Page 1

DE MARRAKECH

N° 15 - Du 15 avril au 15 juin 2010

Journal d’humeur et d’information

La Tribune

voir page 49

Another Editions - 194, rue Mohamed El Beqal - Guéliz - 40 000 Marrakech - Tél. : 05 24 42 02 49 - Fax : 05 24 43 90 04 - Directeur de la publication : Jean-Jacques Fourny - 15 Dhs

RACE OF MOROCCO MARRAKECH GRAND PRIX Du 30 avril au 2 mai

ue le rêve commence ! C’est ainsi que le mois de mai 2009 a marqué un bout d’histoire du Maroc. Des milliers de spectateurs,

Q

N1 °

des millions de téléspectateurs, des dizaines d’entreprises nationales et internationales ont vécu ce rêve et ont inscrit leur nom dans ce

MARRAKECH MAGAZINE LE MAGAZINE REFERENCE DE LA VILLE ROUGE Prochainement en vente chez votre marchand de journaux

que nous appelons tous le “Maroc qui bouge”, ce Maroc qui a rayonné massivement sur la scène internationale. Lire page 24

BIENVENUE ALMAZAR

Découvrez en page centrale notre

SUPPLEMENT DETACHABLE

SPECIAL DECORATION Parmi les plus belles adresses de Marrakech...

es travaux ont commencé il y a juste 27 mois, et la vitesse de sa réalisation est une véritable prouesse : Almazar,

L

le plus grand centre commercial du Maroc vient d’ouvrir au grand public, entre le Pacha et le Lire page 10 Mégarama.


EDITO

PAGE

Sommaire...

03

SOMMAIRE Il va y avoir du Sport ! éfis, performances, sensations fortes… Des mots qui résonnent telle une exhortation à pousser ses propres limites à l’extrême de ce qui est possible, pour éprouver cette dimension du plaisir à s’être dépassé et à s’être extrait du commun des mortels… Mais pas seulement ! Car au delà du plaisir frisson, l’émotion est aussi dans le partage, la solidarité, l’amitié. De fabuleuses aventures humaines et sportives, c‘est ce que nos colonnes vous invitent à vivre.

D

Nous vous avions déjà donné un avant-goût de l’événement sportif marrakchi de l’année sur notre numéro précédent ; celui qui placera encore une fois la Ville Rouge sous les feux des projecteurs… Le “Race Of Morocco” revient en force pour sa 2ème édition du 30 avril au 2 mai, après avoir été gratifié d’un “Award FIA” pour la meilleure organisation sportive automobile mondiale en 2009. Mots d’ordre : nouveautés et fête pour tous. Au programme, un Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, un circuit modifié pour accueillir la Formule 2, des concerts de musique, une fête foraine, des tribunes gratuites… et le frémissement de tout le pays autour de Mehdi Bennani, seul pilote portant les couleurs du Maroc pour toute une saison dans un Championnat du Monde. Que vous soyez amateurs ou passionnés, préparez-vous, ça va vibrer ! (Voir notre dossier spécial page 24) Autre aventure, autre genre : 3 Marrakchis se sont engagés dans la course la plus éprouvante au monde, le “Marathon des Sables”. A l’heure où nous bouclons, ils sont en train d’affronter, solidairement et sans répit, dunes, regs, sable, caillasse et poussière… traversant les sublimes et arides paysages du Sahara marocain. On les encourage ardemment à nous revenir sains et saufs, avec des étoiles du Sud plein la tête. (Lire notre article page 10) Au même moment, 3 autres Marrakchis, plus jeunes, peaufinent leur départ pour le “Mongol Rally”, un raid humanitaire incroyable, pendant lequel ils parcourront, sans assistance, le tiers de la planète (de Marrakech à Oulan-Bator en Mongolie), avec une vieille petite cylindrée. Une péripétie à visage humain où ils seront livrés à euxmêmes, pour le meilleur et pour le pire… (Notre article page 08)

03 : EDITO 04 : CITY BUZZ 12 : J’AI REVE D’UN AUTRE MONDE 14 : PAGE ECOLOGIE 17 : CULTUROSCOPE 22 : CINE WEB ET MUSIQUE 32 : MILLE ET UNE NUITS 34 : DECO 37 : MODE ET SEDUCTION 43 : LOISIRS 47 : AUTO-MOTO 49 : LES BONNES TABLES 54 : SORTIR

Alors, n’en doutez plus une seconde ! Il va y avoir du Sport…

mouna anajjar

58 : DETENDEZ-VOUS 24 : SPECIAL “RACE OF MOROCCO“

LA TRIBUNE DE MARRAKECH : Publication éditiée par la Sarl Another éditions Maroc - R.C. : 26 171 - Patente : 45191132 - I.F. : 06520612 - CNSS : 7399464 - Bureaux : 194197, rue Mohamed El Beqal, résidence Firdaous, Guéliz, 40.000 Marrakech, Maroc. E.mail : info@anothereditions.com - Tél : 05 24 44 97 09 - Fax : 05 24 42 21 28 - Directeur de la Publication : Jean-Jacques Fourny. E-mail : jjf@anothereditions.com - Directrice Générale Associée et Rédactrice en Chef : Mouna Anajjar. Tél : 05 24 44 97 09. E-mail : mouna@anothereditions.com - Rédactrice en Chef adjointe : Mélanie Polatova. E-mail : melanie@anothereditions.com - Assistante DG : Nadia Ouazahrou. Tél : 05 24 42 02 49. E-mail : assistante@anothereditions.com - Rédaction : Nicolas Cardosel, Sylvie Gassot, Marie Le Fort, Nathalie Rigoulet, Stéphane Roux, Katia Sahli, Yasmin Verdès Publicité : Constance Berthelot. Tél : 06 61 52 43 46, E-mail : constance@anothereditions.com - Michael Aouizerate. Tél : 06 72 51 78 42. E-mail : commercial@anothereditions.com - Direction artistique : Another Editions. Infographiste : Mathieu Pasques. E-mail : da@anothereditions.com - Photographes : Leïla Alaoui, Fred Leloup, mmmmarrakech.com, Othman Zine - Ont collaboré à ce numéro : Bérénice, André Gastal, Fabrice Pontegnier - Impression: Direct Print, Casablanca. Dossier de presse : 07/14. Dépôt légal : 2007/0118. ISSN : En cours. Tous droits de reproduction réservés (titres, textes et photos).

LA TRIBUNE DE MARRAKECH EGALEMENT DANS LES KIOSQUES Si vous ne trouvez pas votre

Tribune de Marrakech dans les 300 points de distribution habituels, littéralement dévalisés après chaque distribution...

Vous pouvez toujours vous la procurer DANS LES MEILLEURS KIOSQUES DE MARRAKECH, CASABLANCA ET RABAT

pour seulement 15 DHS.

QUELQUES DATES A RETENIR PARTOUT AU MAROC : l 1er mai : Fête du travail. l 25 mai : Journée de l’Unité Africaine, pour une sensibilisation à l’Afrique, avec des fêtes dans toutes les grandes villes du continent. A MARRAKECH : l Du 16 au 18 avril : 4ème édition de “Jardin’Art“, festival de l’art du jardin organisé par le magazine Jardins du Maroc, Jardins du monde. l Du 26 au 30 avril : 4ème édition du Festival International du Théâtre Universitaire de Marrakech, par l’Université Cadi Ayyad. l Du 30 avril au 2 mai : 3ème édition du Festival Moonfest de Lalla Takerkoust. Au programme : concerts en plein air… l 1er mai : 14ème édition de “Caftan”, l’événement mode de la haute couture marocaine au Palais des Congrès de Marrakech. l Du 30 avril au 2 mai : 2ème édition “Race of Morocco“. 20 heures de courses, 3 jours de fête et de spectacle autour du Championnat du Monde… (Voir notre dossier page 24). l Du 3 au 13 mai : 2ème édition du “Babyboomers Adventure Raid Auto Maroc“  : rallye de véhicules anciens réservé aux pilotes de plus de 50 ans et aux autos deux roues motrices.

A CASABLANCA : l Du 9 au 18 avril : 4ème édition du Festival “Allons au théâtre” organisée par la Fondation des Arts Vivants. l Du 22 au 25 avril : 18ème édition du Forum de l’Etudiant, par le groupe L’Etudiant Marocain, à l’Office des foires et expositions de Casablanca. l Du 29 avril au 1er mai : 7ème édition du Salon de la Franchise à l’Office des Foires et Expositions de Casablanca. l Du 4 au 8 mai : “Festimode“, plateforme des créateurs émergeants. 2 défilés, une exposition, débats et projections de films sont au programme. l Du 14 au 23 mai : 7ème édition de “Auto Expo”. Exposition de voitures particulières et motos à l’Office des foires et expositions. l Du 27 au 30 mai : 11ème édition du Salon de l’enfant, à l’Office des Foires et Expositions. l Du 27 au 30 mai : 2ème édition du “Morocco Nautic Expo“ à l’Office des Foires et Expositions. Le rendez-vous d’amis et des passionnés des loisirs nautiques.

Aires, Mumbai, Rome et Shanghai. l Du 21 au 29 mai : 9ème édition du Festival Mawazine. On y attend encore cette année de grands artistes, tels Elton John, Sting, Carlos Santana ou encore Julio Iglesias et Oum, pour ne citer qu’eux ! Save the date.

A RABAT : l Du 17 au 25 avril  : La “Journée de la Terre“ célèbre son 40ème anniversaire cette année au Maroc, à Rabat qui a été sélectionnée parmi les Villes Premières aux côtés de Washington DC, New York, Buenos

A TANGER : l Du 14 au 18 avril : 14ème Salon International des Livres et des Arts. Cette édition aura pour thème : “Dire notre planète, ses hommes, ses terres et ses mers“.

A ESSAOUIRA : l Du 29 avril au 2 mai : 10ème édition du Festival des Alizés. Rencontre des musiques classiques et contemporaines. A FES : l Du 17 au 24 avril : 4ème édition du Festival de la Culture Soufie dans le Palais Batha, riads et jardins andalous de Fès. La poésie sera l’invitée d’honneur de cette édition. l Du 4 au 12 juin : 16ème édition du célèbre Festival des Musiques Sacrées du Monde.

A MEKNES : l Du 28 avril au 2 mai : 5ème édition du Salon International de l’Agriculture au Maroc. Une édition sous le thème du développement durable.


CITY-BUZZ JARDIN’ART

PAGE

Infos urbaines...

C’est arrivé sur la Terre Incroyable mais… vrai !

OU LES JARDINS EN FETE

ardin’Art consacre cette année une large place à l’esthétique et à l’art du jardin dans la culture à la protection de l’environnement et à l’écotourisme. La 4ème édition du festival de l’art du jardin aura lieu du 16 au 18 avril. Organisé depuis 4 ans par le magazine Jardins du Maroc, jardins du monde, ce festival original célèbre le jardin dans tous ses états. Au programme de l’édition 2010, un village des pépiniéristes, un salon des professionnels du jardin où seront exposées les dernières nouveautés en

J

matière d’innovation du jardin, des jardins éphémères créés par des paysagistes et des artistes, un concours de jardins scolaires qui mettra en compétition les élèves de différentes écoles de Marrakech et de sa région, et nouveauté, des jardins d’entreprises dans lesquels les entrepreneurs pourront recevoir leurs clients pendant toute la durée du festival, une façon inédite de communiquer sur leur image. Tout au long de cette fête des jardins, diverses manifestations mettront en avant l’importance du jardin dans la culture marocaine, comme un forum pour les associations qui travaillent à la protection de l’environnement, des ateliers pour les enfants qui seront animés par des paysagistes, une table ronde sur le thème “Jardin et santé”, des expos de photos, ou encore des projections de films sur les plantes aromatiques et médicinales, sans oublier des lectures de contes et des concerts dans tous les jardins de la ville. Au fil des ans, voilà un festival qui prend ses marques dans la ville, la première du Royaume à célébrer ses jardins. Mais n’est-ce pas légitime si l’on se souvient que Marrakech est aussi appelée la Cité Jardin ? N.C.

MISS TIDY : Le pressing à domicile ! onne nouvelle pour les executive women et autres hommes d’affaire débordés : désormais, un service de pressing se propose de vous livrer à domicile  ! Miss Tidy met un pressing, une blanchisserie et une cordonnerie à notre disposition, avec récupération et livraison de nos effets à la maison ou au bureau. Ajoutez à cela des produits d’entretien de dépannage, comme la cire à chaussures ou le shampoing de moquette, et vous obtenez

B

04

la parfaite panoplie de “Monsieur Propre”. Le concept est simple comme bonjour, avec des formules 48h ou 120mn pour les “urgences” : Il suffit d’un coup de fil  ! Miss Tidy n’est même pas un luxe réservé aux nababs, puisque ses tarifs, très compétitifs, sont seulement majorés d’un forfait livraison de 30 DH… Alors, à nous la vie de château  ! M.P. Tél.  : 06 61 29 80 54 www.misstidymaroc.com

MEXIQUE

Tagueur tagué Peindre l’amende sur les fesses d’un graffeur, voilà qui a valu à un policier mexicain un licenciement en bonne et due forme ! Dans la ville de San Juan del Rio au Mexique, un officier de police surprend un jeune en train de taguer un mur. Pas de quoi en faire un fromage si ce n’est que le flic décide d’infliger luimême cette drôle de sanction plutôt que d’alerter les parents du garçon  : il l’oblige à baisser son futal et macule son fessier de peinture  ! Il a été viré sur le champ. Quant au gamin, il n’a toujours pas compris comment le rouge de la honte lui est monté sur les fesses…

ans, souffrant d’une maladie appelée priapisme, qui a été opéré en urgence pour soulager une érection qui durait depuis 21 jours. Pour la petite histoire, lorsque le pénis ne retrouve pas sa position dite normale au bout de 4 heures, et si un traitement n’est pas envisagé dans les 6 heures, les conséquences peuvent être terribles : dégénérescence du pénis, voire la mort. Malgré une opération qui est intervenue tardivement, les médecins ont pu sauver leur patient, père de deux enfants. La seule chose qu’on peut se demander, malgré toute la compassion que nous éprouvons pour ce monsieur, c’est pourquoi a t-il attendu 21 jours pour appeler le médecin  ?

JAPON

Les bébés du futur Les Japonais viennent d’inventer un bébé robot, histoire de booster les familles à procréer ! Il s’appelle Yotaro et sa ressemblance avec un vrai nourrisson est étonnante. Le bébé –totalement fabriqué en silicone- est équipé d’un dispositif relié à un ordinateur qui lui permet de passer du rire aux larmes. Il reproduit les sons et expressions des poupons (c’est gai  !) et son humeur peut même changer en fonction des caresses ou des fessées que lui donne son propriétaire. L’histoire ne dit pas quel genre de souvenir il laisse dans ses couches… En réalité, il a été inventé pour apprendre aux jeunes couples à s’occuper d’un enfant avant de leur donner l’envie d’en concevoir. Petit retour en enfance  ? Si je ne m’abuse, c’est vieux comme le monde, ça s’appelle jouer à la poupée  ! COREE

Mariage sur l’oreiller A 28 ans, Lee Jin-Gyu est passionné par les mangas. Obsédé plutôt, jugez-en : le jeune coréen a organisé une cérémonie pour se marier glups  !- avec… son oreiller, sur lequel est représentée son héroïne préférée, une certaine Faste Testarossa de la série animée “Magical Girl Lyrical Nanoha“. Un mariage avec un prêtre et tout et tout… Si, si c’est vrai. Il parait que les “dakimakura“ (“oreillers à câliner“ en français), sont devenus un véritable phénomène de mode au pays du soleil levant, et que les garçons obsédés par les mangas voient ainsi l’occasion de partager leur lit avec leurs héroïnes préférées. Ben voyons… INDE

Quelle forme ! Trois semaines en érection ! Ce n’est pas un concours qui vise l’entrée dans le livre des records. Non, c’est le cas –douloureux- d’un monsieur de 55

ETATS-UNIS

Je vole Voler comme les oiseaux… Le plus vieux rêve de l’homme. Eh bien cette fois ça va être possible : voilà le Jetpack, une drôle de machine à essence qu’on s’accroche dans le dos, équipée de réacteurs et d’hélices. Avec l’engin, on peut voler 30 minutes avant d’aller refaire le plein, si toutefois le pompiste n’a pas une crise cardiaque, en revivant la version moderne de Mary Poppins. L’idée est sympa, et plus d’excuse pour expliquer au bureau le retard du aux embouteillages… Petit bémol cependant  : l’appareil coûte la bagatelle de 86.000 dollars. Mais comme il n’est pas encore commercialisé, gageons que les prix vont bientôt chuter. Les prix seulement, pas le Jetpack ! FRANCE

Les web excuses, le scandale Bon, ce n’est pas bien, mais on a tous imité la signature de papa ou de maman pour nous excuser d’un retard ou d’une absence à l’école. Décidément, il n’y a bien que des Français pour trouver cette nouvelle idée  : à partir de ce mois d’avril, il sera possible de trouver des excuses payantes “très pro” sur un site internet, toutes prêtes à être imprimées, du genre certificat médical, avis de décès dans la famille ou encore passage de permis de conduire… 7,90 euros l’excuse, qui arrive dans votre boîte mail 24 heures plus tard. Possibilité aussi d’acheter des “packs” d’excuses, le “No stress“ : 3 excuses pour 19,90 euros, ou encore le “Always cool” : 6 excuses pour 34,90 euros. Ça devrait être en ligne dans les jours qui viennent sauf si des autorités compétentes viennent interdire ces pratiques pour le moins curieuses. A quand les antisèches sur le web  ? N.C.


CITY-BUZZ

PAGE

07

UN DESIGNER MARRAKCHI AU SERVICE DE LA DAMASQUINERIE

e Ministère de l’Artisanat Marocain a fait appel à l’agence Younes Duret Design pour revaloriser la damasquinerie dans la région de Meknès. Méconnu du grand public, ce travail artisanal consiste à incruster des fils lisses ou torsadés en or, cuivre ou argent, pour former de riches dessins ou mosaïques. Cet art est de plus en plus rare, et Meknès est une des dernières villes où il est encore pratiqué, mais on n’y dénombre plus qu’une vingtaine d’artisans spécialisés ! Pour ce projet, Younès

L

Duret devra créer des objets libres de droit, dont on peut suivre toute l’évolution, de la conception à la formalisation, dans un blog spécialement prévu à cet effet, avec photos, dessins et vidéos à l’appui. La vocation de ce blog est avant tout pédagogique, puisqu‘il montre les étapes du travail de chacun et permet aux internautes de poser des questions et de découvrir en Live cet art en voie de disparition. M.P. http://www.artisanat.younesdesign.com

DES CHIFFRES ET DES CHIFFRES 9%

des fonctionnaires touchent plus de 10.000 DH par mois. (Source : www.lavieeco.com)

100%

d’augmentation du tourisme russe prévu pour l’année 2010. (Source : goagadir.info)

850 millions de dirhams, c’est le montant du déficit de la Royal Air Maroc. (Source : www.tourmag.com) 125

millions de litres de boissons alcoolisées sont consommées chaque année au Maroc. Soit, en moyenne, 4 litres par habitant. (Source : www.lavieeco.com)

30.000 nouveaux cas de cancer diagnostiqués chaque année au Maroc. (Source : www.magharebia.com) 26,5% de dépressifs au Maroc. (Source : www.leconomiste.com)

3.332

mariages avec des mineurs, soit 10% des 33.253 mariages conclus au Royaume en 2009. (Source : www.lesafriques.com)

10 à 15% c’est la correction moyenne, à la baisse, des prix de vente du neuf dans l’immobilier à Marrakech depuis fin 2009. (Source : www.leconomiste.com) 1.000 employés à La Mamounia. (Source : www.tourmag.com) 2 milliards de dirhams pour la construction du grand stade de Casablanca, livraison en 2013. (Source : www.leconomiste.com) Par Fabrice Pontegnier, Oued Side Story (Location bureaux équipés, Domiciliation et Création de société) Tél. : 05 24 43 34 94 www.ouedsidestory.com

QUI VEUT RENTABILISER SA RESIDENCE SECONDAIRE ?

iar Vacances, toute nouvelle agence spécialisée en gestion locative de villas et d’appartements, partenaire du leader européen Inter Home (500.000 locataires par an !), fait un appel à tous les

D

propriétaires qui désirent rentabiliser leur résidence secondaire à Marrakech. L’agence leur propose de gérer leur bien immobilier via un outil de réservation en ligne et toute la logistique sur place. C’est simple, ils s’occupent de tout ! Ces professionnels prennent en charge le service de nettoyage de votre appartement ou villa, ainsi que l’interface qui remet les clés au locataire après remise d’une caution (garante de tout problème de détérioration). Le planning et les règlements se gèrent via internet, laissant au propriétaire la liberté de bloquer les dates auxquelles il désire jouir de son bien. Et quand il est absent, sa résidence secondaire se rentabilise… comme par magie  ! M.P. Tél.  : 06 73 82 79 14 www.diarvacances.ma


CITY-BUZZ

Photo Leila Alaoui

Trois Marrakchis… un seul défi “Mongol Rally” : un raid humanitaire qui va conduire, en juillet prochain, nos trois compères de Marrakech jusqu’à Oulan Bator en Mongolie. Soit la traversée du plus grand continent, le tiers du globe, une vingtaine de pays, trois déserts, cinq chaînes de montagne… La bagatelle de plus de 15.000km, le

périple qui attend nos amis risque de ne pas être de tout repos… Véritable raid humanitaire, puisque tous les droits d’engagement sont reversés à des associations partenaires ainsi que le fruit de la revente du véhicule, le “Mongol Rally” est avant tout une formidable épreuve de solidarité. Gageons que notre équipe marrakchie sera à la hauteur ; et si vous voulez suivre leurs aventures, et pourquoi pas les aider côté budget, n’hésitez pas à aller sur leur site. S.R. www.teammorocco.com

De g à d : Soulaimane, Othman et Karim ls avaient en commun cette tout en voiture. folle envie de parcourir le La règle du jeu est simple, pas de Monde. Pour ces trois jeunes GPS ou autre assistance techMarrakchis, amis d'enfance, nique, le "Team Morocco" devra Karim, Othman et Soulaimane, compter sur lui-même au volant l’aventure va enfin pouvoir deve- d’un minuscule fourgon Suzuki nir réalité avec la 5ème édition du de 1000cc ! Autant dire que le

I

Aviation : LE MAROC DECOLLE…

PAGE

Infos urbaines...

08

POUR BOOSTER LE TOURISME e Conseil Régional du Tourisme a décidé de renforcer sa communication pour que Marrakech conserve son titre de ville phare du tourisme. Diversifier la clientèle, améliorer les services dans les domaines de l’hôtellerie et de la restauration, multiplier les dessertes aériennes et développer de nouveaux outils de communication, tel est le programme du plan d’action du CRT qui prévoit pour Marrakech un million de touristes supplémentaires d’ici la fin 2012. L’accent est mis sur le tourisme dit “haut de gamme“, avec l’idée d’attirer de plus en plus de golfeurs mais aussi des hommes d’affaires, en développant un tourisme incentive, sans négliger pour autant le tourisme aventure, sports et nature, bien-être ou encore familial. Les responsables du tourisme de la ville vont mettre en place, ou développer, un certain nombre d’événements susceptibles de faire de Marrakech une vitrine internationale, comme, entre autres exemples,

L

de nouveaux salons, des expos, des concerts, des festivals et nombre de manifestations dans les domaines de la culture, de la gastronomie ou du sport. Nouveauté de ce programme de communication, outre une présence renforcée sur le web, l’édition de plusieurs guides spécifiques, sur les jardins de la ville ou sur les monuments, un agenda de l’événementiel, un guide électronique et une brochure "sell book" en arabe. Autant d’actions qui viseraient à attirer davantage de touristes –nationaux y compris-, de mieux les accueillir, et surtout de les fidéliser... Seul paradoxe : le trafic aérien. Malgré l’installation de nouvelles dessertes (RennesMarrakech, Nantes-Marrakech), ou davantage de liaisons ParisMarrakech (Air Post, Jet4you, Transavia), les compagnies aériennes desservant la Ville Rouge aujourd’hui sont en majorité des Low Cost : un service antinomique avec la notion du luxe. N.C.

LE 26, c’est malin et c’est GRATUIT ! Vous voulez changer d’ordinateur ou de téléphone portable, louer un appartement, vendre un terrain  ? Vous cherchez un chauffeur, une secrétaire ou une nounou pour vos enfants  ? On trouve de tout sur le 26, le seul mensuel de petites annonces de Marrakech. Et pour

passer une annonce c’est gratuit ! Il y a même une page zapping sur le net avec quelques bons tuyaux qui vous aideront à trouver la bonne affaire, toujours à Marrakech bien sûr. N.C. www.life-annonces.com Tél.: 06 61 46 19 26

UN BUREAU MARRAKCHI POUR LES ECHOS ous les pilotes du monde ont atterri à Marrakech pour participer à la 65ème édition de la conférence annuelle de l’IFALPA (International Federation of Air Lines Pilots Association). L’occasion de faire le point sur les avancées du Maroc en matière d’aviation civile. Avec les accords Open Sky signés en 2006 avec l’UE et l’apparition dans le ciel marocain de compagnies low cost –dont Air Arabia Maroc, apparue en 2009-, le Royaume a quasiment doublé le nombre de vols depuis 2003, faisant passer le trafic aéroportuaire de 5,2 à 11,6 millions de passagers. Du côté des aéro-

T

ports justement, l’ONDA a lâché quelque 3 milliards de DH entre 2003 et 2007, pour le nouvel aéroport de Marrakech et l’extension de celui de Tanger notamment. L’ONDA a d’ailleurs prévu de doubler la somme pour la période 2008-2012, qui devrait servir à la construction d’un 2ème terminal et d’une nouvelle piste à Oujda, à l’extension de la piste à Essaouira ou encore à l’agrandissement de l’aérogare de RabatSalé. Plus de 800 participants venus de 60 pays, pilotes et représentants de compagnies aériennes, se sont penchés à Marrakech sur la sécurité aérienne : la préoccupation

essentielle et la priorité absolue des Etats et des compagnies. “Sur le plan des niveaux de sécurité, le Maroc s’aligne sur les réglementations européennes, a expliqué Jamal Yacoubi, président de l’AMPL (Association Marocaine des Pilotes de Ligne). En revanche, le continent africain présente un certain nombre de lacunes puisqu’il détient le triste record d’accidents avec perte d’appareils.“ Qu’on se rassure  : Driss Benhima, le PDG de la RAM, a tout de même déclaré que le transport aérien demeurait encore le transport le plus sûr. N.C.

es Echos, nouveau quotidien à tendance économique qui vient de fêter son 100ème exemplaire –il en tire 20.000 par jour depuis novembre 2009-, ouvre un bureau à Marrakech. Le journal de 32 pages, piloté par Samir Chaouki, propose de nombreuses rubriques, économie et finance, business, politique, culture, sports… dans lesquelles s’insère quotidiennement l’actualité de la Ville Rouge. N.C Directrice du bureau marrakchi : Imane Hanaty Tél. : 06 44 00 05 68

L


CITY-BUZZ ALMAZAR est ouvert : GIGANTESQUE ! es travaux ont commencé il y a juste 27 mois, et la vitesse de sa réalisation est une véritable prouesse  : Almazar, le plus grand centre commercial du Maroc vient d’ouvrir au grand public, entre le Pacha et le Mégarama. 5 niveaux, 100.000m2 dont 33.000m2 de commerces : un étage entièrement dédié au shopping plaisir –la mode-, un autre à l’alimentaire et au pratique, avec un Carrefour de 6.000m2, un autre est consacré aux loisirs et à la restauration, un 4ème est destiné à l’équipement de la personne et enfin le 5ème étage à l’équipement de la maison. Almazar, c’est aussi l’apparition d’enseignes pour la première fois au Maroc -il y en a en tout une centaine, nationales et internationales-, parmi lesquelles le très parisien (et très attendu) Virgin Megastore, Piazza Italia, Hanes, Glitter, Vanelli’s, Coffee Shop ou encore Eram, pour n’en citer que quelques unes. Quant au style du nouveau mall commercial, il mélange moderne et tradition marrakchie, avec les moucharabiehs surveillant les zel-

10

MARATHON DES SABLES 2010 : l’heure où nous bouclons démarre le “Marathon des Sables” (du 2 au 12 avril), l’une des courses les plus dures au monde, qui accueille pour sa 25ème édition plus d’un millier de participants de 43 nationalités différentes (dont 31 Marocains)… Une fabuleuse aventure humaine que 3 Marrakchis s’apprêtent à vivre : Amine Kabbaj (architecte, dossard n° 17), Abdelaziz Ait Abdelouahed (guide engagé pour un tourisme équitable, dossard n° 9) et Emmanuel Delorme (Samanah, dossard n° 18). Ils auront à parcourir 250km dans les paysages à la fois somptueux et arides du Sahara marocain, enchaînant 6 étapes en 7 jours -dont une de 100km !-, en autosuffisance alimentaire et avec l’équipement de toute la semaine sur le dos. Autant dire que chaque effort, chaque geste, aussi banal soit-il, prend alors une nouvelle dimension… “Chaque année j’optimise mon sac, nous confie Amine qui s’entraîne assidument depuis 3 mois pour sa 7ème participation. “Devant, j’ai mon repas lyophilisé de la journée, gel coup de fouet, mon eau et une pommade anti irritations ; et derrière, les repas de la semaine, une couverture de survie et une trousse médicale”. Abdelaziz,

A

liges qui ornent les petites places identiques à celles des médinas, et un espace entièrement à ciel ouvert, agrémenté de verdure, fontaines et jardinières. Une vraie destination promenade. A noter : l’accès pratique, avec un parking sécurisé de 1.200 places et le respect de l’accès pour les personnes à mobilité réduite. Le projet est le fruit du travail d’une quarantaine

BILLET D’HUMEUR : Surveille tes pensées !

U

Infos urbaines...

Courrez les Marrakchis, courrez !

L

n ami me confiait dernièrement que le monde entier l’insupportait, qu’il se sentait vidé… et que plus rien ne le stimulait. Face à son état qui durait depuis déjà quelques mois, je me suis sentie remplie d’empathie pour lui, je me demandais même s’il ne couvait pas une dépression ?! Et surtout, qu’est-ce qui faisait qu’une personne aussi brillante, sympathique, et normalement pleine de vie, puisse se sentir soudainement aussi mal dans sa vie ? J’obtins ma réponse au détour d’une conversation, sans relation apparente avec le problème posé, qui m’éclaira sur l’incroyable impact que pouvait produire une seule personne négative sur un groupe pourtant joyeux et créatif… Une phrase de Ghandi me vint alors à l’esprit “Surveille tes pensées, elles deviennent des mots. Surveille tes mots, ils deviennent des actions. Surveille tes actions, elles deviennent des habitudes.

PAGE

Surveille tes habitudes, elles deviennent ton caractère. Surveille ton caractère, il devient ton destin.“ La pernicieuse pensée : c’était donc le point de convergence entre le mal-être de l’un et l’énergie négative de l’autre… Je me suis alors demandée si l’on pouvait entreprendre l’exercice de surveiller nos pensées, comme on surveillerait notre ligne : on pourrait ainsi priver notre esprit de pensées négatives (au lieu de les nourrir), tout comme on priverait notre corps de mauvais cholestérol… Tout un programme ! Bien évidemment, nos vies d’adulte sont parsemées d’embuches et de questionnements, de joies et d’épreuves… Et il y a certaines choses qu’on ne peut changer, contre lesquelles on ne peut lutter. Mais pour tout le reste, peut-être que l’on pourrait, par exemple, penser à la solution plutôt que de nous entêter sur le problème, ou encore, nous

d’entreprises et de près de 4.000 ouvriers. Son coût est estimé à quelque 500 millions de DH. On attend un trafic de 3,8 millions de visiteurs par an, entre les Marrakchis et les touristes marocains et étrangers… Du jamais vu à Marrakech ! N.C. Zone de l’Aguedal www.almazar.com

par Katia Sahli remettre en question plutôt que d’accuser l’autre... Bien sûr, cet exercice relève de la gageur ; et moi la première, je me retrouve les trois quart du temps, la tête embrumée par des pensées dans le fond inutiles, sur lesquelles je n’ai aucune emprise, et qui en plus ne me laissent pas suffisamment d’énergie pour ce qui peut réellement m’apporter quelque chose de constructif et me faire avancer !!! Je crois que je ne vous apprends rien en vous disant qu’il est plus facile de détruire un château de cartes que de le construire… Pourtant, j’aimerais pouvoir saisir cette fraction de seconde où l’énergie bascule, et lui résister, me dire qu’aucun moment ne peut être remplacé et que chaque chose doit prendre la proportion la plus juste pour que le superflu n’empêche pas l’essentiel… Je suis persuadée que ça changerait tout  ! Car mon ami Oscar Wilde avait bien raison : “La vie n’est pas complexe. C’est nous qui le sommes. La vie est simple et une chose simple est une chose juste.“ 

De g. à d. : Abdelaziz Ait Abdelouahed, Amine Kabbaj et Emmanuel Delorme, à la veille du départ.

lui, s’exerce déjà depuis 7 mois dans la région de Ouarzazate, il a d’abord couru environ 1h30 chaque matin (et l’équivalent en VTT l’après-midi) avec un sac de 4,5kg, puis a progressivement augmenté son poids jusqu’à 8,5kg. Qu’ils courent, comme Amine, pour se dépasser, “J’adore ça… C’est toute ta vie qui défile devant toi”, ou pour une cause, à l’instar de Abdelaziz dont l’objectif est d’arriver parmi les 5 premiers afin de décrocher des fonds pour la réhabilitation d’une école du village de Timit… on souhaite à nos marathon men marrakchis de nous revenir sains et saufs, avec des étoiles du Sud plein la tête. En attendant, nous les suivrons en direct sur www.darbaroud.com pour les soutenir et les encourager ! Y.V.

Mieux que chez Bernard Pivot

uel succès, mieux encore que chez Bernard Pivot ! 830 candidats, Marocains et Français de 7 à 77 ans, ont participé au concours de dictée qu’organisait le 21 mars dernier les Français du Monde, l’ADFE Marrakech, sponsorisé par TV5 Monde. De l’âge du CM1 à celui de la retraite, tout le monde est retourné sur les bancs de l’école

Q

pour plancher sur les accords grammaticaux, pluriels improbables et déclinaisons alambiquées que proposaient les textes d’Albert Camus, par exemple. Cinq concours : pour les primaires, les collégiens, les lycéens et étudiants, les adultes et enfin, un spécial "hors concours" pour les gagnants des années précédentes. Allez, pour tous ceux qui n’ont pas concouru, je livre la dernière phrase de la dictée des adultes : "Entre ce ciel et ces visages tournés vers lui, rien où accrocher une mythologie, une littérature, une éthique ou une religion, mais des pierres, la chair, des étoiles et ces vérités que la main peut toucher." (Albert Camus). Facile !!! Qui a fait un sans faute ??… On le saura courant avril ! N.C.

MARRAKECH Hotel Sofitel rue Haroun Errachid

00 212 5 244 334 95

dessange.com


J’ai rêvé d’un autre monde... A S S O C I AT I O N S

C I V I S M E

D E V E L O P P E M E N T

LA MARCHE DU CŒUR

D U R A B L E

E C O L O G I E

Dimanche 30 mai : Le Trophée “Les enfants du cœur“

Marrakech, de nombreux enfants malades du cœur attendent de pouvoir être opérés. Depuis mars 2009, 25 jeunes vies ont pu être sauvées, grâce au dévouement des équipes de Bénévoles Sans Frontières, dont la mission principale est de faire opérer à cœur ouvert des enfants issus de milieux défavorisés. L’association organise le dimanche 30 mai au Royal Golf de Marrakech, le premier Trophée “Les enfants du cœur“, dont les bénéfices vont permettre à des enfants de continuer à sourire. Juste pour info, sachez qu’il faut à peu près 25.000 DH (2.230 euros) pour sauver le cœur d’un enfant… N.C. B.S.F. : 22, rue Ibn Aïcha Guéliz – Tél. : 06 13 87 67 75

O N G

C O M M E R C E

PAGE

12

E Q U I TA B L E

TRANSMAROCAINE : 60.000 DH pour les associations

A

350km à pied : c’est l’exploit que vient de réaliser ce Belge d’une trentaine d’années prénommé Charly. Parti de Jalhay, un petit bourg de Belgique, le 25 octobre à 23h45 précises, Charly a traversé le Luxembourg, la France, l’Espagne et le Maroc où il est arrivé à Marrakech le 6 mars dernier. Tout ça à pied, et avec son chien Skoff. “Ce qui a été le plus dur pour moi, raconte Charly, c’est de devoir laisser Skoff en Espagne parce que c’est compliqué de faire rentrer un animal au Maroc. Mais bon, je vais le retrouver très vite et rentrer avec lui à la maison.“ Si Charly a marché pendant 4 mois et demi, c’est qu’il a voulu aider deux enfants  : Logan, 16 ans, victime d’une erreur médicale à la naissance, et qui souffre de graves problèmes de cœur, et Mehdi, 13 ans, handicapé trisomique. “J’ai choisi d’aller jusqu’à Marrakech, poursuit Charly, parce que les grands parents de Mehdi sont Marrakchis. Et je ne voulais pas faire cette marche

3

pour rien : d’une part je me suis posé un vrai défi –personne ne croyait en Belgique que j’allais le faire- et d’autre part, en médiatisant tout ça, je me suis dit que je pourrais aider ces deux gamins.“ Pour seul bagage, un sac à dos avec un sac de couchage, une trousse médicale d’urgence, et quelques vêtements. Charly a marché à une moyenne de 25 à 35km par jour –la plus longue étape a été Settat-Mechra Benabou, 47km-, a dormi à la belle étoile ou chez l’habitant. “Je me suis entraîné en Belgique un mois avant de partir, explique Charly, j’ai même vendu ma voiture pour être obligé de tout faire à pied.“ Quelque milliers de kilomètres plus tard, et quelques ampoules vite soignées, Charly a gagné son pari : “J’ai vécu l’aventure de ma vie“, conclut-il.  Dans quelques jours, la chaîne belge de télévision RTBF lui consacre un reportage dans l’émission “Sans chichis“… Pour que tout le monde sache qu’il a marché pour les enfants  ! Chapeau bas. N.C.

artie d’Essaouira, la Transmarocaine 2010 est arrivée à Marrakech après 5 jours de raid et 250 km parcourus. Les 72 participants qui composaient les 36 équipes ont fait un tour d’honneur dans la ville depuis la place Jamaâ El Fna jusqu’à l’arrivée, devant les Jardins de la Ménara. Trouvant sa place au fil des années dans l’agenda des raids internationaux, la Transmarocaine est aussi une opération humanitaire, avec le “Challenge OCP des entreprises“ qui apporte un soutien financier à des associations caritatives. Arrivée en tête du classement “Challenge entreprises“, l’équipe des assurances ISAAF 2 a offert 20.000 DH à l’association fran-

P

UN DISPENSAIRE POUR LES VILLAGES ISOLES DE L’ATLAS

CENTRE INDEPENDANT DE DEPISTAGE ANONYME ET GRATUIT e CIDAG propose chaque après-midi, excepté lundi, des tests de dépistages du SIDA, gratuits et anonymes, dont les résultats sont délivrés immédiatement. Le mercredi après-midi est également consacré au dépistage des IST (Infections Sexuelement Transmissibles). Il existe par ailleurs un CIDAG mobile qui, en collaboration avec d’autres associations, se déplace vers les populations

L

rurales ou à l’intérieur même de la ville, permettant ainsi l’accès au test à un nombre plus large de personnes. Il est à noter que la journée nationale du dépistage se déroulera fin avril. D’ici là, n’oubliez jamais de toujours sortir couvert !!!! K.S. Dar El Borj, Hay hassani, rue Khalid Ibn Oualid, Guéliz Tél.  : 05 24 43 96 43  Allo Info SIDA  : 080 100 25 25

çaise Leila qui prend en charge des enfants marocains malades du cœur. Le team ISAAF 1 a, quant à lui, offert à l’association Au cœur de l’amitié Essaouira un chèque de 6.000 DH. OCP2 de son côté a soutenu Tiflit N’Ougni pour le Développement et la Coopération à hauteur de 12.000 DH et OCP 1, l’association sportive et de développement Anti Atlas avec un chèque de 10.000 DH. Enfin, les deux équipes de Ferrero ont offert à l’association Enfance Maghreb Avenir des chèques de 5.000 et 7.000 DH. Au total, ce ne sont pas moins de 60.000 DH que les associations ont reçu des sportifs qui se sont déjà donnés rendez-vous en mars 2011. N.C.

ans quelques semaines, un dispensaire ouvrira ses portes à Imsker, dans l’Atlas, à environ 70km de Marrakech. “Il y a une grande misère dans l’Atlas et une réelle attente de tous les villages, raconte Catherine Van der Meulen, l’initiatrice du projet. Un jour je visitais les dispensaires de l’Atlas –Catherine est infirmière- et une petite fille a du attendre une ambulance pour aller

D

se faire soigner à Marrakech. Elle n’a pas survécu…” Depuis ce jour, Catherine se bat avec l’association Imsker et la délégation de la santé de la province du Haouz pour construire un dispensaire pour une dizaine de villages de l’Atlas, soit environ 1.800 personnes. Parallèlement, elle crée l’association Soif de Culture dans le but de promouvoir les échanges artistiques et aider le dispensaire à voir

le jour. “Nous allons pouvoir vacciner, assurer une surveillance prénatale, mettre en place des campagnes d’hygiène, dépister des maladies infectieuses et faire de la prévention dans cette zone montagneuse, à une heure de piste de toute autre structure médicale“, explique Catherine. Les trois quarts de la construction sont financés par Soif de Culture, grâce à la générosité d’une vingtaine d’artistes marocains qui ont offert des tableaux pour la réalisation du dispensaire. “Après mon fils JeanFrançois, c’est vraiment mon conclut deuxième bébé“, Catherine qui attend les dernières autorisations pour pouvoir accueillir les premiers villageois de l’Atlas. N.C. Présidente de Soif de Culture : Catherine Van Der Meulen Tél.: 06 60 03 02 61 ou 06 82 45 09 48


ECOLOGIE

PAGE

Allez les verts…

TENDANCE “MAISONS VERTES” COTE VILLE ROUGE

14

GREEN MAROC réinterprète le gazon

erte, écologique, autonome, bioclimatique… autant de termes utilisés pour parler d’un habitat prenant davantage en compte le respect de l’environnement. Une tendance qui s’empare également de Marrakech car un nombre croissant de propriétaires placent désormais les économies d’énergie, ou encore le respect de la nature, au centre de leur mode de vie. Certaines constructions reviennent à l’utilisation de matières premières naturelles et ancestrales comme la terre qui, en plus d’être un excellent isolant phonique -n‘utilise que 3% de l’énergie employée dans une construction en béton-, possède bien d’autres avantages tels l’absorption et la restitution de l’humidité et la régulation de la température par inertie thermique… ou encore, des techniques plus actuelles : les briques de terre compressées -presses à transmission mécanique, pneumatique ou hydraulique- qui mêlent terre et chaux. Les deux projets présentés ici ont fait le choix de ce mode de construction. Aperçu.

V

Maisons de campagne “bucolo écolos“ L’architecte Mathieu Boccara et son associé Max Lawrence terminent actuellement trois maisons dans le douar de Tagadert (à 24km route d’Amizmiz). Les deux hommes rachètent des parcelles de terrains jouissant d’une vue féérique sur l’Atlas et construisent

des maisons d’environ 130m2, dotées de deux chambres et d’un jardin d’environ 500m2 avec piscine. Leurs particularités ? Briques de terre compressées, panneaux solaires, murs enduits à la chaux et plafonds en bois d’eucalyptus façon tataoui. L’architecture s’inspire des maisons arabes, avec cour intérieure où “l’on dévoile les choses au fur et à mesure”, les sols sont en

ciment lissé et les salles de bain avec voûtes et arcades en tadelakt blanc. Elles sont vendues meublées dans un esprit beldi raffiné, avec cuisine équipée et jardin paysagé où sont plantés arbres fruitiers, oliviers centenaires et un joli potager aux plantes aromatiques. Ces bâtisses à l’esprit bobo sont idéales pour ceux qui souhaitent poser leurs valises avec l’impression “d’être au bout du monde”. Le prix pour ce doux rêve : environ 2,9 millions de dirhams. www.boccaralawrence.com

Bientôt, des riads éco-vert… à un éco-prix ! Dans un tout autre esprit, une société marocaine se lance aussi dans l’aventure ! L’architecte Mounir Mohamed Bennani, l’agent immobilier Jérôme Majorel et l’informaticien Karim Naciri propo-

sent sur plan la vente de riads éco-vert qui devraient sortir de terre à partir de juin. Un premier lot de 20 à 25 maisons seront en construction à deux pas de la Palmeraie, sur la commune de Beni Youssef Ben Ali, et formeront un complexe appelé Palmosa Village (axé sur le bien-être des familles). Les maisons, entre 60m2 et 200m2 habitables avec des terrains entre 250 et 600m2, seront elles aussi construites en briques de terre compactées et équipées de panneaux solaires et puits canadien -puits qui utilise de manière passive l’énergie géothermique pour rafraîchir l’air en été et le chauffer en hiver. Les villas, toutes de plain pied, bénéficieront d’une piscine et d’un pôle collectif, avec restaurant, pull house et bureau de gestion. Les prix ? Entre 759.000 dirhams et 1,4 million de dirhams, avec une

formule de gestion locative : les futurs propriétaires bénéficieront de leur maison trois mois par an, le reste de l’année, elle sera louée et ce, pour dix ans… N.R. www.palmosa-marrakech.com Tél. : 06 61 44 95 22

roblèmes de sécheresse ? D’arrosage… de gazons jaunis  par le soleil ? La solution a débarqué au Maroc il y a tout juste un an, grâce aux gazons synthétiques nouvelle génération. Que ce soit pour une petite surface de balcon ou l’immense superficie d’un jardin, Green Maroc propose trois densités de gazons synthétiques, toutes garanties 8 ans  ! L’esthétique et le confort sont alliés à une grande facilité d’entretien et une indéniable économie d’eau. Non seulement le jardin est vert toute l’année, mais en plus, il devient écologiquement intelligent puisqu’il permet de supprimer l’énergie d’une tondeuse, l’usage d’engrais et la consommation d’eau… Une solution durable qui trouvera certainement de nombreux adeptes à Marrakech où elle est distribuée depuis peu. M.P. Pépinière Arborescence Infos sur : www.greenmaroc.com

P

DOMESPACE : pour voir la vie en rond ! maginez une maison ronde qui tourne sur elle-même… Eh bien non seulement elle existe, mais en plus, on peut désormais la construire au Maroc ! Son inventeur, un Français, s’est inspiré de la nature et des habitats traditionnels (yourte, case, igloo…) pour façonner la maison qui abriterait sa famille. En 1988, après de nombreuses tentatives et recherches, le Domespace est né  : une habitation qui se veut familiale et écologique avant tout. En 20 ans, des Domespaces ont été construits un peu partout dans le monde ; et le premier au Maroc est en phase de construc-

I

tion à Casablanca. C’est celui d’un couple engagé dans la protection de l’environnement, qui a craqué pour le concept et décidé de représenter le constructeur au Maroc, livrant les Domespaces clé en main. Au-delà de l’esthétisme de ces maisons, ce qui est vraiment extraordinaire, c’est leur fonction rotative qui permet de les orienter selon vos envies : changer de paysage, s’isoler d’un voisin bruyant, positionner les chambres à l’abri du vent, et faire rentrer le soleil, où qu’il soit… A la sensation d’espace que procure la forme sphérique s’ajoute un grand nombre d’ouvertures

dirigées vers le ciel qui offre une étonnante luminosité naturelle. L’exposition permanente et modulable permet de réduire considérablement la consommation d’énergie... Car les atouts des ces maisons insolites sont avant tout écologiques : sa forme, sa rotation et son isolation exceptionnelle en font un choix d’habitat économique et profondément respectueux de l’environnement ! M.P. 35, rue Socrate, Maârif, Casablanca Tél. : 06 61 95 41 20 www.domespace.com


CULTUROSCOPE ABDELLAH KARROUM

Abdellah Karroum à Tokyo – mars 2010

’est une Première au Maroc : Abdellah Karroum -Monsieur Art contemporain au Maroc-, met en place dès ce mois d’avril un Laboratoire des Arts Contemporains à l’Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech, avec le soutien de  la Fondation Janelly et Jean-René Fourtou et du Clark Art Institute de Williamstown. Sous le thème “Art, Technologie et Ecologie”, Abdellah propose un cycle de conférences, des rencon-

C

Premiers artistes invités : la Japonaise Naoko TakaHashi en avril, Hassan Khan, en mai, dont les bandes son pour le théâtre et les compositions ont été jouées partout dans le monde, et en juin, Antoni Muntadas, le célèbre artiste espagnol multimédia qui enseigne actuellement au MIT de Boston. N.C. www.appartement22.com ou ESAV 08 02 00 20 06

NaoKo TakaHashi, "Oh Boy, where are the seven colors ? Part One : Entry" 2009

tures en grillage et s’exprime aussi à travers la peinture. Son rêve ? Ouvrir à Tanger la F.A.M (Fondation des Arts multiples) en vue de promouvoir les créateurs marocains et accueillir des artistes internationaux. Pour découvrir les sculptures d’Alban Marissal, plusieurs adresses : le Sofitel et la galerie Design and Cook à Marrakech, ou l’Azur Art&Spa à Essaouira. Au printemps, les œuvres picturales de l’artiste, “Invitation à Chaouen”, seront exposées aux Instituts Français de Meknès et de Rabat et ses photos noir et blanc, “Médinas”, sont à découvrir chez Design and Cook dès le 1er

L

mood for Tanger, où il présente ses créations de meubles en fer forgé mais aussi ses sculptures en grillage. Au printemps 2008, il expose ses photos de Tanger et enchaîne avec une série de reportages photos pour l’école française Adrien Berchet, l’association Scènes du Maroc, Les Nuits de la Méditerranée, le Salon International du Livre et anime parallèlement des ateliers d’arts plastiques et d’arts visuels. Alban ne cesse de travailler, il est en perpétuelle recherche, il peaufine ses sculp-

oici un lieu qui va ravir les amateurs d’art et les amoureux de Haute Couture et de prêt-à-porter. Salima Abdel-Wahab a un talent époustouflant ! Styliste d’origine allemande, espagnole et marocaine, elle se nourrit d’influences cosmopolites et crée des vêtements aux formes, matières et cou-

V

Le grillage comme vous ne l’avez jamais vu… es sculptures d’Alban Marissal ont un charme fou : sensualité, poésie, délicatesse et émotion… A l’âge de 12 ans, Alban réalise déjà ses premières sculptures en glaise et argile ; c’est le début d’une belle aventure artistique. En 1995, il choisit le grillage comme compagnon de route pour ses sculptures. Ses personnages en grillage dévoilent en quelque sorte la lumière de l’esprit, une manière symbolique pour Alban de libérer le corps physique qu’il considère comme “une prison pour l’âme”. Alban a besoin de se ressourcer, et même s’il prend du plaisir dans son métier de photographe de pub, il choisit de quitter la France en 1998. S’enchaînent alors quelques mois de passion avec le Vietnam, un long voyage en mer, et finalement une nouvelle vie dans le Tarn -avec sa femme Virginie- où il met toute sa créativité au service de son restaurant maison d’hôtes. Et puis l’envie de repartir découvrir d’autres horizons est plus forte… Cette fois c’est avec sa femme et son fils qu’il part s’installer à Tanger. En janvier 2008, Alban ouvre son show room, In the

expos, livres, portraits...

17

Les artistes à l’honneur à la galerie Show-room KATA BATIC

crée un laboratoire d’art contemporain à Marrakech tres et des ateliers de pratiques artistiques destinés à construire des ponts entre l’école d’art et le monde professionnel de l’art. Ce programme innovant sera réalisé avec des artistes qui développent également des projets avec L’appartement 22 de Rabat dont Abdellah Karroum est le directeur artistique. Ce laboratoire expérimental se déclinera en trois axes : une série de conférences, des workshops et un travail de recherche et de documentation. L’ESAV, qui a développé une politique de résidence d’artistes depuis son ouverture -l’école a notamment accueilli la compagnie marocaine de danse contemporaine Anania pendant plus d’un an-, propose donc aujourd’hui une nouvelle formule qui consiste à inviter les artistes les plus en vue pour venir non seulement créer, mais partager leurs processus de création avec les étudiants et le grand public.

PAGE

avril.

N.R.

www.inthemoodfortanger.com

leurs qui respirent la liberté et le bienêtre. Des créations souvent unisexes, transformables et modulables en fonction de ses émotions, envies et humeurs du moment. Son style élégant et original mêle tradition et modernité comme une invitation au voyage. Si le Riad L’art de vivre à l’oriental présente déjà certaines pièces de son vestiaire, sa belle-sœur Céline (photographe) lui réserve désormais dans sa Galerie Show room Kata Batic, un espace de premier choix. Dans un esprit d’échange et de synergie, au milieu de sculptures, miroirs, bijoux et tentures indiennes magnifiques, Kata Batic inaugurera tous les trois mois des expositions d’artistes internationaux (peintres, designers, photographes, etc.) ponctuées par de soirées évènements ! On attend le programme avec impatience… N.R. 315, QI Sidi Ghanem (en dessous d’Akkal) - Tél : 06 54 33 64 97

LES CONTES DE L’ATELIER : De l’oral à l’écrit ’il est une partie de leur patrimoine dont les Marocains sont fiers, c’est bien de leur patrimoine oral, en particulier les contes. Il subsiste à Marrakech une poignée de conteurs, tous relativement âgés, que l’on peut écouter le soir sur la place Jamâa El Fna. Mais il monte aujourd’hui une inquiétude : comment transmettre ce patrimoine, comment intéresser la jeune génération et lui donner envie de prendre le relais  ? Francis Goya, qui vient d’ouvrir à Sidi Ghanem son Atelier Art et Musique, vient d’avoir une idée de génie  : parmi les activités de l’atelier –cours de chant, de piano, violon, guitare, expression scénique et magie-, il va proposer pour des stages au moment des vacances scolaires une initiation au conte. C’est un écrivain et professeur français qui viendra de Paris pour tenter de retranscrire certains contes traditionnels d’ici et en inventer de nouveaux. Les contes seront ensuite édités chaque fin d’année dans un recueil sous le titre “Les contes de l’atelier”. “Je suis venu de nombreuses fois à Marrakech,

S

explique Frédéric Roussel, l’initiateur du projet, et j’ai été fasciné par l’extraordinaire façon des conteurs de raconter. L’idée m’est venue de pouvoir retrouver, dans l’écrit, ce patrimoine oral et de faire perdurer cette tradition en incitant jeunes ou moins jeunes à s’exprimer.“ Frédéric Roussel n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a fait éditer en France “Rien n’est perdu“, (éditions Le Manuscrit) : des confidences sans fioritures de jeunes en situation délicate. L’ouvrage, que l’on peut également retrouver sur le web (www.manuscrit.com), a obtenu un succès considérable. Il fait partager aux lecteurs des tranches de vie d’une jeunesse souvent désorientée avec un “message d’espoir confié à l’océan des mots.” Rien n’est donc perdu pour la transmission du conte à Marrakech, puisque le premier stage de L’Atelier Francis Goya commence à la fin du mois d’avril. N.C. Atelier Art et Musique Francis Goya : 06 48 17 67 17 ou 06 50 78 54 39


CULTUROSCOPE ABDELHAQ EL YOUSSI L’artiste globe trotteur le bois, le fer, il soude à l’arc et apprend les techniques ancestrales de fonderie pour travailler le bronze. Très vite, il enchaîne les expositions à Dakar, sur l’île de Gorée et à Bobo Dioulasso, mélangeant acrylique et peinture à l’huile. Il colle, coud le tissu, la peau, le cuir ; ses sculptures utilisent aussi tous types de matériaux, à l’instinct, comme pour assouvir dans son mouvement créatif le besoin de se reconstruire et de partager ses joies et ses peines… De retour au Maroc en 2005, il installe son atelier, Le Savo’art Fer, à 35km route de l’Ourika : un espace enchanteur, en pleine nature, où vous pourrez découvrir les œuvres de ses prochaines expositions. N.R. Exposition permanente à la Galerie Design and Cook à Sidi Ghanem A Marrakech : Festival “Jardin‘Art“ (16 au 18 avril) et “Awaln’art” (juin) - La Villa des Arts à Casablanca (du 16 au 20 mai) Festival “Réalité” à Bamako (septembre).

bdelhaq El Youssi, dont la famille vit en Libye depuis treize ans, décide de démarrer une nouvelle vie en 2000 et prend la route, direction l’Afrique noire. Electricien de métier, il sait aussi souder, connaît un peu la menuiserie, la peinture en bâtiment, le dessin industriel… des savoirs qu’il saura ensuite exploiter et développer dans sa quête créative. Il s’installe un temps au Sénégal avant de rejoindre le Mali, le Burkina Faso et le Ghana. Il peint, commence à sculpter

A

Le Savo’art fer, Tahte Doune, km 35 route de l’Ourika. Tél. : 06 76 56 17 99

CLUB MED’IN ART : La créativité dans tous ses états es Club Med marrakchis Médina, Palmeraie et le Riadouvrent leurs portes à la créativité du 18 au 24 Avril  : Club Med’In Art est le rendez-vous de tous les arts pendant une semaine exceptionnelle. Parallèlement aux expositions d’artistes peintres et photographes marocains, des conférences, des lectures et des ateliers enrichiront cette semaine. Découvrez le “Design Néo Oriental“ expliqué par Younes Duret, écoutez les poésies soufies lues et racontées par Mme Touria Ikbal, rencontrez Alain Zivie, grand égyptologue de renom… Savourez la cuisine

L

de Fabrice Vulin lors d’une prestation de “Design Culinaire“, assistez au défilé de mode de Karim Tassi, dansez sur le son de Claude Challe qui s’emparera des platines… ou encore, voyagez avec Said Chraibi, instrumentiste de luth reconnu à international, qui se produira en concert privé. M.P. Pass incluant repas, boissons, évènements, expos : journée 400 DH et soirée 500 DH.

Info résa : 05 24 44 05 79  ou 05 24 42 58 15/16 mlpccrec01@clubmed.com

PAGE

expos, livres, portraits...

18

UN VIRGIN A MARRAKECH, parce qu’on le vaut bien ! rès attendu, le Virgin Megastore, quasi identique à celui des Champs-Elysées, est (avec Carrefour) LA véritable vedette du nouveau centre commercial Almazar. Il dispose, dès son ouverture, de quelque 50 millions de dirhams de CD, mais aussi, à l’instar de tous ses magasins de Londres, New York, Paris ou Sydney, de livres, DVD, Smart Phones ainsi qu’une multitude de gadgets électroniques. Avec, en bonus, un Virgin Café ! Au rez-dechaussée, un espace multimédia et un “Red Corner”, des gadgets et objets de merchandising en tout genre, comme ce sac Betty Boo, absolument craquant ! Et à l’étage, les loisirs, jeux éducatifs et consoles de jeu côtoient les rayons de livres, CD et DVD. Les livres sont classés par catégorie  : BD et jeunesse, sciences

T

humaines et pratique, policiers, science fiction et thrillers, classiques et livres en arabe… sans oublier les beaux ouvrages. Le tout à des prix tout à fait raisonnables (livre de poche Folio à partir de 24 DH, DVD en promotion à 79 DH). Spéciale mention pour le rayon loisirs créatifs, particulièrement riche, et pour la papeterie et ses beaux agendas… Virgin va booster notre vie culturelle, on le vaut certainement bien ! M.P.

L’art et la déco s’invitent sur la route de l’Ourika

es deux amis et compères Arnaud Hodet et Saïd Taj nous annoncent que leur Atelier T&J sera opérationnel dès mi-avril. Une petite terrasse couverte et fleurie vous invitera dans ce nouveau lieu épuré où seront exposés les tableaux à deux mains d’Arnaud et sa compagne Pauline. Mêlant réalisme, abstraction et surréalisme, les créations personnelles d’Arnaud -toujours très colorées- côtoieront les compositions végétales de Saïd, exclusivement réalisées avec des fleurs de saison. Arnaud et Saïd tiennent à ce que ce lieu soit vivant et en perpétuel mouvement. Dès l’ouverture, ils proposeront des cours de peinture pour nos chers bambins (les mercredi et pendant les vacances scolaires). L’Atelier T&A parrainera égale-

L

ment, au gré des rencontres et des découvertes, des artistes susceptibles d’exposer à la galerie et créera en parallèle des décors sur-mesure pour des évènements exclusifs ou soirées à thème. Arnaud et Saïd ont déjà un joli palmarès à leur actif : on leur doit notamment des décors pour le Montecristo, le Tropicana, les Deux Tours et la Plage Rouge et la décoration de calèches aux couleurs d’un mariage. Actuellement, ils terminent un univers autour des îles pour célébrer la communion de douze enfants à l’Eglise de Marrakech… Une exotique confession artistique ! N.R. Km7, route de l’Ourika (à côté de l’Hôtel Jena) Arnaud Hodet : 05 27 69 77 96 Saïd Taj : 06 69 00 98 10

1ère FOIRE D’ART CONTEMPORAIN du Maroc, bientôt au Es Saadi e n’est pas un hasard si “Marrakech Art Fair“, la première foire internationale d’art moderne et contemporain du Maroc, compte s’installer au Palace Es Saadi en octobre prochain. En effet, Elizabeth BauchetBouhlal, sa propriétaire et directrice générale passionnée d’art y organise régulièrement des expos comme “Mailles d’émail“, des céramiques de Kamal Lahbabi sur le costume d’apparat, “L’olivier, suc de la terre“, les photographies et collages de Marie-Jo et Michel Butor, ou encore “L’arbre de vie“ à l’occasion de l’installation dans les jardins du palace de deux sculptures de Farid Belkahia. Pour “Marrakech Art Fair“, événement culturel majeur que prévoit

C

Elizabeth, une cinquantaine de galeries internationales présenteront pendant 3 jours leurs coups de cœur aux collectionneurs et aux amateurs d’art, avec des créations et des œuvres des 20ème et 21ème siècles. Le palace qui recèle d’ailleurs une riche collection de quelque 400 œuvres d’art, démontrant ainsi la diversité et le talent des artistes marocains contemporains, va donc perpétuer cette tradition qui l’honore depuis son ouverture : celle d’être un fervent ambassadeur de la scène culturelle et artistique de Marrakech. N.C. Marrakech Art Fair  prendra place au Es Saadi du 8 au 11 octobre Renseignements : 05 24 33 74 00


CULTUROSCOPE

PAGE

Le tour des expos...

20

Par Katia Sahli

BOUILLON ARTISTIQUE : A VOS AGENDAS ! GALERIE TINDOUF Tél. : 05 39 93 86 00 Jusqu’au 25 avril : Mohamed Anzaoui

geur, a choisi de réexposer à Marrakech sa vision de l’Afrique, à travers des photographies en noir et blanc qui ont le pouvoir de vous faire voyager et partager la beauté de scènes authentiques : des moments de vie uniques sublimés par l’objectif de l’artiste.

ECOLE SUPERIEURE DES ARTS VISUELS DE MARRAKECH Tél. : 08 02 00 2006 Du 19 avril au 22 avril : “Figures du corps : le corps oriental, le corps occidental“ Pour la première fois à Marrakech, Mohamed Anzaoui expose ses dernières toiles et se dévoile en entier, au grand jour, dans des œuvres mûres et abouties, sensibles et puissantes. Une levée de rideau qui en surprendra plus d’un. “Il y a quelque chose d’humain, une humanité modeste, simple et riche en émotion.” C’est ainsi que Tahar Ben Jelloun qualifie la peinture de cet artiste prometteur.

ART LOUNGE & SPA SOFITEL MARRAKECH BY DESIGN AND COOK Tél. : 05 24 33 50 47 ou 05 24 42 56 00

Du 27 mars au 25 avril : Alexis de Vilar Alexis de Vilar, photographe voya-

INSTITUT CERVANTES Tél. : 05 24 33 11 45 l Du 15 avril au 15 mai au Théâtre Royal : “Regards marocains sur Goya” Après le passage au Maroc de l’exposition “Les caprices de Goya”, 12 artistes marocains on été sélectionnés dans tout le Royaume ; parmi eux, deux illustres noms marrakchis : Farid Belkahia et Moulay Youssef El Khafai. Chacun va élaborer 4 gravures qui reflèteraient leur vision de l’artiste aragonais. Le résultat de leur travail, enrichi des 80 gravures de Goya, offrira une exposition à ne pas rater ! l Du

16 au 18 avril dans les jardins de la Ménara : “L’Espagne au Festival Jardin’Art“

Lundi 19 et mardi 20 avril : Philippe Comar, professeur et responsable du département morphologie à l’école des Beaux-Arts de Paris -également plasticien et auteur-, proposera deux conférences ouvertes aux étudiants et au public sur le thème de “l’Histoire de la représentation du corps”. l Mercredi 21 avril : une table ronde réunira un corpus d’enseignants, d’artistes et de galeristes autour de divers aspects des représentations du corps (peinture, photos, vidé, cinéma). l Chaque soir : projections de films sur le même thème.

INSTITUT FRANCAIS DE MARRAKECH Tél. : 05 24 44 69 30 l Du 30 avril au 25 juin : “D’une rive à l’autre, les peintres et l’Orient” Cette exposition d’envergure regroupe une impressionnante collection de tableaux orientalistes issus de la collection de la fondation marseillaise “Regards de Provence”. Ils seront présentés sous la conduite de l’historienne d’art Roselyne Bouvier selon quatre thèmes : La rencontre d’Ailleurs, la rencontre de l’Autre, la représentation fantasmée de l’Orient et la citation… Evénement ! l Le

12 mai : “Adieu Bonaparte”

Projection du film du cinéaste égyptien Youssef Chahine à l’IFM.

l

Le 3 juin : Concert “L’Occident chante l’Orient” Au Palais Soleïman, des chants traditionnels roumains, Bizet, Ravel, Rossini, Puccini… l

Du 16 au 18 avril : exposition de livres espagnols grands formats, merveilleusement illustrés sur l’art du jardinage, la protection de l’environnement et l’écotourisme. l Le 17 avril, à 16h : l’Institut Cervantès organise un concert de musique folklorique espagnole interprété par le groupe ‘La Musgana”. l

LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE Tél. : 05 24 38 57 21 Du 30 avril au 25 juin : “Un Grand Tour au Maroc en 1926“

Une exposition inspirée par l’œuvre photographique du psychiatre Gaëtan Gatian de Clérambault qui, fasciné par les multiples manières dont les femmes marocaines portaient le voile, les a photographiées entre 1917 et 1920. Diane Lui nous livre ici sa propre vision sur l’esthétique du voile sur les corps et souhaite apporter une lecture raisonnée, ainsi qu’une interprétation personnelle, sur les multiples connotations du voile à notre époque.

REMP’ART GALERIE Tél. : 05 24 42 01 59 l Du 12 au 25 avril : Expo photo de Mauro Parmesiani “L’Afrique, un cliché… une magie ! “

Du Caire à Cap town, Mauro Parmesiani nous livre une Afrique qu’il photographie de la terre et du ciel, des clichés à tirage unique aux couleurs éclatantes, d’une pureté et d’une beauté saisissante. l Mai

: Mahi Binebine et les artistes de Tahanaout Une exposition collective sur 3 semaines qui réunira, aux côtés du travail de Mahi Binebine, les œuvres du vivier artistique de Tahanaout comme Yamou, Mourabiti, Alkhataf…

GALERIE AGORA Tél : 06 61 46 24 22 Du 21 mai au 30 juin : Mohamed Boustane

Le Grand Tour invite à découvrir le voyage de l’élite sociale et culturelle européenne sur les deux rives de la Méditerranée en plusieurs thèmes : la traversée, la découverte du pays, Marrakech, l’Atlas… Un périple à travers photographies d’Henri les Chouanard, des images inconnues du public, prises l’année même de la commercialisation du procédé des frères Lumière. Exceptionnel !

GALERIE 127 Tél. : 06 61 33 99 53 Du 8 mai au 3 juillet : “Le voile essentiel”

Après son retour de la Biennale Internationale de la Calligraphie de Sharjah qui l’a honoré en lui consacrant une exposition individuelle, Mohamed Boustane révèlera ses calligraphies singulières ici même à Marrakech. En “désarabisant” son écriture, en créant des lettres “transarabes”, Mohamed s’approprie une forme de liberté bien plus radicale que celle qui existait autrefois chez les autres calligraphes arabes. Un travail où le beau est bien présent, dans une nouvelle conception de l’espace, avec l’abandon des formes circulaires au profit de carrés ou de parallélogrammes, et une variation ténue de couleurs internes. Une écriture à la fois contemporaine et primordiale, car universelle.


The show must go on…

PAGE

Cinéma, web, musique...

22

“Pichu Pichu” : le tube de SOPHIA CHARAI ille d’architecte, mariée à un musicien et compositeur, Sophia Charaï a toujours baigné dans le monde de l’art et ses nombreuses expressions. Après une escapade dans la mode, elle retourne à ses premiers amours : la chanson. “Pichu Pichu” est son 2ème album, c’est aussi le titre d’un single qui met instantanément de bonne humeur, et d’un clip coup de cœur, très amusant, rappelant singulièrement l’univers d’Emir Kusturica, dans lequel on voit passer le guitariste Martin (qui sévit notamment sur la scène du Yellow Sub) et Hicham, le frère de Sophia (propriétaire de Casa Taos)… Vous pourrez le découvrir sur le net en attendant de le trouver dans les bacs. Rencontre avec Sophia.

F

La Tribune De Marrakech : Comment êtes-vous arrivée à la chanson ? Sophia Charaï : Je faisais du théâtre et à chaque fois que j’ouvrais la bouche, on me disait que je devais chanter... Ça m’a pris du temps pour apprivoiser mes émotions, mais dès que j’ai chanté sur une scène, j’ai su que j’étais faite pour ça et que rien ne pourrait me donner plus l’impression d’exister… Après l’enregistrement d’un pre-

mier morceau, j’ai rencontré mon mari, Mathias Duplessy, qui est très attiré par les musiques du monde. J’ai alors décidé de chanter dans plusieurs langues, sur une musique métissée, au carrefour de différentes influences ; ce qui a donné naissance à mon premier album “Mouja”. T.D.M. : Quelle est l’histoire de “Pichu Pichu” et son lien avec Marrakech où le clip a été tourné ?

S. C. : J’ai voulu cet album très acoustique, avec des banjos, des guitares un peu déglinguées, un accordéon  rom,  une contrebasse folle au son manouche et des cuivres bien brillants…  Le clip, qu’on a voulu très onirique, flirte avec les univers de Kusturica et Almodovar. Il raconte l’envie universelle de toutes les femmes d’échapper à leur vie ; une envie de partir, de tout quitter en laissant ses bagages derrière soi... Dans chacune de mes chansons, j’imagine un scénario qui m’amène à l’écriture de mes paroles. Pour “Pichu Pichu”, le choix de Marrakech m’a semblé évident car je voulais un décor désertique, des villageois, un esprit gitan… D’où la vieille Mercedes, la charrette et l’executive woman ! M.P. l Paroles : Sophia Charaï l Compositeur : Mathias Duplessy l A découvrir sur youtube, myspace et daily motion en attendant la sortie de l’album...

SAPHO, retour sur scène à Marrakech

“Oh happy day… !” hilippe Charles S. Barboza, chanteur et pianiste sénégalais, a découvert il y a quelques années la chorale des Saints Martyrs de l’Eglise de Marrakech. Leurs voix, qui résonnent pendant la messe du dimanche, lui ont inspiré l’idée de développer leur vocation. C’est ainsi que naît Diaspora Gospel Choir : une véritable chorale gospel regroupant professionnels et amateurs de tous âges, originaires des quatre

P

coins d’Afrique et d’Occident. Avec un large répertoire de musique africaine et afro-américaine soul, gospel classique et moderne, rock, R&B…-, c’est désormais sous la direction de M. Barboza que ces artistes se produisent en concert, lors de fêtes et soirées privées. “Oh happy days… !“ M.P.

Diaspora Gospel Choir Tél. : 06 74 19 01 25 carpediem2smarrakech@gmail. com

WAVE MUSIC SYSTEM : le son Bose se plie en quatre lus ça va, plus la technologie nous simplifie la vie… La dernière petite merveille acoustique de Bose réunit, dans un seul et même objet, une radio, un réveil, un lecteur CD et un système de transmission sans fil depuis votre ordinateur  ! Le Wave Music System se connecte à distance pour diffuser la musique stockée sur votre ordinateur ou la radio en ligne. Comble de la simplification  : cet appareil peut se doter d’un kit de connexion iPhone et iPod qui

P

permet de contrôler l’ensemble à partir d’une seule et même télécommande au format carte de crédit… Enfin, une option de chargeur 3 CD transforme le Wave Music System en véritable chaîne compacte, qui, en ajoutant la lecture du format MP3, offre des options d’écoute illimitées… M.P. En vente chez Audio Vidéo High Tech : 3, r. Hafid Ibrahim (Angle rue de Paris), Hivernage - Tél. : 05 24 42 30 85 ou 06 75 07 54 97

TEES ME, TEES ME… BABY

i on avait déjà entendu parlé de la tendance des Tshirts à messages –engagés, ironiques, vindicatifs, sym-

S

boliques ou drôles- comme ceux tournant la crise en dérision : “la crise et moi on est pote sur facebook” et “t’as vu la crise ?

Qu’est-ce qu’elle a grossi !”… On est heureux d’apprendre que cette fureur a rattrapé le web marocain. Tees est une nouvelle gamme du cru, révélant coupes étudiées, coton de qualité, illustrations originales et slogans rigolos. Tous les modèles s’achètent sur le net par carte de crédit (ou avec paiement à la livraison). A vous de trouver le T-shirt qui vous ressemble ! M.P. A partir de 190 DH sur : www.tees.ma

i on peut croiser Sapho de temps à autre dans les ruelles de la Médina, il y a bien longtemps qu‘on ne l’a applaudie sur une scène à Marrakech. La chanteuse, venue le 20 mars dernier à l’Institut Français pour y faire une “lecture musicale“, histoire de “réveiller le lecteur prisonnier de la grammaire, des idées toutes faites et des sons trop attendus…”, a charmé son audi-

S

toire. Un spectacle entre rire et émotion où Sapho a déclamé quelques textes extraits de son dernier livre “Guerre, words y plato“. Un ouvrage surprenant, à l’image de sa belle personnalité : libre, drôle et rythmée par l’alternance de l’espagnol, du français et de l’anglais. Comédienne, chanteuse et auteur-compositeur, elle a beaucoup évolué depuis ses débuts de rockeuse. Empreinte de musique arabe qui a bercé son enfance (elle est née à Marrakech), passionnée par les Gnawas, les sons berbères, le flamenco ou Jacques Brel, elle s’adonne à l’écriture, jonglant avec les mots, les émotions, les sens… Après plusieurs romans dont “Douce violence“, un recueil de poèmes, et “Le Livre des quatorze semaines“, elle signe son grand retour sur une scène marrakchia : chez elle ! Un cadeau que les Marrakchis ont apprécié. Ainsi, Sapho qui traverse les arts, les langages et le temps, reste fidèle à sa ville natale et à “ses“ chers  habitants. Bravo et merci ! N.C.

COM’ON MARRAKECH : La vie en ville jour par jour ans la même lignée que Made in Marrakech, agenda en ligne de la Ville Rouge, c’est au tour de la nouvelle agence de communication Com’ on Now de lancer son site Web : comonmarrakech.com ! En naviguant par thème (expositions, cinéma, sorties, etc.), on peut décortiquer la semaine jour par jour et se faire un programme complet : afterwork,

D

spectacle, ateliers, idées loisirs ou de fête, promotions de spas, tout y est, il suffit de cliquer sur le jour qui vous intéresse. Pour être encore plus au fait de ce qui se passe à Marrakech, vous pouvez aussi vous inscrire à leur newsletter. Un site bien conçu, qui va bientôt faire des petits dans les autres grandes villes du Maroc… M.P.


Emile Garcin MARRAKECH VENTE PROPRIÉTÉS ET LOCATIONS SAISONNIÈRES

MAISON CONTEMPORAINE d'ExCEPTION SuR LA ROuTE d'AMIzMIz à 7 KM dE MARRAKECH

Maison de plein pied sur 1,5 HA qui s'inspire dans sa modernité de l'architecture berbère. Plafond en palmier, portes anciennes berbères, murs intérieurs et extérieurs en pisé de chaux et terre, sols en dess. Maison comprenant une double réception ouverte sur le jardin et la piscine. 3 grandes chambres avec 3 salles de bains donnent toutes sur le parc avec une terrasse privative. Grande piscine. Maison d'amis, maison de gardien, garage. Chauffage central et climatisation.

Tél. : +212 661 60 42 00 / 33 (0) 1 42 61 73 38 www.emilegarcin.fr - marrakech@emilegarcin.fr PARIS - SAINT-TROPEZ - SAINT-RÉMY DE PROVENCE - DEAUVILLE - LUBÉRON - AIX EN PROVENCE - CÔTE D'AZUR - UZÈS - MARSEILLE & LITTORAL PAYS VAROIS - DRÔME - CÔTE BASQUE - PÉRIGORD - BORDEAUX - LYON - MEGÈVE - LONDRES - GENÈVE - DUBLIN - MARRAKECH - TANGER EMILE GARCIN MARRAKECH

RECHERCHE DE BELLES PROPRIÉTÉS ET

RIADS

POUR SA CLIENTÈLE ETRANGÈRE


RACE OF MOROCCO

PAGE

24

Par Stéphane Roux

LE PROGRAMME VENDREDI 30 AVRIL 9h00 - 9h30 : FIA Formula 2 essais libres 1 * 16h30 - 17h00 : FIA Formula 2 essais qualificatifs Course 1

TOUT LE MAROC EN FETE… à Marrakech ! Du 30 avril au 2 mai Que le rêve commence ! C’est ainsi que le mois de mai 2009 a marqué un bout d’histoire du Maroc. Des milliers de spectateurs, des millions de téléspectateurs, des dizaines d’entreprises nationales et internationales ont vécu ce rêve et ont inscrit leur nom dans ce que nous appelons tous le “Maroc qui bouge”, ce Maroc qui a rayonné massivement sur la scène internationale.

SAMEDI 1er MAI 10h00 - 10h20 : Africa Legends Car Course 1 * 11h00 : FIA Formula 2 Tour de formation, drapeaux verts * 11h05 - 11h45 : FIA Formula 2 Course 1 * 11h50 : FIA Formula 2 Podium * 13h00 - 13h20 : Mit’jets Course 1 * 15h20 - 15h40 : Kia Cup Course 1 * 16h10 - 16h30 : Africa Legends Car Course 2 * 17h45 - 18h05 : Mit’jets Course 2

DIMANCHE 2 MAI 9h05 - 9h25 : Mit’jets Course 3 * 9h55 - 10h15 : Africa Legends Car Course 3 * 11h00 : FIA Formula 2 Tour de formation, drapeaux verts * 11h05 - 11h40 : FIA Formula 2 Course 2 * 11h45 : FIA Formula 2 Podium * 12h20 - 12h45 : FIA WTCC Course 1 Départ lancé * 12h50 : FIA WTCC Podium * 13h35 - 14h00 : FIA WTCC Course 2 Grille de départ * 14h05 : FIA WTCC Podium * 14h40 - 15h00 : Mit’jets Course 4 * 15h30 - 15h50 : Kia Cup Course 2 * 16h20 - 16h40 : Africa Legends Car / Course 4

i les droits du FIA WTCC, Championnat du Monde des Voitures de Tourisme, sont acquis pour 6 ans au moins et font du Royaume le seul pays sur le continent africain susceptible d’accueillir un Championnat du Monde Automobile  ; si le Circuit existe, s’il est là -à Marrakech- comme le circuit de Monaco est dans la Principauté  ; s’il représente un repère supplémentaire pour notre ville, pour le pays, un attrait différent pour le touriste, de nouvelles opportunités pour les entreprises… Les efforts entrepris pour faire de l’édition 2010 un instant de légende sont considérables.

S

QUELQUES CHIFFRES LE CIRCUIT DE MARRAKECH C’EST : 4,5 km de piste homologuée FIA. 1 paddock déjà considéré comme l’un des 5 plus beaux au monde. Mai 2010 : 125 voitures de course et autant de pilotes de 16 nationalités vont s’affronter durant 3 jours sur le circuit de Marrakech. 5.000 professionnels (technique, média, sécurité…) vont assurer le succès de l’événement. 150.000

spectateurs attendus.

35 caméras Eurosport qui permettront à 19,7 millions de téléspectateurs marocains et à 55,4 millions de téléspectateurs dans le monde de suivre les courses du FIA WTCC. 10 entreprises marocaines et internationales qui vont projeter leur image dans 70 pays en étant sponsors de l’événement. 48 sociétés (2.250 convives) qui seront présentes dans les espaces VIP du circuit. 25 entreprises qui formeront le village commercial…

Ce Championnat du Monde deviendra une fête véritablement populaire, accessible à tous les Marocains, comme le Circuit deviendra une plateforme de communication nationale et internationale d’une puissance inouïe pour les entreprises locales ou étrangères qui souhaitent marquer leur différence. Imaginez l’engouement du pays autour de Mehdi Bennani, le seul sportif marocain engagé pour toute une saison dans un Championnat du Monde, durant lequel il portera haut les couleurs du Maroc dans les 12 pays où la caravane du FIA WTCC 2010 se produira.


RACE OF MOROCCO POUR TOUS LES GOUTS our les amateurs de belles mécaniques modernes, sachez encore que “Race Of Morocco“ édition 2010 recevra la “Coupe Kia Rio Cup“ et la spectaculaire “Série Mitjet” qui l’an passé nous avait gratifié au sein du peloton de courses très… agitées ! On découvrira aussi avec beaucoup d’intérêt l’arrivée d’une toute nouvelle discipline “made in Maroc“ avec “l’Africa Legends Cup“. Sous des carrosseries rappelant les plus illustres voitures de sport US des années 50, se cachent de véritables bombes avec des mécaniques modernes leur permettant des performances époustouflantes.

P

MARRAKECH sous les objectifs de toutes les TV du Monde !

’une des forces du Championnat du Monde FIA WTCC, c’est l’attrait incroyable qu’il suscite partout dans le monde. Là où le Championnat se produit, les pays bougent, les villes s’enflamment, les spectateurs y trouvent chaque année un intérêt supplémentaire et les entreprises qui souhaitent marquer leur différence bénéficient de retombées nationales et internationales considérables. Pas moins de 19,7 millions de téléspectateurs au Maroc, 5 heures et 34 minutes de retransmissions en direct et différé sur les chaînes de télévision marocaines dont 2M -diffuseur officiel au Maroc. Le sport automobile de haut niveau était absent du paysage sportif marocain. Mais les valeurs du sport sont ancrées dans l’identité collective du peuple marocain. Le pays lui-même prône ces valeurs de courage, de performance, de dépassement de

L

soi et de cohésion sociale. Les 19,7 millions de téléspectateurs au Maroc en 2009 (cumulés, samedi & dimanche) se sont passionnés pour ce Championnat du Monde où ils ont pu voir, outre le spectacle que leur offraient les bolides, la performance technologique servie par la performance humaine dans leur propre pays et dans les rues d’une de leurs villes préférées. Les entreprises locales ou internationales qui ont associé leur image à ces valeurs du sport de haut niveau, dans un pays encore vierge de rencontres internationales, ont laissé une empreinte forte dans les esprits et ont trouvé une façon efficace de marquer leur différence. Grâce à Eurosport, 55,4 millions de téléspectateurs dans 70 paysvont suivre en direct l’événement. L’ensemble des retransmissions de la manche marocaine du FIA WTCC représente 53 heures et 11 minutes de télévision.

Quand la course rime avec… ECOLOGIE es pilotes du championnat FIA WTCC feront la promotion de la campagne de la FIA intitulée “Make Cars Green” tout au long de la saison 2010. En raison de la relation étroite entre les voitures de ce Championnat du Monde et leurs équivalentes routières, le FIA WTCC a un rôle clé à jouer dans la prise de conscience de ces initiatives écologiques. Le FIA WTCC représente à lui seul

L

une plateforme de sensibilisation du grand public au respect de l’environnement, avec des règlements techniques et sportifs soigneusement étudiés pour limiter l’impact environnemental en termes de pollution atmosphérique et sonore ; en outre, le FIA WTCC est le seul Championnat du Monde à rouler en biocarburant sans réduire la puissance des engins.

DES COURSES DE FOLIE ! 0 heures de courses, 125 monstres mécaniques, 120 pilotes, la Formule 2, le GT Historic, le fabuleux Championnat du Monde FIA WTCC, “Race of Morocco” sera à n’en pas douter en 2010 un événement qui dépasse l’imagination. Au programme de cette seconde édition, beaucoup de nouveautés sur le plan sportif puisque la Formule 2, véritable antichambre de la F1, fera sa toute première apparition sur le continent africain à Marrakech  ! Au volant de monoplaces au look de F1 dont la puissance varie de 420 à 480 chevaux, de futurs grands noms du sport auto international viendront en découdre sur le très rapide tracé marrakchi. Deux courses seront programmées durant le week end. Benjamin Lariche, espoir français figurant parmi les favoris pour la conquête du titre, annonce un spectacle grandiose à près de 300km/h le long des remparts  :  “c’est une expérience unique pour nous les pilotes de monoplace de venir piloter ici sur un tel tracé. Je pense que les courses seront formidables à suivre pour le public.  Ici à Marrakech, nous allons assister à des courses vraiment très rapides où il faudra aux pilotes un grand cœur et beaucoup de courage pour être dans le bon peloton…”

2

PAGE

27


RACE OF MOROCCO 7 NOUVEAUTES EN 2010

PAGE

28

DES MONSTRES SACRES

POUR UN CIRCUIT MYTHIQUE

our sa seconde édition, “Race of Morocco“, qui se tiendra les 30 avril, 1er et 2 mai, accueillera pour la 1ère fois, aux côtés du Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) et de la Formule 2, plusieurs courses très spectaculaires avec les meilleurs pilotes internationaux. En effet, les organisateurs ont réussi un pari un peu fou : celui de réunir pas moins de 45 voitures de course anciennes venues de toute l’Europe. Malgré cette touche glamour, “Race Of Morocco“ sera bel et bien une véritable compétition avec les

P

Le Circuit (4,5km) est modifié. La Formule 2, véritable antichambre de la F1, sera présente à Marrakech. Nouvelles chicanes, nouveaux dégagements et une sécurité encore renforcée pour accueillir ces monoplaces mythiques.

L’Enceinte Générale sera entièrement redessinée : espaces verts, voies piétonnes, aires de repos, points food. Les 7 hectares de l’enceinte générale deviendront un terrain de jeu familial et populaire.

Les courses vont se densifier. Autour du Championnat du Monde FIA WTCC, la Formule 2, le GT Historic, Les Legend car Africa et d’autres Mitjets et Kia Cup feront leur entrée et s’affronteront durant 20 heures de courses et d’essais.

La fête sera populaire : accès au circuit à partir de 20 dirhams, concert de musique gratuit le samedi et le dimanche, fête foraine et tribunes couvertes gratuites le vendredi. 150.000 spectateurs attendront avec impatience cette véritable fête du Royaume.

1

2

3

4

Les espaces VIP seront multipliés : outre la Pit Structure et ses 48 loges, l’extension du Village VIP pourra accueillir 1.000 personnes supplémentaires.

5

Le Village Commercial devient un passage obligé. Véritable extension VIP du Paddock, le Village Commercial a été totalement repensé pour être la jonction entre Espace VIP et Espace Populaire.

6

Les accès au circuit seront facilités : voirie, parkings, navettes, portes d’accès… Tout a été repensé pour améliorer la fluidité du trafic autour du circuit.

7

meilleurs pilotes de la discipline, motivés comme jamais pour briller en terre africaine. Le “Marrakech Historic GT“ regroupera sur la ligne de départ des voitures de grand tourisme des années soixante et soixantedix, comme les inoubliables AC Cobra, Jaguar Type E, Alfa Romeo Guilia et autres Ford Mustang ! Spectaculaires sur la piste, bruyantes à souhait pour ravir les nostalgiques des échappements libres, tous ces monstres, parfaitement entretenus par leurs propriétaires, participeront à n’en pas douter au succès de cette 2ème édition.


by Claude Thomas

Route de l’Ourika - Km 10 Marrakech TÊl : 05 24 37 80 86 - Fax : 05 24 37 80 86 laplagerouge@menara.ma - www.laplagerouge.ma


RACE OF MOROCCO MEDHI BENNANI

E

ORGANISATION AU TOP our sa 1ère organisation d’un Championnat du Monde, et du même coup d’une course sur le territoire marocain, les organisateurs de “Race of Morocco” ont reçu fin 2009 de la part de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), une distinc-

P

tion officielle pour tous les efforts et la qualité de leur travail. Ce prestigieux “Award FIA” pour la meilleure organisation sportive automobile mondiale pour 2009 récompense ainsi un travail de longue haleine pour tout le team de Marrakech Grand Prix.

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE WTCC INDEPENDANT AVANT MARRAKECH

CLASSEMENT GENERAL PROVISOIRE DU WTCC AVANT MARRAKECH

1er SERGIO HERNANDEZ (Esp) 2ème FRANZ ENGSTLER (All) 3ème HARRY VAULKHART (GB) 4ème MEHDI BENANNI (Mar)

1° YVAN MULLER(Fr) CHEVROLET CRUZE 2° GABRIELE TARQUINI (It) SEAT LEON 3° ALAIN MENU (Suis) CHEVROLET CRUZE 4° ROBERT HUFF (GB) CHEVROLET CRUZE 5° JORDI GENE (Esp) SEAT LEON

1

2

BMW 320 BMW 320 CHEVROLET LACETTI BMW 320 3

4

31 LISTE DES ENGAGES WTCCC

Dans les starting block ngagé dans le team BMWWiechers pour disputer l’intégralité du Championnat WTCC des pilotes indépendants, Mehdi Bennani disposera cette saison d’une BMW 320si dotée des toutes dernières spécifications techniques. Cette BMW est propulsée par un moteur 4 cylindres de 2 litres dont la puissance avoisine les 300 chevaux pour un poids de 1.155kg. Sa vitesse de pointe est de l’ordre de 275km/h. Sur la ligne de départ à Marrakech, Mehdi Benanni participera aux 2 courses (2X11 tours) programmées le dimanche en fin de matinée avec, comme seul objectif, hisser au plus haut les couleurs du Maroc ! Son début de saison au Brésil à Curitiba s’est déjà soldé par un podium chez les pilotes indépendants.

PAGE

6° AUGUSTO FARFUS (Br) BMW 320 7° ANDY PRIAULX (GB) BMW 320 8° TIAGO MONTEIRO (Por) SEAT LEON 9° MICHEL NIKJAER (Da) SEAT LEON 9° TOM CORONEL (Hol) SEAT LEON

1 Gabriele Tarquini SR Sport SEAT Leon TDi 2 Tom Coronel SR Sport SEAT Leon TDi 3 Tiago Monteiro SR Sport SEAT Leon TDi 4 Jordi Gene SR Sport SEAT Leon TDi 5 Norbert Michelisz ZengoDension SEAT Leon TDi 6 Yvan Muller Chevrolet (RML) Chevrolet Cruze 7 Rob Huff Chevrolet (RML) Chevrolet Cruze 8 Alain Menu Chevrolet (RML) Chevrolet Cruze 10 Augusto Farfus BMW (RBM) BMW 320si 11 Andy Priaulx BMW (RBM) BMW 320si 15 Franz Engstler Team Engstler BMW 320si 16 Andrei Romanov Team Engstler BMW 320si 17 Michel Nykjaer SUNRED SEAT Leon TDi 19 Harry Vaulkhard Bamboo Chevrolet Lacetti 20 Darryl O’Young Bamboo Chevrolet Lacetti 21 Mehdi Bennani WiechersSport BMW 320si 23 Marin Colak Colak Racing SEAT Leon 24 Kristian Poulsen Poulsen Motorsport BMW 320si 25 Sergio Hernandez Proteam Motorsport BMW 320si 26 Stefano D’Aste Proteam Motorsport BMW 320si


Mille et une nuits

PAGE

32

Hôtels, riads, maisons d’hôtes… coups de cœur & tendances

L’HOTEL VATEL GOLF & SPA nous ouvre ses portes !

CLUB FOUQUET’S DES CHAMPS-ELYSEES A MARRAKECH… près l’ouverture du Naoura Barrière et de son restaurant le Fouquet’s, le groupe Lucien Barrière inaugure le “Club Fouquet’s Marrakech”, à l’image de celui de la célèbre brasserie des Champs-Elysées. L’idée est de réunir, dans la Ville Rouge précisément, les personnalités incontournables du cinéma, de la culture, de l’économie ou de la politique. Une soixantaine de privilégiés bénéficient déjà de leur rond de serviette en argent gravé à leur nom. Véritable sésame pour l’accès à la piscine et des facilités sur la carte. Fidèle accompagnateur depuis ses origines des arts, de la culture et du cinéma, le groupe est présent dans une multitude de manifestations prestigieuses. Du Festival international du film à Cannes, au Festival du cinéma américain et asiatique de Deauville, sans oublier l’incontournable Festival du film britannique de Dinard, il y a toujours un palace du groupe pour accueillir les VIP. Quant à la prestigieuse cérémonie des Césars, le traditionnel dîner chic est donné sur tapis rouge au Fouquet’s en lisière de la plus célèbre avenue parisienne. Avec 40 casinos, 16 hôtels de luxe et une centaine de restaurants, le groupe Lucien Barrière est devenu un empire. Dominique Desseigne, son président, réfléchit déjà à une prochaine implantation au Maroc : Casa, Rabat ou peut être dans l’une des nouvelles stations

A

’heure est venue pour les élèves de l’école hôtelière Vatel de passer de la théorie à la pratique ! L’hôtel, attenant au domaine du Campus, a ouvert ses portes en début d’année. Outil de travail extraordinaire, cet établissement, niveau 4 étoiles, accueille de vrais clients servis par un personnel composé à 80% par des étudiants en hôtellerie. Encadrés par des professionnels, ces jeunes dispensent un service attentionné, la passion de l’apprentissage faisant toute la différence… Outre les vacanciers qui viennent de l’étranger et du reste du Maroc, l’hôtel Vatel est ouvert aux

L

DU NOUVEAU A L’AGUEDAL

Marrakchis auxquels il donne accès à l’ensemble de ses points de vente. Toute la semaine, le restaurant, qui fait face à la petite piscine, sert un menu léger et inventif, aussi bien pour le déjeuner que le dîner. Une pause ensoleillée dans le calme et la convivialité qui donne envie de prolonger le moment... Vatel nous invite alors à découvrir son spa, doté d’une piscine chauffée, d’un jacuzzi, d’un hammam et des soins qui vont avec. Un joli petit golf 6 trous (“petit mais costaud”, d’après le directeur !) fait déjà le bonheur des amateurs, petits et grands, les enfants ayant une vériernier-né de la zone touristique Aguedal, le Palm Plaza Hôtel & Spa vient allonger la liste des établissements hôteliers de la Ville Rouge. Dans une architecture alliant tradition et sobriété, touristes d’affaire et vacanciers y disposeront de tous les avantages d’un hôtel 4*. Un spa de 1.500 m2 doté de tous les indispensables du bien-être, un espace séminaires

D

table “golf school“ à leur disposition. Les projets d’activité sont nombreux ; vous pouvez par exemple tester le brunch du dimanche et, pourquoi pas, vous offrir une nuit dans l’une des 40 chambres de cet hôtel à dimension humaine et à l’excellent rapport qualité/prix ! M.P. Chambre double en BB au tarif promotionnel de 650 DH la nuit Menu déjeuner : 150 DH - Entrée spa, piscine ou golf sur réservation.

Km 13, route d’Amizmiz Tél. : 05 24 48 70 70 top équipé et des points de restauration variés : trois restaurants (thaï, marocain et international), un snack et un piano bar. Tout cela, pour 232 chambres disposées autour d’une immense piscine, en face des somptueux jardins de l’Agdal et des cimes de l’Atlas. M.P. Tél. : 05 24 38 87 00 www.hotelpalmplaza.com

balnéaires du nord… En attendant, la naissance ici du “Fouquet’s Club” symbolise son entrée dans l’histoire du Festival international du film de Marrakech qui fête cette année ses 10 ans. N.C. Cotisation pour devenir membre : 9.000 DH.

Naoura Barrière : Rue Djbel Alakhdar, Bab Doukkala, Médina Tél. : 05 24 45 90 00 www.naoura-barriere.com

CHEZ LARBI, comme chez soi

vec les beaux jours qui reviennent, on va tous se balader le week end, pique niquer, voir la mer ou grimper dans l’Atlas. Bref, on sort de Marrakech pour prendre un bol d’air pur. Pas la peine d’aller très loin : faîtes une pause au km 46 sur la route de l’Ourika, chez Larbi. Le lieu est enchanteur. Dans une petite maison accrochée à la colline, on est accueilli par Larbi qui met un point d’honneur à recevoir comme si vous étiez des amis de longue date. “Je me suis réfugié ici toute mon enfance, dit-il, et j’ai voulu faire partager la sérénité de cette maison familiale et faire

A

découvrir la beauté du site.“ Aux fourneaux, c’est toujours Larbi, qui prépare tagines -le must étant celui aux petits pois-, couscous berbère, salades marocaines –goûtez les carottes confites- et les desserts réalisés avec les fruits du jardin. On peut même y passer tout le week-end puisque Larbi a aménagé plusieurs chambres, sobres mais confortables, qui ouvrent sur les majestueux paysages de la vallée. Ça fait du bien de déconnecter de la grouillante Marrakech, si, si je vous le jure ! N.C. Km 46, route de l’Ourika Tél.: 06 61 34 23 92


DECO

PAGE

Visions d’intérieurs...

Le concept store de L’AMANJENA : Quand sélection rime avec harmonie

’est pour engendrer une sorte de mélodie harmonieuse que l’Amanjena a confié à Monique Bresson, et à son goût certain, le soin de remplacer les différentes boutiques qui existaient au sein du resort par un seul concept store multimarques. Le lieu a été pensé comme une promenade à travers différents corners, respectant l’esprit de chaque créateur et la destination des objets. Pour sa sélection, Monique puise son inspiration dans les salons internationaux de créa-

C

teurs de tendances ; à la clé, des créations intemporelles, mais toujours avec un clin d’œil à la mode actuelle. Si l’exclusivité et le service rendu aux clients sont les maîtres mots de cet antre du luxe marrakchi, sa boutique, elle, reflète parfaitement cette volonté de s’adresser d’une manière individualisée, spécifique et différenciée à chaque hôte, en lui offrant des objets uniques, souvent conçus spécialement pour lui. La balade commence par un corner dédié à la décoration : verres soufflés de

chez Afrikissime, théières Amanjena… avant de se poursuivre par les Parfums d’Héritage Berbère, l’excellente gamme de cosmétiques Nectarome, ou encore, la ligne de bain Brigitte Perkins, une véritable éloge du confort au singulier. Côté vêtements, les tuniques d’inspiration indienne d’Akkbar delight, tout comme les élégantes créations de Noureddine Amir, côtoient celles de Monique Bresson, siglées Zaidana. Les Bilokos et Zid Zid Kids, eux, font la joie des petits… comme des grands ! Enfin, en face des antiquités, place aux bijoux de Souad Bendani ou encore ceux de Kososo & Sampareli. C’est donc un shopping sélectif auprès des créateurs locaux que nous propose la maîtresse des lieux, en soulignant que “les prix sont conçus pour que tout le monde puisse y trouver son bonheur et repartir avec un objet“. A bon entendeur ! K.S. Amanjena, km 12 route de Ouarzazate Tél.  : 05 24 39 90 00

MOBIKID Le paradis des meubles et accessoires pour enfant a enrichi son show room pour le bonheur des petits... et des grands ! Rés. Ghalia - Camp El Ghoul - Tél. : 05 24 44 77 95

ENFIN DES PISCINES 100% ETANCHES !

inis les soucis de fissures, de fuites et de nettoyage des piscines traditionnelles, le show-room Piscines Polyester Marrakech a ouvert dans la Ville Rouge. Distributeur du groupe GA, leader européen de la piscine polyester depuis 30 ans avec 14 usines de production (dont une à Casablanca), le groupe pose 7.000 piscines par an en Europe. Ce revendeur vous

F

propose la nouvelle génération de piscines polyester à structure renforcée fabriquée au Maroc. Ce ne sont pas moins de 50 modèles haut de gamme qui, grâce à leur composition et leur fabrication, offrent 100% d’étanchéité (pensez aux piscines sur terrasses). Ajoutez à cela une triple garantie AXA Assurance de 10 ans (structure, étanchéité et responsabilité civile), ainsi qu’une livraison et une pose rapide en moins de 6 jours, et vous obtenez la piscine idéale. Piscines Polyester Marrakech propose également ses services d’entretien annuel et de livraison de produits et d’accessoires. Grâce à leur fiabilité, de nombreux clients -promoteurs et particuliers- les ont déjà choisis (projet Shandrina Palmeraie, résidence Les Orangers II, Saïss Garden Fès, Projet Anassi, groupe Jamai…). A qui le tour ? M.P. Route de Casablanca (après Arborescence) Tél. : 06 61 87 83 65 www.piscinesgroupega-maroc.com

34

L’ART DU TISSAGE EN MAJESTE

’est en héritage que Fayçal Bannouna a reçu le don du tissage ! Son père l’a initié le plus jeune âge. dès Aujourd’hui, à 26 ans, il tient la plus soyeuse échoppe de la Médina dont il est originaire. Soie, lin, coton, laine… les fils les plus précieux et les plus fins donnent naissance, sous le feu de sa passion, à des écharpes multicolores (à partir de 220 DH) ou a de fabuleux dessus de lit. Contours frangés et douceur inégalée siglent une collection riche en harmonie ; et en possibilités : coussins, nappes, rideaux… A ses côtés, un collaborateur de son père a le geste souple et ferme, sous l’œil des touristes charmés par un savoir-faire exceptionnel.

C

Sourire en bandoulière, il arrive même à Fayçal d’initier des visiteurs à l‘art de la navette. L’observer travailler l’influence de la chaîne du fil sur la trame est un spectacle en soit. Il préfère tisser les fils de couleur franche : noir et blanc mais vend davantage de teintes douces. Fabriqués sur-mesure, tous vos rêves deviennent réalité. Ici, les teintures naturelles s’effectuent au safran ou à la grenade. Il faut une demi-journée pour tisser une écharpe en soie et laine, comptez un jour pour un couvre lit… et une vie entière pour vous y lover avec bonheur. S.G. 25, kaat Bennahid, souk Hal Fès, Médina – Tél. : 06 64 08 12 87

En brEf… l La Maison de la Literie : 30 ans déjà ! Joyeux anniversaire et bravo à cette institution de la literie qui, pour l’occasion, présente une collection à tendance écologique : des matières et revêtements à base de soja, beaucoup moins polluants… 366 Q.I. Sidi Ghanem - Tél. : 05 24 35 69 54 l Alchimie Lointaine : la simplicité du luxe. L’alchimie opère instantanément dans cet espace enchanteur qui vient de recevoir sa nouvelle collection : des meubles colossaux avec un design zen “made in Indonésie”. On adore les racines de teck naturel scupltées ! 457, Q.I. Sidi Ghanem - Tél. : 06 62 55 16 37 l Edenio à Marrakech ! Après Casablanca, la jeune marque marocaine de mobilier outdoor ouvre un espace de 280 m2 à Sidi Ghanem, pour révéler une riche panoplie de mobilier de jardin, aux lignes contemporaines et épurées : salons, canapés, salles à manger et autres pièces en résine (fibre synthétique Rehau Recaurd) ou en teck... 317, Q.I. Sidi Ghanem - Tél. : 05 24 35 69 14 l Moon Garden à Casa ! L‘immense show room de Sidi Ghanem qui importe les meilleures marques européennes de meubles et d’accessoires de jardin a désormais son adresse casablancaise dans le quartier Racine. Marrakech : 310, Q.I. Sidi Ghanem - Tél. : 05 24 33 55 88 M.P.

Atelier Nihal Marion Verdier

Tissage sur mesure - mobilier - accessoires Le Showroom au n° 366 -La boutique au n° 266 Q.I Sidi Gnanem Marrakech - Maroc Gsm : 06 71 16 01 62- Mail : atelier.nihal@hotmail.fr


Bestseller du parasol ROBUSTESSE - SINGULARITÉ - ÉLÉGANCE - ORIGINALITÉ - FINITIONS

Importateur exclusif : DEDON - EGO PARIS - TATU OTB (Only The Best) Sarl 498 Q.I. Sidi Ghanem - Route de Safi - 40110 Marrakech Tél : 05 24 33 69 28 - Fax : 05 24 33 63 75 onlythebest@menara.ma


MODE ET SEDUCTION CLAUDY M. pour moi une rencontre avec les matières nobles et les artisans, avec lesquels nous opérons une réelle transmission de savoirfaire“. Claudy a commencé avec la ligne de bijoux Patricia Karkoss, composée de pierres semi-précieuses et de fil de fer, puis s’est intéressée à tout ce que les artisans de la Médina pouvaient produire, tous corps de métier confondus. Les peaux sont vite devenues une évidence, pour leur noblesse et l’incroyable champ des possibles qu’elles lui offraient… Elle a alors planché pendant deux ans sur la mise au point d’une technique unique d’impression de photo numérique sur cuir. Le résultat lui a valu d’être retenue pour le défilé de Maroc Premium à Mazagan, consacré au prêt-à-porter marocain contemporain, ainsi qu’une candidature au “Cartier Women Initiative Award 2010”. Selliers, brodeuses, designers, couturières… tous les artisans qui collaborent avec elle lui permettent de façonner des pièces uniques, que ce soit des sacs en cuir, des vêtements, des ceintures, des chaussures ou des bijoux. Le cuir imprimé, dont elle maîtrise les possibilités infinies, lui offre aujourd’hui la possibilité d’exhiber une palette de thématiques toujours plus recherchées, déclinées dans des séries de pièces uniques, sur commande, et sur-mesure !

igure de Marrakech, Serge Lutens dont le talent et l’aura enchantent la planète, ouvre un écrin dédié a ses parfums et nécessaire de beauté au cœur de La Mamounia. Habitant la Palmeraie, il est tombé amoureux du Maroc dès son premier voyage en 1968. Autodidacte, coiffeur à 16 ans, il impose son style : cheveux plaqués et raie sur le côté. Photographe pour Vogue à 20 ans, il poursuit sa quête de la femme idéale, créant le maquillage Christian Dior en 1974 puis Shisheido, avec un teint de porcelaine et une époustouflante palette de Makeup. Fasciné par la pureté du cèdre, il crée son premier jus : triomphe de “Féminité du Bois”. Ses senteurs aux noms mystérieux et littéraires : “Ambre Sultan”, “Chergui”, “Nuit de

F

M.P.

Une nouvelle adresse pour ces dames

Cellophane”, “Un Bois Vanille”, “A la Nuit”…, comme son inspiration, symbolisent l’excellence et la rareté. Ambre, épices, fleurs oubliées, bois, vapeurs échappées d’encensoir, fraîcheur d’une chemise blanche, forment l’alphabet majuscule de ses contes olfactifs. A La Mamounia, les privilégiés pourront personnaliser leurs précieux flacons aux lignes nobles en gravant le texte de leur choix. L’étiquette, bristol, pour un paradis olfactif, dévoile des effluves justes à forte personnalité. Un luxe comme une évidence. Les présentoirs en essence de bois sombre et pochoirs raffinés encadrent les nécessaires de beauté : “encre” pour les ongles, fards à lèvres et paupières, “quant-à-soi” pour le teint. Serge Lutens fête les dix ans de sa maison de Haute Parfumerie. Pour l’évènement, il ne pouvait rêver d’une adresse plus incontournable ! S.G.

Serge Lutens La Mamounia Tél. : 05 24 38 86 00

UNISA : chaussez vos pieds de confort et de féminité

Sur rendez-vous au : 06 74 88 29 24

LE DEPOT VENTE DE SIDI GHANEM

vec une ouverture simultanée à Casablanca, Rabat et Marrakech, Salima mise tout sur la marque de chaussures Unisa. D’abord représen-

A

tante de Jonack au Maroc, cette pimpante jeune femme a testé de nombreux fabricants de chaussures avant de trouver son bonheur avec Unisa. Née en Espagne il y a une quarantaine d’années, cette griffe s’applique à maîtriser sa production de A à Z –design, sélection des matériaux, fabrication- en misant tout sur la qualité de ses cuirs et l’originalité de ses modèles. Les talons compensés sont au cœur de ses collections, alliant l’allure féminine à un confort indéniable, leitmotiv de la marque. Des

tongs aux escarpins, en passant par les ballerines, ces souliers ibériques se veulent le plus commodes et flexibles possibles, tout en étant élégants et agrémentés d’une touche d’originalité. Avec sa collection d’été bien garnie, ses modèles pour tous les jours alliant glamour et confort, et sa ligne de sacs en peaux, Salima est sûre de faire des heureuses à Marrakech où le printemps s’installe enfin, et pour longtemps… M.P. Centre commercial Al Mazar Tél. : 06 61 35 36 63

Marrakech

30, Av Moulay Rachid Tél. : +212 5 24 44 96 23

Casablanca triangle d’or

4, Av du phare Bourgogne Tél. : +212 5 22 29 73 95

Casablanca Mâarif

aouzia n’en finit pas de nous surprendre ! Depuis qu’elle est rentrée de Belgique il y a quatre ans, cette Marocaine originaire de Tanger est pleine d’initiatives ! Elle crée sa ligne de vêtements, Enfin, ouvre le restaurant Maman, il y a un an, et elle se lance maintenant dans la vente de vêtements, chaussures et sacs de marque -neuf et d’occasion- pour femmes uniquement ! Désolés messieurs… Le principe est simple : vous avez chez vous des vêtements de marques en très bon état et vous souhaitez les vendre, et bien le Dépôt Vente de Faouzia est l’endroit idéal. Parmi les griffes

F

37

Photo de Serge Lutens par Ling Fei

C

Belles et zen...

Serge Lutens parfume La MAMOUNIA

L’imprimé dans la peau

laudy Mourlon est une voyageuse dans l’âme. Elle a passé ces trente dernières années à évoluer dans l’univers de la mode, de Paris à Rio, et a fini par poser ses valises à Marrakech il ya six ans. Artiste complète, elle a toujours mis son talent au service d’illustres noms de la fashion –Kenzo, Chantal Thomas, Sysley, Benetton…- avant que la Ville Rouge ne lui insuffle l’envie de créer en nom propre. “En marge de tout cela, je suis également artiste peintre ; j’avais besoin de m’exprimer, et le Maroc a été

PAGE

représentées en ce moment : Louis Vuitton, Chanel, Sonia Rykiel, Karl Lagerfeld, Galliano, Ungaro, Miu Miu, ou encore, Maje, Sandro, Cottonade, Morgan… A peine six mois que la boutique est ouverte et elle rencontre déjà un succès fou. Les amateurs de bonnes affaires y trouvent leur bonheur, comme les victimes d’erreur d’achat qui préfèrent vendre plutôt qu’encombrer leur dressing. Une adresse qui mérite régulièrement le détour ! N.R. 252, Q.I Sidi Ghanem (en face du restaurant Maman) - Tél. : 05 24 35 64 67 ou 06 74 88 15 40

38, rue Zaïd ibnou rifaâ Tél. : +212 5 22 25 09 74

Fès

Matrane Khalil Matrane Jennane Fès Tél. : +212 5 35 65 16 06 fashionvictim@menara.ma


MODE ET SEDUCTION MICHELINE PERRIN, la fée bijoux

n arrivant au Maroc à la fin des années 60, Micheline Perrin ne savait pas encore qu’elle y ferait sa vie. “Je suis venue juste une semaine pour chasser la bécassine, dit-elle en souriant, et j’ai eu un coup de foudre pour ce pays. Dès le premier jour, j’ai su que je vivrais ici.“ Micheline s’installe à Marrakech où elle fait différents petits jobs, dans le cinéma, auprès du célèbre antiquaire Adolfo de Velasco, ou dans les relations publiques, avant de se lancer dans la création de bijoux. “Petite fille déjà, je fabriquais mes bijoux, raconte –telle, et j’ai toujours aimé créer, assembler les pierres, choisir les couleurs, assortir les matières…“

E

A Marrakech, la première personne qui l’encourage, n’est autre qu’Yves Saint-Laurent en personne ! “Au début, les gens trouvaient mes bijoux bizarres, trop imposants, trop voyants, mais l’inspiration marocaine s’est imposée dans la mode, et les personnalités ont commencé à défiler dans ma boutique de La Mamounia : des grandes Dames marocaines connues pour leur élégance et leur raffinement, la princesse Hetti Auersberg-Krupp, la baronne de Rothschild, la comtesse de Breteuil, Mireille Darc et même Johnny Hallyday.“ Car les bijoux de Micheline sont des pièces uniques, de véritables œuvres d’art, dont certaines ont fait la Une des magazines de mode, et d’autres sont apparues au cou d’actrices célèbres. “Un bijou doit être une parure, un feu d’artifice qui va illuminer le visage d’une femme. Je n’aime pas les discrètes petites fantaisies. Si une femme porte une parure, autant que ça se voit, dans les grandes soirées comme au bureau…” Dans la petite boutique recouverte de cuir rouge à l’entrée du plus célèbre palace du monde, Micheline poursuit sa quête de beauté, imagine, dessine, assemble le corail,

PAGE

Belles et zen...

38

MAX & JAN : un air de vacances dans notre garde-robe

ax, venu de Suisse, et Jan, de Belgique, se sont rencontrés à Agadir où ils ont créé ensemble la griffe Max & Jan. Depuis ses trois ans d’existence, leur marque de vêtements et accessoires, délicieusement féminine, s’inscrit parfaitement dans la tendance du moment. En voiles de coton ou jersey, leurs tuniques, robestee shirt et blouses aériennes sont idéales pour la belle saison. Le style Max & jan est résolument fluide, léger, tout en transparence et sensualité. Une allure qui séduit toutes les générations, ainsi que tous les gabarits ; le parti pris de Jan étant de dessiner des coupes amples qui allient confort et élégance. Ainsi, on peut jouer la carte sexy, avec une robe-tee shirt qui dévoile les jambes, ou sensuelle, avec cette gandoura de plage qui laisse discrètement deviner la silhouette. Jan,

M

les turquoises, le lapis-lazuli. “Je travaille aussi avec des artisans marocains qui font des choses remarquables et qui ne savent peut être pas à quel point leurs créations vont émouvoir les femmes qui vont les porter dans le monde entier.“ On raconte que les pierres ont une âme, un pouvoir magique… Les bijoux de Micheline Perrin ne feront pas mentir la légende : ils sont tous animés de la passion d’une femme qui s’est penchée depuis toute petite sur le berceau de la séduction. N.C. Micheline Perrin à La Mamounia : 05 24 44 96 01 ou 06 59 24 97 95

le styliste globe trotter -qui a fait plusieurs fois le tour des grandes capitales mondiales de la mode-, renouvelle ses collections deux fois par an, tout en ajoutant régulièrement des nouveautés dans les rayons. Autre atout de la marque : l’utilisation de petites séries de tissus qui garantit des pièces exclusives que vous ne trouverez pas sur votre voisine  ! Les accessoires Max & Jan valent eux aussi le détour  : grosses ceintures en cuir, sautoirs et bracelets fantaisie… et surtout, des sacs en agneau plongé à tomber  ! M.P. Boutiques : Sofitel, Villa des Orangers, Club Med Palmeraie et une vingtaine de points de vente au Maroc dont Et Cetera (24, rue de Yougoslavie, Guéliz). Tél.  : 06 61 14 62 26 www.maxandjan.ma


MODE ET SEDUCTION LUC BAILLE Sculpteur de bijoux

es bagues XXL de Luc Baille, prothésiste de métier et passionné de surf, passent difficilement inaperçues. Ce sont de sublimes bijoux, en forme de cœur ou de grosse fleur… ou ornées de motifs abstraits ; serties de pierres parfois, mais toujours dotée d’un petit rond de corail, signature de l’artiste. Mais comment passe t-on de la prothèse dentaire à la fabrication de bijoux ? “La prothèse est une excellente base pour les artistes, nous répond Luc. On apprend avec précision à créer du volume et des courbes. Et comme pour les dents, je garde les défauts sur les bijoux, je les utilise car ils don-

L

nent vie à l’objet. Mais attention, je ne suis pas orfèvre, je suis sculpteur ! Au départ, je m’amu-

sais à créer des bijoux pour offrir et des personnages en cire : petits surfeurs et pièces d’échec tout droit sortis de l’univers de la B.D. dont je suis fan. Et puis un jour, alors que la prothèse a connu une grande crise, je suis venu à Marrakech avec toute ma production de bijoux dans le but d’écouler quelques pièces. Et à ma grande surprise, j’ai tout vendu à

la première cliente démarchée (Emmanuelle de l’Orientaliste) !”. Quand on connaît les créations de Luc Baille, on ne peut, contrairement à lui, être surpris par son succès. Depuis dix ans, ses bijoux en argent coulé -bagues, boucles d’oreille, pendentifs, etc.- ne cessent de séduire la gent féminine. Cet ancien prothésiste qui dit “travailler au feeling“, est avant tout un artiste, aussi discret et modeste soit-il. M.P. En vente chez L’Orientaliste (Guéliz), Galerie Design & Cook et Akkal (Sidi Ghanem) et à l’hôtel Naoura Barrière

Une cosmétologie maîtrisée u cœur de Sidi Ghanem est dissimulé Ircos, un étonnant laboratoire à la pointe de la technologie. Piloté par Khalid Bitar, pharmacien de formation parti se spécialiser en cosmétologie à l’université Ferrara en Italie (référence en Europe), ce laboratoire fabrique depuis trois ans des produits surmesure pour des marques de dermo-cosmétique vendues en pharmacie (Kalos et Suluskin par exemple) et des marques de cosmétique dédiées aux spas et à l’esthétique en général (notamment, les produits à base de beurre de karité d’Afrikissime). Des extraits de plantes et huiles essentielles du Maroc, d’Afrique et d’Amérique du Sud sont à la base de la composition de leurs produits. On retrouve la figue de barbarie -dernière trouvaille des cosmétologues- dans les crèmes Suluskin. Elle est utilisée pour ses vertus anti-oxydantes, hydratantes et cicatrisantes exceptionnelles car son huile extraite des pépins de figue est particulièrement concentrée. Khalid Bitar prend un soin particulier à sélectionner ses matières premières dont la traçabilité est irréprochable : les actifs sont d’origine naturelle et biologique ! Pour info : les élèves de l’école de cosmétologie de Toulouse viennent réaliser leurs stages de fin d’étude dans ce laboratoire… Un indice sérieux sur le niveau de leur professionnalisme ! M.P.

A

109, Q.I. Sidi Ghanem - Tél. : 05 24 33 55 44 ou 06 61 42 68 34

JET SOUK : “LOUNGE WEAR“ MADE IN MARRAKECH… à l’honneur dans leur collection d’accessoires : chech imprimés, cabas démesurés en simili cuir ou toile de jute (tendance écolo oblige !), bijoux fantaisie comme ce joli bracelet “Moroccan Grigri”… La nouveauté de la marque se situe au rayon “enfants”, où tuniques, chaussons et accessoires concurrencent sérieusement la gamme dédiée aux adultes. Jet Souk revisite les modèles traditionnels marocains en s’amusant… et ça fonctionne ! D’autant que l’on apprécie l’idée des petites séries et du réassort toutes les trois semaines. ous connaissez déjà la marque Lilo… et certainement ses charmants créateurs David et Clémentine. Après quelques travaux de réaménagement et de décoration, leur boutique de Sidi Ghanem s’est transformée en concept store doté désormais d’un nom décalé que l’on n’est pas prêt d’oublier : Jet Souk. Dans ce bel écrin tout blanc, l’idée est d’introduire la nouvelle tendance du “Lounge Wear” (entendez “des habits trendy et chics dans des matières confortables”)… C’est ce que Lilo nous propose en usant de matières douces et légères -comme le modal et le jersey de coton- et de coupes épurées très actuelles. Sarouels, tuniques et tee-shirts se déclinent dans des teintes basiques, agrémentées d’imprimés orientalistes. La moroccan touch est également

V

M.P.

Tél. : 06 69 03 23 89 www.jetsouk.com


PAGE

Belles et zen...

41

ELLES REINVENTENT LA SEDUCTION ! our un peu on se croirait dans un remake des “Drôles de dames“  ! Rien que pour ça, on est tenté d’entrer chez Nour, de l’espace Marrakech qui allie beauté et shopping. Julie Poniatowski, Sara Palomino et Cristina ont De g à d : Sara Palomino, Julie Poniatowski et Cristina conjugué leurs talents pour ouvrir ce concept unique  : un salon esthétique où l’on peut se faire une

P

beauté pour la soirée qui suit –coiffure, hammam, soins divers- et s’habiller chic. Tout ça en même temps ! Tandis que Cristina s’occupe avec son équipe de vous faire une séduction sur-mesure, Julie et Sara travaillent le look avec leurs créations. La petite robe inédite qui fera sensation, le sac vu nulle part ailleurs, des tenues super élégantes et uniques sans être “m’as-tu vue ?“  C’est ça le vrai chic  ! En plus, Nour Concept, c’est le dernier salon branché où l’on cause, comme ça, de tout et de rien, des potins, de la vie, entre copines… Un vrai lieu de vie, tendance beauté, option élégance. Mais oui, ce soir, vous serez la plus belle pour aller danser… N.C. 94, boulevard El Mansour Eddahbi Tél. : 05 24 43 16 68

L’été sera chic ou ne sera pas !

es femmes l’adorent, les hommes se l’arrachent : la collection printemps/été de Karim Tassi fait des ravages  ! Car Karim, jamais à court d’idée, bouscule la mode. “L’idée pour cette collection m’est venue des nomades du désert, en imposant ce bleu indigo qu’on appelle aussi le bleu Majorelle et en le déclinant sur les vêtements luxueux, aussi bien pour les dames que pour les messieurs.“ Et c’est très réussi ! La collection féminine est axée sur le soir, avec un mariage de draps de soie, de mousseline et de shantung de soie, le tout agrémenté de ceintures mosaïques en cuir ou de petits boutons typiquement marocains qui ne sont pas sans rappeler les meilleurs effets de la passementerie. Pour les messieurs, c’est le grand retour du col officier, aussi bien sur les chemises que sur les vestes…  Classe  ! Quant à la ligne jeans, Karim Tassi l’a entièrement

L

conçue en blanc, avec des matières “sports“. Le jean, immaculé en somme, qui devient chicissime ! Le fashion designer ultra créatif est déjà totalement absorbé par sa collection automne/hiver qu’il va présenter à Paris dans les jours qui viennent. N.C. www.karimtassi.com

Le KENZI MENARA PALACE nous invite à nous détendre…

e bonheur quand on vit dans une capitale touristique comme Marrakech, c’est que l‘on peut aisément se croire en vacances toute l’année… Surtout quand les plus beaux hôtels et palaces nous ouvrent leurs portes, même si l’on n’est pas résident ! C’est le cas du Kenzi Menara Palace -fleuron “Premium“ de la chaîne- qui nous a concocté un programme plus que séduisant, avec une journée placée sous le signe de la relaxation. Transat au bord d’une piscine de 1.250 m2 (ou du bassin aqualudique), déjeuner complet, massage aux huiles ou hammam gommage, accès au fit-

L

ness, et pour finir, une tisane après les soins… Lorsque l’on sait qu’ici le Spa est signé par Terraké (une des meilleures signatures de spa au monde), le voyage promet d’être sensoriel et enchanteur pour mieux “s’abandonner, éveiller ses sens, se retirer en soi, pour soi, puis retrouver la réalité du monde, comme purifié, réconcilié“. M.P. “Journée détente” : 450 DH/personne Valable du 15 mai au 15 septembre sous réserve de disponibilité.

Tél. : 05 24 45 99 00


LOISIRS

PAGE

Bouffées d’air... 43

TENNIS 4 ALL !

YeLLoW SUB

Peace Love & Rock’n RoLL MaRRakecH

achid et Laurent, titulaires du brevet d’état français de tennis, enseignent l’art de prendre la balle au bond sur les cours de terre battue de trois hôtels de la région et également à domicile. Leur petite entreprise Tennis 4 all invite vacanciers et résidents à s’inscrire à des cours de tennis à la carte, individuels ou collectifs. Des stages pour enfants sont aussi organisés pendant les vacances scolaires. On aime la formule “tennis forme”, destinée aux groupes de femmes : 1h30 de plaisir et d’effort où l’on apprend en s’amusant

R

à taper dans la balle. Les amateurs et sportifs de tout âge trouveront, quelque soit leur niveau, le type d’entrainement qui leur permettra de se perfectionner. M.P. Cours particulier : 300 DH/heure - Cours collectif : 130 DH/heure - Cours spécial femmes : 200 DH/1h30 - Stage enfants (de 4 à 17 ans), 3h/jour pendant 4 jours : 1.000 DH.

Tél. : 06 11 54 66 35 ou 06 44 33 14 32 http://cours-tennis-marrakech.wifeo.com

Ça bouge à Terre d’Amanar...

e fief des sportifs en mal de sensations fortes, ou “réserve naturelle d’énergie” comme ils aiment à se définir, ne s’endort pas sur ses lauriers. Selon son système d’autofinancement, Terre d’Amanar se développe petit à petit, ajoutant activités et espaces de détente régulièrement à son domaine qui propose déjà un programme d’activité bien complet. L’hébergement sous tente-lodge, en lodge ou bivouac, était venu parfaire le concept de loisirs d’aventure (tyroliennes, accro-branche, circuits VTT, parc d’activités pour enfants, etc). Aujourd’hui, c’est le restaurant qui fait parler de lui : sur une esplanade surplombant un panorama à couper le souffle, le nouveau restaurant (fait

L

de matériaux traditionnels (c o m m e toutes les constructions du domaine) est ceint de baies vitrées et de terrasses. Les montagnes du Toubkal y sont imprenables tandis que l’on déguste les succulents tagines concoctés par les femmes des douars avoisinants… Des fauteuils ont été installés face au spectacle de la nature pour ceux qui préfèrent siroter leur café au soleil pendant que d’autres se jettent à corps perdu dans l’aventure… Juste à côté, une immense piscine, opérationnelle depuis quelques semaines, invite à la relaxation ou au plongeon… M.P. Menu entrée/plat/dessert à partir de 120 DH - Forfaits activités à partir de 50 DH Restaurant sur réservation.

2km après Tahanaout Tél. : 06 61 76 21 08

IDEE D'EXCURSION : Pédale… mais pas toujours douce

assionné de VTT (entendez Vélo Tout Terrain), et le pratiquant assidument, Pierre Alain Renfer est devenu à Marrakech le "number one" de l’événement plein air ! A travers Action Sport Loisirs, il propose de multiples activités sportives, telles que la randonnée pédestre, les excursions en VTT ou les raids en 4X4, vous permettant ainsi, quel que soit votre niveau, de découvrir autrement la

P

région en optant pour le mode de déplacement qui vous attire le plus. Encadré par une équipe de professionnels qui abhorre la mélancolie, vous aurez le choix entre la douce balade d'initiation ou le raid VTT sur des itinéraires plus techniques destinés aux sportifs confirmés et avides d'aventures ! S.R. www.marrakechbikeaction.com

BAR & RESTAURANT e Sub, en hommage à la chanson mythique des Beatles "Yellow Submarine" est rapidement devenu l’adresse “cool” marrakchie, ou l’on vient à la fois dîner et... danser, sur des Lives “faussement“ improvisés. Un nom qui sonne d'emblée comme une évidence, car ici tout nous rappelle l'univers "Flower Power" des 60's et 70's… Des fresques murales géantes illustrent, tantôt en mauve, tantôt en vert anis ou en orange, quelques portraits emblématiques de cette époque… Ainsi, Twiggy nous fait du charme avec ses grands yeux et ses longs cils, tandis que Brigite Bardot, la moue insolente, destabilise les ‘’bad boys’’ Steeve Mc Queen, Al Pacino et Sean Connery. Posters psychédé-

L

liques des Stones ou de Jimmy Hendrix, tout un univers ‘’Peace and Love’’ qui nous renvoie ainsi sur les chemins de Katmandou ! En parfaite harmonie avec le lieu, la sélection musicale nous fait redécouvrir Bob Dylan et Janis Joplin, les Doors et Deep Purple ou encore, Otis Reading, James Brown et Aretha Franklin, sans oublier les incontournables Beatles. Voilà pour le "décor". Côté confort, c'est tout aussi étudié : des fauteuils moelleux, de grands coussins colorés sur les banquettes… une douce lumière que diffusent de superbes lustres oranges et noirs très années soixante-dix… Il n’y a plus qu'à se laisser tenter par le cocktail maison, ‘’Jackisback ‘’, avant de retrouver une carte tout aussi rock’n roll...

82 avenue Hassan II - Gueliz - Marrakech Réservations : 06 72 56 98 64


LOISIRS

PAGE

Bouffées d’air...

45

“HE DID IT !” : les premiers pas de Rayane dans le monde de l’illusion…

epuis tout petit, Rayane impose à toute la famille ses tours de magie qui tournent immanquablement au spectacle comique ! Mais où est passé l’objet disparu dans son dos ? Lui-même le cherche encore… Pourtant, il ne s’est jamais découragé et continue d’y croire malgré ses échecs  : “quand je serai grand, je serai magicien !“ Le jour où je lui annonce qu’il va aller dans un atelier de magie, je crois que rencontrer le Père Noël, Spiderman ou autre héros Manga, est passé loin derrière dans sa liste de priorités. C’est le plus beau jour de sa vie  ! Il a rendez-vous avec Sisko à L’Atelier Goya pour faire ses premiers pas dans l’univers fantastique de l’illusion… Son professeur est là pour lui apprendre les bases, c’est-à-dire travailler la dextérité de ses petits doigts et s’armer de patience pour maîtriser quelques astuces. A l’aide

D

de balles en mousse et d’un jeu de cartes, Sisko enseigne aux bouts de chou, avec tendresse et pédagogie, à mélanger les cartes exercice de base- ou encore comment dissimuler la balle dans le creux de leur main… Rayane est captivé et s’applique malgré la difficulté de l’exercice : à 5 ans, on a des toutes petites mains qu’il faut apprivoiser avant de pouvoir réaliser ses premiers tours de prestidigitateur. “Les enfants qui viennent aux ateliers de magie doivent être très motivés, car il leur faut beaucoup de patience et de concentration avant de pouvoir pénétrer le monde de l’illusion…“ Sisko me confirme ensuite ce que j’ai toujours su  :  “votre fils est très doué  !” Je me tourne enfin vers l’intéressé  pour connaître ses premières impressions  : “J’aurais dû m’habiller en noir maman, comme tous les magiciens”. Bon, je crois qu’on a une carrière toute tracée… M.P. Ateliers de magie pour tous les âges : 2.000 DH par trimestre.

Renseignements : 06 50 78 54 39

RETRAITE ZEN A LA FERME maginez une journée qui commencerait par une séance de relaxation énergisante, dans le cadre naturel d’une ferme traditionnelle, perdue en pleine campagne dans la région d’Essaouira… Après un brunch copieux, la piscine et la nature s’offrent à vous avant de pratiquer à nouveau un yoga inspiré de viniyoga, ashtanga et hatha yoga… pour finir la soirée autour d’un repas typiquement berbère. Voilà l’expérience que Sylvie Delpy vous propose de vivre dans La Ferme de Lalla Abouch. Les temps libres peuvent un jour se ponctuer de massages ou de réflexologie, et le lendemain d’une initiation à l’huile d’argan au cours d’un weekend placé sous le signe de l’authenticité et de la zenitude. Sylvie, qui a appris le yoga et la méditation aux Etats-Unis auprès de professeurs émérites, enseigne depuis deux ans à Marrakech. Avec cette retraite, elle vous promet d’approcher le Nirvana… M.P.

I

Du 28 au 30 mai et du 4 au 6 juin, retraite de 2 jours/2 nuits, incluant les séances de yoga, le logement en pension complète et les boissons : 1.400 DH/pers.

Tél. : 06 10 81 72 43 contactsyllaya@gmail.com

QUAND RANDO RIME AVEC DOUCEUR DE VIVRE… 'est dans un harmonieux métissage entre hacienda mexicaine (attention aux cactus !) et ferme marocaine, que se niche Terre et Moto, sur une jolie piste à la sortie de Tamesloht. Une affaire de famille avant tout où le seul leitmotiv est le bienêtre… au guidon comme à table ! Spécialisé en randonnées privatives et autres raids découverte, avec des buggys, quads ou des VTT, Terre et Moto est un véritable petit paradis qui se mérite. Margot et Ludo, frère et sœur, distillent avec générosité douceur de vivre et petits secrets pour offrir à leurs hôtes de tous âges un instant des plus savoureux. Ultime moment de bonheur après une journée de baroud sur les pistes du désert marrakchi, la table dressée avec délicatesse

C

par les parents : un autre grand moment à la ferme ! Valérie, véritable cordon bleu, propose des plats aux aromes subtils, quand à Lionel, en bon champenois qui se respecte, il saura toujours ouvrir le bon… flacon pour ravir le palais des plus gourmets. S.R. www.terreetmoto.com


Découvrez notre formule petit déjeuner à 39 dhs Tous les matins pour une formule achetée une formule offerte

51/53 avenue Hassan II - Guéliz Marrakech Tél. : 05 24 45 87 45

Un voyage pour vos sens


AUTO MOTO Rally du Maroc Historique : ON THE ROAD AGAIN

PAGE

Ça roule pour eux...

Par Stéphane Roux

GARAGE PRORACER : de la haute voltige ! Chevrolet ou Maserati, vous pourrez acquérir dans son show room de Sidi Ghanem l’engin de vos rêves, mais aussi des motos d’exception comme Ducati, Chopper ou Buell. Proracer ne s’arrête pas là puisqu‘il propose, à la vente, des jantes, chromes, peintures, échappements… et une riche panoplie d’accessoires pour “tuner” à votre goût votre voiture ou votre 2 roues.

as toujours facile de trouver à Marrakech une concession ou un garage susceptible de vous proposer un véhicule haut de gamme, un 4X4, voire un coupé sportif. C’est le constat que Jérémy Gourmelon a immédiatement fait en arrivant à la Ville Rouge. Aujourd’hui, notre homme, devenu mandataire de l’enseigne Proracer, propose à la vente tous ces types de véhicules en neuf ou occasion. De Cadillac, Ferrari, en passant par Aston Martin et autres

P

Tél. : 06 14 84 26 38 368 n'1 QI Sidi Ghanem www.proracer-customs.com

GPS AU MAROC : l s’agit du 1er rallye du Maroc ouvert aux voitures anciennes (1950 à 1985) qui se disputera entièrement sur pistes non asphaltées ! Organisé par un ancien champion d’Europe des rallyes, Yves Loubet, cette épreuve se disputera entre Rabat et Marrakech du 1er au 6 juin. Sur le tracé de l’ancien rallye du Maroc, qui comptait dans les années soixante-dix pour le Championnat du Monde de la spécialité, les concurrents

I

devront parcourir 15 tronçons chronométrés, soit environ 250km, dont des monuments tels le célèbre col du Tizi-n-Test. Cela donnera l’occasion à chacun de revoir en action les fabuleuses Porsche 911, Alpine Renault Berlinette et autres Citroën DS… mais aussi des grands pilotes de l’époque qui participeront à cette 1ère édition. A vos caméscopes !

www.rallyedumarochistorique.com

Evitez de vous perdre... ans notre saga des GPS au Maroc, sachez que le géant de l’accessoire de navigation TomTom vient de commercialiser le XL Maroc. Doté d’un écran de 4,3 pouces, ce GPS de navigation comprend la cartographie de 22 pays européens auxquels s’est rajouté le Maroc. Tout le réseau routier et autoroutier du Royaume y figure avec, comme bonus en

D

prime, une mise à jour gratuite durant 24 mois ! Disponible dans plus d’une dizaine de grandes enseignes marocaines, le XL Maroc est avant tout l’outil indispensable pour circuler dans les grandes villes marocaines, en évitant les problèmes des adresses illisibles, voire inexistantes.

www.tomtom.com

FORD KUGA : beau et sobre vec l’arrivée du printemps, nos envies de 2 roues fleurissent et Kymco pense à nous puisque son show room Mob Shop (route de Casa) propose une toute nouvelle gamme de scooters. Nouveau look ravageur, mécaniques plus performantes, la gamme Maxi Scooter 500 Xciting ne pourra pas vous laisser indifférent. Plus sage mécaniquement, les nouveaux Agility 50 2 temps seront à n’en pas douter très prisés par les plus jeunes, à moins que vous ne craquiez sur un Quad 400 pour vos virées du week-end… Pour parfaire votre équipement, n’oubliez pas les petites caméras embarquées qui se fixent sur le casque, permettant de revivre vos exploits au coin du feu ! Mob Shop est également partenaire de “Race of Morocco“ et sera présent sur le village commercial… Le rendez-vous est donné !

A

on look séduisant pourrait faire des ravages alors que son équipement très riche devrait lui permettre de séduire une clientèle très large. Avec le Ford Kuga, un SUV à mi chemin entre un gros break et un véritable 4X4, nul besoin de porter des lunettes de soleil et un panama pour se faire remarquer. Sa silhouette très épurée est une réussite esthétique. Côté équipement et confort, Ford ne déçoit pas avec un panel d’accessoires et autres gadgets qui

S

enrichissent l’habitable cossu et confortable. Plus décevante est la motorisation 2 litres diesel TDCI (136ch), issue des organes communs à la marque américaine, qui manque vraiment de punch compte-tenu du poids assez élevé du Kuga. Heureusement, les consommations de carburant annoncées sont dignes d’un chameau et donc moins lourdes pour le porte monnaie… à l’image de son prix de vente qui débute un peu au dessus de 300.000 DH.

47

Nouveau scooter chez KYMCO

Par Stéphane Roux

Tél. : 05 24 44 99 14 www.mobshop.ma

ChARMAnTes MAisOns en TeRRe écolo-chic à 24 KM de MARRAKeCh en BORduRe d’un BeAu villAge BeRBèRe OFFRAnT de Belles vues suR l’ATlAs. www.boccaralawrence.com

PRix : 2 900 000 dhs


FOODING

PAGE

Les bonnes tables...

LE BIS JARDIN DES ARTS :

CASA DEL HABANO

Savoureux et raffiné !

ui du cadre ou de l’assiette l’emporte dans ce merveilleux jardin des délices ? A l’abri des regards, sous l’ombre bienveillante d’une végétation élégante, les tables de ce romantique restaurant invitent à un rendez-vous convivial d’excellence. En cuisine, le chef Imad Eddine Makraji se révèle un authentique artiste des fourneaux. Onctuosité de son soufflé d’oursins, virtuosité du feuilletage du bœuf Wellington et sa poêlée d’haricots verts, saveur veloutée et craquante du millefeuille au café et son capuccino glacé. Attention les papilles : nous sommes en présence de grande vraie bonne gastronomie française ! Pour satisfaire notre curiosité, Laurent Bocca –maître des lieux avisé et décontracté- nous a accompagné en cuisine féliciter ce virtuose qu’il coach avec dextérité. Le chef

Q

a un sourire à décrocher la lune et un talent d’une maîtrise rare. Marrakchi de naissance, il a gagné le premier prix du fameux concours “Cremai” en section internationale l’année dernière et affiche fièrement sa performance sur son tablier blanc. Aujourd’hui, à 31 ans, à la tête d’une brigade de sept personnes, il exprime un talent sûr dans une cuisine légère, savoureuse et incroyablement maîtrisée. Sa passion : “Cuisiner les poissons car j’y trouve une vraie liberté de création. C’est comme nager dans la mer, tu peux choisir n’importe quelle direction alors que la cuisson des viandes répond à un protocole plus rigide.” Par touche discrète et intelligente, Imad injecte dans sa carte l’excellence de la gastronomie marocaine : souris d’agneau cuite façon M’rouzia, confit d’oignons et abricots glacés, gâteau de choux fleur ou encore diamètre de crabe et avocat, zaâlouk de carottes, chips d’algue et vinaigrette à l’échalote. Il a pour idoles, sans jamais les avoir rencontrés, Alain Ducasse ou Yannick Alleno. Sa cuisine inventive, colorée, goûteuse, juste dans ses assaisonnements, ses sauces, ses cuissons et sa mise en scène, en fait un disciple. Un pur bonheur pourtant si rare! S.G. A la carte, compter une moyenne de 280 DH - Menus de 140 à 180 DH - Fermé dimanche et lundi midi.

éunies par l’œnologue Anne-Marie Chabbert, des maisons de champagnes françaises sont venues explorer de nouveaux univers gustatifs à la table de Fabrice Vulin… Fin mars, une dégustation de champagnes rosés inédits (Goerg, Gosset, Bollinger…) a ainsi été organisée au Dar Ennassim pour

R

L’écrin du cigare de la Mamounia ue les amateurs de cigare se réjouissent : un temple lui est enfin consacré, ici à Marrakech. La Casa del Habano, célèbre distributeur de cigares, a ouvert ses portes dans le non moins célèbre palace de La Mamounia. Déjà présente à Casablanca, l’enseigne s’offre désormais une adresse dans la Ville Rouge, et pas des moindres puisqu’il s’agit d’une des plus grandes Casa del Habano au monde ! Ici, tout n’est que luxe et élégance. Les initiés seront invités au sous-sol, aux airs de yacht, avec ses longs couloirs habillés de bois précieux et de portraits des plus célèbres fumeurs de cigares… Vous pénétrez alors en toute confidentialité dans la pièce réfrigérée qui ressemble à la salle des coffresforts d’une banque internationale. Dans cette pièce, des coffres humidifiés sont justement à

Q

louer, pour pouvoir y conserver ses cigares les plus précieux dans une température et une humidité idéales ; le luxe suprême consistant à pouvoir consulter son coffre via le site internet de la maison  ! Outre les meilleures marques de cigare Romeo y Julieta, Cohiba, Partagas, etc-, on trouve les plus grands fabricants d’accessoires comme Gérard, Cub-ar, Porsche Design, Dupont et Elie Bleu. A

UN DEJEUNER DES DELICES DANS LA MEDINA

des journalistes français spécialisés en vins et gastronomie. Et ils n’ont pas été déçus ! Crevettes de Dakhla, girolles de Ouarzazate, huile d’argan… Délicieux accords de produits du terroir marocain sur des notes pétillantes de champagnes. Les vertus du métissage ont une fois de plus été démontrées  puisque le résultat a été on ne peut plus concluant pour ces fins gastronomes et œnologues… qui sont prêts à revenir pour continuer à explorer la richesse de la cuisine marocaine, tout de même classée en 3ème position dans le classement mondial ! M.P.

lieu unique, pièce exceptionnelle : une cave à cigare de collection sertie d’ébène et de nacre, approvisionnée des 40 meilleurs cigares au monde… Avis aux amateurs et collectionneurs ! Pour les autres, le rez-dechaussée de la boutique vous accueille pour la vente au détail. M.P. Ouvert tous les jours sauf le lundi (10h-13h et 15h30-20h).

www.lacasadelhabano.ma

Un petit air d’Italie à Sidi Ghanem

oilà plus de deux ans que Reda, propriétaire de la Casa del Fromaggio à Sidi Ghanem, s’est spécialisé dans la fabrication de fromages frais italiens. Il fait venir lait de vache et lait de chèvre des contreforts de l’Atlas et les transforme, ici, en mozzarella, ricotta, feta… Riche de son expérience, il fabrique également fromage blanc, raib frais beldi, beurre frais, smen beldi (beurre rance), crème fraîche et fromage de chèvre pour le plus grand bonheur des restaurateurs, des hôteliers et des aficionados de fromages italiens. Pour compléter cette belle gamme de fromages maison, la Casa del Fromaggio vend également du parmesan, scamorza fumée et autres spécialités à pâte dure importés d’Italie par la qualitative société Verde Orto de Mario Conti. Mama Mia, cette Casa del fromaggio est une adresse incontournable autant pour l’excellence de ses produits que pour l’accueil toujours ensoleillé ! N.R. 239 Q.I Sidi Ghanem Tél. : 05 24 35 69 41

V

6 et 7, rue Sakia El Hamra, Semlalia - Tél. : 05 24 44 66 34

Quand le champagne français rencontre les saveurs marocaines…

49

avre de paix, Un déjeuner à Marrakech offre une pause régénérante au cœur de l’agitation de la Médina. Le sourire de Fatima Belhamani n’a d’égal que la fraîcheur des produits bio qu’elle propose avec un raffinement gourmand. Ex décoratrice à Nice -originaire de Casablanca-, elle a choisi de s’installer dans cette ancienne menuiserie, à l’ombre d’un palmier. Le tadelakt crème éclaire murs et sol de ce restaurant sur deux étages qui accueille 70 convives autour de tables en hêtre aux pieds ferronés. La vaisselle claire valorise saveurs et couleurs de l’assiette. En cuisine, Hicham (exComptoir Darna) mitonne tajine d’agneau aux oignons confits, tartes végétariennes, veloutés et salades César ou marocaine avec

H

0524 43 51 52

dextérité et goût. Myriam, la pâtissière, excelle dans les crêpes, mousses au citron sur une base d’oranges caramélisées et autres douceurs servies de 9 heures à 20 heures. Décoré en partenariat avec le Musée de la Photographie, l’adresse ne désemplit pas. Toutes les nationalités du monde s’y retrouvent autour du livre d’or qui regorge de compliments. Une cuisine gourmande, savoureuse et généreuse, à prix très raisonnables. La recette du succès, auréolé d’un bouche-à-oreille bienveillant, tient aussi à un service vigilant et efficace. Sur le toit, une terrasse est en cours d’inauguration : le rêve ! S.G. 24, place Douar Graoua, Médina Tél. : 05 24 37 83 87

PIZZA CUITE AU FEU DE BOIS toUS noS PRoDUitS Sont FaitS MaiSon et a PRix UniqUe

PizzaS 49 DHS - PâteS 50 DHS SaLaDeS 45 DHS - DeSSeRtS 35 DHS

OUVERT 7/7 JOURS de 12h à 16h et de 19h30 à 23h Dimanche ouvert de 19h30 à 23h

LIVRAISON GRATUITE

66 rue Tarik Ibn Ziad - Guéliz (derrière le Café Elite, à côté de Zara)


PAGE

50

GRAND CAFÉ RESTAURANT DE LA POSTE Angle boulevard El Mansour Eddahbi et avenue Iman Malik Guéliz - Marrakech Tél. : 00 212 (0)5 24 43 30 38 Resa@grandcafedelaposte.com www.grandcafedelaposte.com


FOODING

PAGE

Les bonnes tables...

51

LE BURGER QUIZZ Où trouver le meilleur hamburger de Marrakech ? Nous les avons testés avec gourmandise, comparés avec honnêteté, à vous maintenant de les déguster… Faites le bon choix et bon appétit bien sûr ! On sait ce que l’on commande et le plat tient sa promesse plus que loyalement. Un cheese burger agréable et juste. Cheese Burger : 90 DH.

LE PALACE BURGER C‘est la version “dînette de star“ du hamburger que l’on déguste dans l’ambiance feutrée et branchée du BAB Hotel. Aussi jolie qu’exquise, l’assiette à peine arrivée excite les papilles. Trois adorables mini hamburgers donnent envie d’en faire une seule bouchée sans aucun risque d’illustrer le fameux slogan: “My teinturier is rich !” Faits maison, les mini pains au sésame sont moelleux, la viande parfaitement saisie et goûteuse s’accommode allégrement des rondelles d’oignons, de tomates et d’un délicieux trait de fromage. Pommes de terres sautées et salade complètent ce burger réalisé dans les règles de l’art. La gourmandise en plus ! Les trois mini burgers : 130 DH.

BAB Hotel : Bd Mansour Eddhabi, rue Mohamed El Beqal Tél. : 05 24 43 52 50

L’Avenue : Angle route de Targa et rue du Capitaine Arigui Tél. : 05 24 45 89 01

LE GONCOURT BURGER Café du Livre

Karobase

BAB Hotel

Saint Germain

Kechmara

Yellow Sub

LE YELLOW SUBMARINE BURGER Voyage au centre des seventies avec le “Sub Burger“, le vrai ! Celui que l’on saisit à pleine main dans la noblesse du produit. Ici, on hache la viande de bœuf sur place et le sesame bread (pain au sésame) flirte avec les onion rings (oignons en rondelles), pickles (cornichons), cheddar cheese et Heinz tomato Ketchup. Le “Sub Burger“ est généreux, il a ce vrai bon goût authentique d’OutreAtlantique comme le cadre, la musique et les groupes qui s’y produisent en Live. En accompagnement, la pomme au four dans sa papillote d’aluminium s’égaie de ciboulette et de crème fraîche. Voilà un hamburger plein de santé et de convivialité. Et son bon petit goût, qui ouvre l’appétit, tient au secret de la sauce Yellow Sub. Même copain avec Jean Yves, le maître des lieux, il y a peu d’espoir pour qu’il vous en livre le secret… Il faut donc revenir pour le percer, tant mieux ! “Sub Burger“ : 160 DH.

Le Yellow Sub : 82 avenue Hassan II Tél. : 06 72 56 98 64

LE CITY BURGER Sur sa terrasse blanche en forme de pont de bateau, le Karobase propose un choix original entre

16 Café une version végétarienne, sans viande mais à base de légumes, et le cheese burger. Dans les deux options, les petits pains ronds au sésame ont un joli goût brioché. En mode “veggie”, carotte et pomme de terre remplacent le bœuf de manière agréable et différente. Le “cheese“ est servi bien chaud avec une tranche de viande revigorante. Allégrement, les pommes de terre sautées et persillées sont moelleuses à souhait, et l’assiette copieuse. Voici une halte plaisante dans un joli cadre, surtout à l’extérieur, avec un service attentif et efficace Cheese Burger : 95 DH - Veggie Burger : 75 DH.

Karobase : angle rue Lieutenant Lamure et rue Drâa Tél. : 05 24 42 28 08

LE MARRAKCHI STYLE BURGER On salive rien qu‘à regarder la belle assiette en verre longue et richement garnie de ce beau “16 Burger” : un cheeseburger brillant

à l’œil et terriblement appétissant dans sa mise en scène. Carré, le petit pain a la bonne odeur du fait maison ! Il révèle une viande parfaitement saisie à la poêle et bien assaisonnée, une tranche de jambon de bœuf et de l’emmenthal français succulent tranché à la demande. Le tout sur un original lit de taktouka. Cette salade marocaine : tomate et oignon avec une pointe de gingembre et de cumin, signe le burger du 16 Café d’une pointe d’orientalisme. Sautées dans leur peau, les petites pommes de terre nouvelles sont un pur régal, comme le lit de salades mêlées avec radis et tomate pour la déco. C’est la version gastro du burger dans un cadre délicieux. Le “16 Burger“ : 100 DH.

16 Café : Marrakech plazza, place du 16 novembre Tél. : 05 24 33 96 70

L’Avenue

promesses. Ici, la version take away (à emporter) est également de mise et le service continu. Mais comme ce restaurant propose des expos d’art, et le soir de la musique Live, il y a fort à parier que vous ayez envie de vous y installer le temps d’un burger cool et bon. Le “Kech burger” : 100 DH.

Kechmara : 3 rue de la Liberté, Guéliz – Tél. : 05 24 42 25 32

LE EGG BURGER

LE CLASSIQUE CHEESE BURGER

Le “Kech burger“ a rencontré un tel succès en étant proposé au menu du jour qu’il a gagné dorénavant son droit de cité permanent à la carte du Kechmara. Ce bon bouche-à-oreille vient de la justesse de ses ingrédients. Buns appétissants, viande de bœuf bien assaisonnée et juste saisie, traditionnelles rondelles de tomates et oignons, feuille de salade et -Oh bonne surprise- un œuf à cheval ! Servi avec des frites US style et sa salade, le “Kech Burger“ tient ses

A L’Avenue, le cadre colonial en jette ! Et la carte en mode “city chic” très Paris/New York annonce le fameux cheese burger. Harmonieuse à l’œil, l’assiette s’équilibre avec frites et salade, comme il se doit dans une bonne maison. Au goût, on a vite ses repères. Ce cheese burger est rond en bouche, classique dans sa facture, agréable à déguster. Chaque ingrédient, agréablement agencé, fait son boulot dans une harmonie de saveurs tranquilles.

Ici, on vient exprès pour le hamburger ! Hollandaise, Sandra y met tout son cœur : buns traditionnel, viande hachée à 0% de matière grasse et saisie à la plaque, laitue, tomates et tranche de bacon qui relève le goût ! En accompagnement, les frites, cuites dans les règles de l’art -soit deux fois comme il se doit- font un tabac ! Et le cadre du Café du Livre invite entre best seller -en ce moment, “In Arabian night“ de Tahir Hah- et livres de fond, afin de se ravitailler à tout heure (service continu) tout en bouquinant. L’assiette a du corps et le lieu beaucoup de charme. Mention spéciale du jury pour les frites, les vraies ! Hamburger : 85 DH.

Café du Livre : Dans la cour de l’hôtel Toulousain, 44 rue Tarek ben Ziad, Guéliz Tél. : 05 24 43 21 49

LE SOS BURGER Quand l’envie d’un burger sans bouger de chez soit se profile, on est heureux de découvrir qu’une autre option que le Mc Do s’offre à nous avec ce cheese burger savoureux et honnête, livré illico presto -et tout chaud- directement au bureau ou à la maison… Le Saint Germain, sandwicherie fine du Guéliz, achète ses pains carrés d’une boulangerie de la place et habille son steak haché de cornichons, oignons et cheddar… On peut même recomposer son burger en choisissant son fromage préféré parmi bleu d’Auvergne, chèvre, reblochon, ail fines herbes et quatre fromages. Pour l’accompagner : frites ou potatoes sont à la carte, à vous de décider ! Cheese burger : 25 DH – Frites : 5 DH – Potatoes : 9 DH Livraison gratuite (de 12h à 15h et de 20h à 22h)

Le Saint Germain : Boulevard Hassan II, Guéliz – Tél. : 05 24 42 O7 98 ou 06 61 19 21 89 S.G.


FOODING LA PETITE TABLE Les Négociants se mettent à la cuisine

e célèbre Café des Négociants, situé stratégiquement dans un rond point du Guéliz que tous les Marrakchis appellent le “rond point des Négociants”, vient de se doter d’un restaurant, accolé à son Café. La Petite Table, un joli petit écrin moderne aux tons orangers, vous séduira pour son accueil et sa cuisine aux délicats accents méditerranéens. Messieurs Tazi et Sassani, les propriétaires des Négociants, ont fait appel à Xavier Anthony, un chef globe trotteur qui a su s’inspirer de ses expériences en Europe, Asie et aux Etats-Unis pour concevoir une carte à base de produits frais et de qualité, qu’il concocte avec son équipe dans une cuisine ouverte, façon bistrot de quartier branché. On y retrouve, et à

L

des prix très abordables, des brushettas provençales (tapenade, tomates séchées, anchois) et marocaines (fromage frais, menthe, miel), d’excellentes salades -on raffole de l’espagnole et de la César- et autres pie saladières, tartes au saumon chèvre et coriandre, pâtes, pizzas au feu de bois… Sans oublier le service snack, avec paninis, hamburgers, sandwichs maison et évidemment des desserts dont je vous laisse la surprise ! N.R. Comptez environs 150 DH pour une entrée, un plat et un dessert - Ouvert de 12h à 22h30, avec en bonus un service à emporter.

La petite table, à côté du Café des Négociants Bld Zerktouni Tél. : 05 24 43 30 00

IT’S BARBECUE TIME ! uand Les seuils de l’Atlas nous apprennent qu’à l’arrivée des beaux jours, c’est “barbecue time“, le lieu en pleine campagne avec vue imprenable sur l’Atlas (à seulement 10km sur la route de l’Ourika) mérite le détour. Spécialité  : le gigot à la ficelle, cuit dans un vrai barbecue construit à l’ancienne. “Le barbecue appelle forcément la convivialité, explique Amina Anajjar, la

Q

maîtresse de maison. Ce que nous voulons, c’est que les gens se sentent ici comme chez eux, et qu’ils partagent fous rires et bonne humeur.“ Mais comme la bonne humeur, tout comme le gigot à la ficelle d’ailleurs, sont des denrées rares de nos jours, il vaut mieux réserver… N.C. Les seuils de l’Atlas, km 10 route de l’Ourika – Tél. : 06 48 24 22 19

UNE NOUVELLE TERRASSE A DEUX PAS DU MARCHE AUX FLEURS

i vous cherchez une grande terrasse calme et ensoleillée où déjeuner à un prix raisonnable, le Pinchos est à tester. Au menu, des salades, sandwichs, pizzas, pâtes, quelques poissons… mais leur vraie spécialité sont les grillades et les brochettes, avec une mention spéciale pour “les

S

pinchos “ : des brochettes de viande marinées à l’espagnole. N.R. Compter entre 65 et 79 DH pour une assiette bien servie.

Angle rues de la mosquée et Ben Toumert (à côté de la Galerie Ré), Guéliz Tél. : 05 24 45 73 22

PAGE

Les bonnes tables...

53

KRUSTI : un snack à découvrir on Premier c’est Kader (Les Bains de Marrakech), mon Deuxième c’est Romain (ex boss de L’Oriental) et mon Troisième c’est Robert (ex chef pâtissier de Lenôtre). Mon Tout ? Krusti, bien sûr, le snack boulanger pâtissier de la route de Targa. Depuis l’ouverture, l’endroit ne désemplit pas. Il faut bien dire que le concept est sympa  : une vraie boulangerie à la Française, une pâtisserie avec en chef d’orchestre Robert Bizoulier, amoureux du chocolat qui passe son temps à inventer tartes, entremets et gâteaux… et un snack branché où l’on peut déguster le pain tout droit sorti du four et les meilleurs chaussons aux pommes de la ville, ou encore les macarons les plus originaux. “C’est moi qui ait apporté à Marrakech les macarons, raconte Robert qui a fait quelques passages dans des restos de Marrakech. J’invente chaque jour pour avoir ici une variété inégalée de macarons.“

M

C’est-à-dire que l’on peut trouver chez Krusti une vingtaine de parfums, comme les macarons aux épices et à la cannelle, au gingembre, à l’huile d’olive ! –c’est pas mal- ou encore à la violette. Chaque semaine, une nouvelle création du chef  : on a désormais le cheese cake, le carotte cake, la tarte au chocolat cannelle. “Bientôt le gros, mais très gros macaron au chocolat extra brut“, promet Robert. Du côté snack, on s’en tire avec petit déj –ça marche très fort-, déjeuner, brunch ou dîner pour une cinquantaine de

dirhams, avec salades en tous genres, burgers et le must, un triple cheese. Romain, quant à lui, s’occupe de “Krusti pro“ pour tout ce qui est livraisons, banquets, mariages et même organisation d’anniversaires animés par un DJ. Ça fait du bien de trouver à Marrakech un vrai snack où qualité rime avec convivialité et petits prix, d’autant qu’il commence à faire beau et que la terrasse est très accueillante. N.C. Route de Targa (face au lycée Victor Hugo) – Tél. : 06 61 48 94 40

COFFEE MARRAKCHIC Bientôt, une nouvelle brasserie yankee chic a p p e l e z - v o u s lorsqu’Alexis Rhoul nous recevait il y a quelques années à L’Abyssin, on se souvient encore de ses soirées sympathiques et festives ou de ses brunchs musicaux ensoleillés… Aujourd’hui, il récidive dans le monde de la restauration, avec un nouveau concept qui emprunte à l’institution parisienne de Saint Germain, le Coffee Parisien, l’esprit de sa carte yankee. Et c’est idéalement sur l’avenue Mohammed V, à la place du Guépard, que son Coffee Marrakchic va bientôt nous accueillir. Avec son acolyte et associé Jeremy Gourmelon, ils s’attèlent aujourd’hui au relooking du

R

lieu pour lui conférer un esprit “bord de mer”, avec voilages, canapés en lin aux tons écrus, parquets… On doit déjà au duo quelques signatures déco, telles L’Atelier du Vin ou le nouveau Bombay, gageons que le résultat sera emprunt d’esthétisme sobre et raffiné. Côté assiette, Alexis nous parle d’une “carte à l’esprit brunch”, nous mettant l’eau à la bouche avec ses œufs Benedict, club sandwich, bagels, sa “salad bar” du midi, le chariot à dessert, les tartines de tarama ou le bœuf Châteaubriand du soir… Mais ce n’est pas tout ! L’idée d’un kiosque garni de gourmandises américaines à emporter -pancakes, donuts,

cookies et une longue liste de cafés, cappuccino et frapuccino façon Starbucks- finit d’exciter nos papilles. Si le service est annoncé ici en continu, le soir venu, la cantine américaine se transforme en bar/resto chic, indexant au passage des plats du soir et autres cocktails à sa carte que l’on pourra déguster simplement, à table ou au comptoir, tandis qu’un DJ avisé fera monter la température avec des mix étudiés. Chic alors ! Y.V. Ouverture prévue fin mai Coffee Marrakchic : résidence Al Mourad, avenue Mohamed V Tél. : 06 14 70 03 99


SORTIR

PAGE

Itinéraire d’un noctambule...

LE BAR QUI RIT e cherchez pas un bar de ce nom, il n’existe pas ! Car cette nouvelle adresse marrakchie, qui ouvrira ses portes aux alentours du 20 avril, n’aura ni nom, ni enseigne. “Le nom, c’est Le Chat Qui Rit… Je n’ai pas crée de deuxième affaire”, nous affirme Bernard Pasqualini, le propriétaire du restaurant niché au cœur du Guéliz, tant apprécié pour la qualité de sa cuisine à prix doux… Bernard a profité du sous sol de son établissement pour aménager un bar à taille humaine, auquel on pourra accéder directement par la petite terrasse du restaurant, embellie au passage. Le concept ? “C’est comme un pub anglais”…ou presque : “mais moi, je suis Méditerranéen”, nous précise ce natif

N

corse. L’esprit britannique, on le retrouve dans les bières pression et les écrans plasma qui transmettront les grands événements sportifs du moment… pimenté par les assiettes ensoleillées du Sud et le vin –servi au verre. Au menu, donc, le maître des lieux nous prépare des tapas, tout aussi délicieux que ses plats : calamars, moules à l’ail, assiettes de charcuterie, huitres… Et bonne nouvelle ! La légendaire pizza au feu de bois du Chat Qui Rit signe son revival, ici même, en version pizzetta. Un pub, à l’image de son propriétaire, sympathique et sans chichi, où il fera bon boire un verre dès 19h, seul au comptoir ou entre amis, sur fond de Jazz. Y.V. Ouvert de 19h00 à 1h00 Tél. : 05 24 43 43 11

Des nouvelles de

BRUNO CHENO près avoir hissé les scènes du Monte Cristo, de L’African Chic, puis du Jad Mahal, Bruno Cheno et ses compères musiciens prennent leur envol pour de nouvelles aventures… C’est ainsi que leur Label White Sound Records, Bruno Cheno and the Red Fish (dont les mascottes sont des poissons rouges) produit des groupes Live et signe des albums enregistrés dans leur propre studio. Ils viennent de signer la compilation de La Mamounia et la BO du téléfilm de Yamina Benguigui, “Aïcha”. On peut écouter leur répertoire international aux sonorités jazzy à la Villa Rosa, où l’ambiance Live prend des airs de “bœuf“ (faussement) improvisé. La désormais célèbre Tory, le bassiste Cherabi (très médiatisé au Maroc), James au clavier, Sonia de la comédie musicale “Freedom” et plein plein de Guest stars et d‘invités surprise, font partie du programme… Leur site web sera prochainement en ligne, vous pourrez y suivre tous leurs projets et réalisations à travers des vidéos et les bandes sons de chaque artiste ! M.P. A la Villa Rosa du mercredi au dimanche, de 22h à 0h30 - www.whitesoundrecords.com

A

TUESDAy LIVE

LIVE MUSIC TOUS LES MARDIS

FUNK, SOUL, POP/ROCK & RYTHM’n’BLUES

yELLOW SUB

JOHN : La voix soul du Blokk ncroyable show-man, John (ou Nozzy pour ses fans) fait fureur au Blokk depuis quelques semaines… Tout a commencé au Liberia où, enfant, John assistait aux répétitions de l’orchestre de son école. Il rêvait déjà de s’emparer du micro. Pourquoi chanteur ? “Pour les filles !”, nous répond t-il spontanément… Et plus tard, pour l’argent, quand il découvrira que la musique, c’est aussi un gagne-pain sympathique. La guerre du Libéria l’a poussé à s’exiler en Côte d’Ivoire où il vit depuis 20 ans. Il considère Marrakech comme une des étapes du long voyage qui l’a déjà mené dans plusieurs pays d’Afrique et d’Europe. Ici, comme dans tous les pays où il a exporté sa voix très soul, le succès est le même. Certains le comparent à Otis Redding, d’autres à James Brown… Son timbre de voix n’a d’égal que le show qu’il donne, armé d’un simple chapeau. “I feel good”, “Sex machine”, “Men’s men’s world” ou “Only you” : quel que soit le tube qu’il interprète, c’est le feu dans la salle… A voir absolument ! Et surtout à écouter, il est bluffant ! M.P. Du mardi au dimanche au restaurant le Blokk, circuit de la palmeraie - Tél. : 06 61 94 44 12

I

La Tribune de Marrakech vous propose de retrouver toute l’actualité des sorties de la ville sur www.infobar.com. Et téléchargez-y aussi, gratuitement, votre Tribune, au format pdf.

54


SORTIR

PAGE

Itinéraire d’un noctambule... 57

LE TOUR DES BEFORE… OU AFTER WORK Avec le retour des beaux jours, pour évacuer le stress d’une longue journée de boulot, rien de tel qu’un moment entre amis placé sous le signe de la convivialité. Petit tour des after work et before de la Ville Rouge… 8

6

7

1 - MINI MINI Lumières tamisées, vue imprenable sur l’Atlas, Yvan au micro… et une carte des plus originale, c’est tout le mal que nous souhaite la terrasse du Lawrence Bar en nous invitant, dès 18h30, à s’affaler dans ses canapés moelleux et à se laisser tenter par sa délicieuse trilogie : des formats “mini-mini” de piqué César, croques saumon, brochettes… pour accompagner un “Wine Flight” (trilogie des meilleurs crus marocains), un Mojito pour Madame (parfumé à la rose) ou celui pour Monsieur (à la cannelle). Sofitel Marrakech : 05 24 42 56 00 2 - RETRO CHIC Incontournable, le salon du Grand Café de la Poste, à l’étage, offre un cadre cosy, chic et rétro -canapés en cuir et velours rouge propices à la détente et coins intimes- sublimé par son éclairage tamisé. Ici on se retrouve à l’heure qui nous convient (ouvert dès midi) pour partager un verre entre amis, dans une atmosphère conviviale sur fond de musique jazzy. Les belles assiettes de saumon fumé, foie gras et autres tartines vous donneront certainement envie d’y prolonger la soirée. Tél. : 05 24 43 30 38 3 - BEYROUTH STYLE Du jeudi au dimanche, à partir de 19h30, le Azar vous ouvre ses portes pour des apéros festifs. A l’entrée, une tête de chameau arborant sourire et rose à la bouche vous accueille, laissant deviner un design décalé et emprunt d’humour et un bar déclinant le zellige en 3D à souhait –signature du lieu par Younes Duret. Ici on pourra déguster des cocktails moléculaires et faire honneur au buffet libanais. La soirée se poursuit en dansant sur des mix de DJ ou du Live. Ambiance garantie ! Tél. : 05 24 43 09 20 4 - TAPAS & LIVE “Ambiance… Ambiance quand tu nous tiens !”. Au kechmara, ce sont des groupes Live qui mettent le feu du mercredi au vendredi, à partir de 20h… Mais vous pourrez vous détendre avant de les accueillir car, dès 18h, c’est dans la salle très seventies ou, avec le retour du beau temps, en terrasse qu’il fait bon déguster son verre, accompagné d’une multitude de tapas à se damner : pan con chorizo y tomate, hommous, bruschettas… Tél.  : 05 24 42 25 32 5 - URBAIN ET ELEGANT C’est dans un espace immaculé, spacieux et résolument urbain et contemporain, en 9

3

2

plein cœur du Guéliz, que le BAB Hotel affiche franchement sa formule “BAB Happy Hour”. De 19h à 21h, on se délecte du cocktail du moment (Cosmopolitan, Mojito, Sex on the beach…), ou d’un verre de vin, qu’accompagnent de délicieux fingers food faits maison. Un instant raffiné sur fond de musique Lounge. Tél. : 05 24 43 52 50 6 - COSY Autre genre, autre quartier (l’Hivernage), le Lotus Club nous annonce sa version du “Happy Hour” dans un cadre feutré… Autour du bar, ou dans l’enfilade de “salons-salle à manger” à l’esprit néoclassique des années vingt, déployant majestueux lustres Murano et moquette panthère, on vient tranquillement démarrer la soirée en douceur sous des rythmes de guitare acoustique en Live. Tél. : 05 24 42 17 36 7 - LEGENDAIRE Dans ce palace des Mille et une nuits, l’apéro se décline en deux temps, deux lieux. D’abord, le Bar Italien, ses fauteuils en velours aux couleurs du Sud et ses sublimes fresques Majorelle, pour prendre un verre et se laisser bercer par trois jazzmen… Puis à 20h, l’expérience Mamounia se poursuit au légendaire Bar Churchill, dans un cadre resté fidèle à son décor d’origine, où cuir et boiseries fines nous plongent dans une atmosphère jazzy des années 30. Là, laissez-vous envoûter par le duo de musiciens exceptionnel venu tout droit de New York. Tél. : 05 24 38 86 00 8 - DECONTRACTE Bière pression, tapas, menu du jour… A l’heure de l’apéro, le Café du livre revêt des allures de cantine où se côtoient étudiants, copines “entre copines”, couples en quête de tête-à-tête… Le tout, dans une ambiance décontractée et sympathique. A noter : les tapas du jour sont offerts et le lieu ferme à 21h… Parfait pour les couchetôt ! Tél. : 05 24 43 21 49 9 - TRADITIONNEL Du lundi au samedi à partir de 18h30, au Karobase c’est tartes salées, assiette de fromage et de charcuterie, sélection de vins en “Happy Hour” et autres formules à prix doux… Un apéro traditionnel qui remplit bien son rôle, la musique est agréable, on y vient pour se détendre et passer un moment agréable dans un cadre soigné. Tél. : 05 24 42 28 08 K.S. 5

4

1


DETENDEZ-VOUS

PAGE

et respirez...

LA NUMEROLOGIE PRINTANNIERE DE BERENICE LE PRINTEMPS VOUS DONNERA DES AILES POUR CALCULER VOTRE NUMERO, ADDITIONNEZ VOTRE JOUR + MOIS DE NAISSANCE + 3 (chiffre de l’année 2010). Exemple : né le 23/9 = 23 + 9+ 3 = 35 => 3 + 5 = 8. Votre numéro est donc le 8. Cette période s’annonce sympathique. Vous retrouvez des amis et vous vous en faites de nouveaux : de nombreuses invitations et de nouvelles rencontres, dont une très particulière qui fera basculer votre petit cœur. Bien de surprises, très agréables, vous attendent durant cette période. Super avec les Poissons et le Verseau.

1

Un problème de communication avec quelqu’un risque de vous préoccuper. Mais qu’est ce qui ne va pas ?? C’est le moment de faire des changements dans votre vie… Et prochainement, vous vous sentirez beaucoup mieux. Une rencontre peut-être pour bientôt !!! Super avec les Gémeaux et le Taureau.

2

Un nouveau projet va vous stimulez. Des idées nouvelles, et parfois originales, qui plairont beaucoup. On vous aime et on vous le prouvera d’ici peu. Ça bouge énormément dans votre vie. Super avec le Bélier et la Vierge.

3

Quelques orages risquent d’éclater dans votre ciel printanier. Restez zen face aux tensions environnantes. N’hésitez pas à parler de tout ce qui vous dérange. L’amour apaisera les

4

tensions et vous comblera de bonheur. Super avec le Cancer et le Capricorne. Ceux qui vous entourent vous en feront voir de toutes les couleurs : retards, annulations… Ouf !!! Laissez passer un peu de temps et tout ira mieux. Vous aurez un succès prochain dans vos affaires et dans de nouveaux projets. Super avec la Balance et le Scorpion.

5

C’est avec calme et sérénité que vous aborderez votre vie et les relations avec les proches s’amélioreront. Mettez un peu d’ordre dans votre vie amoureuse et vous vous sentirez tellement mieux. Ne faiblissez pas, vous êtes sur la bonne voie. Super avec le Sagittaire et la Vierge.

6

Quelle belle période ! Le printemps vous fait du bien. Vous finaliserez rapidement des projets en cours. Une rencontre amoureuse pourrait être décisive pour votre vie future. La tête vous tourne avec toutes les questions que vous vous poserez en ce moment, mais comme c’est bon l’amour !!! Super avec les Gémeaux et le Lion.

7

Bizarre, bizarre… Votre humeur est changeante, froide comme l’hiver et

8

58

TAFTAF : “Ma carroussa c’est la santé, c’est mon sport quotidien, sans elle je deviendrais vieux”

chaude et enthousiaste comme l’été. Un besoin de rester seul et une envie de sortir et de voir du monde… On a du mal à vous comprendre ! Il y a un vent de transformation qui souffle sur votre vie. Dès que vous aurez trouvé votre chemin, ça ira mieux !!! Super avec le Capricorne et le Taureau. Tu veux ou tu ne veux pas…  ??? La décision de votre partenaire sera très importante pour votre vie. Positive ou négative, c’est vous qui l’avez voulu, il faut assumer maintenant. La famille et les amis seront de bons conseils. Ecoutez-les et la vie sera plus belle. Super avec le Bélier et la Balance.

9

Contactez-moi pour vos questions : +336 09 45 24 78 E-mail  : berenicethai@hotmail.com

A la pleine lune du 15/04 et du 14/05, préparez votre sel de pleine lune qui sera un véritable bienfait pour vous et votre maison. Prenez un saladier, mettez du gros sel (1kg) et laissez-le à la lumière de la lune pendant 3 jours. C’est un véritable bonheur d’avoir ce sel dans votre maison pour purifier et régénérer vos énergies.

Photo Othman Zine

aftaf et sa “carroussa”, cela fait 55 ans que ça dure ! Depuis plus d’un demi siècle, notre homme pousse sa petite cargaison de bonbons qu’il vend, avec un sourire naturel en prime, aux lycéens de Victor Hugo. Il a vu défiler trois générations de Marrakchis et souvent des vétérans du lycée passent encore le voir pour prendre de ses nouvelles. De toute sa longue carrière, il n’a “abandonné son poste“ que trois ans pour aller travailler dans les mines près de Lille. Depuis son retour, il est là, présent tous les jours de la semaine, sans jamais faillir. A défaut

T

NOS MOTS FLECHES

d’une plaque à son nom, les élèves ont tagué Taftaf sur le mur de leur lycée. Un joli hommage qu’ils rendent à cette figure paternelle et joyeuse qui les a toujours diverti en leur vendant des bonbons et des gadgets. Avec Taftaf, tout est “cinq cinq” mais “le crédit est interdit au moins de 18 ans”… Quand vous lui demandez s‘il compte s’arrêter un jour, ou encore s’il n’est pas trop fatigué de pousser sa “carroussa” à près de 75 ans, il vous répond : “Ma carroussa c’est la santé, c’est mon sport quotidien, sans elle je deviendrais vieux”. K.S.


TDM 15  

TDM numéro 15

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you