Wolvendael mag n°583 Novembre 2012

Page 100

Ma Mokke is een zwette

Cuisine black, version belgo-blues

100

Sa mokke, Zeina, est toujours une zwette, Sénégalaise et excellente cuisinière. Tant mieux: P’tits Cheveux, alias Jean-Claude Usuwiel, est à nouveau dans l’ambiance africaine qu’il a toujours adorée, au grand plaisir de ses clients. Mais ici, c’est à Drogenbos.

Vous y êtes déjà passé, c’est sûr, mais il faut connaître: c’est en face du car-wash qui se trouve à l’arrière du Carrefour de Drogenbos. Pas très résidentiel, mais pratique pour le parking. On vient, pratiquement en voisin, passer une bonne soirée dans cette petite villa perdue dans un univers de zoning, avec juste une décoration style zèbre sur la façade pour se repérer. A l’intérieur, c’est parti, on replonge dans l’atmosphère brol post-colonial que “P’tits Cheveux” excellait à créer, par exemple il y a vingt-cinq ans dans son célèbre “Mok Ma Zwet” de la rue des Carmélites. Un œil sur la salle, l’autre sur la jolie Africaine qu’il avait installée dans un autre restaurant, de l’autre côté de la rue. De l’avantage d’être affligé d’un superbe strabisme, sous une coupe de cheveux à la brosse qui lui a valu son surnom. Dans une autre vie, ce Bruxellois pur jus a tenu le Boerenhesp, ancêtre du Guignol et, bien plus tôt, il a accompagné Pol Lenders dans la saga du Pol’s Jazz Club et du Bierodrome. Autant dire qu’il s’y connaît en bonne musique et en ambiance bon enfant. L’autre jour, il a craqué pour un trio de flics à la retraite, “De schûne jongens”, qui jouent et chantent du blues. En bruxellois. On espère les entendre chez lui. Entre-temps, il a ajouté à ses talents celui de peindre, dans le plus pur style naïf africain, des toiles très colorées qui ont l’air de sortir tout droit de Matonge. Jean-Claude: tout ce qu’il y a de blanc à l’extérieur, jusqu’aux cheveux, mais très groovy à l’intérieur. Il n’est pas le seul, à voir comment sa clientèle s’amuse le soir, quand on débarrasse les tables où on a mangé africain, à la bonne franquette. Zeina prépare du Yassa de poulet, du Mafê (une sauce à base de beurre de cacahuètes), du Thieboudjen, le plat national sénégalais (du riz au poisson, à base de mérou), du Dibi, un émincé d’agneau, des daurades, du bar, du tilapia. Et pour les gastronomiquement frileux, des steaks, des viandes grillées ou des boulettes, qu’il a baptisées “ballekes de Léopold II”. C’est dépaysant et rassurant tout à la fois. Et pas cher, patron! S.P.

Ma mokke is een zwette - 449, av. Paul Gilson 1620 Drogenbos - 02 830 83 21 et 0472 369 805 Du jeudi au dimanche soir. Ouvert sur rendez-vous le midi, ou tous les jours ... un de ces jours. Mieux vaut téléphoner.

Coins gourmands