Page 1

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Au cœur de la transformation de l’Afrique


GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Le Groupe de la Banque africaine de développement est une institution financière multilatérale de développement. Il a vu le jour en 1964, avec l’objectif de lutter contre la pauvreté et de promouvoir une croissance économique durable et le progrès social en Afrique.

À la fin 2017, il avait approuvé un total cumulé de 145,55 milliards de dollars américains au profit de 5 528 investissements dans des projets. En 2017, la Banque a donné son accord pour 249 opérations d’une valeur de 8,83 milliards de dollars et décaissé 7,67 milliards de dollars - le montant le plus élevé que la Banque ait jamais décaissé en un an. Le Groupe est constitué de trois entités : la Banque africaine de développement, créée en 1964 ; le Fonds africain de développement, créé en 1972 ; et le Fonds spécial du Nigeria, créé en 1976. Bien que juridiquement et financièrement distinctes, elles poursuivent le même objectif.

Groupe de la Banque : Opérations cumulées, 1967-2017 Fond spéciaux 3,96 %

FAD 34,8 %

La Banque africaine de développement est la clé de voûte du Groupe de la Banque. Elle est notée AAA par les plus importantes agences de notation. Les pays africains détiennent 60 % du capital, et les pays non africains 40 %.

BAD 60,8 %

FSN 0,46 %

Capital autorisé : 95,39 milliards $ Capital appelable : 86,19 milliards $ Réserves : 4,24 milliards $

Capital souscrit : 93,28 milliards $ Capital versé : 7,09 milliards $

Banque africaine de développement, 31/12/2017.

Approbations totales du Groupe de la Banque 2015-2017 (en milliards de dollars) 10,80 8,78

8,82 8,52

6,26

1,81

2015

6,41

1,70

1,37

2016 Groupe de la Banque

2017 BAD

FAD

Opérations du Groupe de la Banque par instrument financier, 2016 (en milliards de dollars) Prêts et dons

Participation au capital

Garanties

Autres


Croissance en Afrique La Banque œuvre à promouvoir une croissance forte, partagée et durable en Afrique. Intitulée Au cœur de la transformation de l’Afrique , sa Stratégie décennale pour 2013-2022 a deux objectifs majeurs : promouvoir une croissance inclusive en Afrique d’une part – quel que soit l’âge, le sexe ou le pays, au sein des communautés rurales comme urbaines, et surtout dans les États fragiles ; et favoriser une transition graduelle vers la « croissance verte » d’autre part – en renforçant la résilience au changement climatique, en améliorant la gestion des ressources naturelles et en aménageant des infrastructures durables.

La Stratégie 2013-2022 de la Banque

Trois domaines d’intérêt spécifique

Deux objectifs à l’appui de la transformation

Croissance inclusive

Transition graduelle vers la croissance verte

Cinq priorités opérationnelles Développement des infrastructures Intégration régionale Développement du secteur privé Gouvernance & responsabilité Compétences & technologies

États fragiles

Agriculture & sécurité alimentaire

Égalité des sexes

En septembre 2015, le président Adesina a assigné au Groupe de la Banque cinq priorités fondées sur la Stratégie 2013-2022 et qui lui font écho : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique.


Approbations du Groupe de la Banque

La Banque accorde des prêts et des subventions en priorité à des projets de grande envergure. Depuis 1983, elle finance également d’autres opérations, dont des prêts d’ajustement structurel, des appuis aux réformes fondées sur des politiques clairement définies ainsi que divers types d’assistance technique et de conseils sur les politiques à suivre.

Approbations du Groupe de la Banque par High 5, 2017 Éclairer et électrifier l’Afrique – 1,77 milliard $ (20 %)

Nourrir l'Afrique – 1,22 milliard $ (13,7 %) Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique – 4,06 milliards $ (47,5 %)

Industrialiser l’Afrique – 1,23 milliard $ (13,8 %)

Intégrer l’Afrique – 614,51 millions $ (7 %)

La plupart des opérations ont un impact sur plusieurs priorités des High 5 à la fois. La priorité Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique englobe les services sociaux, l’approvisionnement en eau et l’assainissement, les transports, le développement urbain, l’environnement et les opérations multisectorielles.

Groupe de la Banque : Répartition des approbations par secteur, 2017

• En 2017, la Banque a enregistré le plus important décaissement annuel de son histoire : 7,67 milliards de dollars.


Pays membres du Groupe de la Banque africaine de développement La Banque compte 80 actionnaires – 54 États africains et 26 non africains. Son instance la plus haute est le Conseil des gouverneurs, composé généralement de ministres des Finances, de l’Économie ou de gouverneurs de banque centrale. Ils se réunissent une fois par an, lors des Assemblées annuelles de la Banque. Les gouverneurs délèguent la responsabilité de la supervision des opérations courantes de la Banque au Conseil d’administration, qui est basé au siège de l’institution.

M. Akinwumi A. Adesina,

8e président élu du Groupe de la Banque africaine de développement (depuis 2015)

Élu pour un mandat de 5 ans, renouvelable une fois, le président de la Banque rend compte au Conseil des gouverneurs et préside le Conseil d’administration. Il est assisté par une équipe de vice-présidents. Fin décembre 2017, la Banque employait 1 744 personnes.

Pays membres régionaux 1

Afrique du Sud

12/95

29 Malawi

07/66

3

Angola

06/80

31 Mauritanie

09/64

2 4 5 6 7 8 9

Algérie Bénin

Botswana

Burkina Faso Burundi

Cameroun

Cabo Verde

10 Centrafrique 11 Comores 12 Congo

13 Côte d'Ivoire 14 Djibouti 15 Égypte

16 Érythrée

17 Éthiopie 18 Gabon

19 Gambie 20 Ghana

21 Guinée

22 Guinée-Bissau

23 Guinée équatoriale 24 Kenya

25 Lesotho 26 Libéria 27 Libye

28 Madagascar

09/64 09/64 03/72 09/64 10/68 09/64 04/76 08/70 05/76 09/64 09/64 05/78 09/64

30 Mali

32 île Maurice 33 Maroc

34 Mozambique 35 Namibie 36 Niger

37 Nigeria

38 Ouganda 39 RDCongo 40 Rwanda 41

São Tomé-etPríncipe

09/64

1

Allemagne

03/83

01/74

3

Argentine

07/85

Belgique

03/83

09/64 06/76 05/91 09/64 09/64 09/64 09/64 01/65 04/77

05/94

42 Sénégal

09/64

09/72

44 Sierra Leone

09/64

09/64 07/73 09/64 09/64 05/75 06/75 09/64 07/73 09/64 07/72 05/76

43 Seychelles 45 Somalie

46 Soudan du Sud 47 Soudan

48 Swaziland 49 Tanzanie 50 Togo

51 Tchad

52 Tunisie

53 Zambie

54 Zimbabwe

Pays membres non régionaux

04/77 10/64 09/13 09/64 07/71 09/64 09/64 08/68 10/64 09/66 06/80

2 4 5 6 7 8 9

Arabie saoudite 12/83 Autriche Brésil

Canada Chine

Corée

10 Danemark 11 Espagne

12 États-Unis 13 Finlande 14 France 15 Inde

16 Italie

17 Japon

18 Koweït

19 Luxembourg 20 Norvège 21 Pays-Bas 22 Portugal

23 Royaume-Uni 24 Suède 25 Suisse

26 Turquie

03/83 03/83 12/82 05/85 12/82 12/82 03/84 03/83 12/82 12/82 12/83 12/82 02/83 12/82 05/14 12/82 01/83 12/82 04/83 12/82 12/82 10/13


Groupe de la Banque africaine de développement

Le siège de la Banque est établi à Abidjan, en Côte d’Ivoire. La Banque dispose de bureaux nationaux ou de liaison dans 37 pays, et de trois plateformes régionales de développement, d’intégration et de prestation de services, respectivement à Nairobi, à Pretoria et à Tunis. En 2012, un bureau de représentation a été ouvert à Tokyo, au Japon.

GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT Rue Joseph Anoma 01 BP 1387 Abidjan 01 (Côte d’Ivoire) Tél : +225 20 26 44 44 – Fax : +225 20 21 31 00 Web : www.afdb.org – www.vimeo.com/afdb facebook.com/AfDBGroup – Twitter @AfDB_Group youtube.com/user/afdbcomu – flickr.com/photos/afdbgroup Instagram afdb_group

Édition n°9 © AfDB Group 2018 www.afdb.org Département de la communication et des relations extérieures

Groupe de la Banque africaine de développement : au cœur de la transformation de l'Afrique  

Brochure

Groupe de la Banque africaine de développement : au cœur de la transformation de l'Afrique  

Brochure