son minaret, seront totalement désenclavés. Une nouvelle esplanade sera construite, ainsi qu’un village artisan et un café Maure, où il fera bon déguster des sucreries arrosées de thé à la menthe, le tout dans un jardin autour d’une fontaine, quel programme ! Les anciennes murailles de la ville seront mises en valeur grâce à une saignée qui sera effectuée au sein même des bâtiments délabrés ou abandonnés. L’histoire de la Médina sera ainsi révélée,

date à la présidence du bureau, appelle toutes les femmes chefs d’entreprise de la région à se joindre à elle. Non seulement les femmes membres de cette association en tirent un avantage non négligeable, comme celui d’être fédérées, mais de surcroît, cette adhésion leur permet aussi de trouver des partenaires de choix et un soutien pour toute création d’entreprise, tout en participant à des programmes d’entraide. Ainsi, ces réseaux et interactions générés pas l’AFEM créent une dynamique professionnelle qui concerne tous les domaines d’activité.

Renseignements et adhésions : Mme Awatef Berdaï : 024 34 67 30

Le Pavillon de Marrakech

A

Le “Pavillon de Marrakech” rouvre ses portes après 2 mois de fermeture pour travaux d’embellissement et une carte revisitée par Laurent Taridec et Hassan Aït Bouzit. Les nouveautés, pour les Marrakchis et habitués, un parking gardé sur la place du tribunal, derrière le restaurant avec un accès par les nouvelles cuisines, un salon privé pour vos dîners (12 à 20 personnes) et privatisation pour vos déjeuners d’affaires, réunions ou tout événement.

encore entre huit à quatorze mois à attendre, selon l’architecte Karim El Achak du

cabinet Associati… Insoutenable !!

Tél : 024 38 70 40 Derb Zaouia – Bab Doukkala Mosquée Marrakech. Tél : 024 38 70 40 Fax : 024 38 09 28 info@restaurantlepavillon.com


ASSOCIATIONS

PAGE

J’ai rêvé d’un autre monde...

05

“Touche pas à mon enfant”

UNE ECOLE POUR ELLES

Ensemble contre la pédocriminalité

ans un contexte d’afflux touristique galopant, Marrakech est victime du fléau du tourisme sexuel. Il n’est pas rare d’entendre parler de prostitution d’enfants ou de réseaux de pornographie pédophile. Malheureusement, selon Amal Temmar, coordinatrice de l’association à Marrakech, le problème ne se résume pas qu’à cet aspect et ne concerne pas que les régions touristiques. La pédocriminalité, c’est aussi l’inceste, la maltraitance d’enfants ou encore le mariage de mineurs... Des tabous qu’il faut briser à tout prix. Pour parer à tout cela, “Touche pas à mon enfant” a mis en place un système de parrainage des victimes ainsi qu’un protocole de prise en charge en association avec les autorités concernées et les services de santé. La prévention est une priorité, elle se fait à travers des campagnes de sensibilisation qui visent à faire tomber les tabous, afin que personne n’hésite à dénoncer le moindre écart. Les dons en argent sont évidemment les bienvenus, ils permettent à l’association de mettre en place un projet de grande envergure : une ferme biologique et pédagogique qui servira de centre de réadaptation pour les victimes, dans la région de Marrakech.

D

arce que l’éducation est à la base du progrès d’une société, et que trop souvent les villages ruraux manquent d’infrastructures, l’ONG “Education for all” a souhaité apporter sa pierre à l’édifice en matière d’enseignement pour les filles. Dans les villages marocains, peu nombreuses sont les jeunes filles qui ont la chance de poursuivre leurs études après l’école primaire : les parents n’ont pas toujours les moyens de payer les frais engendrés par un hébergement près du lycée, et hésitent à les envoyer loin de chez eux. L’idée de l’association est d’offrir aux jeunes éco-

P

lières du village d’Asni -situé sur les hauteurs de Marrakech, dans l’Atlas- la possibilité d’être hébergées dans une infrastructure construite spécifiquement pour elles, et d’être suivies par l’association, afin de rassurer leurs familles. Un atout essentiel pour permettre aux jeunes filles du village de s’ouvrir les portes du monde professionnel. Un grand dîner de gala, avec ventes aux enchères de week-ends et séjours dans des hôtels et maisons d’hôtes prestigieux du Maroc, a été organisé début juillet par “Education for all”. “Nous avons pu récolter, grâce à la générosité des donateurs,

LE CENTRE DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION DE TENSIFT, une ONG sur tous les fronts

la somme de 200.000 dhs, qui permettra de construire dès septembre une maison qui abritera 8 à 12 filles dans un premier temps, tout en ayant comme objectif d’augmenter ses effectifs année après année.” explique Maryk, une des responsables de l’ONG. Les jeunes écolières, âgées de 12 ans pour la plupart, seront hébergées gracieusement pendant 3 années consécutives. Un sérieux coup de pouce pour le village d’Asni et ses habitants. La soirée de charité –véritable succès- a vu défiler près de 80 personnes, parmi lesquelles, le secrétaire général du Ministère du Tourisme,

C

CDRT, qui vient de signer une convention avec le Ministère de la Solidarité autour des projets générateurs de revenus. Mais l’association est aussi très présente sur le terrain, avec des actions comme l’équipement d’écoles rurales en matériel, et la circulation de caravanes médicales. Le projet pilote au village des potiers à la sortie de Marrakech a été très remarqué : la substitution des fours traditionnels polluants et de faibles rendements par des fours à gaz propres et efficients est l’un des nombreux exemples d’actions combinant meilleure qualité de vie et protection de l’environnement.

http://www.ucam.ac.ma/cdrt/

http://www.justgiving.com/morocco.

LE COMBAT POUR L’ADOPTION CONTINUE… ’orphelinat de la Ligue Marocaine pour la Protection de l’Enfance de Marrakech vient d’accueillir une nouvelle Présidente à la tête de son comité, Mme Chraïbi, nommée par Mme Benslimane qui est ainsi devenue présidente d’honneur. Ce changement d’équipe est l’occasion de rappeler le formidable travail effectué par les membres de ce comité pour récolter le maximum de fonds en organisant des galas et des kermesses tout au long de l’année. Ajouté aux dons, cet argent permet à l’orphelinat et ses 45 employés de prendre soin de leurs 57 résidents actuels -40 nourrissons, 13 bébés et 5 enfants handicapés-, en attendant

L

ette association à vocation régionale existe depuis 1998 et compte 160 membres. Le CDRT a fait parler de lui en mars dernier avec l’enquête qui a été faite sur la qualité de vie à Marrakech (la majorité des personnes interrogées, 1.200 ménages, avait alors déclaré en être satisfaite). Ce réseau informel regroupe des acteurs qui agissent sur divers champs d’action, notamment la réflexion sur les thématiques liées au développement de la région : eau, tourisme, désertification, pauvreté… On signalera, dernièrement, la publication du livre sur le thème “jeunesse et tolérance”, actes des journées organisées par le CDRT à l’occasion des tristes événements du 16 mai. La solidarité est une priorité du

Hassan Kacimi, et le Wali de Marrakech, Mounir Chraïbi. “La plupart des participants ont fait des donations, ont participé aux enchères ou ont offert des lots à l’association que nous avons ensuite fait gagner à la loterie” précisent les organisateurs, qui tiennent à remercier les nombreux convives. La maison d’Asni sera opérationnelle dès janvier prochain. Si les enchères sont bel et bien terminées, les donations sont toujours précieuses et peuvent être faites à tout moment sur le site Internet.

qu’ils aient la chance d’être adoptés. Les trois équipes qui se relaient jour et nuit n’ont pas le loisir d’offrir aux enfants toute l’attention et l’affection nécessaires à leur bon développement physique et psychologique. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas hésiter à venir égayer le quotidien de ces petits bouts de chou durant leur séjour à l’orphelinat. Et si le temps vous manque, un don en argent, couches, vêtements, jouets, etc, sera toujours le bienvenu.

Horaires de visite : de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 17h30. Centre Commercial d’IssilLotissement Agdal- 40000 Marrakech- 024 30 74 00

Coordinatrice Marrakech : Amale Temmar : 063 03 98 60

Al Karam pour la protection de l’enfance l Karam est une association née à Safi en 1997 sous la présidence d’honneur de S.A.R. Lalla Meryem. En 2004, elle ouvre une antenne à Marrakech. Les 33 membres de l’association œuvrent pour la protection de l’enfance, notamment en situation précaire, des enfants âgés de 5 à 18 ans, victimes d’exploitation ou vivant dans la rue, filles et garçons en rupture familiale ou scolaire. L’association se développe sur plusieurs fronts, en premier

A

lieu en proposant des activités dans la rue. Dans le bureau d’écoute, les jeunes bénéficient d’alphabétisation, de soutien scolaire, ou d’autres activités sportives ou artistiques. Les familles sont également accueillies. Deux centres d’urgence (garçons/filles) accueillent les jeunes de 6 à 9 mois avant la réintégration dans leur famille. Un travail en profondeur et sur le long terme est accompli puisque, pour les jeunes de plus de 15 ans, une formation professionnalisante

et une aide à la recherche d’un emploi complètent les actions. Al Karam sensibilise aussi aux droits de l’enfant grâce à des formations ou à la création de kits et de guides pour les jeunes mais aussi les adultes. Le travail exemplaire d’Al Karam a valu à sa présidente, Madame Karima Mkika, le grand prix humanitaire “Madame Figaro” en décembre dernier.

Unité 4 n° 391 Daoudiate - Marrakech Tél. : 024 33 03 82/ 061 49 42 84


CULTUROSCOPE

PAGE

06

“YED EL HENNA”, “UNE VIE EN ROSE ET NOIR” L’évènement de l’automne

ans de la première heure ou aficionados naissants depuis l’interprétation habitée de Marion Cotillard, tous les Marrakchis seront ravis d’apprendre qu’un spectacle retraçant la vie d’Edith Piaf sera présenté le 1er novembre prochain au Théâtre Royal de Marrakech.

F

Un décor en toute sobriété, une interprète de grand talent –Nathalie Lhermitte-, un accordéoniste et un narrateur. Quatre ingrédients auxquels s’ajoute un zeste de nostalgie. Et la magie opère ! Selon le producteur Fabrice Orlando, il s’agit d’un spectacle hybride entre concert et pièce de théâtre. Le spectateur est immédiatement transporté dans le monde de la “Môme” pour n’en atterrir qu’après 90 minutes d’émotions intenses. “BlueGreen Entertainment” a

choisi comme première production au Maroc un spectacle de qualité dédié au grand public, qui, après avoir ému le public français pendant deux ans, part en tournée mondiale. Non content d’offrir aux Marrakchis une belle occasion de sortir, “BlueGreen Entertainment” permet au Théâtre Royal d’exister et de nous faire vibrer au son de “l’hymne à l’amour…“

Places : 350 et 500 Dhs Infoline Réservation : 015 647 563

“REGGAE4AFRICA“ Mission : ouvrir les yeux, les oreilles, les cœurs…

ou la réconciliation des Marocains avec leur Marocanité l s’agit d’une rencontre entre un poète et un groupe de musiciens, les Fnaïre, célèbres pour leur rap traditionnel. Abel Damoussi, manie les mots courants ou spirituels du quotidien. Ses amis, Mohcine, Khalifa et Achraf, brassent des rythmes issus de leurs racines issaouies, gnawies, sahraouies… D’aucuns les comparent déjà aux “Nass El Ghiwane” d’aujourd’hui. Entre mélange de courants musicaux et paroles en darija, berbère, espagnol, néerlandais, anglais et français… peu importe l’idiome utilisé, l’essentiel est d’exprimer la fierté de sa pluralité… Difficile d’être indifférent aux sons qui arrachent les tripes… Leur dernier album, cousu de messages d’amour et de paix, est un voyage dans le Maroc de jadis, avec des haltes dans

I

celui d’aujourd’hui. Il a fallu deux ans et soixante musiciens pour le concocter. Les 12 titres tordent le coup aux clichés et aux complexes de l’orient face à l’occident, ils sont une sorte de guide pour les jeunes en mal de repères. L’album est “made in Morocco”, même si la masterisation s’est faite à Londres, dans les studios des Rolling Stones ! Ne ratez pas l’opus qui va raper…

TROIS JOURS JAZZY ça vous tente ? a 1ère édition du festival “Essaouira Reggae4Africa” aura lieu les 22, 23 et 24 novembre prochains, en l’honneur de feu Sa Majesté le Roi Mohamed V, parrain du Panafricanisme… Le Maroc était donc propice à la célébration du Reggae, musique qui, depuis sa naissance dans les ghettos de la Jamaïque, prône amour, paix et respect des racines culturelles… L’événement célèbre la musique et,

L

surtout, soutient une œuvre humanitaire active en faveur de l’Afrique, et ce, à travers les organismes et associations humanitaires internationaux qui défendent les femmes et les enfants de ce continent et leur diaspora. Ils seront co-invitées d’honneur, et leur action sera exposée lors de nombreuses conférences… Autre invité d’honneur, et pas des moindres !, Ras Michael, connu pour avoir inspiré Bob Marley -dernièrement élu par le

Time Magazine comme l’artiste le plus important du XXè s… et bon nombre d’artistes de la 1ère génération. Les recettes des téléchargements de morceaux Reggae sur le net seront reversées aux associations, et le concert sera diffusé en Live sur un site Internet conçu pour l’événement. Sur ce même site, toutes les infos sur ce festival qui promet d’être une première du genre !

www.reggae4africa.org

“RADIANCE“ DE LORI PARK, au Musée de Marrakech ans ce musée du XIXè siècle, parfaitement restauré par Omar Benjelloun et entretenu à ce jour par une fondation dirigée par sa femme, on peut admirer l’artisanat -bijoux précieux et vêtements- qui font le trésor de la culture berbère. L’artiste américaine Lori Park a choisi d’y exposer jusqu’au 30 septembre ses sculptures éthérées qui font la joie des connaisseurs de Marrakech. Des torses sculptés en mouve-

D

ment, habillés de robes de papiers aux teintes colorées et décorées de roses séchées, qui peuvent rappeler les défilés couture d’Yves Saint-Laurent : les œuvres contemporaines de “Radiance” sont présentées dans la Douriyia, tandis que des silhouettes suspendues au plafond hantent l’espace théâtralisé.

http://www.onemoretime.fr/riad-en-jazz/inscription.html

Rayan, le jeune surdoué du raï love

Musée de Marrakech, Place Ben Youssef - Médina

une 2ème édition qui célèbre notre “patrimoine oral”

F

Marocain Faouzi Ben Saidi. Le thème majeur, cette fois, tournera autour de l'art de la narration -“patrimoine oral” et tradition célèbre à Marrakech par les conteurs de la place Jamaâ El Fna. Les soirées se dérouleront au Théâtre Royal, au musée de Marrakech, ou encore sur la célèbre place. Ce festival, qui se tiendra juste avant l'ouverture du festival international du film de Marrakech, convie également scénaristes, réalisateurs et autres acteurs

26 ans seulement et déjà 8 albums, Rayan, de son vrai nom Berroho Othman, s’inscrit dans la lignée de Cheb Hasni, trop tôt disparu. Son dernier album “Ma chérie”, produit par le label marocobelge Fassiphone, rassemble dix nouveaux titres, dont quatre duos, avec Jalal Hamdaoui, Rima, Shay-Na et Aftab. Six mois de travail pour cet opus clairement oriental où l’on retrouve l’admiration de Rayan pour la musique égyptienne d’Oum Kalthoum, et où l’influence internationale se fait aussi sentir. Les arrangements des titres sont au service d’une ambiance sentimentale omniprésente : Rayan passe naturellement de l’arabe au

A

Festival des arts de Marrakech (AiM), ort de l’énorme succès de sa 1ère édition en novembre 2005, les fondateurs d’AIM, Vanessa Branson (The Wonderful Fund Collection, Riad El Fenn), Abel Damoussi (Kssour et Kasbah Agafay) et Danny Moynihan (artiste, auteur, Boogie Woogie)… reconduisent, cette année, une 2ème édition qui démarre le 23 novembre 2007. 7 jours qui verront défiler de grands noms internationaux de la photo, de l’art et du cinéma… pour ne citer que les réalisateurs John Boorman, Stephen Frears et le

Les autorités marrakchies souhaitent instaurer l’idée d’une manifestation par mois d’ici à 2010. “Riad en Jazz”, conception franco-marocaine, s’inscrit dans cette optique. Pendant trois jours, et dans quatre lieux, dont le Palais Bahia, cinq concerts seront donnés par des formations de Jazz exceptionelles telles Abigoba, Zebra Quartet, Rhoda Scott... Des concerts Off sont également prévus au Café de la Poste et au Riad El Fenn... Et un concert de clôture présentera des musiciens français et marocains au Palais Bahia. Surprise ultime ! Un invité d’honneur est également au programme…

du cinéma autour de tables rondes, conférences et ateliers, pour aborder l'art et la science du scénario… Un événements culturel majeur, à ne pas rater !

français, en bon représentant de la jeune génération. Ce natif de Tanger a un clip en préparation, et une tournée qui devrait le faire chanter de Bruxelles à Paris, en passant par l’Espagne et bien sûr le Maroc. Un talent à suivre de près.


PAGE

expos, scènes, sons et lumières...

07

Galerie 127 Artes Mundi s’ouvre à la culture

Bernard Descamps, "Au-delà des apparences" a désormais célèbre Galerie 127, située avenue Mohammed V, accueille jusqu'au 10 novembre prochain les œuvres du photographe Bernard Descamps. Cinquante images en noir et blanc, au format carré, qui témoignent de l'attachement de l'homme pour sa terre natale. "Je réalise des images qui ne décrivent pas les objets ou les événements, qui ne racontent rien, mais qui voudraient dévoiler de minuscules fragments de temps", explique l'artiste. Une femme sensuelle, une flore fragile, une faune libre. Des clichés au cœur de la nature et de l'instant, comme les traces de pas d'un voyage initiatique sur le sable du désert. De son regard contemplatif, Bernard Descamps nous invite à errer dans ce pays de nulle part.

“J‘ai voulu créer une passerelle entre le quartier industriel et la culture“, nous dit Gérard. Et c’est par le biais d’expositions uniques en leur genre, de signatures de livres, de lectures… qu’Artes Mundi compte devenir un lieu d’échanges culturels.

L

érard Santolini, antiquaire de renom, enrichit son show-room, Artes Mundi, d’une galerie consacrée à la peinture. Ce véritable écrin des arts du monde, sur 1.200 m2, s’ouvre aujourd’hui à la culture, avec une galerie “d’Atmosphère” comme il aime la nommer.

G

- Jusqu’au 20 Octobre : exposition des oeuvres de Philippe Pastor. - Du 20 Octobre au 20 Novembre : Pierre Laurent Brenot. - Expositions permanentes : Mohamed Louardiri, Farid Belkahia, Malika Agueznaï... Lot. 29, Q.I. - Sidi Ghanem

A LA LIGHT GALLERY

Jusqu'au 10 novembre 127, av. Mohammed V - Guéliz

Se ressourcer au Riad Sahara Nour maison d’hôtes, c’est aussi, et surtout, un centre de création artistique. “Deux ans de travaux, deux ans de labeur, de joie, de peine, de partage, d’enthousiasme, de déception, de colères, et de passion aussi. Deux ans de vie. Sahara Nour vit le jour en 2002. Une seconde naissance. L’air était doux. Le soleil brillait”, peut-on lire dans le long poème qui s’affiche sur le site Internet du riad. Situé non loin de la place Jamaâ El Fna, avec ses 500 m2 de terrasses, ses habitations et jardins, c'est un lieu très calme où il fait bon se ressourcer.

moureux du désert, des voyages et de l'art, Lucile et François ont choisi de faire partager leur passion au sein d’un riad vieux de plus de 100 ans qu’ils ont restauré dans la plus pure tradition de l'art marocain. Le Riad Sahara Nour n’est pas une simple

A

- Du 12 au 19 oct. : “Nouveau regard sur Marrakech”, stage de carnet de voyage, aquarelle. - Du 27 oct. au 03 nov. : “Senteurs Orientales”, stage de sophrologie. - Du 18 au 25 nov. : “Sur le Vif”, stage de croquis de voyage.

118, Derb Dekkak - Bab Doukkala

ET AUSSI GALERIE NOIR SUR BLANC Jusqu’au 26 oct. : une exposition des œuvres les plus récentes de Mahi Binebine, Rachid Bekkar, Hassan Bourkia, Jean-Michel Bouqueton, Larbi Cherkaoui, Mouna Cherrat et bien d’autres… Du 27 oct. au 14 nov. : exposition “Giotto à Marrakech” de l’artiste peintre Chilienne Carmen Letelier Royem. Du 17 nov. au 12 déc. : exposition du Marrakchi My Youssef El Kahfai. 48, rue Yougoslavie, Imm Adam Plaza (à côté de la RTM) - Guéliz

GALERIE RE Jusqu’au 20 oct. : “Nord-Sud, Le Maroc en mouvement”. 11 peintres marocains, français et algériens. Fin oct. à début déc. : exposition personnelle d’Amina Benbouchta, une artiste qui peint, sur toile et sur papier, un monde allusif. Résidence Al Andalous 3 - Gueliz

GALERIE LAWRENCE-ARNOTT Du 8 au 27 Nov. : exposition des œuvres du peintre marocain Bousaki. Du 4 au 31 Déc. : le peintre français Patrick Debelle. Exposition permanente des bijoux de Jeanette Lawdon. Imm. EL Khalil (face gendarmerie Royale) - Av. Hassan II

MATISSE ART GALLERY Oct. : exposition de miniatures (peinture marocaine et orientaliste). Nov. : exposition de Régis Delène Bartholdi et participation au Festival des Arts de Marrakech 2007 (AiM). Déc. : François Weil. 61 , rue de Yougoslavie - Passage Ghandouri - Guéliz

GALERIE TINDOUF Exposition de nouveaux talents : peintres marocains, européens et sud américains... et de pièces d’exception (art traditionnel marocain et islamique) 22, boulevard Mohammed VI

IFM Deux moments forts autour de la “lecture et du polar”, et des expositions de grands peintres autodidactes. Renseignements au : 024 44 69 30

Mamounia Arts Gallery, un lieu dédié à l’Art oriental bdellatif El Harizi, natif de Fès, est depuis des années une figure emblématique des amateurs d’art oriental à Marrakech. La galerie de ce connaisseur, fou amoureux du patrimoine marocain, est située rue de la Liberté, en plein Guéliz. Le lieu regorge de merveilles dignes de figurer dans les musées. Du bijou antique aux tableaux de maîtres, en passant par des meubles anciens d’exception, ici les passionnés trouveront, à des prix conformes au marché de l’art, une collection d’objets rares d’une qualité irréprochable.

A

www.mamouniaartsgallery.com

out le mois d’octobre, et jusqu’ au 4 novembre, la Light Gallery nous invite à découvrir "Katia, Nina, Veruschka et les autres”, une exposition des oeuvres de photographes internationalement connus, tels le Japonais Araki, les Allemands Holger Jacobs et Helmut Newton, l'Italien Franco Rubartelli ou

T

encore, les Français Pierre & Gilles. Du 7 novembre au 16 décembre, c’est Kosta Kulundzi, le peintre d'origine yougoslave très remarqué au 1er salon du dessin contemporain de Paris au printemps dernier, qui nous donne rendezvous. 2, derb Chtouka - Kasbah


CINEMA

PAGE

Silence on tourne...

AU PAYS DES EXPATRIES le prochain film de Jean-Michel Verner 100% Marrakech près “Jeux de cons” en 2001 et “Célibataires” l’année dernière, le réalisateur et acteur Jean-Michel Verner, nous concocte une nouvelle comédie qui devrait se tourner à Marrakech. Après de nombreux séjours et un vrai coup de cœur pour la ville ocre, l’homme de cinéma ne pouvait pas passer à côté d’une tribu qui commence à faire parler d’elle, et parfois bruyamment : les expatriés. En plein travail d’écriture du scénario avec son complice Fabrice Orlando -l’auteur de la musique de son dernier film-, Jean-Michel ne résiste pas au plaisir d’évoquer le paradis illusoire propre à l’expatriation : “les expats, comme on les appelle, s’inventent un Marrakech qui n’existe pas !”. Le plus drôle, c’est qu’au fur et à mesure de l’écriture de l’histoire, ils ont constaté que la fiction rattrapait bien souvent la réalité et que le scénario n’était qu’une pâle copie de ce qui se passait au cœur du microcosme européen installé au Maroc. Le réalisateur sait de quoi il parle : il est tombé dans la vie marocaine depuis tout petit, alors que son grand-père installait le chemin de fer au Maroc. Il aime les

A

TAMANRASSET

gens d’ici, avec qui il plaisante volontiers, et ce, malgré la barrière de la langue. Le rire rapproche. Et puis il y a cet autre visage de Marrakech que nombre d’occidentaux croient posséder, alors que ce n’est qu’un mirage. “J’ai été frappé de voir qu’ici, les expats veulent manger local tout en réclamant des couverts. Quel paradoxe ! Pour ma part, j’aime manger dans la rue, à la marocaine”, souligne Verner. Lorsqu’il vient à Marrakech, donc tout le temps, Jean-Michel choisit les riads, le “Sultana” ou les

“Jardins de la Médina”, et mange chez ses amis au “Salam Bombay” ou au “Monte Cristo” : “mais rien ne remplace les brochettes du barrage”. Les nuances, la finesse d’analyse, pour éviter les stéréotypes et la caricature facile, voilà tout le travail du scénariste-réalisateur, qui s’implique dans ses films jusqu’à jouer dedans -“mais uniquement les rôles d’abrutis !”. S’il faut une certaine distance pour faire des situations quotidiennes des scènes de comédie, il faut surtout beaucoup de travail : “ce scénario, c’est plus d’un an d’écriture. Le talent n’existe pas, je crois au travail, aux textes cent fois réécrits… de la dentelle !” explique-t-il avec conviction. Actuellement, c’est au casting de son prochain film, dont le tournage devrait avoir lieu en novembre prochain au Canada, que notre homme se consacre : une comédie sur une maison de retraite intitulée “Même pas mort”. Tout un programme. Pour l’heure, Jean-Michel Verner est surtout connu des agences de voyage à Marrakech. Il passe son temps à décaler les dates de ses billets d’avion : “une fois ici, j’ai du mal à partir.”

Ça tourne à Marrakech… TRAQUE AU TERRORISTE idley Scott connaît bien le Maroc puisqu’il y a tourné deux de ses films à succès : “Gladiator”, avec Russel Crowe, et “Black Hawk Down”, avec Brad Pitt et Robert Redford. Scott ne s’arrêtera pas là puisqu’il prévoit de tourner au Maroc début 2008 “Body of Lies”, un drame avec entre autres les têtes d’affiche Russel

R

Ridley Scott

Leonardo DiCaprio

Russel Crowe et Ridley Scott

…Et ailleurs au Maroc ! LES TEMPS CHANGENT

e téléfilm de 90 minutes a été tourné en juin dernier au Maroc sous la direction de Williams Crépin avec entre autres Michèle Bernier et Pierre Cassignard, pour la chaîne française M6. L'histoire d'une rédac chef qui s'inscrit à un rallye féminin pour impressionner son boss…

C M

Crowe et Leonardo DiCaprio. Le tournage devrait avoir lieu à Rabat, Marrakech et Ouarzazate, mais aussi en Jordanie et à Dubaï : l’histoire, basée sur l’adaptation du roman de David Ignatius, est celle d’un ancien journaliste blessé pendant la guerre en Irak et recruté par la CIA afin de démanteler un réseau Al Qaeda en Jordanie.

Russel Crowe

Roue de Secours

erzak Allouache, le réalisateur de “Chouchou”, avec Gad Elmaleh, vient de tourner au Maroc son prochain film de fiction : “Tamanrasset”, co-écrit avec Judith Louis et Dominique Garnier, et coproduit par Arte

08

France. Un photographe de mode, engagé pour un shooting dans le sahara algérien, découvre la réalité du désert... Révolté par ce qu'il voit, il abandonne l'équipe et les mannequins pour photographier les clandestins africains…

e sera l'un des événements de France 2, dont la diffusion est prévue courant 2008. Ce docu-fiction réalisé par Marion Milne suit, en 2070, quatre personnages dont

C

le destin est fortement affecté par la nouvelle donne climatique. Le scénario est basé sur le rapport 2001 du GIEC (groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) qui prévoit un réchauffement de trois à six degrés de la température moyenne globale à la fin du XXIè siècle. Le tournage vient de débuter au Maroc. L'équipe se rendra ensuite au Canada.


WEB & NEW TECHNOS

PAGE

10 par Fred Haffner

L’INTERVIEW “FOUAD

HOUSNI”

Fouad Housni, auteur depuis deux ans d'Un Mac user à Marrakech1, est un des blogueurs marrakchis les plus réputés. Il ouvre notre série de portraits et inaugure cette nouvelle rubrique. Tu es Marrakchi depuis longtemps ? Je suis né à Casa, mais j'habite ici depuis 1980. Toute ma vie, mes études, mes souvenirs sont ici. Quand et comment as-tu découvert les blogs ? J'ai toujours été fan de nouvelles technos et avec La Kasbah Numérik (www.kasbah-numerik.com), je pratique le Web à titre professionnel depuis son arrivée au Maroc en 99. Quand j'ai vu arriver les blogs, il y a quelques années, n'étant pas naturellement enclin à l'écriture, j'ai réfléchi à l'utilité de créer le mien. J'ai alors trouvé sympa de réunir mes deux grandes passions : l'univers Apple et Marrakech. J'étais loin de penser que je bloguerai encore deux ans plus tard. Sur quoi postes-tu ? Un blog représente toujours une part de son auteur, donc je parle de ma vie. Je donne mon avis sur les films que je vois, les restos où je vais… et sur les machines et produits de l'univers Apple. Tes visiteurs viennent d'où ? La majorité sont étrangers, qu'ils vivent en Europe ou soient expatriés au Maroc. Ils cherchent l'expérience de “M. tout-le-monde”, tout ce qu'on ne trouve pas dans la presse classique. Quelle est selon toi la place de la blogoma dans le paysage médiatique marocain ? Encore loin de ce que ça pourrait être. Les blogs ont

Que t'apporte le blogging ? Des contacts. Au début d'Internet, les grandes têtes pensantes criaient au scandale en disant que ce serait l'outil qui couperait l'Homme de toute relation sociale. Je pense que c'est en fait le contraire. J'ai rencontré plusieurs personnes formidables grâce à Internet et à mon blog. Ça débouche même parfois sur des relations amicales ou de business. Deux conseils à donner à un nouveau blogueur ? 1. Aimer l'informatique dans son sens le plus large, savoir se servir d'un ordinateur et avoir une bonne culture Internet. 2. En avoir envie. Ça peut paraître bête, mais à mon sens, l'envie est le moteur d'un blog. Avoir envie de parler de quelque chose, de partager l'information. Deux blogs à nous recommander ? 1. Un nouveau blog très sympa, celui de Caryl2 que j'ai connu grâce au blogging. Il vient de s'installer à Marrakech. 2. Le blog de Lebaroude, "Les Tribulations d'un Marrakchi à Marrakech"3. J'aime bcp son style et notre façon de voir cette ville est assez similaire.

Stockez jusqu’à 200 CD !

ette chaîne DVD que l’équipe du show-room Audiovidéo Hightech de l’Hivernage nous présente ce mois-ci, est sans conteste LA solution complète et simple vous permettant d’apprécier musique et films avec un équipement minimal. 2 enceintes et 1 module ACOUSTIMASS® dissimulable produisent un son Home Cinéma proche de celui des systèmes à 5 enceintes traditionnels. Mais ils présentent une différence : aucun câble ne parcourt votre pièce. Et vous réduisez votre pile de CD en stockant numériquement jusqu’à 200 heures de musique dans le media center polyvalent. Une télécommande, à fonctions avancées, facile à utiliser, vous permet également d’accéder, d’une seule

C

touche, à votre bibliothèque musicale et gère la plupart des solutions Hi-Fi et Home Cinéma connectées à votre chaîne. Ce show room high-tech dédié à l’audiovisuel haut de gamme, qui a ouvert l’été dernier, représente aussi largement les marques Loewe, Bose et Pioneer. Vous allez adorer leurs dernières nouveautés en matière de téléviseurs plasma ou LCD, Home Cinéma et Domotique, et autres produits de sonorisation… De plus, conseils personnalisés, installation sur-mesure et suivi SAV sont garantis.

3, rue Hafid Ibrahim (Angle rue de Paris) - Hivernage Tél. : 075 07 54 97

LEXIBLOG (1) : www.macmaroc.com (2) : www.caryl.fr (3) : http://lebaroude.typepad.com

Networking online

R

La chaîne DVD Home Cinéma Bose 3·2·1 GSX

plus de puissance médiatique à l’étranger qu'au Maroc. La blogoma a une force de communication pour ceux qui veulent bien se connecter à ce réseau, mais je ne pense pas qu'elle ait une réelle influence sur des actes extérieurs au Web... ça se développe, mais on n’en est pas encore là.

RESTEZ CONNECTES éservés à quelques initiés il y a trois ans, les "réseaux sociaux" se sont développés à très grande vitesse depuis, et ceux qui n'ont pas de "profil" en ligne se sentiront vite marginaux d'une société de plus en plus virtuelle –pour le

(Power Podcast)

meilleur comme le pire. Ces sites ont pour principal intérêt de permettre à chacun de se mettre en avant, d'exister sur la Toile via un CV à jour et de rencontrer facilement de potentiels recruteurs, collaborateurs ou clients. La plupart sont gra-

tuits, leur efficacité dépendra de votre implication. La Tribune vous recommande viadeo en français, linkedIn en anglais et, pour aller plus loin et partager infos et passions avec vos amis : facebook.

Blog n.m. : Contraction de weblog. Journal personnel multimédia en ligne. L'auteur choisit généralement de partager ses principaux centres d'intérêts avec ses lecteurs, qui peuvent interagir en laissant leurs commentaires sur le blog.

● Blogroll n.f. : Publiée sous forme de liens sur la colonne latérale d'un blog, elle recense d'autres blogs lus et recommandés par l'auteur à ses lecteurs. ● Blogoma n.f. : Adaptation marocaine du terme blogosphère. Désigne la communauté des blogs marocains.

● Commentaire

: Sur la plupart des blogs, les lecteurs (ou visiteurs) peuvent réagir à un post (ou à un précédent commentaire). Liberté d'expression oblige, ils sont le plus souvent publiés immédiatement –même si les auteurs de blogs responsables pénalement du contenu de leur site vérifient les commentaires a posteriori. Sur certains blogs, les commentaires sont soumis à validation. ● Post n.m. : (ou note, billet) Article plus ou moins court, illustré ou non de photos, vidéos ou sons, publiés sur un blog par son auteur.


PAGE

Restez branchés...

11

CARNET DE ROUTE DE PAULA & EMMET Deux Irlandais, Emmet Connoly et sa petite amie Paula, ont fait le tour du Maroc en avril dernier. Ils en ont ramené de très belles photos -dont certaines sont reproduites ici- que vous pouvez voir sur leur blog. http://blog.thoughtwax.com

NOUVEAUTE HIGH TECH LE PREMIER MOBILE 100% TACTILE TC, fabricant taïwanais reconnu par les spécialistes mais encore méconnu du grand public (cela ne devrait pas tarder, surtout si la rumeur annonçant un "GooglePhone" produit par HTC venait à se vérifier), propose le seul

© HTC

H

smartphone à écran tactile actuellement présent sur le marché –l'iPhone d'Apple n'étant pas encore disponible en Afrique ou en Europe. Adieu clavier et stylet ! Téléphoner, consulter et rédiger ses emails, surfer

sur le web, regarder des photos ou des vidéos… tout se fait du bout du doigt. Ce smartphone fonctionne avec Windows mobile 6 et intègre donc l'essentiel des basiques Microsoft (Outlook, msn…).

NEWS Deezer.com permet d'écouter et partager de la musique en ligne légalement… Le nouvel iMac et le iPod Touch (écran tactile) est disponible au Maroc, le iPhone pourrait arriver courant 2008… Bayn (Wana) propose un service de blog simple et gratuit, proche des Skyblogs… Skype vient de lancer de nouvelles versions pour Windows et Mac…

iPhone d'Apple GooglePhone

Blogueurs marrakchis, faites-vous connaître, nous parlerons peut-être de vous dans un prochain numéro de La Tribune ! Ecrivez à : frederic.haffner@powerpodcast.fr


PAGE

Quoi de neuf...

NOIR D'IVOIRE, UN ECRIN DE CALME AU CŒUR DE LA MEDINA bougies et d'autres coups de coeur qu'elle a fait faire pour ses clients jamais trop chouchoutés : "je tiens à ce que les gens se sentent ici chez eux". Aux murs du salon, des objets artisanaux encadrés de cuir. Avec Jean-Michel, son mari, Jill souhaite agrandir le riad, avec une vraie piscine, une salle de sport… Alors qu'il est déjà classé en première catégorie, le riad se hissera sans doute à la gamme Prestige en janvier 2008, après les travaux : autant dire le charme des riads avec tout le luxe et le confort moderne. Le prix du rêve : de 180 à 320 euros la nuit.

31, Derb jdid - Bab Doukkala - Médina. Tél. : 024 38 09 75

uvert en décembre 2006, ce riad caché dans la Médina a fait de l'esthétisme sa pierre angulaire. “Noir d'ivoire” est tenu par Jill Fechtmann, une décoratrice anglaise qui utilise le lieu comme show-room. Les banquettes sont ainsi tissées à la main –un travail d'orfèvre signé Marion Verdier-, et les murs peints dans un coloris taupe rosé, à la fois doux et discret : "notre touche personnelle est unique, pas typique

O

du Maroc... Mais elle nous semblait parfaite pour ce lieu !" justifie Jill. Les soirées se passent dans la cour intérieure, autour de la piscine bordée de bananiers, au rythme des sons jazzy du piano. Les amateurs de raffinement et les amoureux en quête d'intimité ne seront pas déçus par cet oasis de paix. Un objet vous plaît ? Jill met sa casquette de décoratrice et vous conduit vers la petite boutique de décoration qui propose des étoles, des

CONFORT, RAFFINEMENT ET AUTHENTICITE

Exclusive use for PGP/Maroc © photo Studio Eric Bergoend Annecy/France - bergoend@noos.fr

ols en marbre et zelliges, murs en Tadellakt, panneaux en bois de cèdre et garde-corps en moucharabieh flirtent harmonieusement avec le charme discret et confortable d’un mobilier anglo-saxon et français. L’esprit traditionnel marocain se marie habilement avec le luxe d’un palace contemporain. Les chambres sont dotées d’une

S

connexion numérique satellitaire, pour la télé, l’accès à Internet en Wifi et les lignes directes… Sans oublier les commodités classiques, minibar, coffres forts individuels… Deux thèmes de décoration se côtoient. Tout d’abord, le “voyage”, inspiration cottage anglais, des objets glanés à travers le monde (fauteuils et coffres en cuir vieilli de Cordoue, meubles Regency, rideaux à larges rayures) et un éclairage tout en douceur. Ensuite, “la France traditionnelle”, avec des boiseries et des meubles aux essences claires de poirier, de hêtre ou d’érable, à l’inspiration Charles X… Byzance ? Non ! les 314 chambres rénovées du Palmeraie Golf Palace.

12

L’HOTEL DU TRESOR : un lieu branché à découvrir e dernier-né des hôtels de charme à Marrakech, comme il n’en existe pas encore, vient d’ouvrir ses portes à une minute de la place Jamaâ El Fna. Pourquoi ce nom ? La légende, entretenue par le propriétaire depuis son origine, veut que les murs recèlent un trésor. Le concept, original, fait revivre un établissement des années 50, complètement revisité par un designer italien qui a chiné des meubles, entre autre, en provenance d’autres hôtels historiques de Marrakech. On y respire le passé de la ville rouge dans une superposition d’époques et de styles revus par une touche hyper contemporaine, un goût sûr et un luxe discret. L’élément principal du décor, dans le patio orné d’un bassin, est un magnifique oranger sur lequel donnent les 14 chambres rénovées, dont 3 suites, toutes décorées dans un style original (boudoir, Léger, Hitchcock, Gioconda, Mohamed V,

L

Van Gogh...). La piscine chauffée, l’accès wifi, la magnifique vue de la terrasse, et l’accueil charmant, donnent à cet espace simple et confortable une atmosphère unique. Tarifs : de 380 à 900 dhs. Tél. : 024 37 51 61 www.hoteldutresor.com

UN HAVRE DE PAIX à quelques kilomètres d’ici

UN 5 * DE LUXE SIGNE GORDON CAMPBELL GRAY POUR SAMANAH Les travaux de réalisation du premier hôtel 5 étoiles luxe du “Samanah Country Club” débuteront en octobre 2007. Cet hôtel de 152 suites et d’une superficie de 28.425 m2 s’inscrira sans conteste parmi les hôtels les plus luxueux de Marrakech. De plus, il sera géré par Gordon Campbell Gray qui gère, à Londres et dans le monde, plusieurs hôtels de cette catégorie. L’ouverture officielle de cet hôtel est prévue courant 2009.

enu et choyé par Florence, maîtresse des lieux, “Dar Tasmayoun” c’est cet endroit où l’on vient chercher calme et douceur de vivre. Dans cette bâtisse de charme en pisé, que Florence a entièrement imaginée et réalisée, sept chambres à la déco sobre et élégante côtoient un coin salon/bibliothèque... Le tout sur 2 hectares de jardin avec plus de 400 arbres

T

et une piscine. Idéal pour se reposer et s’oxygéner ! Ici on déguste les produits du jardin, 100% bio, et on vit au rythme de la nature. Les prix sont très raisonnables… et l’accueil de Florence et de son équipe sait se faire à la fois professionnel, chaleureux et discret.

Km 30, Route de Fès. Tél. : 024 48 03 43 / 062 60 91 82. www.dar-tasmayoun.com


DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO PAGE

QUAND MARRAKECH AFFOLE LES COMPTEURS

Q

ui n’a pas rêvé de posséder à Marrakech son riad au cœur de la Médina ou sa maison avec piscine et vue imprenable sur l’Atlas… Si l’on se fie aux seuls chiffres des transactions immobilières réalisées à Marrakech depuis les douze derniers mois, il y a de quoi parler d’un véritable boom sans précédent !

UN PEU DE LEXIQUE IMMO... ● Le

samsar

En général, il prétend savoir tout ou presque sur les “bonnes affaires” du moment, connaît la Médina et la région comme sa poche, le prénom de tous les gardiens et essaye toujours de se rendre incontournable ! Le samsar est un intermédiaire très répandu au Maroc. Si cette activité n’est pas officiellement reconnue par les autorités, il est fréquent d’y faire appel lors d’une recherche. En effet, le samsar (l’intermédiaire en arabe) possède toujours une petite info comme le numéro de téléphone d’un propriétaire introuvable ou l’adresse d’un terrain exceptionnel à vendre… ● Melkia

Il s’agit d’un droit de jouissance sur un bien et non d’un droit de propriété. L’Adoul, un agent assermenté par les tribunaux et agréé par le Ministère de la Justice, est le seul à pouvoir l’établir. En fonction de la nature de l’acte, 1 ou 2 Adouls, ainsi que 12 témoins sont parfois présents pour le valider. Ce document juridique, régi par les lois traditionnelles du Droit Marocain, a toute valeur juridique. S’il est parfois imprécis sur la définition technique du bien à acquérir (situation géographique, superficie exacte...), il est important de bien le faire traduire afin d’en connaître les termes exacts. Souvent, toute une famille peut être sur cette Melkia et dès lors, il faudra l’accord de tous les membres sans exception pour l’acquérir sans risque. Le bien peut être ensuite immatriculé et transformé en titre foncier. La conservation foncière se charge alors de préciser les paramètres techniques et juridiques pour en assurer la conservation du droit de propriété et éviter les éventuelles contestations.

Photo : Gabriel Martel

● Guich

ongtemps lieu de villégiature hivernal des “Happy Few” parisiens, de quelques artistes, et de nombreux routards en mal d’exotisme au milieu des années 70/80… Marrakech, de part sa situation géographique, son charme et son climat, a très rapidement séduit une clientèle beaucoup plus large dès le début des années 90. De simples touristes de passage, des Européens, et en particulier des Français, ont commencé à réfléchir sérieusement à l’acquisition d’une résidence pour leurs vacances ou pour finir leurs vieux jours –la fiscalité étant avantageuse pour les retraités-, dans une ambiance Dolce Vita, à Marrakech exactement ! Brutalement, à la fin des années 90 et début 2000, une véritable ruée d’acheteurs a commencé à déferler vers les riads de la Médina (5000 à Marrakech). Le charme mais aussi le faible coût d’achat et de restauration rendaient le rêve de devenir

L

“propriétaire au soleil” accessible ! RIADMANIA Une frénésie sans précédent s’est emparée de ces innombrables riads, au cœur de la vieille ville ! Bien naturellement, une inflation galopante s’en est vite suivie… et les bonnes affaires ont quasiment disparu. Mais depuis 5 ans, cette flambée immobilière autour des riads s’est quelque peu essoufflée. Il semble que la clientèle se soit davantage tournée vers d’autres horizons plus… dégagés : ceux des terrains à construire, ou vers les innombrables programmes immobiliers qui fleurissent… en toutes saisons. UN VERITABLE BOOM IMMOBILIER Pas moins de 2.500 transactions ont été réalisées en 2006 à travers les quelques 215 agences immobilières répertoriées et agréées à Marrakech. Ce phénomène “Marrakech” a même interpellé le

N°1 mondial du conseil en immobilier, l’américain CB Richard Ellis, qui a récemment déployé ses équipes pour mener une enquête sur le potentiel de développement de l’immobilier résidentiel et touristique à Marrakech pour le compte de clients étrangers. Côté acheteurs, les Français arrivent toujours en tête, depuis 10 ans, pour les acquisitions foncières… Mais récemment, il semble que les Anglais, au fort pouvoir d’achat, les Espagnols, dont le pays frôle la saturation côté urbanisme, ou encore les Italiens… commencent eux aussi à savourer la douceur de vivre Marrakchie. Cependant, si d’aucuns pensent que les étrangers se sont emparés de la ville, M. Vincent Benvenuti de l’agence “Jemâa El Fna Immobilier” nous précise que les acheteurs, aujourd’hui, restent à plus de 75% Marocains, essentiellement des Casablancais et des Rbatis.

Du nom arabe Aljaïch (l’armée), les guichs sont des terres qui appartenaient au “Makhzen”, dont il avait concédé l’exploitation à des tribus guerrières… Et ce, jusqu’à l’extinction du dernier membre mâle de cette tribu. Il s’agit aujourd’hui de terrains qui, pour un bon nombre, ont été donnés par l'Etat Marocain à des militaires en remerciement de services rendus. Ces terrains appartiennent toujours à l’Etat même s’ils ont été transmis aux héritiers des bénéficiaires. Cela signifie que la propriété ne peut pas être vendue et que l'on peut uniquement bénéficier d’un droit de jouissance du sol. En revanche, la transmission de l’exploitation par voix héréditaire est possible. Certains “guich” peuvent aussi être loués sous forme de bail précaire (-3ans). ● Titre

foncier

Il s’agit d’un titre juridique qui est établi au nom du propriétaire. On y retrouve donc son nom, un numéro d’ordre et un plan. Ce titre est définitif et inattaquable. Conformément aux dispositions de l'article 62 du Dahir 1913, le titre de propriété résultant de la décision de l'immatriculation forme le point de départ unique des droits réels et des charges foncières existants sur l'immeuble. Selon la jurisprudence, ce caractère définitif et inattaquable du titre foncier couvre aussi bien le sol que les constructions et les plantations qu'il comporte au jour de l'établissement de ce titre. ● Le

notaire

Le notaire est le garant de l’état de Droit et en assure le bon fonctionnement juridique. Il a pour mission d’effectuer pour les contrats qu'il établit toutes les formalités juridiques et fiscales nécessaires à la perfection du contrat et à la sécurité des tiers. Le notaire est à la fois rédacteur et conservateur des actes authentiques et autres promesses de vente… Tous ces documents sont rédigés en langue française. Ils sont environ 45 répertoriés à Marrakech.

16


DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO PAGE

CE QUE VOUS DEVREZ DEBOURSER

EL BAHJA ?

En devenant propriétaire, il vous faudra vous acquitter d’un certain nombre de droits et taxes. Les droits relatifs à une acquisition immobilière au Maroc peuvent varier selon la valeur juridique du bien (Melkia, terrain titré, etc...).

Ne pensez plus, on pense à tout et surtout à vous !

u cœur des jardins de la Palmeraie, des villas, des pavillons, des appartements ou des duplex vous accueillent, tout au long de l’année, face au superbe golf de la palmeraie. La décoration des lieux exhorte au délassement intensif. Détendez-vous et zappez les chaînes infinies d’une télévision satellite avant de regagner votre chambre au style épuré et chatoyant. La journée, deux plages piscines vous assurent fraîcheur et intimité. Des femmes de

A

● Vient ensuite le droit d’inscription à la Conservation Foncière avec 1% + 75 Dhs (droit fixe) + 75 Dhs (délivrance du certificat de propriété). ● La rémunération du service notarial est toujours hors taxes. Celui-ci n’étant pas réglementé, le

pourcentage d’usage varie entre 1% et 1,5%, en fonction de la teneur du dossier, avec un minimum de perception usuel de 2.500 Dhs.

15, société Benderquaoui, BP 7145 Sidi Abbad II – Marrakech Tél : 024 30 80 75 ou 024 31 32 94 contact@appt-hotel-benderquaoui.com www.appt-hotel-benderquaoui.com

Kasbah Tamazouzte

En général, voici, dans l’ordre, ce que vous devrez débourser : ● La taxe notariale est intégralement versée à l’administration fiscale. Elle est fixée à 0,5%.

ménage vous remplacent quand vous décidez de bouder vos chiffons et balais… Les cuisinières, quant à elles, vous mitonnent leurs meilleures recettes dans vos kitchenettes. Ce village de grand standing offre un service médical, une blanchisserie, ainsi qu’une agence de location de voiture, si une visite de la région vous pique. Une boulangerie à croquer, vous rendra gourmand… Et si vos désirs sont infinis, la réception jour et nuit est là pour y répondre ! Bonnes vacances sans souci…

variable entre 800 et 2.500 Dhs, en fonction des pièces composant le dossier, pour les timbres fiscaux, les frais de déplacement et autres…

● La TVA appliquée sur la Rémunération du service Notarial est équivalente à 10%. ● Enfin, n’oubliez pas les frais de timbres, de production de copies authentiques, de déplacement, etc, etc… Prévoir à cet effet un forfait

L

N.B. : Les vendeurs dont les biens à la vente dépassent 60.000 Dhs, sont redevables, dans les 2 mois qui suivent la vente, de la Taxe sur les Profits Immobiliers. Cette taxe (TPI), versée à l’administration fiscale, s’élève à 3% du prix de la vente (taxe mini), ou 20% du profit taxable s’il est supérieur.

a Kasbah Tamazouzte est un lieu de prédilection pour quiconque recherche calme et beauté. Au centre d’un terrain de 12.582 m2 parsemé d’oliviers et de palmiers, la Kasbah offre tout le confort nécessaire et la tranquillité. Située à 25 minutes de Marrakech, à proximité du village de Sidi Abdellah Riat, cette maison comporte 3 suites, entièrement équipées, avec chacune sa cheminée et sa salle de bain privative.

Toutes les pièces, et particulièrement la salle à manger, donnent sur le jardin, offrant une vue imprenable sur l’Atlas. Pour votre confort, les propriétaires vous assurent : accueil dès l’aéroport, possibilité de louer une voiture, ménage, pressing... et de délicieux repas faits maison. Pour tout renseignement : Tél. : 061 15 50 53 www.kasbahtamazouzte.com

LES BANQUES BIANCO IMMOBILIER Elisabeth Ober et son équipe jeune et compétente est toujours prête à vous conseiller ! BIANCO IMMOBILIER est une agence associée à la plus prestigieuse agence d’Angleterre “AYLESFORD”.

i vous êtes étranger et que vous souhaitez acquérir un bien immobilier au Maroc, vous devez posséder impérativement un compte en dirhams convertibles dans un organisme bancaire marocain. En effet, les sommes provenant de l’étranger doivent passer par ce compte. Ce dernier permet le virement des fonds pour votre opération d'investissement au Maroc, ainsi que le rapatriement des fonds en

S

cas de revente (plus-value y compris, taxe sur la plus-value éventuelle déduite). Au chapitre des prêts, sachez que les banques marocaines accordent des prêts immobiliers avec de solides garanties et que les taux pratiqués sont plus élevés qu’en Europe (5 à 6 % env.). Parfois, il faut savoir profiter de certaines promotions, toujours très ponctuelles, mais fort intéressantes.

Notre agence vous offre ses services pour vendre et acheter des produits de luxe. Notre mission : rechercher des biens immobiliers à Marrakech, que nous représentons en exclusivité. Nous effectuons une campagne de communication au niveau international. Nous parlons : français, anglais, arabe, et danois couramment. 19 rue Ibn Aicha Rés. Yasmina, 2ème étage, appt. N° 5 - Marrakech Maroc Tel. : +212 24 42 29 72 - Fax : +212 24 42 29 73 - Mobile : +212 67 45 00 61 www.biancoimmobilier.com Email: biancointernational@gmail.com

17


DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO PAGE

ON LES A RENCONTRES... Claude Kestelyn, agent Immobiler

NOTAIRE, Maître Yasmina Bouazzaoui

Installée comme notaire à Marrakech depuis 4 ans, Yasmina Bouazzaoui s’est gentiment prêtée, et sans concession, au jeu des questions de La Tribune de Marrakech.

titre avant tout échange de fonds, par exemple. On vérifie l’identité du propriétaire ainsi que d’éventuelles charges juridiques ou fiscales. Nous sommes de précieux partenaires car nous sommes aussi les dépositaires des prix de vente en consignant les fonds. Ici au Maroc, le transfert de propriété d’un bien ne se fait jamais le jour même de la signature. Si une jouissance est effectivement accordée le jour de la signature, seule l’inscription à la conservation foncière rendra le bénéficiaire propri taire… L’enregistrement ne dépasse pas 2 à 4 jours. La conservation foncière prendra approximativement le même temps. Ce laps de temps permet également d’assurer fiscalement le bien avec le quitus fiscal…

La Tribune De Marrakech : Quels sont les rôles du notaire au Maroc ? Yasmina Bouazzaoui : Nous sommes présents pour éviter à l’acheteur de commettre des erreurs. Nous avons un rôle consultatif. Dans un premier temps, nous vérifions la nature du

T.D.M. : Doit-on en conclure que les notaires sont incontournables ? Y.B. : Non, bien sûr, mais c’est une véritable garantie. Pour un bien qui n’est pas en copropriété, comme un terrain par exemple, l’acte notarié n’est pas indispensable. Je veux

parler d’un terrain titré ou qui possède déjà un numéro de réquisition. En revanche, dès qu’il s’agit d’une copropriété, comme un appartement ou un terrain issu d’une copropriété horizontale, il existe une loi de 2001 qui subordonne la validité des actes de mutation, des modifications du droit de propriété (hypothèque)… Et là, l’homme de loi est indispensable. La loi habilite, à cet effet, les avocats agréés auprès de la Cour Suprême, certains agents d’affaires, nominativement les Adouls, et des notaires -qui sont parfaitement habilités à répondre à tous types de transactions immobilières. T.D.M. : Avez-vous souvent des transactions difficiles ? Y.B. : Cela peut arriver. Elles peuvent être plus longues selon les cas. Mais notre but, en tant que notaire, est de faciliter les transactions des 2 parties. Nous étudions minutieusement en amont les affaires.

“Al Omrane”… pour tous !

beaucoup de villas semi-finies, tout autour de Marrakech, dont le prix peut atteindre plus de 3.500.000 dhs…

La Tribune de Marrakech : Que p r o p o s e a u j o u r d ’ h u i “A l Omrane” et quels sont les critères pour accéder chez vous à la propriété ? Benyounes Belkasmi : Nous avons des produits sociaux dont le prix de vente ne dépasse pas la somme de 120.000 dhs et des produits sociaux économiques inférieurs à 200.000 dhs. Ces 2 catégories sont exclusivement réservées aux personnes dont le salaire n’excède pas 2.700 dhs mensuels. Tous les autres produits sont disponibles à tous, étrangers compris. La 3ème catégorie, les produits promotionnels, qui nous permettent de dégager une vraie marge servant à financer les 2 premières catégories. TDM : Aujourd’hui combien de chantiers d’Al Omrane sont en cours à Marrakech ? B.B. : Pas moins de 7.852 logements dans les 3 catégories seront mis à la vente durant l’année 2007, avec notamment,

Avec son franc parlé et son authentique dynamisme, Claude dirige depuis 12 mois l’agence immobilière “Maison Rouge” dans la Zone Industrielle de Sidi Ghanem. Spécialisée dans les fonds commerciaux et les maisons à la périphérie de la ville, Claude a posé pour La Tribune son regard neuf et professionnel sur l’univers des transactions immobilières de Marrakech.

La Tribune de Marrakech : L’univers immobilier de Marrakech est-il vraiment si différent de celui que vous pratiquiez dans le Nord de la France ? Claude Kestelyn : Marrakech est une ville champignon et l’immobilier est un des secteurs les plus prolifiques, derrière le tourisme. Cette ville explose littéralement rendant la demande très importante... Même si notre activité est sensiblement la même qu’en France pour notre travail de fond, ici elle est multipliée par 7 ou 8... TDM : ...De part des clients plus difficiles ? C.K. : Absolument pas. Les clients étrangers connaissent bien en général notre rôle mais pas encore le pays et ses règles. L’administratif est compliqué et trop souvent les papiers sont longs, très longs à obtenir. C’est un peu le parcours du combattant… Et de surcroît, il y a un travail important afin de vérifier l’authenticité des documents… Effectivement, des

Benyounes Belkasmi est le directeur adjoint d’Al Omrane de Marrakech et régions, ex Erac (Etablissement Régional d’aménagement et de construction). Et à ce titre, il est directement concerné par les très nombreux chantiers autour de Marrakech, et notamment celui de Tamansourt au nord-ouest de la ville, dont il est le directeur. Nous l’avons rencontré...

T.D.M. : Que représente la ville nouvelle de Tamansourt ? B.B. : Cette ville est située à seulement 7 km du périmètre urbain de Marrakech et s’étend sur 1.200 hectares, avec pas moins de 58.000 logements. Elle accueillera à terme 300.000 habitants ! Nous avons, bien sûr, de très nombreux clients étrangers qui se sont portés acquéreurs… Et pour la petite histoire, cette ville nouvelle sera dotée de 2 médinas ! T.D.M. : Ne risquez-vous pas de recréer une simple ville dortoir tant décriée en Europe… ? B.B. : Absolument pas, car nous bénéficions justement de cette expérience et nous en avons tenu compte. Une gare, des transports en commun, des écoles, des espaces verts, des commerces, et même, un stade sont prévus à court terme ! Côté prix, nous proposons une gamme très large de 120.000 dhs à 3.000.000 dhs avec, pour ceux qui le souhaitent, de vrais riads ou encore des villas avec jardins privatifs. Vous le constatez, on est loin de l’esprit ghetto…

18

faux titres de propriétés, entre autres, circulent et peuvent engendrer bien des problèmes... Donc, nous devons être vigilants, et nos clients patients… Pour résumer avec humour, je dirais que les familles françaises d’aujourd’hui sont en général moins nombreuses que certaines familles marocaines actuelles … d’où, parfois, des longueurs pour obtenir certains papiers. TDM : Pourquoi ce choix de s’installer dans une zone industrielle ? C.K. : C’est un choix délibéré car je souhaitais principalement traiter des affaires commerciales comme des fonds de commerce et, ici, c’est l’emplacement idéal. Cette zone est en pleine expansion et c’est un terrain d’affaires très intéressant où l’on a à faire à des demandes pointues. C’est aussi une clientèle différente avec des exigences très variées. TDM : Votre métier est-il réglementé au Maroc ? C.K. : Hélas non !... Et c’est vrai que tout le monde peut s’installer à son compte sans réelle difficulté. Cela engendre parfois des brebis galeuses, mais dans l’ensemble, les agents immobiliers ici sont de bons professionnels… Et vous savez, Marrakech reste un village où tout se sait… très vite !

Belkahia Mustapha Agence immobilière

L immobilier c est notre passion vocation de p re en fils

55 Bd Zerktouni - Guéliz Marrakech Tél. : 024 44 66 01 / Fax : 024 44 66 07 / GSM : 061 21 21 36 - 061 34 28 67 www.imbel.net / e.mail : bassim@wanadoo.net.ma


un jardin en plus

Jean-Charles Mazet

Paysagiste

113, Av. Abdelkrim El Khattabi - Rés. El Mouhendiz Bloc D Appt. n° 1 - Guéliz Marrakech Tél. : (+212) 24 44 68 69 / Fax : (+212) 24 44 69 01 E-mail : unjardinenplus@wanadoo.net.ma www.unjardinenplus.org


DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO

maisonrouge IMMOBILIER

Marrakech dans le mouv’ CÔTE PUBLIC MARRAKECH, LA VILLE ROUGE VOIT VERT e grands aménagements urbains sont actuellement menés de main de maître par les autorités de Marrakech. A commencer par la rénovation de bon nombre d’espaces verts, jadis délaissés, “on a souvent négligé les places publiques, pourtant indispensables lors d’une promenade à travers la ville. Je prends le cas de l’avenue Mohammed V, elle est ponctuée par de petites placettes, où l’ombre permet de se rafraîchir, sans être obligé de faire une halte onéreuse dans un café”, déclare M. Rachid Bensalek, Chef de la division d’Urbanisme et de l’Environnement de la Wilaya. C’est aussi le cas de l’avenue Mohammed VI, où l’oliveraie, aujourd’hui, est en partie désenclavée. Son plan de réaménagement d’ensemble offre déjà des axes de promenades, comme celui que l’on nomme l’axe est-ouest. Un parking installé devant les jardins de la Ménara facilite d’ailleurs l’accès jusqu’à l’hôtel de la Mamounia. Une promenade qui est dotée d’un nouvel éclairage, ainsi que de bancs judicieusement disposés. Beau parcours propice au jogging, ou à la lecture… D’autres axes sont à l’étude, ainsi qu’un jardin botanique. En parallèle, la réfection de la voirie existante est en marche, ainsi que la réalisation de nouvelles voies pour décongestionner le trafic. Le parc automobile s’accroît considérablement. De nouveaux stationnements sont réalisés d’une manière souterraine, à l’instar du parking de la place du 16 novembre. Deux parkings sont en projet du côté du Club Med et, un peu plus loin, du côté du Palais Bahia. “Marrakech n’est plus la petite ville où l’on peut se contenter de petits aménagements”, annonce encore Monsieur Bensalek, et d’ajouter, “il faut passer à la vitesse supérieure et faire en sorte que les travaux entrepris soient de longue durée, définitifs et à la hauteur du standing qu’offre Marrakech“.

D

294, Z.I. Sidi Ghanem - 40 000 Marrakech Maroc Tél. : +212 (0)24 35 63 64 – Fax : +212 (0)24 35 63 63 E.mail : contact@maisonrouge.com - RCS : 24117 – Patente : 67395218

RENOVATIONS URBAINES Place de la liberté

Petites annonces de Maison Rouge Location saisonnière : Superbe villa de très haut standing en plein cœur de la palmeraie. 800 m2 habitables. Laissez-vous séduire par ses suites, ses salons, et ses terrasses… 5.000 euros la semaine pour des vacances de rêve. Tél : 024 35 63 64 ●

A louer Duplex de très haut standing en plein cœur de la palmeraie. Très lumineux, finition parfaite de très bon goût. Meublé et équipé. Ce duplex saura vous séduire dans un cadre plus qu’idyllique. 23.000 dhs/mois. Tél : 024 35 63 64

A louer appartement de 120 m2 en plein Guéliz. Laissezvous envoûter par ce petit havre de paix de très bonne finition. Tout y est, de l’écran plasma à la cuisine américaine en passant par la cour où une charmante petite piscine vous attend. A voir rapidement. 17.000 dhs/mois. Tél : 024 35 63 64

A louer, appartement très rare dans un des plus beaux quartiers de Marrakech, l’Hivernage. 108 m2 de haut standing, 2 chambres, 2 salles de bain, cuisine entièrement équipée. Sol en marbre dans

une ambiance tamisée pour un plaisir partagé. Meublé de très bon goût. 14.000 dhs/mois. Tél : 024 35 63 64 A louer appartement meublé dans le quartier d’Issil. Très bien agencé dans un quartier calme. Laissez-vous séduire par sa terrasse et le charme de ce petit appartement. A saisir rapidement. 6.000 dhs/mois. Eau/Electricité inclus.

Grand projet de renouvellement urbain dans une zone construite dans les années 50 -point névralgique important de Marrakechet reconstruction d’un pôle résidentiel et commercial. La circulation sera piétonne, l’architecture épousera le cachet local… bureaux, commerces, restauration, hôtellerie, ou encore parkings souterrains, verront le jour.

Quartier camp ghul (ancien quartier militaire, derrière le Centre Culturel Français) Ce quartier, un peu gelé par la présence des casernes et des installations militaires, mais néanmoins dallé, doté d’eau potable, d’assainissement, ou encore d’électricité, se présente sous une forme un peu anarchique aux constructions basses. Face à ce gaspillage du foncier, “Métropoli”, une agence espagnole, spécialisée dans les études urbanistiques, et dépêchée sur place, a préconisé un plan d’aménagement de l’ensemble du quartier en étroite inspiration du cachet traditionnel marrakchi, et en rappel à l’ancienne Médina. 3.000 ménages seront déplacés et relogés. L’aménagement se fera sur 3 ans, et sur 300 hectares. Selon une convention signée devant Sa Majesté Mohamed VI, les militaires seront déplacés à Benguérir, à 60 km de Marrakech, où une base militaire les attend déjà. Le départ se fera dès 2008. La Caisse de Dépôt et Gestion pilotera le projet.

Tamansourt en orbite

A vendre Charmante villa 2 façades située dans le secteur d’Assif, dans quartier particulièrement calme. A voir rapidement. 2.600.000 dhs. Tél : 024 35 63 64

● A vendre dans secteur d’Issil, Villa sur 3 Niveaux en très bon état, Volumes intéressants, très bon rapport qualité/prix. 2.500.000 dhs. A Saisir ! Tél : 024 35 63 64

A vendre villa de haut standing de 600 m2 sur un magnifique terrain de 1,2 ha. Laissezvous séduire par cette villa d’architecte, très lumineuse aux perspectives époustouflantes. Route de Fès. Nous contacter : Tél : 024 35 63 64

Tamansourt, la ville satellite de Marrakech, dont les travaux ont été lancés par sa Majesté le Roi Mohamed VI en décembre 2004, accueillera ses premiers habitants cette année. Dotée de plus de 200 hectares d’espaces verts et de boisement, elle sera considérée comme exemplaire. Le programme de plantation représente 100.000 arbres sur 5 ans, dont 40.000 palmiers.

ACH AT VENT E-L OCA TION

investment & real estate

34, avenue My Hassan 1er Hivernage 40 000 Marrakech Tél. : +212 24 43 50 02 Fax : +212 24 43 99 89 G.S.M : +212 63 65 12 62

Des professionnels de l’immobilier à votre service pour bien acquérir la propriété de vos rêves à Marrakech !

www.palm-real-estate.net jalil@palm-real-estate.net

PAGE

20


DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO DOSSIER IMMO ATTENZIONE! I riferimanti pantone saranno indicati successivamente

COTE PRIVE

PAGE

22

’ici 2012, Marrakech aura certainement un tout autre visage… La ville compte aujourd’hui une trentaine de gigantesques projets immobiliers et hôteliers en cours, haut de gamme en majorité. En voici quelques illustrations.

D

Samanah Country Club Marrakech Avec ses 282 ha, dans la région de Tamasloht, Samanah est sans conteste l’un des plus grands projets en termes de surface. Au total, 2.400 lits, 3 hôtels, une place du village, des résidences et un golf. Devant le vif succès de la commercialisation de la 1ère tranche, Marprom, le Promoteur de Samanah, a lancé, depuis le 21 septembre, la commercialisation de la 2ème tranche. Plus de 100 villas sur golf sont désormais accessibles à la réservation auprès de leur équipe commerciale. En avril 2008, sont prévues les premières livraisons des villas de la 1ère tranche et l’ouverture des 9 premiers trous du golf . La 1ère tranche sera entièrement réalisée fin 2008. www.samanah-maroc.com

Spécialiste dans l’immobilier (vente, location, réfection et restauration) ainsi que dans le secteur de la construction, Marrakech 3000 c’est :

Assoufid Situé à 6 km sur la Route de l'Aéroport, ce site de 220 hectares offre un panorama infini et vallonné, jonché de villas privées, avec commodités variées, et d’un golf privatif de 18 trous. Un hôtel et un spa, nichés dans une oliveraie, seront également construits avec l’empreinte de Sir Rocco Forte. Le site est en cours de construction, et l’ouverture de l’hôtel et du spa est prévue pour fin 2009 . www.assoufid.com

Al Maaden Golf Resorts, Marrakech Yssyl

Le respect des délais, l’organisation, la disponibilité, la transparence et la courtoisie. Al Maaden Golf Resorts est un concept destiné à devenir un Label. Son objectif est de développer des resorts autour d’un golf paysagé, avec un environnement et un service de qualité. Al Maaden Golf Resort Marrakech Yssyl est le premier des deux Resorts de Marrakech développés par Alliances. Côté architecture, on retrouve des références internationales, avec entre autres, le Français Didier Lefort, ou encore l’Argentin Gaggiano. Le Design du golf est signé par Kyle Philips. Le paysagisme, quant à lui, est assuré par Fernando Caruncho. Les ventes ont démarré depuis 6 mois et devraient se clôturer en janvier 2009. En ce moment, 8 villas témoins sont en cours de construction. Elles serviront de point de repère, puisque chaque villa sera ensuite construite et décorée à la carte. La 1ère phase, composée d’une médina de 100 Riads, sera terminée fin 2007. www.almaaden.com

Amelkis II & III Un partenaire qui vous accompagne et vous conseille d’un bout à l’autre dans l’élaboration de vos projets.

Un partenariat de 327 milliards de dollars U.S. entre Emaar Properties et ONAPAR (Groupe ONA) pour la création de complexes résidentiels et golfs luxurieux, sur la route de Ouarzazate. Il offrira la possibilité de posséder des villas luxueuses, des appartements, ou des lots de terrains pour construire sa propre maison. Amelkis II : 4,6 ha pour 55 villas de 630 à 1.330 m2, un golf 9 trous, Club House, hôtels, centre sportif et centre d’animation. Le projet est en cours de commercialisation. Les travaux ont démarré depuis début 2007, 3 villas témoins seront prêtes à la fin de l’année. La livraison est prévue pour le 2è semestre 2008. Amelkis III : 175 ha de terrain pour des appartements, villas, lots de terrain et hôtels. Soit 338 logements au total, agrémentés d’un golf 9 trous, Club House, centre sportif et d’animation. Le projet est en cours de réalisation et de commercialisation. La livraison des lots de terrain est prévue pour fin 2007. www.emaar.com

INTERVIEW SUZANNE SERNA Promoteur de “Dar Lamia”, un programme immobilier touristique haut de gamme. possible de vivre sainement en copropriété dans un environnement entièrement clos et sécurisé.

30 bis Rue Dar El Bacha, Médina Marrakech - Maroc Tél. : +212 (0) 24 42 97 10 G.S.M : +212 (0) 61 49 15 21 Fax : +212 (0) 24 42 97 11

www.marrakech3000.com info@marrakech3000.com

La Tribune De Marrakech : Pourquoi choisir Marrakech pour lancer ce programme haut de gamme alors qu’il en existe déjà de très nombreux ? Suzanne Serna : Notre rencontre avec Marrakech fut un coup de foudre ! Cette magnifique cité ocre, amoureusement logée entre désert, mer et montagnes, offre des attraits que bien d'autres villes lui envient. Il n'était pas possible d'imaginer un tel projet ailleurs. Dar Lamia est un projet à taille humaine qui se distingue par la nature de sa conception et de sa réalisation et où il est encore

T.D.M. : En quoi ce programme touristique est-il si différent ? S.S. : Au delà de l'expérience de ses promoteurs, la particularité de Dar Lamia transparait partout à travers son esthétique soignée, l'originalité de ses murs en Tadelakt, ses zelliges de Fès, sa magnifique piscine lagon arborée de palmiers majestueux, ou encore, son respect de l'architecture arabo-andalouse qui y tient une place d'honneur. Dar Lamia est avant tout un projet-passion où chaque chose est à sa place, entre nature, tradition et modernité. T.D.M. : Parlons prix… S.S. : Nous comptons livrer les 46 premiers riads dès le 1er trimestre 2008, dans une fourchette de prix entre 3 à 6 millions de dhs. Aujourd'hui, cela représente pour les acquéreurs un investissement financier plus que rentable et offrant un des plus magnifiques cadres de vie situé au pied du majestueux Haut Atlas.


DECO

PAGE

24

asser la porte du Ziwana, c’est se glisser dans la peau d’Alice traversant le miroir et découvrant un monde fantastique… “Ziwana Art Restaurant” est un lieu absolument fascinant qui ne correspond à aucune tendance et ne s’inscrit dans aucun courant architectural. Pour la simple raison qu’il est tout droit sorti de l’imagination d’un “self made man” au parcours atypique. Entre autres Docteur en physique nucléaire appliquée à la médecine, et diplômé de Sciences Politiques, Med Hajlani est un personnage haut en couleurs. S’essayant au dessin, puis à la peinture et à la sculpture, il mettra seize années à façonner le Ziwana de façon mentale. Et il lui faudra encore six ans pour parfaire son œuvre d’art, à l’aide d’une cinquantaine d’ouvriers. Med Hajlani nous invite à découvrir son univers, il nous accompagne dans des enfilades de pièces, de patios, de dédales d’escaliers, de salons, à travers une multitude de piliers, de

Ils ont l’élégance discrète des personnes de talent. Et quand on les interroge, ils répondent sobrement. Les architectes parisiens Karl et Olivier, véritable référence dans le monde entier, ont ouvert une antenne de leur studio KO à Marrakech. Rencontre au “Grand Café de la Poste”, l’une de leurs merveilles marrakchies. © Dan Glasser

Ziwana, quand le rêve d’un homme devient réalité P

Architecture-Design TENDANCE KARL ET OLIVIER

motifs, de matières… Un ensemble étonnant qui n’est pas sans rappeler l’empreinte exubérante du génial Gaudi. Le Ziwana n’est pas à voir, c’est une véritable expérience à vivre ! Et l’on

murmure que l’art culinaire y est aussi inventif et raffiné que le promet la magie des lieux…

5-6, Derb el Maada el Ksour – Médina Tél. : 024 380 800 / 500

1001 : l’art équitable

Quand et comment avez-vous découvert le Maroc ? Nous y venions depuis longtemps, mais en 2000, nous avons passé un long séjour dans une maison de la médina. Ce fut pour nous un choc et l’occasion de découvrir la ville de l’intérieur. L’ambiance des ruelles, les matériaux bruts, les couleurs… tout nous a charmé. Vous avez donc décidé d’y revenir souvent… C’était pour nous une évidence, et la chance s’en est mêlée. Pascale Mussard, la directrice du style d’Hermès nous a présenté son oncle, Patrick Guerrand-Hermès. Il nous a fait confiance et l’aventure a commencé, d’abord dans le nord à Larache & Asilah. Tout ça c’est grâce à lui.

es talentueux Philippe Forrestier et Brigitte Dérée se sont rencontrés il y a 3 ans : le début d’une belle aventure artistique et humaine dans laquelle ils ont impliqué une dizaine de femmes d’un village berbère dans la région d’Essaouira. Tout a commencé par la découverte de l’artisanat local qui a intéressé ces créateurs, mais qui ont développé à partir de là un concept original. S’inspirant des techniques de tissage avec la laine, ils ont imaginé d’autres matières, mêlé tradition locale et recherche artistique autour du

L

lien social et de l’implication de la population locale dans un projet commun. La rencontre avec les femmes qui partagent aujourd’hui leur passion est la clé de voûte de leur réussite : en leur construisant un atelier, en les formant dans leur organisation, ils les ont rendues autonomes. Cette petite société vit aujourd’hui en autofinancement. Les tapis de “1001” sont des pièces uniques, fabriquées avec des morceaux de cuir vieilli par des techniques particulières, ce qui leur donne une patine sublimée par le traitement et par les matériaux soigneu-

sement sélectionnés. Jusqu’à quatre mois sont nécessaires pour arriver au résultat, véritable œuvre d’art, qui parfois nécessite le recours à d’autres techniques comme la feuille d’or. De l’artisanat à l’art, et surtout une histoire de rencontre et d’échanges soutenue par une éthique. 1001 cherche aujourd’hui à créer un réseau de designers qui font de l’art équitable dans d’autres pays. Un concept qui mérite d’essaimer…

Tél. : 061 23 77 38 1001@menara.ma

Que s’est-il passé ensuite ? Et bien, le bouche-à-oreille a fonctionné… Nous avons été contactés par le Relais & Châteaux de Marrakech, La “Villa des Orangers”, pour participer à son agrandissement. Puis nous avons réalisé “L’Heure Bleue”, à Essaouira, pour enchaîner avec le “bô-zin”, sur la route de l’Ourika et Le “Grand Café de la Poste”. En parallèle, nous avons réalisé d’autres

villas pour des particuliers. Autant de succès… quel est le secret de la “KO’s Touch” ? Nous n’en savons vraiment rien. Sans doute que l’on aime ce métier. A Paris, nous sommes connus pour notre style très contemporain. Ici, c’est différent… Nous sommes plus inspirés par l’histoire, le voyage, les atmosphères. Ce qui ne change pas, c’est notre façon de marier les genres, notre regard sur les choses. Quels sont vos projets au Maroc ? Nous travaillons actuellement, en association avec un architecte marocain, sur plusieurs demeures privées, ainsi que sur le projet “Royal Palm”. Un domaine qui se situera sur la route du Barrage, formé d’un hôtel de très grand luxe, de 250 maisons contemporaines et d’un golf. Le tout, conçu dans un grand respect de l’environnement, utilisant le plus possible les énergies renouvelables. Ouverture prévue en 2009.

Studio KO Marrakech 127, avenue Mohammed V - Guéliz Tél. : 024 43 76 78 komarrakech@studioko.fr

MAMOUNIA ARTS GALLERY Une galerie d’art pour découvrir les oeuvres antiques ou contemporaines d’artistes du monde entier

An art gallery where you will discover old or contemporary works by artists from all over the world

7 rue de la liberté, Guéliz Marrakech - Tél. : 024 42 02 00 - Fax : 024 43 69 82 site web : www.ilove-marrakech.com/mamouniarts - www.mamouniartsgallery.com - email :


PAGE

Visions d’intérieurs...

Chez Zoé,

25

Saïd Badry, Design made in Morocco

du beau dans notre quotidien

Lorsque j’aborde la conception d’un meuble, mon premier souci est celui

de sa fonctionnalité et de la pureté des lignes. L’ajout d’un graphisme, très souvent d’inspiration africaine, permet de donner une âme à l’objet en atténuant la froideur du design”. C’est ainsi que Saïd Badry résume son travail en toute modestie. A la fin de ses études secondaires, et après avoir fréquenté de façon assidue l’atelier d’ébénisterie paternel, ce féru d’art s’envole pour Bruxelles, capitale européenne du Design, pour y étudier la communication visuelle, puis l’architecture d’intérieur. De retour au Maroc,

il crée sa propre structure de création graphique avant de réaliser ses premiers prototypes de meubles qui ont immédiatement été sélectionnés pour le salon Maroc Design. Consacré l’année dernière par la présence de son meuble Togo (photo) à la biennale de Saint Etienne, Saïd est aujourd’hui reconnu comme un designer à part entière, et surtout l’un des rares designers marocains au Maroc ! Tél. : 076 04 41 36 saidbadry@yahoo.fr

“Scènes de lin”, et vos envies de déco prennent vie aurence Hamille, que sa sœur Caroline est en train de rejoindre, a monté sa petite entreprise il y a 8 ans. Leur sympathique atelier coud et brode du linge de maison chicissime. Elles travaillent avec des hôtels et certaines maisons d’hôtes de luxe : les Villas du “Es Saâdi”, la “Villa des Orangers”, les “Riad lotus”, ou encore, le “ksar Chagh Bagh”… ainsi que des maisons particulières. Tout est fabriqué sur place avec des tissus locaux ou importés d’Italie, notamment le coton égyptien. A la dimension artisanale, dont elles ont fait un esprit, elles ajoutent leur créativité, leur goût et la relation personnalisée, du surmesure pour chaque client. Les draps de couleurs en satin, avec des jours assemblés asymétriquement, les

L

serviettes, peignoirs, notamment ceux en trame d’éponge légère, sont parfaits dans le choix des matières, des coupes et des coloris. Dans leurs collections, qu’on s’arrache par le bouche-à-oreille, le traditionnel et le contemporain sont servis par différentes techniques -points habik, ders, liseré en broderie. On craque pour les sets de table Labyrinthe -en plastique et broderies- et les sets Petit-déjeuner. Pour les enfants, on trouve de ravissants pyjamas, des petits peignoirs ou des robes de plage très tendance. Le lancement de serviettes en bambou est prévu pour les fêtes de fin d’année... Un must !

Tél. : 024 33 61 44 chezzoe@menara.ma

u rideau au lustre, en passant par le linge de table, de salles de bains et autres meubles de maison, absolument tout est conçu et réalisé dans les ateliers de

D

“Scènes de lin”, à Guéliz… Quelle maîtrise ! Vous achetez les créations tel quel, parmi une vaste gamme d’objets haute en couleurs, et emportez tout ce qui vous chante selon vos des-

iderata, ou bien, vous optez pour le sur-mesure… à vous de voir ! Et si des envies de déco vous démangeaient, “Scènes de lin” vous conseille et vous dirige de la cave au grenier. Déplacement à domicile, réalisation des articles d’ameublement personnalisés, livraison, service après-vente… respirez !... Et pour les globe-trotters qui s’entichent du style “Scènes de lin”, vous pourrez retrouver l’équipe sur le net (www.scenesde lin.com). En plus des produits phares, vous y découvrirez, en exclusivité, la toute nouvelle collection “Méharée”. Véritable voyage au cœur des idées déco les plus raffinées…


SEDUCTION

Belles et zen...

TCHABA : bon, beau et zen

chaba, maison de thé et d’infusions, ouverte depuis 2 ans à Marrakech, fournit les plus grandes maisons en

T

Europe, aux Etats-Unis et dans les pays du Golfe. Cette marque 100 % marrakchie propose aujourd’hui une centaine de références que l’on peut déguster dans l’ambiance zen de sa boutique. Des tisanes aux noms poétiques qui invitent au voyage ou à la rêverie, mélanges originaux de saveurs délicates : “african nectar”, “forêt enchantée”, “fleurs des neiges”... Des combinaisons subtiles et audacieuses : “le temps des cerises” (hibiscus, pétales de rose, pomme, cerise sauvage) ou “douceur de Samarcande” (amande-cannelle)... On craque aussi pour “ginger calm” (écorces d’orange, citron, menthe, papaye, pomme, gingembre, citron-

Le massage aux pierres chaudes D’ISABELLE CARTIER

PAGE

26

100 % SANTE ET VITALITE

nelle)... Le conditionnement n’est pas en reste, les petits sachets sont en nylon cristallin cousus main, 100 % naturels et préservant les arômes, et les coffrets en cuir, avec ou sans couvercle... Pure merveille, lorsque le beau et le bon sont réunis ! Rés. Atlas av. Med VI Hivernage Ouverture prochaine à Casablanca

La “Gym

Métabolique Passive“, ça vous dit quelque chose ?

ajaa Chbani exerce depuis 24 ans le métier de Docteur en pharmacie, spécialisé en homéopathie. Passionnée par les plantes, elle s’est plus particulièrement intéressée à l’alimentation énergétique et vivante. Avec ses graines germées et ses jus d’herbes, elle est devenue la référence des médias, et les Marrakchis arrivent dans sa pharmacie chaque matin pour boire leur “shot” de vitamines et de minéraux, comme ce jus d’herbe de blé riche en vitamines (A, B, C et E), en minéraux (92), et en acides aminés (18).... On apprend ainsi que les semis de blé sont bio et cultivés dans une ferme selon une certaine technique : on les taille sur le moment et l’herbe est passée à l’extracteur. Mme Chbani prodigue également des accompa-

R

gnements personnalisés en hygiène alimentaire, optant, selon les besoins, pour des jus naturels de légumes et de pousses de luzerne (alfalfa), tournesol, fénugrec, millet… Son crédo, savoir allier bien-être et beauté, car notre apparence n’est que le reflet de l’état de notre corps et de son degré de vitalité... On lui doit aussi une ligne de produits à base d’huiles essentielles, “fleur de vie”, des ateliers diététiques et des séjours vitalité, beauté, minceur, ou encore “détox et revitalisation”. A sa façon, elle nous transmet son expérience et son savoir pour que l’on prenne mieux soin de nous…

Pharmacie de l’unité Av. Hassan II Marrakech

UNE COUPE QUI DECOIFFE

c’est “Culte“ !

l’espace beauté d’Isabelle Cartier, référence incontournable dans le domaine de l’esthétique à Marrakech, on est confronté à des choix drastiques entre tous les soins plus alléchants les uns que les autres, notamment le Spa Jet, 100 % spa dans 2m2 de bonheur, avec 12 soins combinés... Mais cette fois, c’est le massage aux pierres chaudes que l’on a essayé pour vous. S’inspirant d’une technique ancestrale amérindienne, ce massage est à l’origine une méthode thérapeutique destinée à la relaxation physique et psychique : le galet de basalte sur le corps, et le contraste entre le chaud et le froid règlent les flux énergétiques. C’est parti ! La masseuse chauffe les pierres dans un bain à température constante, les dispose sur la

A

table de massage et nous demande de nous allonger dessus... Même chose sur le ventre, puis sur la paume des pieds. Vient ensuite le tour des pierres fines, qu’elle nous place sur certains points clés du visage... On est déjà très détendue… Le massage proprement dit commence. Elle nous passe, des pieds à la tête, des pierres chaudes minérales, ointes d’huile chaude à la fleur du désert. Ensuite, elle nous masse manuellement avec un choix entre trois huiles : relaxante, réjouissante ou dynamisante. Une heure trente de pur bonheur. Après... ? J’ai oublié, je me suis endormie !

Imm. Jakar 1er étage - Av. Med V - Guéliz Tél. : 024 43 12 56

Musicothérapie à l’Oriental Spa du Es Saadi, nouvelles énergies pour le corps et l’esprit

athalie Château-Artaud officie à l’Oriental Spa du Es Saadi pour les clients de l’hôtel mais aussi, bonne nouvelle, pour les Marrakchis qui pourront, à partir de septembre, choisir entre le Qi Gong (prononcez ji gong), le yoga du son, basé sur la voix, ou encore la méditation en individuel ou en groupe. Diplômée de musicologie et spéciali-

N

sée dans la médecine chinoise et la musicothérapie, Nathalie vous accompagne dans les diverses options proposées. Le Qi Gong agit sur les 12 méridiens des 12 organes vitaux, repère les déséquilibres et détecte les organes qui manquent d’énergie. Le long de la colonne, on fait vibrer un diapason qu’on pose sur les points traditionnels d’acupuncture : indolore, hyperrelaxant et effet prolongé garanti… Le healing énergétique, lui, crée une sorte de cocon plurisensoriel grâce au jeu de divers instruments de musique dont le timbre est en relation avec les organes et des lampes de couleurs. Ce soin allie la visualisation d’une couleur en fonction d’un organe et l’émission d’un son. Des techniques ancestrales, une médecine préventive, pour apprendre à percevoir autrement son propre corps, et faire en sorte que corps et esprit retrouvent durablement leur équilibre...

Tél. : 024 44 88 11 www.essaadi.com

“Un appareil révolutionnaire, utilisé depuis des années par la NASA, qui envoie des rayons infrarouges longs, source d’énergie naturelle vitale pour l'organisme, vous fait maigrir et vous aide à éliminer fatigue et stress”, nous dit-on. Le principe est simple : un appareil, qui nous fait transpirer… et donc éliminer les mauvaises toxines. En pratique, on se glisse dans un caisson, la tête à l’extérieur (beaucoup mieux si on est clostro), et là, on fait monter la température… et on transpire, on... transpiiiire... à grosses gouttes !

GMP 4.14, distribué par ATC Tél. : 024 34 43 34

raîchement débarqué à Marrakech il y a trois ans, Mourad, nous livre ses secrets au sein de “Culte”… Déjà culte !… Ce petit salon de coiffure, niché derrière le grand Théâtre Royal, affiche une décoration inspirée des

F

années 70 que Mourad, créatif né, a entièrement imaginée. Papier noir imprimé de cercles or, éclairé par des appliques suspendues, fauteuils en métal et cuir… Raffinement psychédélique ! Mourad cisaille avec art et approfondit ses recherches grâce à des stages à l’étranger. “Nous coupons les cheveux par l’intérieur, ça donne de très belles coupes pour longtemps…“ CQFD… Mesdames et Messieurs, si le cœur vous en dit, vous pourrez aussi vous abandonner aux talents experts d’une manucure pédicure… Ainsi l’adage, “beau jusqu’au bout des ongles” prendra tout son sens !

Av. Cadi Ayad - Hivernage Tél. : 024 44 99 95


MODE

PAGE

Cahier de tendances...

AKBAR DELIGHTS

Métissage d’influences, pour des créations tout en élégance

Un esprit chic et raffiné a boutique d’Akbar Delights de la Médina, ouverte depuis 3 ans, est bien connue des Marrakchis. Depuis mai dernier, on peut découvrir leurs merveilles dans le show-room du Guéliz, résumant à lui seul le style d’inspirations orientales qui a fait leur succès. On s’extasie devant les sacs incrustés de bijoux, les manteaux en soie blanche ou écrue, brodés à la main, les tuniques en coton, en soie ou dans des imprimés africains. Les tuniques marocaines ici sont réinterprétées, on en trouve aussi du Pakistan, de l’Afghanistan, ou de Turquie… Tout est fabriqué à la main et la plupart des produits sont uniques. Devant le succès, les trois associés inventifs, développent aujourd’hui

L

27

des collections plus importantes, sans perdre pour autant leur esprit artisanal et raffiné. Au départ, ils fabriquaient des châles et des babouches, mais c’est leurs sublimes Pashminas et leurs châles du Cachemire, entièrement brodés à la main, qui ont assis leur réputation. Celle d’un esprit chic et raffiné, qui se prête aisément au quotidien.

Création Réalisation Esthétique Artisanale de Zone d’Elégance Novatrice, CREAZEN, pour les habitués, fête cette année ses trois ans.

Boutique : place bab fteuh - Médina Show-room : 42, rue de la Liberté - Guéliz Tél. : 071 66 13 07

André le Chapelier à en perdre la tête

mportée par le souffle de l’orient, Sophie Rouault, en commerçante passionnée, fait du brassage des cultures son laboratoire. Original et élégant, le style de Créazen est unique et sait s’adapter à vos envies. Du

E

prêt-à-porter, des accessoires personnalisés, des pièces uniques, mais aussi du conseil... car Sophie propose, oriente, et tente de cerner votre personnalité pour mieux vous habiller. Sa boutique regorgeant de merveilles aux tendances orientales, asiatiques et contemporaines, rend un véritable hommage aux femmes, aux formes, aux couleurs et aux matières nobles telles que la soie, le coton, le lin et tous leurs dérivés. Avec la possibilité de faire du sur- mesure à la demande pour les particuliers mais aussi pour les professionnels, Créazen saura abreuver la soif d’originalité qui est en vous et illuminer vos soirées du Ramadan.

32 Galerie de La liberté. Guéliz Tél. : 024 43 22 33 E.Mail : creazen1@menara.ma

KOSOSO & SAMPARELI, l’histoire d’un couple de créateurs. olange Cohen, pour Kososo, et Samuel Partouche, pour Sampareli, sont avant tout un couple uni par la même passion : la création. Dans leur show-room de Sidi Ghanem, Solange et Samuel proposent une collection d’articles divers et originaux. Entre autres, porte-clefs robots, bijoux fantaisies, ceintures, sacs, chaussures, vêtements… Panoplie hétéroclite, expression de leur talent réciproque. Pour leurs accessoires, ils utilisent bois, nacre, soie, résine, pierres précieuses et semi-précieuses, crêpe de soie… Et pour les vêtements, du coton. Tout est fait main selon des méthodes artisanales et leurs créations s’exportent partout en Europe.

S

n chapelier, un vrai, à Marrakech ! Quelque personnes se sont passées le mot, la boutique est ouverte depuis mai dernier, une nouvelle qui s’est répandue comme l’effet d’une traînée de poudre. Christiane, la femme d’André (le chapelier), vous transmet sa passion pour les couvre-chefs et les connaissances du métier, acquises dans leurs boutiques de Versailles et de Nantes. Vous ne regarderez plus un Panama comme avant en ressortant de

U

chez André. On adore les modèles Planteur, Borsalino ou les capelines en tulle empesée (avec la version feutre pour l’hiver), les modèles en coton coloré ou encore, les chapeaux en paille crochetés. Le Panama, qui vient d’Equateur, se décline pour hommes et femmes sous différentes textures de la même paille selon la finesse du tissage (3 ou 4 semaines à un an de travail sont nécessaires pour le plus fin. Une pure merveille !), et selon diffé-

rentes formes (avec un pli au milieu comme pour le modèle “colonial”, qui, une fois humidifié, se plie et se déplie). Vous pourrez aussi vous laisser séduire par un Montecristo… Pour les grandes occasions, on trouve des chapeaux de cérémonie, mais aussi des chapeaux de tous les jours, hyper légers et très colorés. Un charme fou…

212, av. Med V (galerie élite, 1er étage) Tél. : 075 440 533

142, Q.I - Sidi Ghanem Tél. : 024 33 68 19


MODE

PAGE

Cahier de tendances...

Ipsus : les sacs qui déchirent

28

ÇA SE PASSE AILLEURS... Lancel version hype !

ndrée Collin est l’ancienne rédactrice en chef d’un magazine de décoration en Belgique. Installée depuis 5 ans à Marrakech, elle a commencé par fabriquer du papier, avant de se lancer dans le travail du cuir. De l’architecture, elle est passé au design, puis à la création, celle de sa marque de sacs. Ils sont tout simplement sublimes : leur forme architecturale est dictée par une matière exceptionnelle, du chèvre velours très fin. Avec ce cuir, elle travaille sur le tombé, comme celui des robes haute couture. Ses sacs sont faits de lanières qui renvoient à des notions de “déchirures”, “d’émiettement”, de “petits morceaux”... ceux de la vie.

A

Cette idée donne aux sacs une mobilité et une fluidité qui épousent les mouvements du corps, et un toucher soyeux qui évoque le confort. Andrée Collin travaille avec une coloriste pour obtenir des effets rouge vermillon, vert anis, raisin, mauve... Chaque création a un nom espagnol : “Movida”, une besace qui bouge dans tous les sens, “Ricortado” (lacéré), une boule qui se décline en petit et grand modèle, “Correa”, en forme de

coquillage… Toutes les pièces sont fabriquées à la main et en petites séries numérotées et limitées. Pour Andrée Collin, l’objet sac n’est pas qu’utilitaire, c’est un objet de plaisir. Une philosophie, une réussite : des accessoires chics, intemporels et casual à la fois.

Chez Akkal et à la boutique de l’Amanjena. Andrée Collin : Tél. : 061 34 41 54

près avoir embrasé les dance-floors du monde entier avec son groupe "Les petites dames de Paris", notamment au “bô-zin” à Marrakech, la belle DJ parisienne Cécile Togni lance sa gamme de sacs chez Lancel. Sophistiquée s'il en est, la jeune brune à frange et rouge à lèvres a de quoi bousculer l'univers du maroquinier de luxe, qui s'est déjà offert les services de la championne de natation Laure Manaudou et de l'actrice Alice Taglioni. La fée des platines incarne à la fois le chic nouvelle génération et cette french touch enviée par toutes les fans de mode. “Cécile Togni by Lancel” est une collection stylée sur-mesure contenant, entre autres, une valise de DJ, un cabas, une clef USB, un étui mp3, le tout noir et rouge, multipliant les clins d'œil à la petite brune : bouledogue -en hommage à sa petite chienne Victoire-, casque et stilettos sont

A

dessinés sur le cuir. Le détail hype : prise Jack et rouge à lèvres ornent les fermetures, so trendy ! Voilà donc l'image de la marque un rien bousculée, et pour notre plus grand plaisir. Côté scène, Cécile prépare une tournée, où, valise Lancel à la main, elle ira séduire le public tokyoïte ou marocain…

Tendance, t-shirts à message “Hmar ou bikheer”

rois jeunes créateurs bouleversent les conventions avec un grand sens de l’humour, provoquant une petite révolution : la nouvelle mode de la marque “Hmar ou bikheer” ne laisse personne indifférent. Même le magazine “Tel Quel” a consacré un éditorial à cette marque emblématique qui est très vite devenue un fait de société. “Hmar ou bikheer”, présent au dernier festival Gnaoua d’Essaouira, a

T

fait un carton, prouvant que de nombreux jeunes et moins jeunes savent se moquer d’eux-mêmes… “Ane et bien dans ma peau”, le slogan choc agrémenté d’un logo bien connu - Puma- et détourné : voilà désormais le must de la branchitude. L’esprit des créateurs est avant tout subversif dans leur originalité : complices et amis, leur aventure est née un peu par hasard. Les membres de Hoba Hoba Spirit ont ensuite arboré le t-shirt, les choses vont alors très vite : dépôt de la marque “Stounami” et création de leur entreprise. Aujourd’hui, On se les arrache… Le “must have” du moment à Casablanca... Et bientôt à Marrakech.


ENFANTS

PAGE

L’école est finie...

30

Marguerite et Gribouilli…

Le coup de cœur de la rentrée :

Pour une rentrée haute en couleurs

la crèche de “l’aide aux mères”

dien peut désormais être égayé de toutes les formes et de toutes les couleurs, directe ment “stickables” sur les murs. Grandes fleurs, angelettes, hybis, étoiles… quelques exemples de thèmes qu’Assia traduit en Design mural par la force de sa poésie alliant graphisme et géométrie. Soit une mine d’or d’idées déco pour parfaire l’atmosphère joyeuse d’une chambre d’enfant… et aussi une chambre d’adulte, un salon, une cuisine… car le problème avec les stickers, concept qui fait actuellement fureur en Europe, c’est qu’on a envie d’en mettre partout ! Et rien de tel qu’un intérieur gai et coloré pour donner un coup de peps à la rentrée. a rentrée vous donne envie de tout repeindre, tout bouger ou de changer de papier peint ? Avant de céder à vos pulsions d’artiste, faîtes un petit tour du côté de chez “Zenitude”, show-room récemment ouvert à Sidi

L

Ghanem. Vous trouverez forcément votre bonheur parmi la riche collection de stickers de “Marguerite et Gribouilli” et de leurs “histoires grimpantes”. Grâce à Assia Bennani, architecte d’intérieur débarquée au Maroc il y a un an, notre quoti-

epuis 1948, les petits loups de toutes les nationalités sont confiés aux bons soins de cette véritable institution dès qu’ils sont en âge de marcher. Cette maisonnette nichée en plein Guéliz, et dotée d’un rafraîchissant jardin, fait le bonheur des mamans actives, grâce à l’esprit “vieille France” qui y règne. Mme Bakka, Directrice du comité, est fière d’accueillir la deuxième génération : les enfants de ceux qu’elle a gardés dans les années 70, et qui sont encadrés dans la même ambiance familiale... Pour toute inscription, s’y prendre au moins un an à l’avance ! Institution

D

oblige… Tél. : 024 43 66 50

BONS PLANS LES “ATELIERS CREATIFS“ animés par Isabelle, architecte, et Vincent, photographe.

Stickers à partir de 220 dhs “histoires grimpantes” : www.margueritegribouilli.com Zenitude : 473, Q.I. Sidi Ghanem - Route de Safi

COURS-Y VITE… près Agadir et Laâyoune, le 25 novembre 2007 aura lieu, à Marrakech, une course internationale pour enfants, organisée par la fondation "Jet Energy". “Les foulées de la volonté 2007”, tel est le thème donné à cette manifestation. 5.000 jeunes athlètes marocains, âgés de 8 à 14 ans, se rencontreront pour sensibiliser les citoyens à l’éducation et à la protection de l’enfance contre toutes formes d’abus et d’exploitation.

A

A travers ce type d’actions, "Jet Energy" vise à améliorer les conditions de vie des enfants et à promouvoir la pratique du sport comme moyen d'intégration sociale… tout en prospectant de jeunes talents. La course de Marrakech a été précédée par 4 épreuves de sélection, dans 4 autres villes du Maroc… Les meilleurs participants seront sélectionnés pour représenter le pays… Rendez-vous pour soutenir ces “sportifs en herbe” !

4-5 ans : “L’imaginaire aux trésors” Super héros, pirates, magiciens… pour créer son propre monde, plein de personnages fantastiques… grâce au dessin, à la peinture, gravure, sculpture, photo…

QUIZ RENTREE 4- DANS QUEL DOMAINE MOZART S'EST-IL RENDU CELEBRE : a- la littérature b- la musique c- le sport d- la télévision

1- QUELLE EST LA NATIONALITÉ DES POKEMONS : a- Japonaise b- Américaine c- Chinoise d- Anglaise 2- QU'A PERDU LA MERE MICHEL : a- son argent b- son canari c- son dentier d- son chat 3- TERMINE L'EXPRESSION : QUI VOLE UN OEUF, VOLE . . . a- une banque b- un veuf c- une poule d- un bœuf

5- COMMENT S'APPELLE LE CHIEN DE TINTIN : a- Dingo b- Rintintin c- Milou d- Pluto 6- QUEL EST L'ANIMAL QUI A RENDU CELEBRE M. SEGUIN : a- un chien b- un lion c- une chèvre d- un ours 7- SUR QUEL CONTINENT TROUVE-T-ON LE SENEGAL : a- L'Europe b- L'Asie c- L'Afrique d- L'Océanie 8- QUELLE MER N'EXISTE PAS : a- la mer jaune

b- la mer noire c- la mer bleue d- la mer rouge

6-9 ans : “La ville du futur “ Dessiner des plans et inventer d’ingénieux systèmes d’énergie, de construction et de circulation… pour créer sa ville idéale... le tout, en 3 D ! Idéal pour apprendre un tas de techniques dignes d’un grand architecte !

6-9 ans : “L’art dans tous ses états” Sculpture, photo, land art, peinture… découverte des artistes et des techniques pour composer, à son tour, de grandes œuvres ! 10-14 ans : “La photo c’est sensas” Noir et blanc ou en couleur, manuel, numérique ou polaroid. Superbe découverte de la magie de la photo…

GALERIE 127 - Inscriptions avant le 1er octobre 2007 – 400 DHS / mois Tél. : 073 92 88 10 / 024 43 26 67

LES ACTIVITES ENFANTS DE L’IFM

9- QUEL EST LE PAYS D'ORIGINE DU FOOTBALL : a- France b- Brésil c- Angleterre d- Allemagne

8-12 ans : “Le petit clown chanteur”, les 23 et 25 ou 24 et 27 oct. Jonglage, pantomime, magie : jouer au clown, écrire des chansons et les chanter, apprendre percussions et bruitages…

10- QUELLE PHRASE EST A L'IMPARFAIT : a- je vais à l'école b- nous rions ensemble c- ils débutaient ce sport d- elle refait son lit

12-15 ans : “Atelier multimedia”, le 17 oct. à 15h Création d'une ville imaginaire virtuelle, à partir de la lecture de romans de science fiction. 8-12 ans : “L’art et vie quotidienne au néolithique”, à la Médiathèque jeunesse, le 24 oct. à 15h . Conférence-atelier sur les premiers hommes sédentaires de la préhistoire et apprentissage de leurs techniques d’expressions graphiques.

...Et dans le cadre de la “la Semaine du Noir” : 10-15 ans : “Le roman photo policier”, les 14 et 21 nov. à 15h . Création d'un roman-photo à partir de “Noces d'enfer à Marrakech”, nouvelle policière. “Le sac mystérieux”, le 17 nov. à 17h, à la salle de spectacle. Animation théâtrale d’après Claudio Ponté.

IFM Jbel Guéliz - B.P. : 566 Tél. : 024 44 69 30


LOISIRS ET DETENTE

PAGE

Bouffées d’air...

31

TERRES D’AMANAR, ou l’art de l’éco-tourisme l est un domaine, niché dans l’arrière pays de Marrakech, où la nature et la tradition se sont unies pour nous faire vivre “l’aventure”. Les amoureux des grands espaces seront étourdis par les panoramas de toute beauté qu’offrent les soixantedix hectares du site. Quant aux sportifs, un panel d’activités leur est proposé à longueur d’année : un parcours aérien vertigineux, des balades en VTT, ou encore des matchs de polo à dos d’âne. Terres d’Amanar fait naturellement le bonheur des groupes de congressistes en mal de dépaysement. Mais cette entreprise touristique est avant tout un moyen pour Jean-Martin Herbecq et son équipe de poursuivre des objectifs de tourisme durable. Concrètement, cela signifie qu’Amanar fait travailler en priorité les habitants de la région,

I

que ses constructions respectent l’architecture et les méthodes locales, et que les activités proposées sont en harmonie avec l’environnement et la vie des habitants. L’objectif à long terme est l’intégration du projet à la région, mais en priorité il s’agit de permettre aux Marocains de se

réapproprier leur pays. D’une part, grâce aux emplois qui sont fournis aux villageois de la région ; d’autre part, en accueillant les touristes nationaux pour des journées à la carte. Renseignements : www.terresdamanar.com ou 024 43 81 03 / 061 40 21 75

STANDING OVATION POUR LE MAROC DANS LES CIEUX LORRAINS

MARRAKECH A L’HEURE DU 2 ROUES ! votre “machine” sur place, ou la réserver, et vous faire livrer gratuitement, partout dans Marrakech ! Attention danger : de plus en plus de petits filous se greffent sur leur notoriété et vous proposent des locations pirates sans aucune garantie ! …Alors, soyez vigilants, et exigez de rencontrer Céline ou Nourredine.

Loc 2 Roues, 212 Av. Med V, Guéliz (Galerie Elite, 1er étage) Tél. : 024 43 02 94 / 065 13 04 53 arrakech bouillonne, ainsi que son trafic… Céline et Noureddine, en motards passionnés, vous proposent de découvrir la ville et sa région sans le stress des embouteillages. “Loc 2 Roues”, c’est la sécurité d’un matériel assuré et homologué aux normes européennes, avec visites techniques effectuées, à chaque retour, par des profession-

M

nels… En plus d’un service assistance 24h sur 24, ils vous fournissent une multitude de cartes détaillées idéales pour les amateurs de randonnées sauvages. Du Scooter 50 aux modèles dernier cri, maxis scoot people’s 250, motos-trails 125 à 660 cm3, Suzuki 400 DRZ -la nouvelle star des pistes marocaines... Vous pourrez choisir

E.Mail : loc2roues@menara.ma Web : www.loc2roues.com

Biennale mondiale de l’aérostation à Chambley en Lorraine (10ème édition). Du 27 juillet au 5 août derniers, 60.000 spectateurs se sont pressés sous les jupons de près de 1000 ballons dirigeables. 57 pays décollaient sous ses couleurs et au son de son hymne national.

Le Maroc, particulièrement ovationné, n’y a pas échappé grâce à “Ciel d’Afrique”. l’énorme ballon de 35 mètres de haut a été l’objet de toutes les attentions des médias… Support de comm. idéal ?… Prochain raout dans deux ans !

La Marche, c’est le pied ! vec un sourire aux lèvres permanent, la joie de vivre qui transpire dans chacun de ses gestes, Hafida Hdoubane, parle de son métier comme un enfant décrit son jouet préféré. 1ère femme guide de montagne au Maroc, elle a concrétisé ses rêves en créant “Tawada Trekking”, avec son partenaire Pascal Perron, lui-même guide diplômé d'Etat Français. Tous les deux sillonnent, au gré des expéditions, le sol marocain, passant de la montagne au désert… nous dévoilant la sérénité du pays, telle qu’elle existe en dehors des sentiers battus… Des moments de partage d’émotions intenses et de décors magiques !

A

65, rue Dijla - Semlalia Tél. : 024 44 65 72 www.tawadatrekking.com


LOISIRS ET DETENTE

PAGE

Bouffées d’air...

32

Brunch, music & sun au Murano UN BALLON POUR S’ENVOYER

orsque l’une des nouvelles adresses en vue de Marrakech nous annonce

L

que “le week-end, c’est brunch & piscine”… on y court fissa. Car là, nous attend un superbe buffet sucré-salé, avec café, thé, jus, viennoiserie en tous genres, crêpes marocaines, pâtisseries… et autres plaisirs salés. Si vous ne connaissez pas encore le principe du brunch au Murano ? Laurent, le Directeur, nous annonce simplement qu’il est “… à discrétion… et en toute liberté”. On rapporte du buffet ce que l’on veut, et on va le déguster où l’on veut : sur le zinc du bar à la déco ultra Design, sur la pelouse du jardin à l’ombre d’un olivier, sur son transat au bord de l’hallucinante piscine rouge... Bref, là où bon nous semble !... Côté animations, et ce n’est pas en reste, le Murano, fidèle à sa philosophie, mise sur le Live, avec alternance entre DJ et musiciens… Alors, Brunch, music & sun… ?

Formule Brunch + Transat : 420 DHS Tous les samedis et dimanches Sur réservation : 024 32 70 00

O

rant bar à vins, reprend le relais avec une formule “dégustation” à 300 dhs. Au menu, donc, pâtes, salades, viandes, …et une grande sélection de vins. Pensez à réserver !

EMBARQUEMENT IMMEDIAT POUR LE FLOUKA

itué à une demi-heure de Marrakech, au bord du lac de Lalla Takerkoust, le nouveau restaurant de charme, Le Flouka, offre à ses visiteurs la possibilité de savourer une cuisine du marché, généreuse et subtile, dans un décor paisible avec, en toile de fond, les montagnes de l’Atlas. Son nom, “Flouka”, qui signifie barque en arabe, n’est pas anodin puisque, vous verrez, le bar est un véritable bateau de 9 mètres, planté au milieu du décor… Un décor où Jean-Charles, maître des lieux, vous

S

invite à déguster une cuisine mariant, avec finesse, épices du Maroc et saveurs françaises, avec un Menu “carte” à 260 dhs… et à prendre du bon temps, à l’ombre dans le jardin, ou au bord de la piscine chauffée… C’est un peu comme ça que l’été continue, à bord d’une Flouka.

Flouka, Barrage Lalla Takerkoust BP 45 Tél. : 064 49 26 60 Fax : 024 48 44 69 E.Mail : leflouka@yahoo.fr

vez-vous déjà observé le ciel de Marrakech moucheté de montgolfières colorées ? Rêve inaccessible ? que nenni… Quelques chiffres à composer, une réservation à formuler, et voilà qu’un Toyota 4x4 flambant neuf, intérieur cuir, vous happe au petit matin et vous emmène, en douceur, sur une zone d’envol. Le technicien titille l’allumage, déploie une immense voile de 35 mètres de haut, et met en branle un imposant ventilateur d‘air froid. Détendez-vous, les brûleurs frémissent, chauffent la masse restée prisonnière… La Montgolfière s’élève… La nacelle est dispo, en “voiture” ! C’est au “lâchez tout !” scandé, que votre cœur se serre… L’horizon s’arrondit, le paysage s’offre à 360°, vos doigts se crispent… Mais vos yeux cois s’émerveillent… C’est l’extase ! Vos lèvres balbutient quelques onomatopées élogieuses… Normal, c’est beau, à couper le souffle ! A la descente ?… Il le faut bien… Les 4x4 vous rejoignent et vous acheminent dans un village précédemment survolé. Un thé à la menthe ? des galettes et du pain trempé dans de l’huile d’olive ? Voilà de quoi savourer l’accueil légendaire marocain. Couronnement ultime, vous recevez un diplôme, certifiant votre ascension. N’oubliez pas vos caméras…

A

Une saga, à l’ombre des oliviers n cherchait un lieu pour prolonger les bienfaits des vacances sur notre moral... et sur notre bronzage. C’est à deux pas de Marrakech qu’on l’a trouvé. La Maison des Oliviers, maison d’hôtes de charme, km 6 route de l’Ourika, décide d’ouvrir ses portes aux clients extérieurs... Et c’est tout un programme ! “Saga Beach” : une piscine aux tonalités turquoise et blanches, bordée d’oliviers, des “beds” douillets où il fait bon s’allonger, une ambiance musicale agréable et discrète… C’est le cadre idéal pour déguster un menu piscine à 250 dhs, ou encore profiter d’un vrai Happy hour, de 19h à 22h. … Et à partir d’octobre, la saga continue ! puisque “Saga Vinothèque”, le restau-

EN L’AIR ! GONFLE…

Dès octobre, pendant 1 mois, à la “Saga Vinothèque”, un menu dégustation acheté = 1 menu offert Tél. : 024 37 54 05 www.lamaisondesoliviers.com

Ciel d’Afrique, 15, rue de Mauritanie Guéliz Marrakech. BP 7333 Sidi Abbad Tél : +212 (0) 24 43 28 43 / +212 (0) 61 13 70 51 E.mail : contact@cieldafrique.info www.cieldafrique.info


AUTO MOTO

PAGE

Ça roule pour eux...

33

par Stéphane Roux

2 ESSAIS POUR VOUS

RETOUR EN FORCE POUR FIAT AUTO MAROC

LAND ROVER FREELANDER 2 vec le Freelander 2, le constructeur Land Rover joue à fond l’air de famille avec le grand frère le Range Rover. Pourtant ne vous y fiez pas, la nouvelle génération du Freelander possède une vraie personnalité et ses propres arguments techniques. Belle gueule, cette nouvelle génération a effectivement gagné dans tous les compartiments. Son habitabilité offre plus d’espace et de confort, alors que les finitions et l’instrumentation ont, elles aussi, été davantage soignées. Il en résulte un côté très “chic” made in England ! MOTORISATIONS A LA HAUTEUR Sous le capot, le FreeLander 2 offre au client le choix entre un 6 cylindres essence (233ch) et un 4 cylindres turbo diesel (160ch). Ces deux motorisations étant accouplées à une transmission (6 vitesses), dite intelligente, cette dernière est sensée optimiser la meilleure motricité sur tous les terrains et les économies d’énergie ! Qui dit mieux ? Sur l’asphalte ou sur la piste, vous apprécierez son confort, sa tenue de route, mais aussi ses capacités de franchissement dignes de son grand frère le Range. Voilà de quoi satisfaire les plus exigeants des baroudeurs. SALUEE PAR LA PRESSE Ses récentes et nombreuses distinctions auprès de la presse spécialisée 4x4 attestent que le Freelander “two” est une véritable nouveauté bourrée de qualités. Reste à convaincre la clientèle qui devra débourser pas moins de 415.000 dhs pour accéder à l’entrée de gamme.

A

PIAGGIO MP3 n bouleversant le concept même du traditionnel scooter, le tout nouveau Piaggio MP3 vient de faire une entrée fracassante sur le marché marocain, après avoir inondé l’Europe depuis 6 mois. Avec 2 roues à l’avant et une à l’arrière, ce scooter offre un concept très original et délibérément tourné vers la sécurité et le confort. Doux mélange entre l’auto et la moto, le MP3 dispose d’une innovation brevetée Piaggio, avec des suspensions à parallélogramme articulé. Ce système offre une stabilité incroyable lui conférant ainsi une tenue de route très sécurisante. Avec son train avant composé de 2 roues indépendantes et basculantes, ce scooter permet de prendre des angles de 40° en virage, en toute sécurité. De quoi se prendre pour Valentino Rossi !

E

UN FREINAGE EXCEPTIONNEL Ce système, pour le moins original, possède un autre atout de taille concernant le freinage. En effet, avec 3 roues dotées de 3 freins à disque, il dispose d’un freinage 20% plus puissant qu’un scooter classique. Cela se traduit par des distances de freinage beaucoup plus courtes … Enfin, cerise sur le gâteau, au feu rouge, le conducteur n’a plus à poser le pied par terre ! Rassurez-vous, le MP3 reste un vrai scooter, avec une ligne étudiée en soufflerie, un moteur 4 temps 400cc, souple et performant, et 2 coffres de rangement (65 litres) dignes d’une voiture pour accueillir vos emplettes ! Véritable innovation sur ce marché du scooter en pleine expansion, le Piaggio MP3 est commercialisé à Marrakech chez Galaxie Motors, route de Casa.

près de années difficiles, Fiat Auto Maroc semble connaître une renaissance grâce, il est vrai, à une gamme totalement renouvelée et particulièrement attrayante comme la Grande Punto et la toute nouvelle et très élégante berline Linéa. Que dire sur la craquante petite Fiat 500 qui, espérons-le, sera très vite commercialisée ici comme tous les modèles Lancia, et ce, dès janvier 2008. Mais Fiat Auto Maroc, c’est aussi de somptueux locaux pour son nouveau siège à Casa et ici, à Marrakech, un très beau show room Stella Motors.

A

NEWS ● Visite marrakchie d’un champion Entre 2 séances d’essais dans le grand sud marocain, histoire de tester son tout nouveau Mitsubishi Pajero Evolution 2008 sous 53° à l’ombre (on parle d’un diesel mais chut…), Luc Alphand, le vainqueur du Paris Dakar 2006, s’est octroyé une halte à Marrakech. Il en a profité pour retrouver son ancien équipier et ami devenu Marrakchi, Stéphane Roux. Notre virée noctambule s’est prolongée tard dans la nuit… “Que de très beaux endroits festifs et des gens adorables, je reviendrai c’est promis…“, m’a lancé l’ancien Champion du Monde de ski Alpin, reconverti avec succès dans le sport auto, entre les 24 Heures du Mans (Chevrolet Corvette) et le Paris-Dakar (Mitsubishi)

● Great Wall Hover Avec le 4x4 Hover fabriqué par la firme Great Wall et distribué au Maroc par Madiva, la production automobile chinoise fait une entrée fracassante dans le monde des suv. Avec, notamment, une finition particulièrement soignée et un équipement qui n’a rien à envier aux meilleurs de sa catégorie, le Hover CUV pourrait bien effectivement bouleverser ce segment tant apprécié par la clientèle.

La foire aux…promos Avec la rentrée et le Ramadan, il est probable que les futurs acheteurs aient la possibilité de réaliser de belles affaires si l’on se fie aux très nombreuses promotions prévues par les constructeurs, importateurs et autres distributeurs automobile à travers le Royaume. ● Un Marrakchi aux commandes de Entre les tarifs promotionnels, les crédits gratuits, les l’Association des importateurs de véhiextensions de garantie, les frais d’immatriculation cules au Maroc offerts, voire même l’entretien gratuit, il semble désorAprès une carrière vouée à l’automobile aux States, en mais acquis que la guerre commerciale que se livrent les Europe et dans le Golfe, le Marrakchi Abdelrrahim acteurs du secteur auto fera des heureux parmi les Benkirane vient de prendre en main, après la Sopriam, la consommateurs que nous sommes… destinée de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM). ● Vespa à Marrakech ! Pour son nouveau challenge, ce père de famille (2 Restons chez les italiens, avec l’ouverture remarquée de enfants) veut absolument développer plusieurs grands “Galaxy Motors” à Marrakech, une enseigne vouée aux 2, chantiers de ce secteur auto en plein boom au Maroc. 4 et même aux 3 roues, avec le très original scooter Parmi ceux-là, il y a bien sûr celui du rajeunissement du Piaggio MP3. Résolument moderne, ce show room qui disparc auto, et son taux de pénétration, qui reste encore tribue, par ailleurs, les marques Keeway et TGB (scooters très faible avec 60 véhicules pour 1.000 habitants ! et quads), s’est également doté d’un atelier d’entretien. L’autre tâche importante sera celle du dialogue avec les Pour les amoureux, un brin nostalgiques, des belles pouvoirs publics et les administrations concernées afin Italiennes, sachez aussi que toute la gamme Vespa 2007 d’avancer concrètement sur des dossiers comme la qua- et 2008 y est disponible, ainsi que de très nombreux lité des carburants distribués, ou encore, la lutte contre accessoires. les importations parallèles de pièces détachées. ●

H O V E R

Show Room et Ateliers : 99 Q.I Sidi Ghanem. Route de Safi - Marrakech Tél. : 024 33 80 30 à 34 Fax : 024 33 64 54 universengins@menara.ma


PAGE

De par en par...

34

par Christian Debois-Frogé

Le parcours du mois

LE ROYAL GOLF DE MARRAKECH

onstruit en 1923 par le Pacha de Marrakech, le “Royal Golf” est le 2è plus vieux parcours du Maroc. Il était le parcours préféré de Sa Majesté Hassan II, ainsi que d’illustres joueurs comme : Winston Churchill, Ike Eisenhower, David Lloyd George, Sean Connery.

C

Quel bonheur de jouer dans un jardin magique, d’une exceptionnelle beauté, à la végétation centenaire où abondent cyprès, eucalyptus, palmiers, oliviers, orangers ! C’est un parcours à l’ancienne, avec des fairways souvent étroits où la direction et la précision sont plus impor-

Gery Watine

tantes que la frappe. Les greens sont suspendus, et bien défendus. Parmi les trous les plus difficiles, le 15 un par 3, appelé “Brigitte Bardot” en raison des deux énormes monticules entourés de palmiers qui rendent l’accès du green délicat. Un green très bien défendu car encerclé de toutes parts de bunkers. Un parcours qui, à première vue, paraît simple, mais il faut rester vigilant en raison des arbres touffus et des petits angles d’attaque, un parcours où les pièges sont nombreux. L’académie Leadbetter est implantée sur le site, c’est la 1ère académie installée au Maroc. On attend avec impatience le nouveau 9 trous dessiné par les architectes du golf : Gery Watine et Thierry Sprecher. Ouverture prévue en décembre 2007.

Royal Golf de Marrakech Tél. : 024 40 47 05

ON EN PARLE ● Les retraitées défient les statistiques ! Agée de 102 ans, Elsie McLean est devenue la personne la plus âgée à réaliser un trou en un ! “J’ai dit Seigneur, cela ne peut être vrai tellement j’étais excitée...”, a commenté la Californienne qui pensait avoir perdu sa balle sur le par 3 de 90 mètres. Elsie a payé une tournée de whisky au Club House, et le Club va installer une plaque commémorative. ● Le Spa du golf du Loch Lomond propose un massage spécialement étudié pour revitaliser les golfeurs, prodigué à l’aide de balles de golf chauffées. “Les balles permettent d’effectuer un massage bien plus profond que des pierres chauffées, car la surface des pierres est plate”, explique le responsable des

soins. “Avec les balles, nous connaissons le point de pression exact pour transférer la chaleure et les alvéoles ont un effet thérapeutique additionnel un peu comme l’acupuncture”. ● Malgré la boutade très répandue (mais fausse) indiquant que "GOLF" serait l'acronyme de "Gentlemen Only, Ladies Forbidden" (réservé aux hommes, interdit aux femmes), la véritable origine du mot serait écossaise et proviendrait du mot "gowf" signifiant "frapper" en vieil écossais. ● Traitement Présidentiel pour Bill Clinton ! L’ancien Président des EtatsUnis s’est fait prêter un driver lesté, et conseiller sur son swing par Vijay Singh,

avant de tester, en sa compagnie, le parcours rénové Stadium du Tournament Players Club. Bill Clinton, si l’on en croyait son sac de golf logoté “President of The United States”, on pourrait imaginer qu’il l’est encore. ● L’un des plus beau Golf du Maroc va prochainement ouvrir la première tranche : 9 trous en Mai 2008. Ce parcours, signé Nicklaus Design, est construit aux normes strictes USGA. Dans le cadre golfique de Marrakech, ce sera certainement l’Evénement majeur de l’année 2008. Le profil des trous, le Design de l’environnement paysagé et la qualité de la construction feront de ce nouveau golf à Marrakech, un parcours incontournable alliant performance

Fiche d'identité : Né le 8 août 1953 à Rabat – Professionnel en 1975 – N° 1 français pendant de nombreuses années – Depuis 2002, il cumule un rôle d’architecte de golf, associé à Thierry Sprecher, et un rôle de joueur puisqu’il participe sur le circuit européen au “Senior Tour”.

La Tribune de Marrakech : Comment avez-vous été recruté comme architecte ? Gery Watine : Je connais bien le Maroc, car je suis né à Rabat et j’ai été Champion du Maroc à l’âge de 20 ans. Je pense que, d’une part, mon parcours professionnel parle pour moi, et d’autre part, depuis 2002, je cumule avec Thierry Sprecher des fonctions d’architecte de golf. Par ailleurs, je connais parfaitement bien le “Royal“ où j’ai beaucoup joué étant souvent à Marrakech ! TDM : Le “Royal” passe de 18 à 27 trous, pourquoi pas 36 ? G.W. : Le 36 c’était impossible car il n’y a pas la place pour le construire. En revanche , un 27 trous c’était normal et réalisable. Avec le développement de Marrakech, il y a de plus en plus de joueurs. Par ailleurs, le “Royal” est le Club qui compte le plus de membres. Avec 3 neuf trous, on peut jongler plus facilement et alterner le jeu.

nouveau 9 trous ? G.W. : Nous avons gardé la tradition et l’esprit du “Royal“, mais nous l’avons modernisé pour le rendre plus compétitif. Nous avons multiplié les aires de départ, ce 9 trous est plus long, la qualité des greens et leur surface sera parfaite. Une attention particulière a été apportée aux arbres et aux bunkers, pour respecter le 18 trous existants. TDM : On parle d’une quinzaine de golfs dans les années qui viennent, votre avis ? G.W. : Ce n’est pas sérieux. Qu’il y ait une dizaine de golfs m’apparaît suffisant car, d’une part, il ne faut pas dénaturer la ville de Marrakech, et d’autre part, un golf consomme beaucoup d’eau... Donc 15 golfs ! Ce ne serait pas raisonnable ! TDM : A quelle date est prévue l’ouverture du nouveau 9 trous ? G.W. : Inauguration officielle début décembre 2007.

TDM : Comment se présente ce

Anfa Mohammedia remporte la Coupe du Trône à El Jadida

Pour la première fois en 4 ans, Mohammedia remporte la médaille. Cette 4ème édition de la coupe du Trône d’El jadida, a vu s’affronter, en juillet dernier, 12 équipes de 10 joueurs, représentant 12 golfs nationaux, dans un esprit sportif remarquable. La finale s'est jouée, encore une fois, entre le Royal Golf d'Anfa Mohammedia et le Royal Golf de Dar Es Salam. L'équipe du Golf Royal de Marrakech, quant à elle, a pris la 4ème place.

Montagne Sahara : voyagez à votre rythme

Vous êtes seul, en couple, ou bien en groupe, nous avons une solution pour vos projets découverte, à partir de nos excursions : Imlil, Ourika, Ouarzazate, Essaouira, Agadir, Zagoura...

Compétitions, dates à retenir… Marrakech

Amelkis 19/20

ROYAL GOLF MARRAKECH

●2

●4

au 5 novembre Ryder Cup El Baraka

● 29

PALMERAIE GOLF PALACE

au 7 octobre 4ème trophée “ Royal Air Maroc” au 3 novembre Trophée Elèves Ecole Polytechnique

● 12

au 17 novembre Makilas

● 23

et 24 novembre La So Cup (Sofitel Marrakech et Royal Golf)

● 1er

et 2 décembre Menara Cup – “Royal Air Maroc”

GOLF AMELKIS ● 14

au 20 octobre Trophée El Baraka – El Jadida 15/16 et

●4

au 7 octobre Trophée “Royal Air Maroc”

● 1er décembre Menara Cup “Royal Air Maroc”

Pensez à nous communiquer : - Le nombre de personnes - Le nombre de jours souhaités - Si vous voulez un circuit en voiture de tourisme, en 4X4 ou mini-bus - Lieux que vous voulez visiter

Rabat ROYAL GOLF DAR ES SALAM ● 22

au 28 octobre Trophée Hassan II

● 10

novembre Coupe d’Italie

112 Bd Mohammed V, Guéliz, Marrakech. Tél. : 00212 24 44 76 50 - Fax : 00212 24 44 76 26 GSM : 00212 79 56 36 11 / 00212 73 05 35 97 E-mail : christ@riadalexander.com

www.riadalexander.com


PAGE

Les bonnes tables...

AL FASSIA,

36

'est à Marrakech que le célèbre chef français Cyril Lignac, 30 ans, a choisi de se lancer dans une nouvelle aventure culinaire. Diriger les cuisines de son restaurant parisien, “le Quinzième”, et poursuivre son émission sur M6, n’ont pas empêché ce chouchou des médias de "trouver le temps" d'accepter le projet du Grand Café de la Poste. "Lorsque l'on m'a proposé de réaliser la carte du restaurant avec une chef marocaine, je n'ai pas hésité. C'est elle, Fatima Targa, qui est en contact avec les producteurs, qui achète les produits frais. J'arrive avec mes idées de recettes, on en discute, on fait les essais, je les goûte…" Un travail minutieux qui demande à Cyril Lignac de passer plusieurs jours par mois au Maroc. Bercé par les traditions culinaires méditerranéennes, le chef aime par-dessus tout travailler les "produits du soleil", comme il les appelle. Si la carte reste

C

celle d'un bistrot français pur jus, elle est revisitée par des soupçons de cuisine marocaine, "une cuisine familiale, épicée, riche en goût et surtout en partage" précise-t-il, gourmand. S'il cumule les casquettes, Cyril sait qu'il n'est nulle part meilleur qu'en cuisine. Et ne lui parlez pas de "cuisine du monde" ! Mais de produits du pays travaillés à sa façon. "Je rapporte de l'huile d'argan, du vrai safran et d'autres spécialités marocaines que j'introduis ensuite dans la carte du Quinzième". Une façon de rendre ce qu'il emprunte ailleurs, que ce soit aux Frères Pourcel, ses pères spirituels, ou à Pierre Pirajean, le "bâtisseur" qui l'a lancé. Voilà son seul mot d'ordre : le partage. S'installer à Marrakech ? "J'ai déjà du mal à me poser en France !"

Pendant tout le mois de Ramadan, Le Grand Café de la Poste propose un “buffet Spécial F’tour” pour 120 Dhs

© Yann Deret

UNE AFFAIRE DE FEMMES

© Philippe Vaures Santamaria

CYRIL LIGNAC JOUE LA CARTE MAROCAINE

UN GRAND F’TOUR QUI VAUT LE DETOUR… oici sans doute l'une des tables les plus réputées de la ville. On y vient pour la cuisine fassie traditionnelle, savoureuse et raffinée, servie avec soin, et exclusivement par des femmes. Al Fassia, c'est “le resto des femmes” : le personnel, côté salle et côté cuisine, est 100% féminin. Les soeurs Myra et Saïda Chab –mains de fer dans un gant de velours- mènent cette affaire familiale avec passion, professionnalisme, et une volonté imperturbable de rester fidèles à la tradition marocaine. Dans les deux salles du restaurant, aux tons sobres, ou dans le paisible

V

jardin, on goûte au raffinement des plats de Fès : de la pastilla aux tajines sucrés salés… en passant par l'épaule d'agneau rôtie aux amandes -la spécialité de la maison. Les bons produits ne trichent pas, Al Fassia non plus : "c'est juste beaucoup de travail" explique-ton modestement. Après une maison d’hôtes à Fès, “Riad Myra”, et un restaurant à Marrakech, Myra compte ouvrir fin septembre 30 chambres d’hôtes dans l’Aguedal. L’hospitalité est aussi une affaire de famille…

u premier coup de canon, ruezvous chez Fabrice Vulin, chef au “Dar Enassim”. Son menu “spécial ramadan” est fumant. Rompez le jeûne en douceur tout en respectant les traditions… Installez-vous… Le chariot garni vient à vous. La célèbre harira, avec ses petits bouts d’agneau, ou encore la chorba à la mode de Safi

A

côtoieront la corbeille classique française du boulanger, tout en laissant votre main butiner une assiette marocaine remplie de m’ssamen au khlie, de batbout, de crêpes traditionnelles beghrir aux mille trous, ou de R’ghaifs, (divins petits feuilletés)… Sans oublier la harcha, (pain miniature à base de semoule et aromatisé à la menthe)…

Zaâlouk... Influence marrakchie oblige ! Le tout dans une déco signée “Léon l’Africain” : une terrasse en bois dans un écrin de verdure. Un cadre à la fois zen et cosy, parfait pour un dîner en tête en tête, que les people apprécient également. On y a notamment croisé Stéphane Collaro, ou encore le célèbre rugbyman Frédéric Michalak…

KANZAMANE, le bon bistro du Guéliz

anzamane, littéralement “c’était il y a longtemps” en dialecte gabonais, est une brasserie à l’orientale où le temps semble s’être arrêté. Un bon répertoire de chansons françaises en fond sonore, des objets chinés dans les souks se fondant harmonieusement

Tél. : 024 44 74 15

Angle Av. Jnane El Harti et rue Qsar El Kebir (Face Hôtel Kenzi Farah) Tél. : 024 42 19 69 – ouvert tous les soirs (fermé pendant le Ramadan) e Lille à Marrakech, il n’y a qu’un pas… Et Didier Beckaert la superbement franchi. Après plus de 28 ans passés à mitonner de bons petits plats dans son restaurant “L’Auberge de Didier Beckaert”, il a ouvert l’automne dernier “La Villa”, dans l’Hivernage, avec son co-équipier et directeur de salle Steeve. “Un peu de France au

D

Maroc”, c’était l’idée de Didier. Des petites notes lilloises -le Potchelvech, ou viandes en gelées- ponctuent une carte française raffinée -feuilleté de truffes, escalope de foie gras poêlé, Châteaubriand aux Cèpes...- à laquelle Didier rajoute sa nouvelle “Moroccan touch” -les côtes d’agneau grillées se servent accompagnées de leur

Another éditions

K

Menu spécial ramadan : forfait 300 Dhs/pers Dar Enassim, Fabrice Vulin Réservation au : 024 33 43 08

LA VILLA, raffinement dans un écrin de verdure

55, bd. Zerktouni Tél. : 024 43 79 73

dans un décor très “bistro”, des plats où des notes bien franchouillardes côtoient allégrement des saveurs exotiques importées d’Afrique –Pâté de lapin, Foie gras mi-cuit à la fleur de sel , Filet de bœuf poivre mignonnette… Crabe farci à la gabonaise… Le ton est donné ! La carte change tous les mois et deux menus, très attractifs, sont proposés au déjeuner. Derrière tout ça, Pascal -le patron- mène son établissement d’une main de maître. Pensez à réserver, car le lieu est devenu le QG de pas mal de Marrakchis !

Miam ! Vive la cuisine marocaine revisitée par un top chef ! Elle vous rappellera le talent de vos mères et de vos grands-mères… A table !

BP

67 - 042150

ASNI - MARRAKECH

MAROC - TÉL. : 024 36 82 00 - WWW.VIRGIN.COM/KASBAH - ENQUIRIES@KASBAHTAMADOT.VIRGIN.COM


FOODING

Les bonnes tables...

PAGE

38

Sandra du Café du Livre,

LE CRYSTAL VOIT DOUBLE !

© José Luis Lopez

une hollandaise à Marrakech

acques et Laurent Pourcel, les célèbres jumeaux cuisiniers, persistent et signent au Maroc. Après un premier passage à la Plage Rouge, les chefs surdoués vont apporter leur french touch au restaurant du Pacha Marrakech, en mettant en cuisine un chef de leur équipe et en signant la nouvelle carte du Crystal, relookée pour l'occasion. "La carte ne sera pas revisitée mais complètement renouvelée, sur la base d'une cuisine à base de produits de qualités, goûteuse et originale", nous précisent en chœur les frères Pourcel, dont la réputation s'est bâtie sur la base d'une cuisine de terroir aux accents méditerranéens. A la tête de pas moins de 18 restaurants, dont le prestigieux “Jardin des Sens” Relais & Châteaux à Montpellier, le duo collabore avec le groupe “Kenzi hôtels” à l'ouverture de deux établissements à Casablanca et Marrakech. Il y aura aussi un projet à Genève, puis espèrent-ils un jour, "une possibilité de s'implanter aux USA". En attendant, c'est Marrakech et ses saveurs qui attirent les Pourcel, les frères y ayant même acheté un Riad : "la cuisine marocaine nous a inspirée tout au long de notre carrière : avec ses épices et ses contrastes, c'est une cuisine de sensation". Ainsi, de Tokyo à Bangkok, les touches orientales ponctuent la cuisine made in Pourcel :

J

citrons confits, briouates, dattes… "Selon leurs nationalités, nos clients ont des palais différents. Mais si l'on arrive à conserver le vrai goût des produits, maîtriser les assaisonnements et les cuissons, on arrive à trouver une forte adhésion de la clientèle", analyse Laurent. Le professionnalisme de cette équipe familiale, qui exerce ses talents dans le monde entier, a de quoi impressionner. Et pourtant, ces deux Français curieux restent séduits par les nouvelles tables qui ouvrent régulièrement dans la Médina. Par l'ambiance de l'Abyssin aussi, le restaurant du Palais Rhoul. "J'adore le bleu du ciel au-dessus de Marrakech, si particulier, l'immensité de la palmeraie et la vue sur l'Atlas enneigé alors que l'on transpire sous 35°…" poursuit Jacques Pourcel, dont le plat préféré est "sans aucun doute l'épaule d'agneau confite, accompagné de fruits secs et de confiture de tomate épicée". On l'aura compris, l'empire des frères Pourcel se devait de s'implanter durablement au Maroc : voilà qui est fait.

Le Crystal, Pacha Marrakech Tél. : 024 38 84 00

Souk Cuisine E

n pleine Médina, un chef vous dévoile les secrets de l’authentique cuisine marocaine. Trois heures pour apprendre à préparer des plats savoureux comme le zaâlouk de courgetttes, le couscous aux oignons et raisins secs, le tajine d’agneau aux pommes caramélisées ou la salade de melon à l’eau de rose. A l’origine de ce projet, lancé fin 2005, Gemma van de Burgt, une Hollandaise de 40 ans amoureuse de notre culture et de notre gastronomie. Avant de passer derrière les fourneaux, Gemma vous guidera dans les dédales de la Médina, à la recherche des meilleurs produits et épices. Trois heures plus tard, il ne vous restera plus qu’à déguster le fruit de votre création et le souvenir de ce moment de partage, instructif et délicieux ! Tél. : 073 80 49 55

CASANOVA... delizioso ! ien qu'à lire la carte de ce restaurant vénitien décoré de masques de carnaval, on sait que ce n'est pas du toc. Des gnocchis au canard, des pasta aux tomates et basilic, des spaghettis à l'encre de seiche ou des raviolis aux artichauts… Mais pas de pizza ! Le patron vous le dira : "on ne peut pas tout faire bien : ici, on s'applique et on fait tout maison, du pain aux pâtes, à partir de produits importés d'Italie. On ne trouve pas de gorgonzola ou de Mozzarella di Bufala à Marrakech !", explique Diego avec le sourire. Le soir, le piano accompagne la dégustation d'assiettes brûlantes et généreuses. Côté coulisses, Diego a mis la main à la pâte, avec son complice Michel, lui aussi originaire de Venise, afin de former un cuisinier marocain. "Nous avions déjà un restaurant en Italie : moi je suis venu au Maroc pour

R

faire des documentaires pour la télévision italienne, et finalement... me voilà !". On vient ici par le bouche-à-oreille, et l'on sait pourquoi on y vient : pour manger ces pâtes cuites à la demande, avec l'attente qui signe le prix de la qualité. On repart le ventre plein et la certitude qu'on y reviendra. Tél. : 024 42 37 35

uvert depuis janvier 2006, l’antre de paix de Sandra s’appelle le Café du Livre. Si vous ne connaissez pas encore ce restaurant-librairie caché dans Guéliz -au fond de la cour de l’hôtel toulousain, à l’étage-, le mieux est d’aller y prendre un petit-déjeuner dans le calme de la matinée, et d’en profiter pour parcourir les rayons de la librairie. Une sélection littéraire anglo-américaine, et pas moins de 250 livres sur le Maroc, à consulter sur place. “Nous sommes le seul café du livre au Maroc !” constate presque étonnée cette belle femme aux yeux bleus rieurs. Le restaurant, attenant à la librairie, compte une quinzaine

O

de tables pour les amis, les étudiants, les gens qui ont entendu parler du lieu par le bouche-à-oreille. En construisant son rêve d’un lieu alliant “bonne bouffe et littérature”, Sandra, la généreuse, voulait d’abord créer un endroit convivial, où lectures et soirées cinéma se déroulent autour d’un dîner thématique, auprès du feu de bois en hiver… et faire “ les meilleures frites de la ville “. Pari réussi pour ce resto authentique, où l’on vient savourer une entrecôte ou des tapas à n’importe quelle heure (service continu de 9h à 21h), ou encore, pour les ambiances réussies de ses événements thématiques (journées libanaise, brésilienne...), ou littéraires : “j’organise des lectures signatures, avec les écrivains anglophones que j’aime. Attention, rien de pompeux, ce sont juste des coups de cœur à faire partager”. Malgré des études de lettres et de psycho, Sandra n’a jamais eu la patience de son écrivain de mari, directeur de l’école américaine entre deux projets de livres. Ce qui lui plaît vraiment ? Créer du lien, échanger. Un jour, elle aimerait organiser des “festivals culinaires”, ainsi que des soirées de “speed dating”. Pour l’heure, on vient

manger une part de gâteau au chocolat au five o’clock tea de Sandra, comme chez une amie… qui aime les gens, les livres et la cuisine : une seule et même chose.

Jusqu’au 20 oct. : soirées “coupe du monde de Rugby“ Réservation : 061 17 81 32

Un Dimanche au Kech… et plus si affinités… e Kechmara (“ Marrakech“ en verlan), café restaurant branché du Guéliz, ne se présente plus. Mais quand le Kech décide d’ouvrir ses portes même le dimanche, mieux vaut prévenir. Au programme, du “snacking chic“ et des formules variées, sucrées, salées, …comme la “Spécial dimanche“ (assiette anglaise avec rosbif, roulade de poulet, oeuf mayo, …) …et ça, à toute heure. A toute heure aussi,

L

et 7/7 j, le service wifi, pour ceux qui veulent rester connectés… Et pour immortaliser ce moment très Kech, sachez que leurs T-shirts, désormais des “collectors“, sont disponibles à la vente, avec l’option “personnalisation” (du shirt... of course !) dans les 24 heures.

Pour toute info, un nouveau site web : www.kechmara.ma


drinking and fooding

bo zin.com Marrakech Royaume du Maroc

TĂŠl : 212 (0) 24 388 012


FOODING

Les bonnes tables...

au cœur de l’atlas !

Une partition culinaire à quatre mains signée Fabrice Vulin et Meryem Cherkaoui

© Pascal Lattes

© Pascal Lattes

E

40

Déjeuner et dîner gourmets

UN BŒUF EN CUISINE ! lle s’appelle Meryem Cherkaoui, il s’appelle Fabrice Vulin, ils sont chefs et ils nous le font savoir de concert, les 26 et 27 octobre prochains au “Dar Ennassim” à Marrakech, et les 9 et 10 novembre à “La maison du gourmet” à Casablanca. Un match culinaire aller/retour sans autre enjeu que la volonté de régaler nos palais. Une partition à quatre mains qu’ils ont savamment étudiée au coin du fourneau. “Je vais travailler sur l’acidité”, annonce Meryem la verve fougueuse, les mains agitées. “Moi je suis sur la rondeur”, ose Fabrice, passionné, le sourire charmeur… Summum d’une intense complémentarité, on salive déjà ! La note de Fabrice est Française, mais avec des produits du cru… De son côté, Meryem assemble des humeurs d’en-

PAGE

fance avec des saveurs de France. Et de cette combinaison d’experts, une chose est certaine, la note sera Maroco-française ou Franco-marocaine, à vous de déguster… Ce sera show !

Dar Ennassim Fabrice Vulin Palmeraie Golf Palace / Le pavillon du Golf Circuit de la palmeraie Marrakech Tél. : 024 33 43 08 La Maison du Gourmet Meryem Cherkaoui 159, rue Taha Houcine (ex rue Galilée) Quartier Gauthier Casablanca Tél : 022 48 48 46

Place Jamaâ El Fna, 3 stands à l’essai stands fétiches et ses habitudes : à chaque numéro de stand sa spécialité. Ainsi, Krita, au numéro 14, propose, pour 30 dhs l’assiette, une large carte de poissons frits selon les arrivages : mérou, sole, lotte ou calamars, le tout accompagné des traditionnelles aubergines frites. Une affaire de famille qui dure depuis 12 générations ! Succès oblige, il faut souvent jouer du coude pour trouver une

place sur ses bancs en bois, façon cantine. Les amateurs de rate de mouton farcie seront les mieux servis chez Hassan, qui tient le stand 29 depuis 15 ans : 15 dhs l’assiette. Et pour déguster d’authentiques pastillas de pigeon ou simplement un tagine, tout en sirotant le thé à la menthe de rigueur, rendez-vous chez Abdul au stand 26, il vous y accueillera avec le plus beau sourire de la place.

ous les jours de l’année, sans exception, les stands de nourriture se montent et se démontent sur la place Jamaâ El Fna. A première vue, ils se ressemblent tous : même étalage d’aliments crus et cuits, même discours pour alpaguer le client, mêmes odeurs alléchantes de brochettes grillées, et prix quasi-identiques : comment s'y retrouver ?... Et pourtant, chaque Marrakchi a ses

T

lantée à flancs de colline, la Kasbah Tamadot est un roc majestueux surplombant une vallée verdoyante et offrant un panorama incroyable sur les montagnes de l’Atlas. De la chambre à la suite, nous connaissions son service irréprochable… mais sa cuisine ! Fabien et Frédéric ont trente ans. Le premier est salé, le second sucré. Ce sont les deux nouveaux chefs des lieux. Après le “Bristol Paris” de Pierre Gagnaire et “Lameloise” Relais & Châteaux, Fabien croque, depuis 4 mois, sa chance de vivre au Maroc, de découvrir de nouvelles épices et d’adapter ses recettes françaises aux ingrédients locaux… Frédéric, pour sa part, a suivi une formation de pâtissier. En poste depuis un an à la Kasbah Tamadot en tant que second, il vient d’être promu chef… Tous les midis, ils vous chantent le même crédo, “Complémentarité !”, ils n’ont d’ailleurs que ce mot-là à la bouche pour régaler la vôtre !

P

Asiatique, Marocain, ou encore Français, à vous de choisir le mets qui vous plaît ! Après les agapes, une promenade à dos de mulet ou un trekking dans la montagne environnante vous aidera à digérer tonic avant le festin des grands soirs. Tous les mardis ? dîner Berbère ! 7 tagines différents s’étalent sur un buffet pantagruélique, sans oublier le méchoui vapeur à la menthe, au coriandre et au cumin… Les jeudis soirs ? Un menu dégustation exhibe un florilège de 6 plats différents pour 550 dhs seulement… Sacré virée, midi et/ou soir, à vous de voir !

Kasbah Tamadot, proche du village d’Asni sur la route d’Imlil Restaurant Le kanoun (30 couverts maxi) Réservation obligatoire au : 024 36 82 00

Les Jardins d’Inès

QUALITE ET QUANTITE ne riment pas forcément avec prix fort

L

e chef des cuisines des Jardins d’Ines, Jean Marie GUERAISCHE, qui a fait sa réputation sur la côte d’azur et à Marrakech depuis 3 années, vous invite à une cuisine du marché revue tous les jours avec des produits frais et vous fait découvrir des mets où se mêlent traditions et modernité.

C

argent. La carte variée, en perpétuel renouvellement, permet de trouver son bonheur sans difficulté : de l’entrée au dessert (une tarte Tatin glacé à tomber…), vous avez l’embarras du choix et ça, c’est un plus ! Alors, un seul conseil pour ceux qui ne connaissent toujours pas : à découvrir sans attendre !

L’Annexe 14 Rue Moulay Ali (Derrière l’Hôtel Diwane), Guéliz. Tél. : 024 43 40 10 www.lannexemarrakech.com

A

vec sa terrasse ouverte, donnant sur un jardin d’oliviers et de palmiers, le restaurant des Jardins d’Ines vous offre la possibilité d’un repas en totale décontraction autour de la piscine où des transats sont mis à votre disposition pour un bain de soleil.

Circuit de la Palmeraie B.P 1488 Marrakech

Ouvert midi et soir sauf samedi midi et le dimanche.

Tél. : +212 24 33 42 00 Fax : +212 24 33 42 01 info@lesjardinsdines.com www.lesjardinsdines.com

Another éditions

uisine méridionale, ambiance oscillant entre bistrot et restaurant stylé à la déco sobre et élégante, des prix plus que raisonnables… Autant d’atouts qui font de l’Annexe une bonne adresse marrakchie. Spécialiste en viandes (carpaccios, entrecôtes, tartares…), le secret, dixit Olivier, maître des lieux, demeure dans la coupe mais surtout dans la cuisson. Du vrai bleu au très cuit, tout est minutieusement élaboré pour donner un résultat savoureux et sans fausse note. Avec des formules le midi de 80 à 120 dhs (boisson et café compris !), et des prix à peine plus élevés le soir, ici on en a pour son


Les bonnes tables...

Le jardin du bô-zin,

Ma passion pour la cuisine ? …Héritage familial “, annonce David fièrement,

“ L

...Et nous voilà cette fois dans un nouvel espace intime et confidentiel. On s’y installe, prêts à déguster un superbe plateau thaï, une noisette d’agneau rôtie à la fleur de thym, un couscous aux brochettes, et autres mets délicieux… Un digestif ? nouveau salon, nou-

bô-zin, Km 3 route de l’Ourika Réservation au : 024 38 80 12

le sourire au coin des lèvres. “...Mon oncle était restaurateur à Versailles !”. Normand d’origine, David commence chez Potel et Chabot. Voyageur dans l’âme, il parcourt le rail pendant 7 ans, à bord du mythique “Orient Express”, avant de se lancer dans l’événementiel à son compte. Mariages, séminaires, David régale mille palais. Après ces années de rythme effréné, une envie de soleil le mène à Meze, près de Montpellier, où il s’installe avec

sa petite famille… Puis un jour, le Jad Mahal le contacte, ...Marrakech l’accueille alors début juillet. Depuis, David repense la carte, forme ses troupes et travaille sur un nouveau thème : le prolongement de l’été… Produits frais du jour… Poisson d’Agadir… David sélectionne les meilleurs produits, et régale nos palais. “Mon projet d’avenir ? Donner le meilleur de moi… et savourer dans le regard des hôtes tout l’amour que je concocte en cuisine…“

C’EST DANS L’AIR... TART’IN, le nouveau lieu gourmet. Tahar Aït Errami, ancien pâtissier du Crystal (Pacha Marrakech), vient d’inaugurer sa propre enseigne le 11 sept. dernier. De délicieuses pâtisseries, des recettes classiques revisitées à la manière de Tahar (comme l’éclair à la fraise)... Idéal pour le ptit dej’ ou le tea time. A découvrir ! Spécial Ramadan : Pâtisseries marocaines. Av. Med VI, à côté de l’Oriental. Tél. : 024 44 90 10 ●

Derrière le Montecristo s’ouvre, courant octobre, LE MÛRIER BLANC, un restaurant exclusivement dédié au poisson. Produits frais de saison et cuisine “terre et mer”. En attendant l’ouverture, renseignements au 024 43 30 81 ●

velle ambiance, des “ beds” nous attendent pour un dernier verre … histoire de prolonger ce moment de pure magie.

41

DU SOLEIL DANS NOS ASSIETTES

et la magie opère...

e jardin du bô-zin, vous connaissez ? ...Suivez le guide ! Après une enfilade de magnifiques salons, traversée par un large couloir de colonnes, on découvre une végétation luxuriante ponctuée de mille chemins dallés. Nous y voilà… Trois espèces de bambous, jaunes, noirs, et verts, donnent à l’endroit une âme asiatique, tout comme ces lanternes suspendues entre ciel et terre… On se croirait à Bali ! Au bout d’un chemin, souligné d’une rangée de flambeaux, une tente nous accueille dans des canapés profonds et moelleux. On s’y love volontiers, le temps de siroter un doux drink ! … Une petite faim commence à se faire sentir, on suit le serveur qui nous accompagne à notre table... on s’arrête, subjugués par une sculpture végétale géante, surplombant une table à feu. “ Un agave “, nous dit-il, “ …de la famille des cactus “, magnifique !

PAGE

● Pouin’s, nouvelle épicerie fine à Marrakech. Truffe blanche, caviar, foie

gras, jambon espagnol, pesto, grands crus… que le must du must, venu des quatre coins du monde. 14, Av. Mansour Eddahbi - Guéliz Tél. : 024 42 33 59 ● Un air de Bretagne souffle sur Marrakech.

PAIN LOÏC c’est la nouvelle boulangeriepâtisserie française marrakchie avec, en plus, l’option restaurant. Galettes au Sarrazin, crêpes au beurre salé, fondue bourguignonne “gargantua 400 g”, accompagnée de sauces maison... Tél. : 024 43 20 85 L’Asie à déguster sur place ou à emporter. Sushis, vapeurs, nouilles, soupes, nems… MURAILLE D’ASIE est le nouveau restaurant asiatique de Marrakech. Plus de 50 plats savoureux que Hassan Ameddah, maître des lieux, offre aux amoureux de la cuisine asiatique. Av Med V - Res. Les Remparts ●

Tél. : 024 42 24 81 Le rideau est tombé sur LE BAGATELLE. Ce restaurant, véritable institution de la ville depuis 1949, a fini par tirer sa révérence… après avoir mis en vente tout ce qui s’y trouvait : photos noir et blanc, objets de déco… Le Bagatelle n’est plus… et sera remplacé, selon la rumeur, par un nouvel immeuble haut standing… ●

Bientôt, LES GLACES DE MARIE pour tous. Litchi à l’extrait de rose, tomate, huile d’olive, basilic… Vous avez certainement goûté, sans le savoir, aux Glaces de Marie au bô-zin, au Pacha, ou encore, à la Villa. Bientôt, vous pourrez aussi les acheter en direct puisqu’ils recherchent un local dans Marrakech. "on prévoit d’y ouvrir une boutique d’ici la fin de l’année". Une nouvelle fraîche pour tous les gourmands ! ●


SORTIR

PAGE

42

Confidences sur le zinc : Guillaume Gerbois

AVEC MOUSS ON S’TRÉMOUSSE TOUT SMOOTH !

MURANO ORIENTAL RESORT Fra î c h e m e n t d é b a rq u é de Paris il y a à 6 mois, Guillaume, 24 ans, exerce aujourd’hui ses talents de barman au Murano Oriental Resort, en pleine Palmeraie. Formé à la “science” des cocktails pendant deux ans et demi au Murano Paris, c’est aujourd’hui lui qui transmet son savoir et son expérience aux barmen locaux. Accoudé au bar de l’incroyable piscine rouge, Guillaume vous pose quelques questions pour mieux cerner vos goûts et vos envies afin de vous concocter un cocktail sur-mesure. Fruits rouges, agrumes, ginger beer, campari, rhum, cachaça, cannelle, cumin, légumes verts… Toutes les combinaisons sont possibles et son imagination est sans limites. Notre barman en chef va lui-même dénicher les épices dans les souks pour apporter une note orientale à ses créations. La carte change deux fois par an, au gré des sai-

sons. A côté des cocktails traditionnels, on y trouve bien sûr les “100 % créations”. Guillaume improvise, innove, revisite les classiques : un jus de pomme verte fraîchement pressé et une pointe de gingembre mélangé à de la

Le nouveau défi de Guillaume ? Développer le concept de l’apéro à Marrakech, importé de l’Hexagone, pour que les soirées démarrent à 18h19h... ça promet !

cachaça, figue liquide, fleur d’oranger, jus de concombre maison, soda citron et lavande.

Le cocktail du moment ? Le “Sahabe” -qu’il a inventé ici à Marrakech et que le Murano Paris a mis sur sa carte-, est un subtil mélange de

vodka, de la pêche et de la mangue pour adoucir un Mojito... Il trouve toujours le subtil équilibre entre le sucré, l‘amer et l’acidulé. Les saveurs se succèdent délicatement au palais, sans jamais brusquer vos papilles.

u haut de ses 27 ans, Mouss dirige en pro la piste du bô-zin… A peine sorti d’une école de DJ à Marrakech, il enchaîne sur plusieurs stages dans les meilleurs endroits de la ville, avant que l’œil aiguisé de Cyril, l’âme du bô-zin, le repère, et lui propose de venir caresser ses platines. Cyril le prend sous son aile, lui ouvre de nouveaux horizons sonores et enrichie sa culture musicale… Mouss le lui rend bien. Des moments de partage, une passion commune, une fusion qui dure depuis plus de 5 ans… et une “bande son” à l’esprit très… bô-zin ! Mouss est là tous les soirs, en constante recherche pour régaler nos ouies… Surtout en ce moment où le duo de choc travaille d’arrache pied sur les nouvelles compiles qui sortent en septembre. Six ! il y aura six compilations, entre quatorze et seize morceaux par CD, “ça démarre

D

Son cocktail préféré ? Le Tampico : Campari, Cointreau, jus de citron jaune fraîchement pressé et Gin Tonic. Le dernier-né ?

Une recette cocktail qu’il a imaginée pour La Tribune de Marrakech et ses lecteurs… Pilez dans un tumbler quelques feuilles de menthe. Ajoutez-y du citron vert, de la cannelle, un jus de pomme et de la limonade blanche, “ Light“ précise t-il… “Parfait pour se désaltérer à l’ombre ! “...

soft, ça s’énerve un peu pour que ça swing et, encore plus, pour que ça “dance” !”, nous annonce Mouss dans un grand sourire. Et ce n’est pas tout, Mouss monte une société de son et lumière et prodiguera au sein d’une école, en cours de création, l’histoire de la musique, la meilleure manière de mixer, et la maîtrise des branchements pour un son top. Don d’ubiquité ? Quand Mouss n’est pas au bô-zin, parce qu’il est plébiscité dans toute l’Europe -il a, entre autres, mixé au Sketch, l’un des clubs londoniens les plus hype-, c’est DJ Xavi, son frère de 21 ans, autre recrue de Cyril, qui chauffe les vinyles… Quelle famille ! Mouss au bô-zin : 024 38 80 12 Mouss production, location son et lumière et école de DJ : 024 30 18 36

...Et n’oubliez pas les soirées mémorables du Thêatro, comme celle de l’été dernier, où David Vendetta a mis le feu. Bientôt, c’est DJ Brice qui vous donnera RV dans ce club ultra hype… Pour connaître les dates, allez jeter un œil sur leur nouvel espace “myspace”, où photos et vidéos exclusives vous attendent…

www.myspace.com/theatromarrakech

TEMPO, RYTHME OU BIT… Patrice Fazio, Alias Piou Piou, en a quelque chose à battre !

e Jad Mahal a son batteur officiel : “Piou Piou”, ainsi labellisé par le guitariste de Manoukian, il y a plus de 15 ans. “J’étais blond platine et j’avais une tête de piaf”, se remémore-t-il amusé. Formé au conservatoire de Nice à la percussion classique, il passe son prix de Jazz et son DE d’enseignant avant d’in-

L

tégrer plusieurs groupes. Son père, saxophoniste et sa mère chanteuse l’élèvent au sérail ! “Je ne me souviens plus ne pas avoir de baguettes dans les mains, c’est dire“ lance-t-il, encore éberlué. “Simply Red”, le “Sporting de Monaco”, ou encore “Prince” le font tourner dans toute l’Europe. Yvan Caragozian, son ami de toujours, lui propose Marrakech et le rêve d’intégrer l’équipe du Jad Mahal. Il devient très vite complice de Bruno Cheno, le leader du groupe, et d’André, le top big boss… “Tous les soirs, je joue… C’est le bonheur”. Piou Piou compose des morceaux à ses heures perdues, il fredonne même, sans se dire chanteur. L’écriture ? Il gribouille, nous dit-il humblement, mais on sait surtout qu’un pro comme Piou Piou ne fait rien à moitié. Le Maroc ? Piou Piou adore… “J’ai ma vie ici, ma maison… Je me sens très très bien…“, tout est dit. Il voudrait juste enseigner, transmettre sa passion aux jeunes, à bon entendeur !...


PAGE

Itinéraire d’un noctambule...

LE PALACE FAIT SON COME-BACK

“Jô”,

epuis trois mois, L’ex Palace, devenu “New Feeling”, puis “Sens”, redevient “Palace”…et étrenne ses boules à facettes pour faire frémir les foules en transe ! Un seul mot d’ordre pour Fabrice, Manager du lieu, “the show must go on !”. Globe-trotter depuis 30 ans, Fabrice acquiert une culture internationale qu’il met au service de la nuit. DJ, barman, portier, ou encore physio… Fabrice a tout fait. Les rouages de la nuit, ça le connaît… Pendant ce Ramadan, tous les vendredis et samedis soir, ses équipes sont en action… Un portier nous accueille, un serveur prend le relais et nous conduit sous une alcôve intime capitonnée de cuir

D

Dame de cœur au bô-zin ! ais qui est “Jô” ? Cette blonde pimpante, au sourire f ra n c , a u re g a rd pétillant et aux paroles fraîches ? …Mais, le nouvel “atout cœur” du bôzin ! Née à Rabat, Jô y vit presque trente ans. Déracinée par amour, elle part s’installer à Nice… “ J’avais l’impression d’être comme une bouture ! besoin du Maroc, Ma Terre, pour grandir et m’épanouir”. En 2000, Jô s’écoute, revient, cette fois à Marrakech, et s’y fait un nid douillet, son havre de paix. “J’ai décidé d’ouvrir un nouveau chapitre, je le voulais beau…“ Comme le bô-zin ? ...Et oui, c’était un soir, un coup de chance, comme Jô les aime. Cyril recherche “la femme de la maison”, à l’âme pure, au geste précis, et au verbe naturel… Jô est là. Le fee-

43

M

ling est immédiat… elle admet même être conquise par Cyril. Son charisme la touche particulièrement, et sa manière de galvaniser ses troupes, “c’est un garçon passionné… Pendant les briefings quotidiens, il nous insuffle une énergie incroyable… Il met le feu !” Sans l’ombre d’une hésitation, Jô s’essaye, se lance et se donne la chance d’un nouveau rôle, celui d’une présence tout en discrétion. “Je me sens comme chez moi !”, confie-t-elle, émerveillée. “…Ce lieu, c’est ma deuxième peau. J’accueille, je place, j’écoute, … j’adore les gens…“ Jô aime le vrai ! Elle est ici, au loin, …ou làbas, rien que pour vous !

bleu et blanc ou au VIP, pour les habitués, à la déco dorée très Baroque. Au centre ? Un bar déborde sur un infime dance-floor… “Les gens sont assez timides”, nous explique Fabrice, “ils préfèrent danser devant leur table”. Du disco, des tubes Libanais, Orientaux ou Français… tout se joue, et parfois, en Live… Deux jours après Aïd el fitr, le Palace rouvrira tous les soirs. Début novembre, le chanteur des Boney M. et Patrick Juvet sont cités en guests. Alors, tendez l’oreille, ouvrez les yeux et préparez vos bottes blanches en vinyle et vos perruques multicolores... ça va danser ! Palmeraie Golf Palace Tél. : 024 30 10 10

MARRAKECH BY NIGHT... ● Spécial Ramadan au Chill Out du Pacha, avec ses SOIREES GNAOUA tous les soirs à partir de 20h. ● Au Comptoir Darna, SOIREES CHICHA, avec des cocktails spécial Ramadan très inventifs... ● Au Palais Badi, du 19 au 21 octobre, on nous concocte un week-end PURO DESERT LOUNGE. ça sera glamour & nomade, avec le must des DJ , le top du fooding, et plein d’autres surprises... Plus d’infos : 061 26 23 08 ● Au Lawrence bar du Sofitel, vous pourrez désormais profiter de la voix envoûtante, aux tonalités Soul, d’ALINE. YVAN, KHALID, ADIL et la bande Live

l’accompagnent tous les soirs à partir de 22h. ● Au Jad, toujours LA BANDE A BRUNO… et plein de surprises en guests. ● Le Kosy bar, qui a agrandi sa terrasse cet été, reprend ses SOIRÉES LIVE à partir du 15 octobre. ● Au Murano, c’est ambiance LIVE ACOUSTIQUE ou mix de DJ autour du bar, tous les vendredis et samedis soir. ● Au salon du Grand Café de la Poste : - Un Mercredi sur deux, de 18h à 20h30, c’est “LE RENDEZ-VOUS DES COPINES” avec Norya. - Tous les mardis, jeudis, vendredis et samedis soirs, c’est DJ

DOM CAMPELL qui vous donne rendez-vous. - Les dates ne sont pas fixées… mais c’est une affaire à suivre, car on ne doit pas manquer les performances très attendues de DIVA OUM, des THREE FULL POCKET, de STIGMATO ou encore de MR JONES BAND… Renseignements auprès de Norya : 061 29 59 90 ● Pour les serial clubbers, on vous aura prévenus : - C’est DAVID PENN, qui sera aux platines du Pacha, le 20 Octobre. - Au Palace (PGP), sont attendus dans les jours qui suivent l’Aïd, le célèbre CHANTEUR DES BONEY M. et PATRCIK JUVET.


PAGE

Il fallait y être...

44

Une belle carte postale de vacances au

“ GRAND CAFE DE LA POSTE “…

Véronique Beherec, une amie et Jean-Charles Mazet Eric Conte du Café de la Poste

Sango

Bernard Sanz et Fadila

M A G A Z I N E Saïd, Gian-Carlo et Nanelia Le couple “Akbar Delight “ et le Dj du “Murano”

Viviane

Nadège et une amie

Clémentine et Stéphane Smail

Zaya et Marc

sortie en octobre

Hiba, Pietro, Houda et Marco Norya

C’est au Grand Café de la Poste que, le 31 août dernier, 400 convives ont répondu présents à l’invitation de la ravissante Norya, pour fêter le “retour des vacances”. Dans une ambiance conviviale, on pouvait profiter d’un superbe buffet, composé, entre autres, d’une immense paella et de délicieux desserts… Ceux qui le souhaitaient pouvaient jouer aux cartes, dans la pergola, ou s’essayer à une partie de pétanque sur le terrain aménagé pour l’occasion. Côté musique, Sango, le chanteur venu spécialement de Paris, a ouvert le Live au rez-de-chaussée sur des airs de Soul, divinement interprétés… Quinto Parpadeo, le groupe flamenco fusion de Barcelone, a pris le relais, lançant une véritable invitation à la danse et au voyage ! …La fête s’est ensuite poursuivie au Salon, à l’étage, où Mouss, le DJ résident du bô-zin, et Hassan Elmoro ont pris les platines et enflammé la piste… Tous les ingrédients étaient réunis pour une belle fête comme on les aime ! Merci Norya.

1er World Magazine Marocain

Eric et Sophie

Cosmopolite Chic & Contemporain Gian-Carlo et Adriano Monique Bresson

www.infosbar.com La Tribune De Marrakech vous propose de retrouver toute l’actualité des sorties de la ville : restaurants, Lounges et pianos-bars, musique Live, programmation de DJs dans les célèbres clubs de Marrakech et galeries photos… sur www.infosbar.com - Et téléchargez-y aussi, gratuitement, votre Tribune De Marrakech, au format pdf. ...Et bravo les filles pour l’acceuil !


GRAND CAFÉ RESTAURANT DE LA POSTE Angle boulevard El Mansour Eddahbi et avenue Iman Malik Guéliz - Marrakech Tél. : 00 212 (0) 24 43 30 38 Resa@grandcafedelaposte.com www.grandcafedelaposte.com


PORTRAIT Rencontre avec

Hakim Benjelloun,

PAGE

46

Success Story d'un Marrakchi :

les mille et une vies de Kamal Dadi

un architecte de Casa, archi Marrakchi !

riginaire de Marrakech, Kamal Dadi, 30 ans, a plusieurs casquettes : directeur dans une banque d’affaire parisienne, il est aussi entrepreneur et compositeur de musique. Après une double formation d'économie et de musique en France, il décide en 2005 de quitter son poste parisien pour créer au Maroc une société de production d'émissions télévisées spécialisées dans le social et l’humanitaire pour les deux chaînes nationales. De retour à Paris deux ans plus tard, ce passionné d'opéra réalise une comédie musicale avec un ami, Mehdi Zizi, auteur et réalisateur marocain. Adapté du conte universel connu de tous, le spectacle s'intitule "Les Mille et une Nuits" : le thème oriental se mélange au genre occidental de la comédie musicale, ainsi qu'à la musique d’opéra. Les idées et le talent de Kamal, pianiste depuis son plus jeune âge, ne manquaient pas. Le

O

La géométrie m’a toujours intéressée”, déclare Hakim Benjelloun, architecte Casablancais, “…mais c’est la sculpture et le dessin qui m’ont convertis”. C’est à 13 ans que le petit Hakim malaxe ses premières glaises et sculpte son premier bois. Son professeur Pygmalion lui révèle son coup de génie  ! Un talent qu’il acquiert à la force du poignet, huilé de patience. Par la suite, lors de son passage à l’agence de Jean François ZEVACO, il reçoit sa première leçon d’architecture. “Certains projets en archi sont longs à dégrossir… L’essentiel c’est qu’ils me prennent aux tripes… J’abhorre l’ennui  !”. Son rôle premier  ? Décoder les envies de ses clients. Comprendre ce qu’ils ne disent pas… Hakim vient de terminer “le Ksar Char Bagh “, ce palais d’hôtes niché dans la palmeraie. Pour le “Café de la Poste”, autre fameuse réalisation, il s’est associé à Karl et Olivier… Décorateurs talentueux avec qui le feeling a été instantané. “J’ai mon agence principale à Casa et une antenne à Marrakech “, précise Hakim un sourire satisfait… Marrakech ? Il en est dingue. “C’est une ville magique… Son climat donne un bien-être au corps, on est serein.  Et puis ce côté cosmopolite est un œil neuf qui nous donne la juste mesure de la valeur

notre patrimoine architectural”. Hakim participe actuellement au projet de rénovation du célèbre hôtel de la “Mamounia” qui doit rouvrir ses portes prochainement, Hakim est comblé. Les équipes s’attellent à la restructuration de l’espace mythique en apportant aux bâtiments des techniques de pointe. Les chambres ont été remplacées par davantage de suites plus spacieuses… La décoration est signée Jacques Garcia… Et puis ce n’est pas tout, Hakim fait renaître la “Renaissance”, cet immeuble des années cinquante situé en face du café les “Négociants” en tandem avec Jonathan Amar, décorateur du “Comptoir  Darna”. La climatisation, l’acoustique, les menuiseries coupe feu… Tout est refait aux normes d’hôtellerie. “Les entreprises marocaines sont excellentes, leur travail est extrêmement qualitatif, mais tant sollicitées, qu’on ne parvient plus à les réserver  “. Sans une once de nostalgie, Hakim savoure le Marrakech d’aujourd’hui, cette nouvelle ville qui bouge et se développe… “C’est normal  ! Marrakech avance avec son temps ! “ …Ce qui n’empêche pas Hakim d’apprécier la charrette qui côtoie le 4x4, anachronisme ambiant, signe d’authenticité.

plus dur fut de trouver des financements, de convaincre, et enfin, de trouver une salle. "Je travaillais le soir, après le boulot... Monter un spectacle, c'est stimulant!" raconte le producteur-compositeur. Un entêtement qui s'avère efficace, puisque le spectacle fut présenté en juin dernier en show case au Café de la Danse, à Paris. "Cinq ans d’écriture, Six mois de travail, trente personnes sur scène, et 100% de remplissage pour les six représentations prévues ! Un succès au-delà de nos attentes..." avoue Kamal, épuisé mais heureux. Son inspiration, c'est à Londres et à New York qu'il l'a puisée, car "c'est là que se concentre le marché de la comédie musicale". Avec un livret écrit en français, anglais et bientôt en arabe, joué par les musiciens de l’orchestre national de l’opéra de Paris, Kamal souhaite faire découvrir ce genre à de nouveaux publics. Son prochain défi sera

de réunir les investisseurs et producteurs pour une tournée mondiale ; et de reconduire sa troupe, mêlant artistes marocains et étrangers, tous très investis affectivement dans le spectacle, comme l'Iranienne Sabine Brunel qui tient le rôle de Shehrazade. Nul doute que le Maroc entendra très prochainement parler du jeune marrakchi Kamal Dadi…

De gu. à dr. : Mehdi Zizi (l’auteur et metteur en scène), Julia Guez (comédienne chanteuse), Kamal Dadi (compositeur) et Gilles Peterson (comédien chanteur). Juste après la dernière représentation en juin 2007

Dessines-moi un jardin…

ean Charles Mazet, paysagiste autodidacte, est un dompteur de la nature, un amoureux de la grande histoire et un inconditionnel d’authenticité, tant ses créations respectent les espaces, leur riche passé et l’architecture environnante. Sa philosophie ? Utiliser l’existant, le soigner et lui rendre son panache d’antan en préservant l’esprit pour en révéler son âme. Ses créations sont humbles… Il coupe, il sème, il plante mille végétaux, qu’il associe harmonieusement. les maraîchages lèchent le pied des oliviers, les bougainvilliers jaillis-

J

sent des gazons sauvages, les fruitiers se dévorent des yeux et des lèvres… Ses créations paraissent avoir toujours été là, subtiles, intemporelles, tout simplement naturelles, on est bluffé ! JeanCharles imagine des plans, réalise des trois D, mais “rien ne vaut l’œil !” nous dit-il. En féru metteur en scène, il déplace, corrige et modifie la place des végétaux dans une recherche constante d’équilibre parfait, comme le peintre apposerait sur son œuvre, sa presque invisible signature. Pour ne citer qu’un échantillon, on lui doit déjà : le Cyber Park “Arsat Moulay Abdessalam”, El Majal, l'Amanjena, la Villa des Orangers, les Jardins de la Médina…

TEL EDISTR IB U TION - SONOR ISATION - V IDEO- SU R V EIL L ANCE - CL IMATISATION - EL ECTR OMENAGER

3, avenue Prince My abdellah (à cô té de la pâ tisserie kawtar). Marrakech Té l. : 024 33 22 88 - Fax : 024 30 73 52 - G.S.M : 061 09 43 98


PAGE

On les a rencontrés... L’INTERVIEW “SAUVE QUI PEUT”

UN MOMENT AVEC CLAUDE CHALLE

Confessions intimes de Malik Meziane Directeur du Jad Mahal pas à moi de répondre à cette question. Quel défaut aimeriez-vous gommer ? Je suis entêté et impatient. J'aime que les choses aillent vite, trop parfois. Et je me lasse vite aussi… C'est un peu l'effet soufflé qui monte et retombe vite. Un grigri dont vous ne vous séparez jamais sans pleurer ? Un pendentif que ma mère m'avait offert il y a longtemps. Votre parfum fétiche ? Noir, de Dupont. Et mon odeur préférée, c'est celle du bois, celui du cèdre en particulier. Quel est votre signe astrologique ? Scorpion. Etes-vous maniaque ou bordélique ? Je suis un vrai maniaque du ménage et de la propreté. Sucré ou salé ? Salé. Quand j'ai faim, j'ai toujours envie de salé, sauf peut-être à partir d'une certaine heure de la nuit où je commence à avoir envie de sucré. Quelle est la première chose que vous faites en vous réveillant le matin ? J'allume la musique (du folklore algérien ou marocain), je file sous la douche et fais couler mon café.

Votre livre de chevet ? “L'Alchimiste”, de Paulo Coelho. Il m'a beaucoup influencé, comme tous ceux qui l'ont lu je pense. On en sort changé sur certains points. Y a-t-il une expression qui vous caractérise ? “Chassez le naturel, il revient au galop “. Le film que vous pourriez revoir en boucle ? “Rencontre avec Joe Black”, de Martin Brest, avec Anthony Hopkins et Brad Pitt. L'idée que la mort puisse rencontrer l'amour est formidable !

Le slow sur lequel vous tomberiez amoureux forcément ? “Purple Rain”, surtout quand c’est Bruno Chéno qui l’interprète.

Des coups de folie ? Un jour, j’ai tout plaqué en France et suis venu m’installer au Maroc, à la demande d’André du Jad… La suite de l’aventure, vous la connaissez (rires)... Et je ne la regrette pas.

Quel est votre atout séduction ? Dans le cas où j'en ai un (rires) ! Je ne veux pas paraître prétentieux, ce n'est

Un fantasme à ne pas répéter ? Désolé, justement, j'ai promis de ne pas le répéter (rires) !

47

près la sortie de son DVD documentaire baptisé “Magic Marrakech “, pour lequel Claude Challe a sillonné la ville à l’affût des endroits insolites, le musicien des plus grandes fêtes de la planète semble avoir trouvé la sérénité sur sa terrasse qui domine la ville rouge. Ce qui occupe sa tête ? Monter des “écoles de la paix”, en partenariat avec le “Cirque du Soleil” : un projet de long-métrage, avec à la clef un concert philharmonique et les voix du monde entier pour un hymne à la paix œcuménique. Claude Challe voit grand, et loin. “Cela fait trente ans que je suis obsédé par ce film”. Celui-ci sera un accomplissement, le seul et unique film de sa vie, et un “film humanitaire“. L’artiste souhaite aujourd’hui travailler au développement d’une “spiritualité laïque” pour les générations suivantes. “Le monde manque de spiritualité. Marrakech est une ville paisible où il fait bon méditer sur le respect, la transmission des

A

valeurs : j’aimerais faire prendre conscience, à travers l’art, de chaque sur le respect, la transmission des

valeurs : j’aimerais faire prendre conscience, à travers l’art, de chaque instant qui passe”, explique le globe trotteur qui vit ici depuis vingt ans. “Marrakech est un village où passe le monde entier. J’aime chaque rencon-

tre que j’y fais, le pompiste ou l’épicier que je croise : j’ai besoin de ces échanges, ils nous font exister“, raconte cet amoureux du Maroc, en contemplant l’Hivernage du haut de sa terrasse. Finir sa vie ici, avec sa fille de 23 ans venue le rejoindre ? Claude le sage préférerait un pays bouddhiste comme la Thaïlande, où il se verrait bien reposer en paix dans un temple en marbre avec vue sur la vallée... En toute simplicité ! Mais Challe est bien vivant et voit la vie en rose, malgré les tracas du quotidien. Après avoir fréquenté des mondes différents, hétéroclites, fortunés, c’est la dolce vita propre à Marrakech qui le recentre sur luimême. “Cette ville a plusieurs facettes : on peut y venir en amoureux, la vivre seul ou y faire la fête. Ici la fête n’est pas factice comme à Paris, on y rigole pour de vrai”. On dirait que le musicien connu pour son excentricité et son amour sincère des femmes a trouvé dans la mélodie de Marrakech la bande originale de son bonheur.

ABONNEMENT DE SOUTIEN ABONNEZ-VOUS ET RETROUVEZ, OU QUE VOUS SOYEZ, LE MEILLEUR DE MARRAKECH

Abonnement pour 1 AN (5 numéros par an + hors séries) : ●

Maroc : 250 Dhs

● France

: 55 Euros nous écrivant à : Another éditions 7, rue de la Liberté, Guéliz 40 000 Marrakech - Maroc ● En

Venez découvrir la nouvelle adresse

Leroy’s Kf é

R

Ouvert 7j/7j Circuit de la Palmerie - Marrakech Tél. : +212 (0)24 36 87 69 - Fax : +212 (0)24 44 90 42 kiotoriclub@yahoo.fr - www.kiotori.com

Photo : Bernhard Winkelmann, issue du livre “Ma cuisine marocaine” éditions Flammarion

au coeur de la Palmeraie

Leroy’s Kfé Marrakech Hotel Palmeraie Golf Palace Circuit de la Palmeraie - BP 1488 40 000 Marrakech Tel.: +212 (0)24 30 10 10 www.christophe-leroy.com

La Table du Marche Saint-Tropez - Marrakech - Avoriaz • Hotel des Dromonts Polo Club de Gassin • Les Moulins de Ramatuelle • Golf & Country Club de Gassin Royal Golf Club de Mougins • miam • Le Service evenementiel



TDM 2