Page 1

SAINT-MARTIN

SINT-MAARTEN

No 11 septembre - octobre 2010

Modernisme à Saint Martin Modernism in Saint Martin

ALI TÜR

Au siècle dernier à Saint-Martin Last century in Saint-Martin


collection de vĂŞtements en vente exclusive au MusĂŠe de Saint-Martin

ethnik tendancy

new fashion wear available only at Saint-Martin Museum


Distribue par: CARIBBEAN LIQUORS & TOBACCO B.V. 8 Buncamper Road - Phillipsburg - St. Maarten Tel: (599) 542 2140 - Fax: (599) 542 2241 Email: info@cltbv.com

SOMMAIRE ALI TÜR OU L’INTRODUCTION DE L’ARCHITECTURE MODERNISTE A SAINT MARTIN ALI TUR OR THE INTRODUCTION OF MODERNIST ARCHITECTURE ON SAINT MARTIN

Pages 2 à 8

SAINT MARTIN 50 ANS AVANT LE DEVELOPPEMENT DU TOURISME SAINT MARTIN 50 YEARS BEFORE THE DEVELOPMENT OF TOURISM

Pages 9 à 13

HERITAGE Saint-Martin/Sint Maarten

Editeur : Association Archéologique Hope Estate BP 507, Marigot, 97150 Saint Martin 0690 56 78 92 E-mail : heritagesxm@live.fr Directeur de publication: C. Hénocq Rédaction : Christophe Hénocq Photographies : Hervé Baïs / A.A.H.E. Christian Stouvenot Service commercial : 0690 56 78 92 Maquette et Graphisme :

0690 40 89 43 Traduction : I. Fenoll Impression : PRIM Caraïbes 05 90 29 44 87 ISSN 2104-8932 www.museesaintmartin.e-monsite.com La reproduction même partielle de tout article, photo et publicité parus dans HERITAGE est interdite sauf accord. La loi du 11 mars 1957 interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur est illicite (article L.122-4 du code de la propriété intellectuelle).

EDITO Voilà un an que l’Association Archéologique Hope Estate a décidé de publier à un rythme mensuel votre revue «Heritage» afin d’offrir à tous, gratuitement, quelques morceaux de l’histoire de Saint Martin. Notre but était d’éduquer la population et de fournir à chacun des documents, photographies, manuscrits, cartes et plans, souvent inédits, faisant partie intégrante de notre patrimoine commun. Il se produit depuis un mouvement de fond dans notre petite société, notamment en milieu scolaire où les projets pédagogiques ayant pour thème notre histoire ou notre patrimoine fleurissent dans les écoles primaires, au collège et au lycée. De nombreuses associations culturelles sollicitent également notre aide pour la mise en place de projets liés à une meilleure connaissance de notre passé. La restauration de notre patrimoine architectural et la mise en valeur des sites historiques, font aujourd’hui partie des préoccupations de nos élus. Il reste encore tant à faire. Nous avons en la matière un retard considérable à rattraper. Il nous reste à espérer que les discours seront suivis de faits. Notre objectif est surtout de contribuer, à travers nos activités, à la création de pôles d’attraction et d’emplois liés à l’animation culturelle. Ce mois-ci, nous vous proposons de découvrir Ali Tür, Architecte colonial, de passage dans notre île au début des années 30. Il sera le premier à utiliser le béton armé dans les Antilles françaises. Notre second sujet nous plonge, non sans un brin de nostalgie, dans la vie quotidienne à Saint Martin pendant la première moitié du 20ème siècle. Cet article a été réalisé avec le concours de nos ainés qui sont les seuls à pouvoir nous transmettre leur histoire populaire, loin des rapports administratifs officiels. Nous les remercions chaleureusement de leur contribution. A quelques jours du 11 novembre, toute l’équipe de Heritage vous souhaite un happy Saint Martin’s Day, le premier du pays Sint Maarten, 1 mois et 1 jour après la date déjà historique du 10-10-10. Already one year has passed by since the Hope Estate Archaeological Association decided to publish your “Heritage” magazine monthly in order to freely supply everyone with a few pieces of Saint Martin’s history. Our goal was to educate the population and supply each person with documents, photographs, manuscripts, maps and drawings, often hitherto unpublished, constituting an integral part of our common patrimony. Since then, a background movement has emerged in our small society, especially in the school environment in which educational projects based on our history or our patrimony develop in the primary schools, and at the secondary education levels. Many cultural associations also ask for our help to set up projects linked with a better knowledge of our past. The restoration of our architectural patrimony and the highlighting of historical sites, are part of our elected representatives’ preoccupations today. So much more remains to be done. We have, in the matter, a considerable lateness to catch up. We still hope that speeches will be followed by deeds. Our aim is especially to contribute, through our activities, to the creation of areas of attraction and employment linked to cultural animation. This month, we invite you to an encounter with Ali Tür, a colonial Architect, passing through our island in the early 1930s. He was the first to use reinforced concrete in the French West Indies. Our second subject immerses us, with some nostalgia, in daily life on Saint Martin during the first half of the 20th century. This article was possible thanks to the participation of our elders who are the only ones capable of passing on their popular history, distant from official administrative reports. We thank them warmly for their contribution. A few days away from November 11th, all the Heritage team wishes you a happy Saint Martin’s Day, the first for the country Sint Maarten, 1 month and 1 day after the already historical date 10-10-10. C. Henocq


ALI TUR OR THE INTRODUCTION OF MODERNIST ARCHITECTURE ON SAINT MARTIN

ALI TÜR OU L’INTRODUCTION DE L’ARCHITECTURE MODERNISTE A SAINT MARTIN Si les matériaux de base utilisés dans la construction de l’habitat traditionnel étaient la pierre, le bois et la chaux jusqu’au début du 20ème siècle, le début des années 1930 verra l’introduction du béton sur l’île de Saint Martin. A cette époque, l’architecte Ali Tür, rattaché au ministère des colonies, fut un précurseur dans la construction des premiers bâtiments modernes à Saint Martin. Le Gouverneur Tellier Invite Ali Tür à reconstruire la Guadeloupe Le 12 septembre 1928, un cyclone violent frappe la Guadeloupe de plein fouet. La Grande-Terre et Pointe-à-Pître sont complètement détruits. Les cases en bois et maisons de ville construite au 19ème

sont prévues en 1935 et le temps presse. La Guadeloupe est alors sous l’autorité du Gouverneur Tellier, autrefois rattaché au ministère des colonies. Fin décembre 1928, Tellier rencontre Ali Tür à Paris. Les deux hommes se connaissent et Ali Tür a intégré la liste des dix architectes du ministère des colonies depuis 1925. Ali Tür est

Rue Léonard, Pointe à Pitre au lendemain du cyclone du 12 septembre 1928 Rue Leonard, Pointe a Pitre the day after the hurricane September 12th, 1928

siècle n’ont pas résisté. En 20 heures, l’ouragan aura fait plus de 300 victimes dans la ville, 1500 sur toute la Guadeloupe. Rapidement, les produits de première nécessité et la nourriture importée se font rares et la population rurale afflue à «la Pointe» (Pointe-à-Pître) à la recherche d’un emploi, de nourriture et d’un abri. La nouvelle de la catastrophe est parvenue en France et l’aide alimentaire est débarquée sur les quais de la ville. Tout est à reconstruire. Les festivités du tricentenaire de la colonisation de la Guadeloupe par les français 1928

2

Louis Constant Fleming maire de Saint Martin. Louis Constant Fleming mayor of Saint Martin.

le fils d’un fonctionnaire français d’origine cévenole, sa mère est alsacienne. Il est né en Tunisie en 1889. Il suit des études à l’école des Beaux Arts de Paris et subit l’influence d’Auguste Perret, mais pendant la première guerre mondiale, dès le 5 septembre 1914, il est envoyé au front pendant 4 ans. A 30 ans, il termine ses études et ouvre une agence d’architecture à Paris. Il travaille notamment à la reconstruction de logements après la guerre et reçoit plusieurs prix pour ses œuvres architecturales (Prix Destor, Prix de la décoration

12 sept. 1928 La Guadeloupe est frappée par un cyclone suivi d’un raz de marée. 1928 Guadeloupe is struck by a hurricane followed by a tidal wave.

22 mars/march 1929 Ali Tür débarque en Guadeloupe. Ali Tür disembarks in Guadeloupe.

If, until the early 20th century, the basic materials used for the construction of traditional housing were stone, wood and whitewash, the start of the 1930s gave way to the introduction of concrete on the island of Saint Martin. At this time, the architect Ali Tür, attached to the Ministry of the Colonies, was a forerunner in the construction of the first modern buildings on Saint Martin. Governor Tellier invited Ali Tür to rebuild Guadeloupe September 12th, 1928; a violent hurricane struck Guadeloupe head on. Grande Terre and Pointe-à-Pitre were completely destroyed. The wooden houses and town houses built in the 19th century had given way. Within 20 hours, the hurricane made more than 300 casualties in the city, 1500 in all of Guadeloupe. Rapidly, basic products and imported food became scarce and the rural population rushed into “la Pointe” (Pointe-àPitre) looking for employment, food and shelter. News of the catastrophe reached France and food supplies were unloaded onto the city’s docks. Everything needed to be rebuilt. The festivities of the tricentennial of the French colonisation of Guadeloupe were planned in 1935 and time was of the essence. Guadeloupe was then under the authority of Governor Tellier, previously attached to the Ministry of Colonies. End of December 1928, Tellier met with Ali Tür in Paris. The two men knew each other and Ali Tür had been placed on the list of ten architects of the Ministry of Colonies since 1925. Ali Tür was the son of a French public servant of the Cevennes region, his mother coming from the region of Alsace. He was born in Tunisia in 1889. He studied at the Paris School of Fine Arts and was influenced by Auguste Perret, but during the First World War, as of September 5th, 1914, he was sent to the army front lines for 4

Oct. 1929 Grand krach financier à Wall Street provoqué par la spéculation boursière. Great financial crash on Wall Street provoked by stock exchange speculation.

Sept. 1930 En Allemagne, les Nazis deviennent le second parti derrière les sociaux-démocrates. In Germany, the Nazis become the second party behind the social-democrats.

years. Having reached 30 years of age, he ended his studies and opened an architectural office in Paris. He worked particularly in the rebuilding of housing after the war and received several awards for his architectural works (Destor Award, Decoration Award from the Rougevin Foundation). Governor Tellier then asked him if he could take part in the reconstruction of Guadeloupe. 1929 Ali Tür disembarked in Guadeloupe Ali Tür disembarked in Guadeloupe on March 22nd, 1929. He was first mandated to rebuild the administrative buildings of

ALI TUR en 1946 ALI TUR in 1946

Basse-Terre, the main administrative centre of the colony. All in all, France decided to devote a budget of 40 million Francs to the reconstruction. Due to this, 1931

La crise économique qui a frappé les Etats-Unis en 1929 atteint la France. The economic crisis having struck the United States in 1929 reaches France.

1931 Exposition coloniale au Bois de Vincennes (33 millions de visiteurs). Colonial exposition at the Bois de Vincennes (33 million visitors).


Mairie de Baillif Bailiff town hall

de la fondation Rougevin). Le Gouverneur Tellier lui propose alors de participer à la reconstruction de la Guadeloupe. 1929 Ali Tür débarque en Guadeloupe Ali Tür débarque en Guadeloupe le 22 mars 1929. Il est tout d’abord mandaté pour reconstruire les bâtiments administratifs de BasseTerre, chef lieu de la colonie. Au total, la France a décidé de consacrer un budget de 40 millions de Francs à la reconstruction. On lui doit le palais du gouverneur (actuellement la préfecture), le palais de justice et celui du conseil général. Les communes et dépendances sont également amenées à proposer des contrats à Ali Tür.

Le crédit Foncier financera l’emprunt des communes à hauteur de 50 millions de Francs. Ainsi, les œuvres architecturales d’Ali Tür se retrouvent aujourd’hui disséminées partout sur l’archipel de la Guadeloupe. Il a dessiné par exemple les plans de nombreuses mairies (Lamentin, Pointe Noire, CapesterreBelle-Eau, Petit Bourg), églises (Sainte Anne, Baie Mahault), mais aussi des casernes et des écoles. En tout, ce sont plus de cent bâtiments qui seront construits jusqu’en 1937. La tâche est immense et la main d’œuvre locale, plus habituée à l’utilisation de matériaux de construction traditionnels tels que la pierre et le bois, doit être formée et encadrée. Ali

Elections du Reichstag en Allemagne. Les Nazis sont le premier parti. Elections at the Reichstag in Germany. The Nazis are the first party.

8 nov. 1932 Franklin Roosevelt élu président des Etats-Unis. Franklin Roosevelt elected president of the United States.

1933 Himmler ouvre un camp d’internement à Dachau. Himmler opens an internment camp at Dachau.

1933 Victoire de la droite en Espagne. Victory of the rightist party in Spain.

workmen.” Modern architecture taking the climate into consideration Ali Tür was to rebuild in the shortest possible time, for as little as possible, in a country deprived of building industry and specialized manpower, a series of buildings corresponding as closely as possible to the climatic conditions of this tropical region. Most of the materials he used came from the German war debt, paid partly in kind to France and dispatched to the Pointe-à-Pitre docks. The traditional buildings, often destroyed by the hurricanes, earthquakes and fires needed to be replaced by buildings made of reinforced concrete. Ali Tür, both under the influence of the Art Deco movement and Northern African architecture chose reinforced concrete post-beam structures filled with concrete blocks and cement mor-

Palais du Conseil Général de Basse-Terre Basse-Terre General Council

The task was huge and the local manpower, more familiar with the use of traditional building materials such as stone and wood, needed to be trained and directed. Ali Tür chose to import a certain number of Metropolitan executives to head his construction sites. In 1935, the engineer Robert, head of public works wrote: “It is with this workforce, uneducated at first, but which adapted very fast, that all the major works were carried out. One can judge by the results obtained, of the importance of the transformation brought about these past years in the professional value of the local

Palais de justice de Basse-Terre Basse-Terre court house

31 juil./july 1932

the governor’s palace (presently the prefecture), the court house and the regional council buildings were erected. The communes and archipelago islands were also brought to propose contracts to Ali Tür. The Crédit Foncier financed the loan for the communes to an extent of 50 million Francs. Thus, Ali Tür’s architectural works are found today disseminated everywhere over the Guadeloupe archipelago. For example, he drew up the plans for many town halls (Lamentin, Pointe Noire, Capesterre-Belle-Eau, Petit Bourg), churches (Sainte Anne, Baie Mahault), but also army barracks and schools. All in all, more than one hundred buildings were built until 1937.

30 jan. 1933

tar rendering as his building process. The roofing was made of flat terrace-slabs in order to better withstand hurricanes. He also took into consideration the period of sunshine and ventilation factors: “These two necessities have in great part conditioned the architecture of recovering Guadeloupe. On the one hand, I always took care to position all my buildings in such a manner that the breeze could pass through them from side to side: I only had rooms open on both sides towards the outdoors, I made a point of replacing the door panels, the window glass panels and even certain parts of indoor

27 fév./feb. 1933

Hitler, nommé chancelier du Reich par le Président de la République de Weimar, le maréchal Hindenburg. Hitler, named Chancellor of the Reich by the President of the Republic of Weimar, Field Marshall Hindenburg.

Incendie du Reichstag réalisé par les Nazis. Dix mille militants communistes et socialistes sont arrêtés. Fire at the Reichstag carried out by the Nazis. Ten thousand Communist and Socialist militants were arrested.

3


Tür choisit d’importer un certain nombre de cadres métropolitains pour diriger ses chantiers. En 1935, l’ingénieur Robert, chef des travaux publics écrit : «C’est avec cette main d’œuvre inéduquée au début, mais qui s’est adaptée très vite, que tous les grands travaux ont été exécutés. On peut juger par les résultats obtenus, de l’importance de la transformation apportée ces dernières années dans la valeur professionnelle des ouvriers locaux.» Une architecture moderne tenant compte du climat Ali Tür doit reconstruire au plus vite, le plus économiquement possible, dans un pays privé d’industrie du bâtiment et de main d’œuvre spécialisée, une série d’édifices correspondant le mieux possible aux conditions de climat de cette région des tropiques. Une grande partie des matériaux

Projet type pour bâtiment administratif, A. Tür, dessin de l’architecte, Ed. Albert Morancé, Paris Model project for an administrative building, A. Tür, architect’s drawing, Albert Morancé Editions, Paris

tilation : «Ces deux nécessités ont conditionné en grande partie l’architecture de la Guadeloupe renaissante. D’une part, j’eus toujours soin d’orienter tous mes bâtiments de manière à ce qu’ils puissent être traversés de part en part par la brise : je n’eus jamais que des pièces ouvertes sur leurs deux faces vers l’extérieur, j’eus soin de remplacer les panneaux de portes, les vitres des fenêtres et même certaines parties de cloisons intérieures par des lames de persiennes orientables Gendarmerie,A. Tür, Ed. Albert Morancé, Paris suivant les besoins. Model Police station, A. Tür, D’autre part, je Albert Morancé Editions, Paris construisis, autant qu’il utilisera proviendront de la que le permirent les crédits disdette de guerre allemande, payée ponibles, des galeries couvertes en partie en nature à la France et ou des auvents qui abritent des acheminée sur les quais de Pointe- façades ou des baies, des rayons à-Pître. Les constructions tradition- directs du soleil.» Dans ces édinelles, souvent détruites par les fices, les volumes sont grands, cyclones, tremblements de terre et les débords de toiture accentuent incendies devront être remplacées l’effet sculptural, les poteaux en par des bâtiments en béton armé. béton armé décorent les façades Ali Tür, à la fois sous l’influence de colonnes. Les ouvertures sont du courant Art Déco et de l’archi- très ordonnées. Certains bâtitecture d’Afrique du Nord choisit ments comportent des fontaines comme procédé de construction et des patios. Ali Tür dessine égales structures poteaux-poutres en lement des meubles et des lustres béton armé avec remplissage en qu’il signe de ses initiales et dont agglomérés et enduits de mor- certains exemplaires sont encore tier de ciment. Les toitures sont conservés dans le palais de justice en dalles-terrasses plates afin de et au Conseil Général de Bassemieux résister aux cyclones. Il Terre. tient compte également des facteurs d’ensoleillement et de ven23 mars/march 1933

4

Hitler est nanti des pleins pouvoirs par le Reichstag. L’Allemagne devient une dictature légale. Hitler is entrusted full powers by the Reichstag. Germany becomes a legal dictatorship.

11 mai/may 1933 Bûcher des livres en Allemagne. The books are burned in Germany.

partitions by movable louvers positioned according to the inhabitants’ needs. On the other hand, as often as the available financing enabled me to, I built covered galleries or canopies sheltering façades or large windows from the direct rays of sunlight.” In these buildings, rooms are large, roof extensions accentuate the sculptural effect, reinforced concrete posts decorate the façades with columns. The openings are very orderly. Some buildings comprise fountains and patios. Ali Tür also designed furniture and centre lights that he signed with his ini-

Ali Tür on Saint Martin On Saint Martin, Louis Constant Fleming was elected mayor in 1928, the very year during which the devastating hurricane passed over Guadeloupe. L.C. Fleming called upon Ali Tür who drew up the plans for the court house and the previous Marigot hospital. Regarding the first building the façades are still very similar to their original aspect, in spite of some modifications regarding the wooden shutters on the first storey and some extensions behind the

Salle d’audience du Palais de justice de Pointe à Pitre, A. Tür Pointe a Pitre court house courtroom, A. Tür

tials and of which certain copies are still preserved in the court house and in the Regional Council of Basse-Terre. 1934

Les dernières troupes américaines quittent Haïti mais la présence des ÉtatsUnis demeure très forte. The last American troops leave Haiti but the presence of the United States remains very strong.

26 jan. 1934 XVIème Congrès pu parti, le «congrès des vainqueurs». Staline est élu à bulletin secret dernier du Comité. 16th party Congress, the «congress of victors». Stalin is elected by secret vote last of the Committee.

building. The main entrance of the court house strikingly resembles that of the Pointe Noire town hall, in Guadeloupe. The façade offers three wide and tall doors framed avril/april 1934 Création de la Gestapo en Allemagne. Creation of the Gestapo in Germany.


Ali Tür à Saint Martin A Saint Martin, Louis Constant Fleming a été élu maire en 1928, année précise du passage du cyclone dévastateur en Guadeloupe. L.C. Fleming fit appel à Ali Tür qui dessina les plans du palais de justice et de l’ancien hôpital de marigot. En ce qui concerne le premier les façades sont assez proches de leur aspect d’origine, malgré quelques modifications au niveau des volets en bois du premier étage et quelques extensions en arrière du bâtiment. L’entrée principale du palais de justice ressemble étonnamment à celle de la mairie La façade présente trois portes larges et hautes encadrées de colonnes en béton armé, recouvertes de petits carrelages. Ces colonnes soutiennent une galerie située au 1er étage, débordant en auvent et protégeant la façade du soleil. La toiture est plate et la balustrade du premier étage consiste en de simples poteaux cylindriques en

jalousies en bois par des vitres. Bien qu’une grande partie du bâtiment ait été modifiée, notamment vers l’arrière, dans la cour, par adjonction de pièces supplémentaires, la façade a gardé un aspect proche de celui d’origine. Un autre bâtiment public de Saint Martin a été dessiné par Ali Tür et publié dans un ouvrage édité au début des années 30, intitulé: Encyclopédie de l’Architecture/Architecture coloniale Guadeloupe qui lui est entièrement consacré. Il s’agit du dispensaire de Saint Martin, c’est-à-dire de l’ancien hôpital. Le bâtiment abritant aujourd’hui le pôle développement durable et cadre de vie de la collectivité a considérablement été modifié entre les années 1980 et 2010, d’abord pour agrandir l’ancien hôpital, ensuite pour être transformé en centre administratif. Cependant, une partie du patio intérieur entouré de poteaux en béton existe encore, ainsi que les toits plats en dalle de béton armé.

Mairie de Pointe-Noire. Pointe-Noire town hall.

ciment. Sur le fronton, les mots «Palais de Justice» en lettres majuscules sont moulés en ciment et incrustés. Les carrelages typiques des années 30 ornent le hall d’accueil du rez-de-chaussée et de la salle d’audience. Les volumes des pièces sont grands et les hautes portes en bois on été modernisées par remplacement des anciennes

30 juin/june 1934 Nuit des longs couteaux en Allemagne. Les SA réclament avec force le passage à une seconde étape, la révolution socialiste. Night of the long knives in Germany. The SA forcefully claim a passing to a second stage, the socialist revolution.

Le plus bel ouvrage réalisé par Ali Tür à Saint Matin est sans conteste la maison d’habitation de la Loterie Farm. Etonnamment, il ne s’agit pas d’un bâtiment public, mais d’une propriété privée ayant appartenu à l’ancien maire de l’époque M. Louis Constant Fleming. Il est probable que monsieur Fleming, en charge de la mairie entre 1928

2 août/august 1934 Mort d’Hindenburg. Hitler se fait proclamer président du Reich (Führer). Death of Hindenburg. Hitler has himself proclaimed president of the Reich (Führer).

Façade du Palais de justice de Marigot en 1951, Vidoc. Marigot court house façade in 1951, Vidoc.

by reinforced concrete columns, Another public building of Saint covered in small tiling. These co- Martin was designed by Ali Tür lumns support a gallery located and published in a book edited in on the first floor, extending into a the early 1930s, titled: Encyclopecanopy and protecting the façade dia of Guadeloupe Architecture from the sunlight. The roof is flat / colonial Architecture which is and the first storey handrail is entirely devoted to him. It is the made of simple cylindrical cement Saint Martin community clinic, posts. On the pediment, the words “Court House” in capital letters are molded in cement and inlaid. The tiling, typical of the 1930s, decorate the ground floor and courtroom reception hall. The sizes of the rooms are large and the tall wooden doors have been modernized by replacing the previously existing wooden louvers by glass panels. Though a great part of the Façade du Palais de justice de Marigot, de nos jours. building has been Marigot court house façade, nowadays. changed, especially towards the rear, in the courtyard, by the addition of that is to say, the previous hossupplementary rooms, the façade pital. The building now sheltering has kept an aspect similar to the the Territorial Municipality’s Sustainable Development and Envioriginal one.

1934 Début de la longue Marche de Mao en Chine. Start of Mao’s Long March in China.

1935 Construction de la Maison de Loterie Farm par L.C. Fleming. Construction of the Loterie Farm house by L.C. Fleming.

15 sept. 1935 En Allemagne, les lois antisémites de Nuremberg privent les juifs de leurs droits civiques et autorisent la confiscation de leurs biens. In Germany, the Nuremberg antisemitic laws deprive the Jews of their civic rights and authorise the confiscation of their property.

5


ronment Department has largely been modified between 1980 and 2010, first to increase the previous hospital, then to be transformed into an administrative building. However, a part of the interior patio surrounded Salle d’audience du Palais de justice de Marigot, by posts still carreaux de ciment. remains, as Marigot court house Courtroom, cement tiling. well as the flat grandes et 1949 ait obtenu d’Ali Tür qu’il quatre roofs made dessine les plans de cette mai- portes de 3 mètres of reinforson moderne. D’après les témoi- de haut en façade ced concrete Les gnages, cette bâtisse fut construite principale. slabs. vers 1935. La maison est établie deux côtés de la The most Carrelage du hall d’accueil du Palais sur les pentes, entourée d’annexes maison et l’arrière de justice de Marigot. beautiful builMarigot court house postérieures construites sur des présentent égaleding built by reception hall tiling. terrasses. L’accès se fait par un ment quatre ouverAli Tür on escalier majestueux construit en tures, fenêtres ou Saint Martin béton, dont les garde-corps sont portes, permettant is without a doubt the house of constituées de lices en forme de une excellente circulation de l’air. Loterie Farm. Astonishingly, it is cylindres de béton horizontaux. Le Toutes les ouvertures comportent not a public building, but a private bâtiment de forme carrée comporte des volets en bois anticycloniques. property which used to belong to

the mayor of the times, Mr. Louis Constant Fleming. It is possible that Mister Fleming, in charge of the town hall between 1928 and 1949 obtained from Ali Tür that he drew up the plans of this modern house. Based on testimonies received, this building was erected towards 1935. The house is laid on the slopes, surrounded by annexes later built on terraces. Access to it is possible by a majestic concrete staircase, its railings being constituted of handrails made of horizontal concrete cylinders. The square shaped building comprises four large 3 meter high doors on the main façade. The two sides of the house and the rear also offer four openings, windows or doors, enabling an excellent air flow. All the openings comprise hurricane-proof wooden shutters. A terrace covered by a flat reinforced concrete roof rests on cylindrical beams and columns also built from concrete. This terrace completely surrounds the building and offers a typically Art Deco colored cement tiling floor

U p p é f p c s l C i t m l t b d é v b c L d m

1 d d 1936

6

Hitler viole les traités de Locarno en occupant militairement la Rhénanie. Hitler violates the Locarno treaties by militarily occupying Rhenanie.

Jan. 1936 Grèves avec occupation chez Firestone, Goodyear et Goodrich aux USA. Strikes with occupation at Firestone, Goodyear and Goodrich in the USA.

4 mai/may 1936

8 mai/may 1936

20 juin/june 1936

Victoire électorale du Front Populaire en France. Gouvernement Léon Blum. Electoral victory of the Popular Front in France. Government of Leon Blum.

Accords de Matignon. Sous l’impulsion de Léon Blum, le parlement vote la semaine des 40 heures. Matignon agreements. Under Leon Blum’s impetus, parliament votes the 40-hour week.

Loi sur les congés payés en France imposée par les grèves. 600 000 ouvriers découvrent les vacances. Law regarding paid holidays in France imposed by the strikes. 600,000 discover holidays.


drawing up red, yellow, currently being renovated. The fawhite and black geome- çade offers an exceptionally high trical motifs. This tiling ground floor, when one compares is of a size identical to it with the façades of older houses that of the Marigot court dating back to the middle of the house. The inside of the 19th century. The large doors house offers large spaces were closed by wooden shutters, and floors that are either borrowed from the old traditional tiled, or wooden. The architecture. The flat roof, on the whole building is made of contrary, is modern, built of reinterrace roofs laid out on forced concrete. On the first floor, different levels. A raised the openings also bear wooden central element bears hurricane-proof shutters. The galconcrete claustras in or- lery is decorated with concrete raider to ensure the evacua- lings. The second building is location of the hot air accumu- ted on the angle of the two streets lated in the house. The and presents similar characterisuprights of the entrance tics concerning the openings, the Dispensaire à Saint Martin, A. Tür, dessin de l’architecte, Ed. Albert Morancé, Paris room sizes, the concrete beams Community clinic on Saint Martin, A. Tür, architect’s drawing, Albert Morancé Editions, Paris gate rest on the old dry stone wall dating back to and roofs. It was built between the 19th century and are 1940 and 1950. With these two Une terrasse couverte par un toit L’orientation de la construction a crowned with decorative elements examples one can see that the plat en béton armé repose sur des bien évidemment tenu compte de in the shape of piled up concrete previous mayor of Saint Martin poutres et colonnes cylindriques l’orientation des vents dominants trays. The building has obviously started to use modern building également en béton. Cette terrasse dans la vallée de Loterie Farm. been positioned in order to take materials and techniques, borfait le tour complet de la bâtisse et présente un sol en carrelage de ciment typiquement Art Déco dessinant des motifs géométriques colorés en rouge, jaune, blanc et noir. Ces carrelages ont une dimension identique à ceux du Palais de justice de Marigot. L’intérieur de la maison présente de grands volumes et des sols tantôt carrelés, tantôt en parquet. L’ensemble du bâtiment est en toitures-terrasses disposées à différents niveaux. Un élément central surélevé est pourvu de claustras en béton dans le but d’assurer l’évacuation de l’air Patio de l’ancien hôpital de Saint Martin. chaud accumulé dans la maison. Patio of the previous Saint Martin hospital. Les montants latéraux du portail d’entrée s’appuient contre le vieux the prevailing winds of the Loterie rowed from Ali Tür, whilst keeping mur en pierres sèches datant du certain aspects of the traditional Farm valley into consideration. D’autres traces architecture. d’Ali Tür Other traces of Ali Tür à Marigot in Marigot Deux autres bâtiTwo other buildings in ments de Marigot Marigot show obvious montrent des similisimilarities with the artudes évidentes avec chitectural style of Ali le style architectural Tür. These two build’Ali Tür. Ces deux dings built by mayor bâtiments construits Louis Constant Flepar le maire Louis ming are located on Constant Fleming se the angle of rue de la trouvent à l’angle des Liberté and rue de la rues de la liberté et Vue de la maison principale de Loterie Farm. République. The first de la république. Le View of the main house at Loterie Farm. one, built in 1937, premier, construit en was the first hotel of 1937, a été le premier the French side, Saint hôtel de la partie franMartin: the Beau19ème siècle et sont surmontés çaise de Saint Martin : l’hôtel BeauL’escalier d’accès à la terrasse séjour hotel. It is d’éléments décoratifs sous forme séjour. Il est actuellement en cours The staircase leading to the terrace de plateaux en béton empilés. de rénovation. La façade présente 18 juil./july 1936 Putsch militaire fasciste du général Franco contre la République General Franco’s Fascist military putsch against the Republic

1937 Ali Tür quitte définitivement les Antilles et rentre en France. Ali Tür definitely leaves the West Indies and goes back to France.

2 avril/april 1937 Bombardement de Guernica en Espagne. Bombarding of Guernica in Spain.

juin/june 1937 Chute du ministère Blum en France Fall of the Blum ministry in France

7 juil./july 1937 Début de la guerre sinojaponaise. Start of the China-Japan war.

1937 Epuration massive et sanglante dans l’armée Rouge. Massive and bloddy purge in the Red Army.

7


ornementée de garde-corps en béton. Le second bâtiment est situé à l’angle des deux rues et présente des caractéristiques similaires au niveau des ouvertures, des volumes, des poutres en béton et des toitures. Il fut construit entre 1940 et 1950. On voit à travers ces deux exemples que l’ancien maire de Saint Martin, commença à utiliser des matériaux et des techniques de construction modernes, empruntés à Ali Tür, tout en conservant certains aspects de l’architecture traditionnelle. Vue des claustras en béton permettant l’évacuation de l’air chaud Ainsi, Ali Tür, bien qu’étranView of the concrete claustras enabling the evacuation of the hot air ger à l’île de Saint Martin, a également laissé des Thus, Ali Tür, whilst a foreigner to was introduced into the French traces de son œuvre giganthe island of Saint Martin, also left colonies of the West Indies. The tesque dans notre île. Les traces of his gigantic work on our inhabitants of Saint Martin rapidly bâtiments qu’il a construits La terrasse décorée de carreaux ciment island. The builentre 1930 et 1935 sont en des années 30 dings he erected The terrace decorated with 1930s cement tiling très bon état de conservabetween 1930 tion. Seul l’ancien hôpital a and 1935 are in complètement été dénaturé un rez-de-chaussée d’une hauteur very good state inhabituelle, lorsqu’on la compare par les aménagements et extenof repair. Only avec les façades de maisons plus sions postérieures. Le palais de the previous anciennes datant du milieu du justice de Marigot et la maison de hospital has 19ème siècle. Les grandes portes Loterie Farm sont les témoins de been completely étaient fermées par des volets en cette époque d’entre-deux-guerres distorted by the bois, empruntés à l’architecture où le béton armé fut introduit dans various changes traditionnelle ancienne. La toiture les colonies françaises des Anand additions plate, au contraire, est moderne, tilles. Les habitants de Saint Martin brought to it laconstruite en béton armé. Au pre- adopteront rapidement ces nouter. The Marigot mier étage, les ouvertures sont velles techniques de construction court house and également pourvues de volets anti- et l’utilisation du béton remplacera Les piliers d’entrée de la maison the Loterie Farm cycloniques en bois. La galerie est les matériaux traditionnels jusqu’à The entrance pillars of the house nos jours. Ali Tür rentra définitivement en France adopted these new builen 1937 et ne ding techniques and the revint jamais aux use of concrete replaced Antilles. Il est traditional materials until décédé dans le today. Ali Tür finally went sud de la France back to France in 1937 à la fin des anand never came back to nées 70. Pluthe French West Indies. sieurs bâtiments He died in the South of remarquables, France towards the end of construits par Ali the 1970s. Several remarTür en Guadekable buildings, built by loupe, sont insAli Tür in Guadeloupe, are crits par le Minislisted amongst the histotère de la Culture rical monuments by the Ancien hotel Beauséjour, rue de la République 1937 au titre des monuFormer hotel Beauséjour French Ministry of Culture. ments historiques. On Saint Martin, none of A Saint Martin, auhouse are testimonies of this pe- these testimonies of the modernicun de ces témoins de la moriod between the two world wars zation of Saint Martin construction dernisation de la construction Détail de porte avec caillebotis et poignée during which reinforced concrete are protected. Saint Martinoise n’est protégé. en céramique, années 30 Door detail with grating and 1930s ceramic handle 1938 Nov. 1937

8

Les Japonais sont à Shanghai. The Japanese are in Shanghaï.

Hitler devient commandant en chef de l’armée allemande. Hitler becomes commander in chief of the German army.

1938 Promulgation de lois sociales aux USA: salaire minimum, travail des enfants, 40h hebdomadaires. Promulgation of the social laws in the USA : minimum wage, children’s work, 40-hour week

12 mars/march 1938 L’armée allemande entre en Autriche. Hitler réunit l’Autriche au Reich. The German army enters into Austria. Hitler groups Austria with the Reich.

Sept. 1938 Le Führer soutient la demande d’autonomie du parti nazi des Sudètes puis réclame cette région. The Führer supports the Sudètes’ Nazi party’s request for autonomy then claims this region.

3 Sept. 1938 Création de la Quatrième Internationale par Léon Trotsky. Creation of the Fourth International by Leon Trotsky.


SAINT MARTIN 50 ANS AVANT LE DEVELOPPEMENT DU TOURISME Après l’abolition de l’esclavage en 1848, les usines à sucre de Saint Matin fermeront les unes après les autres par manque de rentabilité. La récolte du sel permettra le maintient de l’économie jusqu’au début des années 1960. Cependant, la première moitié du 20ème siècle sera marquée par une émigration massive des saint martinois à la recherche d’un emploi. Certains partiront couper la canne en Guadeloupe ou en République Dominicaine. D’autres trouveront un em-

SAINT MARTIN 50 YEARS BEFORE THE DEVELOPMENT OF TOURISM

Transports maritimes «Je me souviens du temps d’antan où Marigot ressemblait encore à un marécage. Les rues étaient en terre battue et on trouvait des crabes dans le sable au beau milieu de la rue de la République. Le lagon de Simpson Bay n’avait pas encore été comblé et pénétrait dans le bourg jusqu’au niveau de la rue Félix Eboué. Toutes les rives du grand étang étaient bordées par une riche mangrove où venaient

Voilier en carénage, embarcadère de Marigot - années 50 Sailboat out for careening, Marigot dock - 1950s

After the abolishment of slavery in 1848, the sugar factories on Saint Martin closed one after the other for lack of profitability. Salt gathering helped sustain the economy until the early 1960s. However, the first half of the 20th century was marked by a massive emigration of the Saint Martiners looking for employment. Some left to cut

having remained on the island, life passed by peacefully, punctuated by the seasons in a small society isolated from the world, adapted to its environment, still largely turned towards agriculture and livestock breeding. This intermediate period preceded the development of the touristic economy that we know and still remains imbedded

Marigot vu du fort, doigt de gant - 1930 Marigot seen from the fort, Doigt de gant - 1930

ploi à Aruba ou Curaçao, dans les raffineries de pétrole. Pour ceux qui restèrent sur l’île, la vie s’écoulait paisiblement, rythmée par les saisons dans une petite société isolée du monde, adaptée à son environnement, encore largement tournée vers l’agriculture et l’élevage. Cette époque intermédiaire précèdera le développement de l’économie touristique que nous connaissons et reste encore gravée dans la mémoire de nos ainés qui nous racontent avec nostalgie la vie quotidienne entre 1920 et 1960. 30 Sept. 1938 Signature des accords de Munich : Anglais et Français cèdent aux exigences du Führer. Signature of the Munich agreements: English and French surrender to the Führer’s demands. .

nicher les oiseaux échassiers. Les deux quartiers de Saint-James et de Marigot étaient séparés par le «doigt de gant», et il n’était pas rare de voir les jeunes des deux quartiers organiser des batailles navales sur les barques en bois des pêcheurs au beau milieu de la frontière. Une route de front de mer longeait la plage où les barques de quelques pêcheurs se reposaient au soleil. Les rues étaient désertes. Le Lilian était la goélette postale qui assurait la liaison entre la Guadeloupe et Saint-Martin dans les années 30. Plus tard, le Javeline, l’Inese II, le Maris-Stella,

09 nov. 1938 En Allemagne, pogrom de la «nuit de cristal» suite à l’assassinat d’un diplomate à Paris. In Germany, pogrom of the « crystal night » following the assassination of a diplomat in Paris. .

1939 Pacte d’acier : Alliance de l’Allemagne avec l’Italie. Steel pact: Alliance of Germany with Italy. .

Barques de pêcheurs devant l’embarcadère de Marigot - années 1900 Fishermen’s boats in front of Marigot dock - 1900s

cane in Guadeloupe or in the Dominican Republic. Others found employment in petrol refineries on Aruba or on Curacao. For those

20 jan. 1939 En Espagne, les franquistes rentrent à Barcelone. In Spain, the Franco-supporters enter Barcelona.

in the memory of our elders who describe to us what daily life was like between 1920 and 1960.

Fév./feb. 1939 500.000 réfugiés espagnols passent la frontière et sont internés dans des camps d’exception en France. 500,000 Spanish refugees cross the border and are interned in exception camps in France.

9


Sea transport “I remember the old times during which Marigot still looked like a marsh. The streets were made of hard-packed earth and one would find crabs in the sand straight in the middle of the rue de la République. Simpson Bay lagoon had not yet been filled up and flowed into town up to Felix Eboué Street. All the shores of the big pond were lined with lush mangrove in which wader birds came to

Le Lilian, goélette postale de Saint Martin - années 40 The Lilian, Saint Martin’s postal schooner - 1940s

le Delgrès et le Danibe prirent le relais et permettaient les échanges de marchandises entre les deux îles. A l’époque de la navigation à voile, les capitaines étaient si avares qu’ils utilisaient rarement les moteurs. Ils disaient : «Chaque tuf! tuf! coûte de l’argent!». Ils n’utilisaient que la voile et le voyage entre Saint-Martin et Basse-Terre pouvait durer huit jours. Les navires chargés de la liaison entre SaintMartin et la Guadeloupe, construits par des marins anguillais ou saintmartinois, transportaient le courrier, les passagers et les marchandises. Nous exportions beaucoup d’animaux comme des bœufs, des ânes, des chevaux, des chèvres et des moutons vers la Guadeloupe. Le chargement des animaux était toujours un spectacle qui attirait les jeunes. Le grand tirant d’eau du voilier ne lui permettait pas

d’accoster au quai et les bœufs étaient jetés à l’eau, attachés sur les côtés de la barque et ils nageaient en direction du voilier pendant que nous ramions. Les pauvres bêtes étaient affolées et devaient ensuite voyager pendant plusieurs jours en mer avant d’arriver à destination. Ces voyages étaient très éprouvants pour les animaux comme pour les hommes.» Marché aux poissons et aux légumes «Pendant les fêtes du 14 juillet, toute la population se réunissait, comme encore aujourd’hui, pour suivre les courses de voiliers dans la baie de Marigot. Nous portions toujours nos plus beaux vêtements en de pareilles occasions. Les voiliers traditionnels de Saint-

Course de voiliers traditionnels, 14 juillet, embarcadère de Marigot - années 30 Traditional sailboats race, July 14th, Marigot dock - 1930s 15 mars/march 1939 27 mars/march 1939

10

Les nazis font leur entrée à Prague. Hitler démantèle la Tchécoslovaquie. The Nazis enter Prague. Hitler dismantles Czechoslovakia.

Madrid se rend. La guerre est finie. Madrid surrenders. The war is over.

Delgrès and the Danibe took over and enabled exchanges of goods between the two islands. Back in the time when sailing transport was used, the captains were so stingy that they rarely used the engines. They said: “Each tuf! tuf! Costs money!”. They only used sails and the trip between SaintMartin and Basse-Terre could last eight days. The boats in charge of the link between Saint-Martin and Guadeloupe, built by Anguillan or Saint-Martin sailors, carried the mail, passengers and goods. We used to export many animals such as cattle, donkeys, horses, goats and sheep towards Guadeloupe. Embarking the animals was always a sight attracting young people. The sailboat’s deep draft didn’t allow it to dock at the wharf and the cattle were thrown in the water, tied to the side of the fishing boat and they swam towards the sailboat while we rowed. The poor animals were panic-stricken and then had to travel for many days at sea

nest. The two neighborhoods of Saint-James and Marigot were separated by the “glove finger”, and young people from the two neighborhoods would often set up naval battles on the fishermen’s wooden boats Chargement du bétail à l’embarcadère de Marigot - années 50 Embarking cattle at Marigot dock - 1950s in the very middle of the border. A waterfront road bor- before reaching their destination. dered the beach on which a few These trips were as stressful for fishermen’s small boats rested in the animals as they were for the the sun. The streets were empty. human beings. The Lilian was the postal schooner carrying out the link between Fish and vegetable market Guadeloupe and Saint-Martin in the 1930s. Later, the Javeline, “During the July 14th celebrations, the Inese II, the Maris-Stella, the the whole population gathered,

23 août/august 1939 Signature du pacte germano-soviétique au Kremlin : traité de non agression. Signature of the Germano-Soviet pact in the Kremlin: Non-aggression treaty.

01 sept. 1939

03 sept. 1939

Invasion de la Pologne par la Wehrmacht. Invasion of Poland by the Wehrmacht.

La Grande Bretagne puis la France déclarent la guerre au Reich. Great Britain and France declare war on the Reich.


les compétitions que se livraient les différents équipages pour arriver les premiers sur le marché et vendre tout leur poisson. Les pêcheurs du village de Simpson Bay traversaient le grand étang pour vendre le produit de leur pêche à Marigot, à l’actuel emplacement de la mairie. Sur la plage de MaMarché au poisson sous le sand box tree - années 50 rigot, ils tiraient Fish market under the sand box tree - 1950s leurs barques et les femmes releMartin et d’Anguille ressemblent vaient leurs longues robes pour aux barques qui servaient d’anrentrer dans l’eau acheter le poisnexes aux grands voiliers langousson. Les pêcheurs criaient «What tiers européens qui venaient lâa strap! What a strap!» et tendaient cher leurs filets dans les eaux des des grappes de poissons multicoAntilles jusqu’au début du siècle. lores qu’ils avaient accrochées au Ces embarcations étaient utilisées bout d’un morceau de sisal. Nous par les pêcheurs d’autrefois et les n’utilisions pas de balances, et courses que nous organisons au ce système de vente par grappes cours de fêtes nous font revivre

4 sept. 1939 Le Japon se déclare neutre dans la guerre mondiale. Japan declares itself neutral in the world war.

17 sept. 1939 L’Armée rouge envahit la Pologne. The Red Army invades Poland.

30 oct. 1939 Ordonnance de Himmler sur le transfert en Pologne de tous les Juifs du Reich et de ses territoires annexés. Himmler’s order regarding the transfer to Poland of all the Jews of the Reich and of its annexed territories.

Marché au poisson rue de la République - années 50 Fish market rue de la République - 1950s

as we still do today, to follow the sailboat races in Marigot bay. We wore our best clothes on such occasions. The traditional sailboats

30 nov. 1939 L’URSS attaque la Finlande. The Soviet Union attacks Finland.

of Saint-Martin and Anguilla looked like the fishing boats used as dinghies by the large European lobster-fishing sailboats which

22 mars/march 1940 Après la démission de Daladier, Paul Reynaud devient Président du Conseil. In France, after Daladier’s resignation, Paul Reynaud becomes President of the Council.

11


permettait d’écouler tous les poissons. Nous Saint-Martinois, ne mangions pas les poissons coffres, ni les poulpes ou les langoustes. Nous en avions peur.» «Autrefois, les femmes portaient de longues robes. On entendait «Shrah! Shrah! Shrah!» lorsqu’elles se déplaçaient sur la terre battue ou sur les routes en sable. Dans le bourg nous commandions des vêtements chez les couturières. Les superbes robes étaient faites à la main et parfois avec des machines à coudre de l’époque victorienne qui faisaient «Trucutuc! Trucutuc!» à longueur de journée. Les gens de la campagne n’avaient pas besoin d’acheter leurs aliments au marché. Seuls les habitants du bourg de Marigot venaient s’approvisionner en sel ou en légumes dans les épiceries ou sur le marché, mais les agriculteurs échangeaient ou donnaient les produits de leurs récoltes à leurs voisins. Nous produisions tant de légumes que nous allions parfois les troquer contre des poissons avec les pêcheurs de Marigot. Nous plantions des pois, des racines et toutes sortes de végétaux. Chaque famille élevait des

réfrigérateurs. Je me souviens de nos courses en sortant de l’école pour arriver les premières au marché de Marigot et vendre quelques légumes aux bourgeois. Les femmes étaient couvertes par les vêtements de la tête aux pieds. Elles portaient un foulard sur les cheveux et ne découvraient que le visage et les mains. Aujourd’hui, les jeunes filles montrent bien plus que leurs jambes avant même d’être mariées. Cette attitude était inconcevable dans le temps. Vers la fin des années 40 l’angle de la rue de la République et du boulevard de France avait un tout autre aspect. La première station d’essence «Shell» appartenait à Mme Fleming. A l’angle des deux rues se tenait le magasin de Jules Petit où l’on pouvait trouver de la morue salée, de la farine de maïs et toutes sortes de produits alimentaires. Un quai en béton avait été construit

La station Shell, rue de la République - années 50 The Shell service station, rue de la République - 1950s

animaux comme les poules, cochons, cabris, moutons et bœufs. La viande était conservée dans le sel car nous ne possédions pas de 9 avril/april1940

12

Anticipant une attaque alliée contre la Norvège, Hitler envahit le Danemark puis la Norvège. Anticipating an allied attack against Norway, Hitler invades Denmark and then Norway.

pour faciliter l’embarquement des passagers et des animaux sur les barques de transbordement. Un «sand-box-tree» faisait de l’ombre 7 mai/may 1940 Plus de 300 bombardiers allemands survolent la Tamise et entament une campagne de dévastation en Angleterre. More than 300 German bombers fly over the Thames and start a devastation campaign in England.

Le Marché de Marigot, devant l’ancien embarcadère - années 1900 Marigot market, in front of the old dock - 1900s

came to spread their nets in the West Indian waters at the turn of the century. These crafts were used by the fishermen of yesteryear and the races we set up during celebrations enable us to relive the competitions that the various crews disputed to reach the market place and sell all their fish first. The Simpson Bay village fishermen used to cross the big pond to sell the product of their fishing outings in Marigot, where the town hall now stands. They would haul their crafts up on Marigot beach and the women would pull up their long skirts to enter the water and buy the fish. The fishermen would shout out “What a strap! What a strap!” and proposed grapes of multi-colored fish they had hung at the end of a piece of sisal string. We didn’t use scales, and this system of fish grapes sale allowed us to sell all the fish. We Saint-Martiners did not eat the coffer fish, or octopi or lobsters. We were scared of them.” “In olden times, the women wore long dresses. You’d hear “Shrah! Shrah! Shrah!” when they walked on the hard-packed earth or on sandy roads. In town we would order clothing from the dressmakers. The superb dresses were hand-made and sometimes using the sewing machines of Victorian times that would make a “Trucu-

tuc! Trucutuc!” sound all day long. The country people didn’t need to buy their foodstuffs on the market. Only the inhabitants of the town of Marigot came to shop for salt or vegetable supplies in the grocery stores or on the market, but the farmers exchanged or gave the product of their harvest to their neighbors. We produced so many vegetables that we sometimes went to trade them against fish with the Marigot fishermen. We planted peas, roots and all sorts of vegetables. Each family bred animals such a chicken, pigs, goats, sheep and cattle. Meat was preserved in salt as we did not have refrigerators. I remember our races coming out of school to reach Marigot market first and sell the town inhabitants a few vegetables. The women were clothed from head to foot. They wore a scarf on their hair and only their faces and hands were visible. Today, young girls show a lot more than their legs even before they’re married. This attitude was unthinkable in those times. Towards the end of the 1940s the angle of rue de la République and the Boulevard de France looked totally different. The first “Shell” service station belonged to Mrs. Fleming. At the angle of the two streets stood Jules Petit’s store in which one could find salt fish, corn flour and all sorts of foodstuffs. A

10 mai/may 1940

10 juin/june 1940

Offensive éclair des allemands par les Ardennes. Invasion de la Belgique des Pays-Bas et du Luxembourg. Lightning strikes by the Germans through the Ardennes hills. Invasion of Belgium, of the Netherlands and Luxemburg.

L’Italie rentre en guerre aux côtés de l’Allemagne contre la France et la Grande-Bretagne. Italy enters into war alongside Germany against France and Great Britain.


sur le marché où les poissons étaient étalés sur des tables grillagées comme encore aujourd’hui.» A suivre… On le voit à la lecture de ces témoignages, Saint Martin, au début du 20ème siècle était une île paisible où l’activité agricole et la pêche permettaient encore une autonomie alimentaire aujourd’hui révolue. La modernité était déjà en marche avec l’importation des premières voitures. Il faudra attendre les années 60 et 70 pour voir arriver l’eau courante et l’électricité, indispensables au développement du tourisme.

concrete wharf had been built to facilitate the embarking of passengers and animals onto transfer vessels. A sand-box-tree provided shade for the market on which the fish were spread on wire-meshed tables just as they are today.” To be continued… We can see it by reading these testimonies, Saint Martin, at the start of the 20th century was a peaceful island on which farming and fishing still enabled a food providing autonomy that is part of the past now. Modern life was already setting in with the importation of the first cars. One had to wait until the 1960s and 70s to see the installation of running water and electricity, absolute necessities for the development of tourism.

L’embarcadère de Marigot - années 50 Marigot dock - 1950s


Au cours de votre séjour, ne manquez pas de vous arrêter au Musée de Saint-Martin pendant votre visite au bourg de Marigot. Situé 7 Rue Fichot non loin de l’église catholique, vous y découvrirez l’histoire de l’île depuis l’arrivée des premiers amérindiens en 3350 avant Jésus Christ en passant par la colonisation européenne à partir du 15ème siècle, pour aboutir à la vie quotidienne au début du 20ème siècle. Le Musée est ouvert de 9h à 13h et de 15h à 17h. 7, Rue Fichot - Marigot Tél. : 0690 56 78 92

While visitting Saint-Martin and Marigot, don’t miss our island Museum. Located #7, Fichot street, near the Catholic church. You will be able to learn the island’s history from the very first indigenous inhabitants, arriving in 3550 B.C., the European colonisation in the beginning of the 15th century, to ending up with daily life on Saint Martin in the 20th century. The Saint-Martin Museum is open from 9:00 am to 1:00 pm and from 3:00 pm to 5:00 pm 7, Fichot street - Marigot Ph. : 0690 56 78 92

HERITAGE 11  

La revue patrimoniale mensuelle de l'île de Saint Martin/Sint Maarten The Saint Martin/Sint maarten island monthly heritage review

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you