Page 1

PAUL HAWKEN

Nous savons qu’il nous reste peu de temps pour agir. Un nombre toujours plus important de scientifiques nous mettent en garde : dans quelques années, il sera trop tard. Le changement climatique menace de défaire le tissu social, de saper les fondations mêmes de la démocratie et de précipiter la disparition de nombreuses espèces. Dont l’être humain. Fort de cette urgence, Drawdown propose une feuille de route à l’usage des gouvernements, des territoires, des villes, des entreprises et de chacun d’entre nous. Plutôt que de baisser les bras, ce livre veut nous aider à surmonter la peur, la confusion et l’apathie, pour passer à l’acte. Drawdown désigne le point de bascule à partir duquel la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, après avoir atteint un pic, se met à diminuer d’une année sur l’autre. L’objectif de ce livre est de nous aider à engager cette bascule. Pour y parvenir, Paul Hawken et soixante-dix chercheurs ont élaboré un plan inédit : quatre-vingts solutions pour inverser le cours du changement climatique. En décrivant leurs impacts positifs sur le monde financier, les relations sociales et l’environnement, ils nous enjoignent à organiser notre action : commencer par ce qui aura le plus d’impact et construire une stratégie globale. Nous disposons de tous les outils nécessaires, à nous de nous mettre au travail.

PAUL HAWKEN

DRAWDOWN

DRAWDOWN

Né le 8 février 1946, Paul Hawken est un des écologistes les plus respectés aux États-Unis et un spécialiste du climat. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Blessed Unrest, The Ecology of Commerce ou The Next Economy. Il vit à San Francisco.

Dessin de couverture : © David Dellas, 2011

ACTES SUD DÉP. LÉG. : AVRIL 2018 35 € TTC France www.actes-sud.fr

bat drawdown.indd 1

ISBN 978-2-330-09613-7

9:HSMDNA=U^[VX\:

ACTES SUD

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Amanda Prat-Giral

DOMAINE DU POSSIBLE ACTES SUD

28/03/2018 11:40


DRAWDOWN COMMENT INVERSER LE COURS DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE

3

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 3

26/03/2018 14:36


4

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 4

26/03/2018 14:36


ÉQUIPE directeur du projet, rédacteur en chef, auteur :

Paul Hawken conception graphique : Janet Mumford rédaction : Katharine Wilkinson relations publiques : Allison Wol¤ site web : Chad Upham correction : Christian Leahy adjointe à la rédaction : Olivia Ashmoore

directeur de recherche :

Chad Frischmann Ryan Allard chercheur : Kevin Bayuk chercheur : João Pedro Gouveia chercheur : Mamta Mehra chercheur : Eric Toensmeier coordination des recherches : Crystal Chissell chercheur :

MEMBRES Zak Accuardi Raihan Uddin Ahmed Carolyn Alkire Ryan Allard Kevin Bayuk Renilde Becqué Erika Boeing Jvani Cabiness Johnnie Chamberlin Delton Chen Leonardo Covis Priyanka deSouza Anna Goldstein João Pedro Gouveia Alisha Graves Karan Gupta

Zhen Han Zeke Hausfather Yuill Herbert Amanda Hong Ariel Horowitz Ryan Hottle Troy Hottle David Jaber Dattakiran Jagu Daniel Kane Becky Xilu Li Sumedha Malaviya Urmila Malvadkar Alison Mason Mihir Mathur Victor Maxwell

David Mead Mamta Mehra Ruth Metzel Alex Michalko Ida Midzic S. Karthik Mukkavilli Kapil Narula Demetrios Papaioannou Michelle Pedraza Chelsea Petrenko Noorie Rajvanshi George Randolph Abby Rubinson Adrien Salazar Aven Satre-Meloy Christine Shearer

David Siap Kelly Siman Leena Tähkämö Eric Toensmeier Melanie Valencia Ernesto Valero Thomas Andrew Wade Marilyn Waite Charlotte Wheeler Christopher Wally Wright Liang Emlyn Yang Daphne Yin Kenneth Zame

ESSAYISTES Janine Benyus Anne Biklé Pape François

Mark Hertsgaard David Montgomery Michael Pollan

Bren Smith Peter Wohlleben Andrea Wulf

CONSEIL D’ADMINISTRATION Janine Benyus Peter Byck Pedro Diniz

Lisa Gautier Paul Hawken John Lanier

Lyn Davis Lear Peggy Liu Craig McCaw (président)

Martin O’Malley Gunhild A. Stordalen John Wick

NOUS ADRESSONS TOUTE NOTRE RECONNAISSANCE À NOS FONDATEURS, DONATEURS ET SOUTIENS Ray C. Anderson Foundation TomKat Charitable Trust Pedro Paulo Diniz Lear Family Foundation Dr. Bronner’s Magic Soaps The Overbrook Foundation Caldera Foundation Interface Environmental Foundation Leonard C. and Mildred F. Ferguson Foundation The Heinz Endowments Paul Hawken Justin Rosenstein Russ et Suki Munsell Better Tomorrow Fund Famille Gautier

Stephen et Byron Katie Mitchell Jena and Michael King Foundation Colin le Duc Autodesk TSE Foundation Nicola Pell-Moelter Jessica Rolph Janine Benyus Organic Valley Nutiva Foundation Serg Oganesyan Guayaki Sustainable Rainforest Products Co. The Carbon Neutral Company Anderson Corporation

Drawdown est un message fondé sur la science ; il témoigne aussi du nombre toujours croissant d’êtres humains qui comprennent l’immensité du défi qui nous attend et sont prêts à consacrer leur vie à créer un avenir bon, sûr, régénérateur. La jeune fille de la photo appartient au peuple des Oromos, qui habitent dans la réserve de Nakuprat-Gotu au Kenya. Ce portrait a été notre talisman, nous invitant chaque jour à nous remettre au travail.

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 5

26/03/2018 14:36


Titre original : Drawdown. The Most Comprehensive Plan Ever Proposed to Reverse Global Warming Éditeur original : Penguin Books Penguin Random House llc 375 Hudson Street New York, New York 10014 www.penguin.com © Projet Drawdown, 2017 Tous droits réservés, dont le droit de reproduction de tout ou partie de l’ouvrage, sous quelque forme que ce soit. Ouvrage publié avec l’accord de Penguin Books, une branche de Penguin Publishing Group, qui fait partie de Penguin Random House LLC. Tous droits réservés. Crédits des citations P. 11 : avant-propos de Jonathan Foley. Reproduit avec l’autorisation de l’auteur. P.  83  : L’Invention de la nature. Les aventures d’Alexander von Humboldt d’Andrea Wulf, traduit par Florence Hertz, Noir sur Blanc, Lausanne, 2017. Édition originale : The Invention of Nature. Alexander von Humboldt’s New World d’Andrea Wulf. © Andrea Wulf, 2015. P.  152  : extrait et adapté de l’essai “Why Bother?” de Michael Pollan, avec sa permission. Paru dans le New York Times le 20 avril 2008. Reproduit avec l’autorisation d’International Creative Management. Tous droits réservés. P. 191 : extraits de The Hidden Half of Nature. The Microbial Roots of Life and Health de David R. Montgomery et Anne Biklé. © David R. Montgomery et Anne Biklé, 2016. Reproduits avec l’autorisation de W. W. Norton & Company. P. 297 : adapté de Hot. Living Through the Next Fifty Years on Earth de Mark Hertsgaard. © Mark Hertsgaard, 2011. Reproduit avec l’autorisation de Houghton Miºin Harcourt Publishing Company. Tous droits réservés. P. 318 : extraits de La Vie secrète des arbres. Ce qu’ils ressentent, comment ils communiquent de Peter Wohlleben, traduit par Corinne Tresca, Les Arènes, Paris, 2017. P. 484 : “Réciprocité” de Janine Benyus. © Janine Benyus. Reproduit avec l’autorisation de l’auteur. Conception : Janet Mumford et Paul Hawken

Ouvrage publié sous la direction de Cyril Dion © Actes Sud, 2018 isbn 978‑2-330‑09613‑7 www.actes-sud.fr

6

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 6

26/03/2018 14:36


PAUL HAWKEN

DRAWDOWN COMMENT INVERSER LE COURS DU RÉCHAUFFEMENT PLANÉTAIRE Traduit de l’anglais (États-Unis) par Amanda Prat-Giral

DOMAINE DU POSSIBLE ACTES SUD

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 7

26/03/2018 14:36


8

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 8

26/03/2018 14:36


SOMMAIRE ——— Avant-propos, par Jonathan Foley 11 Préface 15 Origine 19 Langage 25 Chi¤res 28 ÉNERGIE Éoliennes 34 Mini-réseaux 41 Géothermie 44 Centrales solaires 49 Toitures photovoltaïques 53 Vagues et marées 58 Centrales solaires thermodynamiques 62 Biomasse 66 Nucléaire 70 Cogénération 76 Petit éolien 79 Alexander von Humboldt 82 Digesteurs anaérobies 86 Micro-hydroélectricité 89 Valorisation énergétique des déchets 92 Flexibilité du réseau 98 Stockage de l’énergie (fournisseurs) 102 Stockage de l’énergie (décentralisée) 106 Chau¤e-eau solaires 110 ALIMENTATION Alimentation riche en végétaux 116 Restauration des terres agricoles 122 Réduction du gaspillage alimentaire 125 Cuisinières propres 130 Agroforesterie multistrates 135 Riziculture améliorée 139 Sylvopastoralisme 144 À quoi bon ? 148 Agriculture régénératrice 153 Gestion des nutriments 158 Système d’agroforesterie avec cultures intercalaires 163 Agriculture de conservation 166 Compostage 170 Biochar 174

Arboriculture tropicale de base 179 Irrigation des terres agricoles 183 “La moitié cachée de la nature” 187 Gestion des pâturages 192 FEMMES ET FILLES Femmes à la tête de petites exploitations 202 Planification familiale 207 Éduquer les filles 211 BÂTIMENTS ET VILLES Bâtiments autonomes 218 Villes piétonnes 222 Infrastructure cycliste 226 Toitures végétalisées 230 Éclairage aux DEL 235 Pompes à chaleur 239 Vitrage intelligent 243 Thermostats intelligents 247 Chauffage urbain 250 Valorisation du méthane des décharges 253 Isolation 256 Rénovation 259 Distribution d’eau 263 Immotique (automatisation des bâtiments) 266 AFFECTATION DES TERRES Protection des forêts 272 Milieux côtiers humides 279 Forêts tropicales 283 Bambou 289 L’homme qui arrêta le désert 291 Biomasse pérenne 298 Tourbières 301 Gestion des terres des peuples autochtones 306 Forêts tempérées 312 La Vie secrète des arbres 315 Boisement 319 TRANSPORT Transports en commun 328 Lignes à grande vitesse 332 Navires 336 Véhicules électriques 340 Covoiturage 345 Vélos électriques 349 Voitures 353 Avions 357

Camions 362 Téléprésence 366 Trains 369 MATÉRIAUX Recyclage des déchets ménagers 374 Recyclage des déchets industriels 378 Ciments alternatifs 382 Fluides frigorigènes 386 Recyclage du papier 390 Bioplastiques 393 Habitations économes en eau 398 BIENTÔT PRÈS DE CHEZ VOUS Repeupler la steppe-toundra 404 Élevage en système mixte 409 Météorisation augmentée des minéraux 412 Permaculture marine 416 Sylvopastoralisme intensif 421 Feuille artificielle 423 Véhicules autonomes 427 Énergie houlomotrice par semi-conducteurs 433 Bâtiments vivants 435 Sur la sauvegarde de la maison commune 439 Captage direct de l’air 444 Fusion hydrogène-bore 448 Autoroutes intelligentes 452 Hyperloop 455 Agriculture microbienne 459 Chanvre industriel 463 Cultures pérennes 466 Une vache sur la plage 469 Fermes marines 472 Réseaux intelligents 478 Constructions en bois 481 Réciprocité 484 Une ouverture 492 Méthodologie 497 Que nous disent les chi¤res 508 Récapitulatif des solutions selon leur rang 512 Récapitulatif des solutions par secteurs 518 Qui sommes-nous ? La coalition 524 Remerciements 550 Index 552 Crédits photographiques 570

Nous avons accumulé plus de 5 000 références, citations et sources pendant nos recherches pour la rédaction de Drawdown. Elles sont trop nombreuses pour figurer dans ce livre, mais vous pouvez néanmoins les consulter sur le site www.drawdown.org/references.

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 9

26/03/2018 14:36


298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 10

26/03/2018 14:36


AVANT-PROPOS En tant que spécialiste du climat, je suis découragé par les phénomènes qui ont lieu depuis quelques dizaines d’années dans le monde entier. Les mises en garde claires et précises que nous, scientifiques, avons formulées quant au dérèglement climatique de notre planète se concrétisent conformément à nos prévisions. Les gaz à e¤et de serre piègent la chaleur dans l’atmosphère terrestre : les saisons sont de plus en plus chaudes et le cycle de l’eau s’accélère. En raison des températures en hausse, l’air conserve davantage l’humidité, avec comme résultat une hausse des taux d’évaporation et de précipitation. Les vagues de chaleur historiques, combinées à des sécheresses extrêmes, créent les conditions idéales à la propagation d’incendies de grande ampleur. Les océans, en se réchau¤ant, renforcent la violence des ouragans, qui s’accompagnent de pluies torrentielles et d’ondes de tempête en plus grand nombre. Les phénomènes climatiques extrêmes ne feront que s’accentuer à l’avenir, et entraîneront dans leur sillage une infinité de morts et de lourdes pertes financières. Quel que soit notre avis sur la question –  que nous choisissions de “croire” ou non à ses fondements scientifiques  –, la réalité du changement climatique nous a déjà rattrapés. Il est partout, étendant son ombre non seulement sur les phénomènes météorologiques, les écosystèmes, les calottes glaciaires, les îles, les côtes et les villes aux quatre coins de la planète, mais aussi sur la santé, la sécurité et la sûreté de tout individu en vie et des générations à venir. On observe certains des symptômes dans le monde entier, comme l’acidification de nos océans, qui pourrait bien détruire les récifs coralliens et la vie marine, et la modification de la biochimie des végétaux, notamment de cultures vivrières. Nous savons pertinemment quelles sont les causes de ces bouleversements. Nous les connaissons depuis plus d’un siècle. Lorsque nous brûlons des combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel), fabriquons du ciment, labourons des sols riches et détruisons des forêts, nous libérons dans l’atmosphère du dioxyde de carbone, qui a la faculté de retenir la chaleur. Notre bétail, nos rizières, nos décharges et l’exploitation des gisements de gaz naturel libèrent du méthane, lequel réchau¤e la planète encore davantage. D’autres gaz, notamment l’oxyde d’azote et les gaz fluorés, qui se dégagent de nos terres agricoles, des sites industriels, des systèmes de réfrigération et des zones urbaines, multiplient d’autant l’e¤et de serre. Souvenez-vous que le changement 11

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 11

26/03/2018 14:36


climatique compte de nombreuses sources : production énergétique, agriculture, foresterie, cimenterie et industrie chimique ; par conséquent, c’est de ces sources que les solutions devront émaner. Outre les dégâts infligés à notre planète, le changement climatique menace de défaire le tissu social et de saper les fondations mêmes de la démocratie. Nous en voyons les e¤ets aux États-Unis notamment, où des services essentiels du gouvernement fédéral remettent en cause les enseignements de la climatologie et s’alignent soigneusement sur l’industrie des combustibles fossiles. Tandis que la majeure partie de la population poursuit son chemin en se bouchant les oreilles, ceux qui ont assimilé les données scientifiques vivent dans la peur, parfois même dans le désespoir. L’histoire du changement climatique s’est transformée en un récit apocalyptique, et ceux qui l’écoutent la nient, se mettent en colère, ou s’y résignent. Moi-même, parfois, j’ai fait partie de ces gens-là. Grâce à Drawdown, ma vision des choses a changé. Paul Hawken et son équipe ont cherché et modélisé les cent moyens les plus eªcaces qui nous permettront d’inverser le cours du réchau¤ement planétaire. Ces solutions, on les trouve dans l’énergie, l’agriculture, les forêts, les industries, les bâtiments, les transports, et dans d’autres domaines encore. Les chercheurs ont aussi mis en exergue des solutions sociales et culturelles essentielles, comme l’autonomisation des filles, la limitation de la croissance démographique et l’évolution de nos comportements alimentaires et de nos habitudes de consommation. Ensemble, toutes ces solutions ont la capacité non seulement de ralentir le changement climatique, mais de l’inverser. Au-delà des panneaux solaires et des ampoules à basse consommation, cet ouvrage montre que les solutions qu’il nous faut vont plus loin que l’énergie propre, et qu’il existe de nombreuses façons eªcaces de lutter contre le réchau¤ement climatique. Drawdown présente le vaste horizon des possibilités, qui passe par exemple par la réduction des émissions de gaz à e¤et de serre dont on parle moins, comme les fluides frigorigènes et le noir de carbone, la limitation des émissions d’oxyde d’azote issues de l’agriculture et l’atténuation des émissions de dioxyde de carbone dues à la déforestation. En outre, Drawdown prouve qu’on peut extraire le dioxyde de carbone atmosphérique en mettant en pratique l’agriculture régénératrice, l’agroforesterie ou des techniques novatrices d’a¤ectation des terres. Plus important encore à mon sens, Drawdown met au jour tout ce qui nous permet de surmonter la peur, la confusion et l’apathie qui planent 12

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 12

26/03/2018 14:36


sur la question du changement climatique, et de passer à l’acte en tant qu’individus, voisins, villes, États, provinces, entreprises, sociétés de placement et organisations à but non lucratif. Cet ouvrage doit devenir la feuille de route vers un monde écoresponsable. En modélisant des solutions pratiques, bien comprises et en plein essor, Drawdown nous indique la voie d’un avenir dans lequel nous pouvons inverser la tendance au réchau¤ement et transmettre aux générations à naître un monde meilleur. Nous croyons que le futur sera diªcile parce que les journaux et les rapports détaillent ce qu’il adviendra si nous ne faisons rien. À l’inverse, Drawdown montre ce que nous pouvons faire. Pour cette raison, j’estime que vous avez entre les mains le livre le plus important jamais écrit sur le changement climatique. Drawdown m’a aidé à retrouver la foi en l’avenir, et en la capacité des êtres humains à relever d’incroyables défis. Nous disposons de tous les outils nécessaires pour combattre le changement climatique et, grâce à Paul et à son équipe, nous avons dorénavant leur mode d’emploi. Maintenant, au travail ! Jonathan Foley Directeur exécutif de la California Academy of Sciences San Francisco, octobre 2017

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 13

26/03/2018 14:36


298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 14

26/03/2018 14:36


PRÉFACE La première fois que j’ai entendu parler de Paul Hawken, c’était en 2008, alors que j’assistais à un week-end de séminaire pour concrètement traverser la peur, la colère, la tristesse qu’occasionnent la disparition des espèces, les forêts dévastées, les mers souillées… Il est rare que nous prenions le temps d’entrer en contact, émotionnellement, avec tous ces phénomènes. Ils se produisent loin de nous et ne nous a¤ectent qu’indirectement. Pourtant, une fois immergés dans des vidéos, des témoignages, des expériences qui les rendaient tangibles, en prenant le temps de les partager avec les personnes qui nous entouraient, nous étions, nous aussi, dévastés, meurtris, révoltés. Notre interdépendance avec les arbres, les poissons, les roches redevenait une réalité. Nous ne pouvions supporter qu’on porte atteinte à la nature car nous faisons intégralement partie de la nature, nous sommes la nature… C’est une expérience que nous devrions faire plus souvent. Pour prendre nos décisions, notre cerveau donne la priorité à ce que nos sens perçoivent chaque jour. Au confort, à la technologie, à la gratification passagère que nous apporte un achat compulsif. Pas à la vie qui s’éteint, loin de nous. Et lorsque nous sommes confrontés à cette destruction massive, considérable, nous nous sentons bien souvent impuissants, minuscules. Ce séminaire comportait une seconde partie, heureusement. Destinée à nous redonner de l’énergie, à nous “empuissancer1”, comme disent les Québécois. C’est là que Paul Hawken intervenait. Au cours d’une vidéo de six minutes, debout derrière un pupitre, il prononçait un discours que je reproduis ici en partie. Il a fait partie des mots qui m’ont le plus inspiré pour faire ce que je fais aujourd’hui : Je crois profondément que nous sommes tous part d’un mouvement plus important, plus profond et plus large que ce que chacun d’entre nous peut ­percevoir. Il évolue sous le radar des médias traditionnels. Il est non violent, vient du terrain, ne possède pas d’armée ni d’hélicoptères ; il n’a pas d ­ ’idéologie centrale, un homme vertébré n’est pas à sa tête, ce mouvement anonyme est le plus divers que le monde ait jamais connu. Le mot même de mouvement est trop étriqué pour le définir, personne ne l’a initié, personne ne le dirige,

1.  Traduction en français d’empower.

15

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 15

26/03/2018 14:36


il n’est pas régi par une orthodoxie, il traverse toutes les classes sociales, est global, inquantifiable, infatigable. Il a émergé spontanément de multiples secteurs économiques, de di¤érentes régions, de di¤érents groupes de personnes. Il se répand dans le monde entier. Il a de nombreuses racines, mais vient principalement des cultures indigènes et des mouvements engagés pour l’écologie et la justice sociale. Ces trois secteurs et leurs subdivisions s’entremêlent, grandissent et se transforment. Il ne s’agit plus simplement des ressources naturelles ou des injustices, il s’agit d’un mouvement pour les droits civiques, les droits humains, un mouvement démocratique, c’est le monde qui vient.

Paul Hawken déroulait ensuite une liste de cent trente mille o­ rganisations qui, à travers le monde, étaient engagées dans ces questions de justice sociale et environnementale. Une liste a minima qui pourrait bien être d’un million d’organisations aujourd’hui. Ou plus. Tous ces noms, qui vous sont sans doute peu familiers, c’est la réponse de la planète. Ce mouvement est partout, il n’a pas de centre, pas de porte-parole, il est dans chaque pays, chaque tribu, chaque culture, chaque ethnie. C’est la première fois dans l’histoire qu’un puissant mouvement, non idéologique, émerge. Tout au long du xxe siècle, les idéologies telles que les religions, le capitalisme, le socialisme, ont cherché à prendre le contrôle de nos esprits, nous promettant que le salut viendrait de la domination d’un seul système. Mais c’est de ce mouvement que le salut pourrait venir. Nous le savons en tant que biologistes, militants, écologistes. Notre salut se tient dans la diversité. Ce mouvement est la réponse immunitaire pour résister aux maladies écologiques, à la corruption politique, aux idéologies. C’est désormais à nous de décider qui nous sommes et ce que nous voulons devenir. Il s’agit d’ouvrir des possibilités, de proposer des solutions, l’humanité sait quoi faire…

Et, aujourd’hui, Paul Hawken revient avec un plan. Alors que Christiana Figueres, vice-présidente de la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie, déclarait en juin 2017, avec de nombreux scientifiques et responsables politiques, dans la revue Nature1 qu’il nous restait à peine trois ans pour drastiquement réduire

1. tempsreel.nouvelobs.com/sciences/20170628.obs1345/rechau¤ement-climatique-il-ne-reste-que-3-anspour-inverser-la-tendance.html.

16

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 16

26/03/2018 14:36


nos émissions de gaz à e¤et de serre et espérer maintenir la planète sous la barre des 2 degrés de réchau¤ement fatidiques, Paul et soixante-dix scientifiques ont étudié les solutions qui s’o¤raient à nous pour renverser la vapeur et les ont classées, de la plus à la moins e¤icace, dans tous les domaines. Certaines sont plus satisfaisantes que d’autres. Le nucléaire y est présenté comme une “solution à regret”, et e¤ectivement nous ne devrions y avoir recours (en France nous y avons malheureusement déjà recours massivement) qu’en dernière instance. Pour la France, il s’agit désormais d’en sortir, dès que possible. Les énergies renouvelables doivent elles aussi opérer leur mue industrielle pour limiter l’impact de leur fabrication au minimum, notamment en appliquant les principes de l’économie circulaire, qui va chercher dans nos déchets les matières premières de demain, plutôt que dans des logiques extractives polluantes et asservissantes pour d’autres êtres humains. Mais globalement l’essentiel de ce que nous connaissons comme leviers d’action est là. Ces soixante-dix chercheurs se sont attachés à objectivement mesurer les impacts de chacun d’entre eux pour que nous puissions les mettre en œuvre de la façon le plus intelligente possible. J’espère donc que cet ouvrage constituera une véritable feuille de route dont se saisiront les élus, les chefs d’entreprise et chacun d’entre nous. Si, comme le pressent Paul Hawken, nous sommes cet immense mouvement, il est temps de prendre conscience de notre puissance, de nous unir et de nous mettre en route. Cyril Dion Écrivain, réalisateur, cofondateur du mouvement Colibris.

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 17

26/03/2018 14:36


18

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 18

26/03/2018 14:36


Origine À l’origine du projet Drawdown, il y a non pas la peur mais la curiosité. En 2001, j’ai commencé à poser à des experts du climat et de l’environnement la question suivante : savons-nous ce qu’il faut faire pour stopper le réchau¤ement climatique et inverser la tendance ? Je pensais qu’ils me fourniraient une sorte de liste. Je voulais savoir quelles étaient les solutions les plus eªcaces déjà en place, et les incidences qu’elles pourraient avoir à plus grande échelle. Je m’inquiétais aussi de leur coût. Les personnes contactées m’ont répondu qu’un tel inventaire n’existait pas, mais s’accordaient à dire qu’il serait très utile, même si chacune, individuellement, n’avait pas les compétences nécessaires pour l’établir. Au bout de quelques années, j’ai arrêté de poser la question : moi-même, je n’étais pas capable de dresser une liste de ce type. Vint 2013. Plusieurs articles parurent, si inquiétants que l’inconcevable rumeur se mit à circuler : c’était la fin. Fallait-il y croire ? Ou, au contraire, n’était-ce que le commencement ? Où en étions-nous ? C’est alors que j’ai décidé de créer le projet Drawdown. Drawdown désigne le point de bascule à partir duquel la concentration de gaz à e¤et de serre dans l’atmosphère, après avoir atteint un pic, se met à diminuer d’une année sur l’autre. L’objectif du projet serait de recenser, mesurer et modéliser cent solutions conséquentes, afin d’établir un programme à suivre dans les trente années à venir pour parvenir à ce point de bascule. Le titre de cet ouvrage, Comment inverser le cours du réchau¤ement planétaire, vous paraîtra peut-être ambitieux. Nous l’avons choisi car il n’existe aucune proposition détaillée en ce sens. Certes, il y a eu des accords et des propositions pour ralentir, réduire et stopper les émissions, et il existe des engagements internationaux visant à limiter l’augmentation des températures mondiales à 2 degrés Celsius au-delà des niveaux préindustriels. 195 pays sont parvenus, au prix d’e¤orts remarquables, à reconnaître d’une voix commune que notre civilisation est au seuil d’une crise colossale, et à mettre au point des plans d’action. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) de l’Onu Illustration p. 18 : La côte de Big Sur, au Nord de la Californie, à l’heure dorée du coucher du soleil. Nous voyons ici le système climatique à l’œuvre, avec les interactions constantes entre l’atmosphère, l’océan, la terre et les organismes vivants.

19

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 19

26/03/2018 14:36


Chouettes tachetées âgées de trois semaines sur une branche moussue de conifère, au Nord de l’Oregon.

a achevé l’étude scientifique la plus importante de l’histoire de l’humanité, et s’emploie encore à parfaire la science, approfondir les recherches et améliorer notre compréhension de l’un des systèmes les  plus complexes qu’on puisse imaginer. Il n’existe cependant pas encore de feuille de route visant à faire davantage que ralentir ou stopper les émissions de dioxyde de carbone. Soyons clairs : notre association n’a pas créé ou conçu un plan. Nous n’en avons pas la capacité, nous ne nous attribuons pas cette mission. En revanche, en menant nos recherches, nous avons mis au jour un plan, une charpente préexistante, fruit de la sagesse collective de l’humanité, qui se manifeste dans des pratiques directes, sur le terrain, et dans des techniques répandues, économiquement viables et scientifiquement valables. Paysans, communautés, entreprises et gouvernements 20

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 20

26/03/2018 14:36


ont montré que la planète, ses habitants et ses espaces leur tenaient à cœur. Des citoyens du monde engagés font l’extraordinaire. Ce livre est leur histoire. Pour assurer la crédibilité du projet Drawdown, il fallait à son fondement une coalition de chercheurs et de scientifiques. Forts d’ambitions démesurées et d’un tout petit budget, nous avons envoyé des invitations à des étudiants et universitaires du monde entier, les incitant à rejoindre l’équipe de chercheurs du projet. Les réactions ont été spectaculaires : des hommes et des femmes admirables, tant scientifiques que responsables de politiques publiques, ont répondu à notre appel. Aujourd’hui, les chercheurs du projet Drawdown sont au nombre de 70, et on dénombre 22 nationalités. 40 % sont des femmes, près de la moitié ont un doctorat, les autres au moins un diplôme de troisième cycle universitaire. Tous ont une expérience académique et professionnelle dans certaines des institutions les plus réputées du monde. Ensemble, ils ont établi des listes exhaustives des solutions au réchau¤ement climatique et les ont réduites à celles qui avaient le plus de chances de diminuer les émissions ou d’extraire le carbone de l’atmosphère. Nous avons ensuite rassemblé les études portant sur ces solutions et conçu des modèles climatiques et financiers pour chacune d’entre elles. Les analyses qui alimentent ce livre ont alors fait l’objet d’une procédure en trois étapes, comprenant un examen par des experts extérieurs au projet, qui ont évalué les intrants, les sources et les calculs. Nous avons mis sur pied un comité consultatif de 120 personnes, une communauté diverse composée de grands géologues, ingénieurs, agronomes, politiciens, écrivains, climatologues, biologistes, botanistes, économistes, analystes financiers, architectes et militants, qui ont relu et validé le texte. Presque toutes les solutions rassemblées et analysées ici donnent lieu à des résultats économiquement régénérateurs : elles sont notamment source de sécurité, créent de l’emploi, améliorent la santé, permettent des économies, facilitent la mobilité, éliminent la faim, réduisent la pollution, restaurent les sols, nettoient les rivières. Si ces solutions sont conséquentes, elles ne sont pas forcément toutes les meilleures. Une petite poignée d’entre elles, qui figurent dans ce livre, ont des répercussions clairement néfastes pour la santé de l’humanité et de la Terre, et nous nous e¤orçons de le mettre en évidence dans nos descriptions. L’écrasante majorité de ces initiatives, cependant, sont entièrement positives et seraient même souhaitables indépendamment de leurs e¤ets sur les émissions de carbone et le climat, tant elles profitent à la société et à l’environnement de multiples manières. 21

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 21

26/03/2018 14:36


La partie finale de Drawdown s’intitule “Bientôt près de chez vous” et présente vingt solutions qui n’en sont qu’à leurs balbutiements ou sont encore à l’état d’idées. Certaines pourraient être couronnées de succès, d’autres pourraient échouer. Elles fournissent néanmoins un aperçu de l’ingéniosité et du bon sens dont font preuve des personnes engagées dans la lutte contre le changement climatique. Vous trouverez également dans ce livre des essais de journalistes, d’écrivains et de scientifiques de premier plan (récits, histoires et anecdotes) qui présentent le contexte riche et varié dans lequel s’inscrit le projet. Nous sommes encore aujourd’hui une communauté en plein apprentissage. Notre rôle est de recueillir les informations, de les organiser d’une manière qui soit utile, de les di¤user à tout un chacun, et d’o¤rir à tous la possibilité de compléter, d’amender, de corriger et d’approfondir les données que vous trouverez ici et sur notre site web drawdown.org, où vous pourrez également consulter des rapports techniques et les détails des résultats produits par nos modèles. Pour se projeter sur trente ans, on ne peut que se fonder sur des hypothèses, mais nous estimons que les chi¤res sont à peu près bons et sommes ouverts à vos commentaires et contributions en la matière. C’est irréfutable : les signaux de détresse sont partout dans la nature et la société, qu’il s’agisse de la sécheresse, de l’élévation du niveau des mers et des hausses inéluctables des températures, ou de la crise des réfugiés, des conflits et des bouleversements sociaux toujours plus importants. Mais ce n’est pas là toute l’histoire. Nous nous sommes e¤orcés dans Drawdown de montrer que nous sommes nombreux à chercher des solutions, avec ferveur et acharnement. Bien que les émissions de carbone issues des énergies fossiles et de l’utilisation des terres aient deux cents ans d’avance, nous tentons nos chances. L’accumulation de gaz à e¤et de serre aujourd’hui constatée est le résultat d’une époque où on ne comprenait pas bien le sujet ; nos ancêtres ne sont pas coupables des dégâts qu’ils provoquaient. Nous pouvons être tentés de considérer que le réchau¤ement climatique est quelque chose qui nous tombe dessus, que nous sommes les victimes d’un destin écrit par des actes qui nous préexistent. Si nous modifions notre point de vue, et si nous considérons que le réchau¤ement climatique est une évolution positive, une transformation atmosphérique qui nous encourage à changer et à réimaginer tout ce que nous fabriquons, tout ce que nous faisons, alors nous entrons dans un monde di¤érent. Nous en assumons l’entière responsabilité et cessons d’en rejeter la faute sur les autres. Nous voyons le réchau¤ement 22

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 22

26/03/2018 14:36


climatique non comme un événement inévitable mais comme une invitation à bâtir, à innover, à tout changer ; il nous ouvre la voie de la créativité, de la compassion et du génie. Notre programme n’est ni gauchiste, ni conservateur. Il est humain. Paul Hawken

298283DEP_DRAWDOWN_CS6_PC.indd 23

26/03/2018 14:36


PAUL HAWKEN

Nous savons qu’il nous reste peu de temps pour agir. Un nombre toujours plus important de scientifiques nous mettent en garde : dans quelques années, il sera trop tard. Le changement climatique menace de défaire le tissu social, de saper les fondations mêmes de la démocratie et de précipiter la disparition de nombreuses espèces. Dont l’être humain. Fort de cette urgence, Drawdown propose une feuille de route à l’usage des gouvernements, des territoires, des villes, des entreprises et de chacun d’entre nous. Plutôt que de baisser les bras, ce livre veut nous aider à surmonter la peur, la confusion et l’apathie, pour passer à l’acte. Drawdown désigne le point de bascule à partir duquel la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, après avoir atteint un pic, se met à diminuer d’une année sur l’autre. L’objectif de ce livre est de nous aider à engager cette bascule. Pour y parvenir, Paul Hawken et soixante-dix chercheurs ont élaboré un plan inédit : quatre-vingts solutions pour inverser le cours du changement climatique. En décrivant leurs impacts positifs sur le monde financier, les relations sociales et l’environnement, ils nous enjoignent à organiser notre action : commencer par ce qui aura le plus d’impact et construire une stratégie globale. Nous disposons de tous les outils nécessaires, à nous de nous mettre au travail.

PAUL HAWKEN

DRAWDOWN

DRAWDOWN

Né le 8 février 1946, Paul Hawken est un des écologistes les plus respectés aux États-Unis et un spécialiste du climat. Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Blessed Unrest, The Ecology of Commerce ou The Next Economy. Il vit à San Francisco.

Dessin de couverture : © David Dellas, 2011

ACTES SUD DÉP. LÉG. : AVRIL 2018 35 € TTC France www.actes-sud.fr

bat drawdown.indd 1

ISBN 978-2-330-09613-7

9:HSMDNA=U^[VX\:

ACTES SUD

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Amanda Prat-Giral

DOMAINE DU POSSIBLE ACTES SUD

28/03/2018 11:40

Profile for Actes Sud

Extrait "Drawdown. Comment inverser le cours du réchauffement planétaire."  

Extrait "Drawdown. Comment inverser le cours du réchauffement planétaire." de Paul Hawken paru en mai dans la collection Domaine du possible

Extrait "Drawdown. Comment inverser le cours du réchauffement planétaire."  

Extrait "Drawdown. Comment inverser le cours du réchauffement planétaire." de Paul Hawken paru en mai dans la collection Domaine du possible

Profile for actes_sud