Issuu on Google+

LE MAGAZINE DES SUPPORTERS DE CITROËN RACING - MERCREDI 26 SEPTEMBRE 2012

NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE

LE GUIDE DU SPECTATEUR

LA LISTE DES ENGAGÉS LES HORAIRES LES CARTES DES SPÉCIALES ET TOUS LES BONS PLANS POUR NE MANQUER AUCUN TEMPS FORT !


Si les ‘spéciales spectacle’ urbaines constituent une solution de facilité pour les néophytes, nous préférons vous diriger vers les ‘vraies’ spéciales, qui serpentent à travers la magnifique campagne d’Alsace et des Vosges. Vous découvrirez des paysages à couper le souffle, traverserez des villages pittoresques et ferez des rencontres inattendues. Le rallye n’est pas qu’une compétition automobile !

ÉDITO

D

ire que je suis impatient de retrouver le Rallye de France et l’Alsace est un euphémisme. Tout d’abord, j’estime avoir une sorte de revanche à prendre après mon abandon de l’an passé ! J’ai plutôt envie de revivre le même scénario qu’en 2010, quand j’avais remporté ma septième couronne de Champion du Monde au terme de la spéciale d’Haguenau… Cette saison est bien engagée, avec sept victoires acquises lors des dix premiers rallyes. Simultanément, Mikko Hirvonen a également réalisé un beau championnat, tant et si bien que nous sommes les seuls à pouvoir être sacrés. Évidemment, je préférerais être celui-là ! Le Rallye de France Alsace peut aussi permettre à Citroën de décrocher un huitième titre mondial et cela ne fait que renforcer notre motivation à tous. Pour un pilote, le meilleur moment reste celui où on se retrouve derrière le volant, quand le chronomètre décompte les dernières secondes avant le départ d’une belle spéciale. Une fois encore, je crois que les organisateurs nous ont concocté un parcours relevé, empruntant les plus belles routes d’Alsace et des Vosges. Je sais que vous serez nombreux à nous encourager et je vous demanderai de faire preuve de la plus grande prudence. Ecoutez les consignes de ceux qui sont chargés de votre sécurité, positionnez-vous en lieu sûr et ne cherchez pas à nous imiter en reprenant votre voiture… Merci pour votre soutien !

Année après année, les organisateurs du Rallye de France Alsace améliorent la signalisation à destination du public. Les zones réservées sont définies par l’abréviation ZP. Des parkings ont également été prévus, mais n’oubliez pas que le premier arrivé est souvent le premier servi ! Vous retrouverez l’ensemble des ZP dans le programme officiel de l’épreuve. Parmi les spectateurs, deux écoles s’affrontent. Pour assister à un maximum de spéciales, il faut préparer minutieusement son road book et repartir après le passage de quelques voitures. Mais au vu de la densité de la circulation (tablez sur une moyenne de 40 à 50 km/h), il parait difficile de voir plus de quatre ES par jour. Il y a aussi la méthode cool : choisissez un joli point de vue et restez-y pour les deux boucles. N’oubliez pas le pique-nique et une radio pour pouvoir suivre l’évolution de la compétition. Une des règles d’or consiste à respecter les consignes des personnes chargées de votre sécurité, qu’il s’agisse des forces de l’ordre ou des commissaires. Les zones réservées au public sont délimitées par de la rubalise verte. Si possible, privilégiez les emplacements surplombant la spéciale. Quelques conseils en vrac pour terminer : faites le plein de votre voiture la veille, vérifiez que votre GPS ne vous indique pas un itinéraire croisant une spéciale ou une route fermée, faites demi-tour avant de vous garer dans les accès pour repartir plus facilement, soyez respectueux de la nature et des habitants et ouvrez grand vos yeux !

CHAMPIONNATS DU MONDE FIA AVANT LE RALLYE DE FRANCE ALSACE PILOTE

POINTS

1

Sébastien Loeb

219

2

Mikko Hirvonen

158

3

Petter Solberg

119

4

Mads Østberg

114

5

Jari-Matti Latvala

113

FRANCE

TOTAL

Sébastien Loeb et Daniel Elena remporteront un neuvième titre de Champions du Monde si l’écart avec Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen est supérieur ou égal à 56 points.

Sans chercher à être exhaustif, ce guide du spectateur du Rallye de France Alsace 2012 est destiné à vous faire partager les ‘bons plans’ de Citroën Racing. Nous l’avons rédigé grâce aux conseils de Daniel Grataloup, copilote de François Delecour pendant dix ans avant de devenir coordinateur WRC de Citroën Racing. Adepte de course à pied et de cyclisme, celui qui est surnommé Lupo au sein de l’équipe connaît la région du rallye comme sa poche.

2

CONSTRUCTEUR

POINTS

1

Citroën Total

348

2

Ford

237

3

M-Sport Ford

123

4

Qatar

63

5

Adapta

61

6

Citroën Junior

60

FRANCE

TOTAL

Le Citroën Total World Rally Team remportera un huitième titre de Champion du Monde des Rallyes si l’écart avec le Ford World Rally Team est supérieur ou égal à 86 points.


RALLYE DE FRANCE ALSACE 2012

LA LISTE DES ENGAGÉS PILOTE

COPILOTE

VOITURE

1

Sébastien Loeb

Daniel Elena

Citroën DS3 WRC

2

Mikko Hirvonen

Jarmo Lehtinen

3

Jari-Matti Latvala

4

PILOTE

COPILOTE

VOITURE

64 Henk Vossen

Geert Grooten

Mitsubishi Lancer Evo X

Citroën DS3 WRC

65 Quentin Gilbert

Rémi Tutélaire

Citroën DS3 R3

Miikka Anttila

Ford Fiesta RS WRC

66 Pascal Mackerer

Hubert Risser

Renault Clio R3

Petter Solberg

Chris Patterston

Ford Fiesta RS WRC

67 Olivier Courtois

Kevin Bronner

Renault Clio R3

5

Ott Tänak

Kuldar Sikk

Ford Fiesta RS WRC

70 Jérôme Schnoebelen

Alain Schnoebelen

Peugeot 207 R3

6

Evgeny Novikov

TBA

Ford Fiesta RS WRC

71 Quentin Giordano

Laurent Michon

Citroën DS3 R3

7

Nasser Al-Attiyah

Giovanni Bernacchini

Citroën DS3 WRC

72 Philippe Besson

Yannick Cukrowski

Renault Clio R3

8

Thierry Neuville

Nicolas Gilsoul

Citroën DS3 WRC

73 Sébastien Halter

Eric Leidemer

Renault Clio R3

9

Daniel Oliveira

Carlos Magalhaes

Ford Fiesta RS WRC

74 Thierry Colney

Patrick Fortmann

Renault Clio R3

10 Mads Østberg

Jonas Andersson

Ford Fiesta RS WRC

75 Mathieu Maurage

Anderson Levratti

Citroën DS3 R3

12 Chris Atkinson

Stéphane Prévot

Mini JCW WRC

76 Yann Clairay

Thomas Roux

Citroën DS3 R3

14 Paulo Nobre

Edu Paula

Mini JCW WRC

77 Jonathan Hirschi

Stéphanie Chmelnitzki

Citroën DS3 R3

21 Martin Prokop

Zdenel Hruza

Ford Fiesta RS WRC

78 Cyril Jeanniard

Mathias Horny

Renault Clio R3

37 Dani Sordo

Carlos del Barrio

Mini JCW WRC

79 Arnaud Macherey

Anthony Hamard

Citroën DS3 R3

22 Sébastien Ogier

Julien Ingrassia

Skoda Fabia S2000

80 Tim Jones

Steve Jones

Ford Fiesta R2

23 Andreas Mikkelsen

Ola Floene

Skoda Fabia S2000

81 Nicolas Romiguière

Alexis Nègre

Renault Twingo R2

68 Yvan Muller

Guy Leneveu

Mini JCW WRC

82 Damien Mairesse

Laurent Tabouret

Citroën C2-R2 MAX

69 Romain Dumas

Matthieu Baumel

Mini JCW WRC

83 Denis Millet

Guillaume Duval

Renault Twingo R2

31 Hayden Paddon

John Kennard

Skoda Fabia S2000

84 Frédéric Hauswald

Benjamin Briand

Renault Twingo R2

32 Craig Breen

Paul Nagle

Ford Fiesta S2000

85 Yannick Wendling

Fanny Wendling

Citroën C2-R2 MAX

33 PG Andersson

Emil Axelsson

Proton Satria Neo S2000

86 Jean-Christophe Guibert Marine Murat

Citroën C2-R2 MAX

34 Andreas Aigner

Ilka Minor

Proton Satria Neo S2000

87 Jérôme Guérin

Elise Percebois

Peugeot 206

35 Maciel Oleksowicz

Andrzej Obrebowski

Ford Fiesta S2000

88 Mathieu Sentis

Gil Valette

Renault Twingo R2

36 Yazeed Al-Rahji

Michael Orr

Ford Fiesta S2000

89 Sylvain Droxler

Sébastien Racing

Ford Fiesta R2

51 Stéphane Consani

Maxime Vilmot

Mini JCW WRC

90 Jerzy Para

Krzysztof Janik

Renault Clio

52 Sébastien Chardonnet

Thibaut de la Haye

Citroën DS3 WRC

91 Nick West

Andy Hayes

Ford Fiesta ST

53 Julien Maurin

Nicolas Klinger

Ford Fiesta RS WRC

92 Sébastien Guibert

Julien Dauchel

Suzuki Swift Sport

54 Hermann Gassner

Klaus Wicha

Skoda Fabia S2000

93 Laurent Gracial

Vincent Landais

Suzuki Swift Sport

55 Mathieu Arzeno

Renaud Jamoul

Peugeot 207 S2000

102 José Antonio Suarez

Candido Carrera

Ford Fiesta R2

56 Michaël Burri

Stéphane Rey

Peugeot 207 S2000

103 Alastair Fisher

Daniel Barritt

Ford Fiesta R2

57 Eamon Boland

Michael Morrissey

Subaru Impreza R4

105 Pontus Tidemand

Stig Rune Skjaermoen

Ford Fiesta R2

58 Xavier Lemonnier

Marie-Laure Peu

Mitsubishi Lancer Evo X R4

106 Brendan Reeves

Smyth Rhianon

Ford Fiesta R2

59 Ricardo Triviño

Alex Haro

Subaru Impreza

107 Timo Van der Marel

Erwin Berkhof

Ford Fiesta R2

60 Jonathan Fritsch

Guillaume Burey

Mitsubishi Lancer Evo IX

108 John Maccrone

Stuart Loudon

Ford Fiesta R2

61 Rifat Sungkar

Scott Beckwith

Subaru Impreza

109 Elfyn Evans

Philip Pugh

Ford Fiesta R2

62 Jean-Nicolas Hot

Christiane Nicolet

Subaru Impreza

113 Ashley Haigh-Smith

Craig Parry

Ford Fiesta R2

63 Yuriy Protasov

Kryrylo Nesvit

Subaru Impreza

114 Fredrik Ahlin

Morten Erik Abrahamsen Ford Fiesta R2

TOP CHRONO est édité par Citroën Racing Communication. Directeur de la publication : Yves Matton - Rédacteur en chef : Marie-Pierre Rossi Rédaction : Jérôme Roussel avec Daniel Grataloup - Photos : McKlein, Nicolas Zwickel - Conception : Zone Rouge - Impression : Imprimerie Jung. CITROËN RACING - 19, allée des Marronniers - 78035 Versailles - FRANCE

www.citroen-wrc.com

www.facebook.com/citroenracing

@CitroenRacing

www.youtube.com/citroenwrt

3


JOUR 1

JEUDI 4 OCTOBRE TOP CHRONO Comme les années précédentes, Citroën Racing éditera son magazine TOP CHRONO les vendredi, samedi et dimanche matins. Vous y retrouverez les news sur le rallye, des reportages dans les coulisses de l’équipe et tout sur les nouveautés Citroën présentées au Mondial de l’Automobile (29 septembre – 14 octobre).

S

éance d’essais ne comptant pas pour le classement, le shakedown constituera la première occasion de voir les voitures en action. Tracé dans le quartier de Hautepierre, à proximité immédiate du parc d’assistance installé au Zénith de Strasbourg, le parcours artificiel n’est absolument pas représentatif du rallye, mais il permettra aux équipages de vérifier le bon fonctionnement de leurs machines au cours de quatre passages obligatoires. Formée d’une boucle à emprunter deux fois pour un total de 3,8 km, la spéciale sera ouverte aux WRC dès 7h30. La suite de la journée se déroulera du côté dans le quartier Wacken-Europe.

Les concurrents reconnaîtront la super spéciale de Strasbourg (ES1) au volant de C-Zéro, le véhicule 100% électrique de Citroën. Pilotes et copilotes seront ensuite disponibles pour le public lors d’une séance d’autographes et d’une parade. Vers 16h, la cérémonie de départ précédera le coup d’envoi de l’ES1, tracée entre l’Hôtel de Région et le Parlement Européen. Très rapide et agrémentée d’un petit ‘jump’ devant la zone réservée aux spectateurs, cette spéciale sera suivie d’une assistance de quinze minutes et une entrée en parc fermé à partir de 17h18. L’ordre de départ étant inversé pour cette première spéciale, les Citroën DS3 WRC devraient en terminer vers 20h.

16h25

Départ (Parlement Européen)

16h30

ES1 : Strasbourg (3,63 km)

17h03

Assistance A (Zénith Strasbourg - 15’)

17h18

Parc fermé (Zénith Strasbourg)

DIRECT INTÉGRAL SUR SPORT+ La chaîne sportive du groupe Canal+ assurera une couverture exceptionnelle de l’épreuve, puisque les 22 spéciales seront diffusées en direct ! Un dispositif unique rendu possible grâce à des moyens de production inédits comprenant une vingtaine de caméras, deux hélicoptères, un avion relais et une dizaine de voitures équipées de caméras embarquées.

HORAIRES DE DIFFUSION • Jeudi 4 octobre : ES1 à 18h10. • Vendredi 5 octobre : ES2 et 3 à 9h15, ES4 à 11h15, ES5 et 6 à 13h45, ES7 à 15h50 et ES8 à 18h30. • Samedi 6 octobre : ES9 et 10 à 8h30, ES11, 12 et 13 à 10h45, ES14 à 16h15, ES15 et 16 à 16h45 • Dimanche 7 octobre : ES17, 18 et 19 à 10h40, ES20, 21 et 22 à 12h40

4


LE RALLYE À LA RADIO

JOUR 2

VENDREDI 5 OCTOBRE

O

Partenaires radio officiels de l’épreuve, France Info et France Bleu assureront une couverture exhaustive de l’événement. Notez les principales fréquences de France Bleu : 102.6 (Bas-Rhin), 100.0 (Vosges) et 101.4 (Haut-Rhin).

n passe aux choses sérieuses avec une belle étape concentrée près de Colmar. Après un passage par l’assistance de Strasbourg à 7h45, les équipages devront effectuer une liaison de 90 km vers le départ de Hohlandsbourg  / Firstplan (ES2-5). Les habitués du Rallye de France auront compris qu’il s’agit d’une réunion de deux spéciales utilisées les années précédentes. La première portion emprunte une route touristique reliant plusieurs châteaux, mais aucun accès n’est possible en dehors du départ (ZP1 et ZP2, parkings P1 et P2). Les opportunités sont plus nombreuses après le premier tiers de la spéciale : accès par Husserenles-Châteaux, Voegtlinshoffen et surtout Gueberschwihr, un village typique avec un joli panaroma sur les vignobles (ZP13 / P5, P6 et P7). Vous pourrez voir les voitures dans une épingle droite. Vous pouvez également marcher 300 m dans le sens de la spéciale pour vous poster dans une autre épingle spectaculaire, à gauche cette fois. Grande classique de l’épreuve mais raccourcie de ses deux premiers kilomètres par rapport à 2011, la Vallée de Munster (ES3-6) offre de magnifiques points de vue, notamment depuis le col du Petit Ballon (ZP3). L’accès s’effectue par Lautenbach par le col de Boenlesgrab puis une route forestière (P4). Le village de Sondernach (ZP8 / P5) représente une alternative plus facile. Constituée d’une section large typée course de côte, cette dernière partie est néanmoins moins intéressante pour les spectateurs. Bien connue de ceux qui ont suivi ou disputé le Rallye Alsace-Vosges dans les années 80, la spéciale de Soultzeren / Pays Welche (ES4-7) est inédite dans le cadre du Rallye de France. Accessibles par la D48 via Orbey, les premiers kilomètres serpentent dans une montée vers le col du Wettstein. S’il fait beau, la vue sera magnifique et vous pourrez admirer les voitures sur plusieurs kilomètres. À partir du cimetière militaire du Wettstein (ZP6, parking P3), témoin des batailles de la Première Guerre mondiale qui se sont déroulées en ces lieux, la route

07h45

Assistance B (Zénith Strasbourg - 15’)

09h23

ES2 : Hohlandsbourg / Firstplan 1 (28,67 km)

10h06

ES3 : Vallée de Munster 1 (22,16 km)

11h22

ES4 : Soultzeren / Pays Welche 1 (19,93 km)

13h15

Assistance C (Colmar - 15’)

13h56

ES5 : Hohlandsbourg / Firstplan 2 (28,67 km)

14h39

ES6 : Vallée de Munster 2 (22,16 km)

15h55

ES7 : Soultzeren / Pays Welche 2 (19,93 km)

18h35

ES8 : Mulhouse (4,65 km)

20h15

Assistance D (Zénith Strasbourg - flexi 45’)

s’élargit en plongeant dans la forêt. Le rythme s’accélère encore après le carrefour avec la route du Linge, qui constitue un accès depuis la D417 (direction Hohrod). Autre possibilité intéressante : suivre la D11 depuis Trois Épis pour rejoindre la portion sinueuse en direction de Labaroche (ZP10 et 11 / P5). Après l’ES4, les concurrents feront une halte à Colmar pour une assistance de 15 minutes. Il s’agit toujours d’une bonne occasion d’appro-

www.citroen-wrc.com

cher les pilotes et d’admirer le travail des mécaniciens au plus près. La première voiture se présentera au Parc des Expositions (accès par la Route de Strasbourg) à 13h15. En fin de journée, après l’ES7, le rallye descendra jusqu’à Mulhouse pour une super spéciale tracée autour du Palais des Sports (ES8). Après cette ultime confrontation, plus de 130 km de secteur de liaison ramèneront les équipages vers le Zénith de Strasbourg.

www.facebook.com/citroenracing

@CitroenRacing

www.youtube.com/citroenwrt

5


JOUR 3

SAMEDI 6 OCTOBRE

A

vec 192 km de spéciales, cette seconde journée de compétition est la plus longue de l’épreuve. Sur la route des Vosges, la spéciale Massif des Grands Crus – Ungersberg (ES913) propose plusieurs points de vue intéressants. Parmi les nouveautés, la boucle enfermant le village de Blienschwiller – à la plus grande joie de ses habitants – s’annonce comme un des temps forts du rallye (ZP3, 6 et 10, parking P4) ! Il s’agira en outre d’une bonne occasion de découvrir – avec modération – l’excellente production vinicole locale… Accessible via Epfig puis Itterswiller, le village de Nothalten (ZP12 / P5) rassemble les amateurs de photo autour de sa fontaine, contournée par le parcours. Depuis Itterswiller, vous pouvez également emprunter la D253 jusqu’à la spéciale. Vous y trouverez une belle épingle précédant une portion rapide et bosselée dans les sous-bois (ZP16 / P6). Les voitures vont très vite à cet endroit, soyez donc particulièrement attentifs à votre sécurité. Véritable monument avec ses 43 km, la spéciale du Pays d’Ormont (ES10-14) est caractérisée par d’incessants changements de rythme et de revêtement. En partant de SaintDié-des-Vosges, empruntez la D49 pour grimper au Col des Raids ZP2 /

6

P1 et P2). Sans doute un des plus beaux points de vue du rallye ! En marchant 500 m dans le sens de la spéciale, vous trouverez un carrefour à gauche très spectaculaire. Vous pouvez aussi choisir de rejoindre Denipaire via la D32 : le passage rapide entre les maisons vaut le coup d’œil (ZP4 / P3). Un peu plus loin, au Palon (accès par la D37 / P5 et P6), vous pourrez voir arriver les voitures à près de 200 km/h avant de prendre un virage à 90°. N’oublions pas LE spot emblématique de cette spéciale : la fameuse épingle de Chatas (ZP10 / P9), qu’on ne peut négocier qu’au frein à main sous peine d’être obligé d’enclencher la marche arrière ! L’accès s’effectue par Ménilde-Senones et la D45b. Attention cependant, il y aura énormément de monde à cet endroit. Vous préférerez peut-être l’épingle du Puid, moins fréquentée (ZP19 / P13). Dans ce cas, prenez la D45 depuis la D424 et continuez jusqu’au village. Après Grandrupt, la spéciale emprunte une nouvelle portion avec la montée de Saint-Stail, suivie d’une descente large et d’une route forestière jusqu’au Vermont. L’accès aux ZP14, 15 et 16 est possible à partir du col de Saales et la D304 (P12). La boucle se poursuit avec le Pays de la Haute Bruche (ES11-15), une spéciale totalement inédite et très prometteuse. Après un départ

en descente jusqu’à Colroy-la-Roche (une des solutions consiste à se garer aux P3 et P4 avant de remonter vers la ZP3), le tracé rejoint une route hyperrapide, à tel point que la vitesse des voitures sera cassée par des chicanes artificielles, notamment avant le village de Ranrupt. Après le col de Steige (ZP5 / P1 en suivant D50 et la D424 depuis Sélestat), la spéciale poursuit vers le col de la Charbonnière (ZP9 / P5 par la D214 et D57), puis plonge vers la station de ski de la Servã, bien connue des Strasbourgeois.

Cette longue boucle s’achève par un secteur désormais classique : Klevener (ES12-16). Constitué d’une succession de changements de direction faciles d’accès, le tracé évite les portions en terre des années précédentes. En venant d’Obernai et Sélestat, prenez la D422 et la D1422 pour rejoindre Goxwiller (ZP2, 3 et 5 / P2). Vous pouvez également rallier la spéciale via Heiligenstein (ZP6) : empruntez la D35 vers le nord jusqu’à la sortie du village pour arriver sur une épingle spectaculaire.

07h30

Assistance E (Zénith Strasbourg - 15’)

08h38

ES9 : Massif des Grands Crus - Ungersberg 1 (18,26 km)

09h36

ES10 : Pays d’Ormont 1 (43,45 km)

10h47

ES11 : Pays de la Haute Bruche 1 (23,92 km)

11h45

ES12 : Klevener 1 (10,68 km)

13h15

Assistance F (Zénith Strasbourg - 30’)

14h38

ES13 : Massif des Grands Crus - Ungersberg 2 (18,26 km)

15h36

ES14 : Pays d’Ormont 2 (43,45 km)

16h47

ES15 : Pays de la Haute Bruche 2 (23,92 km)

17h45

ES16 : Klevener 2 (10,68 km)

18h45

Assistance G (Zénith Strasbourg - flexi 45’)


JOUR 4

DIMANCHE 7 OCTOBRE

L

a quatrième journée débute dans le Vignoble de Cleebourg (ES17-20). Disputée en sens inverse par rapport aux années précédentes, il s’agira donc d’une nouveauté pour les équipages. Avec de fréquents changements de revêtement et des portions sales, ce sera sans doute du juge de paix de cette étape. Comme dans la spéciale de Klevener, les accès sont innombrables, notamment depuis Climbach par la D51 (ZP1 située juste après le départ / P1 et P2), Bremmelbach par la D76, Riedseltz par la D74 (ZP18 sur une section rapide avant un carrefour / P5, P6 et P7) ou Rott (ZP25 avec une longue courbe sur route étroite partiellement recouverte de terre / P10 et P11). Il est à signaler que le second passage donnera lieu à l’attribution des bonus de la Power Stage : les trois premiers marquent 3, 2 et 1 points supplémentaires au Championnat du Monde ‘Pilotes’. Juste après la spéciale, les concurrents effectueront un contrôle de passage à Oberhoffen-sur-Moder, le village de l’enfance de Sébastien Loeb !

Si vous êtes à la recherche de la plus folle ambiance, c’est plutôt à Haguenau (ES19-22) qu’il faudra vous rendre. Armez-vous de patience et d’abnégation, car les bons emplacements sont rares du côté de la gare ! Les chasseurs d’autographes pourront tenter leur chance lors du parc de regroupement, prévus à partir de 11h26 sur le parking du supermarché situé boulevard Delattre de Tassigny.

07h50

Assistance H (Zénith Strasbourg - 15’)

09h23

ES17 : Vignoble de Cleebourg 1 (17,50 km)

10h46

ES18 : Bischwiller - Gries 1 (8,00 km)

11h16

ES19 : Haguenau 1 (5,74 km)

11h26

Regroupement (Haguenau - 40’)

12h44

ES20 : Vignoble de Cleebourg 2 - POWER STAGE (17,50 km)

14h07

ES21 : Bischwiller - Gries 2 (8,00 km)

Pour la fête de fin de rallye, le podium sera célébré au Zénith de Strasbourg, à proximité immédiate du parc d’assistance. La cérémonie débutera à 16h00.

14h37

ES22 : Haguenau 2 (5,74 km)

15h35

Assistance I (Zénith Strasbourg - 10’)

16h00

Podium (Zénith Strasbourg)

La spéciale de Bischwiller-Gries (ES18-21) s’annonce moins excitante. Les portions en terre de la gravière ont été définitivement supprimées et le sens du parcours a été inversé par rapport à 2011. Là encore, les accès restent faciles. En venant d’Haguenau par la D48, vous pourrez vous poster à l’épingle précédant l’entrée dans Gries (ZP6, parking P6) ou au ‘jump’ provoqué par le croisement de la spéciale avec la D37 (ZP4 / P3, accès également possible depuis Hoerdt par la D37). Par la D29, vous pourrez vous placer dans une partie rapide avant le passage dans Bischwiller (ZP7 / P9 et P10).

www.citroen-wrc.com

www.facebook.com/citroenracing

@CitroenRacing

www.youtube.com/citroenwrt

7


LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE ETLA CITROËN RECHERCHENT LESDU PROCHAINS VAINQUEURS FÉDÉRATION FRANÇAISE SPORT AUTOMOBILE DE RALLYE LES JEUNES FFSA. VAINQUEURS ETLA CITROËN RECHERCHENT PROCHAINS FÉDÉRATION FRANÇAISE DU SPORT AUTOMOBILE DE RALLYE LES JEUNES FFSA. VAINQUEURS ET CITROËN RECHERCHENT PROCHAINS DE RALLYE JEUNES FFSA.

TU AS ENTRE 18 ET 25 ANS ? PARTICIPE À L’OPÉRATION TU AS ENTRE 18 ET 25 ANS«?RALLYE JEUNES FFSA » ET GAGNE TA SAISON EN CHAMPIONNAT DE FRANCE DES RALLYES AUFFSA VOLANT D’UNE TA CITROËN DS3 PARTICIPE À L’OPÉRATION «?RALLYE JEUNES » ET GAGNE SAISON ENR1. TU5 AS ENTRE 18 ET 25 ANS sélections régionales une finale nationale CHAMPIONNAT DEetFRANCE DES RALLYES AU VOLANT D’UNE CITROËN DS3 R1. PARTICIPE À L’OPÉRATION pour déterminer les 2 vainqueurs. « RALLYE JEUNES FFSA » ET GAGNE TA SAISON EN 5 sélections régionales une finale nationale CHAMPIONNAT DEetFRANCE DES RALLYES AU VOLANT D’UNE CITROËN DS3 R1. RÈGLEMENT ET CONDITIONS pour déterminer les 2 vainqueurs. A la clef : l’intégration au Team Rallye Jeunes FFSA 5 sélections régionales une finale nationale pour le Championnat deetFrance des Rallyes 2013. A la clef : l’intégration au Team Rallye Jeunes FFSA pour déterminer les 2 vainqueurs. pour le Championnat de France des Rallyes 2013. A la clef : l’intégration au Team Rallye Jeunes FFSA pour le Championnat de France des Rallyes 2013.

D’INSCRIPTION SUR RÈGLEMENT ET CONDITIONS WWW.RALLYEJEUNES.COM D’INSCRIPTION SUR RÈGLEMENT ET CONDITIONS WWW.RALLYEJEUNES.COM D’INSCRIPTION SUR WWW.RALLYEJEUNES.COM

CITR_1207185_AUTO_HEBDO_210x275.indd 1

13/09/12 16:45

CITR_1207185_AUTO_HEBDO_210x275.indd 1

13/09/12 16:45


Citroën Racing - Guide du spectateur Rallye de France 2012