L'Aficionado - Août 2021

Page 1

Edition Août 2022 - N°10 Bariloche, Rio Negro, Argentina

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 1



SOMMAIRE ÉDITO (page 4) DOSSIER 1 : L’ACTU DE L’ALLIANCE Une sortie tout en couleur… (page 5) Nos voyages virtuels continuent (page 5) Succès total pour la semaine « goût de france » (page 5) La chorale de l’alliance, toujours présente ! (page 5) (re)naissance du ciné-club (page 6) Réorganisation de la bibliothèque (page 6) Actualité des cours (page 7) Remise des DELF (page 7) DOSSIER 2 : NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION Découvrir la comarca andina. Lorena Vedoya (A1) (page 8) Balade de mallin ahogado à El Bolson. Antonia Gómez (A1) (p. 10) Bariloche toute l’année. Flor et Maca (A1) (page 12) Bariloche à la carte, à ne pas rater en octobre ! Julieta, Sandra, Facundo, Santiago, Lino et Gastón (A1) (page 13) Témoignages. Francisco et Huilen (B1) (page 14)

L’aficionado es la revista oficial de la Alianza Francesa de Bariloche. Se publica dos veces al año y contiene artículos escritos por alumnos y socios de la Alianza. Para más información contactar a: alianzafrancesabariloche@gmail.com

Staff Edition Août 2022 - N°10 Éditeur Cécile Palanque Rédaction et correction Silvana Banchi Luciana Clerici Cristina García Victoria Higuera Cécile Palanque Claire Sobieniak

DOSSIER 3 : LANGUE FRANÇAISE, TESTEZ VOS CONNAISSANCES ! Connaissez-vous le sens des expressions suivantes? Silvia D., Alicia et Silvia M. (C1) (page 15) Le verlan. Miguel et Teresa (C1) (page 17) Les expressions avec« coup ». Andrea M., Andrea G, Ignacio, Daniela, Juan (C1) (page 17) DOSSIER 4 : NATURE ET ENVIRONNEMENT Venez à l’escape roomvertuelle! Sofia, Alicia, Melisa, Sol, Valeria, Belen, Yanina, Emmanuel (B1) (page 18) Test : êtes-vous un gaspilleur / une gaspilleuse ? Nahuel, Alejandra, Facundo, Florencia (B1) (page 19) Les Utopiales. Cristina Chilimoniuk (B2) (page 20) La suite de la catastrophe. Juan Rojas (B2) (page 21) Nantes inondée: à qui la faute ? Andrea Gomez (B2) (page 21) Salut maman ! Lucas Diaz (B2) (page 22) Lettre au maire de Nantes. Victoria Sanchez (B2) (page 22) DOSSIER 5 : RÉFLEXIONS AUTOUR DU CINÉMA Critique du film ‘Laurence Anyways’ de Xavier Dolan. Ignacio Bustos (C1) (page 23) Julia Ducournau - Réalisatrice française. Andrea Miculicich (C1) (page 24) À mort les remakes! Andrea Gomez (C1) (page 25) Faut-il faire confiance aux sites de notation des filmsen ligne? Juan Gonzalez (C1) (page 25)

Design graphique Gabriela Mendicoa Photo de couverture Denise Jans, Unsplash Alliance Française Bariloche Juramento 190, segundo piso, oficina 4. San Carlos de Bariloche, Rio Negro Página web: afbariloche.org Facebook - Instagram: @alianzafrancesabrc

DOSSIER 6 : JEUX ! Mots croisés. Eugenia, Lorena, Naír, Talia, Clara, Antonella (A1) (page 27) Jouons un peu en pratiquant les nombres. Noah, Santiago, Gisel, Marta, Laura, Juan, Sofía, Ana Gabriela, Federico (A1) (page 28) Jeu de l’écrivain anonyme : devinez qui a écrit la lettre !. Carola Dreidemie, Clelia, Luciano, Elena Velazquez (A2) (page 29) LE MOT DE LA FIN … Florencia Umana (A1) (page 32)

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 3


DOSSIER 1 L’ACTU DE L’ALLIANCE

ÉDITO Si on regarde un film français, même s’il est doublé, on peut toujours reconnaître que c’est du cinéma français. Le pire, c’est qu’il est très difficile de déterminer d’où vient la singularité du cinéma français: “l’amour fou”, les lieux, une cinématographie onirique, l’instantanéité et la liberté influencée par la nouvelle vague ? Quand on pense au cinéma, on l’associe immédiatement avec la culture. Qu’est-ce que la culture ? On pourrait dire que la culture est l’ensemble d’expressions artistiques et intellectuelles, mais les termes «artistique » et « intellectuelle » sont si subjectifs que cette définition finit par ne rien dire. À mes yeux, la culture est ce qui nous réunit, peu importe ce que c’est. Environ 2 ans après le confinement dû à la pandémie de la COVID, on a dû redécouvrir des moyens de nous reconnecter. Le confinement a été une expérience tellement individualiste qu’il a été difficile de retrouver une vie « en société » qui auparavant nous paraissait tout à fait normale. On est toujours dans ce processus. La proposition de reprendre le ciné-club m’a donné un coup de pouce pour retrouver le temps de profiter de ce que j’aime, ce qui, au milieu de tant de travail (et de longues heures de transport aux heures de pointe à Bariloche !), devient parfois très difficile de ma propre initiative. Il semble que je n’ai pas été la seule à penser ainsi et c’est de cette façon que nous avons réussi à former un groupe pour coordonner ce que nous voulons voir et apprendre sur la culture francophone. On avait commencé par des films canadiens (« Laurence Anyways » et « Incendies »), on continue avec l’influent “À bout de souffle” et on invite tout le monde à se joindre à nous pour les prochaines projections afin de partager cette expérience de rencontre bimensuelle. Il est vrai qu’on n’a pas tous la même vision de ce que représente ou implique le cinéma (ce qui transparaît dans les textes qui composent ce numéro de L’Aficionado) mais ce sont les points de vue complémentaires qui rendent fructueux les échanges et les dialogues. Peut-être qu’ensemble, on peut faire une différence dans ce retour à la normalité afin que ce soit une expérience plus agréable, toujours en apprentissage et en découverte.

Daniela Valdés Etudiante depuis de nombreuses années à l’Alliance et membre active du nouveau ciné-club

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 4


DOSSIER 1 L’ACTU DE L’ALLIANCE Quelques évènements qui ont marqué le premier semestre…

UNE SORTIE TOUT EN COULEUR... Quoi de mieux qu’un dimanche d’automne pour aller visiter l’atelier du peintre ? Pour cette sortie en français du semestre, nous avons fait le voyage jusque dans le quartier Llao Llao où l’artiste Juan Lascano et son épouse Maria Elena ont eu la gentillesse de recevoir notre petit groupe. De conversations autour de la peinture et des pinceaux, jusqu’aux anecdotes sur les aléas de la vie d’artiste, en passant par des explications sur les différentes techniques de l’artiste, cette rencontre fut des plus agréables, sans parler du cadre… idyllique ! Merci encore à Juan Lascano et Maria Elena.

SUCCÈS TOTAL POUR LA SEMAINE « GOÛT DE FRANCE » Du 6 au 12 juin dernier, la semaine « Goût de France / Good France » qui célèbre chaque année la richesse gastronomique à la française fut un vrai régal ! Nos remerciements s’adressent particulièrement aux collaborateurs locaux qui ont permis de nous régaler les papilles : • Les apprenti.e.s de l’école hôtelière (ISETP) qui ont élaboré deux menus français différents sur deux soirées : varié, original, délicieux ! • La boulangerie VÉLO avec ses incroyables vol-au-vent qui se sont vendus « comme des petits pains » durant toute cette semaine. • L’association ALMA BIRRA qui nous a fait l’honneur d’organiser une dégustation de bières franco-belges : savoureux et instructif ! Merci au bar DUHAM qui a mis à disposition son espace pour l’occasion.

NOS VOYAGES VIRTUELS CONTINUENT

Nous continuons d’exploiter l’espace virtuel afin de laisser venir jusqu’à nous des personnalités qui ont tant à partager, sur des sujets parfois inconnus du grand public, mais tellement enrichissants ! Merci au Jardin Secreto qui à notre grand bonheur, a organisél’activité virtuelle « El Jardín Rojí » : une invitation à explorer le jardin au-delà du visible en posant les yeux sur la délicatesse qui l’inspire. Ce sont Mami Goda et Valeria Matayoshi qui ont introduit chaque participant.e dans le jardin, conçu comme le chemin menant à la maison pour la cérémonie du thé. Vous souhaitez vous arrêtez un instant sur la beauté des choses simples ? Nous vous invitons à un moment de rencontre entre art et nature sur la page du Jardin Secreto, un pont entre photographie et écriture : eljardinsecreto.com.ar

LA CHORALE DE L’ALLIANCE, TOUJOURS PRÉSENTE ! Et particulièrement pour le 21 juin, jour de la fête de la musique en France ! Elle n’a évidemment pas manqué l’occasion d’enregistrer quelques chansons lors de la répétition pour marquer le coup ! Vous en trouverez des extraits sur nos réseaux. De plus, la chorale a eu la grande joie de participer à la rencontre de chœurs dans le cadre de la Fête de la neige le 6 août dernier à la Cathédrale de Bariloche, un moment de partage réussi, malgré la tempête de neige !

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 5


DOSSIER 1 L’ACTU DE L’ALLIANCE

Quelques nouveautés et événements à venir…

(RE)NAISSANCE DU CINÉ-CLUB C’est avec joie que nous annonçons la création du nouveau ciné-club de l’Alliance, organisé en auto-gestion par un groupe de cinéphiles enthousiastes ! Les premières projections ont été une belle expérience : chaque participant.e propose un film à projeter et la décision est prise à l’issue d’un vote simple et pratique à travers le groupe WhatsApp du ciné-club. Le café et les viennoiseries sont toujours au rendez-vous pour une ambiance comme à la maison. Qui peut en faire partie ? C’est une activité gratuite pour n’importe quel membre de l’Alliance ! Il suffit d’être dans le groupe de WhatsApp et pour les personnes qui ne sont pas membres, les portes sont ouvertes également sous réserve de places disponibles et d’une modique somme participative de 300 pesos (bono controbución). À lire dans notre rubrique « Cinéma » l’excellente critique du premier film projeté ce semestre « Laurence anyways » de Xavier Dolan.

RÉORGANISATION DE LA BIBLIOTHÈQUE Merci à notre nouvelle bibliothécaire Silvia Domingo pour son immense travail ! Voici un petit récapitulatif de l’organisation de la bibliothèque proposé par Silvia : Horaire d’attention de la bibliothécaire: les mercredis matin de 9h30 à 12h30 au premier étage. Si nécessaire, les étudiants et associés peuvent contacter l’Alliance pour s’y rendre s’ils ont besoin de consulter le matériel dans un autre jour / horaire. En général, tous les matins une de nos professeures est présente et peut donner l’accès à la bibliothèque.

Organisation générale La bibliothèque est organisée dans la salle du premier étage, avec une salle de Littérature française classée par époque, dès le Moyen Âge, en passant par le XVIIe. XVIIIe. XIXe. et XXe siècle. La littérature française du XXIe se trouve également au premier étage. Au deuxième étage, on trouve aussi des livres d´art et d´autres disciplines. De plus, au premier étage on a une section de Biographies et de Poésie (sélections ou anthologies), Littérature Enfants, lecture facile, bande dessinée et Jeunesse / aventures. Il y a aussi une section de Littérature policière, suspens et terreur. La section de Littératures étrangères du premier étage est composéed’œuvres traduites en français d’auteurs divers classés par nationalités: parmi lalittérature anglophone il y a la Littérature américaine, australienne, anglaise et irlandaise ou encore canadienne. Parmi la littérature européenne on trouve des œuvres de littérature russe, italienne, hongroise, belge, suisse, scandinave, germanique,

grecque et latine. Enfin, on a aussi des œuvres de la littérature orientale, africaine et hispanique américaine.Tous les ouvrages sont en français.

Petits trésors de la bibliothèque Il y a des livres qui sont de vrais trésors, par exemple, des œuvres anciennes de Montesquieu et Voltaire, ou encore un livre qui sans doute peut attirer l’attention des lecteurs par son histoire et ses gravures antiques, il s´agit des Amours pastorales de Daphnis et deChloé de Longus, traduites du grec par Amyot. Daphnis et Chloé est un roman grec attribué à Longus daté du IIe ou IIIe siècle de l’ère chrétienne. Il s’agit d’une pastorale en prose, ou d’un roman bucolique, dont le thème est la naissance et les progrès de l’amour chez deux adolescents. Derrière son apparence simple, le roman amène une réflexion importante sur les rapports entre la nature et la culture. L’œuvre de Longus a inspiré de nombreux plasticiens. En 1947, Marianne Clouzot, aquafortiste, illustre le texte. De 1952 à 1956, Marc Chagall peint quarante-deux gouaches illustrant le texte de Longus. Elle a aussi été adaptée sous forme de ballet par le compositeur français Maurice Ravel et le chorégraphe Michel Fokine en 1912 dans Daphnis et Chloé, puis en 1982 par le chorégraphe Jean-Claude Gallotta dans Daphnis é Chloé, et ensuite encore par le chorégraphe Benjamin Millepied (2014) en collaboration avec l’artiste plasticien Daniel Buren. Tout le monde estinvité à visiter la bibliothèque et à connaître des œuvres qui sont à disposition. Des activités culturelles sont prévues pendant la deuxième partie de l’année.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 6


DOSSIER 1 L’ACTU DE L’ALLIANCE

ACTUALITÉ DES COURS Même si la plupart des cours ont repris de manière présentielle, l’Alliance continue à dispenser des cours virtuels pour les différents niveaux. On peut même débuter en virtuel ! En voici un aperçu :

Trois nouveaux cours sont ouverts à partir d’août : • LE MATIN : mercredi et vendredi de 9h à 10h30. Modalité présentielle. • L’APRÈS-MIDI : mardi et vendredi de 17h30 à 19h. Modalité présentielle. • NOUVEAU ! COURS ENFANTS À PARTIR DE SEPTEMBRE : Mercredi de 16h30 à 18h. Âge : 5-7 ans.

REMISE DES DELF Le 20 août dernier nous avons eu l’honneur de remettre leurs diplômes aux courageux et courageuses élèves qui ont passé l’examen du DELF l’année dernière. Félicitations à tous et toutes ! Prochaine session : début décembre !

ACTIVITES CULTURELLES A VENIR : Prochaines dates de la chorale : le 24 septembre et le 5 octobre à 20h30à l’école La Llave. Le cycle de ciné La Nave Proyecta a repris dès le 18 août après la pause hivernale, et continuera tous les troisième jeudi de chaque mois, à 19h à la Usina Cultural del Cívico (bibliothèque Sarmiento). Projection du ciné-club : certains mercredis ou jeudis du mois (les cinéphiles définissent la date d’un mois à l’autre) à 19h, au premier étage, rue Juramento 190.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 7


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

DÉCOUVRIR LA COMARCA ANDINA Lorena Vedoya (A1) La Comarca Andina est une región patagonique située au sud de Bariloche, Río Negro jusqu´à Cholila, Chubut. Ses paysages sont fantastiques, où vous pouvez trouver beaucoup des forêts, lacs, fleuves, montagnes et vallées. Cette región offre aussi des opportunités de bien-être et beacoup d’activités culturelles. Elle comprend les villes de: El Bolsón, El Hoyo, Lago Puelo, Epuyén, El Maitén et Cholila. Comment allez-vous à la Comarca Andina? Vous prenez la voiture ou le bus à Bariloch epar la route 40, direction au sud.

SES PAYSAGES SONT FANTASTIQUES TOUTE L’ANNÉE. TOUTES LES SAISONS

Été du 21 décembre au 20 mars

Automne du 20 mars au 21 juin

Hiver du 21 juin au 21 septembre

Printemps du 21 septembre au 21 décembre

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 8


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

DÉCOUVRIR EL BOLSÓN. QUE FAIRE À EL BOLSÓN NATURE: LACS, RIVIÈRES, MONTAGNES

Cajón del azul

Bosque Tallado. Cerro Piltriquitrón

Rivière bleue

Montagne Perito Moreno

DÉCOUVRIR LE CENTRE VILLE DE « EL BOLSÓN » Où manger de la glace? La meilleure crème glacée de la región es tproduite à “El Bolsón”. Elle s’ appelle JAUJA. Sur la carte, c’est le numéro 14. Vous êtes sur la place Pagano, suivez les instructions pour vous rendre à JAUJA. Tournez à droite. Marchez tout droit le long de l’avenue San Martin JAUJA est à droite de la banque nationale. JAUJA est sous une gare routière JAUJA est entre la banque nationale et la maison du chocolat (36) JAUJA est à côté de l’office de tourisme

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 9


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

BALADE DE MALLIN AHOGADO À EL BOLSON

Antonia Gomez (A1)

Grill “El Quincho”

DÉCOUVERTE DU CIRCUIT MALLIN AHOGADO À EL BOLSÓN BIENVENUE !

Entrée du camping Wharton

Jardin Botánico

Ferme de Houblon

Cataracte de Mallin

Balade en calèche

Des visiteurs du monde entier! Mallin Ahogado est un endroit exceptionnel de ce paradis qu’est Rio Negro. On y trouve un grand nombre d’établissements productifs, fermes de Houblon, des fruits fins et de produits bios, ainsi que des artisans fabricants de pierres uniques, immergés dans un magnifique cadre naturel. “Mallin Ahogado” c’est l’origine, c’est le mystère, c’est l’ équilibre, c’est la liberté” …

LE CIRCUIT MALLIN AHOGADO Pour visiter cette región, nous vous proposons de profiter de merveilleux paysages, d’activités nombreuses et variées pour tous les âges et de partager la chaleur de ses habitants. C’est l’entrée du plus grand réseau de refuges d’Amérique du Sud et l’entrée du Centre de Ski “Perito Moreno”. Vous pouvez visiter: • La cascade Cachée et le jardin Botanique. • Cataracte de Mallin. • Grill El Quincho. • Musée des pierres de Patagonie. • Camping Wharton: entrée des refuges de montagne et du • Cajón del Azul. • Le mont Perito Moreno, avec des auberges et des restaurants

Vue panoramique

Services et activités • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Confort caractérisé par la paix rurale. Possibilités d’aventure et d’exploration. Environement naturel. Larges prairies ouvertes avec de nombreux animaux. Dégustation de spécialités typiques (fromages, confitures) Camping et loisirs. Piscine naturelle. Zones de Pique-nique avec toilettes. Refuges et auberges. Artisanat. Réserves forestières. Épicerie et feu de camp. Tyrolienne. Balade à cheval. Rafting et canopée. Promenades dans la nature. Excursions et agro-tourisme. Randonnée pédestre. Et toutes les activités du Centre de Ski “Perito Moreno”.

Information circuit “Mallin Ahogado”

Cajón del Azul

Emplacement: Situé, à 25 km au nord-ouest du centre de El Bolsón, province de Rio Negro, Patagonie Argentine. À 1h30 de l’aéroport International de Bariloche, par la route nationale 40.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 10


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

DÉCOUVERTE DU MONT “PERITO MORENO” À EL BOLSÓN BIENVENUE !

Que voir et que faire dans la montagne : Activités sportives et d’aventure toute l’année D’hiver • Ski alpin, nordique et snowboard. • Télèsiége et descende en traîneau. • Skiratrac sur le plateau. • Luge sur piste spéciale. • Promenades en raquettes. • Snowcat à la grotte de neige. D’été • Randonnée jusqu’aux neiges éternelles. • Parc de loisirs en hauteur. • Observations de la flore et faune. • Balade à cheval. • Fait du vélo. • Promenades d’interpretations. • Pique-nique en montagne.

CENTRE DE SKI ET DE MONTAGNE

Au coeur d’un lieu magique!

Ce lieu reconnu dans la región andine, conserve toute la beauté naturelle de la montagne, avec sa flore et sa faune caracteristiques.

Prestation de services

Venez, nous vous attendons! C’est une destination avec une gamme de propositions pour toute la famille et pour tous les goûts.

• • • • • • • • • • • •

Refuge Albrecht Rudolph, accessible en voiture. Patrouille SOS. Quantité et qualité de la neige. Jardín d’hiver. École de ski et de snowboard pour adultes et enfants. Location d’equipements. Terrasses avec vues extraordinaires. Restaurants et confiseries à la gastronomie exquise, toute la journée. Espace Wi-Fi. Toilettes. Services de photographie des points panoramiques. Moyen de transport type Poma /teleskí type T-Bar.

Toujours pas décidé? Regardez ce lieu incroyable! Emplacement: Situé à 25 km au nordouest du centre de El Bolsón, province de Rio Negro, Patagonie Argentine. À 1h30 de l’aéroport International de Bariloche, par la route nacionale 40. GPS : 41°47’24”S/71°33’52”O Plus d’informations : • T. +54 294-4492604 • Page Web: www.turismoelbolson.gob.ar • turismoelbolson@gmail.com

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 11


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

BARILOCHE TOUTE L’ANNÉE

Flor et Maca (A1)

CIRCUITO CHICO La visite la plus traditionnelle de Bariloche est une expérience exceptionnelle. Un circuit où vous trouverez de somptueux sentiers naturels, des points de vue paisibles et une myriade de plages exceptionnelles. Commençant sur les rives du lac Nahuel Huapi, cette visite magnifique et classique révélera d’innombrables attractions régionales telles que : • Le parc municipal Llao Llao, (où vous pouvez faire des promenades tranquilles à travers la forêt et la chapelle San Eduardo). • Puerto Pañuelo, point de départ d’excursions lacustres vers l’île Victoria, la forêt d’Arrayanes et Puerto Blest. Et beaucoup plus.

LABYRINTHE Une expérience hors du commun à vivre en famille et entre amis !

Lors de l’ascension des grandes montagnes, vous pouvez ravir la vue avec un paysage magnifique

Situé à seulement 3,7 km de la ville pittoresque d’El Hoyo, dans la province de Chubut, tout près de la ville de Bariloche, vous trouverez le plus grand labyrinthe d’Amérique du Sud. En tant que symbole du monde des esprits.

¡Venez le rencontrer!

San Carlos de Bariloche est une ville de la région de la Patagonie argentine, qui borde le Nahuel Huapi, un grand lac glaciaire entouré d’une incroyable chaîne de montagnes.

Le labyrinthe est une représentation des carrefours qui se présentent à nous dans la vie, ainsi que des chemins alternatifs qu’il nous offre dans notre cheminement.

Il est situé dans le parc national Nahuel Huapi, au sud-ouest de la province de Rio Negro, à côté de la cordillère des Andes.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 12


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION ISLA VICTORIA Y BOSQUE DE ARRAYANES Tous à bord! “Dans ce lieu unique au monde, il prend une extension arboricole pour former une forêt magique et insolite.” En partant de Puerto Pañuelo, sur l’imposante péninsule de Llao Llao et après une heure de navigation, vous arrivez à la péninsule de Quetrihue, située au nord-est du lac Nahuel Huapi, où se trouve la mythique forêt de myrtes. Après avoir visité ce cadre incomparable, vous naviguez vers Puerto Anchorena, sur l’île Victoria, où vous trouverez une flore prolifique en espèces d’un grand attrait visuel.

La forêt, le lac et les montagnes s’unissent pour vous recevoir.

Plus d’informations : infoturismomscb@bariloche.gov.ar T. +54 0294 4429850

BARILOCHE À LA CARTE, À NE PAS RATER EN OCTOBRE ! Julieta, Sandra, Facundo, Santiago, Lino, Gastón (A1)

Ce festival d’une semaine célèbre le meilleur de la cuisine de la région des lacs. De nombreux restaurants élaborent des menus spéciaux; des étals gastronomiques et des microbrasseries s’installent sur la place principale.

À Bariloche, vous disposez de la combinaison idéale: les saveurs uniques et exquises de la Patagonie, le talent des chefs les plus renommés et les ingrédients les plus naturels.

Plus d’informations : barilochealacarta.com L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 13


DOSSIER 2 NOTRE VILLE, NOTRE RÉGION

TÉMOIGNAGES

Francisco et Huilén (B1)

Deux élèves de l’Institut Balseiro racontent leur ville : ce qu’ils aiment, ce qu’ils aimeraient changer

Né à Sunchales, Fran vit à Bariloche depuis 3 ans, parce qu’il y fait ses études. Premier regard: « Je suis venu à Bariloche pour la première fois avec mes amis pour le voyage de fin du lycée. Je ne me souviens pas beaucoup du séjour, mais je me souviens des boîtes de nuit, des montagnes et du lac. Bariloche m’a semblé une petite ville touristique. »

Huilén est née à Berazategui. Elle a déménagé à Bariloche pour continuer ses études. Premier regard : « Quand j’étais adolescente je suis venue en vacances à Bariloche. Il y a trois ans je suis venue en vacances pour la dernière fois et j’ai senti que cette ville est un lieu tranquille pour vivre, spécialement j’ai adoré les gens qui habitent ici. » Regard actuel : « Il y a un an que j’habite dans la ville et j’en suis amoureuse. Bariloche c’est comme ma deuxième maison. La ville me semble chaotique parfois parce qu’après la pandémie beaucoup de touristes sont revenus soudainement. » J’aime /Je n’aime pas : « J’aime la tranquillité, et les Barilochenses ce sont des personnes gentilles. Je me sens attachée à cette ville. Ce que je n’aime pas ce sont les jours de pluie et de froid.

Regard actuel: « Aujourd’hui je crois que Bariloche n’est pas une ville qui bouge pour les barilochenses, mais pour les touristes. Aussi, les prix des choses sont plus chers que les prix dans le reste de l’Argentine. » J’aime/Je n’aime pas: « J’aime qu’il y ait beaucoup de chocolateries à Bariloche, avec le meilleur chocolat d’Argentine. Je suis très attaché à la nature ici, le lac et les montagnes sont très beaux. Je déteste le trafic ici, et je n’aime pas trop les touristes. » Peut mieux faire: Si on élargissait l’avenue Bustillo on pourrait améliorer le trafic. Il faudrait aussi encourager l’utilisation du vélo; on pourrait faire ça si on construisait une piste cyclable. »

Peut mieux faire : « Le parc national mériterait d’être plus apprécié par les touristes. Je crois qu’il faudrait améliorer les rues et contrôler la circulation des voitures parce que c’est un lieu naturel. »

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 14


DOSSIER 3 LANGUE FRANÇAISE, TESTEZ VOS CONNAISSANCES !

CONNAISSEZ-VOUS LE SENS DES EXPRESSIONS SUIVANTES ?

Silvia D., Alicia et Silvia M. (C1)

Elles appartiennent au langage familier, aussi appelé « l´argot » L’argot est à l’origine « un langage de convention dont se servaient les classes populaires, les bohémiens, etc., aussi un langage particulier aux malfaiteurs (vagabonds, voleurs, assassins) ». Aujourd’hui encore, il est employé dans ce milieu. Toutefois, son sens s’est ouvert à diverses communautés. Il désigne « un vocabulaire particulier à l’intérieur de groupes sociaux ou socio-professionnels déterminés, et par lequel l’individu affiche son appartenance au groupe et se distingue de la masse des sujets parlants.»

CHOISISSEZ L’OPTION CORRECTE: 1.

- Qu’est-ce que tu penses du dernier film de Gerard Depardieu ? Est-ce que tu l’as aimé ? - Oh, je ne veux pas y penser ! A mon avis, du décor à la mise en scène, si pauvres, en passant par les acteurs (à l’exception de Gérard Depardieu) et le thème, tellement insignifiants, je ne trouve rien d’attrayant. Au contraire, c’est au ras des pâquerettes. a. allongé très confortablement b. élégant, chic c. très bas, médiocre 2.

4.

a. transpirer b. travailler c. mentir 5.

Toutes les vacances j’ai étudié pour mes examens, je ne me sentais pas sûre de moi ! Aujourd’hui je vais magnifiquement bien parce que mon prof m’a annoncé que j’avais déchiré dans toutes les épreuves !

a. j’ai peur. b. je savais trop peu de choses. c. je suis énervé, dégoûté. 6.

7. J’ai goûté la Charlotte au chocolat du fameux Chef français, tu avais raison Teresa, c’est une tuerie !

a. Qui tue les gens b. Qui est pleine de tubes c. C’est un plaisir, vraiment délicieux

J’ai raté mon examen, j’ai trop le seum.

Ne t’inquiète pas ! Tu réussiras la prochaine fois. Tu n’es pas un bolosse.

a. intelligent b. idiot c. fatigué

a. désirer, vouloir b. réussir, être de très bonne qualité c. tourner sur soi même 3.

Bosser comme un dingue pour ses examens, c’est ce qu’il a fait toute l’année. Et il a réussi !

Tu as réussi l’examen ? Moi, je me suis planté !

a. j’ai échoué b. je n´ai pu pas y aller c. je n´ai voulu rien écrire

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 15


DOSSIER 3 LANGUE FRANÇAISE, TESTEZ VOS CONNAISSANCES ! RÉPONSES : 1c : « Au ras des pâquerettes » signifie physiquement très bas, la pâquerette étant une petite fleur. Mais très vite, un sens figuré voit le jour. La langue française a tendance à se servir des métaphores de la hauteur pour parler de choses de qualité. Ainsi, une chose importante et de bon niveau sera “haute” à l’inverse de quelque chose de médiocre qui sera “basse”. Le XVIe. commence à évoquer cette expression “ras terre avec les pâquerettes” puis elle est reprise au XVIIIe. avec “à ras de terre avec les pâquerettes”. Petit à petit, “de terre avec” est supprimé. L’image de la pâquerette est conservée pour son caractère médiocre, banal. 2b : « Déchirer » de l’ ancien français escirer ; du francique *skerjan, partager. Le verbe déchirer a plusieurs définitions et usages, et dans le cas de l’argot l’usage est métaphorique comme synonyme de réussir ou être de bonne qualité. Étymol. et Hist. 1. Début xiies. « diviser, scinder, mettre en morceaux en tirant » 2. mil. xiies. fig. « détruire, anéantir » « attaquer par des paroles blessantes » 3. 3etiers xiiies. fig. li cuers me descire (A. Le Roy, Berte, éd. A. Henry, 2114). escirer « déchirer » lui-même issu de l’a. b. frq. kerian « séparer, diviser » Aussi, déchirer : avoir de la force, de la puissance, et en sens positif figuré, réussir, ou être réussi, par exemple : « la crème brûlée, elle déchire ! » (de plaisir)

3c : « C’est une tuerie ! » À l’origine rattaché au domaine culinaire lié à la nourriture- «ces kouignamann de chez Larnicol décidément, quelle tuerie !» - ou chez les joueurs de jeux vidéos - «quelle tuerie le dernier Call of Duty!» - les tueries se sont également propagées dans le jargon professionnel. Tant les continuateurs de Pierre Larousse que ceux de Paul Robert ont adoubé tuerie dans l’emploi familier et figuré qui nous occupe : « Mets ou breuvage délectable ; délice […] ; par ext., ce que l’on juge magnifique, remarquable et qui suscite l’engouement », écrit le Petit Larousse 2018 ; « fam. C’est une tuerie : c’est formidable, sensationnel », renchérit le Petit Robert 2018. Expression similaire : « c’est mortel ! »

4b : « Bosser » Travailler en faisant beaucoup d’efforts dans le but de réussir la tâche demandée. Bosser vient de l’expression dialectale (ouest de la France) bosser du dos, c’est à dire «être courbé au travail» 5c : « Avoir trop le seum, avoir le seum » Être énervé, en colère, dégouté. Origin:Expression nouvellement apparue dans le langage des jeunes générations. Elle vient du mot arabe sèmm qui signifie « venin ». Variantes:J’ai le seum, t’as le seum. Les jeunes l´utilisent beaucoup, comme s´énerver, se déprimer. 6b : « Bolosse » nmf. personne faible que l’on peut facilement duper; “loser”; personne dont on va se moquer, idiot. Mot qui vient du sud. Dans ses premières utilisations, le Bolos désignait le client d’un dealer en argot et pouvait se traduire par Pigeon (bête, oiseaux dans les grandes villes). Par la suite, l’utilisation du mot s’est étendue et s’est transformée. Aujourd’hui, le Boloss a pris le sens de ringard (obsolet), nigaud (naïf, pas très vif), blaireau (bête, basique, qui ne pense pas), nul. C’est un terme de moquérie, entré dans le langage familier des jeunes. Ce mot qu’il ne faut pas confondre avec molosse n’a pourtant rien de sympathique. C’est même carrément une insulte. La définition de boloss (écrit bolos) dans le Larousse est la suivante : “Une personne naïve ou peu courageuse, ou complètement ridicule, voire stupide.” Du coup quand quelqu’un vous traite de boloss, il vous traite en réalité d’idiot. Et ça, avouez que ça fait mal. Il peut également faire référence à quelqu’un qu’on qualifie de “pigeon” ou encore de “victime”. En bref, ce n’est jamais un compliment. 7a : « Se planter » Faire une erreur, se tromper, essuyer un échec. Se planter, en argot, veut dire s’être complètement trompé, mais quand on dit « rester planté » (quelque part) ça veut dire rester là à attendre. Aussi « être planté » : être perdu, un peu fou.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 16


DOSSIER 3 LANGUE FRANÇAISE, TESTEZ VOS CONNAISSANCES !

LE VERLAN

Miguel et Teresa (C1)

C’est une forme d’argot français. Il consiste à inverser les syllabes d’un mot, il en est lui-même l’exemple : « verlan » est l’inversion de « à l’envers ». Lisez les phrases suivantes et choisissez l’option qui semble correcte pour découvrir le sens du mot en gras. 1.

Elle est trop sympa ta reum a. Elle est trop sympa ta maire b. Elle est trop sympa ta sœur c. Elle est trop sympa ta copine d. Elle est trop sympa ta mère

4.

Son reup travaille dans un grand magasin. a. Son oncle travaille dans un grand magasin. b. Son ami travaille dans un grand magasin. c. Son père travaille dans un grand magasin. d. Son fils travaille dans un grand magasin.

2.

Je rentre à la zonmé a. Je rentre à la ville b. Je rentre à la maison c. Je rentre au magasin d. Je rentre au village.

5.

Notre voisin est très zarbi. Il ne nous salue jamais. a. Notre voisin est très désagréable. Il ne nous salue jamais. b. Notre voisin est très bizarre. Il ne nous salue jamais. c. Notre voisin est très distrait. Il ne nous salue jamais. d. Notre voisin est très vaniteux. Il ne nous salue jamais.

3.

Ils aiment le pera a. Ils aiment les fruits b. Ils aiment le rap c. Ils aiment les poires d. Ils aiment le silence

6.

Le nouveau skeud de mon groupe préféré a obtenu un prix. a. Le nouveau disque de mon groupe préféré a obtenu un prix. b. La nouvelle chanson de mon groupe préféré a obtenu un prix. c. Le nouveau chanteur de mon groupe préféré a obtenu un prix. d. Le nouveau guitariste de mon groupe préféré a obtenu un prix.

Les vocables marqués appartiennent au verlan. C’est une forme d’argot français qui consiste en l’inversion des syllabes, (par exemple bizzard-zarbi) ou des lettres (par exemple fou-ouf). Les formes plus anciennes remontent au Moyen-Âge. Le verlan s’est particulièrement développé á partir de la Seconde Guerre Mondiale, utilisé comme langage cryptique, Mais il s’est rapidement répandu à toutes les classes de population grâce à son usage au cinéma et en musique.

Réponses : 1d. 2b. 3b. 4c. 5b. 6a

LES EXPRESSIONS AVEC« COUP » Andrea M., Andrea G, Ignacio, Daniela, Juan (C1)

Elles sont extrêmement nombreuses en français ! À vous de les interpréter dans les phrases ci-dessous : 1.

L’Argentine avance et survit À COUP DE changements économiques inattendus. a. malgré b. au rythme de c. en dépit de

4.

Ne prenez pas de décisions importantes SOUS LE COUP DE LA COLÈRE a. affecté par la colère b. dans un instant de colère c. juste après une colère

2.

Mon amie a perdu son travail pour la deuxième fois cette année. C’est difficile pour elle de TENIR LE COUP. a. résister b. garder espoir c. payer ses factures

5.

Il a passé l’examen et SUR LE COUP il pensait qu’il avait réussi. a. avec surprise b. à ce moment là c. tellement facilement que

3.

Avant la pandémie j’étais très antisociale. C’est seulement APRÈS COUP que j’ai valorisé le rapport aux autres. a. à cause de ça b. à condition de c. postérieurement

6.

La police libère les prisonniers AU COUP PAR COUP a. en fonction des circonstances b. de plus en plus rapidement c. en analysant la situation de façon générale

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 17

Réponses : 1b. 2a. 3c. 4a. 5b. 6a


DOSSIER 4 NATURE ET ENVIRONNEMENT

VENEZ À L’ESCAPE ROOMVERTUELLE!

Sofia, Alicia, Melisa, Sol, Valeria, Belen, Yanina, Emmanuel (B1)

Vous êtes sensible au respect de l’environnement? Voulez-vous lutter pour un meilleur avenir pour nos enfants? Quel meilleur moyen pour cela qu’à travers un jeu? Alors, venez découvrir l’escape room vertuelle! L’objectif de ce projet est l’éducation en parcourant le jeu. Éduquer les personnes sur les problèmes actuels de l’environnement, les habitudes qui sont mauvaises pour la planète, celles qu’on peut éliminer et remplacer par des bonnes actions dans notre vie quotidienne. Ce jeu est spécialement conçu pour les enfants, les adolescents et (pourquoi pas?) toute la famille. Alors, comment fonctionne l’escape room vertuelle ?

D’abord, il faut que vous créiez un compte sur la page internet : c’est très simple, vous avez juste besoin d’un e-mail. Puis, choisissez un avatar (le personnage qui vous représentera). Surnommez-le et voilà ! Vous êtes prêt à commencer le jeu ! La salle est formée avec un minimum de trois joueurs et un maximum de six joueurs qui se connectent avec le lien de la salle. Le temps maximum pour terminer le jeu est de 1 heure et vous pourriez essayer autant de fois que vous le souhaitez. Il y aura différentes chambres dans lesquelles il faut réaliser quelques actions nécessaires pour passer à la suivante. Chaque chambre sera une scène dévastée que vous devez “réparer’’ avec vos actions. Avant de passer à la prochaine chambre, vous verrez une petite vidéo de vos avatars très heureux car l’équilibre écologique a été restauré.

DES THÉMATIQUES POUR CHAQUE CHAMBRE

LE PLASTIQUE

LA FORÊT

C’est un type de scène où il faut trouver les équivalents écologiques des produits que l’on utilise au quotidien, comme les brosses à dents, les gobelets à usage unique, similaire au jeu “Memory”. Il y a beaucoup d’éléments que vous pouvez remplacer dans votre vie quotidienne tout en protégeant la planète !Vous serez très surpris !

Cette chambre se découvre à travers un questionnaire vrai ou faux sur les avantages que la forêt apporte à la société et qui contribue à la santé, l’économie et la qualité de vie. Cette fois-ci, vous verrez dehors comme un paysage sombre et sans vie devient petit à petit une grande forêt.

L’EAU

L’ÉNERGIE

Ici, vous en apprendrez plus sur l’utilisation domestique de l’eau, les moyens de la préserver, etc. Après, vous devez faire un ‘quiz’. Il y aura un lac vide en dehors de la chambre (vous pouvez le voir à travers la fenêtre), qui se remplira au fur et à mesure que vous répondrez correctement aux questions.

Ici, vous devez trouver dans quelles situations l’énergie est gaspillée, comme par exemple, éteindre les lumières, débrancher les appareils électroniques, etc. Il y aura un ‘compteur d’énergie’ qui informe combien de MWh vous économisez avec ces actions.

LES DÉCHETS Dans le cas des déchets, c’est un jeu chronométré où il y aura différents types de déchets qui doivent être séparés avant la fin du temps imparti. L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 18


DOSSIER 4 Le contexte environnemental actuel est préoccupant mais nous avons le temps de changer cette situation et nous devons agir maintenant. L’objectif de ce projet est de faire que les enfants et les adultes prennent conscience de leurs actions et qu’ils s’engagent pour l’environnement. Une bonne façon de le faire est à travers ce jeu. Il a été démontré que l’utilisation de jeux produit uneaugmentation de la motivation dans le processus d’apprentissage et de réflexion. Alors, on joue ?

NATURE ET ENVIRONNEMENT

Source d’inspiration : • www.educaciontrespuntocero.com/ocio/escape-rooms-gratuitos • escueladeexperiencias.com/recursos-escape-room

TEST : ÊTES-VOUS UN GASPILLEUR / UNE GASPILLEUSE ? 1. À quelle fréquence consommez-vous des fruits et des légumes ? a. Une fois par semaine b. Trois fois par semaine c. Chaque jour 2. Lorsque vous faites vos courses, vous … a. ... parcourez tous les rayons et prenez ce qui vous tente b. … cherchez ce dont vous pensez avoir besoin c. … choisissez ce qui figure sur la liste que vous avez préparé la veille 3. À la fin du repas, quand il reste de la nourriture dans votre assiette : a. Vous la jetez, vous n’aimez pas manger deux fois le même repas b. Parfois vous la gardez pour la manger le lendemain (surtout si c’était bon) c. Il ne vous reste jamais de nourriture parce que vous mesurez la quantité nécessaire 4. Êtes-vous conscient.e du niveau de gaspillage de fruits et légumes dans votre région ? a. Non, pas du tout b. J’en ai entendu parler pour quelques-uns c. Oui, je sais que les magasins d’alimentation en jettent beaucoup

VOUS AVEZ UNE MAJORITÉ DE RÉPONSES A : Vous êtes un gaspilleur ou une gaspilleuse ! Vous devriez prendre conscience du gaspillage alimentaire et commencer à améliorer vos habitudes. Achetez plus souvent et en moindre quantité pour arriver à cuisiner et consommez tous vos fruits et légumes. Si vous avez un jardin, vous pouvez commencer à faire un compost, il vous servira pour vos plantes !

Nahuel, Alejandra, Facundo, Florencia (B1)

5. En quoi l’apparence d’un fruit ou d’un légume influence votre choix au moment de l’achat ? a. L’apparence est le plus important b. Ça m’est égal c. Je choisis des fruits et légumes « moches » en fonction de ce que je souhaite cuisiner (compote, purée, soupe etc.) 6. Que faites-vous lorsqu’un produit arrive à la date de péremption ? a. Je le jette directement b. Selon le type de produit, son aspect, son odeur, je le mange quand même. c. Selon le type de produit, son aspect, son odeur, je le mange ou je le congèle. 7. Cuisinez-vous toujours les aliments que vous achetez ? a. Pas toujours, j’évite de cuisiner en achetant des plats à emporter et je finis par jeter certains de mes produits alimentaires. b. Presque toujours, mais parfois je finis par jeter certains de mes produits parce que je sors manger au restaurant. c. Toujours. Si je ne consomme pas ce que je cuisine, je congèle. 8. Que faites-vous avec vos restes alimentaires ? a. Je les jette à la poubelle b. Je les jette dans la poubelle des déchets « humides » c. Je les jette dans mon compost

VOUS AVEZ UNE MAJORITÉ DE RÉPONSES B : Vous êtes sur le bon chemin ! Vous êtes conscient du gaspillage alimentaire mais vous pourriez mieux faire grâce à de petits changements d’habitudes. Vous pouvez apprendre comment vous améliorer en consultant des groupes de recyclage alimentaire. Le compost est aussi une bonne idée pour vous.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 19

VOUS AVEZ UNE MAJORITÉ DE RÉPONSES C : Félicitations, vous êtes un consommateur / une consommatrice exemplaire ! Vous devriez transmettre vos connaissances à votre entourage afin d’encourager les bonnes habitudes.


DOSSIER 4 NATURE ET ENVIRONNEMENT

LES UTOPIALES Connaissez-vous le festival international de science-fiction de Nantes ? Dès sa création en l’an 2000, le festival s’est donné pour objectif de faire découvrir au plus grand nombre le monde de la prospective, des technologies nouvelles et de l’imaginaire. Littérature, sciences, cinéma, bande dessinée, expositions, jeux de rôles, jeux vidéo et pôle asiatique : depuis plus de 20 ans, laprogrammation pluridisciplinaire des Utopiales fait cohabiter les univers de la science et de la sciencefiction. Les Utopiales réunissent des scientifiques, chercheurs, écrivains, scénaristes, dessinateurs, réalisateurs et tous ceux qui, jour après jour, façonnent des mondes fabuleux à partir de fragments de réel, pour en faire de véritables expériences de pensée, invitations à cultiver notre curiosité et notre imaginaire pour renforcer notre ouverture au monde et nous permettre de devenir pleinement acteur de son évolution future. L’affiche des Utopiales a inspiré notre groupe à partir d’une réflexion collective autour des causes et conséquences des changements urbains. Nous sommes dans un futur plus ou moins proche, le niveau de la mer a monté, c’est pourquoi les habitants ont rehaussé la ville…laissonsleur la parole.

LES INONDÉS L’inondation de Nantes, aurait-elle pu être évitée? Quand les scientifiques et les écologistes avait donné l’alerte, les gouvernements n’avaient pas écouté, et n’avaient surtout pas eu la volonté de procéder à un changement vraiment significatif. Une des premières actions avait été d’installer des toits verts obligatoires dans le but d’absorber l’excès de l’eau dans une ville sous la menace de la montée des eaux. En même temps, et pour profiter de la violence des vents de la mer, on avait installé des éoliennes pour approvisionner Nantes d’énergie non polluante. L’espoir vert aussi voulait voir une ville propre avec un système intelligent de poubelles où

Cristina Chilimoniuk (B2) les déchets seraient pratiquement inexistants. Ainsi, Nantes souhaitait devenir un espace vert, net et brillant. Mais le rêve se métamorphosait tristement en cauchemar. Tout a commencé quand il s’est mis à pleuvoir. À cause de vingt mois de sécheresse, les premières gouttes de pluie ont été reçues avec joie. Mais depuis une semaine, le niveau de l’eau avait tellement monté que les égouts avaient fait déborder dans les rues des centaines de déchets, feuillages et ordures de la ville. Les toits verts ne pouvaient pas absorber l’excès d’eau, les éoliennes tombaient rapidement en panne à cause de la pluie constante, le système intelligent des poubelles s’était rouillé avec les premiers mètres d’eau. Rapidement, les citoyens commençaient à trouver leur propres solutions. Au début, la mairie installait des bateaux publics dans le but d’évacuer ceux qui devaient abandonner leur maison. Mais il y avait tant d’inondés que l’aide n’était pas suffisante. Même les citoyens les plus riches avec leurs propres bateaux privés ne pouvaient pas se sauver. La planification d’un exode bourgeois qui voulait quitter la ville et ses classes modestes a fini en un naufrage épique : la mer fit disparaître dix familles riches dans une nuit agitée. Les jours qui ont suivi ont découvert une Nantes sans espoir. Une seule question restait sans réponse : l’inondation sera-telle définitive ?

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 20


DOSSIER 4 NATURE ET ENVIRONNEMENT

LA SUITE DE LA CATASTROPHE

Juan Rojas (B2)

…tout s’est passé en un clin d’œil. Je voudrais dire que cela était inattendu, mais la vérité est qu’on nous l’avait dit depuis longtemps. Malgré ces avertissements, notre incrédulité et arrogance avaient dépassé la raison. Je crois que ce n’était pas juste parce qu’on avait l’eau au niveau des genoux que nous avons vu la réalité. Ce que nous pensions être un événement impossible s’était vraiment passé.

réalité plutôt qu’essayer de l’éviter. C’est pourquoi on a décidé de rehausser la ville. Tous les meilleurs groupes d’ingénierie civile se sont rassemblés pour planifier le projet et le mettre en pratique.

L’inondation a commencé un dimanche soir et à peine quatre jours plus tard l’eau était déjà en train de remplir les stations de métro et les sous-sols des maisons et bâtiments. En voyant que le niveau d’eau n’arrêtait pas d’augmenter on a su qu’on devrait prendre des mesures. Ce que nous ne savions pas c’était le radical changement que la ville allait subir aussi bien que les vies de tous ses habitants.

Tellement de bénévoles s’y sont joints que le projet a avancé rapidement. En seulement un an et demi, la plupart de la ville était encore au-dessus de la mer. Ce qui au début avait semblé être une catastrophe a abouti à des résultats que personne n’attendait. Les nouveaux bâtiments ont été construit sur les anciens. Par conséquent, la ville est devenue un paysage de gratte-ciels. Un mélange de styles architectoniques qui ne s’étaient jamais vus avant sont apparu dans la ville. Des nouveaux systèmes de canaux, ponts et routes ont été construit aussi. Tous ces changements ont impliqué un grand coût pour l’agglomération. Cependant, la nouvelle de Nantes comme la cité qui flotte en harmonie avec la mer a attiré l’attention de tout le monde. Des gens des quatre coins du monde venaient pour être témoins de la renaissance de la métropole. On pourrait dire que le tourisme et l’intérêt pour la ville après cet événement s’est accru autant ou plus que le niveau de la mer ce jour-là.

Au début, on a essayé de résoudre les problèmes qui se présentaient avec des actions transitoires, en souhaitant que le niveau de la mer allait descendre encore. L’un de ces problèmes était les moyens de déplacement. L’eau a rempli totalement les stations de métro, ce qui a fait que ce moyen n’était plus disponible. D’un autre côté, le niveau d’eau dans les rues a augmenté à tel point que le déplacement en voiture n’était pas possible non plus. De ce fait, il y a eu des gens qui commençaient à utiliser des radeaux de fortune pour aller d’un lieu à un autre. De plus, la hausse du niveau provoquait souvent des pannes de courant dans la ville. On a dû réparer ça pour éviter le danger d’électrocution et de plus grands dépannages du système électrique entier. Le temps a continué à s’écouler et la situation ne semblait pas changer. C’est la raison pour laquelle on est arrivé à la conclusion que ce n’était pas suffisant de prendre des actions isolées, on devrait prendre des mesures plus fortes de manière à ce qu’on puisse cohabiter avec la

Ainsi, les ingénieurs avec des milliers de bénévoles ont commencé le rehaussement de la ville.

Finalement, Nantes est devenue une ville sans comparaison dans le monde. Avec des jardins quiflottent, des bateaux et péniches qui naviguent gracieusement sur la mer et de grandes éoliennes qui produisent l’énergie pour la population. Le désastre a amené la floraison d’une nouvelle ville moderne et écologique. C’est un exemple parfait de comment on peut utiliser l’adversité pour atteindre la meilleure version de soi mêmes.

NANTES INONDÉE: À QUI LA FAUTE ? La montée du niveau du fleuve a provoqué le rehaussement de la ville de Nantes au XXIème siècle. Mais, comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? Faute de politiques vertes pendant le XXème siècle, le réchauffement climatique s’est accéléré. Les politiciens ne lui ont donné aucune importance. Pourquoi tant d’indifférence ? D’abord, la préoccupation la plus grande des jeunes du XXème siècle était l’environnement. Mais, le manque de candidats à la présidentielle qui touchent la jeunesse a provoqué son abstention dans les élections. Par contre, presque tous les électeurs âgés ont voté, et ils n’étaient pas intéressés par l’environnement et le futur. Comme les politiciens n’ont pas mis en place de réglementations vertes, la consommation énergétique a augmenté, et aussi la fonte des glaciers, et finalement la montée des fleuves. En somme, Nantes a été submergée à cause de l’abstention électorale. L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 21

Andrea Gomez (B2)


DOSSIER 4 NATURE ET ENVIRONNEMENT

SALUT MAMAN ! Lucas Diaz (B2) Salut maman ! Cela fait une semaine que j’ai commencé mon nouveau boulot à Nantes. C’est vraiment incroyable le projet des parcs éoliens en hauteur. Comme tu l’as peut-être appris par les réseaux sociaux, il y a un projet ambitieux en vue de la montée du niveau de la mer à Nantes pour rehausser la ville, et comme physicien je travaille dans la production de l’énergie éolienne. Cependant, ce n’est pas tout dans le projet ! Les habitants veulent vivre comme avant, même si les rues sont inondées. Par conséquent, des dirigeables ont été mis en place comme nouveau moyen de transport urbain. On n’a pas encore de voitures volantes, mais l’idée y ressemble ! Maintenant, les rues ont été réinventées comme des jardins et des champs urbains. En effet, des voisins cultivent le riz et le sucre où il y a quelques années les voitures cultivait du CO2 ! De cette manière, les Nantais ont obtenu de cette catastrophe des espaces verts, de la mobilité, de la nourriture… Mais il leur manque de l’énergie ! Et c’est là que réside ma responsabilité et mon devoir. Les lignes électriques traditionnelles ne fonctionnent plus à cause de l’inondation. Par conséquent, la solution est de construire en hauteur des parcs éoliens : d’énergie propre, verte et renouvelable. Le défi est de les éviter avec les dirigeables !

LETTRE AU MAIRE DE NANTES

Victoria Sanchez (B2)

À Nantes, le 22 avril 2038 Objet : Restauration urgente du canal

Ça a été un grand changement ici… mais je suis excité par les possibilités que ce projet ouvre à Nantes et aux autres villes du monde. Je crois que si un projet similaire était mis en place à Bruges, tu vivrais mieux là-bas.

Monsieur le Maire, Je tenais à vous informer que le canal qui passe devant ma résidence est aujourd’hui dans un état déplorable, ce qui le rend dangereux pour les gens.

J’espère que tu vas bien aussi, et je t’attends ici pour une visite. Raconte-moi comment va la maison-bateau avec papa !

Je comprends que ces dernières années, la mer a monté plus que prévu, ce qui a entraîné de nombreux problèmes dans la ville. Mais il est de la responsabilité des gouvernants d’assurer le bien-être des citoyens.

Bisous, Lucas

Lors de la dernière tempête, l’eau a débordé et a inondé l’appartement du rez-de-chaussée. Avec les voisins, nous avons pu agir rapidement pour que les dégâts soient mineurs. De plus, en raison de la détérioration du canal, le bateau à ordures n’a pas pu passer la semaine dernière, ce qui a provoqué une accumulation de déchets dans les bâtiments qui sont déjà devenus invivables. Cela représente un réel problème de sécurité pour les habitants, je vous demande donc de bien vouloir faire le nécessaire afin de restaurer le canal. Par ailleurs, vous trouverez ci-joint une lettre de pétition signée par l’ensemble des voisins. Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées. Victoria Sanchez, voisine du Canal Liberté. L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 22


DOSSIER 5 RÉFLEXIONS AUTOUR DU CINÉMA

CRITIQUE DU FILM ‘LAURENCE ANYWAYS’ DE XAVIER DOLAN

Ignacio Bustos (C1) Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l’espoir sans souvenirs J’écris ton nom Liberté. Paul Éluard, 1942

Les différents, ceux qui osent vivre en liberté, sont souvent témoins du regard incessant des autres. Des regards qui montrent la perplexité, la peur, le mécontentement ou la surprise. C’est sous ce concept que l’écrivain et réalisateur canadien Xavier Dolan nous présente Laurence Alia, sans le faire directement, avant de revenir 10 ans plus tôt pour nous raconter son histoire. Laurence est un professeur de lettres. Frédérique (Fred) est sa petite amie. Ils s’aiment tous les deux à la folie, même s’ils se détestent parfois. Les deux sont imparfaits, excentriques et parfois égoïstes. Ils sont tous les deux humains. Dans les premières scènes de ce long métrage, Dolan met en scène l’intensité du couple, leur langage intime, leur folie commune, et cette manière particulière de percevoir le monde qui les entoure. Cependant, la prémisse centrale de l’histoire émerge de la bouche de Laurence comme un cri strident.

harmonieusement comme des déclencheurs de pensée. Le film raconte de manière exquise la découverte de la véritable identité de Laurence, la distinction entre amour et corporalité, la peur et l’angoisse du rejet, et l’acceptation des membres de la communauté queer, qui sont présentés comme une sorte de troupe contre l’agression hétéronormative. Le passage du temps, exprimé en 168 minutes chargées de gros plans, de bonnes photographies et de musique de Beethoven, Visage et The Cure, nous permet de montrer l’évolution des relations humaines et des liens affectifs à la lumière de la découverte de l’identité transgenre de Laurence. En ce sens, le comportement de Julienne, la mère de Laurence, face à la révélation de la véritable identité de sa fille, montre un chemin qui est d’abord celui du rejet mais qui finit par être celui de l’acceptation.

« Ça fait 35 ans que je vis comme ça et c’est un crime, et j’ai ce crime sur la conscience. Je suis un chien de voler sa vie à cette personne. » « Tu voles la vie de qui, Laurence ? » « À celle que je suis née pour être »

« Je n’ai jamais eu l’impression que tu étais ma mère » « Et moi je ne jamais eu l’impression que tu étais mon fils. Par contre, j’ai l’impression que tu es ma fille » Agressif, mélancolique et sans aucun doute rebelle, le film « Laurence anyways » est un incontournable pour les amoureux du septième art. Sans doute que Dolan peindra dans l’esprit de tous ceux qui osent voir son œuvre, une brique rose indiquant qu’il est passé par là.

Les silences, les regards, les cris, la douleur et l’empathie opèrent

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 23


DOSSIER 5 RÉFLEXIONS AUTOUR DU CINÉMA

JULIA DUCOURNAU : RÉALISATRICE FRANÇAISE Andrea Miculicich (C1) Parmi les réalisatrices françaises de notre époque, celle qui s’est démarquée dernièrement, c’est Julia Ducournau. Elle a récemment écrit et dirigé deux films qui ont reçu plusieurs prix et nominations, et ont eu énormément de succès parmi les cinéphiles : Grave (2016) et Titane (2021). Elle est aujourd’hui présentée comme l’une des personnalités importantes du cinéma de genre. Son premier long-métrage parle d’une fille végétarienne de 16 ans qui, après un rituel d’initiation à l’école vétérinaire où elle est obligée à manger de la viande, commence à avoir des épisodes avec des conséquences inattendues et effrayantes. Son deuxième long-métrage est centré sur une femme de 30 ans environ qui a été blessée dans un accident de voiture quand elle était petite. Comme conséquence, une plaque de titane lui a été implantée dans la tête. Elle travaille comme danseuse érotique dans un salon d’automobiles, et après un épisode violent, elle devient fugitive et se fait passer pour un jeune homme afin d’échapper à la police. Qu’est-ce qui est si attirant dans ses films? À première vue, pour les amants de films d’horreur, c’est le contenu gore et body horror, termes qui en anglais se réfèrent à la présence de sang, de blessures et de viscères. Mais les films de Julia Ducournau ne sont pas des films d’horreur conventionnels ni typiques du cinéma hollywoodien. C’est un type de cinéma plus élevé, où on peut noter tant le talent que la formation de cette réalisatrice et scénariste française, diplômée d’une des meilleures écoles de cinéma au monde, La Fémis, située à Paris, d’où elle est originaire aussi. Principalement, et en approfondissant, ce sont les thématiques dans ses films qui sont particulièrement intéressantes. C’est la présence de différents sentiments et transformations des personnages centraux, spécialement des femmes, et en particulier au niveau corporel, comme la grossesse, le cannibalisme, et la sexualité, tous présents dans les deux films. D’autre part, la mise en scène et l’audace visuelle les rendent notamment engageants et fascinants. Le récit même, la manière avec laquelle les histoires sont présentées,sont merveilleux, car on est menés à travers des situations fortes par les protagonistes avec qui on empathise. Elle nous raconte les événements d’une façon intrigante et perturbante. De plus, ses œuvres cinématographiques montrent les relations et liens entre les personnages avec une sensibilité subtile, dynamique et émouvante. On peut voir les parcours des personnages, leurs transformations et leurs rédemptions vers la fin des films avec plein de suspens, et des scènes choquantes et provocatrices. Leur impact est tel qu’on continue à y penser pendant des jours après les avoir vus. On espère qu’on pourra voir plus de films de cette réalisatrice talentueuse dans le futur.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 24


DOSSIER 5 RÉFLEXIONS AUTOUR DU CINÉMA

À MORT LES REMAKES! Andrea Gomez (C1)

Nombreux sont les films créés chaque année qui sont, en fait, des copies de films précédents! Les « remakes », c’est commeça qu’ils s’appellent, ces concepts réchauffés. En plus, ils ont du succès ! Ces films sont recréés avec des nouveaux acteurs ou des effets spéciaux, mais avec la même trame. Pourquoi consommer ça ? Sommes-nous devenus des moutons ? Comment l’esprit d’un réalisateur peut-il être si vide, au point de copier une œuvre d’art ? C’est ça que je déteste, le manque de créativité et la paresse. A qui la faute? Les studios de cinéma, bien sûr! Ils ne veulent pas prendre de risques, donc, ils profitent de la nostalgie des spectateurs pour gagner de l’argent. Les vieux films sont la poule aux œufs d’or! Quelqu’un pourrait-il faire mieux qu’une œuvre originale ? Certainement pas ! Il vaut mieux que des acteurs contemporains aient des nouveaux scripts pour montrer leur talent et devenir des stars. J’insiste sur le fait que les « remakes » nuisent à l’industrie des films. Que se passera-t-il le jour où il n’y aura pas de films originaux ? Aujourd’hui, s’il n’y en a pas, c’est parce que les spectateurs ne les demandent pas. Alors, sauvez les films ! Dites non au « remakes » !

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 25


DOSSIER 5 RÉFLEXIONS AUTOUR DU CINÉMA

FAUT-IL FAIRE CONFIANCE AUX SITES DE NOTATION DES FILMS EN LIGNE ? C’est une situation qu’on a tous vécue. Un ami, un copain, un membre de la famille propose de regarder un film ou une nouvelle série. Qu’estce qui se passe après ? Des débats, des “guerres”, des luttes pour la dernière critique. Et finalement, on dépose les armes en regardant ce que les sites de notation en ligne disent qui serait le verdict sur le contenu en question. Mais, ces sites, peut-on leur faire confiance? Faut-il leur faire confiance ? Il y a plusieurs sites de notation de films et séries en ligne, et même encore plus de comptes sur les réseaux sociaux. Chacun peut laisser un commentaire ou une notation sur ces sites, on peut publier une vidéo ou un texte sur Facebook et Instagram. Bien que les réseaux sociaux puissent être intéressants, on ne va pas en parler ici. Notre sujet : les sites de notation. On va commencer par le positif. Si ces sites sont populaires, c’est parcequ’ils permettent de comparer et savoir ce qu’a été l’expérience des autres personnes. Encore plus, c’est possible de savoir quel est le consensus des critiques. Il faut se concentrer sur le dernier point, parce que les critiques et le public (en général) mesurent des choses différentes. Les critiques ont tendance à considérer et évaluer la qualité artistique et narrative du contenu. D’un autre côté, le public analyse plus si l’expérience a été divertissante. Aucun des deux est plus important que l’autre, ce sont des choses différentes et chacune a sa place. D’autre part, les sites de notation ont des problèmes très sévères. Certains sont la manifestation des préjugés présents dans nos sociétés et d’autres sont créés par la mécanique du site. La plupart utilisent un moyen de notation pondérée par le nombre de critiques. Cela peut causer des résultatstrès bizarres : “Citizen Kayne” (considéré un des meilleurs films de l’histoire) a une pire qualification que “Paddington 2”. Pourquoi ? Car le premier film atrès peu de critiques, dont une est négative. Donc, son pourcentage de mauvaises critiques est plus haut. Cela pose une autre question. Les gens qui font ces critiques, sont-ils représentatifs de la population? Une analyse des algorithmes les plus utilisés nous révèle la chose suivante. Plus on poste de critiques, plus nos critiques sont considérées par ces sites. À l’époque des comptes robots (des ordinateurs programmés pour faire quelque chose sur Internet) cela est une faille impardonnable. Et même si on réussit à éliminer ces comptes robots il y a un aspect économique à considérer. Écrire une critique demande du temps, donc les riches occidentaux sont surreprésentés dans cette communauté. Cela n’est pas un problème causé par ces sites, mais c’est encore une autre manifestation des inégalités économiques et sociales. (On ne parle ici des cas où certains “fans” énervés par quelque chose postent des critiques négatives en masse.) En conclusion, on ne doit pas faire confiance aux sites de notation des films et séries en ligne. Ils ont des problèmes trop propres à leur manière de fonctionner.

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 26

Juan Gonzalez (C1)


DOSSIER 6 JEUX !

MOTS CROISÉS

Eugenia, Lorena, Naír, Talia, Clara, Antonella (A1)

Horizontalement

Verticalement

1. 2. 3. 4. 5. 6.

7. 8. 9. 10.

C’est un commerce où vous achetez le pain. C’est un ingrédient naturel utilisé pour les desserts. Delicatessen pour accompagner le café. C’est un commerce idéal si vous êtes gourmand.e. C’est une machine pour faire cuire la pâte. C’est un type de pain.

C’est un ingrédient fondamental pour les véritables croissants. C’est comme une demi-lune. C’est pour accompagner le thé, le café, ou pour le goûter. C’est un ingrédient fondamental pour la boulangerie et la pâtisserie. 11. C’est gras, c’est sucré, c’est délicieux !

Solution : page 31

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 27


DOSSIER 6 JEUX !

JOUONS UN PEU EN PRATIQUANT LES NOMBRES ! MOTS CROISÉS Les mots à trouver pour compléter les mots croisés sont des nombres. Les indices sont des régions et villes françaises. A chaque lettre de l’alphabet correspond un numéro. Pour trouver les nombres associés à chaque région ou ville, additionnez les numéros qui correspondent à chaque lettre du mot.

Voici un exemple… 1. Île de France: 9+12+5+4+5+6+18+1+14+3+5 = 82 82 = Quatre-vingt-deux

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 28


DOSSIER 6 JEUX !

CALCULEZ ! Associer chaque formule mathématique à son résultat (les signes mathématiques sont indiqués en rouge) :

Trente - Trois x Trois

75

Quinze x Cinq - Cinq

81

Cinquante x Deux - Trois

87

Cent / Quatre + Cinquante-trois

91

Quatre x Dix x Deux + Cinq + Deux

99

Vingt x Trois + Quinze + Six

97

Quatre-vingt-dix-sept - Quatorze

89

Quarante-trois + Dix-sept + Trente-un

70

Quinze x Deux + Quarante + Cinq

78

Trente / Trois x Neuf + Un

83

Solution : page 31

JEU DE L’ÉCRIVAIN ANONYME : DEVINEZ QUI A ÉCRIT LA LETTRE ! Paris, le 26 Juin 2022 Monsieur Président Walter Romero, Je vous écris au sujet de mon insertion dans l’association que vous présidez, puisque je suis une écrivaine francophone de renom, internationalement connue. Je vais vous raconter en quelques mots ma biographie. Je suis née en 1966 à Kobe, au Japon. J’ai vécu en Chine, aux États-Unis, au Laos, en Birmanie et au Bangladesh, également à Paris parce que mon père était un diplomate Belge. J’ai fait mes études supérieures de philologie à Bruxelles. Après avoir obtenu mon diplôme, je suis retournée au Japon. J’ai écrit beaucoup des romans. Mon roman « Hygiène de l’assassin » (1992) a obtenu le premier prix : Le prix René-Fallet et le prix Alain-Fournier. J’ai écrit plus de 30 romans de fiction. Avec le roman « Stupeur et tremblements » j’ai obtenu le Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 1999. L’année dernière, j’ai obtenu le prix Renaudot 2021 avec le roman intitulé « Premier sang » Je manie avec maîtrise l’art de l’absurde. Je vis fascinée par la laideur et la monstruosité, et je me suis distinguée par la description de personnages aux traits extrêmes. Actuellement, j’ai 55 ans et je vis à Paris depuis de nombreuses années. Je suis à votre disposition pour de plus amples renseignements. Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie de recevoir, Monsieur, mes respectueuses salutations. Carola Dreidemie (A2) L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 29


DOSSIER 6 JEUX !

Prague, le 24 avril 1960 Chère Bessy, Je te félicite pour ta nouvelle maison, je suis très heureux pour toi. Je te rendrai visite bientôt pour fêter ça. Je t’écris pour te raconter l’histoire de ma vie. Je suis né le 29 avril 1916 dans la commune d’Olanchito, dans le département de Yoro. Mes premiers emplois ont été comme instituteur et pulvérisateur de pesticides dans les bananiers. Cette expérience forte des situations précaires que je vivais avec les autres ouvriers des plantations de bananes m’a inspiré pour écrire un livre intitulé “Prision verde” (prison verte). En 1939, j’ai commencé à travailler comme journaliste dans la revue “El Atlantico” à La Ceiba, au départ, comme rédacteur publicitaire. Quelque temps après, je suis devenu rédacteur en chef. En octobre 1943, j’ai fondé un magazine hebdomadaire dans la ville d’Olanchito, appelé Alerta. En 1944, fuyant les persécutions politiques, je suis parti en exil au Guatemala, où j’ai vécu pendant les dix années suivantes. Là-bas, j’ai pu travailler dans le journal “NuestroDiario” et j’ai collaboré dans différents journaux: El PopularProgresista, Mediodía et Diario de Centroamérica. Quelques années plus tard, j’ai demandé asile à l’ambassade d’Argentine pour émigrer dans ce pays et je me suis installé dans la ville de Cordoba et j’ai travaillé pour la maison d’édition Sarmiento. C’est là que j’ai rencontré mon épouse Regina Arminda Funez En mai 1957, je suis retourné au Honduras et continué ma profession de journaliste pour El Cronista. Puis, j’ai fondé le magazine Vistazo à Tegucigalpa. En avril 1959, j’ai déménagé dans un nouveau pays avec ma femme, ma fille Aixa Ixchel et mon fils Carlos Raul, en Tchécoslovaquie, dans la ville de Prague, où je travaille pour un magazine intitulé “Problèmes de paix et de socialisme”. J’aime beaucoup cette ville et peut-être un jour tu pourras me rendre visite. J’espère que mon histoire de vie a été intéressante pour toi. Envoie mes salutations à la famille. Chaleureusement Elena Velazquez (A2)

Buenos Aires, le 28 mai 1983 Mon ami Pierre, Je t’écris après avoir reçu ta dernière lettre qui m’a fait bien plaisir. ¿Comment vas- tu ? ¿Et ta famille?. Tu m’as posé des questions sur mon passé, maintenant je vais te raconter ma vie. Je suis né à Bruxelles en 1914, parce que mon père travaillait à l’ambassade d’Argentine en Belgique. Pendant une partie de mon enfance, ma famille et moi, nous avons dû vivre dans différents pays pour fuir la guerre. Quand j’avais quatre ans, nous sommes venus en Argentine. Durant mon enfance, je suis resté à Banfield, au sud de Buenos Aires avec ma mère, ma tante et ma sœur Ofelia. Ensuite, j’ai étudié pour devenir enseignant. Et je suis devenu professeur de lettres en 1935. À cette époque, je suis aussi devenu fan de boxe. J’ai commencé à enseigner pour aider ma mère. J’ai travaillé à Bolivar, Chivilcoy et Saladillo. Dans mes temps libres, j’aimais lire et écrire. Des années plus tard, je suis allé à Mendoza, où j’ai enseigné la littérature française à l’Université de Cuyo. Mon premier conte, intitulé Bruja, a été publié dans le magazine Correo Literario. À cette époque, j’étais un anti-péroniste passionné. En 1946, je suis retourné à Buenos Aires et j’ai travaillé dans l’Association Argentine du livre avec Jorge Luis Borges et d’autres écrivains célèbres. Ensuite, j’ai écrit dans divers magazines, comme Revista Sur de Victoria Ocampo. En 1948 j’ai publié un poème dramatique intitulé Les Rois, le premier signé de mon vrai nom. Mais il a été ignoré par les critiques. Entre 1949 et 1950, j’ai écrit mes premiers romans, Divertimento et l’Examen, mais je ne veux pas les publier pour le moment, parce qu’ils n’ont pas été bien accueillis par les éditeurs. L’année suivante, j’ai publié Bestiario, un recueil de huit histoires qui ont été reconnues. Puis j’ai quitté le pays parce que je n’aimais pas le gouvernement de Perón et j’ai déménagé à Paris, où j’habite encore aujourd’hui. En 1951, j’ai écrit mon livre Rayuela, que mes lecteurs et le grand public ont adoré. En 1974, ils m’ont donné le Prix Médicis étranger pour mon livre “Livre de Manuel”, c’était un honneur. Maintenant, j’habite à Paris. Je voudrais retourner en Argentine une fois de plus. Eh bien, c’est ma vie jusqu’à présent. J’aimerais que dans la prochaine lettre tu m’écrives sur ta vie et ton passé. Je t´embrasse. Clelia et Luciano (A2)

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 30


DOSSIER 6 JEUX !

SOLUTIONS Mots croisés - page 27 1. 2. 3. 4. 5. 6.

Boulangerie Sucre Biscuit Pâtisserie Four Baguette

Calculez ! - page 29 7. 8. 9. 10. 11.

Beurre Croissant Gâteau Farine Brioche

Trente - Trois x Trois

99

Quinze x Cinq - Cinq

70

Cinquante x Deux - Trois

97

Cent / Quatre + Cinquante-trois

78

Quatre x Dix x Deux + Cinq + Deux

87

Vingt x Trois + Quinze + Six

81

Quatre-vingt-dix-sept - Quatorze

83

Quarante-trois + Dix-sept + Trente-un

89

Quinze x Deux + Quarante + Cinq

75

Trente / Trois x Neuf + Un

91

Jeu de l’écrivain anonyme : devinez qui a écrit la lettre ! Page 29-30 Réponses : • Lettre 1 : Amélie Nothomb • Lettre 2 : Julio Cortazar • Lettre 3 : Ramon Amaya Amador

Mots croisés - page 28

1. Île de France : Quatre-vingtdeux 2. Grand Est : Quatre-vingt-huit 3. Occitanie : Soixante-dix-neuf 4. Corse : Soixante

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 31

5. Paris : Soixante-trois 6. Strasbourg : Cent-quarante 7. Toulouse : Cent-vingt-huit 8. Ajaccio :Quarante-deux


DOSSIER 6 JEUX !

À travers l’arc-en-ciel Esprit infini en évolution L’éveil est la mission Pour pouvoir aimer ta création Alors exprimer, est la raison Être et faire en communion Florencia Umana (A1)

L’afICIONADO - Août 2022 | Alianza Francesa de Bariloche page 32