Page 1

La Gazette du Chat N° 05

L’édito

Jean-Edern Geluck Ce n’est pas un hasard si l’éditorial paraît en première page   : loin d’être un papier anodin, c’est un article de fond, qui se doit de définir ou refléter la ligne générale d’un journal. Pour ceux qui, comme le nôtre, font preuve d’objectivité, l’édito est aussi un espace de liberté où peut s’exprimer un point de vue. Il ne faut néanmoins pas le confondre avec le billet d’humeur, qui n’est trop souvent qu’un simple coup de gueule. Il est bien sûr hors de question de confier l’élaboration d’un tel écrit à un quelconque pigiste  : il ne peut être rédigé que par une grande plume, quelqu’un qui fait autorité, non seulement dans sa propre rédaction, mais aussi dans la profession, où il jouira d’un certain crédit, pour ne pas dire d’un prestige certain. C’est pourquoi il est souvent signé du rédacteur en chef lui-même, et c’est très bien ainsi. Qu’il délivre un message clair, précis et compréhensible, mais surtout qu’il exprime les choses sans détours ni tergiversations, qu’il aille à l’essentiel, sans tourner autour du pot, et qu’il ait le courage de mettre les pieds dans le plat, voilà ce qu’un lecteur exigeant attend d’un bon éditorial. Bref, en un mot comme en cent, qu’il ose appeler un chat un Chat.

Périodicité aléatoire - Octobre 2013

Fondateur Raymond F. Geluck Jr

les sorties de la rentrÉe N e nous mentons pas  : cette période de l’automne qui contraint la plupart d’entre nous à renoncer au farniente estival ne fait pas que des heureux. Il faut voir les choses en face : nombreux sont ceux qui préfèrent les sorties à la rentrée. Si vous en êtes, sachez que votre fournisseur préféré a pensé à vous : deux ouvrages de son (meilleur) cru (lui étant un peu cuit après tant d’efforts) seront bientôt disponibles dans toutes les bonnes librairies (nous ne saurions trop vous déconseiller les mauvaises). De quoi vous remettre la tête en vacances, à défaut du reste… Peut-on rire de tout  ?  est la -très bonne- question posée par PG dans son essai paru le 24 septembre chez Lattès. Un objet littéraire hors normes, aux antipodes du philosophique-

ment correct, dont Le Chat est bien sûr absent, mais qui ne manque ni de chien, ni d’air. UCK &

PE GEL

DIEU

LET B I B A L N LE CHA PHILIP

SELO

P H IL IP P E

Et aurait pu être sous-titré « manuel insolent du savoir-rire », tant il apporte de réponses culottées, pratiques, décoiffantes, salutaires, rigolotes et définitives à cette interrogation essentielle*. Bref, indispensable à qui ne veut pas mourir de rire idiot. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, La Bible selon Le Chat, coécrite avec… Dieu Soimême (excusez du peu) sortira le 9 octobre, sous une forme carrément miraculeuse qui vous sera révélée (et je pèse mes mots) dans nos prochaines éditions. Alléluia !

G E LU C K PEUT-ON RIRE DE TOUT ?

…d e Die u, des rich des vie ux, des cat es, des hom os, des arahos , des bel ges , de soi … bes ,

Abraham Geluck * Mais ne comptez pas sur nous pour vous les divulguer ici (ah ça non, ce serait trop facile : si vous voulez les connaître, vous n’avez qu’à acheter le bouquin, en librairie en version papier ou en ligne, en version numérique, non mais !)

Reçois un tiré-à-part inédit numéroté et signé par Philippe Geluck pour toute commande groupée de

“La Bible selon Le Chat” & “Peut-on rire de tout ?” sur www.geluck.com/boutique


Octobre 2013

Page 2

le chat a-t-il couchÉ pour

rÉussir ?

Si l’on en croit les scientifiques du CRAC *, bien avant de devenir la star que l’on sait, le chat aurait débuté sa carrière tout en bas de l’échelle, comme… domestique. Ce statut pour le moins modeste aurait été lié à ses talents de chasseur, utilisés dès le néolithique pour lutter contre les souris. Il faut dire qu’à l’époque, le félin avait la ligne… On peut se demander si celui de PG aurait atteint l’âge vénérable qui est aujourd’hui le sien s’il n’avait dû sa survie qu’à ses seules qualités de prédateur. Mais alors, Le Chat a-t-il couché pour réussir ? Apparemment, non (même si ce n’est pas faute d’avoir essayé), mais ça ne l’a pas empêché de passer à la casserole **, comme l’atteste la découverte récente, à Chypre, de restes

de chats portant des signes évidents de cuisson et de consommation. Les faits ont beau dater d’il y a 10.000 ans environ, «  Ça fait quand même froid dans le dos  », nous a confié Le Chat, visiblement troublé. Dominique Strauss-Geluck * Centre Régional d’Archéologie du Chat

** Mais, nous direz-vous, ne trouvez-vous pas un peu gonflé d’utiliser un titre aussi racoleur, qui plus est sans aucun rapport avec ce pseudo article scientifique (lequel, soit dit en passant, amalgame allègrement Le Chat et le chat), puis d’évacuer la croustillante question en deux coups de cuiller à pot (sans y répondre vraiment), juste pour jouer bêtement sur les mots ? Réponse : Si, pourquoi ?

BRUXELlYWOOD Il était une fois Un Chat qui, après 28 ans de bons et loyaux services, eut soudain des fourmis plein les pattes. Nous aménageâmes donc pour lui de somptueux studios et entreprîmes d’animer l’animal. Sitôt que ce fut fait (passons rapidement sur cette titanesque mais ô combien exaltante aventure*), altruistes

comme vous nous connaissez, nous nous dîmes que ce serait un peu ballot qu’un si bel outil ne serve qu’à nous. C’est pourquoi nous nous arrangeâmes pour que Les Studios du Chat** soient désormais louables, tout autant que l’intention qui les fit naître !

* La Minute du Chat ** Plus de 250 m2 d’espace de travail disponibles, en plein coeur de Bruxelles, pour tout type de tournages vidéos, incrustations, enregistrements son, shootings photos, postproductions, animations, montages...

Cecil B. Geluck

www.lesstudiosduchat.com


Octobre 2013

Page 3

les belles histoires

de paul geluck

Les écoliers savent encore (à peine) qui était Jean de La Fontaine ou Ésope. Nous, on le sait et on fait les malins. Mais, soyons honnêtes deux secondes, est-ce qu’on serait capables de citer d’autres fabulistes que ces deuxlà ? Non, n’est-ce pas ? Et pour être tout à fait franc,

et un peu aussi pour vous en mettre plein la vue, je suis allé jeter un coup d’œil dans Le Robert, en me disant qu’ils donneraient plein d’exemples que je pourrais aligner l’air de rien devant vos yeux ébahis. Eh bien, bernique, chnol, nada,

les poteaux : Mr Le Robert lui-même indique à la rubrique fable « œuvre d’un fabuliste, comme La Fontaine ou Ésope  ». Donc, il n’en sait pas plus que nous, ce gros nul et «  ça  » se permet de faire des dictionnaires. Et j’en profite pour ravaler les sarcasmes à l’encontre des écoliers dont je mets en doute l’étendue de la culture générale. Au fond, ils n’en connaissent que deux de moins que nous. Il n’y a pas de quoi fouetter un chat (surtout pas dans ce journal). Mais nous ne sommes pas là aujourd’hui pour critiquer tout le monde, mais plutôt pour étancher votre soif de connaissance en vous racontant la vie passionnée de Louise Weber. Écrivain et fabuliste féministe française née en 1790, morte en 1860. Bien avant les suffragettes et autres Chiennes de garde, Louise Weber lutta dès le début du 19e siècle pour les droits de la femme. Elle mit sa

plume au service de la cause en publiant dès 1812, dans Jeune et Jolie, des fables critiques parmi lesquelles : Le corbeau et la renarde, Le loup et l’agnelle, La chatte, la belette et la petite lapine, La hase et la tortue. D’une belle tenue littéraire, ces «  resucées  » rencontrèrent cependant un succès d’estime dans les salons, mais Louise Weber versa dans la facilité, abandonnant petit à petit son crédo en écrivant La morue, la chienne et la cochonne ou La levrette et la moule. Louise Weber perdit la raison et publia un dernier texte intitulé Prends-moi, grand fou !, avant de se faire interner en hôpital psychiatrique où elle termina sa vie en torturant des insectes.

L’habit ne fait pas le moine. Pas plus que le cintre ne fait le costume. Pépin le Bref, premier roi de la dynastie des Carolingiens, contrairement à ce que pourrait faire croire son surnom, était intarissable. Si la vie était moins courte, on en profiterait plus longtemps. Il ne faut pas confondre enfant de Waterloo et fils de butte. Le sens de la vie est toujours le même  : du début vers la fin. Les esprits chagrins déplorent que le ver soit dans le fruit. Mais imaginez deux secondes que ce soit l’inverse. Au fond, une brève, ce n’est jamais qu’une longue qui n’a pas eu de chance.

LE STRIP OUBLIÉ MAIS PRéMONITOIRE


Page 4

Octobre 2013

vous nous avez écrit Chers Messieurs Geluck, Je découvre votre gazette et reste sans voix devant ce concentré d’actualité, d’analyse, de sagesse, d’esprit, de culture, de pertinence et d’objectivité (notamment) ! Et en plus, on peut (re)lire les anciens numéros via Internet, ce qui me permet de vous féliciter tout particulièrement pour la page économique du premier numéro, qui n’a rien perdu de sa brûlante actualité !

Jean-ede

Novembre 2012

utre félin pour l’a

encore à nous surprendre ? Il après autant d’années truc ! Dédoit y avoir un x, janté, crétin, sentencieu , philosophe, goguenard adjectifs surprenant, les vanter manquent pour l’inusable les qualités de 2012 félin. Cette cuvée la liste à permet d’ajouter le remarquab celui de Dans analyste politique. l’auteur Le Chat Erectus, nous s’offre, ou plutôt dessins offre, 4 pages de © Christophe Licoppe des hand’actu pas piqués Le Bienvenue chez en tout netons. Sarkozy C’est XVI, meilleur. Chat à Benoît e dix-septième album cas l’avis des plus grands et DSK. soren la matière. du Chat vient de Jo Geluck pour spécialistes tir, et tant mieux Geluck arrive-t-il c’est le Comment nous, parce que

lecteur, Bonjour, ami acheté et merci d’avoir de ce premier numéro ? pardon notre journal. acheté tu ne l’as pas ah ça, ? mais tu l’as reçu dit rien. mais on ne me payer et comment je vais moi ? s, mes journaliste allons-nous Comment grandes financer les voulais enquêtes que je désolé lancer ? Je suis mais de devoir le dire, tout ça je trouve que mal, alcommence très ce. Bonlez, je recommen merci et jour, ami lecteur de reced’avoir accepté le preent voir gratuitem ce noumier numéro de va enfin la veau journal qui depuis son balcon entièet, de faire était de bénir apporter une voix milieu souviennent de foule venue l’acclamer place St-Pierresorrement libre au d’entre-noerus se nous cométait pas trop mal achetée peu Jean i Cuza, dont 162 ans et là encore, il ne s’en grande de cette presse notre qui était les complice dans sa les ti en cachant un par ses lecteurs. t pas mémorons ces jours-ci complice qui remuait dén. e siècle, robe et c’est le fut but n’est absolumen de la disparitio Le pot aux roses à travers demi du milieu du XIX bras à sa place. lorsque de vous inciter, nts Pape manchot que 4 mois pen- couvert quelques jours plus tard, courte nos articles passionna rs, Jean Ier Cuza ne régna plus cependant à cacher ayant revêtu une robe un peu de ce et nos titres accrocheu lesquels il réussit quand un évêque s’étonna produits, dant (et ce n’est pas facile que d’habitude, rage de à acheter nos vous dé- son handicap Autour de lui, on s’étonnait que le Pape avait 4 pieds. Ivre de des mais plutôt de trop on est pape). main à personne. s’être ainsi laissé balader, le concile montrer comment aller qu’il ne serre jamais la pendaient le long évêques vota à l’unanimité la destitution de gens se laissentargent Ses deux bras artificiels Ier Cuza et de signer quoi d’Alexandre-Jean à dépenser leur qu’ils de son corps et il refusait impossible il se retirait immédiate la crucifixion s’avérait bêtement alors de fa- que ce soit devant témoin, plus tard) comme handicap, on décida de le jeter vu son pourraient le faire futée, pour écrire et (on le découvrira stylo avec les en tenant son aux crocodiles. çon beaucoup plus rédigeait refuser pouvait achetant ne qu’il par exemple en dents. Une chose nos produits.

L

Ck ires de paul Gelu les Belles histo

sommaire

page 2 - Le coffret. Les brèves. L’interview. : page 3 - Économie que coûte réellement ? un album du Chat page 4 - La véritable favori histoire de l’animal de l’homme des cavernes. Le dessin des amis.

La Gazette du Chat N° 02

L’édito

Jean-Edern Geluck Cette fin du monde tombe décidément très mal. Non seulement elle va gâcher les fêtes de Noël, mais elle va surtout nous empêcher de nous concentrer sur le troisième numéro de ce journal. Font chier, les Mayas ! Et qu’est-ce qu’on va répondre à tous ceux qui se sont abonnés, hein ? (...) Comment ça, l’abonnement étant gratuit, ils ne peuvent pas se plaindre de grandchose ? Ah, parce que d’après vous on n’a le droit de se plaindre que quand on a payé ? Belle mentalité ! Et qu’est-ce qu’on fait de l’engagement moral, alors ? On lui pisse à la raie ? Si c’est ça votre vision du monde, je comprends que vous ayez hâte qu’il finisse. Certains me disent de ne pas m’énerver comme ça. La prédiction des Mayas ne repose que sur la fin de leur calendrier, c’est tout. Ah bon C’est comme si nous, ! on se disait que le monde allait finir chaque 31 décembre parce qu’on arrive à la dernière case de notre éphéméride. Il est vrai que ça peut devenir vite angoissant. Heureusement, comme chaque année, Le Chat sauve l’humanité du désastre avec une nouvelle papeterie millésimée et lui permet de repartir du bon pied avec un 1er janvier tout neuf. Qu’est-ce qu’elle dit au Chat l’humanité ? Merci, Le Chat !

Fondateur Raymond F.

Geluck Jr

Décembre 2012

LA FIN D’UN MONDE

l’argent économisé grâce à vous… en ces temps de crise, c’est Noël avant l’heure ! Merci ! Vincent Tim Cher Monsieur Tim, cher Vincent, Nous sommes heureux de vous avoir été utiles. Et si toutes ces belles économies vous brûlent les doigts, nous ne saurions trop vous conseiller une petite visite à notre boutique en ligne, qui vient

La Gazette du Chat Fondateur Raymond F. Geluck Jr

N° 03

L’édito

Jean-Edern Geluck

Février 2013

PG quIttE LA PRESSE

à  certains  quitte  la  presse,  me  consacrer  sans  être  La nouvelle a frappé Geluck  pas  la  Gazette  du  projets  différents  échéance  de stupeur toute la mais  cette  Ouf  !  La  nouvelle  a  astreint  à  de  remise  chrétienté et, même Chat.  ébranlé  plus  hebdomadaire  au-delà, l’ensemble de cependant  ment  de  mes  pages  au  journal.  la communauté inter- d’un lecteur. Voici comée : Je  continuerai  à  dessiner,  nationale, tant il avait l’auteur l’avait annonce Chat  à  écrire  et  à  peindre,  à  albums  et  des  réussi à fédérer autour « J’arrête de dessiner L les  journaux  à  partir  publier  des  de son discours de paix pour  , c’est  livres,  mais  d’une  autre  et d’humour, l’appro- du 23 mars. Et poum mûrement  rébation de tous : le 18 dit.  Décision  t qu’il  janvier 2013, Philippe fléchie. Je me suis di bien  arrêter  un  Geluck annonce qu’il faudrait que  le  mieux  était  et  se retirera de la presse jour  décider  moi-même.  écrite à partir du 23 de  le  la  date  annivermars. La nouvelle a mis J’ai  choisi 30  ans  du  Chat  des  quelque temps à par- saire  hiffre  venir aux oreilles du pour que ça fasse un cça ausaint-père qui, vu sa rond. J’ai pensé que  mars,  22  la  gueule.  légère surdité, a dû se rait  de  ns Le  faire répéter 3 fois l’in- apparition du Chat da disait  Leur  formation tant il ne par- Soir avec un strip qui Paf. Pouf. C’est un venait à y croire. Après tout : Pif. 23  mars  2013,  PoInt Commun :  début.  quelques jours de médi- bon 30  ans  après,  dispariLeS buLLeS tation, plusieurs coups pile   strip  de fil au domicile du tion du Chat, avec unPoum dessinateur, après deux qui dira sans doute :  Tagada. Tsoin tsoin. lettres déchirantes (et poum. ? ,  Non fin. bonne une C’est d’ailleurs déchirées dechose  dans  le  puis) suppliant le père ou  quelque  J’arrêterai  la  même  du Chat de revenir sur genre.  dans  VSD,  dans  sa décision, Benoît XVI semaine  ir.  annonça au monde que l’Illustré et dans Le So -vous  « dans ces conditions, - Mais pourquoi faites direz-vous  ?  Parce  il n’avait plus le goût ça,  me  es de  à rien et qu’il préfé- qu’après 1560 semain assidues,  je  me  rait démissionner ». Le parutions j’aimerais  parfois  que  dis  tenévêques des concile le  temps  de  parta de le raisonner, de lui prendre  jours  par-ci  ou  dix  expliquer qu’il y avait tir  huit  par-là,  que  j’aimerais  les 17 albums, qu’il y jours  en aurait d’autres encore et que chaque jour sur l’Appli, il pouvait continuer à consulter le Les coques sont là ! dessin du jour, rien n’y fit. Ratzinger était foriPhone 4 mel : « Si Geluck arrête, iPhone 5 je ne vois pas pourquoi moi, je continuerais », Samsung SIII et il se retira dans ses Commande en ligne : ici appartements. La messe était dite.

façon.  Et  je  continuerai  bien  sûr  à  alimenter  l’Appli,  parce  que  je  crois  que  je  ne  peux  pas  me  passer  de vous. Je vous kiffe trop !  Votre  vieux  Phil ».  Ça  a  au  moins le mérite d’être méritant, non ?  Herbert von Geluck

AdIEu LE VAtICAN

CALENDRIER LE CHAT

AGENDA LE

2013 UNE ANNéE D’AVENIR

2013 uNE ANNÉE

CHAT

D’AVENIR

CHAT 2013

to l’édi rn Geluck

Jr

AGENDA LE

F. Geluck Fondateur Raymond

N° 01

J’attends avec impatience le prochain numéro et me demande ce que je vais bien pouvoir faire de tout

AGENDA LE CHAT 2013

UNE ANNéE D’AVENIR

AGENDA LE CHAT 2013

La Gazette du Chat

C’est décidé, je résilie illico et en vrac mes abonnements au Monde, à Libération, au Soir, au Matin, à l’Avenir, au Reader’s Digest, au Financial Times, à l’Écho, la Croix, la Bannière, la Pravda, Pif, 30 Millions de consomateurs et Test-achats, tous désormais plus inutiles les uns que les autres.

Calendrier · Agenda · Mini-agenda

PhiliPPe Geluck

PhiliPPe Geluck

PAPETERIE 2013 Une année d’avenir

PhiliPPe Geluck

Cocorico !

de faire peau neuve et est désormais (encore) plus achalandée et performante. Vous y trouverez tout ce dont vous rêvez, de nos superbes albums à nos splendides agendas et calendriers (bien utiles en cette période de rentrée), en passant par nos sublimes sérigraphies (de joie) et nos somptueux posters (rieurs). Vos dévoués, Jules-Henri, Marc-André et Léo-Paul Geluck

La Gazette du Chat N° 04

L’édito

Jean-Edern Geluck

Fondateur Raymond F. Geluck Jr

Périodicité aléatoire - Juillet 2013

TouChé PAr LA foI

Il n’est pas fréquent, LGDC : – Philippe Geluck, pour un rédacteur en une rumeur insistante circhef, d’évoquer dans son cule selon laquelle vous aupapier d’introduction riez rédigé votre testament. le contenu du numéro Rassurez-nous, vous n’êtes suivant. Et voilà que ça pas malade? arrive ! L’actualité est si Philippe Geluck : – Non, je riche en cette fin de sai- me porte comme un charme ! son que les quatre pages LGDC : – Alors pourquoi de ce magazine ne suf- un testament ? fisent plus à la contenir entièrement. Nous aurions voulu vous faire un compte rendu de l’exposition Geluck à la galerie Liehrmann de Liège, nous aurions aimé vous raconter le numéro spécial « Au revoir Le Chat » du Soir, nous aurions adoré vous narrer les PG : – Si vous voulez parler mes lecteurs. nombreuses manifesta- de l’Ancien, il est vrai que LGDC : – Et quand pourtions de solidarité aux- je m’en suis librement ins- rons-nous la quelles Le Chat s’est as- piré… découvrir ? PG - Vous arrivez un peu socié depuis six mois. LGDC : – Vous en avez écrit tard : le récit Mais voilà, la place nous un s’est achevé le nouveau, c’est ça ? 10 juin. manque et ce sera pour PG : – Oui, en quelque sorte, LGDC : – Oh, dommage ! une autre fois. Alors, mais ne me faites pas dire PG : – … mais que ceux qui pour ne pas se laisser que j’ai pour autant écrit un l’auraient manquée se rassurattraper par l’actualité Nouveau Testament. Ne mé- rent : La Bible abondante, devançons- lanchons selon Le Chat pas tout. sera publiée sous forme la. Dans notre prochain LGDC : – Auriez-vous été d’album au mois d’octobre. numéro, nous évoque- touché par la foi ? LGDC : – Merci pour cette rons les événements PG : – Disons plutôt par la précision. de la rentrée : 24 sep- grâce. Et j’ai foi en mon mé- PG – De rien. tembre, sortie chez Lat- tier, si bien que je me suis LGDC : – Si, franchement, tès d’un essai de PG mis à réécrire et dessiner La ça m’a fait plaisir ! Peut-on rire de tout ?, 9 Bible sur mon appli, pour la PG – Tout octobre, sortie chez Cas- plus le plaisir était grande édification de pour moi. terman de La Bible selon Le Chat, sous forme de coffret contenant deux livres de 96 pages chacun. Ces ouvrages risquent de fâcher les grincheux et mettre en joie les autres. La prochaine Gazette reviendra aussi sur les nombreux hommages rendus par l’auteur du Chat à celui de Livres de jeux, sacs de pLage, t-shirts, Tintin et Milou. ...

LGDC : – Non, pour moi ! PG : – Je vous en prie. LGDC : – Vraiment, c’est trop aimable ! PG : – Si vous voulez que ça le reste, je vous propose d’en finir ici. LGDC : – Déjà ? PG : – Oui.

LGDC : – Bon, d’accord. PG : – Au revoir, cher ami. LGDC : – Au revoir. PG : – Lâchez ma main, ou je vous fous une tarte. LGDC : – Oh, excusez-moi, je suis tellement distrait… Propos recueillis par Bernard-henri Geluck

Un likeur sachant liker sans son Chat n’est pas un bon likeur et c’est pareil pour une likeuse (je dirais même que c’est pire !).

Le chat te fait pLein de cadeaux ! sur www.casterman-bd.com

Je

Pour consulter les précédentes éditions de La Gazette du Chat, CLIQUE ICI

so La gr uha G atu ite en aze ite m cl tte me ’ab i d n o IC qua u t à nn er I nt Ch at

Le dessin rien que pour toi, lecteur !

La Gazette du Chat 5  

La Gazette exclusive de Philippe Geluck rien que pour vous, amis lecteurs.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you