{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

S*ORTIES 7 Centre culturel Wolubilis

VOS STAGES CRÉATIFS À WOLUWE-SAINT-LAMBERT

JACQUES GAMBLIN : UN HOMME EN MOUVEMENT TROC D’ŒUVRES D’ART À BOZAR Le magazine d’information culturelle de Wolubilis / Jan.-Fév. 2020


Sommaire

S*ORTIES 7

Le magazine d’information culturelle de Wolubilis / 7 / Jan.– Fév. 2020

3 Edito 4 Brèves 6 Arts de la scène 14 Conférences 16 Jeune public 18 Arts plastiques 21 Visites 22 Ateliers 28 Musique 29 Agenda

2


Édito

3 LE MOULIN DE LINDEKEMALE

Seul moulin à eau encore fonctionnel dans toute la région bruxelloise, le moulin de Lindekemale se situe au bord de la Woluwe. Il constitue l’un des points d’orgue de la promenade qui longe la rivière, à mi-chemin entre le château Malou et ‘t Slot. En près de 900 ans d’existence – il est mentionné dès 1129 dans les documents anciens –, il a déjà connu plusieurs vies : moulin à grain, moulin à papier, brasserie, fabrique de tabac puis de chicorée, pension, laiterie et enfin restaurant. Souhaitons-lui de connaître encore de nombreuses vies !

Le Centre culturel Wolubilis accueille régulièrement, en résidence, des compagnies de théâtre ou de cirque pour encourager la création d’un nouveau spectacle dans de bonnes conditions. Ces artistes ont besoin du regard et de l’avis du public sur leur spectacle en devenir. En février, la Compagnie des Chaussons rouges confrontera son travail au regard des spectateurs … Et si vous leur donniez votre avis ?

Colophon Couverture avant : © Spictacle ! 32 200 exemplaires Journal du Centre culturel Wolubilis avec la collaboration de l’asbl Village Culturel et de la Commune de WoluweSaint-Lambert Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et de la Commission communautaire française Impression : Desmet-Laire Tous droits réservés, Commune de WoluweSaint-Lambert Sauf autorisation préalable et écrite de la commune de WoluweSaint-Lambert ou des éventuels autres ayants droit, toute reproduction et utilisation du contenu de cette publication (textes, photos et logos) par quelque moyen que ce soit sont interdites. Éditeur responsable : Françoise Rossignol, avenue Paul Hymans 2, 1200 Bxl f.rossignol@ woluwe1200.be

La culture c’est aussi vous : votre talent, votre avis, votre participation ! À Woluwe-Saint-Lambert, la culture n’est pas figée, ni enfermée dans un univers cloisonné, elle se veut participative et veille à ouvrir grand la porte aux artistes de toutes disciplines. Votre avis, votre talent, votre créativité sont importants et plusieurs manifestations sont autant de tremplins qui les mettent en avant. Vous découvrirez dans ces pages un appel aux jeunes talents et un concours pour musiciens, lancés dans le cadre de la « Fête de la Musique ». En février vous aurez l’occasion d’apprécier l’exposition des lauréats du Prix Médiatine, un concours qui met en lumière le travail de plasticiens.

La culture peut aussi servir de support pour soutenir des causes solidaires. Chaque année, la soirée « Coup de cœur du bourgmestre » met à l’honneur le travail et l’engagement d’une association locale œuvrant au bénéfice de l’enfance en difficulté. À cette occasion, une trépidante mise en scène de la pièce Un tailleur pour dames, célèbre vaudeville de Georges Feydeau, vous sera présentée en mars. Tous les bénéfices de la soirée seront offerts au Creb asbl qui accomplit un formidable travail pour offrir l’épanouissement et le bien-être à des enfants polyhandicapés. Ces 10 dernières années, grâce à votre participation, plus de 90.000€ ont été versés à 10 associations solidaires de Woluwe-SaintLambert. Je vous en remercie chaleureusement. – Olivier Maingain Le bourgmestre chargé de la culture


Brèves

4

ATELIERS CITOYENS

MERCI ! Il y a un peu plus d’un an, aux alentours d’octobre, reprenait aux Ateliers de Wolubilis l’atelier gratuit Chaîne de Solidarité animé par la styliste Joan de Rijck au profit de l’association Re-Source Chirec Delta Center qui tend à améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer ainsi que leurs familles. L’atelier fut le lieu de convergence d’une quarantaine de bénévoles qui se rassemblaient entre amis ou en famille, en toute convivialité, pour confectionner des objets textiles tels que des pochettes, peluches, porte-clés, chaufferettes,… pour ensuite les revendre lors du marché de Noël de Woluwe-Saint-Lambert et d’autres événements. De cette façon, l’atelier a récolté une somme de 500€ au bénéfice de l’association. Alors de tout cœur, encore un grand MERCI à tous les acteurs de ce projet pour leur temps, leur investissement, leur engagement, leur créativité et leur solidarité. Dans le prolongement de ce projet, ReSource organise des cours de tango aux Ateliers de Wolubilis. Plus d’infos sur re-source-delta.be

Appel à talents/ Fête de la musique Pour l’édition 2020 de la Fête de la Musique à Woluwe-St-Lambert, nous sommes à la recherche de groupes de musiciens amateurs confirmés, semi-pro ou pro de tous horizons et genres musicaux pouvant se produire en live extérieur. Pour participer, envoyez-nous une vidéo ou enregistrement live / presskit (30 minutes de compos originales minimum) avant le 5 mars à l’adresse suivante : o.defoix@woluwe1200.be À l’issue de la sélection, les groupes ou artistes retenus seront invités à se produire sur scène à l’occasion de la Fête de la Musique le 21 juin. APPEL À TALENTS/ FÊTE DE LA MUSIQUE INFO 02 761 60 29 / wolubilis.be o.defoix@woluwe1200.be

CONCOURS MUSICAL

Concours Fête de la musique Vous êtes un groupe de jeunes musiciens en quête de scènes, de public à conquérir et habitant Woluwe et ses environs ? Alors participez au concours Tremplin Fête de la Musique organisé par les Maisons de Jeunes Le Gué et L’Antichambre ! Au programme : une soirée concert/contest de 4-5 groupes le vendredi 6 mars avec comme premier prix une place dans l’affiche de la Fête de la musique à Woluwe-St-Lambert le 21 juin. Pour participer, envoyez-nous avant le 31 janvier une vidéo live ou enregistrement live à fetedelamusiquewsl@gmail.com © EUROPALIA ROMANIA

À NE PAS RATER

MUSIQUE

CONCOURS TREMPLIN/ FÊTE DE LA MUSIQUE INFO fetedelamusiquewsl@gmail.com 02 779 50 32


Brèves

5

EXPOSITION

Vernissage du Prix Médiatine Le Prix Médiatine est un concours pour jeunes artistes plasticiens belges ou résidant en Belgique, toutes disciplines confondues. À l’issue de la sélection du jury orchestré par le Centre culturel Wolubilis, une dizaine d’artistes sont retenus parmi lesquels 7 d’entre eux seront primés. Véritable laboratoire de recherches plastiques, le Prix Médiatine se veut un tremplin pour ces jeunes artistes, par le biais notamment d’une exposition à La Médiatine et de la publication d’un catalogue. Peintures, dessins, photographies, installations, art vidéo, sculptures,... L’occasion de découvrir ce qui se fait aujourd’hui sur la scène artistique belge émergente. PRIX MÉDIATINE ‘20 VERNISSAGE 06.02 / 18:30 EXPO ACCESSIBLE 07.02 – 08.03 / VEN. – DI. 14:00 – 18:00 TARIF Entrée libre LIEU La Médiatine, 1 allée Pierre Levie, 1200 Bxl INFO 02 761 60 15 / wolubilis.be

ÉTAPE DE TRAVAIL

Votre regard nous intéresse Le Centre culturel Wolubilis accompagne les compagnies en arts du cirque et de la rue en résidence dans la création de nouveaux spectacles. Pendant ce processus de recherche, les artistes ont besoin d’un retour du public et c’est là que vous entrez en jeu ! Vous avez envie d’assister à un spectacle de fildeféristes en cours de création et de donner votre avis ? La compagnie des Chaussons Rouges vous invite chaleureusement à découvrir Nadir : « Être perchés, être à l’ouest, de travers. Suspendus par le temps, les pieds ou l’imaginaire. Défier la verticalité d’une ligne d’acier horizontale. Déployer ses ailes. Décider de se poser, de regarder au zénith ou de tourner son regard vers ce point énigmatique, sous soi, au travers de la terre, vers un autre ciel. » NADIR CIE DES CHAUSSONS ROUGES 12.02 / 15:00 DURÉE 30 min + rencontre ÂGE Tout public TARIF gratuit LIEU Centre Communautaire de Joli-Bois, 15 Drève des Shetlands, 1150 Bxl RÉSERVATION wolubilis.be INFO 02 761 60 15 En collaboration avec le Centre communautaire Joli-Bois et Whalll

REPAIR COUTURE

À vos fils et aiguilles ! Le Repair couture vous ouvre son espace, pour tous, à partir de 8 ans (accompagné). Venez réparer vousmême cette poche trouée, ce bouton manquant ou cette tirette défectueuse. Totalement gratuit et accessible aux non-initiés des fils et des aiguilles. L’objectif est de se rencontrer, de réparer et pourquoi pas, d’éveiller des vocations… REPAIR COUTURE 25.01 / 14:00 - 16:30 TARIF gratuit LIEU Atelier couture, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INFO 02 761 60 29 / wolubilis.be

MUSIQUE

Concert exceptionnel pour les 20 ans de l’asbl Mergem “O Tchalaï ... C’est pur bonheur de chevaucher le vent à travers les étoiles, de retrouver des parfums d’adolescence, s’échapper du quotidien morose, faire l’amour avec l’univers, aller à la rencontre du nomade en chacun de nous.” (www. otchalai.be) Musique et danse des Balkans et Roumanie O TCHALAÏ 08.02 / 20:30 TARIFS Prévente: 16 €/ personne – 60 € / 5 pers. Sur place: 20 €/pers. Petite restauration dès 18h LIEU Collège Don Bosco 270 chaussée de stockel 1200 Bxl RÉSERVATION sur le compte Mergem BE48 4353 0294 5127 avec communication :“Otcha, votre nom, nbre de places” INFOS mergemspenranza@ gmail.com / 0474 485 253 après 18h / www.mergem.be


Arts de la scène

6

JACQUES GAMBLIN : UN HOMME EN MOUVEMENT

C’est une rencontre improbable comme la vie en a le secret. Un coup de pouce au destin sous l’impulsion d’un comédien qui explore l’âme humaine avec fougue et émotion. En janvier 2014, le navigateur Thomas Coville tente, pour la 4 e fois, le record du tour du monde à la voile en solitaire. Touché par cette quête de l’absolu, Jacques Gamblin va entamer avec lui une correspondance de soutien, des messages bourrés d’énergie, de chaleur et d’humour. Un échange qui renvoie à chacun d’entre nous. « Tout est normal mon coeur scintille », « Gamblin jazze, de Wilde sextete ». Jacques Gamblin est un habitué de Wolubilis. « Ce n’est pas le côté rassurant des retrouvailles qui m’attire, au contraire, le confort n’est pas spécialement souhaitable car il y a toujours des imprévus. On ne joue pas chez soi, on est invité et on s’invite chez l’autre. Ce que j’aime dans cette forme de fidélité avec un public c’est que les gens suivent un travail et son évolution, un parcours d’artiste. J’ai alors le sentiment de pouvoir leur raconter une nouvelle histoire, bien différente de la précédente, mais avec une même signature. Je fais de la scène depuis 30 ans et c’est le 7e spectacle que j’ai écrit. Mais c’est bien aussi de se produire dans une ville où le public ne me connaît presque pas, si ce n’est qu’en tant qu’acteur au cinéma. »

JE PARLE À UN HOMME QUI NE TIENT PAS EN PLACE © NICOLAS GERARDIN

Plus d’une centaine de dates déjà et une tournée qui se prolonge devant des spectateurs émus. Avec « Je parle à un homme qui ne tient pas en place », Jacques Gamblin se met à nu et partage une superbe histoire d’amitié.

Toucher à l’humain On retrouve ici les thèmes de l’amitié, du respect, de l’ouverture à l’autre, si chers à l’auteur et acteur. « Je me suis toujours intéressé à l’humain, essayant quelque peu de l’observer au microscope. L’autre est un sujet qui me travaille. Que met-on en jeu, dans une vie, pour être un peu plus performant aujourd’hui qu’hier ? C’est ça un parcours. Se coucher tous les soirs en se demandant ce qu’on a appris dans la journée. Ce qu’on apprend de l’autre sert à nous découvrir davantage. » Thomas Coville le reconnaît, il en a appris beaucoup sur lui-même par cette correspondance. Le navigateur expérimenté a été accompagné autant par la bienveillance du comédien que par ses mots. « Les hommes comme lui sont des militants de la joie, de la folie, de tous les possibles. Thomas est connu pour ses records en solitaire et, néanmoins, il est proche des gens. On se retrouve sur ce terrain-là. C’est un être d’exception et, pourtant, il ne se voit pas comme un héros. Il s’est fixé un but, on ne sait pas pourquoi. »

Se sentir unique Jacques Gamblin s’est nourri de sa récente interprétation dans L’Incroyable histoire du Facteur Cheval au cinéma pour questionner sur le choix d’un destin. « J’aime qu’il n’y ait pas de réponse au pourquoi de sa quête. Afin de le comprendre, j’ai essayé d’abord de savoir pour quelle raison il avait voulu construire ce Palais Idéal durant 30 années de sa vie, lui le paysan qui savait à peine écrire. Et on finit par se dire « parce que », tout simplement. Si Thomas Coville a besoin de battre des records, c’est qu’il en a besoin, peut-être est-ce un besoin de se sentir unique dans cette foule que nous formons. J’aime les gens qui se réalisent. L’adulte est un grand enfant. Et un enfant, il regarde et il « fait comme ». Même si l’adulte trouve ses repères, ses racines puisent toujours dans la terre de l’imitation. Alors, quitte à imiter, autant imiter des gens beaux


Arts de la scène

JE PARLE À UN HOMME QUI NE TIENT PAS EN PLACE © NICOLAS GERARDIN

7

qui accomplissent de belles choses. Je ne fais pas un théâtre documentaire, j’ai envie de montrer des personnages beaux dans leurs contradictions. Le plus intéressant est qu’ils fassent écho, en chaque spectateur, à leurs petites victoires personnelles, leur façon de relever la tête après un échec, leur rapport à l’amitié, à la confiance… S’il n’y a pas cet écho, ce n’est pas la peine de faire le spectacle. »

Les mots et le temps L’un en mer, l’autre sur la terre ferme. La distance change-t-elle le choix des mots ? « Cette distance géographique ne correspond pas à l’espace-temps qu’est celui du courrier postal et, pourtant, cette notion de temps reste essentielle. Envoyer un mail est un acte à l’aveugle, on ne sait pas quand l’autre va le lire ni l’interpréter. S’il n’y avait pas eu ce flou, cette crainte, je n’aurais pas monté ce spectacle, il repose aussi sur cette fragilité et sur ces 30 jours qui passent. Il y a les mots qu’on choisit, ceux qu’on n’ose pas. Une forme d’intrigue se noue, avec des événements épiques et aussi de l’humour. Cet humour qui m’est toujours indispensable, tout comme j’ai besoin de musique, de danse, de sons. »

L’art du vivant Une formidable énergie se dégage de tous les spectacles de Jacques Gamblin. Sportif accompli, serait-ce lui l’homme qui ne tient pas en place ? « Je peux être un contemplatif mais

en mouvement. Si je m’assieds et que je regarde, mon regard se porte sur quelque chose en mouvement. Dans ma famille, quand j’étais gamin, le mot « fatigué » n’était pas dans le dictionnaire. C’était sans doute excessif car il est bon, aussi, d’avouer sa fatigue. Néanmoins, je me suis construit avec cette énergie et cette envie de manger la vie. L’énergie a été le plus beau cadeau que mes parents m’aient fait. Dans ce spectacle, je joue pieds nus car je me livre totalement. Cette conversation, au jour le jour avec Thomas est une expérience unique que je ne revivrai plus jamais et c’est ça qui se joue tous les soirs sur scène. J’éprouve cette émotion comme jamais avec ce spectacle. » Jacques Gamblin offre, lui, un cadeau de scène au public. Sa parole porte haut. « Je suis un homme de nature, c’est l’endroit où je me sens le mieux. Là je vous parle, face à la mer, en Bretagne, le soleil brille, tout s’ouvre et tout s’éclaire. Mais si quelqu’un passe sur le sentier, je le regarde, je suis à l’écoute, tous mes sens sont en éveil, ça me passionne ! » – Propos recueillis par Gilda Benjamin

SEUL EN SCÈNE JE PARLE À UN HOMME QUI NE TIENT PAS EN PLACE Avec Jacques Gamblin 22-23.01 / 20:30 DUREE 1h30 TARIF €33 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60)/ €37 tout public / €25 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


Arts de la scène

8

TAILLEUR POUR DAMES ET ÉQUILIBRISTE

UN TAILLEUR POUR DAMES ©SÉBASTIEN FERNANDEZ

Un mari qui découche, une femme soupçonneuse, un ami soi-disant à l’agonie qui débarque en pleine forme, une maîtresse mariée, une femme et un mari trompés, une belle-mère en colère, des quiproquos en cascades et des portes qui claquent… Nul doute : il s’agit bien d’un Feydeau ! Mais ceux qui pensent tout connaître du Tailleur pour dames risquent d’être pris de vertige face au costume moderne que lui a confectionné Georges Lini.

Georges Feydeau, horloger du rire Ce n’est pas un hasard si Georges Feydeau est toujours connu aujourd’hui comme le maître du vaudeville. Toutes ses pièces reposent sur une mécanique parfaitement huilée dans laquelle chaque personnage évolue de manière précise. Chaque mouvement est millimétré et s’inscrit dans une chorégraphie géante qui mène l’intrigue. Car comme le dit lui-même le dramaturge : « Le théâtre, avant tout, c’est le développement d’une action, et l’action c’est la base même du vaudeville et du mélodrame. »

Le début de la gloire Montée en 1986, Un Tailleur pour dames est le premier grand succès critique

et public de Georges Feydeau. Et tous les ingrédients du vaudeville sont déjà bien en place… Le résumé ? Le docteur Moulineaux entame une liaison extraconjugale avec Suzanne, une de ses patientes. Pour abriter cette passion adultère, il loue un entresol récemment occupé par une couturière. À peine installé dans les lieux avec sa maîtresse, Moulineaux voit débarquer quelques clientes de la confectionneuse, mais aussi sa belle-mère, sa femme légitime, le mari de Suzanne, lui-même accompagné de sa maîtresse...

Georges Lini, créateur de modernité Toutes ces péripéties sont parfaitement servies par une scénographie périlleuse et astucieuse imaginée par le metteur en scène belge, Georges Lini. Sur ce plateau mouvant, les comédiens se débattent autant physiquement que verbalement. Comme à son habitude, Georges Lini réussit à insuffler de la modernité à l’œuvre de Feydeau et il s’en explique d’ailleurs dans le livret de présentation de la pièce : « À mes

yeux, le théâtre classique ne traite plus des problématiques du monde actuel. Sans recherche de modernité, l’art perd contact avec son époque et le public avec lequel il doit dialoguer ». Un demi-siècle sépare les deux Georges, mais la mécanique de Feydeau rencontre parfaitement celle de Lini, assurant à ce Tailleur pour dames une belle cure de jouvence. France Bastoen, Isabelle Defossé, Eric De Staercke, Stéphane Fenocchi, Michel Gautier, Louise Jacob, Thierry Janssen et Marie-Paule Kumps ne ménagent pas leurs efforts et offrent au public une prestation qui force le respect. Rire et vertige garantis ! – Delphines Georges THÉÂTRE UN TAILLEUR POUR DAMES De Georges Feydeau 04.03 / 20:00 – COUP DE CŒUR DU BOURGMESTRE TARIF €27 05.03 / 20:30 DUREE 1h50 avec entracte TARIF €21 hab WSL, PMR, EDC / €25 tout public / €23 senior (+60) / €16 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


Arts de la scène

9

SOIRÉE COUP DE CŒUR DU BOURGMESTRE

La soirée « Coup de cœur du bourgmestre Olivier Maingain » vous invite à passer une agréable moment avec Un Tailleur pour dames de Georges Feydeau. Les bénéfices de la soirée soutiennent les missions d’une association locale travaillant dans le secteur de l’aide à l’enfance. Les 10 premières éditons de la soirée « Coup de cœur » ont permis de récolter 90.744,22€ au bénéfice de dix associations implantées à Woluwe-Saint-Lambert. En 2020, c’est au « Centre de rééducation de l’enfance à Bruxelles (Creb-asbl) » que seront versés les bénéfices de la soirée. de communiquer, il faut être attentif au moindre signe, un mouvement des yeux, un déplacement de la main. Le contact peau à peau est important car c’est parfois la seule manière pour eux de ressentir quelque chose. Pour chaque geste du quotidien, ces enfants nécessitent un accompagnement constant et bienveillant.

Stimuler les sens Le Creb : accompagner les enfants polyhandicapés Créé il y a 50 ans, le Creb s’est installé à Woluwe-Saint-Lambert il y a 37 ans, quartier Chapelle-aux-Champs, sur le site du campus de l’UCL. Le Creb accueille des enfants polyhandicapés en très grande dépendance. Le centre de jour accueille 55 enfants âgés de 0 à 18 ans, 27 logent sur place. « Certains enfants restent sur place 7 jours sur 7 car ils nécessitent des soins paramédicaux quotidiens et que la famille ne dispose pas toujours des équipements nécessaires : un siège-coquille moulé sur le corps pour la position assise, un relax qui évite les douleurs ou les

déformations de la colonne vertébrale quand ils sont couchés et une station qui les maintient debout pour qu’ils ne soient pas en permanence assis ou couchés », explique Danielle Van Den Bossche, directrice du Creb.

Communiquer grâce au contact peau à peau Le personnel veille à apporter un maximum de confort physique et de stimulations à ces enfants qui n’ont aucune autonomie. La grande majorité ne savent pas manger seuls ou sont nourris par sonde. La plupart ne parlent pas, difficile dès lors de comprendre, quand un enfant pleure, s’il a faim, froid ou mal… Le personnel a développé un langage gestuel très simple. Avec ceux qui n’ont pas du tout de possibilités

Avec une infinie patience et beaucoup d’attention l’équipe organise des activités qui stimulent les sens : le toucher en manipulant différentes matières (riz, farine, pâtes sèches, ..). Ceux qui en sont capables assistent à des ateliers de cuisine où ils peuvent sentir, gouter, toucher. Peindre avec les doigts permet aux enfants de s’exprimer. La musique est aussi précieuse, notamment les percussions, qui permettent aux enfants, en touchant les instruments, de sentir les vibrations dans leur corps. Des histoires leur sont racontées et comme avec tous les enfants, des fêtes sont organisées pour les anniversaires ou la Saint-Nicolas. Pour améliorer encore l’accueil de ces enfants, un projet de modernisation et d’agrandissement du Creb verra le jour d’ici quelques années. Il permettra d’améliorer encore la qualité de vie et le confort des enfants. Leur accompagnement au quotidien nécessite beaucoup d’assistance et certaines activités ne peuvent être organisées que grâce à l’appui de bénévoles. Si participer à cette expérience enrichissante et altruiste vous tente, n’hésitez pas à contacter le Creb. Une déduction fiscale est prévue pour les dons de plus de 40 €. RENSEIGNEMENT : CREB-ASBL.BE


Arts de la scène

10

NICOLAS BRIANÇON : UN SPECTACLE DE GOURMETS

Avec sept nominations aux Molières et un Prix du comédien dans un second rôle pour François Vincentelli, Le Canard à l’orange poursuit une tournée triomphale. Son metteur en scène Nicolas Briançon, grand admirateur de Jean Poiret, nous sert un festin savamment équilibré.

Jouer est un jeu Une citation de Peter Brook qu’il pourrait faire sienne, d’autant plus ici. « Il est vrai que le personnage principal, grand joueur d’échecs, s’apprête à jouer la partie de sa vie puisqu’il invite l’amant de sa femme le temps d’un week-end et qu’il compte bien marquer contre cet adversaire. » Une intrigue à la sauce anglaise, comme on les aime. Qu’y a-til de plus british dans cette pièce ? « La qualité de la construction dramatique et l’épaisseur des personnages chères aux anglo-saxons. Sans oublier l’humour omniprésent. » Grâce à l’excellente adaptation de Marc-Gilbert Sauvajon, le spectacle tient aussi beaucoup du vaudeville français. « C’est amusant de voir cette pièce anglaise devenir presqu’un symbole du boulevard français. L’adaptation de Sauvajon est épatante, enrichie des apports de Jean Poiret

quand il l’a jouée à la fin des années 70. Cinq jours avant la première, il avait réécrit des petites choses avec le metteur en scène Pierre Mondy. Cette touche Poiret est sensible, il n’est pas question de l’imiter mais je vois son regard bleu pétillant quand je joue. »

Premier métier : acteur « Je suis un comédien qui met en scène. J’ai toujours voulu embrasser la mise en scène. J’ai dirigé trois festivals dans ma vie, je vibre pour cet aspect du théâtre. Bien sûr, mon premier métier est acteur. Je viens de tourner chez vous un film avec Christian Clavier, Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde… Do you do you Saint-Tropez est réalisé par Nicolas Benamou. J’adore définitivement Bruxelles. Et je suis déjà venu à Wolubilis pour La Vénus à la fourrure. Je ne comprends pas les comédiens qui n’aiment pas les tournées. C’est pourtant le meilleur moyen d’aller à la rencontre du public. Je fais aussi ce métier pour aller vers les gens. Et le public belge est extraordinairement chaleureux. »

Le Belge à l’honneur Et au final, c’est le Belge de la troupe qui a remporté le Molière ! De quoi bien charrier François Vincentelli. « Et on le charrie toujours, comme lui nous charrie tout autant. Ce Molière est amplement mérité, c’est le meilleur camarade du monde. D’ailleurs, il y a eu un vrai cri de joie général quand il l’a obtenu. Le jeu avec cette troupe est assez unique, les egos ont été remisés au placard et nous avons un plaisir immense à être ensemble. » – Propos recueillis par Gilda Benjamin COMÉDIE LE CANARD À L’ORANGE De William Douglas Home 20-22.02 / 20:30 DUREE 1h30 TARIF €42 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60) / €46 tout public / €36 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30 LE CANARD À L’ORANGE © CÉLINE NIESZAWER

Le succès change-t-il l’esprit d’une troupe ? Ce qui est sûr, c’est que Nicolas Briançon lui a insufflé la joie et la rigueur indispensables à un tel classique du théâtre. « Nous allons passer le cap de la 200ème représentation durant la tournée. J’adore jouer longtemps car on se sent totalement libéré du texte, il ne s’agit plus que de se trouver dans le pur plaisir du jeu immédiat. En tant que metteur en scène, je dois bien sûr veiller à ce que les effets comiques ne soient pas trop appuyés mais je travaille avec une équipe consciencieuse et enthousiaste. Je dis souvent aux comédiens, avant la représentation « Faites-vous peur ! ». Il faut garder à l’idée qu’une représentation est une aventure pour ne jamais tomber dans la routine. Le succès du Canard à l’orange est à prendre avec beaucoup de modestie et nous dépasse un peu, il est lié avant tout à la qualité de la pièce. Sans doute, nous ne la trahissons pas et nous la servons au mieux. Le succès nous oblige à amplifier cette qualité. »


Arts de la scène

11

UN PIED DANS LE PARADIS

UN PIED DANS LE PARADIS © ALICE PIEMME

C’est avec talent et beaucoup d’humour que Virginie Thirion s’attaque à la question de la pauvreté féminine à travers l’histoire de ces trois sœurs, contraintes par les circonstances de la vie à retourner cohabiter dans le cinéma familial. On y découvre leurs 1001 trucs et astuces pour parvenir à manger et à vivre, leurs petites arnaques souvent cocasses et leurs solutions, parfois pires que les problèmes initiaux. Une jolie mise en perspective de ces femmes, bien plus « héroïnes et résistantes du quotidien » que victimes ; un pied vers le paradis certes mais jamais dans la tombe !

Comment est née l’envie d’écrire cette pièce ? J’avais été impressionnée par un livre consacré aux célèbres arnaques, grandes ou petites, que les gens sont capables d’inventer pour survivre. Comme des ambulanciers qui faisaient taxi durant leurs heures de travail ou ces gens qui parvenaient à vendre la Tour Eiffel ou les ponts de Paris à des investisseurs crédules. J’avais été frappée par leur inventivité et leur combativité car l’arnaque n’est pas un jeu, c’est avant tout une manière de ne pas se laisser mourir. Des gens que la société laisse un peu derrière mais qui refusent de se laisser faire. Plus que de la précarité, ma pièce parle avant tout de cette incroyable combativité. Ces trois sœurs ont choisi des chemins différents mais pourtant elles se retrouvent au même point. Derrière leurs histoires, c’est l’évolution de la société que vous pointez… Madeleine ne s’est pas mariée et a décidé de reprendre le cinéma de leur

que la vie est cocasse, ce qui ne veut pas dire non plus qu’elle est toujours drôle. On peut tout réussir dans sa vie, être un aventurier et mourir bêtement parce qu’une branche vous tombe sur la tête. Donc si la vie est bouffonne, elle n’en est pas moins désespérante ; en conséquent regardons-la avec légèreté, sinon on se pend. Face à cela, l’humour n’est-il pas la meilleure manière de prendre du recul ?

parents. Faute d’argent elle n’a pas pu le mettre aux normes des nouvelles règles de sécurité, elle ne peut plus l’exploiter mais est contrainte de vivre dedans. Louise tenait un café près des Halles. Avec l’arrivée des grandes enseignes, il a dû fermer. Elle et son mari ont alors vécu de petites arnaques, avant qu’à la mort de ce dernier elle se fasse elle-même arnaquer par un jeune homme. Enfin Jeanne, la dernière, a quitté son mari, partagé son argent entre ses trois enfants et choisi de retourner vers ses sœurs car elle réalise que ses choix de vie n’étaient pas les siens mais ceux que la société attendait d’elle. Est-ce que le registre de la comédie s’imposait pour traiter d’un tel sujet ? J’ai choisi la comédie, à la fois pour attirer plus de public mais aussi pour rendre le propos plus supportable. Mais plus fondamentalement, je trouve

Jusqu’où iront vos personnages pour s’en sortir et y a-t-il une morale à cette histoire ? Si elles commettent beaucoup de petits méfaits plutôt drôles, comme de voler les vases en granit des cimetières pour les revendre sur des brocantes, elles finiront néanmoins par franchir un des tabous ultimes de notre société. En filigrane, c’est une manière de dire « attention, si nous continuons à nier le problème de la précarité, nous courons à notre perte et nous nous retrouverons en situation de guerre civile entre ceux « qui ont tout » et ceux « qui ne peuvent plus rien du tout ». – Propos recueillis par Marina Laurent THÉÂTRE UN PIED DANS LE PARADIS De Virginie Thirion 30.01 / 20:30 DUREE 1h10 TARIF €19 hab WSL, PMR, EDC / €22 tout public / €20 senior (+60) / €13 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


12

S*ORTIES THÉÂTRE

SCAPIN 68 © ZVONOC

Arts de la scène

Vertikal : la virtuosité du mouvement Mourad Merzouki a l’art de nous surprendre. Décloisonner les genres, bousculer les repères du hip-hop, voilà ce qui l’anime. Après les inoubliables Pixel et Boxe Boxe Brazil qui rencontraient les arts numériques pour l’un, la boxe et la musique classique pour l’autre, sa nouvelle création rivalise d’inventivité et joue avec l’apesanteur. Associé à la compagnie de danse verticale Retouramont, il chorégraphie ses danseurs en un ballet aérien fluide et saisissant. Sur la scène plantée de murs amovibles, ils sont dix danseurs à onduler le long des parois ou à tournoyer dans l’espace. Équipés d’un dispositif technique particulier, les voilà en suspension dans un autre monde, exposés au défi de la verticalité. Le rapport au sol, si fondamental au hip-hop, s’en trouve modifié, les jeux de contacts entre interprètes, renversés. Tout est possible et leurs élans poétiques et gracieux nous offrent des images d’une grande beauté. Un spectacle sur le fil, tout simplement magique !

VERTIKAL © LAURENT PHILIPPE

DANSE VERTIKAL De CCN Créteil & Val – de – Marne / Cie Käfig / Mourad Merzouki 05 - 07.02 / 20:30 DUREE 1h10 TARIF €36 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60) / €40 tout public / €28 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

SCAPIN 68 Vous avez manqué le passage de la troupe de Scapin 68 la saison passée ? Réjouissez-vous, ce succès du Théâtre Royal du Parc revient pour trois représentations démentielles ! Thierry Debroux a eu la fantaisie de revisiter ce classique à la mode de mai ‘68 mais sans changer une virgule de Molière. Une filiation qui coulait naturellement de source vu que Jean-Baptiste Poquelin y célébrait déjà la liberté d’aimer de la jeunesse contre le conservatisme patriarcal ! En Scapin hippie, cabotin et déluré, Othmane Moumen fait des ravages aux côtés d’une distribution qui ne s’économise pas pour faire de cette version une belle réussite. Profitant de l’absence de leurs pères - Argante et Géronte - Octave et Léandre se sont lâchés. Ils ont fait la fête et sont tombés amoureux. Hélas, très vite, nos jeunes premiers apprennent le retour de leurs géniteurs. Ils auront besoin du valet de Léandre et de ses stratagèmes pour affronter le courroux paternel. Scapin sera le pavé qu’ils lancent, un peu lâchement, à la figure de leurs « vieux » qui, bien entendu, veulent les marier contre leur gré. THÉÂTRE SCAPIN 68 De Molière / mes Thierry Debroux 13 - 15.02 / 20:30 DUREE 1h35 TARIF €21 hab WSL, PMR, EDC / €25 tout public / €23 senior (+60) / €16 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


Soirée Portées-Portraits

13

JEAN MARC TURINE "BRICOLEUR" » © GAËL TURINE

Pour la lecture spectacle de janvier, Wolubilis vous propose de découvrir La Théo des fleuves, un très beau récit parlé et chanté par Laetitia Reva, accompagnée par l’excellent Didier Laloy à l’accordéon. La vieille Théodora ne marche plus, elle ne voit plus. Mais elle se souvient et raconte. Elle nous parle de sa vie, de ses rencontres, ses amours, ses espoirs, ses errances, ses drames et ses désillusions. Enfant du fleuve, née Rom, elle a voyagé au gré des vents, traversant le temps. Née à l’aube du XXe siècle, elle le traverse tout entier. Temps de guerres, de communisme, d’oppressions répétées, l’histoire des Roms se révèle et se confond avec celle du siècle. Naître femme, c’est s’exposer à la tutelle des pères et des maris, Théodora le comprendra vite. Tout comme elle pressentira aussi que par la lecture et l’écriture, elle échappera à la fatalité. Aladin, le tendre amant, Nahum, le fils d’élection, Joseph, le marin, croiseront sa route. Personnages lumineux, ils partageront un temps sa vie avant qu’elle ne reprenne la route et construise sa destinée. La force du travail de Jean Marc Turine réside dans son souci de donner la parole aux sans-voix, aux opprimés, aux victimes et de se dresser, sans relâche, contre la guerre et l’exclusion. Par une écriture juste et engagée qui donne toute sa force à ce récit, Jean Marc Turine dénonce l’exil forcé, les brimades, l’injustice subis par la communauté tsigane, « les nègres blancs » dans l’indifférence générale. Les voix du récit s’entremêlent pour nous emporter dans une histoire forte et entière, qui ne laisse pas le lecteur indifférent et le pousse à reconsidérer les questions de l’exil et de l’exclusion à la lumière de l’histoire contemporaine. Ce livre (paru aux Éditions Esperluète en 2017) a d’abord fait l’objet d’une pièce radiophonique sous forme de feuilletons sur France Culture. Il est ensuite publié dans une écriture poétique et charnelle qui se fait la voix furieuse et tragique des exilés permanents dans une épopée flamboyante.

Jean Marc Turine vit et travaille à Bruxelles. Il se dit avant tout «bricoleur». Depuis 1978, il réalise des films, des fictions et des documentaires radio, notamment avec Marguerite Duras et Jean Mascolo (Les enfants, 1984). Il a également à son actif dix ans de production radio chez France Culture. Également essayiste et romancier, La Théo des fleuves est son troisième roman (récompensé par le prix des Cinq Continents 2018), après Foudrol (2005), un roman qui trouve déjà sa source dans la Première Guerre mondiale, et Liên de Mê Linh (2014) qui dénonce les souffrances actuelles des victimes de la dioxine au Viêt Nam.

LECTURE SPECTACLE LA THÉO DES FLEUVES de Jean Marc Turine 27.01 / 20:00 Lecture et chant, Laetitia Reva Accordéon, Didier Laloy Mise en voix, Geneviève Damas TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


Conférences

14

ENTRAIDE ET EFFONDREMENT, MERCI LES CHAMPIGNONS !

C’est le titre de la conférence du 10 février prochain qui sera l’occasion de se pencher sur l’avenir de notre planète et ses défis écologiques avec, comme invité, l’ingénieur agronome et docteur en biologie Gauthier Chapelle.

Réflexion sur notre futur… Pour Gauthier Chapelle, notre société va droit vers son effondrement, car cette société thermo-industrielle n’est pas compatible avec le vivant. L’agression du climat terrestre est provoquée notamment par la consommation à outrance des combustibles fossiles qui sont à la base de notre fonctionnement civilisationnel. Notre système va s’écrouler pour laisser place à autre chose, et il faut s’y préparer au plus vite. La solidarité et l’entraide seront des valeurs nécessaires pour envisager notre futur. Il s’agit d’optimiser nos moyens et non de les maximiser, et pour cela on s’inspire du vivant pour créer des applications et tenter de maîtriser notre durabilité. Gauthier Chapelle a inspiré et co-fondé en 2006 l’asbl Biomimicry-Europa en vue de promouvoir le biomimétisme en Europe. Il a également co-fondé la SA Greenloop spécialisée dans les business modèles résilients et bioinspirés. Auparavant, il a travaillé pendant une dizaine d’années sur la biologie des crustacés polaires, ce qui l’a mené plusieurs fois en Antarctique et lui a permis d’y développer sa perception des menaces environnementales pesant sur notre planète. Gauthier Chapelle est aussi conférencier, collaborateur scientifique à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique depuis 15 ans, auteur ou co-auteur d’une quinzaine de publications, notamment : Une autre fin du monde est possible : vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre), avec Pablo Servigne et Raphaël Stevens (Seuil, 2018), L’entraide, l’autre loi de la jungle, avec Pablo Servigne (Éd. Les liens qui libèrent, 2017), Le vivant comme

modèle, la voie du biomimétisme coécrit avec Michèle Decouste (Albin-Michel, préfacé par Nicolas Hulot et JeanMarie Pelt, 2015).

est un des plus brillants représentants. « C’est un changement de regard que propose Gauthier Chapelle : la nature n’est plus une source inépuisable de matières premières, elle est une source inépuisable de connaissances. » - Nicolas Hulot

Le vivant comme modèle Solidarité et entraide À tous ceux qui, conscients de l’urgence des défis écologiques, s’inquiètent de l’avenir, ce livre (Le vivant comme modèle…) apporte un formidable espoir, à la fois technique, stratégique et philosophique. Son idée part d’un constat : la nature est un gigantesque laboratoire, vieux de plusieurs milliards d’années, et riche d’autant de solutions. Lancé il y a une trentaine d’années outre-Atlantique par des naturalistes d’un nouveau genre, pour la plupart des femmes, le mouvement du biomimétisme se développe aujourd’hui en Europe. Dans tous les secteurs, il propose des passerelles entre ceux qui construisent le monde : ingénieurs, managers, marchands, agriculteurs, médecins... et les scientifiques qui étudient la nature. Gauthier Chapelle en

Les réflexions de Gauthier Chapelle sont particulièrement originales et novatrices. Sur le plan pratique, car il démontre à l’aide de nombreux exemples comment le laboratoire de la nature peut être un modèle, même pour résoudre des problèmes technologiques très pointus. Sur le plan éthique (avec Pablo Servigne), il contredit le mythe dominant d’une nature et de relations humaines fondées sur la compétition et la concurrence, au profit des mécanismes de la solidarité et de l’entraide, véritables matrices des écosystèmes et des sociétés depuis la nuit des temps. Tout espoir n’est donc pas perdu… Le débat sera animé par Martine Cornil. Animatrice radio pendant une trentaine d’années, Martine Cornil a été et reste une «passeuse», passionnée par les mots, curieuse des autres. Elle travaille aujourd’hui comme chargée de projets et de communication pour des associations dont les valeurs sont alignées avec les siennes. En ce moment, elle travaille à la Ferme Nos Pilifs, entreprise de travail adapté. Elle est aussi photographe à ses heures...

ENTRAIDE ET EFFONDREMENT, MERCI LES CHAMPIGNONS ! avec Gauthier Chapelle Entretien avec Martine Cornil 10.02 / 20:00 TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30


Conférences

15

S*ORTIES CONFÉRENCES L’île de beauté Symbole d’architecture moderne L’impressionnante audace architecturale de Séoul ou Busan nous montre que la Corée du Sud s’est hissée parmi les grandes puissances. Mais explorer le pays de sa côte méridionale à sa frontière Nord revient à rencontrer un peuple pétri d’une passionnante histoire. Les métropoles coréennes donnent le tournis. Séoul et Busan sont des symboles d’architecture moderne au design futuriste. Ouverte au public en 2017, la tour la plus haute domine la capitale de ses 555 mètres ! Mais à ses pieds, s’érigent encore des hanoks, les maisons traditionnelles préservées avec leurs tuiles d’argile et leur cour arborée. Car si « le pays du matin calme » se tourne résolument vers l’avenir, il n’oublie pas son patrimoine et son histoire. Après un détour émouvant le long de la ligne de démarcation avec la Corée du Nord, nous partirons à Gyeongju admirer d’intrigantes tombes millénaires en forme de tumulus et l’observatoire le plus ancien d’Asie. L’art bouddhiste se révélera à nous au temple de Bulguksa ou dans les chorégraphies magistrales des moines. De la danse aux arts martiaux, il n’y a parfois qu’un seul pas. Nous le franchirons grâce à d’impressionnants combattants de sabre ou des adeptes d’hapkido. Chant traditionnel, K-pop, lutte, art du nud ou fabrication de papier sont quelques-unes des autres découvertes de ce film. CORÉE DU SUD, LE PAYS DU MATIN CALME Par Cécile Clocheret 19.01 / 10:00 TARIF À LA SÉANCE €11 tout public / €7 – 12 ans LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl INFO & RÉSERVATION 0497 647 811 (mardis et jeudis de 18h à 21h)

Eau turquoise et translucide, montagnes enneigées plongeant dans le bleu cobalt de la Méditerranée, villages médiévaux, peuple aux traditions séculaires, la Corse mérite amplement son surnom « d’île de beauté ». C’est à travers les quatre saisons que Cyril IsySchwart nous fait découvrir les lieux les plus spectaculaires et parfois inaccessibles de la Corse, dont son littoral de 1000 km bordé d’une eau turquoise et ses 120 sommets dépassant les 2000m. La présentation de l’île serait incomplète sans son peuple au caractère bien trempé, façonné par les incessantes invasions des siècles passés. Vous ferez la connaissance d’hommes et de femmes dont la culture et l’identité corses se vivent au quotidien à travers des traditions séculaires : les pèlerins de Santa Croce, Pascale, l’éleveuse de cochons, Dany, le dernier meunier du Cap Corse, les écoliers du petit village de St-Pierre-de-Venaco, Paul et sa « maison d’américain » ou encore les chasseurs de sangliers de Valle d’Orezza. La Corse est, sans aucun doute, l’une des plus belles îles au monde ! CORSE GRANDEUR NATURE Par Cyril Isy-Schwart 16.02 / 10:00 TARIF À LA SÉANCE €11 tout public / €7 – 12 ans LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl INFO & RÉSERVATION 0497 647 811 (mardis et jeudis de 18h à 21h)


16

Ulysse version punk ! Héros fougueux ou tête brûlée? Ulysse, aveuglé par la gloire, oublie ses limites et défie Poséidon, le dieu des mers. Ballotés sur des mers déchaînées où se côtoient cyclopes en colère et sorcières envoûtantes, Ulysse et ses compagnons sont prêts à tout pour rentrer chez eux. Le trio explosif d’acteurs voyage dans le récit d’Homère en y insufflant un humour acide et une touche punk. Un spectacle à découvrir pendant les vacances de Noël au Théâtre de Wolubilis.

© ATELIER DU CAILLOU

SPECTACLE L’ODYSSEE Par la Cie Dérivation 04.01 / 16:00 DUREE 45 min ÂGE Dès 6 ans TARIF €10 enfant / €12 adulte LIEU Théâtre de Wolubilis, 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be 02 761 60 30

S*ORTIES JEUNE PUBLIC NI OUI, NI NON, BIEN AU CONTRAIRE © MARIE MARÉCHAL

L’ODYSSÉE © GILLES DESTEXHE

Jeune public

Le plein d’ateliers Le spectacle coup à l’AprèsMiNi de cœur de la presse pour les 4 ans et plus Venez en famille libérer l’artiste en vous mais aussi rencontrer des artistes en chair et en os qui vous guideront dans les différents ateliers. Au programme : lectures de contes et histoires fantastiques, jeux de société, tissage mexicain, mime,… Un chouette moment pour s’amuser dès 6 ans ! Pssst… si vous apportez un goûter fait maison à partager, les ateliers sont gratuits pour toute votre famille… ATELIERS APRESMINI D’HIVER 04.01 / 14:00 – 16:00 ÂGE Dès 6 ans TARIF €5 - €3 (en possession d’un billet pour le spectacle) - gratuit pour les familles qui apportent un goûter ! LIEU Théâtre de Wolubilis, 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl INFO 02 761 60 24

Ni oui, ni non, bien au contraire, est un bijou de théâtre d’objet qui a reçu le Prix de la Ministre de l’Enseignement et le coup de coeur de la presse à Huy en 2019. Presque tous les jours, le Professeur Pompon reçoit du courrier. Il reçoit toutes sortes de questions. Il est le spécialiste des questions. Pas toujours des réponses, mais bon, il fait de son mieux. Si aujourd’hui c’est demain, pourquoi demain c’est plus demain mais c’est aujourd’hui ? Pourquoi quand je ferme les yeux je vois des petites images ? Est-ce qu’un chat sans oreilles c’est laid ? Il arrive parfois que les questions soient simplement jolies. Est-ce qu’elles ont besoin d’une réponse ? SPECTACLE NI OUI, NI NON, BIEN AU CONTRAIRE Par la Cie Arts et Couleurs 18.01 / 16:00 DUREE 45 min ÂGE Dès 4 ans TARIF €8 enfant / €9 adulte LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be 02 761 60 30


17 TAAMA © PIERRE VANNONI

© GABY SEGUIN

Jeune public

Un conte à goûter L’heure du conte interactif ! à goûter Il était une fois, dans les temps lointains, dans un rêve qui traversa les mondes... une vaste forêt, des enfants aux pouvoirs étonnants, une guérisseuse, une renarde, une vieille aux traces étranges... Brume, c’est une ode à la vie sauvage, au temps circulaire, aux mondes qui s’entrecroisent. Un goûter sera offert à la bibliothèque après le conte.

BRUME © DR

CONTE À GOÛTER BRUME Par Anne Borlée et Gilles Kremer de la Cie Renard Noire 12.01 / 15:00 DUREE 50 min ÂGE Dès 4 ans TARIF €3 LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be

Y’avait une fois un bruit assourdissant, un grondement, un cri qui nouait les ventres. La peur s’était installée dans les villes et villages. Puis des enfants intrépides sont sortis de leurs maisons pour chasser les monstres aux bouches affreuses et menaçantes hors de la cité. Ogres, enfants ou dragons, à la fin qui mangera qui ? Y’avait une fois des enfants qui ont osé désobéir et braver l’interdit avec ruse et courage. Attention : contes sportifs et interactifs racontés avec humour ! Un goûter sera offert à la bibliothèque après le conte. CONTE À GOÛTER #BALANCE TA PEUR Par Aline Fernande – La sardine 01.03 / 15:00 DUREE 50 min ÂGE Dès 4 ans TARIF €3 LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be

Spectacle musical pour les tout-petits Taama, ‘voyage’ en langue dioula, réunit une chanteuse burkinabè et un violoniste breton dans un monde coloré qui mêle les comptines traditionnelles et les mélodies classiques. Leur rencontre a lieu après avoir beaucoup marché. En exil, elle cherche un havre de paix où poser ses petites et grandes affaires pour se reconstruire un nid. Dans ses sacs, elle a emporté les instruments qui lui rappellent les sons et les chants de son pays. Autant de trésors qui font sa richesse. Lui, présent sur sa route, l’accueille et l’accompagne sur ce chemin musical. Comme une comptine qui la rassure. Comme une présence bienveillante et complice. Spectacle programmé dans le cadre du Kidzik Bruxelles. SPECTACLE MUSICAL TAAMA Théâtre de la Guimbarde et Théâtre Éclair 04.03 / 15:00 DUREE 45 min ÂGE Dès 1 an TARIF €8 enfant / €9 adulte LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be 02 761 60 30


Arts plastiques INSTALLATION D’ILAN WEISS © JABJAH PROD

18

1

3

300

12000

16

EXPOÉVÉNEMENT

JOURS D’EXPO

ŒUVRES À TROQUER

VISITEURS

ÉDITIONS


Arts plastiques

19

TROC D’ŒUVRES D’ART À BOZAR © JABJAH PROD

Une saison culturelle bruxelloise ne serait pas ce qu’elle est sans son expoévénement atypique… Voilà pourquoi Art Truc Troc & Design investira Bozar le temps d’un week-end intense, riche de propositions artistiques, d’ateliers et de fête.

En février, vous aurez l’occasion d’admirer le travail d’une centaine d’artistes actuels sélectionnés par un jury mis en place par le Centre culturel Wolubilis : peintures, sculptures, installations monumentales, gravures, photos, art numérique, dessins,… autant de disciplines qui se croiseront et autant d’œuvres d’art que vous adorerez ou détesterez, qui vous inviteront à rêver ou qui bousculeront vos idées, qui vous feront sourire ou réfléchir… bref qui susciteront, on l’espère, des émotions et provoqueront le débat. Sans oublier la partie Design sous la curatelle de l’Atelier Jespers qui sera consacrée aux objets, luminaires, mobiliers et tapisseries. La présentation se focalisera sur la création de design contemporain tout en offrant une visibilité à de jeunes designers. Le concept d’Art Truc Troc & Design reste plus que jamais d’actualité : n’achetez pas des œuvres d’art mais échangez-les contre un objet, un service ou toute autre proposition qui pourrait convenir à l’artiste ! Comment ? Visitez l’expo et inscrivez vos propositions sur des post-it en y laissant vos coordonnées avant de

les coller autour des œuvres d’art qui vous intéressent. L’artiste (et le public) pourra(ont) ainsi découvrir vos écrits et vous recontacter si l’une ou l’autre chose lui convient. Si cette idée révolutionnaire et utopique est née dans les années 70 à Woluwe-St-Lambert à l’initiative de l’artiste Mon De Rijck, elle n’en reste pas moins d’actualité aujourd’hui, avec l’envie de valoriser d’autres attitudes où « échanger » remplace « acheter » et où « recycler » remplace « jeter ».

Car cette année, le recyclage sera mis à l’honneur. Le concept est poussé plus loin avec comme devise : “ Support contemporary ART, recycle your TRUC and feel free to make a TROC ” (supportez l’ART contemporain, recyclez vos TRUCS et faites un TROC). Une sélection d’artistes présenteront des œuvres issues de matériaux recyclés ou aborderont le thème du recyclage et du grand défi environnemental. Pour compléter le tout, de nombreux ateliers qui sensibilisent à ces enjeux, à destination des petits et des grands, vous attendront au sein même de l’exposition. Pour accentuer davantage l’idée du troc et du recyclage et pour la 2e année consécutive, en partenariat avec Bebat et Recupel, il sera possible d’obtenir vos entrées gratuitement si vous rapportez vos piles usagées ou votre petit électro cassé…

EXPO-ÉVÉNEMENT ART TRUC TROC & DESIGN 14.02 – 16.02 TARIF tructroc.be LIEU Bozar, 23 rue Ravenstein, 1000 Bxl INFO tructroc.be


Arts plastiques

20

TJIACKK, L’ARTISTE AUX 100.000 MÉGOTS Créateur du Nocif’Art, Alexandre Hannesse, alias TJIACKK, utilise différentes matières « nocives » pour la réalisation de ses œuvres. La cigarette reste un important polluant de notre environnement lorsque l’on sait que près de onze milliards de cigarettes sont fumées par jour dans le monde. Depuis 2007, TJIACKK exploite ce matériau usagé pour en faire des portraits géants, créant un effet d’optique proche de la pixellisation. L’artiste réalise ces tableaux de grandes tailles avec des dizaines de milliers de mégots de cigarettes, un travail titanesque et minutieux, qui demande une technique de fixation bien particulière. Si l’on devait additionner le nombre de mégots qui ont transité entre les mains de l’artiste, on frôlerait les quelques 100.000 mégots ! Mais le Nocif’Art ne s’arrête pas là… Une autre technique, issue du concept, est les Smographes, des œuvres réalisées avec de la particule fine de diesel projetée sur coton. Après le portrait critique du très controversé Rex Tillerson, PDG d’Exxon Mobil, l’artiste a réalisé celui de Greta Thunberg, figure emblématique de la lutte contre le réchauffement climatique. L’exposition présentera des portraits d’icônes - militants ou rockeurs- en dialogue avec des photographies de TJIACKK relatant des situations néfastes. Un nouvel espace pour Arte-Fac ! L’exposition se déroulera à l’espace ArteFac, lieu ouvert depuis 20 ans déjà sur le site de l’UCL à Woluwe-Saint-Lambert. Il s’agira de la toute dernière exposition car d’ici quelques semaines, un nouvel espace accueillera tous les acteurs culturels du site dont Arte-Fac mais aussi les artistes désireux de présenter un projet mêlant art et société.

NOCIF’ART VERNISSAGE ACCOMPAGNÉ D’UN MUSICIEN JAZZY SOLO 15.01 / 18:00 - 22:00 EXPO 16.01 - 21.02 / LUN. - VEN. 10:00 - 18:00 TARIF entrée libre LIEU Arte-Fac, 16 rue Martin V, 1200 Bxl (Métro Alma) INFO www.artefac.be


DELVAUX, 1960, LA GARE FORESTIÈRE © VINCENT EVERARTS

Visites

LOVE HATE DEBATE © VINCENT EVERARTS

Des œuvres d’art qui ne laissent pas indifférents Issues de la collection privée de la Banque ING, plus de 60 œuvres sortent exceptionnellement des réserves et invitent chaque visiteur à réfléchir à la relation privilégiée que l’on peut avoir avec une œuvre d’art. Une relation qui dépasse les premières impressions et aboutit à une conversation avec l’œuvre, avec soi-même et avec le monde. Nous y découvrirons des chefsd’œuvre d’artistes belges et étrangers comme Alechinsky, Marcel Broodthaers, Daniel Buren, Gilbert & George, Michel François, Henry Moore, Constant Permeke, Ann Veronica Janssens, Christian Boltanski … LOVE-HATE-DEBATE 01.02 / 14:45 TARIF€16 LIEU ING Art Center, Mont des Arts, 6 Place Royale, 1000 Bxl RÉSA OBLIGATOIRE wolubilis.be INFO 02 761 60 22

21

S*ORTIES CULTURELLES Paul Delvaux exposé au Train World Plongez dans l’univers poétique et mystérieux de Paul Delvaux. Magnifiquement intégrés dans la scénographie de Train World, les tableaux du maître surréaliste entrent en écho avec l’atmosphère singulière du musée. Une cinquantaine d’œuvres sont exposées. Les pièces présentées proviennent du Musée Paul Delvaux de Saint-Idesbald et de collections privées. On peut ainsi admirer une vingtaine de grands tableaux dont La gare forestière (1960) - une de ses œuvres phares - ainsi que des toiles mettant en scène des femmes dans un paysage ferroviaire : L’âge de fer (1951), Le voyage légendaire (1974) ou encore Le Tunnel (1978). A côté des toiles, aquarelles et dessins, vous pourrez également découvrir des maquettes de trains faites sur mesure à la demande de l’artiste et visionner un film inédit. PAUL DELVAUX. L’HOMME QUI AIMAIT LES TRAINS 07.03 / 14:45 TARIF €23 LIEU Gare de Schaerbeek, 5 Place Princesse Élisabeth, 1030 Bxl L’entrée du musée se trouve dans l’ancien bâtiment de la gare de Schaerbeek. RÉSA OBLIGATOIRE wolubilis.be INFO 02 761 60 22

Rétrospective Keith Haring Puisant ses influences dans l’expressionnisme abstrait, le pop art, la calligraphie japonaise ou les travaux des grapheurs new-yorkais, le style singulier de Keith Haring, en apparence spontané, est mis en évidence dans cette exposition organisée par La Tate Liverpool en collaboration avec Bozar. Première grande rétrospective de l’artiste américain légendaire, ami et compagnon d’art à la fois d’Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring manifesta une présence unique dans le New York des années 1980, jouant un rôle clé dans la contre-culture et créant un style immédiatement reconnaissable. C’est une œuvre puissante, qui n’a rien perdu de son actualité. KEITH HARING 04.04 / 15:00 TARIF €29 LIEU BOZAR, 23 rue Ravenstein, 1000 Bxl RÉSA OBLIGATOIRE wolubilis.be INFO 02 761 60 22


© WIDESHOT - ALEXANDRE VAN BATTEL

Ateliers 22


Ateliers

23

QUI ES-TU, BENOÎT COUTIEZ ?

Fabre,… J’ai aussi créé des costumes pour des performances vidéo pour Marie-France et Patricia Martin, artistes suisses basées ici à Bruxelles et une installation co-créée avec Sébastien Delvaux dans une chambre d’hôtel. Le modélisme m’intéresse beaucoup. Même si c’est parfois un peu cassetête, c’est une facette du métier qui demande une certaine rigueur, un sens du détail et une certaine gymnastique mentale. La technique n’est pas sans influence sur la création... Plus récemment, c’est pour la marque de sac “Delepaule” créée et designée par Benjamin Helle, et le créateur Hugo Velazquez, que j’ai collaboré en tant que modéliste. L’enseignement s’est présenté un peu par hasard : un de mes anciens professeurs à Saint-Luc m’a proposé de reprendre son cours de “costume” de la section scénographie. Plus tard, on m’a confié le poste de chef d’atelier en 2ème année de la section stylisme. Quelle est ta pédagogie ? Que souhaites-tu transmettre aux participants? Au-delà des critères d’apprentissage, que ce soit à Saint-Luc dans le passé ou aujourd’hui aux Ateliers de Wolubilis, je favorise les échanges, la diversité culturelle et sociale. J’aime constater l’évolution du groupe dont je fais partie. Je laisse aux participants la liberté de travailler sur ce qui les motive. J’essaye aussi d’intervenir avec un regard créatif. À mon avis, la création, le modélisme et la couture sont indissociables. Dans l’avenir, j’aimerais ouvrir les ateliers

de couture et de modélisme à plus de créativité. Que fais-tu quand tu n’enseignes pas ? Une autre passion ou activité ? J’aime beaucoup la photographie que je pratique régulièrement, en noir et blanc, sur le vif, sans aucun but précis. Juste pour le plaisir... Retrouvez les ateliers et formations de Benoît sur wolubilis.be © YVAN GUERDON

Quel est ton parcours ? Comment en es-tu arrivé à enseigner ? À l’origine, j’étais intéressé par plusieurs choses : le dessin, le cinéma, le théâtre et le monde du spectacle en général. Dans les histoires que je dessinais enfant, il y avait toujours un souci du costume. Ayant suivi des cours de diction et déclamation dans une académie, j’ai finalement opté pour une formation de comédien au Conservatoire royal de Mons. Mais très rapidement, je ne me suis pas senti dans mon élément et je n’étais pas assez passionné. C’est à cette époque que j’ai vu mon premier opéra à la Monnaie et il a été évident pour moi que le travail visuel m’intéressait beaucoup plus. J’ai par la suite commencé à travailler sur des projets fictifs avec mon compagnon de l’époque, Vincent Bresmal, architecte, passionné d’opéra et actuellement toujours scénographe. Ça a été une expérience incroyable pour moi. On imaginait tout de A à Z très sérieusement et sans souci budgétaire. Ce qui, évidemment, nous laissait une immense liberté créative. J’ai donc, sur le tard, commencé à étudier la mode à l’Institut Saint-Luc. Depuis, j’ai continué mes activités dans la mode : créations personnelles vendues en Belgique et en Italie, assistanat, modélisme... En parallèle, créateur de costumes et parfois couturier pour le théâtre, l’opéra et la danse contemporaine. Cette polyvalence m’a donné l’occasion de travailler ici et à l’étranger pour des gens tels que Johanne Saunier, Christian Lacroix, Rudy Sabounghi, Jan

© LISA CARLETTA

Animateur aux Ateliers de Wolubilis depuis plusieurs années, Benoît Coutiez, artiste protéiforme, enseigne avec passion et engagement les secrets de la couture et le stylisme, avec une attention particulière pour la créativité, le recyclage des tissus et le zéro déchet.


Ateliers

24

STAGES DE CARNAVAL

Mouvements tracés : arts Éternelle plastiques et transformation : mouvements arts plastiques et mouvements Inventons une histoire en éternelle transformation. Elle nous fera bouger, rouler, tourner, sauter, bondir, fondre ou glisser au gré de nos fantaisies, de notre imaginaire. Ouvrons des livres et découvrons des histoires où les couleurs se mélangent, où les formes changent et les matières se transforment. STAGE ENFANTS PAR FRANÇOISE MICHEL ET XAN HAROTIN 24.02 – 28.02 / 9:00 – 16:00 ÂGE 4 – 5 ans TARIF €150 (garderie : €10) LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29

Explorons la conscience et connaissance de notre corps, de nouveaux chemins, de nouvelles sensations, dans un esprit ludique et créatif. Découvrons les traces de mouvements, des traces d’énergies sur différents supports et dans différents espaces. Laissons des empreintes créatives qui restent ou qui s’effacent, en couleur, en relief, à la peinture, au pastel, à la craie, au crayon,… et qui, au final, racontent notre histoire. STAGE ENFANTS PAR FRANÇOISE MICHEL ET XAN HAROTIN 24.02 – 28.02 / 9:00 – 16:00 ÂGE 6 – 8 ans TARIF €150 (garderie : €10) LIEU Ateliers de Wolubilis, 5 rue Lola Bobesco, 1er étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29

Création de bijoux émail Découvrir ou approfondir les techniques de bases de l’émail sur cuivre par la réalisation d’échantillons d’émaux opaques et transparents. Vous choisirez votre palette et vos harmonies de couleurs pour finaliser le stage avec une création personnelle en cuivre émaillé ou en argent. STAGE ADULTES DÈS 16 ANS PAR SOPHIE GHEERAERT 24.02 – 26.02 / 18:00 – 21:30 TARIF €145 LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29


Ateliers

25

Upcycling couture Venez avec vos propres vêtements ou des vêtements de récupération. Nous les découdrons, les réassemblerons et leur donnerons une nouvelle vie en créant des pièces uniques et inédites ! Vos vêtements sont aussi du tissu aux couleurs, matières et imprimés souvent particuliers. Plutôt que de les jeter, voyons comment vous pouvez les réutiliser. Nous réaliserons également un projet monumental collectif créé et réalisé sur base d’éléments de récupération. STAGE ADULTES DÈS 16 ANS PAR BENOÎT COUTIEZ 24.02 – 28.02 / 18:00 – 21:00 TARIF €120 LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29

Prise de Parole Prendre la parole en public mobilise tout ce qui nous constitue : la respiration, les attitudes du corps, les sentiments, l’organisation de la pensée, mais aussi l’image que nous avons de nous-même. Cette formation vise à développer la confiance en soi, affiner son écoute pour répondre adéquatement, s’ouvrir aux ressources de l’imaginaire, se libérer dans un premier temps du rationnel pour ensuite structurer son discours. La méthodologie propose des exercices collectifs et individuels dans un climat de détente et d’encouragement. STAGE ADULTES DÈS 16 ANS PAR GENEVIÈVE RYELANDT 24.02 – 28.02 / 18:00 – 20:30 TARIF €120 LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bruxelles INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29

CLIN D’ŒIL SUR NOS STAGES DE PÂQUES Modélisme : la jupe et le pantalon de base femme Par Benoît Coutiez, à partir de 16 ans Théâtre et Arts plastiques Par Céline Taubennest et Ariane Lejeune De 4 à 5 ans Théâtre, cascades et acrobaties Par Les Bretteurs sur gages et Céline Taubennest De 8 à 12 ans 06.04 – 10.04 LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29


Ateliers

26

PROJECTION DU FILM "ON A (RÉ)INVENTÉ L’EAU CHAUDE" RÉALISÉ PAR ANJA HESS Ce mercredi 15 janvier à 18h30, les Ateliers de la rue Voot vous invitent à la projection d’un film sur leur atelier d’auto-construction de panneaux solaires thermiques à Woluwe-Saint-Lambert. La projection sera suivie d’une rencontre-débat sur les énergies alternatives en milieu urbain animée par Pascal Breucker qui encadre les ateliers techniques solaires et en présence de la réalisatrice, Anja Hess.

Le saviez-vous ? Les Ateliers de la rue Voot proposent des formations uniques en leur genre. Les participants y ont la chance de fabriquer eux-mêmes un panneau solaire thermique en passant par toutes les étapes de sa réalisation. Dans la foulée, quand le contexte s’y prête et qu’un projet se dessine, ils sont invités à se joindre aux chantiers participatifs pendant lesquels les panneaux sont installés sur toit. Chaque année, le soleil réchauffe l’eau de nouveaux ménages grâce à ce travail collectif et engagé. En effet, en 2019, la globalité des installations réalisées avec les Ateliers de la rue Voot a permis d’éviter le rejet de plus de 98 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

En 2019, la réalisatrice et cinéaste documentaire Anja Hess a réalisé un film sur cet atelier hors du commun qui a accumulé 40 années d’expérience (et oui, l’atelier techniques solaires est précurseur, il existait déjà en 1985 !). L’artiste a accompagné les stagiaires pendant plusieurs mois, à pied et à vélo, dans les recoins de Bruxelles où nichent quelques-unes des 140 installations made by Voot. Le film retrace les différentes étapes de la fabrication du panneau, la pose et le raccordement à la plomberie et en parallèle, re-tricote, sous forme d’interview, l’histoire de la création de cet atelier. Le premier animateur de l’atelier, d’anciens participants, des ambassadeurs de la première heure, partagent leurs expériences à la caméra.

La soirée débutera par la projection du film, et sera suivie par une rencontredébat en présence de la réalisatrice, Anja Hess et de l’animateur des ateliers techniques solaires, Pascal Breucker. Tout un chacun pourra y poser ses questions, partager une expérience où, qui sait, faire naitre un projet à mener ensemble ! Dans la foulée de cette soirée, les participants auront l’occasion de s’inscrire à la prochaine formation qui débutera le 18 janvier pour 12 séances, le samedi matin de 9h30 à 13h. Tout le monde est le bienvenu, à partir de 15 ans, au 91 de la rue Voot à WoluweSaint-Lambert.

PLUS D’INFOS ET INSCRIPTIONS www.voot.be/solaire


Ateliers

27

SARAH DEBOVE DÉVOILE SES CARTES ET TRACE SA ROUTE Au printemps, aux Ateliers de la rue Voot, Sarah Debove animera un atelier en 10 séances : Dessiner en ville (dessin, illustration et narration). Elle embarquera ses participants à travers la ville pour une série de jeux dessinés. Dessiner dans l’espace public est une expérience qui devrait laisser des traces, Sarah prédit que personne n’en sortira indemne. Créer dans l’espace public c’est avant tout une expérience face à l’autre, c’est aborder autrement des espaces que l’on ne fait parfois que traverser, c’est se réapproprier des lieux trop arpentés, c’est interagir avec des lieux improbables dont on ne soupçonne pas l’existence.

À l’issue de ces « pérégrinations » et une fois compilée une bibliothèque de recherches graphiques en tous genres, il restera à se poser – à défaut de la résoudre – une ultime question : que nous disent les images du monde dans lequel on vit ?

© 21 RUE LA BOÉTIE, SARAH DEBOVE, 2017

Depuis 20 ans Sarah déploie ses cartes, les cartes du temps qui passe, les cartes des sentiments qui se mêlent, les cartes des temps révolus, celles des désirs qui se bousculent. Elle emprunte des itinéraires imaginaires et nous convie à sa suite sur les chemins de traverse de la représentation. Elle explore, ici un territoire mental, là un territoire qui n’a rien de virtuel où se (dé)tricotent les identités, où le droit et le pouvoir s’affrontent, où le réel est à l’œuvre et nous saisit. Elle trace sa route, de l’espace public elle a fait son terrain d’expérimentation de prédilection, celui où elle se frotte à la vie, à ses usages, où elle met le réel à l’épreuve de sa vision, où ses pratiques sont autant de moyens d’entreprendre des voyages singuliers.

© LOVEMAP, SARAH DEBOVE, 2018 (RÉSIDENCE MIAA, DRAC ET ARS HAUT-DE-FRANCE)

D’Amiens à Paris, en passant par Bologne, Nantes, Marseille et Strasbourg, Sarah Debove a finalement posé ses valises à Bruxelles. C’est peu dire que les déambulations ne l’effrayent pas. Elle en nourrit même abondamment son travail de dessinatrice, d’illustratrice, de performeuse, d’installatrice, de graveur et, à l’occasion, d’animatrice.

DESSINER EN VILLE (DESSIN, ILLUSTRATION ET NARRATION) avec Sarah Debove le vendredi de 9h30 à 13h à partir du 20 mars 2020 atelier en 10 séances tarif unique : 200 € infos & inscriptions : 02 762 48 93 ou voot.be/dessin


Musique

28

LES MUSICALES REVIENNENT À WOLUBILIS… AVEC BRUNO COPPENS ! En mars 2019, près de 1500 spectateurs ont assisté à la quatrième édition des Musicales de la Woluwe, dont plus de 500 enfants. Fort de ce succès, le Festival International de musique classique s’installe à nouveau à Woluwe-Saint-Lambert du 13 au 15 mars 2020.

« Tous les arts contribuent au plus grand de tous les arts, l’art de vivre » : les organisateurs des Musicales de la Woluwe ont fait de cette citation de Bertolt Brecht leur crédo. Après quatre éditions plus que réussies, c’est donc reparti pour un tour, avec en invité exceptionnel un certain…Bruno Coppens ! Cette année encore, artistes de renommée internationale et étoiles montantes se partagent la scène le temps d’un week-end consacré à la musique classique, avec une programmation ouverte à tous, dès le plus jeune âge. Le Festival débute le vendredi 13 mars à 20h par un concert grand public orchestré par la Chapelle Musicale de Tournai, dirigée par Philippe Gérard, interprétant notamment l’opéra buffa de Mozart Così fan tutte.

Le samedi 14 mars (à 14h et 15h30), place aux familles, avec Pierre et le loup, mis en musique et en mots par Bruno Coppens et son quintette à vents. Le comédien emmènera petits et grands à la découverte musicale et didactique de cette œuvre culte de Prokofiev. Quand le classique rencontre le théâtre : un rendez-vous familial à ne pas manquer ! Amateurs de musique de chambre, laissez-vous enfin tenter par l’Octuor de Schubert (le 14 mars à 20h) et des œuvres en septuor interprétées par l’Ensemble Kheops (le 15 mars à 15h). La cinquième édition du Festival de musique classique Les Musicales de la Woluwe est organisée par l’ASBL Les Musicales, établie à

Woluwe-Saint-Lambert et constituée de jeunes trentenaires bénévoles. Soucieuse d’initier le jeune public à la musique classique, l’ASBL organise également en prélude au Festival des représentations du spectacle Pierre et le loup pour des centaines d’élèves de la commune de Woluwe-Saint-Lambert. MUSIQUE CLASSIQUE LES MUSICALES DE LA WOLUWE Avec Bruno Coppens, Philippe Graffin, L’Ensemble Kheops, La Chapelle Musicale de Tournai, … 13.03 / 20:00 14.03 / 14:00, 15:30, 20:00 15.03 / 15:00 ÂGE De 4 à 99 ans TARIF €8 - €20 LIEUX Théâtre de Wolubilis, 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl et Hotel Communal de Woluwe-Saint-Lambert, 2 av. Paul Hymans, 1200 Bxl RESERVATIONS wolubilis.be INFOS musicales.be


Agenda

29

Arts de la scène

THÉÂTRE

SPECTACLE

REVUE POLITIQUE

De Georges Feydeau 04.03 / 20:00 – Coup de cœur du bourgmestre TARIF €27 05.03 / 20:30 DUREE 1h50 avec entracte TARIF €21 hab WSL, PMR, EDC / €25 tout public / €23 senior (+60) / €16 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

Sois belge et tais-toi

D’André et Baudouin Remy 08-09.01 / 20:00 DUREE 2h45 avec entracte TARIF €35 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60) / €38 tout public / €25 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

Un tailleur pour dames

Je parle à un homme qui ne tient Lecture SEUL EN SCÈNE

pas en place

Avec Jacques Gamblin 22-23.01 / 20:30 DUREE 1h30 TARIF €33 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60)/ €37 tout public / €25 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30 THÉÂTRE

Un pied dans le paradis

De Virginie Thirion 30.01 / 20:30 DUREE 1h10 TARIF €19 hab WSL, PMR, EDC / €22 tout public / €20 senior (+60) / €13 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30 DANSE

Vertikal

De CCN Créteil & Val-de-Marne / Cie Käfig / Mourad Merzouki 05-07.02 / 20:30 DUREE 1h10 TARIF €36 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60) / €40 tout public / €28 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30 THÉÂTRE

Scapin 68

De Molière / mes Thierry Debroux 13-15.02 / 20:30 DUREE 1h35 TARIF €21 hab WSL, PMR, EDC / €25 tout public / €23 senior (+60) / €16 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30 COMÉDIE

Le canard à l’orange

De William Douglas Home 20-22.02 / 20:30 DUREE 1h30 TARIF €42 hab WSL, PMR, EDC & senior (+60) / €46 tout public / €36 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

LECTURE SPECTACLE

La Théo des fleuves

De Jean Marc Turine 27.01 / 20:00 Lecture et chant, Laetitia Reva Accordéon, Didier Laloy Mise en voix, Geneviève Damas TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

Conférences L’invention de soi

avec Boris Cyrulnik Entretien avec Martin Legros Au piano, Karol Beffa 15.01 / 20:00 TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

Entraide et effondrement, merci les champignons !

avec Gauthier Chapelle Entretien avec Martine Cornil 10.02 / 20:00 TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

L’astronomie au féminin

avec Yaël Nazé À l’initiative des échevinats de la jeunesse, de la vie associative et de l’égalité des chances 11.03 / 20:00 TARIF €13 hab WSL, PMR, EDC / €15 tout public / €14 senior (+60) / €9 étud. (-26), dem. d’emploi LIEU Théâtre Wolubilis 1 Cours Paul-Henri Spaak 1200 Bxl RÉSERVATION www.wolubilis.be INFO 02 761 60 30

Concerts O tchalaï

08.02 / 20:30 TARIFS Prévente: 16 €/personne – 60 € / 5 pers. Sur place: 20 €/pers. LIEU Collège Don Bosco, 270 chaussée de Stockel, 1200 Bxl RÉSERVATION sur le compte Mergem BE48 4353 0294 5127 INFOS www.mergem.be

Les musicales de la woluwe

Avec Bruno Coppens, Philippe Graffin, L’Ensemble Kheops, La Chapelle Musicale de Tournai, … 13.03 / 20:00 – 14.03 / 14:00, 15:30, 20:00 – 15.03 / 15:00 AGE De 4 à 99 ans / TARIF €8 - €20€ LIEUX Théâtre de Wolubilis, 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl et Hotel Communal de Woluwe-Saint-Lambert, 2 avenue Paul Hymans, 1200 Bxl RESERVATIONS wolubilis.be INFOS musicales.be

Etape de travail Nadir

CIE DES CHAUSSONS ROUGES 12.02 / 15:00 – 15.30 ÂGE Tout public TARIF gratuit LIEU Centre Communautaire de JoliBois, 15 Drève des Shetlands, 1150 Bxl RÉSERVATION wolubilis.be INFO 02 761 60 15

Expositions Nocif’art

VERNISSAGE 15.01 / 18:00 - 22:00 EXPO 16.01 - 21.02 / LUN. – VEN. / 10:00 - 18:00 TARIF entrée libre LIEU Arte-Fac, 16 rue Martin V, 1200 Bruxelles (Métro Alma) INFO www.artefac.be

Prix Médiatine ‘20

VERNISSAGE 06.02 / 18:30 EXPO ACCESSIBLE 07.02 – 08.03 / VEN. – DI. / 14:00 – 18:00 TARIF Entrée libre LIEU La Médiatine, 1 allée Pierre Levie, 1200 Bxl / INFO 02 761 60 15 / wolubilis.be

Art truc troc & design

14.02 – 16.02 TARIF tructroc.be LIEU Bozar, 23 rue Ravenstein, 1000 Bxl INFO tructroc.be

Jeune public SPECTACLE

L’Odyssee

Par la Cie Dérivation 04.01 / 16:00 DUREE 45 min / AGE Dès 6 ans TARIF €10 enfant / €12 adulte LIEU Théâtre de Wolubilis, 1 Cours Paul-Henri Spaak, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be / 02 761 60 30 ATELIERS

ApresMiNi d’hiver

04.01 / 14:00 – 16:00 AGE Dès 6 ans TARIF €5 - €3 (en possession d’un billet pour le spectacle) - gratuit pour les familles qui apportent un goûter ! LIEU Théâtre de Wolubilis, 1 Cours PaulHenri Spaak, 1200 Bxl INFO 02 761 60 24 CONTE À GOÛTER

Brume

Par Anne Borlée et Gilles Kremer de la Cie Renard Noire 12.01 / 15:00 DUREE 50 min / AGE Dès 4 ans / TARIF €3 LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be

Ni oui, ni non, bien au contraire Par la Cie Arts et Couleurs 18.01 / 16:00

DUREE 45 min / AGE Dès 4 ans TARIF €8 enfant / €9 adulte LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be / 02 761 60 30 CONTE À GOÛTER

#Balance ta peur

Par Aline Fernande – La sardine 01.03 / 15:00 DUREE 50 min / AGE Dès 4 ans / TARIF €3 LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be SPECTACLE MUSICAL

Taama

Théâtre de la Guimbarde et Théâtre Éclair 04.03 / 15:00 DUREE 45 min / AGE Dès 1 ans TARIF €8 enfant / €9 adulte LIEU Bissectine de Wolubilis, 7b place du Temps Libre, 1200 Bxl RÉSA wolubilis.be / 02 761 60 30

Projection On a (ré)inventé l’eau chaude

De Anja Hess 15.01 / 18:30 LIEU Ateliers de la Rue Voot, 91 rue Voot, 1200 Bxl / INFO voot.be

Stages Stage enfants & adultes

Coutures, arts plastiques, bijoux, prise de parole 24.02 – 28.02 / 9:00 – 16:00 TARIF €150 (garderie : €10) LIEU Ateliers de Wolubilis, 11 rue Lola Bobesco, 2e étage, 1200 Bxl INSCRIPTION wolubilis.be INFO 02 761 60 29

Visites guidées Love-Hate-Debate

01.02 / 14:45 LIEU ING Art Center, Mont des Arts, 6 Place Royale, 1000 Bxl RÉSA OBLIGATOIRE wolubilis.be INFO 02 761 60 22

Paul Delvaux. L’homme qui aimait les trains

07.03 / 14:45 TARIF €23 LIEU Gare de Schaerbeek, 5 Place Princesse Élisabeth, 1030 Bxl RÉSA OBLIGATOIRE wolubilis.be INFO 02 761 60 22

Keith Haring

04.04 / 15:00 TARIF €29 LIEU BOZAR, 23 rue Ravenstein, 1000 Bxl RÉSA OBLIGATOIRE www.wolubilis.be INFO 02 761 60 22


Quelques bonnes raisons d’utiliser une aide-ménagère Aaxe Titres-Services • Vivre dans un intérieur toujours propre et accueillant • Disposer de son linge repassé et facile à ranger • Faible coût horaire et déduction fiscale partielle • Une plus grande disponibilité pour ses proches

• La sérénité de toujours pouvoir compter sur la même personne • Notre société a la volonté d’être reconnue comme l’une des meilleures entreprises de titres-services du pays

& 02 770 70 68 - www.aaxe.be Du lundi au vendredi, de 09h00 à 12h30 & de 13h30 à 17h30

Votre aide-ménagère dans le grand Bruxelles

Aaxe Wolven 127x188.indd 2

8/02/13 14:05

" L'immobilier sur mesure "

" 95% DE NOS BIENS SONT VENDU DANS LE DÉLAIS CONVENU "

NOUS CONTACTER :

108 Boulevard Brand Whitlock 1200 Brussels jd@bathim.be

02.733.00.00

7 agents immobiliers professionnels à VOTRE service – 300 transactions en 2019


31

BIENVENUE À W*OLUBILIS 3 Musée communal / Centre Albert Marinus 3

Laïcité Woluwe-Saint Lambert 2 Académie de Woluwe Saint-Lambert  2 FRAT

3

Bissectine 2 Alaeti Dance Center

2

2

1

1

1

Centre culturel Wolubilis Artothèque de Wolubilis Bibliothèque du Temps Libre

Ateliers de Wolubilis 0

Le Ricochet

Ateliers de Wolubilis Wolu Cyber

3

Cinéfilms

W*OLUBILIS 0

Théâtre Wolubilis Billetterie 

COURS PAUL-HENRI SPAAK

INFOS PRATIQUES

Billetterie 1 Cours Paul-Henri Spaak 1200 Bxl 02 761 60 30 www.wolubilis.be

Restaurant/librairie Cook & Book 1 Place du Temps Libre 1200 Bxl Réservations : 02 761 26 00

Transport en commun Arrêt Roodebeek MÉTRO : Ligne 1 Stockel BUS : Stib : 29, 42, 45 / De Lijn : 178, 359, 659 TRAM : Ligne 8

Parking • Parking payant au Woluwe Shopping Center - 2 Euros de 19h à 9h du matin • Parking de dissuasion de la STIB gratuit avenue Jacques Brel • Parking vélo sur le site de Wolubilis


théâtre

UN TAILLEUR POUR DAMES

04/03/2020

Profile for Wolubilis

SORTIES - 7  

Nous voici déjà au SORTIES 7, consacré aux actualités culturelles des mois de janvier et de février ! Vous découvrirez dans ces pages un app...

SORTIES - 7  

Nous voici déjà au SORTIES 7, consacré aux actualités culturelles des mois de janvier et de février ! Vous découvrirez dans ces pages un app...

Advertisement