L'Aficionado - Diciembre 2020

Page 1

Edition dÊcembre 2020 - N°8 Alianza Francesa de Bariloche



SOMMAIRE

ÉDITO

Ana Lía Gabrieloni (page 4)

DOSSIER 1 : L’actu de l’Alliance (page 5) • Résultats du concours de photographie • Les sorties en français reprennent pour la saison d’été ! • Cours et ateliers d’été • Le succès de la chorale virtuelle ! • 2020 : la famille s’agrandit ! DOSSIER 2 : Histoire de l’Art (page 7) • La Venus de Milo. Vicky Sanchez (B1) • Les Esclaves de Michel-Ange. Melisa Gimenez (B1) • Les découvertes scientifiques sur la couleur et les peintres impressionnistes. Martin Kuffer (B1) • Le cubisme. Aylén Cordoba (B1) • Wassily Kandinsky. Andrea Gomez (B1) • Le land art de Saype. Cristina Rodriguez (B1) DOSSIER 3 : Développement durable (page 11) Les objectifs de développement durables dans l’art • ODD N°9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation. Mariana Hornowski (B1) • ODD N°1 : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim. Horiana Ines Cuevas (B1) • ODD N°15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres. Agustina Waicheim (B1) • ODD N°17 : Renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser. Tomas Gerban (B1) • ODD N°2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable . Camila Pareja (B1) • Écotourisme à Bariloche. Pablo Amat, Zara Carnebia, Montserrat Galindez, Lidi Robledo, Mariana Somaschini (A2) • Écolojeux! Vanesa Ferreyra, Florencia Peralta, Micaela Sanchez (A2)

DOSSIER 4 : Histoire ! (page 16) • Paris Brûle-t-il ? Teresa Rodriguez (B2) • Dunkerque. Sofía Cuello (B2) • La Rafle. Andrea Miculicich (B2) • Peaky Blinders. Belen Moro (B2) DOSSIER PREMIERE GUERRE MONDIALE Melina Rosales, Teresa Zuzek, Silvia Domingo, Silvia Mueller, Alicia Siffredi (B2) DOSSIER 5 : Arts de la Plume (page 26) • Bretécher et Uderzo deux pertes irréversibles ! Maria Gregoria Vallejo (A2) • Quino. Maria Florencia Arrieta (A2) • Maitena. Macarena Ullua (A2) • «Locuras de Isidoro» et Cabu (1938-2015) Gerardo Lasalle (A2) • Le gris d'Enki. Macarena Echegaray (A2) DOSSIER LITTÉRATURE • Chroniques des années noires. Juan Manuel Gonzalez (B2) • Le confinement aux yeux d'Albert Camus. Daniela Valdes (B2) • Le Barbier de Séville - La précaution inutile. Ignacio Bustos (B2) • Huis Clos. Paola Scagnet (B2) DOSSIER ÉCRITURES • Les Fleurs de l’auxant. Patricia Aragón • Papiliomarin. Adriana Pucci DOSSIER 6 : Francophonie (page 34) • La mode africaine. Candela Curcio (B2) • Les Sapeurs. Alejandro Iturrioz (B2) • Portraits mystères – Personnalités françaises. Mónica Romagnoli, Ana Abdala, Adela Ledesma, Esteban Gómez (A1) • Êtes-vous fan de la francophonie? Patricia Fernández Suau, Claudio Hernández, René Vargas Ojeda (B1) Le mot de la fin… “La vie qui a changé” Belén, Lucía, Analía (A1)

Alianza Francesa Bariloche Juramento 190, segundo piso, oficina 4. San Carlos de Bariloche, Rio Negro Teléfono: +54 (294) 442-7805 Correo electrónico: info@afbariloche.org Página web: http://afbariloche.org Facebook - Instagram: @alianzafrancesabrc L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 3


ÉDITO

Voici le huitième numéro de L’aficionado de l'Alliance Française de Bariloche: une fenêtre à travers laquelle pénètre l’air frais de la mer. Ce n'est pas l'horizon invariant de l’azur lacustre, mais l'horizon changeant de la mer qui revient méconnaissable et vers lequel nous nous perdons en profitant de notre condition de voyageurs. Entre la contemplation et l’action, a écrit Francis Ponge, se trouve le voyage. Voici un sauf-conduit sans date d'expiration pour traverser le temps et l'espace, rien de négligeable dans ce contexte de confinement autour du covid-19. Si le bouleversement de l'époque rend impossible l’immobile contemplation et que l'éternelle quarantaine ralentit l’agitation de nos activités habituelles, voyageons. Avec l'esprit, avec le désir, avec la lecture. Voici, des pages et des images. Nous avons comme complices les professeures de l'Alliance et leurs étudiants qui ont réussi à faire de l'expérience d'apprentissage des derniers mois un voyage en soi. Ce voyage-là précède le nôtre, que ces pages nous invitent à parcourir dès la première des six sections d'où émanent les arômes d'un concours de cuisine, les harmonies d'un chœur, la tiédeur du soleil à travers la forêt de la Patagonie lors des promenades attendues. Oui, l’Alliance de Bariloche a continué ses cours malgré toutes les restrictions de l'époque, et elle a également réussi à élargir les activités qui sont toujours l'une des offres culturelles les plus diverses et les plus intéressantes de notre ville. Dans le premier dossier, une synthèse de ces activités précède cinq autres sections avec des collaborations de la communauté de l'Alliance. La deuxième section nous conduit parmi les salles et les couloirs de musées imaginaires de la Grèce antique et de la Renaissance aux avant-gardes, en passant par les impressionnistes et postimpressionnistes. La troisième et la quatrième sections, dédiées respectivement au développement durable et à l'histoire de l'humanité, nous rappellent —avec des heureux retours sur la même histoire visuelle qui anime la section précédente— que les images fixes et en mouvement, en tant que représentations liées à notre être dans le monde, définissent par conséquent son avenir: dans les circonstances actuelles, il s’agit peut-être d’un moment privilégié pour voyager entre les superpositions de couches d’un passé et d’un futur potentiel qui se conjuguent ici et maintenant au présent. La cinquième section est également étroitement liée à la seconde en tant qu’elle se propose d’explorer une portion de l'histoire culturelle où les œuvres classiques s’ouvrent aussi à la (re)lecture urgente aujourd’hui de Huis Clos de J.-P. Sartre et de La Peste d’A. Camus. Mais aussi, elles nous renvoient encore et encore aux images de l'art à travers un dossier sur la BD, et le passage où le réel coexiste avec l'imaginaire chez A. Pucci et P. Aragon. Vers la fin d'un voyage où l'ampleur des thèmes et des points de vue, plutôt que de nous fixer sur une résidence statique, nous incite à devenir d'éternels voyageurs, la sixième section intitulé «Francophonie» élargit un horizon qui, pour tous ceux qui ont franchi une fois la porte d’une Alliance Française pour demeurer dans ses salles, bibliothèque, expositions, concerts, etc., c’est sans doute une sorte de patrie culturelle à nous. Célébrons donc ce nouveau numéro et embrassons le voyage auquel il nous invite.

Ana Lía Gabrieloni

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 4


DOSSIER 1

L’actu de l’Alliance Résultats du Concours Recettes de Cuisine Pour nous réconforter lors de cet hiver confiné, le concours (virtuel) de cuisine organisé par l’Alliance a été une activité amusante et délicieuse. Nos amateurs et amatrices de cuisine nous ont donné des idées pour ravir nos papilles à travers des productions audiovisuelles tant intéressantes que divertissantes. Pain perdu, Crème brûlée, Biscuits sans gluten, Spätzel aux oignons etc. Il y en a eu pour tous les goûts ! Un choix difficile pour nos membres au moment de voter! Ce sont finalement Monica Romagnoli et Ana Abdala qui ont gagné le concours avec la recette du Panier aux poireaux et aux champignons ! Toutes nos félicitations aux gagnantes pour l’originalité de leur recette et la créativité de leur vidéo ! L’équipe de l’Alliance remercie chaleureusement tous les autres membres qui ont participé à ce concours: Moisés Lugo, Gabriela Mendicoa, Melina Rosales, Cristina Garcia. Nous espérons pouvoir très bientôt vous retrouver autour d’une table pour déguster toutes ces recettes ensemble.

Les sorties en français reprennent pour la saison d’été !

Félicitations à Monica Romagnoli et Ana Abdala

C’est avec joie que nous vous annonçons la reprise des sorties en français dès le mois de janvier, dans le respect des mesures de distanciation, à l’air libre et en quantité limitée de personnes. Les sorties seront variées au possible (marche, kayak, pique-nique) et seront définies quelques jours avant afin de l’adapter au mieux aux aléas météorologiques.

Cours et ateliers d’été L’équipe pédagogique de l’Alliance restera active cet été ! Deux cours s’ouvriront dès la semaine du 4 janvier 2021: - Niveau A1 (débutants) : 2 fois/semaine (classes de 1h30) - Niveau A2 (intensif) : 2 fois/semaine (classes de 2 heures) Les cours auront lieu dans un horaire de fin de journée (entre 18h et 20h), les jours seront définis très prochainement. Trois thématiques seront proposées pour les ateliers d’été qui commenceront en février : • un atelier orienté tourisme : en cours semi-virtuel, un groupe de niveau débutant + un groupe de niveau intermédiaire. • un atelier littérature (étude d’extraits littéraires) • un atelier sur la culture française (histoire/géographie/gastronomie régionales)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 5


DOSSIER 1

L’actu de l’Alliance Le succès de la chorale virtuelle ! Nous tenons à célébrer le succès de la chorale virtuelle qui a tenu bon et a réussi à maintenir son équipe plus que jamais unie et motivée ! Un immense merci à nos chanteurs et chanteuses qui ont unis leurs efforts au-delà de la virtualité. Un remerciement tout particulier à notre directrice de chœur Cintia Alvarado pour son enthousiasme et son énergie incroyable dans l’organisation de ce projet… qui continue !

2020 : la famille s’agrandit ! C’est avec une joie immense que nous souhaitons la bienvenue à deux bébés dans l’équipe de l’Alliance ! Toutes nos félicitations à Julieta pour l’adorable Théo né au mois de juin et à Gabriela pour son petit Ramiro arrivé en octobre. Tout le bonheur du monde aux nouvelles mamans et à leur famille !

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 6


DOSSIER 2

Histoire de l’Art La Venus de Milo La Vénus de Milo est l'une des sculptures les plus célèbres au monde, objet d'admiration, icône de la sculpture grecque antique. La sculpture a été retrouvée semi-enterrée en 1820, par un paysan, dans l’île de Milos. D’où son nom vient. Elle a été saisie par les autorités turques et vendue à un officier naval français, qui l’a ensuite offerte au roi de France Louis XVIII. Finalement, il l’a donnée au musée du Louvre où elle demeure jusqu’à nos jours. Il s'agit d'une sculpture en marbre d'environ 2 m de haut. Elle représente la déesse Aphrodite, déesse grecque de l'amour et de la beauté. Elle est composée de plusieurs blocs de marbre mais les joints sont imperceptibles. Il y a des controverses sur l'auteur et la date de création. On croyait qu'il s'agissait d'une œuvre classique du V ou IV siècle av.JC. Mais avec la statue, un socle a été trouvé avec la référence de l’auteur d’Alexandre d’Antioche. Cependant, au musée du Louvre, elle est exposée comme l'œuvre d'un artiste inconnu. Quant à la date de réalisation, la sculpture correspond au II siècle av.JC. Le plus frappant de cette sculpture c’est qu’elle n’a pas de bras. Il existe différentes théories sur ce qui leur est arrivé:On dit que près du site de la découverte, un fragment d'un bras tenant une pomme a été trouvée. Les experts pensent qu’il appartenait à la statue. La pomme fait référence au mythe de la pomme de la discorde, origine mythologique de la guerre de Troie. Une autre version soutient que les bras ont été cassés dans le bateau qui le transportait. Un fait curieux est qu'elle portait un diadème et des boucles d'oreilles mais ils n'ont jamais été trouvés. Cette information est connue car la statue présente des marques pour les ancrages des bijoux. Au moment que la Vénus de Milo arrive au musée du Louvre elle devient une référence. À tel point qu’elle commence à être copiée et dessinée para des artistes tels que Rodin ou Cézanne, certains artistes lui ont même dédié des poèmes. C’est comme ça qu’elle est devenue un mythe.

Vicky Sanchez (B1)

Les Esclaves de Michel-Ange Imaginez pour un instant que vous êtes dans le musée du Louvre à Paris, au Rez-de-chaussée. Si vous allez dans l’aile Denon, vous trouverez la Galerie Michel-Ange. Vous pouvez y admirer des collections de sculptures italiennes du musée et en particulier les Esclaves enchaînés du célèbre sculpteur auquel la salle doit son nom. Ce sont deux statues en ronde bosse qui s’accompagnent ensemble, L’Esclave rebelle et L’Esclave mourant, représentant les nus masculins entravés par des liens. À première vue, ils s’opposent par les sentiments qu’ils expriment. Tandis que L’Esclave rebelle lutte pour se libérer, montrant la force à travers ses muscles tendus et marqués, L’Esclave mourant a une posture sensuelle et semble perdu dans un sommeil. Ces sentiments sont renforcés par la torsion vigoureuse du corps entier de L’Esclave rebelle et le contrapposto ou hanchement de L’Esclave mourant.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 7


DOSSIER 2

Histoire de l’Art Leur monumentalité, leur taille - plus de deux mètres - attire l’attention, ainsi que l’aspect inachevé des œuvres. Pour chacun des Esclaves, réalisés entre 1513 et 1515, le bloc de marbre initial reste visible. Il n'est pas clair si c'était intentionnellement voulu ou si c'est parce que l’artiste n’était pas satisfait et a décidé d’abandonner les sculptures. Ce que l’on sait, c’est que les œuvres commandées pour le décor du tombeau monumental du pape Jules II dans la basilique Saint-Pierre de Rome ont été suspendues après sa mort. Michel-Ange les a données à son ami artiste florentin Roberto Strozzi qui les a ensuite rendues en hommage au roi de France, François I, en 1546. Les deux Esclaves ont été placés dans différents châteaux avant de prendre place dans le musée du Louvre en 1794. Melisa Giménez (B1)

Les découvertes scientifiques sur la couleur et les peintres impressionnistes Depuis la Renaissance, les peintres ont été captivés par l’idée de faire leurs dessins selon certaines règles. En particulier, pour la couleur, ils se concentraient sur la “couleur locale”. Ça a changé avec l’Impressionnisme, qui a transformé la conception de la couleur dans les arts. Qu’est-ce que ça veut dire? Imaginez-vous que vous voyez la mer. Si vous avez de la chance et le jour est beau, la mer sera bleue, ou peut être verte. Par contre, si vous étiez allés à la plage un jour de mauvais temps, vous auriez vu une mer grise. Et si vous regardez la mer quand le soleil se couche, elle sera orange. De la même manière, la couleur de quoi que ce soit que vous voyez change avec la lumière qui l'illumine. La couleur que quelque chose a vraiment s’appelle sa couleur locale, et avant l’impressionnisme les artistes dessinaient les choses avec leur couleur locale. Cependant, les impressionnistes ont changé les règles du jeu et ont commencé à considérer la lumière et le contexte de leurs dessins. C’est pour ça que nous pouvons voir sur un dessin impressionniste des ombres bleues, de la peau violette ou de la terre orange. Mais ça n’est pas tout ce que les impressionnistes ont changé. Grâce aux développements du chimiste Chevreul (1786 - 1889) sur la théorie de la couleur, l’idée des “couleurs complémentaires” est née. Les couleurs complémentaires sont des paires de couleurs qui sont plus frappantes quand elles sont ensemble. Par exemple, du violet avec du jaune, du bleu avec du orange et du rouge avec du vert. Quand des peintures de couleurs complémentaires sont mélangées, ça fait du gris ou du marron. Mais quand ces couleurs sont vues côte à côte, elles semblent plus brillantes. Les impressionnistes utilisaient beaucoup ces couleurs pour rendreleurs dessins plus vibrants. Un exemple parfait de tout que nous avons vu, c’est le dessin “La Balançoire” de Pierre Auguste Renoir. L’utilisation de couleurs complémentaires est claire: bleu et orange sur la terre et la robe de la femme. Les chapeaux jaunes des hommes et le sac de l’un d’eux contrastent avec les violets de l’arbre. On peut aussi voir les effets de la lumière à travers le violet de l’arbre, le orangesur la terre et les ombres bleues sur la robe. Ces couleurs ne sont pas les couleurs locales de ces objets, mais celles qu’on verrait suite à la lumière de ce jour-là. Vraiment merveilleux. Martin Kuffer (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 8


DOSSIER 2

Histoire de l’Art Le cubisme À vrai dire, le nom "cubisme" est plus embrouillé qu'il ne contribue à clarifier les choses. On pourrait dire que cela complique peut-être davantage la compréhension d'un mouvement déjà complexe. Il n'y a effectivement pas de cubes. Bien au contraire. Le cubisme implique de reconnaître la nature bidimensionnelle de la feuille et non de recréer la tridimensionnalité, ce qui est précisément le but du cube. Mais bon, quand en 1908 Braque a présenté certaines de ses œuvres au Salon d'automne, le comité de sélection les a rejetées et s'est ensuite moqué de ces monstruosités. Un des membres du jury s'est vanté que "Braque avait présenté un art fait de cubes". Le cubisme est né. Il est important que le cubisme, surtout le cubisme analytique, ait des couleurs sobres. Si elle devait devenir plusieurs couleurs vives, la chose ne s'unifierait pas et le résultat serait un chaos indéchiffrable. Le cubisme doit être considéré comme une façon de voir les choses sous tous les angles possibles. C'est comme si on démontait une boîte en carton et qu'on la laissait complètement ouverte sur une surface plane, montrant tout à la fois, et entrelacée. Dans "Violon et palette", Braque utilise des ocres et des verts, et le violon, par exemple, est donc vu de plusieurs points différents : de haut, de bas et d'un seul coup, et les transitions entre les plans sont faites par des subtiles variations dans l'obscurité. Assez rare, surtout à l'époque de Braque, au début des années 1900. Aylén Cordoba (B1)

Wassily Kandinsky Wassily Kandinsky est néà Moscou en 1866. C’est un peintre russe et un pionnier de l’art abstrait. Il avait étudié le droit et l’économie, mais il a abandonné son cursus académique et il a préféré commencer ses études d’art à l’âge de 30 ans. Ses premières peintures avaient de larges bandes de couleur et des formes reconnaissables. Mais, après ses peintures commencent à devenir les plus abstraites, la couleur était présentée indépendamment de la forme, et il y avait beaucoup de formes géométriques. Ce changement à l’abstrait a été graduel, c’est le résultat d’une longue période de réflexion et de développement. Dans ses dernières peintures il a ajouté des formes biomorphiques. Il a été inspiré par Rembrandt et Monet. La musique était aussi une grande inspiration pour lui, spécialement Wagner. Il croyait que la musique était très abstraite parce qu’elle ne représente pas le monde extérieur mais les sentiments intérieurs. Dix de sesœuvres s’appellent « Compositions », cependant plusieurs de ces œuvres ont été détruites par les nazis parce qu’ils le considéraient comme de l’«art dégénéré ». Il a peint et il a écouté de la musique en synesthésie. Il pouvait voir des notes musicales comme des couleurs. Aujourd’hui les expositions de Kandinsky sont accompagnées de musique. Il a aussi été un théoricien de l’art. Son grand héritage est : « Du spirituel dans l’art » et « Point et ligne sur plan ». Sa grande influence dans l’art est grâce à ses livres plus qu’à ses peintures. Andrea Gomez (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 9


DOSSIER 2

Histoire de l’Art Le land art de Saype Guillaume Legros, plus connu du pseudo d’artiste Saype, est un artiste français très connu dans le monde entier pour ses œuvres spectaculaires. Saype est un artiste engagé, impliqué dans des causes humanitaires. Il est un graffeur pionnier du land art, un mouvement artistique qui mélange art et paysages. L’idée de base dans le land art, c’est d’impacter les gens sans impacter la nature. Sayperéalise des œuvresgéantes sur l’herbe dans des parcs, dans des prairies ousur des montagnes. Saype est né dans un petit village en France proche de la frontièresuisse, à la campagne, où il avait une relation très proche avec la nature. Il a commencé à l’âge de 14 ans à s’exprimer par le graff et à l’âge de 16 ans sa premièreœuvre est exposée. Il a réalisé un mélange de toutes ces influences et aujourd’hui il peint sur l’herbe directement. Ce qui le différencie des autres artistes, c’est une peinture biodégradable avec laquelle il crée ses œuvres. Sa peinture est une fabrication personnelle composée de craie et de charbon qu'il mélange à de l'eau. Un processus 100% biodégradable pour réaliser, sur l'herbe, des œuvres éphémères, à grande échelle et totalement respectueuses de l'environnement. Cette année Saype a créé dans les Alpes suisses une nouvelle œuvre qui s’appelle Beyond Crisis. C’est une peinture inspirée par la crise du coronavirus. Dans cette œuvre il y a une petite fille assise regardant l’horizon. À ses pieds, il y a un dessin qui représente la crise sanitaire actuelle. Le message est qu’on doit traiter ces crises ensemble, et regarder vers le futur. C'est à travers le regard d'une petite fille que le graffeur Saype a choisi d'imaginer le monde d'après dans son œuvre champêtre. Il travaille très souvent avec des enfants, parce qu’il veut poser la question de qu’est-ce que on va laisser comme valeur aux générations futures. Son message est plein d’espoir et d’optimisme. Cristina Rodriguez (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 10


DOSSIER 3

Développement durable Les objectifs de développement durables dans l’art https://www.geneve-int.ch/fr/les-objectifs-de-d-veloppement-durable-dans-lart

Le site Genève internationale vous invite à poser un regard neuf sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) en les mettant en résonnance avec des œuvres d'art majeures. 17 œuvres pour 17 objectifs. De la Renaissance à l'art contemporain, de Giorgione à Abdessemed, en passant par Bruegel ou Hazoumè, les artistes retenus évoquent les défis du monde moderne. Ils en proposent leur vision personnelle, poétique, violente ou ironique. Ils nous montrent que les ODD ne sont pas seulement des statistiques, mais aussi des émotions, des souffrances ou des contradictions. Ils nous invitent à nous interroger sur la nature réelle des objectifs fixés par l'ONU. Voici la sélection de notre classe :

ODD N°9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation L’objectif de développement durable que j’ai choisi est le numéro 9 “Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation”. Cet objectif me semble très intéressant parce que principalement, il parle de “résilience” et ça c’est une caractéristique très importante pour s’engager dans la vie. Les idées ne sont pas toujours telles que nous les avons pensées. Les plans ne sont peut-être pas tels qu’on les a conçus. Donc on peut appliquer la résilience pour aller de l’avant. Les pays ont des temps heureux et des temps durs ; donc si on sait ça et on fait preuve de résilience face aux problèmes, on peut aller bien. Si le pays traverse une guerre, les gens peuvent développer des choses nécessaires avec ce qu’ils ont. Ou peut-être la situation n’est pas grave mais il y a un temps difficile, les personnes peuvent fabriquer des choses à vendre et gagner de l’argent. En même temps, créativité et loisirs aident à la croissance et aussi la population à se détendre. La population heureuse est positive pour les développements durables, parce qu’elle veut s’impliquer. L’œuvre présentée pour symboliser cet objectif est “Méta-matic nº1” produit en 1959 par Jean Tinguely (Fribourg,1925 - Berne, 1991). Cette œuvre est en métal, papier, crayon feutre et un moteur. Les dimensions sont 96 x 85 x 44 cm et elle est conservée au Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou, Paris. Aussi ce travail propose une manière de réutiliser les matériaux qu’on a. Cette œuvre montre la possibilité de voir un côté ignoré et innovant de l’art. Mariana Hornowski (B1)

ODD N°1 : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim Cet objectif je crois est fondamental pour la misère dont souffrent tant d’êtres humains. Prendre conscience des besoins des autres et chercher des moyens de les aider. Je pense que l’œuvre de Murillo présentée pour symboliser cet objectif représente les gens que nous voyons dans la rue, même ici à Bariloche. Elle évoque les problèmes de la distribution alimentaire, des barrières sociales, de l’accès aux ressources naturelles et de l’éducation. Horiana Ines Cuevas (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 11


DOSSIER 3

Développement durable ODD N°15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres L'espèce humaine habite la terre avec des milliers d'autres espèces. Notre vie dépend de nombreuses espèces et prendre soin des écosystèmes est essentiel. Pour beaucoup de raisons, il est important de prendre soin des écosystèmes. Notre qualité de vie, l'oxygène, le climat, l'économie, notre alimentation et l'utilisation de l'énergie pour la vie quotidienne dépendent directement des écosystèmes qui nous entourent. Les forêts empêchent le changement climatique, la désertification et abritent des centaines d'animaux et de plantes. Malgré tous les avantages que nous obtenons, plus de la moitié de la surface terrestre a été altérée par l'homme. Les écosystèmes sont modifiés et dégradés à un rythme accéléré, de nombreuses espèces ont disparu, de nombreuses rivières et lacs sont pollués, les décharges polluent la terre et l'air que nous respirons, les forêts et les jungles sont abattues et occupées par les cultures. Il est essentiel de changer notre mode de vie, et de rechercher des moyens de restaurer et de conserver les écosystèmes, améliorant ainsi notre qualité de vie. Prendre soin de l'environnement et restaurer les écosystèmes est très difficile mais ce n'est pas impossible et il n'est jamais trop tard pour changer. Chacun de nous, peut faire de petits changements qui aident à prendre soin de l'environnement. L’œuvreprésentée pour symboliser cet objectif est : « Le lion, ayant faim, se jette sur l'antilope » ; l’auteur est Henri Rousseau, Paris. Dans le tableau, vous pouvez voir une forêt, avec divers animaux et un lion mangeant des proies. Toutes ces espèces vivent ensemble et il y a un équilibre avec l'environnement. Si l'habitat est modifié ou qu'une espèce disparaît, toutes les autres seront affectées, ainsi que l'espèce humaine. Cela doit être notre objectif, atteindre un équilibre avec les écosystèmes et d'autres espèces. Prendre soin de la planète dépend de nous ! Agustina Waicheim (B1)

ODD N°17 : Renforcer les moyens de mettre en œuvre le partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser Je crois que le renforcement du partenariat mondial est important parce que même s’il y a des objectifs comme l’élimination de la pauvreté ou de la faim qui peuvent sembler encore plus important, la coopération entre les différents pays peut aider à atteindre les autres objectifs. L’œuvre qui représente cet objectif s’appelle « TSIATSIA searching for connection » fait par El Anatsui, sculpteur ghanéen et l’un des plus importants artistes africains contemporains. Cette œuvre a été affichée dans plusieurs musées comme l’Académie Royale de Londres et a reçu le prix Charles Wollaston. TSIATSIA - searching for connection est une sculpture de 15,6 x 25 m (l’une des plus grandes de l’artiste) contenant des milliers de capsules de bouteille qui ont été aplaties par beaucoup d’assistants. Ce que cette œuvre représente, c’est cette collaboration entre les assistants et la somme de leurs énergies qui ont rendu possible la réalisation de la sculpture. Comme l’artiste a dit « Cette œuvre communautaire représente un puissant symbole d’espoir : en travaillant tous ensemble nous pouvons transformer nos détritus en objets de beauté ». Tomas Gerban (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 12


DOSSIER 3

Développement durable ODD N°2 : éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

‘Faim zéro’ est un des plus importants objectifs qui ont occupé l’agenda de l’ONU. La malnutrition et les désormais personnes obèses ou en surpoids sont des signes de la disparité d’accès aux ressources, travail et dans le monde entier, surtout dans les pays avec une économie moins développée. L’œuvre d’art présentée s’appelle « Les Moissonneurs », peint par Pieter Bruegel en 1565. Il est conservé au Métropolitain Museum of Art à New York. Ce tableau faire partie d’une série de six tableaux sur différentes époques de l’année. C’était une des premières œuvres qui ne parlait pas explicitement de thèmes religieux. Les Moissonneurs représentent la moisson, justement, qui a lieu dans le paysage belge pendant le mois d’août et septembre, et il montre distinctes activités auxquelles des paysans participent. Je pense que c’est représentatif parce qu’on pourrait le regarder en pensant à des projets qui pourraient avoir lieu dans différentes parties du monde. Si on pense à la distribution de la terre, ce serait idéal de considérer des modèles de production avec lesquels les personnes qui travaillent les cultures seraient ceux qui l’administrent aussi. Dans le tableau on peut voir que les propres paysans se répartissent des tâches. En autre, il y a beaucoup de points importants de cet ODD qui sont en rapport avec la protection des ressources naturelles, la biodiversité, l’eau, et plus, qui réclament l’attention des gens et la réflexion sur les moyens de production qui s’utilisent actuellement. Enfin, l’agriculture et la production équitable sont centrales quand on imagine la manière d’habiter dans un monde plus juste, écologique, sain et durable. Camila Pareja (B1)

Écotourisme à Bariloche L’écotourisme, qu’est-ce que c’est ? C'est l'activité touristique qui se développe sans altérer l'équilibre de l'environnement en évitant le plus possible les dommages à la nature. La Société internationale d'écotourisme, l’organisation à but non lucratif la plus importante au monde, définit cette nouvelle approche des activités touristiques comme « des déplacements responsables dans les espaces naturels pour préserver l'environnement et améliorer le bien-être des populations locales ». Caractéristiques de l'écotourisme: • Respecte la flore et la faune des destinations touristiques sans modifier l'écosystème où elle se développe. • Aide à préserver et à améliorer les ressources énergétiques, les voies de communication, la qualité de la terre, l'eau et l’air. • Transmet des connaissances sur la nature et les êtres vivants qui la composent, ce qui aide à mieux valoriser la richesse de la biodiversité qui nous entoure. • Réduit les effets négatifs du tourisme dans les parcs nationaux. • L’écotourisme a un impact minimal sur l'environnement. • Le revenus obtenus de l’activité touristique s’utilisent pour la conservation de la région.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 13


DOSSIER 3

Développement durable Un écotourisme mal géré peut causer des problèmes de : • Pollution environnementale • Érosion et perte de sol. • Déchets dans des lieux protégés Notre ville, San Carlos de Bariloche, est un cas particulier parce qu’elle se situe dans le Parc National NahuelHuapi, c’est pour ça que l’éducation environnementale est nécessaire pour pouvoir partager de manière responsable un espace commun entre les locaux et les touristes. Il est important que les autorités établissent des mesures et des réglementations qui contrôlent et aident à conserver la nature et à minimiser l'impact sur elle. Mais parfois, ces mesures proposées ne sont pas si faciles à mettre en œuvre, soit à cause de leur budget élevé, soit simplement à cause du manque d'éducation de la population. Quand un lieu touristique est responsable avec l'environnement, il attire l'attention des gens et fonctionne souvent comme marketing, donc ça marche à la fois pour toutes les parties (les hôteliers, les touristes et les conservateurs de la faune et la flore du lieu). En cela réside l'importance de générer des connaissances sur l'écotourisme dans la région. Aussi, il est important que les touristes puissent eux-mêmes participer à des habitudes spécifiques qui prennent soin de l’environnement, comme, par exemple, choisir pour leur séjour un logement écoresponsable qui permet de prendre une douche avec de l'eau chaude provenant d'un chauffe-eau à bois, ou réutiliser l'eau avec laquelle on se lave les mains pour la décharge des toilettes. Un facteur important est également le type d'énergie utilisée. À Bariloche, l’énergie utilisée est principalement de l'énergie électrique, mais il y a de plus en plus de lieux qui utilisent l'énergie solaire et éolienne. Comme nous sommes des êtres humains intelligents nous nous pensons faire partie de l’écosystème. C’est pour ça que nous proposons différents plans écologiques (les différentes énergies durables, les logements écoresponsables, les conservateurs de la faune et la flore, la responsabilité des citoyens,…) Mais nous devons nous connecter avec notre aspect biologique pour nous percevoir et nous sentir partie de cet écosystème.

Pablo Amat, Zara Carnebia, Montserrat Galindez, Lidi Robledo, Mariana Somaschini (A2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 14


DOSSIER 3

Développement durable Écolojeux! A) Associez chaque description avec l’image correspondante Un type de contamination qui

Un processus à partir duquel

Un phénomène naturel dans

Las énergies naturelles qui

Un processus de

peut affecter l'eau, la terre ou

un produit usagé,

l’atmosphère. La chaleur du

peuvent être réutilisés et qui

transformation des déchets

l'air, il est produit

généralement un déchet, est

soleil ne peut pas sortir pour

ne s’épuisent jamais.

organiques en présence d’eau

principalement par les diverses

soumis à un traitement spécial

la couche d’ozone. C’est

activités que l'homme exerce

qui lui redonne son utilité et

nécessaire pour donner vie

en matière économique. De

devient donc un nouveau

mais à cause de l’homme la

plus, elle pose de multiples

produit à utiliser ou permet à

planète a surchauffé.

problèmes pour la nature et

sa matière première d'être

pour tous les êtres vivants

....

1

....

utilisée pour générer d'autres produits ou des objets

3

....

micro organismes. Le produit obtenu est un complé ment

le temps sans épuiser les

très utile pour le jardinage.

6

ressources ou nuire à l’environnement.

....

B) À partir des descriptions de l’exercice A, complétez les mots croisés. Horizontalment: 45- DURABILITÉ 6-

et d’oxygène par le biais de

Capacité d’être durable dans

2

....

4

Verticalement: 123-

Vanesa Ferreyra, Florencia Peralta, Micaela Sanchez (A2) L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 15

5

....


DOSSIER 4

Histoire ! Les meilleurs films et les meilleurs séries historiques Paris Brûle-t-il ? L'époque à laquelle se déroule le film est la seconde guerre mondiale, pendant L’Occupation nazie. Deux mois après la libération de Paris. L'histoire raconte les jours d'août 1944, et de manière précise les heures qui précèdent à la Libération de Paris, pour les alliés, les forces françaises et La Résistance. C’est un film classique de 1966, qui utilise les images d’archive. C’est aussi une super production dans laquelle son réalisateur, Clément, agit comme un connecteur d’éléments. Le scénario a été coécrit par Francis Ford Coppola, Larry Collins et Dominique Lapierre. Le film avait convoqué une trentaine d’acteurs et actrices de renom qui sont les figures fondamentales de la seconde moitié de XXème Siècle. Teresa Rodriguez (B2)

Dunkerque Le plus grand succès pour un film de la Deuxième Guerre Mondiale : Dunkerque Dunkerque est le dernier film du célèbre réalisateur Christopher Nolan. Le film est la chronique de la bataille anglaise contre l’Allemagne nazie en Mai 1940 dans la ville de Dunkerque au nord de la France. La Bataille de Dunkerque avec le nom code « opération Dynamo » a eu une grande importance stratégique pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Du 21 Mai au 4 Juin 1940, le gouvernement britannique aux commandes de Winston Churchill a réalisé l’évacuation de son armée avec l’appui de l’armée française. En tout, 338 226 hommes, comprenant environ 120 000 soldats français et belges, seront évacués vers le Royaume-Uni. Nolan est un des grands réalisateurs du moment. Il a toujours été critiqué pour ses trop longs films compliqués. Mais Dunkerque est hors norme, c'est un film presque sans dialogues avec beaucoup d'acteurs inconnus aux côtés d’étoiles reconnues de Hollywood comme Cilian Murphy, Tom Hardy, Jack Lowden et le jeune chanteur Harry Styles. Le film a été récompensé par 3 Oscars en 2018, et c'est devenu le plus grand succès pour un film qui traite de la Deuxième Guerre Mondiale.

Le film montre comment les soldats ont survécu jusqu'à ce qu'ils soient secourus. Le pauvre soutien de l'armée de l'air anglaise, et l'importance du soutien français en retraite qui a eu une résistance héroïque. Cette résistance destinée à gagner un laps de temps nécessaire pour l'embarquement des troupes. Le film remarque aussi, le courage du peuple anglais qui s'est porté volontaire pour sauver les soldats avec leurs petits bateaux parce que les avions allemands avaient détruit les ports. Pendant les 107 minutes du film, la tragédie et le désespoir se mélangent avec l'héroïsme et le courage créant ainsi un suspens qui fait que le spectateur est pris par l'histoire, la belle photographie et bien sûr par la surprenante musique de Hans Zimmer. Sofía Cuello (B2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 16


DOSSIER 4

Histoire ! La Rafle Le film est situé en France sous l’Occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, et raconte d’une manière réaliste et émouvante les événements déroulés durant la rafle des juifs le 16 juillet 1942 connue comme Vel d'Hiv, quand la police française, en collaboration avec le régime nazi, arrête plus de 13000 juifs parisiens, parmi lesquelles il y avait plus de 4000 enfants, et les retient prisonniers dans le Vélodrome d’Hiver, avant de les déporter au champ de concentration d’Auschwitz. L'histoire est centrée autour d'une famille juive composée par un couple avec deux enfants, et leurs amis et voisins, aussi parisiens d’origine juive. À travers ces personnages, dont la majorité a réellement existé, le spectateur est immergé dans le portrait de la vie et le point de vue des victimes de cet épisode historique cauchemardesque. D’autre part, il y aussi des scènes qui montrent des moments liés à l’événement central, comme des conversations entre les dirigeants politiques et militaires et leurs décisions qui y conduisent. À partir du moment où la rafle commence, deux autres personnages deviennent protagonistes, une infirmière et un médecin, qui faisaient tous leurs efforts pour aider les plus fragiles. Leur rôle représente l'empathie et l’amour pour les autres êtres humains, en opposition à la haine et la cruauté de ceux qui ont le pouvoir dominant. Ce long métrage français dirigé par Rose Bosch réussit à montrer le regard des enfants face aux injustices qu’eux et leur famille doivent subir, en apportant un ton tendre et tragique à la fois.

La représentation de l'époque par la mise en scène, le scénario et les costumes est précise et visuellement belle. Ensuite les événements historiques sont proches du réel. Au casting, on trouve Jean Reno (Léon) et Mélanie Laurent (Inglourious Bastards), et aussi Gad Elmaleh (qu'on a pu voir dans la série américaine Huge in France). Ce drame peut être intéressant pour ceux qui aiment l'histoire et des films comme “La liste de Schindler". Après l’avoir vu, on n'arrête pas de penser à tout le mal dont l'humanité est capable, et on est amené à réfléchir sur les événements racistes et répressifs d’aujourd’hui, qu’on ne doit pas oublier. Andrea Miculicich (B2)

Peaky Blinders Ce soir, la série “Peaky Blinders” lance sa quatrième saison et l’audience est dans l’attente de découvrir ce qui va se passer avec la famille Shelby, spécialement après les événements qui se sont déroulés dans le dernier épisode de la troisième saison diffusé il y a plus d’un an. Mais, quelle est la raison de cette expectative ? Pourquoi cette série est-elle si attirante ? “Peaky Blinders” a été diffusée la première fois en septembre 2013. Les trois premières saisons se déroulent sur cinq ans à partir de 1919, après la grande Guerre. La série suit les vies des Shelby, une famille de mafieux irlandais d’origine gitane installés à Birmingham. La famille Shelby est au début constituée par les frères Tommy, Arthur, Ada, John et Finn Shelby, et la tante Polly Gray. Dans la deuxième saison le personnage de Michael Gray, le fils de Polly, est introduit. Initialement, la famille Shelby gère les paris hippiques de la ville et à mesure que l’histoire progresse les Shelbys élargissent leur organisation criminelle en impliquant des personnalités puissantes, même la Couronne d’Angleterre.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 17


DOSSIER 4

Histoire ! Le chemin parcouru par Tommy Shelby, le chef du “gang”, a des difficultés et des affrontements avec des autres mafieux et des autorités policières. Même si la série est violente, ces scènes sont justifiées par le contexte et l’histoire qui se raconte. Les critiques de la série sont très positives. En plus de raconter une histoire extrêmement attirante, les performances des acteurs, la photographie, le décor et la musique sont également mis en valeur. Il est inévitable d’entendre “Red Right Hand” de “Nick Cave and the Bad Seeds” sans que nos esprits volent vers Tommy Shelby. Un aspect pas si positif est que la série est diffusée au hasard, contrairement à ce que les séries hollywoodiennes nous ont habitués. Heureusement, la quatrième saison arrive ce soir! Prenez plaisir et évitez les "SPOILERS".

Belen Moro (B2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 18


DOSSIER 4

Histoire ! DOSSIER PREMIERE GUERRE MONDIALE Groupe B2 Melina Rosales, Teresa Zuzek, Silvia Domingo, Silvia Mueller, Alicia Siffredi La Première Guerre Mondiale, aussi appelée la Grande Guerre, fut un conflit qui, dans un premier temps, a impliqué les puissances européennes mais s’est ensuite étendu à plusieurs continents et s’est déroulé de 1914 à 1918. Les causes de la Première Guerre mondiale sont complexes et actuellement toujours débattues. L'assassinat de François-Ferdinand d'Autriche, héritier des trônes d'Autriche et de Hongrie, constitue la principale cause immédiate du déclenchement de la Grande Guerre. Le front occidental de 1914 à 1918 Deux camps s'affrontent. Le camp des Alliés comprend la France, le Royaume-Uni, la Russie, qui sont rejoints en 1915 par la Serbie, la Belgique, la Roumanie, la Chine, le Japon et l'Italie, puis par les États-Unis et la Grèce en 1917. Les nouvelles industries métallurgiques et chimiques et de nombreuses innovations mécaniques ont fait que la défense était toujours plus forte que l'attaque. Ces innovations incluaient l'artillerie à tir rapide, les réseaux de tranchées en zigzag et les mitrailleuses qui rendaient impossible la traversée du no man's land. La grenade, qui existait déjà auparavant mais sous une forme primitive, devint un armement indispensable. Ce conflit entraîna la mort de plus de 18 millions de personnes et 20 millions de blessés. Nous avons choisi de développer trois thématiques : la guerre des tranchées, les femmes dans la guerre et la guerre à travers les arts.

1) La Guerre des tranchées La guerre des tranchées est presque devenue un synonyme des combats de la Première Guerre Mondiale. Les grandes manoeuvres des bataillons en terrain découvert se sont substituées par une guerre défensive et souterraine aussi désignée comme guerre de positions : système de tranchées face à face le long du front, protégées par des fils barbelés et avec une zone connue comme « no man’s land » entre les tranchées adverses. Cette zone était soumise aux tirs d’artillerie des deux camps. Les tranchées pouvaient communiquer par un système de boyaux sinueux.

Quand ils n’étaient pas exposés à la boue, au danger et à la mort dans les tranchées de première ligne, les « poilus » pouvaient se protéger du froid et de la pluie en attendant dans leurs galeries les attaques ennemies ou l’ordre d’assaut. L‘attente entre un combat et un autre se faisait dans les zones de repos, mais les conditions de vie des soldats étaient très dures : l’absence d’hygiène, les poux, les mouches, les rats, les odeurs pestilentielles, le froid et surtout la pluie. Sous les bombardements ils souffraient aussi de la faim et de la soif.

Il y avait quand même des moments plus calmes pour se reposer, jouer aux cartes, lire, écrire, dessiner ... Cette situation d’attente donna naissance à un art populaire singulier : l’artisanat de tranchée. Avec des matériaux communs ou de rebut ils fabriquaient des objets décoratifs qu’ils donnaient à leurs familles, à leurs amis ou qu’ils vendaient pour compléter leur solde.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 19


DOSSIER 4

Histoire ! 2) Les femmes dans la guerre Le nationalisme : Immédiatement après le début de la guerre, le gouvernement français a fait appel aux femmes, aux enfants et aux non-combattants aussi, pour demander leur collaboration. Au nom de la Nation, de la Patrie il s'est adressé au coeur des personnes pour demander de « maintenir l'activité des campagnes, de terminer les récoltes de l'année, de préparer celle de l'année prochaine ». La population devait être en charge de la « subsistance, l'approvisionnement des populations urbaines et surtout l'approvisionnement de ceux qui défendent à la frontière ». Et c'est à ce moment-là où les femmes ont occupé le devant de la scène.

Une mobilisation sans précédent : De 1914 à 1918, dans une guerre totale, longue et meurtrière, où le rôle de l’arrière est aussi déterminant que celui des combattants, les femmes accèdent à des activités professionnelles jusque-là masculines. Tant à la ville qu’à la campagne, les «remplaçantes» des maris ou des fils mobilisés sont promues à de nouvelles responsabilités. Puisque les hommes sont au front, les femmes doivent assumer les travaux des champs à partir de l’été 1914.

La plupart d'entre elles ont remplacé les hommes enrôlés dans l'armée en occupant des emplois civils ou dans des usines de fabrication de munitions. Plusieurs centaines de milliers ont servi dans les différentes armées dans des fonctions de soutien, par exemple en tant qu'infirmières.

Cette mobilisation atteint son apogée fin 1917. Leur effort de guerre se fait ressentir dans les usines d'armements où les conditions de travail sont très difficiles. En 1917 des postes de surintendantes furent créés et une école ouverte pour former des femmes susceptibles de superviser et d'adapter le travail des femmes dans les usines et d'orienter les services sociaux et de santé aux nouveaux besoins. Les femmes ont des difficultés pour gérer seules les foyers familiaux : elles manquent de nourriture à cause des mauvaises récoltes mais aussi à cause de la répartition de la nourriture principalement destinée à l’effort de guerre. Cette affiche de Georges Capon synthétise la place nouvelle de la femme dans la guerre et son dévouement pour son pays. L’auteur a organisé l’espace en deux zones distinctes. Au premier plan, trois femmes se livrent à différentes activités : à gauche figure une « munitionnette », une ouvrière d’usine de guerre devant sa machine à tourner les obus. À droite, une paysanne bêche un champ de maïs. Au milieu, une mère allaite son nourrisson, alors que sa fillette lui tend une lettre probablement envoyée par son père mobilisé. Au second plan apparaît en médaillon une Marianne guerrière, casquée et cuirassée. L’usage sobre des couleurs est significatif : les vêtements des trois femmes recomposent celles du drapeau national. Cependant, conformément au contenu du film auquel elle renvoie, elle dit aussi très clairement que, en dépit de ces changements sociaux importants, subsiste aux yeux de la société (représentée par la Marianne républicaine) une féminité éternelle : le rôle fondamental de la femme est la maternité (d’où le positionnement central de la mère entre l’ouvrière et la paysanne). On comprend effectivement que, dans un contexte de mort de masse, la natalité reste une priorité absolue. L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 20


DOSSIER 4

Histoire ! Voici aussi une chanson de cette époque qui montre la femme comme soutien moral des soldats

Quand Madelon… Paroles : Pour le repos, le plaisir du militaire, Il est là-bas à deux pas de la forêt Une maison aux murs tout couverts de lierre Aux vrais poilus c’est le nom du cabaret La servante est jeune et gentille, Légère comme un papillon. Comme son vin son oeil pétille, Nous l’appelons la Madelon Nous en rêvons la nuit, nous y pensons le jour, Ce n’est que Madelon mais pour nous c’est l’amour Quand Madelon vient nous servir à boire Sous la tonnelle on frôle son jupon Et chacun lui raconte une histoire Une histoire à sa façon La Madelon pour nous n’est pas sévère Quand on lui prend la taille ou le menton Elle rit, c’est tout le mal qu’elle sait faire Madelon, Madelon, Madelon !

1914. Créée par Bach Paroles de Louis Bousquet Musique de Camille Robert

Quels changements a introduit la guerre ? Les femmes du peuple ont découvert des métiers masculins. Beaucoup de femmes ont goûté à la liberté du travail salarié : de 700.000 avant la guerre, le nombre des employées de maison passe à 300.000. Par ailleurs, les femmes de la bourgeoisie et même de l’aristocratie peuvent travailler alors qu’elles n’étaient avant que bénévoles. Elles trouvent des emplois dans le tertiaire, comme sténos, ou dans la fonction publique. Elles sont aussi avocates, médecin ou même ingénieures. Le mouvement féministe de l’entre-deux-guerres et la reprise de la mobilisation pour le droit de vote seront animés par ses femmes exerçant une profession libérale. La Première Guerre mondiale constitue donc à long terme un moment clé de l'émancipation des femmes, une première entrée pour elles en politique. À la fin de la guerre, l'accès des femmes au suffrage universel dans de nombreux pays constitue indiscutablement une nouvelle donne. En France il faudra néanmoins attendre 1944 pour que les femmes obtiennent ce droit.

3) La Première guerre mondiale à travers les arts Nous allons nous concentrer à présent sur la guerre reflétée à travers différentes expressions artistiques. Comment ont-elles montré ce qui s´est passé pendant et après la guerre : les misères humaines, la destruction, les ravages, les sentiments les plus profonds à vif, la ruine. Tout ça a sans doute été la source d´inspiration pour beaucoup d´artistes, qui nous parlent, grâce à leurs oeuvres, de l´impact des faits historiques. Nous découvrons aussi, avec étonnement, la résilience, c’est-à-dire la capacité de l´humanité de prendre un nouveau départ : comment - après tout - nous pouvons nous reconstruire, et faire fleurir sous ce qui est emmuré, en poussant sous des décombres. Pour commencer, nous proposons de nous plonger dans les ravages de la guerre : la destruction et la ruine de l´Europe - mais en particulière de la France - en abordant l´angoisse pour le patrimoine bâti (le vide dans son aspect matériel, culturel et historique), la peine pour les oeuvres humaines civiles et religieuses détruites.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 21


DOSSIER 4

Histoire ! Joseph-Félix Bouchor est un peintre français né en 1853. Il a fixé sur le papier ses impressions en parcourant le front, et il a particulièrement montré les édifices ravagés. Ses témoignages picturaux sont précieux ; il a pu montrer les dommages du patrimoine civil et religieux pendant la Première Guerre mondiale. A travers son oeuvre « La Cathédrale de Reims » la façade intacte au milieu de la ville meurtrie avec sa nef désormais à ciel ouvert est particulièrement émouvante. Un autre exemple est la Cathédrale de Soissons détruite par l´action des obus. A l’époque, il n’y avait pas encore de protection pour les biens culturels ou historiques. Aujourd’hui, les emblèmes du patrimoine mondial sont protégés et réglementé par l´Unesco, pour leur valeur culturelle, historique, universelle. La grande guerre fut certes source de désespoir mais aussi d´inspiration à travers le temps: l´aspect humain de la tristesse, la séparation d´avec les proches et tous les sentiments de douleur, d´incertitude et de perte, sont vifs dans les oeuvres d´art, aussi bien de la part d’auteurs ayant vécu la guerre que dans la littérature et le cinéma contemporains. Un exemple de témoignage de la Grande Guerre nous est donné avec les calligrammes de Guillaume Apollinaire. L’auteur fut soldat pendant la Grande guerre et a écrit un recueil intitulé « Poèmes de la paix et de la guerre ».. Ils figurent maintenant sur les grilles du square Laurent-Prache (6ème arrondissement de Paris), avec le Monument de Picasso à son ami Guillaume Apollinaire. Nous reproduisons à continuation le poème « La petite auto », dont la dimension tragique ne peut nous échapper.

La petite auto Le 31 du mois d’Août 1914 Je partis de Deauville un peu avant minuit Dans la petite auto de Rouveyre Avec son chauffeur nous étions trois Nous dîmes adieu à toute une époque Des géants furieux se dressaient sur l’Europe Les aigles quittaient leur aire attendant le soleil Les poissons voraces montaient des abîmes Les peuples accouraient pour se connaître à fond Les morts tremblaient de peur dans leurs sombres demeures Les chiens aboyaient vers là-bas où étaient les frontières Je m’en allais portant en moi toutes ces armées qui se battaient Je les sentais monter en moi et s’étaler les contrées où elles serpentaient Avec les forêts les villages heureux de la Belgique Francorchamps avec l’Eau Rouge et les pouhons Région par où se font toujours les invasions Artères ferroviaires où ceux qui s’en allaient mourir Saluaient encore une fois la vie colorée

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 22


DOSSIER 4

Histoire ! Océans profonds où remuaient les monstres Dans les vieilles carcasses naufragées Hauteurs inimaginables où l’homme combat Plus haut que l’aigle ne plane L’homme y combat contre l’homme Et descend tout à coup comme une étoile filante Je sentais en moi des êtres neufs pleins de dextérité Bâtir et aussi agencer un univers nouveau Un marchand d’une opulence inouïe et d’une taille prodigieuse Disposait un étalage extraordinaire Et des bergers gigantesques menaient De grands troupeaux muets qui broutaient les paroles Et contre lesquels aboyaient tous les chiens sur la route

Et quand après avoir passé l’après-midi Par Fontainebleau Nous arrivâmes à Paris Au moment où l’on affichait la mobilisation Nous comprîmes mon camarade et moi Que la petite auto nous avait conduits dans une époque Nouvelle Et bien qu’étant déjà tous deux des hommes mûrs Nous venions cependant de naître Guillaume Apollinaire, Calligrammes Parmi les oeuvres contemporaines, citons « Au revoir là-haut », un roman de Pierre Lemaître et son adaptation cinématographique, qui rapportent la tragédie de la guerre et de ses survivants. Situant l’action dans la France traumatisée de l'après-guerre qui compte un million et demi de morts, l’oeuvre raconte l’histoire de deux survivants qui se lancent dans une escroquerie d'envergure nationale d'un cynisme absolu. « Un long dimanche de fiançailles », de Sébastien Japrisot, paru en 1991, ayant reçu le Prix Interallié est un roman d'amour, adapté au cinéma en 2004, qui raconte l’obstination d’une femme qui refuse de se laisser aller au désespoir et oeuvre pour connaître la vérité et retrouver un être cher. L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 23


DOSSIER 4

Histoire ! Enfin, soulignons que la grande guerre continue d’inspirer des auteurs et artistes jusqu’à aujourd’hui, et par-delà les frontières, comme en témoigne cette bande dessinée, dont l’illustrateur est un argentin, fils d´une élève de l´Alliance française de Bariloche !

Après la Grand guerre : la résilience. Si l´impact de la guerre ne peut pas être effacé, la destruction peut aussi se transformer dans une source d´inspiration et de force incroyable pour se reconstruire. C’est vrai, nous sommes capables de tout : nous pouvons tout détruire, et en même temps, nous pouvons cultiver sur la destruction, et renaitre. « Les jardins de la paix dans les Hauts de France, est un projet créatif à l’occasion des 100 ans de la première guerre mondiale. Autour du thème « Cultiver la mémoire », il exprime la résilience à travers l´art paysager.

Pour conclure, la Grande guerre a eu sans doute, un grand impact sur les âmes et sur le patrimoine et esprit mondiales aussi. Les arts ont toujours mis en lumière la réalité, la souffrance la plus terrible et en même temps les plus belles émotions, le bien et mal dans les hommes. Et nous pouvons voir même après un siècle de si tristes épisodes, les histoires de la guerre qui reviennent et qui font partie de la mémoire collective. Un message pourrait être : cultiver notre mémoire, faire fleurir et ne plus détruire. Nous faisons partie d´un même Univers.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 24


DOSSIER 4

Histoire ! VOCABULAIRE • Les tranchées : fossés, trous dans lesquels les soldats se protégeaient • Les boyaux : réseau souterrain, passage entre les tranchées • Les poilus : nom donné aux soldats de la première Guerre mondiale • Les munitionnettes : femmes qui travaillaient dans les usines d’armement pendant la guerre • Un obus : projectile explosif, tiré par un canon • Un artilleur : soldat qui manipulait les armes comme les canons et les explosifs BIBLIOGRAPHIE Films: • Elles étaient en guerre, 1914-1918, film documentaire de Fabien Beziat et Hugues Nancy qui raconte l’histoire de femmes travailleuses pendant la Première Guerre Mondiale. Disponible sur Netflix. • Au revoir là-haut, film d’Albert Dupontel, 2017. • Un long dimanche de fiançailles, film de Jean-Pierre Jeunet, 2004. Littérature : • Lemaitre Pierre, Au revoir là-haut, Albin Michel, 2013. • Japrisot Sébastien, Un long dimanche de fiançailles, Denoël, 1991 • Dorgelès Rolan, Les Croix de bois, adapté en bande dessinée par JD Morvan et Facundo Percio, Albin Michel, 2020. Sites Internet : • histoire-image.org : L’Histoire par l’image • www.centenaire.org : site Internet du centenaire de la Première guerre mondiale • www.dessins1418.fr/les-dessins : site avec des dessins sur la 1ère guerre mondiale • www.histoirealacarte.com/la-Premiere-Guerre-mondiale-1914-1918 (cartographie) • www.parisenimages.fr/fr/asset/fullTextSearch/search/premiere%20guerre%20mondiale/page/1 (photos de Paris pendant la 1ère guerre)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 25


DOSSIER 5

Arts de la Plume DOSSIER BD Ce semestre, nous avons eu le plaisir d’inviter un groupe de l’Alliance Française de Neuquen à participer à ce numéro de l’AFicionado. Ils ont choisi de nous parler de BD, un art qui a été marqué en cette année 2020 par le départ detrois grands génies de la BD : Claire Bretécher, Albert Uderzo et Quino. Ils nous parleront aussi d’autres artistes de BD parmi les plus reconnus d’Argentine et de France.

Bretécher et Uderzo deux pertes irréversibles ! L'année 2020 c´est l´année de pertes, nous sommes en train de traverser une pandémie qui nous pousse à réfléchir au paradoxe de vivre dans un monde qui impose l'éloignement de l'autre pour prendre soin de chacun et presque nie la condition humaine. Et si nous parlons de condition humaine, la mort et les pertes font partie de la vie. Et si de pertes il s´agit, cette année l'humanité a perdu deux grands auteurs de bande dessiné : Claire Bretécher et Albert Uderzo. Claire Bretécher (1940-2020) est née à Nantes dans le contexte de la deuxième guerre mondiale, sa vie est passée par divers événements comme mai 68 et autres. Elle a écrit Les Frustrés, sa série la plus célèbre publiée dans Le Nouvel Observateur. Bretécher sait souvent représenter avec beaucoup d'humour et d’acides observations la bourgeoisie intellectuelle de la gauche parisienne. Roland Barthes la qualifiait comme la meilleure sociologue de l´ année 1976. Pendant l’année 1979 elle a publié, une série sur Sainte Thérèse d’Ávila qui a réveillé la critique des secteurs les plus conservateurs en France. En 1988 l'auteure crée Agrippine qui est une adolescente avec des dilemmes existentiels, elle est rebelle et transgressive. Bretécher a incorporé un regard féministe et a brisé les stéréotypes de l'époque, elle sut apporter sa contribution sur le monde féminin et remettre en question l'ordre domestique. A travers son œuvre elle remit en question des thèmes comme la maternité, la solitude, la cellulite, le couple. Albert Uderzo (1927-2020) est né à la périphérie de Paris pendant son enfance il a été opéré parce qu´il est né avec une malformation dans sa main et il était daltonien. Uderzo et Goscinny ont écrit les aventures d'Oumpah Pah, les deux ont créé aussi la bande dessiné Astérix, celui-ci même à l’humour intelligent et qui reflète le meilleur et le pire de la vision de la vie française. Aussi ils ont fait des critiques sur l’actualité sociale et politique française de cette époque-là. Á travers leurs écrits nous apprenons sur le partenariat, l'amitié, l'envie, la trahison. Nous apprenons l'histoire d'une manière ludique et super ! Il existe un espace où marcheront toujours leurs personnages : la rebelle et transgressive Agrippine ; l’intelligence, l'astuce et la sagacité d’Astérix; de la bonté, la capacité de lutte et fidélité d'Obélix; la sagesse de Panoramix, l'amour pour la nature d’Idéfix, dans un syncrétisme qui nous rend plus humains et nous connecte avec l'universalité du genre humain. Pour eux tous, ce petit hommage !

Maria Gregoria Vallejo (A2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 26


DOSSIER 5

Arts de la Plume Quino Joaquín Salvador Lavado Tejón, plus connu comme “Quino” est né á Mendoza en 1932. Mais, récemment on a reçu la triste nouvelle de sa mort. Il a été un célèbre dessinateur argentin et le père de Mafalda, l'un de ses personnages les plus connus. Il a commencé à dessiner à l’âge de 13ans, mais c’est en 1954 que son premier dessin est publié. Mafalda, la petite fille aux cheveux noirs qui déteste la soupe et est en désaccord avec les adultes, a été publié pour la première fois le 29 septembre 1964 à Buenos Aires. Elle l'a définitivement conduit au succès, et est diffusée en Amérique du sud et puis en Europe. Il est mort le 30 septembre de cette année, à l’âge de 88 ans, un jour après l’anniversaire de Mafalda. Définitivement son humour et sa liberté d’expression étaient immenses. Il continue d’être une inspiration et Mafalda est choisie pour accompagner diverses campagnes sociales comme UNICEF, la Croix Rouge espagnole, et divers ministères d'Argentine.

Monsieur : Bonjour petite. Est-ce que le chef de famille est là ? Mafalda : dans cette famille il n’y a pas chef. Nous sommes une coopérative. Maria Florencia Arrieta (A2)

Maitena Maitena Burundanera est neé à Buenos Aires et elle y a grandi, dans la ville Bella Vista, avec ses six frères et sœurs. Son père Carlos Burundarena a été ministre de la Culture et de l'Éducation en Argentine lors du processus de réorganisation nationale en 1981.Maitena a été mariée deux fois et a eu trois enfants, deux avec son premier mari, et un avec le deuxième. Artiste autodidacte, elle a été illustratrice graphique pour des magazines, des journaux et pour des publications spécialisées dans les manuels scolaires. Elle était également scénariste pour la télévision, propriétaire d'un restaurant et propriétaire d'un bar. En 1994, Para Ti - un magazine dédié aux femmes - l'a engagée pour faire une page d'humour. Là, des Alteradas de Mujeres ont émergé, une bande dessinée qui sera plus tard publiée dans le monde entier. Je pense que c'est une auteure qui avec son humour, parle de sujets tabous, et a pu représenter les différentes situations que vivent les femmes

Macarena Ullua (A2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 27


DOSSIER 5

Arts de la Plume «Locuras de Isidoro» Isidoro est un jeune homme qui ne sait que vivre la vie nocturne, passer de fête en fête, chercher de l'argent sans travailler, le fils irresponsable d'une riche famille argentine (un tirifilo, on dirait en Argentine). Son oncle est le colonel Cañones, qui représente le monde conservateur, la vieille oligarchie des propriétaires fonciers argentins, les coutumes à l'ancienne et la honte d'avoir un neveu irresponsable qui le fait traverser une chaleur terrible (¡qué bochorno! dirait-il). Ce sont deux de nos manières d'être argentin/e, et facilement vous pouvez trouver ceux qui ressemblent à l'une ou à l'autre.

Cabu (1938-2015) Des mains pleines de haine et de sang ont violemment mis fin le 7 janvier 2015 à la vie de Jean Cabut ; « Cabu » pour toute une génération qui a été appelée à penser et -d’une certaine manière- à résister aux monstres construits par des idéologies conservatrices et réactionnaires avec ses personnages satiriques. Tout d’abord, né en Châlons-en-Champagne (France), le 13 janvier 1938, il avait étudié dans l’Ecole Estienne de Paris, et ses premières bandes dessinées avaient été publiées en 1954 dans un journal local. Sa participation aux forces armées françaises dans la guerre d'Algérie avait façonné sa pensée antimilitariste et anarchiste. Il est devenu populaire dans les années 70 et 80 grâce à ses personnages Le grand Duduche, adjudant Kronenbourg et Mon Beauf. Abréviation de beau-frère (et inspiré de sa propre famille), Cabu a ridiculisé la moitié de la société française avec son « beauf » raciste, militariste, sexiste et surtout vulgaire ; au point que le mot est devenu absolument commun pour de nombreux jeunes français. En février 2006 une caricature de Muhammad est apparue dans le magazine Charlie Hebdo, dans laquelle le prophète semblait pleurer en disant C'est dur d'être aimé par des cons! La réponse intolérante et violente a finalement arrêté l'une des mains les plus talentueuses et les plus irrévérencieuses. Les nombreuses manifestations contre l’attaque et particulièrement la mobilisation de plus d'un million et demi de Français -seulement à Parisavec le slogan «Je suis Charlie» nous montre que la bande dessinée politique est la dernière matière -absolument nécessaire -de notre scolarité; qui nous permet de nous considérer comme une société, et de faire une critique acerbe de la civilisation contemporaine que nous avons construite (vraiment plurielle?) et qui nous absorbe avec son manteau d’injustice. Gerardo Lasalle (A2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 28


DOSSIER 5

Arts de la Plume Le gris d'Enki Enki Bilal est un réalisateur, et auteur de BD. Il est né en 1951 à Belgrade. En 1960, il s'installe avec sa famille à Paris. Bilal a étudié un peu les Beaux-Arts. Ses premiers travaux sont de petits récits de science-fiction, ainsi que des illustrations pour quelques magazines importants. En 1972, il publie son premier ouvrage, « Le Bol Maudit ». Après avoir fait de nombreux travaux, en 1986, avec « La Femme piège », deuxième volet d'une trilogie, il devient un auteur reconnu. En 1989 il a également commencé à entrer dans le monde du cinéma, il a réalisé un film pour la première fois: « Bunker Palace Hote l ». En 1999 et après six ans d'absence, Bilal revient dans le monde de la bande dessinée avec « Le sommeil du monstre ». Ces dernières années, la renommée de Bilal s'est accrue, ce qui a conduit à des expositions de son travail dans diverses villes européennes. Il a de nombreuses pièces importantes dans le monde de la bande dessinée et est également reconnu pour ses magnifiques dessins, un dessin d'une de ses séries valorisé 177 000 euros aux enchères. Il est reconnu comme un auteur d'anticipation pour aborder les questions sociales, politiques et culturelles de manière innovante. Ses dessins sont monochromes et il utilise parfois des couleurs vives pour avoir un impact. Les mondes qu'il crée ont généralement de grands gratte-ciels, de la fumée, des images futuristes et beaucoup de choses différentes. Ces personnages ont des teintes de gris et de bleu, il y a généralement des femmes fortes. Enki a un style unique, original, innovant et émouvant qui invite le lecteur à réfléchir à ce que deviendra notre monde.

Macarena Echegaray (A2)

DOSSIER LITTÉRATURE

Chroniques des années noires Chroniques de années noires (titre original “”The Years of rice and salt) est un roman écrit par Kim Stanley Robinson, publié en 2002. Il se pose une question que nous avons tous posée aussi: que ce serait-il passé si...? Et ici Robinson a choisi un des “si” les plus importants de l’histoire mondiale. Que ce serait-il passé si tous(tes) les européen(ne)s avaient péri pendant la Peste Noire? Beaucoup de choses auraient été changées Sans européens, les chrétiens auraient presque disparu. Sans européens le contact avec l'Amérique aurait été fait par les chinois. La méthode scientifique aurait été créé par les musulmans. L’Inde aurait construit les premiers trains. L Iroquoisie serait devenu la première puissance économique… Mais, dans ce livre, ce qui importe n'est pas le nouveau monde qu'on découvre. Ce sur quoi on doit se concentrer, ce sont les différentes sociétés. Chaque société est présente grâce aux différentes aspects de l’humanité: l’intelligence, l’amour, la ténacité, (et oui) l'avarice et l'égoïsme. Tous les personnages sont vivants, ils sont semblables à des gens réels, ils ont des motivations, des envies, des amours et tragédies. Et encore plus, à plusieurs reprises, les personnages de différentes cultures se trouvent ensembles et on devient témoins d’une vérité: la diversité, le partage des idées nous rend plus forts et fait progresser nos civilisations. L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 29


DOSSIER 5

Arts de la Plume Ce qui est un peu moins bon, ce sont les dialogues. Parfois pour représenter le conflit des avis les personnages donnent des très longs discours, et ça, c'est peu réaliste. Même si c'est nécessaire pour comprendre les concepts que l'auteur veut nous présenter, ça devient un peu lourd vers la fin du roman. En somme, les “Chroniques des années noires” est un roman bien poétique et philosophique. On peut regarder un monde qui aurait pu être le nôtre, entrer en contact avec des cultures qui sont partout dans le monde. Finalement quand j'ai fermé ce roman je n’étais pas sûr du monde dans lequel je voulais vivre. Juan Manuel Gonzalez (B2)

Le confinement aux yeux d'Albert Camus À l’intérieur même de la ville, on eut l’idée d’isoler certains quartiers particulièrement éprouvés et de n’autoriser à en sortir que les hommes dont les services étaient indispensables. Ceux qui y vivaient jusque-là ne purent s’empêcher de considérer cette mesure comme une brimade spécialement dirigée contre eux, et dans tous les cas, ils pensaient par contraste aux habitants des autres quartiers comme à des hommes libres. Ces derniers, en revanche, dans leurs moments difficiles, trouvaient une consolation à imaginer que d’autres étaient encore moins libres qu’eux. «Il y a toujours plus prisonnier que moi» était la phrase qui résumait alors le seul espoir possible. Non, c’est n’est pas un extrait d'un nouveau roman sur la pandémie COVID-19, c’est l'un de La Peste d’Albert Camus, publié en 1947. Si vous voulez une lecture pour ne pas vous sentir seul dans cette situation de confinement, c'est un choix idéal. La Peste raconte la vie quotidienne des citoyens d’Oran (parti de l’Algérie française) pendant une épidémie du peste vers 1940. Elle commence avec l’apparition des rats qui se tordent et agonisent dans la rue et évolue, en affectant des humains. Au début, les autorités nient l’extension du problème et hésitent, néanmoins ils ferment la ville, en laissant plein de familles et d’amants séparés et isolés. La vie humaine est réduite juste à la lutte pour leur survie, comme celle des animaux. Albert Camus, écrivain, journaliste et philosophe français né en Algérie française, est connu comme le plus grand référent de l’absurde en la littérature. L’absurde est le contraste entre la recherche du sens intrinsèque de la vie et son apparente inexistence. Quel meilleur moment pour illustrer l’absurde qu'une épidémie? Mais, au contraire de L’Étranger, La Peste montre comment on peut répondre à l’absurde et le dépasser: à travers la révolte. Après quelques mois dont Oran a perdu beaucoup de citoyens, un groupe de personnages très particuliers décident se joindre pour faire face à la maladie, malgré leur fatigue et désespoir. Même si ce roman raconte à la perfection le confinement et l'isolement, son épigraphe invite, depuis son début, à une autre interprétation: «Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe réellement par quelque chose qui n’existe pas». C'est ainsi que l'auteur a laissé entrevoir que l'épidémie d’Oran peut être lu comme un analogie de l’expansion de “la peste brune” ou nazisme en Europe, et particulièrement à l'Occupation allemande en France. En fait, la lutte de personnages pour éradiquer la maladie symbolise les actes de la Résistance. Il s’agit d’un classique et très riche roman qui a augmenté considérablement ses ventes pendant la pandémie courante. Profitez du confinement en lisant La Peste! – Admettons, lui dit Cottard, admettons, mais qu’appelez-vous le retour à une vie normale ? – De nouveaux films au cinéma, dit Tarrou en souriant. Daniela Valdes (B2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 30


DOSSIER 5

Arts de la Plume Le Barbier de Séville - La précaution inutile Né le 24 janvier 1732 à Paris, Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, écrivain, dramaturge, musicien et homme d’affaires, a su transcender son temps et son pays, la France, avec ses œuvres: la trilogie de Figaro (‘Le Barbier de Séville’, ‘La folle journée’ et ‘La mère coupable’), ‘Eugénie’, ‘Les deux amis’, entre autres. Figure importante du siècle de lumières, défenseur de la liberté d’opinion et le droit d’auteur, son œuvre ‘Le Barbier de Séville’ (aussi appelé ‘La précaution inutile’) est une pièce de théâtre magnifique qui continue de nous captiver aujourd’hui. Comédie en quatre actes jouée pour la première fois en 1775, cette pièce raconte l’histoire d’amour entre Rosine, une jeune orpheline, et le comte Almaviva. Les impositions de son vieux tuteur, le docteur Bartholo, qui veut épouser Rosine, et les astuces de Don Basile ne peuvent pas défaite l’amour du compte et la passion de son ancien volet, Figaro. Des chansons, des expressions d’amour, des situations amusantes, des déguisements et surtout l’espoir d’un amour réciproque donnent vie et dynamique à cette œuvre merveilleuse, en donnant l’impression qu’à la fin, l’amour est plus important que toute la richesse de la planète. Sans aucun doute, cette pièce écrite en français littéraire, vous enchantera et vous laissera envie de lire d’autres classiques. Dans les mots du comte Almaviva, caché sur le nom de Lindor: Chacun court après le bonheur, il est pour moi dans le cœur de Rosine… Je suis las de conquêtes que l’intérêt, la convenance ou la vanité nous présentent sans cesse. Il est si doux d’être aimé pour soi-même! Ignacio Bustos (B2)

Huis Clos Il n´y a pas de doute : « Huis Clos»* est un Classique littéraire. Aussi la pièce de théâtre la plus jouée dans le monde entier. Paradoxalement pendant cette pandémie mondiale, cette œuvre existentialiste est aujourd´hui plus actuelle que jamais. Huit Clos a été écrite par Jean Paul Sartre en 1943. La première représentation a lieu le 17 Mai 1944 à Paris, quelques jours avant le débarquement allié en Normandie pendant la Deuxième Guerre Mondiale. La pièce est en un seul acte composé de cinq scènes toujours dans le même décor et avec la participation de seulement trois personnages principaux. L´auteur, Jean Paul Sartre, très célèbre intellectuel et philosophe existentialiste français, pensait avoir écrit une pièce drôle mais finalement elle était plus provocante qu’amusante tenant compte des circonstances de sa création. Garcin, Estelle et Inès, les trois protagonistes qui ne se connaissent pas, sont introduits l´un après l´autre dans le salon où ils devront vivre ensemble. La chambre sans fenêtres est presque vide, seulement un coupe papier, un bronze et trois canapés. Il règne d´ailleurs une chaleur étouffante, ils sont morts et ils sont en enfer… Mais dans l´enfer de Sartre il n´y pas de bourreau, ni instruments de tortures physique, etc. Il y a des autres parce que pour lui « l'enfer, c'est les autres » la phrase de Garcin et la plus connue de ses œuvres. Le confinement, le jugement d´autrui sur les réseaux sociaux, l´importance exagérée du regard d´autres, etc. Même s´il y a longtemps que JPS a créé cette pièce, plus de soixante-dix ans, elle reste indéniablement très actuelle. *L´expression À Huis Clos signifie Toutes Portes Fermées L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 31

Paola Scagnet (B2)


DOSSIER 5

Arts de la Plume DOSSIER ÉCRITURES Les Fleurs de l’auxant C’est un arbre de la famille des chênes. Robuste, avec un tronc de grosseur importante et des nombreuses branches qui s’élèvent au ciel, tordues et corpulentes pour porter des feuilles rougeâtres. Les mêmes feuilles qui forment un grand parapluie où les oiseaux peuvent trouver de l’ombre et de la protection de la pluie, mais pas de la neige, parce qu’elles tombent, l’une après l´autre lorsque l’automne commence, pour former un tapis rouge et dorée en se couchant sur la terre sèche. À l’avis des botanistes, l’auxant est une plante très généreuse. En été, l’herbe en dessous de chaque arbre est couverte de petits fruits, ronds, jaunes, juteux et délicieux. On pourrait faire de la confiture avec eux. Cependant, personne ne les utilise. En automne on pourrait faire une sieste sur le tapis de feuilles rouges et croquantes malgré cela, personne ne le fait, jamais. Le mystère surprend la science. Qui peut expliquer pourquoi les habitants du bois ne profitent pas des cadeaux de cet arbre et de ce beau paysage ? Une ancienne légende circule parmi les gens de ce pays perdu entre les montagnes. Pendant des siècles, de nombreuses jeunes filles sont sorties de chez elles pour aller se promener au bois. La plupart ne sont jamais rentrées. Quand le printemps arrive, les vieillards peuvent découvrir leurs visages parmi les fleurs blanches de l’auxant. Seulement les vieillards peuvent les voir. On dit que les branches tordues les ont attrapées et, quand la nuit tombe, si le vent souffle, on peut entendre leur chanson triste dans le bois abandonné. Personne ne connait la vérité mais la légende pourrait rendre clair ce qui paraît obscur, la solitude de l’arbre qui règne magnifique, même au plein soleil ou pendant l’orage furieux. C’est l’auxant. Patricia Aragón

Papiliomarin IC´est un papillon marin dont les ailes atteignent- une fois déployées – le six mètres. Selon les témoignages qu´on peut lire dans les chroniques de voyageurs des temps anciens, voire dans un manuscrit de Platon découvert récemment, son corps ressemble au corps humain. Il y a même des dessins qui montrent comment la tête de cet animal a des yeux, un nez et une bouche circulaire avec des lèvres menaçants rouge-sang. C´est grâce à cette bouche - qui peut atteindre, totalement ouverte jusqu´a deux mètres - qu´il peut manger d´autres animaux de grande envergure, autant de la mer que de la terre. Il habite dans les profondeurs des océans et des mers, mais grâce à ses ailes imperméables il sort à l´extérieur s´élevant vers le ciel. C´est ainsi qu´il peut chasser des espèces qui traversent le haut – comme son rival le plus redoutable, le jarvoutis, qu´il paralyse avec son poison - et aussi des animaux terrestres, bien que ce soit plus rare. Sa couleur est variée et peut être bleue (dans ce cas il peut se confondre avec la couleur de la mer et il est très difficile à voir), orange, verte, jaune et aussi combiné avec du marron et du gris. Quoique le plus effrayant d´entre eux soit l´espèce noire qui produit un son qui rend fou ceux qui l´écoutent. (1) Ses ailes ont la propriété de plier et déplier en quelques secondes à peine, ce qui lui permet de se coucher rapidement au fond de l´océan, dans les endroits le plus obscurs et froids où il n´y a pas d´autres animaux. À ce moment-là, toutes ses fonctions se réduisent presque dequatrevingt dix pour cent. Toutefois, s´il écoute le moindre bruit (il possède des oreilles cachés sous les petits poils de la tête) il se réveille immédiatement et récupère sa force et sa capacité à se défendre.

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 32


DOSSIER 5

Arts de la Plume Une autre caractéristique du papiliomarin est l´odeur qu´il dégage pendant une sorte de dance quand il est sur la surface de la mer, en même temps qu´il libère par sa queue, semblable au gouvernail d´un bateau, un liquide épais aux couleurs vives. Il est possible, selon des biologistes, que ce soit l´appel à s’accoupler. Beaucoup de mystères entourent cet animal qui, malheureusement, est difficile à voir, sauf certains témoins parmi les habitants des Bermudes qui affirment qu´ils le voient toutes les années au début du printemps et qu’il s´agit d´un dieu qui prend soin des hommes, des femmes et leurs enfants. C´est pour ça qu’on peut y voir depuis la côte, des grands bâtiments colorés pour l´adorer. Il y en a un très similaire qui, paradoxalement, fut décrit et aussi loué par Socrate, maître de Platon, quelques jours avant de boire la ciguë, condamné à mort pour nier l´existence des dieux athéniens. Or, qu´est-ce qui se passe aujourd´hui avec le papilomarin ? Habite-t-il encore dans les océans et les mers? Pourra-t-on trouver des pistes pour étudier son comportement ? Est-il le responsable du naufrage du Titanic, comme assurent avec véhémence les océanographes George Sullivan et Albert Foster, qui démontrent d’une certaine façon, que l´iceberg n´a pas été la cause de la tragédie ? (2) Peut être le « María Celeste »(3) une autre victime involontaire de l´incroyable être ? On peut continuer en citant un grand nombre de cas mystérieux de bateaux, d’avions disparus en mer. On peut poursuivre la recherche de témoignages dans les bibliothèques, dans les archives des médias, dans les journaux du monde entier. Il est possible que, petit à petit on puisse trouver la réponse. Une autre possibilité, si on a le courage, c´est de se lancer sur l´océan, avec les yeux bien ouverts et les oreilles bouchées. Et puis, attendre. Adriana Pucci

(1) Alexander Dimitriou et Myles Michelakis, tous les deux chercheurs en Littérature Classique de l´Université d´Athènes ont publié récemment dans le magazine scientifique « Pour grandir le monde »( Ed. mars 2019) que, Homère, dans un brouillon de la première version de L´Odyssée fait la description « du chant d´un papillon qui habitait dans la profondeur de la mer » et après il ajoute « qu´il avait mis de la cire dans les oreilles de ses marins car s´ils l´écoutaient ils devenaient fous et ils se jetaient à la mer ».Ils ajoutent aussi, qu´il faut découvrir encore le pourquoi de ce changement. (2) Sullivan, George, Foster, Albert, « Titanic, le mythe du iceberg qui tombe », Ed. Ramdom House, N.Y. 2019 (3) Bradford, Dorothy, « The mystery of María Celeste”, Ed. Amazon, N.Y. 2018

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 33


DOSSIER 6

Francophonie La mode africaine “L’Afrique a beaucoup de beauté à partager avec le reste du monde, il faut la mettre en valeur”. Le festival international de la mode africaine, connu comme FIMA, est un festival de mode panafricain qui est né en 1998 dans le désert de Tiguidit au Niger. Le festival est centré sur la valorisation et présentation, en terre africaine, des œuvres de créateurs africains auprès de monde entier. Leur impulseur est le créateur de mode nigérien Alphadi, connu comme Le Magicien du désert. Lequel en 2016 a été nommé Artiste pour la Paix de l’Unesco. Le soutien de personnalités du secteur fut à coup sûr une preuve que cet événement est une volonté de célébration mondiale de la mode. Puis le FIMA a visité des sites naturels remarquables classés par l'UNESCO comme les falaises de Tiguidit, les rives du fleuve Niger, les plateaux Batéké en terre gabonaise. Tout en faisant prendre conscience aux gouvernements que ce secteur recèle des potentialités en termes de débouchés pour l'Afrique et pour réunir les acteurs susceptibles de révéler les richesses culturelles de ce continent. De cette manière, cet événement a des impacts sur plusieurs aspects pour l'Afrique, non seulement la construction de passerelles pour permettre l'expression des talents mais encore l’éducation de ceux-ci. Personnellement, cet aspect est le plus intéressant de l’événement, parce que ça souligne la conscience sociale et le but du tout, se connecter à la culture africaine et penser à long terme. Candela Curcio (B2)

Les Sapeurs Les Sapeurs sont les personnes qui participent du phénomène de la SAPE. La Société desAmbianceurs et des Personnes Élégantes c’est une institution de la culture congolaise quise caractérise par l’élégance et l’extravagance de ses participants.Les sapeurs s’habillent avec la haute couture européenne : costume trois pièces,chaussures Weston, nœud papillon, chapeau, ombrelle, etc. L L’apparence peut être plusclassique ou avec des couleurs vibrantes et un style excentrique. Ils ont aussi leurs pas dedanse, leur jargon, et leurs codes d’interaction. Être sapeur est une manière de se fairerespecter par la société congolaise, cette hygiène corporelle et vestimentaire serait trèsancienne dans la culture des tribus congolaise. La dépense en vêtements de haute couture dans un peuple relativement pauvre, parfoissans eau courante ou sans asphalte sur les trottoirs, peut sembler contradictoire. Maiscette expression d’opulence est une manière de défier las circonstances difficiles de lavie au Congo.

Alejandro Iturrioz (B2)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 34


DOSSIER 6

Francophonie Portraits mystères – Personnalités françaises 1) C’est un homme. Il est né à Bordeaux en 1937. Il est juif et il est survivant de la deuxième guerre mondiale. Il habite à Toulon. Il est médecin, neuropsychiatre et psychanalyste. On l’appelle « le père de la résilience ». C’est un écrivain brillant. Son premier livre s’appelle Les vilains petits canards. Qui est-ce ?

2) Elle est née à Saumur, une petite ville située à 300 km de Paris. A l´âge de 11 ans sa mère meurt. Elle et ses 3 sœurs vont dans un orphelinat. Les religieuses lui apprennent la couture. Quand elle est devenue femme, elle s’est consacrée à la confection des chapeaux, des vestes, des pulls, des pantalons et les t-shirts classiques à rayures de style marin. Elle a incorporé dans la garde-robe féminine des vêtements que seuls les hommes utilisaient. L´un de ses vêtements emblématiques est la robe noire serrée, sans col et à manches longues dans sa couleur préférée : le noir. Elle a sorti son parfum. C´est une femme très travailleuse, très perfectionniste et avec un mauvais caractère. C´est une femme mince aux cheveux noirs courts. Elle a toujours dit que la simplicité est la clé de la vraie élégance. Qui est-ce ?

3) C'est une femme d'un pays francophone. Elle est née en 1915. C’est une artiste de renommée mondiale ; chanteuse, écrivaine et actrice de cinéma et de théâtre. Son enfance a été très difficile et sa vie très dure... Sa mère chanteuse de cabaret et son père, acrobate normand. Pour aider son père, très jeune elle commence à chanter dans la rue. À 16 ans, elle tombe enceinte et sa fille meurt de méningite à 2 ans. Elle se retrouve seule au bord de la déprime, de la drogue et de la prostitution. Le gérant d'un établissement lui donne sa première chance et c'est lui qui lui donne son surnom de "moineau de Paris". Pendant la guerre elle n'a jamais cessé de chanter de Paris à Berlin. Son succès international est immense, mais des maladies et des accidents la font rechuter. Elle triomphe une fois de plus à New York et encore à l´Olympia... On dit que, droguée et malade, les concerts l’ont épuisée. Elle meurt d'un cancer et elle est secrètement transférée à Paris. Elle est enterrée au "Père Lachaise" devant une foule immense. Diva de la chanson française, elle a chanté avec de nombreuses personnes célèbres et a aidé plusieurs dans leur carrière de chanteur. Elle écrit l´un de ses titres qui feront le tour du monde: La ... ... ... La grande chanson de sa vie et la mélodie qui a récemment servi de bande originale à de nombreux hommages aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris. Qui est-ce ?

4) C’est un spécialiste de technologie. Enfant d’immigrants juifs, il est né à Paris en 1952. Il a été le premier à prendre une photo et à la télécharger sur Internet. Il a fondé de nombreuses sociétés de technologie, comme Starfish Software. La technologie de Starfish est une partie intégrante de la plateforme Nokia aujourd’hui. Qui est-ce ?

Réponses à la page 38

Mónica Romagnoli, Ana Abdala, Adela Ledesma, Esteban Gómez (A1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 35


DOSSIER 6

Francophonie Êtes-vous fan de la francophonie? Acceptez ce défi et répondez au quizz ! Celles et ceux qui trouveront les réponses correctes, auront une mention dans le prochain numéro de l’Aficionado A. Lisez et choisissez l’option correcte 1. Le mot francophonie a ses origines en : - 1880 - 1956 - 1970 2. Le français est parlé dans : - trois continents - quatre continents - les cinq continents 3. L’Organisation Internationale de la Francophonie compte combien d’États et Gouvernements ? - entre 50 et 60 - entre 80 et 90 - entre 110 et 120 4. Lesquels parmi ces mots qu’on utilise dans la langue espagnole sont des galicismes (plusieurs options correctes) - chat - complot - chofer - elite - delivery - blog - peluche - casting 5. La Journée mondiale de la francophonie est le : - 14 juillet - 20 mars - 21 juin

B. Lisez les affirmations suivantes et déterminez si c’est Vrai ou Faux (V/F) 1. 2. 3. 4. 5.

Le français est la deuxième langue la plus parlée dans le monde Le Cameroun, le Niger et Madagascar sont des pays où le français est langue officielle Le français est utilisé comme langue diplomatique à l’ONU Il y a 300 millions de francophones dans le monde L’Argentine ne fait pas partie de l’OIF

Envoyez vos réponses à info@afbariloche.org

Patricia Fernández Suau, Claudio Hernández, René Vargas Ojeda (B1)

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 36


Le mot de la fin… “La vie qui a changé” Nous sommes un groupe d'étudiants de français du niveau A1 de l´Alliance Française à Bariloche. Nous avons des cours deux fois par semaine, lundi et mercredi. En mars, quand la pandémie a commencé, notre vie a changé. On s’est arrêtés. Dans les premiers mois de la pandémie la priorité était de faire face à la situation. Puis, nous avons canalisé une partie de notre énergie et nos activités dans l’adaptation aux changements. Les cours de français ont repris par Internet, les examens, les devoirs et beaucoup d'autres activités aussi. En temps de pandemie, nos émotions sont très différentes. Il y a des bons moments, quand tout est magnifique, agréable, amusant…on a de l'énergie pour faire beaucoup de choses. Mais il y a aussi ces jours qui sont plus compliqués! On pense que l’incertitude est un sentiment très difficile à vivre pour tout le monde. Mais si vous avez une attitude positive, votre vie peut être plus facile. Nous conseillons ce qui suit: -Appréciez ce qui va bien; -Appelez un ami ou un membre de la famille pour parler; -Aidez quelqu’un; -Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler; -Faites du sport ou marchez en plein air. C'est mieux si vous décidez de vivre chaque journée et chaque moment sans perdre l'espoir.

L'idée principale du texte: Yanina, Analía Les auteures: Belén, Lucía, Analía (A1)

¡Les deseamos un feliz 2021!

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 37


Staff Edition Décembre 2020 - N° 8 Alianza Francesa de Bariloche Editora Cécile Palanque Redacción y Corrección Silvana Banchi Luciana Clerici Cécile Palanque Claire Sobieniak Diseño Gabriela Mendicoa

Imagen de portada: Vector de Navidad creado por freepik

Portraits mystères – Personnalités françaises Réponse 1 : C’est Boris Cyrulnik Réponse 2 : C’est Coco Chanel Réponse 3 : C’est Edith Piaf Réponse 4 : C’est Philippe Kahn

L'afICIONADO - Décembre 2020 | Alianza Francesa Bariloche 38