__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

DOUVREND RÉINVENTE LA CAMPAGNE ACTIVITÉS 03 - 09.2019

Bilan d’étape N°1. mars - septembre 2019 L’Activateur de Territoires / Commune de Douvrend


0

0

0

1968

DOUVREND : ÉTAT DES LIEUX 1975

1982

1990

1999

2006

2011

2016

Une commune résidentielle, village-dortoir qui a vu le dernier commerce fermer ses portes il y a 20 ans et sa dynamique locale s’appauvrir Si les territoires ruraux connaissent depuis les années 80-90 un regain de démographie, la vie locale peine à réinvestir les rues. Les habitants qui s’installent à la campagne résident mais concentrent leurs activités dans les zones urbaines. Pourtant, la campagne offre un potentiel réel pour redévelopper des modes de vie de proximité, mais aussi : - offrir une qualité de vie agréable, - développer une économie locale, - encourager l’attractivité touristique, - amorcer la transition écologique à l’échelle locale.

UN NOMBRE D’ENFANTS IMPORTANT SUR LA COMMUNE Part de la population des Douvrendais par tranche d’âge - 2016 - Source : INSEE

0 -14 ans 15 - 29 ans 30 - 44 ans 45 - 59 ans 60 - 74 ans + de 75 ans 0

25

50

75

100

125

LE NOMBRE D’HABITANTS EST EN AUGMENTATION RÉGULIÈRE DEPUIS 1982 Evolution démographique de la commune - 2016 - Source : INSEE

600

400

200

0

1968

1975

1982

1990

1999

2006

2011

2016


DOUVREND RÉINVENTE LA CAMPAGNE, C’EST QUOI ? Les espaces publics : places, rues, sentiers, constituent un lien physique entre les habitants pouvant accueillir des usages communs. En injectant de nouveaux usages et en repensant l’embellissement de manière collective, leur réaménagement est l’opportunité d’une réappropriation du territoire

LE PROJET Douvrend Réinvente la Campagne est un terrain d’expérimentation qui vise à construire collectivement un territoire accueillant des usages complémentaires au fait de résider (consommer local, travailler, se divertir, se détendre...). L’ensemble de la démarche s’appuie sur l’écoute des besoins et envies des habitants.

ET AILLEURS : INTERREG FRANCE WALLONIE - VLAANDEREN : PARTONS 2.0 «PARTICIPATION CITOYENNE, UNE IDÉE INNOVANTE ? Partons 2.0 est un projet transfrontalier visant au développement participatif du territoire. Dans les Flandres, le territoire rural est marqué par la disparition des services aux citoyens, constat qui affecte la cohésion sociale des villages et que l’on retrouve dans bien d’autres régions. Parmi les actions entreprises, les élus de Bollezeele (59) repensent avec les architectes, les urbanistes, et les habitants, la rue, le parc public, la place du village, les aires de stationnement, les pistes cyclables, les jardins partagés, les berges d’un cours d’eau... Un espace public où se déroulent les interactions quotidiennes entre les habitants.


OBJECTIFS TRANSVERSAUX Repenser et réaménager collectivement les espaces publics de la commune, mais pas que :

INITIER AUX PROBLÉMATIQUES ENVIRONNEMENTALES ET AMORCER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE DU TERRITOIRE : _ RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE _ PRÉSERVATION DES RESSOURCES _ SANTÉ _ TRANSPORT _ AUTONOMIE ALIMENTAIRE _ SOLIDARITÉ

ENCOURAGER L’IMPLICATION CITOYENNE ET PROPOSER À CHACUN.E UNE PLACE DANS LA VIE LOCALE

Si l’objectif d’installer de nouveaux usages et d’embellir le village est central, le réaménagement des espaces publics est un prétexte qui recouvre plusieurs enjeux.

PROPOSER DES ACTIVITÉS DÉDIÉES AUX ENFANTS, ENCOURAGER À L’ENGAGEMENT CITOYEN ET À UN REGARD POSITIF SUR LE TERRITOIRE RELOCALISER DES SERVICES ET DE L’ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ DONNER À VOIR ET FAIRE PRENDRE CONSCIENCE DE LA QUALITÉ ET DES POTENTIELS DE NOTRE ENVIRONNEMENT / CADRE DE VIE

DÉVELOPPER L’ATTRACTIVITÉ DU TERRITOIRE À L’ÉCHELLE DE LA VALLÉE DE L’EAULNE

FAVORISER LE LIEN SOCIAL, LES RENCONTRES ET LA SOLIDARITÉ ; ENRAYER LE PHÉNOMÈNE DE «PEUR DE L’AUTRE»

VALORISER ET PARTAGER LES RESSOURCES LOCALES ET LES COMPÉTENCES DES HABITANT.E.S


CONCRÈTEMENT ? 3 PHASES

PHASE 1

PHASE 2

PHASE 3

OUVRIR LE CHAMP DES POSSIBLES

CO-CONSTRUIRE UNE REPRÉSENTATION COLLECTIVE DU TERRITOIRE À L’HORIZON 2030

DONNER VIE À CETTE REPRÉSENTATION

OBJECTIFS

OBJECTIFS

OBJECTIFS

_ Montrer qu’il est possible d’agir collectivement avec peu de moyens _ Illustrer la forme que peut prendre l’initiative «Douvrend Réinvente la Campagne»

_ Identifier les besoins et envies des habitants par un diagnostic du territoire _ Identifier l’ensemble des potentiels et opportunités _ Proposer une vision globale, un récit collectif et partagé _ Détailler un ensemble d’actions à mener

_ Réaliser le territoire imaginé collectivement _ Poursuivre la dynamique de partage de ressources, connaissances, compétences _ Favoriser le lien social et l’interaction entre les habitants

LA PLACE DE LA MAIRIE

UNE VISION A L’ÉCHELLE DE LA COMMUNE

LES CHANTIERS PARTICIPATIFS

Cet espace à fort potentiel, donne l’opportunité de développer la phase 1

Cette phase s’intéresse à l’ensemble du territoire communal, des habitants, et couvre des problématiques spécifiques et complémentaires (services de proximité, loisirs, transports, travail, culture, consommation...)

Chaque action imaginée lors de la phase 2 trouvera une application concrète à la condition de l’implication des habitants

ET APRÈS... Envisager la création et l’animation d’un collectif d’habitants ?


LES PRINCIPES FONDAMENTAUX

FAIRE ENSEMBLE Le «faire ensemble» est absolument central dans cette démarche. Il s’agit d’abord d’informer, d’écouter, de consulter, de concerter et d’inviter à agir collectivement en mêlant chacune des compétences individuelles. L’implication citoyenne est possible grâce à l’apport de connaissances, de matériel, de temps, de savoir-faire, d’humour, de convivialité !

FAIRE BEAUCOUP AVEC PEU Le peu de moyens financiers à disposition des petites communes oblige à l’économie. L’objectif est de minimiser les coûts d’achat et de main d’œuvre en favorisant le don de matériel, le prêt d’outils, le partage de compétences. La municipalité devient facilitateur des initiatives citoyennes.


LES ACTIONS MISES EN ŒUVRE MARS : consultation publique MAI : Rencontre à la foire-àLa place hier, aujourd'hui, tout . chantier de plantation . demain ? rencontre conviviale

La place de la mairie est un espace public majeur de la commune qui aujourd'hui, n'accueille pas d'usage de convivialité, il n'est pas approprié par les habitants. La discussion a été ouverte pour identifier les envies, besoins et idées de chacun. Les 16-17 & 30-31 mars => 50 personnes

AVRIL : concertation publique Récolte des avis sur le projet Pour refleurir les plates-bandes de la mairie, les habitants ont été invités à ramener des pieds de menthe, gaura... et à participer au chantier de plantation collectif. Le 31 mai => 15 personnes Le début de soirée a été l'occasion de prendre un verre au "Paradis Aquatique" pour partager un temps convivial, se rencontrer et échanger sur l'initiative. Le 31 mai => 15 personnes

Les habitants sont invités à commenter et améliorer le dessin du projet, à prioriser les chantiers à mettre en œuvre, et à se positionner sur leur possible implication. Les 27 & 28 avril + sondage en ligne => 15 personnes + 28 réponses

PÉRENNISER LE LIEN Chaque rencontre permet de créer un lien, d’identifier les ressources et les motivations de chacun pour permettre leur implication. Le défi consiste à pérenniser ce lien.


JUILLET - AOÛT : CAFÉ D’ÉTÉ / LE PRINCIPE ?

Le café d'été a occupé la salle de motricité de l'école maternelle pendant 4 semaines. Les mardis, mercredis et jeudis de 10h à 12h & de 14h à 18h + des rencontres ponctuelles en soirée => Visiteurs : 50 à 60 personnes + 15 à 20 enfants

REPENSER LES ESPACES PUBLICS - VS - OUVRIR UN CAFÉ D'ÉTÉ ? L'ouverture du "café d'été" répond à plusieurs objectifs complémentaires au projet initial. • Poursuivre la phase d'ouverture du champ des possibles en illustrant comment, avec des moyens simples, il est possible de porter des initiatives localement ; • Se donner la possibilité de rencontrer les habitants en dehors des événements dédiés à des sujets spécifiques et d'écouter leur parcours, leurs besoins de façon informelle ; • Identifier les habitants "ressources" et constituer un groupe de contributeurs ; • Offrir aux enfants des activités pendant la période estivale et les intégrer aux autres projets ; Ce "café d'été" amorce également la réflexion sur l'intérêt d'investir un lieu de manière régulière et d'imaginer collectivement ce qui pourrait devenir un tiers-lieu sur le territoire. Le café en pose une forme de préfiguration.

LES TIERS-LIEUX ? Espaces d’émergence et de créativité permettant de co-créer et conserver de la valeur sur les territoires. Ils sont destinés à être des espaces de rencontres entre personnes et compétences variées qui n’ont pas forcément vocation à se croiser. * C’est fait par et pour des individus, des structures, des groupes et des communautés !!!» * Pourquoi on fait des Tiers Lieux ? Travailler, Vivre, Entreprendre [...]» Proposition de synthèse depuis la ressource movilab.org/wiki/ Définition_des_Tiers_Lieux

UNE RÉPONSE AUX PROBLÉMATIQUES RURALES : La caisse des dépôts organise régulièrement des journées d’informations sur la thématique : Les Tiers-Lieux en milieu rural, catalyseurs de développement territorial.


JUILLET - AOÛT : CAFÉ D'ÉTÉ CE QUE L'ON Y TROUVE

Le café d’été a été aménagé pour proposer des services variés : • Boissons à prix libre • Journaux à partager • Boîte à livres • Livres à consulter ou emprunter • Affichage à idées et intentions • Coworking • Jeux de société

BILAN DE L’OCCUPATION DU LIEU Les enfants se sont largement approprié l’espace. Le café est devenu un endroit pour sortir de chez soi, se retrouver, jouer, discuter, lire, bricoler...


JUILLET - AOÛT : CAFÉ D'ÉTÉ LES RENCONTRES

L'organisation de rencontres thématisées a pour objectif d'amener les habitants à se rencontrer autour d'un sujet commun et de les inviter à imaginer des projets entre eux. La soirée d'ouverture avait pour but de présenter le lieu et de permettre l'émergence et l'expression d'idées pour l'investir.

Des rencontres diversifiées pour identifier quels sont les moyens de réunir les habitants : • Soirée d’ouverture • Bricolage : fabrication de l’enseigne • Soirées jeux • DIY Couture • Atelier de cuisine • Réunions d’organisation de la chasse au trésor • Rencontre Douvrend en Transition • Soirée pizza • Vide-dressing

LES ÉVÉNEMENTS QUI ONT RASSEMBLÉ LES HABITANTS Au total : environ 100 personnes qui ont été touchées sur l’ensemble de l’été. Les succès : • Soirée d’ouverture : 30 personnes • Bricolage : 15 personnes • Soirée pizza : 50 personnes Bilan mitigé : • Douvrend en transition • Vide-dressing (défaut de communication et d’organisation) • Soirées jeux Ouverture de pistes pour initier une économie locale, solidaire et alternative à l’échelle d’un territoire rural


JUILLET - AOÛT : CAFÉ D'ÉTÉ LE BILAN

RETOUR SUR EXPÉRIENCE

L’INTÉRÊT D’AVOIR PORTÉ CETTE INITIATIVE :

Le café d’été, imaginé comme un espace où chacun vient pour répondre à un besoin précis (prendre un café, lire le journal, choisir un livre...) n’a pas répondu à cette fonction. Ce lieu est devenu un espace où les habitants venaient s’informer sur l’initiative, découvrir ou s’impliquer dans le processus. Le café devient un lieu hybride entre espace de convivialité et «maison du projet».

• • • • •

LES BESOINS ET ENVIES QUI ÉMERGENT

• • • • • •

Coworking Dépôt de pain Parcours sport Jardin maraîcher / partage des productions Espace jeux, parc Guinguette

Les échanges ont fait ressortir la notion d’isolement que rencontrent les parents ou les indépendants exerçant à domicile. Le café offre un espace potentiel pour sortir de son logement ; Le lieu a permis aux enfants d’âges différents d’être ensemble, mais aussi d’initier des rencontres intergénérationnelles ; Les mamans et assistantes maternelles se sont réunies pour bénéficier d’un lieu commun offrant des jeux pour les enfants ; C’est aussi l’opportunité de tester et d’illustrer les démarches participatives et citoyennes, en invitant notamment à la contribution libre ; Ce lieu ouvert à tous permet le rassemblement d’habitants autour de sujets qui concernent leur territoire (dénominateur commun qui les réunit) ; Les diverses rencontres appuient la constitution d’un groupe de contributeur.trice.s engagé.e.s ; La dénomination «café» donne de la visibilité à l’initiative globale et l’ouvre aux habitants des communes voisines ; L’appropriation d’un lieu «tiers», qui n’appartient à personne, implique le respect mutuel et invite à s’ouvrir à «l’autre».


LA SUITE, L’AMÉNAGEMENT DE LA PLACE

LE CHANTIER PLACE DE LA MAIRIE En plus d'une envie d'embellissement, de fleurissement, cette nouvelle place accueillera un espace pique-nique, un terrain de pétanque, des jeux, une boîte à livres ; des demandes formulées par les habitants et

récoltées lors des consultations publiques. Dans un soucis d'économie et d'écologie, le dessin de l'aménagement s'appuie sur les caractéristiques du terrain et les ressources à notre disposition. L'aménagement sera réalisé progressivement, à moindre coût, selon les opportunités.

L'implication de la municipalité y est essentielle. Bien que l'objectif soit de "faire ensemble" et "avec peu", certains travaux ne pourront être réalisés dans le cadre participatif.

VISITE DU JARDIN PLUME

Pour aider à se projeter dans le paysage du futur aménagement, partager la vision d'un aménagement épuré et spontané, et inviter à visiter le territoire, il est proposé aux habitants (+ familles, amis) de participer à une visite guidée du Jardin Plume à Auzouville-sur-Ry. => Visite prévue le 28 ou 29 septembre

LES ENJEUX DE L’AMÉNAGEMENT :

• • • • • •

Assurer la réalisation d'un aménagement qualitatif ; Réunir les ressources matérielles ; Augmenter le nombre d'habitants mobilisés dans la réalisation en diversifiant les typologies de chantier ; Mener des chantiers inclusifs pour intégrer les enfants ; Identifier un réseau de partenaires locaux (lycée du bois, lycée horticole, pépinières...) ; Permettre l'appropriation du lieu, une fois le projet réalisé.


LES INITIATIVES AMORCÉES PAR LES HABITANTS CHASSE AU TRÉSOR

LE LIVRE DES RECETTES DE DOUVREND

L'idée d'organiser une chasse au trésor dans le village émerge de la rencontre d'habitants à la soirée d'ouverture. L'objectif est de faire vivre un moment de ludique et de détente en famille, de créer une animation festive et conviviale dans le village. => Date pressentie : 18 avril 2020

Les habitants sont invités à proposer une recette réalisée avec un ou plusieurs produits locaux glanés le long des sentiers ou récoltés chez soi (noisettes, mûres, rhubarbe, champignons...) => Lancement du projet : hiver 2019

L'INTÉRÊT DANS LE CADRE DE "DOUVREND RÉINVENTE LA CAMPAGNE" :

• • •

Faire découvrir / redécouvrir le cadre de vie et amener à observer les paysages et leurs singularités ; Matérialiser l'intérêt à habiter la campagne (paysage, nature, bienêtre) ; Créer une base pour développer le géocatching ;

L'INTÉRÊT DANS LE CADRE DE "DOUVREND RÉINVENTE LA CAMPAGNE" :

• • •

Créer une ressource commune et co-construite ; Penser la relocalisation de l'alimentation ; Inviter à déambuler dans le village à la recherche des produits au fil des saisons ;

DES COMPÉTENCES DÉJÀ IDENTIFIÉES DANS LA COMMUNE POUR PASSER DE L'IDÉE À LA RÉALISATION : Mise en page, Édition, Photographie, Cartographie des lieux de récolte, Annotations nutrition / santé

FACILITER LE PASSAGE DE L’IDÉE À LA RÉALISATION Ces premiers projets témoignent de l'attachement que plusieurs habitants portent à l'enjeu de dynamique locale et des effets positifs des rencontres et de la coopération. Pour permettre leur aboutissement, il semble nécessaire de pouvoir investir un lieu commun et non privé, pour maintenir l'ouverture à l'ensemble des intéressés. Passer de l'idée à la réalisation nécessite également un investissement humain pour apporter un échafaudage aux projets.


CONSTITUTION D’UN GROUPE DE CONTRIBUTEUR.TRICE.S LES HABITANT.E.S QUI S'IMPLIQUENT OU POTENTIELS CONTRIBUTEUR.TRICE.S

LES PARTENAIRES ET RÉSEAUX À TISSER :

Au fil des rencontres, les habitants s'investissent dans la démarche globale et participent à l'organisation des rencontres (montage du barnum, confection de gâteaux, invitation des voisins, apport de matériel, etc.) Parmi eux :

• • • • • • • • • • •

• • • • • • • • • • • •

Philippe - Responsable magasin de fournitures industrielles ; bricoleur, jardinier, motivé par la notion d'engagement local ; Justine - Infirmière et réfléxologue, motivée par la relocalisation, le cadre de vie, l'histoire ; Isabelle - Entrepreneure dans l'édition de livre facilitant l'apprentissage de la lecture pour les personnes "Dys" ; Isabelle - Infirmière, conseillère municipale, motivée par la revitalisation locale et la santé naturelle ; Brigitte - Documentaliste au ministère de la transition écologique, en résidence secondaire, photographe ; Corinne - Conseillère municipale, motivée par le tissage de liens et rencontres ; Frédéric - Consultant en éco-conseil, initiateur de Rennes en Transition (habitant de Ancourt) ; Karine - Aide à domicile, sensibilisée à l'environnement ; Mickaël - Passionné d'écologie et permaculteur en expérimentation ; Martin - Réserviste, photographe amateur ; Marie-Laure - Etudiante en agro-écologie ; François - Chargé de missions RH ; impliqué dans la vie municipale ;

Lycée du bois à Envermeu Pizza Jean-Mi Conservatoire botanique Les membres du regroupement scolaire Club de gym Anciens combattants Entrepreneurs locaux Producteurs locaux Le Paradis Aquatique Club de l'espérance CCAS

L’objectif : faire vivre le territoire à travers les ressources déjà implantées et générer une synergie entre les acteurs.

Mais aussi : • Christine & Claude • Yvonne & Joël • Nathalie & Jean-Christophe • Edith & Walter • ...

+ des enfants, jeunes acteurs en devenir : Luciano, Mathilde, Léane

DÉPLOYER L’INITIATIVE : En ouvrant le groupe de contributeurs, l'initiative "Douvrend Réinvente la Campagne" peut se déployer plus largement. Les Douvrendais se mobilisent et s'impliquent dans la vie locale, amènent du lien sur leur territoire, se le réapproprient. La diversité des compétences identifiées est très riche et extrêmement précieuse. L'implication des enfants est tout aussi précieuse de par la vision qu'ils apportent et la vie qu'ils amènent. Par ailleurs, ils sont de futurs citoyens, il y a là une vraie opportunité de développer une forme d'éducation populaire à l'engagement dans la vie locale et élargir leurs horizons or du champ scolaire et familial.


BESOINS ET IMPLICATION Indicateurs au regard des objectifs annoncés lors de la demande de subvention pour le Fond pour le Développement de la Vie Associative Les objectifs annoncés pour le FDVA 2 : • Rendre les habitants acteurs de leur territoire • Développer et expérimenter l’éducation populaire à l’aménagement du territoire rural, à l’urbanisme, au paysage et à l’environnement ; • Favoriser le lien social à l’échelle communale ; Les indicateurs proposés (extrait du dossier soumis pour la candidature au FDVA) :


INDICATEURS ET MESURES D'IMPACT Les axes de travail et rôle de l'Activateur de Territoires : •

• •

• • • • • •

Animation locale / Concertation Montage des évènements, préparation des rencontres Consultations publiques Sondage en ligne Restitution Communication (papier et réseaux sociaux) • Conception des documents • Distribution • Animation des réseaux sociaux Diagnostic du territoire et formalisation du récit partagé Conception des aménagements • Dessin de la place de la mairie + mobilier • Identification des ressources matérielles • Animation, gestion des chantiers participatifs Achat de matériaux • Atelier enfants • Papeterie • Bricolage divers Rencontre des partenaires • Lycée du bois • Presse locale • Scolaires • Associations • Commerçants ambulants Organisation de visites pédagogiques, événements culturels • Jardin Plume • Ciné-débat Rédaction des bilans, partage et diffusion Essaimage et valorisation du projet Rédaction des demandes de subvention Réunions diverses Rencontres informelles avec les habitants, constitution du groupe de contributeurs

• • • •

Implication en temps : environ 3,5 jours par semaine (répartition aléatoire dans l’année)

ENJEUX À VENIR

• • • • • • • • •

Réaliser le chantier de la place Pérenniser et poursuivre le projet dans une démarche d'expérimentation souple Lancer le diagnostic à l'échelle communale Poursuivre la constitution d'un groupe de contributeurs Permettre l'intervention de nouveaux acteurs Trouver un lieu de rencontre et imaginer un tiers-lieu` Intensifier l'intérêt des habitants et leur implication Élargir la vision de la démarche de transition Renforcer la synergie entre acteurs locaux


TÉMOIGNAGES DES HABITANTS !

"Une excellente idée pour se rencontrer et dynamiser la commune. Il faut que cela dure sur le long terme" Le projet « Douvrend réinvente la campagne» mené par Clotilde tend à activer une commune que j’ai malheureusement toujours connue désertique. Désormais, à travers des démarches environnementales indispensables qui empruntent les notions de détournement, de récupération et essentiellement de partage, les habitants sont rassemblés et leurs voix mises en valeur. Je suis impatiente d’en voir la suite, l’impact sur le milieu rural et Douvrend. "C'est vraiment génial, une idée qui doit faire ses petits et gagner en ampleur. Il faut entretenir cette flamme. A suivre !" "Le village bouge et c'est génial ! Très bonne initiative ! Belle ambiance, convivialité au rendez-vous ! Merci" Une belle initiative qui a largement dépassé le simple lieu de rencontre... Puisqu'il a été possible de : - proposer des ateliers pour favoriser le "Do It Yourself" (cuisine, bricolage, couture), - de revoir nos habitudes de consommation (ré-emploi, troc de proximité, vide-dressing), - d'initier des discussions sur l'écologie et l'approche de la transition, - de fédérer un élan collectif autour d'une soirée pizza, Finalement la vie à la campagne peut être riche d'opportunités ! Merci Clotilde

Gratitude Clotilde pour ces quatre semaines de présence au café éphémère. Et merci à Luc Piquet pour avoir mis à notre disposition l'espace scolaire pour en faire, le temps d'un été, un lieu de partage et de détente ouvert à tous. Il a permis aux Douvrendais de s'accorder un temps de pause, d'écouter les rires des enfants, de jouer et d'apprendre. Et merci aux participants, qui ont contribué à enrichir et à agrémenter ce lieu. Car s'il a nécessité un gros investissement en temps et en énergie, cet espace a été pensé avec des moyens matériels limités. Et spontanément, on y a apporté des livres, des jeux, des gourmandises et des boissons à partager, un ventilateur... et des idées ! Mais surtout, je retiendrai l'aventure humaine qui sous-tend cette démarche ; cet espace a permis aux gens de se rencontrer et d'apprendre à se connaître. On y a échangé des conseils, des recettes, on y a partagé des ressources, transmis des souvenirs et des savoir-faire, et on y a associé nos compétences. La démarche a réuni des participants de toutes les générations. Et ceux qui sont venus sont convaincus de son intérêt et de la nécessité de lui donner une suite. En s'enrichissant de notre complémentarité et de nos différences, on s'ouvre à d'autres horizons. Certains se sont déjà engagés dans la réalisation de projets, et d'autres ont initié des pistes de réflexion pour l'avenir. En facilitant les liens, on met en évidence les souhaits et les besoins des habitants. La preuve, c'est qu'à l'heure de la fermeture, les gens avaient envie de jouer les prolongations... Pas étonnant dès lors qu'une dynamique relationnelle bienveillante s'installe !

L'expérience du café a permis de rencontrer des personnes que nous ne connaissions pas, de discuter, d'échanger. Très belle réussite pour la soirée pizza sur la place, à renouveler absolument ! Finalement est-ce que le fait d'avoir ouvert ce café éphémère l'été n'a pas été un handicap ? Beaucoup de monde absent. Trouver un lieu plus pérenne serait un plus, il permettrait de créer des habitudes de rencontres. "Pour commencer, cette initiative est une nécessité pour notre village, qui a besoin de se bouger pour mieux y vivre. Le café d’été était un lieu de rencontre qu’il faut recréer pour toute l’année, le débrayage après le boulot est une bonne chose. Les activités proposées sont de bonnes choses et regroupent les habitants. Le point noir : Il faut que l’on avance projet par projet et que l’on ne se dissipe pas. On a parlé de jardin aromatique et de boite à livres il faut les réaliser. Sinon je n’aurai que deux mots pour terminer : Merci Clotilde"

LORS DE LA SOIRÉE PIZZA : "Très bonne soirée, à refaire" "Très bonne soirée, nouvelles rencontres, rigolade, et bonne ambiance au programme, à refaire" "A quand la soirée choucroute, beaujolais, soirée mousse, bière de Noël, guinguette pour Justine !! On est partant !" "Petite soirée sympa au coeur de notre joli village" "Super sympa !!! À refaire"

"Nous avons trouvé ce projet très intéressant, même si à cause du travail nous n'avons pas pu assister à tous les projets. Loukas a adoré venir et faire des jeux, ponçage et déçu quand on lui disait qu'il pouvait pas y aller certains jours. :) Les horaires sont bien. Ça nous a permis de faire des rencontres sympathiques. Voir pour une soirée telle que celle pizza à faire en juillet, il ferait un peu moins froid lol . A refaire l'année prochaine :;) ;) ;) "

"Belle initiative, c'est un succès ! Merci à la collectivité" "Plein de bonne humeur, belle soirée à Douvrend city ! " "C'est bien, ça rappelle les réjouissances d'antan" "C'était cool de manger avec les autres" "Super soirée, de très belles rencontres cet été ! Il faudrait trouver un autre lieu maintenant que les vacances arrivent à leur fin. Soirée pizza au top !"


L'ACTIVATEUR DE TERRITOIRES L'aménagement du territoire vu comme un outil au service de la transition écologique ; pour des modes de vie durables et responsables

Clotilde Neveu _ Architecte DE HMONP, urbaniste Jeanne de Reviers _ Paysagiste, urbaniste

Portées par la volonté de participer à la construction d’un territoire cohérent avec les défis environnementaux, sociaux et économiques du XXIe siècle, nous nous sommes engagées dans une démarche associative, en créant l’Activateur de Territoires : laboratoire d’urbanisme durable en décembre 2018. Notre binôme, a émergé d’une riche expérience de cheffes de projets au sein d’une agence de maîtrise d’œuvre en architecture, urbanisme et paysage et se concentre aujourd’hui sur l'expérimentation et la recherche en appuyant sur trois axes fondamentaux : • La valorisation et le partage des ressources locales • La mixité et densité d’usages • L’implication citoyenne


Profile for Activateur de Territoires

Douvrend Réinvente la Campagne - Bilan d'étape n°1 03-09.2019  

les espaces publics constituent un lien physique entre les habitants pouvant accueillir des usages communs. Repenser collectivement leur amé...

Douvrend Réinvente la Campagne - Bilan d'étape n°1 03-09.2019  

les espaces publics constituent un lien physique entre les habitants pouvant accueillir des usages communs. Repenser collectivement leur amé...

Advertisement