Issuu on Google+

…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du lutte - Ietc…Artistes - de l’an 9 du cirque et de la rue, film etCarnet de la de télévision, janv.-09 Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variété s, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnett istes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Tous invités ! administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Salariés du service public, Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Salariés du secteur privé, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Chômeurs, Retraités… Plastic iens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et du restaurant "La Grande Ceinture" administratifsle propriétaire du spectacle vivant, du Mr film etnous de proposent la télévision, etc… Mr Sarkozy, et son chef Fillon Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Impôts Salés Libertés grillées Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Assiette de promesses soufflées Plasticiens, Techniciens et Petits administratifs du spectacle vivant, du salaires Salade de baratin du cirque et de la rue, film et d e la télévision, etc… Artistes Plateau de chômage Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Flambée de prix Gelée de crédits Marionnettistes, Mimes Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Vins administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Château Sarko 2007 Artistes du irque crû, et de rue,manque Chanteurs lyriques et de variétés, (Cecdernier trèslaléger, toutefois un peu d'oreille) en sus non allégée. Comédiens, Danseurs, TVAMarionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens,Causeries Techniciens administratifs du spectacle sur et : Salaires, Emplois, Retraite, vivant, du film et de laProtection télévision,sociale, etc…Artistes du publics… cirque et de la rue, Services Chanteurs lyriq ues et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision,

Dégustation le 29 janvier 09

Au menu


etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Dans eurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle I – Assurance chômage - A l’issue de l’ultime réunion vivant,paritaire du film du et de télévision, etc…Artistes du ? cirque et de la 23 la décembre, ou en sommes nous rue, Chanteurs et l'indemnisation de variétés, Comédiens, Danseurs,  Un projetlyriques d'accord sur du chômage est soumis à signature ... Marionnettistes, Mimes, Music iens, Plasticiens, Techniciens et  Sur les annexes - dont les 8 et 10 - c'est la plus grande confusion ... administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, S'agissant des annexes au régime général d'assurance chômage, en particulier des annexes 8 etdu 10, la délégationet patronale a présenté 24 décembre à 1H25 un projet et de etc…Artistes cirque de la rue, le Chanteurs lyriques d'accord national interprofessionnel "de sécurisation du régime général d'assurance chômage" qui en l'état indique que nos annexes continuent à s'appliquer jusqu'au 15 variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens février 2009 (cf. texte ci-après). Plasticiens, Techniciens et ad ministratifs du spectacle vivant, du Suite à notre intervention, la délégation patronale s'est engagée à rédiger un nouveau le mettrons en ligne dès qu'il nous seraet adressé. film ettexte. deNous la télévision, etc…Artistes du cirque de la rue, Voici le texte dit « de sécurisation » qui évoque les annexes :Comédiens, Chanteurs lyriques et de variétés, Danseurs, "les parties signataires du présent accord décident de proroger la durée de validité de la convention 18 janvier 2006Plasticiens relative à l'aide Techniciens au retour à Marionnettistes, Mimes, duMusiciens, et l'emploi et à l'indemnisation du chômage, de ses accords d'application ainsi que administratifs du spectacle du film et deà la télévision, etc.. de ses annexes, à l'exception vivant, des dispositions relatives l'accompagnement personnalisé et à la formation des demandeurs d'emploi, jusqu'à la date d'entrée Comédiens, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, en vigueur etDanseurs, au plus tard jusqu'au 15 février 2009 de l'ensemble des textes pris, pour l'application de l'accord national interprofessionnel du 23 décembre 2008 Plasticiens, Techniciensdu et administratifs du spectacle vivant, du relatif à l'indemnisation chômage et destiné à les remplacer pour la période - 2010". film et 2009 de la télévision, etc.. Nous ne manquerons pas de vous communiquer au fur et à mesure toutes …Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variété s, informations utiles sur la convention générale d'assurance chômage et les annexes. Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens administratifs du spectacle vivant, du II - Les faux pèresetNoël de Maurad Rabhi, secrétaire de la CGT film etMisedeau point la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Les chiffres les plus farfelus circulent à la suite des négociations sur l’assurance Chanteurs Comédiens, Danseurs, chômage. lyriques La réduction deetsix àde quatrevariétés, mois de la période d’activité nécessaire à l’ouverture des droits au chômage permettrait, selon certains, d’indemniser 200 000 Marionnetti stes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et voire 300 000 chômeurs supplémentaires. administratifs du sont spectacle vivant,! Selon du film et de réalisées la télévision, Ces estimations totalement fantaisistes les projections par l’Unedic elle-même, la réduction à quatre mois de la période d’affiliation au cours des etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de 28 derniers mois permettrait de réintégrer dans le système d’assurance chômage au mieux 100 000 demandeurs d’emplois supplémentaires. Ce dont nous nous félicitons, variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, puisque la CGT revendiquait de réduire cette période d’affiliation dans une proportion plus importante encorens, pourTechniciens « repêcher » les salariés qui passent largement à Musiciens, Plasticie et précaires administratifs du spectacle travers les mailles du filet de l’Unedic (la moitié des CDD est inférieur à un mois). vivant,Endurevanche, film etil est de important la télévision, etc… du cirque et de la de souligner que leArtistes projet de convention réduit simultanément les droits de la majorité des chômeurs actuellement indemnisés. rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, En effet, 900 000 d’entre eux (filières 1, 3 et 4) verront leur durée d’indemnisation Mimes, amputée de Musiciens, 1 à 9 mois, suivant les cas. Ces Techniciens demandeurs Marionnettistes, Plasticiens, et d’emploi seront donc poussés plus rapidement vers le monde de l’exclusion et des « minima sociaux » (RMI, ASS, RSA). (Voir détail page V) administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant du film et d e la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue,


Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs spectacle vivant, III – PôleduEmploi, c’est parti !du film et de la télévision, etc… quila livre chômeurs au flicage ArtistesUne du convention cirque et de rue, les Chanteurs lyriques et de des variétés, opérateurs privés et confirme les intentions malhonnêtes du Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, gouvernement vis à vis des demandeurs d’emploi. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du Sans surprise, c’est bel et bien la casse du service public de l’emploi qui est mis en œuvre, avec de confier aux opérateursetc… privés, le placement des demandeurs d’emploi.et de la rue, film etla volonté de la télévision, Artistes du cirque Les choses sont claires, la convention prévoit de confier le sort de 100 000 demandeurs d’emploi Chanteurs de privés variétés, Comédiens, Danseurs, minimum, lyr aux iques opérateurs deet placement d’ici 2011, objectif d’autant plus atterrant que ces derniers n’ont jamais démontré leur efficacité, loin s’en faut. Marionnettistes, Mimes Musiciens, Plasticiens, Techniciens et Dernier exemple en date, les résultats d’une étude commandée l’an dernier à l’Ecole de Paris par les administratifs du spectacle vivant, duopérateurs film et la télévision, membres du Bureau de l’Unedic sur l’efficacité de ces ont de été soigneusement enterrés. etc… résultats qui n’étaient certainement pas favorables au secteur privé n’ont tout bonnement ArtistesLes du etauxdepartenaires la rue, Chanteurs lyriques jamais étécirque communiqués sociaux malgré leurs demandes réitérées. et de variétés, Comédiens, Da Marionnettistes, Musiciens, Sans complexe, le nseurs, gouvernement poursuit sa logique de recours au Mimes, privé. Sans ambiguïté, la convention indique que les opérateurs privés auront ainsi pour mission de signaler les Plasticiens, Techniciens administratifs dutravail", spectacle vivant, du "manquements aux devoirs définiset par l’article L 5412-1 du code du en clair, le flicage des par les opérateurs privés. film etdemandeurs de lad’emploi télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Mus iciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Avec l’actuelle loi sur les droits et devoirs des demandeurs d’emploi qui pousse les chômeurs à Marionnettistes, Mimes, Plasticiens, Techniciens et accepter tout et n’importe quoi sousMusiciens, peine de voir leurs allocations supprimées, le gouvernement sera dorénavant assisté par le secteur privé dans sa volonté de radier massivement les chômeurs. administratifs du spectacle vivant , du film et de la télévision, Avec 64.000 inscrits à l’Anpe en novembre dernier, et la barre des 2 millions de chômeurs allègrement franchie, pour le gouvernement, ça urge. Chanteurs lyriques et de etc…Artistes du cirque et de c’estlasur,rue, Avec le spectre de la crise économique, plus question de pavoiser sur les pseudo "bons" chiffres du variétés, Comédiens, Marionnettistes, Mimes, Musiciens chômage, il s’agit de passerDanseurs, à la vitesse supérieure pour exclure un maximum de personnes des listes du service public de l’emploi, alors que plans sociaux et vagues de licenciement se multiplient. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du Autre objectif de la convention, faire passer à 330 000 le nombre de contrats aidés en 2009, un film chiffre et quide etc plusCencore omédiens, reflète lala volonté télévision, du gouvernement de précariser le marché du travail. Danseurs, A l’heure où se négocie la conventionMusiciens, d’assurance chômage Plasticiens,… et où les salariés de l’Anpe manifestent leur Marionnettistes, Mimes, inquiétude quant à leur avenir et leurs conditions de travail au sein de la future institution, la CGT exige Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, l’exclusion totale des opérateurs privés du service public de l’emploi. Hostile à Mimes, la fusion en cours, Musiciens, effectuée au mépris des droits des chômeurs, des salariés des Anpe et de l’assurance-chômage et les partenaires Plasticiens, et administratifs du spectacle sociaux misTechniciens sur la touche, la CGT revendique la mise en place d’un réel service public de l’emploi. vivant, du film et de la télévision, etc.. …Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du


film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de v ariétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, IV – Revue Mimes, de presseMusiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant,» l’accord du film sur et le dechômage la télévision, Trois millions pour « fluidifier A la condition acceptent une aide auxlyriques syndicats. etc… Artistes duqu’ils cirque etde ledesigner, la l’Etat rue,verserait Chanteurs et de Le montant des allocations de chômage et celui des cotisations versées pour les financer sont, en principe, décidés en toute indépendance au cours d’une négociation qui a lieu tous les deux ou variétés, Comédiens, Danseurs, Mar ionnettistes, Mimes, trois ans entre syndicats et patronat. La dernière s’est terminée mercredi 24 décembre, après seize heures de palabres. Mais Techniciens à peine les virtuoses de calculette s’étaient-ils séparés les Musiciens, Plasticiens, etla administratifs du que spectacle syndicalistes se voyaient confrontés à une intense offensive téléphonique. Au bout du fil : le spécial Sarko, Soubi, son homologue auprès de Fillon, Aubry, etet le de la vivant,conseiller du film etde de laRaymond télévision, etc… Artistes du Eric cirque secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi, Laurent Wauquiez. rue, Chanteurs Chérèquelyriques en solitaire et de variétés, Comédiens, Danseurs, Sans, évidement avoir la moindre intention de faire pression sur les syndicats, les trois hommes Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Pl asticiens, Techniciens et ont entonné la même chanson : « Si vous ne signez pas l’accord proposé par le Medef, c’est l’Etat qui devra prendre en charge l’indemnisation du chômage. Et il ne donnera pas plus. » administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Les représentants des salariés n’ont pas vraiment goûté le projet d’accord concocté par le Medef. François Chérèqueet (CFDT) c’est une seconde nature chez lui –et prêtde à signer. ArtistesSeul du cirque de s’est la déclaré rue, – Chanteurs lyriques variétés, Mais à la condition que d’autres syndicats se joignent à lui. Ils ont certes apprécié quelquesunes des mignardises proposées par Marionnettistes, le Medef. Et notamment la réduction à quatre moisMusiciens, (au lieu Comédiens, Danseurs, Mimes, de six) de la période de travail qui donnera droit pour la première fois à une allocation de chômage. Techniciens et admini stratifs du spectacle vivant du Plasticiens, Mais la main droite patronale à promptement repris ce que la main gauche avait eu la faiblesse : un salarié licencié devraArtistes obligatoirement bossé six mois, film etd’accorder. de laExemple télévision, etc… duavoircirque et au decours la rue, des douze mois précédent, pour toucher des allocs. Autre vacherie glissée dans le très patronal projet d’accord : les « filières »et qui permettaient de mieux traiterComédiens, les chômeurs de longueDanseurs, durée Chanteurs lyriques de variétés, sont supprimées au profit d’un système unique. Or 900 000 demandeurs d’emploi bénéficient de ces dispositifs. Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et La délégation du Medef a aussi fait adopter le principe d’une double baisse des cotisations de administratifs duparspectacle du fi lm la télévision, chômage versées les boîtes (0,5%vivant, au 1er juin prochain, puiset au de 1er janvier 2010), au terme etc… d’une valse-hésitation à donner le tournis au plus virtuose des derviches. On résume : le 16 Artistesseptembre, du cirque et deprésentait la rue, Chanteurs lyriques de» de variétés, Laurence Parisot la baisse de ces cotisations comme la « et priorité la négociation. Le 16 décembre, cette exigence était « suspendue ». Mais une semaine plus tard, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes,et l’argent Musiciens, Parisot la rétablissait. Résultat, les chômeurs seront de plus en plus nombreux, pour les indemniser de moins en moins abondant. Plasticiens,Huiles Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du dans les rouages mercredi 24 décembre, les hussards de Sarko et et Fillonde ont du film etC’est depourquoi, la télévision, etc… Artistéléphoniques tes du cirque la rue, mouiller leur chemise pour convaincre les syndicats. Objectif : éviter que Sarko ne soit obligé d’endosser lyriques l’impopularité des et mesures Quelques arguments susceptibles de « fluidifier » Chanteurs deà venir.variétés, Comédiens, Danseurs, l’attitude des syndicalistes ont même été avancés. Ainsi une subvention de 6 millionsMusiciens, par an versée par l’UNEDIC et à partager entre syndicats et Marionnettistes, Mimes Plasticiens, Techniciens et patronat était vouée à disparaître, dés janvier 2009, avec la mise en place de Pôle Emploi, qui doit absorber l’UNEDIC et l’ANPE. Mais certains syndicats affirment au « Canard » avoir reçu administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… l’assurance que la suppression de cette contribution serait réexaminée s’ils se montraient dans ce dossier de l’assurance chômage. En clair, s’ils signent l’accord. « J’espère que Artistescoopératifs du cirque et de la rue, Chanteu rs lyriques et de variétés, ce n’est pas sérieux… Ce serait du chantage », maugrée Jacques Voisin (CFTC). Bernard Van Craeynest (CGC), lui, se veut philosophe : « c’est classique. » Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Classique, peut être, mais tentant pour certains. Alain Guédé – Le Canard enchaîné. Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédie ns, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mime s, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle


vivant, du film et de la télévision, etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Technici ens et V – L’équation impossible : Indemniser de chômeurs sans ressources administratifs duplus spectacle vivant, du film supplémentaires et de la télévision, Malgré la traditionnelle trêve de Noël, n’ont Chanteurs pas faibli, bien au contraire. etc…Artistes du cirque et lesdemobilisations la rue, lyriques et de DansComédiens, de nombreuses localités (Marseille, Salon de Provence, Toulouse, Lyon, Le Havre, variétés, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens Strasbourg, Angers, Tours, Poitiers, Montpellier, Rodez, Paris, etc.), chômeurs, intermittents du Spectacle, saisonniers ont tenu des et rappelé leurs en exigeant Plasticiens, Techniciens etrassemblements administratifs du revendications spectacle v ivant, du les moyens financiers pour les satisfaire. film et de mouvements la télévision, etc dans Comédiens, Danseurs, De nombreux de grève ont été observés des stations de sport d’hiver. Ces initiatives ont placé la dernière séance de négociations sous pression et contraint le patronat à Marionnettistes, Plasticiens, infléchir certaines deMimes, ses prétentions.Musiciens, Pour autant, le contenu du projet de convention soumis à la signature est très loin de répondre aux exigences sociales et au refus des salariés de payer la etc…Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de facture de la crise. variétés, Comédiens, Danseurs, Mimes, C’est définitivement acté : les saisonniers ne seront plus Marionnettistes, exclus de toute indemnisation lors d’une 4ème inscription en tant que demandeur d’emploi. En revanche, le coefficient réducteur Musiciens, Plastici ens, Techniciens et administratifs du spectacle qui leur est appliqué demeure. période d’affiliation pour prétendre àetc.. une indemnisation est portée à 4 mois contre vivant,Ladu film et deminimum la télévision, 6 actuellement. Cela concerne les salariés précaires. Cependant, pour prétendre à une nouvelle période devront, les 12 moislyriques suivants, avoir travaillé au minimum 6 …Artistes du d’indemnisation, cirque et deilsla rue, dans Chanteurs et de variétés, Comédiens, mois. Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et En dehors de ces 2 avancées, la philosophie générale de la future convention reste de faire sortir administratifs dudespectacle du film et depour lalestélévision, etc…Artistes du le maximum chômeurs du vivant, régime d’assurance chômage orienter vers les « minimas sociaux » - RMI/ASS/RSA - afin de réaliser des économies. 2 leviers sont utilisés pour atteindre cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, cet objectif : Sous prétexteMimes, de simplification et d’égalité, instauration deTechniciens la règle : la duréeet d’indemnisation Marionnettistes, Musiciens, Plasticiens, administratifs du est égale à la durée d’affiliation plafonnée à 24 mois pour les salariés âgés de moins de 50 ans. spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Ceux de plus de 50 ans devront avoir travaillé 36 mois dans les derniers 36 mois pour prétendre à une indemnisation d’une durée Comédiens, équivalente. Cette Danseurs, nouvelle règle conduit à des Chanteurs lyriques et de variétés, Marionnettistes, diminutions de durée d’indemnisation oscillant entre 1 mois à 9 mois. . Raccourcissement de la Mimes, période Musiciens, Plasticiens, administratifs du pour spectacle de référence qui est porté àTechniciens 28 mois pour les et moins de 50 ans et 36 mois les plus vivant, de 50 ans. La CGT proposait 60 mois. du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs patronat a dû reculer en séance sur ses prétentions de réduire encore les droits des lyriquesLe et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, chômeurs indemnisés reprenant une activité réduite ou occasionnelle. Il ambitionnait une économie annuelle de 590 millions d’euroset enadministratifs réduisant la durée dedu cumul – allocationvivant, chômage du film Musiciens, Plasticiens, Techniciens spectacle – revenu d’activité – de 15 à 9 mois pour les moins de 50 ans, d’une durée illimitée à 18 mois les plus deetc… 50 ans.Artistes Les droits actuels sont prorogés un groupe de travail lyriques paritaire et de la pour télévision, du cirque et de mais la rue, Chanteurs et de doit se réunir pour examiner de nouveau cette question. Cela concerne notamment tous les variétés,salariés Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, précaires (aide à domicile, etc.). Techniciens administratifs du pour spectacle dusociale film des et de la télévision, etc… Aucuneetdisposition n’a été prise élargir lavivant protection chômeurs (retraite, complémentaire santé). Aucune mesure n’a été actée visant à augmenter le taux de Artistes l’indemnisation du cirque que et ladeCGTlaproposait rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, à 80% minimum du salaire antérieur. Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et En revanche, la convention prévoit explicitement une diminution automatique des cotisations aux 1er janvier et 1er juilletvivant, de chaque ce, de à compter du 1er juilletetc… 2009. Artistes Pour administratifs du spectacle duannée filmet et la télévision, du atteindre cet objectif, le patronat se fixe de réaliser des excédents de gestion d’un montant cirque et minimum de lade rue, 500 millions Chanteurs d’euros parlyriques semestre soitet 1 milliard de variétés, par an ! Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du La CGT publiera dans les jours qui viennent une analyse complète de la convention spectacle vivant, du film et de télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, soumise à la la signature des organisations syndicales. Elle appelle les salariés à rester mobilisés en préparant activement la journée Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes interprofessionnelle et unitaire d’expressions revendicatives du 29 janvier prochain. Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision, etc… Artistes du cirque et de la rue, Chanteurs lyriques et de variétés, Comédiens, Danseurs, Marionnettistes, Mimes, Musiciens, Plasticiens, Techniciens et administratifs du spectacle vivant, du film et de la télévision,



Carnet de lutte n°1 - Janvier 2009