Contemporain x Ancien

Page 1

ANCIENS Objets d’Art Océaniens & Eskimo

X CONTEMPORAINS Coco Fronsac - George Nuku - Lucile Soussan Serge Dubuc - Jim Skull

02/12/21 - 22/01/22

Galerie Meyer Oceanic & Eskimo Art 17 Rue des Beaux-Arts 75006 - Paris


Dans ce catalogue nous présentons les oeuvres contemporaines de cinq artistes français fortement in uencés par les arts anciens « du lointain », en dialogue avec des oeuvres anciennes de l’Océanie et de l’Arctique, qui correspondent aux spécialités d’Anthony JP Meyer, propriétaire de la Galerie Meyer, où l’exposition Anciens x Contemporains a eu lieu. Les biographies de chaque artiste proposent un rythme suivi de leurs oeuvres respectives et d’une sélection des oeuvres anciennes qui ont été mises en relation. La première artiste citée est Coco Fronsac. Ses créations se basent des interventions faites sur des photographies anciennes. Elle peint des pièces d’art premier clairement identi able, avec des sculptures océaniennes qui s’associent à ces formes. Son processus donne une nouvelle vie unique à ces portraits. Ensuite, les Hei Tiki et Patu en plexiglas de George Nuku prennent place en parallèle à des objets maoris anciens très spéci ques et riches de contenu. Lucile Soussan, est la plus jeune d’entre eux, mais aussi celle qui explore le plus grand champ de performances plastiques. Dans cette exposition elle nous donne accès à ses gravures et sculptures inspirées de formes de la nature avec un regard aussi dèle que celui perçus par les sculpteurs d’Océanie et de l’Arctique. Cette fois-ci, l’artiste Serge Dubuc va au-delà de ses dessins à l’encre de Chine. Avec sa marque et ses subtiles touches d’humour, il vous invite à acquérir un assemblage d’inspiration surréaliste, mis en relation avec un magni que charme de guerre de Nouvelle-Guinée. Et nalement, Jim Skull, représente des sculptures océaniennes avec un travail chorégraphique de lignes qui passe du bidimensionnel au tridimensionnel.

fi

fi

fi

fl

fi

fi

1


In this catalog we present the contemporary works of ve French artists strongly in uenced by ancient arts "from far away", in dialogue with ancient works from Oceania and the Arctic, which correspond to the specialties of Anthony JP Meyer, owner of Galerie Meyer, where the exhibition Anciens x Contemporains took place. The biographies of each artist offer a rhythm followed by their respective works and a selection of ancient works that have been linked. The rst artist mentioned is Coco Fronsac. Her creations are based on interventions made on old portrait photographs. She paints pieces of clearly identi able tribal art, including oceanic sculptures associated with these forms. Her process gives a unique new life to these portraits. Then, the Hei Tiki and Patu in plexiglass by George Nuku take place alongside very speci c ancient Maori objects rich in content. Lucile Soussan, is the youngest of the group, but also the one who explores the widest eld of plastic performances. In this exhibition she gives us access to her engravings and sculptures inspired by forms of nature with an eye as faithful as that perceived by the sculptors of Oceania and the Arctic. This time, the artist Serge Dubuc goes beyond his drawings in ink and with his style and subtle touch of humor, invites you to acquire an assembly of surrealist inspiration, put in relation with a beautiful New Guinea war charm. And nally, Jim Skull, represents oceanic sculptures with a choreographic work of lines that go from two-dimensional to threedimensional.

fi

fi

fi

fl

fi

fi

fi

2


Coco Née en 1962 dans une famille d'artistes, petite- lle de Lucien Neuquelman, et Camille Lesné, avec une éducation formelle en Arts Appliqués à Paris et une expérience d'ancienne lithographe, Coco Fronsac est une artiste polyvalente passionnée par l'Art Premier et le Surréalisme. Depuis trente ans, Coco Fronsac parcourt chaque week-end les brocantes à la recherche de vieilles photos de famille tombées entre d'autres mains au gré des péripéties de leurs histoires personnelles. Le résultat est une collection sans cesse renouvelée de portraits anciens, devenus partie intégrante de son imaginaire visuel. Par le collage, la sculpture, la peinture, le tissage, la colorisation et la juxtaposition, elle joue avec notre vision du temps et notre rapport à l'autre a n de nous transporter dans une nouvelle réalité ; une réalité uctuante, vivante, abstraite. L'exploration de cette abondance de mondes différents ; chacune une invitation dans son univers onirique et intemporel. Cela l'a conduite à accroître sa notoriété et à être très présente dans des expositions collectives et personnelles en Europe et aux USA depuis 2010. Elle vit et travaille à Rochefort.

fi

fi

fl

3


Born in 1962 into a family of artists, granddaughter of Lucien Neuquelman, and Camille Lesné, with a formal training in Applied Arts in Paris and experience as a former lithographer, Coco Fronsac is a versatile artist with a passion for Tribal Art and Surrealism. For thirty years now Coco Fronsac has been touring the ea markets every weekend in search of old family photos fallen into other hands through the ups and downs of personal histories. The result is an endlessly renewed collection of old portraits, that has become an integral element of her visual imagination. Through collage, carving, painting, weaving, colorization and juxtaposition, she plays with our vision of time and our relationship to the other in order to transport us into a new reality; a reality that is uctuating, alive, abstract. The exploration of this abundance of different worlds makes each one an invitation into her dreamlike and timeless. universe. This has increased her fame and she is exhibited in collective and solo exhibitions in Europe and the USA since 2010. She lives and works in Rochefort.

4 fl

fl

Fronsac


3 650 €

5

Le collectionneur Kanak de la série Chimères et Merveilles

The Kanak collector from the series Chimera and Wonders collection

2013 Gouache sur photographie ancienne Dimensions : 24 X 18 cm Signature : en bas à droite et cachet de l’artiste « coco fronsac », au dos Localisation des objets : Masque Kanak / Nouvelle-Calédonnie/ Océanie et Haches Cérémonielles Kanak Musée Territorial de Nouvelle - Calédonie.

2013 Gouache on old photograph Dimensions: 24 X 18 cm Signature: lower right and artist's stamp on the back ”coco fronsac“ Location of objects: Kanak mask / New Caledonia / Oceania and Kanak Ceremonial Axes Territorial Museum of New Caledonia.


3 650 €

Fillette de la série Chimères et Merveilles

Little Girl from the series Chimera and Wonders collection

2011 Gouache sur photographie ancienne Dimensions : 23,8 X 17,4 cm Signature : en bas à gauche à l’encre Localisation des objets : Masque Yup’ik, Ura River, Urawas Island (Alaska) ; Statuette du Golfe de Papouasie – Nouvelle-Guinée, Rivère Era, Île Urama.

2011 Gouache on old photograph Dimensions: 23.8 X 17.4 cm Signature: lower left in ink Location of objects: Yup’ik mask, Ura River, Urawas Island (Alaska); Statuette from the Gulf of Papua - New Guinea, Era River, Urama Island.

6


4 160 €

7

Être ou pas ? de la série Chimères et Merveilles

To be or not? from the series Chimeras and Wonders series

2012 Gouache sur photographie ancienne Dimensions : 23 X 30 cm (photo) / 55 X 45 cm (cadre) Signature : en bas à droite et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos. Localisation des objets : Masque Nuxalt, région Bella Coola, Colombie Britanique, USA.

2012 Gouache on old photograph Dimensions: 23 X 30 cm (photo) / 55 X 45 cm (frame) Signature: lower right and artist's stamp “coco fronsac”, on the back. Location of the objects: Nuxalt mask, Bella Coola region, British Columbia, USA.


1 300 €

Je me réjouis de la série Chimères et Merveilles

I am happy from the series Chimeras and Wonders

2010 Gouache sur photographie ancienne Dimensions : 6,5 X 10 cm (photo) / 19 X 14 cm (cadre) Signature : en haut à droite et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos Localisation des objets : Masque Queensland, Détroit de Torres, île Saibai / Océanie.

2010 Gouache on old photograph Dimensions: 6.5 X 10 cm (photo) / 19 X 14 cm (frame) Signature: top right and artist's stamp “coco fronsac”, on the back Location of objects: Mask Queensland, Torres Strait, Saibai Island / Oceania.

8


1 300 €

fi

9

La Bourgeoise polynésienne de la série Chimères et Merveilles

The Polynesian Bourgeois from the series Chimeras and Wonders

2010 Gouache sur photographie ancienne Dimensions: 6,5 X 10,5 cm (photo) Signature : en haut à droite et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos Localisation des objets : Eventail Samoa / Figure d’ancêtre Nukuoro / Collier ivoire de cachalot, Fiji / Hei Tiki, Aotearoa. Polynésie

2010 Gouache on old photograph Dimensions: 6.5 X 10.5 cm (photo) Signature: top right and artist's stamp “coco fronsac”, on the back Location of objects: Samoa fan / Nukuoro ancestor gure / Whale Ivory Necklace, Fiji / Hei Tiki, Aotearoa. Polynesia



650 €

11

Calinaud de la série Voyage en Grande Garabagne

Calinaud from the Voyage en Grande Garabagne series

2005 / 2020. 2018 Encre sur photographie ancienne Dimensions: 10,2 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (cadre) Signature : en bas à droite et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos Localisation de l’objet : Masque Yup’ik / Alaska, Canada, USA.

2005 / 2020. 2018 Ink on old photograph Dimensions: 10.2 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (frame) Signature : lower right and artist's stamp “coco fronsac”, on the back Location of object: Yup’ik mask / Alaska, Canada, USA.


650 €

Marthe Marouet Vanuatu de la série Voyage en Grande Garabagne

Marthe Marouet Vanuatu from the Voyage en Grande Garabagne series

2009 / 2020. 2018 Encre sur photographie ancienne Dimensions : 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (cadre) Signature : en bas à gauche et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos

2009 / 2020. 2018 Ink on old photograph Dimensions: 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (frame) Signature : lower left and artist's stamp “coco fronsac”, on the back

12


650 €

13

Sepik de la série Voyage en Grande Garabagne

Sepik from the Voyage en Grande Garabagne series

2009 / 2020. 2018 Encre sur photographie ancienne Dimensions : 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (cadre) Signature : en bas à gauche et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos

2009 / 2020. 2018 Ink on old photograph Dimensions: 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (frame) Signature : lower left and artist's stamp “coco fronsac”, on the back


650 €

Photo Graffe de la série Voyage en Grande Garabagne

Photo Graffe from the Voyage en Grande Garabagne series

2009 / 2020. 2018 Encre sur photographie ancienne Dimensions : 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (cadre) Signature : en bas à gauche et cachet de l'artiste « coco fronsac », au dos

2009 / 2020. 2018 Ink on old photograph Dimensions: 10 X 6 cm (photo) / 16 X 11 cm (frame) Signature : lower left and artist's stamp “coco fronsac”, on the back

14


15


25 000 €


Crochet de suspension cérémonial Sculpté en respectant les branches naturelles d'un jeune arbre. La tête allongée classique représente un ancêtre (peut-être portant un masque en forme d'oiseau) avec le menton pointu, les yeux en forme de goutte d’eau et un long nez en forme de bec. Le crochet est percé sous la tête derrière le menton pour la suspension. Le visage est peint à la chaux et il y a partout des traces d'un lavis d’ocre rouge. La patine montre une ne accumulation de suie. Région d’Aitape, Côte Nord, P.N.G., Mélanésie. Bois avec une belle patine d'âge et d'usage. 30 X 35,5 cm Ex collection Leo Fleischmann, Sydney, inv. N ° LF / I85. 19 / 20e siècle. Acquis de la collection personnelle Fleischmann vers 1987/1991. Pour une structure faciale similaire, voir le masque inv. N° E139 au Queensland Museum collecté par Wildonson avant 1912, pub. Meyer, Art Océanien, 1995, g. 350, p. 314.

Ceremonial suspension hook Carved using the natural branches of a sapling. The classical elongated head representing an ancestor (perhaps wearing a birdlike mask) with the sharply pointed chin and cheek studs, shows tear-drop eyes and a long beak-like nose. The hook is pierced under the head behind the chin for suspension. The face is painted with lime and there are traces all over of a red ocher wash. The patina shows a thin accumulation of soot. Aitape coastline, North Coast, P.N.G., Melanesia. Wood with a ne patination of age and usage. 30 X 35,5 cm Ex collection Leo Fleischmann, Sydney, inv. N°LF/I85. 19/20th century. Acquired from Fleischmann personal collection circa 1987/1991. For similar facial structure see the mask inv. N° E139 in the Queensland Museum collected by Wildonson before 1912, pub. Meyer, Oceanic Art, 1995, FIG. 350, p. 314.

fi

fi

fi

17



Masque d'ancêtre en amulette Sculpté avec un animal totémique sur le front. Ces petits masques étaient portés attachés au sac de l’homme. Le masque est de format classique avec les yeux ovales inclinés sur un nez pointu puissant présentant un ornement nasal. Le masque présente une barbe dentelée et le pourtour de la bouche est gravé de motifs profonds. Il y a des traces d'un ancien numéro d'inventaire non identi é à la peinture blanche à l'intérieur du masque. Zone côtière, lacs Murik, Bas Sepik, P.N.G., Mélanésie. Bois dur avec des traces de pigment et une patine d'âge et d'usure. 18,7 cm 19 / 20ème siècle. Ex collection Otto Stam (1913-1983), Utrecht ; Jap Polak, Amsterdam ; André et Lita De Bock, Amsterdam.

Amulet ancestor mask Carved with a totemic animal on the forehead. These minute masks were worn attached to the man’s bag. The mask is of classic format with the slanted oval eyes over a powerful pointed nose showing the nasal ornament. The mask shows a dentate beard, and the buccal area is incised with deep motifs. There are traces of an unidenti ed old inventory number in white paint on the inside of the mask. Coastal Area, Murik Lakes, Lower Sepik, P.N.G., Melanesia. Hard wood with traces of pigment and a patina of age and wear. 18,7 cm 19/20th century. Ex collection Otto Stam (1913-1983), Utrecht; Jap Polak, Amsterdam; André & Lita De Bock, Amsterdam.

23 000 €

fi

fi

19


Amulette en forme d'ancêtre masculin Porte un imposant masque. Les narines nes et angulaires ainsi que les plans faciaux concaves rappellent le style général de la Côte Nord. La gure semble avoir une cage thoracique saillante et un important cache-sexe. Bas-Sepik ou régions de la Côte Nord, P.N.G, Mélanésie. Bois avec traces de pigment d'origine. Sculpté avec des outils en pierre. Période pré-coloniale. 14,1 cm Ex collection C. Delora, États-Unis. Monté sur un socle en bois signé de Kichizô Inagaki (c. 1920/1940).

Amulet in the form of a male ancestor Figure wearing a large mask. The sharply angled and thin nostrils as well as the concave facial planes are reminiscent of the general North Coast style. The gure appears to have a protruding chest bone and wears some form of pubic cover. Lower Sepik or North Coast regions, P.N.G, Melanesia. Wood with traces of original pigment. Carved with stone tools. Pre-colonial period. 14,1 cm Ex collection C. Delora, USA. Mounted on a signed wood display base by Kichizô Inagaki (c. 1920/1940).

fi

fi

fi

27 000 €


21


Puissamment sculptée représentant peut-être une personne récemment décédée. La gure masculine est montrée verticalement avec les pieds pointés vers le bas. Le crâne allongé est percé dans la coiffe pour être suspendu. Le visage est typique du style du euve Ramu avec des yeux exorbités et des pupilles concentriques de part et d'autre d'un grand nez large et long aux narines évasées. La gure porte une barbe dentelée et a les oreilles percées. Le visage et le corps montrent des ornements corporels rituels ou d'identi cation de clan peints à l'ocre. Les pieds pointés en bas semblent synonymes de la représentation de la réalité d'un mort ; les pieds des personnes récemment décédées ont tendance à se diriger vers le bas, à mesure que les muscles et les tendons se distendent environ 36 à 48 heures après le décès. Fleuve Ramu, Papouasie Nouvelle Guinée, Mélanésie. Bois (Alstonia ?), Pigments. 55,5 X 14,3 X 9 cm 19 / 20ème siècle. Ex collection Ludwig Bretschneider, Munich (1909-1987) ; Acquis par Josef Schmidt (1920-1995), Munich. En descendance par la famille.

Ancestor gure Powerfully carved and possibly representing a recently deceased person. The male gure is shown in a vertical position with down pointing feet. The elongated head is pierced through the coif for suspension. The face is typical of the style with bulging eyes and concentric pupils to either side of a large wide and long nose with ared nostrils. The gure wears a dentate beard and has pierced ears. The face and body show ritual or clan identi cation body ornaments painted with ocher. Down pointing feet seem synonymous with the representation of the actuality of a dead person; the feet of the recently deceased tend to point downward as the muscles and tendons distend in death after rigor mortis dissipates approximately 36 to 48 hours after death. Ramu River, Papua New Guinea, Melanesia. Wood (Alstonia?), pigments. 55,5 X 14,3 X 9 cm 19/20th century. Ex collection Ludwig Bretschneider, Munich (1909-1987); Acquired by Josef Schmidt (1920-1995), Munich. By descent through the family.

fi

fi

fi

fi

fl

fi

fi

Prix sur Demande Price on Request

fi

fl

Figure d’ancêtre


George Né en 1964 et élevé dans la région Heretaunga de Hawkes Bay. Il est d'ascendance écossaise, allemande et maorie. En grandissant, il a été in uencé par la culture tribale Ngati Kahungunu de sa mère. En dehors de ses études secondaires, il n'a aucune formation artistique formelle au sens occidental. Néanmoins, il est l'un des principaux artistes maoris contemporains d’Aotearoa / Nouvelle-Zélande. Il se considère cependant comme un artiste religieux, préférant également le label "Visionnaire Manuel" selon les médias français. George Nuku travaille la créativité visuelle, les arts de la scène, la peinture et la sculpture avec des matériaux mixtes tels que la pierre, l'os, le bois, le coquillage, le polystyrène, le plexiglas et le plastique recyclé. Il les recouvre de symboles maoris représentant des merveilles de la mer et incite profondément les spectateurs à ré échir aux problèmes environnementaux auxquels le monde est actuellement confronté. Son travail va de délicates amulettes en jade et en nacre, aux sculptures en pierre grandeur nature et en plexiglas, en passant par les grandes histoires polynésiennes de demi-dieux et de héros maoris. Il porte la tradition de son peuple transmise depuis des milliers d'années dans une forme d'art qui promet d'étendre la vie et d'améliorer la survie. Il a une belle carrière à l’échelle internationale, dont plus de 50 réalisations majeures dans des musées, des institutions artistiques et sur des marae (terrains de rencontre tribaux), y compris une commande majeure pour le pavillon néo-zélandais à la Biennale de Venise en 2009. Il est actuellement basé à Rouen, en France.

fl

fl

23


Nuku Born in 1964 and raised in the region of Hawkes Bay. 400 €Heretaunga - 500 € He is of Scottish, German and Maori ancestry. Growing up, he was in uenced by his mother's Ngati Kahungunu tribal culture. Apart from high school education, he has no formal art training in the western sense. Nevertheless, he is one of Aotearoa/New Zealand's leading contemporary Maori artists. He considers himself however a religious artist, also preferring the label 'Visionnaire Manuel' as the French media described him. George Nuku works with visual creativity, performing arts, painting and carving with mix media such as stone, bone, wood, shell, polystyrene, plexiglass and recycled plastic. He covers it with Maori symbols representing wonders of the sea, and profoundly inspires viewers to ponder upon the environmental issues the world is facing now. Nuku's works range from delicate jade and pearl-shell amulets, life size stone and plexiglass sculptures, through to two story high Polynesian demigods and Māori heroes. He carries the tradition of his people handed down for thousands of years in an artform that promises to expand life and enhance survival. He has gone on to an impressive career in the arts that has seen him exhibit extensively internationally, in over 50 major projects in museums, art institutions and on marae (tribal meeting grounds), including a major commission for the New Zealand pavilion at the 2009 Venice Biennale. He is currently based in Rouen, France.

fl

24



Les Hei Tiki de George Nuku sont très appréciés et vous pouvez acheter un de ces modèles faits à la main en plexiglas transparent et en nacre ou en commander en plexiglas bleu, rouge ou vert. Hei signi e pendentif et Tiki, mot trans-polynésien, humain : pendentif de forme humaine lié à la mémoire des ancêtres. Il fait également référence au premier homme des légendes Maori. Les pendentifs sont gravés de traits de tatouages traditionnels, avec des yeux exorbités incrustés d’haliotis, la bouche ouverte et la langue tirée en signe de force, ainsi que de virilité. Les Hei Tiki sont de véritables trésors de l'identité culturelle Maori et George Nuku l'inscrit dans l'art contemporain en remplaçant la haute valeur du jade ancient par celle du plexiglas. Par ce biais, il suggère aussi une critique et une alerte sur les références actuelles.

George Nuku's Hei Tiki are very popular and you can buy one of these hand-made models in transparent plexiglass and mother-of-pearl or order one in blue, red or green plexiglass. Hei means pendant and Tiki, trans-Polynesian word, human: pendant in human form linked to the memory of ancestors. It also refers to the rst man in Maori legends. Engraved with features of traditional tattoos, with bulging eyes inlaid with abalone, open mouth and tongue sticking out as a sign of strength, as well as virility, the Hei Tiki are true treasures of Maori cultural identity and George Nuku inscribes it in contemporary art by substituting the height value of ancient jade by that of plexiglass. In this way, he also suggests a criticism and an alert on the current benchmarks.

fi

fi

26




400 €

Hei en nacre Hei in mother-of-pearl 7 cm

29


500 €

Grand Hei Manaia en nacre Large Manaia Hei in mother-ofpearl 12 cm

30



2 600 €

Hei Niho Pendentif en défense de phacochère africain 9 X 12,5 cm (sans collier) 32 cm (avec collier) African warthog tusk pendant 9 X 12.5 cm (without collar) 32 cm (with collar) 2014

32


Lame d'herminette ou Toki en langue Maori

Adze blade or Toki in Maori language

Maori, Nouvelle Zélande, Polynésie Néphrite XIXe siécle ou antérieur 9,4 X 4 X 1,2 cm

Maori, New Zealand, Polynesia Nephrite 18th/19th century 9,4 X 4 X 1,2 cm

550 €

Kurukuru

Kurukuru

Pendentif d’oreille fabriqué à partir d’un vieux ciseau de sculpteur.

Ear pendant made from an old carver's chisel.

Maori, Nouvelle-Zélande, Polynésie Néphrite XVI/XVIIe siècle 10,5 X 1 X 0,7 cm 20g

Maori, New Zealand, Polynesia Nephrite 16th/17th century 10,5 X 1 X 0,7 cm 20g

1 250 €

KAKA PORIA

KAKA PORIA

Ornement représentant un anneau d'attache pour les pattes des perroquets apprivoisés.

Ornament representing a tethering ring for the feet of tame parrots.

Maori, Nouvelle-Zélande, Polynésie Néphrite XVIII/XIXe siècle 3.5 X 2.6 cm Ex coll. Hooper, N°H.157 Ex collection Dr. & Mrs. Roth-Williams, Switzerland -10g

Maori, New Zealand, Polynesia Nephrite 18th/19th century 3.5 X 2.6 cm Ex coll. Hooper, N°H.157 Ex Dr. & Mrs. Roth-Williams collection, Switzerland -10g

12 000 €

33


34



Les Patu ont un lien hiérarchique de force direct avec les Hei Tiki. Mais au lieu d'être portés autour du cou, ils sont fermement saisis pour la guerre. La forme Patu est une déclaration puissante de la vie elle-même. La forme en glaive du corps du Patu est un portrait d'Ira Tane - principe masculin. Les rainures, lorsqu'elles sont vues de face, révèlent l'essence d'Ira Wahine - le principe féminin sous la forme d’une vulve. La mort est contrebalancée par l'acte de procréation lui-même. Le mot Patu en langue maori signi e frapper, battre, ou maîtriser. Ces pièces font partie d'une création continue d'œuvres en plexiglas sculptées par George Nuku - un artiste maori très apprécié qui perpétue la tradition de son peuple transmise depuis des milliers d’années.

The Patu has a direct hierarchical strength link with the Hei Tiki. But instead of being worn around the neck, they are rmly gripped in the hand for war. The Patu form is a potent statement of life itself. The spatule shape of the body of the Patu is a portrait of Ira Tane - male principle. The grooves, when viewed end-on, reveals the essence of Ira Wahine - female principle in the form of the vulva. The taking of life through killing is balanced by the act of procreation itself. The word patu in the Māori language means to strike, hit, beat, kill or subdue. These pieces are part of an ongoing creation of works in carved plexiglass by George Nuku - a highly regarded Maori Artist who carries the tradition of his people handed down for thousands of years.

fi

fi

36


Patu - Kotiaté Plexiglas transparent et détail d’haliotis Clear plexiglass and abalone detail 40 cm

1 200 €

37

Patu - Wahaika

Patu - Janus

Plexiglas transparent et détail d’haliotis

Plexiglas transparent et détail d’haliotis

Clear plexiglass and abalone detail

Clear plexiglass and abalone detail

35 cm

40 cm

1 200 €

1 200 €


Patu gravé

Patu - Wahaika avec son socle

Plexiglas transparent

Plexiglas transparent

Patu engraved

Patu - Wahaika with base

Clear plexiglass

Clear plexiglass

40 cm

44 cm

1 300 €

1 300 €

Patu poli Plexiglas transparent Polished Patu Clear plexiglass 40 cm

1 600 €




600 €

Tiki avec socle Plexiglas transparent et détail d’haliotis Tiki with base Clear plexiglass and abalone detail 20 cm

41




45 000 €

44


Un rare piège, utilisé pour attraper des kaka sauvages, ou perroquets. La perche verticale est magni quement sculptée d'une grande gure ancestrale fortement expressive. Le grand tiki est représenté en position assise avec la tête penchée en avant, les mains jointes sur le ventre et les jambes légèrement échies avec les pieds joints. La branche horizontale est décorée de minuscules encoches le long de la crête supérieure et présente une courbure très gracieuse se terminant par une tête humanoïde ou une manaia très stylisée. Le personnage principal est percé des deux côtés pour le passage de la corde du collet. Les Maoris sont le seul peuple du Paci que Sud à utiliser un piège aussi spécialisé et hautement décoré. Le piège était attaché à un poteau placé parmi les branches d'arbres sélectionnés, le chasseur étant souvent caché sous une couverture de feuilles. Lorsqu'un kaka ou un perroquet se posait sur le perchoir pour manger le fruit présenté comme appât, le chasseur tirait fort et brusquement sur la corde du collet emprisonnant les pattes du perroquet. Les kaka apprivoisés étaient parfois placés dans l'arbre comme des leurres appelant leurs frères sauvages. L'art de la chasse aux oiseaux était d'une grande importance et des maisons spéciales, whare mata ou whare takaha, étaient réservées au stockage et à la fabrication de collets et d'équipements de chasse. Le whare mata était tabou (tapu) et les femmes n'étaient pas autorisées à y entrer. Le kaka était abondant et pendant la courte saison de chasse, un oiseleur expert pouvait en capturer jusqu'à 300 par jour, et parfois trois ou quatre oiseaux en un seul coup de corde. Il est rapporté que lors d'une bonne saison de chasse, qui a lieu tous les trois ans environ, 10 000 à 12 000 perroquets kaka ont été récoltés. Maori, île du Nord, Nouvelle-Zélande, Polynésie. Bois de pin Kauri. Ancienne cassure et réparation à la tête du tiki. Une belle patine d'âge et d'usage. 34cm. 19ème siècle. Ancienne collection Dr Norbert Murie, Rennes, un collectionneur réputé de littérature et d'objets du Paci que ainsi que de peintures et de dessins connexes. Vendu sous le lot N° 519 de la vente Murie Collection, Etude Alain SCHMITZ & Frédéric LAURENT, Saint German-en-Laye, 13 & 14 juin 2009. Réf. : Downes, T. W : The Journal of the Polynesian Society : Volume 37 1928, Volume 37, No. 145, Birdsnaring, etc., dans le district de la rivière Whanganui, p 1-29. Hamilton, Auguste : ART MAORI. Institut néo-zélandais Wellington, Fergusson & Mitchell, Dunedin, 1896. Harmer Johnson, NY, réimpression 1977, pl. 37, g. 1 pour trois exemples identiques. Phelps, Steven : ART ET ARTEFACTS DU PACIFIQUE, DE L'AFRIQUE ET DES AMÉRIQUES-LA COLLECTION JAMES HOOPER. Hutchinson & Co. LTD. et Christies, Manson & Woods, Londres. 1975, n° 12, 13, 14, pl. 2 pour des exemples similaires

fi

fi

fi

fi

45 fi

fl

Mutu kaka


Mutu kaka A very ne and rare snare, used for catching wild kaka, or parrots. The vertical attachment bar is beautifully carved with a large and strongly expressive ancestral gure. The large tiki is shown in a seated position with the head bent forward, the hands clasped on the belly and the legs slightly bent with feet joined. The horizontal perch is decorated with minute notches along the upper ridge and has a very graceful curvature terminating with a highly stylized humanoid head or manaia. The main gure is pierced through on both sides for the passage of the snares cord. The Maori are the only people in the South Paci c to make use of such a specialized and highly decorated snare. The trap was attached to a pole placed amongst the branches of selected trees with the hunter often hidden under a covering of leaves. When a kaka or parrot landed on the perch to eat the fruit set out as bait the hunter pulled hard and sharply on the snares string trapping the parrot’s legs. Tame kaka, were sometimes set about in the tree as decoys calling out to their wild brethren. Fowling or the art of bird hunting was of great importance and special houses, whare mata, or whare takaha, were set aside for the storage and making of snares and hunting equipment. The whare mata was taboo (tapu) and women were not allowed to enter them. The kaka was abundant and during the short fowling season an expert birdcatcher could snare as many as 300 a day, and sometimes three or four birds in one pull of the cord. It is reported that in a good hunting season, which occurred every three years or so, some 10,000 to 12,000 kaka parrots were harvested. Maori, North Island, New Zealand, Polynesia. Kauri pine wood. Old break and repair to the head of the tiki. A ne patina of age and use. 34 cm. 19th century. Ex collection Dr. Norbert Murie, Rennes, a noted collector of Paci c literature and artefacts as well as related paintings and drawings. Sold as lot N° 519 of the Murie Collection auction, Etude Alain SCHMITZ & Frédéric LAURENT, Saint German-en-Laye, 13 & 14 June 2009. Ref.: Downes, T. W : The Journal of the Polynesian Society : Volume 37 1928, Volume 37, No. 145, Birdsnaring, etc., in the Whanganui river district, p 1-29. Hamilton, Augustus : MAORI ART. New Zealand Institute Wellington, Fergusson & Mitchell, Dunedin, 1896. Harmer Johnson, NY, re-print 1977, pl. 37, g. 1 for three identical examples. Phelps, Steven: ART AND ARTEFACTS OF THE PACIFIC, AFRICA, AND THE AMERICAS-THE JAMES HOOPER COLLECTION. Hutchinson & Co. LTD. and Christies, Manson & Woods, London. 1975, N° 12, 13, 14, pl. 2 for similar examples

* Images from : The Journal of the Polynesian Society : Volume 37 1928. Volume 37: No. 145, Birdsnaring; in the Whanganui river district, by T. W. Downes, p 1-29.

fi

fi

fi

fi

fi

fi

fi

46



Lame d’herminette Rare forme à talon orné d'une crête. Cette forme de lame est probablement liée aux cultures proto-polynésiennes. Maori, Nouvelle-Zélande, Polynésie. Argilite (cass. coll.) 800-1500 Ap. J.C. 25 X 4 X 4 cm 680g Ex Douglas Barrett, Londres

Adze blade Rare form with a heel adorned with a crest. This blade shape is probably linked to Proto-Polynesian cultures. Maori, New Zealand, Polynesia. Argillite (cass. Coll.) 800-1500 AD 25 X 4 X 4 cm 680g Ex Douglas Barrett, London

9 800 €




Lucile

Née en 1990, la plasticienne pluridisciplinaire française, Lucile Soussan étend son champ d’action de l’artisanat d’art traditionnel à l’art contemporain et se spécialise dans la conception de couleurs pour l’industrie du luxe et de la cosmétique. Gagnante du prix 3under30 promu par la Galerie Daniel Blau, elle est aussi ancienne étudiante de l'École Nationale des Beaux-Arts de Paris à l'atelier d'Eric Poitevin. Son travail est enraciné dans les cultures ancestrales. À ses yeux, il y a une parenté forte dans le lien unique de ces peuples à la nature et elle se reconnait dans cette approche sacrée du vivant. La photographie reste pour elle un art nomade pour découvrir des prises de vues dans la nature tel une chasseuse-cueilleuse d'images. De ces collectes faites lors de longues randonnées elle garde des souvenirs associés à leurs chiers numériques. L'enjeu est de redonner de la matérialité et de faire exister cette mémoire. Elle est imprégnée d'images de Georges Shiras et de textes de JeanChristophe Bailly et considère que l'animal constitue « un Autre » dont la discrétion la fascine. Lucile Soussan est notamment fortement in uencée par les photographes contemporains japonais, Takashi Homma et Naoki Ishikawa. La vivacité brute de leurs images l'émeut, et c'est peut-être l'une des raisons qui l'ont motivée à allier photographie et gravure. La photogravure permet au moyen d'un procédé technique expérimental complexe de graver une plaque de cuivre qui deviendra ce qu'elle appelle "un moule d'une image ». Cette aventure lui permet de réactiver la mémoire d’étincelles d'une nature lointaine.

fl

fi

51


Born in 1990, the French multidisciplinary visual artist Lucile Soussan extends her eld of action from traditional craftsmanship to contemporary art and specializes in color design for the luxury and cosmetics industry. Winner of the 3under30 prize promoted by the Galerie Daniel Blau and former student of the National School of Fine Arts in Paris at Eric Poitevin's studio. Her work is rooted in ancestral cultures. In her eyes, there is a strong kinship in the unique bond of these peoples with nature and she recognizes herself in this sacred approach to life. Photography remains for her a nomadic art to discover shoots in nature like a hunter-gatherer of images. From these collections made during long hikes, she keeps memories associated with their digital les. The challenge is to restore materiality and make this memory exist. She is imbued with images by Georges Shiras and texts by Jean-Christophe Bailly, the animal constitutes “an Other” whose discretion fascinates her. Soussan is particularly strongly in uenced by contemporary Japanese photographers, Takashi Homma and Naoki Ishikawa. The raw vivacity of their images moves her, and this is perhaps one of the reasons that motivated her to combine photography and engraving. Photoengraving allows, by means of a complex experimental technical process, to engrave a copper plate which will become what she calls "a mold of an image". This adventure allows her to reactivate the memory of sparks from a distant nature.

fl

52 fi

fi

Soussan


En deux pages



Papillons de nuits

Moths

Un piège à papillons grand format. Pensé dans un jeu de symétrie, d’ombre et de lumière comme autant de masques qui dé ent le regard.

A large format butter y trap. Thought out in a game of symmetry, shadow and light like so many masks that defy the gaze.

Gravure 20221 109 X 76 cm

Engraving 2021 109 X 76cm

850 €

Ombre ailée

Winged shadow

Photogravure imprimée par l’artiste en bichromie.

Photoengraving printed by the artist in duotone.

2020 27 X 20 cm

2020 27 X 20 cm

600 €

fl

fi

55



57


600 €

Oiseau-branche

Branch bird

Gravure 2019 55,5 X 76 cm

Engraving 2019 55.5 X 76 cm

58


Totem

Totem

Deux faces (p63-64)

Two sides (p63-64)

2020 Terre crue 36 X 10 cm

2020 Un red clay 36 X 10cm

1 300 €

Totem

Totem

Chouette (p65-66)

Owl (p65-66)

2020 Terre crue 22 X 8 cm

2020 Un red clay 22 X 8 cm

800 €

Totem

Totem

Inspirée des podarges que l’on retrouve en Océanie. (p63-64)

Inspired by frogmouths found in Oceania. (p63-64) 2020 Un red clay 35 X 12 X 20 cm

2020 Terre crue 35 X 12 X 20 cm

1 300 €

fi

fi

fi

59



61


62


63


64


65


66




Jarre de stockage de farine de sagou Village d'Aibom, groupe linguistique Iatmul, lacs Chambri, Moyen Sepik, P.N.G., Mélanésie. Terre cuite à basse température et pigments noir et blanc. XXème siècle 51,5 X 42,5 cm Pub. & Exh. VISAGES d'ARGILE, Galerie Meyer, Paris N° 7, 1991.

Sago our storage jar Aibom Village, Iatmul Language Group, Chambri Lakes, Middle Sepik River, P.N.G., Melanesia. Low temperature red clay and pigments black and white. 20th century 51,5 X 42,5 cm Pub. & Exh. FACES of CLAY, Galerie Meyer, Paris N° 7, 1991.

11 000 €

fi

fl

69



Jarre de stockage de farine de sagou Village d'Aibom, groupe linguistique Iatmul, lacs Chambri, Moyen Sepik, P.N.G., Mélanésie. Terre cuite à basse température et pigments rouge, noir et blanc. XXème siècle 57 X 38 cm Pub. & Exh. VISAGES d'ARGILE, Galerie Meyer, Paris N° 7, 1991

Sago our storage jar Aibom Village, Iatmul Language Group, Chambri Lakes, Middle Sepik River, PNG, Melanesia. Low temperature red clay and pigments red, black and white. 20th century 57 X 38 cm Pub. & Exh. FACES of CLAY, Galerie Meyer, Paris N° 7, 1991

12 000 €

fi

fl

71



Les Aibom (du nom du village) ne récoltent pas le sagou : ils l'obtiennent par le commerce avec d'autres groupes voisins. De ce fait, il y a un besoin constant de conserver le sagou et ces magni ques jarres sont faites à cet effet. Il existe deux types de récipients : Le petit modèle s'appelle NORANGGAU : il est court, trapu et peu élégant et sert à conserver le sagou frais avant qu'il ne soit fumé ou cuit. Le grand modèle, appelé DNMRAU (le présent exemple), est utilisé pour le stockage à long terme du sagou fumé. Le visage est placé d'un côté du long cou sur le grand type de pot, tandis que sur le petit il y a deux à quatre visages placés autour du tiers supérieur du pot. Ces visages représentent soit des humains, des animaux ou des esprits de la brousse. Il est intéressant de noter que les femmes fabriquent les jarres, tandis que les hommes les décorent en sculptant des visages dans l'argile fraîche et en peignant les jarres une fois qu'elles sont cuites.

The Aibom (from the name of the village) do not harvest sago : they obtain it by trade with other neighboring groups. As a result, there is a constant need to store the sago and these magni cent jars are made for that purpose. There are two types of jars: The small model is called NORANGGAU : it is short, squat, and rather inelegant and is used to store the fresh sago before it is either smoked or cooked. The large model, called DNMRAU (the present example), is used for the long-term storage of smoked sago. The face is placed to one side of the long neck on the large type of jar, while on the small one there are two to four faces placed around the upper third of the pot These faces represent either humans, animals or bush spirits. It is interesting to note that women make the jars, while the men decorate them by carving faces in the fresh clay and painting the jars once they are red.

fi

fi

fi

73


74




A gaming marker or tally that is nely carved with radiating lines on its back.

Culture Thule - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens) 4,6 cm 1600-1800 ap.

Thule Culture - Alaska, USA. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens) 4,6 cm 1600-1800 AD. 2 200 €

Marqueur de jeu ou de compte qui est nement sculpté avec sa tête tourné à gauche en regardant sur son dos.

A gaming marker or tally that is nely carved with its head turned te the left looking over its back.

Culture Thule - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens) 3,7 cm 1600-1800 après JC.

Thule Culture - Alaska, USA. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens) 3,7 cm 1600-1800 AD. 2 800 €

Un très grand marqueur de jeu ou de compte nement sculpté avec sa tête allongée représentant un huard.

A very large gaming marker or tally that is nely carved with its head extended representing a hunting loon.

Culture Thule - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens) 8 cm 1600-1800 après JC. Ex coll. : Le Veel, Paris

Thule Culture - Alaska, USA. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens) 8 cm 1600-1800 AD. Ex coll. : Le Veel, Paris 4 200 €

Une tirette ou bouton sculpté en forme de lagopède (tétras) réaliste avec son camou age tacheté de plumes de printemps et d’été.

A very realistic toggle or button in the form of ptarmigan bird (grouse) with its spotted camou age of spring and summer feathers.

Culture Punuk, Nord et ouest de l’Alaska, USA. Défense de morse avec une belle patine d’âge et d’utilisation. 4,7 cm 600-900 après JC.

Punuk Culture, North & Western Alaska, USA. Walrus tusk with a ne patina of age and use. 4,7 cm 600-900 AD.

2 000 €

fl

fi

fi

fi

fi

77 fl

fi

fi

fi

Marqueur de jeu ou de compte nement sculpté avec des lignes rayonnantes sur le dos.


A hunter’s talisman or amulet in the shape of a whale. The ukes and underside of the head are pierced through for the passage of an attachment.

De la n du Punuk au début de la culture de Thulé - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens) 5,5 cm 1000 – 1500 après J.-C.

Late Punuk to early Thule Culture Alaska, USA. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens) 5,5 cm 1000 – 1500 AD.

3 200 €

Marqueur de jeu ou de comptes si bien sculpté que l’espèce peut être identi ée : un puf n.

A gaming marker or tally that is so nely carved that the species can be identi ed as a puf n.

Culture Thule - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse 3,7 cm 1600-1800 après J.-C. Coll. Le Veel, Paris.

Thule Culture - Alaska, USA. Walrus ivory. 3,7 cm 1600-1800 AD. Ex coll. Le Veel, Paris.

3 200 €

Un kayak stylisé miniature superbement sculpté avec un petit trou percé à l’arrière pour la xation. Les Esquimaux sculptaient souvent de petits exvoto comme des amulettes sous forme de plus grands objets fonctionnels, cérémoniels ou naturels.

A superbly carved minute stylized kayak with a small hole pierced at the stern for attachment. The eskimo often carved small ex-voto like amulets in the form of larger functional, ceremonial or natural objects.

Culture Thule - Alaska, USA. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens) 3,7cm 1000 -1500 après J.-C.

Thule Culture - Alaska, USA. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens) 3,7cm 1000– 1500 AD.

3 200 €

fi

fi

fi

fi

fi

fi

78 fi

fl

Talisman de chasseur ou amulette en forme de baleine. Les douves et le dessous de la tête sont percés pour le passage d’une attache.


12 000 €

Tirette en forme d'ours accroupi. Le dos de l'animal porte des marques de tatouages prophylactiques et le corps et les pieds sont percés pour permettre le passage des courtois. Le dessous est également sillonné.

A toggle in the form of a crouching bear. The back of the animal is lined with prophylactic tattoo markings and the body and feet are pierced through for the passage of sinew lines. The underside is furrowed as well.

Tchoukotka maritime, appelée Anqallyt "le peuple de la mer" en tchoukotka, Sibérie côtière orientale. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens). 4,9 cm OBS II 100 - 500 après JC.

Maritime Chukotka, called Anqallyt "the sea people" in the Chukotka language, Eastern coastal Siberia. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens). 4,9 cm OBS II - 100 - 500 AD.

fi

*Une tirette en forme d'ours identique a été mise au jour sur le site d'inhumation d'Ekven N ° 229 en Sibérie et se trouve maintenant au Musée national d'art oriental de Moscou

*There is an identical bear gure toggle excavated at the Ekven burial site N° 229 in Siberia now in the State Museum of Oriental Art in Moscow, N° 101.


400 €

Nid et trois œufs

Nest and three eggs

2021 Céramique 6 X 9 cm

2021 Ceramic 6 X 9 cm

80




Kamana (bol à soupe utilisé par les hommes initiés) Le décor est composé de deux visages humains stylisés - probablement masculins - représentant d'importants ancêtres spirituels. Les visages sont séparés par deux ef gies humaines stylisées et des motifs géométriques. Ce bol a été collecté avant même d'être utilisé car il n'y a aucune trace de patine à l'intérieur et les couleurs extérieures sont encore fraîches. Village de Koiwat (collecté sur le terrain par Ed Boylan au village de Kamanggabi), peuple Sawos, Moyen Sepik, P.N.G., Mélanésie. Argile cuite et polychromie. 21,8 cm de diamètre. 20e siècle. Inv. N° H115. Ex coll. : Marisa Viaggi Bonisoli, Turin. Pub. : OCEANIE N ° 8. VISAGES D'ARGILE - LA POTERIE DE PAPOUASIE-NOUVELLE GUINÉE. Galerie Meyer, Paris, 1991, N ° 18.

Kamana (soup bowl used by initiated men). The decor is composed of two stylized human faces – probably male - representing important spiritual ancestors. The faces are separated by two stylized human ef gies and geometric motifs. This bowl was collected before it was ever used as there are no traces of patination on the inside and the outside colors are still fresh. Koiwat Village ( eld collected by Ed Boylan at Kamanggabi Village), Sawos People, Middle Sepik, P.N.G., Melanesia. Fired and polychromed clay. 20th century. 21,8 cm in diameter. Inv. N° H115. Ex coll. : Marisa Viaggi Bonisoli, Torino. Pub.: OCEANIA N°8. FACES OF CLAY - THE POTTERY OF PAPUA NEW GUINEA. Galerie Meyer, Paris, 1991, N° 18.

2 000 €

fi

fi

fi

83



2 500 €

Le décor est composé de quatre visages humains stylisés probablement masculins - représentant d'importants ancêtres spirituels. Les gures sont séparées par des motifs géométriques.

The decor is composed of four stylized human faces – probably male - representing important spiritual ancestors. The gures are separated by geometric motifs.

Village de Koiwat, peuple Sawos, Moyen Sepik, P.N.G., Nouvelle-Guinée, Mélanésie. Argile cuite et polychromie. 20e siècle. 26 cm de diamètre

Koiwat Village style, Sawos People, Middle Sepik, P.N.G., New Guinea, Melanesia. Fired and polychromed clay. 20th century. 26 cm in diameter

Pub. : OCEANIE N ° 8. VISAGES D'ARGILE - LA POTERIE DE PAPOUASIE-NOUVELLE GUINÉE. Galerie Meyer, Paris, 1991, N ° 19.

Pub.: OCEANIA N°8. FACES OF CLAY - THE POTTERY OF PAPUA NEW GUINEA. Galerie Meyer, Paris, 1991, N° 19.

fi

Kamana (soup bowl used by initiated men)

fi

Kamana (bol à soupe utilisé par les hommes initiés)


2 500 €

Le décor est composé de huit visages humains stylisés probablement masculins - représentant d'importants ancêtres spirituels. Les gures sont séparées par des motifs géométriques.

The decor consists of eight stylized human faces - probably male - representing important spiritual ancestors. The gures are separated by geometric patterns.

Village de Koiwat, peuple Sawos, Moyen Sepik, P.N.G., Nouvelle-Guinée, Mélanésie. Argile cuite et polychromie. 20ème siècle. 27 cm de diamètre Ex coll. : Prof. Paul Stover Wingert 1900-1974

Koiwat Village style, Sawos People, Middle Sepik, P.N.G., New Guinea, Melanesia. Fired and polychromed clay. 20th century. 27 cm of diameter Ex coll. : Prof. Paul Stover Wingert 1900-1974

fi

Kamana (soup bowl used by initiated men)

fi

Kamana (bol à soupe utilisé par les hommes initiés)


Serge Né à Paris en 1962, Serge Dubuc manifeste très tôt un goût pour le dessin et les cultures lointaines. Cette disposition est aiguisée par le voisinage - face à sa maison familiale - de Théodore Brauner, frère de Victor, et de sa famille. Après des études d'architecture (une erreur d'aiguillage selon ses propres dires), il s'oriente vers la scénographie et la peinture décorative, avant de devenir restaurateur de sculptures en 1999 suite à une expérience déterminante à Tahiti. En dehors de quelques expositions dans le cadre d'ateliers ouverts à Paris, le dessin reste surtout pour lui une affaire privée, mais constante. Son goût pour la lettre, le mot, associé à une conception très organisée de l'espace de la feuille, l'amène à créer des calligrammes inédits où l'absurde se conjugue avec un humour aux accents dadaïstes. A côté de cela, des portraits de personnages issus de son panthéon personnel con rment cette attirance pour l’épuré. Deux séjours en Nouvelle-Guinée en 2008 et 2011 sont pour lui l'occasion d'en rapporter des dizaines de dessins de scènes de vie, portraits et gestes. Serge a fait sa première exposition individuelle à la Galerie Meyer en juin - juillet 2021.

fi

87


Dubuc Born in Paris in 1962, Serge Dubuc showed a taste for drawing and distant cultures very early on. This disposition was sharpened by the neighbor - opposite the family home - Théodore Brauner, brother of Victor, and his family. After studying architecture (a misdirection according to his own words), he turned to scenography and decorative painting, before becoming a sculpture restorer in 1999 following a decisive experience in Tahiti. Apart from a few exhibitions in open studios in Paris, drawing remains for him above all a private, but constant affair. His taste for the letter, the word, associated with a very organized conception of the space of the sheet, leads him to create new calligrams where the absurd is combined with a humor with Dadaist accents. Alongside this, portraits of characters from his personal pantheon con rm this attraction for purity. Two trips to New Guinea in 2008 and 2011 gave him the opportunity to bring back dozens of drawings of life scenes, portraits and gestures. Serge had his 2021.

rst solo exhibition at Galerie Meyer in June - July

fi

fi

88


520 €

89

Chant des archipels 4

Song of the Archipelagos 4

2021 Encre sur papier 30 X 30 cm

2021 Ink on paper 30 X 30 cm


520 €

Chant des archipels 1

Song of the Archipelagos 1

2021 Encre sur papier 30 X 30 cm

2021 Ink on paper 30 X 30 cm

90


520 €

91

Coquillage

Seashell

2021 Encre sur papier 30 X 30 cm

2021 Ink on paper 30 X 30 cm


800 €

Sœurs Océanes

Oceanic Sisters

2021 Assemblages d’éléments divers sur panneau 43 X 36 X 8 cm

2021 Assembly of various elements on panel 43 X 36 X 8cm

92


Prix sur Demande Price on Request



Charme de guerre archaïque Forme d'un ancêtre stylisé. En plus des armes qu'ils portaient, les guerriers des îles de l'Amirauté portaient des ornements de cou qui servaient de puissants charmes de guerre censés rendre le porteur invulnérable aux ennemis et améliorer la précision du lancer du guerrier. La plupart représentent des têtes humaines stylisées (ou rarement des gures complètes) avec des bases évasées faites de plumes de frégate taillées. Les ornements étaient portés sur la nuque, xés par un collier de cordage attaché si étroitement que la tête était tournée vers le haut et les plumes projetées horizontalement. Utilisés dans tout l'archipel, ils semblent n'avoir été produits que par certains groupes, comme le peuple Matankol du nord de l'île de Manus, et échangés avec les peuples voisins. Îles de l’Amirauté, archipel de Bismarck, Nouvelle-Guinée, Mélanésie. Bois, plumes, " celle de brousse", chaux, pigment et pâte de noix de Parinarium. 46 cm Début du XIXe siècle. Ex coll. : LOT 160, BONHAM'S, LONDRES - 23 JUIN 1992, Mark Lissauer, Australie; David Rosenthal, San Francisco; Galerie Meyer, Paris; Alex Bernand, Paris/Londres. Pub. : Meyer, ART OCÉANIQUE / OZEANISCHE KUNST / ART OCEANIEN. Könemann Verlag, Cologne. 1995. P. 332, FIG. 361.

* Photo de Nevermann montrant un homme portant un charme de guerre est publiée dans Meyer, 1995, p. 333, FIG. 362.

fi

fi

fi

95


Archaic war-charm In the form of a stylized ancestor. In addition to the weapons they carried, warriors in the Admiralty Islands wore neck ornaments that served as powerful war charms believed to render the wearer invulnerable to enemies and to improve a warrior's accuracy with spears. Most portray stylized human heads (or rarely, full gures) with aring bases made from trimmed frigate bird feathers. The ornaments were worn on the back of the neck, secured by a necklace of cordage tied so tightly that the head faced upward, and the feathers projected horizontally. Used throughout the archipelago, they appear to have been produced only by certain groups, such as the Matankol people of northern Manus Island, and traded to neighboring peoples. Admiralty Islands, Bismarck Archipelago, New Guinea, Melanesia. Wood, feathers, "bush string", lime, pigment, and Parinarium nut paste. 46 cm Early 19th century. Ex coll. : Sold Bonhams, London 23/06/1992, lot 160; Mark Lissauer, Australia ; David Rosenthal, San Francisco ; Galerie Meyer, Paris ; Alex Bernand, Paris/London. Pub.: Meyer, OCEANIC ART / OZEANISCHE KUNST / ART OCEANIEN. Könemann Verlag, Köln. 1995. P. 332, FIG. 361.

* A photo by Nevermann showing a man wearing a War Charm is published in Meyer, 1995, P. 333, FIG. 362.

fl

fi

96


650 €

97

MOBILE

MOBILE

2021 Encre sur papier 40 X 30 cm

2021 Ink on paper 40 X 30 cm


650 €

STABILE

STABILE

2021 Encre sur papier 40 X 30 cm

2021 Ink on paper 40 X 30 cm

98


Jim Né en 1959, c'est à Koumac en Nouvelle-Calédonie, que les aventures de Jim F. Faure, ou Jim Skull l'artiste, ont commencé. Passionné par les expériences humaines, les cultures différentes, les rituels et les coutumes il a beaucoup voyagé et a été marqué par ses rencontres. Au l des années, il passe par la Nouvelle-Zélande, le Vanuatu, l'Australie, l'Inde et Hong-Kong, avant d’arriver à Paris pour entrer à l'école Estienne et à l'école d'arts appliqués Olivier de Serres. Il décida d'utiliser ces expériences pour concentrer ses recherches stylistiques sur la création de sculptures en forme de crânes humains. En 1980, Jim Skull créa ses premiers crânes et depuis lors, il accorde beaucoup d'attention aux détails et travaille avec différents matériaux pour partager son regard sur le crâne comme quelque chose de nouveau, avec harmonie et glamour ; loin du concept de macabre. Il transforme ces "objets fétiches", en formes uniques de collection. Jim Skull explore également les champs de la photographie et du dessin, pour lesquels il puise son inspiration dans diverses sources iconographiques d’art premier. Avec ces oeuvres, Jim a participé à de nombreuses expositions à Paris, alors qu'il vit et travaille à Rochefort.

fi

99


Skull Born in 1959, it is at Koumac in New Caledonia, that the adventures of Jim F. Faure, or Jim Skull the artist, began. Passionate of human experiences, different cultures, rituals, habits and customs he traveled extensively and was marked by his encounters. Over the years he went from New Zealand, Vanuatu, Australia, India, to Hong-Kong, before landing in Paris to enter the Estienne School and the Applied Arts School Olivier de Serres. He decided to use those experiences to focus his stylistic research on creating sculptures in the shape of human skulls. In 1980, Jim Skull created his rst skulls and since then he gives a lot of attention to detail and works with different materials to share his vision of the skull as something new, with harmony and glam; far from the concept of the macabre. He transforms these "fetishes objects" into unique collectibles shapes. Jim Skull also explores the elds of photography and drawing, for which he draws his inspiration from various iconographic sources of primitive art. With these artworks, Jim has taken part in many exhibitions in Paris while he lives and works Rochefort.

fi

fi

100



13 860 €

Crâne doré

Golden skull

Papier maché. Canetille ancienne. Soclé. 70 cm

Paper mache. Vintage metal thread. With base. 70 cm

102




13 860 €

105

Crâne long

Long skull

Papier maché. Perles de terre crue anciennes du Niger. Soclé. 160 cm

Paper mache. Ancient raw earth beads from Niger. With base. 160 cm


15 000 €

A powerfully carved double gure (one head missing) showing extensive tattooing with linear motifs to the upper torso and remaining head. This object was used as a box handle with the attachements to the box around the necks of the torsos.

Culture Punuk, Alaska. Défense minéralisée de morse (Odobenus rosmarus divergens). 11 cm 600 - 900 après JC.

Punuk culture, Alaska. Mineralized walrus tusk (Odobenus rosmarus divergens). 11 cm 600 – 900 AD.

fi

Puissamment sculpté (une tête manquante) montrant de nombreux tatouages avec des motifs linéaires sur le haut du torse et la tête restante. Il s’agit d’une poignée de boîte avec les liens d’attache placés à l’origine autour du cou des torses.

​​

Male double gure

fi

Un double personnage masculin


780 €

107

N° 158 / Pupitre d’orateur. P.N.G.

No. 158 / Orator stool. P.N.G.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 x 15 cm


780 €

N° 162 / Masque Rom. Vanuatu.

No. 162 / Rom mask. Vanuatu.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 x 15 cm

108


780 €

109

N° 122 / Statue Sepik. P.N.G.

No. 122 / Sepik Statue. P.N.G.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 x 15cm.


780 €

N° 166 / Marionette. Vanuatu.

No. 166 / Marionette. Vanuatu.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 x 15cm

110


780 €

111

N° 135 / Tête Abelam. P.N.G.

No. 135 / Abelam head. P.N.G.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 X 15cm


780 €

N° 167 / Masque Abelam. P.N.G.

No. 167 / Abelam mask. P.N.G.

1959 Dessin au stylo bille noir sur papier blanc 100 gr. 21 X 15 cm

1959 Drawing in black ballpoint pen on white paper 100 gr. 21 X 15cm

112


Galerie Meyer Oceanic & Eskimo Art

Expert en art Océanien et Eskimo : Anthony JP Meyer Commissaire d’exposition & conception catalogue : Gisèle Bertin Assistant de commissaire d’exposition : Mael Revaillot Montage et Régie : Florentin Courillon et Manuel Benguigui Remerciements spéciaux à Vairea Anania & Mariette Naboulet Photos © Artistes & Galerie Meyer

ANTHONY JP MEYER MOBILE: (+ 33) (0) 6 80 10 80 22 - ajpmeyer@gmail.com R.C. Paris A 321 246 860

TVA FR 02321246860

fi

fi

Membre du Syndicat National des Antiquaires Membre de la Chambre Européenne des Experts d’Art Membre du Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art et Objets de Collection Membre du Comité Scienti que André Breton Membre d’Organisations Af liées à CINOA


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.