__MAIN_TEXT__

Page 1

OUI

à la candidature d’Oran aux Jeux Méditerranéens 2021

MEDIA EXPERTGRATUIT AGENCE DE PRESSE ET DE COMMUNICATION

Communiquons différemment

Du 22 au 28 Août 2015

Jeux de 2021

Oran capitale de laMéditerranée

2021

ORAN

Ville Candidate

Jeux Méditerranéens

MEDIA EXPERT COMMUNICATION L.T.D

Media Expert © Tous Droits Réservés. 2015 Ouest - Centre - Est Web: www.mediaexpert-dz.net Mail: admin@mediaexpert-dz.net

Rédaction N 74 Résidence El Mahdi Oran Annexe 16 rue cousin Djebbar Oran

6

613 1 7

3 6 1 2 0 21


2 MEDIA EXPERT Du 22 au 28 août 2015

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

Du 22 au 28 août 2015

Bienvenus à Oran Welcome to Oran

Algérie Superficie : 2.381.741 km² Population : 39 500 0005 hab.(janvier 2015) Densité : 16 hab./km2 Population active : 10.6 Millions Monnaie : Dinar algérien (DZD) Produit Intérieur Brut : 215 Milliards USD (3ème en Afrique) Production Gazière : 86.5 milliards m3 (5ème au Monde) Production pétrolière : 1.885.000 barils/j (13ème au Monde)

Oran

Superficie : 2.114km² Population : 1,6 million d’habitants Surnom : El Bahia (Radieuse)

ORAN

1.Daïra d’Oran 2.Daïra d’Ain-El-Turk 3.Daïra d’Arzew 4.Daïra de Bethioua 5.Daïra d’Es Senia 6.Daïra de Bir El Djir 7.Daïra de Boutlélis 8.Daïra d’Oued Tlelat 9.Daïra de Gdyel

3


4 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

Oran à travers l’histoire Oran avant Oran Période Préhistorique

L

e site d'Oran fut un lieu d'activité humaine pré historique comme l'ont révélées les fouilles ar chéologiques entreprises aux XIXe et XXe siècles. Les vestiges de la présence humaine en Algérie remontent à 400 000 ans. Des traces humaines estimées à 100 000 ans ont été retrouvées. Des grottes du Paléolithique et du Néolithique ont été mises en évidence par les fouilles entreprises par François Doumergue et Paul Pallary en 1892 dans les grottes du Cuartel, de Kouchet El Djir et des carrières d'Eckmühl, dites abri Alain. De nombreuses pièces archéologiques ont été ré-

coltées. Certaines sont déposées au musée Ahmed Zabana. C'est le cas d'un bloc stratigraphique et une multitude d'outils: lissoirs, haches en pierre polie, lamelles, couteaux… Vers 5000 av. J-C, de nouvelles populations du Proche-Orient cohabitent et se mêlent aux descendants des premiers habitants. Ces nouveaux venus sont les ascendants de la famille Berbères Touaregs (parfois appelés « hommes bleus »), élargie par des apports méditerranéens.

Période Antiquité

P

lusieurs sites antiques ont été recensés dans les environs d'Oran. Ils révèlent notamment des présences puniques et romaines. La période punique (entre le VIe et Ier siècles av. J.-C.) est d'abord attestée par l'immense nécropole des Andalouses et des nombreux artéfacts présents sur le site: vases, coupes, urnes. Ces occupations furent mises à jour lors de l'agrandissement de la zone touristique de la plage des Andalouses à 30 kilomètres à l'ouest d'Oran et plus récemment dans les régions limitrophes de Bousfer et la région d'El Ançor.Alors que les Phéniciens avaient choisi la crique de Madagh à l’Ouest d’Oran pour y installer leur

Fondation d’Oran

comptoir, les Romains préférèrent développer le site de Portus Magnus à 40 kilomètres à l’est d'Oran sur la ville actuelle de Bethioua (nommé Vieil Arzew au XIXe siècle). L’Espagnol Marmol dit d’Oran que : « On l’appelait du temps des Romains Unica Colonia, quoique quelques-uns lui donnent un autre nom. ». De nombreuses statues antiques retrouvées dans la région d’Oran peuvent être vues au musée Ahmed Zabana (Poséidon, Hercule, Bacchus, Apollon). Au IIe siècle, la région d’Oran voit une immigration juive depuis la Cyrénaïque et l’Égypte à l’instar du reste du Maghreb.

Fondation d’Oran

Au Xe siècle, l’ancien Portus Divini des Romains, et la plupart des criques de cette côte n’étaient sous aucune juridiction, ni aucun con-

trôle officiel. Les côtes du Maghreb étaient utilisés périodiquement par les marins de Pechina alors sous domination d’Al-Andalus pour commercer avec le royaume Rostemide, sa proche capitale Tahert et la ville de Tlemcen. Peu à peu ces implantations devinrent permanentes. Parallèlement, les califes Omeyyades de Cordoue, souhaitaient s’installer sur les côtes africaines. Aux premiers signes de dislocation de l’empire abbasside les Arabes d’Andalousie au faîte

de leur puissance, choisirent de développer des comptoirs commerciaux sur la côte Nord Africaine. Ainsi Oran fut fondée en 902 sur le territoire des Beni Mesguen, tribu des Azdadja, par les marins Mohamed Ben Abou Aoun et Mohamed Ben Abdoun et un groupe de marins Andalous appuyés par les califes de Cordoue Ils fondèrent Oran pour commercer avec Tlemcen en développant les occupations de la baie abritée de Mers el-Kébir.

Période arabo-berbère

E

ntre 910 et 1082, Oran devient objet de con flit entre les Omeyyades de Cordoue et les Fatimides. Le conflit entre des fractions des Ifrenides et les Fatimides s'amplifie. En 954 la ville d'Oran est prise par les Ifrenides commandés par Yala Ibn Mohamed. Sous ses ordres, Oran est détruite et sa population déplacée dans la nouvelle ville qu'il avait bâtie, Fekkan. Les Fatimides prennent Oran grâce aux Zirides qui reconstruisent la ville d'Oran sur le site actuel. En 1077 la ville passe sous la domination des Almoravides. Mais Oran est prise en 1145 par les troupes Almohades déjà victorieuses à Tlemcen. Créé en 1162, le nouveau port d’Oran, plus précisément Mers el-Kebir, devint vite le plus important du Maghreb. Abd El Moumen y ouvrit ses chantiers navals. Oran et Honaine s'associèrent pour construire les cent vaisseaux commandés. L'empire qui domina le Maghreb plusieurs décennies s'émietta

peu à peu pour finalement laisser place à des dynasties locales; en 1230 les Hafsides de Tunis, en 1235 les Zianides de Tlemcen, puis en 1258 les Mérinides de Fès. Lors de la première expulsion en 1391, Les Juifs d'Espagne prennent le chemin du Maghreb et d'Oran, en particulier.

En1228, à la mort de Ben-Abbad, Oran obéit aux Zianides de Tlemcen. Sous la protection de l'émir, la ville jouit d'une grande prospérité. Elle profite d'un système douanier (tarifs), commerce avec Marseille et signe en 1250 un traité de commerce avec les républiques italiennes de Gênes et de Venise. Elle devient l'entrepôt d'un négoce très actif et très étendu, des peaux aux esclaves en passant par l'or. Marmo et Alvarès Gomès en rendent témoignage. « L'ivoire, les dépouilles d'autruche, les peaux de bœuf tannées, la poudre d'or, les céréales étaient d'inépuisables sources de richesses pour les habitants, qui excellaient aussi dans la fabrication des étoffes de laine et dans celle des armes blanches. Les Vénitiens, les Pisans, les Génois, les Marseillais et les Catalans achetaient à l'envi ces produits, écoulant en échange des étoffes, des verroteries, de la quincaillerie grossière et du fer.»


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

Du 22 au 28 août 2015

5

Période espagnole

E

n 1492, à la suite de la chute du royaume musulman d’Espagne, un nombre important de réfugiés grenadins chassés, expulsés d'Espagne embarquent à destination d'Oran. Au mois de juillet 1501, bien avant les Espagnols, les Portugais lancent une expédition pour tenter d'accoster sur la plage des Andalouses. Il faudra attendre le débarquement de Mers-el-Kébir, en 1505, pour voir l'Espagne s'engager dans la première expédition organisée contre Oran. La cité comptait alors 6 000 feux, soit environ 25 000 habitants. La prise de la ville par l'armée du cardinal espagnol Francisco Jiménez de Cisneros commandée par Pedro Navarro, eut lieu le 17 mai 1509. Après l’occupation du port de Mers-el-Kébir (1505), et celui de la ville d’Oran (1509), la ville fut désertée, puis totalement occupée par les troupes espagnoles. « C'est la plus belle ville au monde », s'écria en 1509 le cardinal Jiménez de Cisneros après avoir vu Oran la Joyeuse qu'il venait d'annexer par les armes à la couronne des Rois Catholiques33. Dès cette même année, le Cardinal entreprit de construire sur les ruines de la mosquée Ibn El Beitar l'église Saint-Louis, qui domine la vieille ville des deux côtés. Les Espagnols procédèrent à des travaux de restauration de la forteresse destinée à loger les gouverneurs de la ville. Au XVIe siècle, les Espagnols font ainsi d’Oran une place forte et construisent une prison sur un éperon rocheux près de la rade de Mers El Kebir. Ce lieu était peuplé par de nombreux singes (los monos en espagnol) qui donnèrent son nom à la

forteresse. Les déportés espagnols enfermés à La Mona pouvaient apercevoir leur famille une fois par an, le dimanche de Pâques. La mona était le nom du gâteau qu’emportaient avec eux les pèlerins à la Vierge et les visiteurs au Murdjajo. En 1563, Don Álvarez de Bazán y Silva, marquis de Santa-Cruz, fit construire au sommet du pic de l'Aïdour (Murdjadjo) le fort de Santa-Cruz qui porte son nom. À partir de 1609, à la suite du décret d'expulsion des Morisques, plusieurs vagues de Morisques vont débarquer à Oran. Les juifs d’Oran, considérés comme des ennemis de la religion, n’eurent pas la vie facile avec les Espagnols. Les juifs qui habitaient Ras El Ain et le Ravin Blanc furent expulsés hors d’Oran par les Espagnols à partir de 1669 et durent habiter la montagne de La Corniche Supérieure (Misserghin). Malgré ces fortifications, la ville était l'objet d'incessantes attaques jusqu'au pied même des remparts. En 1701, Le Rozalcazar, ou Bordj Lahmar, ou en-

core Château Neuf, était considéré comme la plus grande des fortifications de la ville d’Oran. C'est ainsi qu'en 1707, Moulay Ismaïl, sultan du Maroc ayant tenté d'en forcer la défense, vit son armée décimée. La ville dès lors, connaît une croissance continue : il lui faut gagner de l'espace et de l'air au-delà des remparts. La démolition des murailles est menée à bien sur plusieurs années. C'était en ce moment-là, les Espagnols coincés, s`enferment à l’intérieur du fort, par manque de ravitaillement ils se nourrissent pour la première fois de la fameuse Calentica. Ainsi de 1708 à 1732, la ville redevient pratiquement déserte. En 1790, un tremblement de terre toucha complètement la ville et un incendie dévora le reste. Les terribles ravages du tremblement de terre sont considérés comme l’une des causes du départ définitif des Espagnols d’Oran et de Mers-el-Kébir. En 1770, Oran est une ville de 532 maisons particulières et 42 édifices, une population de 2 317 bourgeois et 2 821 déportés libres se livrent au négoce.

Période ottomane La domination espagnole avait connu une éclipse de 1708 à 1732 : chassés par le Bey turc Mustapha Ben Youssef (dit Bouchelaghem) le fondateur de la ville de Mascara s'empare d'Oran. Dans la nuit du 8 au 9 d’octobre 1790, un violent séisme fit plus de trois mille victimes en moins de sept minutes, le roi d'Espagne Charles IV ne vit plus l'intérêt d'occuper Oran, qui devenait de plus en plus onéreuse et périlleuse. Après un long siège et un nouveau tremblement de terre qui désorganisa les défenses espagnoles, le bey Mohamed Ben Othman, dit Mohamed El Kébir, prit possession d'Oran le 27 février 1792. Le 8 octobre 1792, il accorda diverses faveurs aux

juifs pour qu’ils se réinstallent à Oran. Jusqu'en 1830, les beys firent d'Oran leur capitale au détriment de Mascara. En 1793 fut achevée la mosquée du Bey Mohamed el Kébir, qui a servi de Médersa dite de Kheng en Nitah et de cimetière familial au bey. En 1793 le bey ottoman appelé le borgne, fit édifier le mausolée (Goubba) du saint patron de la ville au nom de Cadi Boulahbal, dans la vieille ville (Casbah) ce quartier qui porte le nom de l'imam Sidi El Houari El Maghraoui. En 1794, des pèlerins venus de la Mecque apportèrent une nouvelle épidémie de peste et la ville redevint pratiquement déserte.

Période coloniale La prise de possession de la ville d'Oran par les Français ne fit pas parler la poudre, mais elle mit plus de temps qu'à Alger (5 juillet 1830) pour être officielle. Ce n’est que le 13 décembre 1830 que la forteresse de Mers El Kebir fut prise. Le 04 Janvier 1831, les troupes françaises pénètrent à Oran. L’une des premières mesures de l’administration militaire française fut de faire raser toutes les habitations et autres masures qui masquaient les vues du cote de l’est, entre Château Neuf et le Fort Saint Philippe. On fit de même, par la suite, pour tous les gourbis qui, du cote du Ras El Ain, pouvaient favoriser des embuscades et permettre à des assaillants de se glisser jusqu’aux remparts de la ville. À partir du 17 avril 1832, des combats spora-

diques éclatent entre les troupes de la garnison, sous les ordres du général Boyer et des rebelles commandés par Mahi el Din et son fils Abd el-Kader. L’œuvre de Abd El Kader commence en 1834 avec le traité Desmichels. Le 14 novembre, l'Émir Abdelkader signe ce traité avec Desmichel, qui reconnaît son autorité sur l'ouest de l'Algérie, sauf Oran,Mostaganem et Arzew. Abd El Kader ne se borne pas à rassembler des terres, à grouper des territoires pour asseoir sa puissance politique, il va les unifier administrativement dans un sens aristocratique et égalitaire pour unir les populations contre les Français, à l’automne 1839. L'année 1847 voit l'arrivée de 47 300 Français et 31 000 Espagnols, 8 800 Maltais, 8 200 Italiens et 8 600 Suisses et Allemands. L'année 1849 est marquée par une épidémie de choléra qui frappe et décime la population d’Oran. Du 11 octobre au 17 novembre1849, 1 817 décès ont été déclarés à l’état-civil d’Oran à la suite de l'épidémie. En 1890, Oran, à l'étroit à l'intérieur de ses remparts, commence à grimper vers Karguentah. En 1943, le café El-Widad est créé par un groupe de militants nationalistes en plein centre-ville européen. Cet établissement jouera un important rôle

dans le développement du patriotisme algérien. Oran est démographiquement la ville la plus européenne de l'Algérie ; c'est aussi celle où la population d'origine espagnole a la plus forte prépondérance numérique. En 1948, la ville compte 352 721 habitants. Mars 1949, dans un hôtel d’Oran «Hôtel de Paris» Ahmed Ben Bella, Hocine Aït Ahmed deux responsables de l'os du PPA en compagnie de Hamou Boutlelis préparent le cambriolage de la poste d’Oran, le casse leur rapporte 3 070 000 francs. Cet argent sera le début du trésor de guerre du FLN.


6 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

Soutiens à la candidature d’Oran ABDELMALEK SELLAL Premier ministre

ABDELGHANI ZAALANE Wali d’Oran

Mobiliser pour réussir

Abdelhak Kazi-Tani P/APW

Mustapha Berraf Président du Comité olympique algérien

E

n 1975, l’Algérie ac cueillait la VII ème édition des Jeux Méditerranéens avec la participation de près de 2500 athlètes venus de 15 pays de l’un des plus attachant espace géographique du monde. Aujourd’hui, 41 ans après, forte de ce formidable souvenir, si heureusement ancré dans les mémoires de plusieurs générations, l’Algérie souhaite renouveler une nouvelle fois, l’expérience en postulant pour accueillir, en 2021, la XIXème édition fort de l’adhésion de tout un peuple, bien connu pour son amour du sport vecteur universel de rap-

prochement, de fraternité et de paix. Riche de son expérience puisée dans la foulée des grands évènements sportifs que notre pays a déjà abrités, l’Algérie, à travers l’organisation de ces jeux, fera de cet évènement sportif, justement considéré comme le plus important après les Jeux Olympiques, une grande et magnifique fête sportive. Cette édition répondra, je l’espère, aux attentes des peuples des trois continents riverains de la mer méditerranée et s’inscrira dans le strict respect des valeurs fondamentales du Comité International des

Jeux Méditerranéens (CIJM). Le Gouvernement Algérien s’engage à assurer le soutien total à l’organisation de la XIXème édition des Jeux Méditerranéens que la ville d’Oran se propose d’accueillir en 2021 et à respecter les règles du Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM) que je tiens, au nom du Gouvernement Algérien, à remercier pour les efforts qu’il ne cesse de déployer depuis sa création en 1961 pour la promotion du sport et de ses idéaux dans la région. Ce nouveau Challenge confirme la disponibilité collective des autorités nationales et

locales à mobiliser toutes les ressources, tant humaines que matérielles, pour offrir aux futurs hôtes de l’Algérie en général et de la Ville d’Oran en particulier, les meilleures conditions de séjour et de compétitions. Nous œuvrerons pour que ce rendez-vous soit porté au plus haut niveau et soit l’espace idoine pour que nos jeunes expriment la pleine démonstration de leurs talents sportifs toute en tissant les plus grands liens d’amitié, de solidarité et de fraternité indispensable à leur épanouissement.

O

ran, qui six siècle avant JC, fut un comptoir phénicien coincé entre deux Ports,Divini et Magnus,a su grandir à travers le temps et se faire une place dans « l’Histoire et la Géographie » sans le moindre complexe, jusqu’à devenir aujourd’hui capitale de l’Ouest de l’Algérie. Wahrân (les deux lions) ville Méditerranéenne de naissance vit depuis des siècles sous la protection bienveillante de l’AIDOUR en se servant de l’éternel OUED R’HI comme prolongement naturel et vital. Oran, malgré les difficultés et les caprices du temps conjugués à ses vicissitudes, reste une belle histoire contée par ses habitants. Accueillante, insouciante et sûre d’elle, Oran a toujours su créer des lendemains meilleurs pour elle et pour ses enfants. Aujourd’hui, le défi pour nous est de faire d’Oran une perle de la Méditerranée. C’est notre engagement, à nous tous et toutes, grands et petits, ci-

toyens et autorités, administrateurs et administrés. Notre wilaya dispose de tous les atouts pour l’être et de toutes les potentialités pour l’assumer, imposer sa notoriété et réussir. C’est à partir de ses atouts qui seront renforcés, que nous comptons faire d’Oran, une perle Méditerranéenne et c’est ensemble que nous réussirons. Alors que le tissu urbain s’organise et se densifie, Oran est en train de devenir l’une des cinq villes pilotes en matière de gestion intégrée des déchets ménagers et industriels. Elle sera le modèle Méditerranéen. Fière de sa première vocation touristique orientée vers le balnéaire avec ses 14 millions d’estivants qui la visite et profite des biens faits de son littoral chaque année. Elle s’est aussi taillé une notoriété internationale dans le tourisme d’affaires et de congrès, avec plusieurs dizaines d’infrastructures réalisées à cet effet et d’autres en cours de réalisation, offrant avec

plusieurs produits touristiques, l’authenticité, l’accueil, la qualité des prestations, le divertissement, le repos et la découverte. Oran, dispose d’un aéroport international et d’un port commercial et de deux autres industriels, de routes et d’ouvrages d’art qui réduisent considérablement les distances et rapprochent les Hommes. Ce réseau routier et de transport a été récemment renforcé par le tramway qui est venu en appoint au transport urbain et suburbain. Aussi, le métro, permettra à la wilaya, d’entrer définitivement dans l’ère des transports modernes. Il est indéniable qu’à Oran, l’ensemble des secteurs d’activité économique et de services sont pris en charge et se développent à la faveur des différents programmes initiés par son Excellence Monsieur le Président de la République Abdelaziz BOUTEFLIKA, pour donner à la Wilaya, la place qu’elle

mérite et en faire un pôle de rayonnement économique, industriel, social et culturel au sein de la Méditerranée. Pour cela, notre stratégie de gestion s’appuie sur un véritable développement durable soucieux des préoccupations actuelles des citoyens, préservant et protégeant l’avenir des générations futures ; qui pour nous, constituent la véritable richesse de notre Wilaya. Sachant que, plus de 70% de la population de la Wilaya d’Oran a moins de 35 ans et que plus de 20% moins de 15 ans. Ce sont ces jeunes qui nous inspirent dans notre démarche de management et de gouvernance. Nous devons leur assurer un avenir meilleur et leur léguer une wilaya dont ils seront toujours fiers. Oran, se veux la Capitale de la Méditerranée en accueillant ces Jeux en 2021, et c’est avec ces jeunes que nous NOUS SOMMES TOUS MOBILISES POUR REUSSIR.

D

ans le cadre de la can didature de la ville d’Oran pour l’organisation des jeux méditerranéens de 2021, nous avons l’honneur de vous informer que

l’assemblée populaire de la wilaya d’Oran donne son appui et son soutien indéfectible à cette candidature. La ville d’Oran connue par

sa vocation de métropole touristique et sportive, et disposant d’importantes infrastructures de normes internationales pour certaines et en voix de réalisa-

tion pour d’autres, se situe en bonne position pour accueillir de tels événements et sera honorée d’organiser ces jeux méditerranéens.

Q

paix et de l’olympisme. Ce n’est pas sans fiertéì de deuxième ville Algérienne qu’Oran s’est engagée, très tôt, aÌ s’équiper et aÌ se doter d’infrastructures modernes, et aÌ faire valoir ses évolutions environnementales qui lui donnent une image exceptionnelle. Nous pouvons prendre la responsabilitéì d’affirmer que toutes les mesures seront prises afin de faciliter et d’agrémenter le séjour de tous les athlètes, des techniciens, des dirigeants sportifs et des invites de la

Méditerranée. Le Comteì Olympique et Sportif Algérien estime que toutes les délégations et les sportifs méritent les meilleurs égards et ont le droit d’exiger les meilleures conditions pour évoluer et prétendre aÌ atteindre les plus hautes performances. Nous pouvons vous assurer que ce deìfi sera relèveì pour que les communautés des deux rives de la Méditerranée puissent continuer aÌ croire au destin commun qui lie nos populations dans leur marche inexorable vers la

modernitéì, le progrès, l’amitiéì et la paix. Les Jeux Méditerranéens trouveront en la ville d’Oran un espace multiculturel baseì sur la tolérance et le respect pour assurer leur pérennitéì. Mes chers amis, nous agirons de sorte que vous soyez fiers de nous car nous sommes fiers d’appartenir aÌ la grande famille du Bassin Méditerranéen, berceau des plus grandes civilisations de l’humanité.

uarante ans après les Jeux Méditerranéens d’Alger et l’énorme succès qu’ils ont connu dans un climat de joie, de tolérance et de performances, Nous voilaÌ aÌ nouveau candidats avec la magnifique et prestigieuse ville d’Oran. Aussi, ai-je l’honneur de solliciter humblement le soutien de tous mes collègues et amis des deux rives de la Méditerranée pour qu’ils offrent l’opportunitéì aÌ la ville d’Oran de montrer son sens légendaire de l’hospitalitéì et son amour du sport, de la

(www.candidature-oran-jm2021.org)

JOURS DE GOURMANDISES !

(www.candidature-oran-jm2021.org)

(www.candidature-oran-jm2021.org)

(www.candidature-oran-jm2021.org)


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

MOUAD ABED Président de la Chambre de commerce d’Oran

L

Du 22 au 28 août 2015

a Chambre de commerce de la wilaya d’Oran participe et soutient totalement cet événement d’une importance mondiale. La ville d’Oran s’est beaucoup développée depuis les années quatrevingt et l’infrastructure actuelle nous permet d’accueillir les Jeux méditerranéens. Ces jeux sont rentables sur le plan socio-économique local et national, donc nous, en tant que Chambre de commerce, sommes des facteurs participants à l’événement pendant la phase de candidature de la ville. Et si par chance elle est retenue, nous aurons un rôle majeur dans les préparatifs des Jeux de 2021. La Chambre de commerce apporte un soutien indéfectible à la candidature de la ville et nous avons également sollicité d’autres opérateurs à y participer. On espère être retenus et fêter cette victoire

avec le peuple algérien. Nous avons effectué un travail au niveau local et international. Localement, nous avons contacté les 47 autres wilayas afin de les sensibiliser à cette initiative que nous avons lancée. Nous leur avons demandés la diffusion générale de l’événement à travers leurs chambres et ainsi, à travers leurs wilayas, afin d’avoir leur soutien à notre Chambre et à notre ville en tant que candidate pour ces jeux. Nous avons reçu un écho favorable par rapport à cela. Ils sont même prêts à contribuer financièrement dans un cadre bien étudié. L’invitation n’est pas dédiée qu’aux opérateurs, la parenthèse reste ouverte à toutes les branches qui veulent participer à ce travail au sein de la commission. Sur le plan international, nous restons en contacts avec les différentes

Lakhdar Belloumi, ancien joueur de l'EN de football: "Nous devons tous nous mobiliser pour Oran afin qu'elle accueille les Jeux Méditerranéens 2021. C'est une occasion en or qu'il ne faut pas rater. Oran nous a tant donné et possède tous les critères pour qu'elle accueille cet événement de taille". Abdelkrim Bendjemil, ancien joueur de l'EN: "Ce sera formidable si Oran organise les JM en 2021. Pour ce faire, pour atteindre cet objectif, il faut que nous tous et tous les oranais soient aux côtés d'Oran et la soutenir". Mustapha Zitouni, ancien boxeur: "Notre ville est connue pour son immense hospitalité et ce sera une joie extraordinaire si elle pouvait organiser les Jeux Méditerranéens. Soyons tous avec elle et soutenons la".

chambres participantes dans l’événement, la liste est composée de 24 pays représentants à qui nous avons envoyé des e-mails pour les sensibiliser, je les ai même contacté au téléphone durant de longues heures. Le fruit de tout ce travail fut le soutien de plusieurs chambres de commerces internationales. Nous leur avons demandé de nous aider soit à travers leurs autorités soit au niveau de leurs organisations olympiques pour soutenir notre candidature. L’Egypte, la Syrie, la France, l’Italie et l’Espagne ont répondu favorablement et soutiennent la candidature d’Oran pour l’édition 2021. Cette initiative sera rentable dans plusieurs secteurs et apportera un sang nouveau pour le tourisme. Si Oran est élue, nous commencerons à préparer sé-

7

rieusement l’événement avec le département de la formation. On aura à former et à remettre à niveau, si je puis le dire, pour quelques professions qui ont un lien direct avec ces jeux, telles que les boites de communication, restauration et tout ce qui est service pour être fin prêt au meilleur des accueils. On fera appel aussi aux experts dans le domaine. Nous nous impliquons corps et âme dans cette élection. Le Wali d’Oran a organisé plusieurs rencontres pour sensibiliser et la Chambre de commerce a pris le relais. L’honneur de la participation à ces jeux ne revient pas qu’à Oran mais plutôt à l’Algérie. En cette occasion, je remercie le Président de la république qui a choisi la ville d’Oran pour cet événement.

Sofiane Benchakour, ex-champion d'Afrique de natation: "Nous avons toujours rêvé d'assister à des jeux prestigieux à Oran. Nous devons montrer au monde entier que nous sommes capables de le faire, nous en avons les moyens. Nous l'avons déjà fait à Alger en 1975. Oran est une grande ville sportive. Elle l’a déjà prouvé par le passé en diverses occasions. Soyons, donc, tous derrière Oran". Mustapha Moussa, boxeur, détenteur de la médaille d'or des Jeux Olympiques de Los Angeles (USA) en 1984: "Oran doit revenir sur la scène sportive internationale avec les JM 2021. Ceci peut être réalisé grâce à la mobilisation de tous, pas seulement des sportifs mais de tous les oranais, de tous les algériens également. Dans la boxe, il y avait un grand niveau à Oran, autrefois, et cette ville peut reconquérir sa place".

Souvenirs

Le 17 juin 1965, Oran abrite le match amical du siècle opposant l'Algérie au Brésil, joué au Stade Ahmed-Zabana devant 60 000 spectateurs. Ahmed Ben Bella, le premier Président de la république algérienne, et ancien joueur de l'Olympique de Marseille, est présent.

En 1955 début de construction du stade municipal par le maire d’Oran, Henri Fouques-Duparc du nom du fondeur, dans le quartier Lyautey arrondissement d'El Hamri d'une capacité de 40 000 places. Le stade est inauguré le 5 mai 1957 sous le nom du Parc Municipal des Sports, abritant son premier match entre le Stade de Reims et l’AS Saint-Etienne (1-1) suivi par un match amical entre Stade de Reims et le Réal Madrid le 8 mai (2-5)

Le premier match de l'équipe du Front de libération nationale algérien de football est joué contre la Tunisie, en Tunisie, le 1er juin 1957. Cette Algérie n’est pas indépendante lors du match, mais elle s’est autoproclamée indépendante, et ce match est considéré dans la continuité de la phase de décolonisation. L’Algérie sous l’appellation du FLN remporte ce match sur le score de (4-1). L'équipe nationale dispute la première rencontre de son histoire le 6 janvier 1963 face à Bulgarie, match remporté sur le score de deux buts à un. En 1982, l’EN decroche pour la première fois sa participation au mondial en Espagne, et sa première coupe d’afrique en 1990 à Alger.

A Oran, Marcel Cerdan met K.O. au 2ème round le fameux Martinez, dit « K.O. Martinez ». Il met alors les bouchées doubles et expédie successivement Ricardo, Kid Abadie, Castillanos, Fausto puis Al Francis et Primio Rubio. L'équipe du FLN à son jubilé au stade du 5 juillet 1962 en 1974. De gauche à droite:Debout : A.Sellami - Doudou - Zouba - Rouai - Amara - Zitouni - M. Soukane - Bouricha Oudjani - Boubekeur Assis : Mazouz Kerroum - Benfadah Bouchouk - A. Soukane - Kermali - Mekhloufi Oualiken


8 MEDIA EXPERT Du 22 au 28 août 2015

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

Du 22 au 28 août 2015

Jeux

méditerranéens

9

Les Jeux méditerranéens (JM) sont une compétition multisports où se rencontrent des sportifs des pays du bassin méditerranéen depuis 1951, date de lapremière édition des Jeux.

Le logo de ces Jeux sont trois anneaux bleu ciel ou blanc sur fond bleu ciel, et dont le bas ondule comme s’ils étaient reflétés dans les eaux de la Méditerranée. Ils représentent les trois continents côtiers de la Méditerranée : l’Europe, l’Afrique et l’Asie.

I

ls sont organisés par le Comité inter national des Jeux méditerranéens (CIJM) et se déroulent tous les 4 ans, l’année qui suit les Jeux olympiques d’été.

En 1948, lors des Jeux olympiques de Londres, plusieurs comités de pays méditerranéens ont réfléchi à l’idée de l’Égyptien Muhammad Tahir Pacha (le Pierre de Coubertin des JM, en quel-

que sorte) d’organiser une compétition à l’échelle de leur région. Des jeux sont ainsi organisés enTurquie, à Istanbul, dès 1949, mais seul l’Italie et quelques sportifs turcs y participent.

LES NATIONS PARTICIPANTES: Ils rassemblent actuellement 24 pays: 20 ayant un littoral sur la Méditerranée et quatre pays enclavés mais néanmoins considérés comme méditerranéens (la Serbie, Andorre, Saint-Marin et la Macédoine).

FIGURENT QUELQUES EXCEPTIONS: Pour des raisons avant tout politiques, Israël et la Palestine ne participent pas à cette manifestation sportive. La Yougoslavie a participé aux Jeux avant d’être progressivement remplacée par les pays qui en sont issus : la Croatie, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, mais aussi la Serbie, bien que ne disposant pas de côtes avec la Méditerranée mais qui faisait partie intégrante de l’ex-Yougoslavie. La Macédoine n’est pas un État côtier, mais elle était déjà membre du Comité international des Jeux méditerranéens avant son intégration en 2013. Andorre et Saint-Marin ne sont pas non plus des Etats côtiers, mais ils partagent néanmoins une culture et une histoire méditerranéenne. Le Portugal et la Bulgarie ont eux aussi été objets à plusieurs reprises d’intégration dans le CIJM sur ces mêmes critères.

Retrait des JM 2013 à la Grèce Le 28 janvier 2011, le CIJM retire l’organisation des JM 2013 à Volos (Grèce), qui sévèrement touchée par la crise économique mondiale, ne peut faire face à la préparation. Le 25 février 2011, la ville de Mersin (Turquie) a été désignée pour la remplacer.

Ces pays sont: • Albanie • Algérie • Andorre • BosnieHerzégovine • Chypre • Croatie • Égypte • Espagne • France • Grèce • Italie • Liban Cartes des nations participantes et des villes ayant déjà organisées les JM

• Libye • Macédoine • Malte • Maroc • Monaco • Monténégro • Saint-Marin • Serbie • Slovénie • Syrie • Tunisie • Turquie

VILLES OU RÉGIONS ORGANISATRICES: •1949 : Istanbul (Turquie) •1951 : Alexandrie (Égypte) •1955 : Barcelone (Espagne) •1959 : Beyrouth (Liban) •1963 : Naples (Italie) •1967 : Tunis (Tunisie) •1971 : Izmir (Turquie) •1975 : Alger (Algérie) •1979 : Split (Yougoslavie) •1983 : Casablanca (Maroc) •1987 : Lattaquié (Syrie) •1991 : Athènes (Grèce) •1993 : Languedoc-Roussillon, Agde (France) •1997 : Bari (Italie) •2001 : Tunis (Tunisie) •2005 : Almería (Espagne) •2009 : Pescara (Italie) •2013 : Mersin (Turquie) •2017 : Tarragone (Espagne)

DISCIPLINES Le programme des Jeux méditerranéens est extrêmement varié. Les Jeux méditerranéens constituent par ailleurs une opportunité de présenter des disciplines, comme le karaté, qui ne sont pas retenues dans la programmation olympique. En outre, des disciplines de handisport sont disputées pendant les Jeux.

Les principales disciplines couvertes par les Jeux méditerranéens, qui varient selon les éditions, sont les suivantes : •Athlétisme •Aviron •Badminton •Basket-ball •Bocce (boules) •Canoë-kayak •Cyclisme •Équitation •Escrime •Football •Golf •Gymnastique : •Haltérophilie •Handisport •Handball •Hockey sur glace

•Hockey sur gazon •Judo •Karaté •Lutte •Natation •Plongeon •Pugilat •Rugby à XV •Tennis •Tennis de table •Tir (tir sur cible et tir aux plateaux) •Tir à l'arc •Voile •Volley-ball •Water-polo


10 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021, Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

Le Complexe Olympique STADE OLYMPIQUE

Disposant d’importantes infrastructures de normes internationales et d’un très beau complexe olympique ainsi que d’un village méditerranéen en fin de réalisation, Oran se situe en bonne position pour accueillir les Jeux méditerranéens et d’autres événements sportifs.

Le stade olympique d’une capacité de 40.000 places est un véritable joyau architectural. Un acquis emblématique à la hauteur des ambitions qu’affiche la capitale de l’Ouest pour se hisser au rang des grandes métropoles méditerranéennes. Une ligne de tramway, en cours de réalisation, facilitera l’accès du public au stade .

SALLE OMNISPORT

Le complexe sportif comprend : -1 stade d’une capacité de 40.000 places -Salle omnisport couverte d’une capacité de 6000 places, avec terrains de handball, basketball, volleyball, -Terrain d’athlétisme. -Vélodrome d’une capacité de 3.000 places -Club de tennis avec un court central couvert avec toiture ouvrante d’une capacité de 3.300 places. 6 courts extérieurs d’une capacité de 1.800 places -Gymnase et salle de musculation -Centre nautique avec trois bassins et une fosse de plongeons. -Centre de formation, d’hébergement des sportifs -Parking couvert de 1.000 places -Parking extérieur de 1500 places -Bloc d’hébergement

Salle omnisport couverte d’une capacité d’une de 6000 places, avec terrains de handball, basketball, volleyball...

STADE D’ATHLÉTISME

Stade d’athlétisme avec une capacité de 3.000 places.

CENTRE NAUTIQUE

Le centre nautique comprend trois bassins et une fosse de plo


Oran ville candidate

MEDIA EXPERT Du 22 au 28 août 2015

11

e d’Oran

Le village méditerranéen

CLUB DE TENNIS Situé sur le pôle d’extension de la ville d’Oran, à 2 km du complexe olympique, le village méditerranéen d’une capacité de 20.000 lits, accueillera les athlètes des délégations engagées lors des Jeux. A proximité du nouveau complexe sportif de Bir El Djir, et à moins de 10 kms de l’aéroport, ce site sera relié dans un proche avenir par la nouvelle ligne de tramway. Le village disposera de 02 restaurants avec une capacité de plus de 4.000 couverts chacun, de plusieurs infrastructures sportives, de bibliothèques, ainsi que d’autres structures d’animation, de détente, de loisirs et d’espaces verts. La connexion wifi à haut débit et d’autres aménagements seront intégrés

Le club de tennis comprend un court central couvert avec toiture ouvrante d’une capacité de 3.300 places et 6 courts extérieurs d’une capacité de 1.800 places

ngeons.


12 MEDIA EXPERT Du 22 au 28 août 2015

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

La future Aérogare Internationale d’Oran La future aérogare conçue selon un style moderne et répondant aux nouvelles technologies, d’une capacité de 2,5 millions passagers/an, est dotée de six couloirs couverts reliés directement à la salle d’attente des avions. La climatisation et l’éclairage de cette nouvelle enceinte seront assurés par des plaques photovoltaïques.

Surfaces Hall Public : 3.145 m²

Sous Sol: Rez de chaussée: Mezzanine: 1er Etage: Surface Totale: Toiture:

15 200,00 m² 14 500,00 m² 02 000,00 m² 11 900,00 m² 43 600,00 m² 13 000,00 m²

Zone d'enregistrement : 1.257 m² (18 box + 01 Hors gabarit)

Autres Capacité parking autos: 2200 Places

Livraison bagage : 2.245 m²

Capacité (passagers/an): 2 500 000 passagers / an

Zone arrivée : 1.832 m²

Classe IATA: «C» Nombre de passerelles: Six (06)

Salle embarquement : 3.000 m² (800 sieges)

Equipements contrôle et securite : Scanner et Portique

Extension: - Aérogare extensible (+ 02 modules) - 6 000 000 passagers/an

Télé-affichage (AIMS – FIDS)

Eclairage naturel par patio - 1er etage

02 Tapis de 59 ml en forme de "L" + 01 tapis de 100 ml en forme de "U"


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

OUI

Du 22 au 28 août 2015

à la candidature d’Oran aux Jeux Méditerranéens 2021

Société de Gestion du Centre de Conventions d’Oran « G-CCO » Tél : 041 62 11 01 - Fax : 041 62 11 02 Email : contact@ccoran.com - g_cco@yahoo.fr / Web: www.ccoran.com

OUI

à la candidature d’Oran aux Jeux Méditerranéens 2021

13


14 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

LE CENTRE INTERNATIONAL DE CONVENTIONS D’ORAN Le centre de conventions d’Oran est un bijou architectural, d’une dimension internationale. Il est composé d’un ensemble d’ouvrages complémentaires : Le palais des congrès, le palais des expositions et l’hôtel « Le Méridien ». C’est le plus grand centre de conventions d’Afrique. Doté d’une logistique et de moyens de haut niveau, cet espace grandiose et populaire vous offre tout le confort pour faire de votre évènement un francsuccès. Surplombant les Genêt, le centre, réalisé par SONATRACH, est un phare maritime qui illumine Oran de jour comme de nuit. Espace de rencontres, situé au coeur d’une ville de charme, le Centre de conventions d’Oran est un choix rêvé pour vous et vos délégués. Il se distingue par sa réputation d’excellence, ses événements prestigieux, ses technologies de pointe et son expertise en matière d’organisation d’événements. En ses murs, vous découvrirez un milieu de vie stimulant, sain et confortable et, surtout, un personnel à l’écoute. Succès, solutions, confort, service, qualité, passion, innovation, accompagnement Plus que des mots, des valeurs qui prendront tout leur sens au CCO. Le Centre de Conventions d’Oran est situé sur la façade maritime, à quelques minutes du centre ville et à 15 mn de l’aéroport international d’Oran Ahmed Ben Bella. • Le Palais des Expositions d’Oran Mis en service en avril 2010, le Palais des Expositions d’Oran est l’emblème du nouveau tourisme d’affaires, alliant qualité et modernité. Idéalement situé en bordure de la mer, c’est l’atout maître du tourisme d’affaires à Oran. Constitué d’un espace d’exposition de 20000 m², il offre une gamme complète de prestations de grande qualité.

• L’infrastructure - Un hall d’accueil de plus de 1.200 m² - 38 bureaux et 16 salles de réunion aménagées - Deux restaurants de 100 places chacun - De nombreuses zones de stockage - Une superficie de 1.240 m², idéale pour les petites manifestations - Un espace dédié aux «Informations» et «accréditations» - Une infirmerie pour les premiers soins - Accessibilité aux personnes à mobilité réduite - Une gamme complète de prestations de qualité • Des espaces de travail agréables et flexibles - 38 bureaux aménagés de 23 m² chacun - 4 salles de réunion de 72 m² chacune - 4 salles de réunion de 65 m² chacune - 4 salles de réunion de 53 m² chacune - 4 salles de réunion de 38 m² chacune • Confort et souplesse d’aménagement Les salles de réunion sont entièrement aménagées et peuvent être configurées selon la demande en U, T, C. - Un service traiteur, des goûts variés - Deux restaurants de 100 places chacun au niveau 1 - Deux espaces traiteur au niveau 0 - Un grand espace de préparation de plats au niveau -1 - Cinq chambres froides et aires de stockage au niveau -1

• La plus grande fresque au monde Une somptueuse fresque en céramique, peinte à la main, orne le palais des congrès du CCO. D’une superficie de 2009 m2, cette fresque, la plus grande au monde, est de 34.4m de haut sur 58.4m de large. • Tout pour le confort - Un quai de déchargement avec accès pour camions - Détecteurs de fumée et système de lutte contre l’incendie - Un système de télésurveillance - Une équipe technique aux commandes de la salle de contrôle H24, 7J/7 • Une structure qui s’adapte aux événements - Dîners de gala Concerts, Réunions, Meetings, Compétitions sportives... • Notre philosophie Une équipe de professionnels aux multiples talents disposés à faire de chaque événement un franc succès en plaçant le client au centre de nos préoccupations. Ici mieux qu’ailleurs vos idées trouveront toujours une oreille attentive auprès d’une équipe de professionnels, mobilisés autour de la compréhension de vos événements et de leur dimension. Nos hôtes profiteront de notre savoir-faire adapté aux ambitions des organisateurs, afin d’accueillir et donner vie à un évènement sur mesure, dans un site hors normes, comme une évidence.

Albertine un roman de Khalil REGUIEG-ISSAAD

Khalil REGUIEG-ISSAAD, journaliste à Liberté (bureau d’Oran), vient de publier un roman intitulé Albertine aux éditions Baudelaire. L’auteur met en évidence la problématique des relations notamment humaines, qui demeurent toujours tendues entre la France et l’Algérie 53 ans après l’Indépendance. Les fais de ce roman qui sont basés sur des faits et des personnages ayant réellement existé, dépoussièrent les idées préconçues des Français sur l’Autre. Le mariage entre Farid et Albertine entraîne le lecteur dans une spirale d’appréhensions et d’incompréhension encore perceptibles dans l’esprit complexé et chauvin chez un bon nombre d’anciens revanchards. Farid va faire connaissance avec sa nouvelle belle famille française et ses contradictions qui s’entrechoquent. C’est la descente abyssale et Farid et Albertine doivent faire preuve de beaucoup de courage pour sauver leur amour. Khalil REGUIEG-ISSAAD, Albertine, éditions Baudelaire, 141 pages, prix : 15,50 euros.

Saïd OUSSAD

«Les chemins inutiles»

...Sur les traces d’un chef terroriste

Un roman noir qui refuse l’amnisie officielle


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

Du 22 au 28 août 2015

15

e-mail : hadjidiancoumba@gmail.com tél : 0559 65 34 92 ƒBenahmed A C (H) 24 ans, Cherche un emploi dans le domaine de l’industrie/ labo de recherche. e-mail: chawki-benahmed@outlook.fr tél : 0772 73 40 44 ƒBelmiloud S E (H), Cherche un emploi dans le domaine informatique. Expérience: 3mois dans une agence d’assurances / vendeur e-mail : salah-9431@hotmail.fr tél : 0792 26 86 03 ƒBenadjila M (F) 21 ans, Cherche un emploi dans le secteur de la comptabilité et les finances. Expérience: Stage pratique en comptabilité bancaire, stage au niveau de la wilaya d’Oran. e-mail: mimi-0031@hotmail.com tél : 0669 42 98 00 ƒSahari H (F) 22 ans, Cherche un emploi dans le secteur de l’administration Expérience: 2ème année LMD langue anglaise. tél: 0794 34 40 09 e-mail: midouya.liblibtah@gmail.com ƒRahal G (F) 20 ans, Cherche un emploi pour étudiant. Expérience: Etudiante en mathématique et informatique e-mail: ghizlene08gh@gmail.com tél : 0553 70 02 14

Kerma (Oran) e-mail : fbelazze@yahoo.fr tél : 0790 91 55 54 ƒAl Sidchikh N E Y (F) 23 ans, cherche un emploi dans le secteur de l’industrie et les laboratoires. Expérience : SFE laboratoire d’analyse médicales, 1 an dans une pharmacie e-mail : nourley@gmail.com tél : 0559 74 59 63 ƒBanfatah Y (H) 26 ans, Cherche un emploi dans le domaine de l’administration. Expérience : Agent administratif, agent commercial, responsable des ventes e-mail : youz-w@hotmail.fr tél : 0776 53 90 81

ƒBendjerad S (F) 24 ans, Cherche un emploi dans le secteur D’hygiène et microbiologie. Expérience: stage 06 mois au CHU e-mail: soumia.she84@gmail.com tél: 0666 52 81 77

ƒGueri W (F) 23 ans, Cherche un emploi dans le domaine de la chimie (génie des procédés). Expérience : Master 2 G.chimique, Diplôme en maintenance et informatique e-mail : genie.chimique@outlook.fr tél :0540 54 15 98

ƒBelliaze F H (F) 22 ans, Cherche un emploi dans le secteur d’administration Expérience: Believe company, APC d’El

ƒBelabess A A (H) 26 ans, Cherche un emploi dans le domaine de l’administration/ enseignement. Expérience :

enseignant d’anglais 1 an à l’USTO, 1 an dans un collège privé e-mail : hafidou-catalant@hotmail.fr tél : 0795 18 91 45 ƒZegar M (H) 29 ans, Cherche un emploi dans la GRH. Expérience : Admin aux impots, responsable commercial, opérateur chez OTI (ooredoo ) e-mail : zgr-mohamed@live.fr tél : 0554 22 32 81 ƒDiancoumba H (H) 28 ans, Cherche un emploi pour étudiant. Expérience : Marketing, informatique, hôtellerie

ƒLaib C (H) 27 ans, Cherche un emploi dans le domaine « industrie »/ »labo des analyses ». Expérience : 6 mois usine Hamoud Boualem, 2 ans télécom e-mail : chakib.laieb@gmal.com tél : 0667 97 60 91 ƒLaroui Y (H) 23 ans, Cherche un emploi dans le domaine du commerce / sport / administration. Expérience : bac + 1 TM, 3ans MLM, diplômes : loi d’attraction, kung-fu, ISB e-mail : prison02@hotmail.fr tél : 0561 24 57 72

CONDOLEANCES

S Sincère, O Optimiste, E Énergique, U Unique, R Rigolote, Voilà comment on te représente, notre sœur qu’on adore surtout Zizou! Joyeux anniversaire ! Rihab Hidayat

Pour ma tante Melak, que j’aime du plus profond de mon cœur, je t’offre les plus belles fleurs et te souhaite un joyeux anniversaire merci de t’occuper de-moi ton neveu qui t’adore mahmoud zakaria. Joyeux anniversaire

Le Directeur et l’ensemble du personnel du Journal MEDIA EXPERT, profondément touchés par le décès du père de Monsieur ABED Mouad Président de la CCI de l’Oranie, présentent leurs sincères condoléances à sa famille et les assurent de leur profonde sympathie en cette douloureuse circonstance. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

PENSÉE

REMERCIEMENT La direction du Journal Media Expert remercie vivement Madame DJABRRI du département de production d’Alger Agence Telecom Ibn Rochd, pour sa collaboration et son professionnalisme

Le 31/08/2002 nous a quitté notre cher père et grand-père GAOUAR MAHMOUD La famille GAOUAR demande à tous ceux qui l’ont connu et aimé d’avoir une pieuse penséeà sa mémoire.

PATISSERIE & VIENNOISERIE Cité 92 Logts Pro Bir El Djir, 31000, Oran Mob +213 (0)665 899 200 Pechemignon.dz@gmail.com

Nous prions Le Bon Dieu de l’accueillir dans Son Vaste Paradis. « A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons». Repose en paix très cher père, grand-père.


16 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

Théâtre régional d’Oran

Cotations des billets de banque 1 USD

97,66

103,63

1 EUR

107,89

114,50

1 CAD

75,37

79,98

1 GBP

152,31

161,64

100 JPY 78,96 26,04

27,63

1 KWD

322,42

310,54

1 AED

26,59

28,21

Samedi 22 août 2015 15h00 : «Germinal» de Claude Berri France 1993

Vendredi 21 août à 10h et samedi 22 août à 15h au TRO «En Nahla» Adapt et mise en scène Abdelkhalek Houari

83,79

1 SAR

CINÉMATHÈQUE D’ORAN

18h00 : «Le journal de Bridget Jones» de Sharon Maguirre Royaume Uni 2001

Mardi 25 août à 15h au TRO «Wissam Ouel Malika» Auteur : Azzedine mari

Dimanche 23 août 2015 15h00 : «L’attentat» de Ziad Doueiri Koweït – Egypte – Qatar 2011

Jeudi 27 août à 18h Dans le cadre de constantine capitale de la culture Arabe «Lala Aziza» Auteur : abdelkrim Houari Mise en scène : Missoum Laroussi (Coop/ les amis de l’Art/Chlef)

100 CHF 10.130,86 10.750,71 100 SEK 1.136,84 1.206,90 100 DKK 1.445,87 1.534,41 100 NOK 1.195,13 1.270,22

8h00 : «Les misérables» de Tom Hooper USA 2012

Horaires de train

ORAN / ALICANTE Jeu 20 -18h00 Ven 21 -07h00 Ven 21 -18h00 Sam 22 -07h00 ALICANTE / ORAN Mer 19 -19h00 Jeu 20 -07h00 Sam 22 -19h00 Dim 23 -07h00 Dim 23 -19h00 Mar 24 -07h00 ORAN / MARSEILLE Mer 19 - 12h00 Jeu 20 - 13h00 Dim 23 - 12h00 Lun 24 - 13h00 Mer 26 - 12h00 Jeu 27 - 13h00 Sam 29 - 12h00 Dim 30 - 13h00 MARSEILLE /ORAN Mer 19 - 12h00 Jeu 20 - 16h00 Dim 23 - 12h00 Lun 24 - 13h00 Jeu 27 - 16h00 Ven 28 - 16h00

Oran 06:25 08:00 12:30 15:00

Alger 11:29 12:30 17:39 19:30

Alger 06:25 08:00 12:30 15:00

Oran 11:29 12:30 17:39 19:30

Oran 17:00

SBA 18:22

SBA 05:40

Oran 06:58

18h00 : «La séparation» de Christian Vincent France 1994

Oran 16:15

Chlef 18:22

Chlef 06:50

Oran 09:11

Conférence

Oran 07:30 12:50 16:00

Maghnia 11:05 16:22 19:42

Maghnia 04:45 08:50 14:05

Oran 08:09 12:22 17:26

Oran 08:10 17:02

Témouchent 09:11 18:03

Témouchent Oran 06:15 07:14 15:05 16:05

Oran 20:30

Béchar 05:46

Béchar 20:00

Oran 05:00

LES BÉLABESSIENS RENOUENT AVEC LA CHANSON RAÏ La wilaya de Sidi Bel Abbès accueille du 22 au 28 août la 8e édition du Festival de la chanson raï sous le signe «Raï Bladi». Durant ces sept soirées, la scène du stade des 3 Frères Amarouche verra la participation de 52 artistes algériens et étrangers. La première guests list annonce déjà la présence des grands, à savoir Kader Japonais, Zahouania, Cheb Anouar, Cheba Dalila ou encore Lotfi Raïna Raï. Par ailleurs, la chanson kabyle sera aussi présente dans cette nouvelle édition avec la participation pour la première fois de l’artiste Mohamed Allaoua. MEDIA EXPERT 74 Résidence El Mahdi Hai Khemisti ORAN annexe 18 rue Larbi Ben M’hidi ORAN 31000 ALGERIE Tél:041 29 19 42 Télécopieur:041 29 10 19

Lundi 24 août 2015 15h00 :«Le silence des agneaux» de Jonathan Demme USA 1991

DIRECTRICE: Mme N. CHELOUAH Directeur de la publication: Mr. Mohamed Seghir GAOUAR Directeur Technique: Mr Salim BARÇA

Media Expert sur CD-ROM: admin@mediaexpert-dz.net www.mediaexpert-dz.net pub@mediaexpert-dz.net Publicité: ANEP / SPA 1, Avenue Pasteur Alger Tél: 021 73 76 78 021 73 71 28 TELFAX: 021 73 95 59 021 73 99 19

Littérature: les limites de la liberté dans l’écriture Samedi 19 septembre à 18h00 à l'IF d'Alger Par Chawki Amari et Kamel Daoud, écrivains Modérateur: Nordine Azzouz, journaliste, directeur de la rédaction du quotidien “Reporters”. Chawki Amari (né en 1964) et Kamel Daoud (né en 1970) sont presque jumeaux : ils sont tous deux journalistes/ chroniqueurs stars, commentant sans concession l’actualité de leur pays et suivis par un jeune public nombreux (notamment sur les réseaux sociaux). Tous deux sont écrivains, auteurs de romans au succès incontestable et au lectorat fidèle. Le premier est connu pour son humour féroce et son goût de l’absurde, le second pour son lyrisme rageur et prophétique.

Avertissement: Pour tout texte, photo ou document envoyé pour éventuelle publication implique l’acceptation de l’auteur. Le ou les document(s) ne sera(ont) pas restitué(s), ainsi que les copies ou reproductions au propriétaire de l’envoi.

impressions : ENIMPOR distribution: SDPO Ouest


MEDIA EXPERT

Oran ville candidate

Trousseau de clebs

Poison rouge









Bouche baie



A fini sur le pré Pour être bien assis

Libanais en scierie



Roder çà et là





Bon voilier

Refroidis

 Défaut d'articulation



Mobile homme



A donc été venté Palpable





Ceinture d’orée

Accord de Sète

Mi lord ou mi lady ?

Présente les armes

!



Mordue mais contente





On peut s'y faire envoyer



Boucher à Paris

Moyen de preuve



Dégotée

Coupe le courant





Garniture de broche



A changé de crémerie



Entre trois et quatre





On en fait dans la cour

Gare à droite



Employé comme avant 50% de pour





Forte tête Rendre couard





Lettres suivent



L'I vert



 Faire le ménage Ranavalona III le fût



Centre de Venise





7 Erreurs

Prêter main forte

Fait jeter un oeil



Les performances individuelles, ce n'est pas le plus important. On gagne et on perd en équipe. Zinedine Zidane

Pèze pas lourd

Ils roulent pour nous



Si vous rentrez dans un mur, n'abandonnez pas. Trouvez un moyen de l'escalader, le traverser, ou travaillez autour. Michael Jordan

Vedettes de l'écrin



Qui a la même vision du monde à vingt ans qu'à cinquante, a perdu trente ans de sa vie. Mohammed Ali

Employé à la morgue



On ne devient pas champion dans un gymnase. On devient champion grâce à ce qu'on ressent ; un désir, un rêve, une vision. On doit avoir du talent et de la technique. Mais le talent doit être plus fort que la technique. Mohammed Ali

17

Mots Fléchés



Citation

Du 22 au 28 août 2015

Sacrifie un bouc

 Directeurs des mines



Sodoku

3 1 6

5 2

7

4

9

2

3

6

1

8

5

2

3

1

2 3 6

7

7

1 4

7

4

7

3

5

8

4 3

6

7 9 2


18 MEDIA EXPERT

Jeux méditerranéens 2021 Communiquons différemment

Du 22 au 28 août 2015

SARL SWISS TEC ALGERIE Distributeur exclusif du Café CHICCO D’ORO Tél/Fax: 041 70 75 54 Mob: 0665 28 86 38

Cité Khemisti Lot 339 N°99 Oran

MEDIA EXPERT

OUI

à la candidature d’Oran aux Jeux Méditerranéens 2021


Oran ville candidate

MEDIA EXPERT Du 22 au 28 ao没t 2015

19


MEDIA EXPERT

Communiquons différemment

AGENCE DE PRESSE ET DE COMMUNICATION

La future Aérogare Internationale d’Oran

Vecteur essentiel dans le rapprochement des peuples et des cultures...

OUI à la candidature d’Oran aux Jeux Méditerranéens 2021

2021

ORAN

Ville Candidate Jeux Méditerranéens

EGSA Oran , Rond point de l'aéroport Es-Sénia Oran 31000, Algérie Tél : +213 41 59 10 31 à 40 / Fax : +213 41 59 10 77 / Mail : direction.generale@egsaoran.com Web: www.egsaoran.com

Profile for MEDIA EXPERT

Oran jeux mediterraneen 2021  

JOURNAL MEDIA EXPERT spéciale pour oran jeux mediterraneen 2021

Oran jeux mediterraneen 2021  

JOURNAL MEDIA EXPERT spéciale pour oran jeux mediterraneen 2021

Advertisement